Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

des petites nouvelles

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> DISCUSSIONS -> Expériences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gaston


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2013
Messages: 87
Localisation: québec

MessagePosté le: Lun 24 Mar - 21:31 (2014)    Sujet du message: des petites nouvelles Répondre en citant

24 mars 2014


Salut à tous


Un petit post pour donner des nouvelles  et me permettre intérieurement, de faire le point.



Spontanément, j’affirmerais que depuis le dernier post ‘’le personnage est une réponse’’ mon quotidien est complètement  changé  mais  cette affirmation serait inexacte.  Mon quotidien est  composé des mêmes activités  qu’il y a deux mois  mais je ne le vis plus à partir de la même conscience.
Il y a eu une sorte de  cassure entre mon personnage et ma conscience.



1)       Il y a plusieurs années j’avais remarqué que chaque matin,  l’impression de partir en guerre était présente en moi.  Bien qu’ayant mit fin à cette guerre, j’ai constaté qu’une partie  de moi était toujours en combat. Un combat subtil mais qui demeure un combat, celui de prévoir, d’anticiper, de vouloir atteindre un but.  En fait se n’est pas d’avoir vue ce combat  car je connaissais déjà ce dernier.  C’est comme si ma conscience avait soudainement vue la racine de ce combat ainsi que l’ivraie qui émerge de cette racine.
La racine c’est le personnage et les histoires qu’il se conte à l’intérieur  du verbiage mental.
Je n’ai aucunement décidé de cette cassure ou de se nouveau regard, il s’est installé. Je n’ai pas vécu de basculement, je suis toujours  dans le personnage mais il y a bien eu une cassure.
Aujourd’hui je me lève les matins  dans une certaine joie de ne pas savoir ce que la vie va me présenter  dans ma journée.
 
Ce qui a changé : Le scénariste en moi, a presque cessé  de fonctionner. Mon personnage va tenter des centaines de fois par jour, de scénariser par le contrôle, la projection et la peur.  Mais ma conscience ne se colle plus et ne s’identifie plus aux scénarios  donc le scénario meurt de lui-même. Il s’évanouit de lui-même sans aucun combat. Je m’aperçois  que lorsque la projection s’évanouit  à l’intérieur de moi, je cesse de juger les situations  car sans projection je n’ai plus de but à atteindre pour enfin être bien.  Sans but, je constate que chaque situation, circonstance est neutre et je ne peux que constater la stratégie de mon personnage pour polariser  la situation ou circonstance et j’en ris.
 
L’effet sur mon Être : Le calme intérieur et une douceur  intérieur  qui sont presque indescriptibles mais qui s’installent graduellement dans mon Être. La douceur semble émerger du calme  et dans le même temps la douceur accentue le calme. Les deux semblent se nourrir de la même source et se nourrissent mutuellement.  
 
2)      La mise en sourdine du scénariste mais fait saisir par l’expérimentation, le rôle de mental fonctionnel  coupé des scénarios.
 
Comme plusieurs le savent, je paie mes factures en gérant un commerce au détail, ce qui m’occasionnait une multitude de tracas et questionnement. Comment gérer sans contrôler, sans faire de projection, sans s’inquiéter ?  Vous voyez le style?
 
L’effet sur mon Être : Les tracas et le questionnement se sont tout simplement évanouis avec le scénariste. Il n’y a pas de réponse car il n’y a plus de question car il n’y a plus de projection. Il y a l’acceptation de ce qu’il y a,  point à la ligne.
 
La gestion en est grandement facilitée car je ne gère plus des scénarios et des peurs  mais bien des chiffres. Mon mental fonctionnel est grandement apte pour ce genre de boulot  et quand le boulot est terminé mon mental  se met au repos. Il va bien sur tenter de faire des heures supplémentaires  mais ma conscience ne s’y accroche plus, du moins presque plus.
Mon mental fonctionnel m’aide à fonctionner dans la logique de se monde, dans mon quotidien et c’est justement son rôle. Je ne construis plus de futur, je n’ai plus d’histoire qui doit se terminer d’une telle ou telle façon. Je laisse la lumière s’occuper de demain.
 
(Ici j’ouvre une parenthèse : Quand je dis je n’ai plus d’histoire, je ne construis plus… Je dois mettre un bémol. J’ai conscience de ne pas avoir basculé et j’ai conscience d’être encore dans mon personnage alors j’ai conscience que je dois encore quelque part scénariser donc construire une histoire.)
 
   
3)      Il y un autre effet qui est plus subtil. En ayant plus ou presque plus de scénario, je ne fait plus de ma vie un téléroman. L’effet de continuité s’estompe graduellement, les jours continuent de se suivre mais il y a de moins en moins, une histoire qui relie chacune des journées, le fil conducteur est presque plus présent. L’effet est que bien que les journées offrent amplement de temps pour faire ce que je dois faire, le temps semble filer à une vitesse folle. C’est comme si je fonctionne à deux vitesses simultanément. Dans l’instant  une seconde reste une seconde mais un mois semble passer en une semaine, une semaine en une journée et une journée en  six heures.
Les points de repère dans le temps s’estompe car ne plus faire une histoire avec sa vie enlève le sens même du passé, du moins c’est ce que je vis.
 
Gaston  


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 24 Mar - 21:31 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Françoise
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 2 038
Localisation: nullepart donc partout

MessagePosté le: Mar 25 Mar - 11:12 (2014)    Sujet du message: des petites nouvelles Répondre en citant

magnifique témoignage de la mise dans l'ici et maintenant.

merci Gaston, de nous partager les mots que tu arrives à mettre sur ce que tu vis. pour ma part, j'y arrive de moins en moins et le désir même d'en mettre n'y ai plus.

bises à toute la petite famille
_________________
Par l'Un, pour l'Un et à la Gloire de l'Un


Revenir en haut
Yo


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 1 251

MessagePosté le: Mar 25 Mar - 15:18 (2014)    Sujet du message: des petites nouvelles Répondre en citant

Oui magnifique 
_________________
Tous les chemUN mènent à la Source


Revenir en haut
ri-ar


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2014
Messages: 58
Localisation: Pologne/Lorraine

MessagePosté le: Mar 25 Mar - 16:24 (2014)    Sujet du message: des petites nouvelles Répondre en citant

      
          Magnifique ,  Merci  de  tout  Coeur   pour  ton  temoignage   Gaston


Revenir en haut
Nat-Tan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 25 Mar - 22:56 (2014)    Sujet du message: des petites nouvelles Répondre en citant

Merci d'avoir trouvé les mots pour décrire ce processus progressif du détachement de la conscience et de ses fruits.


Revenir en haut
gaston


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2013
Messages: 87
Localisation: québec

MessagePosté le: Sam 29 Mar - 19:20 (2014)    Sujet du message: des petites nouvelles Répondre en citant

29 mars 2014


Petite nouvelle (2)


La gestion d’un commerce demande une certaine projection fonctionnelle, disons juste pour établir  un budget mensuel. Actuellement je suis dans le refinancement hypothécaire et ce refinancement  permettrait   de faire une consolidation de plusieurs petites dettes. L’objectif étant de facilité la gestion quotidienne, dégager une certaine liquidité et orchestrer certain travaux  de rénovation devenu nécessaire avec le temps.



Le refinancement demande des plans financiers, des objectifs. Plusieurs papiers sont nécessaires donc plusieurs démarches doivent être faites. Tout ce montage se fait par l’intermédiaire du mental fonctionnel.


Le jeu qui se joue ici est très subtil. Bien que le refinancement  permettrait d’alléger la gestion et que c’est justement  son objectif, il n’est pas là pour installer la paix intérieur  ni pour ébranler la paix déjà existante dans mon être. C’est dans une telle situation que je peux examiner le mieux  la rapidité du mental  pour tenter de reprendre le contrôle de l’incarnation. Le mental tente constamment d’installer  l’acceptation du refinancement  comme la pierre d’assise d’un futur bonheur  et par le fait même tente de démontrer que la situation actuelle est dangereuse et qu’il faut s’en sortir  donc l’acceptation est prioritaire et capitale. Le mental scénariste tente continuellement de reprendre les rênes  en installant la peur. En installant le refinancement comme solution à un problème, il juge l’instant présent moins bon et voudrait que l’espoir soit dans le futur. Donc pour lui, je dois me sortir d’une situation.


Le refinancement comme tel, l’idée ne vient pas de moi. Cette possibilité s’installe dans mon environnement depuis presque deux mois. Le tout à commencé par  un dérapage en auto et suivi d’un accident, d’une conversation et de l’intervention d’un de mes garçons.
 Lors du mon dernier post du 24 mars dernier, je disais vivre comme une cessation du mental scénariste et j’exprimais les changements que cela  apporte dans le quotidien.  Il y a un autre changement  qui s’installe : La transparence et  son effet dans mon quotidien se fait sentir sur ma gestion,  elle devient  plus fluide, Il y a plus de magouillage. Lorsque la transparence de l’être s’installe, c’est l’ensemble du fonctionnement de la  ‘’personne’’ qui se modifie.  Il n’y a plus de cachette  possible car elles sont vues dès le départ, avant même que le scénario du mental ne puisse se déployer.


Je suis dons présentement  dans une situation plus que propice pour observer le processus par lequel le mental  passe du fonctionnel au scénariste. Je teste la capacité de l’observateur  à demeurer dans l’instant  tout en laissant le mental fonctionnel  faire les projections nécessaires  et ce sans s’accrocher au mental scénariste.
Je constate  les variations énergétiques  du corps lorsque je m’accroche un tant soi peu  au mental  scénariste.  Je constate les baisses de confiance lorsque je m’identifie au scénario de peur du mental.  
Je m’amuse beaucoup en constatant  cette dissolution de la personnalité tout en poursuivant les mêmes activités  quotidiennes. Vivre par l’expérimentation le changement de point vue est  fascinant  car il me fait voir  l’illusion.


La prochaine nouvelle va porter sur l’intérieur de mon l’être versus son reflet extérieur  car  j’ai l’impression qu’une modification est en cours.


À bientôt 
Gaston  


Revenir en haut
M'Uriel
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 29 Mar - 19:59 (2014)    Sujet du message: des petites nouvelles Répondre en citant

Merci Gaston 

Revenir en haut
Françoise
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 2 038
Localisation: nullepart donc partout

MessagePosté le: Sam 29 Mar - 21:44 (2014)    Sujet du message: des petites nouvelles Répondre en citant

merci Gaston.


_________________
Par l'Un, pour l'Un et à la Gloire de l'Un


Revenir en haut
Nat-Tan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 30 Mar - 11:59 (2014)    Sujet du message: des petites nouvelles Répondre en citant

Okay

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:00 (2018)    Sujet du message: des petites nouvelles

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> DISCUSSIONS -> Expériences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom