Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Quand je frappe le mur de Lumière.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> DISCUSSIONS -> Expériences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gaston


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2013
Messages: 87
Localisation: québec

MessagePosté le: Mar 7 Jan - 21:22 (2014)    Sujet du message: Quand je frappe le mur de Lumière. Répondre en citant

Quand je frappe le mur de Lumière


Il y a à peine deux semaines, je me disais bon Michaël c’est complètement  gouré dans ces prévisions du mois décembre. (Voir canalisation du 27 novembre 2013)


Aujourd’hui je m’aperçois que je vivais exactement tout ce qu’il a annoncé mais pas de la façon que mon mental se l’imaginait et je m’explique.


Je viens de passer un mois de décembre le plus mental que je n’ai jamais vécu. C’est comme si la lumière avait décidé de me faire vivre l’écœurement complet  du fonctionnement même du mental. J’ai vécu ce mois à l’intérieur même du mental  avec une incapacité la plus total de m’en sortir. Il a fonctionné 24 heures sur 24 sans arrêt, accompagné d’une incapacité la plus complète à prendre la moindre décision.


Je me voyais jongler  à chaque minute, je me voyais tenter de prendre une décision, je me voyais avoir peur de tout et rien ne pouvais sortir de concret de ce mental. J’étais complètement figé, tétanisé.  Le temps c’est écoulé à une vitesse que je ne serai décrire, le temps que mon mental mettre les morceaux en place et la semaine était terminé et le plan concocté n’était déjà plus d’actualité.


J’avais le cerveau figé dans une glu comme d’ailleurs la température qui a sévi sur le Québec pendant cette période,  figé dans la froideur rarement vue.



Le mois c’est terminé pour moi avec une grippe infernale qui m’a maintenu au lit pendant quatre jours. Finalement le mental  a fini par lâcher prise et une immense fatigue c’est emparée de tout mon corps et esprit. J’ai vécu comme une folie du mental  qui cherche le contrôle mais qui est incapable d’y parvenir.  J’avais l’impression  que tout ce que le mental tentait de s’emparer devenait comme du jello donc insaisissable. Je me tapais sur les nerfs, mon mental me fatiguait.


Je n’avais même pas conscience que je résistais et ce n’est qu’après la grippe que j’ai prit conscience que je venais de vivre un immense choc et même les mots ne peuvent exprimer le désarroi  vécu pendant cette période. Il n’y a eu aucun repos car même mes nuits étaient teintées par un mental  qui perd complètement le contrôle.
La Lumière a su éclairer ce que je devais voir.


Gaston


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 7 Jan - 21:22 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mireillelabeille


Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2013
Messages: 218
Localisation: sur un chemin de Saint Jacques

MessagePosté le: Mer 8 Jan - 06:51 (2014)    Sujet du message: Quand je frappe le mur de Lumière. Répondre en citant

As-tu eu, par bonheur, une bonne grosse fièvre ?
_________________
"Voici la demeure de Dieu avec les hommes. Il aura sa demeure avec eux ; ils seront son peuple, et Lui, Dieu-avec-eux, sera leur Dieu."


Revenir en haut
Nat-Tan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 8 Jan - 11:56 (2014)    Sujet du message: Quand je frappe le mur de Lumière. Répondre en citant

Il y a parfois de gros morceaux à sortir c'est sûr... mais quand c'est fini, c'est fait ! ouf !


Et la météo chez vous c'est supportable ?




Revenir en haut
Samuel
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 8 Jan - 13:29 (2014)    Sujet du message: Quand je frappe le mur de Lumière. Répondre en citant

Dans mon cas ce sont des TOCS d'apprentissages (Troubles Obssessionnels Compulsifs) qui se sont manifestés dès 9ans par une prise de conscience que j'avais trop de mauvaises notes et ça a causé une pleure en classe de CM1 devant la classe et du coup jusqu'aujourd'hui, ce que le mental s'intéresse il cherche absolument à le mémoriser, alors autant vous dire que quand je lis quelquechose c'est terrible. Mais je fais avec, j'ai été voir le médecin hier qui m'a prescrit des anti-dépresseurs pour calmer le stress présent après l'hésitation du toc. Mais c'est quelque chose de long (la guérison), le TOC a duré plus d'une dizaine d'années, ce n'est que maintenant que je commence à le soigner (s'étant agravé). Rdv dans un mois pour un possible psychiatre comportementaliste, passant d'abord par une consultation chez le médecin de famille.

Bof... Et vous, avez-vous des désintégrations similaires, liées au mental?


Revenir en haut
gaston


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2013
Messages: 87
Localisation: québec

MessagePosté le: Mer 8 Jan - 13:59 (2014)    Sujet du message: Quand je frappe le mur de Lumière. Répondre en citant

Ce n'est pas de la fièvre que j'ai eu mais bien un bouillonnement interne. Avec des températures de -35 à l'extérieur et les fenêtres de ma chambre bien ouvertes, je me réveillais la nuit en sueur. Le corps était d'une chaleur incroyable et la couronne radiante surchauffait. Cela a duré une semaine de nuit infernal et je pense que c'est la fatigue qui a eu raison du mental.

Pour ce qui est des températures au Québec, on a beau dire que mon pays c'est l'hiver, il y des limites a notre endurance. Du 4 janvier au 6, nous sommes passé de -35 à plus 6. Et à l'intérieur de 8 heures nous sommes passé de +6  à -20 dans la seule journée du 6. Pour moi c'est plus qu'évident que les activités des éléments nous formatent le mental actuellement. On a comme perdu nos points de repères et c'est une très bonne chose  mais pas évident à vivre.


Revenir en haut
rezo


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Mer 8 Jan - 14:16 (2014)    Sujet du message: Quand je frappe le mur de Lumière. Répondre en citant

 Samuel: moi j'ai un traitement que je dois prendre pour la thyroïde, si je le prend pas j'ai tendance à la dépression etc. Bien qu'il ne faille pas s'identifier au mental, avoir envie de se jeter n'est pas très agréable mdrr
c'est comme un maelstrom de pensées négatives, qui ne partent pas, c'est l'escalade de la peur, et c'est tellement insupportable que j'ai des idées noires après parfois :/ quand je prend le médoc ça passe Confused
_________________
Dans l'espace de ce Silence, dans l'espace de notre Communion, au-delà de tout espace et de tout temps, nous sommes Un et au-delà. Et l'Absolu.


Revenir en haut
Mytrian
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 8 Jan - 14:19 (2014)    Sujet du message: Quand je frappe le mur de Lumière. Répondre en citant

oui pour les desintegrations du mental 


j'ai la totale 


maintenant il a laché prise sur le systeme de defense et je peux vivre tout un tas de trucs un peu bizarre sur le corps je m'en fous completement, les oreilles qui se bouchent, une odeur de eau de javel dans la bouche, qui disparait comme elle venue, les jambes qui sont des fois mortes de fatigue, la crucifixion je serais debout sur une crois j'aurais pas plus mal aux jambes le desinteret complet des trucs et machins du corps meme si je suis dedans m'en fous y vit ses bircs a bracs bof 


Revenir en haut
Nat-Tan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 8 Jan - 14:33 (2014)    Sujet du message: Quand je frappe le mur de Lumière. Répondre en citant

@ Gaston : oui, l'organisme est mis à rude épreuve avec de telles fluctuations de températures, ça ne doit pas être évident je te crois ! c'est rude quand même !


@ Samuel : ma fille, dyslexique et dyscalculique, a commencé à souffrir de toc à l'adolescence avec des crises de hurlements toutes les nuits et ça n'a pas été évident mais es soins appropriés lui ont permis de dépasser ça avec le temps. Aujourd'hui elle n'est plus embêtée par tout ça mais pour avoir été à ses côtés toutes ces années je comprend.


Revenir en haut
Soeur anne
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 8 Jan - 17:12 (2014)    Sujet du message: Quand je frappe le mur de Lumière. Répondre en citant

J'ai un mal de tête permanent...le cerveau va pas bien du tout Neutral

je crois que c'est le fait de ne plus se projeter : le mental devient enragé Embarassed je ne sais plus quoi en faire Rolling Eyes


Revenir en haut
Phoenix
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 8 Jan - 17:37 (2014)    Sujet du message: Quand je frappe le mur de Lumière. Répondre en citant

mourir...................... Bannir

Revenir en haut
pascale


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2013
Messages: 271
Localisation: au coeur de l'un près de Montpellier

MessagePosté le: Mer 8 Jan - 17:51 (2014)    Sujet du message: Quand je frappe le mur de Lumière. Répondre en citant

j'ai vecu un état similaire avant noël et jusqu'à hier..infernal.. mon mental pensait à tout en même temps, voulait des solutions pour tout, tout de suite, le jour, la nuit...ces derniers jours il m'empêchait de mediter, à peine assise je tenais 5 mn et hop je sautais comme un ressort à cause d'une pensée, d'un souci!
je suis vraiment soulagée de voir que je ne suis pas seule dans ce cas! j'aurais aimé me couper la tête sans rire! Embarassed
hier j'avais une intervention de maitre Philippe et jusqu'à la dernière minute avnt sque ça commence impossible de me poser!
dès que ça a démarré, j'ai sombré complètement, jusqu'à ne pas entendre mon prénom! j'ai du demander aux autres s'ils l'avaient entendu! Wink depuis je suis beaucoup plus calme et vraiment soulagée en espérant que ça va durer, le mental c'est vraiement l'enfer!


Revenir en haut
Rose


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2013
Messages: 106
Localisation: Univers

MessagePosté le: Mer 8 Jan - 20:26 (2014)    Sujet du message: Quand je frappe le mur de Lumière. Répondre en citant

Je crois que c'est OMA qui a dit que rien n'empêche la Lumière de passer . Je l'espère car je dois aller chercher une prescription et la dose sera à 30 MG pour du celexa ,  somnifère en plus qui commence à agir, nuit longue lorsque insomnie totale et stress au réveil. Qq fois je me demande si c'est pas l'arrêt brusque d' hormones qui a causé tout ça.


De tout coeur avec vous tous . Grosses bises réchauffées Smile du Québec


Revenir en haut
Soeur anne
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 8 Jan - 22:24 (2014)    Sujet du message: Quand je frappe le mur de Lumière. Répondre en citant

Phoenix a écrit:

mourir...................... Bannir

de rire Mort de Rire   C'est vrai, ça rafraichit la tête

Revenir en haut
Phoenix
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 8 Jan - 23:17 (2014)    Sujet du message: Quand je frappe le mur de Lumière. Répondre en citant



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:19 (2018)    Sujet du message: Quand je frappe le mur de Lumière.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> DISCUSSIONS -> Expériences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom