Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Fini le sexe ?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> DISCUSSIONS -> Questions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Peterpan


Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2014
Messages: 19

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 11:27 (2014)    Sujet du message: Fini le sexe ? Répondre en citant

Bonjour à tous,

J'ai une petite question qui est le fruit d'une terrible frustration depuis déjà un long moment, plus ou moins deux ans...
A l'âge de 33 ans, âge initiatique s'il en est, on est en droit de faire déjà un petit bilan de sa vie.
Avec du recul, je remarque que je suis complétement passé à côté de ma vie amoureuse. Après avoir subit pas mal de refus de personnes dont j'étais vraiment épris et n'étant sorti que quelques fois avec des filles sans éprouver la moindre attirance, je me suis tourné vers la spiritualité qui était sensée me combler au-delà de toute espérance. J'ai donc lu tous les grands enseignants du genre de KRishnamurti en passant par Maharshi, Ma Ananda etc... Par la suite, j'ai vécu à peu près tout ce qu'on peut vivre : rêves prémonitoires, montées de kundalini, shamra amritam etc... Ces états ne sont jamais "restés" et n'ont été pour moi que des expériences, certes fortes, belles, puissantes, jouissives, mais... elles n'ont jamais réussi à me faire surmonter la terrible déception d'être célibataire. Bien sûr, je vous vois venir : aucune personne ne peut combler plus que l'absolu, bla bla,...  Mais le constat est là, j'ai l'impressiond d'avoir été trahi par toutes ces choses spirituelles et religieuses au point que je ne supporte plus aucun enseignement qui m'arrive. Puis quand on entend OMA dire que dans les mondes unifiés on ne fait plus  " zizi panpan ", moi je suis pas sûr de vouloir y aller. Et puis finalement je me demande s'ils ont raison car qui me dit que là où ils sont, ils ne sont pas dans un monde qui reflète leurs croyances eux aussi ? Parce qu'au final, qu'est-ce qu'ils connaissent de l'amour ces gens ? Ils étaient quasi tous prêtres, nonnes etc... Ils n'ont peut-être ouvert qu'un des trois centres de la kundalini... Et j'ai ce sentiment de colère et de frustration qui ne s'en va pas, j'ai beau le reconnaître, et chaque fois mon corps se plaint... et je pense qu'il a raison, que le corps a toujours eu raison et qu'il était anormal de vouloir faire taire le mental par des méditations, des réfutations, etc... car le corps lui il sait.
Est-ce que des gens ici vivent la même chose ?


Dernière édition par Peterpan le Jeu 18 Sep - 13:23 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 17 Sep - 11:27 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alteran


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 1 003
Localisation: Altaïr

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 13:13 (2014)    Sujet du message: Fini le sexe ? Répondre en citant

Tout d'abord Bonjour Peterpan et bienvenu dans ce forum,
pour moi la sexualité est un partage simple est beau, il n'y a aucun paradoxe !

Mais en cet instant je te réponds avec ces quelques mots de Marie...

Marie
22 janvier 2005
Je suis Marie, Reine des cieux et de la Terre. Je vous aime mes enfants. Je voudrais maintenant, aujourd'hui, en ce moment, vous parler de la notion de la notion de sacrifice, la notion d'amour, la notion de sexualité. Effectivement le message de la Source a été transformé, de manière consciente, de manière délibérée, par des forces qui étaient opposées au dévoilement de la vraie lumière authentique, de la lumière du Régent d'Orion. Ces forces ont falsifié, déformé des choses magnifiques et extraordinaires qui ont été transmises par les Hayoth Ha Kodesh à Moïse. Cette falsification a détourné l'homme des sphères les plus sacrées. Ces sphères sacrées effectivement ont pour nom « sacrifice » dans le sens le plus noble. La vie est sacrifice. La sexualité, quel que soit le plaisir, est un sacrifice et une initiation. Le sacrifice de soi, le don de soi dans l'amour à travers la sexualité permet de toucher, de palper, de ressentir cette unité avec la Source à travers le don de soi, à travers le sacrifice de soi, à travers l'amour de l'autre, on se donne soi-même, on donne, on abandonne son ego, sa personnalité. Cette notion de sacrifice sublime, du don de la vie, du don d'amour a été quelque chose qui a été méprisé, dévoyé, coupé par l'humanité Terrestre depuis cette période.
Mes enfants, soyez certains qu'il n'y a dans la sexualité aucune distorsion, aucune erreur, qu'elle est l'acte le plus sublime du don de soi à l'amour, à la vie. Dans d'autres espaces et dans d'autres dimensions, la notion de sexualité n'existe pas, il n'y a pas le filtre du corps, mais néanmoins cela s'apparente à la sexualité. A partir du moment où il y a don de soi, il y a échange, il y a communication, il y a mise en relation. Et la vie est mise en relation, mise en cohérence, en coordination. La sexualité n'est rien d'autre que cela : prendre, donner, échanger mais avant tout mise en relation. Or, la vie dans sa caractéristique la plus essentielle, est un échange. Regardez mes enfants, les Agni Deva. Regardez les hiérarchies angéliques, regardez les Hayoth Ha Kodesh, regardez le ballet des Cieux, il y a la même chose en vos roues de vie, dans toutes les roues de vie. Et ces roues de vie ne demandent qu'une chose : c'est échanger, pénétrer, donner et recevoir. Effectivement, toute cette beauté, toute cette transmission est, voilà maintenant depuis 3 500 ans, faussée, déréglée. La particularité de l'être humain sur cette planète est de cristalliser ce qu'il pense. Vous devenez réellement ce que vous pensez et la pensée fausse induit un fonctionnement faux. La sexualité est un acte sacré, au même titre qu'avec l'Esprit Saint, c'est une communion avec la Source. Et cette communion avec la Source est un sacrifice, j'ai bien dit sacrifice et non douleur. La façon de vivre le sacrifice peut parfois être appelée « douleur » mais cette douleur est simplement une torsion, une distorsion entre votre pensée passée et votre conscience du présent. A partir du moment où vous acceptez totalement vos pensées passées, elles s'intègrent en vous à la lumière de votre conscience nouvelle. A partir du moment où, en vous, il n'y a plus aucun jugement de vous-même, de l'autre, à ce moment là, la relation se fait jour au sens le plus noble, la relation est amour, l'amour est relation.
Relier, relier les choses, relier les êtres, relier Dieu, relier la Source, relier les Sources, voilà le rôle qu'auraient dû tenir depuis 3 500 ans les hommes. Voilà comment les hiérarchies que vous pourriez appeler « infernales » ont dévié la pureté de l'information, la pureté du message. Pendant 47 000 ans, l'homme a intégré, ce que vous appelez le monde émotionnel, le monde astral, le monde de la dissociation, de l'extériorisation, de la compréhension, à travers l'extériorisation. Et aujourd'hui vous avez oublié, enfermé, la sacralisation de la relation. Toute relation est sacrée, toute relation est d'essence divine. Il n'y a que l'amour qui permette la relation. La relation entre deux êtres est comme une relation entre une planète et son soleil. C'est un ballet, un ballet incessant mais parfois ce ballet est faussé, il nécessite une intervention extérieure, intervention d'un troisième facteur qui va venir corriger, rectifier, apparemment de l'extérieur, une trajectoire, une relation fausse. Ce rôle est dévolu depuis des temps immémoriaux, depuis 350 000 ans, depuis ce que vous appelez les règnes des Géants, à l'Archange Michaël. C'est lui qui impulse, c'est lui qui transforme, c'est lui qui dénoue, c'est lui qui va brûler ce qui doit l'être afin de permettre d'instaurer la relation la plus harmonieuse possible entre deux êtres, entre une planète et son soleil, entre une cellule et son noyau. La vibration Michaëlique est la vibration spécifique de ce système solaire qui permet à chaque transition de restaurer la relation. Etre en relation, c'est aimer. Etre en relation peut se concevoir à l'intérieur comme à l'extérieur. Etre en relation c'est être soi-même et on ne peut être en relation en n'étant pas soi-même. La relation faussée par le mental, la relation faussée par le jugement, n'est plus une relation, n'est plus une communication, et devient un affrontement, une compétition, une source de tension. Mes enfants, je suis Marie et je vous aime.


Revenir en haut
Peterpan


Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2014
Messages: 19

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 13:52 (2014)    Sujet du message: Fini le sexe ? Répondre en citant

Merci Alteran.
C'est une vieille canalisation et je l'avais déjà lue. Elle me parlait très fort à l'époque. Mais là j'avoue qu'au contraire, elle ne me dit plus rien. Comment aimer réellement ce qui se passe dans d'autres dimensions si je n'ai pas expérimenté sur terre concrètement toutes les facettes de l'amour ? Le problème n'est pas le message en soi, mais la frustration de ne pas avoir eu de jeunesse et d'innocence avec cette énergie. Bon 33 ans c'est pas vieux, mais la kundalini est un phénomène que je considère aujourd'hui comme une malédiction tellement ça prend du temps pour qu'elle fasse son oeuvre correctement dans le corps sans oublier la multitude de mémoires émotionnelles que ça fait ressurgir. Bref... Je lisais un article sur David Bowie récemment et sur les "orgies" qu'il organisait durant sa vie. Ce mec s'est éclaté ici sur terre et finalement connaîtra les mêmes extases de l'après vie... Il aura vraiment vécu. Moi je me suis fourvoyé et j'ai un sentiment mitigé actuellement. Donc tout est bloqué dans mon corps. Surtout que ma libido disparaît totalement durant de longues semaines ... merci kundalini Sad. Bref je m'amuse pas. Je n'ai jamais connu une si grande détresse existentielle depuis très longtemps. Et je ne parle pas du dégoût que me provoque les Moojis et consorts. Ces gens-là parlent d'amour et sont incapables d'avoir une compagne... Ces gens portent sur eux des voeux écclésiastiques d'autres vies, des vieux serments et ils continuent leur masturbation "sentimentale" car in fine, ils ne font que détourner l'énergie sexuelle vers eux-mêmes. Il n'y a pas d'échange finalement, on est dans l'auto-sexualité spirituelle et on fait passer ça pour l'éveil. Ca me choque.  Mais avant je me disais qu'ils devaient être de grands "êtres"... J'ai été idiot, je me suis trompé.  


Revenir en haut
Alteran


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 1 003
Localisation: Altaïr

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 14:21 (2014)    Sujet du message: Fini le sexe ? Répondre en citant

Peterpan ! je comprends parfaitement ce que tu dis, tout ce que je peux te transmettre par rapport à mon expérience, c'est de ne rien culpabiliser, fait ce que tu as envie sans te juger, David Bowie fait partie d'une génération qui se sont émancipés de la notion bien-mal ;-)

Si tu rencontres quelqu'un avec qui tu peux partager les choses simple de la vie, alors tu pourras partager la sexualité et tu passera des moments magnifiques.

Mais il y a certainement quelqu'un (une) qui complètera ma tentative de réponse

:-)


Dernière édition par Alteran le Mer 17 Sep - 15:59 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
alex


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2013
Messages: 167
Localisation: québec

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 14:42 (2014)    Sujet du message: Fini le sexe ? Répondre en citant

salut peterpan,

Pour moi, ce que tu raconte, c'est que ton âme est encore attirer vers la matière. IL y a simplement eu une pensée qui est arrivé à l'intérieur de toi, je te cite
 "je remarque que je suis complétement passé à côté de ma vie amoureuse."

 Tu as décider de croire a cette pensée. Quand l'âme est encore tourné vers la matière, nous croyons que nous allons trouver ce qu'on cherche à travers l'expérience. Reconnais que tu cherche, car pour l'instant, la pensé c'est arrêter sur le sexe et sur le partage avec un autre être. Mais une fois que tu vas avoir eu ce sexe ou ce partage, je te jure que tu vas chercher autre chose.  Pour moi, c'est une quête sans fin. Tout est à l'intérieur de toi, mais pour cela, il faut que l'âme ce lasse de cette recherche  pour pouvoir ce tourner dans la profondeur de l'être.


Mais tu es libre de continuer cette recherche de l'expérience, chaque chemin est a ça juste place.

merci pour le partage
a+
_________________
« Méditer, c'est se vider du connu. Le connu est le passé. » Jiddu Krishnamurti


Revenir en haut
Peterpan


Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2014
Messages: 19

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 15:20 (2014)    Sujet du message: Fini le sexe ? Répondre en citant

@Alex : tu as tout à fait raison... sortir de la matière était un acte purement égoique, de plus en plus je tombe amoureux de la matière, de la sensation de l'eau sur mon corps, de chaque fruit que je mange, de chaque geste que je pose délicatement, ... oui j'ai l'impression de sortir d'un certain conditionnement qui voyait la matière comme une ennemie alors que c'est juste une partie de moi que j'ai délaissée à cause d'un faux idéal de libération. Et je pense que la libération, la vraie, c'est quand on se libère de l'idée de libération elle-même. C'est juste une fuite de soi, encore une. De plus en plus j'apprécie l'humain que je suis et c'est comme si mon âme était agréablement déposée dans mon corps. Comme une descente au coeur de mes cellules... Alors oui cette descente atteint désormais tout ce qui est lié à la sexualité et fatalement des choses remontent d'où mon malaise actuel. Et c'est comme si je voyais l'hypocrisie et les schémas qui poussent des Mooji à bêtement rester sur une chaise et répéter comme un perroquet ce que disait Maharshi comme si l'aboutissement était la fuite des sens car dire que tout est à l'intérieur est encore une forme de dualité. Ces gens n'apprécient pas la femme finalement... Quand je pense que Jiddu Krishnamurti a dû cacher sa relation pour ne pas admettre qu'il s'était trompé... S'ils étaient en paix avec eux-mêmes, leur femme intérieure serait bien matérialisée près d'elle, mais ce n'est pas le cas, et ils sont généralement entourés de femmes bigotes et castratrices (l'univers a beaucoup d'humour, il faut l'admettre Mr. Green ).

Citation:
Pour moi, c'est une quête sans fin. Tout est à l'intérieur de toi, mais pour cela, il faut que l'âme ce lasse de cette recherche  pour pouvoir ce tourner dans la profondeur de l'être






Ah oui je la connais bien cette ruse de l'ego spirituel. L'ego spirituel lui aussi recherche le plaisir sans fin mais d'une autre manière, en supprimant "l'autre" car ultimement on se nourrit de soi-même pour l'éternité. C'est de ça que je parle quand je dis qu'on "jouit" avec soi-même dans une espèce de priapisme idéalisé. Mais le désir est le même. C'est juste qu'aux yeux des "spirituels", cette forme de plaisir est plus "sainte" car moins matérielle et "ohhh grand dieu du ciel, il n'y a pas cette chose "sale" qu'on appelle la sexualité " (sic) lol ,.. mais pour moi elle est pauvre car la rencontre avec l'autre (& les autres) est absente. C'est finalement une blessure d'abandon et de rejet amenée à son paroxysme et faussement idéalisé.  
@ ALTERAN : merci Wink


Revenir en haut
rezo


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 17:22 (2014)    Sujet du message: Fini le sexe ? Répondre en citant

Supers échanges Smile
Mon avis c'est que dire que l'on ne peut avoir de relations parce que on est complet a l'intérieur c'est encore une résurgence de fragmentation puisque seul la personne va avoir envie de décider ce qui doit arriver ou pas
Si la vie fait que tu rencontre une personne et que tu partages ta vie avec elle comme le dit bien alteran, l'univers n'aura pas eu besoin de toi pour mettre ça en place

Bien que je soit passé par là comme beaucoup, il y a une sorte résistance qui fait que l'ego se saisit des concepts pour à nouveau retomber dans une forme de séparation et c'est ce qu'oma a appelé les "personnalités absolues", j'ai pu observer que je me trompe quand je crois que je ne pourrai pas faire telle chose parce que dans l'unité il n y a pas ça etc.. mais qu'est-ce qu'il en sait l'ego? Bah rien lol

Ceci dit faut savoir ce qu'on veut et ne pas confondre la densité de la matière avec la séparation et la falsification Mr. Green

Si tu utilise ton passé pour justifier d'avoir telle ou telle relation tu n'es pas dans l'instant présent et tu joues le jeu de la matrice et donc il faut savoir exactement ce que tu veux Smile
_________________
Dans l'espace de ce Silence, dans l'espace de notre Communion, au-delà de tout espace et de tout temps, nous sommes Un et au-delà. Et l'Absolu.


Revenir en haut
Alteran


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 1 003
Localisation: Altaïr

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 21:02 (2014)    Sujet du message: Fini le sexe ? Répondre en citant

Oui et j'ai envie d'ajouter que notre personnalité conditionnée par cette expérience réduite et pour certain au fil de leurs multiples incarnations 3DD, et bien cette personnalité reste ce qu'elle est et rien ne sert de vouloir la changer par un mécanisme mental, Ce ment-al qui nous ment lorsqu'il n'est pas au service du cœur
Nous ne sommes pas notre personnalité.
En l'acceptant tu te propulses au-delà de ladite personnalité...ensuite tu conscientises que tu es UN être absolument parfait.


Puis tout se résout dans l'instant présent



Revenir en haut
Mytrian
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 17 Sep - 21:47 (2014)    Sujet du message: Fini le sexe ? Répondre en citant

j'ai eu aussi des energies denses qui cherchaient à me pervertir par le sexe a haute doses, ma personnalité voulait pratiquer du hard, du bi, du homo bref tirer et penetrer tout ce qui bouge j'ai nié jusqu'au bout j'ai vaincu des démons coriaces ca a pas été facile mais je les ai tous detruits ils hurlaient de douleur et de peur et de rage, trop bon ca m'a procuré un plaisir intense de les voir crever 

Revenir en haut
rezo


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 22:31 (2014)    Sujet du message: Fini le sexe ? Répondre en citant

Surtout que ce personnage n'est qu'un château de cartes, ce que l'on est est bien plus grand qu'une histoire ou expérience "manquée" , il ne faut pas l'oublier Smile
_________________
Dans l'espace de ce Silence, dans l'espace de notre Communion, au-delà de tout espace et de tout temps, nous sommes Un et au-delà. Et l'Absolu.


Revenir en haut
Peterpan


Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2014
Messages: 19

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 22:47 (2014)    Sujet du message: Fini le sexe ? Répondre en citant

Magnifique Okay

Dernière édition par Peterpan le Mer 17 Sep - 23:48 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Peterpan


Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2014
Messages: 19

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 23:43 (2014)    Sujet du message: Fini le sexe ? Répondre en citant

 
Citation:

j'ai eu aussi des energies denses qui cherchaient à me pervertir par le sexe a haute doses, ma personnalité voulait pratiquer du hard, du bi, du homo bref tirer et penetrer tout ce qui bouge j'ai nié jusqu'au bout j'ai vaincu des démons coriaces ca a pas été facile mais je les ai tous detruits ils hurlaient de douleur et de peur et de rage, trop bon ca m'a procuré un plaisir intense de les voir crever




J'ai l'impression que c'est plutôt l'inverse...  " j'ai nié jusqu'au bout " ...  " je les ai tous détruits"...  "un plaisir intense de les voir crever" ....  mhhh il y a pas un truc qui cloche là ? Peut-être qu'en accompagnant " ce qui est ", sans jugement mental ni "action du mental", tu aurais eu un ravissement digne de Soeur Marie Alacoque lol Embarassed

ca me rappelle un tableau de Félicien Rops lol





Sans problème, vous ne vous sentez pas vivant. Le fait est simplement que si vous n'avez pas de problème, vous en créez un. On se crée des démons ... ses propres démons.


Revenir en haut
Mytrian
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 18 Sep - 00:17 (2014)    Sujet du message: Fini le sexe ? Répondre en citant

lol 

Revenir en haut
rezo


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Jeu 18 Sep - 09:17 (2014)    Sujet du message: Fini le sexe ? Répondre en citant

Pas faux Very Happy
Je suis passé par la "petite mort" quand je me posais le même genre de question, l'ego était a l'agonie lol
_________________
Dans l'espace de ce Silence, dans l'espace de notre Communion, au-delà de tout espace et de tout temps, nous sommes Un et au-delà. Et l'Absolu.


Revenir en haut
Françoise
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 2 029
Localisation: nullepart donc partout

MessagePosté le: Jeu 18 Sep - 09:46 (2014)    Sujet du message: Fini le sexe ? Répondre en citant

@Peterpan; je ne vois nulle part, qu'il faut stopper le sexe, et l'Amour 3D pour atteindre l'éveil. Pas étonnant qu'il y ai frustration. De même que de ne plus vivre et apprécier les choses simples de la vie avec chacune de ses cellules.


Je pense qu'il y ai à ce niveau interprétation mental des paroles de certains. Oma dit toujours qu'il faut laisser vivre ce corps comme il veut, et le mental aussi, car nous ne sommes pas ce corps. çà ne veut pas dire, que nous ne sommes plus dans le corps, bien au contraire, nous y sommes bien ancrés, mais nous sommes aussi au-delà du corps ET du mental. Nous sommes toujours dans cette vie mais aussi au delà de cette vie. Tu peux très bien faire l'Amour avec ta compagne et quelques minutes après, être en méditation profonde. Je ne vois pas pourquoi ce serait incompatible.


L'Unité n'est pas ignorer l'autre, l'Eveil n'est pas ignorer la vie, la spiritualité ne rend pas égoïste. Tout ceci provient d'une interprétation mental des enseignements sans les vivre. Alors pourquoi vouloir l'éveil alors que tu as envie d'orgies, d'amour et de sensations forte. Je crois que tu as un sérieux choix à faire là. 


Ce que veut dire Moogi et les autres c'est que l'extase procurée par l'EVEIL te fais voir la sexualité comme une très, très pale copie de l'extase divine, le feu procure cette extase et t'ouvre au véritable AMOUR qui n'est pas égoiste mais Universel. Encore faut il le vivre pour se rendre compte que l'amour personnel et la sexualité n'est que de la gnognote à côté. Et en attendant de le vivre, pourquoi s'imposer des frustrations qui ne font que renforcer l'égo?
_________________
Par l'Un, pour l'Un et à la Gloire de l'Un


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:54 (2017)    Sujet du message: Fini le sexe ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> DISCUSSIONS -> Questions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom