Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Par une nuit de grand froid...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> ENVIRONNEMENT -> Maman et son évolution
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alteran


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 1 003
Localisation: Altaïr

MessagePosté le: Jeu 18 Sep - 09:54 (2014)    Sujet du message: Par une nuit de grand froid... Répondre en citant

Le nombre de volcans est en hausse , ce qui augmente le risque d'un hiver très froid 17 Septembre 2014
Source de cette information :
http://theeconomiccollapseblog.com/archives/the-number-of-volcanic-eruptions-is-increasing-and-that-could-lead-to-an-extremely-cold-winter



Traduction de cet article :
Le nombre de volcans qui sont en éruption continue d'augmenter, et les scientifiques ne parviennent pas à expliquer pourquoi . En 2013, nous avons assisté à plus d'éruptions volcaniques à travers le monde que nous eb avons jamais vu en une seule année , et cette activité accrue s'est poursuivie en 2014 . Ces derniers mois, nous avons vu les principaux volcans renaître  en Russie , Pérou , Hawaii , Île de la Réunion  , Indonésie , et partout  en Alaska . Il est extrêmement rare que autant de volcans entrent en éruption  tous en même temps. Selon Volcano Discovery, un énorme total de 34 volcans sont en éruption à travers le monde en ce moment. Cela envoie une énorme quantité de poussière et de cendres dans l'atmosphère supérieure, et cela peut expliquer pourquoi de nombreuses régions de la planète connaissent des temps étrangement froid en ce moment. Si cette tendance se poursuit, nous pourrions éventuellement être confrontés à des années de mauvaises récoltes et de famines dans le monde entier.
Et ce que nous avons déjà vu n'est peut être que le début. Il ya plusieurs autres très grands volcans dans le monde entier qui pr.occupent les scientifiques en ce moment.
Par exemple, il suffit de remarquer ce qui se passe aux Philippines ...                  
Citation:
Le volcan Mayon, dans la province d'Albay a été mis sur "le niveau d'alerte 3", le lundi soir, le 15 Septembre, après avoir montré des signes  «relativement élevée de troubles," selon l'Institut philippin de volcanologie et de sismologie (PHIVOLCS) .
Dans un bulletin publié à 22h00, PHIVOLCS a observé 39 événements de chutes de pierres 05:00-20:00 le 15 Septembre, les symptômes de l'accumulation de magma au niveau du dôme au sommet. Au moins 32 tremblements de terre volcaniques de basse fréquence ont également été enregistrés, indiquant une intrusion de magma ou de l'activité de gaz volcanique.
PHIVOLCS-DOST a relevé l'état d'alerte du volcan Mayon de niveau d'alerte 2 pour le niveau d'alerte 3, qui est l'équivalent d'une "alerte critique" dans le  système d'alerte à 5 niveaux . Cela signifie que le risque que le volcan expose est relativement élevée  , et qu'une éruption est possible dans les prochaines semaines.


Mais encore plus inquiétant est le Bardarbunga. Il est le plus grand système volcanique en Islande, et une éruption majeure pourrait être absolument catastrophique ...
Citation:
Cette fois, la menace d'une éruption - peut-être même plus puissante que celui de 2010 - est posée par Bardarbunga, le plus grand des quelque 30 systèmes volcaniques de l'Islande. Situé à peu près au centre du pays, à 10 kilomètres la caldeira du volcan se trouve quelques centaines de mètres sous le Vatnajökull, le plus grand glacier d'Europe en volume.
Les scientifiques prennent les dernières rumeurs au sérieux: il ya environ 8000 années, après tout, le Léviathan volcanique peut se déchaîner avec la plus grande éruption des 10.000 dernières années.
"Il est très difficile de prédire exactement ce qui va arriver avec une telle  éruption», dit le vulcanologue du Monash University , le professeur Ray Cas, qui est président de l'Association internationale pour la volcanologie et de chimie de la Terre.


Les scientifiques nous disent qu'au cours des 10.000 dernières années , le Bardarbunga a produit "plus de lave que tout autre volcan de la planète."
Si nous assistons à une éruption à grande échelle du Bardarbunga, l'annulation de quelques milliers de vols peut être la plus petite de nos préoccupations.
La vérité est que nous pourrions subir l'hiver le plus froid que l'un de nous n'a jamais vu dans l'hémisphère nord.
Mais ne prenez pas mon mot pour lui. Ce qui suit est un article du journal britannique intitulé « Le volcan islandais pourrait déclencher l'hiver le plus froid de la Grande-Bretagne JAMAIS enregistré cette année "...
Citation:
Selon la force de l'explosion, de minuscules particules de poussée au-delà de l'atmosphère de la terre peuvent déclencher des décennies de conditions météorologiques chaotiques.
De petits morceaux de débris agissent comme des milliards de boucliers reflétant la lumière du soleil à des températures hivernales de la terre signifie pourraient plonger plus bas que jamais tandis que l'été sera sans soleil.
Le premier effet pourrait être un hiver très froid qui arriverait en quelques semaines avec des thermomètres qui plongeraient dans les chiffres sous zéro et ne se relevant pas avant l'été prochain.


Si cela arrive, il n'y a rien que nous puissions faire pour le changer.
Nous voulons juste avoir à traiter avec elle.
Il s'agit d'une sorte de «changement climatique» que tout le monde peut s'attendre. Il est bien connu que les éruptions volcaniques peuvent faire plonger les températures mondiales à des niveaux nettement inférieurs. En fait, certains théoriciens du réchauffement climatique jettent déjà le blâme sur l'augmentation de l'activité volcanique , la raison pour laquelle les températures n'ont pas été à la hausse au cours des dernières années ...
Citation:
"Dans la dernière décennie, la quantité d'aérosol volcanique dans la stratosphère a augmenté, de sorte que plus la lumière du soleil est réfléchie dans l'espace", a déclaré l'auteur principal de Benjamin Santer, spécialiste du climat à Laurence Livermore National Laboratory, dans un communiqué de presse."Cela a créé un refroidissement naturel de la planète et a partiellement compensé l'augmentation des températures de surface et de l'atmosphère en raison de l'influence humaine."


Mais si le Bardarbunga éclate pleinement, nous pourrions envisager quelque chose de bien pire que un peu de "refroidissement global".
Nous pourrions éventuellement être confrontés à des hivers qui semblent ne jamais finir.
Cela s'est déjà produit dans l'histoire plus d'une fois . La liste suivante provient de Wikipedia ...
Citation:
Les effets des éruptions volcaniques sur les derniers hivers sont de taille modeste, mais historiquement, ont été considérables.
Plus récemment, l'explosion de 1991 du Mont Pinatubo , un stratovolcan en Philippines , a refroidi les températures mondiales pendant environ 2-3 ans.
En 1883, l' explosion de Krakatoa (Krakatau) a créé des conditions hivernales comme volcaniques. Les quatre années qui suivent l'explosion ont été inhabituellement froid et de l'hiver 1887-1888 inclus des blizzards puissants. Des chutes de neige record ont été enregistrées dans le monde entier.
L'éruption de 1815 du Mont Tambora , un stratovolcan en Indonésie , a occasionné des gels au milieu de l'été dans l'État de New York et des  chutes de neige en juin en Nouvelle-Angleterre et Terre-Neuve-et-Labrador dans ce qui allait être connu sous le nom « année sans été » de 1816.
Un document rédigé par Benjamin Franklin en 1783 jette le blâme de  l'été inhabituellement froid de 1783 sur la poussière volcanique provenant de l'Islande , où l'éruption du volcan  Laki  avait libéré d'énormes quantités de dioxyde de soufre , entraînant la mort de beaucoup de   bétail sur l'île et une catastrophique famine qui a tué un quart de la population islandaise . Dans  l'hémisphère nord les températures ont chuté d'environ 1 ° C dans l'année suivant l'éruption du Laki.
En 1600, la Huaynaputina au Pérou a éclaté. l'étude des cernes d'arbres montrent que 1601 a été froid. La  Russie avait sa pire famine en 1601-1603.De 1600 à 1602, la Suisse , la Lettonie et l'Estonie ont eu des hivers exceptionnellement froids. La récolte de vin était en retard en 1601 en France , et au Pérou et en Allemagne , la production de vin s'est effondrée. Les Pêchers fleuri à la fin de l'été en  Chine , et le lac Suwa au Japon gelé tôt.


La possibilité d'éruptions volcaniques de refroidissement occupe considérablement notre temps est la plus grande «menace climatique» que nous sommes confrontés , et de loin.
Sans les étés chauds et beaucoup de soleil, nos cultures ne réussiront pas.
Et l'approvisionnement alimentaire mondial sont déjà utilisées au maximum. Cette semaine nous avons appris que l'un sur neuf personnes dans le monde n'a pas assez à manger.
Qu'est-ce qui se passerait si la production alimentaire mondiale a été coupé par 10 ou 20 pour cent pendant quelques années?
Alors gardez un œil sur Bardarbunga et les autres volcans majeurs autour de la planète qui grondent en ce moment.
Ils peuvent tout simplement jouer un rôle majeur dans notre avenir immédiat.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 18 Sep - 09:54 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> ENVIRONNEMENT -> Maman et son évolution Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom