Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

INTRA - TERRE - 31 janvier 2015

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> SPIRITUALITE -> Autres Canalisations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
jeanti


Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2013
Messages: 86
Localisation: Hérault

MessagePosté le: Dim 1 Fév - 15:52 (2015)    Sujet du message: INTRA - TERRE - 31 janvier 2015 Répondre en citant

INTRA-TERRE – 31 janvier 2015 Les rythmes de la Création et la Patience (2ème jour des Célébrations)
 Bien-aimé, nous sommes les Peuples de l'Intra-Terre et nous venons effectivement vous délivrer un message. Ce message concerne essentiellement la vertu de la Patience. Cette vertu nous est en effet très familière car en le rôle de gardien qui nous a été assigné, nous avons eu à patienter un temps très long (et qui nous a paru, il faut bien le dire, infiniment long) avant que ne se présente, en cette période bénie de changement de Cycle et de Libération de Gaïa, les conditions propices à cette Libération. Il nous a fallu attendre pendant des temps immémoriaux, selon l'expression consacrée, avant de recueillir et commencer à recueillir, très récemment, les premiers fruits de nos efforts. L'ego spirituel dira que le temps n'existe pas, se plaçant avec arrogance au-dessus de l'écoulement naturel de ce flux qu'est le temps et qui vient animer le Vivant en les rouages de la Création. Mais simplement, formuler un tel avis sur ce qu'est le temps – comme si on pouvait s'en affranchir par une pirouette du mental alors que celui-ci appartient, de par son fonctionnement intrinsèque, à la temporalité – c'est faire fi de la Vie et de la façon dont elle s'anime en fonction de différents Cycles, de différents temps, de différentes intersections spatio-temporels et différents alignements, mouvements de balancier et trajectoires spiralées, qui se dansent et s'animent au travers de différents temps, à différents étages de cette Création. Ainsi, la conscience qui parcourt les Mondes Libres vit différents tempos, et s'acclimate à différentes circonstances porteuses de différents rythmes, nécessitant tantôt la plus grande des Patiences, tantôt d'engager un rythme effréné, courant derrière la Grâce qui invite parfois en des laps de temps très brefs, à démonter, replacer ou modifier tel ressort sous-tendant la course du temps et l'agencement des mondes. Où tout simplement la conscience, à certains moments, s'offre à expérimenter le staccato, le largo, l'allegro ma non troppo – différents rythmes d'histoires vécues comme illusoires sur différents plans orchestrés en fonction de certaines règles du temps. Ainsi, la conscience qui s'est habituée à certains rythmes rapides peut se trouver, comme dans une de vos symphonies, immergée au cœur d'un rythme très progressif et qui nécessite le débouclage de mécanismes au travers de Cycles parfois extrêmement longs avant de pouvoir engager le mouvement suivant qu'elle souhaite vivre. Dans le cas et le contexte de l'enfermement de ce monde, de sa coupure importante, dirons-nous, de La Source, et des saccages et sabotages occasionnés de diverses manières à la conscience Terrestre (à ses grilles magnétiques par exemple), non seulement la conscience se voit confrontée à cette exigence que présente la Création par rapport à cette agilité consistant à épouser des rythmes tantôt extrêmement longs et lents, tantôt plus courts voire très rapides, en cette agilité totale du Danseur qui est invité à épouser toutes les Danses de l'Amour, mais cette difficulté se voit de surcroît nourrie par une forme de frustration liée à ce sentiment d'enfermement – vécu tout au moins en certains étages de l'être, et qu'il s'agit donc bien d'intégrer en soi en cet alignement harmonieux, et vécu comme tel, de l'ensemble des étages de la conscience. La vertu de la Patience est donc une vertu cardinale en la Création, et ici, en ces temps, elle prend un relief extrêmement particulier. Car il n'y a pas à croire que les choses sont faciles, il y a simplement à accepter, reconnaître et intégrer qu'en la Création, tout est affaire de rythme et tout s'ordonne selon des Cycles, en cette grande Horlogerie qui est la sienne. En cette acceptation, pour l'être qui s'inscrit au cœur de l'instant présent, en le Danseur d'Éternité œuvrant en la Grâce, la Patience s'éprouve, et s'acquiert, et se développe naturellement. Tout simplement en acceptant qu'on ne peut pas aller plus vite que la musique qui se joue et s'orchestre de par la Gouvernance divine, au travers de ces Cycles et de différents Mouvements. Qu'il n'y a au fond qu'à épouser, éprouvant en soi ce ressenti de trop lent (ou pour certains de trop rapide) et acceptant simplement de poursuivre la Danse en vivant cet inconfort passager, même s'il peut être vécu intensément, le temps que se fasse la ré-acclimatation à ce nouveau rythme plus lent qui est donné à vivre. À la surface de votre monde, les arbres sont là, notamment, pour vous enseigner la Patience. Dans leur immobilité apparente, qui n'est qu'une non perception de votre part d'une Danse qui se chaloupe et se déploie sur des temps et des capacités d'immobilité de conscience qui sont quasiment inconnus à l'heure actuelle en votre humanité. Les arbres n'apprennent pas cela, ils vivent le rythme naturel et leur programme de vie sans aucune impulsion à changer quoi que ce soit, dans l'Abandon total qui est le leur à la Grâce de manifester l'Essence particulière et unique de l'arbre qu'ils sont et manifestent en conscience. L'arbre puise cette force de la Patience et de l'immobilité tranquille en ses racines profondément ancrées en terre, laissant l'eau les parcourir. Et l'air du vent qui joue alors dans ses branches n'a rien à voir avec le mental humain qui emporte en des bourrasques incessantes de projections en d'autres temps, mais ce vent vient tout simplement, en cet air qui circule, faire bruisser les feuilles et goûter un mouvement plus rapide, mais qui se vit en conscience dans l'ancrage puissant de l'arbre en sa Terre intérieure. Cette assise intérieure que l'arbre ne quitte jamais, quel que soit le temps extérieur et les mouvements à proximité, est ce que l'arbre vous montre de sa Patience majestueuse, qu'il vit tout simplement en épousant l'Essence de ce qu'il est – en la Terre et l'Eau fertile où il croît, et jouissant simplement de l'expérience, la croissance, la floraison, la fructification promises à vivre par la Création du fait de son Essence d'arbre. L'être qui s'impatiente a donc une forme de reconnaissance à opérer en lui, de ce qu'il s'évertue par l'effort à vouloir que les choses se passent au rythme qu'il projette, alors que le seul effort consiste tout simplement en une forme de sentiment d'effort correspondant à l'intégration d'une souplesse et au dérangement que cela occasionne, afin d'épouser des rythmes qui peuvent être effectivement extrêmement différents. Il n'y a donc pas de recette à la Patience, mais davantage une forme d'acceptation tranquille et joyeuse de l'ensemble des rythmes de la Danse, et de la perfection totale des rythmes proposés par rapport à ce qu'ils viennent forger comme vertu en votre conscience. Voilà donc, bien-aimé, tout simplement ce qui se délivre, de là où nous sommes, en cette œuvre patiente qui est la notre et qu'il n'importe pas de dévoiler en ce message, mais tout simplement de reconnaître qu'au cœur de cette Terre se forge cette vertu – là où se ré-informe, des entrailles de cette Terre, que la Volonté de La Source suit des cours mystérieux qui forment comme des toboggans semblant parfois extrêmement raides, voire verticaux, et parfois horizontaux, où la sensation alors de sur-place peut étreindre l'être qui n'embrasse pas totalement cette Sagesse profonde et innée du timing des choses. Et qu'il n'y a rien à forcer, que rien ne pousse ni ne vient, au fond, trop vite ou trop lentement, et que chaque chose arrive parfaitement en son temps. Alors, que l'être qui s'impatiente s'asseye tout simplement au pied d'un arbre. Et qu'il n'oublie pas qu'au cœur de cette Terre où l'arbre plante ses racines se trouve notre Demeure, nous qui sommes vos Frères et qui veillons à ce que cette Terre puisse garder un minimum d'intégrité malgré les folies liées en bonne partie aux impatiences de cette humanité, qui voudrait voir les choses se produire et se posséder à la vitesse où elle le souhaite, négligeant de retrouver et de réintégrer le rythme naturel du Vivant. Alors patience, l'heure de nos Retrouvailles approche, mais il n'y a pas à se précipiter vers une ligne d'arrivée projetée car ces Retrouvailles, en Vérité, sont déjà en train d'arriver. Et la Création invite toujours à la réjouissance des saveurs et des délices qu'elle prépare, avant de les servir pour les déguster. À bientôt. Source : www.accordanceaucoeur.com Transmis par Marc
_________________
Si le mythe d'une personne disparaît, alors l'illusion fait SILENCE.


Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Dim 1 Fév - 15:52 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> SPIRITUALITE -> Autres Canalisations Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom