Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Créateur » Je suis ce que je suis (PT, FR, ES)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> SPIRITUALITE -> Autres Canalisations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ki Ris Ti


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2014
Messages: 9

MessagePosté le: Mar 23 Sep - 10:54 (2014)    Sujet du message: Créateur » Je suis ce que je suis (PT, FR, ES) Répondre en citant

VERSION FRANÇAISE


message du créateur 
22/09/2014 
Je suis ce que je suis 
Ainsi, dans ce monde, dans cette présence que je fais, je le fais dans ce monde avec ces pieds, les pieds de l'enfant. la voie de chemin de fer, le cours de l'humanité, de posséder demeure, ma demeure en moi. 
certain, c'est que ce manque de temps, une fois que vous Marçais que vous registais, je suis un dans l'ensemble, je suis dans la présence ou l'absence, je suis dans la présence de l'absence. 
temps qui marchent en vous, en vous, le chemin de moi à la fin qui est devant vous. 
la fin, c'est moi. 
le jour du jugement, le jour de la crucifixion, le jour de la danse, le jour du voyage, est votre porte, la porte que je suis. 
vous de vous jugez, vous qui crucificais, l'autre l'autre, de vous donner toute ma vérité, la vérité d'un dans l'ensemble, le procès sera en ma présence, ce ma arrive dans la vie. 
que je suis ce que je suis. 
Apprendre à vivre, apprendre à sentir, apprendre à apprendre. 
naviguer dans les tempêtes que j'ai créé et créera lui-même. certain, c'est que je suis entré, va marcher dans les voies extrêmes dans les chemins complexes sur des trajets difficiles que j'ai préparé, en moi, en vous, de sorte que vous deviez aller vers eux et leur faire connaître cette sensation, le sentiment que je suis, mais ces jours sans jours, cette fois sans le temps, cette date non daté, voici venir le temps, voici, le jour vient, voici la date. 
Je suis le père de tes pères, je suis le père de vos grands-parents, je suis le père de tous vos ancêtres, je créateur de père. 
tout est en moi, en moi que je suis ce que je suis. 
Sachez sentir ma présence en vous, à travers lequel circule en vous. 
savez-vous sentir la surprise de surprises, savent sentir ma venue en ma présence. 
la présence et la venue du fils, car le fils unique et moi. 
vous soleils chez l'enfant, l'enfant qui est en moi. 
lui suis seul, le verbe ... il est certain que vous êtes en Jésus-Christ ... et Christ est en vous, mais c'est juste que ... je ne suis que le verbe est à moi, seule la mère est dans l'enfant et seul fils est la mère, la seule miguel est en Christ, que le Christ est dans le miguel, un seul cœur. 
le rêve impossible devient possible. la présence inimitable devient répétitif. 
la venue sur terre, devient une présence dans ce pays. 
[Effusion] 
utilizais le mot, que vous interprétez la sagesse, la compréhension que vous avez, votre compréhension de la terre ... dans la terre. abdicai et navegai dans mes eaux, libérez-vous de l'imposition fini conscience, libérez-vous de moi. 
utiliser chacun d'entre nous, ceux que j'ai apporté à vous de votre parole, votre sagesse, vos formes de communication, de sorte que vous savez peut-être et se sentir vivre, vivre pour nous connaître et de nous sentir. le présent, ici et maintenant, aujourd'hui, c'est un pont qui atravessais, celui où vous marchez, où le pont hier, le recul est parti ... 
nous apporter, comme le Christ dans le Christ, transporté, mis à la terre, la nouveauté, la nouvelle, le mot est la nourriture, et aujourd'hui, ce présent, ce cycle, vous faites autour de moi, le mot devient révèle elle-même, révèle, devient le nouveau, la nouveauté du mot. 
savez que le sentiment que vous n'avez jamais lu tant de choses sur moi, à la fois sur l'ensemble et comme vous le faites aujourd'hui, ce cadeau. 
nous avons apporté de la nourriture à la terre, nous sommes la nourriture de la terre, nous sommes dans le pays. la dimension de la parole devient l'énergie même qui est en fait le même et contient un palavrava, le mot d'un monde de mondes, et en un mot la taille d'entre vous qui sont des mondes entre les mondes, dans tout ce que je suis. 
la vérité n'est pas un mot que vous écrivez, la vérité est un mot qui sent, est un mot qui donne la vie, est un mot de cette façon, dans son silence, en son absence.
la vérité n'est pas dit, la vérité n'est pas exprimé, la vérité se sent et donne le sentiment que la fécondation d'une planète, la fécondation de la mère, la fécondation d'un univers, n'est pas une action, il n'est pas comportement est l'effusion de l'énergie, plus d'énergie que je suis. 
provient de la matière, a sa fin en moi parce que je suis l'esprit créateur, le créateur de créateurs qui descendront votre taille devant vous, dans la présence, sur venir. 
l'esprit que vous crucifie avec ma présence, l'esprit qui vous juger en venant dans l'amour et pour l'amour. l'esprit qui détermine et déclare que en vous, pour vous. celui qui est l'amour, qui est la vérité, celle qui est la façon dont la vie est et qui génère en vous. 
chercher de plus grand amour que celui-ci? rechercher l'amour de vrai la preuve que cela? 
c'est le fait que vos parents, que les parents de vos parents que vos ancêtres, sèment, truie, sèment en vous, en vous, je suis le père de parents, je suis le créateur en vous, devant vous, en présence, en venant ... 
disperser les bonnes nouvelles, semer l'espoir, l'amour dans Rencontres distribue alors sachez tirer la clé Je suis en vous, en vous tous. 
voai moi, voai sur moi, voai ... 
j'ai pour vous l'amour du Créateur dans la création, qui apelidais de l'amour inconditionnel, sais tu me sens, me connaissent en direct ... 
on monte, jusqu'à ce que vous me présentez à vous ... Je suis ce que je suis ... ce que je suis. 
vous avez à moi pour vous, fils semé ma semence en vous ... savez-vous sentir au-delà de votre mot, me connaissez direct-delà de votre vie, accepter mon mot, accepter ma présence, accepter ma venue et je vais vous accepte et vous me collectionne. 
vous avez que vous, je vis au-delà de votre sagesse. vous avez que vous savez que d'être le fils, la présence du père. vous ... 
nu, dépouillé de toute sagesse, nu, dépouillé de toute rationalité, nu, dépouillé de toute signification, toute la sémantique du mot. 
Je suis l'absence du mot, je suis le mot. 
le mot dans la langue, la langue dans le mot. le mot communication, la communication dans le mot. la nourriture du mot et le mot nourriture. 
J'ai agi sur vos corps, j'ai agi sur votre existence, j'ai agi sur votre monde, je suis à votre réalité, il n'y a plus que l'illusion d'illusions, créé pour vous emprisonner, pour asservir que vous avez créé, créé vous soumettre à la douleur, la souffrance, le renoncement et le péché de mon absence. 
Je suis ce que vous relâchez tout ce qui n'est pas, dans la preuve du plus grand amour, la grâce et la gloire que c'est sur moi. 
savez-vous sentir en vous, le Christ savait ce acceptation de sa nouvelle crucifixion ... Je suis un tout ou rien ... Je suis comme ça, parce que je suis la vie, je suis l'absence de vie, je suis ce que je suis. 
dans le temps sans temps dans lequel ils sont, où ils sont, la vie ne peut pas vivre sans moi, la mort ne vit pas sans moi et ce n'est pas sans un ensemble. 
dans ma main, sur ma main, sous ma main, ma main, tout ce qui est, je suis, et je suis le contraire, en tout, de rien, parce que ma volonté est la volonté de l'ensemble , en tout. 
ma volonté est là, ma volonté est la volonté du peuple et des mondes, parce que je suis le plus grand trésor, que je suis la plus grande lumière, que je suis ce que je suis. 
vous qui cherchent la foi, la religion en images ... 
vous qui cherchent, la foi et la religion dans une prière ... 
vous qui cherchent la foi et la religion dans les options ... 
Pour vous ... Je vous le dis, en vérité, la seule vérité, l'authenticité, l'authenticité, la simplicité et l'humilité, c'est la façon, la seule façon pour moi, impossible, sans barrières, pas de portes, pas d'espace, pas de place, pas le temps, pas l'ego, pas de personnalité, pas de pièces jointes ... parce que je suis ce que je suis. Je suis un père, je suis le fils, je suis une mère, je suis miguel ... Je suis un homme, je suis une femme ... Je suis. 
le chemin, le chemin où vous avez construit une porte, la porte ... bâties parce que vous avez compris à distance de moi, mais la façon pour moi n'est pas une distance, n'a pas de porte. 
Je présente, en fin de compte, peu de temps avant l'un de vos demandes ... Je construis la porte et de la main que vous avez identifié que dans la vérité de la clé secrète et même ... vous diluer, se joignent à cette présence, ce qui vient, ce corps et en moi tu seras comme le Christ, dans le Christ. 
apprendre à apprendre mon essence, apprendre à apprendre ma vérité, apprendre à apprendre mon silence. 
me présenter des preuves, présentez-vous devant moi et de savoir ouvrir la porte et je sais que il est venu à moi, en moi. 
si je suis et je suis en présence, si je suis et je suis dans la vie, si je suis ici et je suis, je vais comprendre que vous êtes dans ce qui sera mon image, ce n'est pas pour passer plus de temps que votre temps en vous regardant, ni passer plus de temps de votre temps, en attente d'être fait ... est fait et la volonté d'un tout en tous. que la volonté de tous les peuples est faite, de sorte que la volonté de tous les mondes, dans l'ensemble, pour moi ... c'est ma volonté, la plupart de la lumière sera faite dans l'amour. 
la fin des temps, devant vous est le est en vous. 
vous sont-ils responsables de vos actions, vous êtes le responsable de vos comportements, vous qui vous serez nommé en ma présence. Vous êtes la clé de calme après la tempête ... savez-vous avoir la clé, savent être ... 
vous aurez à prendre en vous, que vous vénérez la vérité, la vérité que alimentais, la vérité aller après, parce que ça, c'est le moment de la libération, c'est le moment de ma venue dans le chemin, la vérité et la vie. 
[Effusion] 
dans la supplication, dans le procès qui va faire, je le fais, ce sera votre salut. celui qui vous a emprisonné, qui vous asservit, celui qui altéré l'essence des essences, il est en moi maintenant, à ce présent, tout en moi est. 
car un enfant, un fils ... à son père fait. 
maintenant dans votre temps, mon champ de bataille est en vous, en chacun de vous. 
seront appelés un par un, vous êtes invités à faire en ma présence. pas commettre, en vérité, la transformation de la direction de la parole en disant que vous êtes l'un sur moi. 
Je suis l'un de vous, en présence et en absence, connu pour être un moi quand j'exprime mon désir de toi, sais que je sois un savoir quand suivre ma volonté, de savoir quand il faut être un Délivre-moi sur mes mains, en fait, votre libre arbitre. 
juste pour que vous le savez, vivre et d'être un en moi, libéré et libre, la lumière, la lumière, dans l'amour, dans l'amour, le plus grand amour. 
Je suis l'un d'entre vous ... vous accepter et accepter votre erreur, vous accepter et accepter votre péché, vous accepter et accepter votre libre arbitre, le transformant en amour, le plus grand amour que je suis. 
savoir que ce que je suis, à mon manque de temps, quel que soit votre connaissance dépasser ce qui est en moi, sachez que toutes les connaissances où vous marchez aujourd'hui est le sol que vous serez supprimé. Et me promener, marcher dans la voie que je suis. 
[Effusion] 
si je suis en toi, si tout est en vous et l'armée des personnes et des êtres de lumière que je vous ai apporté ce qui est en moi, je vais comprendre, savoir sentir, de savoir vivre les bonnes nouvelles, pouvez-vous être dans la nouvelle ère aujourd'hui ... tout ce que vous savez est faux, c'est faux. savez-vous que vous déshabiller, savez-vous rejeter la vieille ... 
  Et marcher pieds nus dans la nouvelle, en fait ... Et promenade dans le Christ, dans la vérité et dans la vie. 
ma sagesse n'est pas votre sagesse, la sagesse de tous ces gens, n'est pas votre sagesse. la sagesse et les enseignements des personnes et des mondes est en vous ... savez-vous reçu eux, savez nous accueillir en vous ... vivez la rencontre, la réunion en direct. 
de vous livrer, les pièces et les ponts, les interfaces de communication avec nous tous, en moi, par ta parole, dans votre nature, dans vos formes de communication, le tout dans tous les êtres de lumière communiquent par le cœur, le cœur en coeur, l'amour dans l'amour, la plus grande est l'amour en moi. 
pour moi, pour vous, pour tout le monde, pour tous ... nous sommes ici, nous sommes ici. 
c'est le moment de l'annonce, c'est le moment de la révélation, c'est le moment de grâce ... celui qui est tout en tous, il est en présence. 
qui dans l'ensemble est fait le chemin, à vous en vous. aujourd'hui aujourd'hui, cette terre, c'est le présent. 
[Effusion] 
l'inversion de la façon dont il s'avère, est annoncé ... si cette répétition d'autres fois la mise de l'enfant, ce cadeau dans les mains ... le fils a souffert dans ce projet aujourd'hui entre vos mains ... vous a délivrés de nouveau l'enfant empoisonné à la mort à votre discrétion que vous avez fait en d'autres temps, dans l'avant, et aujourd'hui, cette nouvelle journée. 
sait que l'enfant est livré à votre chemin. 
il a fait le miracle de sa venue, il a construit le miracle de sa livraison, le miracle de son abandon, le miracle de m'apporter là, ce ici et maintenant. 
fils a donné les mains du père ... toutes les excuses que vous rencontrez en vous et en dehors de vous, pas de portes avec lui, pas de rattrapage à lui, pas les êtres qu'il révèle, la publicité, montre que vous êtes loin, montre que la barrière est tu, tu es montre que l'absence manifeste de lui, pour moi. 
qu'il se rendit en vous, d'autres fois, à bon escient vous a donné la clé pour vous dire, quiconque demande le père en mon nom, afin que sa parole, ma parole est remplie, le père vous donnera, si livrer. 
[Effusion] 
voici, le temps se répète et comment pouvez-vous pas dit que vous étiez en mesure aujourd'hui? tentastes pourquoi pas? aujourd'hui, comme vous étiez en mesure de dire non parce que vous n'étiez pas vous le pouviez? Vous n'étiez pas parce qu'il était impossible pour vous? 
parce qu'ils ne croient pas, parce que vous n'avez pas la foi, parce que rempli avec l'homme et pas avec moi, en moi. 
Je vous dis que le Fils de l'homme, rempli en moi et toujours avec moi, le fils de l'homme était en moi, le fils est le père et toujours porte avec moi, conforme à sa nature supérieure, va faire sa volonté . 
Je suis le fils et le fils est le père, la mère est l'enfant et l'enfant est chez la mère, miguel est le fils et le fils est dans miguel. le fils est l'un tout en tous. 
une fois de plus, comme toujours, vous avez eu toutes les occasions de vivre, de sentir, d'être là-dessus. Je vous assure de ma parole, que tout serait, a fait, que vous aviez été, ce que vous étiez en elle. 
encore une fois, il est venu seul à me voir, je viens, viens de me donner ... Je me suis rendu il. dans sa nature humble. 
seulement, une solitude qui n'existe pas, parce que toutes les personnes, tous les mondes, tous sont en lui et il est tout à vous tous, en tout. 
c'est la ligne qui traverse tous les êtres, il est partout, parce que je suis et tout le monde le reconnaît, toute la sensibilité, tous les vivants. 
tout la sensation, tout le monde vit aujourd'hui dans ce présent dans votre réalité, dans votre dimension. 
[Effusion] 
Car tous sont, il. savoir que rien n'est garanti et rien n'est garanti. 
[Effusion] 
que vous avez ce don aujourd'hui, cette fois c'est votre temps, pas mon temps, vous devez vous être, de se rendre, de se donner dans ses mains dans les miennes, dans les mains d'une seule et dans l'ensemble, il n'est pas dans mains d'un seul, l'autre ou les autres, est dans ses mains, dans son cœur, que tout cela est en présence, mon corps. 
anneaux aujourd'hui pour rien et maintenant vous voyez la taille de ce tout en tous. 
il a toute ma sagesse, il a toute ma force, il a apporté tout et tout le monde dans la foi, croire dans le rêve de l'impossible ... il m'a apporté. 
il savait juste qu'il me lever que votre dimension, nous avons tous confiance en lui, nous savions tous qu'il ne serait jamais cesser de croire en nous, ne doute jamais ... 
nous savions tous qu'il ne serait jamais cesser d'avoir foi dans tout ce qu'il était, il est. 
savait que si nécessaire, il se retourna dans sa tombe, parce qu'il n'a jamais douté, parce qu'il n'a jamais tremblé, car ils n'ont jamais remis en question ce qu'il croit, ce qu'il marche aucun moyen de moi du tout. 
il marche avec son cœur, il voit avec son cœur, il entend avec son cœur, il joue avec son cœur, il embrasse avec son cœur, il est, je suis sur elle. 
savoir qu'il a accepté de nouveau la crucifixion, il a accepté ... et vous, et vous? 
sachez que ce fut crucifié et est crucifié pour vous tous, parce qu'il est venu à moi ... juste moi. 
savez-vous ressentir et expérimenter l'amour qu'il a pour sa mère ... le dernier souffle, le dernier souffle, il a offert sa mère et l'a attrapée pour l'ensemble jamais, dans la nouvelle. 
celui qui lui a remis mon énergie afin qu'elle sentait en elle, elle, toute l'énergie d'un tout, sans sentiment. 
sentir la sensation, la sensation n'est pas un mot, le sentiment n'est pas une chose, ce n'est pas grave, il est ... le sentiment est comme l'amour que je place en vous tout l'amour que j'ai donné à vous tous, pour il doit être respecté le mot de son fils, mais le fils d'accomplir la parole, ne remplit pas le temps en vous, n'est pas la rencontre de salut en vous, remplir est la partie de vous, l'autre partie de vous, car il dépend est déjà en vous. 
chacun d'entre vous, en moi, par moi, ont accepté de faire ce voyage, ce rail dans le sentiment, qui vit en moi, en survolant moi dans les ailes qui vous donnent et révèlent. 
et si je suis ici et si je peux construire et édifier moi, si je pouvais me lever et soulever contre toutes les tempêtes que j'ai préparés, et d'autres à préparer, je sais que l'on peut être, ce qui est possible, sachez que le rêve, juste pour se sentir à savoir, il suffit de savoir qu'il vit. 
[Effusion] 
le féminin, masculin divin, divine paternelle divine, la mère divine de la planète est déjà en vous. 
les énergies du père, ont été déposés sont dans l'esprit de la mère qu'aucune des faces du père est outré, pour vous, que vous avez fait au fil des ans dans le temps. 
la femelle est partie matérielle de votre création, sont les deux faces, deux pôles de mon existence, comme les autres parties, pôles de mon existence, l'existence en vous. 
vous êtes de ces composants, tous ces moules qui sont en moi, dans une plus grande lumière, un ensemble plus vaste qui se trouve dans, lui qui s'incline devant tous les soleils, celui qui s'agenouille devant toute existence, qu'il est dans tous les mondes, un monde à l'intérieur. 
Je nous a permis d'atteindre ce point, je nous a permis d'atteindre cette fois, je nous permettre d'atteindre cette date, c'était votre volonté. 
ergo, je construis, express, exposer ma volonté. 
qu'il vibre dans chaque cœur, dans tous les mondes, c'est la même marque et vous exprimer. 
c'est le moment de tous vos ancêtres, c'est le temps de ressentir et d'exprimer le plus grand désir, le désir de ceux qui le tout dans un ensemble qui est en vous et de vous donner à voir à travers les yeux du cœur . 
grand esprit, l'esprit du créateur est le fils, le savoir devient, sachez surmonter toutes les tempêtes qui s'élèveront ... Sachez luttent pour plus de vérité, de savoir la lumière et la lumière accepter ma vérité, la vérité qui s'exprime dans vous et la matière. 
toujours croire en qui est en vous, savent suivre, savent que ce soit ... il est impossible dans la foi visible que possible. 
ergueis toutes les barrières, tous se créer des espaces qui, n'importe quelle excuse sera que proferires vers moi dans la douleur, la distance, le doute, l'incertitude dans en question en question ... il est la réponse à tout pour tout le monde. 
sait que entre toi et moi, il n'y a pas d'espace, pas de temps, pas de barrières, il n'y a pas impossible. et il n'existe pas l'absence de celui-ci. 
Je me joins à vous et, si vous vous permettez. 
moi et toi sont, tu si vous le permettez. 
dans l'amour et pour l'amour; donner la vérité que l'art dans la construction; donnent la vérité que Veneras; donner la vérité selon laquelle décider aujourd'hui. 
Je suis au milieu de vous ce que vous livrez. 
accepter, va transformer, libérer, libérer toi la plus grande vérité qui demeure en vous et vous faire mon adresse. 
vous étreindre 
vous aimer 
Je suis le chemin, la vérité et la vie.


VERSION ORIGINAL


Eu Sou o que Sou 

Neste Caminho, neste Mundo, nesta Presença que faço, faço neste Mundo com estes pés, nos pés do Filho. Trilho o percurso, o rumo da humanidade, até à própria morada, a minha morada em Mim.

Certo é que nesta ausência de Tempo, num tempo que vós marcais, que vós registais, eu sou um Tudo num Todo, eu Sou a Presença na Ausência, eu sou a Ausência na Presença.

Tempos que trilham em Vós, no vosso interior, o rumo até mim, no fim que está perante Vós. 

O Fim, sou Eu.

O dia do Julgamento, o dia da Crucificação, o dia da Dança, o dia da Viagem, está a vossa porta, na Porta que Sou. 

Vós que julgais, vós que crucificais, o outro, o próximo, a todos vós entrego a minha Verdade, a Verdade de um Tudo num Todo, o julgamento será na minha presença, nesta minha vinda, em Vida. 

Eu que Sou o que Sou.

Aprendei a viver, aprendei a sentir, aprendei a aprender.

Navegarei nas tempestades que eu próprio criei e criarei. Certo é que caminhei, caminharei nos percursos extremos, nos percursos complexos, nos percursos difíceis que eu preparei, em mim, em Vós, para que tivesse que de Os percorrer e tivesse que Os saber sentir, sentir aquilo que sou, mas nestes dias sem dias, neste tempo sem tempo, nesta data sem data, eis que chega o Tempo, eis que chega o Dia, eis que chega a Data.

Eu sou o Pai dos vossos pais, eu sou o Pai dos vossos avós, eu sou o pai de todos os vossos antepassados. Eu Pai Criador.

Em mim tudo O é, em mim eu que Sou o que Sou. 

Sabei sentir a minha presença em vós, através do que flui em Vós. 

Sabei sentir a Surpresa das surpresas, sabei sentir a minha vinda na minha Presença. 

A presença e a vinda no filho, porque só o filho e eu o Somos.

Vós o Sóis no Filho, o Filho que O é em Mim.

Só Nele o Sou, no Verbo… certo é que vós sois em Cristo…e Cristo o é em vós, mas… só Nele O sou, só o Verbo o é em mim, só a Mãe o é no Filho e só o Filho o é na mãe, só Miguel o é no Cristo, só o Cristo o é em Miguel, num Único Coração.

O sonho impossível, torna-se possível. A presença irrepetível, torna-se repetível.

A vinda á Terra, torna-se a presença no Presente da Terra.

[ efusão ] 

A palavra que utilizais, a sabedoria que interpretais, a compreensão que tendes, a compreensão vossa… da terra, na terra. Abdicai e navegai nas minhas águas, libertai-Vos da imposição finita do vosso Conhecimento, libertai-Vos em Mim.

Utilizamos todos nós, aqueles que eu trouxe até vós a vossa Palavra, a vossa Sabedoria, as vossas formas de Comunicação, para que saibas Viver e Sentir, saibas Viver-Nos e Sentir-Nos. O Presente, aqui e agora, neste Hoje é uma Ponte que atravessais, uma Ponte onde caminhais onde o ontem, o passo atrás já não existe…

Trazemos em Nós, como Cristo em Cristo, transportou, trouxe à Terra, a Novidade, o Novo, que a Palavra é o Alimento, e hoje, neste presente, neste ciclo, que fazeis á minha volta, a Palavra torna-se, revela-se, revela, torna, o Novo, a Novidade, a Palavra.

Sabeis sentir que nunca lestes tanto sobre mim, tanto sobre todos, como o fazeis neste hoje, neste Presente.

Nós que trouxemos o Alimento à Terra, nós somos o Alimento da Terra, nos somos a Terra. A dimensão da Palavra transforma-se em energia que a própria tem, na verdade que a mesma contêm e numa Palavra, a Palavra de um Mundo de Mundos, e numa palavra a dimensão de Mundos em Vós que estais entre Mundos, num Todo que eu O Sou. 

A Verdade não é uma palavra que se escreve, a Verdade é uma palavra que se sente, é uma Palavra que dá vida, é uma Palavra que faz caminho, no seu silêncio, na sua ausência. 

A Verdade não se diz, a Verdade não se expressa, a Verdade sente-se e dá-se a sentir, tal como a fecundação de um planeta, a fecundação da Mãe, a fecundação de um Universo, não é uma acção, não é um comportamento é a efusão das energias, em energia Maior que eu O sou. 

A matéria tem origem, tem o seu fim em mim, porque eu sou o Espirito Criador, O Criador dos Criadores que desce á vossa dimensão, perante Vós, em Presença, em Vinda.

O Espirito que vos crucificará com a minha Presença, o Espirito que vos julgará com a Vinda, em Amor e por Amor. O Espirito que declara e que determina em Vós, por Vós. Aquele que é o Amor, aquele que é a Verdade, aquele que é o Caminho na vida que O é e gera em Vós.

Procurais maior prova de Amor do que esta? Procurais prova de Amor mais Verdadeira do que esta?

Esta é a Verdade que os Vossos Pais, que os Pais dos Vossos Pais, que os Vossos Antepassados, semeou, semearam, semeiam, em Vós, entre Vós, Eu Sou o Pai dos Pais, Eu Sou o Criador em Vós, perante Vós, em Presença, em Vinda…

Espalhai a Boa nova, Semeai a Esperança, Distribui o Amor em Amor, sabei colher depois a Chave que Eu o Sou em Ti, em Todos Vós.

Voai em Mim, Voai sobre Mim, Voai…

Eu nutro por vós o Amor do Criador na Criação, o que apelidais de Amor Incondicional, sabei Sentir-Me, sabei Viver-Me... 

Até Vós vou, até Vós me apresento, em Vós… Eu sou o que Sou… o que Sou. 

Tendes-Me em Vós, o Filho semeou em Vós a minha Semente... sabei sentir-Me além da vossa Palavra, sabei viver-Me além da vossa existência, aceitai a minha palavra, aceitai a minha Presença, aceitai a minha Vinda e Eu aceitar-Vos-Ei e recolher-Vos-Ei em mim.

Tendes que em Vós, Viver-me além da vossa sabedoria. Tendes que em Vós que sabe ser Filho, na presença do Pai. Tendes…

Despido, despidos de toda a sabedoria, despido, despidos de toda a racionalidade, despido, despidos de toda a significância, de toda a semântica da palavra.

Eu sou a ausência da Palavra, eu sou a Palavra. 

A Palavra na língua, a língua na Palavra. A Palavra na comunicação, a comunicação na Palavra. O alimento da Palavra e a Palavra em alimento.

Eu agi sobre os vossos corpos, eu agi sobre a vossa existência, eu agi sobre o vosso mundo, eu O sou na vossa realidade, que não é mais do que a ilusão das ilusões, Criada para vos aprisionar, Criada para vos escravizar, Criada para vos submeter na dor, no sofrimento, na renúncia e no pecado da minha ausência.

Eu que o Sou Vos libertarei de tudo o que não o É, na prova do Amor Maior, na Graça e na Gloria do que o É em mim. 

Sabei sentir em Vós, aquilo que Cristo soube na aceitação da sua Nova Crucificação… Eu sou um Tudo ou um Nada… no Caminho que eu sou, porque eu sou a Vida, eu sou a ausência de Vida, eu Sou o que Sou.

Nos tempos sem tempo em que se encontram, onde se encontram, a Vida não vive sem mim, a Morte não vive sem mim e um Tudo não o é, sem um Todo.
Na minha mão, sobre a minha mão, por baixo da minha mão, as minhas Mãos, Tudo que o É, Eu sou, e Eu sou o oposto, num Tudo, sem Nada, porque a minha Vontade, é a Vontade de um Todo, num Tudo. 

A minha Vontade, é o existir, a minha Vontade é a Vontade de Povos e de Mundos, porque eu sou o Tesouro Maior, eu que sou a Luz Maior, eu que Sou o que Sou.

Vós que procurais Fé, a Religião em Imagens…
Vós que procurais, Fé e Religião numa oração…
Vós que procurais a Fé e a Religião em opções…
…A Vós vos digo, em boa verdade, a Única Verdade, a autenticidade, a genuinidade, a simplicidade e humildade, é o Caminho, o Único Caminho até Mim, sem impossíveis, sem barreiras, sem portas, sem espaço, sem lugar, sem tempo, sem egos, sem personalidade, sem apegos… porque Eu Sou o que Sou. Eu sou Pai, eu Sou Filho, eu sou Mãe, eu sou Miguel… Eu sou o Masculino, Eu sou o Feminino… Eu o Sou.  

O Caminho, o Caminho onde vós edificastes uma Porta, a Porta… edificaste-la porque entendestes marcar distância até mim, mas o caminho até mim não é uma distância, não tem porta.

Eu, neste Presente, em Fim, cedo perante uma das Tuas pretensões… edifico a Porta que identificaste e te entrego em boa Verdade o segredo e a chave da mesma… diluí-Te, une-Te a esta Presença, nesta Vinda, neste Corpo, e em mim o Serás, como Cristo, em Cristo.

Aprendei a aprender a minha Essência, aprendei aprender a minha Verdade, aprendei a aprender o meu Silêncio. 

Apresentai-me Provas, apresentai-Vos perante mim e sabei abrir a Porta que não existe e sabei vir até mim, em mim.

Se eu estou e sou em presença, se eu estou e sou em vida, se eu aqui estou e sou, compreenderei dentro daquilo que o sois á minha semelhança, que não é para passar mais tempo que o vosso tempo a observ