Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Les retrouvailles avec le corps solaire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> SPIRITUALITE -> Eclaireurs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Claude M.


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2014
Messages: 55
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 11:04 (2014)    Sujet du message: Les retrouvailles avec le corps solaire Répondre en citant

NOTE : Au-delà des mots et des concepts, je vous invite à laisser reconnaître ce qui s’élève en vous en lisant ce partage. Si vous le souhaitez, en vous abandonnant à la lecture, ce partage peut vous permettre de vous laisser retrouver cette Vérité qui n’a jamais cessé de vibrer en chaque cœur. 


Bonjour,Voici la troisième et dernière partie de cet article sur les notions d’égo, de subconscient, de corps astral et de corps Solaire.


Cet article est la suite de la 2ème partie que vous pouvez trouver ici :http://sur-le-chemin-de-la-paix-interieure.com/?p=257


Ainsi, dans la 2ème partie de cet article, nous avons découvert que lorsque l’égo perdurait au-delà de la mort du corps physique, celui-ci créait une distorsion mentale de la Conscience créant ce que l’on appelle le monde astral.Le monde astral est une projection de l’identification de la personne au corps astral.Après avoir cru être vivant parce son corps physique était en vie, s’identifiant à lui, si l’égo ne se réalise pas lui-même comme faisant partie du Tout après la mort du corps physique, il continue alors à se croire exister séparément du monde en changeant d’identification.L’égo va alors maintenant se croire en vie à travers un amas d’énergies mentales et émotionnelles liées entre elles qui lui donne ce sentiment d’existence à part entière. Cet amas d’énergies liées est ce que l’on appelle le corps astral.Le voile mental posé au-dessus de la Conscience, qui est le cœur, réfléchit la Lumière que l’on EST. Cette réflexion créé l’illusion d’un monde extérieur séparé  de soi. Ainsi, de la même façon, l’identification au corps astral est projetée à l’extérieur, donnant naissance à l’illusion d’un monde astral, n’étant que le reflet de notre propre perception erronée.Cependant, quel que soit la forme à laquelle l’égo s’identifie, le principe reste le même : Tourner le regard vers l’intérieur pour réaliser que Tout est en soi, et s’y abandonner complètement, s’effondrer dans le coeur pour le laisser éclore.Ainsi, dans l’illusion astrale, une âme errante peut à tout moment décider d’emprunter le chemin de la Lumière, en tournant « le regard » vers l’intérieur, pour finalement se permettre de prendre conscience de ce qu’elle est de toute éternité, ici et maintenant, et lâcher prise en cela.Dans cette distorsion mentale projetée appelée monde astrale, beaucoup d’âmes continuent à chercher ce qu’elles ne peuvent trouver. Cette Vérité qui est le Tout, vibre en Tout. Elle n’a donc jamais eu besoin d’être trouvée puisqu’Elle ne peut se perdre. Il suffit de le reconnaitre.L’égo qui maintient cette recherche est un amas d’énergies mentales et émotionnelles qui maintiennent ces âmes identifiées au corps astral, et les empêchent ainsi de se reconnaitre comme étant l’Âme du monde.Beaucoup se ressentent encore attachées à la matière et errent auprès de leurs proches encore vivants, essayant de régler un problème qu’elles ne sont pas parvenues à faire durant la vie physique, pour pouvoir être soulagées de leur fardeau émotionnel.Beaucoup d’êtres humains renforcent cet attachement en regrettant leurs proches décédés. Aussi, le culte de pleurer nos morts abaissent les vibrations qui rendent plus difficile le passage vers la Lumière.Seulement les lois Universelles s’appliquent dans toutes les dimensions. Ainsi, que ce soit dans la vie physique ou astrale, si nous sommes déjà Complet par Essence, nous ne dépendons de rien ni de personne pour reconnaitre la Paix que nous sommes déjà. Car nous sommes déjà pardonnés, seules nous ne nous le permettons pas.Tourner le regard vers l’intérieur est se permettre de se pardonner pour laisser la Lumière nous embrasser de son Amour infini. Plus l’âme erre bas dans l’astral, plus elle éprouve ce besoin de faire la paix avec elle-même. Quand on croit « avoir fait des bêtises », alors que rien n’est jugé, il peut parfois être difficile d’accepter que nous sommes l’Amour sans condition. Se pardonner permet de s’abandonner en cette Lumière, Complétude Éternelle.D’autres âmes plus haut dans l’astral font du tourisme. Elles ne se sentent guère pressées de reconnaitre la Vérité, se suffisant d’un confort égotique, elles remettent sans cesse le lâcher prise à plus tard.Avant ou après la mort physique, tant que l’égo subsiste, sa zone de confort est un piège pernicieux qui cache par quelques sensations de plaisirs la Véritable Plénitude que Nous Sommes, de toute Éternité.Ainsi, le monde astral fait entièrement partie de l’illusion, ce n’est pas la Vérité mais une projection de plus grands niveaux de profondeurs du mental. L’expérience change, mais on continue à s’y identifier au lieu de reconnaitre que nous sommes la Conscience, ici et maintenant, inaltérable parce que Complète, qui perçoit la naissance et la mort de l’expérience.Puisque par nature, seul ici et maintenant peut exister, sans début ni fin, naissance et mort n’est qu’une production de l’Esprit Éternel.La reconnaissance de cette Vérité, Éveil spirituel, se fait lorsque l’Âme se retourne intérieurement vers l’Esprit, étincelle de Lumière. Enfant divin reconnu, l’Âme devient alors résonance de Complétude.Cela est retrouver son corps Solaire.Ainsi, durant des milliers d’années, la Connaissance du corps Solaire a progressivement été oubliée par l’humanité, pour ne plus être réservée qu’à quelques élites qui ont profité de cette manipulation de Conscience de masse pour servir l’égo.Les religions ont largement contribué au maintien de la dualité en enfermant l’humanité dans une croyance de vie après la mort, dans laquelle le paradis est à rechercher et l’enfer à éviter.Bien sûr, chaque religion contient un message d’Amour Inconditionnel en son Essence. Mais l’activité mentale est une réflexion de la Lumière du cœur qui inverse la réalité. Ainsi, lorsque les textes Sacrés soufflés par l’Intelligence du Cœur ont tenté d’être compris par le mental, comme le dit une connaissance respectée, ils ont servi l’amour du pouvoir au lieu du Pouvoir de l’Amour.Au lieu de s’abandonner en Sa Complétude Éternelle, l’égo a alors voulu se croire éternel, perpétuant la souffrance. La dominance du monde mental projetant une réalité divisée entre le bien et le mal a ainsi pu perdurer durant des milliers d’années.Mise à part quelques Sages et grands Initiés qui avaient accès aux énergies Solaires, pratiquement toute l’humanité entière a oublié durant des milliers d’années l’existence  de ce qu’ils sont en Essence, le confondant avec ce qu’ils pensent être.N’ayant aucune conscience de ce processus d’identification que l’on appelle  « égo », il était jusqu’il y a encore peu de temps très difficile de se rendre compte du jeu du labyrinthe mental dans lequel on tourne en rond.Sans cette prise de conscience, l’éveil ne peut avoir lieu. Le mode de survie qui nous fait combattre ou fuir l’ici et maintenant au lieu de l’accepter pour ce que nous sommes, peut alors perdurer lors de  « la vie après la mort ».La Vérité de l’Éternel est alors confondue avec une sensation d’existence éthérée plus ou moins lourde, faites de plaisirs et de souffrance, où la Complétude est inexistante bien que recherchée en permanence.Dans cette quête, les âmes du monde astral dont la perception est voilée par le mental continuent à chercher la réponse à l’extérieur d’eux-mêmes là où tout est intérieur. L’âme identifiée à son corps astral étant tournée vers l’extérieur, elle créé des liens karmiques avec les autres âmes, qui sont des relations de cause à effet en fonction de ce que chacun donne et reçoit les uns des autres.Alors que la Vérité est que personne ne nous juge mise à part nous-même, la vision dogmatique qui déclare que « si tu es bon tu iras au paradis et si tu es mauvais en enfer » a permis de créer une croyance collective qui a donné naissance au monde astrale.En vérité, le monde astral est une production de l’Esprit que nous Sommes, permettant une expérience comme une autre. Mais en finissant par ignorer l’existence du Corps Solaire, nous avons oublié notre Essence originelle et nous nous sommes perdus dans l’expérience.Se perdre dans l’expérience du monde astral est s’identifier à son corps astral. Autrement dit, c’est le fait de croire que nous sommes une âme errant dans un monde astral alors que nous sommes Lumière infinie, qui embrasse le Tout, la vie physique, le monde astral et toutes les dimensions au-delà en une seule et même unité d’harmonie.L’identification à l’expérience astrale  amène l’âme à vouloir améliorer toujours plus son karma pour  ainsi monter vers les plaisirs du haut astral, le 7ème ciel. Ce karma est un ensemble de mémoires qui se sont créées par des problèmes relationnelles avec d’autres âmes.Comme il a été dit dans la première partie de cet article, la Vérité est que les mémoires sont indissociables du Tout. Mais étant donné que l’âme errante croit être séparée du Tout en s’identifiant au corps astral, l’égo va s’approprier une partie des mémoires du monde qu’il va considérer comme son karma, et qu’il va ensuite essayer d’améliorer.L’âme va donc chercher à se réincarner dans une vie proche de ces autres âmes pour ainsi rectifier des problèmes qu’il aurait causés, et en même temps recevoir ce qu’il n’a pas eu autrefois.Seulement à chaque fois que l’âme s’incarne dans la vie physique, elle est rendue presque ou totalement amnésique de ce qu’elle est venue faire. Cela a été voulu par d’autres plans dimensionnels qui, pour garder un certain équilibre d’énergie, avaient intérêt à maintenir l’humain amnésique pour le garder dans le cycle sans fin d’incarnation.C’est ainsi que durant des milliers d’années, les âmes se retrouvent entre elles, perpétuant les relations karmiques de cycle d’incarnation en incarnation.Cela entraine des relations de souffrance sans fin, où les âmes se font tantôt du bien, tantôt du mal, oscillant entre haut et bas astral entre chaque incarnation, tout en restant prisonnier de cette bulle.À force de s’incarner, de chacune se rencontrer et s’échanger sans cesse du karma, toutes ces âmes tournées vers l’extérieure on finit par tisser une véritable toile karmique à l’échelle planétaire.Le monde astral n’est plus seulement une projection de chacun, il devient une projection terrestre, enfermant notre Mère Terre Elle-même dans une illusion de séparation. Le voile mental se situe à l’échelle de l’humanité, créant une fausse note de la part de Mère Terre (Gaia) au sein de l’orchestre harmonieux de notre système solaire.Ainsi, l’égo crée une illusion de séparation dans le monde physique par le fait de se croire vivant grâce à l’existence de son corps physique et dans « la vie après la mort » par le fait de se croire vivant grâce à l’existence du corps astral.La Vérité est que personne n’existe, mise à part l’Existence Elle-même que Nous Sommes.Mais depuis quelques années seulement, par la Grâce, la Connaissance du Corps Solaire est en train d’émerger à nouveau à la conscience collective de l’humanité. Selon les courants, ce renouveau est attribué par certains à l’entrée dans l’ère du Verseau, les chamanes parlent du nouvel âge d’Or, les Mayas parlaient de la fin du temps (et non des temps), l’évangile de Saint-Jean parlait de l’apocalypse, etc.Quelle que soit le nom que l’on donne, toutes traditions ont prédit de tout temps des cycles naturels de changement.Ces changements sont dus, entre autres, à des alignements particuliers au niveau de plusieurs étoiles de notre galaxie. La science elle-même constate des changements profonds qui ont lieu en ce moment dans notre système solaire. Le soleil pulse de plus en plus et l’atmosphère de nos planètes voisines est en train de se modifier.Une quantité considérable d’énergie solaire est en train d’être déversée sur la Terre, à l’instar du Verse-Eau, dont l’eau est un des 4 éléments en Feu. L’interprétation mentale qui inverse la réalité à rendu le mot « apocalypse » effrayant, alors qu’il s’agit d’une Célébration. Les 4 cavaliers de l’apocalypse de Saint-Jean représentent les Feux de l’Esprit qui descendent sur la Terre. Ces Feux sont les 4 éléments en Feux, qui labourent l’Âme de la Terre, lavent les pêchés, purifient et bénissent.Cela a pour conséquence un nettoyage profond des mémoires du monde. C’est une période nécessaire de bouleversement où chaque blocage, chaque peur remonte à la surface de la Conscience afin d’être consumée par Sa Lumière.Ce nettoyage est une libération karmique qui opère depuis de nombreuses années déjà, et qui s’intensifie aujourd’hui par l’émanation de plusieurs soleils de notre galaxie et du centre cristallin de la Terre en communion l’un dans l’autre.Chaque soleil est un cœur qui ne fait qu’UN. Cela est une Vérité Absolue.L’émanation Solaire toujours plus grande permet une reconnaissance de la Vérité en chacun de nos cœurs. Cette Lumière, qui est aussi Conscience, grandit tellement qu’elle finit par déchirer le voile mental afin que l’Âme, jusqu’alors maintenue vers l’extérieur par des liens karmiques, puisse se retourner intérieurement vers la Complétude de l’Esprit.Quand l’Âme est sur le point de se retourner intérieurement, il lui devient évident que le monde extérieure n’est qu’une projection d’Elle-même,  jusqu’à la prise de conscience que toute cette Lumière qui descend sur Terre, c’est sa propre Lumière qu’elle est en train de retrouver.Cela est retrouver son corps Solaire, qui est Esprit.Aujourd’hui, la descente de la Lumière est telle que le voile mental projeté collectivement autour de la Terre s’est percé jusqu’à finir par se dissoudre. Reste maintenant des bouts de voile que chaque être humain croit encore illusoirement avoir en lui, selon l’intensité du processus d’identification, c’est-à-dire son égo.Ainsi, les âmes ne sont plus prisonnières entre elles de façon karmique comme avant, et il est devenu beaucoup plus facile pour chaque cœur de s’ouvrir.Sans plus aucun lien qui maintient l’âme tournée vers l’extérieur, toute la liberté lui est maintenant donnée pour lâcher prise au cœur d’Elle-même.Il n’y a plus que nos propres engrammes dans le corps qui nous maintiennent encore prisonnier de nous-même.  Cette évidence grandit de plus en plus en chacun, ce qui peut en même temps faire remonter les dernières peurs que l’on ne voulait pas voir, celles qui nous poussent à nous raccrocher encore à l’ancien.On peut accepter tout ce qui survient ici et maintenant et laisser aller le rythme. Le Présent est toujours parfait. S’il y a parfois des peurs, c’est normal. Nous ne sommes pas obligés de culpabiliser par rapport à cela. On peut se pardonner d’être si dure avec nous-même.On peut aussi choisir l’Amour. Lorsque la voie du cœur est choisie, tout se fluidifie en douceur et la vie s’organise d’elle-même selon la vibration du cœur ici et maintenant. Ce principe de synchronicité prend aujourd’hui une forme de plus en plus rapide et concrète car le voile mental freine de moins en moins la résonance du cœur.Toutes les âmes errantes dans le monde astrale prennent également de plus en plus conscience de la Lumière de l’autre côté du voile. Chaque jour, des quantités toujours plus grandes d’âmes prisonnières de leurs croyances en l’incarnation, rejoignent la Lumière.Retrouver son corps Solaire est l’excarnation.L’âme prend tout à coup conscience que rien ne la retient dans ce monde, jusqu’à tourner le regard vers l’intérieur pour Voir qu’il ne s’agit que de sa propre projection. L’âme se sent alors libérée de l’astral, et rejoint la Lumière en se tournant intérieurement vers l’Esprit.Le Corps Solaire est ce que nous Sommes en Essence. Le retrouver est se libérer de l’illusion mentale, c’est l’éveil spirituel authentique.Les Âmes qui ont retrouvé leur corps solaire sont des enfants divins qui se sont reconnus, en résonance de Complétude avec l’Eternel Esprit. Les mondes de l’Esprit ou de Lumière, Essence originelle retrouvée, transcende la dualité, embrassant inconditionnellement les 2 pôles.C’est le monde de la Complétude Eternelle, dont chaque production de l’Esprit sert à s’expérimenter toujours plus comme étant Cela.
Avec Amour,

Quentin Important : 
Vous êtes invité à partager tout ou partie de ce texte, à condition de mentionner ceci :« Quentin Disneur - http://sur-le-chemin-de-la-paix-interieure.com »Merci
_________________
Qui connaît cette joie qui s'élève lorsque la question qui suis-je est posée et que rien n'est trouvé ?


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 11:04 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Claude M.


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2014
Messages: 55
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 11:51 (2014)    Sujet du message: Les retrouvailles avec le corps solaire Répondre en citant

Désolé pour la mise en page. Je n'ai pas de PC et avec une tablette,  c'est une grosse galère (écran trop petit, clavier qui cache le texte).


Je trouve que cette personne est très proche de ce qui est dit dans les textes du collectif. 
Je recommande de lire ses autres textes directement sur son site. 


Bonnes lectures. 
Claude M.
_________________
Qui connaît cette joie qui s'élève lorsque la question qui suis-je est posée et que rien n'est trouvé ?


Revenir en haut
Yo


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 1 251

MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 22:01 (2014)    Sujet du message: Les retrouvailles avec le corps solaire Répondre en citant

A point nommé ce texte, magnifique ! Merci beaucoup Claude 


Cela fait plus d'une semaine que le corps solaire, corps d'êtreté descend en ce corps de manière bien plus intense que les quelques amorces passées. 
Et à chaque vague il court-circuit totalement le mental\égo, des pieds à la tête, l'onde de vie est démultipliée et le Coeur est en pleine expansion. 
_________________
Tous les chemUN mènent à la Source


Revenir en haut
Yo


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 1 251

MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 22:20 (2014)    Sujet du message: Les retrouvailles avec le corps solaire Répondre en citant

Pour une meilleure lisibilité et parce que ce texte, apporte un réel et très juste éclairage  Okay
J'invite donc fortement à sa lecture  Razz




Ainsi, dans la 2ème partie de cet article, nous avons découvert que lorsque l’égo perdurait au-delà de la mort du corps physique, celui-ci créait une distorsion mentale de la Conscience créant ce que l’on appelle le monde astral.Le monde astral est une projection de l’identification de la personne au corps astral.


Après avoir cru être vivant parce son corps physique était en vie, s’identifiant à lui, si l’égo ne se réalise pas lui-même comme faisant partie du Tout après la mort du corps physique, il continue alors à se croire exister séparément du monde en changeant d’identification.
L’égo va alors maintenant se croire en vie à travers un amas d’énergies mentales et émotionnelles liées entre elles qui lui donne ce sentiment d’existence à part entière. 


Cet amas d’énergies liées est ce que l’on appelle le corps astral.Le voile mental posé au-dessus de la Conscience, qui est le cœur, réfléchit la Lumière que l’on EST. Cette réflexion créé l’illusion d’un monde extérieur séparé  de soi. Ainsi, de la même façon, l’identification au corps astral est projetée à l’extérieur, donnant naissance à l’illusion d’un monde astral, n’étant que le reflet de notre propre perception erronée.


Cependant, quel que soit la forme à laquelle l’égo s’identifie, le principe reste le même : Tourner le regard vers l’intérieur pour réaliser que Tout est en soi, et s’y abandonner complètement, s’effondrer dans le coeur pour le laisser éclore.
Ainsi, dans l’illusion astrale, une âme errante peut à tout moment décider d’emprunter le chemin de la Lumière, en tournant « le regard » vers l’intérieur, pour finalement se permettre de prendre conscience de ce qu’elle est de toute éternité, ici et maintenant, et lâcher prise en cela.


Dans cette distorsion mentale projetée appelée monde astrale, beaucoup d’âmes continuent à chercher ce qu’elles ne peuvent trouver. Cette Vérité qui est le Tout, vibre en Tout. Elle n’a donc jamais eu besoin d’être trouvée puisqu’Elle ne peut se perdre. 
Il suffit de le reconnaitre.L’égo qui maintient cette recherche est un amas d’énergies mentales et émotionnelles qui maintiennent ces âmes identifiées au corps astral, et les empêchent ainsi de se reconnaitre comme étant l’Âme du monde.Beaucoup se ressentent encore attachées à la matière et errent auprès de leurs proches encore vivants, essayant de régler un problème qu’elles ne sont pas parvenues à faire durant la vie physique, pour pouvoir être soulagées de leur fardeau émotionnel.


Beaucoup d’êtres humains renforcent cet attachement en regrettant leurs proches décédés. Aussi, le culte de pleurer nos morts abaissent les vibrations qui rendent plus difficile le passage vers la Lumière.
Seulement les lois Universelles s’appliquent dans toutes les dimensions. Ainsi, que ce soit dans la vie physique ou astrale, si nous sommes déjà Complet par Essence, nous ne dépendons de rien ni de personne pour reconnaitre la Paix que nous sommes déjà. Car nous sommes déjà pardonnés, seules nous ne nous le permettons pas.


Tourner le regard vers l’intérieur est se permettre de se pardonner pour laisser la Lumière nous embrasser de son Amour infini. Plus l’âme erre bas dans l’astral, plus elle éprouve ce besoin de faire la paix avec elle-même. Quand on croit « avoir fait des bêtises », alors que rien n’est jugé, il peut parfois être difficile d’accepter que nous sommes l’Amour sans condition. Se pardonner permet de s’abandonner en cette Lumière, Complétude Éternelle.


D’autres âmes plus haut dans l’astral font du tourisme. Elles ne se sentent guère pressées de reconnaitre la Vérité, se suffisant d’un confort égotique, elles remettent sans cesse le lâcher prise à plus tard.Avant ou après la mort physique, tant que l’égo subsiste, sa zone de confort est un piège pernicieux qui cache par quelques sensations de plaisirs la Véritable Plénitude que Nous Sommes, de toute Éternité.


Ainsi, le monde astral fait entièrement partie de l’illusion, ce n’est pas la Vérité mais une projection de plus grands niveaux de profondeurs du mental. L’expérience change, mais on continue à s’y identifier au lieu de reconnaitre que nous sommes la Conscience, ici et maintenant, inaltérable parce que Complète, qui perçoit la naissance et la mort de l’expérience.
Puisque par nature, seul ici et maintenant peut exister, sans début ni fin, naissance et mort n’est qu’une production de l’Esprit Éternel.La reconnaissance de cette Vérité, Éveil spirituel, se fait lorsque l’Âme se retourne intérieurement vers l’Esprit, étincelle de Lumière. Enfant divin reconnu, l’Âme devient alors résonance de Complétude.


Cela est retrouver son corps Solaire.Ainsi, durant des milliers d’années, la Connaissance du corps Solaire a progressivement été oubliée par l’humanité, pour ne plus être réservée qu’à quelques élites qui ont profité de cette manipulation de Conscience de masse pour servir l’égo.Les religions ont largement contribué au maintien de la dualité en enfermant l’humanité dans une croyance de vie après la mort, dans laquelle le paradis est à rechercher et l’enfer à éviter.
Bien sûr, chaque religion contient un message d’Amour Inconditionnel en son Essence. Mais l’activité mentale est une réflexion de la Lumière du cœur qui inverse la réalité. 
Ainsi, lorsque les textes Sacrés soufflés par l’Intelligence du Cœur ont tenté d’être compris par le mental, comme le dit une connaissance respectée, ils ont servi l’amour du pouvoir au lieu du Pouvoir de l’Amour.Au lieu de s’abandonner en Sa Complétude Éternelle, l’égo a alors voulu se croire éternel, perpétuant la souffrance. 


La dominance du monde mental projetant une réalité divisée entre le bien et le mal a ainsi pu perdurer durant des milliers d’années.Mise à part quelques Sages et grands Initiés qui avaient accès aux énergies Solaires, pratiquement toute l’humanité entière a oublié durant des milliers d’années l’existence  de ce qu’ils sont en Essence, le confondant avec ce qu’ils pensent être.
N’ayant aucune conscience de ce processus d’identification que l’on appelle  « égo », il était jusqu’il y a encore peu de temps très difficile de se rendre compte du jeu du labyrinthe mental dans lequel on tourne en rond.
Sans cette prise de conscience, l’éveil ne peut avoir lieu. Le mode de survie qui nous fait combattre ou fuir l’ici et maintenant au lieu de l’accepter pour ce que nous sommes, peut alors perdurer lors de  « la vie après la mort ».


La Vérité de l’Éternel est alors confondue avec une sensation d’existence éthérée plus ou moins lourde, faites de plaisirs et de souffrance, où la Complétude est inexistante bien que recherchée en permanence.Dans cette quête, les âmes du monde astral dont la perception est voilée par le mental continuent à chercher la réponse à l’extérieur d’eux-mêmes là où tout est intérieur. 
L’âme identifiée à son corps astral étant tournée vers l’extérieur, elle créé des liens karmiques avec les autres âmes, qui sont des relations de cause à effet en fonction de ce que chacun donne et reçoit les uns des autres.Alors que la Vérité est que personne ne nous juge mise à part nous-même, la vision dogmatique qui déclare que « si tu es bon tu iras au paradis et si tu es mauvais en enfer » a permis de créer une croyance collective qui a donné naissance au monde astrale.


En vérité, le monde astral est une production de l’Esprit que nous Sommes, permettant une expérience comme une autre. Mais en finissant par ignorer l’existence du Corps Solaire, nous avons oublié notre Essence originelle et nous nous sommes perdus dans l’expérience.Se perdre dans l’expérience du monde astral est s’identifier à son corps astral. 
Autrement dit, c’est le fait de croire que nous sommes une âme errant dans un monde astral alors que nous sommes Lumière infinie, qui embrasse le Tout, la vie physique, le monde astral et toutes les dimensions au-delà en une seule et même unité d’harmonie.
L’identification à l’expérience astrale  amène l’âme à vouloir améliorer toujours plus son karma pour  ainsi monter vers les plaisirs du haut astral, le 7ème ciel. 
Ce karma est un ensemble de mémoires qui se sont créées par des problèmes relationnelles avec d’autres âmes.
Comme il a été dit dans la première partie de cet article, la Vérité est que les mémoires sont indissociables du Tout. 


Mais étant donné que l’âme errante croit être séparée du Tout en s’identifiant au corps astral, l’égo va s’approprier une partie des mémoires du monde qu’il va considérer comme son karma, et qu’il va ensuite essayer d’améliorer.L’âme va donc chercher à se réincarner dans une vie proche de ces autres âmes pour ainsi rectifier des problèmes qu’il aurait causés, et en même temps recevoir ce qu’il n’a pas eu autrefois.
Seulement à chaque fois que l’âme s’incarne dans la vie physique, elle est rendue presque ou totalement amnésique de ce qu’elle est venue faire. Cela a été voulu par d’autres plans dimensionnels qui, pour garder un certain équilibre d’énergie, avaient intérêt à maintenir l’humain amnésique pour le garder dans le cycle sans fin d’incarnation.


C’est ainsi que durant des milliers d’années, les âmes se retrouvent entre elles, perpétuant les relations karmiques de cycle d’incarnation en incarnation.
Cela entraine des relations de souffrance sans fin, où les âmes se font tantôt du bien, tantôt du mal, oscillant entre haut et bas astral entre chaque incarnation, tout en restant prisonnier de cette bulle.
À force de s’incarner, de chacune se rencontrer et s’échanger sans cesse du karma, toutes ces âmes tournées vers l’extérieure on finit par tisser une véritable toile karmique à l’échelle planétaire.
Le monde astral n’est plus seulement une projection de chacun, il devient une projection terrestre, enfermant notre Mère Terre Elle-même dans une illusion de séparation. 
Le voile mental se situe à l’échelle de l’humanité, créant une fausse note de la part de Mère Terre (Gaia) au sein de l’orchestre harmonieux de notre système solaire.
Ainsi, l’égo crée une illusion de séparation dans le monde physique par le fait de se croire vivant grâce à l’existence de son corps physique et dans « la vie après la mort » par le fait de se croire vivant grâce à l’existence du corps astral.


La Vérité est que personne n’existe, mise à part l’Existence Elle-même que Nous Sommes.
Mais depuis quelques années seulement, par la Grâce, la Connaissance du Corps Solaire est en train d’émerger à nouveau à la conscience collective de l’humanité. 


Selon les courants, ce renouveau est attribué par certains à l’entrée dans l’ère du Verseau, les chamanes parlent du nouvel âge d’Or, les Mayas parlaient de la fin du temps (et non des temps), l’évangile de Saint-Jean parlait de l’apocalypse, etc.Quelle que soit le nom que l’on donne, toutes traditions ont prédit de tout temps des cycles naturels de changement.Ces changements sont dus, entre autres, à des alignements particuliers au niveau de plusieurs étoiles de notre galaxie. 


La science elle-même constate des changements profonds qui ont lieu en ce moment dans notre système solaire. Le soleil pulse de plus en plus et l’atmosphère de nos planètes voisines est en train de se modifier.
Une quantité considérable d’énergie solaire est en train d’être déversée sur la Terre, à l’instar du Verse-Eau, dont l’eau est un des 4 éléments en Feu. L’interprétation mentale qui inverse la réalité à rendu le mot « apocalypse » effrayant, alors qu’il s’agit d’une Célébration. 
Les 4 cavaliers de l’apocalypse de Saint-Jean représentent les Feux de l’Esprit qui descendent sur la Terre. Ces Feux sont les 4 éléments en Feux, qui labourent l’Âme de la Terre, lavent les pêchés, purifient et bénissent.Cela a pour conséquence un nettoyage profond des mémoires du monde. 
C’est une période nécessaire de bouleversement où chaque blocage, chaque peur remonte à la surface de la Conscience afin d’être consumée par Sa Lumière.Ce nettoyage est une libération karmique qui opère depuis de nombreuses années déjà, et qui s’intensifie aujourd’hui par l’émanation de plusieurs soleils de notre galaxie et du centre cristallin de la Terre en communion l’un dans l’autre.Chaque soleil est un cœur qui ne fait qu’UN. Cela est une Vérité Absolue.


L’émanation Solaire toujours plus grande permet une reconnaissance de la Vérité en chacun de nos cœurs. Cette Lumière, qui est aussi Conscience, grandit tellement qu’elle finit par déchirer le voile mental afin que l’Âme, jusqu’alors maintenue vers l’extérieur par des liens karmiques, puisse se retourner intérieurement vers la Complétude de l’Esprit.
Quand l’Âme est sur le point de se retourner intérieurement, il lui devient évident que le monde extérieure n’est qu’une projection d’Elle-même,  jusqu’à la prise de conscience que toute cette Lumière qui descend sur Terre, c’est sa propre Lumière qu’elle est en train de retrouver.
Cela est retrouver son corps Solaire, qui est Esprit.
Aujourd’hui, la descente de la Lumière est telle que le voile mental projeté collectivement autour de la Terre s’est percé jusqu’à finir par se dissoudre. Reste maintenant des bouts de voile que chaque être humain croit encore illusoirement avoir en lui, selon l’intensité du processus d’identification, c’est-à-dire son égo.


Ainsi, les âmes ne sont plus prisonnières entre elles de façon karmique comme avant, et il est devenu beaucoup plus facile pour chaque cœur de s’ouvrir.Sans plus aucun lien qui maintient l’âme tournée vers l’extérieur, toute la liberté lui est maintenant donnée pour lâcher prise au cœur d’Elle-même.
Il n’y a plus que nos propres engrammes dans le corps qui nous maintiennent encore prisonnier de nous-même.  


Cette évidence grandit de plus en plus en chacun, ce qui peut en même temps faire remonter les dernières peurs que l’on ne voulait pas voir, celles qui nous poussent à nous raccrocher encore à l’ancien.On peut accepter tout ce qui survient ici et maintenant et laisser aller le rythme. Le Présent est toujours parfait. 


S’il y a parfois des peurs, c’est normal. Nous ne sommes pas obligés de culpabiliser par rapport à cela. On peut se pardonner d’être si dure avec nous-même.On peut aussi choisir l’Amour. 
Lorsque la voie du cœur est choisie, tout se fluidifie en douceur et la vie s’organise d’elle-même selon la vibration du cœur ici et maintenant. 
Ce principe de synchronicité prend aujourd’hui une forme de plus en plus rapide et concrète car le voile mental freine de moins en moins la résonance du cœur.Toutes les âmes errantes dans le monde astrale prennent également de plus en plus conscience de la Lumière de l’autre côté du voile. 


Chaque jour, des quantités toujours plus grandes d’âmes prisonnières de leurs croyances en l’incarnation, rejoignent la Lumière.Retrouver son corps Solaire est l’excarnation.
L’âme prend tout à coup conscience que rien ne la retient dans ce monde, jusqu’à tourner le regard vers l’intérieur pour Voir qu’il ne s’agit que de sa propre projection. L’âme se sent alors libérée de l’astral, et rejoint la Lumière en se tournant intérieurement vers l’Esprit.Le Corps Solaire est ce que nous Sommes en Essence. 


Le retrouver est se libérer de l’illusion mentale, c’est l’éveil spirituel authentique.Les Âmes qui ont retrouvé leur corps solaire sont des enfants divins qui se sont reconnus, en résonance de Complétude avec l’Eternel Esprit. 


Les mondes de l’Esprit ou de Lumière, Essence originelle retrouvée, transcende la dualité, embrassant inconditionnellement les 2 pôles.C’est le monde de la Complétude Eternelle, dont chaque production de l’Esprit sert à s’expérimenter toujours plus comme étant Cela.
Avec Amour,
_________________
Tous les chemUN mènent à la Source


Revenir en haut
Yo


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 1 251

MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 22:25 (2014)    Sujet du message: Les retrouvailles avec le corps solaire Répondre en citant

"Beaucoup d’êtres humains renforcent cet attachement en regrettant leurs proches décédés. Aussi, le culte de pleurer nos morts abaissent les vibrations qui rendent plus difficile le passage vers la Lumière."


Oooh oui, cela m'a toujours paru un non sens total, et donc quand mon Père à quitté son corps, j'ai mis un point d'orgue à célébrer ce qu'il était ici plutôt qu'à regretter son départ soudain dans la douleur et la tristesse. Et ça a marché, je l'ai retrouvé plus tard tout lumineux entouré d'autres présences. 
_________________
Tous les chemUN mènent à la Source


Revenir en haut
Mitsy


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2014
Messages: 409

MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 22:40 (2014)    Sujet du message: Les retrouvailles avec le corps solaire Répondre en citant

   

Merci Yoann pour la nouvelle présentation et l'invitation à lire... tu as raison ce texte apporte un éclairage très juste par rapport à ce qui se passe.


Et un grand merci Claude pour ton partage


Revenir en haut
Mitsy


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2014
Messages: 409

MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 23:06 (2014)    Sujet du message: Les retrouvailles avec le corps solaire Répondre en citant

Je viens de lire le témoignage de l'auteur du blog concernant sa propre expérience d'abandon à la Lumière et vraiment c'est très intéressant car très juste !

http://sur-le-chemin-de-la-paix-interieure.com/?p=43



Revenir en haut
Yo


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 1 251

MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 23:32 (2014)    Sujet du message: Les retrouvailles avec le corps solaire Répondre en citant

Oh oui je l'avais lu, au top   
_________________
Tous les chemUN mènent à la Source


Revenir en haut
Nat-Tan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 12 Aoû - 11:15 (2014)    Sujet du message: Les retrouvailles avec le corps solaire Répondre en citant

Jamais un tel témoignage ne m'est apparu si précis et si simple quand au processus.
Merci pour ce partage. Okay


Revenir en haut
Yo


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 1 251

MessagePosté le: Mar 12 Aoû - 13:35 (2014)    Sujet du message: Les retrouvailles avec le corps solaire Répondre en citant


_________________
Tous les chemUN mènent à la Source


Revenir en haut
Oderimisal
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 12 Aoû - 16:25 (2014)    Sujet du message: Les retrouvailles avec le corps solaire Répondre en citant

Merci pour la mise en page. Okay
Tip top ce texte, à chaque phrase, je ressens comme un "ah mais oui bien sûr"


Revenir en haut
Menhir


Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2013
Messages: 684

MessagePosté le: Ven 15 Aoû - 08:29 (2014)    Sujet du message: Les retrouvailles avec le corps solaire Répondre en citant

Très beau partage, merci, belle clarté  
_________________
Autonomie et Liberté


Revenir en haut
mickael


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2013
Messages: 303

MessagePosté le: Ven 15 Aoû - 23:35 (2014)    Sujet du message: Les retrouvailles avec le corps solaire Répondre en citant

magnifique merci pour ce cadeau Atarius et Claude.M Okay
_________________
Quelle tromperie au-dedans de cette sphère !
Avec ses soleils, ses lunes et avec son espace infini
En réalité fini ,
Avec ses milliards et ses milliards d’années, Qui ne sont rien auprès d’un instant éternel


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:02 (2017)    Sujet du message: Les retrouvailles avec le corps solaire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> SPIRITUALITE -> Eclaireurs Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom