Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Les tâches solaires et le comportement humain

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> ENVIRONNEMENT -> Marcel
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Etoile
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 9 Jan - 11:13 (2015)    Sujet du message: Les tâches solaires et le comportement humain Répondre en citant

Les taches solaires et le comportement humain











Le récent maximum solaire (l'article date de 2000) nous donne une excellente occasion d'observer le Soleil en action. Des sciences humaines ont étudié la relation entre le Soleil et le comportement humain pendant de nombreuses années, et nous sommes tout à fait confiants quant à pouvoir prédire des comportements basés sur les fluctuations de taches solaires, sur des durées très courtes et les longs cycles solaires de 11 ans.


Des recherches ont été menées pour relier le cycle solaire de 11 ans à des changements dans le comportement humain et la société. Les plus célèbres recherches ont été faites par le professeur AL Tchijevsky, un scientifique russe, qui a présenté un document à l'American Meteorological Society de Philadelphie, vers la fin du 19ème siècle. Il a réalisé une étude de l'histoire des mouvements de masse humains par rapport aux cycles solaires, à commencer par la division du cycle solaire en quatre parties : 


1) l'activité solaire minimum;
2) augmentation de l'activité des taches solaires;
3) l'activité maximale des taches solaires;
4) La diminution de l'activité des taches solaires.


Il a ensuite divisé les mouvements humains en cinq phases:


1 - L'influence des leaders sur les masses
2 - l'effet «excitant» de certaines idées sur les masses
3 - la rapidité d’excitabilité des centres psychiques
4 - les zones géographiques concernées par les mouvements de masse
5 - individualisation des masses


Par ces comparaisons, il construit un "indice d'excitabilité des masses humaines", couvrant chaque année de 500 avant JC à 1922 après JC. Il a étudié l'histoire de 72 pays durant ces périodes, notant des signes de troubles, comme les guerres, les révolutions, les émeutes, les expéditions et les migrations, plus le nombre d'êtres humains impliqués. Tchijevsky a constaté que pas moins de 80% des événements les plus importants se sont produits pendant les années d'activité maximale des taches solaires. Il a soutenu que la période «d’excitation» peut s'expliquer par un changement aigu dans le système nerveux et psychique de l'humanité, qui a lieu au maxima des taches solaires.


Tchijevsky a découvert que le minimum solaire est une période de latence où la répression est tolérée par les masses (Paul : c'est le cas actuellement), comme si elles n'avaient pas l'énergie vitale pour réaliser les changements nécessaires. Il a constaté que pendant le maximum des taches solaires, le développement de l'homme est également à son apogée. L'étude de Tchijevsky est le fondement de la théorie de taches solaires sur le comportement humain, et comme Harlan Vrai Stetson, dans son livre Les taches solaires et leurs effets (disponible à partir de BSRF), l'a déclaré: "Jusqu'à ce que quelqu'un reprenne les travaux sur les mouvements de masse du professeur Tchijevsky, les scientifiques seront réticents à souscrire à ces conclusions". Stetson a reconnu que le mécanisme par lequel le rayonnement ultraviolet est absorbé était encore un puzzle biologique à résoudre.


Le mécanisme derrière la stimulation du comportement humain est encore un mystère, mais les théories de Georges Lakhovsky peuvent jeter un peu de lumière. Il considérait son livre, " The Secret of Life ", comme l'extension d'une hypothèse scientifique d'une nouvelle théorie de la vie. Le Soleil est l'une des principales sources du rayonnement terrestre. Alors que le soleil produit ses propres radiations, les vents solaires capturent la poussière cosmique et le rayonnement cosmique et les propulsent dans l'atmosphère terrestre. Bien que cela puisse sembler effrayant pour certains, cela peut effectivement être considérée comme une onde primordiale qui fait vibrer les cellules et leur apporte la force vitale. C'est le Prana, souffle cosmique, qui vise à dynamiser l'homme, qui est la source de son évolution.


Le Dr George Crile, un chirurgien américain distingué, a étudié le soleil à la lumière de son énergie rayonnante. Dans les «Remarques préliminaires» du livre "Le Secret de la vie", de Lakhovsky, le professeur d'Arsonval cite Crile: "Il est clair que le rayonnement produit le courant électrique qui fait fonctionner de manière adaptative l'organisme dans son ensemble, la mémoire, la raison, l'imagination, l'émotion, les sens, les sécrétions, l'action musculaire, la réponse à l'infection, la croissance normale et la croissance de tumeurs bénignes et les cancers, qui sont tous régis par les charges électriques qui sont générés par les ondes courtes ou les radiations ionisantes dans le protoplasme. "


Il a estimé que l'ensemble du système énergétique des êtres vivants est contrôlée par le rayonnement et l'électricité. D'Arsonval souligne que Lakhovsky et Crile ont trouvé que les cellules vivantes sont des systèmes électriques fonctionnant comme des générateurs, avec des inductances, des isolants et  des condensateurs. Le mécanisme sous-jacent est un circuit oscillant. Un circuit oscillant est un circuit comprenant une inductance et une capacité, qui, lorsqu'il est fourni en énergie depuis une source externe, est mis en résonnance électrique et oscille à sa fréquence propre. D'Arsonval explique en outre qu'un conducteur possède une inductance si l'écoulement d'un courant à travers lui provoque un champ magnétique autour de lui. La capacité d'un condensateur est la quantité de charge électrique qu'il est capable de stocker. D'un tel circuit, de l'énergie est dégagée sous forme d'ondes. Selon Lakhovsky, le noyau d'une cellule vivante peut être comparé à un circuit oscillant électrique. Le noyau est constitué de filaments tubulaires, les chromosomes, les mitochondries, constituées de matériau isolant rempli d'un fluide conducteur contiennent tous les sels minéraux présents dans l'eau de mer. Ces filaments sont donc comparables à des circuits oscillants doués de capacité en fonction d'une fréquence spécifique.


Le rayonnement cosmique du soleil est donc une bénédiction pour la vie. Comme Lakhovsky l'a postulé, ce sont les radiations cosmiques qui donnent aux cellules leurs oscillations. Lors des maximas des taches solaires, des éruptions solaires et des réactions géo-magnétique ultérieures, de nombreuses réactions subtiles ont lieu dans notre corps au niveau atomique. Il a été émis l'hypothèse que cela avait une relation directe avec le métabolisme du corps. Nous savons que c'est le magnétisme subtil de charges positives et négatives qui tire certaines particules à travers les membranes des cellules pour produire de l'énergie. Ces échanges magnétiques résultent de la stimulation d'enzymes et de la production d'énergie comme l'ATP. L'augmentation de la pénétration des ondes, lors d'une tempête solaire, provoque une excitation dans les réactions électrochimiques à l'intérieur du corps. Tchijevsky a également identifié des corrélations entre les changements dans l'activité magnétique solaire et les processus biologiques. À la lumière de la théorie de Lakhovsky, selon ses propres mots, "... À l'aide d'analogies élémentaires, la cellule, l'unité organique essentiel de tous les êtres vivants, n'est rien de moins qu'un résonateur électromagnétique, capable d'émettre et d'absorber les radiations de très haute fréquence ». Un mécanisme est prévu pour intégrer les effets stimulants du rayonnement du soleil sur le comportement humain. Dans un résumé intitulé "Expérience automatisée sur la surveillance de la Macro-fluctuation" Bruns AV & Visolimsky BM trouvent aussi une relation étroite avec l'activité solaire et les réactions biochimiques. "Les données phénoménologiquement obtenus pourraient être traités comme un effet de surface (contrôlée par l'activité solaire) sur la cinétique physico-chimique. Cet effet a été réalisée, à l'évidence, à travers des mécanismes proches de résonance magnétique nucléaire en champ géomagnétique." Dans une autre étude historique, Suitbert Ertel, écrit dans son article «Des éclats synchrones de l'activité dans les cultures indépendantes; preuve des connexions extraterrestres" que la preuve a été rapportée suggérant un lien entre les variations historiques de la créativité scientifique et la variation cyclique solaire. La découverte d’Eddy sur des périodes séculaires anormales d'inactivité solaire (Minimum de Maunder) a offert l'occasion de tester la présente hypothèse. À l'aide des dates répertoriées de grandes créations, dans les sciences, la littérature et la peinture (AD 600-1800), il y a eu corrélation:


1) les courbes de Fiori concernant la culture montrent des discontinuités marquées après l'apparition d'éruptions solaires, synchrones en Europe et en Chine;


2) Pendant les périodes d'éruptions solaires prolongées, des hausses de la créativité dans la peinture, la littérature et la science se succèdent avec un décalage d'environ 10 à 15 ans;


3) Les régularités de production culturelle sont au premier plan tout au long avec des créateurs éminents. Elles diminuent ensuite avec des professionnels ordinaires. La connexion extraterrestre supposée de la culture humaine a ainsi été renforcée.


Les preuves semblent montrer que, pendant les maxima de l'activité des taches solaires, le comportement humain est stimulé.


Il y a certaines recherches russes qui montrent une augmentation des problèmes cardiaques au cours des taches solaires maxima. L'activité solaire accélère probablement des conditions préexistantes et suggère que des gens vont tomber mort dans les rues. Nous pourrions voir le stress de l'activité solaire sur la biologie des êtres vivants comme un agent de l'évolution, éliminant le vieux et le malade et renforçant ceux qui peuvent entrer en résonance avec ses radiations. Dans ses remarques préliminaires au livre "Le Secret", de Lakhovsky, le professeur d'Arsonval donne plusieurs exemples de recherches effectuées dans les cent dernières années, qui montrent les effets les plus maléfiques au minima des taches solaires. Il relève dans le British Medical Journal, le 7 et 14 Mars 1936 que les colonels CA Gill et le Dr Conyers Morrel ont trouvé des augmentations de pandémies et de maladies mortelles au cours de la période d'activité minimale des taches solaires. Dans l'étude de Gill, il a montré que chaque pandémie du paludisme depuis que des enregistrements de taches solaires existent ont eu lieu lorsque le nombre de taches solaires était le plus faible. Des tendances similaires ont été observées en Afrique de l'Est et ailleurs concernant les épidémies de fièvre jaune depuis 1800, qui se produisent pendant les minima de taches solaires. Le Dr Conyers Morrel constate également que "des vagues de maladies épidémiques couvrant des périodes considérables présentent une correspondance très étroite avec les phases de périodes de taches solaires. La diphtérie, le typhus et la dysenterie semblaient prospérer quand il y avait une absence d'activité solaire. Nous voyons aussi une augmentation des maladies dans l'étude de Solco W. Tromp. Sans stimulation du soleil, la santé humaine semble diminuer. Le système immunitaire semble ralentir pendant l'accalmie et les maladies peuvent plus facilement s'implanter dans le corps. Non seulement la santé humaine, mais la vie elle-même semble entravée par l'absence d'activité solaire. William Hershel a écrit en 1801, "Il semble probable qu'en analysant la période entre 1650 et 1713, et à en juger par les rendements normaux de blé, que la rareté de la végétation s'est produite lorsque le soleil semblait être sans taches. "L'état du métabolisme et le manque de nourriture dans leurs centres agricoles peuvent avoir activés les Mongols. Goncharov, dans un résumé sur les « Invasions nomades asiatiques et les cycles solaires, du 4ème au 16ème siècle, dans la steppe de l'Asie centrale", précise que ce fut le facteur déclenchant de la série des grandes invasions des tribus nomades dans les régions agricoles de l'Europe, de la Chine et de l'Asie du Sud. Ces invasions ont des caractéristiques similaires. Elles ont été provoquées dans les latitudes moyennes et revenaient tous les 160 à 220 ans - exactement après les minimums solaires".


Références

http://spaceweather.com/java/archive.html#sunspotnum
http://dxlc.com/solar/history/
http://science.nasa.gov/newhome/headlines/ast13apr98_1.htm
http://www.microtech.com.au/daly/solar/solar.htm
http://www.microtech.com.au/daly/sun-enso/sun-enso.htm
Moore, Cycles Carol. Taches solaires et activiste Stratégie, http://www.kreative.net/carolmoore/sunspot-article.html
Lakhovsky, Georges Le Secret vie BSRF, de 1985... [Disponible dans notre format de xérographie norme: < # B0216, "The Secret of Life" >]
Petersen, William. Man, Météo, Soleil Charles C. Thomas, 1947. < http://amzn.to/1AYb2aq >
Stetson, Harlan Vrai taches solaires en action La Société Ronald Press, New York, 1947. [Digital: <.. http://catalog.hathitrust.org/Record/001485895 >]
Stetson, Harlan Vrai taches solaires et leurs effets McGraw-Hill, New York, 1937... [Disponible dans notre format de xérographie norme: < # B0124, "taches solaires et leurs effets" >]
Botezat-Antonescu, L., et Predeanu I. "possible Influence héliogéophysique sur la santé humaine en Roumanie" (Résumé). Relations biologique et physico-chimique de processus avec l'activité solaire et d'autres facteurs environnementaux, 1993.
Breus savoirs traditionnels, Halberg F. et G. Cornelissen "Effet de l'activité solaire sur le physiologique Rythmes de Being Human" (Résumé). Relations biologique et physico-chimique de processus avec l'activité solaire et d'autres facteurs environnementaux, 1993.
Ertel, Suitber. Activité solaire et des éclats de la créativité humaine, http://www.knowledge.co.uk/frontiers/sf067p17.html
Freitas, Robert A., taches solaires et la maladie, http://www.knowledge.co.uk/frontiers/sf034p12.html
Goncharov, GG «asiatique Nomads Invasions et cycles solaires" (Résumé). Relations biologique et physico-chimique de processus avec l'activité solaire et d'autres facteurs environnementaux, 1993.




Source 
Vu ici 



Paul : coïncidence ? Le massacre de Charlie Hebdo et son hyper-médiatisation ont eu lieu juste au moment d'une grande perturbation géomagnétique... Impact maximum sur les masses... Cette perturbation à diminué mais est toujours active.







 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 9 Jan - 11:13 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ruoma


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2013
Messages: 704
Localisation: A gauche après les marches

MessagePosté le: Ven 9 Jan - 13:10 (2015)    Sujet du message: Les tâches solaires et le comportement humain Répondre en citant

C'est ce que je m'étais dit en voyant le graphique mercredi...mais c'est pure coïncidence. Mr. Green
_________________
"Quoi de plus beau que de semer des graines d'Amour dans les jardins de l'Eternel et de s'enivrer de ses parfums".


Revenir en haut
Yo


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 1 251

MessagePosté le: Ven 9 Jan - 16:10 (2015)    Sujet du message: Les tâches solaires et le comportement humain Répondre en citant

Dans le mille, ça et la comète Lovejoy à son point le plus proche de la Terre ce jour là  Cool
_________________
Tous les chemUN mènent à la Source


Revenir en haut
Mitsy


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2014
Messages: 409

MessagePosté le: Ven 9 Jan - 20:29 (2015)    Sujet du message: Les tâches solaires et le comportement humain Répondre en citant

Okay     Mr. Green   

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:42 (2017)    Sujet du message: Les tâches solaires et le comportement humain

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> ENVIRONNEMENT -> Marcel Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom