Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

ENTRETIENS DE PENTECÔTE (mai 2015) ... ... COMPLET

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> SPIRITUALITE -> CANALISATIONS du Collectif
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 445

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 18:27 (2015)    Sujet du message: ENTRETIENS DE PENTECÔTE (mai 2015) ... ... COMPLET Répondre en citant

ENTRETIENS DE PENTECÔTE 

 ...COMPLET...             

MAI 2015   
           
 
1ère partie
 

LE CHŒUR DES ANGES  


FRÈRE K :
Suite Autonomie et Responsabilité 

PHILIPPE DE LYON :
Au-delà des concepts 

OMA et LE CHŒUR DES ANGES :
Échanges par les mots et le Verbe 

             


2ème partie 

LES VIDEOS sur les Eléments

l'Élément EAU

Enchaînement des 3 Éléments


les Canas magistrales

1 - NO EYES : Le rôle de l’Élément EAU

2 - ANAËL : Caractéristiques de l'EAU d'En Haut

3 - L'ESPRIT DU SOLEIL :La Flamme de l'Éternité

4 - MARIE :Je viens porter les Eaux d'En Haut

5 - SRI AUROBINDO : Modifications liées au Face à Face

6 - L'ESPRIT DU SOLEIL : Je viens révéler votre Éternité

7 - O.M.AÏVANHOV, MIKAËL et les autres 


3ème partie


1 - L'ESPRIT DU SOLEIL - Questions/Réponses 

2 - O.M. AÏVANHOV - Questions/Réponses

3 - O.M. AÏVANHOV - Questions/Réponses 

4 - O.M. AÏVANHOV - Questions/Réponses


     
[i]


Vous pouvez trouver les audios par synthèse vocale sur : "Les Transformations"

les "Entretiens de Pentecôte" sont regroupés sur un PDF que vous pourrez télécharger ici :

http://www.sendspace.com/file/p1z4uu

où sur : "les Transformations"

.

_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Dernière édition par Ayla le Mer 27 Mai - 01:04 (2015); édité 10 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 18 Mai - 18:27 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 445

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 18:28 (2015)    Sujet du message: ENTRETIENS DE PENTECÔTE (mai 2015) ... ... COMPLET Répondre en citant

1ère Partie

LE CHŒUR DES ANGES


FRÈRE K : Suite Autonomie et Responsabilité

PHILIPPE DE LYON : Au-delà des concepts

O.M.AÏVANHOV et LE CHŒUR DES ANGES : Échanges par les mots et le Verbe
  



* * * * *
 



FRÈRE K

Suite Autonomie et Responsabilité
 




Je suis Frère K. Frères et sœurs en humanité, avant tout chose, accueillons-nous les uns les autres dans 2la Grâce de l’Esprit du Soleil et du Christ.

… Silence ...

Mon but parmi vous, ce jour, est de poursuivre le contenu de ma dernière intervention concernant l’Autonomie et la Responsabilité. J’espère vous donner un fil précis d’observation de ce qui se déroule en cette période, à l’intérieur de vous et dans les relations entre frères et sœurs quelles qu’elles soient, survenant dans le déroulement de vos vies en quelque domaine que ce soit.

Je vous rappelle que notre Commandeur avait dit, voilà pas longtemps, que c’était celui qui disait quelque chose qui l’était. Nous allons rentrer dans ce concept, non pas tant pour s’en approprier une quelconque vérité au niveau mental, mais bien plutôt pour vous donner des éléments qui vous permettront, dans les moments de relation justement, de trouver je dirais, une forme d’issue, une forme de solution en ce qui peut résister et ce qui peut s’opposer en vous comme au sein de toute relation à la surface de ce monde.

Vous êtes nombreux à avoir constaté une modification des relations entre vous et à l’intérieur de vous, concernant aussi bien vos mécanismes de fonctionnement habituels avec l’irruption, dorénavant, d’éléments qui ne semblent pas vous appartenir concernant certaines réflexions, certaines décisions, certaines prises de positions. Cela est logique et correspond point pour point à la rencontre en vous entre l’Éternel et l’éphémère.

De ce Face à Face résulte, je dirais, des réajustements, des repositionnements, des choses nouvelles qui vous font parfois interroger sur le sens de ce qui se déroule et qui émerge au sein de votre conscience. Cela est justement destiné à vous faire prendre conscience de vous et de l’autre. Et tant qu’il existera en vous une notion de séparation dans l’observation de l’autre, tant qu’il demeurera en vous le sentiment d’être en désaccord sur quelque part que ce soit, demeurera en vous, je dirais, la non élucidation de la relation elle-même. En cela il vous avait été dit, voilà peu de temps, d’observer non pas un individu, non pas un autre individu, non pas ce de quoi vous êtes constitués au sein de ce monde dans vos affects et relations mais bien plus d’analyser la façon dont se déroule la relation.

Cela fait partie aussi de votre responsabilité et cela concourt, de manière indéniable, à vous faire retrouver de plus en plus vite votre Autonomie et votre Liberté. Alors bien sûr la personne peut se poser la question de pourquoi il y a tant de manifestations aujourd’hui, parfois surprenantes et parfois violentes, se déroulant à l’intérieur de vous comme à l’extérieur de vous, et alternant de plus en plus fortement avec des périodes qui s’apparentent, je dirais, à une forme de paix, à une forme de béatitude.

Tout cela déroule, vous le savez, et découle directement de la confrontation et des différentes étapes du Choc de l’humanité qui se déroulent en vous comme au sein de l’ensemble des relations humaines. Ce qu’il vous est demandé, bien sûr, n’est pas de juger ni même de condamner mais bien sûr de voir les choses telles qu’elles sont, c’est-à-dire sortir de votre avis personnel, sortir de votre prétention, si je peux dire, à vouloir saisir l’autre à travers votre propre filtre.

Il n’y a que celui qui est totalement libéré de la personne elle-même qui est capable d’accueillir l’autre en totalité, sans frein ni réticences, quelle que soit par exemple l’expression d’une lignée contraire ou encore d’un antagonisme affectif ou relationnel profond. Parce que celui-ci est capable d’aller justement au-delà de l’image, au-delà de ce qui est donné à voir et d’aller au-delà de lui-même comme de l’autre, pour voir à travers les illusions et les écrans projetés, ce qui se déroule en profondeur. La présence du Christ bien sûr, mais aussi le solutionnement de ce qui éclate devant l’œil de la conscience et qui permet justement, à travers parfois des évènements pénibles sur quelque point que ce soit, de trouver des espaces de résolution intérieurs beaucoup plus simples que les mécanismes de défense habituelle de la personne, de justification, de jeux de culpabilité ou de prise de pouvoir.

Vous en êtes tous là aujourd’hui, à découvrir dans toutes vos relations ce qu’il peut exister de relation de pouvoir, de domination, de relation de confrontation. L’ensemble de ces relations qui sont autour de vous, dans les sphères les plus proches comme les plus lointaines, ne sont là que pour vous aider à la fois à mettre fin à toute séparation, en vous comme à l’extérieur de vous, mais aussi à saisir votre mode de fonctionnement au sein de ce monde, qui préfigure en quelque sorte les zones de résistances pouvant encore se manifester et devant être en quelque sorte lavées dans le sang de l’agneau, dès l’instant où l’Appel de Marie aura été formulé.

Ainsi donc les opportunités de la vie que vous vivez sont très exactement celles qu’il vous faut aujourd’hui pour résoudre ce qu’il peut rester à résoudre. Il ne sert donc à rien de chercher une causalité quelconque mais bien plus de transcender la causalité au sein d’une situation, fut-elle une retrouvaille d’âme sœur, fut-elle une situation karmique ou fut-elle une confrontation entre l’Éternité et l’éphémère. Par exemple votre Éternité et, dans votre cercle familial, quelqu’un qui est inscrit de manière je dirais presque figée au sein de l’éphémère, et vous constatez par là même qu’il n’y a pas de possibilité d’entente, qu’il n’y a pas de possibilité de résolution avec le fait d’être une personne, le fait de s’exprimer ou le fait d’essayer de justifier.

Car en effet, au niveau de la Responsabilité, il vous faut aller bien au-delà. Et la façon d’aller au-delà de cela, c’est de dépasser et de transcender bien sûr la notion de personne, la notion de personne à personne, la notion de l’autre et la notion de vous. Et c’est pourtant au travers de cette relation de l’autre avec vous et de vous avec l’autre que se situe l’espace de résolution le plus simple et le plus évident, dès l’instant où vous ne culpabilisez pas, dès l’instant où vous voyez clairement ce qui se déroule dans le champ de la relation.

Cela va vous amener à vous positionner. Alors, à ce moment-là que se passe-t-il ? Vous êtes soit en accord soit en désaccord. Que cela soit par les mots, que cela soit même (de plus en plus actuellement et cela sera le cas de plus en plus profondément), de l’interaction et de la relation existant entre les lignées qui vous animent et les parts respectives de vos éléments les uns par rapport aux autres, vous donnant parfois à sentir la domination, parfois la prédation, parfois l’effacement, parfois la joie, parfois la colère, parfois la tristesse. Bref, un ensemble d’états émotionnels qui viennent vous dire qu’il y a désaccord. La perception énergétique peut en être fort agréable ou désagréable pouvant aller jusqu’à vous donner une striction du cœur ou l‘impression que vos Couronnes se referment.

Je vous invite, au travers de ce qui se déroule dans ces cas-là, à aller au-delà de toute perception et de plus rentrer dans la conception qui est de dire que l’autre est vous, même si vous ne le voyez pas. Dès l’instant où l’autre rentre en vous, non pas au niveau de la personne ou de la prédation exercée, ou de la culpabilité, mais bien plus au sein de son être essentiel. Pour cela, il vous faut bien sûr dépasser, non pas l’accusation, non pas le jugement, mais dépasser même ce qui a été observé. Allez au-delà de vos réticences, allez au-delà de vos peurs, allez au-delà de vos pleurs, allez au-delà de ce qui peut vous chagriner et ouvrez-vous encore plus à l’autre et à ce qui émane de lui, fut-elle la prédation la plus puissante, parce qu’il y a en vous la capacité de l’Amour.

Et celui qui mettra l’Amour devant, comme cela a été dit, arrivera à dépasser tout antagonisme dans toute relation sans aucune difficulté. À ce moment-là, réellement, il n’y aura plus l’autre et vous, il y aura le Christ. Le Christ ne sera plus avec vous ni entre vous mais il sera chacun de vous. Et vous ne pourrez voir autre chose que cela, ni même être affecté par ce qui vous affectait auparavant.

Cela demande de la franchise, cela demande de regarder le cœur, cela demande de regarder l’œil, cela demande de ne pas blesser mais cela demande de dire, d’exprimer mais surtout, au-delà de ça, aller à l’accueil inconditionnel jusqu’à transcender sa propre souffrance ou sa propre blessure. Il y a pour cela une capacité de grâce et de dévotion, que celui qui réalisera cela sera instantanément dans la vérité de l’instant présent parce que dans l’instant présent, vous le savez, il n’y a pas de place pour l’antagonisme de personne, il n’y a que la Vie. Alors comment pouvez-vous voir, au sein de l’autre comme au sein de vous, une blessure ou une récrimination, une prédation ? Il n’y a que l’Amour ou la peur et cela vous le savez.

Alors même au-delà de ces réactions qui vous semblent altérées, dépassez cela. Allez vers cet état de non peur qui correspond à l’Amour. Il n’y a rien à projeter, il n’y a rien à défendre, il y a juste à accueillir, il y a juste à s’effacer. Il y a juste à devenir transparent.

Et cela va vous devenir de plus en plus évident dès l’instant où vous mettez en pratique ce que la Vie vous donne à vivre à travers votre environnement le plus proche mais aussi à l’intérieur de vous-même. Quand il vous semble exister un choix, quand il vous semble exister une indécision, quand il vous semble exister une résistance, ne cherchez pas plus loin. Ne cherchez ni à rejeter la faute sur l’autre ni en vous car il n’y a pas de fautif. Il n’y a que la Vie qui se révèle en cette période par la synchronicité de la Lumière, vous permettant de résoudre par son Intelligence, et non pas par la vôtre, ce qui est à résoudre.

Et pour cela il faut que votre intelligence, votre légende personnelle, votre histoire personnelle, s’efface elle-même devant le conflit. Il n’y a pas de nécessité de réconciliation par les mots, il y a juste simplement, dès l’instant où l’un de vous deux ou vos deux parts à l’intérieur de vous se pardonnent l’une l’autre, dès l’instant où vous accueillez l’autre en totalité, sans réticences et sans frein, quoi qu’il soit émis, que se trouve dépassée la dualité. À ce moment-là, réellement et concrètement, l’Intelligence de la Lumière sera à l’œuvre et vous donnera à voir très précisément ce qui est à voir, et surtout très précisément ce qui est à vivre.

Pour cela, il n’y a réellement aucun effort à faire, car cela est l’Abandon à la Lumière, cela est l’état de Grâce et cela est l’Action de Grâce. Ainsi ce qui se peaufine actuellement dans vos vies, dans les relations avec vous-même comme dans vos relations au monde, n’est que cet aspect-là vous donnant à voir réellement, et je dirais par obligation de Responsabilité, ce qui est à voir. Afin de vous débarrasser non pas d’une situation ou d’une personne mais pour être sûr d’être débarrassé, en vous-même comme dans ce qui émane de vous, de toute notion d’interférence, si je peux dire, avec la liberté de l’autre comme avec votre liberté à vous.

L’autre n’est pas autre chose que vous. De même, vous n’êtes pas autre chose que l’autre. L’écran dans lequel il peut se voir, cet écran qu’il faut bien faire disparaître un jour afin de traverser tout écran, que celui-ci porte le nom de l’autre, que celui-ci porte le nom de vos indécisions ou de vos troubles de décisions ou de vos troubles relationnels à l’intérieur des différentes parts de vous-même.

Si vous adoptez ce point de vue et si vous mettez en œuvre la réalité de ce que je viens de dire, vous constaterez par vous-même des espaces de résolution et des espaces d’amour qui permettront, à ce moment-là à vos Couronnes de se déployer, à vous faire sentir le cœur comme jamais vous ne l’avez senti jusqu’à présent, vous donnant à percevoir non pas seulement le triangle de la Nouvelle Eucharistie, non pas seulement la Couronne radiante du cœur, non pas seulement le tétrakihexaèdre mais bien plus la totalité de ce qu’est l’Amour au sein du cœur parce que l’Amour est le Cœur et le Cœur est l’Amour.

Et cela ne pourra jamais être approché par une quelconque connaissance, fut-elle la plus subtile. Et cela ne pourra jamais être approché par la vibration même. Il n’y a que l’Onde de Vie, en vous libérant, ou la capacité à adopter le concept que je viens de vous exprimer, qui vous donnera les éléments à même de transmuter en vous ce qui est à transmuter. Les résultats seront visibles dans la relation, qu’elle soit à l’intérieur de vous, avec toute situation ou avec tout autre frère et sœur, quel que soit son positionnement dans votre cercle affectif.

Cela donnera réellement la Loi de la Grâce mais aussi la Loi de Pardon, et mettra en œuvre l’Action de Grâce, la présence du Christ mais aussi vous permettra certainement, pour nombre d’entre vous, de ressentir enfin ce qu’est l’Amour au sens vibral, se passant de mots, se passant de contacts avec l’un d’entre nous que cela soit Archange, Ancien ou Étoile. Mais aussi vous donnant accès à l’intimité de votre être, dépouillé de tout ce qui peut être interférence, de tout ce qui peut être résistance et dépouillé de tout ce qui peut être relation parce que la seule relation conforme est la communication de l’Amour. Elle n’est plus une relation parce que la relation s’établit d’un point à un autre, d’un être à un autre, d’une relation à un être. Ainsi donc il y a deux termes.

Passer à cela vous fait passer à la réalité de l’existence d’une Unité, non plus seulement en concept, non plus seulement en vécu par état d’extase mais directement au sein de ce monde. Cela assoira en quelque sorte votre Présence au sein de l’instant présent, votre rayonnement spontané d’être qui sera fait de joie, de béatitude quoi que vous fassiez, quoi que vous disiez, quel que soit le regard que vous porterez sur les choses.

À ce moment-là vous comprendrez, dès la première fois où vous l’aurez vécu, qu’il vous est très facile de faire la même chose en toute relation et en toute situation. Ainsi l’apprentissage se réalisera, vous donnant en quelque sorte une certitude absolue de capacité, non seulement de disparition mais aussi de répondre à l’Appel de Marie, par la plus grande foi, la plus grande des confiances, ne laissant aucune peur s’exprimer, n’exprimant aucun doute, n’exprimant aucune résistance à ce qui va se produire.

Ainsi donc il vous est donné, durant cette période de quelques semaines, l’opportunité de vérifier par vous-même la Loi d’Unité au sein même de ce monde, et ce quelle que soit l’opposition ou quelle que soit la dualité manifestée par l’un des intervenants, l’un des lieux ou l’une de vos parties à l’intérieur de vous-même. C’est cela que vous allez découvrir dorénavant.

Cela va se traduire, bien sûr, par de plus en plus de perceptions de ce que vous nommiez jusqu’à présent les mondes invisibles. Non pas seulement cela mais aussi vous allez voir apparaître justement, dès l’instant où le cœur accueille cela, comment s’établit la relation entre une situation et vous, entre les différentes parts de vous, mais aussi entre vous et n’importe quel frère et sœur croisé(e) à la surface de cette terre ou à laquelle vous pensez.

Voilà des années nous avions parlé et vous aviez vécu des communions, des fusions, des dissolutions, des échanges même parfois transitoires et temporaires d’âme à âme. Aujourd’hui cela va plus loin parce qu’il y a incarnation de ce que vous aviez vécu sur d’autres plans, afin que vous en ayez la conscience même au sein de la conscience ordinaire, la connaissance de l’expérience et du vécu et du côté vérifiable et systématique de ce que je vous décris.

Vous constaterez donc l’apparition des relations entre les objets, entre les choses, entre les relations et entre les êtres, vous apparaissant sous forme de bandes colorées, de rubans plus ou moins larges traduisant la qualité de la relation, si celle-ci est en accord, si celle-ci est en désaccord, si celle-ci est bénie par la Loi de la Grâce ou est en voie de résolution. Ainsi donc il vous deviendra beaucoup plus aisé plutôt que de faire appel à votre expérience, à vos habitudes, à vos affects ou à vos pensées.

Il y aura donc une traduction directe dans votre vie, vous donnant à voir de ces façons-là, mais aussi de multiples façons autres, que cela soit en rêve, que cela soit lors de vos méditations. Vous aurez accès à ce moment-là à des éléments éclairants, vous donnant à voir ce qu’il y a à voir au sein de toute relation, venant même transcender ce qui peut être nommé l’incompatibilité des lignées, l’incompatibilité de certains éléments entre eux ou de certaines origines stellaires.

Cela sera tout simplement fondu et disparu car le dernier voile se sera levé et votre cœur émettra de lui-même, sans que vous ayez, à un quelconque moment de votre vie, à y penser ou à y méditer. Là est la Liberté, là est l’état de Bouddha, là est l’état de bouddhéité, là est l’état Christique. Là est la Liberté manifestée au sein de ce monde quelle que soit la forme que vous avez et que vous portez.

Voilà ce que j’avais à dire, ce fut assez court mais toutefois s’il existe en vous des interrogations par rapport à cela, je suis prêt à y répondre avec grand plaisir.

Je précise que comme chacun des autres intervenants je suis intervenu en résonance avec l’Esprit du Soleil, vous donnant un rythme peut-être différent de celui qui était le mien mais aujourd’hui vous êtes prêts à accueillir cette façon-là parce que votre cœur est à la porte du seuil de la découverte, de la Vérité, non pas dans le vécu intérieur mais même au sein de ce monde.

Rappelez-vous que la Lumière Blanche, la Lumière Adamantine, s’étale de partout. Elle recouvre dorénavant les trois quarts de la terre permettant, comme vous l’observez peut-être selon les régions où vous êtes, d’observer les phénomènes inhabituels. Que cela soit dans vos cieux à travers leurs nuages, que cela soit à travers nos présences près du soleil, que cela soit à travers la manifestation des végétaux, des animaux, de vos frères ou de vos sœurs ou le canevas éthérique mais non seulement, le canevas vibral qui s’est superposé commence maintenant à vous apparaître. Non plus seulement dans les vortex comme en avait parlé le Commandeur, là où se trouvent les élémentaux mais même aussi chez vous, vous donnant à vérifier et à traverser certaines bandes de fréquences, certaines bandes de couleurs se trouvant en vous comme autour de vous.

Vous apprendrez ainsi à dépasser et à transcender réellement, sans le vouloir, toute opposition et toute contradiction présente en vous, comme toute souffrance, avec l’Évidence de la Lumière, la Grâce de la Lumière et avec la plus grande des facilités. J’insiste sur cela.

Je vous écoute maintenant.

… Silence ...

S’il n’existe pas de questionnements, je me fais un plaisir de participer à votre alignement, à votre Présence et à votre Feu. Alors communions ensemble et abolissons toute distance, soyons Responsables et soyons entièrement Autonomes.

Vous pouvez vous aider pour cela, si vous le voulez bien, en portant votre conscience soit sur le cœur soit sur le nez. Je vous rappelle que le nez, où se trouve ce qui fut nommé le 12ème corps, est le point qui correspond à l’Androgyne Primordial, il est le point de jonction qui correspond à la réunification à la fois de vos polarités mais bien sûr aussi de ce qu’est nommé ce plan, là où vous êtes encore, et ce que vous nommez la cinquième dimension ou le monde supramental. Ainsi vous connectez en vous comme autour de vous, les plans et les dimensions favorisant ainsi le Face à Face et la dissolution de l’éphémère.

De la même façon qu’il vous est loisible de travailler sur les éléments, il vous est possible de renforcer la connexion et la communication entre votre dimension et nos dimensions. Simplement en focalisant votre conscience sur ce point. Si vous y arrivez, ensuite essayez par le cœur, directement au centre du cœur.

Faisons cela maintenant si vous le voulez bien, par la Grâce de l’Esprit du Soleil.

... Communion ...

Je suis Frère K. Que la Paix, l’Amour et la Vérité soient éternels en vous et éternellement présents. Avec tout mon Amour.



* * * 



PHILIPPE DE LYON

Au-delà des concepts
 



Je suis le Maître Philippe de Lyon. Frères et sœurs, établissons-nous ensemble, avant toute chose, dans la Paix du Christ.

… Silence…

Ce que j’ai à exprimer en ce jour est la suite, si je puis dire, de ce que vient d’exprimer Frère K. En tant que Melchisédech de la Terre, je vais, au-delà des concepts qui viennent d’être exprimés, vous donner des éléments qu’il me semble essentiels à vivre, à voir, qui sont je dirais comme un préalable, ou des circonstances préalables, à ce que vient de dire Frère K.

La première chose, et vous le savez - j’ai eu l’occasion à de nombreuses reprises de m’exprimer sur cela - est l’Humilité, l’effacement de soi. En effet quand il y a une dissonance, quand il y a une résistance par exemple entre deux êtres, il faut aller au-delà simplement de ce qui est exprimé, de ce qui est ressenti, et même de ce qui est partagé. Parce que s’il y a partage, il y a effectivement deux, même s’il y a accord. Ce deux doit se transformer en un, ce deux doit vous amener à vous effacer, non pas dans la culpabilité, non pas dans le faux ego, mais bien plus dans la réalité de ce qui vous est proposé à vivre, de ne pas prendre pour vous ce qui est dit mais de prendre pour vous ce qui est manifesté ou dit à un autre niveau, qui est le niveau justement où quoi que l’enseignement de la Vie vous donne à voir, vous acquiescez.

Non pas comme celui qui tend l’autre joue mais bien plus comme celui qui cherche à aller au-delà, justement, de qu’est ce qui s’exprime dans ces moments-là, de traverser ses doutes, de traverser ses culpabilités, de traverser la notion même de causalité, c’est-à-dire ne jamais rejeter la faute sur l’un ou l’autre, ne jamais accuser la relation ou la situation mais bien plus accueillir ce qui se présente à vous, non pas pour y réagir, non pas pour vous y adapter, non pas pour en souffrir, mais non pas non plus pour en sortir.

Mais c’est justement dans ces moments-là qu’il faut déployer l’Humilité et l’Amour du Christ. Bien sûr, les éléments, les Triangles élémentaires peuvent vous y aider, l’activation des Portes aussi. Tout cela se déroule dans cette alchimie directe entre vos structures habituelles et votre corps d’Êtreté. Il y a en lui, vous le savez, toutes les possibilités de résolution, même en ce qui semble insurmontable et indépassable. Mais pour cela il vous faut faire preuve d’Humilité, c’est-à-dire ne pas chercher à avoir raison, ne pas chercher à avoir tort, sortir de cette vision dualiste je dirais, cette vision même de dualité.

Il n’est plus temps aujourd’hui, comme de mon vivant, de demander à ceux qui sont en relation avec vous de ne plus pécher mais bien plus de voir réellement ce qui, en vous comme en l’autre, empêche justement la manifestation de l’Amour. Parce qu’il n’existe, à ce niveau-là, aucune antinomie qui ne puisse être dépassée, qui ne puisse être transcendée, et la vertu essentielle en est l’Humilité. L’Humilité de reconnaître que ce qui se déroule n’est pas de votre fait, ni de la relation, ni de vous ni de l’autre, mais est juste une circonstance de la vie.

Et en les circonstances particulières de cette vie, en ce moment que vous vivez, il est nécessaire de ne pas être arrêté, accroché ou ralenti dans l’expansion de votre cœur par des éléments appartenant au passé ou par des éléments appartenant à des relations ne semblant pas se passer sous le règne, je dirais, de l’échange équitable, mais aussi de la disparition de l’un et de l’autre dans le cœur de l’un et de l’autre.

En cela, il vous faut dépasser le regard, dépasser l’accusation, dépasser le jugement tout en voyant clairement les choses, non pas de votre point de vue ni du point de vue de l’autre, cela vous a été exprimé. Mais j’insiste à ce moment-là sur l’Humilité. L’Humilité n’est pas ni reconnaître ses torts, ni pardonner à l’autre qui est coupable de quoi que ce soit, mais bien plus dépasser l’expérience que la vie nous propose afin d’en voir les insuffisances, les incomplétudes, les doutes et les difficultés. Là non plus, non pas pour les juger, là non plus, non pas pour mettre la responsabilité sur autre chose ou sur une autre personne que vous-même. Parce que ce qui apparaît dans l’écran de votre conscience, et ce qui se montre aujourd’hui en votre vie n’est là précisément que pour vous aider à dépasser ce qui est à dépasser.

Alors bien sûr la personne regimbera toujours, surtout quand il y a des oppositions, des résistances entre deux êtres, en ce qui concerne ce qui vous apparaît de plus en plus souvent, c’est-à-dire effectivement les lignées stellaires, ou en tout cas l’action de la coloration de certains éléments sur d’autres éléments identiques chez le frère ou la sœur. S’il s’agit par contre d’une relation, il faut bien comprendre qu’une situation apparaissant dans votre vie peut toujours être vue comme une composante des éléments primordiaux.

En effet vous le savez, chaque élément correspond à une lignée, chaque élément correspond à une manifestation. Ainsi, récemment vous avez entendu la relation existant entre le Triangle de l’Eau et ce qui est appelé le Féminin sacré et la co-création consciente. Au niveau élémentaire justement, si vous en avez la perception, si vous en avez la sensation, il va vous devenir alors très facile de faire appel à la résonance de ce Triangle afin que la co-création consciente se mette en avant par rapport aux résistances et aux réticences de quelque évènement qu’il soit.

Soyez certain qu’à ce moment-là, et si vous êtes dans la plus parfaite des Humilités et dans le sens d’être responsable de ce qui émane de vous, non pas de vos récriminations, non pas de vos souffrances mais ce qui émane réellement de votre cœur, alors à ce moment-là vous observerez par vous-même, effectivement, que cela se fluidifie. Vous observerez effectivement que dès que cela est vu, cela se résout et cela disparaît du champ de l’expérience et du champ de la conscience.

Tout cela va progressivement, ou plus brutalement, vous apparaître un peu plus chaque jour et en face de chaque situation. Alors, ce que je dirais, c’est : bénissez aujourd’hui ceux qui vous semblent vos ennemis, ceux qui vous semblent à l’envers de vous, et ceux qui vous semblent vous mettre sans arrêt dans une instabilité soit émotionnelle, soit mentale ou même physique. Parce que c’est justement au travers de ces relations que vous en apprendrez le plus sur vous-même, dans ses failles et ses défaillances par rapport à l’authenticité de la Lumière, par rapport à votre Responsabilité et même par rapport à votre Autonomie et votre Liberté.

Car vous ne pouvez être Libre, entièrement et totalement, tant que vous laissez quelque chose se développer sans le voir et sans l’accueillir. L’accueillir ne veut pas dire se laisser souiller, accueillir ne veut pas dire se laisser marcher dessus ou quelque expression que vous souhaitez employer. Si vous acceptez d’être humble et encore plus humble dans ces moments-là, quel que soit votre état d’émotion, votre état de frustration ou de culpabilité, vous constaterez alors très vite la mise en branle de votre cœur et la sédation directe de ce qui se produit, mettant fin à l’anomalie, si je puis dire.

Car l’anomalie n’est jamais la résultante d’une anomalie de l’un ou de l’autre, quoi qu’il se déroule et quelle qu’en soit la culpabilité sur le plan moral, affectif ou je dirais même judiciaire de votre monde. Cela se situe à un autre plan. Il ne s’agit plus d’un problème de personne mais il s’agit de résoudre ce qui se situe au niveau de l’âme, si celle-ci existe encore, afin de libérer, je dirais, les dernières relations karmiques, de résoudre et de libérer en soi les dernières contradictions liées aux engrammes de programmation vécus par ce monde et en ce monde, mais aussi par l’éducation et par vos expériences passées.

C’est ainsi, en étant humble, que vous redevenez neuf pour l’instant, libre pour accueillir, libre pour vivre et libre pour voir ce qui est à voir. Non pas en vous posant la question de la culpabilité ou de la responsabilité de l’un ou de l’autre, parce que quoi qu’il se produise en votre vie, vous êtes tout autant responsable que l’autre, et ceci n’est pas une culpabilité mais bien plus une forme de maturité et de maturation de ce que vous êtes en ce monde. Ainsi s’établit l’Éternel.

Jusqu’à l’ultime minute de l’Appel de Marie, il vous sera toujours proposé cela. Alors à vous de voir si vous êtes suffisamment humble, non pas pour tomber dans la culpabilité, non pas pour vouloir avoir raison ou tort mais bien plus pour sortir justement, non pas de la relation mais transcender la relation éphémère par la vue de l’âme ou la vue de l’Esprit. Mettre le Christ en vous, c’est aussi devenir tellement humble, tellement absent au niveau du feu vital que le Feu vibral ne peut que vous remplir à ce moment-là, et ne peut que se manifester même dans ce qui semblait auparavant difficile voire impossible à résoudre. Là aussi, mettre en œuvre cela est de votre responsabilité, de votre maturité et de votre maturation, et c’est ce qui vous donnera le plus d’éléments à vivre et le plus d’éléments s’éclairant d’eux-mêmes.

Mais pour cela, bien sûr, il faut dépasser les faits, dépasser les jugements, dépasser les accusations et la culpabilité quelle qu’elle soit. Il faut en quelque sorte considérer qu’un évènement qui surgit dans le décours d’une relation ou de votre vie ne va que toujours aller dans le sens de la Lumière, dans le sens de la résilience, qu’elle se situe en votre plan ou sur le plan de l’âme en cours de dissolution. Il vous faut aller au-delà de tout antagonisme et de toute dualité, non pas en refusant, non pas en séparant mais bien plus en unifiant, non pas en vous, non pas en l’autre, mais en le troisième terme qui est l’Amour et qui est le Christ.

Ainsi donc la Vie vous appellera de plus en plus souvent dans ce genre de situations et dans ce genre de relations. N’y voyez là aussi, encore une fois, aucun élément autre que l’installation de la Lumière. Alors voyez cette installation de la Lumière et à ce moment-là accueillez, accueillez ce qui se déroule sans jugement et sans réticence, parce que si vous êtes réellement au-delà de la peur, au-delà des souffrances et au-delà des illusions, va se manifester à vous la ressource de votre cœur et de votre Éternité, venant littéralement, concrètement et réellement, pour ceux qui le verront, brûler ce qui doit l’être, en vous comme dans toute relation ou toute situation.

Cela ne vous concerne pas. Ce qui est concerné n’est pas l’intensité de la situation, n’est pas l’intensité du désordre ou du déséquilibre mais simplement un marqueur de la difficulté de l’installation de l’Amour total, ne tenant pas compte des personnes, ne tenant pas compte des récriminations et ne tenant pas compte non plus de la moindre causalité. À ce moment-là et dans ces circonstances-là vous découvrirez ce qui accompagne la liberté totale, ce sentiment, tout en étant au sein de la conscience ordinaire, de vivre l’Éternité, ce sentiment d’un Amour inextinguible, pardonnant, excusant et transformant tout ce qui est vu, tout ce qui est regardé et tout ce qui est touché. Là est le vrai miracle.

Ainsi le Christ disait : « Qui m’a touché ? » pour celui qui était guéri à l’instant même où il touchait ses vêtements ou le corps du Christ. Il en est de même pour vous, mais pour cela, quand je dis « vous », il est évident que ce qui fait résistance au sein de la personne, face à quoi que ce soit ou à qui que ce soit, doit disparaître en totalité pour laisser le temps à la Grâce de se manifester. C’est en ce sens aussi qu’il ne faut pas chercher à réagir, à répondre, à comprendre ou à dépasser sur l’instant où se produit ce qui se produit, mais bien plus justement dépasser cet instant de résistance en le remplaçant par un moment d’Éternité, non pas par la volonté mais bien plus par l’Humilité.

Accepter de ne plus voir les torts de l’un et de l’autre, c’est aller au-delà de la personne et au-delà des écrans des personnes. C’est se déplacer au plus proche du cœur du cœur, là où la Grâce peut se manifester avec évidence, en la voyant mais aussi en observant le déroulement de la relation et de votre vie. Dès l’instant où cela fonctionne pour une première fois, ceci enclenchera en vous un mécanisme de Transfixion, se manifestant par le passage arrière/avant au niveau de votre poitrine, faisant le lien entre KI-RIS-TI et le chakra du cœur et allumant instantanément, pour ceux qui en perçoivent les effets et les vibrations, la Couronne du Cœur et la Couronne de la Tête.

Pour ceux qui ne perçoivent pas, cela ne veut pas dire que cela ne vous est pas accessible. Mais si vous appliquez les mêmes règles et les mêmes conseils que vous a donnés Frère K, et les miens qui suivent, alors à ce moment-là, sans rien sentir, vous observerez avec ébahissement, de façon la plus innocente et la plus enfantine, la transformation d’une relation ou la cessation des troubles d’une relation ou d’une interaction avec qui que ce soit ou quoi que ce soit. Cela développera la confiance, non pas la confiance en vous mais la confiance en la Vie. Cela développera aussi la volonté, non pas la vôtre mais la volonté de la Lumière à faire le clair en vous, autour de vous et sur l’ensemble de ce monde.

Vous renforcerez encore plus l’œuvre finale de la fusion du Blanc et du Noir, l’œuvre finale de l’Œuvre au Blanc. Vous hâterez, en quelque sorte, pour vous comme pour l’ensemble de cette terre et de ce système solaire, l’arrivée du signe céleste. Cela, vous y êtes encouragé par Marie aussi, vous y êtes encouragé par les sons que vous entendez au sein de vos oreilles, au sein même de la relation. Vous y êtes encouragé par l’activation élémentaire au niveau de votre tête. Et vous y êtes encouragé directement par l’Intelligence de la Lumière elle-même, vous mettant, dans certaines circonstances, dans la capitulation face à une récrimination, dans la capitulation par rapport à une souffrance. Et à ce moment-là la transcendance, la métamorphose deviendra évidente, même si vous n’en percevez pas les stigmates ou les signes vibratoires. Cela est ouvert à tout le monde, faut-il encore penser à le faire, faut-il encore penser à sortir des habitudes résiduelles de la personnalité.

Je vous invite donc, dans ces circonstances où tout vous semble difficile mais aussi, et je dirais même plus, dans les circonstances où cela vous semble facile, d’observer justement ce qui change dans tel type de relations ou dans tel type d’interactions, d’observer en vous, si vous le percevez, l’action de la vibration, d’observer dans la relation elle-même ou dans l’interaction elle-même l’évolution des paroles, l’évolution des bruits, l’évolution de l’humeur et de l’atmosphère, qui se déroulent.

Dès l’instant où l’un parmi vous, au sein d’une assemblée, qu’elle soit de deux ou de plusieurs personnes, trouve l’Humilité nécessaire à s’effacer, non pas pour disparaître, non pas par culpabilité mais bien plus pour laisser œuvrer la Lumière, alors cela se déroulera avec la plus grande des facilités, et comme je le disais, vous le verrez sans aucun conteste possible, même si vous ne le sentez pas au niveau vibral ni au niveau énergétique.

Voilà ce processus que je vous invite à mettre en œuvre le plus rapidement possible afin réellement et concrètement de mettre toujours l’Amour devant, et de ne pas être affecté, d’une manière ou d’une autre, par ce qui peut résister dans une situation ou dans l’autre, parce que ce n’est pas lui qui vous fait résister, ce n’est que vous qui résistez. Il n’y a pas de culpabilité en cela. Il y a juste à le déceler et à l’acquiescer. À cet instant-là, la Grâce vous remplira et vous observerez que les choses se transforment, qu’un sourire apparaît, qu’un regard se fait plus franc. Il y a, à ce moment-là, une volonté d’exprimer ce qu’il y a au fond du cœur, sans blesser l’autre et sans se blesser soi-même, simplement parce que l’Humilité est réellement présente, qu’il y a une analyse des faits, une analyse de la situation, mais qui surtout ne porte aucune responsabilité ni aucune culpabilité sur l’un ou l’autre, ou sur l’un et les autres, ou sur l’un et la situation.

Ainsi vous accueillerez avec la même grâce ce qui se produira dans votre vie. Ainsi vous accueillerez l’Appel de Marie et vous passerez d’emblée du Choc à l’acceptation et à l’acquiescement.

Voilà ce que j’avais à vous dire. Je fus moi aussi fort bref, mais je reste à votre entière disposition si par rapport à cela, il y a aussi des questions ou des interrogations qui émergent de vous. En attendant vos questionnements et entre chaque question, je me permettrai d’être en votre cœur, en l’Esprit du Soleil, avec le Christ et en Humilité.

…Silence…

Rappelez-vous, pendant le temps de notre alignement, que c’est dans le Silence que se résout tout antagonisme et toute résistance. Faire la paix, c’est laisser s’évacuer ce qui peut se manifester dans les moments de résistance, ne pas s’y attacher, le laisser sortir. À ce moment-là l’Humilité grandit en vous parce que vous reconnaissez, dans la souffrance comme dans la joie, la manifestation de la Vie et la Présence du Christ. Si vous faites cela, alors vous vous consumerez d’Amour, pour vous comme pour l’autre, pour vous comme pour toute interaction. Vous ne serez plus sujet aux limites de l’action-réaction. Vous ne serez plus sujet à vos propres émotions ni aux émotions de l’autre, ni à la prédation de l’autre qui ne représente, en fait, que votre propre prédation, c’est-à-dire votre prédation exercée à l’encontre de l’Éternité.

Dès l’instant où vous manquez d’Humilité, il y a un chantage à la Lumière, il y a une revendication, il y a des peurs, il y a des perturbations. Tout cela sera guéri et vous déclenchera un état ordinaire au sein de ce monde, où la Paix ne pourra plus jamais être altérée, ni même modifiée par quelque humeur, quelque pensée que ce soit ou quelque maladie que ce soit. Là se vit l’Éternité à ce moment-là, et la Liberté.

…Silence…

Dans l’espace de notre Silence se trouve la solution. Faire Silence quand il y a agitation, faire Silence quand il y a trouble, faire Silence quand il y a souffrance, non pas par un effort de volonté, non pas par la conscience ou le mental lui-même, mais bien dans la confiance en la Vérité et en la Grâce.

Ne culpabilisez en aucune manière, si cela ne s’installe pas à la première expérience et au premier vécu. Persévérez. Ne cherchez à aucun moment à justifier ou à argumenter, avec vous-même comme à l’extérieur de vous-même. Laissez l’Évidence et le Silence œuvrer en vous, comme nous le réalisons maintenant. Il n’y a rien à demander, il y a juste à accueillir ce qui se déroule, sans y interférer, sans s’en mêler, afin que l’identification avec Cela, c’est-à-dire l’Éternité, se fasse avec évidence là aussi.

…Silence…

Dans le Silence se déploie la Clarté. Ainsi la Précision se fait. L’Ici et Maintenant se dévoile et s’installe. Christ apparaît dans son Essence, vous donnant la Profondeur nécessaire de l’Humilité, à vivre l’Unité et vivre la Vision, afin de faire votre Royaume en Christ comme sur ce monde, quel que soit ce qu’il advienne et quelle que soit sa dissolution. Ainsi vous aurez rejoint l’Alpha et l’Oméga. Vous serez la Voie, la Vérité et la Vie et vous direz comme le Christ : « Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font. » ou « Père, pardonne-moi, je ne sais pas ce que j’ai fait. », peu importe. Il y aura reconnaissance non pas de vos torts, parce que personne n’a tort, mais il y aura reconnaissance de la Lumière et de la Vérité.

Tout ce que nous venons de dire avec Frère K ne peut se réaliser que dans la vie et dans l’expérience de la vie telles qu’elle vous les propose aujourd’hui. En aucun cas, une connaissance ou un apport extérieur ne pourra faire ce pas pour vous. Il n’y a que vous qui décidez d’ouvrir ou pas en totalité votre Temple.

Accueillons maintenant Christ…

… Silence…

Et là, dans la majesté du Silence, l’ange Uriel vient apporter sa touche et sa Présence…

… Silence…

En Cela, en le Blanc qui est là, en la Paix qui est là, et en l’Humilité…

… Silence…

En ce Blanc, Maître Philippe vous salue. À bientôt.

…Silence…


* * * 



O.M. AÏVANHOV et LE CHŒUR DES ANGES

Échanges par les mots et le Verbe
 



Eh bien chers amis, bonjour. Je me réjouis de vous retrouver comme tous les jours; nous allons passer un petit moment ensemble, si vous le voulez bien.

J’interviens directement après ce que vous ont fait vivre Maître Philippe et Frère K. Nous allons nous placer dans le même état instantanément; avant d’échanger entre nous, nous allons échanger le Christ. Alors permettez-moi de vous présenter mes bénédictions personnelles et ensuite d’accueillir l’Esprit du Soleil bien sûr, le Christ, et aussi l’Archange Uriel. Nous allons créer les conditions propices à notre installation, un peu plus longtemps je dirais, dans cet état particulier de la conscience.

Alors, faisons le Silence, vous pensez à votre nez et nous accueillons d’abord l’Esprit du Soleil.

… Silence…

Ensuite l’Archange Uriel

… Silence…

Et enfin le Christ

… Silence…

Et nous attendons maintenant que les premiers questionnements émergent, le temps qui est nécessaire à ce qu’un questionnement émerge.

… Silence… …


Je crois bien que vous allez battre les records de silence. Très bien.

… Silence…

Question : est-ce la Lumière Vibrale qui dissout les mémoires inscrites dans les cellules du corps ?

Oui, dorénavant, vous le savez, il faut s’effacer devant la Lumière. Quoi que vous allez résoudre par vous-mêmes aujourd’hui, par la connaissance d’un problème, par l’acceptation d’un problème quel qu’il soit ou par une manœuvre de vous-mêmes, quelle que soit la nature, concernant bien sûr la spiritualité et l’Esprit, cela doit se faire par l’Esprit. Vous aurez de moins en moins les moyens, énergétiques, les moyens au niveau de la conscience ordinaire, de pouvoir résoudre par vous-mêmes quelque chose (je parle ici non pas des situations de la vie courante, bien sûr, mais de ce qui est lié directement à votre âme ou à votre Esprit), et cela va se faire de plus en plus par la Grâce.

La Grâce est liée à la présence de la Lumière, bien sûr. Certains d’entre vous ont vécu des moments plus ou moins longs, plus ou moins répétés où ils étaient installés dans la Grâce. Mais ça, ça se passait dans des mécanismes de méditation, de prière ou qui vous tombaient dessus comme ça, je dirais, à l’improviste. Mais aujourd’hui, c’est un petit peu différent. C’est-à-dire que si vous acquiescez à l’Intelligence de la Lumière, à l’effet de la Grâce, non plus simplement sur votre conscience d’Éternité mais directement là, ici où vous êtes, face à votre vie des plus ordinaires, mettre la Lumière devant, mettre le Christ, mais c’est aussi disparaître. Et plus vous disparaissez, vous vous prouvez à vous-mêmes et à la Lumière, à l’Éternité, que vous êtes devenus éternels d’ores et déjà.

Non pas à travers cette structure physique, non pas à travers vos mémoires inscrites dans vos cellules. C’est la Lumière effectivement qui rentre dorénavant, je l’ai déjà dit, au niveau de l’ADN, au niveau des mémoires qui sont à dissoudre, donc il faut bien qu’elles s’évacuent, qu’elles se transmutent d’une façon ou d’une autre pour se dissoudre. Mais ce n’est pas vous qui maîtrisez le processus; vous, vous avez juste à en être l’observateur. Bien sûr, ça ne veut pas dire que si quelqu’un vous tape à coup de marteau, il faut rien dire. Ça veut dire simplement que les circonstances que vous allez vivre vont devenir de plus en plus magiques, je l’ai déjà dit.

Je vous ai dit déjà depuis un moment qu’allaient apparaître des mécanismes particuliers durant le mois d’avril et surtout durant le mois de mai qui allait suivre. Vous êtes en plein dedans, c'est-à-dire que vous allez tous, à des niveaux différents, côtoyer à la fois le merveilleux de l’Éternité et dans certains cas les aspects, je dirais, petits et minables de l’éphémère. Même par rapport aux choses auxquelles vous étiez attachés, aux modes de fonctionnement qui étaient les vôtres et qui étaient directement issus de la peur, de la culpabilité, des tristesses, des attachements et qui vont être remplacés par l’Amour, par la Grâce. Et là, bien sûr, c’est là où y a le moins d’efforts, le plus de magie de la Lumière mais non pas la magie du magicien qui veut contraindre la Lumière.

Vous vous effacez, vous disparaissez et vous laissez le champ libre à l’apparition des anges, comme tout à l’heure. Vous laissez le champ libre à la densification de la Lumière Vibrale, non plus dans les vortex, comme je vous avais dit au niveau des élémentaux, mais directement au niveau de l’ensemble de vos structures. Si vous êtes réunis à deux ou à trois au nom du Christ, Il sera là, même sans l’appeler. Et le Chœur des Anges sera avec vous et en vous pour accueillir le Christ, vous donnant à percevoir, à entendre même le Chœur des Anges. Le sifflement d’ailleurs, dans ces moments-là, monte de plus en plus vers les aigus et c’est à ce moment-là que vous disparaissez ou que vous demeurez dans l’Infinie Présence.

C’est cela qui agit, c’est là que se situe la Grâce dans tous les événements de votre vie quotidienne. Et ça peut aller jusqu’aux miracles : de la guérison physique, de n’importe quoi, ça peut aller au miracle même de votre disparition totale de ce monde maintenant. C’est pour ça que certains d’entre vous ont encore, non pas des résistances mais je dirais des systèmes de sécurité, parce qu’on vous veut ici, entiers jusqu’au bout. Parce que c’est nécessaire pour vous et c’est nécessaire pour l’ensemble des frères et des sœurs. Donc certains acceptent de revenir, ceux-là sont libres, et ceux qui profiteraient de la manœuvre pour disparaître en totalité, eh bien l’Intelligence de la Lumière crée un certain nombre de densités qui ne sont pas des privations mais bien plus des soupapes de sécurité pour aller jusqu’à la limite où vous pouvez aller.

Et plus vous êtes réunis en nombre, par la pensée, par les idées, je ne parle pas d’égrégores, je parle de réunions au nom du Christ comme certains d’entre vous sont en train d’organiser spontanément en ce moment. Parce que là, y a pas à parler, y a même pas à ressentir nos Présences qui vous parlons habituellement, y a juste à être là. Et si vous êtes là, sans rien d’autre de vous-même, sans penser à rien, sans décider rien, simplement au nom de la Lumière et de l’Amour, alors la Lumière et l’Amour sont là. Vous êtes vous-même le propre vortex, par l’intermédiaire de votre Merkabah interdimensionnelle collective et surtout le Lemniscate sacré qui se rejoignent au niveau de votre cœur, donnant la Libération instantanée et l’extase infinie de la Présence des Anges. Que peut-être vous avez perçus, que peut-être vous avez entendus, que vous les nommiez comme vous voulez, c’est la pure Lumière cristalline du Féminin Sacré, c’est la pure Lumière cristalline de l’Absolu ou si vous préférez de l’Infinie Présence, qui accompagne la royauté de la Création, c'est-à-dire Kether, ce qui est au-delà de la Lumière.

C’est cela qui se déroule en vous et autour de vous, en ce monde aussi et de manière, vous le voyez, de plus en plus évidente. Alors bien sûr les résistances tombent, en vous comme au sein de ce monde, de plus en plus, et ce qui résiste encore sera de plus en plus facilement brûlé et de plus en plus visible comme le nez au milieu de la figure, en vous comme en ce monde. C’est cela qui anticipe, si vous voulez, c’est le Ballet des cieux, c’est le Ballet de la Lumière qui prépare l’Appel de Marie. Il a été préparé, cet Appel, par la finalisation de l’Œuvre au Blanc par Uriel. Il est préparé par l’ensemble de nos Présences et par l’ensemble de vos Présences. C’est bien plus qu’une Célébration, c’est un Nouvel État qui s’installe au sein même de ce monde, facilitant, non pas seulement pour vous qui le vivez mais pour l’ensemble de l’humanité, l’Appel de Marie.

Ce qui veut dire, qu’à ce moment-là les relâchages ou relargages, éliminations des égrégores enfermants qui peuvent rester à l’intérieur de vous, à l’intérieur du monde, tout ce qui est lié à la domination, au pouvoir patriarcal, tout ça va être dissout par la Grâce du Féminin Sacré. Et la Grâce du Féminin Sacré, c’est l’extase telle que vous l’a décrite Ma Ananda Moyi, c’est l’Unité telle que vous l’a décrite Gemma Galgani, c’est la vision des Anges, c’est discourir et échanger avec les Anges en toute conscience, aussi bien dans l’espace extérieur que dans votre espace intérieur. Et cette communication, cette résonance, elle va devenir de plus en plus évidente, de plus en plus visible, de plus en plus perceptible par un sens ou par un autre.

Mais surtout vous découvrirez que même quand vous, il vous semble sortir de cet état de Grâce, vous demeurez dans la Grâce. Et que là, tout deviendra plus facile si vous acquiescez à quoi qu’il se manifeste, comme ça a été dit par Maître Philippe et Frère K. C’est pour ça que les questions, j’y réponds pour illustrer, en quelque sorte, l’expérience que vous avez vécue et l’expérience que vivront, grâce à l’ultra-temporalité, tous ceux qui liront ce qui s’est dit durant cet espace d’intervention à la fois de Maître Philippe, de Frère K, des Anges, du Chœur des Anges, d’Uriel, de Christ et de l’Esprit du Soleil. Il ne manque plus que Marie.

… Silence… …


La présence du Chœur des Anges, et les Anges qui vous ont accompagnés ne sont pas vos anges gardiens, c’est le Chœur des Anges. C’est lié, si vous voulez, au Féminin Sacré dans sa dimension la plus pure et la plus proche de votre monde, qui vous était la plupart du temps inaccessible jusqu’à présent. Autant les Anges du Seigneur ont une action physique en ce monde, liée à l’Ascension, vous le savez (les Végaliens) mais vous savez aussi que les Anges du Seigneur entourent, non pas comme les Hayot Ha Kodesh, la Source, mais le Chœur des Anges, qui lui se tient au plus près de l’Absolu. Ils illustrent à la perfection ce que vous appelez ici, que nous avons appelé avec vous, l’Ultime Présence.

C’est ce qui est juste préalable ou qui accompagne votre propre disparition et qui établit la Lumière Blanche sur la totalité de la surface de la terre mais aussi sur la surface entière de vos corps. Cela a été appelé par Anaël : la cure Vibrale. C’est le moment où la Lumière Blanche, émanant de votre Cœur Sacré, du Cœur de Diamant, va aussi se traduire à la périphérie de votre forme par cette éclatante blancheur qui vous recouvre et qui vous fait disparaître ou qui vous amène à la limite de la disparition. Là, y a plus de questions, y a que l’évidence de la Vérité de la Lumière, du bonheur de la Joie et du retour à l’Éternité. Tout le reste s’efface : votre vie, vos problèmes, vos soucis, vos joies, vos mémoires, tout ce qui est histoire liée à la trame de ce monde.

Le Chœur des Anges se révèle maintenant, cela se traduit aussi dans vos oreilles, indépendamment de tout à l’heure. Peut-être que vous observez le soir, pas à 17 heures mais le plus souvent un peu plus tard, ou parfois le matin, un sifflement extrêmement aigu dans les deux oreilles ou dans l’oreille gauche, c’est le Chœur des Anges qui s’approche. Il est effectivement très proche. Je vous rappelle que le Chœur des Anges n’entoure pas la Source comme les Hayot Ha Kodesh mais entoure, je dirais, si je peux exprimer comme ça : le trône de l’Absolu. Ils sont à la bordure de l’Infinie Présence, à la fois les plus proches de vous mais les plus élevés. Ils sont au même niveau que ceux qui constituent la civilisation des Triangles et pourtant aujourd’hui, ils sont là. Et pourtant aujourd’hui et dans les jours qui viennent, ou dans les jours passés, vous avez peut-être vécu cela sans savoir ce que c’est.

Mais y a pas besoin de savoir. Là c’est juste, ce que je vous dis, pour éclairer encore plus et surtout pour vous donner l’urgence de l’Appel de Marie, et la réalité de son urgence. Tout ça se faisant dans la joie et dans la gratitude, dès l’instant où le Chœur des Anges susurre à votre oreille, s’installe dans votre Canal Marial et vient réellement répondre à votre état de Grâce. Vous n’avez pas à appeler le Chœur des Anges, il vient spontanément dès l’instant où vous faites place nette, dès l’instant où vous acceptez, en superposant ce plan et le plan de la Lumière Vibrale, en vous, ici-même, là où vous êtes. Et le Chœur des Anges apparaît. Ça veut dire aussi que les couches isolantes de la planète, comme les vôtres, à travers votre sensibilité qui peut apparaître aujourd’hui aux Présences, aux ondes, de plus en plus marquée, ne sont que la traduction de la fusion non seulement des Éléments mais aussi des dimensions.

… Silence…

Je vous rappelle que la fusion des dimensions n’entraîne absolument pas la dissolution des autres dimensions mais elle peut vous amener à disparaître vous-même à ces dimensions, au-delà de l’Infinie Présence, vous donnant à vivre, au sein de cette forme, l’Absolu, et mettant fin radicalement à toutes les illusions de manière définitive. Certains d’entre vous l’ont vécu en totalité avec l’Onde de Vie. Certains d’entre vous en ont vécu l’approche et ont fait demi-tour; c’est ce que j’ai nommé les « tournicoti-tournicota ». Mais dès que vous touchez le Chœur des Anges, tout retour en arrière devient strictement impossible, quelles que soient les attaches ou les réticences qui peuvent encore apparaître à certains moments, parce que vous savez que la Grâce vous est accessible sans rien faire.

Le Chœur des Anges, que vous avez senti ou pas, que vous avez vu ou pas, va se manifester aussi. Vous avez d’ailleurs remarqué y a quelques mois j’avais parlé (et déjà depuis des années aussi), de ce qui se passait au plafond de votre lit quand vous êtes dans le noir, le soir, et que vous allez vous endormir, la Lumière Blanche est de plus en plus proche de vous. Et même votre corps, vous allez le sentir par moments, quand vous êtes tranquillement au repos, ne plus répondre à votre conscience. Il est figé, et il vibre, et le Chœur des Anges arrive. À ce moment-là, plus jamais il ne pourra y avoir de « tournicoti-tournicota », vous êtes fixé, en quelque sorte, dans votre Éternité.

… Silence… …


N’oubliez pas de porter votre conscience, pendant le Silence, sur le 12ème corps. Et vous qui lisez ou qui lirez, faites la même chose. Vous verrez qu’à ce moment-là vous n’aurez même pas besoin de penser à sentir votre Cœur, il se fera sentir de lui-même, et les Anges aussi, le Chœur des Anges.

… Silence… …


Ce que je vous dis par rapport au 12ème corps, maintenant que les Triangles élémentaires se déploient et que la Merkabah interdimensionnelle de la terre, même si vous, vous vous sentez pas concerné encore pour le moment, ce déploiement-là favorise la fusion des dimensions et la disparition de votre éphémère, ici en ce monde. Cela se déroule indépendamment de votre volonté, la seule chose que vous pouvez faire, c’est accueillir de plus en plus cette Lumière. Et ça fait partie aussi de ce que j’ai appelé : « quand la Lumière vous appelle », et plus vous respectez les appels de la Lumière, plus vous allez fusionner les plans en vous et plus vous pourrez vivre en ce monde malgré votre disparition, si je peux dire. Parce que la Grâce, c’est la superposition et la dissolution de cette dimension au sein des dimensions supérieures. C’est exactement cela qui est en train de vous arriver. C’est non seulement la disparition mais aussi le début de votre apparition dans les sphères de l’Éternité, c'est-à-dire sans voyager dans les autres dimensions, sans aller dans le Soleil, le corps d’Êtreté est là et il vous donne à vivre cela, ici même, dans ce corps.

… Silence…

Faites le lien aussi avec la co-création consciente. Rappelez-vous que ce à quoi vous pensez se matérialise. Donc s’il y a une pensée en vous contraire à la Lumière, le Chœur des Anges s’éloigne de vous, mais il ne peut plus disparaître. Donc c’est à vous de vous ajuster en fonction de ce qui est vécu à chaque minute, sans faire d’efforts, sans réfléchir, parce que vous trouverez spontanément les lignes, je dirais, de l’évidence, de la facilité, les lignes de moindre résistance. Parce que si vous êtes accompagné du Chœur des Anges, là, comme je l’ai dit, l’Évidence est de plus en plus prononcée. Il peut de moins en moins y avoir d’interrogations et de doutes. Bien sûr, il peut y avoir des recherches de sens, c’est pour ça que je vous dis ce qui s’est passé tout à l’heure et qui se passe maintenant, dès l’instant où j’arrête de parler et que vous vous branchez, si je peux dire, sur votre nez.

… Silence… …


Rappelez-vous que désormais, pour vous déjà et pour beaucoup plus chaque jour, le Chœur des Anges vous accompagne dorénavant. Le Chœur des Anges est très exactement ce qui intervient avant l’extase finale. Si vous vous immergez dedans, vous vous apercevrez que vous pouvez rester là, avec le Chœur des Anges, le temps qu’il vous convient, sans aucune souffrance, sans aucune perception du corps, sans aucun retour de la personne. Vous baignerez dans la Félicité, et de cette Félicité sort la transmutation, la métamorphose, ici-même, là où vous êtes.

… Silence…

Question : ce que nous avons vécu tout à l’heure a-t-il été une élévation de tout notre groupe sur un plan vibratoire très élevé, au-delà du plan mental ou même causal ?

Tout-à-fait. Vous avez pénétré de plain-pied, pour la première fois peut-être pour certains d’entre vous, dans l’Infinie Présence et dans sa manifestation même, non pas seulement en vous mais aussi dans ce lieu. Et cela va se réaliser, comme je disais, de plus en plus facilement, sans même le vouloir et pas seulement la nuit au lit ou pas seulement en voyant la Lumière adamantine qui se dépose dans la nature. Vous la verrez se déposer sur votre corps et vous verrez certaines parties de votre corps, même en ouvrant les yeux, qui disparaissent.

… Silence…

Vous touchez de plain-pied le Supramental dans son incarnation, tel que Sri Aurobindo l’avait très largement divulgué, voilà très longtemps. Je ne parle pas de ce que nous vous disons de là où nous sommes mais du temps de son incarnation. Et quand vous vivez cela, vous prenez conscience en vous, dans la totalité de qui vous êtes, éternel comme éphémère, que ce qui se déroule réellement au sein de ce monde n’est qu’une illusion. Vous êtes mûr pour le Serment et la Promesse, vous êtes mûr, la terre est mûre, pour l’Appel de Marie. Il y a un nombre suffisamment élevé de frères et de sœurs, il y a un nombre suffisamment important de particules adamantines, de vortex de Lumière sur la terre qui permettent maintenant l’Ascension. Collective, je parle.

Et vous vous apercevrez aussi que toutes les peurs ou les projections ou la réalité même de ce qui se passe en vous, ou de ce qui se passe dans ce que vous voyez des éléments de la terre, tout cela vous apparaîtra, avec les Chœur des Anges, comme une illusion totale. Et là réellement le combat prendra fin, entre vous et vous-même, entre vous et ce monde, entre vos antagonismes, entre frères et sœurs. Après le Chœur des Anges, il y a Marie, et en même temps, les Anges du Seigneur.

… Silence…

Vous remarquerez d’ailleurs que plus l’action du Chœur des Anges vous deviendra perceptible (leur présence qui est déjà leur action), plus vous constaterez que ça passe ou ça casse. Mais par contre vous ne serez influencé ni perturbé, que cela passe ou que cela casse, cela vous laissera dans la même sérénité. Là vous serez réellement dans le lâcher-prise, l’Abandon à la Lumière et l’Abandon à la Grâce, en totalité. Et votre vie deviendra magique, sans efforts. Tout se déroulera pour vous comme ça avait été dit : quelle que soit la violence d’un élément se manifestant au niveau physique dans votre monde à l’endroit où vous êtes, il ne pourra pas toucher un iota de ce que vous êtes, parce que vous êtes l’Amour et que le Chœur des Anges vous accompagne.

Je vous rappelle que le Chœur des Anges, au-delà de leur provenance vibratoire, se traduit par le son le plus extatique que vous pouvez entendre. La vision du Chœur des Anges, même sans l’entendre, même sans le voir mais la vision de la perception à côté de vous, vous met dans un état, je dirais, qui est à nul autre pareil. Vous débouchez là directement sur l’immensité, sur l’Infini, sur le jeu de la Lumière et sur la manifestation de l’Amour où que ce soit. Et vous conscientiserez, si je peux dire, que même l’enfermement qui a fait souffrir à la fois des corps et des âmes, sera transmuté par la Grâce et n’aura plus aucune espèce d’incidence ni d’importance.

Comme vous le savez, la Confédération Intergalactique est présente autour du soleil et autour de la terre, même si vous ne la voyez pas complétement et même si y a de plus en plus de témoignages de la présence de la Confédération Intergalactique au travers de ses différents peuples et de ses différentes dimensions même. C'est-à-dire que le Chœur des Anges étant présent, les premiers vaisseaux de la Lumière (de taille considérable en votre dimension) vont commencer à se manifester dans vos cieux. C’est le préalable au retour visible de la Jérusalem Céleste, et non pas comme lors de son premier passage durant, je dirais, les premières clés Métatroniques, qui est passé simplement en survol de sa zone initiale, c'est-à-dire le Mexique.

Mais là maintenant, ça va être partout. D’abord des vaisseaux qui ne sont pas de la ferraille mais de la Lumière concrétisée, cristallisée, en particulier pour les Pléiadiens, en particulier pour les Andromédiens, etc., etc., et cela commence à se voir de façon ponctuelle parmi des peuples qui ne risquent pas de tomber en syncope en nous voyant. C’est essentiellement les peuples, si vous voulez, qui ont une philosophie où ni la mort ni l’inconnu ne leur fait peur parce qu’ils se savent déjà immortels, même si c’est une croyance au karma ou en autre chose. Les apparitions se font donc surtout du côté de la Chine, du côté de l’Asie et du côté de l’Amérique Latine, mais aussi bien sûr en Europe et même sur le continent Nord-Américain.

… Silence…

Question : l’étoile de Bethléem était-elle la nouvelle Jérusalem ?

Qu’est-ce que tu appelles l’étoile de Bethléem ?

Celle dont on parle dans la Bible, lors de la naissance du Christ ?

Non, c’était pas la Jérusalem. La Jérusalem Céleste ne peut se poser qu’en achèvement d’un cycle complet, au moment où c’est l’Armageddon, au moment où il y a le tohu-bohu lié au Chœur des anges, à l’approche de la Confédération Intergalactique et surtout des signes célestes. C’est pas le Chœur des Anges mais ça veut dire aussi que des anges pouvaient intervenir. Mais la Jérusalem Céleste n’intervient que lors de l’initialisation d’un cycle de Libération, pour éviter que l’individualité et l’Esprit s’éteignent trop, mais aussi en phase finale, c'est-à-dire tous les 25 000 ans et parfois tous les 52 000 ans, en tout cas dans ce système solaire. Vous allez constater d’ailleurs, pour ceux qui surveillent, je dirais, les images des télescopes du soleil, que ce qui a été vu par les télescopes comme le Cube Métatronique va grossir de plus en plus sur les images.

D’ailleurs, je vous rappelle que la Jérusalem Céleste a souvent été appelée la Cité de Cristal et que les êtres que vous avez peut-être ressentis tout à l’heure (en tout cas au niveau de leurs effets), le Chœur des Anges, sont aussi des Êtres de Pur Cristal, c'est-à-dire ce sont, vous l’avez compris, des corps silicés avec un éclat intense et dont le pouvoir transmutatoire de la matière est des plus importants. Mais ils ne pouvaient pas approcher trop tant que les conditions n’étaient pas réunies. Même si certains d’entre vous ont pu les voir dans la nature. Ce sont des êtres qui font à peu près 1,40 mètre, 1,60 mètre, il émane d’eux une douceur féminine du Féminin Sacré, ils ont des ailes mais surtout ils apparaissent presque physiquement tellement ils sont denses en Lumière. Ils sont constitués de pure Lumière Vibrale. C’est pour ça d’ailleurs qu’ils sont considérés, dans les hiérarchies angéliques, malgré les erreurs qui y sont, comme les anges qui sont la hiérarchie la plus basse. Ils sont non pas au plus proche de la Source mais au plus proche de l’Absolu. Et en quelque sorte, quand ils arrivent en manifestation, cela signe le retour de l’Esprit, en totalité. C’est d’ailleurs le plus souvent ce que voyaient jusqu’à présent, certains frères et sœurs qui partaient et qui étaient destinés à être accueillis non pas par l’illusion astrale mais par une célébration du Chœur des Anges, dans leur installation dans le cœur du Christ et de la Source.

…Silence…

Question : cela signifie que la Pentecôte est proche ?

Avant la Pentecôte, y a l’Ascension, il me semble.

Oui, c’est après-demain

Tout-à-fait. Et la Pentecôte est aussi très proche. J’avais promis un joli mois de mai, et bien sûr ce que vous allez vivre, c’est à la fois l’Ascension et la Pentecôte et peut-être pour certains d’entre vous l’Assomption. Peut-être pas en Europe mais vous allez avoir des surprises dans certaines régions du monde où on va vous annoncer des disparitions subites, sans laisser de traces. Ce qui est déjà le cas, mais on vous le cache, dans certains villages de Chine et d’Asie du sud-est.

… Silence…

D’ailleurs vous voyez déjà, dans votre vie, que des objets disparaissent et apparaissent, non ? C’est les clins d’œil du Chœur des Anges et de l’Intelligence de la Lumière.

… Silence…

Vous imaginez bien que nos frères et nos sœurs qui ne sont pas encore réveillés et qui ne connaissent rien de tout ça seront profondément ébranlés par l’Inconnu qui se manifeste. Même le plus lumineux. Parce qu’il y a de tels voiles qui sont maintenus pour ces frères et ces sœurs que si y avait pas les Hayot Ha Kodesh, si y avait pas le Chœur des Anges, ils ne pourraient même pas, comment dire, participer à la Célébration finale, tellement ils seraient saisis.

Donc si maintenant le Chœur des Anges commence à se manifester, même non visuellement, s’il se manifeste simplement par le Chœur des Anges que vous entendez dans les oreilles ou ce sifflement qui monte en fréquence et qui prend tout le champ de la conscience, tout cela, c’est le Chœur des Anges. Et ça accompagne, bien sûr, l’Appel de Marie, le Retour du Christ et la fin de cette dimension. Qui n’est en aucun cas, je le répète pour ceux qui seraient peut-être apeurés, que au contraire, c’est le retour de la Vie Éternelle, celle où il n’y a plus de voiles, celle où il n’y a plus aucune densité qui limite quoi que ce soit dans l’expression de votre conscience ou dans l’établissement dans la a-conscience.

… Silence…

D’ailleurs vous allez remarquer, pour ceux qui sont sensibles aux élémentaux, que ceux qui vont vous apparaître le plus (parce qu’ils osent enfin sortir), ça va être les habitants de l’Eau qui sont liés au Féminin Sacré. Le Féminin Sacré est donc en voie de restauration dans vos consciences, dans cette dimension. Et bien sûr vous vous doutez bien que l’élite patriarcale commence à gesticuler, à être affolée. Alors ne vous inquiétez pas si, où que ce soit dans ce monde, ils sont conduits à des actions extrêmes, cela n’aura aucun dégât sur votre Éternité. Et d’ailleurs, ces actions extrêmes ont toutes chances d’être bloquées, si je peux dire, non pas en tant que combat par la Confédération Intergalactique mais bien plus par l’Intelligence de la Lumière et surtout par le Chœur des Anges.

Parce que le son que vous percevez peut-être dans ces moments-là, comme lorsque vous touchez l’Infinie Présence ou à certains moments de la journée, ce son-là dissout toute résistance. Et c’est un son que les archontes, que les guignols, que les frères et les sœurs enfermés ne pourront en aucune manière supporter. Le Chœur des Anges annonce les Trompettes du ciel et de la terre, non plus en certains endroits, non plus en certains lieux ou à certains moments mais dans la continuité.

… Silence…

Et vous allez aussi découvrir que en ce moment, dans ce qui peut résister en vous dans les relations, ce qui vous semble par moments insurmontable, une fois que le Chœur des Anges aura résonné, que la transfixion de votre cœur (antéropostérieure et postéro-antérieure), sera active en permanence, installant ce qui a été nommé l’Esprit du Soleil à la périphérie du cœur, là, à ce moment-là, vous rirez de vous-même, vous rirez de vos peurs, vous rirez des situations qui vous semblaient totalement insolubles.

… Silence… ……


Je tiens à vous préciser aussi que durant cette période, si vous êtes vraiment au clair avec vous-même, au moins en partie, la Grâce, elle s’établit d’elle-même. Y a pas de demandes à faire, y a juste à conscientiser qu’elle est là. Non pas comme une manœuvre magique d’auto-persuasion mais parce que c’est réellement la réalité, même si vous ne percevez rien au niveau des Couronnes. La Grâce est la même pour tout le monde, dorénavant. Mais pour que la Grâce arrive, il ne faut rien demander parce que s’il y a demande, ça veut dire qu’il y a déjà une distance entre vous et ce que vous demandez. Il y a juste à révéler cela en vous.

… Silence…

Question : si nous constatons quelque chose de disgracieux en nous, peut-on toujours le remettre dans le Manteau Bleu de la Grâce ?

Le Manteau Bleu de la Grâce est lié à Marie et à Bouddha. C’est lié à la maman de ce monde. C’est lié à celui qui a trouvé le premier la compassion du Féminin Sacré, c'est-à-dire Bouddha. Bien sûr que vous pouvez vous y remettre mais ce que je tenais à stipuler donc, c’est que là, la présence du Chœur des Anges au travers de la manifestation dans vos sons, dans vos structures, vous prouve que vous êtes au plus haut des cieux, déjà, ici-même. Et plus vous accueillerez et plus vous serez humble, et moins vous chercherez à comprendre, plus la Grâce sera là. Et elle vous comblera bien plus que toutes vos demandes, que tous vos désirs ou que tout autre personne, si je peux dire. J’entends par personne, l’une de vous mais aussi entité des plans unifiés.

Pour résumer je dirais que le Chœur des Anges est ce qui est le plus cristallin et le plus blanc, ça je l’ai dit, mais ça veut dire aussi, surtout, que si vous rentrez en résonance avec ce plan-là, ça veut dire que vous avez dépassé l’anthropo¬mor¬phisme et que vous n’êtes plus relié de manière formelle, dès que l’instant collectif sera actualisé, à aucune forme et à aucune dimension. Mais vous pourrez garder vos habits de noces, si je peux dire, pour notre réunion des 132 jours.

…Silence…

Question : je n’ai pas de question mais je souhaite exprimer ma gratitude pour tout ce que vous avez fait pour nous.

J’ai entendu et j’ai surtout perçu ce qui émanait. Vous l’avez fait aussi de votre côté. Je crois que je vais parler un petit peu d’histoire pour vous sortir un peu du cadre de ce qui se passe maintenant sur cette terre.

Il y a fort longtemps, non pas sur cette terre mais du côté de Véga de la Lyre, nous avons eu à subir, si vous voulez, ce genre de prédation et d’enfermement. Bien sûr, les lois de la Confédération Intergalactique des Mondes Libres, y a qu’une seule loi, c’est la loi d’Amour et de Grâce, c'est-à-dire respecter la liberté de toute création sans exercer la moindre prédation. À ce moment-là, nous avons dû, en quelque sorte, pas moi mais certains de mes frères de cette origine stellaire, ont dû combattre, au sens où vous pouvez l’entendre. Et c’est là que nous avons mis au point certaines des techniques de libération. Et ce que vous avez vécu est une technique de libération qui est la plus adaptée, même s’il existe toujours des pièges, je dirais, créés par les guignols dans les différentes possibilités de libération.

Mais ce que je peux dire, c’est que c’est pas nous qui avons réalisé le plus grand travail, c’est vous. Parce qu’aujourd’hui, vous constatez qu’il y a des frères et des sœurs qui commencent à vivre les même processus sans rien connaître de tout ça. Et c’est pourtant bien vous qui avez ancré la Lumière et ancré la matrice Christique. Nous n’avons fait que répondre à vos sollicitations de Lumière. Mais pour cela, il fallait aussi préparer nous-mêmes, par nos vies durant ce dernier siècle et notre présence continuelle à vos côtés, dans les corps de chair je parle, il a fallu mettre en place nos stratégies. Il a fallu commencer à sortir des mécanismes de croyances religieuses, sortir le Christ de son enfermement dans l’Église catholique et dans l’enfermement des croyances. Tout ça, c’est vous qui l’avez fait.

Et nous, nous avons simplement ouvert la voie lors de nos dernières incarnations, ainsi que l’a fait Frère K, ainsi que l’a fait Sri Aurobindo, ainsi que l’a fait Bidi ou encore Un Ami et tant d’autres; nos sœurs Étoiles qui de leur vivant ne se sont quasiment pas manifestées, sont restées cloîtrées ou totalement dans l’inconnu de l’humanité pour pouvoir accomplir ce qu’elles ont accompli et vous permettre d’accomplir ce que vous avez accompli vous-mêmes. Quels que soient les pièges, quel que soit ce que vous pouvez encore par moments nommer erreurs ou trahisons, mais vous verrez que tout ça, ça n’existe pas.

Mais c’est bien vous qui avez ancré et essaimé la Lumière, c’est bien vous qui avez, malgré vos « tournicoti-tournicota », malgré vos peurs, maintenu fermement un cap qui vous était inconnu. Et pour cause. Et effectivement, maintenant quand tu dis gratitude, ça veut dire que vous êtes comme des enfants pour certains d’entre vous, émerveillés, qui redécouvrent ce que c’est l’Éternité, ici-même, dans cette structure limitée, éphémère, qui souffre peut-être encore.

… Silence…

Le Christ vous l’avait dit : vous verriez et vous feriez des choses encore plus grandes que les siennes. Non pas pour vous vanter ou montrer quoi que ce soit, parce que c’était l’évidence.

… Silence… …


Vous sentez que plus vous vous allégez, plus ils arrivent. Y a rien à faire, juste être là, dans la vacuité.

… Silence…

Y en a quand même un ou deux qui restent pour les questions, hein ?

… Silence…

Question : c’est grâce à votre qualité d’Amour et votre patience que nous sommes là aujourd’hui. Dois-je répéter ?

Non merci, j’ai perçu très exactement ce que ça voulait dire. Les mots ne sont plus importants, vous l’avez vérifié tout à l’heure avec Maître Philippe de Lyon et Frère K. Et vous aussi vous allez voir à travers les mots parce que soit ce sont des mots qui s’expriment et vous verrez s’ils sont en accord avec le Verbe, soit c’est le Verbe qui s’exprime et il chante, le Verbe, il n’a pas besoin de satisfaire le mental. Le Verbe, il anime le cœur et si le cœur s’anime, alors y a plus de mental, il y a la véritable Intelligence.

… Silence… …


Vous constatez par vous-même l’effet du Silence et vous le constaterez encore plus dans les moments qui vont suivre, après notre interruption. Et cela, cela vous le fera à chaque fois. C'est-à-dire que quand vous disparaîtrez, au-delà de la disparition qui peut parfois vous sembler incongrue, c'est-à-dire ne plus savoir qui vous êtes, au-delà de ça, quand vous redeviendrez la personne dans votre vie, vous constaterez que vous êtes différent, et à chaque fois un peu plus. À chaque fois, il y aura plus d’Amour. À chaque fois, il y aura plus de place. À chaque fois, il y aura plus de bénédiction. À chaque fois, il y aura plus d’évidence. À chaque fois, il y aura plus de Verbe. Le Verbe de Vie sera présent, il sortira par votre bouche mais aussi par vos yeux et par votre cœur.

… Silence… …


Je crois que même moi, je n’ai jamais été aussi silencieux. Mais le Verbe, c’est aussi cela.

… Silence… …


Je vous rappelle aussi, en fonction de ce que j’ai dit les deux jours précédents : ce qui se déroule main¬tenant est en ultra-temporalité. Il ne concerne pas vous seulement, ici présents, mais il concerne toute personne qui tombera, d’une façon ou d’une autre, sur les quelques mots que nous avons échangés aujourd’hui.

… Silence… …


Avez-vous d’autres questions par rapport à tout ce que vous vivez et tout ce qui a été dit durant l’apparition du Chœur des Anges, durant cette semaine de l’Ascension qui arrive ?

… Silence…

Question : je ressens une libération importante au niveau de la conscience et en parallèle un resserrement très important au niveau des chevilles.

Eh oui, il ne faut pas que tu partes. Vous êtes à l’Infinie Présence et le Chœur des Anges vous conduit à l’Absolu (enfin, il vous conduit, c’est un mauvais terme mais tu as compris). Ça veut dire que pour certains d’entre vous, si y avait plus ces bracelets aux chevilles et parfois aux poignets, y aurait plus personne du tout, mais définitivement, ici. C’est peut-être pas le but quand même, pour l’instant. Vous avez compris, au travers de cela, que votre moment individuel confine maintenant, il se dirige tout droit vers le moment collectif mais tant que le moment collectif n’est pas là, même si votre moment individuel est, lui, là, eh bien il faut alourdir un peu, et vous le sentirez de plus en plus. Alors ne cherchez pas midi à quatorze heures pour savoir qu’est-ce qui bloque. Y a rien qui bloque, au contraire, tout est fin prêt, même si le Chœur des Anges va agir progressivement selon les environnements.

… Silence… …


J’espère que maintenant vous commencez à percevoir quelque chose d’important. Regardez-vous vous-même dans l’histoire de cette vie : y a encore quelques années, vous étiez avide de Lumière, vous recherchiez du sens, de la signification, des explications comme vous pouviez, comme les structures vous le permettaient, au niveau vibral. Et vous voyez aujourd’hui qu’y a plus rien à faire, sauf à vivre. Mais qu’il faut rien chercher, laissez simplement l’évidence du Chœur des Anges s’installer et réjouissez-vous, bien sûr.

… Silence…

Question : j’avais depuis quelque temps une colère et des tensions inexplicables qui ont disparu depuis cet après-midi.

Eh oui, tout ce qui est éphémère et qui ne fait que passer va disparaître, même les choses les plus handicapantes en vous. Et plus vous accueillerez, moins vous demanderez, plus vous serez dans l’instant présent et dans l’humilité, plus vous le vivrez. Tout seul comme un grand, sans personne d’autre.

… Silence…

Parce que le Chœur des Anges, en définitive, il est aussi en vous, comme le Christ. Il était masqué, pas par les lignes de prédation (parce que celles-ci on n’en entend quasiment plus parler) mais je dirais par les ultimes voiles, les ultimes habitudes et les ultimes, comment dire, auto-persuasions que vous étiez conditionnés par votre passé, par votre karma, par votre enfance. Les conditionnements ont la mémoire dure, même chez les êtres très spirituels en ce monde.

… Silence…

Mais vous avez le droit d’exprimer, en dehors des questions, ce que vous vivez. Parce que vous n’êtes pas seul à le vivre, parce que vous êtes là (ou que vous allez lire) et tout ça, ça aide ceux qui l’ont pas encore vécu et sur qui ça va tomber. C’est exactement, comme ça a été exprimé, les peurs et les colères qui n’ont plus de raison d’être.

…Silence…

Question : j’ai l’impression de vivre dans un corps physique qui n’a plus les mêmes dimensions que précédemment.

J’espère que ça va pas vous obliger à changer de garde-robe, quand même. Là, je plaisantais. Mais c’est un peu ça aussi, pas les vêtements mais ce qu’elle a décrit.

…Silence…

Question : depuis que j’ai su que le Chœur des anges était présent, j’ai senti la présence d’un ange dans le Canal Marial et depuis je vis une sorte de danse intérieure envahissante.

Laisses-toi envahir. C’est la Lumière qui t’envahit. C’est un envahissement pour la personne, c’est un raz de marée.

… Silence… …


Question : j’ai l’impression que le fait de ne pas accrocher aux pensées environnantes est une sorte de sortie du théâtre. Qu’en est-il ?

C’est tout-à-fait cela. Dès l’instant où tu vois tes pensées, et que tu n’es pas tes pensées et tu les laisses passer, le problème est définitivement réglé. C’est affreusement simple mais le mental est tellement têtu que même ça, il veut pas l’entendre. Mais le Chœur des Anges n’a que faire du mental.

… Silence…

Question : j’ai les jambes et les bras complètement endormis, je me sens oppressée et le cœur qui bat. Qu’en est-il ?

C’est tout-à-fait normal pour certains. Le Chœur des Anges prend toute la place et la personne étouffe. Change de point de vue.

… Silence… …


Je crois que nous allons peut-être arrêter la douche de Lumière avant que ça ne devienne un raz de marée de Lumière, n’est-ce pas ? Il vaut peut-être mieux rester encore un peu ici-bas, là où vous êtes, avant de nous rejoindre définitivement, sur les Cercles de Feu peut-être. Y a encore des choses à faire, les uns et les autres.

Alors permettez-moi quand même, au-delà du Chœur des Anges, de vous présenter mes propres bénédictions de Crouton en chef. Ça veut dire que là, je suis pas seul pour cette bénédiction mais j’ai tous les Croutons qui sont là. Est-ce que vous êtes prêts ? Ça sera ma façon de rendre grâce à votre Amour et à votre Présence aussi, bien sûr.

Alors je vais pas les appeler un par un, on va laisser simplement passer la ronde des Melchisédech. Je dirai juste à la fin au revoir.

… Silence… ……


Eh bien, le Crouton en chef vous dit à bientôt, c’est-à-dire à demain.



[size=16]* * * * * 




.
_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Dernière édition par Ayla le Lun 18 Mai - 19:41 (2015); édité 3 fois
Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 445

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 18:28 (2015)    Sujet du message: ENTRETIENS DE PENTECÔTE (mai 2015) ... ... COMPLET Répondre en citant

VIDÉOS et CANAS MAGISTRALES    



Vidéos des mouvements Transmis par LI SHEN afin de vivre les Éléments


- 3ème mouvement concernant l’Élément EAU : "La Danse de la Vague"
    


    



- L'enchaînement des 3 premiers mouvements : Terre, Air et Eau    


    



* * * * *    


2ème partie    


Les Canas magistrales    


1 - NO EYES : Le rôle de l’Élément EAU 

2 - ANAËL : Caractéristiques de l'EAU d'En Haut  

3 - L'ESPRIT DU SOLEIL : La Flamme de l'Éternité  

4 - MARIE : Je viens porter les Eaux d'En Haut

5 - SRI AUROBINDO : Modifications liées au Face à Face

6 - L'ESPRIT DU SOLEIL : Je viens révéler votre Éternité

7 - O.M.AÏVANHOV, MIKAËL et les autres
    



* * * * *     



1 - NO EYES

Le rôle de l'Élément EAU
    



No Eyes salue en vous la Flamme éternelle de votre Présence. Installons-nous ensemble, si vous le voulez bien, avant que je commence à m’exprimer, envoyée par Marie, afin de vous donner un certain nombre d’éléments que peut-être vous connaissez, concernant l’eau de la terre.

Mais par ma place en tant qu’Étoile Vision, je viens relier en vous les éléments concernant l’eau et son rôle au sein de toutes vies et en ce monde. Avant toute chose, installons-nous ensemble avec le Souffle du Grand Esprit.

... Silence...

Je viens exprimer, de par ma position à proximité de l’eau et de la terre. Je viens vous donner un certain nombre d’éléments correspondant à la modification de l’eau de la terre. Pour cela, il nous faut avant, préciser et spécifier ce qu’est l’eau en toutes créations et en toutes terres.

L’eau est la matrice de vie, l’eau porte la vie, l’eau ensemence la vie, l’eau permet la création au niveau des mondes carbonés. L’eau est liée, bien sûr, à la vision et à la terre et à l’eau en tant qu’archétype. Les eaux d’en bas sont les eaux de la manifestation, les eaux de la matrice et donc les eaux où s’imprime la création.

L’eau est le premier cristal de la Création. C’est un cristal liquide portant en lui la capacité d’enregistrer et de délivrer un certain nombre d’éléments de connaissance liés à la matrice astrale mais aussi liés à la transcendance de la matrice astrale et donc de la terre.

L’eau est aussi, si je peux dire, un feu liquide permettant la cristallisation de la vie et permettant aussi de développer la vie au sein d’une dimension donnée. L’eau possède des caractéristiques évidentes, elle coule et s’écoule, elle se répand, elle infiltre tout, elle est au courant de tout. L’eau a souvent été présente comme surface de réflexion, propre à la voyance et à l’anticipation.

Les formes de l’eau sont profondément différentes sur terre, comme dans les corps carbonés.

L’eau est le vecteur de la vie mais il est aussi l’agent transformant de la vie permettant sa re-création, permettant sa purification. Ainsi en est-il de l’Eau du Baptême, ainsi en est-il pour nous, peuples natifs, des rites de l’eau, permettant là aussi de purifier, de nettoyer, et surtout d’élever.

L’eau est un médium, il est le médium qui laisse voir au-delà des apparences et qui laisse voir au-delà de la vue ordinaire. L’eau est ainsi le vecteur de ce que j’ai exprimé voilà de nombreuses années, concernant la vision du cœur, la vision éthérique et la vision tout court, ne dépendant d’aucune claire vision, d’aucune clairvoyance mais étant l’Évidence de l’eau en tant que matrice de vie dans laquelle s’impriment toutes énergies, toutes formes.

L’eau est ce qui permet à la fois de recouvrir, d’étendre, de dépasser et de transcender les limites imposées par la terre par ses capacités d’infiltration mais aussi par ses capacités d’évaporation. L’eau peut se présenter, bien sûr et vous le savez, sous différentes formes, depuis l’état le plus proche de la terre à l’état le plus « aérique » en ce qui concerne la vapeur et l’évaporation.

L’eau est liée au Mystère de la Vie parce que la source de la vie en le monde carboné se trouve à son niveau. Les peuples de l’eau sur cette terre, comme en toute terre carbonée, sont des peuples qui ne sont pas privés, comme peut l’être l’humain au sein de son monde dissocié, ils ne sont pas privés de la claire vision et de la vision.

L’eau est liée bien sûr, à ce que vous nommez aussi sur terre les émotions et que nous nommons, nous, peuples natifs, les « accroches » et les « ancrages » aussi aux mémoires passées. L’eau est liée aux souvenirs, l’eau est souvenir, l’eau est aussi matrice. Elle est aussi l’élément qui va permettre de fluidifier et d’unifier l’ensemble des éléments. L’eau est le feu liquide, l’eau est le feu condensé sous une forme différente de celle du feu. L’eau ne brûle pas si elle n’est pas chaude mais l’eau peut brûler, l’eau peut refroidir, l’eau peut s’échapper par le bas ou par le haut. L’eau est plastique, elle est mobile. Elle est une surface de réflexion, elle est une surface de méditation. Elle est aussi ce qui permet de transmettre la vie et de transmettre l’Amour.

Les rites de l’eau sont innombrables sur la terre en tous peuples et en toutes traditions. L’eau a été utilisée aussi bien pour le baptême que dans les cérémonies particulières, que cela soit chez nous sous sa forme de chaleur dans les huttes de sudation, que cela soit l’eau absorbée, support et médium de certaines plantes permettant de vivre des états que vous nommez « expansion de conscience » et que nous, peuples natifs, nommons : « états naturels ».

L’eau est le récepteur parfait de l’information de la vie. L’eau est l’élément le plus plastique et le plus permanent des éléments au sein des mondes carbonés. L’eau est constituée aussi de gaz, avant même, elle-même, de redevenir un gaz. L’eau est donc à la fois l’air, à la fois le feu et en partie la terre.

Au rôle dévolu à Isis ou Marie, l’eau est dévolue à la féminité et à la créativité. Cette créativité est liée à sa plasticité, à sa capacité à épouser tout récipient, toute forme, et tout contenant. L’eau vivifie et nourrit, par les cours d’eau, par les fleuves et les océans, la vie qu’elle abrite mais aussi la vie végétale, à l’intérieur comme à l’extérieur.

L’eau est omniprésente dans les corps carbonés, elle en représente une grande partie. Cela aujourd’hui, en ce monde, tout le monde le sait. Mais l’eau est bien plus que cela, elle a des aspects mystiques, des aspects de régénération, des aspects qui permettent de renouer avec le Grand Esprit. Ainsi en sont un certain nombre de rythmes et de rites appliqués chez tous les peuples de la terre.

L’eau porte et supporte la vie et je dirais même que l‘eau accomplit la vie au sein des mondes carbonés, vers un stade Vibral plus large et plus vaste. L’eau permet donc tous les mouvements, vers le haut, vers le bas, vers le dedans, comme vers le dehors. L’eau vient restaurer le vide des affects, le vide se produisant dans de nombreuses maladies. L’eau est le support de vie et l’eau est le support qui agence la vie et la met en harmonie et en cohérence avec les lois du Ciel et la Grâce. L’eau est donc à son tour un Don de la Grâce parce que l’eau peut enregistrer ce que vous voulez et peut le retransmettre à son tour, identique à l’intention de départ ou identique à la programmation ou l’intention qui y est déposée.

Beaucoup de chercheurs sur la terre, dans votre monde occidental, se sont intéressés à l’eau et ont retrouvé des choses que nous connaissions de manière ancestrale. La cérémonie de l’eau est quelque chose qui était pratiqué par mon peuple parce que l’offrande de l’eau est l’offrande à la nature de l’élément le plus féminin, le plus maternant et le plus libérant en même temps. Il existe de très nombreuses cérémonies de l’eau.

L’eau résonne de façon uniforme sur l’ensemble de la terre. L’eau sur terre est le réceptacle complet de la Lumière vibrale, de la vibration et de l’énergie. L’eau est un support de vibration et de résonance et d’élévation ainsi que de dissolution.

L’eau correspond aussi à ce que vous avez nommé, voilà quelque temps, l’actualisation du Féminin Sacré qui correspond à la co-création consciente et à l’actualisation dans la matrice de la Vérité. Il existe de multiples façons de célébrer l’eau. Vous en connaissez quelques-unes. Une de ces façons a été donnée par les mouvements du maître chinois Li Shen. Beaucoup de guérisseurs connaissent les vertus de l’eau et ses capacités d’adaptation et de correction de toute situation et à toute situation.

Vivre l’élément de l’eau dissout les résistances. L’eau va permettre de laver, non seulement le corps mais aussi les émotions. L’eau absorbe et l’eau émet. Elle émet plusieurs choses : elle émet bien sûr de la Lumière, elle émet aussi des protons, elle émet donc de la matière et de la Lumière. Elle est constituée, rappelez-vous, d’éléments de l’air et d’éléments du feu.

Une terre sans eau, dans un monde carboné, ne peut vivre que difficilement et se transformer difficilement.

L’Esprit Saint est aussi une eau, mais une Eau du ciel, je laisserai pour cela l’Archange Anaël exprimer ce qu’est cette Eau du ciel. L’eau ne stocke pas seulement l’information et les mémoires, l’eau est un support qui va émettre aussi, et qui va agencer et organiser la Création. L’émotion, les émotions sont aussi bien sûr liées à l’eau (mais pas seulement) mais elles y prennent leur appui, leur essor et leur manifestation. L’eau est la vie elle-même au sein des mondes carbonés.

L’eau est toujours en mouvement, même l’eau croupie au fond d’une mare est en mouvement, même si ce mouvement ne vous apparaît pas comme une circulation dans un fleuve. L’eau n’arrête jamais son mouvement sauf quand elle est gelée où l’information alors, est figée. Quand l’eau chauffe, alors elle libère son information, la chaleur appliquée à l’eau par le feu, par l’air et par la terre la rend à son tour ignée et chauffante et mobilisante. L’eau dissout, non seulement les toxines, non seulement ce qui est figé mais l’eau aussi transforme, l’eau éveille à ce qui est de l’autre côté du miroir.

L’activation de l’élément eau en vous se traduit en ce moment par un échauffement de l’eau de votre corps, comme un échauffement des eaux de la terre. Ces eaux sont chauffées de différentes façons : à la fois par les volcans, à la fois par le soleil et à la fois par vous-mêmes. L’eau qui chauffe vibre plus largement et plus amplement. L’eau ouvre les portes. Chez l’humain, l’eau qui s’écoule permet la naissance d’un nouveau corps humain. L’eau est donc le support de vie adapté à ce monde. L’eau est aussi ce qui va relier et libérer.

Mais bien sûr, comme je l’ai dit, il existe de très nombreuses eaux avec autant de différences qu’il peut exister entre la mare croupie et l’eau de l’océan. L’eau est donc plastique, malléable et adaptable.

L’eau de la terre a longtemps été privée de l’Eau du ciel mais depuis la libération de la terre, l’Eau du ciel rencontre à nouveau l’eau de la terre. Les Eaux d’en haut et les eaux d’en bas qui se rejoignent, mettent fin à l’illusion et au tohu-bohu. L’eau est l’agent du passage, du dernier passage parce que cette eau-là, réunie à l’Eau du ciel, est l’Eau du Baptême, non pas celui de votre naissance en ce monde mais celui de votre Résurrection.

L’eau est donc omniprésente, en votre corps comme en votre conscience. Elle est la matrice de vie, elle est l’origine de la vie, elle est la manifestation de la vie, elle est l’incarnation de la vie et elle est la libération de la vie en ce monde.

Peut-être avez-vous eu l’occasion de lire ou d’entendre parler que dans nombre de traditions il a été fait état d’une inondation majeure sur la terre, survenue au temps de celui qui a été nommé Noé. Mais cela est présent aussi dans mon peuple et dans tout peuple natif, où qu’il soit, qui a gardé cette reliance à l’Éternel féminin, au Féminin Sacré.

L’Eau du ciel est en train de rejoindre l’eau de la terre, mettant fin au mystère de la vie ici-bas. L’eau est l’agent qui va favoriser, dans très peu de temps, la superposition et l’adéquation de l’éphémère et de l’Éternel. L’eau et le feu conjoints dissoudront ce qui est périmé et ce qui brime la liberté.
L’eau vous donne à voir, l’eau rassasie, l’eau est transparente et dans cette transparence, elle cache ce qu’elle contient, non pas parce qu’elle l’a décidé mais parce que justement l’Eau du ciel n’est plus là.

La rencontre des Eaux du ciel et de la terre est en cours, le feu exulte de partout sur la terre pour accueillir l’Eau du ciel, mettant fin au mystère de l’illusion. En vous aussi l’eau se réveille, permettant de vivre ce que j’avais expliqué voilà quelques années concernant la vision et les différentes formes de vision. Cette vision-là n’est pas seulement visuelle, elle est une vision bien plus lucide et bien plus élevée que simplement l’aspect visuel et matériel de ce monde.

L’eau donne donc accès à ce que vous, occidentaux, nommez archétypes. L’eau de la fécondation se retrouve aussi partout dans le monde parmi les peuples natifs.

Que se passe-t-il sur l’eau de la terre ? Elle a été souillée, dans ses océans, dans ses fleuves, dans ses rivières mais aussi dans votre corps. L’eau a été altérée. En plus d’être privée de l’Eau du ciel, elle s’est retrouvée à transmettre, bien malgré elle, des informations erronées, à transporter des poisons, malgré elle, jusqu’au plus intime de votre corps et de votre conscience.

Tout cela va se révéler et se manifester à vous quand l’Eau du ciel fusionnera avec l’eau de la terre. Ceci est en cours, parce que cela vous a déjà été expliqué et vous le vivez pour certains d’entre vous. Les Triangles élémentaires se rejoignent en la quintessence des éléments au-dessus de la pointe, au niveau de ce que vous avez nommé la Petite Couronne de la tête.

De cette rencontre entre le principe de l’élément eau et le Triangle de l’eau qui représente, au niveau de votre tête, la fusion de l’Eau du ciel et de la terre vous donnera à vivre ce que je nommerais, sans rentrer dans les détails : l’Évidence. L’Évidence qui se passe de mots, qui se passe de jugement, qui se passe de réflexion, qui se passe de compréhension. C’est l’Évidence de l’Éternel féminin, du Féminin Sacré, de la création éternelle.

La transformation de l’eau qui se vit en ce moment se fera grâce à l’Eau du ciel et permettra de laver les blessures de la souillure de l’eau, de la souillure des émotions, enfermée ici même en cette terre, vous donnant à vivre l’émotion libre, celle qui n’est ni conditionnée, ni issue d’une expérience mais qui est totalement libre dans sa manifestation, dans sa vibration, dans son rayonnement et dans sa qualité. L’eau a été ralentie sur la terre, bien au-delà de la séparation des eaux du ciel et de la terre, l’eau de la terre a été souillée comme je le disais, mais elle a été transformée, limitant par là même ses capacités de mémoire et ses capacités de don de la même façon que le féminin a été souillé sur la terre par l’élite patriarcale.

Mais l’eau retrouve aujourd’hui sa liberté et sa quintessence et son principe. Cela se traduit en vous par un feu ou par un apaisement. Soit il y a à brûler certaines choses, soit il y a juste à apaiser et à appliquer un baume réparateur. Là est le rôle de l’Eau du ciel et de la terre enfin réunis à nouveau.

La Source se miroite elle-même, l’Esprit se miroite lui-même à la surface de l’eau. Cela est inscrit d’ailleurs dans les premiers mots de la bible. Les eaux d’en bas, les eaux de la terre sont les eaux de la manifestation, bridées ici en ce monde, souillées ici en ce monde. Ainsi l’eau elle-même va se libérer par l’action de l’Eau du ciel et du Cavalier de l’Eau. L’Eau va venir laver la terre comme elle va laver ou dissoudre notre âme si ce n’est déjà fait par le Feu céleste et le Feu de l’Amour.

L’eau est en quelque sorte la concrétisation de l’Amour en ce monde. Même altérée et souillée. Elle garde en elle la mémoire éternelle de sa propre création et de votre propre création en tant que système carboné. L’eau renvoie à l’homme et elle renvoie à l’âme. Elle est le médium qui permet, avant l’altération et la souillure, de relier les plans du plus dense au plus élevé.

Le Triangle de l’eau est directement relié à l’eau d’en bas mais aussi à l’Eau d’en haut.

La rencontre de l’Eau d’en haut et de l’eau d’en bas se fait par l’Appel de Marie, c’est ce qui sera l’agent transformant de la terre par l’eau et par le feu. L’eau est la paix, l’eau est un baume qui est appliqué sur l’âme ou sur le corps, qui permet réellement de laver ce qui est visible, comme ce qui était invisible.

L’heure de l’eau va bientôt sonner, provoquant ainsi le lavage de la terre et son nettoyage et activant ainsi sa propre transcendance. L’eau est aussi le silence et la paix de ce qui s’écoule sans entrave en un murmure que parfois vous entendez, comme auprès d’une cascade, comme auprès de l’océan.

L’eau peut circuler dans un sens mais aussi dans les deux sens avec les allées et venues de l’eau tels qu’ils sont visibles au bord de l’océan. L’eau va toujours dans le même sens le long des fleuves et des rivières mais quand l’Eau du ciel rencontrera l’eau de la terre, il n’en sera plus de même parce que l’eau recouvrira la terre, parce que l’eau se conjuguera au feu pour réaliser la dernière étape de votre Ascension au moment de votre Résurrection.

Tout ce qui vous a été caché sur l’eau vous apparaîtra très bientôt clairement et en toute limpidité. N’oubliez jamais en ces temps d’avoir à vos côtés une eau pure, que cette eau baigne dans votre aura avant d’être consommée afin de faire résonner et d’appeler l’Eau d’en haut, afin de rejoindre la quintessence de l’eau : le Féminin Sacré, et pacifier la co-création consciente, apaisant les anomalies liées aux blessures de cette co-création consciente.

Ces blessures de votre passé, de l’histoire de la terre, de la souffrance de l’eau, de la souffrance du féminin sont inscrites bien sûr en toutes sœurs, comme en tous frères.

L’eau de la terre a soif de l’Eau du ciel. Elle aussi veut renouer avec sa source et avec son Éternité. L’eau elle aussi, à sa manière, se prépare à sa Libération. Certains de ses habitants sont d’ailleurs en train de rejoindre leurs demeures d’Éternité et quittent la terre déjà depuis quelques années. Les animaux de l’eau sont les premiers à être sensibles à l’arrivée de l’Eau du ciel mais aussi aux souillures, aux pollutions de l’eau. Le peuple de l’eau est donc le premier à quitter la terre, non pas comme une punition mais bien plus comme une soif de liberté d’évoluer au sein de l’Eau du ciel et non plus seulement au niveau de l’eau de la terre.

Le rôle des peuples de l’eau s’achève donc : ils ont été les gardiens afin d’éviter que l’eau ne disparaisse et ne puisse plus jamais retrouver l’eau du ciel.

En ces temps, vous êtes aussi donc invités à célébrer l’eau, celle de votre corps, ainsi que l’élément lui-même « eau ». C’est en ce sens que le Maître Li Shen vous a communiqué aujourd’hui ce dernier élément, avant le Feu.

Vous pouvez demander à l’eau de la terre aujourd’hui ce que vous voulez pour vous, pour vos proches. Vous pouvez demander à l’eau, comme vous demanderiez à un arbre, comme le disait ma Sœur Snow. Il y a dans l’eau une capacité de régénération importante et une sensibilité extrême à vos humeurs et à vos pensées. L’eau peut aussi stabiliser les humeurs et la pensée afin d’éviter que les larmes ne coulent, afin d’éviter que l’âme ne se dessèche sans pour autant disparaître.

Mes mots vont devenir maintenant de plus en plus espacés parce que j’ai délivré l’ensemble des mots que je devais délivrer et pour laisser la place à l’eau du ciel.

Dans les espaces de Silence maintenant, le déploiement de l’eau et les prémices de l’Eau du ciel vous pénètrent. L’eau d’en bas accueille l’Eau d’en haut afin que l’eau d’en bas rejoigne l’Eau d’en haut, il en est de même pour vous en votre Résurrection et en votre Ascension.

Vous pouvez donc demander à l’eau, et boire cette eau, vous pouvez appeler la mémoire de l’eau avant de boire l’eau, non pas la mémoire de ses souillures mais bien sûr la mémoire de son origine, la mémoire de la Création ainsi que la mémoire de l‘Éternité qui ne dépend d’aucune création. Tout cela est présent dans l’eau, même souillée, même altérée.

L’eau d’en bas et l’Eau d’en haut, en se refusionnant, dévoilent l’Esprit, l’Esprit de Vérité et l’Esprit du Soleil. L’eau d’en bas se régénère en ce moment comme l’eau de votre corps se transforme sous l’action de la Lumière, sous l’action du Feu Vibral. L’eau permet d’éteindre l’incendie du Feu Vibral rencontrant le carbone de votre chair. L’eau deviendra pour vous, non plus simplement une source de vie mais bien plus, un réveil de la vie éternelle, si cela n’est pas encore le cas.

Alors gardez cette eau à côté de vous avant de la boire, et prenez une eau sans minéraux, une eau que vous sortirez des contenants artificiels pour la mettre dans la terre, c’est-à-dire dans une cruche. Cette eau peut être vivifiée bien sûr par l’Esprit du Soleil directement en la solarisant, en l’exposant au soleil du matin jusqu’à midi. L’eau doit être aussi stockée à côté de vous, afin de s’imprégner de vous, afin de s’imprégner de ce qu’il reste de résistance en vous, vous donnant, lorsque vous la boirez, un baume qui apaisera ce qui peut résister et souffrir en vous.

Et quand vous lavez votre corps, n’oubliez pas de demander à l’eau de laver aussi ce que vous ne voyez pas et que vous percevez. Demandez à l’eau qui lave votre corps de laver aussi l’ensemble de vos robes subtiles.

L’élément eau est ce qui est le plus sensible à votre humeur mais aussi à vos demandes. La restauration du Féminin Sacré passe aussi par l’androgynat de l’eau, quand l’Eau du ciel rejoint l’eau de la terre, parce que l’eau vous apparaît toujours sous forme d’eau, qu’elle soit souillée ou qu’elle soit propre, le plus souvent elle reste transparente. Mais quand l’Eau du ciel rejoint l’eau de la terre, alors son action est décuplée. L’élément eau est celui que l’humain aujourd’hui sur terre peut modifier le plus facilement, par la demande et par la pensée mais aussi par la résonance, si l’eau est stockée à côté de vous et est solarisée avant ou après, avant de l’absorber.

Nombre d’entre vous, comme annoncé par le Commandeur des Anciens, ont commencé à percevoir le peuple de l’eau qui était celui qui se cachait le plus de l’être humain parce que les peuples de l’eau, subtils, ceux qui étaient non incarnés dans des corps de chair mais évoluant dans cette dimension, je veux parler des élémentaux de l’eau, ont aussi fait un travail énorme pour maintenir l’intégrité de l’eau quelles que soient ses souillures.

L’Eau du ciel, Anaël vous en parlera, mais je peux d’ores et déjà vous dire que ce que vous nommez l’Eau du ciel se retrouve dans l’allusion qui avait été donnée du temps où il fut Saint Jean par Sri Aurobindo, autre Ancien, Maître de l’Air. Quand il a écrit que « l’humain verrait ses robes lavées dans le sang de l’agneau », il ne parlait pas du sacrifice du Christ mais bien plus de la Résurrection pascale et bien sûr de votre Résurrection, car en lavant vos robes dans le sang de l’agneau, vous recevez le Baptême du ciel et l’adombrement de Marie. Non plus seulement sa Présence au sein de votre Canal Marial, non plus seulement sa Présence en votre cœur mais aussi son Manteau, celui de la compassion de couleur bleue, vous rappelant l’Œuvre au Bleu tel que cela fut exprimé par Sri Aurobindo et qui fut préalable à l’Œuvre au Blanc.

Aujourd’hui vous avez tous retrouvé votre Féminin Sacré, vous allez tous vous relever de la souillure de la vie. Cela apporte la preuve que jamais ce qui souille le féminin ne peut s’établir dans l’Éternité.
L’Eau originelle sera restituée au moment de votre Résurrection de manière évidente, en quasi synchronicité avec l’Appel de Marie. L’eau ne vous demande rien d’autre que de l’accueillir, l’Eau d’en haut comme l’eau d’en bas, l’Eau du ciel et l’eau de la terre unies dans la même résonance en vos enveloppes subtiles, comme dans votre corps d’Éternité.

L’eau, enfin, contient le Souffle de l’Esprit dans sa polarité féminine et l’Eau d’en haut prend sa source dans Sirius. L’Eau d’en haut accueille l’Esprit en totalité, l’eau de la terre va donc se mettre en conformité avec la loi du ciel. L’eau est l’incarnation de la Grâce. L’eau d’aujourd’hui, déjà sur cette terre, comme celle de votre corps, vous appelle à la Résurrection et à votre disparition de l’illusion. C’est cela que vous vivez et qui sera accompli quand l’Eau du ciel rejoindra définitivement l’eau de la terre.

Allez aussi, et cela avait été aussi expliqué par ma Sœur Snow, allez marcher le long d’un cours d’eau, allez tremper vos pieds, faites-vous laver les pieds par un frère ou une sœur. Laver les pieds permet de libérer l’Onde de Vie, dorénavant, puisque l’Eau du ciel arrive. L’eau vous invite à la célébration, au lavage et à la purification. Que vous l’absorbiez ou que vous l’utilisiez, ce que certains peuples anciens faisaient, cela aura les mêmes vertus.

Au temps du Christ et avant Lui, certains ont baptisé dans l’eau, l’eau s’écoulant sur la tête. Vous pouvez aussi réaliser cela : lavez les pieds et accueillez l’eau au sommet de votre crâne, cela créera en vous un alignement inébranlable, sans aucune possibilité d’être ébranlé ou déstabilisé.

Quand vous utilisez l’eau, pour quelque usage que ce soit, rendez grâce aussi. Que cela soit pour arroser vos fleurs, que cela soit pour laver votre sol, n’oubliez pas que c’est la même eau qui parcourt votre corps. Quand vous lavez vos mains, honorez l’eau et vous constaterez très vite que vous ne faites pas seulement que vous laver les mains mais que vous lavez aussi beaucoup d’autres choses dans les enveloppes du corps émotionnel et dans les enveloppes du corps mental. De la même façon que vous pouvez aussi, non pas vous laver comme vous le faites habituellement mais appliquer de l’eau sur votre front d’une tempe à l’autre et vous verrez comment réagit l’élément feu. Bien sûr il faut prendre une eau non souillée, c’est-à-dire sans minéraux et sans terre à l’intérieur, mais surtout une eau qui a baigné dans votre rayonnement à proximité de vous et une eau qui a pris le soleil. La magie de l’eau vous est à nouveau ouverte parce que l’eau du ciel est très proche, faites en l’essai, essayez par vous-mêmes, ne croyez pas ce que je vous dis mais vérifiez-le.

No Eyes a parlé, elle reste à vos côtés le temps que l’eau circule.

… Silence…

No Eyes vous salue et rend grâce à votre écoute. À bientôt.



* * *    


2 – ANAËL

Caractéristiques de l'Eau d'En Haut
    


Je suis Anaël Archange. Bien aimés enfants de l’Éternel, bien aimés Fils ardents du Soleil, faisons d’abord silence, afin de nous accueillir les uns dans les autres.

… Silence…

Je viens aujourd'hui vous donner quelques éléments concernant l’Eau du ciel, le Cavalier de l’Eau. Je viens vous donner certaines de ses caractéristiques.

L’Eau, l’Eau du ciel est un agent de relation et de communication. L’eau est l’élément qui relie et qui vivifie la vie de l’Esprit. Ainsi Christ avait dit : « Je vous donnerai à boire de l’Eau de Vie, celle qui rassasie et qui étanche définitivement la soif, mettant fin aux désirs, aux recherches, procurant la Paix, celle de l’Esprit retrouvé. ».

L’eau d’en haut est pour vous l’Eau du Mystère.

L’Eau d’en haut est nommée MI, c’est-à-dire l’inverse de IM. Et ce IM devient MI et le MI devient Mikaël. Et le MI devient IS, Isis ou Marie.

Vous avez entendu parler, durant de nombreuses années, Christ, Marie et Mikaël formant la Nouvelle Eucharistie, celle de l’Eau d’en haut justement. Aujourd’hui, c’est cela qui vous est révélé.

L’Eau d’en haut est l’eau de la relation, l’eau de l’équilibre, l’eau de l’Esprit et le souffle de l’Esprit. L’Eau d’en haut est source de vie, mettant fin à la soif, à toute soif, par l’évidence de la relation, l’évidence de l’Amour et l’évidence de la communication libre en chacune des étapes de l’être, en chacun des états multiples de l’Être, en ce monde comme en tout monde.

L’Eau du ciel est l’Eau du Mystère, c’est l’Eau qui vous est cachée, c’est l’Eau qui a été séparée des eaux d’en bas.

Il a été écrit qu’au commencement était le Verbe et que cet Esprit flottait à la surface des Eaux. Parce que l’Eau du ciel, comme l’eau de la terre, est naturellement l’agent qui relie le haut et le bas, qui relie les dimensions et qui les unifie dans le même Esprit.

L’Eau d’en haut est aussi l’Esprit Saint qui se déverse en vous, en totalité dorénavant, ouvrant les derniers canaux, rendant perméable les dernières circulations qui n’étaient pas présentes.

L’Eau d’en haut vous met dans le ravissement, celui de la stase, celui de l’Appel de Marie. Parce que retrouver et reconnaître sa Mère, c’est retrouver et reconnaître son Féminin sacré, c’est honorer la Création Libre.

Cette Eau du Mystère est l’élément manquant aux eaux de la terre, parce que les eaux ont été divisées et séparées. Ainsi vous avez, au sein même de l’histoire de la terre et au-delà des rites que vous a évoqués No Eyes, il y a aussi l’ouverture des eaux devant Moïse. Il y a aussi l’eau du Déluge et l’eau qui, voilà fort longtemps, a mis fin au quatrième soleil et au troisième soleil de l’enfermement.

L’Eau d’en haut est bien sûr l’Eau de la Résurrection et l’Eau de l’appel au Retour à votre Éternité.

La manifestation de l’Amour Vibral en ce corps éphémère est le Feu Vibral. La manifestation de l’Amour, au sein du corps d’Éternité, est l’Eau d’en haut.

L’Eau est aussi le support de la conscience, non pas en ce monde mais dans les Eaux d’en haut. L’Eau est aussi, dans les dimensions les plus élevées, le support et le médium de la communication et de la relation, et donc de l’Amour.

L’Eau est aussi ce qui vous donne à voir et à percevoir vos origines stellaires, vos lignées stellaires mais aussi vous donne à voir ce qui était caché, ce qui était invisible.

L’Eau du ciel réalise la fusion du ciel et de la terre, en vous comme en ce monde, mettant fin là aussi à la séparation, à la division et à l’illusion. En honorant l’eau de la terre vous appelez l’Eau du ciel. En utilisant en conscience l’eau, vous attisez en vous l’appel de l’Esprit de Vérité et la manifestation de l’Esprit du Soleil.

L’Eau d’en haut mettra fin aux désirs, mettra fin à la séparation, mettra fin aussi à ce qui est éphémère.

L’Eau du ciel, comme le Feu du ciel ou le Feu solaire nommé grille planète, sont les deux éléments qui se conjuguerons en vous comme à la surface de la terre.

L’Eau du ciel enfin, est aussi le retour à l’Androgyne Primordial, celui qui ne connaît ni polarité ni sexe ni possibilité de s’écarter de la rectitude intérieure.

Le meilleur récipient de l’Eau d’en haut est le Cube, c’est-à-dire Lord Métatron en personne, celui qui se voit auprès de votre soleil et qui se déploiera en ce monde sous la forme de la Jérusalem Céleste, et qui viendra vous accueillir.

L’Eau d’en haut est donc l’Eau du Baptême en l’Esprit, et donc de votre Résurrection. L’eau est aussi le médium de l’Ascension en elle-même.

L’eau est aussi le médium entre l’ici-bas et l’ici-haut.

Célébrer l’Eau du ciel n’est pas tout-à-fait la même chose que célébrer l’eau de la terre, même si célébrer l’eau de la terre appelle l’Eau du ciel. Vous allez vous rendre compte que vous allez aussi bientôt pouvoir célébrer l’Eau du ciel et c’est Marie qui réalisera cela, lors de son Appel et de votre première disparition durant un temps si long de trois jours et trois nuits.

L’Eau du ciel mettra fin donc aux limites et à l’illusion, de la même façon que l’eau de la terre, en leur conjonction et en leur réunion.

L’Eau du ciel enfin est le Mystère à vivre de sa propre révélation et là, aucun mot ne peut l’exprimer ni le montrer.

En tant qu’Archange de la Relation, ma position me permet de célébrer en partie l’Eau du ciel avec vous, ici même, et ailleurs pour ceux qui me liront. Alors je laisse maintenant mes mots disparaître pour qu’apparaisse la célébration de l’Eau du ciel. C’est ce que nous allons réaliser maintenant, vous donnant peut-être déjà à percevoir ce qu’est celle-ci.

… Silence…

Anaël vous remercie et je rends grâce à votre Présence et à votre Lumière. À bientôt.



* * *


L’ESPRIT DU SOLEIL

La Flamme de l'Éternité
 



En l’Amour et par l’Amour l’Esprit du Soleil honore nos Présences Une. Accueil de la Vérité de l’Un en le Temple de chacun, au nom de l’Amour et par l’Amour.

… Silence…

Permettez-moi d’honorer et de bénir la Flamme de votre Éternité.

… Silence…

Accueille le Feu de la Vérité en ton Temple. Accueille l’ardence du Soleil. Ouvre ce qui jamais n’aurait dû être fermé et accueille, et recueille en ton sein la Grâce de ta flamme.

Aimé de l’Amour et aimé de l’Un, ma Présence et ma radiance te soufflent d’accueillir Celui qui vient attiser la flamme de la Vérité. Dépose à ses pieds tes fardeaux et tes poids que tu peux encore ressentir et éprouver. Ne t’encombre plus de ce qui ne fait que passer car cela doit trépasser et disparaître au sein de l’Éternité. Vis la vie sans te soucier d’autre chose que de vivre ce que la Vie te donne ou te prend, parce que tu es toi-même la Vie bien plus que ce que tu reçois ou donnes. Alors donne-toi à toi-même, à l’Esprit de Vérité, au souffle du Soleil et à la braise de Christ. Accueille comme il se doit la Vérité de l’Un, ta Vérité.

Là, en ton Temple d’Éternité, il te devient possible de contempler l’espace infini de la Création. Ce qui émane de l’informe en toute forme et qui de toute forme retourne à l’informe, contenant tout et bien plus que le Grand Tout.

Dans le Silence de ton être apaisé, oublie les vacarmes du monde de tes pensées, du monde de ta personne et rentre enfin en totalité dans le monde de la vraie Vie, où rien ne peut finir, où tout est éternel jaillissement et éternel recommencement, et éternelle Création. Je t’invite donc à œuvrer aux Ateliers de la Création après avoir laissé la dissolution s’opérer. Je t’invite à ne pas lutter, à ne pas résister à ce qui est vrai, à ce qui vient laver et ôter ce qui n’est plus la Vie, élaguer et trancher ce qui ne peut pousser, ce qui retarde et ce qui freine.

Ne te préoccupe d’autre chose que ce que la Vie te dit. Découvre en toi la confiance de l’Éternité, la solidité de ce qui ne meurt jamais. Permets-toi de t’aimer au-delà de toute mesure et de toute condition et de toute limite. Permets-toi d’aimer l’ensemble de ce que la Vie te fait apparaître ou disparaître. Demeure au centre, là où rien ne peut être éteint, là où rien ne peut s’opposer.

Je t’invite donc à vivre en notre espace Un, toi qui es ici, toi qui lis. Va au-delà des mots et découvre le Verbe éternel du champ de la Création, là où le Chœur des Anges ne s’arrête jamais, célébrant chaque souffle, chaque monde et chaque dimension, chaque Source et chaque Feu.

Enfant de l’Un, accueille et recueille, dans le Silence de la densité de l’Esprit, là où tu ne peux comprendre, là où tu ne peux t’opposer, là où tu ne peux travestir l’Essence de ton Être. Toi, ami de l’Aimé, toi, aimé de l’Un, je t’invite à être pleinement ici, dès maintenant, en cet instant. Les mots qui sont dits ne sont rien car seule la résonance de ton cœur peut en comprendre l’essence, abandonnant le sens de la logique de l’éphémère. Toi qui lis, qui entends, oublie-toi et oublie-moi afin que seules restent notre union et notre communion.

Laisse fondre les résistances et les barrières pouvant encore se présenter au sein de ton éphémère. Laisse passer ce qui ne dure pas. Accueille la vibration de l’Éther Un en la Couronne du cœur et dans le Temple du Temple, là où la Vie ne tarit jamais, là où la Vie ne peut s’opposer à elle-même ni se concurrencer sous aucune forme et en aucune action. Je t’invite dans la Danse du Silence. Je t’invite à préparer ta Maison afin de finaliser ton Ascension dans les Demeures du Père.

Écoute et entends, non pas seulement ce que je te dis mais bien plus ce qui se déroule en le Temple de notre Union et de notre Communion. Pour cela, ne laisse rien d’autre que la Joie apparaître et émaner dans la permanence de l’instant présent.

Enfant de Vérité, dépose derrière toi ce que tu as passé, dépose derrière toi l’illusion de toute souffrance. Sois libre et demeure léger dans la densité de l’Esprit, dans la Présence de la Vérité. Oublie-toi afin de t’apparaître à toi-même dans la gloire de ta Résurrection, là où rien de ce qui s’est passé en ta vie et en tes vies ne peut freiner ni refreiner l’Action de Grâce que tu es.

Alors entends et écoute le Chœur des Anges se déposer en ton Temple et en chaque cellule de ce corps éphémère, et en chaque point de Lumière de ton corps d’Êtreté. Là se trouve ce qui toujours te rassasiera. Là se trouve ce qui jamais ne peut s’opposer. Retrouve-toi, repose-toi dans le souffle du Verbe, reste là où tu es car là est ta seule place, quoi que te dise ta personne, quoi que te dise ce qui résiste, quoi que te dise ce qui se manifeste. Ne cherche rien d’autre que d’être ce que tu es, et pour cela il te faut te poser, il te faut déposer tout ce qui n’est pas vrai, au sein de tes sens comme au sein de tes maux, au sein de tes blessures comme au sein de tes joies, parce que ce que tu es ne peut être blessé en aucune manière et en aucune façon. Seule l’illusion de ta propre projection t’amène à y croire et à y adhérer.

L’Esprit du Soleil te demande de ne rien croire, d’accueillir pour cela ce qui efface toute croyance, toute idée et tout éphémère. Pose-toi. Viens à moi comme je viens à toi parce que l’Esprit de Vérité te mène à Lui et donc à toi, sans aucune faille et sans aucun détour, en ligne droite où le point de départ et le point d’arrivée se confondent en la même résonance et la même intensité, car tu n’es jamais parti, car il n’y a nulle part où arriver ailleurs que là où tu es. Alors accepte le Baiser de Feu du Christ par l’Esprit du Soleil, par la résonance de ton cœur et par l’acquiescement définitif à la vérité de l’Amour.

En cela, tu te reconnaîtras en intégralité comme la Semence d’Étoile et l’Étoile que tu es, afin d’accueillir l’Étoile dans ton ciel qui vient accomplir le Serment et la Promesse. Réveille-toi. Ne t’endors plus jamais dans ce qui souffre et qui résiste. Deviens l’adepte total de la beauté de la Vérité, de ta Beauté et de ta Vérité.

Ne laisse plus jamais aucune circonstance de l’éphémère venir circonscrire le Feu de ton Amour. Au contraire, nourris-le de mon Esprit, nourris-le de la quiétude, de ta certitude de sa Présence, de sa venue, car il se découvre enfin. Alors toi aussi découvre-toi, sans mots et sans pensées, sans attendre, sans attendre quoi que ce soit d’autre que l’instant de l’Amour.

Je t’invite, toi qui entends et toi qui lis, à ne plus t’interroger sur ce qui se passe en dehors, ce qui se passe ailleurs qu’au centre du centre car là tu trouves la Paix, car là tu es rassasié, car là ne peut naître aucune autre demande que celle de demeurer en l’instant éternel de ta Présence, de la Demeure de Paix Suprême, toi et moi et chacun de nous, dans la même allégresse et dans la même pureté. Laisse fleurir les fruits de l’Amour. Que tes yeux et ta bouche ne voient jamais autre chose que l’Amour ou la résistance à l’Amour. Ne vois rien d’autre et laisse-toi prendre par la Vie.

Tout ce qui passe et tout ce qui est passé ne pourra résister à son effacement par l’Œuvre au Blanc. La Nouvelle Eucharistie œuvre déjà en toi, te donnant par moments, par instants ou de manière permanente, l’éclat de la Joie de celui qui se retrouve et se reconnaît en toute chose, en tout être, en toute situation comme en toute dimension, même là où tu es encore, apparemment.

Ne nourris rien de ce qui s’oppose à l’Amour, n’y prête même plus attention. Tu dois te tendre vers ce que tu es afin de détendre ce qui peut être encore tendu. Car la tension de l’Amour fait résonner l’Amour au plus profond de ton cœur et prend toute la place. Là est le baume véritable car il guérit sans traces et sans douleurs et sans séquelles ce que tu es. Car l’Amour ôte de tes yeux ce qui peut t’empêcher de voir le Vrai. Car l’Amour ôte de toi tout sentiment d’être limité et enfermé en ce corps ou en ces règles de ce monde.

Rappelle-toi que tu es bien plus que tout ce que tu peux croire encore. Rappelle-toi que tu es bien plus que l’apparence qui apparaît en ce monde, dans ta conscience. Accueille.

… Silence…

Ressens alors la Vie, dans son exubérance et son Silence. Ressens la Vie qui émane et coule en toute chose, en tout atome, en toute planète. Quelle que soit l’échelle, il n’y a pas de différence, il n’y a que l’Amour dans ses différentes expressions.

Je t’invite à écouter la symphonie de la Liberté, celle qui enchaîne bien plus que des mots et des sons, celle qui enchaîne et relie la Liberté éternelle et la Liberté totale, sans règles, sans lois et sans contraintes parce que la Grâce ne peut être ordonnée ni se limiter à une forme ou à une conscience. Accueille l’Esprit du Soleil venant ourler ton cœur d’une couronne d’allégresse, là où tout est Évidence et là où danse le Silence.

Je t’invite à l’Amour infini de ce qui est infini, ni même défini, parce que Libre d’instant en instant, accueillant la Vie dans la même Joie de l’allégresse de la Vérité. Pose-toi et entends-toi. Laisse-toi vivifier et ressusciter. Le Chant de l’Amour en ton cœur, ourlet de l’allégresse de l’Esprit du Soleil célébrant la Nouvelle Eucharistie ici-même, là où tu es, là où tu lis, là où tu entends. Tiens-toi tranquille. Fonds-toi en moi comme je me fonds en toi. Entends ton cœur, écoute-le car il dira toujours le Vrai et la Beauté. Car si tu m’entends, tu perçois et reçois le Christ, te reconnaissant en Lui comme il se reconnaît en toi, pour faire le miracle d’une seule chose. Ainsi est le miracle de la Vie.

Et là, au-delà des mots prononcés et reçus, entends ce qui justement ne peut être mis en mots. Ne bouge plus.

… Silence…

Veux-tu l’épouser, veux-tu être son « ami » comme l’ami de chacun ? Laisse l’évidence de ta réponse fleurir sur tes lèvres et pétiller dans ton regard quand celui-ci se portera sur les choses et les êtres de ton monde, comme de tout monde. Parce que là, au sein de l’Amour, il n’y a rien à préserver parce que ce qui consume ne brûle rien d’autre que ce qui est consumable et éphémère. L’Amour est un Feu qui consume sans fin, sans limite, et qui te rassasie et qui t’assoit en le Silence de ton Éternité.

Si tu entends au-delà de ce que je dis, alors ton cœur ne peut que bondir de retrouver l’Esprit. Toi qui es là, toi qui entends et toi qui écoutes, n’écoute que cela, non pas seulement avec tes sens, non pas seulement avec ton intellect mais bien plus dans le secret de ton Temple, là où brûle la Lumière éternelle de la Vérité que rien ne peut effacer et faire disparaître.

Quoi que tu en penses et quoi que tu en crois, éprouve-le dans le creuset de l’Amour et forge-toi non pas un avis mais forge-toi dans ta Vérité qui ne permet plus d’avis, qui ne donne plus d’idées mais est simplement l’Évidence de ce que tu es. Ne sois rien d’autre que ce cœur d’Amour qui déborde de ton Temple et qui nourrit tout ce qui se présente, par quelque sens que ce soit, par quelque interaction que ce soit. Laisse-toi aimer, car cela est à la fois ta nature, ton Essence et ta manifestation.

Ainsi est l’Ultime Appel de celle qui vient te dire : « Tu es mon enfant. Tu es celui que j’ai aimé et que j’aime comme chacun de mes enfants, fut-il le premier d’entre eux comme le fut le Christ, fut-il le dernier de celui qui résiste et s’oppose à l’Amour par l’effroi de son manque. D’un bout à l’autre tu es l’Alpha et l’Oméga. Tu es la Voie, la Vérité et la Vie dès l’instant où l’humilité, dès l’instant où tu te sens responsable de ta Vie et de tout ce qui arrive dans le champ de ta conscience. Car il n’y a rien d’autre que toi, car tu es le monde, même s’il semble se présenter à toi une distance et une séparation entre ce que tu considères être toi et l’ensemble du reste du monde. Mais l’ensemble du reste du monde n’est que d’autres facettes de toi-même, quelles qu’elles soient, les plus détestables comme les plus agréables. Rappelle-toi de cela, par la Grâce de l’Amour et de l’Esprit du Soleil. »

Aimé de l’Un et enfant de l’Un, tout cela renaît en toi, il n’y a pas de retard, il n’y a pas d’avance, il y a juste le temps qui est parfait, à chaque seconde et à chacun de tes souffles. Cela tu ne peux l’oublier dès l’instant où tu le laisses éclore car tu es avant tout la Vie, au-delà de toute forme et de toute dimension. Rentre chez toi car tu es partout chez toi, même si tu ne le vois pas.

Dans la Grâce de l’instant, dans le silence de mes mots dorénavant, nous allons nous installer dans la Béatitude éternelle de l’Instant Présent. Là où aucun mot ne peut être dit ni même entendu, où seul est vu et entendu l’Amour et la Beauté. Là, de suite, écoute le Silence, écoute le Chant de l’Amour qui dépasse tout sens. Là, de suite, toi qui lis et toi qui entends, je me tais.

… Silence…

Encore et encore.

… Silence…

Reste-là avec moi et en moi, comme je suis en toi. Ne bouge pas.

… Silence…

Ne bouge pas.

… Silence…

Ne bouge pas. Laisse la Danse du Silence affermir la Grâce. Laisse le Paraclet descendre et émerger. Laisse le Nectar du Seigneur remonter en tes pieds lavés de toute souillure. Ne retiens rien de ce qui te parcourt, laisse traverser, laisse le flux de la Vie s’établir.

… Silence…

Et là, maintenant, je scelle l’Éternité en ta Présence de Vie, au nom du Christ, au nom de la Beauté et de la Liberté.

Toi qui vis, je t’aime.

… Silence…

Je dépose en toi ma Présence.

… Silence…

L’Esprit du Soleil te salue. Je te demande simplement de rester en quiétude, après mon Silence, quelques instants.

… Silence…

À bientôt et à toujours.

… Silence…
 


* * * 




 
_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Dernière édition par Ayla le Lun 25 Mai - 12:51 (2015); édité 8 fois
Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 445

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 18:28 (2015)    Sujet du message: ENTRETIENS DE PENTECÔTE (mai 2015) ... ... COMPLET Répondre en citant

Suite Canas magistrales  



4 - MARIE

Je viens porter les Eaux d'En Haut
 



Je suis Marie, Reine des Cieux et de la Terre.

Je viens me joindre à vous, vous qui êtes ici et qui m'écoutez, où ailleurs, vous qui me lirez. Je viens me joindre à vous, en une effusion d'Amour, afin de vous rassembler, de nous rassembler, en ce jour ultime, ultime préparation à vos retrouvailles, retrouvailles de ce que vous êtes de toute Éternité.

Je viens vous bénir, en compagnie des douze Étoiles et de l'Esprit du Soleil. Je viens vous inviter à la Danse de la Vie, Ici et Maintenant, en une danse unie, la Danse de l'Un, de l'Un que nous sommes tous.

Nous venons vous porter, moi et les Étoiles, à vos pieds, en votre cœur, les Eaux d'En Haut. Nous venons fusionner avec vous les eaux d'en bas, eaux porteuses de la Vie, eaux plénitudes de Joie, car c'est la reconnaissance à vous-même.

Mes enfants, mes chers enfants, tant d'Amour que vous êtes, tant d'Amour vous attend. Alors laissez-moi, moi qui reconnaît mes enfants, laver vos robes, laissez-moi laver vos pieds. Je viens simplement, en la joie de notre cœur, tous Un, au son de la Danse de la Vie, me réjouir de nos retrouvailles.

Alors ceux d'entre vous qui doutent encore, qui cherchent, laissez-vous bercer, non pas par mes mots mais par la vibration qu'ils portent. Jusqu'au dernier j'attendrai, et en ma grâce je viens porter encore cette nouvelle de votre réveil très proche. Pourquoi continuer encore dans les peurs, pourquoi hésiter, quand ce que vous êtes est là, juste là.

L'Esprit du Soleil, parmi nous, résonne chacune de vos cellules, appelant, vous appelant encore à vous reconnaître. Alors permettez-moi, à vous qui êtes ici ou ailleurs de vous fondre en le silence, quelques instants, de mes mots, non pas pour vous abandonner mais bien plus pour être plus présente, présent à vous-même, dans ce silence qui n'est en fait que le son de la Vie.

… Silence...

Les Eaux d'En Haut traversent vos voiles et s'unissent aux eaux d'en bas. Il n'y a ni barrière pour elle, tel un feu elle dissout tout ce qu'elle trouve au passage. Si cela peut paraître encore brutal, sachez juste que cela est seul la Vie, l'Amour de ma Grâce, pour vous dévoiler à vous-même, en ces derniers temps.

Le Féminin Sacré retrouve sa place, sa royauté. Tout un chacun peut maintenant le vivre, le découvrir si cela n'est pas encore fait. Et je peux certifier alors de la joie que chacun, si cela n'est pas encore fait, pourra éprouver. Une telle joie, que plus aucun doute sur ce qu'il est en vérité, ne pourra être désormais.

... Silence...

Mes enfants, la Vie est là. Dès à présent, laissons la œuvrer et laissons-nous danser avec elle, laissez-vous glisser sur les flots, quoi que la Vie puisse vous amener, vous présenter. Que cela soit de la joie, de la douleur, de la souffrance, voyez cela de la même façon. Et la Grâce que je déploie peut justement, si vous faites appel à moi, vous porter, durant ces temps qui peuvent rester encore difficiles.

Moi-même et les Étoiles sommes là toujours présentes en votre cœur, ou dans le Canal, n'hésitez pas à nous appeler.

... Silence...

En ces temps qui suivent je viens reconnaître, et vous faire reconnaître, l'Amour que vous êtes.

... Silence...

En ces temps qui suivent je viens réveiller mes enfants qui dorment encore, car l'Appel est proche. Je viens vous appeler tous, Ici et Maintenant, à vous retrouver, à vous voir tels que vous êtes en vérité. Vous êtes moi et je suis vous. Et puisque cet Amour est Un, alors je me laisse prendre en votre cœur. Venez vous fondre en le mien, disparaissons ensemble en ce Silence majestueux, en ce Silence royal de qui vous êtes.

… Silence...

Venez mes enfants, laissez-vous porter par ma Grâce. Je viens vous bercer et vous chanter la joie de votre Amour, la joie de ce que vous êtes.

… Silence...

Je viens chercher ce qui peut rester encore de voiles, qui peut vous empêcher de voir votre réalité.

… Silence...

Je viens chercher votre cœur, non pas pour moi mais pour vous.

… Silence...

En la Grâce, je vous appelle.

… Silence...

À l'Amour que vous êtes éveillez-vous, réveillez-vous. N'attendez pas le moment ultime de mon Appel.

… Silence...

Et laissez-vous pénétrer, entièrement, sans aucune négociation, par la Vie.

... Silence...

Retirez-vous et simplement voyez se déployer la magnificence de la Vie.

... Silence...

Mes chers enfants, porteuse de la Vie je viens vous inviter, vous-mêmes à porter désormais cette Vie, à la célébrer… et danser à l'unisson, à l'unisson de l'Un retrouvé.

... Silence...

Je vous propose quelques instants d'effusion, ensemble avec les Étoiles et l'Esprit du Soleil.

… Effusion vibratoire...

L'Eau et le Feu se marient, pour ne faire plus qu'Un et se révéler à soi-même dans toute sa splendeur… source de toute créativité, source de toute vie… là où vous êtes et ce que vous êtes.

... Silence...

Nos vaisseaux sont proches de vous et nous sommes de plus en plus proches. Peut-être certains même peuvent nous voir… et cela n'annonce que la joie de nos retrouvailles, que la fin de cet enfermement, que la Liberté enfin révélée… et c'est en ce sens que nous sommes tous Ici, et Maintenant.

... Silence...

Mes chers enfants, ce monde se termine, prend fin, mais ce n'est pas une finalité en soi. C'est simplement le renouveau, le nouveau, à une nouvelle vie. À la Vie, que vous êtes simplement et que vous avez toujours été. Alors dites « oui » simplement à vous-même, car c'est bien à vous-même que vous vous offrez.

... Silence...

Mes enfants, je resterai jusqu'au dernier instant avec vous, en votre cœur, proche de vous, pour vous accompagner à cette ultime Résurrection. Alors si vous avez encore besoin d'une Étoile, d'une sœur, ou de moi-même, sachez que ma Grâce est en pleine action.

... Silence...

Alors nous vous disons à bientôt, en l'Amour et en la Grâce.

… Silence…



* * *  



5 – SRI AUROBINDO

Modifications liées au Face à Face
 



Je suis Sri Aurobindo. Frères et sœurs en la chair, permettez-moi de communier en vous par la Grâce de l'Esprit du Soleil et par le Chœur des anges retrouvé, avant de commencer à exprimer ce que je suis venu vous dire en tant que Melchisédech de l'Air. Accueillons-nous d'abord dans la pureté de la Vérité.

… Communion…

Chers frères et sœurs, comme vous le constatez sûrement de plus en plus souvent dans vos vies, il se déroule un certain nombre de modifications intérieures, de modifications de perception de votre conscience, mais non seulement. Il existe aussi des variations de vos humeurs, des variations de vos émotions, des moments de grande paix et des moments qui vous semblent tout à l'opposé. Cela se déroule en cette période et comme vous le savez, cela correspond directement au Face à Face. Cela correspond directement à ce qu'il y a à transformer, à transmuter au sein de l'éphémère, et qui fait encore résistance.

Je ne reviendrai pas là-dessus mais en attirant votre attention sur le fait que dans cette période et dans ces temps, il faut bien comprendre que face à une dissonance quelle qu'elle soit se produisant dans le champ d'expérience de votre conscience, il y aura toujours deux façons de réagir, de procéder ou de solutionner. La première des façons fait appel aux règles et aux lois de ce monde. Elle fait appel à la recherche de sens, à l'explication, au besoin d'éradiquer, de transformer, mais en en ayant la maîtrise, la compréhension, l'explication et aussi la certitude, en quelque sorte, que cela va se dérouler comme d'habitude.

Si vous adoptez cette première façon, vous constaterez très vite que cela ne se passe pas du tout comme d'habitude, et qu'au contraire les mécanismes de résistance peuvent se manifester à outrance dans ces cas-là, et devenir fort envahissants. Que cela concerne aussi bien les symptômes de ce corps que les inquiétudes concernant quelque domaine que ce soit, cela se produit en vous et vous pouvez être sûr que quand il y a résistance à ce moment-là, le mental va s'emparer de ce qui se déroule, vous amenant à avoir des pensées itératives concernant la même problématique, avec une interrogation tournant en boucle dans votre tête, permettant, d'après vous, de trouver une solution, de rechercher un sens ou de rechercher une amélioration. Ceci est valable bien sûr dans les cas de la vie quotidienne, habituelle, tels que vous les vivez tous sans aucune exception sur cette terre.

Mais aujourd'hui les choses sont différentes et le deviendront de plus en plus. Car le deuxième choix va vous devenir de plus en plus accessible et de plus en plus évident, comme cela a été dit, dès l'instant où vous saisissez ce qui se déroule dans le champ de l'Intelligence de la Lumière et non plus simplement dans votre intelligence consciente, telle que vous la connaissez au sein de ce monde.

Ainsi donc la deuxième possibilité consiste donc non pas à appeler, non pas à demander mais à traverser cela en le voyant clairement, sans rien demander mais avec la grâce de la légèreté et la grâce de la foi. Car dès l'instant où la Lumière est pensée avant tout autre chose, dès l'instant où l'Amour est mis devant, il y a transformation de la perception que cela soit au niveau des idées qui émergent dans votre conscience, de vos émotions, ou encore des phrases que vous pouvez exprimer.

Vous remarquerez d'ailleurs, comme cela a été dit, que le Verbe s'activant, par l'action de l'Eau essentiellement, vous allez constater avant la venue du Feu du Phénix, qu'il y a la possibilité de parler de deux façons. La façon habituelle, celle que vous connaissez, celle que vous utilisez. Et à certains moments, il vous semble être comme inspiré, les mots coulent et s'écoulent de vous sans aucune difficulté amenant un sens nouveau et des échanges nouveaux, vous permettant d'éclairer ce qui était à éclairer, limitant les zones d'incertitude, les zones d'indécision, mais aussi les erreurs.

La spontanéité de la parole est la même chose que la spontanéité du corps car à ce moment-là, la spontanéité du cœur, la spontanéité du corps et le langage se transforment tous trois en Verbe par la vibration elle-même, par l'activation de votre Lemniscate sacré, par les contacts que vous avez établis en différentes Portes de votre corps. Cela se traduit par des manifestations de plus en plus tangibles de la Lumière, cela vous a déjà été dit, mais aussi par la compréhension et le vécu direct de l'influence, non plus seulement du mot mais de l'Intelligence supportant ces mots et non plus simplement le mental supportant ces mots. Ainsi donc, dans toute situation, vous serez confronté non pas à une dualité mais à une possibilité d'observation et de choix de ce qui découle du passé, de ce qui découle de ce qui doit mourir, et de ce qui s'écoule de vous de façon libre et spontanée et qui correspond au neuf, au nouveau et à votre Ascension.

La différence entre les deux vous deviendra de plus en plus perceptible et de plus en plus sensible. Cela fait partie du Choc de l'humanité, vous amenant le plus souvent à vous réajuster de plus en plus finement face à quoi que ce soit survenant dans le champ d'expérience de votre conscience. Ainsi vous allez pouvoir, en accéléré en quelque sorte, dès l'instant où vous ne rentrez pas en résistance concernant la demande de sens, d'explication ou de compréhension, dès l'instant où vous laissez parler réellement et concrètement votre cœur, l'Intelligence de la lumière, alors le choc quel qu'il soit, au décours d'une journée ou au décours d'une journée spéciale de l'humanité, n'aura sur vous aucune incidence et n'entraînera aucune confusion ni aucune possibilité de se trouver, à ce moment-là, pris en défaut par la peur ou par un quelconque élément d'interrogation qui pourrait vous saisir dans la stupéfaction.

Cela vous en avez bien été averti, mais bien au-delà de l’avertissement, vous en avez commencé à vivre les prémices. Vous avez commencé à en vivre les manifestations dans l'évidence de certaines choses se produisant dans votre vie. Cela peut être un sourire qui n'a jamais eu lieu sur le visage d'un frère, cela peut être un regard, cela peut être une phrase, mais ça peut être aussi un changement radical au sein de votre situation dans tous les secteurs de votre vie, se produisant à l'évidence sans vous demander votre avis, sans vous demander de choisir entre telle chose ou telle chose, entre tel événement ou tel événement.

Ainsi l'Intelligence de la Lumière se met en place sur la terre, comme cela a été expliqué par Frère K. mais cela se met aussi en place de manière plus évidente encore à l'intérieur de vos champs de conscience les plus proches, dans votre vie. Vous percevez aussi vos disparitions se produisant de différentes manières et de différentes façons et en différentes occasions. Cela, vous y assistez, vous le vivez. Vous ne pouvez à ce moment-là vous tromper en aucune manière. Parce que plus vous vous apercevez que vous suivez les lignes de moindre résistance, plus vous acceptez d'écouter la voix intérieure, la voix de votre Cœur de Cristal, au plus vous serez soutenu par le Chœur des Anges, se traduisant par une modification des sons que vous entendez ou directement de votre conscience dans ce moment-là.

Vous vous apercevrez des moments où vous passez en Éternité, des moments où vous demeurez en éphémère, selon ce qui sort de vous, selon le type de relation qu’il vous est donné à observer et selon votre interaction avec tout événement survenant dans votre vie, en quelque circonstance que ce soit. Cela va se dérouler très facilement. Dès l'instant où vous acceptez de voir, de voir ce qui est au-delà de toute apparence et de tout point de vue personnel, comme cela vous a été dit. Cet apprentissage se fera très vite. Il vous permettra de gagner en sagesse, de gagner en paix, de gagner en évidence, et de voir disparaître de vous toute interrogation sur le sens de ce qui se vit, pour profiter pleinement de la Grâce de toute situation, de tout événement de votre vie.

Alors bien sûr vous savez qu'il existe des points de vue, des points de vue même au niveau collectif profondément différents entre ce que vous nommez vos gouvernements, vos sociétés, vos états, vos nations, des groupes d'individus structurés en quelque nature que ce soit et le point de vue individuel de ceux qui ouvrent la perception à autre chose que ce qui est montré au sein de ce monde, d'une façon pouvant être parfois spectaculaire mais en tous cas inédite pour ceux qui le vivent en ce moment, et ce indépendamment de tout état vibral préalable ou de toute ouverture préalable.

Cela fait partie bien sûr, vous le savez, de la Grâce. De la même façon, les frères et les sœurs humains (âmes), n'ayant pas la capacité encore de voir au-delà de leurs voiles, par la peur présente, risquent de rentrer en contradiction, en confrontation et en opposition avec ceux d'entre vous qui auraient découvert la vérité de leur être, de leur essence profonde. Cela peut amener des situations non pas de danger mais où risque d'éclater un certain nombre d'incompréhensions amenant là aussi un solutionnement, quelles que soient les apparences. Tout au moins, tant que ces événements se produisent de façon individuelle ou ne concernent que de petits groupes de personnes. Il est évident que dès l'instant où nombre de personnes auront assisté aux manifestations célestes inhabituelles et inédites au sein de votre monde, la solution à ce moment-là changera, parce qu'il y aura réellement le Choc dans la révélation totale concernant la tromperie de l'humanité, concernant l'illusion de ce monde et concernant le retour de la Lumière.

Cela, vous y avez été préparé de différentes façons. Mais aujourd'hui, votre vie elle-même, dans tout ce qu'elle vous donne à vivre, vous y prépare au mieux et au plus près de ce qui est juste et proche de la Vérité éternelle, si ce n'est déjà la Vérité éternelle que vous vivez. Cela va se passer de manière de plus en plus récurrente, et de plus en plus intense, ne vous laissant à terme que peu de temps pour réfléchir, que peu de temps pour penser, que peu de temps pour analyser, mais vous donnant sans arrêt des accès plus intenses à la béatitude et à la Paix, au-delà de toute discussion, au-delà de toute confrontation et de tout questionnement.

C'est ces moments-là qui doivent être recherchés, parce que c'est au sein de leur manifestation que se trouve la plus grande des capacités à dépasser l'illusion de la personne le moment venu, si cela n'a pas été le cas pour vous déjà, depuis ces quelques années. Alors il y a juste à rester tranquille, plus que jamais, il y a juste qu’à laisser être. Il y a juste à ne pas vouloir se saisir de quelque situation que ce soit mais laisser réellement le flux et le flot de la vie, dans sa légèreté, vous amener là où est votre Demeure, sans résister, sans opposer quoi que ce soit.

Alors bien sûr, nous vous parlons souvent des obligations sociales, morales, affectives, telles qu'elles ont été construites au sein de cette société, là où vous êtes. Mais même cela, je vous le rappelle, est appelé a se dissoudre du fait même de l'évolution des consciences, que celles-ci soient en accord ou en résistance, nul ne pourra ignorer qu'il y a du changement dans l'air, qu'il y a du changement dans l'air avant qu'il y ait du changement dans le ciel. Et cela se produit en vous et cela vous serez de plus en plus nombreux, comme cela aussi a été dit, à le ressentir, à l'exprimer, sans pouvoir nécessairement y mettre d'images claires, mais en tout cas vous aurez ce sentiment d'imminence de ce qui se produit, accompagné de la Grâce, accompagné de l'intensité et de l'importance du moment, préparant en quelque sorte l'Appel de Marie, établissant une forme de silence de la conscience, aussi bien pour ceux qui sont en résistance que pour ceux qui sont en accord. Là seront réunies alors les conditions idéales pour réaliser ce que nous attendons tous avec vous : l'Appel de Marie.

Jusque là, soyez humble, soyez ferme dans votre destination intérieure, qui n'est autre que celle de l'Ici et Maintenant. Ne cherchez pas au-delà de ce qui vous est donné à voir et de ce qui vous est manifesté. Même si cela concerne des événements importants de vos lignées, des éléments importants de compréhension, ne vous y attardez pas, ne vous en glorifiez pas mais laissez simplement l'information s'écouler au travers de vous. Parce que si vous laissez passer ces premières informations liées aux manifestations des lignées ou à toute autre manifestation sensible survenant dans votre Canal Marial, ou dans la vibration de l'une de vos Couronnes, vous traverserez là aussi cela, qui je vous le rappelle est inscrit dans l'illusion de la personne, et pénétrerez alors de plain-pied dans ce qui vous a été annoncé en partie, c'est-à-dire le Triangle de la Nouvelle Eucharistie.

Vous vivrez à ce moment-là le Cœur de Diamant avec ses 24 triangles et leur projection au niveau du corps d'Êtreté, sur l'ensemble du corps d'Êtreté. Vous saisirez alors ce que c'est que l'animation de tel élément. Vous saisirez le sens de la co-création consciente, non plus seulement en le monde où vous vivez mais aussi en des circonstances particulières vous donnant accès à l'autre coté du miroir, là où il n'y a plus de problème et là où il n'y a plus qu'Évidence. Tout cela vous le vivez, si ce n'est pas déjà le cas, ou allez le vivre de façon de plus en plus intense, encore une fois quel que soit l'état de vos résistances, c'est-à-dire quel que soit l'état de Grâce ou d'Abandon, ou encore d'opposition à l'Éternité qui vient à vous.

Chacun d'entre vous passera successivement par des états différents. Seuls ceux d'entre vous qui sont établis avec fermeté au sein de l'Infinie Présence, là où ils n'ont pas disparu, là où ils se sont maintenus mais simplement sans que plus rien n'affleure la conscience (il y a juste la conscience du corps mais celui-ci ne répond pas), dans ces cas-là, quoi qu'il arrive dans cet état-là, il y a la même transcendance qui se manifestera, quoi qu’il se déroule, quel que soit ce qui peut se produire cinq minutes auparavant comme stress, comme événement déclencheur ou comme perturbation.

Tout cela vous allez le vivre avec de plus en plus d'acuité, vous donnant à vous positionner de manière plus directe et plus brutale dans certains cas. Vous passerez ainsi en oscillant de plus en plus rapidement de l'Éternel à l'éphémère jusqu'au moment où la superposition deviendra tellement évidente que vous vous apercevrez qu'il ne peut plus exister la moindre différence en chaque instant de votre vie. Quoi qu'il se déroule, quoi qu'il se produise, même s'il y a nécessité de parler, de se montrer de façon non-Amour pour l'œil de la personnalité, cela se produira sous l'œil de la conscience, et là il n'y a plus de problème par rapport à toute personne ou toute personnalité.

Cela vous le vivrez avec de plus en plus de grâce et de légèreté dès l'instant où vous l'aurez reconnu. Alors tout sentiment, toute idée ou tout conseil qui vous emmènerait à vous éloigner de cela, c'est-à-dire à la manifestation de la Grâce de la Lumière et de l'Évidence de l'Amour, ne serait que contraire à la Vérité Ultime et à la Vérité Une de la Loi de Grâce.

En fait, les circonstances globales de votre vie, que cela soit avec vos proches comme avec vos relations les plus lointaines ne sera faite que pour vous demander de manière incessante : « Veux-tu être la Grâce ou veux-tu être la résistance? », menant à la concrétisation de ce qui avait été appelé par le Commandeur : la peur ou l'Amour. Non plus seulement en concept, non plus seulement lors des états mystiques ou des expériences extraordinaires de vos vies, mais bien plus comme un état permanent se jaugeant à chaque instant par la capacité à établir la fluidité de la Lumière et de l'Unité sans effort, sans alignement, sans même y penser. Cela sera devenu évidence et votre nouvelle véritable nature en manifestation au sein de ce monde. Cela changera votre regard, cela changera votre mécanisme de pensée, vos mécanismes de réaction mais aussi vos mécanismes d'interaction avec les situations comme avec chacun des frères et des sœurs que vous allez rencontrer ou que vous rencontrez déjà.

Tout cela va concourir à vous amener en votre Demeure d'Éternité, celle qui est vôtre durant cette période de transition, avant la Libération finale. Tout cela s'ouvre à vous. Tout cela n'a pas à être recherché, tout cela a à être acquiescé et accueilli avec la plus grande des Humilités, avec la plus grande des Clartés, avec une Profondeur où nulle trace de ce qui peut se poser ne peut se manifester. Ainsi l'ensemble de votre vie deviendra Grâce et Évidence. Même ce qui jusqu'à présent pouvait vous sentir et vous sembler difficile, ou en tous cas s'opposant à votre Lumière, à votre Liberté ou à votre Autonomie, s'éloignera devant le sens profond qui vous était caché, de ce qui a été conduit jusqu'à ce terme, jusqu'à cette relation ou jusqu'à cette situation, sans vous poser de questions, sans le demander, sans même y penser, sans même vous y attendre.

Là est l'Évidence de la Grâce, l'Évidence de la Lumière et l'Évidence de l'Amour. Car là où vous mettez l'Amour, là où le Christ est présent, comme cela vous a été dit, eh bien il y a un baume, il y a réalité de l'action magique dans le sens le plus élevé, c'est-à-dire transmutatoire de la Lumière et du Don de la Grâce. Tout cela est une célébration de chaque minute de votre vie, ne vous permettant plus d'établir de différence entre les moments d'alignement, de méditation et les moments où vous vaquez à vos taches quotidiennes, ordinaires ou encore dans ce que vous avez à solutionner et à régler. Ainsi vous pourrez vous positionner de plus en plus facilement, ainsi vous pourrez de plus en plus affiner clairement l'endroit où vous êtes, sans vous poser la moindre question. Le monde sera en vous, nous serons en vous, en totalité, et vous-même serez devenu le monde et serez en communion avec l'Esprit de la Grâce, c'est-à-dire le Chœur des Anges et l'Esprit du Soleil. Tout cela est à disposition.

En ce qui concerne le Chœur des Anges il vous suffit, si ce n'est déjà fait, de le ressentir une fois pour y avoir accès à volonté, et je dirais à profusion. C'est là où la Grâce est à son maximum. C’est là où la Grâce devient apparente, et puis effectivement, je dirais, déclencher certaines réactions hostiles pour ceux d'entre vos frères et sœurs, qui ne seraient que endormis et non encore réveillés. Ne vous inquiétez pas de cela. Continuez à demeurer comme cela, laissez émaner ce qui doit émaner. Il n'y a pas de prix à payer assez fort pour être ce que vous êtes. À vous de vous en apercevoir, à vous de le manifester en toute liberté, en toute responsabilité, en votre conscience, en votre âme, si elle est encore là, et en votre Esprit de Vérité.

Parce que l'Esprit Saint et l'Ascension sont les deux mécanismes qui se rejoignent en vous durant cette période, donnant à vivre le cœur en totalité, dans son sens, son essence et sa manifestation la plus pure et la plus puissante des univers, en quelque dimension que ce soit. Trouvant cela, plus aucune prédation ne pourra exercer quoi que ce soit sur votre Liberté et votre Autonomie. Vous serez dans ce monde, vous serez sur ce monde mais vous ne serez assurément pas de ce monde. Cela vous donnera un poids, cela vous donnera une vigueur et une force à nulles autres pareilles, vous amenant aussi à vous repositionner à chaque minute, à chaque rencontre, à chaque occasion dans plus de Grâce et d'Évidence et à laisser tomber les mécanismes de défense et de réaction qui étaient communs au sein de l'humanité, concernant le sens moral, le sens social et le sens affectif. Vous ne dépendrez plus d'aucune circonstance.

Et à ce moment-là, vous ressentirez en vous un sentiment bizarre où il ne peut exister aucun manque, où tout vous semble plein, où tout vous semble tellement danser l'évidence, qu'il n'y a rien à rajouter à ce qui se déroule dans la symphonie de la Vie. Il y a juste à laisser s'écouler ce qui s'écoule. Dans ces instants-là, la Grâce s'installe. Elle se déploiera de plus en plus. Elle deviendra, en un temps qui est variable selon ce que vous observerez dans ce déploiement de votre Merkabah interdimensionnelle, au niveau de ce qui se déroule dans votre vie, dans votre corps, dans vos sentiments, dans vos émotions, jusque dans vos pensées et même dans vos rencontres, vous donnant à voir (bien sûr et cela a été dit aussi), les aspects les plus invisibles de votre monde jusqu'à présent. Vous deviendrez capable de voir toute chose qui vous était cachée dès l'instant où vous ne résistez plus, dès l'instant où vous ne vous opposez plus, même d'une manière inconsciente ou subtile, à la réalité de l'Amour, par peur, par ignorance, mais peu importe, même cela disparaîtra.

Parce que l'intensité de l'Amour, son éclatement et sa révélation à la surface de ce monde se fait de plus en plus puissante. Alors bien sûr l'ombre se débat. Celle qui a peur, celle qui ne se reconnaît pas en la Lumière, que cela soit au niveau des hommes, des pays, des situations. Mais tout cela est en train de mourir. Et comme vous le savez, avant que ce qui est mort soit réellement mort, il y a des secousses, il y a des agitations, il y a des mouvements finaux, il y a des choses qui ne concernent plus ce qui est déjà là et qui pourtant peut encore se manifester sur les champs de la conscience.

Mais cela ne doit pas vous altérer en quelque manière que ce soit. Vous découvrirez ce qu'est réellement, à ce moment-là, non pas de croire en l'Amour mais de vivre l'Amour complètement. Où l'Évidence devient de plus en plus claire et de plus en plus apparente. Alors à ce moment-là, votre cœur aura définitivement tourné la porte de toutes les illusions. Vous serez dans la plénitude de l'instant, ne redoutant ni n'espérant rien, mais étant déjà tellement bien au sein de l'instant que le sens de toute recherche vous apparaîtra comme stérile. Vous saurez, à ce moment-là, que tout est accompli pour vous, si cela n'est pas déjà le cas, et que tout s'accomplit aussi à l'échelle du monde, amenant au moment collectif dont nous avons parlé depuis longtemps.

Alignons-nous encore un moment en le Chœur des Anges, par l'Esprit du Soleil et laissons œuvrer la pénétration de ce que je vous ai donné, en chacune de vos cellules, en chacune de vos consciences, avant de poursuivre.

… Silence…

Je terminerai mon intervention, avant de vous laisser la parole pour d'éventuels questionnements, par ces quelques conseils, en ce qui se déroule pour chacun de vous en quelque secteur que ce soit.

Le premier des conseils, le plus dur pour vous peut-être, est d'arrêter (si vous n'avez pas déjà vécu la totalité de la Lumière), de réfléchir, de penser, de cogiter, de savoir si cela est bien et mal, de vous poser en quelque sorte le problème de l'hésitation et du choix. Vous allez observer que dans vos vies il va vous apparaître, même si votre hésitation est très intense, des choses qui vont vous apparaître de plus en plus évidentes, là où se trouve le choix de la Lumière. Allez vers là, même si cela vous semble incongru et si cela vous semble ne pas dépendre de vous.

Le deuxième des conseils va être d'être attentif, non pas tant comme un observateur mais de voir simplement comment se déroule l'humeur au sein de votre journée, en fonction des tâches, des occupations que vous menez, les obligations que vous avez. Repérez celles qui vous mettent en résistance, que cela soit par un sentiment de fatigue ou un sentiment de ras-le-bol ou par tout autre chose se manifestant et venant gêner votre conscience. Observez cela et retirez-vous de la personne et laissez se faire ce qui est à faire dans le cadre de la personne. Vous n'êtes pas concerné par cela.

Cela vous amènera, là-aussi, avec de plus en plus de possibilités, à voir la personne jouer son rôle de théâtre, sa pièce de théâtre. Là-aussi vous constaterez que le rôle de l'observateur, si vous acceptez non pas d'analyser mais de percevoir ce qui se déroule au sein de l'instant présent, dans l'Ici et Maintenant, alors vous aurez plus de facilité à ne pas être impliqué, si je peux dire, par la personne au sein de ce qui se déroule, mais totalement impliqué dans ce qui se déroule par l'action de la Lumière et la Grâce et l'Évidence pour vous.

Ainsi vous arriverez non plus à choisir mais à aller directement là où cela est plus facile, là où l'Amour est omniprésent, là où la Lumière vibre, là où il n'y a pas de difficulté. Ainsi donc, même les situations qui vous semblaient impossibles à vivre après certains choix que vous pouvez considérer pour la personne comme douloureux, vous vous apercevrez que survient une libération quasi instantanée. Cela peut se produire même avant le passage à l'acte d’une décision. Souvent cela se produit dès que vous avez réellement décidé dans votre tête. Cela vous permettra justement de différencier ce qui se fait réellement par la Grâce et qui devient instantané, et ce qui continue à résister, vous invitant sans arrêt à hésiter à mener à bien une décision, en pesant sans arrêt le pour et le contre, en culpabilisant, en regrettant ou en n'osant pas. Et vous verrez à ce moment-là la place que prend la peur et la place que prend l'Amour. Et vous n'aurez plus aucun doute sur l'endroit où est l'Amour et sur l'endroit où est la peur.

Cela vous donnera à vous positionner effectivement de plus en plus clairement, ici même au sein de l'éphémère, en l'Éternité. Superposant de plus en plus évidemment vos corps éphémères et votre corps d'Éternité. Cela correspond réellement à l'Ascension, cela correspond réellement à ce qui se déroule en ce moment, préparant l'accueil du Christ et l'accueil de Marie, non plus seulement en votre Temple mais révélé à ce monde par la voix de Marie, et dans un second temps par la compréhension directe de ce qu'a représenté le Christ en tant que matrice Christique venant dissoudre la matrice d'illusion et d'enfermement.

Si vous repérez comme conseil ce qui se déroule dans votre vie de cette façon, vous aurez de moins en moins de difficulté à ne pas laisser votre mental prendre les devants, à ne pas laisser la souffrance étreindre votre cœur, alors que votre cœur est le lieu où toute souffrance s'abolit. Cela dépend uniquement de votre positionnement, des peurs qui n'ont peut-être pas été vues ou encore des habitudes qui ne se sont pas effacées devant la Liberté de la vie et devant l'Autonomie de votre corps et de votre conscience. Tout cela vous allez le voir, ou alors vous vous opposerez de plus en plus et à ce moment-là, le déséquilibre sera tel que vous devrez vous rendre à l'évidence sur ce que fait la Lumière, sur ce qu'est l'Amour, et sur ce qu’elle réalise au sein même de ce monde et qui n'était pas possible jusqu'alors.

Voila les quelques éléments que je voulais vous donner. Alors rappelez-vous que vous passerez à chacune des étapes, parfois dans la même journée, que je vous avais communiquées lors de la description du Choc de l'humanité. Cela n'a aucune importance et ne doit ni vous encourager à travailler sur vous ou encore moins rentrer dans la culpabilité. Simplement, si vous observez cela comme un va-et-vient naturel de la vie, vous ne souffrirez plus de ce va-et-vient, car vous resterez bien évidemment établi au sein de la Demeure de Paix Suprême, dans la Paix et la Félicité de votre Présence au sein de l'instant présent. Quelque problématique qui se présente à vous, que cela soit en particulier par les oppositions de ceux de nos frères et sœurs qui ne sont pas encore réveillés, que cela soit par des événements climatiques, géophysiques ou encore sociétaux, vous garderez, vous le verrez, la même équanimité, le même Amour et la même Paix. Non pas comme une démission mais bien plus comme une vision réelle de ce qui se déroule, de ce qui se produit et de ce qui se réalise pour l'humanité.

… Silence…

En présence de l'Esprit du Soleil et du Chœur des Anges, j'écoute maintenant ce qui peut émaner de votre être.

… Silence…

Si aucune interrogation ne sort de votre Présence, c’est que votre Présence est dans l’instant présent, au sein de l’Infinie Présence ou de la Demeure de la Paix Suprême. En cette Évidence, en le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil, chacune des Présences est magnifiée et sublimée. Chacun d’entre nous ici, comme qui lira, de quelque plan qu’il soit, communiera au Chœur des Anges et au souffle de Vérité, qui attise maintenant le Feu de l’Amour et le Feu de la Liberté, appelant sans faillir le retour du Phénix au solstice d’été.

Dans cet état de Paix et de vacuité, dans cet état de plénitude et d’intensité, je scelle en vous, avec le Chœur des Anges ainsi que l’Esprit du Soleil, le baiser de l’Éternité accompagné de ma Lumière Bleue et du Chant de l’Aigle. En cela, cela se fait.

… Silence…

Je suis Sri Aurobindo. En l’Éternité de l’Amour. À bientôt.



* * * 



6 – ESPRIT DU SOLEIL

Je viens révéler votre Éternité
 



Je suis l’Esprit du Soleil venant en vous, amenant la radiance et la présence du Chœur des Anges, éveillant et réveillant en vous, avec l’évidence de la Vie, votre Éternité.

Mes mots seront peu nombreux, bien moins nombreux que la quantité d’Amour en sa Vérité se déversant en chacun de vous. Là est le temps de l’Éternité, là est le temps de la Beauté, là où il n’y a rien d’autre à écouter ni à entendre que le Chant de la Vie, le Chœur des Anges venant, à chaque minute de la conscience comme à chaque minute de la a-conscience, ne connaissant aucune minute, rappeler et résonner le Chant de la Création, là où tout le reste devient futile et s’efface, là où le Blanc comble tout manque et toute insuffisance, là où je suis et là où vous êtes, unis et réunis par la grâce de la Vérité.

Dans cet espace où tout n’est que Silence, mes mots eux-mêmes deviennent le Silence… La Lumière modèle alors en vous le Chant de la Vérité et l’expression de votre forme éternelle… là en se posant... là où la conscience rejoint ses opposés, ses contraires, là où tout se réunit, là où toute distance disparaît… là où aucune forme ne peut arrêter quoi que ce soit… Là, vous qui écoutez, vous qui lisez, je vous dis à chacun : pose-toi… dépose ton fardeau qui te semble si lourd, non pas pour ne pas le voir mais bien plus pour laisser la Lumière te le montrer. Toi, au centre de toi-même… là où l’éclat de la Lumière et l’intensité de l’Amour te prend en totalité dans son Chant et dans sa Liberté.
Écoute ce qui se vivifie en toi…

Laisse apparaître ce qui est l’Être Éternel. Laisse apparaître la Joie.

Laisse apparaître le bonheur de la Vie, non pas celle qui t’assigne en ce corps mais celle qui t’assigne en l’Éternité…

Sois là et entends le Chant des Anges. Sois là et écoute ce que l’Amour a à te faire vivre… mettant fin à tout tourment et à toute résistance.

Sois le veilleur de ta propre Éternité, de cette flamme qui grandit en toi pendant que le Chœur des Anges te prend dans sa fête.

Sois plein et entier. Ne laisse aucun fragment de ce qui sera dépouille venir amputer quoi que ce soit de ton Éternité. Cela est impossible, d’ailleurs.

... Silence…

Ainsi, dans cet océan de Paix plus vaste que les univers, tu communies à ta propre essence et à l’essence de toute vie parce que l’intensité de notre Présence nous réunit en un seul souffle et en une seule pulsation, rythmée par le Chœur des Anges et par la majesté de l’Amour.

Ainsi tu t’invites toi-même à la Félicité de qui tu es. Ainsi tu invites le monde à répondre à l’appel de l’Amour et à la fin du manque. Ainsi en ce que tu vis en cet instant se trouve ce qui apaisera ta soif car c’est Lui qui vient.

... Silence…

Et là, dans le Silence, se parfait le Chant de la co-création et l’espérance infinie du Féminin Sacré.

... Silence…

Ainsi est l’Œuvre au Blanc, en sa manifestation une et universelle, ici comme partout. Là est ton évidence et l’évidence de chacun.

... Silence…

Toi qui es là, toi qui lis, ne reste pas en retrait. Rejoins-nous en le Chœur des Anges et écoute la symphonie de la Vie.

... Silence…

Ainsi, le Temple de sa Présence demeure vide de tout obstacle et crée en vous l’Ardent Fils du Soleil, l’Ardent Fils de la Vérité…

Le Feu de la Vie consume alors sans brûler, d’une flamme perpétuelle déclamant la Vie et la Liberté.

... Silence…

Là où tu es, est la majesté et la densité de l’Amour en ce que tu éprouves.

... Silence…

Toi qui t’es souvent considéré comme le pèlerin de l’Éternité, tu es saisi par la beauté de l’Amour dès qu’il n’y a pas d’autre instant que celui-là. Ainsi, il t’invite à le rejoindre là où il s’installe, dans l’ardence de ton cœur, au cœur du cœur.

... Silence…

Là où est la Vie est là où tu te tiens…

Et là, je te propose de vivre… le Paraclet… en cet instant. Tu transcendes ainsi tout temps et toute histoire, dans l’Accueil et la résonance… ouvrant à toujours en toi les douze portes de ton Éternité, résonnant alors dans les douze portes de la Jérusalem.

… Silence…

Vois-le et surtout vis-le.

... Silence…

Ainsi, tu es l’Ami et tu es l’Aimé. Tu es celui qui enfin se souvient de ce qu’il n’a jamais quitté dans ses Demeures d’Éternité…

Là est ta liberté et là est le Feu de la Résurrection qui te ravit en l’extase et te consume sans te brûler…
Alors là… en les douze portes ouvertes… chantent et dansent les Clés Métatroniques… de toute la gamme des possibles et impossibles… de la Liberté et de l’Amour.

... Silence…

Et en même temps que mes mots s’éloignent, le Verbe résonne et s’installe en ton Temple.

... Silence…

Et là où tout disparaît, t’apparaît l’intime de la Vie… l’Eau de Vie éternelle… qui te rassasie à jamais.

... Silence…

Et là… je ne te laisse pas. Je ne te laisserai plus jamais, en silence ou en mots. Je suis là… parce que tu es là.

... Silence…

Enfant de la Loi de Un, j’honore ta flamme et la Vie.

... Silence…

Je me retire et reste en toi, abolissant toute distance. Il t’appartient de jouir de notre Présence en le temps que tu estimes juste en ton temps. Reste là le temps qu’il te faut, afin d’être rassasié et ne plus avoir soif. Prends tout le temps qui est nécessaire à ton Éternité.

Je cesse mes mots et non ma Présence, et décide par toi-même du moment où la soif est étanchée.

À bientôt dans les mots.

… Silence…



* * *
 



7 – O.M. AÏVANHOV avec le Chœur des Anges

MIKAËL, l'ESPRIT DU SOLEIL et MARIE

Réponses par les mots et par le Verbe



Eh bien, chers amis, comme je vous avais dit, je suis de nouveau parmi vous. Comme vous l’avez vu, je suis venu vous rendre visite chaque jour pour vous délivrer quelque chose, à peu près. Alors ce soir, je ne viens pas seul, je viens avec l’Archange Mikaël et bien sûr l’Esprit du Soleil ainsi que, ce qui sera de plus en plus constant, le Chœur des Anges qui est en vous et qui commence à chanter en vous, dans le cœur et dans les oreilles.

Nous allons dire un certain nombre de choses que je vais agencer, bien sûr, selon vos questions. Je précise toutefois que ce que nous vous avons délivré comme informations, comme vibrations, comme connaissance intérieure, est directement relié à ce que j’appellerais « les Entretiens de Pentecôte », parce que, comme vous le savez, la Pentecôte est dans pas longtemps, et même si les fêtes ont été falsifiées, y a quand même, indépendamment de la commémoration, un évènement précis qui se déroule durant ces moments-là, chaque année, indépendamment je dirais des fêtes historiques ou mémorielles. Vous savez ce qu’on peut penser des commémorations, cela vous a été évoqué.

Et donc je clôture ainsi ces annonces de Pentecôte et ces « Entretiens de Pentecôte » avec l’élément Eau, le baptême des eaux d’en haut qui correspond totalement à la Pentecôte, et l’activation aussi des éléments et du Chœur des Anges au niveau du principe de l’élément de l’eau.

Voilà tout ce que vous avez vibré, voilà tout ce que vous avez échangé, voilà aussi pour tous ceux qui liront l’occasion d’éprouver et de ressentir des choses qui vous signalent qu’il y a imminence de cette transformation à laquelle vous avez été préparés, pour certains d’entre vous déjà depuis bien longtemps, c'est-à-dire pas uniquement depuis le moment où nous intervenons, mais déjà pour certains d’entre vous depuis le début de la première descente de l’Esprit Saint, c'est-à-dire depuis plus de 30 ans. Bien sûr, vous remarquez aussi autour de vous, même ici, des frères et des sœurs qui n’ont été ni ancreurs ni semeurs de Lumière au sens où vous l’avez vécu, et qui rejoignent la matrice Christique de Liberté et le corps d’Êtreté en toute évidence, et ça sera comme ça de plus en plus.

Donc là aussi, vous aurez non pas un rôle d’explication parce qu’ils n’en n’ont pas besoin, mais un rôle aussi de faire résonner vos propres Lumières, de faire chanter les anges du Seigneur, en vous et entre vous.

Tout ça va se vivre progressivement, vous avez eu des éléments qui vous ont été communiqués par l’Esprit du Soleil et par d’autres intervenants concernant tout ce qui va se vivre et se vivra durant cette période. Voilà ce que j’avais à vous dire avant l’été. Donc maintenant, nous allons peaufiner certaines choses que je n’ai pas encore dites mais qui vont se dire à travers, bien sûr, vos interrogations et vos questions, surtout par rapport, je dirais, aux découvertes que vous avez vécues durant cette période de temps, déjà depuis début avril, mais avec une certaine acuité maintenant.

Donc je répondrai, mais muni de l’Esprit du Soleil et de l’épée de Mikaël qui donnera une tonalité particulière à l’expression de mes mots, et aux Présences qui s’installeront ici et pour ceux qui liront.

… Silence…

Dans chaque silence entre questionnements, nous communierons par le Chœur des Anges.


Question : que représentent ces deux mots : l’Esprit du Soleil ?

Alors là, cher amie, je crois que tu n’as pas bien suivi ce que j’ai déjà expliqué, tu n’as pas lu ce que j’ai déjà dit y a deux semaines. Donc, je te renvoie à cela parce que je ne pourrais que redire la même chose. C’est en résonance à la fois avec le Féminin Sacré, en résonance à la fois avec Hercolubus, en résonance à la fois avec la co-création consciente. Voilà ce que je peux dire pour résumer bien sûr. Mais tout ça a été expliqué au fur et à mesure que l’Esprit du Soleil apparaissait parmi vous. Mais l’important c’est de le vivre. Les correspondances s’établissent d’elles-mêmes dès qu’il y a accueil de l’Esprit du Soleil, comme pour le Chœur des Anges.

… Silence…


Question : ce matin, j’ai entendu des gens parler et quelque chose est sorti en dessous de mon nez puis est revenu. Qu’en est-il ?

Cela est directement relié au Verbe Créateur, à la co-création consciente qui correspond au onzième corps. C’est l’activation du Verbe. Le premier Verbe audible, après le Silence au sein de l’Absolu, c’est le Chœur des anges, c’est bien plus que le Son sacré qui parcourt l’univers.

Donc, dès l’instant où tu t’alignes et que tu vis ce Chœur des Anges, bien sûr, cela veut dire que le dernier corps à s’activer de manière complète est ce onzième corps. Et il va te donner à vivre, comme tu décris, un certain nombre de manifestations qui se passent en relation avec « autour de la bouche », si je peux dire. Donc c’est la mise à feu, si je peux dire, de la Merkabah interdimensionnelle, vous donnant à vivre ce que vous vivez avec le Chœur des Anges, avec l’Esprit du Soleil, avec moi aussi hier, et aussi avec n’importe lequel d’entre vous dès l’instant où vous vous effacez devant la Grâce.

Donc ce genre de manifestations, vibratoires, de la conscience, des Étoiles, et aussi de l’ensemble des Portes du corps. Vous savez où sont placées les Étoiles, à peu près, vous en avez 6 devant, et vous en avez 6 derrière. Vous avez exactement 5 derrière, ça dépend comment vous les comptez. Mais quoi qu’il en soit, vous avez perçu parfois des douleurs, parfois des résonances particulières sur certaines de ces Portes durant ces années. Les dernières Portes à s’activer sont celles que peut-être vous ressentez au niveau du sacrum, de part et d’autre, en haut et en bas du sacrum. Le point KI-RIS-TI a été transfixié, donc ça veut dire que l’ensemble des Portes de réception de la Lumière sont maintenant en accord vibratoire avec l’Éternité.

Le Lemniscate sacré se met en œuvre déverrouillant ce qui devait être encore déverrouillé au niveau du Verbe Créateur et de la co-création consciente et venant en quelque sorte accomplir l’Ascension, accompagné par le Chœur des Anges, les Anges du Seigneur, pour ceux qui sont concernés ou d’autres peuples unifiés en 3D ou ailleurs, en fonction de votre établissement, n’est-ce pas, au sein de l’Éternité.

Tout cela vous êtes en train de le vivre, et vous le vivez de manière de plus en plus surprenante et de plus en plus émerveillée, si vous êtes du côté, si je peux dire, de l’Éternité. Toutes ces manifestations-là et bien d’autres, comme les Présences qui vont vous devenir de plus en plus perceptibles, les pensées des uns et des autres au travers de la relation qui vont vous devenir accessibles, comme les lignées stellaires et comme aussi la suspicion, pour ceux qui ne l’ont pas vécu encore, de l’Absolu.

Tout cela se résout en l’Infinie Présence, vous superposez ici-même, la part éphémère et la part éternelle, quasiment en totalité puisque le Verbe Créateur est ouvert et que les 12 Portes de la Jérusalem Céleste, de votre Merkabah à vous, mais de la Merkabah interdimensionnelle collective sont en résonance et sont prêts à fonctionner au signal de Marie.

Donc plus vous vivrez des perceptions concernant le Canal Marial, l’Onde de Vie pour ceux qui n’ont pas vécu la montée complète, la Couronne radiante du cœur, le tétrakihexaèdre, La Nouvelle Eucharistie, la Petite Couronne de la tête au-dessus de la grande Couronne radiante (plus petite) qui correspond à la deuxième couronne de Bouddha et qui correspond à la jonction totale entre le cœur et la tête donnant effectivement l’état de bouddhéité, la Réalisation, et la Liberté parce que c’est à ce niveau que se trouve la source de toute chose. Et si vous êtes là, et si vous vivez cela, tout le reste qui viendrait s’opposer ou résister ne représente rien d’autre que quelque chose qui ne fait que passer et qui se résoudra, comme ça a été dit, par l’Intelligence de la Lumière et par votre capacité à disparaître de l’éphémère et à vous inonder vous-même de la Grâce et du Feu du Soleil. Devenir ce Fils Ardent du Soleil ne rencontrant plus sur son chemin aucun obstacle viable à l’émanation de son Éternité au sein même de la surface de ce monde.

Alors bien sûr, comme ça a été dit, avec parfois des petits inconvénients pour ceux qui ne seraient pas dans la relation de conformité avec le Christ, parce que ça fait très peur pour ceux qui ont peur, parce que ça peut entraîner des résistances pour ceux qui résistent, mais ça peut aussi libérer les vannes des résistances pour nombre de vos frères. À ce moment-là, la matrice Christique se reproduit à l’identique chez ceux d’entre vous qui se rencontrent, quand il y a affinité et résonance sur le plan du Chœur des Anges.

Le Chœur des Anges est aussi le dernier son qui est entendu au niveau de l’ampoule de la clairaudience et donc du Canal Marial, qui signe la perméabilité totale de ce Canal Marial, et donc pour vous la possibilité directe de fusionner les plans en portant la conscience sur le douzième corps ou directement sur le cœur, vous permettant très bientôt, si ce n’est pas déjà le cas, et à volonté, de vous établir dans Shantinilaya, et trouvant toutes les ressources nécessaires bien plus que ce que vous pourriez obtenir de votre déduction, vos cogitations, ou avec ce qui peut rester de votre petit vélo. Les vélos ont été enlevés mais y en a qui croient qu’ils les ont encore.

Toutes les solutions et toutes les réponses se trouveront de plus en plus au sein de la musique des sphères, et en particulier au niveau du dernier son qui accompagne ce qui est juste préalable au Mahasamadhi, c'est-à-dire à la disparition de la forme. Vous êtes très exactement là. Alors, si vous ne le percevez pas encore, quelle que soit votre ancienneté, quel que soit ce que vous avez déjà vécu et même si vous n’avez rien vécu, si vous tombez sur ce que je dis, si vous tombez sur ce que vous lisez à l’heure actuelle, c’est que vous êtes des enfants de l’Un, et qu’il est temps maintenant de ne plus s’occuper des trivialités, de ne plus s’occuper de ce qui n’est pas l’émanation de la Lumière de votre être au sein de ce monde.

Voilà ce qui se déroule, et voilà à quoi vous êtes amenés durant cette période qui va s’étaler, je dirais quasiment jusqu’au solstice d’été, parce que je crois que cette date vous a été donnée, juste avant moi, par le bien aimé Sri Aurobindo ou par l’Esprit du Soleil, mais c’est la même chose aussi. Alors ne cherchez pas à corréler cette date du solstice d’été à autre chose que l’effusion de la Lumière, totale, au sein de votre conscience. C’est pour ça que déjà vous êtes nourris par le Chœur des Anges, par l’Éternité, pour bien vous montrer et bien vous démontrer à vous-mêmes par l’expérience que vous vivez là où vous êtes.

… Silence…

L’Esprit du Soleil est en train de vous répondre dans le cœur de votre Silence.

… Silence…

Vous pouvez peut-être déjà observer, quand il parle à travers moi, directement ce qui se passe au niveau de votre Couronne radiante de la tête et aussi au niveau des Portes, mais aussi au niveau du principe des Éléments, c'est-à-dire les 4 points principiels des éléments au-dessus des Triangles élémentaires. Si vous êtes réceptifs, si vous accueillez, vous sentez d’ores et déjà ce qui se déroule en vous.

… Silence…

Et là, c’est le Chœur des Anges qui répond.

Vous allez dorénavant vous habituer très vite à jouer, si je peux dire, la symphonie de la Vie au niveau des éléments et des principes élémentaires. Vous allez vous apercevoir des liens entre vos pensées et les éléments, de manière directe. Tout ne sera dans votre vie, si vous l’accueillez, que émerveillement et découverte, redécouverte. Et vous verrez aussi les moments où vous résistez, comme des moments qui vous sembleront, par rapport à la félicité du Chœur des Anges, comme des éléments de plus en plus intolérables et n’ayant aucune raison d’être dans la Vérité que vous êtes.

Vous arriverez donc à vous placer de plus en plus précisément et à voir, je dirais, la justesse du Verbe Créateur. Et quand le Verbe Créateur est actif, en totalité, il faut se rappeler qu’il faut non pas faire attention mais rester centré dans les pensées d’Amour et dans la Vérité. Parce que sinon, le retour à l’éphémère vous donnera à voir, de manière parfois désagréable, que ce n’est pas ça la Vérité. Mais vous aurez la possibilité de vous réajuster tout de suite, je dirais.

… Silence…

Vous avez reçu durant ces entretiens, les mouvements de l’eau, vous avez travaillé avec les Triangles élémentaires par les cristaux, vous avez vécu la rencontre avec le Chœur des Anges. Tout cela correspond au dévoilement du principe de l’Eau, qui est préalable au retour du Phénix et à l’éveil du Feu Vibral, non pas pour vous transmuter vos structures comme cela a été le cas, mais bien plus comme la révélation de l’ultime Vérité. Celle qui vient mettre fin à toutes les vérités relatives comme dirait l’Archange Anaël. La Vérité absolue, il n’y en a qu’une, tout le reste ne sont que des constructions, des interprétations ou des projections de la manifestation de la conscience jouant le jeu de la Vie et de la formalisation même dans la Liberté des dimensions, des différents potentiels de la Création et de la Vie.

Voici la réponse de l’Esprit du Soleil.

… Silence…

En même temps la réponse du Chœur des Anges.

… Silence…

Pour vous aider à percevoir ce qui est dit dans la langue Vibrale et dans la langue du silence du Verbe, portez votre conscience soit sur le cœur, soit toujours sur le nez.

Le Chœur des Anges maintenant.

… Silence…

Et Mikaël maintenant.

… Silence…

Par son Épée de Vérité.

… Silence…

Ne disparaissez pas complètement quand même, hein.

… Silence…


Question : pendant l’orage, j’ai vu cinq colonnes de Lumière qui se présentaient, comme des colonnes de fumée ou de Lumière ou nuage. Qu’en est-il ?

Le ciel rejoint la terre, et la terre rejoint le ciel. C’est la fusion dimensionnelle. Je vous ai parlé, il y a un peu plus d’un mois, des vortex qui se manifestaient là où étaient les peuples élémentaires. Ces vortex, ces fumerolles vous pouvez dire ou ces brumes particulières, en fait représentent la fusion du ciel et de la terre.

Bien sûr que l’électricité, l’humidité, l’eau, telle que vous la voyez, sont bien sûr présents. Mais c’est bien plus que cela. C’est la fusion du ciel et de la terre parce que le Verbe Créateur et le Chœur des Anges s’est abaissé jusqu’à vous, la Source aussi, le Christ et le Soleil et nous-mêmes descendons jusqu’à vous, vous donnant à voir, comme je l’ai dit, soit la nuit soit dans des environnements naturels et même je pense de plus en plus dans les villes. Vous allez vous apercevoir qu’il y a un spectacle, je dirais, qui va vous sembler magique, pour certains apocalyptique, mais c’est la même chose. C’est la fusion du ciel et de la terre, c’est la fusion des éléments, c’est la révélation du Verbe Créateur, c’est la révélation de la co-création consciente et du Féminin sacré, en actualisation totale sur la terre. Vous verrez de plus en plus de ces phénomènes et d’ailleurs bientôt c’est vous qui serez comme je l’ai dit, soumis à ce processus et vous aurez la stupéfaction de voir que même si vous êtes en train de faire quelque chose, vous ne voyez plus des parties de votre corps… il devient blanc. C’est le corps d’Êtreté.

Alors voici la réponse conjointe de Mikaël, de l’Esprit du Soleil, et du Chœur des Anges, cette fois-ci les trois en même temps.

…Silence…

De la même façon que depuis les Carnets de Février, vous avez vu que nous pouvions intervenir successivement les uns et les autres parce que nous sommes présents en vous et dans chacun de celui qui nous reçoit. Là pour l’instant nous précisons qu’il y a l’Esprit du Soleil, qu’il y a le Chœur des Anges, mais ils vont vous apparaître de manière de plus en plus flagrante je dirais, que même entre vous, simplement à travers des mots que vous échangerez, des rencontres, des banalités, ou des choses importantes, vous remarquerez aussi cela c'est-à-dire que le Chœur des Anges, que l’Esprit du Soleil, que le Feu du cœur du Christ, que Mikaël, que moi ou d’autres Anciens seront à la fois là dans votre Canal Marial mais aussi dans vos interactions entre frères et sœurs sur la terre.

C’est la réalité de la Lumière et du Christ qui se met devant. Et aussi en vous. Et vous aurez d’ailleurs l’occasion d’apprécier la réalité d’une relation, la vérité d’une relation, non plus seulement à travers les mots, non plus seulement à travers les regards ou les jolies phrases, mais directement par la vibration, du Chœur des Anges, de l’Esprit du Soleil etc., vous donnant à vivre dans des situations banales parfois, cette rencontre mystique avec l’autre vous-même, qui est bien plus que simplement des communions de personnes, des fusions de personnes ou des dissolutions de personnes parce qu’à cette occasion, vous vous apercevrez que vous n’êtes plus une personne et que vous n’êtes plus ni votre personne que vous croyez être, ni l’autre avec lequel vous êtes en relation : vous êtes quelque chose de bien plus vaste qui est le Chœur des Anges.

Donc, vous entendrez vos oreilles sonner avec le Chœur des Anges. Vous verrez vos Triangles élémentaires de la tête se mettre à s’agiter, à tourner, à vibrer, à se déplacer et parfois le Silence se fera totalement parce que se produira quelque chose entre votre cœur et le cœur du frère ou de la sœur. N’y voyez pas une quelconque relation personnelle, n’y voyez pas ni âme sœur, ni expérience quelle qu’elle soit, mais juste le déroulement de la Vie entre chaque frère et chaque sœur de cette terre, vivant la révélation du Chœur des Anges et donc le déploiement de la Merkabah interdimensionnelle au stade où elle en est.

L’Esprit du Soleil parle en même temps maintenant que le Chœur des Anges.

… Silence…

Vous êtes ici à la source de la Paix, à la source du Vrai. Et peut-être vous remarquez déjà, lors de ma période de Silence pendant que s’expriment, en une autre dimension, l’Esprit du Soleil et le Chœur des Anges que vous sentez en vous, que réagit le cœur de différente manière, mais en espèce de syntonie avec la tête, les Portes sont ouvertes et les Étoiles rayonnent.

… Silence…


Question : le sommet du crâne était douloureux, comme s’il y avait une colonne qui rentrait dedans, qui met en résonance tout le sacrum. C’est le même processus ?

Le sommet du crâne, c'est-à-dire le point ER, ça descend en ligne directe par ce qui a été nommé le canal de l’Éther, c'est-à-dire le canal médian de la Sushumna, non pas parasité par un reptile mais tapissé par la Lumière vibrale venant de l’Esprit Saint, du Paraclet, qui descendait déjà depuis un bout de temps mais qui effectivement unit la tête au sacrum et au cœur. Vous ne formez plus qu’un tout, et vous allez observer en vous les résonances entre la grande Couronne de la tête, la Petite Couronne de la tête, la Couronne radiante du cœur ou l’un des autres constituants qui est contenu dans la poitrine, avec le sacrum mais aussi avec l’Onde de Vie et le Canal Marial. C’est l’ensemble de vos structures qui se mettent, je dirais, en activation de Lumière finale.

Voilà ce qu’en dit l’Esprit du Soleil et Mikaël :

… Silence…

Et voilà maintenant la réponse du Chœur des Anges :

… Silence…

Certains d’entre vous commencent à repérer ce qui se déroule au niveau du corps d’Êtreté et non plus au niveau du corps physique.

… Silence…

Et peut-être remarquez-vous déjà, même dans le Silence, sans réponse ni de moi ni du Silence, vous constatez peut-être la danse des éléments en vous, au niveau des Portes, au niveau des Triangles, au niveau de la Petite Couronne de la tête, au niveau de votre conscience elle-même. Cela va se produire de plus en plus souvent.

… Silence…


Question : dans l’oreille gauche, j’ai entendu comme une radio et comme une syntonisation de ce son, et une voix d’homme mais sans capter vraiment de mots.

Voici tout d’abord avant que je ne m’exprime, cette fois-ci la réponse de Mikaël en silence :

… Silence…

Alors ce que tu vis signe l’ouverture totale, à la fois de l’ampoule de la clairaudience, mais aussi du Canal Marial lui donnant une perméabilité inhabituelle, même pour les plus avancés d’entre vous, c’est ça qui vous permet de conscientiser, d’entendre le Chœur des Anges et de percevoir ce que cela fait dans cette superposition éphémère-Éternel. Donc bien sûr, vous allez de différentes manières, entendre le Chœur des Anges mais parfois aussi entendre des voix, parce que c’est par là que parlera Marie et c’est par là que vous l’entendrez.

Donc tout cela est le processus final de votre Ascension où les derniers détails du déploiement de la Merkabah interdimensionnelle, individuelle et collective, se signent par tous ces épisodes et toutes ces rencontres que vous faites avec la Lumière, avec vous-même, avec les frères et des sœurs, entre aussi la rencontre entre l’Éternel et l’éphémère.

Il y aura de plus en plus de mécanismes comme cela. C’est comme si l’ensemble de vos nouveaux sens spirituels mais aussi des structures intermédiaires des nouveaux corps composant 12 corps. Vous savez que vous avez un seul corps d’Êtreté, mais lors de la superposition la résultante en est 12 corps : les corps que vous connaissez, le corps causal qui est détruit et dissous par le Feu de l’Esprit et qui met fin à l’existence de l’âme, la particule atmique, et se mélange avec ça la capacité à naître en Christ, à recevoir la matrice Christique et le Christ, à émaner et à rayonner spontanément la Lumière de la Source et vivre l’extase, communiquer sans aucune restriction avec tous les plans et ce, par tous les sens spirituels, manifester le Verbe Créateur et la co-création consciente et rejoindre toutes les parties séparées de vous, c'est-à-dire l’Androgyne Primordial.

Tous les symptômes sont liés à cela et surtout, vous l’avez constaté, à la perception que vous allez avoir, soit de votre cœur, soit de votre tête au niveau des Triangles, au niveau des circuits, et aussi maintenant au niveau de vos Portes.

La réponse du Chœur des Anges :

… Silence…

Rappelez-vous que sur le plan historique, même si c’est pas une commémoration, la Pentecôte désigne et réalise l’ensemble des potentiels spirituels liés à la descente de l’Esprit Saint se manifestant aussi bien par ce qui a été appelé le « parler en langues », qui correspond au Verbe dont l’essence, l’essence précise des mots n’est pas intelligible, correspond au chant spontané aussi, correspond à certaines notes de musique, certaines mélodies qui peuvent apparaître, tout cela c’est cela que vous vivez. La Pentecôte, c’est la manifestation des dons de l’Esprit, ils sont innombrables. Et surtout, ils vous font vivre la certitude absolue de votre Éternité, ne souffrant aucune discussion ni aucune interrogation. Bien sûr que le mental cherche toujours le sens de ce qui est vécu. Mais ce que vous avez à faire, c’est observer surtout, et le vivre, parce que l’explication découle du vécu et non l’inverse.

Vous constaterez d’ailleurs, de plus en plus, que même parmi ceux d’entre vous dont les perceptions sont absentes ou limitées, que cela se réalisera aussi, même si vous ne pouvez pas mettre de mots sur les structures qui vous semblent s’animer en vous. Mais vous aurez cette intuition directe, si je peux dire, de la Vérité de la Lumière qui se manifeste et éclot en vous.

Réponse de Mikaël cette fois-ci :

… Silence…

Vous voyez que même dans le Silence, la Lumière danse en vous. Tout cela rentre dans les processus de la découverte de votre propre corps d’Êtreté, non pas tant à travers sa description mais directement à travers sa perception et son vécu.

… Silence…

Vous remarquez aussi que progressivement chaque jour, quel que soit l’intervenant, vous restez de plus en plus dans cet état parce que l’information Lumière et les réponses vous parviennent mais elles ne parviennent pas au mental, elles s’impriment directement dans le corps d’Êtreté.

… Silence…


Question : depuis quelques instants le corps d’Êtreté semble se dilater et vouloir sortir par la Petite Couronne.

Tout-à-fait. Le corps d’Êtreté sort par le cœur mais le cœur maintenant est présent dans la tête. Le Christ arrive dans la Maison. Marie t’appelle. À un moment donné, la conscience pourra être transférée en totalité dans ton corps d’Êtreté. Et c’est toi qui sors comme tu dis. À ce moment-là, tu regarderas tout ce qui concerne l’éphémère comme quelque chose n’ayant plus lieu d’être, non pas parce que tu désires fuir quelque chose, non pas parce que la Lumière te pousse hors de ton corps ou hors de cela, de cette vie éphémère mais parce que l’Éternité a gagné.

Réponse de Marie qui vient nous faire coucou aussi maintenant :

… Silence…

Pendant que Marie émet sa réponse par la Lumière, je rajoute juste quelques mots. Vous allez vous apercevoir aussi que nos Présences sont de plus de plus insistantes, dès l’instant où vous émettez une pensée tournée vers nous, c’est aussi cela la co-création consciente.

Vous allez remarquer aussi progressivement des résonances entre l’action de tel élément ou de telle couronne, par rapport à ces Présences, mais aussi par rapport à vos pensées qui manifesteront ces Présences, sans effort, de façon naturelle.

… Silence…

J’espère que vous saisissez maintenant le sens de la phrase que nous vous avons répétée ces derniers mois : « Quand vous serez deux réunis en mon nom, Je serai parmi vous. ».

En quelque sorte, la Lumière va vous apparaître bien plus vivante que ce que vous connaissez ou reconnaissez au sein de ce monde, bien plus vivante et bien plus intelligente, comme nous vous le serinons sans arrêt et là vous allez le vérifier par vous-même, par le corps d’Êtreté et par les résultats, bien sûr, au sein de cet éphémère.

… Silence…

Je précise aussi que quand vous êtes comme cela, vous pouvez aussi faire comme dans une certaine forme de yoga, porter aussi votre conscience sur le Chœur des Anges ou sur les sons d’oreille que vous entendez, jusqu’à être pris par ces sons et devenir vous-même ce son.

… Silence…


Question : lors de l’effusion de Marie, le chiffre 4 s’est matérialisé dans ma conscience, comme sculpté dans la pierre. Qu’en est-il ?

Je n’ai pas plus la réponse que toi. Contente-toi d’accueillir ce chiffre 4, et laisse là aussi l’Intelligence de la Lumière expliquer pour toi ce qu’est ce chiffre 4. Ça peut être bien sûr, et c’est relié nécessairement ou en tout cas en résonance avec les 4 éléments, les 4 Piliers, avec la stabilité, avec le carré, avec le cube, et aussi avec l’Évidence.

Bien sûr, ça peut se préciser et s’affiner en toi. Et surtout que c’était gravé, tu as dit, dans la pierre. Bien sûr, comme vous avez l’expression, dire « gravé dans le marbre », c’est quelque chose qui est pas figé mais qui est solide. Et la résonance avec Marie, au niveau de ton Êtreté, t’envoie cette image ou ce symbole, en tout cas cette vibration et non pas quelque chose d’astral, qui est lié à l’archétype du chiffre, du nombre 4. C'est-à-dire avant tout la stabilité, les 4 Orients, les 4 éléments bien sûr, les 4 Piliers, tout ce qui fait résonner par rapport au 4.

Ça renvoie aussi à l’archétype de Marie. Le 4 renvoie aussi à la pierre, donc puisqu’en plus c’est dans la pierre et c’est aussi l’Intelligence créatrice, c'est-à-dire la sphère de Binah, de la co-création consciente et de Marie, bien sûr, dont la représentation est aussi liée au cube et au chiffre 4.

Là Mikaël répond :

… Silence…

Vous vous apercevez aussi que quel que soit le rythme de nos échanges, que par exemple Frère K. va se mettre à sortir des mots à toute allure ou que ce soit avec les temps de silence des mots, la même qualité est en vous.

… Silence…

Si vous n’avez pas d’autre question…

… Silence…

Je clôturerai simplement par cette phrase de bon sens :

Dorénavant, quoi qu’il vous arrive, quoi qu’il se déroule dans votre vie, et de manière de plus en plus évidente et consciente, vous verrez de plus en plus clairement si vous êtes placé en Éternité ou en éphémère. Vous en apprécierez, si je peux dire, les fruits de l’un et de l’autre. Vous en apprécierez les conséquences et les effets sur la Lumière elle-même en vous, et dans le déroulement de ce qui est autour de vous. Vous aurez donc à la fois la preuve de votre position et vous verrez aussi comment se conduisent les relations à l’intérieur de vous ou avec l’environnement ou avec un frère et une sœur vous donnant donc, d’ores et déjà, la possibilité de vivre les ultimes placements, je dirais, d’affirmer, avant même l’Appel de Marie, précisément ce que vous vivez et là où vous êtes.

Alors permettez-moi de vous présenter les bénédictions de nous tous qui sommes là, puisque Marie s’est adjointe, et je vais les citer les uns après les autres.


Mikaël tout d’abord, à qui je laisse la place :

… Silence…


« Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes. Maintenant que la voix s’élève, je vous transmets simplement la Grâce de l’Épée de Vérité en votre conscience et en votre vie. Daignez accueillir ce don de la Grâce. »

… Silence…


Je laisse l’Esprit du Soleil officier maintenant et s’exprimer :

« En l’Esprit du Soleil, en la Grâce de l’Un, en le cœur élevé et ascensionné, accueillez, écoutez et entendez le son de ma Présence, et la résonance de ma Présence en votre Présence. »

… Silence…


Je laisse maintenant la place à Marie, afin qu’à son tour, elle exprime quelques mots :

… Silence…

« Je suis Marie, Reine des Cieux et de la Terre. Enfant bien-aimé, permets-moi de déposer sur tes épaules le Manteau Bleu de la Grâce, le Manteau Bleu de Bouddha, celui de la médecine qui va apaiser tout ce qui est lié à ton éphémère, avec tout l’Amour d’une Mère. »

… Silence…


Et je laisse avec grande joie l’ultime mot au Commandeur, avec le Chœur des Anges :

… Silence…

« Eh bien, je reviens simplement pour vous souhaiter surtout une très bonne Pentecôte, que tous les charismes s’épanouissent en vous, que la joie de l’Amour devienne vraiment votre première source de rire et de joie, en toute circonstance.

Alors, je vous serre sur mon cœur. Je vous remercie de votre présence, de votre écoute, de votre lecture aussi. Et vous ne serez plus jamais seuls...

Avec tout mon Amour, je vous dis à très bientôt. »

… Silence…

Au revoir.




Fin des canas Magistrales
_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Dernière édition par Ayla le Sam 23 Mai - 13:17 (2015); édité 4 fois
Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 445

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 18:33 (2015)    Sujet du message: ENTRETIENS DE PENTECÔTE (mai 2015) ... ... COMPLET Répondre en citant

Petite modification : les questions/Réponses par OMA se suivront à sa demande donc les questions/Réponses par l'Esprit du Soleil sont mises en 1ère position


3ème Partie - QUESTIONS/RÉPONSES   


1 - L'ESPRIT DU SOLEIL - Questions/Réponses

2 - O.M. AÏVANHOV - Questions/Réponses

3 - O.M. AÏVANHOV - Questions/Réponses 

4 - O.M. AÏVANHOV - Questions/Réponses
   




*   *   *   * * 
     



3ème Partie  



1 – L'ESPRIT DU SOLEIL

Toi qui es ici ou ailleurs, je t'écoute et je t'entends
  



Ensemble et Un, dans l’ensemble de notre Présence et dans l’humilité, je salue votre Présence. En le temps de la Grâce est venu le temps sans temps, celui de votre Résurrection, celui de la renaissance, celui où tout n’est que pure Présence et pure Évidence. Posons-nous ensemble dans le Silence et l’évidence de l’Esprit du Soleil.

… Silence…

Là, en cet instant, toi qui est présent, toi qui lis et toi qui entends, établissons le Silence propice au déploiement du Verbe et à la Vérité du Souffle. Posons-nous ici et déposons ce qui n’est pas Amour, ce qui n’est pas vrai, afin que danse la Vie. Silence.

… Silence…

Que les bénédictions de tout cœur et de chaque cœur se déposent en nous.

… Silence…

Là, en l’espace de Vérité de nos Présences, peuvent surgir les interrogations et les questionnements qui appellent une réponse de l’Esprit de Vérité. Là, en cet espace, là où tu me lis, là où tu m’entends, qui que tu sois, ici ou ailleurs, je t’écoute et je t’entends, venant alors parcourir durant quelques instants le chemin de l’Éternité qui n’a ni début ni fin. Là, en cet instant, le Souffle du Verbe va se poser dans l’espace sacré de chaque cœur, afin d’y imprimer le sceau du Vrai, le sceau du véritable.

En mon Verbe qui se fera chair en toi afin que ta chair vive le Verbe, et que son Souffle t’élève jusqu’au centre de tout centre, là où la Source s’anime et t’anime. Là, en cet instant, le Verbe de l’Éternité s’exprime dans le silence de ton cœur, dans la Joie et dans la patience. Je viens faire vibrer et résonner en toi la Vérité et la Beauté.

J’écoute donc ainsi tes interrogations afin d’y apporter le Souffle de l’Esprit et le Feu igné de la Beauté. Je viens te parler de toi, non pas en ce que tu es en ce monde mais ce que tu es en tout monde, en toute vie, en tout lieu et en toute place. Alors j’écoute ta demande. Et nous honorons ensemble, ici et ailleurs, ta demande, parce qu’elle ne représente que l’expression, non pas de tes doutes mais bien plus le sens à donner, le sens du Don. Ainsi tu recevras réponse au-delà des mots prononcés, parce que les mots deviennent Verbe et le Verbe est l’incarnation de l’Esprit, ici et ailleurs.

Alors j’écoute, comme tu écoutes, la première question de ce jour.

Question : y a-t-il dissociation des différents corps, physique, émotionnel et mental ? Comment accueillir cette dissociation alors que je ressens la Grâce face aux difficultés malgré le mental ?

Fils Ardent du Soleil, ce qui t’apparaît comme dissocié n’est en fait qu’en phase de dissolution et de disparition. Alors bien sûr, par toi-même, vois les moments de grâce comme les moments privés de grâce que tu nommes « mental », parce que le mental ne peut connaître la Grâce, parce que le mental combat la Grâce, te donnant à affirmer une séparation et une dissociation entre les différentes enveloppes éphémères de ta vie en ce monde. Il n’y a que apparence de dissociation, te permettant justement de discriminer ce qui est de l’ordre du corps, ce qui est de l’ordre des émotions et ce qui est de l’ordre du mental, t’amenant toi-même à te voir œuvrant au sein de la Grâce ou œuvrant au sein du mental. Te donnant à voir avec précision et clarté, les fondements de ton placement en Éternité ou en l’éphémère.

Ainsi donc tu vois par toi-même ce qui te remplit, ce qui te vide, ce qui t’épanouit ou ce qui t’assèche. Voyant ainsi cela, tu cherches encore à utiliser les deux versants de ton être manifesté et incarné. Ceci n’a qu’un temps, jusqu’au moment où tu vivras non seulement la dissociation mais bien plus la disparition des éléments de ta nature éphémère, te donnant à voir avec plus de précision et plus de profondeur, la réalité de ton être et la réalité de la Vie. En cela tu es humain, en cela tu manifestes ce qui est juste.

Alors sache qu’il n’y a rien à faire vraiment, qu’il y a juste à être conscient, qu’il y a juste à être. Alors, le « faire » devient inutile. L’action n’est pas soutenue par tes enveloppes éphémères mais s’inscrit, comme tu l’as dit, dans la grâce de l’Éternité. Ces moments, ces instants, quelles que soient leur intensité et leur amplitude, ne sont là que pour te permettre de dissoudre l’éphémère par la puissance de l’Éternel. C’est cela que tu vois et vis en ta vie. Et ce qui est vu, et ce qui est vécu, est exactement ce qui a lieu d’être en ces temps et en ton temps.

L’Amour est Grâce. Les enveloppes subtiles et éphémères de tes corps ne sont que résistances et logiques comme en tout être humain, comme en tout frère enfermé en ce monde, à la surface de ce monde. Ce que tu vois est Vérité, ce que tu vois doit être assumé et finalement dépassé, non pas par une quelconque volonté ni par un quelconque effort ni par une quelconque explication. Alors, écoute et entends. Persiste à voir la différence et la séparation, et la distance, s’éclairant selon un jour nouveau en toi, comme pour chacun, entre l’Éternel et l’éphémère, entre l’Amour et la peur, entre la Vérité et la réalité, entre la réalité que tu vis et ce qui est réel, c'est-à-dire éternel.

Vois cela. Nourris-t’en jusqu’à n’en plus pouvoir, jusqu’à n’en plus vouloir, afin que l’un et l’autre, Éternel et éphémère, te conduisent à ta Demeure de Paix Suprême où la seule évocation de ce qui est éphémère ne peut résister à la puissance et la clarté de l’Éternité. Vois cela en toi, vois cela en chaque chose, en chaque instant, et l’ayant vu, pose-toi là où tout est simple, quoi que dise ton mental, quoi que dise ton corps, quoi que disent tes émotions, quoi que dise ton karma, cela n’est pas toi, cela ne sera jamais toi. Quoi que tu améliores, quoi que tu fasses ou à quoi que tu renonces, car l’Amour ne prive de rien, l’Amour remplit et fait disparaître toute absence ou toute insuffisance, là est la Grâce ainsi que tu le vis par instants et par moments.

Le Verbe te demande d’être la Grâce, et non pas seulement de vivre par instants la Grâce. Devenir la Grâce n’est pas un effort, cela est un relâchement, cela est une évidence dès l’instant où tu vois clairement ce qui est du domaine de l’éphémère et ce qui est du domaine de l’Éternité. Ainsi, te donnant à toi-même la possibilité de voir et de sentir la différence et les différences, alors tu ne seras plus jamais indifférent à la Grâce, la voyant en chaque chose, en chaque dissociation comme en chaque séparation, en chaque mort comme en chaque naissance, de mots, de pensées ou d’êtres, en toi comme à l’extérieur de toi.

Ainsi se découvre et se vit ce qui a toujours été là et ce qui a toujours été ouvert, et qui pourtant n’était pas vu, te donnant à voir dans toute manifestation de ta vie comme dans toute expression de toi-même ce qui est du domaine du tangible et ce qui est du domaine de l’intangible. De ce regard-là, l’intangible devient plus présent que le tangible, participant au processus de la dissolution, permettant à la Grâce, non plus seulement de te parcourir, non plus seulement de se manifester, mais afin que tu sois réellement l’incarnation de la Grâce, ici-même, en cet instant et en tout lieu.

Parce que dès l’instant où tu entends, alors la raison n’a plus lieu d’être, parce que l’être n’a plus besoin de s’enrober ou de se parer de couches éphémères et celles-ci alors, te donnent l’impression d’être dissociées et séparées. Mais cela forme un tout sur l’écran de ta conscience, entrant de manière délibérée, par la circonstance même du déploiement de la Lumière, axé à ce que tu es par fulgurance ou par instants, qui est profondément différent de ce que te donne à voir ton miroir, de ce que te donnent à voir tes frères et tes sœurs, que ce que te donnent à vivre les situations que tu vis. Écoute et entends. Vois tout cela, mais ne t’y arrête pas. Laisse œuvrer l’Œuvre au Blanc, laisse-la s’achever, laisse-la se terminer.

Et là, tel le Phénix qui renaît de ses cendres, tu assisteras, non pas à l’expérience de ta Résurrection mais à l’installation de ta Résurrection. Alors, et seulement à cet instant et à ce moment, tu réaliseras que le maître de la Lumière n’est rien d’autre que toi, Fils Ardent du Soleil. Laisse consumer et brûler ce qui ne peut tenir devant l’indicible, ce qui ne peut trouver de justification à sa propre carence parce que l’Amour efface, parce que la Grâce transforme et fait muter ce que tu croyais vers l’être accompli, ne dépendant plus d’aucune croyance ni d’aucun monde ni d’aucune relation, manifestant la pertinence du Souffle de l’Esprit, de l’Esprit du Soleil et du Fils Ardent du Soleil, dans le même rythme et dans une voix qui parle à l’unisson, au cœur de ton être, qui mettra fin enfin au sentiment de dissociation, aux idées de séparation, abolissant ainsi les frontières et les limites de ce que tu crois être tes corps.

Ainsi, tu pourras laisser s’embraser l’eau vive de l’Amour dans le Feu de ton cœur, vivant ainsi le mariage de l’Eau et du Feu. Tu ne pourras plus alors que chanter la louange au plus haut des cieux, envers la Création et ce qui l’a rendu possible, c'est-à-dire toi-même, Fils Ardent du Soleil.

Communions ici et maintenant en l’Esprit.

… Silence…

Ensemble, dans le même rythme et la même Présence, dans le même cœur, écoutons et entendons la question qui suit.

Question : toutes les âmes de cette expérience étant libérées, peuvent-elles se perdre encore ?

Personne ne s’est perdu. Il y a juste eu limitation et enfermement. Cela suffit à créer la souffrance, cela suffit à créer la confusion plutôt que de se créer soi-même.

Alors l’âme. L’âme est un médium entre l’éphémère et l’Éternel parce que l’âme tend à l’immortalité et à l’Éternité, mais elle ne l’est pas. Seule l’illusion de la personne peut mettre en avant cela et y faire adhérer. De même que le soleil ne connaît nulle restriction et nul traitement particulier à son rayonnement, ainsi en toi se trouve le même exemple, parce que tu es le Fils Ardent du Soleil. Celui qui là où il est, en cet « ici » comme en tout « ailleurs » à la surface de ce monde, laisse émaner de lui ce qu’il est, laisse émaner de lui l’Intelligence totale de la Vie.

L’âme, en ce monde, est encadrée et ne peut se perdre. Elle ne s’est d’ailleurs jamais perdue. Elle est simplement fonctionnelle selon les directives du corps ou selon les directives de l’Esprit, et parfois des deux. L’âme est un médium qui à la fois sépare (en ce monde) et qui à la fois unit (en la fin de ce monde), la Vérité. La Vérité ne peut être portée tant qu’il y a voile et tant que l’âme maintient le corps en vie à la surface de ce monde. Quand l’âme se dissout, alors il n’y a plus rien à perdre, ni même à gagner. Il n’y a plus de combat, il n’y a plus de distance, il n’y a plus de division, en toi comme autour de toi.

… Silence…

Ensemble, écoutons et entendons la question qui suit.

Question : dernièrement, j’ai eu des soucis physiques dans un sein. Des démangeaisons et brûlures, picotements autour du chakra du cœur étaient insupportables, pourquoi ?

Ce qui est insupportable, d’un côté, n’existe même pas de l’autre côté. Ainsi donc ton cœur, ton chakra du cœur, est l’interface où se réalise l’alchimie du temporaire et du définitif, où se résout l’antagonisme de l’Amour et de la peur. Le cœur est à la fois la zone de résistance et à la fois la zone d’évidence. Cela est le même processus. Que tu appelles cela grâce ou que tu appelles cela brûlure, cela te montre simplement les différents points de vue qui peuvent être vécus par chacun incarné à la surface de ce monde.

Le cœur brûle et se consume du Feu divin, de l’Esprit du Soleil et de l’affiliation à une Mère commune. L’intolérable devient l’ineffable dès l’instant où tu vois les choses depuis l’autre versant, celui qui n’est concerné en rien par ce corps dans lequel tu apparais à la surface de ce monde.

La brûlure d’Amour, la transfixion par Mikaël ou par le Christ, par Métatron ou par moi-même, par Uriel, c’est toujours le même mécanisme. La perception et le vécu n’est pas le même et pourtant il s’agit bien de la même chose. Ce qui brûle et consume d’un côté, vivifie et nourrit de l’autre côté. Car tu ne peux nourrir indéfiniment les deux versants et les deux côtés dans le même temps. Ce qui est intolérable est simplement ce qui est situé à l’intérieur des limites de ce monde. Ce qui est ineffable n’est pas à la surface de ce monde mais est pourtant inscrit en toi, qui marche sur ce monde.

De la rencontre de l’intolérable et de l’ineffable naît la Vérité et croît la Beauté. Il te faut réunir les deux côtés, les deux versants du même cœur. Cela est cette alchimie qui se déroule en toi, t’appelant pour l’instant à plus de fracas et plus d’inconfort, mais cela ne vient que de ton éphémère. Accueille et accepte sans condition ce qui vient du versant éternel. Alors la brûlure deviendra un feu exquis d’Amour qui te consume d’Amour en permanence, ne permettant plus alors d’osciller et de parcourir un versant et puis l’autre du même cœur, mais de rester toujours sur le versant éclairé, non pas pour renier ce qui résiste et est intolérable mais bien plus pour que le baume du versant éclairé réalise la même alchimie sur le versant non éclairé.

Ainsi, de cette façon, aucune ombre ni aucune résistance ne peut générer quoi que ce soit. Ainsi se libère ce qui est limité. Ainsi te libères-tu de toi-même en ces deux versants, pour ne plus voir qu’un seul versant, amenant là aussi à voir disparaître ce qui pouvait encore osciller et basculer d’un côté ou de l’autre. Écoute et entends ce que dit à ton cœur l’Esprit du Soleil, ici et ailleurs.

Ensemble, dans le cœur de l’Unique, écoutons et entendons la question qui suit.

Il n’y a plus de questions écrites.

Alors écoutons ensemble le silence de la Vérité avant de vous laisser parole pour vos questions prononcées oralement. Accueillons d’abord ce qui est déjà là, mais avec encore plus d’allégresse, de légèreté, avec plus d’intensité.

Ainsi, de chaque cœur Un se forme le cœur de l’Un en lequel résonne la symphonie de la Création. Accueillons et recueillons.

… Silence…

J’écoute et écoutons ensemble ce qui émerge de votre voix, de votre cœur, en quelque versant que ce soit.

Question : quelle est l’incidence sur la vie lorsque l’origine stellaire est Dragon et la lignée Draco, dans le déroulement des choses et le poids que ça peut représenter ?

Bien aimé, ta question suppose et implique un besoin d’identification, donc un besoin de repères. Bien sûr ces repères existent. Bien sûr, ils impliquent des conduites, des pratiques et des comportements particuliers qui se sont illustrés dans ta vie, comme dans toute vie, dès l’instant où cette origine et cette lignée est présente conjointement. Le but de ma réponse n’est pas de te fournir une réponse qui ne te serait d’aucune utilité pour ce que tu as à vivre ici-même, ne te serait d’ailleurs pas accessible dans le sens de la compréhension, dans le sens de l’histoire, et dans l’histoire de l’alchimie. Il y a simplement à accepter les évidences afin de s’en défaire, sans violence et sans résistance.

Il n’est donc pas possible de spécifier et d’expliquer ce qui est inaccessible tant qu’il existe une structure de chair. D’autant plus que l’histoire de ce que vous nommez « la chair » est directement reliée au Créateur et aux administrateurs. Il y a donc là effectivement un mystère, mais rappelle-toi que même tes lignées, ainsi que ton origine stellaire, ne sont là que pour te montrer et te démontrer leur véracité, car mettant la mise en œuvre de leurs fonctions au sein de l’Éternité et de l’Êtreté. Mais au-delà du besoin de repères et de cadre au sein de ta conscience, cela peut apporter une certaine forme de force, mais aussi une certaine forme de faiblesse, car en ce monde où tu es, chaque chose a son image, chaque chose, chaque principe existe en son opposé, c’est la loi inévitable de ce monde que tu le nommes yin/yang, que tu le nommes bien/mal, que tu le nommes mâle/femelle, que tu le nommes action/réaction, quelle que soit la façon dont tu le nommes cela ne fait que traduire le besoin de se repérer, et donc de s’orienter.

Il y a affinité, il y a résonance, il y a évidence, mais n’en reste pas là. Arrive jusqu’à la Transparence où même l’origine et la lignée, même se révélant de façon abrupte, véridique et totale, ne sont que des supports. Ils sont là, ces supports, pour te permettre de transcender et de dépasser l’ensemble de ces éléments, l’ensemble de ces lignées car l’Unité, l’Absolu, la Présence Ultime sont stabilisés et recentrés par les lignées et les origines.

Ainsi donc je t’invite à regarder d’où vient la nécessité de repérage et de cadrage, non pas dans ton historique ni même dans ton origine, bien que celle-ci y contribue, je t’invite à dépasser cela. Je t’invite donc à dépasser le cadre et le repère, de faire le saut dans l’Inconnu, de faire le saut où les repères ne peuvent plus subsister et où la notion de cadre ne veut plus rien dire. Parce que le cadre est spécifique de ce monde, et que l’évolution de la Vie, et non pas ton évolution parce que tu es parfait, mais le déploiement de la Vie par les sphères créatrices te donne l’occasion de vivre et de parcourir ce que tu as envie, ce que tu souhaites.

Ici en ce monde, là où tes pieds sont posés, se révèlent bien sûr beaucoup d’éléments, mais ces éléments, en résonance avec les lignées et les origines stellaires, n’ont que peu de poids parce que dès l’instant où cela se révèle, dès l’instant où tu fonctionnes, en le sachant ou pas, en t’appuyant sur les lignées et leurs caractéristiques élémentaires, ne sont là que pour te conduire à l’ultime endroit, et non pas pour s’y attacher mais simplement pour le savoir en tant que composantes de ton être ayant ses effets en ce monde et ayant aussi d’autres effets, totalement différents voire totalement opposés du côté de ton Éternité.

Ainsi, n’ayant accès qu’à ce que veulent bien te délivrer cette lignée et cette origine, il te convient de ne pas figer, de ne pas arrêter, de ne pas cristalliser, quelle que soit l’importance de cette origine, quelle que soit l’importance de cette lignée. Parce que ton corps est un corps de chair et que la chair a à voir avec les Dragons, forme aboutie la plus dense et la plus parfaite au sein de la chair, de l’expression des éléments. Chaque élément résonne à un Verbe spécifique qui est le nom de l’archétype de l’élément. Chaque élément résonne à tes affects en ce monde, chaque élément donne les clés pour agir en ce monde, et pour se voir agir, mais tout cela n’a qu’un temps, qui est le temps de la superposition des deux versants ou si tu préfères, de l’Éternel et de l’éphémère, t’amenant à conscientiser, à voir et à repérer ce qui est de l’ordre de ce qui ne change jamais et ce qui est de l’ordre du mouvement de la Vie, en ce monde comme en tout monde.

Je n’invite personne, et toi en particulier, à aller fouiller ailleurs qu’en dehors de ce qui se présente de manière libre et spontanée sur l’écran de ta conscience. Les lignées, de même que l’origine stellaire, donnent comme je l’ai dit un cadre et un éclairage permettant de soupçonner, ou de vérifier, la réalité des deux versants du cœur, la peur ou l’Amour, mais non plus seulement en les voyant et en les isolant mais bien plus comme une invitation à oublier tout cela, en tout cas au niveau du mental et des pensées. Il te faut accepter de perdre tout repère. Il te faut accepter le sacrifice de certains de ces repères, non pas comme une perte mais bien plus comme une transcendance et une élévation de ce qui appartient à la chair plutôt qu’à l’Esprit.

… Silence…

J’écoute le cœur qui a à poser une question.

Il est l’heure de l’alignement.

Fils Ardent du Soleil, ne sommes-nous pas suffisamment alignés ? Ne sommes-nous pas suffisamment ensemble et Un ? Alors continuons à nous aligner, et continuons à nous écouter.


Question : pourriez-vous parler de la fête du Wesak ?

Qu’est-ce que la fête du Wesak ? Telle qu’elle vous est présentée en ce monde, elle représente l’illumination et la sagesse du Bouddha. Mais l’illumination et la sagesse en ce monde ne sont que folies aux yeux du Christ. Le Christ vous disait : « Quand vous serez deux réunis en mon nom, je serai parmi vous. ». Que fait le Wesak ? Il entraîne l’adhésion à une pleine lune particulière, se reproduisant et donc se commémorant chaque année.

Il en est de même pour toute commémoration mais la commémoration est faite pour vous éloigner de la réalité de qui vous êtes. Quelle qu’en soit la présentation, quelle qu’en soit la beauté, quelle qu’en soit l’histoire, même la plus extraordinaire, comme celle du Bouddha ou celle du Christ ou de tout autre enfant du Soleil, a toujours été transformée en ce monde, là où tes pieds sont.

Cette transformation n’est pas une transformation ni de l’histoire ni de la réalité de la pleine lune, mais la transformation consiste avant tout et surtout à dériver la conscience vers autre chose que sa Liberté, vers autre chose que sa Libération. Car la commémoration, quelle qu’elle soit, même d’un mariage, même d’un décès, même d’une naissance, fut-elle la plus prestigieuse d’entre elles, vous empêche l’accès à la Liberté. Certes cela vous nourrit, certes cela vous alimente, certes la commémoration fait partie de ce que vous nommez mémoire et souvenirs. Ne trouvez-vous pas bizarre qu’il faille commémorer quelque chose d’historique plutôt que de commémorer la Vie qui, elle, est présente non pas chaque année mais à chaque fraction de temps qui s’écoule en ce monde. Ainsi est la falsification.

Elle vous emmène vers un idéal, elle vous emmène vers quelque chose ou quelqu’un à imiter ou à ressembler, fédérant ainsi dans la commémoration un nombre d’âmes toujours plus important. Que cela soit dans le cercle familial pour une naissance ou une mort, que cela soit le cercle le plus large de l’humanité, la commémoration vous replace dans la conscience et l’énergie du passé vous faisant miroiter un avenir meilleur. Et cela est fait sur terre tous les ans, depuis des temps anciens. Cela concerne aussi bien le Wesak que le jour de Noël, que n’importe quel jour fêté pour une raison ou pour une autre. Parce que fêter et commémorer quelque chose vous prive subtilement de votre liberté essentielle de ne dépendre d’aucune circonstance, d’aucune date ni d’aucun évènement, et surtout passé.

La structure de l’enfermement est telle que dès qu’il y a commémoration, il y a oubli de l’Éternité. Cela se produit à votre insu et à votre détriment. Alors je vous invite, que cela soit pour cette fête comme pour tout anniversaire, à sortir là aussi du temps. Alors célébrez le Wesak chaque minute, alors célébrez ce que vous voulez, mais non pas par rapport à une histoire mais par rapport à la célébration de l’instant qui ne connaît aucune histoire.

Ainsi donc il est très facile, là où vous êtes, posés sur ce monde, de vous emmener là où vous ne voulez pas aller en vous faisant croire l’inverse. Mais tant qu’il existe la moindre croyance en un jour donné, à une histoire donnée, fut-elle la plus authentique, le simple fait qu’elle se soit déroulée dans ce qui est nommé le passé, alors que tout se déroule dans le même temps, ne fait qu’entretenir la division et la séparation.

Vous pouvez commémorer toutes les naissances, vous pouvez commémorer au sein de toutes les religions, vous pouvez commémorer au sein de votre cercle familial, mais l’anniversaire comme le souvenir, comme toute fête, ne fait que vous rappeler de la manière la plus subtile et je dirais en vos termes, la plus tordue possible, votre absence de Liberté.

Être Libre, c’est ne plus être dépendant, de votre histoire comme de toute histoire, c’est célébrer chaque minute et non pas attendre que d’autres aient décidé de célébrer, à un jour donné, tel évènement pour soi-disant en bénéficier. Si cela était vrai, mais vous seriez, la totalité des frères et sœurs humains de cette terre, tous déjà Libres. Parce que la Vérité vous libère et que le souvenir vous enferme. Se libérer de cela, c’est voir la chose la plus subtile, la plus invisible, et pourtant la plus pernicieuse qui soit dans les cycles d’enfermement.

Soyez Libre. Soyez libre de toute date. Soyez libre de tout souvenir ou de toute commémoration. Ne soyez pas affecté ni impacté par quelque célébration du passé que ce soit, et pour cela il n’y a pas d’autre solution que de célébrer la Vie et non pas l’histoire.

… Silence…

Saisissez-bien que je ne nie aucunement la réalité de l’histoire ou la réalité de l’énergie ou de la Lumière qui se déverse en ces occasions, mais que je mets en doute fortement l’utilité quant à ce que vous êtes en Vérité et en Éternité, bien au contraire.

Pour vous remplir, il faut vous vider. Pour vous remplir, il faut ne pas être affecté par quelque circonstance mémorielle que ce soit, la vôtre comme de tout autre. Parce que tout se déroule dans le même temps. Et les dévoilements actuels vous donnent, à beaucoup d’entre vous, la capacité à vivre, non pas pour y adhérer mais pour le voir, des évènements de votre propre passé en cette vie comme en d’autres vies. Auriez-vous l’idée de célébrer cela ? Auriez-vous l’idée tous les ans de vous rappeler cela ?

Être Libre, être un digne Fils Ardent du Soleil, un Kiristi, n’a besoin de rien d’autre que d’être cela. Tout le reste devient superflu, inutile et freinant. Même si durant un temps certains humains ont eu besoin, ou ont encore besoin, de s’adosser à ces commémorations, à ces rites et à ces rituels, à ces histoires, à ces modèles. Mais à un moment donné, il te faudra aussi faire le deuil de tout modèle et de tout système, comme de toute histoire. Ceci est la seule façon d’être Libre.

La vraie mémoire est celle de votre Éternité, et elle n’a rien à voir avec la mémoire éphémère et illusoire de ce monde, surtout s’il s’agit de grands êtres ayant parcouru de leurs pieds ce monde. Parce que là aussi, à travers la commémoration, vous figez l’histoire, vous figez la Lumière. Or la Vie ne peut être figée par rien. Et si vous êtes la Vie, et si vous êtes Libre, vous ne pouvez accepter d’être figé par une date, quelle que soit l’énergie dont elle est porteuse.

Là aussi, à travers cette fête comme au travers des lignées, comme au travers d’éléments qui se manifestent de manière générale et de plus en plus intense dans vos vies humaines, vous donnent à voir l’éphémère, vous donnent à voir ces mémoires qui parfois étaient réellement dissolues et qui se ré-impactent aujourd’hui à votre conscience, qui se remontrent alors qu’elles ne se montraient plus.

Cela participe du même processus de la Liberté, de la Libération. Osez franchir ces barrières, ces conditionnements et ces voiles en n’adhérant à rien ; en n’adhérant à aucune commémoration mais en fêtant la Vie chaque minute, vous vous rendez Libre. Vous sortez de l’esclavage spirituel lié à des grands êtres qui ont pourtant apporté réellement quelque chose, mais le Christ n’a-t-il pas dit: « Ce que je fais, vous en ferez, et de bien plus grandes encore. ». Ne faites pas de mes paroles une religion, disait-il.

Aujourd’hui l’Église n’est plus (et d’ailleurs n’a quasiment jamais été) ni dans un lieu dit sacré, ni dans un lieu où est passé un être lumineux, même si sa Présence est réelle bien longtemps après sa mort et le départ de ce corps sur ce monde. N’en faites pas un lieu figé parce que retrouver la mémoire, célébrer une naissance ou une mort, même de l’être le plus proche de la Source ayant parcouru ce monde, ne veut rien dire aujourd’hui.

Vous êtes donc (et vous serez de plus en plus) invité, non pas par mes mots mais par les circonstances de ce que vous avez à vivre, à vous dépouiller de tout ce qui jusqu’à présent pouvait vous sembler évidence et utile, afin d’être Libre, afin de ne plus vous appuyer sur quelque histoire que ce soit, sur quelque karma que ce soit ou sur quelque relation que ce soit, même entre nous et vous, entre moi et chacun de vous.

La Vie est Libre, elle ne peut être enfermée dans un souvenir quelconque ou dans une commémoration quelconque. L’Esprit du Soleil, la matrice Christique, les Archanges, les Anciens et les Étoiles, vous ont invités graduellement, progressivement, à découvrir l’Autonomie, la Responsabilité, qui sont les garants de votre Liberté.

Aujourd’hui, que vous l’ayez accepté, que vous ayez adhéré ou pas à nos dires ou à d’autres dires, vous devez les prouver par vous-même, et seulement par vous-même. Je ne peux que simplement attirer votre attention sur ce qui est fête, sur le principe même de la commémoration, sur le principe même des fêtes cycliques se reproduisant annuellement, comme autant d’éléments limitant et freinant elles aussi la Liberté en ce monde, et la Liberté hors de ce monde qui vous est acquise. À vous de voir, à vous de constater.

L’intensité et la puissance de cette pleine lune se renforcent, comme vous l’avez constaté, d’année en année, et cette énergie, cette conscience, n’est pas la Liberté, elle est l’enfermement, elle est l’illusion menée à son paroxysme, tellement bien présentée, tellement bien communiquée, tellement bien perçue qu’à aucun moment vous ne pourriez voir ce qu’il y a de l’autre côté, même si certains d’entre vous aujourd’hui en ont pris conscience.

Si vous avez ne serait-ce que parcouru les enseignements des écrits sur la non-dualité, il vous sera très facile de comprendre que toute fête et toute commémoration ne vous conduit qu’à la répétition du scénario passé, à leur fixité et à la difficulté de plus en plus grande de vous en libérer, et par là même de vous libérer. La commémoration enferme et oblige votre âme, si celle-ci est présente, dans un chemin de perfection matérielle en ce monde, qui bien sûr ne sera jamais atteinte, et vous fait oublier l’essentiel : vous êtes l’Esprit de Vérité.

Mes mots ne sont pas durs, je vous invite simplement à vérifier par vous-même ce qui se déroule en vous, durant ces périodes de commémoration, quelles qu’elles soient. De ne pas adhérer, et de ne pas rejeter, mais simplement de voir et de percevoir, et de sentir, ce qui se vit dans ces moments-là.

Je vous invite à un moment de Silence. Je vous invite en moi, comme je m’invite en vous, afin de célébrer la Vie, en l’accueil de l’unique Vérité.

… Silence…

Il avait dit : « Je suis la Voie, la Vérité et la Vie. » et je vous dis : « Vous êtes la Vérité, la Voie et la Vie. ».

… Silence…

L’Esprit du Soleil rend grâce à votre accueil. Fils Ardents du Soleil, à bientôt.



* * *  



2 – O.M. AÏVANHOV

Questions/Réponses
  



Eh bien chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver. Je me réjouis de trouver certains d'entre vous qui ont déjà écouté mes paroles. Permettez-moi tout d'abord de vous transmettre toutes mes bénédictions, tout mon Amour en ce mois de mai qui est déjà entamé, n'est-ce pas, et qui, je dirais, va vous amener à vivre des réjouissances, si je peux dire, diverses et variées un peu partout sur cette planète.

Voilà que nous allons échanger, il paraît que vous allez poser des questions. Il paraît aussi que j'ai que deux heures parce qu'après je dois laisser la place aussi à l'Esprit du Soleil. Je précise tout d'abord que nous allons accueillir ensemble, vous et moi, d'abord l'Esprit du Soleil avant d'écouter vos questions et de mettre l'ensemble des personnes qui sont ici, des frères et des sœurs, dans la même vibration, si je peux dire et la même conscience, et surtout la même écoute. En espérant que les questions que vous posez, et les réponses que nous ferons, vous aideront à vous ajuster en quelque sorte vous-mêmes avec ce qui se déroule en vous comme à l'extérieur de vous durant cette période. Alors tout d'abord, nous faisons un moment de silence pour accueillir, si je peux dire, l'Esprit du Soleil en chacun de nous.

... Silence...

Bien. Alors tous ensemble nous allons maintenant écouter d'abord les questions que vous avez. Je crois que y en a qui sont écrites d'abord et ensuite je répondrai. À la fin de cette question, s'il y a des questions qui émergent par rapport à cette réponse concernant cette première question, vous pouvez aussi intervenir avant qu'on passe à la deuxième question écrite.

Alors j'écoute mon scribe à côté.

Question : dans la journée, les phases de disparition interviennent souvent vers 11h ou 17h. Pourquoi ?

Alors cher ami, comme tu l'as remarqué, il y a effectivement des moments de disparition. Ces moments de disparition sont fonction, bien sûr, de beaucoup d'éléments. Ils sont à la fois fonction d'éléments astronomiques, à la fois fonction de ce qu'on avait appelé la noosphère de Gaïa, c’est-à-dire les restes de la structure mentale correspondant à l'ancien monde, si je peux dire aujourd'hui, qui ont une espèce de compétition entre la Vérité et l'illusion. De la même façon la terre elle-même, à travers son noyau cristallin, lance des impulsions particulières. Si vous avez été attentifs aussi, vous remarquez qu'il y a des moments où les sifflements d'oreille, le Chant de l'âme, le Chant de l'Esprit ont des tonalités différentes. Vous avez l'impression d'être piqués ou transpercés en divers endroits du corps. Et effectivement, il y a une intensification qui se produit tous les jours, et vous l'avez remarqué, à 17h, à partir de 17h. Parce que nous rentrons dans le dernier quartier du soleil.

Le soleil se lève, monte, arrive à son apogée et redescend. Nous pouvons, de la même façon que pour la lune, identifier quatre quartiers solaires dans la même journée et le dernier quartier solaire commence effectivement, depuis déjà un ou deux mois, approximativement autour de 17h, ce qui peut se traduire pour vous par une accentuation de vos perceptions, où que celles-ci soient situées dans votre corps ou dans votre conscience.

À 11h par contre, je pense que c'est quelque chose qui te correspond plus spécifiquement par rapport, je dirais, à la régulation des flux vitaux et vibraux qui vous parcourent dorénavant en totalité. Et selon la proportion de feu vital restant et l'intensité du Feu Vibral qui est fonction des circonstances, entre autres dont je viens de parler, il est évident qu'en vous se résument aussi un certain nombre d'éléments. Les manifestations, comme vous le vivez à la surface de votre corps comme à l'intérieur de votre conscience, se retrouvent bien sûr dans ce qui se passe au niveau de la surface terrestre, en particulier l'aération qui se fait de la terre, parce que la terre elle aussi elle a chaud, elle transpire et elle ouvre ses pores (pas seulement dans les volcans) pour évacuer en quelque sorte ce Feu Vibral qui coule à flot maintenant depuis le cosmos, depuis votre cœur et depuis la terre.

Donc bien sûr il y a des horaires, de même que j'avais parlé de ce mois de mai où il y a bien sûr beaucoup de choses non plus dans les manifestations, je dirais, incongrues comme je vous avais prévenu, mais directement, je dirais plutôt, dans les alignements ou les ajustements très fins de votre conscience, de votre emplacement, comme pour l'ensemble de la terre, toutes les consciences qui y sont présentes.

Donc bien sûr vous remarquez que dans ce dernier quartier solaire, donc à peu près 17 heures (même un tout petit peu plus tard dorénavant parce que la durée des jours a rallongé), vous allez observer une intensification de vos perceptions qui vous sont propres. Si c'est les picotements, vous allez en avoir plus, si c'est les sifflements d'oreille, vous allez en avoir plus, si vous sentez le cœur, vous allez le sentir encore plus fort, et plus précisément durant ces tranches horaires, c’est-à-dire de 17 heures au coucher du soleil et bien sûr ça continue, parfois même jusqu'au moment du coucher voire même dans la nuit.

Et le matin, vous retrouvez une énergie, je dirais, plus ou moins conventionnelle, habituelle, pour faire ce que vous avez à faire. Certains vont se trouver effectivement appelés littéralement par la Lumière à d'autres moments. Et vous savez qu'il faut, bien sûr, au moment où ça vous arrive, respecter un minimum cela. Parce que quoi que vous fassiez, je vous rappelle, dans ce Face-à-Face que vous vivez, à chaque minute se posera la question de votre Éternité et de votre éphémère au sein de ce corps, avec parfois de plus en plus d'acuité, de plus en plus d'éléments sensibles qui vont se produire dans votre conscience, qui vous interpellent bien sûr, et qui vous appellent aussi à voir autrement, à être plus vaste, plus grand et plus transparent.

Voilà pourquoi, effectivement, vous remarquez d'abord des accentuations des processus lors du dernier quartier du soleil de la journée, mais aussi la nuit, et pour d'autres à certains horaires qui ne semblent pas synchrones, je dirais, avec l'ensemble des frères et des sœurs, parce que là y a peut-être du travail qui se fait, de réajustement plus précis et plus fin par rapport à ces superpositions entre l'éphémère et l'Éternel. C'est ce que vous vivez précisément en ce moment. Vous l'avez peut-être remarqué, quels que soient les symptômes, les manifestations que vous présentez, celles-ci ont toutes les chances d'être modifiées et amplifiées durant cette période qui est la période de l'alignement majeur avec vous-même, avec l'Éternité, avec la Source, avec Marie, avec nous tous.

C'est le moment où vous découvrez peut-être l'unicité, je dirais pas l'Unité mais l'unicité du vivant, vous donnant à vivre des synchronicités ou des obstacles tout-à-fait surprenants par rapport à ce que vous avez l'habitude de vivre dans votre déroulement habituel mais aussi intérieur de la conscience au sein de ce monde. La question c'était ça, je crois, hein? Y a-t-il des questions par rapport à cela ou on continue ?

... ...

Alors si personne se manifeste, tu peux lire la question suivante.

Question : quand je porte mon attention sur les Triangles de la Terre, de l'Air et de l'Eau, c'est toujours le Triangle du Feu qui se manifeste d'abord, voire la petite Couronne de la tête. Pourquoi ?

Je répondrais simplement, pourquoi pas ? Vous avez tous, comme en astrologie, vous êtes constitués bien sûr d'eau, de vide, de conscience, dans ce corps. Mais vous êtes constitués aussi des éléments. Vous savez qu'en astrologie, chaque position planétaire dans telle maison et dans tel signe donne précisément les pourcentages, quand vous regardez l'ensemble du ciel, de vos constituants élémentaires. Alors si vous avez plus de Feu, le Feu va se manifester de façon privilégiée. Mais aussi vous remarquez effectivement que le Triangle de Feu, pour certains d'entre vous (pas tous), est beaucoup plus actif que les autres. Pour d'autres ça va être la Terre, pour d'autres ça sera jamais le même. Parce que chacun d'entre vous avait, je dirais, un métabolisme de la Lumière, de réception, de digestion, d'encaissement même parfois de la Lumière vibrale au sein de cette structure éphémère.

Certains d'entre vous doivent porter, avant le Face-à-Face final et l'Appel de Marie, encore plus de Lumière et laisser passer encore plus de Lumière au travers d'eux. Parfois ça peut donner l'activité préférentielle d'un Triangle plutôt que d'un autre, ou en tout cas sa perception. Quant au niveau de vivre la pointe en haut ou en bas, vous remarquerez que cela ne concerne pas seulement le Triangle de Feu, mais aussi par exemple le Triangle de la Terre qui était pointe en bas et qui se retrouve pointe en haut. La pointe est plus ou moins mobile. La base est plus ou moins vibrante et plus ou moins extensible. Donc si vous voulez, chacun va présenter des mécanismes énergétiques, des mécanismes vibratoires qui vont être fonction de ce que ce frère ou cette sœur est capable de vivre, d'encaisser à ce moment-là.

Je vous rappelle aussi qu'il avait été dit que les Appelés seraient marqués au front, ils vivraient l'onction du Seigneur à travers l'arrivée du Christ, par Métatron derrière, par Mikaël devant et par Marie ou par les Étoiles ou par nous, Anciens. Vous allez constater que Christ va se manifester aussi de cette façon-là. Alors pas toujours avec des mots mais des moments, par exemple, où vous pouvez manifester d'un coup une disparition subite, un frissonnement qui vous prend de partout, qui vous secoue le corps ou encore le cœur qui se met à vibrer ou à chauffer, ou encore l'Onde de Vie qui se réactive, ou les pressions ou les sifflements dans les oreilles qui se modifient.

Tout ça traduit l'approche du Christ et l'approche de Marie et donc l'approche de votre Face-à-Face avec vous-même, avec l'Éternité. Et tout cela se produit, bien sûr, durant cette période. Et donc je dirais, et je redis, ce sont des ajustements fins, extrêmement précis, qui vont vous aider à vivre ce qui est à vivre et surtout, pour certains d'entre vous, vont faire apparaître, au sein même de la manifestation et de l'incarnation où vous êtes, des Présences spirituelles, des manifestations tout-à-fait inhabituelles au sein de ce monde falsifié, bien sûr.

Et donc vous commencez à toucher de plus en plus ce que nous, nous appelons le Merveilleux, même si pour certains d'entre vous ça fait ressurgir, je dirais, des peurs ou des frayeurs ou des interrogations. Parce que tout cela se déroule bien sûr en différents endroits de la conscience, en différents endroits du corps, en différents pays et tout ça s'alchimise, si vous voulez, en fonction des capacités d'assimilation de votre corps, de la noosphère de la terre, de Gaïa, mais aussi des groupes d'êtres humains constitués. Et vous remarquez d'ailleurs, si par exemple vous avez l'occasion de parler entre vous, vous demandez si vous connaissez vos lignées et vous verrez que certaines lignées sont plus vibrantes ou certaines origines stellaires sont plus vibrantes à certaines heures.

De la même façon que dans les médecines énergétiques, en médecine chinoise ou d'autres, vous avez des horaires de manifestation de la circulation d'énergie dans des méridiens, dans des chakras, etc., etc. Sauf que là, de la même façon, vous avez des manifestations du Feu Vibral, de la Lumière, de son Intelligence, qui va se manifester à vous et s'accompagner de diverses choses. Bien sûr, on ne peut pas passer en revue l'action de tous les Triangles ou de toutes les Portes au niveau du corps. L'important n'étant pas les explications mais bien sûr de vivre cela avec je dirais, le plus de disponibilité possible en fonction bien sûr de vos obligations ou de vos engagements, quels qu'ils soient. Mais cela va se faire, je dirais, de plus en plus fréquemment et avec de plus en plus de puissance. Mais c'est tout-à-fait logique, nous vous l'avions annoncé.

Donc bien sûr que vous pouvez expliquer pourquoi le Triangle du Feu est plus présent à travers les lignées, pourquoi il est plus fixe ou plus la pointe en haut que la pointe en bas. Ça veut pas dire que le retournement ne s'est pas fait, puisque si vous sentez les Triangles, quels qu'ils soient, de la tête ou l'une des Couronnes, vous avez vécu le retournement et vous en avez même vécu énormément je dirais, entre l'Éternel et l'éphémère. Vous dansez une espèce de danse où vous cherchez consciemment ou inconsciemment à vous ajuster vous-même avec la Vérité et non pas ce qui peut être dit ou vécu en ce monde. Mais ce que vous avez à manifester dorénavant en ce monde, quel que soit votre âge, quelle que soit votre situation affective, professionnelle, la Vie va vous mettre de plus en plus des éclaircissements. Ces éclaircissements, vous pouvez parfois les appeler des bâtons dans les roues pour vous empêcher d'avancer, mais peu importe. Ce qui se déroule n'est que la traduction de cette mise en condition si je peux dire, finale, avant le charivari de la terre et l'Appel de Marie.

Donc bien sûr on va pas développer toutes les fonctions parce que cela nous emmènerait à la fois très loin mais surtout que devant l'inéluctabilité de ce qui se déroule, cela ne sert plus à rien. C'est comme si vous expliquiez à un mourant que par exemple son cœur va s'arrêter de telle façon, que son cerveau va s'arrêter de telle façon, qu'il va avoir froid, qu'il va frissonner, bref tous les symptômes du départ. Mais cela, bien sûr, c'est à vous de le vivre, avec vos spécificités et surtout en laissant, je dirais, travailler ce qui travaille sans vous en mêler, sans bien sûr, au moment où ça se produit, je parle pas de maintenant justement mais je précise les conditions, je dirais, les plus favorables à ce que vous viviez totalement ce que vous avez à vivre.

N'oubliez pas aussi que dans la période de l'appel, conscient ou inconscient par rapport à votre assignation vibrale, il y a aussi des réajustements pouvant se traduire par des évènements qui font irruption dans votre vie, comme ça, sans que vous n'ayez rien demandé, agréables comme désagréables d'ailleurs. Et tout cela fait partie de l'Intelligence de la Lumière. Tout cela c'est le déroulement, je dirais, normal au sein de la Multidimensionnalité. Bien sûr vous êtes encore limité par ce corps, vous êtes encore limité par certaines croyances qui ne sont plus des égrégores mais je dirais des édifices mentaux auxquels tous vous avez, et nous avons, adhéré, et qui font partie à la fois de l'éducation mais de l'ambiance collective de la terre. Tout cela, vous avez à le traverser, à le voir et à le plus possible accueillir ce que la Vie vous offre, dans un sens comme dans l'autre.

Et plus vous serez comme cela, plus vous pourrez superposer le corps physique, les corps subtils et le corps d'Êtreté. Et donc vivre, je dirais, dans cette harmonie totale du Soi qui est définitivement établi au sein de l'Infinie Présence. Et qui se traduit par des mécanismes intérieurs, une capacité à voir les choses sans réfléchir, sans vous interroger, non pas tant pour vous-même par exemple, mais pour ce qui se déroule sur ce qui vous est donné à voir sur l'écran de votre conscience pour un frère, une sœur, une situation, un mari, une femme ou un enfant. Tout cela est en train d'apparaître, tout cela vous est délivré durant cette période afin que vous voyiez réellement les jeux qui se produisent au sein de la conscience.
Ah oui, faut respecter un temps d'intégration de l'Esprit du Soleil à chaque fois. Quelques secondes.

... Silence...

Je crois que nous pouvons écouter la question suivante.

Question : pour mettre Christ devant, il faut activer les quatre Cavaliers de la tête dans un certain ordre : Terre, Eau, Feu, Air. Peut-on les activer par la pensée ou y a-t-il une autre méthode très rapide ?

La seule façon de mettre Christ devant, c'est la plus rapide, c'est effacer la matrice falsifiée de votre corps et des structures qui sont en vie ici-même en ce monde, et laisser la matrice Christique prendre possession en totalité de vos structures éphémères afin de libérer votre conscience. C'est ce qui se produit déjà quand vous percevez de manière spontanée certaines Portes, certaines Étoiles, certains Triangles à certains horaires, comme nous venons de répondre.

Donc, la façon la plus rapide, ce n'est même pas de penser à Christ, c'est de devenir soi-même Christ en s'effaçant devant la majesté de l'Amour et de la matrice Christique de Liberté. Donc oui, c'est la façon la plus rapide. Mais avant d'arriver à ce « plus rapide », le mental ne peut pas comprendre. Donc y a que l'expérience de la vibration, l'expérience des relations que vous menez avec l'extérieur qui va vous permettre de peaufiner comment se déroule l'effet de mettre Christ devant. Mais effectivement l'histoire d'activer tel Triangle ou d'émettre la pensée de mettre Christ devant, au bout d'un certain temps (qui est variable pour chacun de vous), vous allez constater que ça vient spontanément et sans effort. C'est justement dans ces cas-là que tout est facile, que tout est évident. Vous avez même plus à désirer quelque chose. Parce que si vous émettez une intention qui est en accord avec l'Intelligence de la Lumière, que va-t-il se passer? Cela s'actualisera très rapidement au sein de ce monde. Cela s'appelle la co-création consciente. C'est exactement cela que vous réalisez.

C'est pour ça qu'il vaut mieux faire attention à ce que vous pensez, parce qu'on dit toujours, vous savez bien : il ne faut pas juger, il ne faut pas condamner. Mais si vous avez eu la pensée même, même sans parler, même sans juger, même sans condamner, si vous émettez une pensée qui est contraire à la Lumière, vous allez le sentir passer de plus en plus vite. C'est pas une punition, c'est juste pour vous permettre de voir de plus en plus clair ici-même, là où vous êtes, dans le fonctionnement de votre propre conscience.

Dans cette superposition, si vous le vivez, dans le corps d'Êtreté lui-même si l'âme est complètement dissoute, ou dans la personnalité si vous connaissez rien de tout ça encore. Mais tout ça se réalise avec facilité et de façon de plus en plus évidente pour ceux qui le vivent. Ceux qui ne le vivent pas encore vont se servir de béquilles, comme on dit. Ils peuvent se servir des cristaux, ils peuvent se servir de ce qu'ils veulent. Mais à un moment donné, effectivement, tout cela se fera entièrement automatiquement. C'est exactement d'ailleurs comme cela que ça se passe dans toutes les autres dimensions.

La co-création consciente est instantanée puisqu'elle ne connaît pas le temps. Et en ce monde, comme vous étiez soumis au temps linéaire des mondes carbonés enfermés, vous ne pouviez pas vous rendre compte de la causalité. Parce que souvent il se passait des vies entières, voire des cycles entiers, avant que la problématique ou la récompense, on l'appelle comme on veut, c'est pareil, les résultantes karmiques se manifestent. Aujourd'hui, les délais sont extrêmement courts et aussi deviennent quasi simultanés. Vous pensez à telle chose, telle chose se réalise. Vous l'avez pas demandée pourtant, vous n'avez même pas pensé à mettre Christ devant. Et quand ça, ça se réalise, c'est que bien sûr votre matrice Christique est déjà là. Sinon y a aucune raison que la co-création consciente se manifeste de façon aussi rapide, aussi instantanée, dans tous les secteurs ou pour certains secteurs de votre vie.

Je vous avais dit, voilà un peu plus d'un mois, que vous auriez des surprises durant les mois d'avril et de mai, que vous constateriez beaucoup de choses que vous n'aviez jamais constatées avant. Tout cela parce que votre perception vibrale et aussi votre perception de l'énergie vitale, même altérée, vous devient de plus en plus sensible et je dirais même dans certains cas, pour les énergies inversées, ça devient directement insupportable. Alors cela n'est pas fait pour vous amener à tuer quelqu'un ou à foutre des baffes ou à essayer de résoudre au plus vite une situation ou à vous en échapper. C'est juste pour vous montrer ce qu'est, en vous-même et à l'extérieur de vous, l'action de la Lumière dans les univers Libres.

... Silence...

Bien, alors nous allons pouvoir continuer à lire ces questions.

Question : concernant l'action de l'activation des Triangles sur le cœur, quel Triangle est concerné pour le système endocrinien et le système nerveux ?

Ils sont tous concernés, à des degrés divers. C'est comme si vous me demandiez, dans les éléments constitutifs de l'ADN, quel était l'élément qui s'activait. Les quatre éléments sont nécessaires. Bien sûr, chacun des Triangles et chacune des fonctions des Portes et des Étoiles de votre corps apporte certaines spécificités, mais il n'y a pas d'ordre ou il n'y a pas de préférence. S'établit ce qui doit s'établir. Vous n'êtes pas encore en capacité, je dirais, de maîtriser votre corps d'Êtreté, même si vous le sentez de manière de plus en plus vivante, si je peux m'exprimer ainsi. Mais tout ça fera partie d'une étape ultérieure où vous apprendrez effectivement, débarrassé de tout ce qui est illusoire au sein des structures de ce monde, à travailler vous-même et à apprendre je dirais, non plus à marcher, mais à voler dans les dimensions.

Donc, tout cela se fait à votre rythme. Ce rythme n'est pas le même pour chacun, l'activation des Triangles n'est pas la même pour chacun. Vous avez effectivement la mise en action de certains éléments, au niveau des Triangles, qui est plus facile que d'autres, de la même façon que vous avez la quintessence des éléments sur la Petite Couronne. Certains d'entre vous vont sentir une partie de Croix, d'autres les points, d'autres les Étoiles, d'autres des Triangles sur le corps. Des manifestations qui sont toutes, toutes, absolument toutes dorénavant liées à cet emboîtement avec votre Éternité.

Vous revêtez maintenant réellement vos habits de noces, vos habits de noces pour vivre la Rencontre, avec l'Éternité, avec le Christ, avec Marie, avec nous tous et surtout, avec vous-même. Non pas dans ce que vous connaissez ici-bas en ce monde, non pas ce que vous avez pu explorer en dehors de ce corps ou en dehors de ce monde, mais bien plus ce que vous êtes en Vérité, cette Étincelle Divine, ce Créateur et cette Créature, et ces multiples Créatures en même temps. Mais tout ça c'est vous, et c'est ça qui va être à vivre. Alors pour certains d'entre vous, il faut qu'il y ait un travail d'alchimie qui se réalise maintenant; dans ce Face-à-Face, dans cette rencontre entre vos deux parts, éternelle et éphémère, y a une alchimie qui se crée. Les symptômes que vous manifestez, que ce soit au niveau du corps et de la conscience, où que vous soyez positionné, ne font que traduire la progression de la Lumière.

Alors bien sûr la progression de la Lumière, si il y a des résistances, que ça soit dans les systèmes de croyance restant sur terre, que ce soit dans vos structures, que ce soit dans votre vie, bien sûr ça va prendre un relief et une acuité plus marqués. Mais cela n'est pas là pour vous dire que ça s'aggrave mais bien plus pour vous dire que bien au contraire, ça s'éclaire. Et quand vous serez vraiment éclairé en totalité par votre cœur et non plus par le Canal Marial et non plus par l'Onde de vie et non plus par nos Présences et non plus seulement par votre corps d'Êtreté qui se superpose, mais par le cœur, le Cœur de Diamant, là vous verrez, vous re-connaîtrez, si ce n'est pas déjà fait, votre Éternité.

Et vous serez de moins en moins affecté par ce qui se déroule, je dirais autour de vous, puisque cet « autour de vous » ne sont que votre projection de conscience, de même que la projection des autres frères et sœurs, proches ou lointains. Mais tout cela ne fait partie que de la solution, si je peux dire, de cette confrontation. Et moins vous êtes présent dans cette confrontation, plus celle-ci va se dérouler avec légèreté, avec un allègement des zones de résistance ou des croyances qui peuvent encore rester enkystées dans votre conscience ou dans votre corps.

... Silence...

Bien. Alors nous allons pouvoir écouter, si vous le voulez bien, sauf si y a des questions orales, la question suivante.

Question : pour une forte pression sur le front en situation de stress, j'ai tout essayé : les Triangles, le cœur, la respiration. Au bout d’un moment, c'est parti avec la réfutation. Comment faire autrement ?

Comment faire quoi ? Faire disparaître quoi? Le fait d'être gêné ? Mais qui est gêné ? C'est la personne, bien sûr, qui est gênée. Alors bien sûr vous avez des processus vibratoires, que ce soit sur le front comme tu poses, ou parfois dans un orteil, ou dans n'importe quelle Porte ou région du corps ou de la tête. Vous avez cette fulgurance qui apparaît mais d'abord, pourquoi tu veux faire disparaître ça ? C'est la question qu’il faut se poser. C'est pas comment je vais faire disparaître tel Triangle, telle chaleur ou telle chose.

Il est pas question de donner une technique ou de trouver une technique. Il est question de se voir traverser cela et de le traverser réellement. Vous allez apprendre, si ce n'est pas déjà le cas maintenant, que les règles sont en train de changer profondément, et c'est indispensable avant le Choc final. C'est indispensable que beaucoup d'entre vous, de la même façon que vous avez ancré, semé la Lumière, que vous soyez dans une stabilité et une Transparence totale pour en quelque sorte, si je peux m'exprimer ainsi, porter la croix comme le Christ l'a fait. Non pas pour vous faire crucifier mais pour littéralement encaisser ce qui est à encaisser.

Je vous rappelle que chacun d'entre vous est le même que l'autre. Donc si l'autre se manifeste à vous violemment ou si vous-même vivez une perception désagréable sur un Triangle, sur un élément, sur un orteil, où que ce soit, pourquoi voulez vous encore chercher une sédation ? Traversez cela, soyez lucide avec de plus en plus d'acuité. Si vous êtes lucide avec de plus en plus d'acuité, non pas pour chercher comment vous débarrasser de ce qui vous gêne ou comment l'améliorer, ni l'un ni l'autre, simplement traversez cela, laissez se déployer ce qui se déploie, c’est-à-dire la Merkabah interdimensionnelle, les Triangles élémentaires qui ont rejoint la quintessence. Et vous verrez que la source du bonheur, elle est là. Elle est pas dans le fait de vouloir se débarrasser de telle chose ou telle chose parce que ça gêne la personne. Là aussi vous êtes testé par vous-même.

Êtes-vous une personne ou pas encore, ou plus du tout ? Avez-vous transcendé la personne et êtes-vous plus du tout une personne, à tel point que vous ne savez plus comment vous vous appelez, ou quelle heure il est, ou quel jour vous êtes ou sur quelle planète vous êtes. Tout ça c'est normal. C'est comme si, on va prendre l'exemple inverse, c'est comme si nous étions en train de mettre le feu, et vous aussi, et que vous appeliez les pompiers derrière. Faut savoir ce que vous voulez. Vous savez qu'il y a maintenant des évènements qui sont actualisés dans la matière, dans votre dimension, qui apparaissent de plus en plus clairement, sauf pour ceux qui ne veulent pas les voir, ou qui n'y croient pas.

Mais il n'est pas question de croyance, vous ne pouvez pas dire j'y crois ou j'y crois pas. Ce sont des évènements qui sont inscrits dans la matière, donc qui sont gravés dans le marbre et ils sont repérables. Je parle aussi bien de votre corps que du corps de la terre. Donc pourquoi vouloir, même si vous avez une brûlure intolérable à l'orteil ou sur un Triangle et que vous sentez un malaise, c'est pas la Lumière qui vous veut du mal. Ce que vous percevez à travers les Triangles, par exemple, ou à travers les picotements ou ces manifestations, si vous voulez, amplifiées ou nouvelles, c'est uniquement l'expérience et le vécu de votre corps d'Êtreté superposé à l'ancien. Donc tout cela est logique.

C'est pour voir aussi par vous-même où est votre degré de Lumière. Où est votre degré de confiance en la Lumière, où est votre degré d'Abandon, où en est votre degré d'Éternité? C'est ça qui est à voir, rien de plus. Alors après, bien sûr, on me demande des techniques. Bien sûr que vous pouvez avoir des techniques pour activer tel Triangle ou tel Triangle. Mais rappelez-vous que si ça travaille plus qu'un autre, c'est qu'y a une raison. La dernière raison, c'est aussi que vous êtes marqué au front, comme je l'ai dit, et ce marquage au front devient une réalité tellement visible que bientôt ça se verra comme le nez au milieu de la figure que vous êtes allumé.

Et c'est là où votre fonction, si je peux m'exprimer ainsi, est fondamentale au sein de ce monde. Non pas pour apporter une aide ou résoudre quoi que ce soit mais plutôt pour vous installer de plus en plus dans cette Éternité. Si vous vous installez dans l'Éternité, même en regard d'un frère qui est en face de vous et qui vous a demandé quelque chose, le soigner, lui parler, si d'abord vous mettez le Christ devant, comme je l'ai dit, et si ensuite vous disparaissez, mais il va se passer des choses merveilleuses pour celui qui a demandé quelque chose.

Mais vous, vous n'avez rien demandé, il faut surtout plus demander, laissez la Lumière œuvrer. Non pas en disant que la Lumière va vous traverser et que vous êtes un grand guérisseur. Laissez ce rôle à la Lumière que vous êtes, parce qu'elle est Intelligente et qu'elle va résoudre tout ce qui est dans l'environnement. L'environnement, c'est le frère et la sœur qui est en face de vous et qui vous demande de l'aide mais c'est aussi l'enfant qui meurt de faim en Afrique et qui va, à travers votre état d'être, si je peux dire, réceptionner encore plus de Lumière. Vous n'avez pas besoin de savoir qu'il meurt de faim, vous n'avez pas besoin de savoir comment il s'appelle, vous n'avez pas besoin de savoir son âge ni sa couleur de peau. Vous ne savez même pas qu'il existe, et pourtant l'action est bien réelle et bientôt vous allez le voir.

Vous allez constater d'ailleurs que tous ceux qui sont dans une démarche (parmi les frères et les sœurs), spirituelle et qui commencent à vouloir traiter, à agir sur les uns et sur les autres, bien sûr qu'y a des actions, mais qui fait cette action si ce n'est la personne et l'ego? Si vous disparaissez, y a plus d'ego et si vous disparaissez en face de quelqu'un (sans rien demander, vous qui disparaissez), mais l'autre il recevra ce qu'il doit recevoir, il recevra dix fois plus de Lumière que celle que vous voulez lui donner avec vos mains ou avec votre propre conscience.

Là aussi, vous avez par exemple, je vais continuer là-dessus, j'ai parlé des thérapeutes ou ceux qui ont une mission d'aide, réciproque parfois, dans les rencontres entre frères et sœurs. Mais vous demandez, bien sûr, on vous a toujours dit de demander. Mais maintenant si vous disparaissiez au lieu de demander, qu'est-ce qui va se passer ? Faites des essais ici-même durant cette semaine. Mais vous verrez que vous ne comprendrez rien à ce qui se passe, que vous n'aurez aucun moyen de vous emparer de ce qui se passe mais que l'Intelligence de la Lumière et l'Action de Grâce, elle sera là. Mais pour ça, il faut être aligné, et surtout il ne faut rien demander soi-même.

Il faut laisser être la Lumière et l'Intelligence, quelle que soit la demande de l'autre. Alors bien sûr nous vous donnons les uns et les autres, dans ces réponses aux questions, dans les entretiens privés que vous pouvez avoir avec certains d'entre nous, nous vous donnons des éléments. Non pas des techniques, même si y a des cristaux, des postures, tout ce que vous voulez, mais des moyens de vous approcher de cela, non pas de résoudre telle douleur, tel bobo et telle anomalie, mais toujours aller vers plus d'authenticité, plus de disparition, plus de Transparence.

Et là vous verrez que la Grâce elle se fait, elle s'actualise toute seule. Elle n'a pas besoin de vous, ni de l'autre. Et là c'est quelque chose qui est à dépasser, bien sûr. Vous êtes dans un monde encore duel où la dualité s'exprime même si vous êtes Libéré, dans les actes quotidiens. Pour l'instant, vous n'en êtes pas au stade où votre véhicule (la voiture), va conduire toute seule, n'est-ce pas ? Par contre la Lumière peut conduire votre corps toute seule. Elle n'a pas besoin de vous.

Et dans les soins, la thérapie, l'aide que vous pouvez apporter, là aussi selon comment vous vous comportez, vous voyez si vous avez disparu ou pas. Parce que si vous disparaissez et que l'Intelligence de la Lumière est réelle (et elle est réelle au sein même de ce monde), pourquoi poser une intention, une demande ou quoi que ce soit ? Vous allez résonner sur votre Éternité, la matrice Christique se met en place, vous mettez le Christ devant pour vous aider, mais après : vous laissez faire. La vraie Grâce, elle est là. Elle est pas de dire : « Attends, je vais te soigner ton bobo. », même si c'est agréable de le faire ou de le recevoir, mais je vous invite à passer à une autre octave de manifestation maintenant, qui ne dépend plus de vous justement. Et si ça ne dépend pas de vous, pourquoi voulez-vous que le processus de guérison dépende de vous, ou d'un circuit énergétique ou d'un chakra ou d'une lignée ? Ça se fait automatiquement. C'est ça, la co-création consciente.

Je vous rappelle que dans les dimensions Libres, non carbonées surtout, la régénération est instantanée. Y a pas besoin de passer par un processus physiologique, technologique ou un accouplement au sens où vous l'entendez pour créer la vie, ou pour restituer la vie au niveau d'un fonctionnement. Ben, vous allez vivre la même chose pendant ces temps réduits. Vous le vivez déjà. C’est pour ça que j'en parle précisément maintenant parce que beaucoup d'entre vous ont reçu l'impulsion, avec les informations qu'ils reçoivent, d'apporter une aide. C'est normal, vous êtes frères et sœurs. Nous sommes frères et sœurs et même si c'est pas avec la volonté il y a toujours, dans la nature profonde essentielle de l'être humain, ce sens du service à l'autre.

Mais ne transformez pas ce sens du service à l'autre comme une manifestation d'ego. C'est pas vous qui guérissez, c'est même pas l'autre qui guérit, c'est la Vie qui s'installe. Et laisser la Vie s'installer complètement, c'est laisser œuvrer ce qui œuvre, ce n'est pas se gargariser de techniques. Vous dépasserez ces techniques. Vous n'avez pas besoin de quoi que ce soit, je parle dans la relation d'aide surtout. Avec vous-même, c'est un peu plus compliqué parce que comment ne pas avoir besoin de soi pour conduire une voiture. Mais ça, vous aurez la solution que quand vous aurez traversé complètement. Parce que même une voiture, même si je vous demande expressément de ne pas le faire, elle peut se conduire toute seule, mais vraiment. Mais vous n'en êtes pas encore là.

Essayez déjà de conduire votre vie, tout simplement, sous l'Intelligence de la Lumière et non pas avec vos desideratas, non pas avec vos espoirs, non pas avec vos souffrances. Vous savez pertinemment, même si vous ne connaissez rien de ce que nous avons dit, si vous débarquez aujourd'hui, vous voyez bien ce qui se passe sur terre, non ? Alors si vous ne le voyez pas, ne vous inquiétez pas, vous ne pourrez plus bientôt ne pas le voir, c'est impossible. Donc laissez œuvrer. Soyez attentif non pas pour rechercher quelque chose mais pour laisser totalement la place, parce que si vous laissez la place réellement et concrètement, vous êtes tout de suite dans l'Action de Grâce et là, la co-création consciente elle se fait instantanément.

Les choses que vous pensiez auparavant compliquées vont se mettre en place avec évidence. Et puis alors, à l'inverse, des choses qui vous semblaient affreusement simples, comme écrire par exemple, vous allez vous apercevoir que vous pouvez plus écrire. Vous voulez faire un discours ou rédiger une lettre et vous allez vous apercevoir qu'y a plus rien. Parce que vous essayez de rédiger la lettre vous-même.

Laissez, là aussi, la Lumière devant et le Christ devant et vous verrez que même pour cela tout se fera avec la plus grande des facilités. C'est votre apprentissage et c'est durant cet apprentissage maintenant qui est de plus en plus intense, que vous voyez où vous êtes, que vous voyez l'appel qui est peut-être nécessaire pour respecter la liberté qui est vôtre. Mais vous ne pouvez pas prétendre à la Liberté, si vous-même vous vous limitez, si vous-même vous mettez autre chose que votre disparition ou votre Transparence en avant.

Regardez le Christ, quand il disait, par exemple quand il passait dans la foule, il demandait : « Qui m'a touché? », parce que la personne qui l'a touché a guéri. Est-ce que c'est le thérapeute qui a guéri, là ? Essayez de comprendre ce qui se passe. Mais vous avez la réponse, c'est la foi de l'autre qui a guéri, non pas en vous, là en l'occurrence c'était le Christ, mais en la Lumière. Alors comment voulez-vous que la personne ait confiance en la Lumière si au préalable il faut déjà avoir confiance en un frère ou une sœur? Je parle de confiance habituelle.

Vous êtes réellement rentrés dans cela depuis peu de temps et c'est ça qui se manifeste à vous. Je vais prendre un exemple : vous prenez votre voiture, vous dites : « Je vais mettre ma ceinture parce qu'y a la police, je vais faire attention à ce que ça fonctionne. ». Mais là, vous avez pensé « police », la police vous arrêtera. Il suffit que vous y pensiez. Vous dites, en voiture par exemple, vous allez aller à tel endroit et vous pensez que dans le passé vous aviez vu qu'y avait une frontière, qu'y avait des douaniers. Vous émettez la pensée cinq minutes : « Tiens c'est la frontière, y a la police. », mais la police, même si elle était pas là, elle va arriver pour vous contrôler. Vous voyez ce que ça veut dire, jusqu'où ça va ?

Alors faites attention non pas à vos actions, mais vos pensées aussi doivent en quelque sorte s'affiner. Elles ne vont pas disparaître en totalité mais je dirais qu'elles se réagencent ensemble. Vous voyez d'ailleurs que maintenant votre cerveau, il fait des phrases qui n'ont plus aucun sens. Nous d'ailleurs aussi parfois. Ça veut dire quoi ? Que l'intelligence de la reconnaissance verbale ou de la lecture ne vous est plus d'aucune utilité. Et vous allez vous apercevoir que quand vous faites une phrase, il va manquer un verbe, il va manquer la fin de la phrase ou alors vous saurez plus ce que vous voulez dire. Ça vous permettra, justement, de différencier ce qui est à l'origine de votre personne ou ce qui, à l'origine, vient du Christ.

Tout ça c'est pour le voir, tout ça c'est pour l'assimiler, le transmuter, non pas par la volonté personnelle mais plus par cette intériorité, cette vacuité, ce silence et cette aptitude plus ou moins naturelle que vous aurez à disparaître pour laisser le Christ, non seulement devant mais aussi en vous, et œuvrer au travers de vous certes, et au travers de l'autre, mais ni en relation avec l'un et l'autre. C'est ça aussi ce que nous avons expliqué y a quelques années.

Quand vous vous serez réunis deux au nom du Christ, ou trois, Il sera présent. Mais c'est à mettre en action maintenant, c'est plus un objectif ou un potentiel, c'est quelque chose qui est là, à disposition. En définitive, pour vous faire prendre conscience de manière définitive, irrémédiable, irréversible, de qui vous êtes. Alors, pour certains il faut la caresse d'une plume et pour d'autres il faut le poids d'une enclume. Mais ce n'est ni nous ni la Lumière, nous en tant que structures Lumineuses de transition, en tant qu'Archanges, Anciens et Étoiles, qui faisons cela. C'est vous et vous seul. Dès l'instant où vous voyez clairement les jeux que vous jouez, les uns et les autres, ou les uns avec les autres, dans les relations de couple, dans les relations de thérapie, dans les relations avec les ennemis, dans les relations avec les lignées qui vous chatouillent un peu dans le mauvais sens, etc., etc.

... Silence...

Alors nous pouvons continuer avec la lecture des questions.

Question : pendant la stase, sera-t-il préférable d'être en position couchée ou semi-assise, le Bindu vers le haut ?

Y en a encore qui rêvent qu’ils vont pouvoir se déplacer, certainement. La seule solution qui sera possible, c'est bien sûr celle qui est allongée. Y aura pas d'autres positions possibles, d'ailleurs. Bien sûr vous pouvez toujours décider de rester assis mais je doute que vous restiez assis pendant ce temps-là. Donc y a pas à déterminer, pour la stase, la position. Celle-ci est strictement identique pour tout le monde, même pour ceux qui résistent. D'ailleurs il faut trois jours, y a trois jours de stase, pourquoi trois jours ? Parce qu'y en a qui vont tomber en stase tout de suite et puis y en a qui vont résister. Ils ne pourront pas résister plus de 24 à 36 heures. Et là, bien sûr, s'il y a résistance, il y a angoisse, il y a peur, il y aura manifestations importantes au niveau du corps physique. Alors que celui qui accepte la stase directement n'a à se poser aucune question. C'est comme si il allait au lit le soir, il va vivre sa disparition, il va vivre la rencontre avec certains êtres, il va vivre la rencontre avec le corps d'Êtreté, avec le Christ, il vivra l'Absolu, il acceptera et il reviendra. Mais celui qui résiste avant, tout sera fait pour qu'avec un minimum de délai qui est, je l'ai dit, de 24 à 36 heures, tout soit absolument arrêté. Donc je vois pas comment vous pouvez imaginer nourrir des enfants, aller travailler ou vous occuper de votre chéri(e). Vous ne serez plus du tout dans cette notion de service-là.

Après les trois jours, c'est une autre histoire. Mais vous ne pouvez pas diriger votre propre stase. D'ailleurs, je l'ai dit dans une réponse précédente, vous voyez bien qu'aujourd'hui vous avez des frères, des sœurs qui ne peuvent plus conduire. Où quand y a une disparition, ils sont obligés de tout cesser instantanément. Quand Marie va vous appeler, vous allez pas dire : attends, j'ai quelque chose à terminer, non ? J'ai pas fini de faire la cuisine, j'ai pas payé mon loyer, j'ai pas dit au revoir à telle personne. Mais vous trouverez ça même, je l'espère, totalement ridicule si ce genre de pensées émerge.

N'oubliez pas que dans tout changement dimensionnel, même dans les Mondes Libres, il y a un seuil. Ce seuil, c'est le moment où vous passez d'une forme ou d'une manifestation à une autre. C'est exactement la même chose ici sur terre par rapport à ces processus finaux. Vous ne pouvez pas, vous ne pourrez pas agir sur quoi que ce soit à ce moment-là. Et d'ailleurs vous n'aurez aucune idée, si vous êtes suffisamment pacifié avec vous-même, vous n'aurez aucune idée qui vous viendra, de vous lever ou de penser à quoi que soit d'autre qu'à la Lumière et qu'à Marie, au Christ, qu'à nous, qu'à vous dans votre dimension éternelle. C'est dans ce moment, qui est donc une séparation, une rupture si vous préférez, comme quand vous changez de dimension, même si y a pas de séparation au sens où nous l'entendons sur terre.

Mais dans la rupture, y a nécessairement une rupture de la continuité, pour redémarrer un nouveau système, ailleurs. Je dirais même, pour renforcer peut-être ce qui a été dit, que de votre faculté à disparaître instantanément, c’est-à-dire par exemple, vous sentez un appel de la Lumière, vous vous posez et si vous disparaissez dans la minute, mais vous n'avez plus aucune question à vous poser. Essayez aussi par exemple de disparaître avant d'avoir un entretien important, avant de faire une demande particulière, entre vous, entre frères et sœurs, sur des situations à épurer. Ne demandez pas à la Lumière d'agir là-dessus, parce que ça c'est l'ego qui le fait, toujours, effacez-vous, disparaissez, revenez et voyez comment vous êtes.

Et vous verrez très facilement que ne mettant pas votre grain de sel sur une relation, sur une interaction, sur un problème comme sur une joie, tout cela va être magnifié et va se dérouler sans résistance, avec une grande facilité, une grande évidence et surtout une satisfaction intérieure particulière. Et ça, il suffit de le vivre une fois, cet état de Grâce particulier, pour le repérer entre mille. C'est pas simplement du bonheur, c'est pas simplement une joie, c'est pas simplement une satisfaction au niveau émotionnel, mental ou autre, c'est bien plus grand que ça. Mais pour ça il faut accepter de ne pas être là, tout en étant pleinement là.

Être pleinement là, c'est disparaître à soi-même, maintenant, c'est plus seulement vivre l'instant présent et l'alignement. C'est faire disparaître toute référence à l'éphémère. Si vous faites cela, vous verrez que tout se déroulera après beaucoup mieux. Mais n'attendez pas la stase pour le faire, parce que là ça servira à rien, c'est maintenant que ça peut se faire. Vous voyez, nous avons parlé de mettre le Christ devant, c’est-à-dire déjà de projeter quelque chose. Bien sûr, il faut continuer à mettre le Christ devant, mais surtout il faut disparaître. Si vous disparaissez, quand vous revenez, vous vous apercevrez que les circonstances, que ce soit d'une situation, d'une relation, que ce soit n'importe quoi, ce n'est plus du tout vu et vécu de la même façon, c'est profondément différent.

Mais comment pouvez-vous le savoir, si vous ne le faites pas ? Et là, y a pas de technique. Toutes les autres choses, même la Danse des Éléments de Li Shen, le travail avec les fluorines sur les éléments, tout cela sont des béquilles qui vous initialisent, je dirais, le processus. C'est comme quand vous apprenez à conduire la voiture, on vous apprend qu'il faut mettre la clé ou avoir une carte pour que ça démarre, qu'après vous avez un levier de vitesse et que parfois aussi ça peut être automatique. Mais vous devez savoir d'abord que c'est là, non pas en cherchant dans la brochure du manuel d'utilisation dans ce cas-là, mais en laissant vraiment les choses se dérouler.

... Silence...

Nous pouvons écouter la question suivante.

Question : pendant la stase, comment fera-t-on si on a besoin d'aller aux toilettes ?

Mais qui vous a dit que le corps fonctionnera ? Comment pouvez-vous imaginer ça ? Votre ADN va se déployer, votre Merkabah se déploie. Croyez-vous que vous aurez besoin de regarder la télé ou d'absorber quoi que ce soit? Y en a qui croient encore, parce que ça a été dit dans de nombreuses prophéties, qu'il fallait par exemple allumer des bougies spéciales, avoir de l'eau bénite, ne pas ouvrir les fenêtres. Mais je me demande comment vous pourriez ouvrir la moindre fenêtre. Donc manger ou boire ou faire ses besoins, vous n'y pensez même pas. Le corps ne sera pas du tout du tout dans la même physiologie que vous connaissez habituellement. La température corporelle sera pas la même et vous n'y trouverez pourtant ni chaud ni froid. Vous serez juste confrontés à votre disparition et à la Lumière et à l'Appel de Marie et au Serment et à la Promesse. Mais au niveau de la vie en ce corps ici où vous êtes, mais ça sera comme un cercueil pendant trois jours. Rien de plus, rien de moins.

C'était ça la question ? Je croyais qu'y en a qui voulaient aller faire pipi maintenant alors que j'ai pas parlé deux heures encore ? Sans ça vous avez des vessies toutes petites, hein.

Question : y a-t-il encore des possessions ?

Mais bien sûr qu'y a encore des possessions. Tant que vous êtes encore là, y aura toujours des possessions. Vous êtes possédés par le système, vous êtes possédés par une entité, vous êtes possédés par les croyances, vous êtes possédés par les habitudes. Et y a des possessions réelles par les entités. Durant cette période, vous attirez à vous ce que vous êtes. Alors c'est gentil, vous pouvez parler d'Amour, vous pouvez faire des sourires, mais si votre cœur n'est pas éclairé, bien sûr que vous allez attirer quelque chose, et de plus en plus même. Vous allez sentir de plus en plus de Présences, ici même en votre monde, comme partout. Donc vous allez entrer en contact, vous allez vivre des communions et parfois des possessions, aussi. Puisque tout est ouvert, la Lumière est là, elle éclaire justement ce qui était invisible jusqu'à présent. Vous voyez par exemple une lignée ou une origine en discutant avec un frère.

Donc bien sûr, en plus avec les énergies, comment dire, avec le feu vital, et beaucoup ont confondu et se sont laissés abuser par feu vital plutôt que Feu Vibral, la différence elle est très simple. Si c'est le feu vital, la personnalité elle est toujours présente et de plus en plus de manière évidente. Par contre, si c'est la Feu Vibral, y a plus de personnalité. Y a encore une personne qui est là, avec ses structures éphémères, mais ça s'arrête là. Donc bien sûr que vous allez voir les lignées, bien sûr que vous allez voir clair sur les êtres qui disent qu'ils nous canalisent et qui en fait sont reliés aux sphères Archontiques, non pas dans les mots, parce que c'est facile de faire des mots jolis, mais quand vous allez le voir, qu'est-ce que vous allez dire quels que soient les mots ? Et aussi pour vous, pas seulement sur l'autre.

Alors bien sûr, y en a qui sont terrifiés par ce mot : possession. Mais déjà faudrait vous posséder vous-mêmes, puisque vous n'êtes pas vous-mêmes. Et être soi-même, c'est être Absolu ou alors établi fermement dans l'Infinie Présence ou la Demeure de Paix Suprême, vous l'appelez comme vous voulez. Rappelez-vous, vous devenez de plus en plus sensibles, à des gammes de fréquences, de Présences et d'entités à nulles autres pareilles dans l'histoire de l'humanité. Donc bien sûr vous allez voir clairement l'autre, et d'ailleurs c'est très bien parce que peut-être en voyant ça, ça va permettre à ceux qui sont dans l'illusion de redresser ou de faire à nouveau « tournicoti-tournicota ».

Et c'est indispensable que tout soit vu au niveau du collectif humain, je dirais, parce que c'est une expérience et un état très enrichissant de voir réellement la Vérité dans le regard de l'autre. Non pas dans ses auras, non pas dans les mots qu'il dit ou les sourires qu'il vous fait, pas dans l'animosité qu'il peut manifester dans des relations avec des lignées qui sont antinomiques, je dirais, mais bien plus quelle est la réalité du cœur de la personne qui parle. Et vous vous doutez bien que si y a possession ou si vous voyez un magnifique Draco derrière cette personne, c'est absolument pas nous qui parlons, c'est évident.

D'ailleurs certains d'entre vous ici, voient très bien ce qui se passe. Vous voyez qui est à côté pour surveiller, vous voyez qui est là, réellement et concrètement. C’est-à-dire qu'il n'y aura plus aucune possibilité de tricher, qu'il y aura en définitive plus aucune possibilité de se tromper ou d'être trompés, sans jugement, mais juste peut-être que si vous êtes possédés comme vous dites, c'est que peut-être pour vous se trouve la solution là, la vraie pour vous. Et puis y a des histoires, comme vous le savez, de résolutions karmiques où vous allez rencontrer des êtres avec qui vous avez eu des vies, non pas nécessairement en tant que mari et femme mais surtout, je dirais, pour des vies à connotation spirituelle. Tout ça se réalise maintenant.

Alors bien sûr que vous pouvez voir tout, vous pouvez voir les auras, depuis la plus physique à la plus subtile, vous pouvez voir toutes les entités, mais ça sert à rien. Ça sert juste à vous faire prendre conscience. C'est pas quelque chose contre lequel il faut déployer, comment vous dites, l'artillerie lourde. C'est à voir, et si vous acceptez avec la même humeur, le même état, aussi bien ce que vous voyez de lumineux (en vous comme à l'extérieur de vous puisque c'est la même chose), que ce qui est sombre, vous avez transcendé tout cela. Vous n'êtes plus atteignables par cette dualité, vous vous rapprochez de la Vérité, ou vous y êtes déjà, parce qu'elle a toujours été là.

Simplement l'accroissement de vos perceptions vous donne à voir, à sentir et à vivre tout. Vous sentirez, si c'est pas déjà le cas, la moindre éruption solaire. Vous sentirez le moindre séisme de la terre. Vous sentirez la souffrance de l'enfant qui meurt de faim en Afrique, vous sentirez la Joie de celui qui vit le Christ. Et vous traverserez, avec la même Grâce, l'enfant qui meurt de faim que celui qui a réalisé le Christ. C’est-à-dire qu'il n'y aura plus de possibilité en vous d'émettre le moindre jugement de valeur (je parle même pas de jugement), la moindre distance, la moindre séparation, la moindre division. Ce qui ne veut pas dire qu'il faut ne pas voir ce qui se déroule en vous comme à l'extérieur de vous.

Ça appelle simplement à voir pour traverser, non pas pour réagir, non pas pour retomber dans la dualité et dire : « Oh là là, ici y a un Archonte », « Y en a un qui parle qui dit que c'est Pépère et c'est pas Pépère », mais tout ça quelle importance ? En définitive, si vous vivez la Lumière, si vous croyez à la Lumière, bien sûr que tout ce que vous vivez ne peut être que la résultante de la Lumière. Je disais à l'époque, l'Amour ou la peur, mais c'est exactement ça. Aujourd'hui, c'est la Lumière ou l'ombre. Mais pas la Lumière ou l'ombre au sens d'un enfermement, non pas dans une prédation mais voir réellement les jeux d'ombre et Lumière. Voir la Lumière, voir les ténèbres, voir le néant. Vivre la mort comme la naissance d'un être cher de la même façon. Vous en avez les capacités, simplement vous l'avez pas encore actualisé. Vous vous en êtes pas encore rendus compte.

... Silence...

C'est toute la différence aussi que je voudrais vous dire par rapport à cela, par cette réponse que j'ai faite. Vous avez l'ombre et la Lumière, d'accord, vous avez des perceptions qui définissent votre perception, vous savez très bien que pour un évènement quel qu'il soit vous avez tous une perception, ou si vous préférez, un angle de vue qui est différent. Mais si vous acceptez cela, si vous voyez au travers même de ce qui est découvert devant vous, n'en restez pas à l'analyse ombre-Lumière, possession ou Libération, n'en restez pas là, n'en faites pas une opposition, traversez cela de la même façon parce que cela est là pour être vu, c'est tout. La correction, elle se fait par la Lumière elle-même et que toutes les circonstances qui vous sont mises sous le nez ou en vous durant cette période, c'est justement pour réaliser cela. C’est pas des obstacles, c'est pas des erreurs, c'est pas un karma, c'est la Grâce.

Alors bien sûr qu'il est très difficile de dire merci quand on vous a mis un coup de couteau dans le dos. Mais si le coup de couteau dans le dos est arrivé, c'est celui qui dit qui l’est, si vous avez le couteau dans le dos, c'est que quelque part vous l'avez appelé, non ? Ou c'est encore une injustice qui se produit dans votre vie ? Il faut vraiment arriver à changer de regard, non pas en adoptant des croyances ou des certitudes qui ne sont pas vécues, mais radicalement en arrêtant de gamberger et de penser comme vous le faisiez jusqu'à présent. Parce que c'était la seule façon de penser qui était efficace en ce monde : action-réaction, action-problème-solution. Mais ça, c'est spécifique à ce monde, c'est pas spécifique à ce que vous êtes.

Donc vous devez en quelque sorte démontrer à vous-même, pas à nous, pas aux frères et sœurs, mais vous devez vous démontrer à vous-même, vous montrer à vous-même là où vous êtes, sans faux-fuyants, sans faux-semblants, sans culpabilité et sans gratification aucune, parce que c'est la dernière chance de voir ce qui est à voir.

Rappelez-vous que la Grâce est beaucoup plus efficace que l'action-réaction. Rappelez-vous que la Grâce pourvoit à tout. Rappelez-vous les paroles du Christ, encore une fois : « Laisse les morts enterrer les morts et suis-moi », « Est-ce que l'oiseau se soucie de ce qu'il va manger demain? ». Bien sûr que la société vous a inculqué tout cela, parce que ce monde fonctionne comme ça. Et quand ce monde ne fonctionnera plus du tout, vous allez vouloir fonctionner comme ça ? Il sera trop tard pour vous acclimater au nouveau. Et il n'est jamais trop tard jusqu'à l'Appel de Marie, y a rien qui soit irréversible, si ce n'est la chute finale, ou l'Ascension finale, ça dépend du point de vue là aussi.

Mais y a ni Ascension, ni chute, y a Vérité ou y a pas Vérité. Vérité de votre être, je parle pas de la vérité des mots qui sortent de vous. Donc bien sûr, mais les possessions c'est pas toujours des Archontes, c'est peut-être le mari ou la femme qui vient vous chatouiller avec ses reptiles. Alors est-ce que parce que votre conjoint par exemple, vous prenez conscience qu'y a un Archonte derrière lui, ou une origine stellaire reptilienne que vous n'avez pas, qu’y faut tout casser ou tout résoudre ? Des actions que vous menez aujourd'hui, de ce que vous vivez aujourd'hui, vous avez l'illustration parfaite de ce Face-à-Face, de cette fusion et de la dissolution finale, c'est pas plus et pas moins que cela.

Je vous laisse la parole, par rapport à cela. D'abord, si y a rien par rapport à cela, on fait le silence.

... Silence...

Bien, maintenant, nous t'écoutons.

Question : la nuit, j’ai parfois la sensation physique de quelque chose qui monte sur mon lit. Ce n'est pas mon chat.

Je vous ai dit qu'y avait plein de Présences et la nuit est le moment propice, quand même. Y a plus de lumière, il reste la Lumière intérieure et vous sentez des Présences. Mais bien sûr qu'y a des Présences. Elles vous étaient inaccessibles avant. Vous avez des consciences dans les moindres brins d'herbe, pas seulement dans les arbres. La vie elle-même, manifestée, est conscience, ici comme ailleurs. Alors bien sûr qu'y a des choses qui grimpent au lit, bien sûr que vous voyez quand vous ouvrez les yeux, des choses. Mais vous allez les voir de plus en plus, même les pensées vous allez les voir, parce que vous ne pensez plus seulement avec le cerveau, vous pensez avec le cœur, non pas dans le sens avoir du cœur, c'est aussi cela mais surtout voir au-delà des apparences.

C'est ce que j'expliquais tout à l'heure par rapport à quand vous allez vous apercevoir, et là y en qui s'en aperçoivent déjà au lit : imaginez que vous êtes en train de dormir avec votre compagnon, vous ouvrez les yeux et vous voyez un magnifique reptile. Vous faites quoi? Vous vous rendormez, tout simplement. Y a rien à faire. La peur ou l'Amour. Rappelez-vous que ni le diable ni un Archonte ni les Petits Gris ni les races prédatrices ne peuvent rien contre celui qui est dans le cœur. Rien du tout. Ils ne peuvent strictement rien, surtout maintenant.

Alors bien sûr ça peut être effrayant, ce qui peut être effrayant c'est la surprise, y a quelque chose qui grimpe sur mon lit et vous vous dites : « Ah tiens, c'est pas mon chat », « Ah ben tiens, c'est pas mon compagnon », « Ah ben tiens, y a personne d'autre dans la maison, alors qu'est-ce qui grimpe dans le lit? ». Vous le sentez, après vous allez voir, après vous risquez d'avoir un effet de surprise parce que n'oubliez pas que ça se manifeste dans votre dimension ; c'est plus ailleurs, c'est plus en voyage astral, c'est pas des voyages en Êtreté, ça se produit ici-même, là où vous êtes. C'est tout ça qui se dévoile sous vos yeux.

Alors chacun a un sens privilégié, par exemple celui qui a une lignée Eau très puissante va voir réellement. Y en a qui vont avoir l'intuition et la fulgurance de l'Air ou du Feu. Mais peu importe, vous allez, au sens le plus noble, voir réellement derrière les apparences. Mais ce qu’y a derrière les apparences, ce n'est pas l'ombre, ce n'est pas quelque chose qui va vous manger, ni vous tuer. C'est simplement les parasites qui se nourrissaient de vous. Mais tout est en symbiose. Dans ce monde, vous aviez l'impression et nous avons l’impression que tout est séparé. Je veux pas parler d'Unité par rapport à ces Archontes par exemple, mais je parle de symbiose. C'est pas rien. C’est-à-dire une espèce d'alchimie d'entités et de consciences qui avaient non pas des finalités communes mais en tout cas des résonances communes, et la pire des résonances, bien sûr, c'est la peur.

Vous savez, les reptiles ou les Dracos, même ceux qui vous ont enfermés, ils se la jouent en se disant qu'ils sont très très puissants, très très forts puisqu'ils contrôlent tout un système solaire. Mais les pauvres, ils sont terrorisés. Ils ont oublié ce qu'ils étaient, ils vous l'ont fait oublier aussi, mais pour autant ils portent la même Éternité que vous. Je parle pas des portails organiques, hein, bien sûr. Mais même les pires des Dracos, vous croyez pas qu'on va les renvoyer ou qu'ils vont se renvoyer eux-mêmes au néant ? Non. Il faut que ce qu'ils ont vécu et ce qu'ils ont fait vivre, fasse profiter le maximum de personnes dans l'expérience de la vie. Donc vous voyez, ça relativise les notions de possession, d'ombre et de Lumière, de mal, de bien. Parce que même l'ombre sert la Lumière, qu'elle le veuille ou pas.

Et vous-même, quel que soit votre état, quelle que soit votre conscience, vous servez la Lumière. Voir au-delà de l'apparence et la surprise elle viendra du fait que l'apparence de ce que vous avez cru ou vu avec vos yeux de chair va être contredite par ce que voit le cœur, par la vision du cœur ou la vision éthérique. Mais vous ne pouvez plus tricher, d'autre part parce que l'autre vous voit et que vous aussi vous allez vous voir dans vos petites habitudes, dans vos manies, dans vos besoins de préserver certains territoires. Si vous voulez préserver un territoire, c'est que vous croyez encore en « territoire ».

... Silence...

Alors, la question prochaine.

Question : des fréquences très aigües dans les oreilles peuvent-elles être assimilées à de l'acouphène, alors que je suis malentendant ?

Je suis pas sûr d'avoir compris. J'ai entendu, mais ça veut dire quoi, ça ? C'est quelqu'un qui est malentendant et il entend ce qu'y devait pas entendre, c’est ça ? Eh bien c'est merveilleux. Ça vous prouve bien que ça n'a rien à voir, le sifflement et les sons que vous entendez n'ont strictement rien à voir avec un mécanisme d'audition, la preuve. Ça vous prouve bien que ce que vous entendez vient d'ailleurs. Il vient de l'âme, il vient de la Lumière, il vient de l'Esprit. C'est la même chose par exemple pour un aveugle.

Quand il sort de son corps, même s'il n'a jamais vu de sa vie (il est né aveugle), il va voir et il va employer les mêmes termes que vous, dès l'instant où il sort de son corps. Alors, il voit avec quoi? De la même façon que ce que vous entendez n'est pas lié, le son de l'âme, le son de l'Esprit, le Chant du ciel et de la terre, bien sûr qu'y a des causes physiques réelles, dans votre plan, mais ce que vous percevez n'a plus rien à voir avec l'audition normale. C'est pour ça que vos sens habituels vont commencer… apparemment la première chose que vous direz c'est que vos sens vous trompent. Vous allez voir des choses ou entendre des choses tellement inhabituelles, surprenantes. Vous allez comprendre, sans le mental, des choses qui vont vous donner parfois le vertige devant leur immensité et leur beauté.

Donc les sons aigus, le Chant de l'âme, le son des Trompettes et l'Appel de Marie, les sourds aussi y vont l'entendre parce qu’ils l'entendent pas par l'oreille, ils l'entendent comment ? Par le corps d'Êtreté. Mais à ce moment-là, tous les êtres humains entendront Marie. Ça veut dire quoi ? Que la Merkabah interdimensionnelle collective est déployée. Donc les sens ne vous sont d'aucune utilité dans ce qui se présente. Alors bien sûr vous appelez ça entendre et nous appelons ça avec vous : entendre, voir, sentir, mais c'est difficilement superposable réellement au sens de voir ou au sens d'entendre tel que vous l'entendez, ou tel que vous voyez, ou tel que vous percevez. Donc les sons, effectivement, deviennent de plus en plus aigus, de plus en plus intenses, de plus en plus envahissants. Alors pour l'instant, vous voyez une ou deux bébêtes qui grimpent sur votre lit pour certains, ou alors au plafond. Mais bientôt vous serez immergés là dedans.

... Silence...

Prochaine question.

Question : l'alignement spécial du 28 mai annoncé par Nostradamus, rentre-t-il dans le cadre de ce « joli mois de mai » dont vous avez parlé ?

Alors les alignements, vous en vivez tout le temps. Par exemple quand vous faisiez les méditations à 19h, vous appeliez ça alignement, vous vous aligniez vous-mêmes. Qu'est-ce qui se passe quand c'est aligné en vous ? Les choses se superposent et se transforment. Alors effectivement, les alignements vous en traversez tout le temps, mais là on parle d'un évènement spécial je crois, qui a été donné par Orionis, c'est ça ?

Nostradamus.

C'est la même chose. Je demande deux minutes.

... Silence...

Alors, il y a effectivement des alignements particuliers, mais je vous rappelle qu'il y avait aussi des alignements durant l'année 2012, qui correspondaient à l'achèvement d'un cycle de transformations donné, qui a vu éclore ce que nous avons nommé l'Onde de Vie, avec vous. De la même façon, lors de cette date s'achève encore autre chose. Je pourrais dire, sans trop trahir ce qu'a voulu dire Orionis, que c'est la fin de la période d'appel et d'assignation vibrale, qui correspond donc à un autre alignement et à la découverte d'autre chose, à un octave différent de l'année 2012.

De même que quand nous vous proposions, dans les années précédentes, des alignements, ils correspondaient aussi aux fenêtres d'opportunité, d'ancrage de la Lumière de manière de plus en plus forte au niveau de la terre et en vous. Aujourd'hui c'est différent, l'alignement correspond à une mise en action là aussi, des éléments, de la même façon que ce que j'avais dit y a de très nombreuses années au niveau des volcans, au niveau des vents, au niveau de l'eau, au niveau de la terre, des séismes. Là, c'est exactement la même chose sauf que les séismes y touchent surtout ce dont je viens de parler dans toute la réponse à la question précédente, c’est-à-dire voir la totalité de ce qui est à voir. Et pour chacun ce sera profondément différent.

Maintenant, est-ce que cet alignement a valeur prédictive d'un évènement collectif, parce que votre question elle est essentiellement là? Tout dépend des autres aspects, parce qu'y a l'alignement qui crée une résonance, une fréquence, et y a aussi la réaction, ou pas, de la conscience de la terre, la noosphère, ou des consciences individuelles. Donc bien sûr il peut y avoir des évènements tels qu'Orionis l'avait dit à ce moment-là. Mais les évènements, il s'en passe maintenant chaque heure sur cette terre. On peut pas dire que la notion d'équilibre et de permanence soit établie sur cette terre. Vous avez de plus en plus de manifestations, en vous comme à l'extérieur de vous. C'était quoi la question ?

L’alignement du 28 mai, annoncé par Orionis, rentre-t-il dans le cadre du « joli mois de mai » ?

Tout-à-fait, c'est même la préparation de la clôture du mois de mai, c’est-à-dire le mois de Marie. Et comme d'habitude, cette date que vous me donnez, indépendamment des alignements précis, il y a aussi bien sûr une période sur le plan vibratoire, qui est liée à l'Ascension et à la Pentecôte, parce que vous êtes entre les deux, aussi.

... Silence...

Autre question.

Question : il n'y a rien à sauver, rien à créer, alors pourquoi la Création de Marie, Mère Divine ?

Pour le jeu, pour la joie de vivre, pour la joie d'expérimenter. Mais vous êtes libre d'expérimenter bien plus loin encore que ce que vous avez fait. Mais rappelez-vous, plus vous vous éloignez, plus l'élastique se tend, même si vous ne le savez pas. Et au point extrême, vous revenez encore plus vite à la Source. Donc, menez toutes les expériences que vous voulez, vous êtes libre. Ce qui n'est pas toléré et tolérable, c'est l'enfermement au sein d'une dimension. Mais personne n'a dit que les expériences n'existaient pas. Les dimensions, elles existent, jusqu'à un certain point. C'est pareil pour votre conscience, elle existe, jusqu'à un certain point. Et quelles que soient les expériences menées, supportant la créativité, que ce soit d'un maître généticien ou d'un artiste, c'est exactement la même chose.

Tout cela effectivement, le jour où tu réaliseras : « À quoi bon ? », alors tu auras gagné la Liberté totale et pas simplement la liberté de manifester la conscience, où qu'elle soit. Ça veut dire qu'il n'y a pas de but. Vous pouvez être Absolu, la Source, Métatron, vous balader en conscience dans des millions de corps différents et éprouver ces millions de consciences différentes, et les vivre réellement. Mais c'est comme quand vous mangez, un jour vous savez que vous n'avez plus faim, à un moment donné. C'est comme dans une relation, au début tout est nouveau, tout est magique et puis après parfois les choses se fanent et on ne voit pas, on se dit là aussi : « À quoi bon ? ». Mais quand vous direz que tout cela aussi, par vous-même, par votre vécu, quand vous le vivrez, vous direz la même chose : à quoi bon ces expériences? C’était un jeu, c'est tout. Mais quand le jeu est faussé, ça s'appelle plus un jeu.

La vie est un jeu. Permanent. Heureux les simples d'esprit, c’est-à-dire ceux qui aujourd'hui, depuis je dirais le début de cette année 2015, vivent la transformation instantanément. C'est comme si ils jouaient un rôle sur le théâtre et du jour au lendemain (en général c'est très rapide, parfois ça fait yoyo bien sûr), mais quand ça se produit durant cette période, vous tombez sur des gens qui jouent plus du tout le même rôle qu'avant. Mais ils en ont parfois même pas conscience tellement c'est naturel, tellement c'est spontané. Alors il y a bien sûr un « à quoi bon » tant qu'il y a la certitude de devoir s'améliorer, de devoir progresser, d'avoir l'illusion que ça existe.

Mais le jour où tu dis « à quoi bon » et tu t'installes dans cet « à quoi bon », tu es libéré de toute expérience. Parce que tu sais que les expériences, même les plus hautes en vibration, ne représentent rien du tout, c'est un jeu. Imaginez ça comme un enfant qui joue, sauf que quand vous jouez aux cow-boys et aux indiens, vous dites « pan, t'es mort » et l'autre y tombe, mais il est pas mort bien sûr. C'est à ce jeu-là qu'ont joué les Archontes. Le problème, c'est que c'est un jeu qui ne peut pas s'arrêter de lui-même parce qu'à un moment donné l'enfermement de la conscience est tel que le champ de conscience se restreint, ayant de moins en moins d'informations qui vous touchent, qu'elles soient Lumière, entités, vibrations, Présences, etc. Vous construisez quelque chose qui est privé de la Vérité et déjà vous vous trompez, parce que la condition initiale de ce monde n'est pas juste, dès la falsification.

... Silence...

Autre question.

Question : l'ayahuasca est-elle utile ou inutile. Nous renvoie-t-elle dans l'astral ?

Il faut pas voir l'astral comme nécessairement négatif. Le plus irréductible des réductionnistes humains (je parle âme humaine enfermée, ne croyant en rien et mettant en avant la raison), si vous mettez un produit comme ça, il va se rendre compte qu'y a autre chose. C'est déjà un changement de paradigme. Tout dépend de là où vous êtes. Comment dire, y a des strates d'expériences et ces strates se découvrent. Si vous êtes là, il vaut mieux faire cette strate-là avant de vivre la strate finale. Mais si vous êtes là, quel intérêt à aller vivre l'astral qui est en dessous ?

Donc tout dépend de votre point de départ. Si votre vibration est bien largement plus grande dans toutes les directions de l'espace, du temps et de la conscience, quel est l'intérêt d'aller vivre une expérience astrale ou autre. Mais pour quelqu'un qui est enkysté, fossilisé dans ce monde, qui a mis la raison par devant tout (vous connaissez ça, c'est les guignols et les méchants garçons), mais c'est une raison qui les arrange eux, c'est pas la vraie raison, donc ils ont mis la raison devant. Bien sûr que si on leur faisait vivre, ou s'ils s'autorisaient à vivre je dirais, les processus liés à l'Amour, que ce soit avec ce produit, que ce soit avec une prière, que ce soit par une circonstance autre ou un produit autre, pour cette personne ça sera de toute façon utile.

Mais pour celui qui a transcendé ces plans de manifestation où les sens, les sens astraux sont exacerbés, où bien sûr vous voyez une matrice astrale, bien sûr vous voyez le reflet de la Vérité. Donc, c'est très séduisant pour l'âme, c'est très séduisant pour l'ego, parce que ça explique, parce que ça conforte, parce que ça transforme aussi. Et pour celui qui est au-delà (dans les strates de la conscience) de cela, ça n'a aucun intérêt. Le risque majeur pour tout produit (comme pour un cristal, c'est pareil), c'est l'accoutumance. Vous devenez dépendant, c'est pareil que pour l'alcool, la cigarette ou n'importe quoi d'autre. Or, nous vous proposons nous, d'être indépendant et Libre.

Mais si voulez vivre des expériences, alors allez-y. Vous avez la liberté totale aussi pour le faire, puisque tout le monde est libéré, même si vos choix ne sont pas spécifiques de l'Absolu. Si votre état est je dirais, la poursuite de la co-création consciente, alors allez créer, créez des mondes, créez des univers. Voyez, y a beaucoup de mystiques, que ce soit en Orient ou en Occident, qui ont dit que la Lumière n'était pas sérieuse. Mais bien sûr qu'elle n'est pas sérieuse, c'est les Dracos qui sont sérieux avec la Lumière. La Vie est un éclat permanent de Créativité, de Joie, de Lumière. Mais tout ça n'est possible que parce qu'y a l'Absolu avant. Et quand vous êtes dans ces jeux de Lumière non enfermée, vous êtes aussi Absolu, dans de multiples formes, on va dire, celles qui vous arrangent, celles que vous avez envie d'essayer.

... Silence...

Alors, permettez-moi de vous dire que je reviens dès demain et ce soir aussi certainement. Je vous dis donc que je serai là pour surveiller aussi l'Esprit du soleil, parce qu'on sait jamais. J'aurai peut-être quelques mots à dire d'ailleurs.

Je vous transmets toutes mes bénédictions, tout mon Amour et allez en paix surtout, parce que tout va être de plus en plus paisible dans le tohu-bohu du monde, à l'intérieur.

Tout mon Amour est avec vous et en vous parce que je suis vous et vous êtes moi. À bientôt.



* * *  



3 – O.M. AÏVANHOV

Questions/Réponses
 



Eh bien chers amis, c’est encore moi. Et nous allons passer un moment ensemble, si vous le voulez bien, à discuter, à échanger, par les mots bien sûr mais aussi nous allons échanger dans le silence, c'est-à-dire que nous aurons des moments de communion, je dirais plus intenses qu’hier, toujours en relation avec l’Esprit du Soleil et le Christ, bien sûr.

Nous allons donc échanger sur les choses qui vous tiennent à cœur durant cette période. Je vous transmets tout d’abord toutes mes bénédictions, et posons-nous d’abord au centre du cœur, dans le silence, avant de commencer à parler.

… Silence…

Je vous remercie pour votre Présence et votre accueil. Nous allons maintenant pouvoir échanger. Et tant qu’il y a le silence, nous continuons à être dans le cœur.

… Silence…

Vous avez le droit de parler, bien sûr.

Question : les frères et sœurs qui iront dans les centres de regroupement auront-ils une pré-assignation vibrale ? Quelle sera leur fonction par la suite ?

Cher ami, qu’est-ce qui se passe ? Vous savez depuis longtemps que y a des évènements avec une succession logique. Certains d’entre vous n’ont pas besoin de ce corps, certains d’entre vous n’ont pas besoin d’aucun corps, certains d’entre vous se retrouvent effectivement dans des endroits très jolis, très préservés, où va se passer un certain nombre d’enseignements. L’enseignement n’est pas lié à une fonction particulière, je dirais, au moment du grille planète final. C’est simplement une façon de solidifier, si je peux dire, le déploiement de la Jérusalem Céleste sur terre. Les Cercles de Feu des Anciens sont les lieux où vont se poser sur terre les six Jérusalem Célestes. Il aurait dû y en avoir sept mais comme vous le savez il y a un Cercle de Feu qui est pour le moins non fonction¬nel, je dirais. Mais il en reste six. Et il y a nécessité, si vous voulez, de regrouper si on peut dire certains esprits, certaines entités porteuses d’un corps ou pas d’ailleurs, ce qui ne fera aucune différence parce que vous serez tous dans le corps d’Êtreté, que vous ayez conservé le corps physique durant cette période ou pas, d’ailleurs.

Mais ça veut dire par là que tous les êtres humains actuellement présents sur terre, que ce soit incarnés, ou que ce soit en stase parce qu’ils n’ont pas réussi à se libérer eux-mêmes au moment de leur propre mort, sont en attente si je peux dire. Vous savez que vous avez la Liberté et la Libération totales, quel que soit votre devenir. Ça veut dire aussi que vous allez vous retrouver comme une bande de copains et de copines, en nombre assez important en divers endroits pour recevoir non pas seulement les Clés Métatroniques qui ont été délivrées, mais surtout apprendre à jouer de ces Clés Métatroniques, c'est-à-dire apprendre à maîtriser le corps d’Êtreté. Et nous avons, et nous aurons, parmi tous ces frères et sœurs qui seront présents, nous serons bien sûr là ainsi que certains des Archanges, pas tous, et aussi certaines des Étoiles qui seront là.

C’est une période non pas de probation, non pas de pré-assignation mais vraiment de concrétisation de la Liberté, vous donnant à vivre, que vous ayez un corps ou pas, vous retrouverez d’ailleurs dans certains de ces Cercles de Feu des êtres chers qui sont partis et qui eux aussi veillent sur les Cercles de Feu et vous attendent, je dirais, avec une grande joie pour fêter, parce que ça sera une célébration particulière. Que vous ayez un corps physique ou pas n’a aucune importance. Certains auront laissé leur corps comme nourriture à la terre ou aux Dracos, d’autres auront besoin de conserver ce corps le temps que l’on transfère un certain nombre de mémoires intéressantes, je dirais, concernant les processus de la Libération.

Ce que tu sous-entends par là, c’est que peut-être y en a parmi vous… tu pensais que tous ceux qui allaient sur les Cercles de Feu allaient se retrouver missionnés. Pas du tout, c’est vous qui avez choisi votre mission. Selon le rôle que vous jouez aujourd’hui ou que vous voulez jouer aujourd’hui, vous serez exaucés. C'est-à-dire que ceux qui rêvent des Melchisédech, qui rêvent des Étoiles, et qui ont vécu l’une des Couronnes, n’auront aucun problème pour tenir cette fonction et ce rôle.

Bien sûr, même les êtres libérés vivants se retrouveront aussi au niveau de cet endroit, parce que nombre d’entre vous, même libérés vivants, auront besoin de vivre une espèce de ressourcement sur les Mondes Libres de leur origine stellaire, pour pouvoir après évoluer, si je peux dire, non pas évoluer dans le sens spirituel mais évoluer dans le sens de la création, où bon leur semble. Certains auront besoin d’un repos éternel et se limiteront à l’Infinie Présence, mais après la période des 132 jours. Vous allez retrouver dans ces lieux certains de vos disparus, vous allez retrouver dans ces lieux certains êtres que vous connaissez, ici-même et ailleurs. Certains êtres seront emmenés sur des Cercles de Feu qui sont plus spécifiques, je dirais, des corps jeunes. Tout cela va se dérouler durant un certain temps qui vous préservera, si je peux dire, des tribulations qui battront alors leur plein sur cette terre.

Et vous serez donc, ça sera comme une fête. L’enseignement ne sera pas comme nous faisons aujourd’hui, ça sera un enseignement Vibral direct qui correspondra à la mise en service des corps d’Êtreté et aussi à la mise en service de la dissolution finale même du corps d’Êtreté, pour ceux qui le souhaitent et qui le vivent déjà.

Donc tout cela va être réuni. Donc vous aurez parmi vous des êtres qui ont déjà perdu leur corps de chair, d’autres qui auront le corps de chair à l’intérieur, ceux dont les mémoires sont importantes, et vous aurez aussi des désincarnés, comme vous les appelez. Et vous aurez, bien sûr, notre Présence à vos côtés, afin de vivre ce qui est nécessaire. Ça sera pas un enseignement, ça sera (comment dire ça pour vous permettre de saisir), ça sera des Effusions Vibrales correspondant à la mise en fonction totale de l’ensemble des potentiels liés au corps d’Êtreté et donc l’accès total à la Multidimensionnalité. Mais aussi quelque part des lieux, ces six Cercles de Feu, où la Jérusalem Céleste se posera, parce que y en a pas qu’une, elle peut se dédoubler à l’infini, de la même façon que Métatron, qui est le Cube que vous voyez parfois autour du soleil, peut se dédoubler ou même se tripler, ou se dédoubler à nouveau. Y a pas limitation en une forme, la même forme peut être reproduite, non pas à l’infini mais un certain nombre de fois.

Donc les moments où Yerushalaïm Céleste se posera sur terre, elle se posera en six endroits qui correspondent à la structure précise des Cercles de Feu des Anciens. Mais d’ici-là, comme vous le savez, il faut attendre l’Appel de Marie. Il faut attendre les trois jours de stase, afin de là aussi vivre la préparation, après, à ce transfert au niveau des Cercles de Feu. Ce transfert pouvant se faire, si vous êtes sans corps, vous y allez tout seul comme des grands, si vous conservez un corps et que vous n’êtes pas capable de faire voler ce corps un peu lourd, eh bien vous serez escorté, si je peux dire, par les Anges du Seigneur.

Voilà un peu les choses. Donc vous aurez sur place des frères et des sœurs qui sont décédés et qui ont perdu leurs corps, réellement, depuis quelques années (je dirais une dizaine d’années pour les plus anciens), et vous aurez vous-mêmes. Et vous aurez, parmi ces vous-mêmes, certains qui auront choisi, mais ce choix est déjà fait bien sûr, même si ce choix est réversible jusqu’à l’Appel de Marie. Mais dorénavant, avec le joli mois de mai et après la fin mai, il ne sera plus possible, avec beaucoup de difficultés de faire « tournicoti-tournicota », c'est-à-dire que vous regarderez d’un côté, vous serez en voie ou en destination de quelque chose mais vous ne pourrez pas faire demi-tour comme cela se produit actuellement. C'est-à-dire que soit vous serez figé soit vous serez libéré. Et ça, y aura pas la possibilité de changer le fait d’être fixé par la stase.

Donc ça peut donner effectivement ce que vous observez en vous et autour de vous, des espèces de clashs très violents, en vous ou dans les relations ou avec les situations. Il ne faut pas s’en inquiéter, même si c’est très violent, ce sont des espaces, bien sûr, de résolution des antagonismes entre l’Éternel et l’éphémère. Tout cela se produit en ce moment même.

Donc dans les Cercles de Feu, vous aurez aussi bien des frères qui vivent le Soi que des frères Libérés vivants, que des frères et des sœurs qui ont fait un peu trop « tournicoti-tournicota » et qui ont un peu trop, comment dire, usé des pouvoirs. Et ceux-là bien sûr seront les meilleurs pour aller libérer les systèmes solaires restant à libérer ; c’est la mission qu’ils se sont attribués. Mais n’oubliez pas qu’indépendamment de cet aspect de mission pour certains êtres, la grande majorité, si ce n’est pas la totalité, voguerez là où vous voulez voguer après les 132 jours, avec aucune difficulté.

Vous apprendrez à vous repérer, vous apprendrez à voler, vous apprendrez à mettre en service les nouveaux Triangles et votre corps d’Êtreté afin d’explorer toutes ses possibilités, qui sont infinies. Mais il faut bien que vous récupériez cette Éternité et la mémoire de votre corps d’Êtreté dans ses déplacements, même s’ils sont spontanés. Rappelez-vous que vous venez d’un monde où la pensée n’est pas opérative. Vous constaterez très vite, si ce n’est pas déjà le cas, indépendamment des regroupements, que la pensée devient de plus en plus opérative pour ceux d’entre vous qui ont activé l’ensemble des structures qui étaient activables.

Ça donne bien sûr ce qui a été nommé la co-création consciente mais celle-ci s’actualisant, se réalisant très très rapidement, c'est-à-dire c’est pas quelque chose qui prend des mois ou des années mais qui va se faire de plus en plus rapidement, vous le voyez d’ailleurs dans vos vies. J’en ai déjà parlé, les synchronicités, vous pensez à quelque chose, ça se matérialise devant vous. Vous pensez à une personne, elle vous téléphone, vous pensez à un problème, le problème arrive, vous pensez à une solution, la solution arrive. Donc vos pensées sont devenues, même si vous n’en avez pas encore totalement conscience, des armes. Des armes, parce qu’elles permettent par le verbe créateur, je vous rappelle que le verbe créateur, c’est pas uniquement la pensée, c’est la parole sacrée, c’est celle qui est liée au onzième corps, c’est le Verbe.

Et donc si vous êtes porteur du Verbe, bien sûr les pensées se traduisent directement au sein de ce monde. Si vous avez peur de ceci ou de cela, c’est très exactement ce qui arrivera. Tout cela n’est pas punitif non plus, c’est simplement pour vous déconditionner des mécanismes de la pensée stérile, c'est-à-dire qui tourne comme ça et qui n’ont aucune échappatoire de manifestation ou de dissolution. Vous constatez de plus en plus que vos pensées créent votre propre réalité. Si vous n’avez que des pensées d’Amour, si vous ne jugez pas, si vous laissez dépasser les pensées qui arrivent et qui sont opposées à la Lumière s’effacer, vous n’aurez aucun problème.

Mais d’ores et déjà, ici-même là où vous êtes dans votre vie, vous constatez que la pensée est de plus en plus opérative. Si vous dites par exemple, j’ai peur de pas dormir, vous ne dormirez pas. Si vous dites j’ai peur de l’ombre, vous vivrez l’ombre. Et vous vivrez exactement ce qu’il y a dans votre tête, d’une façon ou d’une autre. Et si dans votre tête, il y a la peur de ceci, la peur de cela ou quelque chose qui n’est pas résolu, qui est enkysté, qui est profondément caché encore, eh bien cela doit sortir aussi et c’est exactement ce qui se produit.

Donc les êtres missionnés sont avant tout des êtres, et des frères et des sœurs qui se sont missionnés eux-mêmes à travers leur besoin d’apparaître, en ayant vécu le Soi, comme des êtres de Lumière pure, chose que nous ne sommes pas, ni vous ni nous, tant que nous sommes encore prisonniers, si je peux dire (même si ça a été libéré), d’une forme quelconque au sein de la 3D. Que ce soit de ce côté-ci du voile où vous êtes ou du côté où nous sommes.

Donc la Libération est acquise mais elle nécessite une information ou une ré-information mémorielle de ce qu’est le corps d’Êtreté, non pas intellectuellement mais, non pas en le sentant mais en le vivant directement, ce que certains d’entre vous arrivent déjà à faire ici-même. Mais ça nécessite donc des ajustements, des effusions de vibrations coordonnées par l’Archange Métatron, nous et les Étoiles, afin de vous permettre d’être, je dirais, fonctionnel en totalité, que vous soyez Absolu sans plus aucune forme et sans corps d’Êtreté ou que vous décidiez de vivre au sein d’un corps d’Êtreté et l’Absolu en même temps ; ça c’est vous qui décidez. Mais certains d’entre vous ont tellement créé, comment dire, à travers une certaine forme de volonté même spirituelle, une fonction et un rôle que c’est avec plaisir que nous les verrons assumer cela dans la libération d’un système solaire.

Donc tout cela est écrit maintenant, tout cela est la feuille de route si je peux dire, elle est en train de se calquer sur la terre. Je vous disais, il n’y a pas si longtemps que cela, que le joli mois de mai verrait les volcans se réveiller en grand nombre ; c’est exactement ce qui se passe. Maintenant nous avons, je dirais, une vision (de là où nous sommes) quasi-matérielle de ce qui se déroule sur terre, ce qui n’était pas le cas avant. Nous voyons très précisément ce qui est en cours d’actualisation et de manifestation. C’est pour ça que nous deviendrons de plus en plus précis, même si personne ni connaît le jour ni l’heure, mais de plus en plus précis dans l’accompagnement de votre Ascension que nous réalisons en ce moment. C’est pour ça que nous vous donnons cette possibilité d’échanger, afin que ceux qui vont lire cela puissent avoir eux aussi les réponses à leurs interrogations, comme celle-là.

Parce que bien sûr, certains d’entre vous qui suivent ce que nous vous disons depuis longtemps se demandent, bien sûr, si c’est pas encore une fois « la carotte et le bâton » pour vous embaucher et vous enrôler pour aller libérer un système solaire. Mais bien sûr cela passe par la Liberté et la Libération, le sacrifice, à ce moment-là, de votre Esprit dans l’incarnation est déjà déterminé par le positionnement que vous avez adopté ces derniers temps, c'est-à-dire depuis déjà deux, trois ans, mais surtout depuis l’assignation vibrale. Certains d’entre vous ont fait demi-tour et sont revenus sur leur choix d’être missionnés, et d’autres se découvrent des nouveaux talents, et bien sûr ont envie d’y participer. C’est tout-à-fait logique.

Voilà ce qui se retrouvera, je peux dire, sur ces Cercles de Feu. Bien sûr la majorité des humains ayant, par des raisons diverses, soit par trop de densité, soit par trop de souffrance, soit par persistance d’une âme exagérément tournée vers la matière, ne pourront pas se retourner en totalité vers la Lumière, et pourtant ils sont Libres. Donc dans ces cas-là il y aura nécessité d’incarnation à nouveau dans un autre endroit, ne serait-ce que pour une vie, le temps de peaufiner en quelque sorte la Liberté et de se déconditionner de ce qu’il peut rester durant ces périodes.

Voilà ce que j’avais à dire sur ces Cercles de Feu, sur le regroupement, et surtout la correspondance et la résonance entre ce qui est nommé la Jérusalem Céleste et bien sûr les Cercles de Feu.

… Silence…

Question : que se passera-t-il pendant les 132 jours ?

Où ça ? Sur les Cercles de Feu ou ailleurs ? Sur les Cercles de Feu, j’en ai parlé.

Ah d’accord, c’est pendant les 132 jours…

Ce qui se passera sur terre durant ces 132 jours, c’est ce qui a été écrit dans l’Apocalypse de Saint Jean, c’est l’Armageddon. C’est les gens qui vont se trouver confrontés, frères et sœurs comme portails organiques, à leur propre co-création consciente. Ceux qui ont désiré la guerre feront la guerre, ceux qui ont exercé la prédation seront confrontés à la prédation. Et au niveau de la loi de Grâce, c’est tout-à-fait normal. Ils devront respecter et voir, et vivre, et mourir selon ce qu’ils ont créé, avant d’être libérés. Et d’ailleurs certains évènements vécus par certains frères et sœurs qui ne seront pas sur les Cercles de Feu, leur donnera en quelque sorte l’ultime possibilité, par dépassement de la souffrance, des privations, des guerres et de tout ce qui va se produire, leur donnera un aperçu peut-être de ce qu’est l’Éternité et de ce qu’est l’éphémère quand celui-ci arrive à son terme.

Et là aussi, en dehors des Cercles de Feu, nous espérons assister, comment vous dites, à des formes de conversion. Parce que quand il y a trop de souffrance, pour celui qui n’a jamais souffert et qui n’a fait que faire souffrir les autres, ça entraîne un changement radical de position. Et peut-être qu’à ce moment-là certaines grâces agiront. N’oubliez pas que beaucoup d’entre vous seront sur les Cercles de Feu dans des effusions vibratoires qui parcourront toute la terre, qui mettront fin à tout ce qui peut exister comme structures matérielles, c'est-à-dire des constructions qui représentaient les piliers, je dirais, en quelque sorte, de l’enfermement. Tout ça sera réduit en poussière, par la présence de la Lumière simplement.

Et donc les frères et sœurs qui ne seront pas dans ces endroits seront eux aussi libérés après les 132 jours. Mais vous vous doutez bien que les circonstances de la Libération ne sont pas vraiment les mêmes, excepté pour certaines grâces et certains êtres qui passeront d’emblée, lors de cette occasion et lors de cet Armageddon, ils passeront directement de la personnalité enfermée et enfermante à l’Absolu le plus clair. Mais ça représente très peu de frères et de sœurs. La plupart iront jusqu’au bout de leur co-création consciente, tout en sachant que en finalité, après les 132 jours, il y aura Libération totale pour tout le monde. Il est pas possible de revenir en 3D dissociée, sauf pour les êtres missionnés, qui se sont missionnés eux-mêmes.

… Silence…

Question : où iront les êtres qui seront libérés ?

J’ai rien compris. J’ai entendu mais j’ai rien compris. Les êtres qui seront libérés vivront où ? Ça veut dire quoi ça ?

Ils iront où ?

Ils iront où ? Eh ils iront où ils veulent, c’est plus notre problème. Puisque vous avez la Liberté totale, vous croyez pas qu’on va vous fournir des billets quand même. Vous allez où vous voulez, il suffit d’y penser. Je peux pas être plus explicite. Et comme il y a de nombreuses Demeures, pour votre corps d’Êtreté, vous n’êtes plus tributaire d’une forme quand cela sera achevé. Vous pourrez être une conscience totalement libre comme emprunter et vivre la conscience de n’importe quel corps en n’importe quelle dimension unifiée.

Donc dire où vous allez, ça veut pas dire grand-chose. Ne vous attendez pas à vivre un transfert, sauf pour certains êtres dont nous garderons les mémoires, mais aussi le corps physique, à l’issue des 132 jours ; ces êtres-là iront finir leur vie sur des systèmes de 3D unifiée. Ça leur fera des expériences très enrichissantes et ils pourront apporter leurs mémoires aussi directement et échanger. Par exemple, si vous avez une origine stellaire qui se situe sur un système de 3D unifiée, cela vous réjouira de retrouver votre famille stellaire. Et vous voyez ce que je veux dire par là. C’est si votre origine stellaire, par exemple, est Végalienne ou Arcturienne, par exemple, vous retrouverez vos mondes d’origine le temps de finir ce corps, de le libérer, et de le libérer dès que vous le voudrez. C’est pas la vieillesse qui vous fera mourir. C’est vous qui décidez que maintenant vous quittez et vous allez faire autre chose. Mais vous êtes entièrement libre. Il n’existe aucune limite, de distance, de forme, de temps, de passé, de futur.

C’est tout cela qui va se déconditionner. Parce qu’aujourd’hui vous pensez encore que vous allez quelque part, et durant ces 132 jours vous aurez l’occasion de vérifier par vous-même, que vous ayez un corps de chair ou pas d’ailleurs, de vérifier par vous-même ce que nous vous disons.

… Silence…

J’en vois déjà qui ont une origine Végalienne ou Arcturienne qui se posent des questions.

… Silence…

Question : les Cercles de Feu où nous irons sont-ils prévus selon nos spécificités ?

Non absolument pas. La spécificité n’est ni raciale ni liée à votre endroit géographique d’aujour-d'hui, et encore moins liée à votre origine. Elle est uniquement liée à des raisons de commodité, non pas géographique mais spirituelle. Les enfants, par exemple, en-dessous de 14 ans, seront présents en un seul endroit des Cercles de Feu, parce que faire la fête entre adultes c’est pas la même chose que de faire la fête avec des enfants, vous le savez bien ça. C’est exactement la même chose dans les Cercles de Feu, dans les Jérusalem Célestes.

Donc les regroupements au sein des Cercles de Feu, vous verrez à ce moment-là des frères et des sœurs que vous avez connus et qui sont morts, dans leur corps de chair. Vous retrouverez peut-être votre conjoint qui lui n’a plus de corps de chair alors que vous, vous avez conservé votre corps de chair. Mais tout ça c’est pas grave, parce que c’est les corps d’Êtreté qui seront les plus visibles et pas les corps de chair. Et y a pas de spécificité autre que celle que j’ai précisée : en-dessous de 14 ans et après, au-dessus de 14 ans.

Mais d’ailleurs certains d’entre vous décideront d’aller plutôt avec les enfants. Mais ça vous pourrez, comment dire, là aussi la Liberté vous permettra de passer d’un Cercle de Feu à un autre sans aucune difficulté, de manière instantanée, sans déplacement aucun tel que vous pouvez l’imaginer encore aujourd’hui. Plus particulièrement pour ceux qui n’auront plus de corps de chair : ils dématériali¬seront le corps au niveau de la Lumière Vibrale d’un Cercle de Feu et ils rematérialiseront le corps d’Êtreté en un autre Cercle de Feu. Certains d’entre vous aussi seront peut-être occupés, non pas uniquement aux effusions vibratoires mais auront peut-être encore certaines attaches, si je peux dire, et auront peut-être besoin d’aller voir leurs enfants, ou d’aller voir la famille qui est sur un autre Cercle de Feu. Vous voyez, c’est mieux que le "club med". C’est le 5 étoiles luxe.

Question : tous les enfants de moins de 14 ans se retrouveront-ils sur le même Cercle de Feu ou aura-t-il d’autres destinations ?

Non j’ai pas dit ça. Tous les enfants qui auront besoin d’aller sur les Cercles de Feu. Les enfants, je vous ai toujours dit depuis des années, ne vous préoccupez pas des enfants par rapport à leur Ascension parce qu’ils n’ont pas les mêmes archaïsmes que vous, non pas parce qu’ils sont plus jeunes mais aussi parce qu’ils sont nés, surtout maintenant, et ceux qui ont à la limite 14 ans, ils sont nés dans la période où la matrice était en train de se dissoudre. Donc ils ont une faculté, je dirais innée presque, à être libérés au moment du grille planète ou au moment de l’Appel de Marie. Beaucoup d’ailleurs décideront de cesser toutes affaires tenantes, tout ce qui se produit sur terre pour suivre Marie, au niveau des enfants je parle.

Les enfants qui iront dans les Cercles de Feu sont ceux qui parfois sont enfants, parfois sont bébés, parfois ont 14 ans voire un peu plus pour certains, mais qui ont là aussi besoin soit de retourner sur leur origine stellaire soit de vivre des expériences multidimensionnelles avec un corps d’Êtreté.

Ceux qui partiront directement ne seront pas sur les Cercles de Feu mais seront dans l’un des vaisseaux de la Confédération Intergalactique des Mondes Libres, l’un des 21 vaisseaux de la Flotte Mariale. Y en a plus que 20, on me dit.

C’est tout ce que vous voyez autour du soleil en ce moment. Vous avez Métatron, vous avez Mikaël, vous avez les Archanges qui se montrent, vous avez les Dracos. Vous avez les Arcturiens et les Dracos qui jouent à leur jeu favori, c'est-à-dire s’entretuer, mais pour eux la mort n’est pas grave, n’est-ce pas ? C’est un jeu. Et puis vous avez aussi les Archanges qui eux ne peuvent pas être tués puisqu’ils n’ont pas de corps carboné.

Donc tout ça se met en place maintenant selon un calendrier, je dirais, qui est presque déterminé, presque. Pour cela, il faut attendre l’Appel de Marie. Mais nous savons que cela va se dérouler à un moment donné, même si nous ne le connaissons pas jusqu’à la dernière minute, c’est pour ça que vous serez prévenus seulement 6 jours avant. Vous savez en tout cas que si ça s’est pas produit aujourd’hui, cet Appel et ces Trompettes, ça veut dire que c’est pas dans 6 jours. C’est le seul laps de temps où vous pouvez être sûr d’être tranquille, c’est les 6 jours que vous avez devant vous.


Question : où est le 21ème vaisseau de Marie ?

Il est parti se faire réparer, y a eu des petites avaries, dirons-nous. Parce que les Dracos ont mis au point, ils aiment bien jouer, donc ils ont trouvé des techniques (comment expliquer ça sans rentrer dans des données physiques ?), ils ont créé des espèces de miroirs magiques qui permettaient de capter l’image des consciences et des formes de conscience très élevées qui étaient dans ces vaisseaux, et les ramener dans un plan où ils étaient atteignables, par dissociation holographique. Et ils ont réussi à mettre à mal l’un de ces vaisseaux. Mais c’est pas grave, nous sommes immortels.

Question : tous ceux qui participent à la diffusion de vos enseignements sont-ils missionnés pour libérer d’autres mondes ?

La réponse est très brève, c’est bien évidemment non. Nous vous avons simplement, pour ceux qui ont tenu une fonction… j’ai pas dit missionné. Missionné c’est se prendre pour ce qu’on n’est pas, missionné c’est se dire libéré quand on ne l’est pas, missionné c’est se présenter comme une Étoile alors qu’on ne l’est pas, missionné c’est vivre le Soi et se servir de la Lumière pour asservir des frères et des sœurs qui sont dans le même chemin. Ceux-là, bien sûr, ils connaissent les manips et donc ils seront très doués pour aller libérer les mondes.

Mais ceux qui ont ancré la Lumière, essaimé la Lumière et qui ont pris une part importante, même depuis quelques années, dans la retranscription, la diffusion de ce que nous vous disons, n’ont pas de souci à se faire, sauf s’ils se sont missionnés en plus. Mais en général accepter une mission, même si elle vous enrichit, parce que nous sommes toujours à vos côtés et avec vous quand vous vous mettez à écouter ou à transcrire, mais c’est pas la même chose que de se présenter comme un être qui est une Étoile ou un Melchisédech, et pour vous faire avaler des couleuvres, n’est-ce pas ? C’est pas du tout la même chose de servir la Lumière en retranscrivant que celui qui se sert de la Lumière pour lui-même.

Ceux qui ont eu ce rôle, on va l’appeler comme ça pour le différencier de la mission, même parmi ceux d’entre vous qui nous reçoivent et qui nous canalisent, heureusement que certains d’entre vous n’ont pas joué les stars, n’est-ce pas ? Mais certains ont joué les stars ou ont voulu essayer de jouer les stars. Mais les stars quand on n’est pas star, ça ne le fait pas, comme vous dites. Parce que quand vous vivez le Soi, ceux à qui il a été beaucoup donné, il sera beaucoup demandé.

Ça veut dire simplement que si on vous a donné, et que vous avez gardé la Lumière pour vous en vous jouant un rôle particulier, là vous allez avoir des petits soucis. Mais ceux d’entre vous qui ont transcrit, qui ont diffusé, qui d’une façon ou d’une autre ont permis que ça soit diffusé, ceux-là n’ont aucun souci à se faire. Le plus souvent ils sont restés anonymes, dans le silence. Ils n’ont pas revendiqué autre chose que réellement d’être dans le Service. Y en a qui ont confondu le service à soi et le service à autrui, ça c’est une autre histoire ; on réglera ça après. Parce que de toute façon on sera tous au même endroit, ou je veillerai à ce qu’on y soit.

Question : qu’en est-il de l’alignement à 19 heures ?

Alors ça, je crois que j’en ai déjà parlé la dernière fois, en disant que les rendez-vous ne servaient plus à rien, au niveau collectif mondial. Parce que les égrégores sont en cours de dissolution, cela vous le savez, et même l’égrégore que nous avions constitué qui a permis, si vous voulez, dans une certaine mesure de recréer le corps d’Êtreté à travers les différentes Clés que vous avez reçues. Et cela c’est la Vérité, vous le vivez, vous le sentez, pour ceux qui vivent les Étoiles, qui vivent les Triangles, c’est impossible de créer mentalement cette structure. Donc, il peut pas y avoir d’illusion.

Par contre vous avez des frères et des sœurs qui ont vécu le Soi, et même je dirais le cœur Vibral, et qui pour une raison ou pour une autre ont eu besoin de se présenter et ont eu besoin de se gargariser, si je peux dire, de quelque chose, alors que ce n’était pas vrai. Mais c’est pas votre problème. Parce que eux aussi servent la Lumière (bien sûr ce sont des frères et des sœurs) mais ils ont besoin peut-être d’avoir un petit peu « panpan cucul ». Mais c’est très bien. C’est comme ça que cela fonctionne. Il faut connaître à fond les deux versants.

Donc y a aucune erreur, et y a aucun piège. Y a juste l’actualisation de ce que vous avez créé en cette fin de vie qui est la résultante, je vous le rappelle, de l’ensemble de vos vies. Ce que vous vivez n’est que la résultante aujourd’hui, quel que soit l’âge, quel que soit ce que vous faites ou ne faites pas dans la vie, tout ce que vous vivez aujourd’hui est la résultante de l’ensemble de tout ce que vous êtes, ou que vous croyez être au sein de ce monde.

Ah vous le voyez bien, y en a qui disparaissent de plus en plus vite, et y en a d’autres qui s’accrochent de plus en plus, quel que soit le vécu.

Question : pourquoi est-ce ceux qui se sont accaparé la Lumière qui seront missionnés pour délivrer d’autres systèmes ?

Mais parce qu’ils sont capables de comprendre ce que c’est l’appropriation de la Lumière, même s’ils n’en sont pas conscients. Rappelez-vous : service à soi ou service à autrui. Service à autrui, c’est disparaître du Soi. Mais tant que vous êtes dans le Soi, vous pouvez faire des « tournicoti-tournicota », même si ceux-ci sont de plus en plus durs et seront de plus en plus durs à partir de la fin mai, si on y arrive…

Question : donc ils joueront votre rôle ?

En quelque sorte. Après avoir repris leur forme d’Éternité, c'est-à-dire après un retour là aussi pour eux sur leur origine stellaire et revenir en tant qu’Élohim s’ils sont de telle dimension, ou maître généticien s’ils sont d’autres dimensions.

Question : ceux qui font partie de la Confédération Intergalactique ont été missionnés pour libérer les mondes enfermés ?

Pas vraiment, non. Y a aussi des êtres qui viennent de dimensions totalement libérées, qui n’ont jamais connu l’enfermement, mais pour eux c’est une grande fête que de venir assister à votre renaissance. Ils sont pas missionnés du tout, ils sont libres. Mais ceux qui se sont missionnés tous seuls, ils sont libres aussi, c’est personne qui leur a mis une mission, ils se la sont collée eux-mêmes. Personne leur a rien demandé.

Vous avez aussi des missions différentes, par exemple en particulier au niveau de l’Amérique Latine, là où se trouvent la plupart des cités Intraterrestres (pas toutes mais la plupart), qui ont été évacuées, je vous le rappelle. Donc vous avez aujourd’hui des petits marrants qui parlent au nom de l’Intraterre alors que y a plus personne en Intraterre, mais ce sont les représentants de la future Intraterre. C‘est merveilleux, n’est-ce pas ? Vous avez des exemples avec certains canaux en Amérique Latine qui ont pris cette mission de diriger l’Intraterre, et ils dirigent les humains vers l’Intraterre, ceux qui les suivent en tout cas.

Question : lorsque le monde sera totalement libéré, qu’allez-vous devenir ?

Pas ici, non, y en aura plus besoin. Mais les futurs Melchisédech partiront vers leur assignation.

Et que deviendront les Melchisédech actuels, les Étoiles et les Archanges ?

Mais les Archanges interviennent partout.

Ils agiront toujours sur tous les mondes ?

Je vous signale quand même que la rébellion a été menée sur le plan historique par l’Archange Lucifer, qui est rédempté depuis. Donc y a quand même une coloration Archangélique. Et puis pourquoi on appelle les méchants garçons : les Archontes ? Parce qu’ils ont des ailes, et donc ce sont des administrateurs de monde. Ce sont des êtres, dans leur structure d’Êtreté, extrêmement puissants, Archanges et Archontes.

Donc les Archanges se sentent, et ils ont raison, une forme de responsabilité, on va dire, dans ce qui est survenu dans les plans de la création et de la co-création consciente. Donc les Archanges accompagnent toute libération. Et Marie, elle accompagne aussi la libération des systèmes solaires. Parce que je vous rappelle qu’historiquement quand même, c’est quand même une histoire entre certains Êtres de Sirius et certains Êtres de la Grande Ourse. Donc y a, comment dire, non pas une réparation mais y a eu un préjudice quelque part. Et il est tout-à-fait logique, et ça nous l’avons déjà dit, que celui qui crée un monde ou un univers, en quelque dimension que ce soit, est partie prenante de cet univers, et de l’expérience. Si l’expérience a un moment de début, elle n’a pas nécessairement de moment de fin, alors il vaut mieux que ça se passe au mieux.

Donc certains maîtres généticiens, de même que certains Archanges et certains Archontes rédemptés, ou qui n’ont jamais été des Dragons, qui n’ont jamais été altérés, sont quand même, je ne vais pas dire responsables (ça veut rien dire dans ces dimensions-là) mais ont quand même une forme de responsabilité sur la vie qu’ils ont créée. Donc il est tout-à-fait logique qu’ils soient un peu plus mouillés que les autres.

À part la polarité, il y a très peu de différence entre un Archange et un Archonte, sauf que l’Archange n’a jamais mis les pieds sur terre, un Archonte oui. Mais c’est la même vibration, sensiblement la même conscience. C’est pour ça d’ailleurs que beaucoup d’êtres ayant eu accès à certaines visions, à certains voyages, arrivent facilement à confondre un Archange et un Archonte, et ils ont aussi peur des Archanges que des Archontes. Ils vont même jusqu’à dire que les Archanges sont des Archontes. Quelque part, ils ont un petit peu raison, même si bien sûr c’est pas la même chose. Mais y a une résonance commune.

Plus vous décidez d’émaner une création, où qu’elle soit, en quelque dimension que ce soit, plus vous êtes le père et la mère de cet univers. Et étant le père et la mère de cet univers, vous en avez la charge, dans un sens comme dans l’autre. C’est pareil dans les Mondes Libres aussi. Mais rappelez-vous qu’il ne sert à rien de gamberger sur tout ça, l’important c’est HIC et NUNC. Parce que même si vous sentez que vous vous êtes missionné, un peu comme une andouille si on peut dire, ou que vous vous êtes missionné avec un grand cœur, peu importe, vous devez vivre cela, vous devez arriver jusqu’à ces points où tout vous apparaîtra clairement, que vous le vouliez ou pas d’ailleurs.

D’ailleurs vous pouvez voir déjà aujourd’hui que vous pouvez de moins en moins tricher avec la Lumière, et avec vous-même, et avec vos frères et vos sœurs. C’est fini ça de pouvoir tricher ou de pouvoir tromper qui que ce soit avec un sourire ou avec des mots ou avec des bisous. Le cœur n’a pas besoin de tout cela, il est ou il n’est pas.

Question : tout semble simple : tout est Un et tout est Amour, et en même temps, là-haut tout le monde s’entretue, Archontes, Arcturiens et ça me paraît très compliqué. Je ne comprends pas.

Mais cher ami, tu ne peux pas le comprendre, tu ne peux que le vivre. Si tu cherches avec ton mental ou ta perception ou ton intuition, tu comprendras jamais. Ce que j’exprime là, même si c’est exprimé en mots ne s’adresse pas à votre mental, donc si vous essayez de vous en saisir avec la tête, vous n’en sortirez jamais. C’est pour ça que la seule chose importante, c’est HIC et NUNC.

Tant que vous serez en train de vous poser non les questions que vous posez sur le déroulement de l’Ascension, ce qui est normal, mais tant vous vous posez des questions sur ce qui va advenir, ça veut dire quoi ? Que vous n’êtes tout simplement pas totalement dans l’instant présent. Que vous posiez une question sur les Triangles, sur les manifestations, sur ce qui se déroule en vous, sur ce qui se déroule sur la terre, y a aucune ambigüité là-dessus. C’est normal que nous vous répondions maintenant parce que vous vivez l’Ascension. Mais si vous posez ce genre de question, ça veut dire quoi ? Ça veut dire que votre mental essaye de se saisir de quelque chose plutôt que de le vivre. Donc, c’est aussi une invitation à lâcher cette forme de compréhension et à passer à une autre compréhension qui n’est pas celle du mental qui se saisit des choses.

De toute façon, par rapport à ce que je vous dis, soit vous avez en vous la capacité à aller vérifier par vous-même ce qui se déroule, soit vous ne pouvez que adhérer ou refuser, croire ou ne pas croire. Mais c’est très simple, au-delà d’y croire et de ne pas y croire, soit ces paroles vous semblent évidentes soit vous voulez comprendre quelque chose de plus que ce que j’ai dit.

Alors par rapport aux Archontes et aux Archanges, c’était quoi la question ? On peut repréciser la question ?

Vous dites que tout est Un et tout est Amour, c’est donc très simple finalement…

Bien sûr.

… et en même temps vous nous parlez quand même très compliqué et pas Amour.

Mais ça, encore une fois, ce qui s’exprime est le mental. C’est clair. Ne vivant pas l’Amour, conceptualisant l’Amour, tu essayes d’imaginer comment on peut être Un avec autant de diversité. Mais ça, tu n’as aucun moyen de t’en saisir. Vis-le avec ton cœur et ça ne posera plus aucun problème. Tout ce qui vous titille aujourd’hui, par exemple sur le devenir, par exemple sur ce que vous vivez, non pas sur le processus intime de l’Ascension, ne fait que vous renvoyer à votre propre mental qui est encore le maître. C’est ça qu’il vous faut voir, c’est pas la réponse que je vais donner.

Moi, je vous dis simplement quelles sont les possibilités mais si tu essayes avec ton cerveau de troisième dimension de comprendre l’Unité, tu ne bougeras pas d’un pouce. Tu pourras t’exprimer sur l’Unité, tu pourras même comprendre l’Unité mais tu ne trouveras pas d’issue, comme tu l’as exprimé. Là, c’est une démarche purement mentale. Quand tu vis l’Unité dans la Demeure de Paix Suprême, tu n’es même pas effleuré par cela. Bien, rends-toi compte que c’est le mental qui pédale dans tout ça. Mais bien sûr qu’il pédale, il ne connaît pas tout ça, il ne pourra jamais le connaître, ni même le comprendre, ni même l’approcher.

Le mental ne vous est d’aucune utilité de l’autre côté. Et je dis de l’autre côté, c'est-à-dire aussi pour les 132 jours. Parce que l’échange est Vibral, les effusions et les enseignements si on peut dire, seront Vibraux, ils ne passent pas par une quelconque analyse. C’est l’expérience directe. Bien sûr que le mental veut expliquer l’Unité à sa sauce, bien sûr qu’il ne peut pas comprendre la proximité des Archontes et des Archanges. Et il ne le comprendra jamais, surtout au sein d’un monde dissocié dont la responsabilité, si on peut dire, incombe aux Archontes et indirectement aux Archanges. Aux Archontes et indirectement aux Archanges.

La multiplicité... il y a de nombreuses Demeures à la Maison du Père. Quand nous disons que tout est Un, bien sûr que tout est Un. Mais toutes créations sont Une mais elles sont multiformes, elles sont multidimensionnelles. Ce sont des jeux, libres. C’est l’expression de la beauté de la Source tout simplement qui se voit elle-même dans sa création. Et quel que soit l’aspect de cette création, au niveau des Mondes Libres, c'est-à-dire non 3D dissociée, il y a une harmonie parfaite. Y a aucune antinomie d’aucune sorte, en quoi que ce soit.

Rappelez-vous que le danger les plus grand aujourd’hui serait de vouloir intellectualiser ce que vous vivez ou ce que vous entendez. Parce que vous aurez l’impression que ça vous rapproche mais ça ne fait que vous éloigner. La seule porte de sortie, c’est le cœur, c’est pas de savoir pourquoi les Archanges et les Archontes c’est sensiblement la même chose, même si c’est pas du tout le même effet visible en ce monde.

La seule différence, si vous voulez la savoir, c’est qu’un Archange n’a jamais pris corps. Les Archanges ont voulu prendre un corps, beaucoup d’entre eux, il y a très très très longtemps, un corps de chair. Et ils ont voulu rester dans ce corps de chair en coupant eux-mêmes la Source. Mais au début, avant d’être un corps de chair 3D carboné reptilien, qu’est-ce que c’était ? Des Archanges. Celui que vous appelez Yahvé ou Yaldébaoth ou Ya, celui qui siégeait sur Saturne, au départ y a très longtemps c’était aussi un Archange, qui a pris corps, c'est-à-dire qu’ils n’ont pas respecté leur fonction Archangélique qui leur interdisait vibratoirement de s’approcher des dimensions les plus éloignées de la Source, parce que justement il y avait des risques de perdre cette Liberté totale.

Voilà, si tu veux, le fin mot de l’histoire. Maintenant du point de vue de ton mental y a une différence considérable entre un Archange qui vient te libérer et l’énergie d’un Archonte que vous pouvez aussi ressentir à certains moments. C’est pas du tout la même énergie, c’est pas du tout le même effet, c’est pas du tout la même finalité, a priori, dans le temps linéaire, de celui de ton mental, mais absolument pas en Éternité.

… Silence…

Il faut au moins qu’il y en ait un ou deux qui restent éveillés pour poser des questions.

Question : il y avait des Archontes qui étaient auparavant des Archanges ?

À l’origine, mais après ils se sont multipliés et ils n’avaient plus rien d’archangélique, bien sûr.

Question : cela avait à voir avec les anges et les Archanges déchus ?

Les Archanges déchus, on en a parlé. Les anges déchus, ça veut dire quoi ? Vous avez là-dedans des méchants garçons qui se font passer pour des anges. Ce sont ceux en général qui jusqu’à présent pouvaient interférer le plus facilement avec l’être humain et se faire réellement passer pour des anges. Mais vous aviez aussi surtout des bataillons au niveau intermédiaire, sur le plan astral, qui étaient là pour formater, si je peux dire, les âmes qui étaient libérées de leur corps pour les renvoyer dans l’incarnation. Il y avait des Archontes et des faux anges.

L’ange déchu, c’est Lucifer, c’est certains Archanges, antérieurement à cela, qui ont vécu la chute dans la matière, volontairement. C’est pas une chute, c’est un atterrissage. Et ils se sont enfermés volontairement et après ils se sont multipliés.

Les anges déchus, le plus souvent, ce ne sont pas des anges. Ce sont des êtres qui sur les plans intermédiaires se font passer pour des anges. C’est ceux que vous allez apercevoir (plus maintenant) mais qui étaient auparavant présents et qui vous interceptaient sur la route du retour à la Lumière, afin de vous empêcher de retrouver votre corps d’Êtreté. Donc ça c’est des faux anges.

Des anges déchus, il n’y avait que les Archanges accompagnés de milliers d’anges, mais c’est rien du tout. Les anges déchus au sein de ce monde, la seule trace que vous en ayez, c’est avant tout les Archontes suprêmes, ceux qui siégeaient sur Saturne (dont Yaldabaoth était le chef) et les anges déchus on peut dire, c’est souvent ces êtres qui se font et qui se montrent à vous en astral comme des anges, et qui vous font prendre des vessies pour des lanternes.

C’est un terme que vous retrouvez dans la Bible à travers les Géants, les anges qui ont épousé des femmes. Mais c’est pas les anges déchus, ça. C’est des Êtres de Lumière (bien sûr ça a été inversé), qui effectivement avant de quitter la terre pour rejoindre leur Demeure d’Éternité, (ce sont les mêmes, d’ailleurs, qui ont construit les Cercles de Feu), ont pris pour épouses effectivement certaines femmes parce que ces anges-là n’étaient que de polarité masculine dans un corps de chair. Mais ils étaient Libres, avant la falsification. Et au moment où la falsification est arrivée et où ces êtres se sont aperçus qu’ils ne pouvaient pas, d’une manière ou d’une autre, repousser l’enfermement lié aux vaisseaux métalliques des Archontes, ils ont essayé de préserver à leur manière une forme d’ADN et de reliance ; pour cela ils ont effectivement fait des enfants à des femmes. Mais c’était pas des anges déchus, bien au contraire, et c’était pas des anges du tout d’ailleurs. Mais c’est vrai, comme on dit dans la Bible, les rejetons de ces mariages pouvaient être appelés des anges déchus. Mais ils n’ont jamais été des anges déchus.

Alors le terme est resté parce que sur les plans intermédiaires les anges déchus vous apparaissent avec des ailes comme des anges. Donc ils ont été appelés anges déchus mais c’est pas des anges. C’est soit des Petits Gris qui prennent un camouflage (qui servent les Archontes) soit ce qui est plus rare, sauf cas exceptionnel, pour la plupart je dirais, le vulgaire de leur troupeau, le commun des mortels, un simple Petit Gris faisait l’affaire. Mais pour certains êtres, je dirais, qui étaient plus difficiles à berner parce que leur évolution et leur transformation sur terre s’était quand même faite, il a pas été possible de les tromper avec ces Petits Gris donc ce sont les Archontes en personne qui ont pris ces plans intermédiaires. Les Archontes, je précise qu’ils ne sont pas en 3D, ils ont réussi à se stabiliser sur des dimensions intermédiaires ; ils ont fait intervenir des Petits Gris le plus souvent mais eux aussi peuvent se camoufler comme un ange. Et l’expression ange déchu est venue de là.

Mais je vous rappelle encore une fois que tout cela ne vous est d’aucune utilité pour être Libre, bien au contraire.

Question : alors, pourquoi nous demandez-vous de poser des questions s’il y a le silence ?

Il a le même accent que moi. Je demande simplement que vous posiez des questions sur ce qui vous concerne en ce moment. C’est pas de ma faute si parmi vous certains s’échappent dans des projections mentales. Ce n’est pas le cas de tout le monde. Recentrez-vous, si vous voulez bien, sur l’Ici et Maintenant. Posez des questions sur ce qui se passe en vous, mais pas sur l’histoire, elle n’a aucun intérêt dans votre Libération. C’est pas parce que vous savez cela que vous allez être Libre, bien au contraire. Mais j’ai dit que je répondais à toutes les questions, donc j’y réponds. Ça fait partie du jeu maintenant. Et c’est aussi pour ceux qui vont lire, de se rendre compte justement de ce qu’est le mental et de ce qu’il n’est pas. Donc tout est utile. Il n’y a pas d’erreur, il y a juste des choses à voir et à jouer. C’était ta seule question, toi ?

Question : quand on dépose notre volonté, nos peurs, toute espérance, c’est ce que vous nous enseignez, n’est-ce pas ?

Je t’enseigne rien. Je te dis qu’il reste la Vérité. Enlève tout ce qui est éphémère. Ne l’enlève pas en le retirant de ta vie ou en tuant tout ce qui est éphémère mais vois clairement les choses. Soit tu restes dans ta mission de vie qui est d’être ceci ou cela et tu accomplis ton chemin de vie, parfois même avec une grande légèreté, avec beaucoup d’amour ; et à ce moment-là tu t’occupes de rien et tu seras libéré parce que tu as été Amour, par toi-même, sans rien connaître, sans rien savoir. Soit tu vis des processus Vibraux qui ont fait participer votre Présence à la Libération de ce monde, et à ce moment-là, bien sûr, il est souhaitable de connaître et de vivre en connaissance de cause, si je peux dire, les manifestations dont vous êtes affublés.

Mais il est une chose de parler de ce que vous vivez et il est tout-à-fait autre chose d’élucider des choses que vous ne pouvez pas élucider, même en exprimant ça par écrit de manière parfaite. À quoi vous sert de savoir qu’il y a eu des reptiles, à quoi vous sert finalement de savoir qu’il y a eu des Archontes ? Vous savez pertinemment que vous avez des êtres réalisés, libérés aujourd’hui ou qui ont laissé des traces mais qui n’ont jamais parlé de tout cela.

Nous, si nous vous en parlons, ce n’est pas pour vous faire peur, c’est juste pour vous montrer la réalité de ce monde. Mais si vous continuez à vous poser des questions sur ce monde, à quoi ça sert ?
Soit vous allez dans la voie directe, c'est-à-dire Humilité, Simplicité, ce qu’on appelle les quatre Piliers du Cœur avec l’Éthique et l’Intégrité, soit vous vous placez dans le Feu du Cœur et à ce moment-là vous vivez l’Éternité. Et vous verrez qu’à ce moment-là il ne peut plus exister de questions de cet ordre.

Nous, nous avons une mission particulière de vous donner les informations, et avec l’accord de Marie nous vous donnons absolument tout dorénavant. Parce que peut-être pour certains d’entre vous ça va être une révolution intérieure, pour d’autres ça va faire encore essayer de faire tourner le vélo, mais pour certains d’entre vous ça va au contraire vous donner une libération quelque part. Donc chaque être est différent. Et nous essayons de nous adresser au maximum d’êtres qui vivent les processus vibratoires, ou qui ne les vivent pas mais qui suivent quand même ce que nous disons. Mais c’est tout.

Heureusement que ce n’est pas la seule voie possible. Vous avez aussi des êtres qui trouvent de plus en plus spontanément et directement, sans même parler de spiritualité, sans même parler d’aucune falsification, qui sont libérés. Ça, c’est la voie directe. Qui est aujourd’hui ouverte de façon de plus en plus facile pour de plus en plus de gens. Mais ça c’est votre travail, et le nôtre. Y avait une question qui émergeait par là-bas.

Question : j’ai comme un bandeau sur le front entre Clarté et Précision qui monte aussi sur le point ER. Qu’est-ce que cela représente ?

Mais ça représente l’activation du Triangle de Feu et de la Croix Cardinale qui se traduit par la perception, effectivement, d’un bandeau qui va de Clarté à Précision. Et si tu es plus fin dans la perception et dans la vision, tu t’apercevras qu’au niveau du Triangle central, peu importe qu’il ait la pointe en haut ou en bas, il y a de chaque côté trois petits Triangles emboîtés les uns dans les autres ; c’est ça que tu ressens. Donc c’est lié à certains potentiels spirituels qui sont en révélation. Mais ce n’est plus le troisième œil, ça. C’est l’activation du Triangle de Feu, relié au Triangle de l’Eau et au Triangle de l’Air par la Croix Cardinale mais pas encore à la Terre. Sans ça tu sentirais un bandeau à l’arrière, de la même façon, ou une demi-couronne, aussi, c’est possible, c'est-à-dire de IM à IS en passant par la Couronne à l’avant ou à l’arrière.

Mais ce à quoi ça correspond, je pourrais t’expliquer pendant trois heures la constitution de ces Triangles, ce qui est visible à ce niveau-là au niveau des Étoiles, etc., etc., mais ça ne sert à rien. Voilà l’exemple des choses qui seraient mentales si je parlais comme ça. Ce qui est important c’est de vivre parfois même ce qui se vit à travers ça. Ce n’est pas une explication intellectuelle qui va te mettre en fonction, je dirais, de manière plus évidente ce qui existe à ce niveau-là, c’est le fait. Je pourrais par exemple te décrire comment fonctionne une voiture pendant des dizaines d’heures. Même si tu sais comment faire, tu n’as pas l’expérience de l’utilisation. C’est exactement la même chose ici.

Apprenez à vivre ce que vous font vivre les structures élémentaires, les Triangles élémentaires, le corps d’Êtreté, le Canal Marial, l’Onde de Vie. Sans ça à quoi ça sert ? Ça reste stérile. Vous le vivez, ça veut dire que tu es libéré, et c’est toi qui décides non pas de ta libération mais plutôt de comment tu vas te servir de ça, et tu n’auras pas de réponse au niveau du mental. Donc je sais pas, amuse-toi avec tes Triangles, amuse-toi avec ton bandeau, vois ce qui se passe en fonction de ce que tu penses, de ce que tu décides et si tu es attentif, tu constateras par toi-même que ça correspond à quelque chose d’extrêmement précis. Mais te le donner intellectuellement ou vous le donner d’une manière générale, de manière intellectuelle, dans ce cas-là ne vous fera pas progresser d’un iota.

Nous vous parlons beaucoup des Triangles, de plus en plus, mais je vais pas vous parler de la constitution de chacun des Triangles présents sur le corps. On pourrait aussi, par exemple au niveau de l’atome-germe Diamant, c'est-à-dire le Cœur Ascensionnel couplé au Cœur Éternel (le Cœur de Diamant), on pourrait définir pour chacun des Triangles ce à quoi il correspond (il y en a 24), vous donner aussi comment mettre en vibration tel point et tel point, mais si je vous le donnais comme ça, oralement, si c’est pas mis en service tout de suite, ça ne sert à rien.

C’est comme quand vous apprenez à conduire : vous pouvez avoir étudié le code, vous pouvez avoir lu comment fonctionnait la voiture, mais ça ne se conduit pas tout de suite, il faut l’apprentissage de la conduite, après. Il faut passer à l’expérience. Et quand vous apprenez à conduire, est-ce que vous avez besoin de savoir où est par exemple l’alternateur ou la batterie, sauf si vous êtes en panne ? Mais si vous n’êtes pas en panne, vous n’avez pas besoin de savoir comment ça fonctionne, vous avez besoin de savoir quelles sont les commandes et comment on met en œuvre les commandes.

C’est pareil pour le corps d’Êtreté, c’est pour ça qu’il y a aussi 132 jours, pour ceux qui en ont besoin. C’est pour ça que ceux qui seront libérés par la mort et qui auront besoin de se réincarner pour parfaire une vie aussi pourront le faire mais ça se fera dans des 3D unifiées et non pas dissociées. C’est pas une réincarnation Archontique, c’est une réincarnation libre.

Question : le nombre de places dans les Cercles de Feu n’est pas limité, il dépend juste du nombre de gens qui veulent y aller ?

Oui, parce que nous n’avons pas besoin de gîte et de couvert. Quand je dis illimité, c’est un peu gros mais disons que ça représente plusieurs centaines de milliers de personnes, bien sûr. C’est pas limité juste à l’intérieur du Cercle de Feu, je dirais que c’est plutôt tout autour du Cercle de Feu.

Question : qu’est-ce qu’un ego négatif ?

C’est la culpabilité. C’est le besoin de s’attribuer des responsabilités, des culpabilités. C’est un signe de manque de confiance, non pas en soi mais de confiance en la Vie. L’ego négatif, c’est celui qui va toujours aller du côté négatif ; le côté négatif c’est la peur et la culpabilité. Vous pouvez avoir des êtres, par exemple, qui ont acquis des connaissances ésotériques pour chasser les entités, ils se sont faits les spécialistes de ça mais parce qu’ils sont morts de trouille. Ils n’ont aucun sens de ce qu’est l’Unité. Ils sont même devenus, pour certains, des spécialistes. Mais le problème, c’est qu’ils sont en pleine projection, là c’est un ego négatif. Alors ayant cet ego négatif et cette culpabilité énorme, ce sont des êtres qui vont adopter des postures extrêmement rigides, extrêmement figées dans leurs points de vue, dans leurs concepts, dans leurs mots, qui vont faire des rituels en permanence pour désenvouter telle personne ou telle personne alors que c’est eux qui sont envoutés. Ils se sont auto-envoutés, ils ont laissé la porte ouverte. C’est celui qui dit qui l’est.

Si vous percevez ou vivez quelque chose qui apparaît comme mal, c’est que vous-même êtes sensible au mal. Ça ne veut pas dire que le mal n’existe pas, ça veut dire que vous y êtes soumis. Celui qui est libéré ne pourrait même pas être réveillé par le diable ou par un Archonte qui passerait à côté.

Question : le reste de l’humanité qui ne veut pas se libérer…

D’abord, il faut savoir que dans ce reste de l’humanité, il y a 30 %, voire plus maintenant, de portails organiques, qui n’ont ni âme, ni Esprit, donc la question ne se pose même pas.

La partie de l’humanité qui ne peut pas imaginer de Libération, qui ne conçoit qu’un futur en 3D …

En 3D unifiée, j’ai déjà répondu à cela à la question précédente.

Question : ceux qui vont en 3D unifiée, vont-ils devoir y séjourner longtemps ?

Mais j’ai bien dit que c’était pour une vie peut-être, c’est tout. J’ai pas parlé de temps. En plus ces systèmes dits de 3D unifiée sont libres. Il faut juste réacclimater la matière, je dirais, à cette liberté, parce que justement ils n’ont pas eu le temps de le faire ou la possibilité de le faire durant ces trente dernières années.

Question : donc il n’y a pas 300 000 ans de réincarnation en 3D unifiée ?

Mais quand tu es en 3D unifiée, tu peux mourir et renaître instantanément, tu resynthétises un corps. Ne croyez pas que la reproduction dans les 3D unifiées se passe comme ici, ça n’a rien à voir. De la même façon que vous avez des animaux qui peuvent devenir… changer de sexe, de la même façon que des plantes peuvent changer de sexe et se reproduire elles-mêmes, de la même façon tu te reproduis toi-même à l’identique, en 3D unifiée. Tu laisses un corps et s’il faut passer par une fécondation comme vous connaissez ici, par exemple, eh bien ça se fera de cette façon mais c’est totalement libre. Y a pas de cloisonnement.

Les Végaliens en 3D unifiée, ils ne voient pas la 3D dissociée même s’ils sont là. Ils ont un corps de chair, même s’il est différent du corps humain ici sur cette terre mais ce corps est périssable puisque les mondes carbonés n’existent que par les forces de friction, même libres. Ça veut dire qu’il y a une usure et cette usure se passe sans aucun problème parce que dès que le corps est fatigué, comme en Atlantide (au début en tout cas), eh bien on dit au revoir à ce corps, on va refaire un petit tour où on veut et on reprend. Si y faut passer par un ventre maternel, on repasse dans le ventre maternel, si faut passer par une éprouvette, on repasse par une éprouvette, mais sans aucune difficulté.

Question : donc, c’est une période essentielle pour définir où on va ?

Bien sûr. Le fait que tu aies cet âge-là, le fait que tu aies telle origine, le fait que tu aies telle fonction, tel rôle, telle âme si on peut dire est bien évidemment essentiel pour ce que tu es, pour vivre ce que tu as à vivre aujourd’hui. Maintenant pour répondre à ta partie de question à toi, la 3D unifiée n’est pas enfermée. Donc, y a plus aucun problème. Le problème, c’est pas la 3D, le problème c’est l’enfermement.

Question : donc si on va en 3D, on peut décider au bout d’une vie de passer à l’Absolu ?

Bien sûr. Tu m’as même pas dit si ça allait mieux dans tes poignets.

Ça va mieux, la guitare marche très bien depuis ce que vous avez fait.

Je te remercie, on a besoin de musiciens aussi là-haut, et si possible des musiciens fonctionnels.

Question : lors de nos incarnations successives avons-nous expérimenté les deux polarités féminines et masculines ?

Bien sûr, même si pour la plupart d’entre nous, nous avons une polarité plus accentuée que l’autre, donc plus d’homme ou plus de femme. Mais globalement vous expérimentez, ici comme ailleurs, les deux versants. D’ailleurs, y a même des races, je dirais, de 3D unifiée, qui ont les deux sexes en même temps, c’est pratique. Et ce n’est pas une blague là. Mais j’insiste pas trop parce que y en a qui risqueraient d’être intéressés.

Question : Christ a dit : « Ne me touchez pas car je ne suis pas encore retourné au Père ». Quelle en est l’explication ?

Oui tout-à-fait. C’est l’intervalle de temps entre ce qui a été nommé la Résurrection et l’Ascension. C’est une période particulière. De la même façon que vous vivez votre Résurrection et votre Ascension en ce moment. Donc, y avait une incompatibilité vibrale entre le Christ vêtu de son habit d’Éternité mais qui n’était pas encore ascensionné totalement. Le corps du Christ a ressuscité avec son corps de chair et son corps d’Êtreté. Et donc, vous ne pouviez pas à ce moment-là le toucher parce que s’il était touché, contrairement à ce qui s’est passé quand il guérissait spontanément sans le vouloir certaines femmes qui l’ont touché ou des paralytiques, il demandait : « Qui m’a touché ? » mais là il dit : surtout ne me touchez pas. Parce que celui qui l’aurait touché à ce moment-là, surtout avant d’avoir reçu, même parmi les plus proches, l’Esprit Saint de la Pentecôte qui est après l’Ascension, s’il l’avait touché à ce moment-là, ils auraient disparu ensemble instantanément.

Parce que le corps d’Éternité est, si vous voulez, un corps de rayonnement gamma, et la matière carbonée ne fait pas bon ménage avec les rayonnements gamma. Sauf bien sûr pour ceux qui ont intégré et assimilé la Lumière dans ce corps carboné, puisque je vous ai dit tout à l’heure que vous aurez des frères et des sœurs qui seront avec le corps physique doublé du corps d’Êtreté. C’est la Résurrection, comme l’a vécue le Christ après les trois jours au tombeau. C’est ça la réalité de l’Ascension et de la Résurrection préalable à l’Ascension.

Donc les êtres, si vous voulez, qui iront sur les Cercles de Feu, sont des êtres qui avec ou sans le corps physique se promènent avec le corps d’Êtreté au sein d’un monde qui n’est pas totalement dissout. Donc il faut qu’ils soient protégés, eux, mais aussi qu’ils protègent les autres en étant dans ces lieux. Parce que si un frère ou une sœur, vous pourriez penser qu’effectivement avec le corps d’Êtreté vous seriez utile, par exemple, dans des situations de catastrophes pour assister vos frères, mais si vous êtes ressuscité après les trois jours, à ce moment-là l’Ascension est réelle, votre corps d’Êtreté est là. Comment allez-vous aider, avec un corps d’Êtreté qui double votre corps physique, quelque chose qui détruit le corps physique et que vous, vous supportez simplement parce que vous avez digéré la Lumière et que vous avez vécu les Clés Métatroniques, pour certains d’entre vous ; et donc vous avez une certaine forme d’incorruptibilité de la chair, un peu comme les mystiques, par exemple certains saints qui ont laissé un corps intact depuis des centaines d’années. C’est exactement le même principe.

Donc, il y aura des êtres qui sont libérés vivants et libérés parce qu’ils ont ressuscité, qui seront sur les Cercles de Feu afin qu’ils soient justement préservés et isolés de ceux qui vivront leur co-création consciente dans l’Armageddon, parce que vous ne pouviez pas leur venir en aide. S’ils vous voyaient ou s’ils vous touchaient, ils seraient consumés immédiatement. Et s’ils sont restés en vie durant les 132 jours, c’est qu’ils avaient des choses à vivre durant ce laps de temps.

Voilà pourquoi il y a des structures, je dirais d’accueil, un peu particulières. C’est uniquement pour cela, afin que ceux qui ont à vivre la co-création consciente de leurs erreurs puissent s’en rendre compte aussi. Tous ceux qui font la guerre au nom de Dieu par exemple, ils la font au nom du diable, là c’est normal. Mais parmi eux, y en a qui ont été trompés et ces êtres-là doivent retrouver, je dirais la Lumière et l’Amour à travers les souffrances des uns et des autres. Par contre ceux qui ont métabolisé la Lumière en quantité suffisamment importante seront sur les Cercles de Feu parce que le corps d’Êtreté sera totalement là pour eux. Alors ce que j’ai appelé le grille planète final n’est que le retour de la totalité des corps d’Êtreté de ceux qui sont encore incarnés, en tant qu’âme, en tant qu’humain ; les portails organiques, ils auront tous disparu à ce moment-là.

Question : il n’y aura donc personne pour aider ceux qui seront en difficulté ?

Ils s’aideront entre eux. Justement, c’est là où on verra leur capacité d’Amour. Parce que sur un champ de bataille où vous avez un ennemi mortel et que vous vous apercevez que cet ennemi n’est pas votre ennemi mais votre frère, vous avez envie de l’aider, bien sûr, surtout si vous avez tiré dessus. Là est le sens du service et de l’aide. Mais vous, vous ne pourriez pas aider. Vous avez aidé durant cette période en étant les ancreurs et les semeurs de Lumière. Mais quand votre corps d’Êtreté, et c’est ce qui est en train de se produire à travers ce que vous sentez sur les Éléments, sur les Portes, quand il sera entièrement présent et actif, plus personne de ce monde ne pourra vous toucher parce que vous êtes des êtres de Feu. Ki-Ris-Ti, ça veut bien dire Fils Ardent du Soleil, et cette « ardence » n’est pas supportable par un corps carboné, sauf s’il est transmuté par le corps d’Êtreté. C'est-à-dire que vous avez vécu réellement une assimilation de Lumière suffisamment importante pour encaisser, au niveau de votre structure carbonée, la structure du corps d’Êtreté. C’est comme ça qu’il va se dissoudre, le corps physique, s’il n’est pas mort durant l’Armageddon.

Question : si le corps d’Êtreté n’est pas fini après les 3 jours, que va-t-il se passer ?

Mais c’est impossible. Le corps d’Êtreté se resynthétise à l’identique de celui qui est dans le soleil, ce qui explique que vous pouvez comme je disais synthétiser un corps instantanément dans n’importe quelle dimension, même carboné libre. Mais le grille planète final correspond au retour de tous les corps d’Êtreté, même de ceux qui sont morts. Donc je vois pas où est le problème. Ceux qui n’ont pas resynthétisé le corps d’Êtreté, vous êtes quand même, si on enlève les portails organiques et tout ce qui concerne les enfants, vous représentez quoi, de ce qui reste ? 10 % même pas. Et les 30 à 40 % restant, qui ne sont pas des enfants ni des portails organiques, eux, qu’est ce qui va se passer ? Soit ils ont quitté le corps et ils ont rejoint le corps d’Êtreté là-haut, soit ils ont été brûlés par le corps d’Êtreté et le corps physique meurt, soit ils ont encaissé le premier coup de semonce du soleil et à ce moment-là ils récupèrent le corps d’Êtreté.

Mais je vous rappelle qu’aujourd’hui vous resynthétisez la matrice Christique du corps d’Êtreté, c’est ça que vous sentez. Et donc, pour l’instant vous imaginez, comme nous vous l’avons dit, que c’est dans le soleil, mais celui qui est dans le soleil et celui que vous reconstituez ici, c’est le même. De la même façon que tous les corps d’Êtreté sont identiques, de la même façon que toutes les consciences sont Une et toutes les consciences sont la Source et l’Absolu.

Mais ça n’empêche pas qu’il peut y avoir une multiplicité de corps d’Êtreté liés à une multiplicité de corps incarnés. Donc ceux qui ne l’ont pas resynthétisé, soit le resynthétiseront en totalité durant les 3 jours, soit n’auront pas eu la possibilité pour diverses raisons, d’accueillir leur corps d’Êtreté. À ce moment-là que se passera-t-il ? Ils vont vivre l’Armageddon et récupéreront leur corps d’Êtreté au bout des 132 jours, qu’ils soient morts ou pas.

Question : tout à l’heure, j’ai ressenti une douleur violente partant derrière le chakra du cœur et le sternum, remontant dans la gorge, vers les oreilles, la bouche, sur le palais, comme du feu.

Oui, c’est ce qui avait été nommé le Lemniscate sacré. Le Lemniscate sacré, c’est le symbole de l’infini qui partait d’ici, du cœur, et qui montait jusqu’en haut. Ça veut dire simplement que l’énergie s’est arrêtée à ce niveau-là. Il y a quelque chose qui est resté en travers de la gorge.

Tout cela avec des douleurs très violentes pendant un quart d’heure.

Oui, c’est le dernier passage de la gorge, tel que ça a été expliqué. Il y a plus ou moins de résistances. C’est le deuil de vous-même, le deuil de l’éphémère, c’est ça qui vous travaille, tous en ce moment.

Que faire ?

Rien. Rien, observer et passer cela. C’est lié aux résistances justement, de la confrontation entre l’Éternel et l’éphémère. C’est même la traduction, si on peut dire, de cela. Alors les zones qui se manifestent sont soit les zones les plus actives soit les zones qui ont le plus de résistance encore. C’est pareil quand vous sentez de manière, on va dire exagérée, même si y a une préférence pour la manifestation d’un Triangle, par exemple vous essayez d’activer le Triangle de l’Eau et vous sentez toujours le Triangle de l’Air (j’ai pris le Triangle de l’Eau parce que c’est pas pareil pour le Triangle de Feu, parce que c’est le plus actif, pour tout le monde), mais par exemple imaginez que vous voulez sentir le Triangle de Terre et à chaque fois vous le sentez pas et vous sentez un autre Triangle. Ça ne veut pas dire qu’il y a une obstruction, ça ne veut pas dire qu’il y a un problème, ça veut dire simplement que c’est à ce niveau qu’il y a besoin que le travail de la Lumière se réalise, c’est tout.

Pour l’instant vous sentez des picotements ou des douleurs violentes à certains endroits du corps, mais vous allez voir qu’à un certain moment donné, juste avant ou juste après l’Appel de Marie, c'est-à-dire ça peut commencer avant, vous sentirez ces picotements sur tout le corps avec des fois, des douleurs extrêmement violentes. Et c’est là que vous verrez si vous êtes encore une personne ou pas. Si vous êtes dissocié de votre douleur, dans le sens noble, ou si vous êtes partie prenante de votre douleur.

Question : pourquoi cela s’est-il produit à ce moment-là ?

Mais parce que c’est l’occasion rêvée, c’est la période où ces douleurs se manifestent, c’est tout. De la même façon que vous avez senti par exemple en 2012, et peut-être les années après, des douleurs sur les Portes Attraction/Vision, ou sur les Portes Unité et maintenant sur les Portes Profondeur, ou encore sur le sacrum, c’est exactement la même chose. C’est le corps d’Êtreté qui se stabilise par rapport au corps éphémère. Alors ne vous posez pas de questions, traversez aussi cela et vivez-le. Parce que ça va être de plus en plus fort. Toutes les manifestations vont être décuplées sur la terre, dans le ciel et en vous, bien sûr.

Question : lors de rêves précis, est-il intéressant de les analyser et d’y trouver certains indices ?

Alors là, chère sœur, c’est profondément différent pour chaque rêve mais aussi de plus pour chaque personne. Vous avez beaucoup de rêves symboliques, en ce moment. Par exemple, vous allez chercher de l’eau : ça veut dire que vous manquez d’Eau, c'est-à-dire de plasticité, de féminité, vous êtes trop rigoureux. Vous pouvez rêver de cimetière : ça veut dire qu’il vous tarde de partir. Y a des symboles très forts dans les rêves, qui apparaissent en ce moment. Maintenant, c’est différent pour chacun, je ne peux pas vous donner ni une explication valable pour tout le monde ni pour le même rêve parce que ça dépend du contexte.

Question : et pour un rêve où je vis des stases et de grandes absences au niveau du mental ?

Et alors, quelle est la question ?

Ce rêve a-t-il une importance car je vis cet état en rêve mais pas lors de la veille ?

Tu m’expliques comment tu peux vivre la stase en rêve, qui est un rêve prémonitoire ou d’anticipation de ce qui va se passer, et vouloir vivre ça en même temps alors que ce n’est pas le moment ici même. Je comprends rien.

C’est qu’il n’y a rien à comprendre.

Donc tu me rassures si tu ne sais pas non plus. C’est comme si tu me disais : je rêve que je me suis coupé le pied et comment ça se fait que mon pied il est là quand je reviens ?

Ça va faire deux heures.

Déjà ? Tu es sûr ?

Oui.

Bien. On a le temps de faire une bénédiction quand même.

Oui.

Bien, alors je vais vous demander de fermer les yeux. Et de porter votre conscience tout simplement sur le bout de votre nez. Et de penser au bout de votre nez, c’est tout.

… Silence…

Eh bien chers amis, je rends grâce pour votre accueil et je fais comme à la télé, je vous dis : à demain, même heure. À bientôt.


* * *



4 – O.M. AÏVANHOV

Questions/Réponses



Eh bien chers amis, je vois que vous avez été préparés à ma venue par l’Esprit du Soleil, c’était la moindre des choses, n’est-ce pas ? Je vous transmets toutes mes bénédictions et nous allons si vous le voulez bien, prolonger un peu ce moment que vous venez de vivre, avec moi n’est-ce pas parce que y a pas de raison que moi aussi je n’en profite pas, n’est-ce pas ?

… Silence…

Toutes mes bénédictions vous accompagnent.

Alors, si vous le voulez bien, nous allons peut-être discourir, maintenant. Nous allons échanger afin de voir si je peux caser, si je peux dire, ce que j’ai à vous dire par rapport à certaines choses dont vous avez entendu parler, comme ce que vient de dire l’Esprit du Soleil ou encore ce qui a été dit à propos de l’élément Eau. Mais tout cela va se dire, je pense, à travers vos interrogations ou vos questionnements quels qu’ils soient.

Nous allons rester un petit moment ensemble et nous allons cheminer si vous le voulez bien, dans notre petite causerie, afin de partager ce que nous avons à partager, aussi bien vous que nous. Alors je vous écoute comme d’habitude.

Question : est-il important de continuer à traduire ces messages en d’autres langues ? Comment maintenir la vibration du message tel qu’au moment où il a été annoncé ?

Oui parce que, cher ami, vous devez comprendre que quand il y a, non pas des questions sur l’Ascension, ça tout le monde peut lire, tout le monde peut traduire et avoir des informations mais quand vous avez ce que nous avons nommé depuis peu de temps par exemple la Présence de l’Esprit du Soleil, juste avant moi, ce qui est prononcé et vibré à ce moment-là est totalement indépendant de l’instant de celui par qui cela sort et de la langue en laquelle ça s’exprime. C’est peut-être difficile à saisir pour vous mais dès l’instant où il y a une traduction, même peut-être avec un contre-sens, ceux qui lisent au-delà des mots et au-delà des explications, vont saisir très exactement ce qui s’est dit voilà à peine une heure, sans passer par le mental, sans passer par ce qu’ils lisent, tout simplement parce que la Lumière est agissante maintenant.

Ce n’est pas quelque chose qui a été dit dans une langue à un moment donné. Ce n’est pas simplement quelque chose qui est traduit dans une autre langue et qui peut perdre son sens. C’est bien plus que cela. C’est l’attention de votre conscience qui, en se portant sur ce qui a été délivré, même si c’est mal imprimé, même si c’est transformé, qui vous fait résonner bien au-delà des mots, en tout cas en ce qui concerne ce que nous avons nommé « canalisation magistrale ». Ça veut dire qu’elles sont exprimées dans une langue mais que la langue n’est pas tout. Que l’Esprit du Soleil manifeste sa Présence à ce moment-là et que ce moment est éternel. Et que celui qui va lire et entendre ce qui est lu ou écouter ce qui est lu n’a pas besoin du sens parce qu’il disparaît instantanément, quelle que soit la langue. Celui qui se pose des questions sur ce genre d’intervention, si je peux dire, c’est qu’il n’a pas à être touché par cela parce que sa fréquence, son positionnement, sa lumière n’est pas en syntonie exacte avec ce qui s’est dit, mais au-delà de ce qui s’est dit à ce moment-là, c’est la marque vibrale qui a été déposée.

Il n’y a pas besoin de connaître la langue du Christ ou de connaître l’histoire du Christ pour vivre le Christ. Il n’y a pas besoin d’adhérer à une religion, à une philosophie, à un principe quel qu’il soit pour vivre le Christ.

Donc la traduction, elle doit se faire mais c’est pour occuper. Si vous disiez par exemple, même dans un mois : « Il y a eu une intervention de l’Esprit du Soleil », y a même pas besoin de donner le jour mais le mois, et que par exemple vous essayez de vous relier à ça, sans avoir un texte à lire ou à écouter ou quelque chose à écouter, sans aucun support, vous allez recréer la même chose. Voilà où est l’intérêt des canalisations magistrales. C’est pas de retrouver nécessairement le rythme, la ponctuation, la forme de l’expression et la résonance des mots, c’est la résonance du cœur mais votre résonance du cœur, dans ce genre de chose qui vous est délivré, ce n’est pas la langue, ce n’est pas le mental qui s’en saisit, c’est le cœur qui s’ouvre et qui accueille. C’est ça qui est important.

Et si le cœur accueille et s’ouvre, que ce soit écrit en n’importe quelle langue, cela a été fait. Et c’est au-delà des explications et des mots. C’est de cette façon, par l’intermédiaire de l’élément Eau, par l’intermédiaire de ce que vous a dit l’Esprit du Soleil, c'est-à-dire « l’accueil » ; comme l’eau se répand partout et de la même façon peut accueillir la plupart des éléments en les dissolvant ou en les mettant en solution ou en abritant certaines formes de vie.

Bien sûr, en ce qui concerne, je dirais, les questions/réponses comme maintenant, c’est évident que chacun, même si la traduction semble pas tout à fait cohérente, vous allez retrouver les grandes lignes où certains d’entre vous, en quelque pays que ce soit, vont se retrouver non pas pour y adhérer et dire « c’est vrai », mais pour donner, je dirais dans votre langage du sens et de la valeur, intrinsèquement à ce qui est vécu par chacun.

Alors oui bien sûr, c’est important. Peut-être pas pour vous qui le faites mais pour ceux qui sont susceptibles de lire et de retrouver à travers ces lectures, même si elles ne sont pas conformes, encore une fois, en totalité, les consciences qui étaient là à ce moment-là, parce que ces moments-là sont éternels et en vous reliant à eux, ils vivent en vous. Ça passe de moins en moins par le mental. Alors bien sûr, quand je réponds aux questions, c’est aussi pour vous aider non pas pour faire tourner les vélos mais encore une fois, pour vous donner un sens et des valeurs que vous pouvez retrouver par vous-même de plus en plus facilement.

C’est ce que je disais depuis quelque temps. Il n’y a pas véritablement d’enseignement. Il n’y a pas véritablement de nouvelles choses. Il y a juste à se placer toujours de plus en plus proche de la Vérité éternelle. Certains y vont d’un coup, d’autres y vont progressivement. Et ça ce n’est pas nécessaire d’avoir les compréhensions ou une traduction exacte ou quelque chose qui est exact parce que ce que nous faisons c’est d’installer des moments de cette façon-là, non pas comme un regroupement comme cela se faisait avant mais ce que nous déposons à tel jour et à telle heure, en ces circonstances ou en d’autres circonstances, en cette voix comme en d’autres voix, partout sur la planète. Chacun a la possibilité de s’y ressourcer à l’instant où il le fait, cela sera pour lui l’instant où cela a été créé et manifesté au sein de votre monde.

Je ne sais pas si cela est clair, pour vous, mais c’est exactement ce qui se produit. Il y a des choses qui sont au-delà des mots. Il y a des choses qui sont au-delà de la compréhension. Il y a des choses qui émeuvent l’âme. Il y a des choses qui mettent en branle l’Esprit. C’est la même chose quand vous regardez un tableau, quand vous regardez l’être aimé, quand vous écoutez un morceau de musique, vous ne savez pas pourquoi vous aimez, même si c’est mélodieux, même si le visage est beau à regarder, même si la peinture est très belle, il y a autre chose : c’est justement cette reliance à l’Amour. Vous avez capté au-delà de l’apparence, au-delà de la traduction, au-delà du morceau de musique et de la personne ou de l’orchestre qui joue cette musique, vous avez touché l’indicible. Et cet indicible, il a besoin d’être, dans ce cas précis, il n’est pas lié aux mots, il n’est même pas lié à l’instant que vous venez de vivre ici, il est inscrit dans votre Éternité et dans l’Éternité de chacun, il y a juste à le reconnaître pour le faire vivre, c’est tout.

… Silence…

L’Esprit du Soleil, comme d’autres, lors de ces interventions, pourrait vous réciter les lettres de l’alphabet, pourrait vous compter des nombres comme on compte les moutons pour dormir. Certes, il y a des mots et des mélodies, il y a des temps particuliers, mais ça peut se faire avec n’importe quoi parce que c’est le Verbe qui s’exprime et non plus le langage. Il y a une grande différence que peut-être vous percevez déjà.

Question : une fois, j’ai senti les Triangles de la tête et du corps s’activer et bouger. Une Présence dans mon dos a fusionné et mes bras se sont levés, mes doigts se sont écartés, sont restés dans cette position un long moment sans aucune volonté de ma part et sans aucune fatigue. Est-ce pour me montrer que ce corps pourrait être totalement contrôlé sans ma volonté ?

Tu as surtout bien vécu ce qui était à vivre. C'est-à-dire l’accueil, la réceptivité, la transparence de l’Eau. Et cela vous le savez quand vous le vivez. Même si tu poses la question, même s’il y a l’interrogation après, ce qui a été vécu est vécu. Et c’est inscrit dans votre Éternité. Comme ce que vous nommez « canalisation magistrale ». Ce qui est magistral c’est pas les mots, le discours ou les phrases, c’est de graver dans l’Éternité ce moment-là parce que vous le retrouvez. Vous avez la guidance intérieure, vous avez les circuits : certains (pour beaucoup d’entre vous) ou tous les circuits (pour moins d’entre vous) mais néanmoins un seul de ces circuits crée une reliance et une résonance avec ce qui a été exprimé au-delà des mots et au-delà de toute langue.

Faites l’essai. Par exemple dites : « Je vais essayer de lire quelque chose qui a été dit tel mois, tel jour, par telle personne ». Et vous le vivrez. Vous n’aurez pas le contenu des phrases, bien sûr, à ce moment-là mais vous vivrez ce qui est à vivre. De la même façon que certains prophètes ont réussi par exemple à retrouver, là je parle de trame historique, par exemple à fusionner avec le Christ, à présenter les stigmates, à revivre la Passion du Christ. Ils l’ont vécu dans l’instant présent, dans leur chair. C’est pas un souvenir historique qu’ils vivaient. C’était quelque chose qui était éternel et éternellement présent. C’est exactement la même chose aujourd’hui.

Ça fait partie aussi de votre Éternité. Donc ce qui a été vécu est un moment d’Éternité. Et vous allez en vivre de plus en plus souvent, de plus en plus intensément. Et s’il y a résistance, s’il y a détournement, ça va frapper de plus en plus fort aussi. Pas nous, pas vous, pas entre vous, mais la Lumière va frapper de plus en plus fort, afin de se manifester et de se révéler en totalité à vous. C’est ça que nous pratiquons actuellement. Et c’est ça que vous pratiquez aussi, à travers ce que vous faites, dans vos exercices, mais aussi dans chaque acte de votre vie quotidienne.

Ça fait partie de ce qu’Anaël avait appelé durant l’année 2009 et 2010, nous avions développé là-dessus : l’ultra-temporalité. Quand vous rentrez en ultra-temporalité, c’est la même chose que le supramental mais appliqué aux circonstances temporelles de ce monde. Vous sortez du temps, réellement et concrètement. L’instant passé, quel qu’il soit, peut se revivre dans l’instant présent. Vous l’avez aussi pour la Lumière aujourd’hui et la Grâce, mais vous l’avez aussi pour les blessures qui sont encore présentes, qui vous éclatent à la figure comme si elles étaient vécues dans l’instant, c’est juste pour vous donner à voir ce qui résiste et ce qui accueille. Et vous verrez très bien et de mieux en mieux la différence entre les deux situations. C’est ça l’accès à l’ultra-temporalité, au Verbe si vous préférez.

Parce que le Verbe n’a pas de temps, le Verbe n’est pas lié à la structure de ce qui le véhicule, que ce soit un tableau, un instrument de musique, ou des mots que vous lisez. Là est le Verbe créateur. Là est ce qui a été appelé « la co-création consciente », « le Féminin sacré », « l’Eau ». L’Eau est éternelle, elle se transforme mais elle ne se perd jamais, en tout monde et en toute dimension.

En ce monde, les eaux, comme ça vous a été dit, d’en haut et les eaux d’en bas ont été séparées. Elles se réunissent à nouveau. Et dans cette réunion, il n’y a pas de temps. Il n’y a pas de langue. Il y a juste le Verbe.

Et d’ailleurs, y a pas ce que nous vous disons certaines fois. Vous pouvez vivre cet émerveillement et cette grâce en communion avec un frère ou une sœur. Avez-vous besoin qu’il soit là ? Avez-vous besoin qu’il soit à l’autre bout du téléphone ? Essayez, vous verrez, vous êtes libre.

Alors comment pouvez-vous vérifier que vous êtes libre, malgré cette forme ? Justement, en partie, grâce à cela, le Verbe permet cela. Je vous rappelle que l’ultime Retournement qui s’est produit au moment de la transfixion de la poitrine, correspond aussi à l’actualisation de ce qui était nommé le 11ème corps, c'est-à-dire le Verbe créateur, ou la co-création consciente ou, si vous préférez, le Féminin sacré. Tout ça ce sont des appellations pour exactement les mêmes Verbes, la même puissance du Verbe. Et vous voyez bien, d’ailleurs, que dans vos vies d’une manière générale, c’est de plus en plus fort, que ce soit dans l’amour ou que ce soit dans la contradiction, quel que soit le pays, quel que soit ce que vous lisez, quel que soit votre âge et quelles que soient vos croyances. Et ça va être de plus en plus fort. Cela nous vous l’avons dit depuis plusieurs mois, non ? Vous le voyez d’ailleurs sur terre. Vous avez le tiers, plus du tiers des volcans de la terre qui sont en éruption et qui sont réveillés. Regardez dans l’historique. Cela n’a jamais existé, même dans les autres temps de basculement des pôles et de changement civilisationnel.

Alors bien sûr, la grenouille elle ne voit pas qu’elle est déjà brûlée et morte, elle croit qu’elle est encore vivante. C’est tout.

… Silence…

Question : le mariage mystique de toutes les monades et des doubles monadiques, s’ils ne se sont pas encore rencontrés, va bientôt avoir lieu, avez-vous dit. Est-ce au moment où Hercobulus va fusionner avec le double, le Soleil ? Quelles en seront les conséquences pour nous à ce moment-là ?

Vous verrez bien ce qu’il y aura à célébrer sur les Cercles de Feu, sur les « Jérusalem Céleste ». Ça sera la surprise. Pour beaucoup d’ailleurs, ça sera des surprises. Pour les missionnés, pour les monades, pour ceux qui se sont retrouvés, pour ceux qui se détestaient et qui vont s’apercevoir qu’ils étaient bien plus que ce qu’ils croyaient, tout ça et tout ça.

Donc y a rien, y a juste à attendre, à être dans cette Grâce, dans la fluidité. Allez vers les lignes qui se présentent à vous et qui sont faciles. Vous le saurez de plus en plus facilement parce que si vous voulez quelque chose qui va à l’encontre du Verbe et bien ça résistera de plus en plus, dans les situations comme en vous, dans les relations aussi. Par contre, si vous êtes dans le Verbe, dans l’accueil et la grâce de la co-création consciente, rien de tout cela ne pourra résister. Et votre vie deviendra, quels que soient les troubles du monde, un océan de grâce, quoi que vous fassiez comme activité, quelles que soient vos occupations, quelles que soient vos fonctions. Vous serez, je dirais, comme un enfant émerveillé en ce monde, devant la majesté du Verbe et la puissance du Verbe. C’est les conditions préalables, si vous voulez, à la stase que vous réussissez à établir avec plus ou moins de facilité dorénavant, durant ce joli mois de mai, quelles que soient les circonstances du monde ou de votre vie d’ailleurs.

… Silence...

Question : il a été dit que le Christ était l’Androgyne Primordial. Le fait de sentir le douzième corps s’activer est-ce une reliance avec le Christ ?

Oui bien sûr. La naissance de l’embryon christique, c’est le 8ème corps, la Porte Étroite. Le rayonnement de la Source, c’est le 9ème corps. Le 10ème corps, c’est la communication avec la Source ou le Divin, c’est la clairaudience par exemple ou la capacité à établir le Canal Marial. Après vous avez le Verbe créateur, qui était le dernier corps à s’activer en totalité. C’est le cas depuis début mai. Et vous aviez le 12ème corps qui était lié à l’Androgyne Primordial. Je vous rappelle aussi que vous avez KI-RIS-TI en tant qu’Étoile. C’est le même Ki-Ris-Ti que le Christ.

Donc bien sûr, le 12ème corps vous fait vivre, quoi ? D’abord l’androgynat primordial, c'est-à-dire la résolution des opposés bien/mal, masculin/féminin, tout ce qui vous fait rentrer dans une logique binaire, bien/mal, oui/non. Tout cela si vous voulez, c’est lié au 12ème corps.

On peut effectivement faire une relation directe entre le Verbe créateur, le Christ, l’Androgyne qui se manifeste une fois que vous êtes né vous-même en tant que Christ. C’est exactement cela que vous découvrez en ce moment et que vous vivez.

… Silence…

Question : hier, vous nous avez demandé de fixer notre conscience sur le bout du nez. Je ressens que c’est par là que le corps d’Êtreté se déploie. Est-ce juste ?

Tout à fait. Il se déploie à partir d’un certain nombre d’appuis ou d’accroches liés à cette ligne verticale qui était appelée, voilà de nombreuses années, le Lemniscate sacré. Je vous avais donné des techniques, d’ailleurs, pour travailler sur les mouvements de la tête. Vous aviez aussi la respiration de Ram. Vous avez des tas de yoga qui ont été communiqués à cette époque qui étaient, je dirais, une facilitation pour aujourd’hui et une préparation pour aujourd’hui. C’est exactement cela. La prochaine étape, c’est quand ça commencera à sentir le brûlé dans la pièce. Ça c’est le feu, c’est bientôt.

… Silence…

Question : Marie a demandé de lui abandonner notre corps de chair. Faut-il en déduire qu’il faut renoncer à toute action cherchant à prévenir, soulager et guérir nos atteintes physiques, y compris par l’activation des Triangles élémentaires tel que le préconisait le Maître Philippe ?

C’est tout à fait possible mais il faut pas être stupide. Si vous avez mal, vous prenez de l’aspirine si les Triangles ne font rien. Si vous vous êtes ouvert à la main, à moins de vivre le miracle instantané de la guérison spirituelle totale, vous êtes bien obligé de faire recoudre la peau. Vous avez des êtres qui sont capables d’arrêter le sang, d’arrêter le feu ou d’extirper des tumeurs. Mais faut être logique. Si ça se produit pas, il faut quand même maintenir, je dirais, l’intégrité. Il n’est pas question de laisser même des zones de souffrance apparaître et se développer en vous ; il faut les voir mais si vous ne les voyez pas réellement, traitez-les. De toute façon, elles reviendront tant que vous ne les verrez pas.

Donc ça ne sert à rien de souffrir inutilement. On n’a jamais dit cela. C’est la personne qui veut s’emparer de cela mais il faut prévoir quand même d’entretenir ce corps, tant qu’il est là, d’entretenir les relations tant qu’elles sont là, d’entretenir vos responsabilités, si elles sont là. Sinon la Vie vous les aurait ôtées ces responsabilités, si vous n’aviez plus à les avoir, c’est aussi simple que cela. Parce que j’en vois déjà, des petits malins qui vont dire : « à mon avis, il fait tout, moi je fais rien. ». C’est pas ça. Ça peut être ça aussi, mais si c’est pas le cas pour vous, c’est que c’est pas ça pour vous. La Vie peut vous demander énormément de choses et peut-être que l’effort le plus difficile pour vous, c’est peut-être justement de ne rien faire et dans ce cas-là, vous serez obligé de ne rien faire, d’une manière ou d’une autre. Peut-être que pour vous ce qui est important c’est de faire, de créer, sans penser au résultat, juste pour vivre l’instant ? Ça peut être pareil, comme a dit l’Esprit du Soleil, sur plein de choses. Je l’ai dit aussi sur la peinture, sur la musique, sur une canalisation, sur un regard. Tout est bon. Tout est prétexte à la Lumière maintenant. Vous le voyez ou pas. Mais si vous ne le voyez pas et que vous souffrez mais bien sûr qu’il faut se soigner, de toutes les manières possibles.

Parce que rappelez-vous qu’il y a des stades de souffrance qui ne sont pas les souffrances extrêmes, parce que les souffrances extrêmes entraînent un relâchement total. Par contre les souffrances fortes, moyennes peuvent entraîner encore plus de résistance, encore plus de souffrance. Que ce soit par la douleur psychologique ou physique, par l’effet du mental qui va se mettre à tourner en boucle dans ces moments-là. Donc ça sert à rien d’attendre. Si justement vous vivez cela, ça veut dire que vos Triangles manifestent cela ou ont permis cela, d’une manière comme d’une autre, qu’ils soient actifs ou pas. Et si vous ne percevez pas l’action de vos propres Triangles par la conscience, bien sûr qu’il faut aller voir un thérapeute ou prendre de l’aspirine. Quand je dis aspirine, bien sûr, c’est médicament.

Il est question plutôt d’être exactement comme la Vie nous le propose. Et justement, de voir la différence entre ce qui est de l’ordre de la contrainte et de la volonté et ce qui est de l’ordre de l’Abandon à la Lumière. L’Abandon à la Lumière ne veut pas dire rester comme un légume, attendre que tout se passe. Au contraire maintenant. La Vie en fait bouger plus d’un maintenant. Vous avez des changements de direction avec des assignations vibrales et les appels qui font qu’il y a des choses très brutales qui se produisent, dans l’excès comme dans l’insuffisance, dans l’amour comme dans la haine, mais tout ça c’est rien. C’est les dernières peurs qui se manifestent, qui émergent. Et y a aucune raison si l’Amour n’est pas devant la peur et que pour une circonstance donnée ou une souffrance donnée, cela se produit pas, de laisser ça en l’état. Il faut pas être stupide quand même.

Parce que rappelez-vous que la conscience, et j’ai parlé de cela à propos des fortes souffrances ou des souffrances intenses mais pas extrêmes ; n’oubliez pas que la conscience s’obscurcit quand il y a souffrance et qu’à un certain seuil, le mental tourne en boucle, que vous ne voyez plus clair, comment voulez-vous faire appel, à cet instant-là, à la Lumière ? Puisque justement c’est la résistance à la Lumière qui fait cela.

Vous voyez, il faut rester quand même incarné pour l’instant. Vous êtes dans un corps de chair, même si l’Êtreté est de plus en plus là, même si vous vivez les deux à la fois. Ce corps, il a ses contraintes, vous êtes libéré, peut-être, mais avec un corps, avec une forme. Vous n’êtes pas encore sans forme. Donc cette forme, il faut qu’elle tienne le coup ou qu’elle disparaisse. Dans un cas comme dans l’autre, il faut aller dans le sens de l’évidence.

Je crois pas que si tu te casses un os, par exemple, la Lumière va te réparer par sa propre Intelligence, parce que si l’os est cassé, peut-être que justement ça avait besoin d’être cassé pour briser tes propres résistances. Et comme elles n’ont pas pu être brisées directement au niveau de la conscience, par ton travail personnel, par l’Intelligence de la Lumière, c’est le corps qui trinque. Et il faut s’en occuper dans ces cas-là. Il faut réparer. Tout doit être réparé.

Ce qui veut pas dire qu’il faut être intact de partout mais quand la conscience vous montre quelque chose qui est pas intact, quelque chose qui résiste, quelque chose qui est trouble, à quelque niveau que ce soit, si la Lumière ne le fait pas, c’est peut- être la Lumière qui a permis à cela de s’exprimer. Il ne faut pas concevoir une résistance uniquement comme une zone à proprement parler d’ombre. C’est une zone qui tient tête à la Lumière, même si c’est inconscient pour vous, même si ça fait partie des blessures du passé. Mais celles-ci, elles sont actives dans l’instant présent, ce qui explique si vous voulez, la résurgence pour certains d’entre vous ou autour de vous de choses de plus en plus évidentes, de plus en plus manifestes. Mais pour chacun des deux qui observent cela, celui qui le vit comme celui qui l’observe, c’est très important parce que si vous traversez cela, vous allez voir que votre propre Libération, de vos illusions ou de l’illusion de l’autre, sont balayées par cela. Mais ça sert à rien de souffrir inutilement.

… Silence…

Question : se sentir sans forme, comme dans une projection sur un écran plat, pendant une activité et se demander soudain qui fait bouger ce corps, est-ce ce que vous nommez la disparition tout en étant présent ?

Tout à fait. De même que quand vous faites quelque chose et d’un coup, vous vous demandez « mais qui êtes-vous ? ». Vous perdez le sens d’être une personne. Et c’est quelque chose qui est tout à fait réel et qui se produit, je dirais, dans la conscience bien sûr, mais surtout dans votre cerveau, là où siège le sens d’être une identité séparée. Tout ça c’est en train d’être reconfiguré, on va dire, ça c’est les mots à la mode. On a fait un « reset », la Lumière fait un « reset » de certains mécanismes archaïques présents dans le cerveau. C’est une réalité concrète.

Donc la disparition consciente comme t’as dit, c’est un très joli mot, c’est qu’à un moment donné, vous ne savez plus qui vous êtes et pourtant vous dormez pas. Vous n’avez pas disparu au sens « disparu du monde », mais le monde est là et vous vous avez disparu. Vous n’avez plus le sens, le souvenir même d’être une personne, d’avoir tel âge ou de faire telle chose. Alors ça peut surprendre, mais c’est comme ça aussi que vous vous rendez compte par vous-même de ce qui se déroule.

De la même façon que je vous ai dit il y a quelques mois qu’y avait plus de maître, y avait plus de canal, y avait plus de canalisations. C’était juste ce qui se produisait. On garde des mots parce qu’il faut bien mettre des étiquettes, n’est-ce pas ? Mais ce qui se vit n’a plus rien à voir avec ce qui se vivait, encore je dirais, jusqu’à l’année dernière. Vous le voyez bien sur terre. Vous le sentez bien dans vos corps. Et bientôt vous allez ressentir, indépendamment des faits observables, indépendamment même de l’activation des derniers circuits, vous allez ressentir sans aucune projection l’imminence de quelque chose.

Pour l’instant l’imminence, elle est dans les faits concrets de ce monde, dans les faits concrets de votre vie. Mais l’imminence va se manifester directement en vous, bien avant même je dirais, c'est-à-dire quelques semaines ou quelques jours, mais au minimum une semaine, avant que les choses apparaissent physiquement parce qu’elles sont en cours, je vous l’ai dit, de matérialisation et d’actualisation, mais bien sûr, de la même façon que vous avez des prémonitions dans votre vie, vous avez tous connu ça, ou des synchronicités mais là n’oubliez pas que même si cela, l’heure et le jour resteront cachés jusqu’au dernier moment (ça a toujours été dit) mais que néanmoins cela n’empêche pas d’avoir, non pas l’analyse des évènements qui se déroulent en vous ou sur le monde, mais de ressentir directement cette imminence. Et d’ailleurs, je dirais que vos disparitions conscientes, ce mot me plaît bien, vos disparitions conscientes traduisent cela et vous annoncent l’imminence, de la même façon que les modifications de vos sons dans les oreilles. Je pourrais parler de tas d’autres choses : l’activation des Triangles, les clashs qui peuvent exister entre les personnes... Tout ça, c’est résolutoire.

Traversez cela. Libérez-vous vous-même aussi de ce que vous avez créé et qui est éphémère. Ça veut pas dire abandonner son travail, sa profession, son mari ou sa femme. Ça veut dire accepter l’évidence de la Lumière. Si celle-ci vous donne à voir qu’il y a séparation, qu’il y a déménagement mais ne prenez pas les devants, ne décidez rien parce que si vous êtes dans l’accueil et dans la co-création consciente, ça va se manifester à vous. Bien sûr qu’il va falloir vous bouger pour vous aussi aller dans le sens de ce qui est proposé mais ne bougez pas avant. Contentez-vous de suivre les lignes, comme je disais, de moindre résistance. C’est ça l’Intelligence de la Lumière et c’est ça le Verbe créateur, au sein même de ce monde.

Parce que de plus en plus, vous allez vous apercevoir, même si vous ne vibrez rien du tout au niveau des Couronnes, si vous n’avez jamais rien écouté et rien lu, vous voyez des personnes aujourd’hui qui deviennent d’un coup des frères et des sœurs de Lumière, sans se poser la moindre question. Ça devient évident du jour au lendemain, alors que la veille, ils étaient en totale opposition à cela, et ça leur semble naturel.

Voilà ce que j’appelle l’imminence au niveau des faits, mais vous aurez aussi ce pressenti de l’imminence avec vos tripes, avec votre cœur, avec des images, si vous en avez même, avec des rêves. Vous aurez des rêves de plus en plus connotés, par rapport à la transmutation finale, que cela vous concerne ou pas dans les rêves.

Donc oui bien sûr, on peut dire cela. Mais on peut dire cela aussi de tout ce qui se déroule maintenant. Même si beaucoup, bien sûr, sont encore dans le déni total. Mais ne vous inquiétez pas, y en a qui passent du déni à l’acceptation totale, mais y en a aussi qui vont passer les étapes les unes derrière les autres. Je vous rappelle qu’après c’est la colère, la rage même. Laissez passer tout ça. Après y en a qui vont négocier : « J’y crois, j’y crois pas, mais vous dites ceci et vous dites cela et c’est contradictoire et c’est opposé ». C’est la négociation.

Mais tout ça, dans le Choc de l’humanité fait partie de l’imminence. Ça avait été dit depuis des années par Sri Aurobindo. Vous le vivez, c’est maintenant. C’est en ce moment et c’est déjà depuis plusieurs semaines et ça va aller crescendo. Comme les volcans, comme les séismes, comme l’eau, comme les ouragans, comme j’avais dit y a de nombreuses années. Vous rentrez dans l’extravagance de l’Amour, mais extravagance par rapport à ce monde privé d’Amour, mais pas privé de Vie.

Quand la Vie revient en totalité, ça semble extravagant pour l’éphémère, ça semble extravagant pour celui qui n’a jamais vu de vaisseaux et qui n’a jamais senti son propre cœur. Le merveilleux va devenir ordinaire et ça va bousculer, comment vous dites, dans les chaumières, dans les temples. Mais remerciez, même si vous avez envie de dire autre chose au début. Remerciez quand même parce que vous traverserez encore plus aisément, vous ne rajouterez pas de la résistance à la résistance.

… Silence…

Question : convient-il de ne plus donner crédit à une inquiétude ou une interrogation qui surgit ?

Dis-moi, si d’un seul coup t’as envie d’aller aux toilettes, tu y vas.

Oui.

Voilà.

Mais c’est pas une inquiétude.

Non mais ça pourrait être la même chose. L’inquiétude ne demande pas un investissement, elle demande l’attention. Au-delà du faire, c’est l’éclairage qui est important. Bien sûr que s’il y a envie d’aller aux toilettes, faut aller aux toilettes. S’il y a une épine, faut enlever l’épine. Mais avant, il faut voir les choses. Donc soit il n’y a aucune inquiétude parce que ta vie est tellement remplie de grâce que rien ne peut devenir source d’inquiétude. Tu comprends ce que je veux dire.

Bien sûr, si tu prends un évènement à cœur, comme tu dis, avec une inquiétude, ou un stress ou une angoisse, ça veut dire bien sûr qu’il y a des choses à résoudre. Mais je te garantis qu’il y a pas besoin d’ajouter de la densité à ce qui est dense. Y a pas besoin de souffrir plus que ce qui fait souffrir. Donc dans ces cas-là, tu fais quoi ? Tu résous le problème mais n’oublie pas que la plupart des inquiétudes sont, elles aussi, puisque tu as employé le mot « inquiétude », des projections liées à l’anticipation. Regardez vos inquiétudes, elles sont toujours liées à un évènement futur. Et celui qui vit l’instant présent, il est pas concerné par le futur. Ça veut dire, bien sûr qu’il est obligé de prévoir certaines choses, mais il pose l’intention et puis après il laisse ces choses se créer, ça s’appelle la co-création consciente.

Ce à quoi tu penses se manifeste. Si tu penses à l’inquiétude, il y aura inquiétude. Si tu penses à l’Amour, il y aura l’Amour. Si tu stresses pour quelque chose à venir, que ce soit un examen, que ce soit une épreuve, que ce soit un enterrement, un mariage, que ce soit la saisie par l’huissier de ton mobilier, de ta maison, de tout, à quoi ça sert de s’inquiéter ? C’est juste l’information qui arrive mais ne nourris pas cette information. Alors bien sûr, s’il y a, par exemple, quelque chose à faire, aller payer l’huissier ou aller régler quelque chose, il faut le faire. La Lumière va pas se déplacer avec tes billets pour régler un problème. Bien que parfois elle peut faire en sorte que l’huissier, il t’oublie. Vous avez déjà des situations comme ça qui se produisent pour beaucoup de choses. Des choses qui disparaissent et qui apparaissent dans vos vies, comme vous dites sans raison, joyeuses ou désagréables. Mais n’apparaît que ce qui doit apparaître.

Laisse apparaître ce qui apparaît et suis les lignes de moindre résistance parce que s’il y a une inquiétude, ce n’est pas la peine de se poser la question de savoir si elle est justifiée ou injustifiée puisqu’elle est là. Maintenant pose-toi la question de pourquoi il y a l’inquiétude. Pas me dire parce qu’il y a telle chose, tel jour, telle heure, mais qu’est-ce qui fait que dans l’instant que tu vis, tu es déjà projeté dans l’instant suivant. C’est déjà ne plus être dans le présent. L’inquiétude est une sortie du présent. Que ce soit pour soi, pour un enfant, pour un examen, ou pour n’importe quoi.

Il faut vous apprendre à vous-même, à accueillir la Grâce avec son intensité maximale. Il faut vous apprendre à vivre la Vie, ça ne veut pas dire devenir un légume, ça veut dire être vivant. Être vivant, c’est suivre la Vie. En quelque sorte, vis ta vie et laisse la Vie te vivre. Et tu verras qu’à ce moment-là, les choses se dérouleront avec toute la grâce nécessaire et utile, mais pour n’importe quoi. Alors bien sûr, s’il y a un apprentissage à faire, que ce soit pour conduire une voiture ou autre, il faut le faire. La Lumière le fera pas. Alors bien sûr, ça demande peut-être une vigilance à un moment donné. Mais après faut laisser. C’est cela aussi la co-création consciente. C’est surtout cela.

C’est là aussi où vous montrez à vous-même, si vous êtes dans l’Intelligence de la Lumière ou dans votre intelligence à vous, celle de la personne.

… Silence…

Autre question ?

Question : peut-on disparaître en conduisant un véhicule ? À plusieurs reprises, j’ai pris une route sans avoir aucun souvenir, cela fait-il partie de la disparition ?

Oui, oui. Y a même des gens qui perdent leur voiture, qui ont des accidents. Mais comme je l’ai dit, y a des prémices. Respectez les prémices même si ça vous contrarie.

Vous avez d’ailleurs des moments entiers de vos vies qui peuvent disparaître dans la journée, et vous vous demandez à ce moment-là si vous n’avez pas une maladie dégénérative ou si vous ne perdez pas la tête comme on dit. Non. Pas du tout. Vous perdez tout en fait. Tout ce qui est éphémère.

Il semblerait qu’il y ait comme une contraction du temps à ce moment-là puisque les trajets sont divisés par trois...

C’est simplement l’ultra-temporalité. Le passage en ultra-temporalité crée cela. Il vous manque des tranches horaires ou alors il y a une élongation du temps ou un raccourcissement du temps. Nous en avons déjà parlé en une autre occasion la dernière fois.

Question : quel rôle jouent les crânes de cristal actuellement ?

La plus grosse des illusions des illusions lucifériennes est le plus gros détournement d’énergie vibrale par les forces de l’ombre. Ceux qui travaillent avec des crânes de cristal ne sont pas prêts de s’en sortir. Ça fait partie des stratégies des Guignols, aussi ça, qu’ils nous ont trouvé ces derniers temps.

Bien sûr qu’il y a plein d’informations dans un crâne de cristal mais y a aussi beaucoup de pouvoir, beaucoup d’ego, que de l’ego d’ailleurs. Ça vous fait miroiter des choses, ça vous donne des informations parce que c’est relié aux derniers Archontes résistants. Alors c’est très merveilleux, parce que y a l’énergie du cristal, y a l’énergie de la forme et ça délivre des informations. Mais c’est pas « radio-crochet » les crânes de cristal, c’est « radio-astral ».

Tout simplement, parce que les Élohim qui sont venus il y a 52.000 ans ont fait le sacrifice de leur forme et leur crâne est devenu un crâne de cristal, qui était biologique et qui est devenu silicé. C’était la marque de leur présence sur terre. Il y en a 13 : 12 +1, si vous préférez. Mais tous les autres, ce n’est que de la copie. Ce n’est créé et destiné qu’à vous emmener vers quelque chose qui n’est pas l’Amour, qui vous emmène à tourner en boucle sur vous-même, sur l’ego et qui vous fait croire qu’il faut purifier l’ego et qui vous met dans le désespoir, qui vous met dans les épreuves, dans les traumatismes, quoi qui est délivré.

De la même façon que nous avons dit qu’il fallait cesser les évènements collectifs d’alignement, vous pouvez vous aligner entre vous, mais ça sera plus jamais au niveau collectif global de l’humanité dans tous les pays, parce que ça a été détourné. De la même façon, l’énergie des crânes de cristal a été très profondément altérée. On est passé d’un symbolisme et de la réalité vécue par les Élohim, lors du Concile d’Alta il y a 52.000 ans, à quelque chose aujourd’hui où chacun a son petit crâne de cristal et son entité dedans. Et tout le monde fait joujou et ils sont contents.

Vous savez, y avait des peuples, j’avais entendu parler de ça, non pas en vivant, mais en communiquant avec quelqu’un d’autre, vous avez créé il paraît, dans certains pays, des animaux électroniques qu’il fallait nourrir à telle heure en appuyant sur des boutons, etc.… Mais vous vous rendez compte un peu, est-ce que vous voyez réellement ce qui se joue ?

Voilà ce que représentent les crânes de cristal et y en a quasiment aucun qui est indemne.

Alors que faire des crânes de cristal qu’on a chez soi ?

Eh bien tu le donnes à un ami ou à un ennemi. Et je te mets au défi de le purifier.

On les écrase ?

T’en fais ce que tu veux. Rends-le à la terre, rends-le à l’eau mais ne le détruis pas de cette façon. Ça va faire très plaisir à l’entité qui est dedans de se retrouver enterrée. En fait, elle va détester ça mais « c’est celui qui dit qui l’est ». Il avait pas à commencer à jouer sur les archétypes des Élohim. Bien sûr, je vous passe tout l’aspect commercial et je vous passe tout l’aspect ésotérique totalement inversé de ceux qui s’adonnent à ça.

Parce qu’y a une onde de forme et y a des ondes de forme enfermantes, y a des lignes de prédation. Les lignes de prédation ont été détruites, ça vous le savez. Mais il reste les monuments sur terre. Donc il est pas question que ces lignes de prédation se reproduisent. Donc ils ont trouvé un moyen, on va dire un peu vicieux, d’essayer encore de détourner certaines choses. Ils ont créé des hologrammes, je vous ai parlé hier de certains hologrammes qui avaient été créés. Ils créent des hologrammes en espérant, là aussi, détruire les vraies mémoires des 13 crânes de cristal qui sont cachés sur terre. Mais là bien sûr, ils n’y arrivent pas. Par contre, ça leur permet de se nourrir à travers tous leurs adeptes. Mais si vous voulez gagner beaucoup d’argent, achetez des crânes de cristal et vendez-les puisqu’il y a une entité dans chacune. Mais c’est pas l’entité cristalline de départ, certainement pas. L’entité cristalline de départ a été chassée et remplacée par la mise en forme du crâne par une entité au service des Archontes. C'est-à-dire que quand vous avez ça chez vous, soit vous êtes bien protégé et vous êtes Amour et ça ne vous fera rien, soit ça va aller vous titiller sur vos failles, de façon de plus en plus pernicieuse, surtout que ces choses-là ça parle, et très facilement.

Question : No Eyes, nous a suggéré de porter notre eau pour qu’elle baigne dans notre aura...

Si tu bois quatre litres par jour, tu vas pas porter un sac de quatre litres d’eau dans ta journée.

La question est de savoir si la bouteille doit être en plastique ou en autre chose ?

Alors le mieux c’est de mettre, quand même, un matériel naturel pour cette eau. Mais bien sûr, ça se fera de la même façon avec le plastique mais c’est quand même beaucoup mieux avec le verre ou avec la terre que le plastique. Le plastique bloque les vibrations.

Alors par exemple tu parles de la solarisation ou de porter… pas porter sur soi d’ailleurs, c’est pour ça que je te reprends. C’est à laisser dans son environnement, essentiellement dans l’environnement où tu es le plus souvent. C’est lequel ? Le lit. Tu mets ça sous le lit, tout simplement. Et tu le bois après dans la journée, mais faut laisser plusieurs jours sous le lit.

… Silence…

Si vous n’avez plus d’autres questions, il va être peut être temps de se reposer un moment avant d’accueillir « Maman » du Ciel. Depuis combien de temps je parle ?

Je parle depuis un peu moins d’une heure mais je crois que ça va être bon là maintenant. Une dernière question ?

Question : qu’en est-il des bases de Petits Gris qu’il y avait dans les Pyrénées ? Sont-ils évacués ?

Oh, les Petits Gris, ils sont pas bien méchants, il en reste dans quelques bases encore, même dans les Pyrénées mais ils sont, comment dire, plutôt en mode survie qu’en mode prédation.

Question : j’ai eu des contacts pas rigolos dans les Pyrénées, cela fait partie des Petits Gris ?

Oui tout à fait mais ils peuvent être pas rigolos parce que vous avez l’impression d’une intrusion ou d’une prédation. Mais vous leur mettez un petit coup de sourire, un petit peu de cœur et ils disparaissent instantanément de votre vue.

Le Salut d’Orion ?

Vous pouvez aussi le faire, bien sûr, mais c’est plus rapide en vous alignant directement maintenant. Réservez le Salut d’Orion pour des bestioles un peu plus puissantes on va dire, les Petits Gris, une chique molle et ils sont plus là, une chique molle d’Amour.

Question : on dit que Bugarach est un mont sacré où il se passerait certaines choses. Qu’en est-il ?

Oui, au Vatican aussi il se passe des choses. Il y a des peuples qui vivent à l’intérieur du Bugarach, mais non pas à l’intérieur en Intraterre. Il y a des peuples de la nature qui vivent tout autour du Bugarach mais c’est pas un lieu qui est recommandable même si beaucoup vivent des choses incroyables dans ce lieu. Mais c’est une projection.

La Jérusalem Céleste, elle est pas dans un lieu, même si elle se posera sur les Cercles de Feu.

Croire que parce que vous allez dans un lieu qui vibre ou un lieu qui est fort, c’est peut être intéressant pour vivre l’expérience mais ne vous arrêtez pas à l’expérience.

Je vous conseille plutôt, si vous voulez vivre des expériences, d’aller dans des lieux où certains d’entre nous sont passés parmi les Étoiles ou parmi les Anciens parce que là vous aurez la Présence en ultra-temporalité. Mais dans ces lieux-là, vous avez effectivement une vie naturelle, c'est-à-dire certains peuples qui sont là, que vous nommez les élémentaux, et en particulier des Elfes, dans les forêts sacrées qui sont autour, dans les forêts de buis par exemple. Mais ce qui se passe ailleurs n’est pas vraiment de l’ordre de l’Amour et encore moins du Christ. C’est pour les gens qui sont adeptes de merveilleux, qui sont adeptes de pouvoirs ou de connaissances, mais certainement pas pour ceux qui vivent en totalité le cœur.

Bien sûr qu’il y a des énergies dans plein de lieux mais rappelez-vous que l’énergie, indépendamment qu’elle soit positive ou négative, allez au-delà de cette notion, c’est pas ça que je veux dire. Ce que je dis surtout, c’est que le lieu va vous apporter quelque chose, mais n’en faites pas un but. N’en faites pas quelque chose d’autre que ce que c’est.

C’est un peu, si vous voulez, comme les Guignols qui veulent aller s’enterrer pour se croire à l’abri du soleil ou d’Hercolubus. Y en a qui vont au Bugarach parce qu’ils croient qu’ils sont préservés. Rappelez-vous ce que disait le Christ : « Ceux qui voudront sauver leur vie la perdront ». Et il n’y a aucune exception à cette règle parce que si vous voulez sauver votre vie, ça veut dire quoi ? Mais que vous adhérez en totalité à l’éphémère et que vous avez encore besoin de l’éphémère. Alors il faut pas se plaindre après. C’est la loi de résonance qui joue maintenant. Tout s’actualise.

Y en a d’autres, des questions ?

Question : mon compagnon présente une fatigue importante, il n’a plus d’énergie alors qu’il n’y a rien au niveau santé. Est-ce lié à la stase ?

Alors il faut relativiser. Quand vous dites que vous sentez qu’il n’y a plus d’énergie, vous seriez surpris de constater que si vous mesuriez votre énergie à travers diverses techniques, y en a au contraire beaucoup trop. C'est-à-dire que l’excès de Lumière vibrale vous fatigue par moments, parce qu’il faut qu’elle soit métabolisée. Ça vous fait disparaître. Ça donne l’impression qu’il n’est pas là, qu’il est ailleurs, qu’il est absent mais non, il est complètement là dans son Éternité et vous vivez tous ça, à différents degrés.

Donc c’est pas, vous n’êtes pas fatigué parce qu’il y a plus d’énergie, vous êtes fatigué parce qu’il y a trop d’énergie et trop de vibrations et votre corps encaisse différemment. Y en a qui vont être excités comme des puces, et d’autres qui vont même pas pouvoir se lever le matin. Donc c’est pas un vide d’énergie, si vous mettez les énergies sur un cas comme ça, ça va être encore plus grave, puisqu’il y a un excès d’énergie. Vous pouvez mesurer ça avec vos moyens habituels, avec des pendules, avec des technologies, vous verrez par vous-même.

Y a pas de vide, y a un excès. C’est un trop plein et la conscience n’arrive pas, et le corps n’arrive pas toujours à encaisser cela. Il faut que ça se métabolise. Et puis en plus, comme vous êtes en disparition, vous imaginez bien ce que ça peut créer pour certains. Et pourtant, ces gens qui disparaissent autour de vous, qui se sentent fatigués, y a une caractéristique quand même, c’est que ça ne les inquiète pas. Bien sûr, s’ils ont des choses à faire et qu’ils n’ont pas le sentiment d’être fatigués, ils vont dire qu’ils manquent d’énergie, mais autrement ça se passe très bien. Là c’est une fatigue liée au va-et-vient entre l’éphémère et l’éternel, liée à la superposition des deux. Mais bien sûr il faut quand même vérifier, si vous voulez, s’il y a pas d’anomalie mais les anomalies que vous risquez de trouver ne sont pas liées à des déficits mais bien plus à des excès.

Simplement l’énergie, la vibration de la conscience devient parfois tellement disparue de ce monde ou tellement amplifiée que ça fait un peu le yoyo, et que la conscience ordinaire, celle de veille, votre corps lui-même, il sent que ça va pas, à certains moments.

D’autres questions ?

Alors je crois qu’il va être temps maintenant de nous apporter nos bénédictions communes.

…Silence…

Eh bien, chers amis, je vous dis à demain. Portez-vous bien.



* * * * *




A bientôt pour de prochaines aventures...

.
_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Dernière édition par Ayla le Lun 25 Mai - 12:48 (2015); édité 4 fois
Revenir en haut
netineti


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2013
Messages: 615
Localisation: Lille (nord)

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 21:09 (2015)    Sujet du message: ENTRETIENS DE PENTECÔTE (mai 2015) ... ... COMPLET Répondre en citant

Merci beaucoup, quel bonheur de vivre tout ça avec vous tous... 
_________________
Comme "rien" est tout, alors "tout" est rien


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alegria


Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2014
Messages: 33
Localisation: España

MessagePosté le: Mer 20 Mai - 05:40 (2015)    Sujet du message: ENTRETIENS DE PENTECÔTE (mai 2015) ... ... COMPLET Répondre en citant

SúperMerci Ayla !!!


Traducciones en Español: http://sabesquienerestu.blogspot.com.es/2015/05/entrevistas-de-pentecostes-…



La Vérité c'est Toi

Vis l'Extravagance de l'Amour



SHANTINILAYA !!
_________________
Todo Es Prefecto


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ludovic


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2015
Messages: 33
Localisation: Arcachon

MessagePosté le: Mar 26 Mai - 14:26 (2015)    Sujet du message: ENTRETIENS DE PENTECÔTE (mai 2015) ... ... COMPLET Répondre en citant

Bonjour, je sais qu'on ne m'a rien demandé, mais je me suis permis de faire un PDF de ces entretiens de pentecôte. (Je trouve le format PDF très pratique pour les tablettes...)
Faites-moi savoir s'il vous plait si c'était une erreur.


Ludovic
_________________
"Mes selles sont gigantesques et n'ont pas plus d'odeur qu'un biscuit sec!" Dr. Kellog


Dernière édition par Ludovic le Mar 26 Mai - 17:34 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 445

MessagePosté le: Mar 26 Mai - 17:17 (2015)    Sujet du message: ENTRETIENS DE PENTECÔTE (mai 2015) ... ... COMPLET Répondre en citant

Le Collectif de L'UN est le nom de ce forum, sinon le Collectif de l'Un n'existe plus en tant que tel et ces enseignements ne peuvent être présentés ni distribués sous le nom du "collectif de l'UN"

Les "Entretiens de Pentecôte" en PDF sont maintenant disponible sur Sendspace :
http://www.sendspace.com/file/p1z4uu

Il sera aussi sur les Transformations

_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Revenir en haut
Ludovic


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2015
Messages: 33
Localisation: Arcachon

MessagePosté le: Mar 26 Mai - 17:36 (2015)    Sujet du message: ENTRETIENS DE PENTECÔTE (mai 2015) ... ... COMPLET Répondre en citant

Désolé, j'étais trop impatient... c'est rectifié!
Sinon, vu que ces canalisations se trouvent dans la catégorie "Canalisations du Collectif", et que maintenant tu dis que ce n'est pas le collectif qui fait ces canalisations... heu... mais c'est qui alors?
Je pose une question peut-être un peu idiote, mais j'ai besoin d'être éclairé!
_________________
"Mes selles sont gigantesques et n'ont pas plus d'odeur qu'un biscuit sec!" Dr. Kellog


Revenir en haut
Françoise
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 2 026
Localisation: nullepart donc partout

MessagePosté le: Mer 27 Mai - 06:29 (2015)    Sujet du message: ENTRETIENS DE PENTECÔTE (mai 2015) ... ... COMPLET Répondre en citant

A la demande des intervenants de ces entretiens, il n'y a plus aucun nom à donner, certains des intervenants ne donnent même pas leur nom surtout dans les questions et réponses.


Ils pensent à juste titre que cela n'est plus nécessaire, il y a résonance ou pas, et pas uniquement par rapports aux mots utilisés, mais bien plutôt par absorption vibrale.


certaines personnes prennent en charge la mise en page et la diffusion des ces entretiens, en accord direct avec les intervenants.


Il convient donc de leur laisser faire leur travail.


Merci Ludovic d'avoir réagi au mail de Ayla et d'avoir rectifié de toi-même.


Et nous te souhaitons la bienvenue sur le forum. Okay
_________________
Par l'Un, pour l'Un et à la Gloire de l'Un


Dernière édition par Françoise le Mer 27 Mai - 06:40 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Françoise
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 2 026
Localisation: nullepart donc partout

MessagePosté le: Mer 27 Mai - 06:38 (2015)    Sujet du message: ENTRETIENS DE PENTECÔTE (mai 2015) ... ... COMPLET Répondre en citant

Quand à la rubrique " Canalisation du Collectif", elle n'a plus vraiment de raison d être  Cette rubrique à été crée, il y a longtemps et elle est restée et nous  postons dans cette rubrique des canas avec lesquelles nous sommes en résonance vibratoire.
_________________
Par l'Un, pour l'Un et à la Gloire de l'Un


Revenir en haut
Ludovic


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2015
Messages: 33
Localisation: Arcachon

MessagePosté le: Mer 27 Mai - 07:12 (2015)    Sujet du message: ENTRETIENS DE PENTECÔTE (mai 2015) ... ... COMPLET Répondre en citant

Merci pour ces informations, je comprends mieux maintenant.
_________________
"Mes selles sont gigantesques et n'ont pas plus d'odeur qu'un biscuit sec!" Dr. Kellog


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:50 (2017)    Sujet du message: ENTRETIENS DE PENTECÔTE (mai 2015) ... ... COMPLET

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> SPIRITUALITE -> CANALISATIONS du Collectif Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom