Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Dans le FEU de l'AMOUR - Juin 2015 - - - COMPLET

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> SPIRITUALITE -> CANALISATIONS du Collectif
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 536

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 21:32 (2015)    Sujet du message: Dans le FEU de l'AMOUR - Juin 2015 - - - COMPLET Répondre en citant


DANS LE FEU DE L'AMOUR

JUIN 2015

Dans le Feu de l'Amour avec O.M. AÏVANHOV
Échanges en présence de nos Présences

Dans le Feu de l'Amour avec O.M. AÏVANHOV
Suite des échanges

Dans le Feu de l'Amour avec O.M. AÏVANHOV
Questions-Réponses

Dans le Feu de l'Amour avec O.M. AÏVANHOV
Questions-Réponses

Dans le Feu de l'Amour avec O.M. AÏVANHOV
Échanges et Communions



Dans le Feu de l'Amour avec Ma Ananda MOYI
Le Feu Vibral

Dans le Feu de l'Amour avec MIKAËL
Le Feu du Cœur

Dans le Feu de l'Amour avec Hildegarde de BINGEN
Dans le Feu de l'Esprit

Dans le Feu de l'Amour avec URIEL
Je viens assister à votre Résurrection

Dans le Feu de l'Amour avec LI SHEN
La danse du FEU
Et VIDÉOS : Éléments FEU et Enchainement Éléments et Danse du Silence

Dans le Feu de l'Amour avec ANAËL
Je viens répondre à vos interrogations

Dans le Feu de l'Amour avec CHRIST
Je dépose en votre Temple Mon Sacré-Cœur

Dans le Feu de l'Amour avec ÉRIN, Roi des Elfes
Rencontre avec le peuple des Elfes



Dans le Feu de l'Amour avec
L'ESPRIT DU SOLEIL et Le CHŒUR DES ANGES

Entendez le Silence du Verbe

Dans le Feu de l'Amour avec
L'ESPRIT DU SOLEIL et Le CHŒUR DES ANGES

Ensemble vivons l'Instant Présent

Dans le Feu de l'Amour avec
L'ESPRIT DU SOLEIL et Le CHŒUR DES ANGES

Célébrons le Temps du banquet

   


Vous pouvez trouver les Audios par Synthèse vocale et le PDF sur "Les Transformations"

PDF : "Dans le FEU de l'Amour" juin 2015 : https://www.sendspace.com/file/wdc5lo

Voici également le PDF sur Google drive avec l'aide de Ludovic (petite modification des caractères)

https://drive.google.com/file/d/0ByrQ_P4mdwDhM2JVazVnSjdaWk0/view?usp=shari…

.




_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Dernière édition par Ayla le Lun 13 Juil - 14:14 (2015); édité 20 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 27 Juin - 21:32 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 536

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 21:33 (2015)    Sujet du message: Dans le FEU de l'AMOUR - Juin 2015 - - - COMPLET Répondre en citant

DANS LE FEU DE L’AMOUR   


O.M. AÏVANHOV     


Échanges en présence de Nos Présences    



Eh bien chers amis je suis extrêmement content de vous retrouver et de voir que parmi vous y en a certains que j’ai pas vu depuis un certain temps, n’est-ce pas ? Alors tout d’abord accueillons-nous les uns les autres dans la paix du Christ, avec l’Esprit du Soleil et le Chœur des Anges avant que nous commencions à passer une après-midi, je dirais, de réjouissances, tous ensemble.
D’abord, accueillons.

… Silence…

Eh bien chers amis nous allons commencer à nous réjouir tous ensemble et échanger sur tout ce qui peut concerner la vie, la conscience, et surtout l’Ascension que vous vivez en ce moment. Je précise toutefois que l’ensemble de nos échanges se fera bien sûr avec votre Présence, avec ma Présence mais surtout avec la Présence commune, en chacun de nous, de l’Esprit du Soleil, du Chœur des Anges et de l’ensemble des manifestations élémentaires que peut-être vous vivez déjà, chacun d’entre vous, de multiples façons.

Donc comme les différentes fois précédentes, ce dont nous allons parler concerne bien sûr exclusivement ce qui se déroule à l’heure actuelle dans les champs d’expériences de votre vie au sein de ce monde, confronté au monde illimité de l’Amour et de la Lumière. Alors tout ce qui peut vous aider à cheminer, si je peux dire, sur ce monde et retrouver en totalité votre Éternité, va être abordé.

N’oubliez jamais que quel que soit celui qui s’exprime ici, quel que soit chacun d’entre vous, vous avez tous établi, d’une manière qui vous est spécifique, certaines formes de communication. Que ce soit avec les éléments, que ce soit avec nous, que ce soit entre vous, vous découvrez tous, durant ces quelques mois qui viennent de s’écouler, diverses façons d’échanger, de communiquer, de communier je dirais aussi, avec les règnes de la nature, avec vos frères et vos sœurs, avec l’ensemble de l’humanité, avec aussi les lignées stellaires et les lignées élémentaires qui se manifestent à vous.

Il existe donc, je dirais, des sortes de découvertes que vous faites régulièrement. Parfois certaines sont insignifiantes, d’autres sont majeures dans votre vie et peuvent entraîner, comme certains d’entre vous ici l’ont déjà vécu, ainsi que je le vois, des bouleversements ou des retournements extrêmement importants durant ces mois qui viennent de s’écouler, et plus particulièrement durant le joli mois de mai que je vous avais annoncé qui a ébranlé, je dirais, ce qui pouvait rester de croyances, d’adhésion à des choses qui n’étaient pas la vérité et qui aujourd’hui sont nettoyées, en quelque sorte, de vos cocons de Lumière, que l’âme soit encore présente ou que l’âme soit dissoute.

Vous avez vraiment à expérimenter, à vivre, à profiter de ce qui se déroule dans le champ de la conscience, quoi qu’il se déroule dans le champ de cette humanité, dans cette confrontation dorénavant ouverte à grande échelle entre la conscience limitée, aussi bien des humains que des croyances, que des conceptions erronées, avec la sphère de l’Illimité, de la Beauté, de la Vérité, de l’Amour et de la Lumière. Tout peut se résumer à cela et plus vous laissez la place au Christ, plus vous disparaissez de l’illusion d’être seulement une personne avec votre vie, avec votre histoire, plus la Grâce, la Fluidité, la Transparence, l’Autonomie, la Liberté se redécouvrent avec plus ou moins de facilité.

Tout cela, bien sûr, est lié aux différentes ouvertures qui se sont produites depuis le début de cette année dans vos structures et dans votre conscience. Et tout ceci, tout ce que vous observez aujourd’hui à votre niveau, dans votre schéma personnel et d’environnement personnel, vous découvrez beaucoup de choses durant cette période, alors je ne doute pas que bien sûr parfois ce qui peut rester de ce que vous êtes au sein de l’illusion peut venir vous questionner ou vous poser question ou déclencher une forme d’interrogation.

Mais tout cela, vous le savez, plus vous rentrez dans l’évidence du Chœur des Anges, dans l’évidence de l’Esprit du Soleil et de nos Présences enfin réunies, plus vous traversez ce qu’il y a à vivre avec plus de légèreté, plus de grâce, plus de compassion, plus de sourires aussi, je dirais. Vous remarquez d’ailleurs que vous arrivez même dans certains cas à vous moquer, si je peux dire, de vous-même, par rapport à votre passé, à vos expériences passées, par rapport à la vérité et la majesté de la Lumière qui se déploie à une vitesse de plus en plus grande sur ce monde mais aussi dans toutes les consciences, quelles qu’elles soient.

Alors bien sûr je ne vais pas revenir sur cette période, sur ce que nous avons dit sur le choc de l’humanité, mais sachez qu’il y a en vous cette Présence particulière que vous avez peut être repérée, qui est simplement votre corps d’Êtreté qui se superpose, qui se recrée et qui est surtout libre, de plus en plus, de vivre ce qu’il a à vivre au sein de ce monde quelles que soient, en quelque sorte, je dirais, les souffrances qui peuvent encore exister au sein de l’éphémère. Tout cela, vous le vivez de différentes façons, avec plus ou moins d’évidence et de facilité, parfois encore avec le mental qui peut intervenir ou des émotions qui reviennent ou des choses qui vous semblaient dépassées qui vous replongent, en quelque sorte, dans ces atmosphères.

Mais vous remarquez que quand même, quand vous avez l’impression de retourner si je peux m’exprimer ainsi en arrière, vous avez quand même une faculté nouvelle de transcendance, de dépassement et qui vous permet de trouver une source lumineuse directement en votre être intérieur. Et c’est dans les périodes de silence comme dans les périodes de difficultés à résoudre que vous avez le plus de chance de rencontrer le silence intérieur, la béatitude, la Paix et tout ce qui caractérise l’Amour et la Lumière au sein même de votre monde, indépendamment de toutes les limitations sur lesquelles vous butiez par rapport à ces grands concepts et ces grandes manifestations que sont l’Amour, la Lumière et la Vérité.

Tout cela, chacun à votre rythme vous vous en apercevez, parfois de manière spectaculaire, parfois par petites touches, mais il y a réellement quelque chose d’inédit dans le fonctionnement de votre conscience, et je devrais même dire maintenant de votre Supraconscience ou de votre conscience unifiée, qui modifie non pas vos vies peut-être mais en tout cas votre façon de voir, de percevoir, d’appréhender ce qu’est la Lumière, même au travers des évènements les plus simples de ce monde. Tout cela vous le savez mais encore une fois, le joli mois de mai passé vous amène, je dirais, à une octave supérieure de manifestation de la Lumière, à une octave supérieure d’éclairage comme si, comme je l’ai déjà dit, plus rien ne pouvait ni ne devait rester dans l’ombre.

Alors bien sûr il y a parfois des changements qui se produisent en vous, que cela soit au niveau de l’humeur, au niveau des rencontres, au niveau des projets, au niveau de vos vies, au niveau de tous vos cycles et de tous vos rythmes. Cela, bien sûr, vous l’avez constaté et tout cela ne résulte en définitive que de la superposition de l’Éternel et de l’éphémère. Alors selon que vous demeurez dans l’éphémère ou dans l’Éternel, bien sûr vous allez vous apercevoir que vous pouvez sans aucune volonté, simplement en étant dans l’accueil de l’Autonomie, dans la Transparence, dans l’Humilité, dans l’instant présent, que vous avez vraiment ce choix à chaque fois, entre l’éphémère et l’Éternel. Vous donnant, en quelque sorte, à vous voir de manière de plus en plus juste et de voir aussi dans votre environnement, fût-il le plus large, c'est-à-dire toute l’ambiance de la terre, vous donne à voir et à percevoir les moments où il y a vérité, les moments où il y a difficulté, les moments où il y a mensonge, en vous comme dans cet environnement, et cela vous permet, si vous le souhaitez bien sûr, de vous ajuster au plus proche de la Vérité, de la Lumière, de l’Amour.

C’est cela que vous êtes en train de construire, si je peux dire, une forme de nouvelle confiance mais une confiance qui n’est pas liée à vous, qui n’est pas liée à vos compétences, qui n’est pas liée à votre personnalité mais une confiance en la Lumière, non pas en tant qu’espoir ou projection mais bien réellement comme la réalité du vécu. Alors bien sûr cela peut se faire par étincelles qui ne durent que quelques minutes ou s’installer pendant des heures ou être permanent. Mais le fait de voir cela, même si ça vous semble très peu de temps ou très peu d’instants dans vos journées, ça n’a aucune importance, ce processus-là est maintenant engagé.

Vous savez bien sûr qu’il y a des appels de la Lumière qui se font de différentes façons. Il y a aussi des manifestations corporelles qui peuvent vous sembler peut-être différentes et inédites par rapport à tout ce que vous avez vécu, tout ce que vous vivez et que vous connaissez déjà vraisemblablement, que cela soit les chakras, les Couronnes radiantes, l’Onde de Vie, le Canal Marial, les Portes, les Étoiles, les Triangles. Tout ceci est devenu, pour beaucoup d’entre vous qui sentez ou percevez cela, quelque chose qui s’installe de plus en plus. Et ceux parmi vous qui n’avaient jamais rien vécu commencent à recevoir les prémices, que cela soit à travers les Couronnes radiantes du cœur ou de la tête, ou encore le chant de l’âme ou encore le Canal Marial. Tout cela, même pour ceux d’entre vous qui étaient les plus insensibles, pour des raisons de protection, commencent à percevoir la fin de ces limites.

Alors cela va aussi se traduire, paradoxalement, par des moments où vous risquez de vous sentir non pas fatigués, je vais dire, mais un peu lassés. Lassés à la fois parfois de ce monde, lassés parfois de certains contacts, qu’ils soient spirituels ou avec les frères et les sœurs. Y a comme un besoin de quiétude, un besoin de profiter, malgré cette lassitude, des moments où il n’y a plus rien, où le silence s’établit, où il n’y a plus même de manifestations de ces rencontres avec la Lumière mais où il y a cette Infinie Présence et cette espèce de grande vacuité où rien ne manque, où rien n’est demandé, où rien n’apparaît au niveau du mental, où rien n’apparaît au niveau de votre logique quotidienne, à réaliser dans votre vie.

Ces moments-là sont des moments bénis, je dirais, parce que c’est dans ces moments que le Chœur des Anges, l’Esprit du Soleil, votre Supraconscience s’harmonisent le mieux, vous donnant à vivre cette vacuité qui est la plus grande des plénitudes. Alors bien sûr vous pouvez avoir des manifestations vibrales puisque la conscience est liée, est directement reliée à la vibration. Mais pour ceux d’entre vous qui n’avaient pas vécu l’activation des ancreurs et des semeurs de Lumière et qui se désolaient de ne pouvoir vivre (ou de ne rien ressentir) certaines choses, vont commencer à les vivre, ne serait-ce que quelques secondes, quelques minutes. Et petit à petit, vous allez voir que ces marqueurs fugaces de l’accès à l’Éternité, vont aussi pour vous, se déployer.

Mais le déploiement qui se fait aujourd’hui et en particulier en rapport avec le Feu tel que cela va vous être présenté dans peu de temps par certains intervenants, sont destinés à vous faire profiter de la vacuité. C'est-à-dire qu’il n’est plus temps maintenant de rechercher des manifestations vibrales, de rechercher les Couronnes radiantes, de rechercher quoi que ce soit, parce que tout cela se produit, je dirais, naturellement. Et si ça se produit dorénavant, il y a peu de temps, durant le mois de mai ou depuis le début de cette année, soyez heureux parce que vous n’avez rien à faire. Ça va se reproduire, ça va pour vous aussi se déployer et devenir comme un feu dévorant, feu dévorant qui avait été exprimé, je vous le rappelle, voilà de nombreuses années par Gemma Galgani par exemple, qui vous a parlé de tout cela, mais aussi de Sœur Yvonne Aimée. Et ces quelques personnes qui sont intervenues très peu de fois vous ont donné des éléments capitaux de compréhension pour aujourd’hui.

Et aujourd’hui, quelle que soit l’intensité de vos manifestations vibrales ou de conscience, vous remarquez qu’il y a des espaces de plus en plus profonds ou de plus en plus grands, selon le point de vue que vous adoptez, où effectivement toutes les manifestations, toutes les rencontres, tous les évènements sont de l’ordre du possible. Et cela vous donne à la fois, parmi les plus anciens parmi vous à vivre les vibrations, une capacité de disparition quasi immédiate (et j’en vois d’ailleurs déjà qui dorment) mais aussi, pour ceux qui ne vivaient rien, des moments où s’installe cette vacuité. Et vous avez d’ailleurs peut-être déjà remarqué que quand vous revenez, soit de cette stase qui dure quelques heures, mais pour certains d’entre vous ça peut commencer à durer plusieurs jours, à rester dans un état qui pourrait être qualifié de léthargie, mais dans cette léthargie il y a la Paix, dans cette léthargie il y a tout qui est disponible.

Mais si vous restez tranquille, à ce moment-là, vous allez vous apercevoir que vous disparaissez. Alors le meilleur marqueur de votre disparition, c’est peut-être pas la conscience de la disparition mais c’est surtout la conscience du retour où vous vous posez des questions même sur qui vous êtes, même sur ce que vous étiez en train de faire ou ce que vous étiez en train de passer. Ces moments-là, au delà de la première surprise, sont des moments qui sont à cultiver parce c’est dans ces moments-là que vous êtes aligné avec la Vérité de l’Absolu et de la Source. Et c’est à ce moment-là que même si vous ne vivez rien, pour les plus jeunes d’entre vous au niveau de l’Éveil Vibral, se produisent des mécanismes de synchronicité, des éclaircissements qui ne passent plus par le mental mais s’installent, je dirais, avec une sorte d’évidence. C’est comme quelque chose que vous avez toujours su alors que vous ne le saviez pas cinq minutes avant.

Donc c’est tous vos potentiels, de votre Éternité, de vos lignées, de votre origine stellaire, l’action des éléments en vous qui vous donne à vivre cela. Et c’est au retour de ces moments, que vous pouvez appeler stase ou disparition ou perte de mémoire même, quand vous revenez, que c’est dans ces conditions que vous avez été le plus nourri par votre Éternité et par l’Éternité de la Lumière vibrale, et de l’Amour bien sûr.

Alors je me propose durant cet après-midi d’avancer le plus possible, pour préparer en quelque sorte ce que vous avez à vivre de manière de plus en plus intense dans les semaines et les quelques semaines qui viennent jusqu’au mois, je dirais d’octobre. Donc durant cette période qui va s’inaugurer, je dirais, dès le solstice d’été, c'est-à-dire dès demain, jusqu’à la fin de la période de l’équinoxe d’automne, qui comprend grosso modo des énergies durant huit à dix jours autour de cette période, vous allez constater les acquis de votre Éternité, même si par moments il y a, comme je le disais, cette forme de lassitude, cette forme où même les contacts avec nous, avec la nature, vous semblent importants pour vous stabiliser en tant que confiance en la Lumière mais surtout un sentiment de ne plus avoir besoin de rien du tout et de vous retrouver parfois un peu stupide quelque part, dans la vision de l’éphémère, à être quelque part sans vraiment ne rien faire, sans vraiment ne rien voir, sans vraiment aucune pensée, c'est-à-dire la vacuité.

Il vous est donné à vivre la vacuité qui était appelée auparavant, lors de vos expériences de conscience, l’Infinie Présence ou l’Ultime Présence. Simplement cela maintenant se produit directement dans la conscience ordinaire, au sein de l’éphémère. C’est-à-dire que vous n’avez plus besoin de fermer les yeux, vous n’avez plus besoin de penser à vos quatre Piliers, vous n’avez plus besoin de penser à vos éléments, à votre Canal Marial ou à vos Couronnes radiantes ou à vos chakras mais que plus vous faites le vide de votre personne, plus il y a plénitude de l’Éternité.

Donc tout ça vous allez, si ce n’est déjà fait, apprendre à le repérer, que cela se produise une fois par semaine ou cinquante fois par jour (chacun va à son rythme dans ces temps réduits) mais ça va vous amener à vous désincruster, si je peux dire, de tout ce qu’il peut rester comme adhésion à l’éphémère, vous donnant de plus en plus cette confiance et cette certitude, non plus même pas dans nos Présences ou dans l’Ascension ou des trois jours à venir mais directement dans cette vacuité de HIC et NUNC, comme dirait l’Archange Anaël, de cet instant présent où la Présence se magnifie d’elle-même, même sans perception de la Conscience Vibrale, même sans percevoir des choses extraordinaires, où il y a juste « là », vous êtes là, vous, mais il n’y a rien d’autre autour, ni Présences, ni histoire, ni préoccupation, ni sentiment, un peu comme je dirais quelqu’un qui est dans la lune.

Mais là vous n’êtes pas dans la lune, vous êtes en vous, au plus intime du cœur de l’être, là où l’Éternité se déploie. Et c’est pour ça que j’ai employé le terme de déploiement. Donc ça nécessite de vous à la fois une présence, à la fois une disparition de l’illusion, à la fois une forme d’attention et d’accueil de tout ce qui se produit, dont découle directement votre facilité à vivre ce qui est à vivre, en dépassant tous les contingentements liés à l’éphémère tout en demeurant dans cet éphémère qui se délite chaque jour un peu plus.

Alors faisons, si vous le voulez bien, avant d’écouter vos questions, avant d’échanger ensemble, même si vous avez des choses à dire les uns aux autres, je participe avec plaisir mais j’insiste, avant de vous laisser la parole, sur ce qui va se passer maintenant.

De la même façon que je l’ai réalisé il y a un peu plus d’un mois, nous allons accueillir le Chœur des Anges, bien sûr, l’Esprit du Soleil et surtout nous accueillir les uns les autres, dans l’Unité de la Vérité. Et vous allez constater durant le moment que nous allons passer ensemble, qui sera je l’espère le plus long possible, jusqu’au moment où vous serez fatigués, peut-être, ou besoin d’aller vous soulager quelque part ou d’absorber quelque chose, nous allons alterner les moments de silence de votre part, de ma part aussi, qui permettent la densification de ce que j’ai nommé cette vacuité, c'est-à-dire cette Infinie Présence et cette Ultime Présence en compagnie du Chœur de Anges, en compagnie de l’Esprit du Soleil, en notre compagnie commune, mais sans avoir besoin nécessairement de disparaître.

Pour ceux qui ont déjà disparu, je leur souhaite une bonne nuit, mais pour les autres qui sont encore là, ne vous inquiétez pas des moments de silence. Et si j’en fais, à aucun moment je ne vous abandonne mais c’est simplement pour laisser la densité de cette Présence s’établir avec plus de confiance et plus d’évidence durant ces moments que nous passons ensemble, mais aussi pour tous ceux qui liront, même dans un temps décalé, ce que nous avons échangé et ce que nous allons échanger aujourd’hui même. Alors d’abord un moment avec le Chœur des Anges.

… Silence…

Bien sûr, au-delà des questions, vous pouvez aussi partager ce que vous vivez parce que vous n’êtes pas seul à le vivre, même si autour de vous vous avez l’impression que vous êtes le seul à le vivre. Je vous certifie que vous êtes de plus en plus nombreux, au sein de l’humanité des frères et des sœurs incarnés, à vivre cela. Vous allez d’ailleurs constater, si ce n’est déjà fait, que vous avez peut-être des proches, des relations, qui vivent des choses que vous-même n’avez jamais vécues et ces gens-là peuvent être un peu déroutés par ce qui se déroule dans le champ de la conscience ordinaire, qui n’a plus rien à voir avec l’ordinaire. Et tout cela va apporter, je dirais, encore plus de vie au sein de ce monde qui finit une manifestation dimensionnelle donnée. C’est aussi un paradoxe, mais c’est tout-à-fait logique.

… Silence…

N’hésitez pas à prendre la parole dès que vous le sentez, que ce soit pour partager, pour interroger.


Question : hier soir, je me suis entendu appeler par mon prénom. Quelle en est l’explication ?

Tout-à-fait. La voici…
Vous savez ce que veut dire être appelé par son prénom. Le prénom est la vibration que vous portez en incarnation de votre âme. Le nom de famille est lié bien sûr au karma, est lié à l’hérédité (tout cela vous le savez), est lié aux lignées mais le prénom est directement relié, même si c’est vos parents qui le choisissent et qu’il ne vous plaît pas, à la vibration de votre âme. Cette vibration d’âme, que celle-ci soit présente ou déjà dissoute. Or la particularité, c’est que l’âme est émue quand elle entend son prénom. Il a été dit déjà voilà de nombreuses années, ça fait quatre ans, cinq ans, que quand vous entendez votre prénom, que ce soit la voix de Marie, que ce soit une voix qui vous est inconnue, que ce soit une voix masculine, surtout si elle est perçue directement de votre côté gauche (mais parfois c‘est perçu directement dans le cœur, c’est la même chose), c’est l’Appel de Marie, en quelque sorte, que vous vivez par anticipation.

L’effet de s’entendre appeler par son prénom, surtout avant c’était beaucoup plus facile quand vous étiez au lit et que vous n’étiez pas endormi (c’est encore le plus souvent le cas) mais vous pouvez aussi, en faisant n’importe quoi, même laver le parterre, entendre votre prénom. Dès l’instant où vous avez entendu votre prénom et particulièrement mais pas exclusivement, si vous localisez cette voix qui chuchote à votre oreille gauche ou du côté gauche, vous êtes appelé à la Résurrection et vous êtes donc appelé et vous êtes libéré. Quoi que vous ayez comme certitudes, quoi que vous ayez comme interrogations, que vous viviez ou pas les mécanismes Vibraux.

Se faire appeler par son prénom, surtout que maintenant c’est plus uniquement quand vous vous mettez au lit, quand le mental donc