Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

RECONSTRUIRE LA TOUR ÉMETTRICE TESLA DE WARDENCLYFFE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> DETENTE -> Expression libre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alteran


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 1 003
Localisation: Altaïr

MessagePosté le: Mar 27 Jan - 12:06 (2015)    Sujet du message: RECONSTRUIRE LA TOUR ÉMETTRICE TESLA DE WARDENCLYFFE Répondre en citant

De Tesla à HAARP

http://fr.wikipedia.org/wiki/HAARP



À


**********************************************************

http://www.morpheus.fr/spip.php?article321
RECONSTRUIRE LA TOUR ÉMETTRICE TESLA DE WARDENCLYFFE
mercredi 5 novembre 2014 par Frederic

En 1903 Tesla avait construit une tour émettrice à Colorado Springs. Il espérait pouvoir émettre une puissance de 7,5 Mégawatts. Il avait constaté que les éclairs ont une forme de résonance et qu’ils génèrent des ondes stationnaires dont la fréquence correspond à la capacité électrique. Il détermina que la fréquence de résonance de la Terre était la fréquence idéale pour la transmission d’énergie sans fil, il régla son émetteur en conséquence. Certaines fréquences harmoniques 11,78 Hz ou 6,8 Hz étaient sans doute envisagées par Tesla.

Un souci demeure concernant cette technologie. En de mauvaises mains, elle permettrait d’émettre des ondes psychotroniques (modulation des ondes cérébrales) dont les fréquences sont très proches des harmoniques citées ci-dessus. Tesla avait-il connaissance de ce potentiel ? Sans doute pas. Si un Etat ou des scientifiques nous proposent l’énergie sans fil gratuite, il faudra tout de même veiller à ce que nous ne soyons pas sous contrôle psychotronique total par le biais de cette technologie. Nous aurions tout le confort, mais nous ne nous appartiendrions plus.

Un film russe qui évoque le contrôle des populations par psychotronie
Sorti fin 2008 en Russie, The inhabited island (titre sur Youtube) est un film du cinéaste russe Fyodor Bondarchuk. C’est une adaptation du roman « l’île habitée » des frères Strougatski écrit en 1969. Pour écrire une telle œuvre en 1969, nous soupçonnons les frères Strougatski d’avoir eu connaissance de certaines recherches faites à Novossibirsk (la Zone 51 russe) précisément sur les manipulations du comportement humain par psychotronie.
Ce film est sorti en DVD en France en 2012. Le titre retenu en France est « Prisoners of Power : Battlestar Rebellion », en Allemagne « Dark planet » en anglais « Inhabited Island ». Cette fiction russe aux multiples appellations, très peu connue en Occident raconte l’histoire d’une planète dont les habitants sont sous contrôle psychotronique via des tours. C’est tout à fait par hasard qu’il nous a été donné de visionner cette fiction au moment de la rédaction des commentaires sur la future tour Tesla russe…
Un communiqué du 7 juillet 2014 du site la Presse Galactique avance que des scientifiques russes veulent reconstruire la Tour Tesla afin de fournir de l’énergie
à la planète entière.
Pressegalactique.org : « Imaginez, de l’énergie propre sans fil, disponible pour n’importe qui dans le monde, que l’on peut connecter sur des voitures ou des avions à zéro émission, de l’électronique qui se rechargerait toute seule, des appareils sans fil exploitant tous de l’énergie par l’intermédiaire d’une antenne radio. Cela peut ressembler à de la science-fiction, mais cela est basé en fait sur des découvertes vieilles d’un siècle de Nikola Tesla.
C’était son plan pour la tour Wardenclyffe jusqu’à ce qu’elle ait été réduite à néant par des industriels, parce qu’ils ne pouvaient pas la contrôler et la doser. La tour était un amplificateur et un émetteur d’ondes radio traversant l’atmosphère et à laquelle les appareils électroniques pouvaient librement s’alimenter. Tandis que beaucoup de micro-utilisations de ce type d’énergie commencent à apparaître, une application à large échelle est encore absente.
Deux scientifiques russes espèrent changer cela en construisant la tour « émettrice d’énergie sans fil » de Tesla.
Leonid Plekhanov et Sergey Plekhanov, tous les deux diplômés de l’institut de la physique et de la technologie de Moscou, croient qu’en combinant les plans de Tesla avec les matériaux modernes et d’autres découvertes récentes, ils réussiront à donner de l’énergie propre à la planète entière.
« Les matériaux et le matériel modernes nous fournissent une incroyable occasion de réimplémenter l’invention de Tesla, et d’établir une solution aux problèmes de transmission d’énergie d’aujourd’hui ! Nous avons recréé une version de la tour Wardenclyffe de Tesla fondée sur ses principes, mais à l’aide des matériaux et composants électroniques avancés modernes et nous sommes prêts à la construire », écrivent-ils sur leur page de crowdfunding.
Les tours fonctionnent fondamentalement pour magnifier l’énergie électrique et pour la transmettre par l’intermédiaire d’ondes radio à travers le globe en utilisant le « guide d’ondes entre la Terre et la ionosphère comme une sorte de simple fil. »
« Nikola Tesla a imaginé que cette technologie propre alimenterait des maisons et des véhicules électriques, y compris des avions. Mais aujourd’hui les utilisations semblent sans fin. Michael Jaeger a astucieusement expliqué le potentiel de l’énergie sans fil dans un article daté de 2012 :
« Les émetteurs de puissance approvisionnés par des installations de production pourraient envoyer des mégawatts de puissance avec des millions de volts à des fréquences gigahertz dans l’atmosphère en tant qu’ondes radio, et les appareils mobiles comme les téléphones portables pourraient la saisir à travers l’air, plus aucun besoin de batteries. Tous les véhicules pourraient être électriques avec des émissions zéro, et selon le nombre d’émetteurs et la puissance de sortie de ces émetteurs, on pourrait théoriquement conduire à travers tout le pays sans que cela exige de grandes batteries. Les maisons auraient des antennes pour les brancher à la grille d’alimentation plutôt que des fils. Les pertes de puissance seraient minimales, pas comme aujourd’hui. Nos grilles d’alimentation voient par habitude des pertes de puissance de 8 pour cent. Il n’y aurait aucun encombrement de ligne d’alimentation, ce qui produit de grandes pointes dans l’évaluation localisée du prix dans le marché de gros de l’électricité en raison de la limitation de transmission par ligne. On éliminerait des coûts d’infrastructure pour transmettre sans risque l’énergie. »
Commentaires :
Il reste à étudier l’aspect sanitaire et l’impact environnemental d’une telle technologie. Si l’on maintient des fréquences en gigahertz proches des fréquences de l’eau, tel qu’actuellement, cela pourrait engendrer une aggravation de la nocivité de la téléphonie mobile. Les russes sont les plus exigeants en matière de protection électromagnétique. Gageons que des études rigoureuses sur l’impact sanitaire et environnemental d’une telle technologie font partie intégrante de ce projet.
F. Morin
Traduction du communiqué : www.neotrouve.com
voir également : Coucou c’est Tesla, L’énergie Libre aux éditions Felix


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 27 Jan - 12:06 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> DETENTE -> Expression libre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom