Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Dans le FEU de l'AMOUR - Juin 2015 - - - COMPLET

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> SPIRITUALITE -> CANALISATIONS du Collectif
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 445

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 21:32 (2015)    Sujet du message: Dans le FEU de l'AMOUR - Juin 2015 - - - COMPLET Répondre en citant


DANS LE FEU DE L'AMOUR

JUIN 2015

Dans le Feu de l'Amour avec O.M. AÏVANHOV
Échanges en présence de nos Présences

Dans le Feu de l'Amour avec O.M. AÏVANHOV
Suite des échanges

Dans le Feu de l'Amour avec O.M. AÏVANHOV
Questions-Réponses

Dans le Feu de l'Amour avec O.M. AÏVANHOV
Questions-Réponses

Dans le Feu de l'Amour avec O.M. AÏVANHOV
Échanges et Communions



Dans le Feu de l'Amour avec Ma Ananda MOYI
Le Feu Vibral

Dans le Feu de l'Amour avec MIKAËL
Le Feu du Cœur

Dans le Feu de l'Amour avec Hildegarde de BINGEN
Dans le Feu de l'Esprit

Dans le Feu de l'Amour avec URIEL
Je viens assister à votre Résurrection

Dans le Feu de l'Amour avec LI SHEN
La danse du FEU
Et VIDÉOS : Éléments FEU et Enchainement Éléments et Danse du Silence

Dans le Feu de l'Amour avec ANAËL
Je viens répondre à vos interrogations

Dans le Feu de l'Amour avec CHRIST
Je dépose en votre Temple Mon Sacré-Cœur

Dans le Feu de l'Amour avec ÉRIN, Roi des Elfes
Rencontre avec le peuple des Elfes



Dans le Feu de l'Amour avec
L'ESPRIT DU SOLEIL et Le CHŒUR DES ANGES

Entendez le Silence du Verbe

Dans le Feu de l'Amour avec
L'ESPRIT DU SOLEIL et Le CHŒUR DES ANGES

Ensemble vivons l'Instant Présent

Dans le Feu de l'Amour avec
L'ESPRIT DU SOLEIL et Le CHŒUR DES ANGES

Célébrons le Temps du banquet

   


Vous pouvez trouver les Audios par Synthèse vocale et le PDF sur "Les Transformations"

PDF : "Dans le FEU de l'Amour" juin 2015 : https://www.sendspace.com/file/wdc5lo

Voici également le PDF sur Google drive avec l'aide de Ludovic (petite modification des caractères)

https://drive.google.com/file/d/0ByrQ_P4mdwDhM2JVazVnSjdaWk0/view?usp=shari…

.




_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Dernière édition par Ayla le Lun 13 Juil - 14:14 (2015); édité 20 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 27 Juin - 21:32 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 445

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 21:33 (2015)    Sujet du message: Dans le FEU de l'AMOUR - Juin 2015 - - - COMPLET Répondre en citant

DANS LE FEU DE L’AMOUR   


O.M. AÏVANHOV     


Échanges en présence de Nos Présences    



Eh bien chers amis je suis extrêmement content de vous retrouver et de voir que parmi vous y en a certains que j’ai pas vu depuis un certain temps, n’est-ce pas ? Alors tout d’abord accueillons-nous les uns les autres dans la paix du Christ, avec l’Esprit du Soleil et le Chœur des Anges avant que nous commencions à passer une après-midi, je dirais, de réjouissances, tous ensemble.
D’abord, accueillons.

… Silence…

Eh bien chers amis nous allons commencer à nous réjouir tous ensemble et échanger sur tout ce qui peut concerner la vie, la conscience, et surtout l’Ascension que vous vivez en ce moment. Je précise toutefois que l’ensemble de nos échanges se fera bien sûr avec votre Présence, avec ma Présence mais surtout avec la Présence commune, en chacun de nous, de l’Esprit du Soleil, du Chœur des Anges et de l’ensemble des manifestations élémentaires que peut-être vous vivez déjà, chacun d’entre vous, de multiples façons.

Donc comme les différentes fois précédentes, ce dont nous allons parler concerne bien sûr exclusivement ce qui se déroule à l’heure actuelle dans les champs d’expériences de votre vie au sein de ce monde, confronté au monde illimité de l’Amour et de la Lumière. Alors tout ce qui peut vous aider à cheminer, si je peux dire, sur ce monde et retrouver en totalité votre Éternité, va être abordé.

N’oubliez jamais que quel que soit celui qui s’exprime ici, quel que soit chacun d’entre vous, vous avez tous établi, d’une manière qui vous est spécifique, certaines formes de communication. Que ce soit avec les éléments, que ce soit avec nous, que ce soit entre vous, vous découvrez tous, durant ces quelques mois qui viennent de s’écouler, diverses façons d’échanger, de communiquer, de communier je dirais aussi, avec les règnes de la nature, avec vos frères et vos sœurs, avec l’ensemble de l’humanité, avec aussi les lignées stellaires et les lignées élémentaires qui se manifestent à vous.

Il existe donc, je dirais, des sortes de découvertes que vous faites régulièrement. Parfois certaines sont insignifiantes, d’autres sont majeures dans votre vie et peuvent entraîner, comme certains d’entre vous ici l’ont déjà vécu, ainsi que je le vois, des bouleversements ou des retournements extrêmement importants durant ces mois qui viennent de s’écouler, et plus particulièrement durant le joli mois de mai que je vous avais annoncé qui a ébranlé, je dirais, ce qui pouvait rester de croyances, d’adhésion à des choses qui n’étaient pas la vérité et qui aujourd’hui sont nettoyées, en quelque sorte, de vos cocons de Lumière, que l’âme soit encore présente ou que l’âme soit dissoute.

Vous avez vraiment à expérimenter, à vivre, à profiter de ce qui se déroule dans le champ de la conscience, quoi qu’il se déroule dans le champ de cette humanité, dans cette confrontation dorénavant ouverte à grande échelle entre la conscience limitée, aussi bien des humains que des croyances, que des conceptions erronées, avec la sphère de l’Illimité, de la Beauté, de la Vérité, de l’Amour et de la Lumière. Tout peut se résumer à cela et plus vous laissez la place au Christ, plus vous disparaissez de l’illusion d’être seulement une personne avec votre vie, avec votre histoire, plus la Grâce, la Fluidité, la Transparence, l’Autonomie, la Liberté se redécouvrent avec plus ou moins de facilité.

Tout cela, bien sûr, est lié aux différentes ouvertures qui se sont produites depuis le début de cette année dans vos structures et dans votre conscience. Et tout ceci, tout ce que vous observez aujourd’hui à votre niveau, dans votre schéma personnel et d’environnement personnel, vous découvrez beaucoup de choses durant cette période, alors je ne doute pas que bien sûr parfois ce qui peut rester de ce que vous êtes au sein de l’illusion peut venir vous questionner ou vous poser question ou déclencher une forme d’interrogation.

Mais tout cela, vous le savez, plus vous rentrez dans l’évidence du Chœur des Anges, dans l’évidence de l’Esprit du Soleil et de nos Présences enfin réunies, plus vous traversez ce qu’il y a à vivre avec plus de légèreté, plus de grâce, plus de compassion, plus de sourires aussi, je dirais. Vous remarquez d’ailleurs que vous arrivez même dans certains cas à vous moquer, si je peux dire, de vous-même, par rapport à votre passé, à vos expériences passées, par rapport à la vérité et la majesté de la Lumière qui se déploie à une vitesse de plus en plus grande sur ce monde mais aussi dans toutes les consciences, quelles qu’elles soient.

Alors bien sûr je ne vais pas revenir sur cette période, sur ce que nous avons dit sur le choc de l’humanité, mais sachez qu’il y a en vous cette Présence particulière que vous avez peut être repérée, qui est simplement votre corps d’Êtreté qui se superpose, qui se recrée et qui est surtout libre, de plus en plus, de vivre ce qu’il a à vivre au sein de ce monde quelles que soient, en quelque sorte, je dirais, les souffrances qui peuvent encore exister au sein de l’éphémère. Tout cela, vous le vivez de différentes façons, avec plus ou moins d’évidence et de facilité, parfois encore avec le mental qui peut intervenir ou des émotions qui reviennent ou des choses qui vous semblaient dépassées qui vous replongent, en quelque sorte, dans ces atmosphères.

Mais vous remarquez que quand même, quand vous avez l’impression de retourner si je peux m’exprimer ainsi en arrière, vous avez quand même une faculté nouvelle de transcendance, de dépassement et qui vous permet de trouver une source lumineuse directement en votre être intérieur. Et c’est dans les périodes de silence comme dans les périodes de difficultés à résoudre que vous avez le plus de chance de rencontrer le silence intérieur, la béatitude, la Paix et tout ce qui caractérise l’Amour et la Lumière au sein même de votre monde, indépendamment de toutes les limitations sur lesquelles vous butiez par rapport à ces grands concepts et ces grandes manifestations que sont l’Amour, la Lumière et la Vérité.

Tout cela, chacun à votre rythme vous vous en apercevez, parfois de manière spectaculaire, parfois par petites touches, mais il y a réellement quelque chose d’inédit dans le fonctionnement de votre conscience, et je devrais même dire maintenant de votre Supraconscience ou de votre conscience unifiée, qui modifie non pas vos vies peut-être mais en tout cas votre façon de voir, de percevoir, d’appréhender ce qu’est la Lumière, même au travers des évènements les plus simples de ce monde. Tout cela vous le savez mais encore une fois, le joli mois de mai passé vous amène, je dirais, à une octave supérieure de manifestation de la Lumière, à une octave supérieure d’éclairage comme si, comme je l’ai déjà dit, plus rien ne pouvait ni ne devait rester dans l’ombre.

Alors bien sûr il y a parfois des changements qui se produisent en vous, que cela soit au niveau de l’humeur, au niveau des rencontres, au niveau des projets, au niveau de vos vies, au niveau de tous vos cycles et de tous vos rythmes. Cela, bien sûr, vous l’avez constaté et tout cela ne résulte en définitive que de la superposition de l’Éternel et de l’éphémère. Alors selon que vous demeurez dans l’éphémère ou dans l’Éternel, bien sûr vous allez vous apercevoir que vous pouvez sans aucune volonté, simplement en étant dans l’accueil de l’Autonomie, dans la Transparence, dans l’Humilité, dans l’instant présent, que vous avez vraiment ce choix à chaque fois, entre l’éphémère et l’Éternel. Vous donnant, en quelque sorte, à vous voir de manière de plus en plus juste et de voir aussi dans votre environnement, fût-il le plus large, c'est-à-dire toute l’ambiance de la terre, vous donne à voir et à percevoir les moments où il y a vérité, les moments où il y a difficulté, les moments où il y a mensonge, en vous comme dans cet environnement, et cela vous permet, si vous le souhaitez bien sûr, de vous ajuster au plus proche de la Vérité, de la Lumière, de l’Amour.

C’est cela que vous êtes en train de construire, si je peux dire, une forme de nouvelle confiance mais une confiance qui n’est pas liée à vous, qui n’est pas liée à vos compétences, qui n’est pas liée à votre personnalité mais une confiance en la Lumière, non pas en tant qu’espoir ou projection mais bien réellement comme la réalité du vécu. Alors bien sûr cela peut se faire par étincelles qui ne durent que quelques minutes ou s’installer pendant des heures ou être permanent. Mais le fait de voir cela, même si ça vous semble très peu de temps ou très peu d’instants dans vos journées, ça n’a aucune importance, ce processus-là est maintenant engagé.

Vous savez bien sûr qu’il y a des appels de la Lumière qui se font de différentes façons. Il y a aussi des manifestations corporelles qui peuvent vous sembler peut-être différentes et inédites par rapport à tout ce que vous avez vécu, tout ce que vous vivez et que vous connaissez déjà vraisemblablement, que cela soit les chakras, les Couronnes radiantes, l’Onde de Vie, le Canal Marial, les Portes, les Étoiles, les Triangles. Tout ceci est devenu, pour beaucoup d’entre vous qui sentez ou percevez cela, quelque chose qui s’installe de plus en plus. Et ceux parmi vous qui n’avaient jamais rien vécu commencent à recevoir les prémices, que cela soit à travers les Couronnes radiantes du cœur ou de la tête, ou encore le chant de l’âme ou encore le Canal Marial. Tout cela, même pour ceux d’entre vous qui étaient les plus insensibles, pour des raisons de protection, commencent à percevoir la fin de ces limites.

Alors cela va aussi se traduire, paradoxalement, par des moments où vous risquez de vous sentir non pas fatigués, je vais dire, mais un peu lassés. Lassés à la fois parfois de ce monde, lassés parfois de certains contacts, qu’ils soient spirituels ou avec les frères et les sœurs. Y a comme un besoin de quiétude, un besoin de profiter, malgré cette lassitude, des moments où il n’y a plus rien, où le silence s’établit, où il n’y a plus même de manifestations de ces rencontres avec la Lumière mais où il y a cette Infinie Présence et cette espèce de grande vacuité où rien ne manque, où rien n’est demandé, où rien n’apparaît au niveau du mental, où rien n’apparaît au niveau de votre logique quotidienne, à réaliser dans votre vie.

Ces moments-là sont des moments bénis, je dirais, parce que c’est dans ces moments que le Chœur des Anges, l’Esprit du Soleil, votre Supraconscience s’harmonisent le mieux, vous donnant à vivre cette vacuité qui est la plus grande des plénitudes. Alors bien sûr vous pouvez avoir des manifestations vibrales puisque la conscience est liée, est directement reliée à la vibration. Mais pour ceux d’entre vous qui n’avaient pas vécu l’activation des ancreurs et des semeurs de Lumière et qui se désolaient de ne pouvoir vivre (ou de ne rien ressentir) certaines choses, vont commencer à les vivre, ne serait-ce que quelques secondes, quelques minutes. Et petit à petit, vous allez voir que ces marqueurs fugaces de l’accès à l’Éternité, vont aussi pour vous, se déployer.

Mais le déploiement qui se fait aujourd’hui et en particulier en rapport avec le Feu tel que cela va vous être présenté dans peu de temps par certains intervenants, sont destinés à vous faire profiter de la vacuité. C'est-à-dire qu’il n’est plus temps maintenant de rechercher des manifestations vibrales, de rechercher les Couronnes radiantes, de rechercher quoi que ce soit, parce que tout cela se produit, je dirais, naturellement. Et si ça se produit dorénavant, il y a peu de temps, durant le mois de mai ou depuis le début de cette année, soyez heureux parce que vous n’avez rien à faire. Ça va se reproduire, ça va pour vous aussi se déployer et devenir comme un feu dévorant, feu dévorant qui avait été exprimé, je vous le rappelle, voilà de nombreuses années par Gemma Galgani par exemple, qui vous a parlé de tout cela, mais aussi de Sœur Yvonne Aimée. Et ces quelques personnes qui sont intervenues très peu de fois vous ont donné des éléments capitaux de compréhension pour aujourd’hui.

Et aujourd’hui, quelle que soit l’intensité de vos manifestations vibrales ou de conscience, vous remarquez qu’il y a des espaces de plus en plus profonds ou de plus en plus grands, selon le point de vue que vous adoptez, où effectivement toutes les manifestations, toutes les rencontres, tous les évènements sont de l’ordre du possible. Et cela vous donne à la fois, parmi les plus anciens parmi vous à vivre les vibrations, une capacité de disparition quasi immédiate (et j’en vois d’ailleurs déjà qui dorment) mais aussi, pour ceux qui ne vivaient rien, des moments où s’installe cette vacuité. Et vous avez d’ailleurs peut-être déjà remarqué que quand vous revenez, soit de cette stase qui dure quelques heures, mais pour certains d’entre vous ça peut commencer à durer plusieurs jours, à rester dans un état qui pourrait être qualifié de léthargie, mais dans cette léthargie il y a la Paix, dans cette léthargie il y a tout qui est disponible.

Mais si vous restez tranquille, à ce moment-là, vous allez vous apercevoir que vous disparaissez. Alors le meilleur marqueur de votre disparition, c’est peut-être pas la conscience de la disparition mais c’est surtout la conscience du retour où vous vous posez des questions même sur qui vous êtes, même sur ce que vous étiez en train de faire ou ce que vous étiez en train de passer. Ces moments-là, au delà de la première surprise, sont des moments qui sont à cultiver parce c’est dans ces moments-là que vous êtes aligné avec la Vérité de l’Absolu et de la Source. Et c’est à ce moment-là que même si vous ne vivez rien, pour les plus jeunes d’entre vous au niveau de l’Éveil Vibral, se produisent des mécanismes de synchronicité, des éclaircissements qui ne passent plus par le mental mais s’installent, je dirais, avec une sorte d’évidence. C’est comme quelque chose que vous avez toujours su alors que vous ne le saviez pas cinq minutes avant.

Donc c’est tous vos potentiels, de votre Éternité, de vos lignées, de votre origine stellaire, l’action des éléments en vous qui vous donne à vivre cela. Et c’est au retour de ces moments, que vous pouvez appeler stase ou disparition ou perte de mémoire même, quand vous revenez, que c’est dans ces conditions que vous avez été le plus nourri par votre Éternité et par l’Éternité de la Lumière vibrale, et de l’Amour bien sûr.

Alors je me propose durant cet après-midi d’avancer le plus possible, pour préparer en quelque sorte ce que vous avez à vivre de manière de plus en plus intense dans les semaines et les quelques semaines qui viennent jusqu’au mois, je dirais d’octobre. Donc durant cette période qui va s’inaugurer, je dirais, dès le solstice d’été, c'est-à-dire dès demain, jusqu’à la fin de la période de l’équinoxe d’automne, qui comprend grosso modo des énergies durant huit à dix jours autour de cette période, vous allez constater les acquis de votre Éternité, même si par moments il y a, comme je le disais, cette forme de lassitude, cette forme où même les contacts avec nous, avec la nature, vous semblent importants pour vous stabiliser en tant que confiance en la Lumière mais surtout un sentiment de ne plus avoir besoin de rien du tout et de vous retrouver parfois un peu stupide quelque part, dans la vision de l’éphémère, à être quelque part sans vraiment ne rien faire, sans vraiment ne rien voir, sans vraiment aucune pensée, c'est-à-dire la vacuité.

Il vous est donné à vivre la vacuité qui était appelée auparavant, lors de vos expériences de conscience, l’Infinie Présence ou l’Ultime Présence. Simplement cela maintenant se produit directement dans la conscience ordinaire, au sein de l’éphémère. C’est-à-dire que vous n’avez plus besoin de fermer les yeux, vous n’avez plus besoin de penser à vos quatre Piliers, vous n’avez plus besoin de penser à vos éléments, à votre Canal Marial ou à vos Couronnes radiantes ou à vos chakras mais que plus vous faites le vide de votre personne, plus il y a plénitude de l’Éternité.

Donc tout ça vous allez, si ce n’est déjà fait, apprendre à le repérer, que cela se produise une fois par semaine ou cinquante fois par jour (chacun va à son rythme dans ces temps réduits) mais ça va vous amener à vous désincruster, si je peux dire, de tout ce qu’il peut rester comme adhésion à l’éphémère, vous donnant de plus en plus cette confiance et cette certitude, non plus même pas dans nos Présences ou dans l’Ascension ou des trois jours à venir mais directement dans cette vacuité de HIC et NUNC, comme dirait l’Archange Anaël, de cet instant présent où la Présence se magnifie d’elle-même, même sans perception de la Conscience Vibrale, même sans percevoir des choses extraordinaires, où il y a juste « là », vous êtes là, vous, mais il n’y a rien d’autre autour, ni Présences, ni histoire, ni préoccupation, ni sentiment, un peu comme je dirais quelqu’un qui est dans la lune.

Mais là vous n’êtes pas dans la lune, vous êtes en vous, au plus intime du cœur de l’être, là où l’Éternité se déploie. Et c’est pour ça que j’ai employé le terme de déploiement. Donc ça nécessite de vous à la fois une présence, à la fois une disparition de l’illusion, à la fois une forme d’attention et d’accueil de tout ce qui se produit, dont découle directement votre facilité à vivre ce qui est à vivre, en dépassant tous les contingentements liés à l’éphémère tout en demeurant dans cet éphémère qui se délite chaque jour un peu plus.

Alors faisons, si vous le voulez bien, avant d’écouter vos questions, avant d’échanger ensemble, même si vous avez des choses à dire les uns aux autres, je participe avec plaisir mais j’insiste, avant de vous laisser la parole, sur ce qui va se passer maintenant.

De la même façon que je l’ai réalisé il y a un peu plus d’un mois, nous allons accueillir le Chœur des Anges, bien sûr, l’Esprit du Soleil et surtout nous accueillir les uns les autres, dans l’Unité de la Vérité. Et vous allez constater durant le moment que nous allons passer ensemble, qui sera je l’espère le plus long possible, jusqu’au moment où vous serez fatigués, peut-être, ou besoin d’aller vous soulager quelque part ou d’absorber quelque chose, nous allons alterner les moments de silence de votre part, de ma part aussi, qui permettent la densification de ce que j’ai nommé cette vacuité, c'est-à-dire cette Infinie Présence et cette Ultime Présence en compagnie du Chœur de Anges, en compagnie de l’Esprit du Soleil, en notre compagnie commune, mais sans avoir besoin nécessairement de disparaître.

Pour ceux qui ont déjà disparu, je leur souhaite une bonne nuit, mais pour les autres qui sont encore là, ne vous inquiétez pas des moments de silence. Et si j’en fais, à aucun moment je ne vous abandonne mais c’est simplement pour laisser la densité de cette Présence s’établir avec plus de confiance et plus d’évidence durant ces moments que nous passons ensemble, mais aussi pour tous ceux qui liront, même dans un temps décalé, ce que nous avons échangé et ce que nous allons échanger aujourd’hui même. Alors d’abord un moment avec le Chœur des Anges.

… Silence…

Bien sûr, au-delà des questions, vous pouvez aussi partager ce que vous vivez parce que vous n’êtes pas seul à le vivre, même si autour de vous vous avez l’impression que vous êtes le seul à le vivre. Je vous certifie que vous êtes de plus en plus nombreux, au sein de l’humanité des frères et des sœurs incarnés, à vivre cela. Vous allez d’ailleurs constater, si ce n’est déjà fait, que vous avez peut-être des proches, des relations, qui vivent des choses que vous-même n’avez jamais vécues et ces gens-là peuvent être un peu déroutés par ce qui se déroule dans le champ de la conscience ordinaire, qui n’a plus rien à voir avec l’ordinaire. Et tout cela va apporter, je dirais, encore plus de vie au sein de ce monde qui finit une manifestation dimensionnelle donnée. C’est aussi un paradoxe, mais c’est tout-à-fait logique.

… Silence…

N’hésitez pas à prendre la parole dès que vous le sentez, que ce soit pour partager, pour interroger.


Question : hier soir, je me suis entendu appeler par mon prénom. Quelle en est l’explication ?

Tout-à-fait. La voici…
Vous savez ce que veut dire être appelé par son prénom. Le prénom est la vibration que vous portez en incarnation de votre âme. Le nom de famille est lié bien sûr au karma, est lié à l’hérédité (tout cela vous le savez), est lié aux lignées mais le prénom est directement relié, même si c’est vos parents qui le choisissent et qu’il ne vous plaît pas, à la vibration de votre âme. Cette vibration d’âme, que celle-ci soit présente ou déjà dissoute. Or la particularité, c’est que l’âme est émue quand elle entend son prénom. Il a été dit déjà voilà de nombreuses années, ça fait quatre ans, cinq ans, que quand vous entendez votre prénom, que ce soit la voix de Marie, que ce soit une voix qui vous est inconnue, que ce soit une voix masculine, surtout si elle est perçue directement de votre côté gauche (mais parfois c‘est perçu directement dans le cœur, c’est la même chose), c’est l’Appel de Marie, en quelque sorte, que vous vivez par anticipation.

L’effet de s’entendre appeler par son prénom, surtout avant c’était beaucoup plus facile quand vous étiez au lit et que vous n’étiez pas endormi (c’est encore le plus souvent le cas) mais vous pouvez aussi, en faisant n’importe quoi, même laver le parterre, entendre votre prénom. Dès l’instant où vous avez entendu votre prénom et particulièrement mais pas exclusivement, si vous localisez cette voix qui chuchote à votre oreille gauche ou du côté gauche, vous êtes appelé à la Résurrection et vous êtes donc appelé et vous êtes libéré. Quoi que vous ayez comme certitudes, quoi que vous ayez comme interrogations, que vous viviez ou pas les mécanismes Vibraux.

Se faire appeler par son prénom, surtout que maintenant c’est plus uniquement quand vous vous mettez au lit, quand le mental donc s’endort, mais aussi lors d’une promenade, dans des rencontres dans la nature ou dans n’importe quelle circonstance, vous allez entendre votre prénom. Et souvent vous êtes tellement surpris qu’y a rien d’autre derrière. Et c’est normal, parce dès l’instant où vous avez entendu votre prénom, que ce soit récemment ou il y a plusieurs années, cela signifie qu’effectivement vous êtes appelé par la Lumière et l’un de ses représentants. Que cela soit Marie, l’une des Étoiles, que cela soit l’un des Anciens ou pourquoi pas aussi l’un de vos proches désincarné ou même vivant qui peut aussi, par délocalisation de la conscience vous chuchoter votre prénom. Dès l’instant où cela s’est produit, même qu’une fois, cela veut dire que vous êtes libéré et que vous serez libéré dès l’instant de la stase, que vous en ayez conscience ou pas, dès l’Appel de Marie et dès l’installation des trois jours.

Donc entendre son prénom est l’appel de l’âme. Et si l’âme est déjà dissoute ou en cours de dissolution, ça accélère sa dissolution et ça accélère la manifestation de la vacuité, c’est-à-dire la capacité à disparaître, quand c’est brutal, mais aussi à vous maintenir maintenant de plus en plus souvent dans cet état où il n’y plus rien. Il n’y a plus de sommeil, il n’y a plus d’images, il n’y a plus d’idées, il n’y a plus de perceptions du corps et pourtant vous êtes encore là. Là, vous êtes dans l’Infinie Présence. Et tout l’essentiel vient de là.

Quand vous êtes connecté à cela, ne serait-ce qu’une fois, votre cheminement sur ce monde, dans ce qu’il en reste, change du tout au tout. Et c’est pour vous comme l’ont été les marqueurs des Couronnes radiantes, comme l’ont été les marqueurs de la remontée de l’Onde de Vie ou encore du Canal Marial. Si vous ne vivez rien au niveau Vibral, ou très peu, et que vous entendez votre prénom, cela veut dire que vous serez libéré le moment venu sans aucune difficulté. Remarquez d’ailleurs que dans vos vies, même dans les occupations que je qualifierais les plus profanes ou les plus inscrites dans les croyances de l’humanité, que même cela vous allez pouvoir les vivre dans une autre conscience où vous êtes, en quelque sorte, plus disponible pour vivre ce qui est à vivre.

Donc s’entendre appeler par son prénom, que ce soit la nuit, que ce soit le soir alors que vous ne dormez pas, que ce soit le matin au réveil, que ce soit en vous promenant dans la nature ne signifie qu’une chose et une seule : c’est que vous êtes des frères et des sœurs qui sont libres, même si cette liberté est encore conditionnée par la forme. Vous ne pouvez pas encore voler avec votre corps, vous pouvez vous alléger mais vous n’avez pas encore les charismes, les potentiels spirituels de l’Êtreté qui sont tous actifs. Mais ces prémices-là que vous allez vivre de plus en plus couramment et de plus en plus fréquemment, que ce soit l’appel par votre prénom, la vacuité où vous oubliez même qui vous êtes ou encore ce que vous étiez en train de faire ou de lire deux secondes auparavant, ne sont que les signes de votre Ascension et le signe de l’arrivée du deuxième signe céleste, le plus important.


Question : que signifie le fait d’entendre un prénom en deux syllabes qui n’est pas le sien ?

Alors cela j’ai déjà répondu y a quelques années, mais vous avez la mémoire qui flanche et c’est normal, vous pouvez pas vous rappeler de tout. Mais j’avais exprimé que parfois vous pouvez entendre non pas votre prénom mais je dirais votre nom d’archétype, celui qui porte la vibration non pas de l’âme mais de votre Esprit. En général c’est toujours deux syllabes comme j’avais dit, qui ne correspondent pas à ce que vous connaissez de vos différents prénoms mais qui est votre nom Vibral qui est celui que vous portez pour l’Éternité, depuis la première naissance en tant qu’Esprit individuel depuis la Source ou l’Absolu. Et c’est souvent deux syllabes et c’est le nom, non pas de votre âme mais de l’Esprit que vous êtes. C’est votre nom Vibral.

De la même façon que nous avions dit déjà y a des années, mais je le reprécise maintenant, que parfois vous voyiez des visages défiler. Je l’ai redit d’ailleurs à propos des lignées au début de cette année, au mois de février et mars. Mais cela veut dire que vous avez une reconnexion à vos lignées bien sûr, vous le savez, à votre origine stellaire mais aussi à votre Esprit, à son nom, à sa vibration, à ce que vous allez retrouver dans très peu de temps, en termes terrestres je parle cette fois-ci. Donc c’est le nom d’Esprit.


Question : le jour de l’Ascension, je me suis retrouvée en état de stase. Est-ce un clin d’œil et d’Amour illimité.

Oui, bien sûr, vous le vivez de plus en plus souvent. Y en a parmi vous, ça dure quelques secondes, d’autres qui vivaient ça une fois par mois, une journée, et qui se retrouvent à vivre ça des semaines entières, complètement disparus. Alors bien sûr y a des inquiétudes dans les familles, dans les proches. Vous avez des gens, vous êtes en train de parler avec eux et d’un coup, vous verriez vraiment, ils sont plus là. Alors bien sûr, du point de vue de la personnalité ça pourrait ressembler à une maladie neurologique même, mais c’est absolument pas ça. Baignez-vous dans ces moments-là parce que c’est des moments de grâce, même si votre mental ou ce qui reste de personne regimbe, n’est pas contente parce que y avait autre chose à faire ou parce que, rappelez-vous, l’appel de la Lumière va devenir de plus en plus pressant et tout cela, que ce soit l’appel, que ce soit le Canal Marial, les Triangles, les Portes qui sont maintenant, je dirais, toutes actives quasiment.

Vous avez eu l’activation des Portes antérieures, l’activation de la Porte postérieure en haut du corps, Ki-Ri-Ti et vous avez maintenant les quatre Portes à l’arrière du corps autour du sacrum qui sont en train de s’activer, ce qui explique aussi parfois des douleurs d’ajustement au niveau des différents segments de votre dos. Ce que vous pouviez prendre par exemple, je dirais par exemple vous allez sentir sur la peau des coups d’aiguilles, des picotements, avec une envie féroce de gratter ou de bouger, que ce soit surtout dans les membres inférieurs ou dans les membres supérieurs, parfois dans la tête ou ailleurs. Tout ça ne représente que des symptômes, si je peux dire, de l’installation de l’Éternité ici même au sein de ce monde. Ce qui prouve encore une fois que le moment venu, quand le moment deviendra collectif, vous n’aurez aucune difficulté pour disparaître et pour réapparaître là où vous devez réapparaître. Que ce soit dans un Cercle de Feu, dans l’Absolu, dans les frigos d’un Draco ou dans un vaisseau Arcturien.

Tout cela n’a aucune espèce d’importance, c’est le témoin de votre accès à l’Éternité, même si ça peut poser problème dans vos vies éphémères, dans vos relations avec les autres. Mais qu’est-ce qui est le plus important, l’éphémère ou l’Éternel ? Ça je l’ai déjà dit, il y a un mois. Toute la vie, toutes les expériences, tout ce que vous avez à vivre ne fait que vous rappeler dorénavant à cette Éternité ou à cet éphémère de cette vie, c'est-à-dire aux mondes carbonés ou alors aux mondes de la Liberté. C’est à vous de voir.

Mais bien sûr que vous cernez, je dirais, de manière de plus en plus précise ou parfois encore de manière confuse, le sentiment qu’il y a plus personne, le sentiment d’être deux ou le sentiment d’être l’autre ou d’entendre des voix, pas uniquement votre prénom mais aussi dans les rêves. Les rêves sont très forts en ce moment pour ceux qui rêvent, on commence à vous montrer des fragments de l’avenir proche, très proche je ne vous le cache pas. Ça veut dire réellement, jusqu’à présent nous vous avons toujours dit que nul ne connaissait la date ni l’heure mais vous vous doutez bien que plus on approche de ce moment-là, plus ce moment est repérable en vous, par votre vécu, dans les circonstances de ce monde, qui est cette espèce de tohu-bohu pour l’instant, entre l’éphémère et l’Éternel, de la conscience collective, de la conscience de l’humain, de ce qui peut se passer aussi, vous vous en doutez bien, pour ceux qui n’ont pas d’âme, ce qu’on a appelé les portails organiques, pour ceux qui sont affiliés je dirais, au mauvais côté, qui filent un mauvais coton.

Tout cela est fait exprès et résulte directement de la rencontre de l’Éternel et de l’éphémère. Non plus seulement de la rencontre mais aussi de l’installation de l’Éternité, ici même. Tout cela vous apparaît comme quelque chose qui est en train de changer. Alors cette imminence d’un changement, vous pouvez aussi la vivre par une espèce de lassitude, par une espèce d’inquiétude, par une espèce de fébrilité intérieure ou de joie un peu exubérante qui vous tombe dessus comme ça. Tout cela est normal. C’est comme si vous vous aperceviez, de manière de plus en plus lucide pour certains d’entre vous, qu’il y a effectivement une personne qui est là mais qu’il y a aussi quelque chose que vous êtes qui est au-delà de toute personne et qui se traduit pour vous par la capacité de le voir.

Et vous avez aussi les réactions de votre corps. Le corps maintenant est tellement baigné, non plus seulement par les points d’entrée de Lumière ou de remontée de Lumière ou encore par les Couronnes radiantes ou par le Canal Marial, ou par nos contacts, mais directement par vos cellules. Votre corps réagit, il réagit même plus fortement qu’avant. Le simple fait de penser à quelque chose ou à quelqu’un matérialise, comme si la présence était là. Pour un aliment, c’est comme si vous l’aviez ingéré et votre corps y répond à votre place. C’est-à-dire que vous savez très bien que vous avez des préférences, alimentaires, amicales, affectives, tout être humain a ça, tout frère ou sœur a ça, c’est normal. Mais indépendamment de ça, vous repérez les moments où vous êtes dans cet éphémère et les moments par contre où vous n’êtes plus dans cet aspect-là, même si vous n’arrivez pas à mettre de mots dessus.

Si vous interrogez autour de vous, vous voyez bien qu’il y a de plus en plus de frères et de sœurs qui vivent eux des mécanismes qui leur sont inconnus. Alors pour certains ça se passe bien et pour d’autres ça se passe encore mieux. Vous rencontrez un frère, une sœur et vous le revoyez, c’est plus la même personne. Et ça se produit là non plus de manière progressive, dans ces cas-là, mais dans certains cas de manière foudroyante. À tel point que la façon de s’exprimer, la façon d’être, le regard, le teint, tout change. Et c’est ça le miracle de l’Amour, c’est ça la vraie magie de l’Amour. C’est pas de faire des rituels, c’est pas de faire des exercices, ce n’est pas de vouloir montrer à l’autre ses défauts ou ses qualités, c’est la spontanéité. Et cette spontanéité, elle vous touche de plein fouet avec plus ou moins de grâce, plus ou moins d’évidence, mais avec de plus en plus de certitudes et de confiance si je peux dire, non pas en vous mais dans ce que certains d’entre vous ont compris, non pas par l’intellect mais dans leur vécu intime, dans leurs tripes, dans leur cœur, de ce qui se déroule sur terre, en ce moment.

Je vous signale d’ailleurs que toute la véracité de ce que nous avons dit se retrouve bien évidemment sur ce que nous avions annoncé depuis dix ans. Vous allez, si vous faites l’expérience… essayez de relire une intervention qui remonte à 2005, quelle qu’elle soit et vous allez voir que l’éclairage intellectuel, que l’aspect Vibral vous apparaîtra aujourd’hui dans toute sa splendeur, contrairement à ce qui vous pouvait vous paraître incompréhensible parce que non réalisé à ce moment-là et qui est réalisé aujourd’hui. Quelle est la meilleure preuve que nous pouvions vous donner de notre transcendance temporelle et de notre présence effective que celle-là ? Ce n’est pas de beaux mots, ce n’est pas des belles vibrations, c’est ce qui est gravé dans le marbre de l’éphémère concernant l’Éternité et qui arrive aujourd’hui.

Donc tout cela, si vous voulez, a été parfaitement balisé, parfaitement orchestré. Il n’y a aucune erreur, même pour ceux qui, comme je l’ai dit le mois dernier, ont fait des inversions de Lumière, ont fait des tournicoti-tournicota parce qu’il restait peut-être de l’orgueil, peut-être de l’ego spirituel, peut-être le besoin d’être reconnu, peut-être le besoin d’être aimé, tout simplement, même si c’était maladroit. Tout cela se voit, tout cela se ressent, tout cela va se voir de manière de plus en plus évidente. Et c’est magique cela. Parce que vous voyez au-delà des voiles de l’apparence de l’autre. Et voir au-delà de l’apparence des voiles de l’autre, c’est déchirer les voiles, les vôtres déjà et ceux de l’autre, celui que vous appelez l’autre, quel qu’il soit. Fût-il un serviteur de Christ ou un serviteur de Yaldébaoth, ça n’a aucune espèce d’importance parce que ce que vous rencontrez est très précisément ce qu’il vous faut au moment où il vous le faut. Là est la grande Intelligence de la Lumière qu’aucune intelligence humaine ne peut exploiter, qu’aucune intelligence humaine ne peut s’approprier en aucune manière. C’est le Chœur des Anges, l’Esprit du Soleil, Christ, Métatron, Uriel, l’ensemble des Étoiles, l’ensemble des Anciens et l’ensemble de la Vie qui est en vous.


Question : comment faire lorsque l’on a encore des attachements par rapport à ses enfants ?

Alors là chère amie, je t’invite simplement à différencier l’Amour de l’attachement. Tant qu’il y a attachement, il n’y a pas Amour. Il y a amour conditionné, amour maternel, amour paternel, comme tu disais, amour filial. Mais cet amour-là n’est pas l’Amour. Et aimer inconditionnellement, aimer Vibralement, même un enfant, peut se faire à la perfection. Et vous servirez beaucoup mieux un enfant, puisqu’on parle des enfants, en étant ce que vous êtes plutôt qu’en étant attaché à lui. Ça veut pas dire bien sûr, parce que l’ego va s’emparer de ça (je parle pas du tien) pour dire : il faut que je rejette mes enfants, ma famille, mon métier. Mais ça, c’est une erreur monumentale. Il y a eu effectivement des réajustements, il y a plusieurs années : certains d’entre vous ont changé de compagnon, de vie, ont perdu des choses, ont trouvé des choses. Mais aujourd’hui, c’est pas ça, c’est plus un point de vue de la conscience, c’est-à-dire un emplacement de vous-même au sein de l’éphémère ou au sein de l’Éternel.

Et si vous avez… si vous aimez vos enfants au-delà de l’attachement maternel ou paternel mais dans l’Amour inconditionnel, il ne peut plus exister le moindre attachement. Mais vous êtes reliés dans la liberté de l’Amour. L’autre est toujours votre enfant mais vous n’avez aucune inquiétude, aucune interrogation par rapport à ce qu’il est. Cela n’enlève pas votre responsabilité mais cela vous met dans la légèreté et surtout vous fait sortir de tout attachement. Je vous ai toujours dit, quand on me posait la question des enfants, en tout cas pour les jeunes enfants, de ne pas vous occuper des enfants parce que eux n’ont pas de mental. Maintenant, bien sûr, vous pouvez éprouver des inquiétudes pour un proche, pour une voiture qui fonctionne pas, pour des vacances, pour des impôts à payer, que dis-je encore, tout ce qui fait la vie quotidienne.

Mais avoir une inquiétude ou une interrogation ou un besoin d’attention pour l’objet de cette intention ou de cette attention n’a rien à voir avec l’attachement. L’attachement est inscrit au niveau de l’hérédité, au niveau filial, au niveau des réflexes que j’appellerais maternels ou paternels qui existent chez tous les mammifères. C’est d’ailleurs à travers les pertes que vous pouvez observer autour de vous, que ce soit la mort d’un animal, le départ d’un proche, le départ d’un parent, la mort de vieillesse d’un ami ou la mort accidentelle d’un ami, que vous pouvez voir et mesurer ce qu’il peut rester d’attachement.

Alors êtes-vous prêt à remplacer l’attachement par l’Amour ? Êtes-vous prêt à laisser l’Amour être devant et partout ? C’est ce que la Vie vous propose. Et rappelez-vous que si vous ne voyez pas ce qui est à voir, de plus en plus vous allez être confronté, comme une rengaine si je peux dire, aux mêmes circonstances, aux mêmes maux, aux mêmes difficultés, aux mêmes personnes, aux mêmes troubles. Alors que si vous êtes dans l’Amour, réellement, rien de tout cela ne peut apparaître et vous le voyez.
Donc même si vous vous posez encore la question de comment ne plus être ou comment faire pour ne plus être attaché à telle personne, fût-elle votre flamme jumelle, fût-elle une âme sœur, fût-elle votre chair de votre chair, votre enfant, mettez l’Amour devant, parce que l’Amour met fin à tout ce qui est éphémère. Et rappelez-vous que les enfants qui vous ont choisi, vous ont choisi pour vous permettre de réparer vos erreurs avec eux dans le passé, en tout cas pour au minimum l’un des parents, donc libérez-vous de cela. Ça veut pas dire envoyer promener les enfants ou les conjoints, ça veut dire, là aussi, placer d’abord l’Éternité.

Si vous souffrez de l’attachement, ça veut dire que vous êtes attaché. Si vous êtes attaché, ça veut dire que vous n’êtes pas libre, pas complètement. Et au moment de la stase, bien sûr, si vous n’avez pas évacué ces attachements, ils vont se présenter à vous, même si vous êtes libéré en définitive. Et ce qui se déroulera pour vous durant ces trois jours, je vous le rappelle, va conditionner toute la suite pour chacun de vous. Mais cette suite n’a pas à être redoutée ou recherchée, elle découle directement de ce que vous êtes maintenant, avec ce mélange de ce qu’il reste d’éphémère avec cette proportion plus ou moins grande de votre Éternité qui est là. Et rappelez-vous que ça va être de plus en plus évident et de manière immédiate.

Si vous rentrez dans le mental pour résoudre une problématique quelle qu’elle soit, ça va être de plus en plus dur. Si vous acceptez la confiance en l’Éternité, laissez venir ce qui vient à vous, et même l’évènement le plus traumatisant ne sera qu’un tremplin, si je peux dire, à dépasser votre condition éphémère. Donc ne jugez rien des circonstances de votre vie, ne jugez rien de ceux qui vous trahissent, ne jugez rien de ceux qui semblent s’éloigner de vous ou se rapprocher de vous, ne jugez rien de celui qui vous embrasse ou de celui qui vous donne une gifle. Parce si cela arrive, c’est que cela devait arriver. Vous n’y êtes pour rien, vous êtes simplement confronté à l’Éternité et à l’éphémère afin de vous ajuster au plus proche.

Alors bien sûr vous avez des choses plaisantes à vivre, je crois que vous allez voir des Elfes, n’est-ce pas ? Je crois que vous vivrez certaines choses comme vous l’avez vécu à différents moments, en lisant ou en étant présent. Et vous verrez que là aussi, j’ai déjà expliqué ça le mois dernier, ça veut dire simplement que le temps n’existe plus. Il existe encore pour votre corps, il existe encore pour la société quand on vous réclame des sous ou quand vous devez payer quelque chose mais ça, ça concerne l’éphémère, il faut le faire. Mais dès que ça touche les relations humaines, les affects, dès que ça sort de l’aspect sociétal et qu’on rentre plus, je dirais, dans l’aspect familial ou intime si vous préférez, qui ne concerne aucunement les règles sociales ou sociétales, vous allez voir que là ça va être de plus en plus rapide, de plus en plus fort, de plus en plus intense, jusqu’au moment où vous serez libre, jusqu’au moment où la confiance, non pas en vous mais en la Lumière et en l’Amour que vous êtes sera établie de manière de plus en plus stable et de plus en plus pérenne.

Et là, y a tout ce qui est nécessaire en vous et non pas dans la connaissance d’un chakra ou même une rencontre avec des Elfes, même si à chaque fois cela va renforcer cette confiance. Mais la confiance, elle n’est pas née de vos doutes, elle est née des confrontations. C’est l’évidence de la Lumière qui vous gagne, l’évidence, bien sûr, que tout ce que nous avions annoncé, et surtout dans les années 2005-2006, se réalise sous vos yeux et en vous, bien sûr.

Je ne dis pas ce qui se passe mais j’attire votre attention que dans les moments de silence vous allez peut-être sentir certaines Portes, certaines Étoiles, certains Triangles et surtout ce dont je parlais, les fameux coups d’aiguilles, comme ça. C’est la Lumière adamantine, pas seulement qui se dépose à un endroit mais qui s’accumule en des endroits de manière brutale et qui donne comme ces coups d’aiguilles, parfois ça peut être une crampe, parfois ça peut être un spasme dans le ventre, parfois ça peut être une douleur à la tête. Mais c’est très fugace, ça vient, ça part. Ça, c’est tout-à-fait logique aussi. Et là, en ce moment, c’est ce qui se passe avec le Chœur des Anges qui touche votre âme, si elle est là (ou qu’elle soit pas là), ou en tout cas qui touche directement la Porte AL.


Question : le compte à rebours est-il commencé par rapport aux différents évènements prévus, je ressens comme une tristesse dans le déroulement de ces évènements.

Le compte à rebours est terminé, ma chère sœur, il ne commence pas. Il est terminé depuis le passage de la première Étoile, là c’est pas le compte à rebours, c’est le vécu des évènements. Alors peut-être que là où tu vis, dans tes circonstances sociales, affectives, de territoire, il n’y a pas de problème. Mais je crois pas qu’on peut dire ça de beaucoup d’êtres humains sur la terre à l’heure actuelle. Parce que beaucoup vivent des perturbations élémentaires au niveau des pays, au niveau des régions du monde, qui sont à nulles autres pareilles, les phénomènes climatiques, les phénomènes géophysiques, les phénomènes au niveau de la conscience qui sont de plus en plus intenses.

Ce que tu ressens, bien sûr, cette tristesse qui n’est plus une colère ni un déni, c’est effectivement le moment, je dirais, dans votre vie éphémère, où le cœur se pince, par exemple parce qu’un enfant s’en va au service militaire (non ça n’existe plus), va se marier, ou encore le moment où votre compagnon disparaît définitivement. Y a effectivement cette tristesse à traverser, mais cette tristesse est uniquement ce qu’il peut rester d’attachement à l’éphémère. C’est comme quand vous savez que vous êtes en stade terminal d’une longue maladie, vous êtes content de partir dans la Lumière mais y a quand même un petit pincement au cœur ou carrément des nœuds à la gorge parce que vous savez que les choses vont radicalement changer et changer de façon drastique, je dirais, où vous pouvez dire que plus rien ne sera jamais comme avant.

Donc il y a toujours la joie du nouveau et en même temps le pincement au cœur de lâcher l’ancien. C’est tout-à-fait humain ça. Ça vous le fait d’ailleularmes, c’est une espèce de… vous savez que c’est fini, vous savez que les choses changent et y a ce petit pincement au cœur des petits plaisirs de la vie incarnée, même enfermée. Le plaisir des aliments, le plaisir de faire l’amour, le plaisir de se promener, le plaisir d’échanger. La Joie, elle dépend plus de cela, la Joie elle dépend de votre cœur et y a effectivement comme un pincement au cœur, comme je vous le disais dans la question précédente, y en a parmi vous qui commencent à avoir des informations de ce qui arrive, de façon parfois très nette, sans pouvoir donner de date.

Mais la date, c’est pas un compte à rebours et la tristesse, les pincements au cœur (je préfère ce mot), c’est ce qui peut rester d’attachements à ce qui a été vécu. Parce que ce qui a été vécu, même au sein de l’éphémère, vous savez bien qu’y a des moments de grande joie, des satisfactions en ce monde. Alors c’est le moment où vous savez que vous allez déboucher, intuitivement et peut-être par le vécu, dans quelque chose de profondément différent et toutefois vous savez qu’en même temps y a ce pincement au cœur de faire le deuil de ce que vous avez connu, faire le deuil d’un certain mode de fonctionnement, faire le deuil de ce qui vous a amusé et pas nécessairement attaché, ce qui vous a plu au sein de ce monde, parce que y avait quand même des joies, des plaisirs, la vie est là, elle est pas ailleurs, là où est votre conscience.

Donc bien sûr vous pouvez ressentir cette nostalgie, mais sans pouvoir l’identifier ; c’est une atmosphère générale. Je crois que les anglais disent le « spleen » et c’est lié à la rate, le spleen. Le spleen qui vient du mot rate en anglais. Rate, c’est quoi ? C’est le centre, c’est le lieu de quoi ? De la Porte Attraction, c'est-à-dire des attachements, des habitudes, ce qui vous a permis de vivre au sein de ce monde, comme je l’ai vécu. Vous savez que même dans ma dernière incarnation, même si je suis parti si je peux dire sans difficulté, dans les jours où vous savez cela, même si vous êtes l’être le plus libéré et le plus grand, présent à la surface de cette terre, il y a ce pincement au cœur. C’est humain, même si votre âme est dissoute. Donc ce pincement au cœur il peut prendre l’aspect d’une tristesse, d’une nostalgie, il peut prendre divers aspects. Mais l’instant d’après il y a la Joie, là aussi sans raison, vous vous retrouvez allégé alors que y a rien pour vous contenter, y a pas la main de votre compagne, y a pas un évènement joyeux, mais quand même la Joie est là et au sein de cette Joie y a des petits pincements au cœur.

Remarquez que ça se produit surtout si vous pensez à ce que vous avez vécu, si vous pensez à vos proches ou à ceux qui ont disparu. Remarquez qu’avant le mois de mai et au mois de mai je vous parlais des tournicoti-tournicota, je vous parlais des girouettes qui étaient un coup dans l’Unité, un coup dans la dualité, ceux qui se prétendaient Absolus libérés et qui sont retombés dans des chaînes bien plus lourdes que celles qui étaient auparavant. Mais ça, c’est pas grave, tout ça ce sont des jeux parce qu’ils ne concernent que l’illusion. Donc bien sûr il y a des humeurs qui passent, il y a des grandes joies qui passent, il y a des moments de vide, de stase, de disparition. Et tout, si vous le voyez, si vous êtes attentif, va très vite. La distorsion temporelle est telle, dorénavant, que vous allez vivre des synchronicités.

Vous avez l’impression qu’une heure a duré dix heures, par exemple, ou que dix heures n’ont duré qu’une minute, de plus en plus. Plus des anomalies dans la matrice sociétale de l’illusion. Tout cela, c’est très exactement ce que vous vivez, tous, vibrations ou pas vibrations, Onde de Vie ou pas Onde de Vie. Parce que tout ce qui a été nécessaire pour vous, en tant qu’ancreur et semeur de Lumière, vous a permis d’ancrer bien sûr en vous mais aussi sur terre, je vous le rappelle. Et bien évidemment les derniers qui arrivent maintenant vivent ça avec, je dirais, évidence. Ils n’ont pas à se poser des questions des vibrations, des lignées et quoi que ce soit d’autre. Ils trouvent l’instant présent et l’Éternité du jour au lendemain. D’autres, par contre, s’enfoncent encore plus dans l’inversion, encore plus dans la confusion, mais de là sortira aussi la Lumière, à un moment donné.


Question : les êtres d’Orion et des Pléiades font-ils partie du Chœur des Anges ?

Tout être présent au sein de son Éternité est inscrit dans le Chœur des Anges, est inscrit dans l’Esprit du Soleil. La différence, et je l’ai expliqué le mois dernier je crois, c’est que dans le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil vous ne pouvez pas mettre de forme, vous ne pouvez pas mettre de visage et vous ne pouvez pas mettre de conscience particulière.

Donc le Chœur des Anges, c’est le chœur que vous entendez quand vous êtes dans votre corps d’Êtreté par exemple, quand vous voyagez dans les dimensions, c’est les sons qui se modifient en ce moment, pour ceux qui les entendent, à différents moments de la journée dans l’oreille ou dans les oreilles. Le Chœur des Anges, c’est la magie de l’Amour et de la Vérité. C’est plus qu’un cœur, un cœur au sens d’un cœur centre, c’est plus qu’un chœur au sens de ceux qui vont chanter. N’y voyez pas une chorale avec les milliers d’anges qui chantent en même temps, même si c’est la vérité. Voyez-y surtout, parce que c’est cela, la perfection de la Vie qui ne dépend d’aucune conscience au sein d’un corps, fût-il le plus élevé.

Le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil, c’est le support de la manifestation quelle qu’elle soit. Et c’est le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil, entre autres, qui sont prédominants durant cette période et qui vous font vivre cela. Ce n’est pas votre personne qui le vit, ce n’est même plus nos rencontres entre chacun de vous et nous ou entre vous ici, qui fait cela. C’est l’Éther, l’Éther primordial avec le son primordial qui est le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil qui, comme je l’ai dit, est la matrice Christique de liberté. Donc ce n’est pas seulement une conscience au sein d’une attribution de fonction et de forme.

Le Chœur des Anges, c’est comme si je disais, je sais pas moi, c’est comme si je parlais de la feuille dans l’arbre, mais tous les arbres ont des feuilles, mais je parlerais de « la feuille de l’arbre ». De la même façon je parle du Chœur des Anges parce que ça vous évite en quelque sorte de vouloir vous référer à une conscience donnée, comme un Archange ou une Ancien ou une Étoile. C’est quelque chose avec lequel vous ne rentrez pas en contact par le Canal Marial, comme une conscience identifiée mais qui vous traverse de part en part. Parce que c’est la Vie, c’est la Liberté, c’est l’Éternité. Et que ce n’est pas lié à une entité ou à une conscience au sein d’un corps même libre.


Question : peut-on dire que ce sont les Anges du Seigneur ?

Non plus. Les Anges du Seigneur, c’est très précis. Ce sont des formes identifiées qui sont les Végaliens, qui ont une mission particulière dans cette fin des temps. Mais le Cœur/Chœur des Anges, que vous l’écriviez avec C ou avec Ch, vous renvoie à quelque chose qui n’est pas personnifié ni même individualisé. Y a pas d’âme, ou alors ça serait, si je peux me permettre cette expression l’âme des mondes, l’âme de la Création, l’Esprit universel aussi, si vous voulez. Parce que le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil ne connaissent ni limite de forme, ni aucune limite d’aucune sorte. C’est le support de la Vie au sein de la multidimensionnalité. C’est aussi directement relié, mais ça, ça sera développé plus tard, au feu et à l’élément Feu.


Question : qu’en est-il d’être réveillé avec une caresse sur la joue gauche ?

La caresse sur la joue gauche est le baiser de Marie. Il signe aussi votre Liberté et cette caresse peut rester comme une zone de sensibilité particulière.


Question : est-il possible de parler de la position d’Hercobulus en ce moment ?

En ce moment, c’est pas très précis, c’est à cette heure précise. Vous n’avez pas du tout la notion de distance, si vous voulez, il est très difficile de concevoir les distances quand vous êtes enfermés. Par exemple si on parle de la distance terre-lune ou si vous prenez la distance d’une unité astronomique, vous allez vous apercevoir qu’Hercobulus se déplace à une vitesse variable, semble parfois rétrograder en fonction de ce qu’il rencontre sur son chemin. Mais la position, bien sûr, est pour l’instant derrière le soleil. Mais maintenant, derrière le soleil, c’est très vague. Ce que je peux dire simplement, c’est que bien évidemment ça a franchi l’orbite des planètes que vous nommez trans-saturniennes, c'est-à-dire au-delà de l’orbite de Saturne. Et que les processus qui ont été observés dans les années 2000, avant même que vous ayez d’autres informations, au niveau des planètes les plus distantes du soleil, des trans-saturniennes si vous voulez, étaient déjà affectées par ce corps céleste. Mais encore une fois, les effets d’Hercobulus se font sentir avec une grande intensité.

C’est pas la seule chose en cause, bien sûr. Mais rappelez-vous que le plus important pour ce corps-là n’est pas la distance par rapport aux interactions de la gravité et des champs magnétiques, qui je vous le rappelle, pour ceux qui n’ont plus les connaissances de cela, sont l’inverse de la racine carrée de la distance, pour l’influence gravitationnelle. Grosso modo. Mais ça veut dire quoi ? Ça veut dire que ce qui va être important et nous l’avons toujours dit, c’est pas l’approche à proprement parler, puisque là maintenant tous les volcans qui devaient être réveillés sont quasiment réveillés et en éruption. Et les trous de découpage de la terre qui se sont produits permettent maintenant l’agrandissement de la terre tel que je l’avais spécifié voilà fort longtemps. Donc si vous voulez, c’est pas tant une question comme ça, c’est pas la distance qui est importante maintenant, puisque l’effet se fait sentir déjà depuis des années, c’est la vision avec vos yeux de chair de cela, qui signera l’entrée dans le choc avec l’Appel de Marie peu de temps après.


Question : un soir, j’avais des sons dans la tête. J’ai pénétré ces sons, l’espace s’est dilaté et j’ai eu la vision de l’apocalypse avec des vaisseaux de lumière blanche qui touchaient le sol. La terre était en feu et il y avait des météorites. J’étais sans forme et sans corps. Qu’est-ce que cela signifie ?

Alors déjà vous devez savoir que ce qu’on appelle le chant de l’âme, témoin de l’ampoule de la clairaudience et du Canal Marial signifie le contact avec l’âme et après, avec l’Esprit. Vous savez peut-être aussi qu’il y a différents sons, différents octaves. La dernière octave, c’est le Chœur des Anges. Ce Chœur des Anges correspond à la perméabilité complète du Canal Marial. Il y a des techniques dans le yoga, certains yogas, où il faut comme tu as dit pénétrer le son, c'est-à-dire être à l’écoute du son et de rien d’autre.

C’est quelque chose qui est très connu dans certains yogas dont j’ai oublié le nom, (le yoga du son d’ailleurs, on va l’appeler), peu importe, Kriya yoga essentiellement mais vous l’avez dans d’autres types de yogas beaucoup plus récents, en particulier qui avaient été mis en place par je dirais le maître, celui qui a été nommé Ram qui était, maintenant on peut le dire, Ram Chandra Babuji. Si vous voulez, ces êtres ont mis au point des yogas. Je vous rappelle aussi que vous avez eu le yoga de l’Unité, vous avez eu le yoga du Supramental de Sri Aurobindo, quand il était en incarnation, vous avez eu le yoga de l’Unité et de la Vérité de Un Ami, bien sûr, qui était Ramana Maharshi. Tout cela, si vous voulez, se dévoile à vous.

Vous pouvez pénétrer le son ; quand vous pénétrez le son, vous sortez de la linéarité du temps, vous touchez à l’Éternité. C’est d’ailleurs une technique pour accéder à l’état multidimensionnel, la méditation sur le son intérieur. Et voir ce que tu as vu correspond effectivement à la trame de ce qui va se dérouler sur terre et qui est suffisamment près de vous maintenant pour vous donner (à certains d’entre vous), par ce procédé de rentrer dans le son, ou de façon tout-à-fait inopinée, dans vos rêves, dans des visions, va vous donner à voir ce qu’est la fin des temps.

Y a aussi une analogie entre les Trompettes de la terre et du ciel et les Trompettes que vous entendez, vous. Les Trompettes, non pas les vôtres mais celles qui sont entendues sur terre de manière de plus en plus extensive annoncent, bien sûr, comme pour les Trompettes du mur de Jéricho, elles appellent à la fois à la rédemption et à la fois à la dissolution totale de tout ce qui est éphémère. Et si vous traversez ce son, dorénavant, vous aurez peut-être l’opportunité, si cela vous est accessible et supportable, de voir ce qui va se passer dans le ciel et dans les dimensions autres, mais aussi le résultat concret sur la terre. Je vous rappelle que les comètes et les météorites sont la précipitation, la concrétion et la concrétisation de l’Archange Mikaël en ce plan où vous êtes.

Donc méditer sur le son est une technique connue chez nos frères orientaux dans certains yogas mais c’est aussi quelque chose que vous pouvez mettre en œuvre aujourd’hui. Et souvent vous allez déboucher soit sur la disparition totale ou la vacuité, soit vous allez apercevoir des visages de vies passées, ceux que vous aviez, des réminiscences de vies passées ou parfois directement vous pénétrez en ce qui était nommé, dans les années 2009-2010 par l’Archange Anaël l’ultra-temporalité. Je vous renvoie à cela et cette ultra-temporalité, une fois que le processus de précipitation de la Lumière atteint son paroxysme, c'est-à-dire son point de non-retour, à ce moment-là vous avez accès, en ultra-temporalité, à la trame temporelle de ce qu’il reste, au niveau du temps, à vivre sur la terre.

Et effectivement il peut y avoir cette tristesse ou cette nostalgie et cette peur qui peut apparaître mais qui ne durera pas, liée à ce que vous voyez lors de ces moments-là, qui sont conjoints, l’apparition dans le ciel de Hercolubus (ou Hercobulus), l’apparition de millions de vaisseaux dans votre ciel comme c’est le cas autour du soleil en ce moment, représente vraiment un signal majeur que quelque chose est en cours de production, en cours de réalisation et va complètement réagencer les dimensions et la vie. Et donc aussi vous.


Question : les visages que je perçois dans ces moments sont-ils des visages d’autres incarnations ou également d’autres visages ? Des visages féminins se présentent mais sans communication directe.

Les deux sont possibles, mon cher ami. Tu peux avoir des réminiscences de tes vies passées mais tu peux avoir aussi les visages des Étoiles ou des Anciens. Moi j’attends toujours que certaines viennent me voir, ça commence à être long d’ailleurs. Mais vous pouvez très bien voir apparaître, sans le chercher en aucune manière, ni par méditation ni autre, soit les visages défilent comme quelque chose qui défile, c'est-à-dire de gauche à droite, parfois de droite à gauche (y a un visage, c’est comme une diapositive et une autre diapo) soit c’est quelque chose qui arrive de loin et qui arrive vers vous. Ça, ça vous donne l’origine.

Les visages qui passent sont les visages de vos vies passées. Moi quand je viens, ou une Étoile vient à vous, même si y en a plusieurs, on arrive et on arrive devant vous comme ça, au niveau des yeux. Même si vous sentez notre Présence dans le Canal Marial ou dans votre cœur directement, puisque nous sommes en vous, au niveau des sens ça va arriver comme ceci, c'est-à-dire du plus loin au plus proche, le visage va grossir. Tandis que quand c’est vos visages de vies passées ou de vos lignées, les visages sont comme presque collés sur vous, vous les voyez de très proches mais y a pas cette notion d’approche comme pour nous. Comme pour vous, pardon, entre vous et dans vos lignées.

Donc un être de Lumière, que ce soit Marie, que ce soit nous, que ce soit un Archange, si vous avez la possibilité visuelle qui s’ouvre, à ce moment-là ça va arriver comme ça devant vous, du plus loin et ça va zoomer. Par contre si c’est vos visages de vos vies passées, ça zoome pas, ça passe, ça défile de gauche à droite ou de droite à gauche avec la même grosseur. Par contre si c’est nous, si vous arrivez à percevoir cela, c’est un visage qui va grossir de plus en plus. Donc déjà au travers de cela vous pouvez vous faire une idée de ce que vous voyez.


Question : est-il urgent de mettre de l’ordre dans ses affaires avant l’Appel de Marie ?

Alors là cher ami, en général on met de l’ordre quand on va mourir pour préparer sa succession mais là y a personne pour prendre la succession. Bien sûr, il faut se conformer aux obligations morales, sociales, affectives, sociétales même, il faut s’y conformer mais l’expression « mettre de l’ordre » n’a aucun sens dans la mesure où après y a plus rien. Donc pourquoi veux-tu mettre en place quelque chose où y a plus rien après ? Les règles de fonctionnement de votre monde vont changer de manière un petit peu dramatique, on va dire. Ne croyez plus avoir de la chaleur en appuyant sur un bouton ou en tournant un interrupteur d’un radiateur. Pour l’instant vous avez le soleil naturellement. Mais ne vous attendez pas à ce qu’il y ait, dans les évènements qui vont se dérouler et qui se déroulent déjà, autre chose que la capacité à rentrer à l’intérieur. Parce que tout ce qui sera à l’extérieur, vous ne pourrez vous y appuyer en aucune manière. C’est comme si le monde extérieur disparaissait.

Alors que veux-tu faire apparaître comme succession ou mettre en ordre dans quelque chose qui n’existera plus ? C’est en ordre intérieur qu’il faut se mettre, il faut mettre de l’ordre dans ses affaires par rapport justement à ce qui peut résister, à ce qui peut vous heurter c'est-à-dire ce qui signe vos attachements, vos croyances encore présentes. Là oui, il faut mettre de l’ordre et c’est d’ailleurs ce que fait la Lumière en vous donnant à voir et à vivre tout cela. Mais rappelle-toi que la meilleure façon de mettre de l’ordre dans l’aspect intérieur, c’est de disparaître à soi-même.


Question : lors d’une méditation, j’ai vu votre visage et celui de Bença Deunov qui semblaient se superposer, je n’ai pas su qui était précisément là ou si vous étiez là tous les deux. Je rends grâce.

On est très proches, donc vous savez que déjà la ressemblance physique qu’on avait en vieillissant, mais aussi nous étions quelque chose de particulier qui pourrait peut-être s’assimiler avec ce que vous nommez aujourd’hui les flammes jumelles. Mais je ne suis pas la flamme jumelle de Bença Deunov mais l’imprégnation de mon maître a été telle que je suis quelque part devenu lui. Et ça, vous l’avez dans les transmissions de maître à futur maître, dans les mécanismes de fonctionnement qui ont prévalu en orient comme en occident comme partout dans le monde depuis des millénaires. On transmettait à quelqu’un quelque chose.

Et d’ailleurs si vous remarquez, nous les Anciens (je parlerai pas pour les Étoiles), vous remarquez que aussi bien moi-même que Sri Aurobindo que Ram Chandra Babuji, que Ramana Maharshi, n’avons désigné de successeur. Y en a qui se sont intitulés successeur mais aucun de nous qui est parti à cette période n’a eu ni l’idée ni l’envie ni l’ordre venu de là-haut de désigner un successeur, parce que ça ne voulait plus rien dire déjà à cette époque, dans les années 80. Mais bien évidemment, avant cette époque vous aviez effectivement une grande similitude physique et de pensée entre mon maître et moi-même parce les temps voulaient cela. Et effectivement le maître, au moment de son excarnation, a la capacité de transmettre ce qu’il est à celui qu’il désigne comme son successeur.

C’est pareil par exemple dans les campagnes françaises ou ailleurs quand vous transmettez le don du feu ou d’autres dons qui se transmettaient directement à une personne. Ce n'était pas héréditaire, même s’il y a bien sûr des dons héréditaires. Là, c’était un don conscient à celui qui allait reprendre la suite. Mais ça c’était valable de mon temps, aujourd’hui ce n’est plus valable. Et d’ailleurs nous vous le redisons, il n’y a pas de maître à suivre, il n’y a pas d’entité à suivre, il n’y a pas de canal à suivre, il y a à être vous-même avec l’aide que nous vous apportons, les uns et les autres, c’est tout.

Alors bien sûr que c’est agréable quand tu me rencontres et que je viens te voir. Et beaucoup d’entre vous commencent, déjà depuis des années mais de façon maintenant je dirais plus tangible, que ce soit en alignement, dans vos rêves, nos rencontres se font face-à-face. C’est votre face-à-face. Et n’oublie pas non plus que le visage qui apparaît quand je viens te voir, je suis aussi en toi, et que ces communions et que ces rencontres, même si elles ne sont que visuelles ou vibrales, même sans échange de mots, se suffisent à elles-mêmes. Parce qu’elles vous transmettent quelque chose, un peu comme la transmission de maître au futur maître. Mais là y a plus de maître et non maître, vous êtes maître de ce que vous êtes ou vous n’êtes pas maître de ce que vous êtes.

Bien sûr qu’il y a des modèles, bien sûr que vous pouvez aimer plus telle Étoile, tel Ancien ou telle personne mais n’idéalisez pas ce qui n’a pas à être idéalisé. Le temps des maîtres est terminé, vous vous en rendez compte de manière visuelle et par vous-même. Ceux qui seront sur les Cercles de Feu, vous pourrez (c’est une expression bien sûr) mais pourquoi pas jouer à la belote avec un Archange, mais il a pas de mains donc ça va être difficile. Mais vous pouvez échanger sur des choses simples, y a pas de grandiloquence chez nous, même si certains mots par exemple, aussi bien de certains Archanges que de certains Anciens ou de certaines Étoiles ont suivi une structuration particulière dans les années passées. Mais quand vous vivrez la réalité quotidienne de cela, vous verrez que c’est aussi simple que ce qui se passe chez vous, mais ça concerne d’autres secteurs d’activité que le ménage ou que de s’occuper des enfants.


Question : au cours d’une activité, j’ai perçu sur le côté gauche des sons très forts, au point que les sons extérieurs semblaient ouatés. C’était très présent et très dérangeant, une résonance très forte qui a duré jusqu’au lendemain. Je me suis endormie.

C’est la Trompette personnelle. Quand les Trompettes collectives des sons du ciel et de la terre seront présentes, vous ne pourrez pas faire autre chose que de tout laisser en plan, sauf ceux qui résistent bien sûr. Ça fait partie du processus de stase. Alors bien sûr la personne est gênée dans ses activités mais là aussi c’est pour te dire : qu’est-ce que tu préfères, l’Éternité ou l’éphémère ? Y en a qui vont être obligés de quitter leurs activités le jour où ça se produit, de leur travail, de leurs occupations quelles qu’elles soient. Parce que c’est ça l’appel de la Lumière collectif, c’est pas simplement des petites touches comme vous vivez dans vos alignements ou dans les circonstances de la vie. Quand l’appel deviendra permanent, qu’est-ce que tu vas faire ? Quand vous entendrez ce son venant du sol et du ciel, partout, même ceux qui croient en rien, soit vous résistez soit vous laissez tout en plan pour justement traverser le son.

Donc bien sûr que ça peut vous déranger puisque ça devient très strident, mais c’est encore rien par rapport à ce que vous allez entendre venant de tous les endroits de la terre, là où vous êtes. Vous ne pourrez pas identifier une source au bruit de la même façon qu’à un moment donné, indépendamment du signe céleste, vous ne pourrez pas identifier, la Lumière Blanche sera partout et y aura rien d’autre. Tout sera effacé, il demeurera la Lumière Blanche, les sons du ciel, le son de la terre et l’Appel de Marie. Après, vous faites comme vous voulez, et comme vous pouvez surtout.

Mais le son est destiné à prendre toute la conscience, bien sûr. C’est le son, et l’Appel de Marie bien sûr, qui va vous conduire. De la même façon que notre ami tout à l’heure décrivait qu’il a traversé le son pour voir les visions des vaisseaux et des météorites. Là aussi il vous faudra traverser, parce qu’à l’issue des trois jours, c’est vraiment une nouvelle naissance. Bon, bien sûr y en a qui auront du mal à naître mais parmi vous qui avez peut-être lu, peut-être vécu certaines choses, mais ça se fera avec une facilité déconcertante. Comme vous quittez votre manteau le soir en rentrant chez vous, pareil, vous enlevez la vieille peau. Mais y en a qui veulent pas enlever la vieille peau, c’est là où ça sera délicat.


Question : lors d’un rêve, j’ai été comme aspirée dans quelque chose de gris, de désagréable. J’ai appelé Marie et tout s’est dissout, s’est résolu.

Alors il faut savoir que quand vous touchez à l’Infinie Présence et à l’Ultime Présence, que ce soit la nuit, que ce soit en alignement ou spontanément, vous avez une zone qui du point de vue de la conscience est appelée le néant, ou si la personne est encore présente vous avez le sentiment de quelque chose de visqueux et y a la peur du néant qui apparaît. Bien sûr il y a le sentiment d’entité mais ça c’est très précisément ce qui est appelé dans la Kabbale « Ain Soph Aur » c'est-à-dire ce qui est au-delà de la Lumière. C’est l’Absolu. C’est juste parce que y a une personne qui est là que ça lui semble être visqueux, le néant, difficile, terrible. Mais faut oser aller là et traverser cela, c'est-à-dire abandonner sa conscience et non pas se servir de sa conscience pour appeler Marie. Parce que bien sûr, si tu appelles Marie, elle va te prendre dans ses bras et elle va éviter, non pas par volonté d’elle-même mais parce que tu l’as appelée, que tu sois dans le vécu de ce passage, non pas pour t’empêcher mais pour te solidifier.

Je n’ai pas appelé Marie mais simplement prononcé son prénom.

Alors chère amie, nous avons parlé depuis les Carnets de février, de l’activation totale du verbe créateur, ce qui veut dire que tu es capable, dès que le 11ème corps est activé, y a pas besoin de prier Marie en faisant une dizaine de chapelets. Tu dis Marie, Marie est là, tu dis Pépère ou OMA, je suis là. D’ailleurs y en pas trop qui osent m’appeler, y préfèrent appeler Marie, je sais pas pourquoi… Je vous précise que je suis pour rien moi, dans votre assignation vibrale, hein. Je ne fais qu’être l’huissier, si vous voulez, celui qui enregistre mais je ne suis pas celui qui vient juger quoi que ce soit.

Alors bien sûr Marie elle vous prend dans les bras, c’est une mère. Mais il suffit simplement de prononcer son prénom. C’est comme pour les aliments : vous pensez à un aliment, vous avez l’effet de l’aliment. Et vous savez si vous allez le digérer ou pas, sans même parler de l’approche ou pas du Canal Marial ou de l’activation de la Couronne du cœur. Donc vous imaginez bien que quand le verbe créateur est actif, si vous dites Marie, Marie est là. Si vous dites Pépère, je suis là. C’est instantané puisque c’est votre état naturel que vous redécouvrez. Là-haut, quand je dis là-haut c’est au plus profond de vous-même, dans les dimensions les plus éthérées, vous avez une Présence qui est votre Présence. Vous dites Marie là-haut, Marie est là puisque vous êtes multidimensionnel et que vous êtes biloqué où que vous vouliez. C’est ça que vous découvrez ici même. C’est pour ça qu’il faut faire très attention à ce que vous dites ou à ce que vous pensez parce que ça va se matérialiser de plus en plus vite.

C’est pour ça qu’on a insisté sur le fait d’avoir que des pensées d’amour, de ne pas juger. Parce que si vous jugez, ça veut pas dire ne pas voir mais si vous jugez, si vous condamnez, c’est vous que vous jugez et vous condamnez, c’est pas l’autre. Donc dès que vous avez un reproche à faire à l’autre, je l’ai déjà dit, c’est celui qui dit qui l’est. Donc ce que vous voyez en l’autre, un reptile que vous voyez en l’autre, une lignée qui vous plaît pas, mais c’est bien sûr que c’est vous puisque y a plus de séparation entre les plans. Donc si vous avez dans vos pensées, faites attention, parce que des pensées par exemple lubriques, vont attirer la lubricité. Des pensées de peur vont vous mettre face à la réalisation de ces peurs. Des pensées d’amour vont vous mettre dans la réalisation de l’amour.

Vous pensez Marie, Marie est là même sans l’appeler par une prière, même sans nous appeler avec des rituels, avec des cristaux ou autre. Ça, c’est le verbe créateur. Alors bien sûr le verbe créateur a donné aussi certains retournements et certaines facéties de nos chers canaux qui ont exploré des voies un peu particulières. Mais c’est très bien, au moins y seront au courant de ce qu’il ne faut pas faire dans le prochain cycle. Donc cette instantanéité est liée à l’ultra-temporalité, à la disparition pure et simple de la trame linéaire de ce monde.


Question : à quoi correspond le fait de ressentir simultanément le 10ème corps, les Portes AL et UNITÉ, comme s’il y avait une sensation de soulèvement.

Alors cher ami il existe des structures qui passent par là, en particulier ce qui a été appelé le Lemniscate sacré. Vous vous rappelez qu’à un moment donné y avait des mouvements à faire avec la tête pour libérer le nœud de passage qu’est la gorge, c'est-à-dire le 10ème corps et vous remarquez que vous sentez parfois cette aspiration. C’est simplement le déploiement du Cœur Ascensionnel qui est prêt. Le Cœur Ascensionnel, c’est pas la Couronne radiante du cœur, c’est ce qui avait été expliqué déjà y a des années alors que vous ne le viviez pas, le bourrelet périphérique qui est autour de le grande Couronne radiante du cœur. Et vous avez aussi une connexion entre les Portes AL et UNITÉ et bien sûr le 10ème corps, de la même façon qu’il y a des liaisons entre la Porte Profondeur et la Porte HIC qui sont derrière. Tout cela vous le vivez et donc vous sentez cet appel de la Lumière de différentes façons.

Là, c’est un appel au déploiement du Cœur Ascensionnel, c'est-à-dire du Lemniscate sacré, de la Merkabah interdimensionnelle individuelle mais aussi collective puisque vous pénétrez l’ultra-temporalité (vous appelez Marie, elle est là, vous pensez à Marie, elle est là), de la même façon va se constituer la Merkabah interdimensionnelle collective. Y en a pas qu’une, y en a plusieurs d’ailleurs, y en a six, comme les cubes Métatroniques dont j’ai parlé le mois précédent. Mais rappelez-vous que tout cela ne sont pas des buts ou des finalités, c’est comme les Elfes, c’est des moyens, des vecteurs qui vous permettent d’accéder à ce que vous êtes. Bref, vous êtes en train de retrouver, comme je l’ai dit, la mémoire de votre Éternité. Que ce soit à travers les lignées, les origines stellaires, que ce soit à travers les contacts, que ce soit à travers la rupture de la matrice de 3ème dimension comme les synchronicités, comme des fois la Lumière qui est synchrone avec la pensée que vous avez eue. Vous pourrez le vérifier à de multiples reprises, tout cela.

Donc ce que tu décris est uniquement la mise en œuvre du Cœur Ascensionnel, du Lemniscate sacré, de la Merkabah interdimensionnelle qui s’élève effectivement par ce point-là qui, je te rappelle, est le corps de communication avec le divin mais aussi le point qui est nommé de l’accouchement spirituel. Même si l’accouchement spirituel au sein de l’Éternité se fait par le cœur, y a aussi un passage qui se fait pas la gorge. Vous savez que depuis 2011 vous avez eu trois passages du chakra de la gorge. Le tout premier, en décembre de l’année 2011, qui était le passage qui a été impulsé (le premier retournement), par l’Archange Uriel. Et vous avez eu comme ça, pas toutes les années mais à certains moments donnés, divers passages par le chakra de la gorge. C’est exactement ce que tu décris.


Question : le fait de se sentir sortir par la gorge est ce même phénomène ?

Aussi, bien sûr. La Couronne radiante du cœur, le Cœur Ascensionnel est beaucoup plus large que le chakra du cœur et beaucoup plus large que la simple Couronne radiante, puisque cette Couronne radiante descend et englobe aussi bien la Porte OD, à la pointe du sternum, que le chakra de la gorge et le 10ème corps. Donc c’est tout-à-fait logique, ces sensations. Parfois ça peut se produire plus haut, l’impression de sortir par la Couronne de la tête, d’être aspiré par, c’est la même chose.


Question : lors d’un déjeuner tout est devenu plus lumineux excepté à gauche où je voyais à travers un voile. J’ai eu peur, j’ai pensé à un accident vasculaire cérébral et j’entendais une voix qui disait : « N’aie pas peur, c’est pour te faire voir plus loin ». Je suis allée aux urgences, il n’y avait rien. J’avais un mal de tête terrible, c’est passé et ça n’a pas recommencé.

Vous voyez les réflexes de la personne : je vais aux urgences parce que mon corps risque quelque chose. Tu es rentrée directement en ultra-temporalité accompagnée par la présence du Christ. Qu’est-ce que tu veux de plus ?

Fallait qu’il le dise…

Je te ferais remarquer que si la personne a peur, bien évidemment tu n’entendras pas ce que te dira le Christ, tu vas entendre que ton mental qui te dit d’aller aux urgences.

Et il me disait : « Tu peux aller aux urgences pour te rassurer »

Exactement. Jamais le Christ, Mikaël ou l’un de nous n’interfèrera, surtout maintenant, sur votre liberté de décision. Vous êtes seul face à vous-même, même si nous sommes là. Nous ne vous dirons jamais « Fais ceci » ou « Fais cela », c’est impossible, c’est vous qui devez vous positionner. Nous vous accueillons, nous vous tenons la main, nous vous parlons, nous vous recevons chez nous ou vous nous recevez chez vous mais jamais, jamais, surtout dans cette période, nous vous dirons de faire ceci ou cela. Nous vous donnons les éléments de votre liberté et votre plus grande des libertés c’est de choisir vous-même, ce n’est pas d’obéir, ni au Christ ni à moi ni à Marie. Et à vous de savoir si vous obéissez à votre personne ou à votre Éternité.

Là bien sûr, c’est un réflexe de la personne qui a pris peur pour sa santé. Bien sûr j’ai mal à la tête, bien sûr je vois quelque chose de bizarre à gauche comme un voile et dans mon réflexe de ma petite vie personnelle, j’imagine que j’ai un accident vasculaire ou un décollement de rétine, n’est-ce pas ? Mais vous savez que les hôpitaux, ils vont vous prendre pour des fous. Et surtout faites attention de ne pas rester enfermés, dans les hôpitaux, parce qu’il va y avoir tellement de manifestations surprenantes. Rends-toi compte : toi qui connais tout ça, tu vas à l’hôpital. Imagine celui qui est par exemple dans la matérialité la plus simple, dans le cartésianisme le plus simple et qui pourtant a une vie saine et qui se met à entendre ça, et qui arrive à l’hôpital.

Mais vous allez être tous enfermés, on va vous mettre sous piqûre, attention. Surtout que dorénavant, tous les frères et sœurs qui sont humains mais qui sont fermés, obtus je dirais, dans leurs croyances et dans leur cartésianisme, vous croyez que quand ils vont entendre ces sons ils vont dire que c’est le Christ ou l’Apocalypse ? Mais ils vont enfermer tous les gens qui vont venir les voir. Surtout que parmi ces gens qui vont entendre les sons et qui pourtant sont éveillés, y en a qui vont être dans une telle excitation qu’ils vont se mettre à danser sur place, à faire pipi sur eux de joie. Mais ça, pour un psychiatre, c’est direction l’asile. Remarquez, dans l’asile vous serez enfermés, personne pourra venir vous manger, pour les trois jours.

Que signifie : « N’aie pas peur, c’est pour que tu voies plus loin »?

Plus loin en toi, aller au-delà du dernier voile. Quel est ce dernier voile pour beaucoup d’entre vous? Bien sûr je fais exception, et je l’avais déjà dit, ceux qui ont confondu l’Infinie Présence avec l’Absolu, même si y a une petite nuance. L’Infinie Présence veut dire que vous êtes libéré mais si après dans votre vie, après avoir vécu ça vous faites tournicoti-tournicota et que vous exercez une prédation sur les frères et les sœurs, par orgueil spirituel, par besoin de se montrer, et que vous n’êtes plus dans l’humilité, ça va vous retomber sur le coin de la figure, mais c’est pas une punition.

C'est-à-dire que vous avez parfaitement compris les principes de la manipulation des Archontes donc ceux-là seront les futurs Melchisédech, on l’a déjà dit hein, n’est-ce pas ? Mais toi, quand tu vis cela, c’est une invitation bien sûr à voir plus loin, c'est-à-dire aller au-delà du voile de la forme, c'est-à-dire de la croyance en des vies passées, la croyance en des lignées qui sont réelles mais qui ne sont pas l’Absolu. Donc là aussi vous allez être aidés, on va vous montrer ce qui vous voile encore. Mais ne vous précipitez pas dans les hôpitaux, vous allez finir, je vous dis, sous des médicaments chimiques.

Et d’ailleurs ce sont ces premiers mouvements, quand les sons vont apparaître de manière permanente, où les gens vont devenir fous et vous allez assister à des choses très particulières dont je ne parlerai pas parce que si vous devez en avoir l’information, vous les aurez. De la même façon que notre ami a traversé le son et a vu les vaisseaux et les météorites, vous pouvez aussi traverser et voir ce que deviennent les portails organiques, ce que deviennent certains humains qui n’ont pas reconnu la Lumière, ou qui n’en veulent pas. Mais ça, vous avez à le vivre pour certains, le voir de vos yeux. Donc ça sert à rien de vous donner ces éléments-là mais sachez simplement que pour vous ça sera certainement des grands moments de béatitude et de communion mais pour une grande majorité d’humains, hélas, ça sera une terreur sans nom.

Celui qui ne croit même pas à la survie de l’âme après la mort, qui est inscrit dans la matérialité la plus stricte, pour lui y a pas d’Esprit, y a pas d’âme. Jusqu’au moment de l’Appel de Marie ça peut changer, mais durant l’Appel de Marie ne comptez pas sur un quelconque changement puisque c’est la révélation finale de ce que vous êtes et de là où vous êtes. Je sais pas si vous avez eu l’occasion d’entendre ces sons directement, ou d’écouter ces sons quand ils ont été enregistrés en différents endroits du monde. C’est sûr que même si on vous dit que c’est le Chœur des Anges, vous pouvez pas le croire parce que vous êtes dans le point de vue de la personne. Et pour la personne c’est une terreur sans nom parce que le corps sait que c’est sa fin mais la conscience limitée ne peut pas envisager sa fin.

Donc effectivement, voir plus loin et voir au-delà des derniers voiles est extrêmement important avant l’Appel de Marie. C’est pour ça que nous avons toujours dit que plus le temps s’écoule mieux c’est. Non pas parce que vous êtes impatients et parce qu’il vous semble parfois y avoir du retard, c’est parce que plus nous attendons et plus vous attendez, plus les choses seront brutales, effectivement, mais ne seront pas installées dans une durée trop excessive. Même pour ceux qui ont refusé la Lumière.

À l’hôpital on m’a dit que je faisais une migraine de l’aura.

Oui bien sûr. C’est ce que peut dire n’importe quel médecin. Et si vous entendez des voix et que vous allez dire que vous avez un Archange avec vous, quand ils vont voir qu’il y a des milliers de personnes qui ont des Archanges avec eux, imaginez, pour celui qui est enfermé dans ses certitudes scientifiques, ce que ça peut représenter : une menace, une menace terrible. Parce qu’un fou, ça se gère mais des centaines de fous, ça ne se gère pas et à leurs yeux vous êtes des fous, des fous furieux. D’ailleurs vous le voyez bien avec vos proches qui ne vivent pas ce que vous vivez, vous êtes un phénomène de foire, vous êtes fou, vous êtes anormal. Donc vous imaginez bien qu’au-delà de votre environnement, pour un médecin hospitalier en particulier, vous êtes à enfermer d’office, et je ne plaisante pas.

Mais rassurez-vous, dès l’instant où Marie aura parlé, trois jours après c’est fini, plus personne pourra enfermer personne. C’est pareil pour les chants de l’âme, les médecins appellent ça les acouphènes et y a des milliards d’êtres humains, je dis bien des milliards maintenant, pas des millions mais des milliards. Alors pas beaucoup de milliards, parce que vous n’êtes pas des dizaines de milliards, mais entre un et deux milliards qui ont ces sifflements d’oreille mais y savent pas ce que c’est. Ils sont persuadés, pour la plupart, que c’est des acouphènes. Et si vous allez voir un médecin en disant que vous avez un sifflement d’oreille, il va vous répondre : « C’est un acouphène » et là vous êtes condamné à prendre des médicaments. Qui ne feront rien, bien sûr.

Mais comment voulez-vous que même un médecin qui est spécialiste de l’oreille, quand vous lui parlez de sons, ou un psychiatre, si vous lui dites que vous entendez des voix, vous imaginez ce que ça fait dans leur cadre de référence ? Donc bien sûr ils vont porter des diagnostics qui correspondent à peu près à ce qu’ils ont étudié ou ce qu’ils ont vu. Mais tous les acouphènes ne sont pas des acouphènes ; la plupart des acouphènes sont liés justement au contact avec l’âme et aux Trompettes. Ça prouve aussi, à travers le fait de ce que tu as vécu, c’est qu’à ce moment-là tu étais sous l’influence de ta personne, tu n’étais absolument pas dans ton Éternité. Mais c’est pas un reproche, c’est simplement un constat qui t’engage justement à voir plus profondément. Je crois que Christ a prononcé la phrase la plus juste.

Je vais vous laisser vous aérer et puis vous aurez la surprise après. Ce que je voulais dire avant de vous transmettre toutes mes bénédictions, c’est que à part moi, les autres intervenants qui vont venir maintenant parleront par l’Esprit du Soleil et le Chœur de Anges et certains, comme la première fois en février pour les questions-réponses, ne vous donneront pas leur nom. C’est le jeu des sept familles : qui est-ce qui a le grand-père Mikaël, qui c’est qui a le grand-père OMA, qui c’est qui a l’Étoile Marie etc., etc. Ça sera pas une constante mais je vous dis que c’est quelque chose qui va se produire durant ces jours-ci, c’est important.

Sur ce, bonne aération et je vous dis peut-être à tout à l’heure.



* * *   



DANS LE FEU DE L’AMOUR   


O.M.AÏVANHOV

Suite des Échanges
   



Eh bien chers amis, nous allons pouvoir reprendre nos échanges bien sûr. Et comme je l’ai dit tout à l’heure, vous aurez la surprise des fois d’entendre le Chœur des Anges directement plutôt que ma Présence. Mais ceci va dépendre de ce que nous avons à dire, à échanger entre nous encore et durant un certain temps. Alors reprenons le sens de notre discussion, tout d’abord.


Question : lors de l’endormissement ou de rêves, je me suis sentie aspirée dans un vortex. J’ai disparu puis j’ai été comme redéposée dans mon corps ; en même temps j’étais comme au cœur d’une hélice dont la vitesse variait. À l’arrêt de celle-ci, je retrouvai ma conscience. Qu’en est-il ?

Chère amie, tu l’as dit toi-même, puisque tu as disparu. Les manifestations de la disparition se font de différentes façons. Vous pouvez disparaître à l’impromptu, comme ça, d’un coup, sans prémices, même si vous sentez que la conscience est différente, mais sans manifestation. Vous pouvez aussi percevoir les vrombissements dans l’oreille qui signent la sortie hors du corps. Vous avez aussi la possibilité de sortir avec l’activation des lignes des structures vibrales que vous connaissez : le chakra du cœur, l’Onde de Vie, le Canal Marial, le Cœur Ascensionnel, la Merkabah et les Triangles élémentaires. Mais ceci n’est que ce qui accompagne le processus de la transition de la conscience.

Le sentiment d’aspiration ou de tournoyer est directement lié à la sortie de ta conscience de ce corps et de ses structures éphémères, pour pénétrer de plain-pied dans le corps d’Êtreté. Bien sûr, il n’y a pas toujours de conscience présente puisque, comme tu le dis, dans ces cas-là tu as disparu. Bien évidemment ceci sont des processus tout-à-fait normaux, mais tu as maintenu ta conscience au moment de la disparition, t’ayant donné à sentir, à ressentir et à manifester directement ce qui est en rapport avec ça. Le sentiment d’aspiration, c’est le déploiement de la Merkabah interdimensionnelle, du Lemniscate sacré et du Cœur Ascensionnel dans le même temps. C’est cela qui est perçu, et c’est cela que tu as perçu. Mais la disparition est la finalité, c’est ça l’élément le plus important.

Mais comme tu le fais remarquer au travers de ta question, jusqu’à présent, pour beaucoup d’entre vous, les disparitions survenaient, y avait à peine de la Lumière, vous obligeant parfois à cesser vos occupations et à vous étendre pour disparaître. Cela arrivait aussi au moment des alignements que vous faisiez ; cela peut arriver aussi dans la communion avec un frère ou une sœur, ou aussi même ici. Simplement la conscience commence à être plus lucide, si je peux m’exprimer ainsi, de ces différents mouvements et de ces différents plans dimensionnels, dans lesquels elle se manifeste, dans ce monde. Et par contre dans l’autre monde tu décris la disparition et le mécanisme de retour, mais il te manque encore le vécu au sein de cette disparition. Mais cela se fait, sous forme, là aussi, d’apprentissage.

Certains d’entre vous, dans la question précédente, ont traversé les sons pour atterrir sur des visions de l’ultra-temporalité, de ce qui va se dérouler bientôt. Mais toutes les disparitions, je dirais, se valent. Quelle que soit l’expérience vécue ou non par la conscience lors de sa disparition, la finalité est toujours la même : c’est votre capacité à être libéré totalement, le moment venu, de cette forme comme de toute forme, et éventuellement comme de toute dimension, selon votre devenir.

Voilà ce qui se déroule et qui va se dérouler de plus en plus facilement.

… Silence…

Pendant le silence, le Chœur des Anges s’installe avec nous et en nous.

… Silence…

Est-ce que c’est l’installation du Chœur des Anges qui vous a mis au silence ?


Question : les elfes ont-ils une mission particulière par rapport à la terre et à l’humanité ? Que deviendront-ils lorsque toutes les transformations auront eu lieu ?

Ils ne seront aucunement affectés. Les elfes, comme tous les peuples élémentaires, même s’ils partagent votre espace de vie, ne sont pas dans la même dimension et ne font pas partie de l’enfermement tel que vous le vivez. Ils ont eu des fonctions, à la fois de vie comme vous mais aussi de maintenir, je dirais, une certaine forme d’unité malgré la falsification, de par leur pénétration au sein de l’illusion sans être altéré par l’illusion, depuis des temps immémoriaux. Leurs fonctions sont à la fois une fonction de vie pour eux-mêmes, pour le plaisir, mais ils ne sont pas limités à ce corps qui parfois peut vous apparaître. Ce sont des êtres qui n’ont rien à voir, si vous voulez, avec le processus que vous vivez même si, comme les autres élémentaux, ils sont parfaitement au courant et parfaitement informés de ce qui se déroule sur terre.

Alors bien sûr, prendre conscience des elfes ou d’autres peuples élémentaires vous permet de rentrer en résonance, en communion ou en perception de ces êtres-là. Ils sont certainement les êtres les plus proches de vous mais qui vous avaient été masqués par la matrice de 3ème dimension, et qui aujourd’hui se voient, se découvrent de plus en plus, non pas parce qu’ils ont décidé de le faire mais parce que vous-mêmes, pour certains d’entre vous, avez atteint le niveau, si je peux dire, vibratoire de la 5ème dimension, vous les rendant accessibles.

Ils ont aussi un rôle d’avoir, quelque part, comme les gardiens de l’Intraterre, maintenu la vie malgré l’illusion. L’illusion ne pourrait pas exister sans un minimum de principes « vital » et de courants de Lumière Vibrale, certes altérée, déviée ; c’est la lumière oblicale, cela vous le savez, nous en avons parlé il y a fort longtemps. Mais aujourd’hui ils vous sont de plus en plus accessibles. Je peux dire simplement que vous ne pouvez pas raisonner et dire : « Que vont-ils devenir une fois que la terre de 3ème dimension n’existera plus ? ». Mais les arbres existent en 5ème dimension, aussi. L’aspect physique de la terre vue avec des yeux de 3ème dimension sera une planète déserte, ce qui ne sera bien évidemment pas le cas pour la vision élargie de la 5ème dimension.

Donc les peuples élémentaires, même s’ils se réjouissent bien évidemment de ce qui se déroule, ne seront absolument pas impactés dans leur forme ou dans leur vie, qui appartient déjà à la 5ème dimension.

L’approche des elfes à travers ce monde illusoire, tout en maintenant leur liberté d’elfe, vient directement de leur support ou de leur jonction avec les arbres. Les arbres, et ça aussi avait été dit voilà fort longtemps, avaient une composante, tout comme vous, de 5ème dimension. Mais cette composante de 5ème dimension était librement accessible aux elfes et aux peuples élémentaires tout en étant, et c’est difficile à expliquer : vous vivez dans un niveau mais vous n’êtes pas de ce niveau et pourtant vous profitez de l’environnement de ce niveau. C’est le cas des elfes, c’est le cas de tous les peuples élémentaires et c’est aussi le cas, maintenant, à travers tous les règnes présents sur cette terre.

Donc, les elfes continueront leur bonhomme de chemin, leur joie et leur ancrage au sein de ce monde, mais dans un monde transformé qui sera toujours la terre, qui n’existera plus pour la 3ème dimension mais existera sur une gamme de fréquence beaucoup plus large, liée au déplacement de l’orbite terrestre et de l’accroissement de la terre.

Donc, les elfes, les peuples élémentaires ne sont pas concernés par ce processus. Ils sont établis dans leur Éternité. Simplement ils se réjouissent pour vous et se montrent beaucoup plus facilement à vous, du fait même de votre élévation de conscience et votre élévation vibratoire. Mais la question du devenir des elfes ne se pose pas, puisque eux demeureront là où ils sont : dans la 5ème dimension.

Même si la terre n’existe plus en 3ème dimension, elle existe bien sûr sur les mondes de l’Éther de Feu nommés 5ème dimension. Cet Éther de Feu, c’est déjà les endroits où vivent les elfes, et quand vous trouvez une colonie ou un village ou un royaume d’elfes, vous avez la possibilité, de par ce que vous avez ouvert en vous, de percevoir soit leur présence, soit directement l’énergie et la conscience de la 5ème dimension. Voilà pourquoi ce n’est pas un objet de curiosité mais bien plus un objet de communion, comme avec nous, qui s’ouvre dorénavant à vous, non pas parce que le Canal Marial est ouvert mais parce que votre niveau vibratoire a rejoint ce que vous nommez la 4ème dimension et vous donne des aperçus de la 5ème dimension.

Je vous rappelle que la plupart des elfes sont liés à l’élément Air et donc à quelque chose qui est de plus en plus proche de vous. Vous savez que l’Air s’est réveillé sur la terre. J’avais parlé voilà très longtemps de vents qui étaient à des vitesses incommensurables par rapport à ce qui était connu sur cette terre ; ceci a commencé. Et les elfes, si vous voulez, ont une affinité, un tropisme particulier avec le Cavalier de l’Air, c'est-à-dire avec leur élément constitutif, qui leur donne ce côté diaphane, très fin et élancé.

De même que tous les peuples qui étaient jusqu’à présent au-delà des éléments vous étaient strictement invisibles, ou considérés comme des créatures du folklore mythologique, mais qui sont tout-à-fait réels. Il vous est difficile de concevoir, avec votre cerveau, que le même espace puisse être occupé par une dimension enfermée et en même temps par une autre dimension. On peut leur dire entre guillemets merci pour avoir maintenu leur présence au sein de cet univers, et plus particulièrement de ce système solaire. Parce que les elfes ne sont absolument pas aussi nombreux dans les différentes sphères de manifestation et d’incarnation, en quelque dimension que ce soit, que les consciences rencontrées habituellement à travers des formes humaines ou non humaines.


Question : les pyramides ont-elles un rôle à jouer dans la transformation finale et la fin de cette dimension sachant que certaines d’entre-elles s’activent actuellement ?

Alors les monuments mégalithiques, il y en a d’innombrables sur cette terre mais les pyramides ont un statut particulier. Au départ elles n’avaient rien de falsifié, mais du fait de l’enfermement elles représentent à l’heure actuelle des lignes, elles joignent ce qui était nommé les lignes de prédation. C’est-à-dire que la pyramide, où qu’elle soit sur la surface de cette terre, certaines ont été construites pour limiter l’enfermement, d’autres étaient présentes depuis des temps immémoriaux et liées directement, sur terre, à l’enfermement.

De la même façon que vous avez des structures géométriques dont nos frères et sœurs incarnés sont très friands, et qui pourtant ne sont que des forces enfermantes. Elles tonifient, comme toutes les pyramides, (ces formes enfermantes), l’énergie vitale mais absolument pas l’énergie Vibrale. Certains appellent cela des réseaux sacrés, mais qui n’ont rien de sacré ; ce sont des réseaux de prédation. Les pyramides ont été utilisées par les Archontes, indépendamment des apports de Lumière qui avaient été effectués voilà fort longtemps à ce niveau. Tout a été altéré.

Donc bien sûr, on vous dit que les champs électriques des pyramides sont en train de se réveiller. Mais elles n’ont aucun rôle à jouer si ce n’est freiner l’Ascension de la terre dans une dimension supérieure. Donc ne voyez pas les pyramides comme un outil magique d’élévation vibratoire de la terre parce que ce n’est absolument pas leur rôle. Bien sûr certaines d’entre elles ont eu des fonctions, je dirais, de centrale électrique, de fournir de l’énergie, mais ces courants fournis, ces énergies fournies ont été altérées, elles aussi, voilà bien longtemps. Et je dirais, pour parler de manière extrême, que si la grande majorité des pyramides présentes sur la terre étaient détruites, vous ne vous en porteriez que mieux.

Non pas du fait de la structure pyramidale elle-même, qui est présente dans toutes les dimensions, bien sûr, mais du sort qui a été réservé à ces pyramides par les forces Archontiques qui ont, par exemple, inversé ou utilisé la lumière vitale et vibrale qui était émise pour renforcer l’enfermement.

Donc ne pensez pas et n’imaginez pas que les pyramides sont d’un quelconque secours dans le processus d’Ascension qui est en cours. Leur fonction est bien différente de ce qui est nommé les hexagones des Cercles de Feu des Anciens. Les Cercles de Feu des Anciens accueillent la Lumière Vibrale et lui permettent de se diriger vers le noyau cristallin de la terre et de le réalimenter. Les pyramides accumulaient l’énergie en surface de la terre et dans les chambres en profondeur, dans les chambres qui sont sous toutes les pyramides de la terre, mais ces fonctions-là ne sont pas des fonctions de Libération. C’étaient des fonctions, un peu l’équivalent de ce que vous nommeriez aujourd’hui vos centrales électriques, qu’elles soient nucléaires, à charbon ou hydro-électriques. Rien de plus et rien de moins. Même si à certains moments les forces de Lumière ont réussi à se servir de ces pyramides, en particulier en Egypte. Mais le système des pyramides dans leur globalité, à la surface de la terre, ne représente qu’un poids qui a maintenu l’inclinaison de la terre au sein de la lumière oblicale.

Vous savez, les Archontes ont fait feu de tout bois. Ils ont utilisé tout ce qui était créé sur la terre par la Lumière pour l’inverser et les pyramides n’échappent absolument pas à ce principe. Vous avez par exemple aujourd’hui une forme archétypielle qui a été récupérée, qui est appelée, et j’en ai déjà parlé, les crânes de cristal. Les crânes de cristal véhiculaient une partie de l’énergie et de la conscience des Élohim créateurs jusqu’au moment où les Archontes se sont emparés de ces crânes de cristal, pas les authentiques bien sûr, mais tous ceux qui ont été usinés, fabriqués dans différents cristaux, pour y mettre des égrégores de communication, non pas avec la Lumière mais avec eux.

Et tous les êtres qui utilisent des crânes de cristal dorénavant, sont en proie à un parasitisme, à un implant beaucoup plus grave que les implants qui avaient été déposés par les Archontes. Je vous dis : les Archontes, dans cette phase finale, font feu de tout bois. Je vous avais dit qu’ils avaient endommagé un vaisseau de la Flotte galactique Mariale, intergalactique Mariale. Parce que, ils ont bien évidemment perdu mais vous avez parmi ces êtres, même qui sont redevenus lumière, une certaine force, je dirais, une certaine puissance d’esprit qui fait que leur fonction n’est pas tout-à-fait superposable à la fonction de la plupart des frères et des sœurs incarnés. C’est le même principe pour beaucoup d’ondes de forme, qui sont des formes enfermantes. La plus connue, et que beaucoup d’entre vous encore utilisent, est ce qui est nommée la fleur de vie, qui est en fait une fleur de mort. Et vous avez la même chose avec beaucoup d’objets.

Vous avez des frères et des sœurs qui vont se sentir par exemple vitalisés, beaucoup mieux, avec ce qui est nommé la bague atlante ou la barre atlante, mais ces structures particulières géodésiques sont aussi enfermantes que les pyramides. Parce que ça dévie la Lumière Vibrale et empêche la Lumière Vibrale de connecter (ce qui est normal dans tous les systèmes libres), le noyau cristallin de la terre, en répartissant l’énergie de leur activation, ou de leur fourniture d’électricité, en surface de la terre ; et donc dévier la Lumière Vibrale elle aussi. Alors bien sûr que ça stimule les énergies vitales, mais vous savez bien qu’il y a une espèce de balance, si je peux dire, entre le vital et le Vibral. Je vous renvoie pour cela à tout ce qui avait été dit, il y a déjà de nombreuses années, et qui a été redit à la fin de l’année dernière, concernant le feu vital et le Feu Vibral.

Et beaucoup de frères et sœurs ont confondu le Feu Vibral et le feu vital et se sont laissés emmener par ces forces-là dans un piège machiavélique, bien sûr, mais qui fait partie de l’expérience de la vie et du jeu de la vie. Rappelez-vous que les ondes de forme sont préexistantes à la vie, à la manifestation de la conscience au sein d’une forme, fût-elle la dimension la plus élevée. Or sur terre, bien malgré elles, ces pyramides sont devenues des agents de la matrice parce que en récupérant les rayonnements cosmiques, en particulier avec l’orientation de certaines ouvertures, cette ouverture a servi non pas seulement aux pharaons qui partaient ou à d’autres peuples mais a servi surtout de draineur d’énergie, effectivement, mais pour nourrir les lignes de prédation et absolument pas le noyau cristallin de la terre.

Donc, il va falloir revoir certaines de vos perceptions, ou certaines de vos utilisations de certaines formes. Et ça, c’est beaucoup de frères et de sœurs qui sont encore illusionnés par la quantité d’énergie qui est émise par des bagues atlantes, par des crânes de cristal ou encore par des pyramides. Les seules structures que j’appellerais conformes, non pas dans leur aspect mais dans leur fonction, sont les six Cercles de Feu restant sur la planète, c’est tout. Et rien d’autre.

Les centaines voire les milliers de pyramides qui existent sur la terre (parce qu’elles n’ont pas toutes été découvertes, bien sûr), ne sont devenues au moment de l’enfermement (pour celles qui étaient déjà présentes à ce moment-là), que des relais. Comme les crânes de cristal qui sont fabriqués aujourd’hui, qui ne sont que des pâles copies des crânes de cristal originels des Élohim qui, quand ils ont fait le sacrifice de leur incarnation, ont vu leur corps devenir un crâne de cristal dans lequel est stockée toute la mémoire des Mondes Libres. Et les Archontes, bien sûr, ont depuis quelques années récupéré tous les crânes de cristal pour distiller, je dirais, leur propre présence et leurs propres informations, pour essayer de retarder, si je peux dire, l’Ascension.

Et vous avez des frères et des sœurs qui utilisent allègrement des crânes de cristal pour communiquer, mais ils ne communiquent avec rien d’autre que les Archontes. Parce qu’il faut bien savoir, nous vous avions dit voilà déjà… lors de la libération de la terre en 2011, que les forces Archontiques étaient quasi inexistantes. Il y avait uniquement les frères et sœurs, ou les portails organiques, ou ceux qui suivaient les forces de l’ombre, les forces de prédation, qui étaient les représentants de ces Archontes.

Rappelez-vous aussi que la matrice astrale a été dissoute. Et donc la séparation entre les plans est devenue totalement perméable, vous donnant à vivre ce que vous vivez mais permettant aussi, par la nature des choses qui se sont produites, à certains Archontes, non pas en charge de la terre au niveau de l’enfermement mais qui est situé bien au-delà de l’orbite de Saturne, sur certaines bases que vous appelez des lunes, pour venir sur la terre jouer les trouble-fêtes dans le processus de l’Ascension.

Rappelez-vous que la seule faille qui peut exister, c’est la moindre once de pouvoir et de prédation qui est présente en vous, qui aujourd’hui représente une faille laissant les restes Archontiques venus d’ailleurs jouer encore à des jeux machiavéliques. Mais c’est pas grave, parce que la Lumière a gagné ; ça, vous le savez depuis longtemps. Ça ne fait que jouer sur des facteurs des lignes temporelles, je dirais, limitant l’accès mais vous voyez que ce n’est plus du tout imperméable, à l’ultra-temporalité. C’est-à-dire non pas à des visions astrales mais à des visions du scénario linéaire de la terre, indépendamment de toute vision astrale. C’est-à-dire, ceux qui ont ces visions-là, vont voir la terre, ils vont pas rêver. Ils voient réellement ce qu’il va se dérouler, non pas dans la matrice astrale mais sur le plan de la 3ème dimension au niveau physique.

Et je dirais même que dans l’état actuel de votre Libération et de l’Ascension de la terre et votre Ascension, il y a non pas des pièges mais il y a des éléments, non pas à suspecter mais qui doivent être vus. Il ne suffit pas de sentir de l’énergie pour dire que c’est du Vibral. Si votre conscience ne suit pas et si en vous il existe encore des interrogations, des peurs, des projections, des prédations, des attachements, inconsciemment vos nourrissez encore, sans le vouloir, ce que nous avons nommé les méchants garçons. Les méchants garçons de la terre, ils sont toujours là, même si leurs moyens d’action sont de plus en plus limités, bien sûr. Mais c’est comme un jeu. Si vous regardez le soleil, vous allez avoir des traces de ce qui se passe et ce qui se déroule dans cette interpénétration dimensionnelle autour du soleil, qui est un portail, je vous le rappelle, d’accès à la multidimension.

Vos corps d’Êtreté étaient enfermés dans le soleil. Ils ont été libérés du soleil, ils sont à côté de vous ou en vous, que vous le perceviez ou pas. Ils sont votre nouvelle conscience. Mais néanmoins, les portes étant ouvertes, rappelez-vous aussi dans l’Apocalypse de Saint Jean, et le Christ lui-même en a parlé, au moment des 3 jours, qu’est-ce qu’il avait été dit ? Pas par nous mais par le Christ lui-même, par d’autres voix : qu’il y aurait mille démons qui hurleront dans la nuit. Parce que les démons qui sont enfermés dans les dimensions intermédiaires ont vu leur matrice de nourriture astrale disparaître, mais néanmoins ils n’ont pas, eux, disparu. Et ce sont les démons qui vont apparaître sur la terre en même temps que les forces de Lumière et en même temps que les forces opposées à la Lumière ont aussi un mot à dire, non pas par rapport au devenir de la terre mais je dirais, dans une certaine forme de récupération de certains éléments. « Certains éléments » devant être compris comme aussi bien des frères et des sœurs particuliers, ou encore des éléments vibratoires ou vitaux qui appartiennent à la matrice. Parce que rappelez-vous que la Lumière adamantine elle est maintenant partout, sur les pyramides comme dans votre tête, comme dans vos cellules.

Vous voyez la Lumière Blanche sous forme de ces brumes qui apparaissent soudainement, en particulier le matin et le soir, indépendamment de toute humidité, qui sont vraiment… et les vortex en particulier comme je l’ai dit, sur les villages des elfes mais aussi sur les pyramides. Ce qui donne un sentiment de réveil de ces pyramides qui effectivement se mettent à produire une forme d’électricité. Mais qui est utilisée pas par la Lumière, par ce qu’il peut rester de prédation en chacun de vous, incarné, mais aussi au niveau des plans intermédiaires de la 4ème dimension où quelques Archontes ont décidé de jouer jusqu’au bout avec certaines personnes. Tout ça, c’est pour aiguiser votre discernement, non pas à travers le jugement mais à travers le fait de traverser cela.


Question : que doit-on faire des crânes de cristal en notre possession ?

Alors, si vous avez des ennemis, vous leur donnez. Non, je plaisante bien sûr. Soit vous les cassez, parce qu’il faut rompre à tout prix cette forme, soit vous en faites ce que vous voulez. Mais si vous approchez un crâne de cristal, et même s’il n’est pas en cristal (parce que ça a été fait aussi en plein de pierres), vous serez soumis tout de suite aux informations Archontiques et absolument pas à la lumière des Élohim créateurs.

Alors bien sûr, les mots qui seront employés par ces entités qui s’expriment au travers des crânes de cristal vont être des mots qui vont vous parler d’Ascension, ils vont vous parler de travail sur vous, ils vont vous parler avec exagération des forces noires, ils vont vous parler sans arrêt de vous améliorer, ils vont vous critiquer, ils vont vous dire que c’est pas bien, qu’il y a encore du travail à faire, des ombres à éliminer. Mais vous savez très bien que ça, c’est une vaste fumisterie. La Lumière ne vous demande rien d’autre que d’être humble et de laisser l’Intelligence de la Lumière et la Grâce s’exprimer. Elle vous a jamais demandé d’aller fouiller dans le caca pour voir ce qui est, de toute façon, éphémère.

Vous voyez, le piège est très subtil. Et donc à travers cette dualité, ces crânes de cristal, par l’intermédiaire de certains frères et sœurs humains, par l’intermédiaire des Archontes qui sont derrière, vous ramènent inexorablement à vous réinscrire au sein de la matrice, tout en parlant d’Ascension. En vous disant qu’il faut purifier ceci, purifier cela, qu’il faut voir le mal, qu’il faut voir le bien. Ils sont d’ailleurs très forts pour réaliser des pseudo-exorcismes. Ils sont très forts, d’ailleurs, pour jouer les magiciens, ces êtres-là.

Et rendez-vous compte que c’est à mille lieues de ce que nous vous disons et des aspects vibraux que vous vivez quand vous nous écoutez, quand vous nous lisez, quand même. Même s’il y a de l’énergie. Dans un cas on vous appelle à l’humilité, à l’effacement, à la transparence, à l’Intelligence de la Lumière et à la Grâce. Qui se fait naturellement mais certainement pas en travaillant sur soi, certainement pas en travaillant sur l’éphémère, certainement pas en travaillant sur la mémoire des vies passées ou sur vos émotions. Le piège, il est redoutable.

Rappelez-vous que les Archontes, et ceux qui tirent les ficelles, ont besoin de se nourrir de vous de toutes les façons possibles, jusqu’au dernier moment. Et du fait de la porosité de ce qu’ils avaient eux-mêmes fermé, puisque nous avons donc désagrégé et dissous, avec votre aide et bien sûr le rayonnement de l’ensemble de la Confédération Intergalactique, mais aussi de certaines étoiles comme Bételgeuse par exemple, qui est le siège où vivent la plupart des Géants, qui sont maintenant dans une autre dimension.

Mais tout cela, si vous voulez, a donné, comme c’est écrit dans l’Apocalypse, l’ouverture des portes de l’enfer, c’est-à-dire que la sixième Trompette, qui correspond peu ou prou au passage de la première Étoile, a déverrouillé aussi les portes de l’enfer. Ce qui vous donne à voir des frères qui sont dans la béatitude et aussi des êtres humains, ou non humains, qui rentrent dans une folie subite et qui vont aller tuer des personnes, la famille ou tout ce qu’ils trouvent sur leur chemin. C’est le grille-planète par anticipation pour ces êtres-là. Et les Archontes, bien sûr, ceux qui ont réussi à passer, si je peux dire, dans les mailles du filet, même si celui qui est sur Saturne il peut plus faire grand-chose, il est encerclé, mais il y a toujours ce jeu qui se déroule autour du soleil mais aussi bien sûr sur terre, et à l’insu de votre plein gré.

Mais ne rentrez pas, malgré ce que je vous dis, vous aussi dans la volonté de lutter, de combattre quoi que ce soit. Seul l’Amour et l’Être que vous êtes viendra à bout de toute opposition, jamais le combat de votre personne. Alors c’est très subtil. On va vous parler d’amélioration, on va vous parler de faire disparaître certaines choses, on va vous apporter de l’énergie. Mais pas de la conscience, certainement pas.


Question : enterrer des crânes de Mongolie, qui étaient enterrés précédemment, a-t-il un impact ?

D’abord il faudrait que je sache ce que c’est que des crânes de Mongolie. Je vous rappelle qu’il y a treize crânes authentiques sur cette terre, douze plus un, et pas un de plus. Et bien évidemment, il y en a qui ont été récupérés par les musées, vous le savez, mais aucun n’est dans les mains de quelqu’un pour laisser exprimer la Lumière, sauf les crânes authentiques. Tous les autres ne sont que des déviations de l’énergie primaire des Élohim.


Question : qu’en est-il des menhirs et des dolmens ? Sont-ils mal utilisés ? Quel est leur rôle ?

J’ai bien dit ce que j’ai dit, à savoir que toutes les structures, sans aucune exception, même les temples les plus anciens comme par exemple la pyramide du soleil qui a été érigée au Yucatan lors de la création de l’Atlantide et lors de la venue des Élohim, justement pour leur venue, ont été déviées. Non pas par les Élohim mais par l’utilisation qui a été faite des énergies vibrales inversées, donc vitales, le feu vital qui parcourt la terre, privé de sa racine intraterrestre c’est-à-dire le noyau cristallin de la terre.
Je vous rappelle, que le noyau cristallin de la terre est entré en activité. Vous le voyez à travers tout ce qui se déroule sur terre. Vous savez très bien que le rayonnement de Sirius a rejoint le rayonnement du noyau cristallin de la terre, que les peuples intraterrestres n’ont plus besoin de demeurer en tant que gardiens, puisque la libération avait été effectuée, mais que dans cette phase de superposition des plans, avant la disparition de cette dimension, vous allez voir de plus en plus de choses curieuses, de plus en plus de choses extravagantes, dans tous les sens du terme.

Y en a qui vont vivre en béatitude jusqu’à faire peur aux autres et d’autres qui vont laisser s’exprimer des absurdités par la possession par ces énergies-là, allant jusqu’à tuer des gens simplement comme ça autour d’eux, ou les mangeant au moment du grille-planète.

Donc toutes les structures mégalithiques, sans aucune exception sauf les Cercles de Feu des Anciens, possèdent des énergies vitales, bien sûr ; certains menhirs, certains sites sont encore actifs, bien sûr. Alors bien sûr, certains géobiologues et certains énergéticiens adorent ces énergies électriques très fortes, mais ça n’a rien à voir avec l’Amour. Qui peut affirmer qu’il s’est mis à pleurer devant un dolmen comme devant le Christ ? Personne.

Donc y a de l’énergie, oui, mais laquelle ? C’est même pas une question de bien ou de mal. Est-ce que c’est une énergie enfermante ou est-ce que c’est une énergie libérante ? Je parle pas en termes d’apport d’énergie vitale parce qu’avec des monuments comme ça, vous avez toujours de l’énergie vitale en excès. Mais il est où, le Vibral ? Et croire qu’avec le feu vital vous allez trouver le Feu Vibral est une funeste erreur. Et donc tous les monuments mégalithiques sont, à des degrés divers, plus ou moins déviés. Seules certaines pyramides, du fait de la libération de la terre, ont retrouvé un semblant de rayonnement Vibral. Mais c’est très peu par rapport au millier de pyramides, on va dire le millier de pyramides, pas quelques centaines mais vraiment on est très proche du millier, qui sont disséminées sur la terre.

C’est comme, si vous voulez, pour prendre un autre exemple, mais n’y voyez pas une attaque de quoi que ce soit, des gens qui prient devant le Christ en croix. Pourquoi est-ce que vous priez devant un Christ en croix plutôt que devant un Christ en gloire ? Vous commémorez quoi, là ? Vous savez ce qui a été dit des commémorations, la dernière fois. Qu’est-ce que vous commémorez ? Qu’est-ce que vous voulez faire revivre qui appartient à l’éphémère ? Là vous êtes engagés maintenant, depuis le mois de mai, en conscience et en lucidité, sur votre devenir, donc sur la phase réelle de l’Ascension qui a démarré.

Donc attention à ce que vous nourrissez, comme je disais tout à l’heure, avec votre propre conscience, votre projection. Parce que la conscience est une projection. Bien sûr la conscience est vibrale, quand elle l’est, mais rappelez-vous que c’est très simple et que si vous choisissez la complexité, vous trouverez des êtres complexes, certainement pas nous mais bien les Archontes, avec leurs règles, avec leur besoin de mesurer, de comptabiliser.

Rappelez-vous qu’il existe des béquilles : vous avez les cristaux, vous avez des tas de choses, nous aussi, nous sommes des béquilles. Mais au-delà des béquilles, faut-il encore que la béquille soit là pour vous aider à se supprimer elle-même en tant que béquille, mais pas pour rester là. De toute façon, c’est très simple, regardez si vous disparaissez ou pas, première chose. Ensuite regardez quand il vous arrive une contrariété de quelque sorte que ça soit : est-ce que vous êtes dans l’émotion, est-ce que vous êtes dans le mental ou est-ce que vous demeurez dans l’humilité et la simplicité ?

C’est bien beau de parler d’énergie et de vibrations, nous l’avons fait pendant des années. Nous vous avons développé la quasi-totalité des structures subtiles liées aux Triangles élémentaires, liées aux Portes. Vous voyez bien que vous les sentez, ces points, c’est pas une projection, c’est réellement le corps d’Êtreté. Alors pourquoi aller chercher un crâne de cristal ? Pourquoi aller chercher quelque chose qui est présent à la surface de ce monde dans les monuments mégalithiques ? En sachant qu’ils ont, eux, pour la plupart d’entre eux, subi l’inversion (bien avant, pour ceux qui étaient là bien avant), bien avant la création de l’Atlantide, dans d’autres cycles d’enfermement. Même une pyramide n’est pas éternelle, elle n’est que la représentation de certaines structures liées aux Hayot Ha Kodesh, c’est-à-dire à la civilisation des Triangles, mais c’est tout.

Il faut apprendre à vous dépouiller, plutôt que d’être dépouillés par les forces adverses qui ne sont rien d’autre que des guignols et qui veulent jouer encore le jeu jusqu’à la fin. C’est comme une partie d’échecs : soit vous acceptez d’être échec et mat, soit vous vous battez, même si vous savez que définitivement vous avez perdu la partie ; mais y a le plaisir du jeu. Et vous savez, les Archontes sont des grands joueurs, nos amis les Arcturiens aussi mais les Végaliens, eux, n’ont pas du tout envie de jouer.

C’est très simple : soit l’énergie que vous rencontrez, la personne que vous rencontrez, le cristal que vous rencontrez, vous met dans la paix, soit ça vous met pas dans la paix. Ne cherchez même pas à savoir, si vous sentez l’énergie, à différencier si c’est vital ou Vibral, même s’il y a des différences mais j’en ai parlé longuement, au début de cette année, reportez-vous à ça, en particulier dans les Carnets de février et dans les entretiens du mois de mars, et même l’année dernière déjà, en partie.

Rappelez-vous que l’Amour et la Lumière, c’est quelque chose de simple. L’Amour ne connaît rien d’autre que l’Amour. Alors si vous-même vous rentrez dans des constructions particulières, ou dans des communications qui vous font travailler sur vous-même en vous donnant l’impression de vous améliorer, de progresser, c’est que encore vous êtes soumis à l’illusion Luciférienne, même si vous êtes libéré. C’est pas gênant pour celui qui est libéré mais c’est gênant pour ceux qui écoutent ou qui suivent, et qui n’auront pas la chance de trouver le Vibral parce qu’on les a aiguillés sur des chemins de dualité, sur des chemins de combat, sur des chemins de magiciens, sur des chemins ésotériques ou des chemins de connaissance extérieure. Mais rien de tout ça ne vous fera être ce que vous êtes, bien au contraire.

Il y a un moment donné où vous devez rejeter au loin toutes les béquilles, jusqu’à vous apercevoir que vous n’êtes personne et que nous-mêmes sommes personne. Bien sûr nous existons sur des plans dimensionnels libres mais nous ne sommes pas seulement cette existence sur ce plan dimensionnel libre.

La forme sert à une fonction ; la fonction, elle peut être libérante ou enfermante. C’est même pas une histoire de bien et de mal, une même forme peut être libérante ou enfermante selon les conditions qui prédominent sur la planète, l’astre. Si c’est une planète enfermée, tout ce qui est porté par cette planète est enfermé sauf, on l’a dit justement, les peuples qui ont liberté de s’installer dans leur dimension d’origine au sein d’un monde falsifié. Parce qu’ils ne sont pas touchables par ce genre de choses, les elfes par exemple. Les elfes sont en quelque sorte aussi, non pas des gardiens comme les peuples intraterrestres mais ils sont des gardiens, je dirais, de la nature et non pas de vous, même s’ils interagissent aujourd’hui avec vous. Eux ne sont dupes.

Mais encore une fois je précise que l’être qui a vécu le Soi, l’Infinie Présence, même si il joue au magicien, il est libéré. On ne peut pas faire marche arrière. Le problème n’est pas pour lui, le problème est pour ceux qui viennent se nourrir de ces énergies inversées qui apportent tout sauf la Joie, qui apportent tout sauf la limpidité. Vous savez très bien, quand vous rencontrez quelqu’un, vous pouvez vous sentir bien ou alors vous pouvez vous sentir pompé. Ça s’appelle de la prédation énergétique au nom de la Lumière. Vous croyez que c’est possible, ça ? Mais il y a une différence essentielle entre le Vibral et le vital, que ce soit à travers des monuments, des Archontes, des canaux ou autre.

Quand vous êtes pompé, vous disparaissez pas, vous vous endormez et surtout vous vous réveillez fatigué, bien sûr. Si vous êtes nourri par la Lumière, vous vous endormez, mais quand vous revenez après, vous vous sentez bien, vous êtes riche, vous êtes rempli, vous êtes joyeux. Vous n’avez pas de problème avec votre ego, vous n’avez pas de problème avec vos blessures, vos souffrances. Vous demeurez le plus souvent possible dans cet état de joie.

Donc attention. Non pas comme une mise en garde mais là aussi comme je disais parmi les premières questions qui m’ont été posées : à quoi portez-vous attention ? À quoi portez-vous conscience ? C’est valable dans chaque acte de la vie quotidienne et surtout dans les occupations que vous pourriez appeler le développement personnel ou spirituel. Cette mise en garde n’est pas encore pour vous dire : il faut lutter contre ceci ou cela. Il faut le voir, il faut le vivre. Après, vous serez capable de trancher, non pas selon les critères de votre mémoire mais bien plus selon les résultats. On reconnaît l’arbre à ses fruits, les vôtres comme de celui qui vous nourrit.

Nous n’avons jamais dit que les forces n’existaient pas, nous vous disons simplement qu’il faut les voir pour ce qu’elles sont. Alors bien sûr ce que nous avons subi et vécu autour du soleil pourrait s’assimiler à ce que vous pourriez nommer, avec votre point de vue, un combat galactique, mais c’est pas un combat. Pour combattre, il faut être deux. Le Un ne combat jamais, même si Mikaël est le Prince et Régent des Milices Célestes et qu’il chasse les démons de leur imposture. Mais il ne les chasse pas avec son épée. N’imaginez pas une épée qui va transpercer les corps, c’est une épée qui tranche l’illusion et les voiles.

Le combat que nous menons, nous, n’est absolument pas un combat contre qui que ce soit mais vise simplement à empêcher, ce qui est déjà le cas, la reconstitution de tout système d’enfermement. Nous agissons, comme vous dites, sur la Lumière, mais pas pour s’opposer à l’ombre. La Lumière ne s’oppose pas à l’ombre, elle éteint l’ombre. Ça veut dire quoi ? Quand il y a de plus en plus de Lumière, d’abord les choses sont vues. C’est ce qui s’est passé, que nous vous avions annoncé, en vous comme autour de vous : la falsification du monde dans tous les secteurs de la société apparaît au grand jour. Et vous pensez bien que ceux qui veulent en découdre vont en découdre, d’une manière ou d’une autre. C’est pas votre but.

Votre but, c’était d’ancrer la Lumière, de semer la Lumière et d’être la Lumière. Et vous ne pouvez pas être la Lumière et l’Amour et la Simplicité si vous passez votre temps à vous poser des questions sur l’ombre et la lumière, ou à vous laisser asservir par quoi que ce soit. Et pour ça, il ne faut pas combattre, pour s’en libérer, y a que « l’être » qui vous libère, c’est-à-dire ce que vous êtes en Éternité. Et là-haut, pour nous, c’est exactement la même chose : c’est pas un combat, c’est simplement jouer sur des stratégies qui permettent de laisser libre cours à la Lumière vibrale ou de restreindre la Lumière Vibrale.

C’est la même chose pour chacun d’entre vous. Vous avez le c-- sur quelle chaise ? Y a pas de jugement, c’est à vous de le voir concrètement et réellement. Non pas pour vous juger, non pas pour condamner, non pas pour vous glorifier mais réellement et concrètement pour voir les choses, tout en sachant que vous n’êtes rien de ce que vous voyez. Mais ça vous donne là aussi des appuis qui vont vous permettre de voir que certaines béquilles ne sont pas des béquilles de lumière mais plutôt des éléments qui vont freiner, en quelque sorte, votre libération qui est acquise. C’est tout.

Il est 19h.

Alors cher ami, je vais bientôt me retirer. Je précise toutefois que ma présence ne sera pas aussi intense que lors de notre dernière retrouvaille parce que là, il y a beaucoup de choses à dire et beaucoup de Vibrations à faire passer. Et durant les jours qui viennent, vous aurez divers intervenants, mais de plus en plus avec l’Esprit du Soleil et le Chœur des Anges. Là nous avons bien évidemment échangé sur votre vécu, et ensuite vous recevrez un certain nombre de paquets de Lumière et d’Amour, de Vibrations, pour vous affermir dans votre Êtreté, dans votre Absolu ou dans votre Infinie Présence.

Je vous transmets toutes mes bénédictions et permettez-moi, avant de me retirer, de communier en vous, cette fois-ci avec l’Esprit du Soleil directement, pendant quelques minutes. Après vous serez libres de vaquer à ce que vous avez à faire.

Tout mon Amour vous accompagne.

… Silence…

À bientôt et merci de votre écoute bienveillante.



* * *   




DANS LE FEU DE L’AMOUR

O.M. Aïvanhov

Questions-Réponses
  



Eh bien chers amis, me revoici. Avant toute chose, nous allons rester en silence quelques minutes, afin de s’imprégner de ce Silence. Ensuite, j’écouterai simplement les questions qui peuvent naître en vous aujourd’hui, à travers ce que vous avez entendu et ce que vous avez vécu.

… Silence…

Eh bien j’écoute maintenant vos questions, parce que bien sûr ce ne sont pas nécessairement vos questions personnelles mais elles peuvent concerner, je pense, avec ce qui se déroule sur terre, énormément de frères et de sœurs. Alors j’écoute vos questionnements. Tout ce qui touche au Feu.


Question : Hildegarde a dit : quand on demande de l’aide, il suffit d’être simplement en Présence. Cela signifie-t-il qu’il faut refuser les aides matérielles qui se présenteraient ?

Y a aucune implication logique dans ce genre de question. Je suis pas sûr, même, d’avoir vraiment compris ce qui est dit. À partir du moment où vous êtes dans votre Présence, toute aide, notion de demande, devient superflue. Mais il n’a jamais été dit qu’il fallait refuser, justement, ce que la providence ou la Lumière, ou vos frères, vos sœurs vous apportent. Je n’ai pas bien saisi alors, peut-être ?

Je parlais de demander de l’aide non pour soi mais pour quelqu’un qui en aurait besoin.

Alors on reprend depuis le début, ça veut dire quoi parce que là je comprends encore moins. Il a été dit par Hildegarde de Bingen que jusqu’à présent, il fallait au minimum une attention et une intention et que dorénavant, avec les Feux qui se déploient, vous avez juste à être présent et l’Intelligence de la Lumière agira. Ce n’est plus vous, en aucune manière, qui demandez ou qui agissez. Vous pouvez bien sûr continuer à le faire mais je comprends pas bien avec le fait d’accepter ou refuser quoi que ce soit.

J’ai compris maintenant.

Alors c’est parfait. Moi j’ai toujours rien compris, mais c’est pas grave.


Question : ne serions-nous pas déjà en 6ème dimension, du moins dans certains endroits ?

Ce que je veux répondre par-là, c’est qu’effectivement voilà quelques mois je vous avais dit que la Lumière Adamantine se déposait préférentiellement là ou se trouvaient les élémentaux mais aussi certaines structures. Je ne vais pas revenir dessus ni vous les donner. Les Cercles de Feu par exemple, mais pas seulement. Vous avez par exemple des endroits où sont présents des frères et des sœurs libérés déjà. Là, y a pas besoin nécessairement d’être plusieurs mais effectivement un être libéré devient à lui seul un vortex de Lumière, non pas pour lui, non pas pour manifester quelque chose mais simplement pour servir de relais. Mais ce relais n’a pas besoin que vous demandiez pour agir; ça, ça complète finalement ce que j’ai compris dans la question d’avant.

Là tu poses la question par rapport à des lieux, mais bien sûr qu’il y a des lieux, je dirais, un peu plus favorisés. Ils sont un peu plus favorisés par la Lumière, indépendamment même je dirais de toute intention humaine ou de toute présence humaine. D’abord, vous avez les vortex et les dépôts de particules Adamantines qui se sont manifestés et répandus près de tout ce qui est lié aux éléments naturels, c'est-à-dire aux peuples des éléments, par exemple les elfes, par exemple les ondines, par exemple les sylphes ou les gnomes. Ça c’est une chose.

Mais vous avez aussi des lieux qui sont prédisposés, indépendamment de la présence de ses habitants, à être en quelque sorte les premiers à manifester cette qualité vibratoire, c'est-à-dire cette conscience particulière où quand vous pénétrez dans ce lieu ou dans cette atmosphère, vous ressentez non pas de l’énergie, non pas seulement le cœur ou une structure vibrale qui s’active mais réellement un état de paix, voire d’irréalité dans ce lieu, parce que ce lieu effectivement, ou cet endroit ou cette personne est en train de passer dans la dimension supérieure et existera d’une certaine manière dans d’autres dimensions.

Donc, il est tout-à-fait normal que vous éprouviez ce sentiment de paix, voire d’irréalité par rapport au réel de ce monde, pouvant se manifester lors des rencontres de frères ou de sœurs, dans certains endroits, et je crois d’ailleurs que vous allez expérimenter cela dans pas longtemps, dans des lieux qui sont préparés pour cela par la présence des elfes, n’est-ce pas ?

Tout cela, vous allez vous en rendre compte par vous-même, très prochainement, dans l’expérience ici mais aussi dans des multiples expériences que les frères et les sœurs vont vivre. Vous allez vous apercevoir que par exemple un simple arbre, qui n’est pas un arbre maître, devient chargé de cette Paix. Bien évidemment si vous passez dans la forêt, vous allez être touché par la grâce de la Paix qui émane de cet espace ou d’une personne ou d’un végétal. Donc ça, ça va être de plus en plus courant.

Vous allez aussi voir que vous allez prendre par exemple plaisir à rencontrer telle personne, tel frère, telle sœur, et que vous vous poserez là simplement, en Silence, en Présence. Y aura plus besoin de bavardages, y aura plus besoin de parler de spiritualité, y aura plus besoin de parler du tout. Vous serez là, dans cette paix, dans cette félicité. Quand cela se produit avec un frère ou une sœur, quand cela se produit avec un endroit que vous allez chercher ou que vous trouvez spontanément, remerciez bien sûr, parce que vous êtes dans la Grâce d’une dimension qui n’est pas encore installée partout. C’est la superposition, dans ces endroits ou dans certaines personnes, totale et en concordance, de l’Éternel et de l’éphémère.

Donc oui, bien sûr, vous allez vous apercevoir qu’il existe des frères et des sœurs, des animaux, des arbres, des situations, des espaces particuliers qui sont déjà dans cette paix. Alors cela vous pourrez le voir peut-être aussi de plus en plus sous forme d’images en ultra-temporalité, qui n’ont rien à voir avec des images astrales mais qui vous donneront par exemple, je sais pas moi, vous imaginez : « J’aimerais bien trouver à côté d’où je suis un espace de paix comme ça, qui est déjà dans une autre dimension ».

Demandez-le simplement comme une intention et vous verrez la réponse que vous aurez, et vous vous apercevrez d’ailleurs que ces endroits ne sont pas si rares que ça, parce qu’ils ne dépendent pas d’une histoire passée, ils ne dépendent pas seulement maintenant de l’installation des peuples élémentaires en ces endroits, ils ne dépendent pas non plus de la présence harmonieuse des éléments mais simplement, ce sont des lieux où à la fois la Lumière Adamantine s’est déposée mais en même temps la Lumière Adamantine du noyau cristallin les a rejoints.

C’est l’équilibre entre le ciel et la terre. C’est les deux polarités de la Lumière Vibrale, dans le Feu Vibral et dans l’Éther de la terre qui remonte, et qui vous alignent dans le cœur. Vous alignant dans le Cœur, ça vous met dans la vacuité et dans la capacité à vivre la Libération, bien plus que par la vibration. Parce que la Libération est liée à l’Absolu et l’Absolu n’est pas lié seulement à la vibration parce que cela concerne la A-conscience.

Si vous saisissez cela, il vous devient accessible que certains lieux, certaines personnes, sans le désirer, sans le vouloir, de par ce qui émane spontanément de cet endroit ou de cette personne, ou de ce frère ou de cet animal, va vous mettre par résonance dans le même état. Et d’ailleurs ça fait partie de ce que vous a dit Hildegarde de Bingen par rapport à cette notion de répulsion. Quand vous aurez expérimenté ces lieux, ces personnes, de manière suffisamment convaincante pour vous, vous verrez que vous ne pourrez plus supporter tout ce qui est faux, et de moins en moins.

Alors bien sûr, ça peut poser certains problèmes pour ceux qui sont, je dirais, dans des environnements très terre à terre et très fermés. Mais même ça, à un moment donné, vous verrez que si vous arrivez à, vous, vous mettre dans ce Silence, dans le Chœur des Anges, dans l’Esprit du Soleil, sans rien demander, le lieu ne pourra plus rester tel qu’il est, non pas parce que vous êtes magicien, non pas parce que vous voulez transformer les choses et faire du spectacle, mais parce que cela est dans la nature des choses et dans la nature de la conscience. Et tout ça, bien sûr, c’est lié au Feu qui se déploie maintenant et de manière totale sur la terre.


Question : inversement, y a-t-il des lieux à éviter comme les châteaux Cathares ?

Alors là cher ami, je pense que tu as bien plus de chance de vivre ce que je nommerais des états de conscience qui sont directement liés à la nature et non pas dans des lieux historiques. Les seuls lieux historiques valides, c’est ceux qui ont échappé à la falsification ou aux conflits, c'est-à-dire par exemple les Cercles de Feu des Anciens (à condition de les connaître) mais surtout des lieux où il n’y a pas eu justement ces histoires de confrontation entre l’ombre et la Lumière. Ça ne veut pas dire que ces lieux sont négatifs, ça ne veut pas dire que ces lieux sont altérés, ça veut dire simplement que il y aura beaucoup plus de facilité au sein de la nature, et je dirais même au sein des milieux plutôt complètement fermés mais qui ne connaissent pas la dualité du combat, de l’opposition bien/mal comme ça a eu lieu par exemple, comme tu l’as dit, dans les châteaux Cathares ou dans certains lieux religieux.

Je crois que Mikaël a été très clair, et d’autres aussi avant lui, sur ces notions de religion ou de lieux religieux. Il faut passer par la suppression totale, pas par la volonté mais par la Lumière, de tout ce qui est lié, je dirais, aux mécanismes de prédation sous une forme ou sous une autre. Et jusqu’à preuve du contraire, puisque tu as pris l’exemple, par exemple, des châteaux Cathares, mais c’est valable aussi en tout lieu où il y a eu à la fois la Lumière et à la fois le combat de l’ombre contre cette Lumière, puisque c’est pas des lieux qui sont neutres.

Moi je te parle de lieux qui sont naturels ou de lieux qui n’ont pas été inversés ou qui n’ont pas été en lutte. Et vous avez plus de chance de trouver ça avec un arbre, avec un animal sauvage que vous allez rencontrer, avec un papillon, plutôt qu’avec des lieux comme ça. Ce qui ne veut pas dire que ce n’est pas possible (puisque c’est vous qui êtes important) mais ce n’est pas la peine de vous diriger vers des choses qui sont chargées de mémoires, que ces mémoires soient positives ou que ces mémoires soient négatives. C’est pas du tout la même chose.


Question : l’Archange Mikaël a dit qu’il remettait l’Épée de Vérité à certains d’entre nous. Qu’entend-il par là ?

L’Épée de Vérité, c’est le Verbe créateur. C’est le Verbe opérateur de création. C’est à la fois le Verbe prononcé par les mots mais le Verbe du Silence, celui que vous vivez depuis le début de cet après-midi avec certains intervenants, à des moments précis. C’est le Chœur des Anges, c’est l’Esprit du soleil qui, je vous le rappelle, ne sont pas limités à une forme, même la plus magnifique qui soit.

C'est-à-dire que l’Esprit du Soleil et le Chœur des Anges ne représentent aucune matrice, même une matrice de Liberté comme le Christ. C’est le chant de la Vie, et ça, vous avez plus de chance de trouver ça dans les lieux où s’est en quelque sorte ensemencée la Lumière, soit les particules Adamantines qui se sont déposées, soit des lignes de moindre résistance de ce qui émerge du noyau cristallin de la terre et ça, ça n’a pas besoin d’histoire humaine. Et ceci, je vous le rappelle, que vous-même pouvez être cela, en vous.

Donc, tant que tu crois qu’il faut aller le chercher à l’extérieur, bien sûr que c’est utile de rencontrer ces lieux mais j’ai bien parlé de rencontrer ces lieux de manière tout-à-fait naturelle, c'est-à-dire par exemple tu descends dans ta rue, tu croises un papillon, mais pas de décider d’aller sur tel lieu parce qu’il y a eu une histoire ou parce que on t’a dit que là tu vas trouver quelque chose, puisque c’est en toi.

Attention de ne pas dévier encore sur un principe de dualité vous faisant rechercher quelque chose d’exceptionnel. L’exceptionnel, il est dans le papillon qui va venir se poser sur ton doigt, il est pas sur les châteaux Cathares. Il est pas non plus sur le Golgotha. Il est pas non plus dans un lieu où l’homme a mis sa mémoire, son histoire puisque ces vibrations-là, ce Feu Vibral échappe à toute notion d’histoire au sein de ce monde et n’est tributaire d’aucune histoire. Donc, je dirais que c’est beaucoup plus facile à trouver au sein de la nature qu’au sein des édifices quels qu’ils soient.


Question : par rapport à l’Épée de Mikael, il a dit que certains d’entre nous vont la recevoir.

Ne vous attendez pas à avoir une épée dans la main comme des gamins, n’est-ce pas? L’Épée de Vérité de Mikaël, c’est l’Épée du Verbe créateur, comme j’ai dit. C’est ça, l’Épée de Vérité. C’est votre Verbe, c’est votre Présence, non pas au travers de ce que vous dites seulement mais bien sûr à travers votre paix, à travers ce qui émane de vous quand vous êtes sacrifié, quand vous êtes ressuscité. Mais ne comptez pas sur un lieu pour vous ressusciter. Vous ne pouvez compter que sur vous-même. Mais bien sûr vous pouvez stabiliser cela, comme je l’ai dit, près des elfes, près des rivières, dans les forêts, près des fleurs, près de certains animaux ou de certains insectes, de manière beaucoup plus évidente que sur le parvis du Vatican, par exemple.

… Silence…


Question : tous les humains qui ont une âme mais ne sont pas préparés, recevront-ils ce Feu avant les derniers jours ?

Vous le recevrez, ceux qui ne l’ont pas vécu, soit maintenant soit effectivement juste avant l’Appel de Marie, mais ça ne pourra plus être après car cela sera réalisé. Après, vous affronterez, ou pas, les conséquences de cette confrontation, non pas comme punition ou comme rétribution, comme ça a été dit, mais plutôt comme ce que vous avez à accomplir pour retrouver votre entière Liberté et peut-être à « subir » quand je dis à « accomplir ». Mais ce que vous subirez n’est rien par rapport à la Liberté.

… Silence…

Et vous voyez d’ailleurs au fur et à mesure de vos questions que on continue à vivre cet état de Paix qui s’installe. Et ce Feu Vibral, ce Feu qui dévore l’illusion, ce Feu insatiable qui consume tout ce qui n’est pas vrai et qui vous réjouit à l’extrême.

… Silence…

Question : quelle est la place de l’Esprit en ce monde ?

Actuellement ou à venir ? La place de l’Esprit en ce monde, elle est très limitée. La place de l’Esprit dans ce qui vient, c’est la totalité du monde. Y aura pas de demi-mesure. J’ai bien appelé ça, voilà fort longtemps, le grille planète, mais c’est aussi le grille conscience éphémère. C’est le grille tout, si tu préfères, de ce qui est faux. La place de l’Esprit, elle va devenir totale. Y aura pas de place pour autre chose que l’Esprit, ce qui est le cas dans tous les mondes libres, que vous demeuriez sur une terre ascensionnée, que vous passiez en intraterrestre, que vous passiez sur votre Origine Stellaire, que vous alliez dans telle dimension ou en telle autre, que vous préfériez être l’Absolu, peu importe, l’Esprit remplit tout. Y a qu’en ce monde que l’Esprit a été étouffé et altéré. Dans ce monde et dans d’autres, ça vous le savez qu’y avait d’autres systèmes falsifiés. Mais je ne comprends pas bien le sens de cette question, là aussi. Ça veut dire simplement qu’y a quelque chose derrière que j’ai peut-être pas compris ou que tu n’as pas voulu dire.


Question : les hommes qui se désincarnent peuvent-ils se réveiller s’ils ne l’ont pas fait avant ?

Et d’abord qu’est-ce qui se désincarne ?

Les âmes d’humains.

Je comprends pas comment une âme… si vous êtes une âme incarnée, c’est que vous êtes dans un corps physique.

Les personnes qui s’en vont maintenant ou qui sont parties il y peu de temps.

Oui, c’est le cas depuis plusieurs années déjà. Y en a qui sont sur les Cercles de Feu, y en a qui ont dit au revoir à l’enfermement, y en a qui se sont réincarnés pour profiter du spectacle et y en a d’autres qui sont en stase, parce qu’il faut attendre le moment collectif. Ils sont pas prêts d’être éveillés. Donc ils ne peuvent plus errer dans l’astral, ils ne peuvent plus être soumis aux forces Archontiques résiduelles ni être impactés par les égrégores des croyances existant au niveau astral qui, je vous le rappelle, sont en pleine phase de dislocation maintenant, c’est plus de dissolution. Vous voyez bien d’ailleurs que la matrice temporelle de ce monde craque de tous les côtés, au sens propre comme au sens figuré. Tout craque. Donc la question est laquelle ?

Ils ne vont pas être accueillis par les Archontes comme avant dans le monde astral ?

Non, c’est déjà comme ça depuis les Noces Célestes, en partie. Maintenant c’est en totalité depuis que Shamballa a été ratiboisé, c'est-à-dire à la Toussaint 2010, avant la libération de la terre. Tout ce qu’il reste, c’est des serviteurs des Archontes ou des serviteurs dits de Lucifer mais qui savent pas que Lucifer a déjà retourné sa veste. Et il reste quelques forces Archontiques résiduelles et certains démons qui ont été précipités sur terre parce qu’ils ont pas pu regagner la Lumière, et eux aussi doivent passer les fameux 132 jours, pour se rendre compte un peu de ce que c’est.

Mais bien sûr il y a un contingent important d’âmes humaines qui ont quitté leur corps, et surtout depuis à peu près 18 mois, qui soit se retrouvent sur les Cercles de Feu à vous attendre patiemment soit interviennent dans votre plan pour mettre aussi un peu d’ordre dans ce côté subtil qui n’est pas l’astral mais qui est, je dirais, les canevas ou les matrices, même si le terme n’est pas tout-à-fait exact, éthériques, c'est-à-dire la rémanence. C’est pas des entités mais c’est des programmes qui évoluent, des mini égrégores ou des maxi égrégores qui évoluent en roue libre, si vous préférez. Et ceux qui ont accepté, qui sont désincarnés, certains ont accepté de faire le ménage. Mais ceux-là vont devenir de moins en moins importants au fur et à mesure que les forces de la Confédération Intergalactique pénètrent de plus en plus votre dimension.


Question : les moments de stase que nous vivons sont-ils là pour nous préparer ?

Les moments de stase que vous vivez sont des préparations à vivre la vraie stase, bien sûr. Il y a une espèce d’acclimatation, si je peux dire, à cet état particulier qui, je vous le rappelle, est à la frontière entre l’Infinie Présence, l’Ultime Présence et l’Absolu. C’est là où vous pouvez avoir la vision panoramique, non seulement de tout monde mais de tous les mondes et de tous les possibles de la conscience. C’est pas un espace ou un lieu, c’est un état de la conscience, si vous préférez, qui est préalable à votre devenir, si je peux m’exprimer ainsi.


Question : que vont devenir ceux qui sont dans l’intra-terre ?

Mais qui est dans l’intra-terre ? Je vous rappelle quand même que Ramatan et tous les gardiens de l’intra-terre n’avaient plus aucune raison de rester en intra-terre dès que le noyau cristallin de la terre a été libéré. L’intra-terre attend ses nouveaux occupants, on va dire. Bien sûr, ça vous permet de vérifier aussi que certains petits malins font parler ceux qui sont plus là.

Donc il n’y a plus personne en intra-terre ?

Non, l’espace est prêt pour vous, pour certains d’entre vous. Je dirais que ça vous concerne pas de ce côté-ci de l’Occident mais plutôt de l’autre côté, c'est-à-dire plutôt en Amérique Latine et en Amérique du Nord. Y a très très peu d’entrées intra-terrestres réelles de ce côté-ci de l’Europe. La plupart sont concentrées de l’autre côté, aussi bien sur la côte Pacifique que la côte Atlantique de l’Amérique du Nord et de l’Amérique du Sud.


Question : depuis l’intervention de Mikaël, je ressens une forte chaleur au niveau du chakra du cœur.

Ça sent le brûlé ou pas ? Tant que ça ne sent pas le brûlé et que ça ne fume pas, aucun danger. Mais c’est tout-à-fait normal. Il me semble que c’est ce qu’a fait Mikaël. Il me semble que nous parlons du Feu et que nous allons vivre le Feu… enfin vous allez vivre et nous allons vivre à vos côtés de plus en plus ce Feu. Ça a bien été appelé le Feu du cœur, il me semble. Ça vous permettra de vérifier la différence, si je peux dire, et éviter les confusions entre le feu vital qui est de l’énergie qui circule et le Feu du Cœur qui n’est pas une circulation d’énergie, qui est un état de ta conscience.


Question : comment cela va-t-il se passer pour les jeunes qui n’arrivent pas à s’adapter à ce monde, prennent des substances comme du cannabis ou sont en fuite de la réalité ?

Non, ils sont en fuite du réel de ce monde mais ils ne sont pas en fuite de la vie. Il faut savoir quand même que parmi tous ces jeunes qui sont quand même des êtres qui se sont incarnés depuis que l’Esprit Saint, je parle de la tranche d’âge qui a au maximum 30 ans aujourd’hui, c’est pas uniquement les tout jeunes. Quelles que soient les épreuves, quelle que soit, comme tu dis, la fuite du réel à travers des produits que vous nommez stupéfiants ou des enthéogènes, mais ces êtres-là sont certainement beaucoup moins rouillés que toi pour accueillir la Lumière.

Quand Il dit qu’il faut être ici présent, ici et maintenant, il faut être dans le réel de l’illusion de ce monde mais Il n’a jamais dit qu’il faut accepter tout ce que dit ce monde. Vous allez vous en apercevoir, ça a été développé par Hildegarde de Bingen puisqu’elle vous a dit que vous ne pourrez plus faire de compromissions et de compromis avec ce qui est faux, dans toutes vos affaires, que ce soit avec le banquier, que ce soit avec le mari, que ce soit avec la femme, que ce soit avec les enfants. Non pas par rapport à votre point de vue de personne et vos intérêts mais par rapport à la Vérité.

Et il y a dans la jeune génération des êtres qui peuvent apparaître, je dirais, comme complètement déracinés, mais ces jeunes-là, il faut penser quand même que peut-être si ils utilisent ces produits, c’est pas pour fuir la réalité, c’est pour fuir les circonstances de ce monde, parce qu’ils s’y sentent enfermés. Alors vous, vous avez été formatés avec des énergies différentes, la prédation n’était pas aussi intense qu’aujourd’hui. Un semblant de liberté existait, ce qui n’existe plus du tout sur quelque pays que ce soit.

Donc ne te pose pas de questions par rapport à ces jeunes et leurs produits stupéfiants parce que y en a qui vont avoir des surprises, et c’est pas nécessairement ce que vous observez ou jugez avec le regard de cette dimension, par exemple par rapport aux stupéfiants. Mais vous avez des gens qui sont en rejet de ce monde mais ils sont pas en rejet de la vie, bien au contraire. Ils cherchent la vraie Vie et ils savent très bien qu’y a aucune vraie Vie possible en s’insérant dans ce cadre matriciel qui est en train de mourir. Pourquoi voudrais-tu qu’ils s’insèrent dans un modèle sociétal qui ne leur correspond pas ? Ils ne refusent pas la Vie, ils refusent ses mécanismes de prédation, c’est pas du tout la même chose. Il y a des êtres très évolués là-dedans.


Question : il y a pourtant beaucoup de ces jeunes qui n’y arrivent pas et qui se suicident.

C’est aussi une forme de libération. À partir de l’instant où vous adoptez le point de vue de l’Absolu, et ces jeunes qui ne sont pas prêts à assumer, y a plus de karma. Ceux qui se suicident maintenant, croyez-vous que le suicide va entraîner une punition ? Mais pour la punition, il fallait qu’il y ait les Archontes qui vous trompent et qui vous disent : « Regarde ce que tu as fait, tu as sacrifié ton corps, tu vas revenir ». Mais ça, ça n’existe plus. Ces jeunes et ces personnes sont déjà sortis de l’illusion de ce monde, dans ses mécanismes de fonctionnement, non pas de la vie.

Ils attentent pas à leur vie, puisqu’ils sont immortels, ils attentent simplement et ils veulent en finir avec cette illusion. Il n’y a aucune culpabilité ni aucun jugement à avoir envers cela. Ça, c’est les croyances qui vous ont été inculquées par les Archontes et par certains enseignants spirituels qui vous ont fait culpabiliser par rapport à ces notions-là, c’est tout. Puisque ce monde est une illusion. Dans la question que tu formules, tu trahis toi-même ton adhésion à ce monde et aux lois de ce monde.

Les jeunes ne sont pas dupes, surtout ceux qui ont moins de trente ans et plus particulièrement les tout jeunes, qui, on va dire qui sont dans l’âge ingrat de l’adolescence. Bien évidemment qu’ils refusent ce monde. Comment est-ce que quelqu’un qui est suffisamment éveillé, à quelque âge que ce soit, peut accepter de cautionner le fonctionnement de ce monde ? C’est normal, la jeunesse c’est la révolte, c’est la révolution, c’est l’absence de compromission mais c’est pas une fuite de la réalité.

Ce qui ne veut pas dire qu’il faille se suicider, bien sûr, mais il faut se positionner autrement, parce que ce que tu exprimes montre simplement que tu es encore soumis au karma de ce monde en pensant cela. Je vous rappelle quand même que nos frères Arcturiens s’en donnent à cœur joie avec les Archontes, ils se passent au fil de l’épée toute la journée, ils s’amusent comme des fous. Y a aucun mal là-dedans. C’est les circonstances de ce monde qui vous font dire : c’est mal. Tout dépend du point de vue.


Question : mon fils s’est suicidé à 20 ans, il ne comprenait pas ce monde et ne s’y adaptait pas.

Mais il avait bien raison. Pourquoi veux-tu forcer quelqu’un, fût-il ton fils, à s’accorder avec l’illusion ? Au nom de quoi ? Parce que tu étais sa mère ? Ça prouve simplement un attachement. L’attachement appartient à ce monde. Une âme est libre. Et s’il n’y a plus d’âme, alors là y a plus de relation même possible par rapport à des notions de paternité ou de maternité. Le problème, c’est toi, c’est pas lui. Est-ce que tu comprends cela ? C’est celui qui dit qui est. Mais y a aucune punition même si ce suicide est survenu, je dirais, avant les Noces Célestes et avant la Libération de la terre. Alors qu’est ce qui s’est passé à ce moment-là ? Soit il s’est réincarné, ce qui était le plus logique, soit il était en stase mais entre 2006 et 2009 il y a eu des exceptions, bien sûr.

Parce que vous avez par exemple des jeunes qui ne supportaient pas ce monde, qui se sont suicidés, sans même parler de stupéfiants ou quoi que ce soit. Et qu’est-ce qu’il s’est passé ? Ces jeunes avaient un tel refus non pas de la vie mais de ce cadre normatif de ce monde, une fois qu’ils se sont suicidés, ils se sont échappés. Ils n’ont même pas pu être arrêtés par les Archontes. Ils n’ont pas cru non plus à ces seigneurs soi-disant de lumière qui venaient leur dire qu’il faut retourner sur terre. Ils étaient suffisamment autonomes et libres pour savoir ce qu’ils faisaient.

Alors ce que tu envisages effectivement avec la peine de la mère, pour lui c’est une grande liberté. Ton fils n’est ton fils que le temps d’une vie. Je te rappelle toujours que celui qui a été ton fils dans cette vie (ou pour un père; c’est pas toujours les deux), c’est nécessairement quelqu’un que tu as tué dans une vie passée. Donc ça relativise le karma, tu vois.

Mais le Feu de l’Esprit va balayer tout ça. Toutes les notions d’enfants, de parents, n’existent pas dans les autres dimensions. Il va falloir vous déconditionner de ces habitudes d’attachement et d’appartenance, ou de filiation. C’est les circonstances de ce monde qui ont fait cela. J’ai déjà eu l’occasion d’exprimer, voilà sept ans maintenant, un certain nombre de choses sur ces lois-là de karma, de parler comment se passait, je dirais, la génération d’un corps dans les mondes unifiés, même carbonés. Ça n’a rien à voir avec ce qui se vit ici. Je te renvois à cela parce que j’ai été explicite, et de manière très longue, durant une certaine période, surtout quand nous parlions de l’abandon à la Lumière avec l’Archange Anaël et surtout durant les Noces Célestes.

On peut dire que la filiation au sein de ce monde ne représente que la forme la plus aboutie de la prédation. C’est dur à encaisser pour celles qui se considèrent comme mère (ou comme père) mais c’est exactement cela.


Question : il n’y avait jamais de relation d’amour ?

Mais bien sûr que si, il y a une relation d’amour, mais un amour qui peut être juste mais qui restera toujours conditionné par cette relation karmique particulière. Et justement celui qui a été tué, comme je l’avais dit, accepte de revenir dans le ventre (ou dans le milieu, si c’est le père qui est responsable de sa mort), donc le karma ne fonctionne pas dans le sens que vous croyez. Mais le karma est une illusion totale de ce monde, créé de toutes pièces par les Archontes. Alors, vous voyez la sagesse bouddhiste, là, elle peut aller se rhabiller.

Ne croyez en rien, et surtout pas en ce karma. Bien sûr qu’il y a une rétribution en ce monde, parce que c’est les lois de ce monde, mais ça n’a aucune réalité, ça fait partie de l’illusion, des chimères de ce monde, des poids qu’il va falloir améliorer vie après vie. Même moi je l’ai cru, de mon vivant, malgré ma rencontre avec le Soleil. Le poids des habitudes, le poids des croyances, le poids de la notion de maternité, de paternité, d’hérédité.

Le Christ vous l’a quand même dit. Rappelez-vous de ce qu’il a dit au moment de son agonie. Il a dit à Marie qui était sa mère : « Mère, voici ton fils » en lui montrant Jean, et il a dit à Jean : « Voici ta mère ». Il a démontré par là que les liens spirituels, la liberté spirituelle étaient complètement à l’opposé de la filiation au sens humain, avec le besoin de se pérenniser à travers un enfant, à travers de l’argent, à travers une pérennité ou à travers un karma. Ça c’est l’ego et rien d’autre. Et tous ceux qui prônent cela dans les enseignements ne sont que sous l’influence que de l’ego et des Archontes. Rien de plus, rien de moins.

Il va falloir vous habituer à la vérité toute crue et toute nue, maintenant. Là est le Feu Vibral, là est le Feu de la Vérité. Il n’est pas dans la complaisance ou dans l’explication de vos karmas, de vos enfants, de vos parents. L’Autonomie et la Liberté ne reconnaît rien de tout cela comme vrai.

… Silence…


Question : on dit que dans cette vie, on est le résultat de toutes nos vies passées.

Au sein de l’enfermement, oui bien sûr.

Ça n’a rien à voir avec le karma ?

Mais non, c’est la résultante simplement de vos incarnations et des lois de ce monde, mais le karma n’existe pas pour celui qui est libre. Donc tant que tu crois ou adhères au karma, tu ne seras jamais libre. Et c’est un argument facile, de croire que tout ce qui vous arrive n’est que la conséquence d’une erreur passée. Tout ce qui arrive est la conséquence de l’enfermement (et non pas du karma), en priorité; le karma découle de l’enfermement. Rien de plus Luciférien, je dirais, au sens illuminati, de croire que vous êtes dépendant des actions et des actions que vous avez menées en ce monde. Bien sûr qu’aujourd’hui ce qui se passe au niveau de l’éphémère, c’est sa dissolution. Or la meilleure façon de dissoudre l’éphémère, c’est le Feu de l’Esprit, c’est tout ce que vous avez vécu au niveau Vibral durant ces années mais c’est surtout d’accepter et d’accueillir même la transcendance de l’action/réaction.

Ça veut dire ne pas y croire mais ça veut dire aussi le traverser. Mais pas pour y adhérer mais simplement pour le traverser. Maintenant libre à toi de croire au karma ou de te croire soumise à un karma, mais tant que tu te crois toi-même soumise à un karma, tu ne seras jamais libre. Parce que tu te mets d’office sous la loi d’action/réaction qui n’a rien à voir, je vous le rappelle, avec la loi d’Action de Grâce. L’Action de Grâce n’a rien à faire du karma. C’est un conditionnement, c’est un enfermement de plus. Dans les mondes libres, le karma, mais ça fait rire, c’est même l’objet de plaisanterie, je dirais.

Je crois qu’on va arrêter. Je vous transmets toutes mes bénédictions, rappelez-vous que je reviendrai quand même vous faire un petit coucou dans quelques jours, à moins qu’il y ait de la place qui se libère mais je crois pas. Alors je vous transmets tout mon Amour et aussi tout le Feu de l’Amour. Dans le Feu de l’Amour, voilà dans quoi vous rentrez.

Je vous embrasse et je vous serre sur mon cœur, et je vous dis à bientôt.



* * *  



DANS LE FEU DE L’AMOUR

O.M. AÏVANHOV

Questions/Réponses
 



Eh bien chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver et je me réjouis de pouvoir essayer de répondre à vos questionnements, vos interrogations, et surtout d’être avec vous et d’échanger parce que c’est un grand plaisir, devant votre Présence, devant votre attention et aussi la joie de vous retrouver. Alors bien sûr toutes mes bénédictions et nous allons écouter ce que vous avez comme questionnements sur cette période particulière, sur ce que vous vivez, sur ce qui a été dit aussi ou tout ce que vous avez envie de demander.

Et bien sûr dans les Silences, il y a le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil.


Question : est-ce les Archontes qui ont utilisé le tabac pour emprisonner certaines personnes ?

Alors cher ami, le tabac fait partie de l’inversion. Vous savez que les Archontes et ceux qui sont les méchants garçons, de par leur raisonnement tordu et leur manque d’amour, ne peuvent faire que des choses tordues. Ils ont pris une plante sacrée pour en faire un objet de consommation courante mais bien sûr il y a des choses beaucoup plus enfermantes que ce que tu nommes le tabac. Il y a bien sûr tout ce qui est dans les aliments, tout ce qui est dans les ondes, les ondes qui voyagent, vous savez, de vos appareillages électroniques si sophistiqués, tout cela représente des nuisances, je dirais, bien plus graves que le tabac parce que le tabac n’a jamais enfermé personne.

Vous avez des êtres, et je vais pas parler de celui qui criait toujours n’est-ce pas, mais il me semble qu’il fumait. Et il fumait pire que du tabac. Pour autant a-t-il été empêché d’être libéré ou est-il resté enfermé ? Je vous rappelle que le Christ a dit que le plus important c’est ce qui sort de votre bouche, c’est pas ce qui rentre. Mais bien sûr que les conditions de l’alimentation sont, je dirais, maintenant vous en avez la preuve, c'est-à-dire tous les moyens ont été bons pour renforcer votre enfermement afin d’éviter que dans cette période particulière vous ne retrouviez votre Liberté, et aussi pour maîtriser, si je peux dire, la masse de l’humanité à travers des mensonges et des techniques très variées. L’alimentation en fait partie, la peur en fait partie, le plaisir en fait partie, quand vous cherchez par exemple de la joie à travers d’encourager une équipe de n’importe quel sport, vous participez à la nourriture des Archontes, mais bien plus gravement que le tabac. Donc il faut relativiser.

Il y a bien sûr d’innombrables choses, je ne vais pas reparler des égrégores, je ne vais pas reparler des croyances mais tout est fait par le mental, même s’il ne le sait pas, pour maintenir l’enfermement. Et pas seulement le mental des illuminatis, le mental de tout un chacun parce que tant que le mental commande, il va vous suggérer parfois insidieusement des choses qui sont peut-être pas nécessairement contraires à la Lumière, et c’est pas contraire à la Lumière que d’avoir du plaisir, bien sûr, mais c’est peut-être contraire à la Lumière d’avoir du plaisir dans une compétition et d’être des milliers ou des millions de personnes à encourager une star de tel sport ou tel sport. Ça c’est de la prédation, ça c’est de l’inversion, bien plus que la fumée de cigarette, bien sûr. Mais bien sûr aussi tout est question de votre corps, de ce qu’il demande, de ce qu’il vous dit, que ce soit par rapport à internet, que ce soit par rapport au tabac, par rapport au sport, parce que chacun est différent.

Donc le tabac n’a pas été créé ou imaginé par les Archontes mais c’est le raisonnement tordu de l’ensemble de l’humanité qui conduit par exemple à ce que vous avez vécu voilà de nombreuses années, qui avait été appelé « la vache folle ». Tout ça est lié à des erreurs mentales. Et d’ailleurs, je dirais que même la science est une erreur mentale parce qu’elle passe par l’analyse et ne reconnaît rien de la vision spirituelle qui englobe à la fois l’atome, à la fois la physiologie, à la fois la psychologie et à la fois les choses les plus subtiles. C’est comme si de connaître de plus en plus de choses au niveau fin, vous savez que de savoir par exemple la structure de l’atome, la structure de certaines choses, l’action de certaines molécules, naturelles ou pas ; tout ça c’est voir les choses par le petit bout de la lorgnette, c’est faire fi de la loi des correspondances qui est certainement au niveau de ce monde en incarnation, même au sein de la falsification, l’élément le plus sûr, c’est-à-dire de voir la globalité et non pas de voir les choses par le petit bout de la lorgnette, ce qui risque de créer des croyances comme la question que tu as exprimée, qui ne représente pas ton vécu. Si tu fumais une cigarette et que tu te retrouves avec un Archonte, tu pourrais dire cela parce que tu l’as vécu.

Mais y a des manœuvres beaucoup plus subtiles que la grossièreté du tabac pour attirer les Archontes. D’ailleurs les Archontes détestent le tabac et je vous rappelle que quand même, chez certains peuples, le tabac était une plante sacrée qui éloignait les esprits, c’est pas par hasard.


Question : j’ai reçu des éléments concernant les lignées ou origine stellaire : vision du mot « delphinoïde », statue d’un lion, un aigle doré très haut dans le ciel, un aigle blanc beaucoup plus proche, un cheval blanc ailé. Comment différencier les lignées stellaires de l’origine stellaire ?

Je crois que nous avons très très très longuement parlé de cela il y a quatre mois. Il faudrait donc que cette personne relise ce qui avait été dit à ce moment-là parce que je redirais exactement la même chose. Mais je vais prendre l’exemple spécifique des choses qui ont été vues, on est d’accord.

Donc il y a quelque chose qui est lié à l’Eau : les delphinoïdes, y a quelque chose qui est lié à l’Air : les deux aigles, le lion vous renvoie au Feu et le cheval vous renvoie à la Terre, même avec ses ailes. Le fait qu’il y ait deux aigles n’est absolument pas contradictoire. Vous pouvez voir toutes formes d’aigles ou d’oiseaux de proie qui… en général c’est les aigles ou les faucons mais ça peut être aussi d’autres animaux, par exemple quand vous voyez les dauphins, souvenez-vous que votre cerveau a enregistré les images que vous avez vues quand vous étiez petit. Et je crois qu’il y avait à ce moment-là, j’ai dû voir passer ça à la télé, ça m’amusait, ce qu’on appelait « Flipper le dauphin ». « Flipper le dauphin » a mis dans la tête de tout le monde la tête du dauphin que vous connaissez commun, qui n’a rien de commun parce que c’est pas le plus fréquent. Et donc bien sûr les images qui arrivent liées aux résonances vibratoires se prennent dans votre cerveau, même si c’est animé, il faut une image qui se forme, qui soit reconnaissable. Et vous allez tous voir des dauphins comme « Flipper ». Essayez de trouver un frère ou une sœur dont la lignée des dauphins s’est révélée par un dauphin rose ou un béluga, ça n’existe pas. Tout simplement parce que c’est pas présent dans les égrégores et dans la mémoire de l’humanité.

Là, il y a eu un aigle blanc et un aigle d’une autre couleur. Peu importe. Maintenant, pour dire quelle est l’origine stellaire, c’est pas possible simplement avec cela. Je vous ai toujours dit qu’on voyait la révélation des lignées. La révélation de l’origine stellaire se fait souvent comme une attraction très forte vers l’un de ces animaux, et là vers son domaine d’évolution. Est-ce que vous êtes attiré par exemple par l’eau ? Est-ce que vous êtes attiré plus par les déplacements dans l’air, le fait de voler par exemple dans un avion ou est-ce que vous faites des rêves de vol ? C'est-à-dire qu’y a non pas un animal qui est significatif, dans sa représentation, de la lignée stellaire mais l’origine stellaire donne en plus une affinité particulière ; mais l’origine stellaire, elle vous est révélée ou pas.

Donc y a pas à réfléchir ou à cogiter parce que ce qui est important, ce n’est pas que vous voyez l’animal et que votre mental, s’il est encore là, il dise « ah oui je viens de là » ou « j’ai une lignée ici » mais c’est ce que ça induit au niveau de vos structures vibrales qui est important. Et ça, vous le vivez à travers la mise en résonance des Triangles des 4 éléments ou des 4 points de la quintessence élémentaire mais aussi, maintenant, au niveau de toutes les Portes du corps.

Donc c’est important d’identifier non pas tant la lignée mais de la voir, c'est-à-dire le moment où vous bénéficiez de l’aspect Vibral de ce que vous avez retrouvé en brisant vos chaînes de l’illusion et en vous débarrassant de certains voiles. Mais aujourd’hui, de la même façon que nous avons parlé des Triangles élémentaires, de la même façon que vous avez perçu leur activation et leurs mouvements, de la même façon que vous avez senti les différentes Portes de votre corps pour ceux qui perçoivent la vibration, aujourd’hui tout ça est transcendé par la Conscience Pure. Je ne dirais même pas la Demeure de Paix Suprême mais la Conscience Pure. Cette Conscience Pure, c’est celle qui vous met en paix, en joie, indépendamment de toute vibration, parce que je vous le rappelle que ça touche l’Infinie Présence, c’est le moment où la vibration qui vous a allumé cela ou apporté jusque-là disparaît d’elle-même devant la magnificence de l’Amour.

Donc voilà ce que je peux répondre à cette question mais il faut bien évidemment aller voir tout ce qui a été dit parce que nous en avons parlé très très longuement dans les mois précédents, surtout en début de cette année.


Question : j’ai eu la vision d’un Végalien pendant l’intervention de Mikaël, à quoi cela correspond ?

À un Végalien. Et ça avait été dit aussi mais pour votre mémoire s’éteignant, je vais vous la rafraîchir. Il avait été dit durant la période des Noces Célestes, jusqu’à la période de la fin 2011, que certains d’entre vous auraient la visite de Végaliens. Aujourd’hui, tu vois un Végalien. Qu’est-ce que je viens de dire dans la réponse précédente ? On a parlé d’animaux mais je vous rappelle qu’il y a des lignées qui sont humanoïdes, qui n’ont pas les traits d’animaux, en l’occurrence des Végaliens. Donc c’est soit lié à un élément, c'est-à-dire une lignée stellaire, soit à ton origine stellaire, c'est-à-dire Véga de la Lyre.

À l’époque, c’était plutôt pour travailler sur vous, si vous vous rappelez. Y en a qui avaient la visite de deux ou trois Végaliens (en général, ils se déplacent par 3), qui venaient vous opérer, travailler sur certaines de vos structures pour vous préparer à ce qui se déroule maintenant. Là, de les voir comme ça, c’est un petit peu différent de quand ils venaient vous voir durant la nuit. Là, ça signe vraiment soit une origine, soit une lignée stellaire.


Question : Li Shen a précisé que si l’on faisait assidûment la Danse des 4 Éléments, il pouvait y avoir un changement d’ADN et même une combustion instantanée. Qu’en est-il ?

La combustion spontanée c’est le grille-planète un petit peu en avance pour ceux d’entre vous qui n’ont pas besoin de vivre ce qui se déroulera pendant la dernière bataille Gog et Magog, comme c’est dit un peu partout, ni vivre ce qui est noté comme l’enseignement des nouvelles clés Métatroniques pour ceux qui veulent retourner sur leur origine stellaire. Y en a d’autres parmi vous qui n’ont plus du tout envie de jouer avec tout ça et donc ça sera la combustion spontanée ou si vous préférez, il n’y aura pas de restes, vous aurez des disparitions comme il y a eu durant les Noces Célestes surtout en Amérique Latine. Tout cela va se reproduire à une vitesse grand V. Les êtres sont là et à un moment donné, ils sont plus là. Je crois même que certains ont appelé ça « l’enlèvement ». Eh oui, c’est le temps des enlèvements. Pour tout le monde. Tout le monde vient chercher ses colis.

Donc la combustion spontanée, je pense que Li Shen faisait référence effectivement à la combustion spontanée telle qu’elle peut se produire chez certaines personnes, en général de sexe féminin, où on retrouve uniquement des bouts de jambes ou des bouts de tissus. Sauf que là, la combustion spontanée, c’est la Lumière vibrale et beaucoup plus propre, y a aucun reste et y a aucun bout de tissus. Tout disparaît d’un coup.


Question : quelle est la modification de l’ADN par rapport aux mouvements des 4 Éléments ?

Mais je vous rappelle que les 4 Éléments correspondent aux 4 bases de l’ADN, que vous avez 2 filaments, que vous devez avoir dès que la Liberté est acquise, même si votre corps disparaît, juste avant vous avez 12 filaments, 12 paires si vous préférez.

Vous avez une paire d’ADN pour l’instant. Et là les mouvements des Éléments, l’activation des Éléments à travers non seulement les mouvements de Li Shen, mais aussi à travers tout ce que vous avez vécu, a transformé très profondément votre ADN. Non pas seulement vos structures énergétiques, vos structures vibrales, votre conscience, mais aussi bien sûr là où s’enregistre toute vie, c'est-à-dire sur l’ADN. Voilà ce qu’il voulait dire, je pense.

Chaque Élément est en rapport avec une des bases, c’est nommé comme ça je crois, je ne connais pas les noms, peu importe, mais y en a 4, y en a pas 5, y en a 4. Rappelez-vous que la vibration, avant de prendre forme, est un Verbe et que la première forme, avant d’être une forme géométrique, est la vibration de la forme qui est liée au nombre.

Alors plutôt que combustion spontanée, on pourrait dire « combustion transcendantale », ça fait plus joli. Comme ça, on ne pense pas aux restes.

… Silence…

Vous remarquez au fur et à mesure, déjà depuis quelque temps, que les moments où il y a le Silence sont presque aussi importants que les moments où vous parlez et les moments où je réponds.

… Silence…


Question : en Espagne, la médecine officielle a reconnu le Reiki dans les hôpitaux comme une méthode de soin ; pourtant il paraît que ce n’est pas recommandé. Quel est votre point de vue ?

Alors personnellement je n’ai jamais dit que ce n’était pas trop recommandé. Si le Reiki est accepté à l’hôpital, c’est qu’il agit, bien sûr. Nous avons eu l’occasion de parler du Reiki, bien sûr en d’autres termes parce que là nous parlions de la spiritualité, nous parlions du cœur, nous parlions de la Libération, de la Réalisation, de l’Éveil, mais pas de la guérison de quelque chose d’organique.

C’est comme les antibiotiques, c’est parfois utile quand il y a une grave infection. Mais c’est comme si on se demandait comment les antibiotiques pouvaient, par exemple, ouvrir la conscience, bien sûr que c’est impossible. Le problème du Reiki c’est qu’il ouvre sur des portes qui ne sont pas de la Lumière Vibrale, il ouvre sur les forces Lucifériennes. Mais ces forces Lucifériennes sont aussi agissantes dans la matière et suffisent tout-à-fait pour soigner le corps physique. D’ailleurs, la plupart des êtres qui croient s’adresser à la Lumière, s’adressent en fait à la Lumière inversée Luciférienne, ce qui est le cas du Reiki, mais néanmoins ça a un effet thérapeutique, mais par ailleurs ça vous enferme encore plus.

Mais faut savoir ce que vous voulez. Soit il y a le Reiki qui guérit la personne, soit il y a le Feu de la combustion transcendantale ; c’est pas le même genre de guérison, n’est-ce pas ? À vous de savoir quelle guérison vous voulez obtenir et voir en vous. Il est trop facile de dire qu’on peut avoir la guérison des deux, c’est pas possible.

Donc bien sûr qu’il y a des inversions, bien sûr qu’il y a des choses, je vais dire, faites exprès, que ce soit dans le Reiki mais je ne fais pas une fixation sur le Reiki vous savez, toutes les thérapies quelles qu’elles soient ont cette composante Luciférienne, sans ça elles ne seraient pas efficaces. Il n’y a que le miracle instantané, tel que par exemple faisait vivre Maître Philippe ou tels que le font vivre certains chamanes qui ont une action directe sur la matière sans passer par des rituels ou des breuvages, ils sont capables de faire cela, ou certains magnétiseurs. Mais faut pas croire que tous les magnétiseurs sont des êtres de Lumière, loin de là, même s’ils sont efficaces et voire très efficaces. Parce que la plus grande efficacité quotidienne c’est absolument pas la Lumière Vibrale bien sûr, c’est la lumière Luciférienne. Donc encore une fois, il faut voir plus loin que le bout de son nez. Est-ce que vous voulez guérir en vérité dans ce corps ? Ou est-ce que vous voulez guérir en vérité en Esprit ?

Les deux ne s’accommodent pas. Bien sûr que la Lumière ou la bonté ou le magnétisme qui n’est pas inversé va soulager le corps, va guérir certaines maladies et va faire en sorte que vous soyez mieux. Mais ça n’a aucune fonction en relation avec l’Éveil ou l’ouverture spirituelle, quoi qu’on dise. C’est une illusion de croire qu’une technique comme le Reiki ou d’autres vont vous procurer l’éveil des chakras. Oui l’éveil des chakras au niveau de la Lumière falsifiée. Alors bien sûr, ça donne beaucoup de potentiels spirituels, beaucoup de pouvoirs, mais comme disait Bouddha : « Sauve-toi vite. ».

Que cherchez-vous ? À améliorer ce monde ? Ou à vivre la Vérité ? Et attention parce que ça, ça va devenir de plus en plus d’actualité. Ça va vous faire faire, non pas des tournicoti-tournicota mais des tours complets sur vous-même, parce que ça va vous apparaître avec, je dirais, avec violence ou en tout cas de manière crue si je peux dire, et peut-être cruelle dans certains cas mais c’est vous-même, c’est pas nous.

Mais c’est pareil, je dirais, dans n’importe quelle fonction. Si on prend par exemple, un exemple spécifique qui est l’accompagnement des fins de vie, vous avez des êtres qui ont trouvé des choses remarquables sur les accompagnements de fin de vie. Et cette personne qui était très connue de son vivant (Ndr : Elisabeth Kübler Ross), à un moment donné a vécu des expériences où elle a rencontré tous les patients qu’elle a accompagnés et ils lui ont fait un reproche, un seul. Pas de les avoir mal accompagnés mais de ne pas leur avoir dit toute la vérité sur ce qu’ils allaient affronter au moment de la libération de leur corps, pas nécessairement la libération de l’astral mais au moins de ce qu’il allait se passer après.

Donc vous voyez, quelque chose qui apparaît comme bénéfique à un moment donné, parce que ça va soulager, parce que ça va guérir, ça va vous permettre peut-être de mourir plus facilement, peut aussi avoir l’autre côté de la médaille, c'est-à-dire pas uniquement l’immédiateté de l’action qui est apportée mais quelque chose qui est beaucoup plus vaste et beaucoup plus large. Que bien évidemment, quand vous êtes dans l’énergie, dans la vitalité, dans la thérapie, vous ne percevez pas parce que l’important c’est de soigner, l’important c’est de guérir, mais l’important dans ces cas-là, c’est pas de se libérer, contrairement à ce que certains peuvent croire.


Question : il vaudrait mieux dire aux mourants d’aller vers la Lumière plutôt que de se tourner vers leurs proches qui vont venir les chercher de l’autre côté ?

Bien sûr, c’est d’ailleurs le reproche qui avait été écrit, et qui avait été écrit par cette personne elle-même qui était très connue. Ce sont des choses, si vous voulez, qui ont toujours existé. Pourquoi est-ce qu’il a existé des livres des morts ? « Les livres de morts tibétains », « Les livres des morts égyptiens », mais c’était présent dans toutes les traditions. C’était justement pour que les êtres ne se fassent pas piéger en route par tout ce qui est intermédiaire, tout ce qui est faux.

Et bien sûr que la culture occidentale, à travers sa négation de la mort et la perpétuation de ce qui avait été appelé les commémorations le mois dernier, vous vous rappelez, tout cela bien sûr participe d’une vaste escroquerie comme dirait Bidi. On ne vous dit pas la vérité. C’est comme si c’étaient des aveugles, qui là, guidaient des borgnes, c’est encore pire. Y en a un qui est en train de mourir et qui doit vivre théoriquement la Lumière, surtout dans ces années que vous vivez, et vous avez de l’autre côté des gens qui leur disent de pas s’inquiéter, que tout va bien et qui leur disent qu’ils vont rencontrer les parents, qu’ils vont voir les enfants, qu’ils vont voir le petit Jésus, qu’ils vont voir le petit Bouddha, et que tout va très bien se passer. Mais c’est un point de vue extrêmement relatif, c’est une vérité relative, ce n’est pas une vérité absolue.

Et même si vous avez l’impression, je vais prendre un exemple particulier : imaginez que vous accompagnez quelqu’un et vous lui tapez sur l’épaule et que vous lui disiez « Ah bah, alors là j’aimerais bien être à ta place parce que demain, tu pars dans la Lumière, tu te rends compte. », même si celui-là vous prend pour un fou, je vous garantis qu’au moment où il partira, il se rappellera de ce que vous lui avez dit la veille, ce qui n’est pas le cas s’il n’a pas été prévenu et qu’on l’a endormi avec des idées d’aller retrouver les proches, que tout va bien se passer, ou qu’il va revenir. Vous voyez comment on peut orienter la vie des gens et être impliqué dans ce que l’on croit être un service ou une aide mais qui est la pire des aides et des services.

Mais bien sûr, encore une fois, ce sont des aveugles qui guident des borgnes. C’est même pas le borgne qui guide l’aveugle dans ce cas-là. Et vous êtes exactement dans la même situation, aussi bien dans la sphère scientifique que dans la sphère politique, que dans la sphère économique, c’est normal tout est inversé dans ce monde. Comment voulez-vous que les choses aillent normalement ? Tout ne peut aller qu’à l’envers sauf la Vie mais pour ça, il faut s’extraire en conscience de tous ces pièges illusoires, non pas en refusant la vie encore une fois, on va pas revenir dessus.


Question : il n’y a plus d’astral donc l’illusion de ce mensonge ne peut plus se perpétuer…

Tout-à-fait. Sauf que comment vous mourez ? Comment vous vous couchez ? Comment vous vous levez ? Comment vous mourez, et nous vous l’avons toujours dit, conditionne ce que vous êtes. Si vous mourez dans la peur, quelle que soit la présence ou non de l’astral, vous serez libéré mais dans ce qui est nommé la 3D unifiée. Encore une fois c’est pas une punition. Les circonstances du départ ne sont pas vraiment les mêmes d’ailleurs selon que vous abordez votre départ dans les différentes étapes du Choc. (Ndr : les étapes du Choc de l’humanité décrites par Sri Aurobindo)

Et d’ailleurs l’Épée de Vérité et le Verbe devraient vous faire voir à vous-même que si vous le vivez, vous ne pourrez plus tricher, vous ne pourrez plus mentir, ni à vous ni à l’autre. Et ça va entraîner certaines prises de conscience un peu amères, je dirais. Mais c’est pas grave, ça fait partie du jeu de la vie. Y a pas à culpabiliser comme on dit, ni à chercher midi à 14h, il suffit de le voir, et une fois que c’est vu par contre, si vous êtes vraiment ce que vous dites et ce que vous vivez, vous ne pourrez plus continuer les mêmes choses bien sûr.


Question : pratiquer la Danse des 4 Éléments de Li Shen peut-il faire remonter l’Onde de Vie qui est bloquée au premier chakra ?

Oui bien sûr, à condition que tu lâches. Parce que je vous rappelle que les deux premiers chakras, c’est à la fois les énergies reptiliennes et à la fois tout ce qui est lié à la peur et à l’ego. Donc nécessairement, s’il a été perçu l’Onde de Vie mais qu’elle s’accumule au niveau des deux premiers chakras, ça veut dire je dirais, avec une expression imagée, qu’il y a une grosse partie à nettoyer. Mais encore une fois, c’est l’Intelligence de la Lumière qui le fait, c’est pas toi qui dis « je veux libérer mon premier chakra, mon deuxième chakra ou je veux voir ce qu’il y a dedans ». Par contre, si tu fais la Danse des Éléments, si tu pratiques aussi des tas d’autres techniques, bien sûr, liées à ta disparition, à ta dissolution, bien sûr que l’Onde de Vie remontera quoi qu’il se trouve au niveau de ces deux premiers chakras.

… Silence…


Question : en prenant soin de son corps, retarde-t-on la dissolution ?

Dans certaines circonstances, c’était le cas avant. Mais c’est plus du tout le cas parce que maintenant ce qui prédomine, nous l’avons dit, c’est pas du tout l’état de votre corps. Bien sûr que si vous avez un corps qui est parfaitement sain, dans des circonstances ordinaires, votre corps pourrait rester en vie et être relié à lui par la corde d’argent tout en étant libre d’aller explorer les dimensions unifiées.

En fait, c’est pas vous qui voulez pas mourir, c’est le corps qui est en trop bonne santé pour mourir, mais je vous rassure pour la plupart d’entre vous, avec ce que vous avez absorbé comme rayonnements, comme pesticides, comme anomalies au sein de ce monde, y a pas de problème pour faire mourir ce corps. Y a que ceux qui ont été vraiment très scrupuleux si je peux dire, mais encore c’était valable y a quelques années, plus maintenant, très scrupuleux sur leur corps et ce corps nourri par la Lumière Vibrale, pour des frères qui ont été éveillés ou libérés de leur vivant, quand le corps est parti pour une raison ou pour une autre, quand ils sont partis, ils se sont aperçus que leur corps ne voulait pas mourir alors que eux étaient déjà partis. Mais ces cas-là n’existent plus maintenant.

Mais je crois que certains d’entre vous sont très bien assaisonnés pour les Archontes aussi. Mais quelle importance ? À moins de considérer que votre corps est éternel et que vous ne croyez que ce que vous êtes, c'est-à-dire ce corps, ici en ce monde.


Question : que signifie « très bien assaisonné pour les Archontes » ?

C'est-à-dire prêt à être dégusté. Vous savez pas ce que ça veut dire assaisonner un poulet ? C’est exactement le même processus à une échelle industrielle planétaire. Et en plus, je ne plaisante pas du tout. Quel est l’intérêt si vous avez ascensionné, que voulez-vous faire d’un corps ? Et je vous rappelle que le Christ avait dit que c’est pas celui qui mange qui est gagnant, c’est celui qui est mangé.


Question : il a été dit qu’on allait retrouver nos charismes. Que sont ces charismes ?

C’est tout ce qui est appelé par un nom des Étoiles. Les charismes liés à ces vibrations, ce sont les potentiels spirituels qui ne seront plus à ce moment-là des pouvoirs spirituels mais qui sont connus. C’est la capacité à voir au-delà des limites du corps, c’est avoir des sens qui fonctionnent au-delà des sens ordinaires, corps ou pas corps, c’est l’accès à l’ultra-temporalité, c’est l’accès à la vision directe, la vision du cœur, c’est l’accès à la vibration de l’Amour dans sa continuité, c’est la capacité à communiquer avec nous, c’est ça les charismes spirituels.

Avec ou sans corps ?

J’ai pas compris ce que ça veut dire. Mais y en a qui sont obsédés par leur corps, pauvres petites choses.

Ce sont les corps qui ont ces charismes ou l’être qui reste après consumation du corps ?

Mais j’espère pour vous que vous avez déjà des charismes qui sont activés parce qu’en étant libéré ou éveillé, s’il n’y a aucun charisme, il faut se faire du souci. Donc c’est des charismes dans le corps tant que le corps est là et c’est des charismes sans le corps dès que le corps n’est plus là. Mais je vous rappelle que dans l’implication de cette dimension de 3D en cours de résolution et de dissolution et la dimension de la 5D, pas au-dessus, vous allez pouvoir vous parler, vous serrer dans les bras de la même façon puisque votre corps sera suffisamment éthérisé, si vous êtes encore vivant, autrement ce corps il aura brûlé.

Le Feu est le même pour tout le monde. Y a aucune exception, même chez ceux qui seront enterrés dans les sous-sols, même chez les êtres libérés, même chez ceux qui croient à rien, le Feu est exactement le même, y a pas plus de Feu à un moment donné pour ceux qui sont ouverts ou ceux qui sont fermés, c’est le même Feu. Simplement le Feu rencontre du carburant qui va l’alimenter, les peurs, les attachements et à ce moment-là, la matière ne résiste pas, elle disparaît, soit elle se sublime, elle s’éthérise et à ce moment-là, vous disparaissez purement et simplement du plan physique, il reste plus de corps. Il a transmuté, il s’est transsubstantié entièrement et ça s’appelle, ça avait été expliqué : « l’Ascension avec le corps ».

Mais qu’allez-vous faire d’un corps ? Peut-être certains en ont toujours besoin pour les 132 jours, d’autres parce qu’ils vont aller faire un petit coucou chez les Arcturiens parce qu’ils sont porteurs de mémoires et d’expériences qui sont importantes. Mais globalement, y a pas de raison d’avoir besoin d’un corps de 3D là où vous allez. Surtout aussi assaisonnés.

N’oubliez pas que tout ça c’est une scène de théâtre donc je vous décris du point de vue des observateurs, de vous-mêmes, c'est-à-dire nous, ce qui va se dérouler, à vous de savoir si vous voulez jouer le rôle de celui qui mange ou de celui qui est mangé. Et c’est là que vous verrez à quoi vous tenez encore.


Question : j’ai ressenti un percement très fort au niveau du point ER de la tête comme si elle était embrochée, et ça incorporait aussi le nez, puis pendant une douzaine d’heures je me suis sentie comme inversée au niveau de mes perceptions, je voyais tout à l’envers…

Qu’est-ce que ça veut dire voir tout à l’envers ?

Au lieu de voir les choses verticalement, je les voyais horizontalement.

Alors ça c’est très particulier. Ça correspond précisément à ce qui peut se produire dans certains états de conscience où il y a un basculement de la conscience à 90° et à ce moment-là, vous pénétrez dans un autre monde de 3D qui sont des réalités parallèles qui n’ont rien à voir avec la Terre mais auxquelles vous êtes aussi partie prenante, c’est le principe de l’hologramme. Ce sont des vies parasites je dirais, elles n’ont pas plus de réalité que ce que vous vivez ici. Mais ce qui est surprenant c’est que cela se soit passé en passant par le point ER et par le nez. Le nez, je te rappelle quand même que c’est le lieu de l’androgynat primordial, c’est le lieu où les polarités se fusionnent, c’est pas le moment où elles basculent à 90°.

Et donc là y a eu effectivement un basculement à 90° que tu décris parfaitement mais ce n’est pas physiologique. C’est vraisemblablement lié à des peurs inscrites ailleurs qui ont détourné le processus normal parce que l’activation du point ER, le déploiement des 4 quintessences élémentaires se traduit effectivement aussi par une résurgence de l’activation du 12ème corps sur le trajet de l’arête qui rejoint le point AL et donc le point ER. Donc il faut faire une révision là.

Donc je n’ai pas d’explication, si ce n’est peut-être ces peurs ou quelque chose qui a frotté à ce moment-là. Parce que l’activation du point ER et du 12ème corps ne conduit pas à ça, elle conduit à voir surtout la mémoire de vos vies passées, les visages qui défilent, mais certainement pas à une vision altérée à 90°.

D’ailleurs c’est une des techniques que vous allez découvrir, simplement en portant la conscience sur le point ER de la tête, et ensuite sur le 12ème corps. Vous allez sentir ce que tu as décrit et là à ce moment-là vont apparaître les visages de vos vies passées. Mais attention à ne pas exercer trop de curiosité, je vous rappelle que les vies passées appartiennent à l’illusion. Mais bon, y en a qui sont curieux encore.

C’était juste après avoir lu une canalisation d’Uriel.

Oui, mais ça veut pas dire que c’est Uriel ou la canalisation qui a déclenché ça. Tu décris le processus parfait et tu te retrouves dans quelque chose qui est imparfait, le processus Vibral est tout-à-fait réel. Si tu préfères, on a tourné l’allumage de la voiture, les bougies ont transmis le courant électrique et les pistons se sont mis à monter et descendre, mais là ils se sont pas mis à monter et à descendre, l’allumage s’est bien fait mais y a un piston qui a percé. Et quand je parle de révision, ça veut dire le plus souvent, c’est pas l’huile qu’il faut changer, c’est l’âme qu’il faut épurer parce que l’âme est véhiculée par le sang. Et là donc comme je disais c’est souvent des peurs, des résidus liés à des accroches ou ce que vous nommez je crois « des implants reptiliens » ou ton origine stellaire ou l’une de tes lignées qui est liée à ça et qui vient obliquer la Révélation. Ça vous le verrez surtout chez les êtres qui ont par exemple à la fois une lignée reptilienne et une origine reptilienne. Je dis pas que c’est ça pour toi, mais c’est une des hypothèses possibles.


Question : quelle est la finalité de la révélation dans les médias du processus d’extinction globale massive ?

D’abord, essayer de faire peur. Mais bien sûr, vous allez le remarquer : personne n’a peur. Parce que personne n’y croit, bien sûr. La désinformation a été telle dans l’histoire de l’humanité que tellement d’êtres humains voient cette désinformation mais n’en n’ont rien à faire et parmi les plus - comment vous dites - paranos de la désinformation, ils vont croire que c’est encore de la désinformation, bien sûr. Y a que ceux qui sont informés par leur vécu de ce processus final qui sautent de joie je pourrais dire. Mais bon, y a d’autres raisons bien antérieures à cette extinction de masse qui vous réjouiront, enfin c’est selon…

Donc le but était vraiment de délivrer une information qui est à la fois la vérité mais qui à la fois peut faire peur et qui à la fois n’est pas crue, c’est merveilleux. Ils sont de plus en plus machiavéliques mais c’est pas grave, on a l’habitude ; à chaque fin de monde qui est libéré, ils nous font la même chose. Ils sont, je ne dirais pas d’une créativité mais d’une imagination complètement déroutante. Mais là ça nous fait rire. Comme vous d’ailleurs.

Si vous voulez, c’est comme tout ce que vous voyez, ce qu’il se passe autour du soleil, vous voyez les vaisseaux qui rentrent dans les volcans et là ça peut pas être des illusions, c’est la vérité, c’est filmé par des webcams officielles, et bien sûr personne ne veut croire ou ne peut accepter qu’un vaisseau puisse rentrer dans un volcan. Mais d’ailleurs, l’ensemble des vaisseaux va rentrer dans votre cœur. Là aussi comment vous pouvez le comprendre avec votre cerveau, c’est pas possible.


Question : après la rencontre d’une personne, j’ai perdu la faculté de disparaître à volonté et je ressens comme un casque sur la tête qui me bloque. Cette personne avait prétendu que ma personnalité n’était plus là mais qu’il y avait plein de monde dans mon canal…

Oui ça c’est encore des magiciens de mauvais augure, comme d’habitude. Celui qui veut ramener tout à lui, à sa propre expérience et qui n’est pas capable de voir un être qui est libéré. C’est merveilleux. Maintenant ce n’est pas nécessairement lié à cette personne, mais même si c’est lié à cette personne c’est que c’était quelque chose de nécessaire ; l’Intelligence de la Lumière, elle œuvre aussi à ce niveau. Et peut-être qu’il y avait en toi des disparitions peut-être un peu trop intempestives, un peu trop importantes pour toi et qu’on avait besoin de toi ici, nous vous l’avons toujours dit.

Ceux qui disparaissent, tant mieux. Mais ceux qui ont disparu et qui disparaissent plus, c’est pas la peine de disparaître toutes les 5 minutes non plus. On a peut-être besoin de vous ici, dans l’Ici et Maintenant justement. Donc remercie, même si c’est quelque chose qui a été fait, ça devait être fait, il ne peut en être autrement. Pour tous ceux qui vivent la Libération, qui sont libérés, même si vous prenez une brique sur la tête, c’est qu’elle était justifiée, y a pas d’erreur. Jamais.

Et le but n’est pas de disparaître avant tout le monde tout le temps. Le but c’est d’avoir vécu au moins quelques fois la disparition pour comprendre ce qui se passe à ce moment-là. Mais c’est pas la répétition de la disparition qui va te donner encore plus de libération, c’est le fait d’être pleinement ici et de disparaître soit quand la Lumière le demande ou soit quand tu le décides. Mais si c’est pour décider de disparaître tout le temps à chaque occasion, heureusement que ce genre d’énergumène s’est trouvé sur ta route. Et bien sûr, j’espère bien qu’il y a plein de monde dans ton canal. Il y a l’univers tout entier.

Et tout de suite, tu peux voir que celui qui dit ça n’est qu’un orgueil spirituel parce qu’il a attiré ton attention en te disant « oh là là t’es pas enraciné, t’es pas là et en plus y a plein de monde donc t’es parasité. » ; mais c’est pas du parasitisme. La personne qui dit ça est, elle, inversée bien sûr.

D’ailleurs y a pas d’entités dans le canal, y a simplement des résonances vibratoires liées aux Présences qui sont dans le Canal Marial. Le canal médian : y a aucune entité, même les Archontes eux se plaquent en arrière du canal médian, ils ne pénètrent pas le canal. Il faut que ce soit des entités que je qualifierais, non Archontiques mais inversées sur le plan astral, ça serait plutôt des serviteurs des Archontes. Mais un Archonte ne va pas se souiller, d’après lui, en pénétrant dans le canal médian d’un humain quel qu’il soit. Il veut bien le diriger, le contrôler, mais y a une espèce de répulsion spontanée entre la peau d’un reptile et une peau humaine, vous savez, ça marche dans les deux sens. L’être humain, en général, a peur des serpents mais les Archontes aussi ont peur des humains. Il faut relativiser.

Je l’ai déjà dit, un être de Lumière ne pénètre pas par le canal, par le Canal Marial avant d’apparaître directement dans le cœur, c’est l’énergie qui s’active au niveau de la petite Couronne ou de la grande Couronne, mais y a pas de Présences là-dedans, et heureusement.

Donc ne vois pas les inconvénients de ce qu’il s’est passé parce que ça, c’est le point de vue de la personne mais vois plutôt l’utilité au niveau de ton Éternité de ce qui se déroule. Parce que tu peux pas revendiquer d’être transparente à un moment donné, et puis dans cette transparence une force sombre arriverait à s’arrêter au sein de cette transparence. Non c’est pas possible.


Question : en pratiquant les mouvements de Li Shen depuis le début, aboutit-on systématiquement à la combustion spontanée?

Oh non c’est plutôt rare, pour l’instant, ça c’est plutôt le grille-planète qui entraîne des combustions spontanées ou certains sols particuliers à l’heure actuelle qui sont très riches en fer ; ça vous concerne pas, c’est plutôt l’Amérique du Sud, c’est plutôt l’Asie, certains pays d’Asie ou d’Indonésie qui sont concernés par ces disparitions de masse que j’ai appelées des combustions transcendantales. Mais rassurez-vous, les Français vont y passer aussi.


Question : quand je me promène dans la nature à un endroit précis, il y a comme une odeur de métal, de fer, ou de métal brûlé.

Tu sais il y a quand même des minéraux qui sont dans certains sols qui peuvent sentir cela, surtout si c’est un lieu unique, c’est la composition chimique et les interactions chimiques du lieu. Il y a des odeurs mystiques bien sûr mais en général, ça sent pas le métal brûlé, hein. Alors soit c’est des odeurs nauséabondes de soufre et autres, ce que vous nommez les boules puantes, soit c’est des odeurs de parfums, de lys, de rose, et de différentes huiles ou d’encens éventuellement. Maintenant y a que toi qui peut savoir si c’est une odeur mystique ou une odeur concrète de ce monde.

Et ce genre d’odeur de métal brûlé, si c’est réellement du métal brûlé, c’est plutôt quand même de nature terrestre, c'est-à-dire au niveau de la structure des sols. Mais ça peut être aussi des odeurs mystiques mais à ce moment-là, je dirais que ce n’est pas une odeur mystique pure. En général ça sent plutôt le soufre quand c’est des mauvaises entités, ou le caca.

Y a qu’une odeur qui pourrait s’en rapprocher peut-être, avec certains odorats, c’est l’odeur du chou pourri, ça ça peut être une odeur mystique. Le chou ça sent déjà fort et quand il pourrit, ça peut sentir effectivement le métal brûlé.

A quoi correspondrait cette odeur si elle est réellement mystique ?

Cette odeur correspondrait, par exemple, à une rémanence du lieu, ça pourrait être une rémanence de violence, de mort violente, d’entités j’y crois pas trop, mais plutôt des circonstances locales liées à des stress, à des manifestations violentes qui se sont produites sur le lieu. Mais j’ai aucune certitude par rapport à ça bien sûr.


Question : est-il possible d’être dans un corps de chair et d’avoir une partie de sa conscience à l’œuvre dans sa prochaine demeure ?

Bien sûr. Bien sûr, vous êtes multi-localisés. On vous avait parlé à l’époque de délocalisation de la conscience qui vous a permis de vivre certains états. Aujourd’hui vous êtes multi-localisés, vous êtes à la fois cela, à la fois le corps d’Êtreté, à la fois sur votre origine stellaire, à la fois sur vos lignées, à la fois émergeant de la Source, à la fois la Source, et à la fois l’atome à l’autre bout de tous les univers.

Alors certains d’entre vous commencent à vivre certaines multi-localisations, déjà deux endroits ça fait bizarre mais ça va aller très vite. Vous allez vous apercevoir en quelque sorte que la seule chose qui est présente à cette terre, c’est la Vie et l’Amour et que ce que vous croyez être à travers ce corps d’expériences, des mémoires et tout... n’est qu’un fragment, un tout petit fragment de ce que vous êtes. Le problème c’est que ce petit fragment de ce que vous êtes a étouffé tout le reste au sein de ce petit fragment.

Donc bien sûr, ce sont des choses qui sont tout-à-fait possibles, et qui sont même tout-à-fait réalisables. Je peux très bien être en train de parler avec toi ici et en même temps être en train de soigner quelqu’un en Chine. Nous ne sommes pas limités par une dimension ou par une forme, même si nous avons été isolés, je vous le rappelle, dans une sphère, une bulle interdimensionnelle je dirais, pour mener à bien l’opération de Libération.

De la même façon que vous avez parfois l’impression de peut-être vivre des vies passées à travers des visages qui défilent ou des scènes particulières, il faut bien comprendre que même s’il y a des dates, cela ne se déroule pas dans le passé, ça se déroule dans le même instant. Et comme votre conscience est de moins en moins prisonnière de cette illusion, vous allez vous rendre compte effectivement que par exemple dans les dimensions intermédiaires, pas dans la Liberté hein, mais dans des dimensions intermédiaires, vous allez vous apercevoir que là, vous êtes dans un corps, que vous vivez une vie avec une femme, des enfants, une profession peut-être, et puis vous allez vous retrouver à basculer dans une autre dimension particulière de 3D, ou ailleurs, mais dans l’exemple de 3D c’est encore plus troublant, et vous allez vous retrouver dans un autre corps, une autre conscience, marié à une autre femme et avec d’autres enfants et dans un autre métier, qui se déroulent dans le même temps. Puisque tout est Un, vous voyez où je veux en venir. Tout ça ne sont que des fantasmes, c'est-à-dire tout ce qui se vit comme ça, comme bout fragmentaire. Comme les dimensions, qui sont réelles, qui sont des plans de manifestation et de création mais en définitive sont des expériences qui sont sous-tendues par l’Absolu.

Et donc, vous êtes à la fois tel Archange, tel autre Archange. Le problème au sein de ce monde, c’est qu’il ne faut pas s’identifier non plus à cela. Ceux qui veulent jouer des rôles vont être servis bientôt, ne vous inquiétez pas de ça. Mais ce que je veux dire aussi par là, c’est que il faut pas être attaché. Alors bien sûr il se passe des choses surprenantes, vous voyez des animaux apparaître, vous vous retrouvez dans des environnements qui n’ont rien à voir avec celui que vous connaissez. Alors vous allez appeler ça un rêve ou des symboles ou des images, mais c’est tout aussi réel que votre vie en ce monde mais vous n’en avez pas conscience.


Question : si l’on souhaite ne pas avoir de corps dans nos demeures futures, ce désir suffit-il ?

Oh, certainement pas. Certainement pas. C’est pas toi qui décides, c’est ce que tu es dans l’Éternité. Soit tu rejoins ce point que tu es dans l’Éternité, et à ce moment-là, y a plus aucune raison de vivre dans un corps carboné sauf si t’as envie de t’amuser, mais tu peux disparaître de ce corps carboné à volonté. Certains d’entre vous ont besoin de sable chaud, d’autres ont besoin de replonger dans l’océan de Sirius, d’autres ont besoin de voler dans les airs d’Altaïr et d’autres ont besoin de la matière tout en étant libérés.

Mais certains prennent leurs besoins pour des réalités donc c’est pas ce que vous pensez aujourd’hui, c’est plus, je dirais, ce que vous vivez aujourd’hui qui signe, je dirais, votre espèce de devenir, votre Assignation Vibrale, plus que de dire « je ne veux pas avoir de corps carboné ». Parce que tu peux avoir tous les corps carbonés que tu veux dans les mondes libres.


Question : à quoi correspond l’immense tache solaire qui se trouve actuellement sur le soleil et qu’induit-elle pour la terre ?

Eh bien c’est une tache solaire. Comment ça, ce que ça induit ? C’est un rayonnement solaire majoré. Comme toutes les taches solaires quand elles explosent. C’est un afflux de Lumière Vibrale ou de rayonnement de l’Ultraviolet, ou de radiation de l’Esprit Saint puisque ça vient du soleil. Mais ça peut venir aussi de derrière le soleil quand il y a particulièrement ce qui est appelé un alignement galactique avec le centre de toutes les galaxies, c'est-à-dire Alcyone, ce qui est le cas dans ces jours présents. Y a le centre galactique, il y a une planète, le soleil, une planète et la terre tout au bout qui encaisse tout ça.

Nous avons atteint l’heure de notre départ.

C’est parfait. C’est vous qui partez ou c’est moi ?...

Alors, je vais vous transmettre toutes mes bénédictions et je reviendrai, si l’occasion se présente bien sûr parce que la priorité, vous l’avez vécue, c’est le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil en croisement vibratoire. Vous allez voir la graduation qui va se produire durant ces trois interventions.

Quant à moi, je vous transmets toutes mes bénédictions. Je vous dis : bon soleil, bon bain, bonne combustion selon ce que vous êtes. À bientôt.



* * * 




DANS LE FEU DE L’AMOUR

O.M. AÏVANHOV

Échangeons et Communions



Eh bien chers amis, je suis ravi de vous retrouver et de partager avec vous un moment d’échanges et de communion, bien sûr. Veuillez daigner accepter toutes mes bénédictions, en le Cœur du Cœur et de Cœur en Cœur entre chacun de nous, dans le silence quelques instants.

… Communion….

Nous allons pouvoir maintenant échanger sur ce que vous avez à poser comme questions ou comme choses à débattre et à découvrir peut-être. Je vous écoute...


Question : pendant les 3 jours, si je suis en stase et que mes proches n’y sont pas, quel va être leur comportement vis-à-vis de moi ?

Mais, nous n’avons jamais dit qu’il y aurait des êtres humains en stase en totalité bien sûr. Mais ceux qui ne seront pas en stase ne seront pas vraiment bien vaillants. Et de toute façon, si vous êtes en stase, vous êtes en 5D.

Donc votre corps de chair n’a pas la même visibilité que dans les conditions normales, surtout pour ceux qui résisteront à la stase, qui seront en proie à toute autre chose que, je dirais, le mental ordinaire de leur vie habituelle. Plus les êtres seront réveillés, plus ils seront, je dirais, en opposition farouche à la Lumière et, pour ceux qui sont complètement en stase, qu’ils soient déjà libérés d’un corps, c’est-à-dire : être ascensionnés directement dans l’Absolu ou qui passeront par des évacuations sans le corps n’ont pas à se soucier de leurs corps, même par rapport aux proches. Les proches ne vous verront pas et ceux qui seront suffisamment en contradiction par rapport à la Vérité de la Lumière ne seront pas en état de vous apporter ou de vous nuire en quelque manière que ce soit, quoi que ce soit.

Comme dirait Bidi, y en a qui ont l’air de tenir encore à leur sac de viande.


Question : les Nephilim, qui sont-ils et quel sera leur rôle ?

Il n'a jamais été dit que les Nephilim revenaient sur Terre et qu’ils auraient un rôle. Les Nephilim sont les Êtres de Feu qui ont sculpté les Cercles de Feu, avant de partir sur leur demeure d’origine et sur leur dimension d’origine.

Bien sûr, il y a eu des amalgames de faits dans certains écrits qui, volontairement, ont fait passer les Nephilim pour des mauvais anges. Mais y a pas d’autres mauvais anges que Yaldébaoth et ses cohortes d’anges chutés, déviés et les Archontes qui les accompagnent. C’est tout. Y a les hybrides Annunakis bien sûr et c’est tout. Le reste appartient, je dirais à l’histoire, mais les Nephilim n’ont aucun intérêt à revenir sur une terre de 3D même pour la libérer. Ils ont fait le serment de revenir mais une fois que la Lumière aura parachevé son œuvre pour toutes les consciences comme pour la Terre.

… Silence…

Ne disparaissez pas tous en même temps, sans ça je vais rester tout seul ici…


Question : depuis hier, mon cœur bat anormalement, est-ce lié aux canalisations qui ont été faites depuis quelques jours ?

Bien sûr. Le rythme cardiaque change. Quand vous rencontrez quelque chose d’agréable, vous avez un sursaut au cœur ou quand vous avez peur aussi bien sûr. Là, la Lumière Vibrale, je vous rappelle qu’elle passe, aussi dorénavant, pas seulement par les circuits que nous avions évoqués mais partout. Elle se condense préférentiellement, vous le savez, sur les Portes, sur les Étoiles. Or, vous savez que les Portes AL et Unité sont en connexion directe avec l’âme et l’Esprit et que cette âme et cet Esprit ont des résonances et des logements, si je puis dire, virtuels au niveau d’une partie du cœur où se situe très précisément le départ de l’influx nerveux. Donc, c’est tout à fait normal.

Mais je vous rappelle que pour ascensionner au moment collectif, le cœur devra bien s’arrêter, non ? Alors. N’oubliez pas que, peut-être pas en Occident, mais des frères et des sœurs vont commencer à disparaître tout simplement. Ils seront ascensionnés avec ou sans le corps. Mais même avec le corps, le passage final d’une dimension à une autre s’accompagne, je dirais, d’une espèce de sursaut du cœur, des irrégularités du cœur importantes mais qui ne sont pas à proprement parler une tachycardie. C’est un sursaut avec peut-être la perception de battements anormaux. Alors bien sûr s’il existe des anomalies préexistantes, ça peut sembler anormal bien sûr. Mais il n’y a aucune inquiétude à avoir quand vous percevez ce genre de choses. C’est comme si vous me disiez : comme je m’endors et je disparais maintenant, quand vous parlez ou n’importe quand, je vais aller voir si j’ai pas la maladie du sommeil. C’est exactement la même chose.


Question : est-ce que le mantra bouddhiste « Om Mani Padme Hum » est toujours d’actualité par rapport à la libération des êtres ?

Je ne sais pas où vous avez entendu que quelque mantra que ce soit procurait la libération des êtres, quel que soit le mantra. Un mantra peut élever les vibrations, mais croire que la libération va venir d’un mantra ou d’un rosaire, ou d’un japa mala ou d’un chapelet que vous allez réciter, c’est juste pour entraîner une sidération de la conscience ordinaire. Mais ça a jamais libéré personne, ça se saurait. Sans ça, n’importe qui chanterait Mani Padme Hum et serait libéré ? La libération, c’est le sacrifice. C’est tout.

Bien sûr qu’il existe des mantras, il existe des bénédictions, par exemple archangéliques, avec des mantras que vous avez prononcés peut-être. Là, c’est une montée vibratoire. Bien sûr que la montée vibratoire c’est agréable. Ça a même été indispensable pour beaucoup d’entre vous durant toutes ces années parce que la conscience était vibration bien sûr. Mais aucune conscience, aucun mantra, aucune forme ne peut vous libérer parce que vous êtes déjà libres. Il y a déjà juste à le reconnaître. La Libération ne dépend d’aucun être, d’aucune conscience.

Et je dirais même que vous ne pouvez pas libérer quoi que ce soit parce que vouloir être libéré, c’est déjà considérer qu’on n’est pas libre. Mais vous êtes libre en vous. Bien sûr que ce monde n’est pas libre, mais vous, vous êtes la Liberté au-delà même de toutes les fonctions d’ancreurs et de semeurs de Lumière. Vous ne pouvez pas mettre une distance avec quelque chose qui est déjà là et qui a toujours été là. Simplement le rêve collectif a fait que vous avez tous adhéré, contraints et forcés, à une illusion collective où s’entrechoquaient les pensées, les émotions des uns et des autres, qui ont abouti à l’apparition de quelque chose qui n’existe jamais au sein des mondes libres, c’est-à-dire les notions de bien et de mal, de personne, d’identification à ces illusions.

Si vous voulez faire des mantras, faites plutôt des mantras quels qu’ils soient - j’en connais pas nécessairement au niveau de toutes les traditions ou de toutes les philosophies - mais faites un mantra qui va vous permettre, si vous voulez, de ne rien demander, mais d’affirmer la Vérité de votre Être, qu’elle se révèle enfin parce qu’elle a toujours été là.

Mais vous pouvez toujours vous faire du bien avec le "Om Mani Padme Hum", mais jamais ce mantra comme tout autre mantra ne changera quoi que ce soit si l’âme est présente. Elle va améliorer bien sûr, elle peut améliorer certaines choses.


Question : que sont devenus Padre Pio et St François d’Assise ? Ont-ils un rôle et peut-on leur demander de l’aide ?

Mais tu peux demander de l’aide à toute conscience, passée, présente et future. Mais je répète ce que j’ai dit précédemment avant de te dire ce qu’ils sont devenus. Oublie la notion de demande. Tu es dans la co-création consciente. Alors ne mets pas une distance là non plus. Tu peux appeler Padre Pio, non pas comme un appel à lui mais c’est toi qui monte à lui. Alors peu importe en ultra-temporalité si c’est, je dirais, l’énergie, la vibralité de Padre Pio quand il était incarné ou Padre Pio ce qu’il est devenu. Maintenant tu me demandes par rapport à Saint François d’Assise, mais Padre Pio était Saint François d’Assise et Padre Pio maintenant est ce que vous nommez, de votre point de vue, une sphère planétaire mais il est bien sûr Absolu aussi.

Je dirais qu’il n’y a plus aucune limite. Ça vous a été énoncé, je dirais, de différentes façons durant trois jours par l’Esprit du Soleil et le Chœur des Anges et vous verrez quand vous écouterez attentivement ce que vous lisez ou les Vibrations qui sont émises, vous verrez qu’il y a une progression sur ces trois jours, sur ces trois séquences si vous préférez qui, comme par hasard, est en résonance directe avec ce qui a été nommé depuis de nombreux prophètes et même par nous « les trois jours ». C’est une préparation Vibrale.

Tout ça pour dire que Padre Pio et Saint François d’Assise, la Conscience, l’Énergie, la Présence de ces êtres se passent dans une autre dimension. Donc elle n’est pas tributaire de tes dimensions à toi, sauf si tu crées une distance par rapport à eux, ce que j’exprimais par rapport à la notion de demande.

La co-création consciente n’est pas une demande différée dans le temps en fonction des karmas et de la possibilité d’établir un contact. La co-création consciente, c’est l’immédiateté de la manifestation.

… Silence…

Ça disparaît de plus en plus…


Question : j’ai senti à plusieurs reprises mes chevilles comme encerclées. Est-ce toujours d’actualité cette situation-là ?

En tout cas, pour toi oui. Y en a qui voudraient filer comme des malins. Vous êtes Libres mais certains d’entre vous ne se rappellent pas complètement, non pas la libération puisqu’ils sont Libres, mais la teneur du Serment et de la Promesse que vous vous étiez fait à vous-même aussi. Donc, il faut attendre encore la fin du film.

Faut aller jusqu’aux 3 jours obligatoirement ?

Non, j’ai dit qu’il y avait des êtres qui disparaissaient. Mais si toi tu n’as pas disparu et si chacun de vous disparaît seulement quand vous m’écoutez ou vous nous écoutez et que vous revenez après, c’est que vous n’avez pas disparu de ce monde pour l’instant, même si vous êtes Libres. Ça concerne pas, pour l’instant, cette partie du monde. Les peuples qui disparaissent sont liés à des vocations ou des fonctions particulières ou alors c’est en relation avec des événements précis au niveau géographique qui nécessitent, je dirais, une disparition préalable. Vous serez de toute façon à l’endroit qu’il faut vous savez. Mais si là où vous êtes actuellement - il doit plus y avoir d’endroit, c’est-à-dire qu’il y a plus que de l’eau - je sais pas comment vous allez faire pour passer les trois jours, n’est-ce-pas ? Donc, ces êtres-là disparaissent, oui bien sûr.

Je précise puisque nous parlons des trois jours. Vous savez déjà depuis un moment que tout est possible à chaque instant, absolument tout. Mais ne vous mettez pas à attendre cet événement. Profitez de vivre ce que la Lumière vous fait vivre. Désintéressez-vous de votre scénario personnel à venir. Occupez-vous du scénario de la Lumière dans l’Instant Présent, de plus en plus parce que toutes les réponses elles sont là, elles sont pas ailleurs.


Question : pouvez-vous, s’il vous plaît, développer sur la dernière lune de la tétrade de fin septembre ?

La tétrade de quoi ? De quoi vous parlez ?

De la dernière lune rouge de septembre.

Ah, ça fait partie de certaines prophéties qui sont connues dans la tradition kabbalistique. Oui, c’est un événement astronomique comme d’autres. Mais vous savez, tous les ans en septembre y a la Saint-Michel et si vous percevez les atmosphères vibratoires, vous pouvez dire et observer d’ailleurs que la période qui correspond au mois de septembre est toujours la période où il est susceptible d’arriver quelque chose d’important. Oui, bien sûr, parce que c’est des boucles. Vous avez déjà l’orbite de la Terre, l’orbite de ce qui arrive. Vous avez aussi cette notion de répétition. Donc vous sentez des périodes, si je peux dire, et chaque année c’est comme ça depuis plusieurs années. Simplement que là, y a concordance entre beaucoup de choses, qui nous ont fait dire - par exemple l’année dernière, en fin d’année - nous avions parlé d’Assignation Vibrale ou d’Appel. Et là maintenant, nous vous parlons surtout, même plus du déploiement du corps de Lumière et d’Êtreté sur lequel vous pouvez vous appuyer dans ses structures, sa constitution, ses déploiements élémentaires mais nous insistons beaucoup sur le vécu de ce que la vie vous propose et tout cela pour vous proposer à ce que la vie proposera à tout être humain à tout moment, quand Marie le voudra, quand la Terre l’aura décidé, quand les circonstances seront réunies pour actualiser tout ce qui est déjà réalisé sur les plans subtils, sur les lignes, je dirais, ultra-temporelles de l’Éternité.

Donc, ça peut être maintenant. Vous savez aussi, puisque je l’ai dit et je le répète, qu’il y a maximum une année entre la première Étoile et la deuxième Étoile. Mais de la même façon qu’il y avait un réservoir de première étoile (de comètes), de la même façon la deuxième étoile peut être aussi bien Hercobulus qu’un autre événement planétaire, visible depuis la Terre dans sa totalité. Donc, vous voyez cet événement, il peut être un ou un autre. Ça change rien à la signification par rapport à l’Appel de Marie et par rapport aux temps finaux de cette dimension, mais non pas du monde bien sûr, la fin de ce monde.

Donc, ça peut être n’importe quand, vous l’avez compris, avec une période privilégiée, si vous aimez les termes scientifiques, statistiques, je dirais, effectivement durant cette période de septembre correspondant par ailleurs à la Saint-Michel, à toutes les fêtes religieuses, à certaines fêtes religieuses qui, comme par hasard cette année sont toutes regroupées. Mais ça s’est déjà produit je crois durant l’année 2011, ayant fait évoquer à certains une date au mois d’octobre, correspondant à la cessation de la troisième dimension. Vous avez pu voir que la troisième dimension elle est toujours là. Il ne s’agit pas d’un retard. Il ne s’agit pas d’une erreur. Il ne s’agit pas de quelque chose qui a été retardé. Il s’agit simplement, comme nous l’avons toujours dit, d’un processus intérieur qui, si il est présent chez plus de frères et de sœurs, permettra comme toujours d’anéantir en quelque sorte les scénarios les plus détestables, non pas par rapport à la Libération qui est acquise mais par rapport à ce qui génèrerait de la souffrance qui, je vous le rappelle, est un moteur pour ces méchants garçons.


Question : après vous avoir écouté, quelqu’un m’a posé une question et je lui ai répondu avec votre voix et avec votre accent et les paroles que je lui ai dites, c’est pas moi qui les pensais, est-ce que c’était vous qui parliez ?

Qui peut oser parler avec ma voix si ce n’est pas moi, bien sûr ? Alors, ce que je veux dire par là, et ça a été dit, c’est que l’Intelligence de la Lumière vous laisserait chacun votre tour laisser parler l’Intelligence de la Lumière. Même si vous n’êtes pas channel, même si vous n’êtes pas médium, même si vous n’êtes pas en communication habituellement. À un moment donné, la pression de la Lumière devient telle que ce qui va sortir bien sûr n’est pas issu de votre cerveau, même si les mots y sont formés. Il est pas issu de votre limitation, de votre personne. Ça peut être directement votre cœur qui parle par l’Intelligence de la Lumière et à ce moment-là ça s’appelle un Satsang, parce que ce qui parle n’est pas la personne, même si la personne est toujours là.

Donc, bien sûr ces moments de communication vont vous devenir de plus en plus évidents, que ce soit avec les Elfes, que ce soit avec l’Appel de Marie, individuel, qui se reproduit à l’heure actuelle pour beaucoup de frères et sœurs ou encore par un contact par le Canal Marial ou par le Cœur, avec un Elfe, avec l'un d’entre nous et même parfois vous allez faire un processus de délocalisation de conscience, comme une espèce de walk-in bidirectionnel où je vais prendre votre corps et vous allez aussi vous retrouver en conscience, soit dans le corps d’Êtreté, soit en Conscience Pure ailleurs que là où vous êtes. Et c’est des processus où de la même façon que nous vous avions dit qu’il y avait des déchirures de la matrice à travers des bugs par rapport aux répétitions de choses, par rapport à des voix qui apparaissent quand vous parlez à quelqu’un d’autre en vous dans des appareillages. La matrice se fissure de partout, vous le savez et ça donne des manifestations de Lumière de plus en plus tangibles dans vos vies.

Tout ça fait aussi partie de voir quand c’est vous en tant que personne, en tant qu’histoire qui s’exprime donc quand c’est le mental qui intervient, non dans un sens péjoratif mais pour bien voir d’où vient ce qui émane. Et puis des moments où le mental n’y sera strictement pour rien, que ce soit l’Intelligence de la Lumière, que ce soient des mots qui sortent comme ça et qui sont les mots justes par rapport à une situation ou à un frère, à une sœur mais auquel vous ne pensiez pas, ou une entité de Lumière s’exprime au travers de vous, soit en passant par le Canal Marial par un adombrement, soit directement dans le Cœur.

Ça sera toujours la Lumière ou une entité dépendant d’elle ?

Ah oui, à condition bien sûr que vos structures Vibrales soient ouvertes. À condition bien sûr que vous n’ayez pas fait des tournicoti-tournicota trop exagérés entre l’ego et le Soi. Bien sûr qu’il y a des petits malins. Mais vous avez maintenant la capacité, si ça se produit, pour ne pas être trompés. C’est très simple : soit vous êtes en paix après, soit vous ne l’êtes pas, quelle que soit la surprise. Soit vous êtes nourri soit on se nourrit de vous. Nous, nous vous nourrissons, nous ne nourrissons pas de vos vibrations bien sûr. Chose que font bien sûr les Archontes, chose que font les Petits-Gris, chose que font les entités astrales résiduelles ou les démons intra-terrestres qui sont évacués maintenant de leurs cachettes.


Question : depuis à peu près deux ans j’ai des périodes où je ne sais pas si je suis en train de rêver ou si je vis cette réalité ? Et ça m’arrive très souvent.

Ça correspond à la prise de conscience que ce monde est effectivement un rêve, une illusion comme nous disons. Certains chamans et certains peuples originels natifs de la Terre vous parlent, si vous voulez, de rêve. Le monde est un rêve, bien sûr qu’il est un rêve. Quand tu te réveilles, tu vois le rêve pour ce qu’il est, quelque chose qui n’a aucune consistance et qui résulte d’un hypnotisme collectif et qui a la particularité bien sûr qu’il ne peut pas être détruit par quelque combat que ce soit contre lui. Sans ça il se régénère, pour chacun comme pour l’ensemble de la Terre. Mais ça c’est plus possible de se régénérer pour l’ensemble de la Terre depuis que la principale force de prédation a été éloignée très loin de ce système solaire.


Question : pendant les canalisations, soit je ressentais des vibrations, soit je disparaissais et maintenant j’ai plutôt le sentiment que les choses me viennent avec de plus en plus de difficultés, un temps plus long.

Quelles choses ?

Le contenu des canalisations m’apparaît avec un temps de latence.

Oui, parce que quand tu parles de contenu, tu parles de quoi ? Des mots que j’emploie et ou de la vibration qui accompagne ?

Les mots.

Oui, bien sûr, parce que vous n’êtes plus disponibles pour les mots. Vous êtes disponibles pour la disparition. La disparition est au-delà de la vibration. La vibration peut conduire à la disparition ou pas donc les mots, la compréhension rationnelle de ce que nous disons, elle intervient après. L’important n’est pas je vous rappelle que ce que nous échangeons, n’est pas à proprement parler un enseignement mais plutôt un vécu de certains choses et le plus important c’est l’aspect Vibral. Bien sûr qu’y a un contenu logique qui correspond à ce que vous vivez. Mais bien sûr que ce qui passe est bien plus important que cela et c’est directement relié à la Présence en vous, dans notre rencontre et en vous, du Chœur des Anges et de l’Esprit du Soleil. C’est ce qui sonne cette densité de Lumière où finalement vous avez l’impression, soit de rien comprendre, avec un retard, soit de disparaître, soit de palpiter, soit de vibrer encore. Mais le plus sage effectivement - et d’ailleurs le plus logique, c’est même pas le plus sage - c’est la disparition pure et simple. Y a aucune anomalie. Certains restent là, on leur met des petits bracelets aux chevilles et une partie d’eux part ou n’arrive plus à partir, d’autres partent plus facilement, à volonté. Y a beaucoup de possibilités différentes.

… Silence…

Est-ce que tout le monde a disparu ?


Question : quelle est la différence entre le fait de partir maintenant ou d’attendre les trois jours ?

Mais c’est pas pour vous, c’est pour les autres que vous restez. Imaginez, j’ai déjà un peu expliqué ça. Imaginez que vous, vous soyez parfaitement libéré vivant et que vous ayez, pour des raisons x ou y, femme, enfants, petits-enfants, situation, peu importe, quelque chose à faire en ce monde mais ce quelque chose à faire en ce monde ne vous concerne pas. Vous, vous êtes libéré. Mais ceux qui sont accrochés à vous, ça serait peut-être bien de les aider, non pas par des mots, mais par votre présence. Ça les aidera certainement le moment venu, eux aussi, à couper les attachements, les liens, les souffrances beaucoup plus rapidement. Donc, ne pensez pas à vous. Là c’est aussi le sens du service. Vous avez l’Éternité après. Et vous participez de cette manière à l’élévation des consciences de l’ensemble de la Terre et vous favorisez à votre manière l’arrivée de ce fameux moment. Donc, ne rechignez pas. Faites tout cela avec joie, avec plaisir. La vie, rappelez-vous, vous met très précisément là où vous devez être. Et si vous êtes encore là et pas ailleurs, c’est qu’y a quelque chose à faire. Pas pour vous, mais dans le service à l’autre. Parce que votre présence va peut-être aider, sans justification, sans explication à résoudre encore les choses qui sont accrochées à vous, même si vous n’êtes pas accroché à elles. Bien sûr qu’elles ne peuvent pas s’accrocher à vous et vous gêner vous, parce que vous êtes peut-être libéré, mais celui qui est accroché à l’autre bout, ça risque pas de l’améliorer si vous n’êtes plus là. Les conditions seront différentes quand ça concernera la collectivité bien sûr. Et c’est pour ça que certains ont, par moments encore, des menottes aux chevilles, et que d’autres ont encore une disparition des visions des choses qui leur faisaient très plaisir. L’Intelligence de la Lumière vous met exactement ce qu’il faut pour vous dans ces circonstances, mais pas pour vous, pour tout le reste qui aussi est encore dans l’illusion. Vous voyez la différence ?

… Silence…

Je crois que vous avez très sommeil, n’est-ce-pas ?


Question : dans l’entourage social, on voit beaucoup de personnes qui disparaissent par des AVC, est-ce accidentel ou en quelque sorte ça fait partie du processus de libération pour ces personnes ?

Les deux à la fois, bien sûr. Les processus de libération peuvent se faire d’innombrables façons même avant l’événement collectif puisque de tout façon chaque frère et chaque sœur qui décède est dorénavant libéré, avec des circonstances différentes, j’en avais parlé le mois dernier, nous n’allons pas revenir dessus. Mais bien évidemment, ces disparitions correspondent à quelque chose. Mais bien sûr, vous avez aussi des êtres qui disparaissent de façon tout à fait naturelle et indépendamment de l’action directe de l’Ascension, mais une fois qu’ils sont morts qu’est-ce qu’ils font ? Soit ils sont mis en stase soit ils sont libérés.


Question : les enfants qui sont nés récemment ont-ils ou pas un lien karmique avec leurs parents ?

Tout peut exister. Dans les cas courants, oui. Mais vous avez aussi des êtres, comme je l’ai déjà dit, qui viennent assister au spectacle, qui n’ont rien à voir avec la falsification de la Terre en aucune manière et qui prennent un corps de chair pour vivre le processus de la libération. Rassurez-vous, y a pas de marché noir pour vendre des places.

Vous voyez bien d’ailleurs que vous êtes en train de disparaitre de la même façon que les animaux disparaissent de partout, les insectes, la terre aussi elle disparaît, elle fait des trous, les volcans qui évacuent leur surplus de pression et d’enfermement. Et même au niveau humain, sans parler de ces événements-là, vous vous rendez bien compte, en tout cas dans ce pays comme dans toute l’Europe et dans toutes les parties occidentales, que ce que vous appeliez simplement l’humanisme au sens le plus noble : l’intérêt porté à l’autre, le repas qui est mis et prêt pour le vagabond ou le voyageur, les gens qui s’intéressaient aux autres. Vous avez tellement été déviés d’une manière générale par la survie, par le fait de gagner sa vie, par le fait qu’on vous prenne tout votre argent, tout ça c’est de l’esclavage. Et l’esclavage ça prend du temps. Ça empêche de penser à la liberté, à la libération, parce que dans la survie y a la peur de la mort aussi, y a la peur de manquer.

Donc, vous voyez, les forces dites illuminées ne sont que des forces démoniaques qui ont totalement inversé les principes qu’ils énoncent, surtout en France : « Liberté, Égalité, Fraternité ». Vous voyez bien que plus personne n’est libre. Vous voyez bien qu’il n’y a plus aucune fraternité et vous voyez bien qu’il n’y a plus aucune égalité. Mais ça c’est l’humour noir des Archontes. On vous met en devise exactement l’inverse de ce que vous vivez. C’est une manipulation des consciences, une manipulation des mots, une manipulation de sens des mots, une manipulation de la vibration des mots.
Vous savez très bien, un autre exemple qu’on avait dit y a des années je crois : on parle de l’Organisation des Nations Unies. En France, ça fait trois lettres parce que si on mettait les lettres anglaises vous verriez « United Nations : UN ».

Vous voyez, ils appellent ça la loi de Un. C’est vraiment le côté narquois parfois de certaines forces qui vous font prendre des vessies pour des lanternes parce que plus elles vous trompent avec les mots, avec les concepts et avec les idées spirituelles, plus ça les nourrit. Je dirais par ailleurs que vous n’êtes pas seulement leur nourriture émotionnelle ou carnée, vous êtes aussi leur plaisir de miser sur les choses, un peu comme certains d’entre vous misent sur les chevaux ou sur des numéros. Mais c’est vous l’objet de la mise. C’est comme si vous faisiez des expériences sur des rats de laboratoire pour observer son comportement. Mais là en l’occurrence, ils vous ont considérés tous, ils nous ont considérés tous comme des rats de laboratoire. Et encore le rat, lui, dans son laboratoire, il travaille pas, on lui donne à manger. Vous, vous êtes obligés de travailler pour avoir à manger et un toit et une assurance et une voiture et des vêtements et des cadeaux.

Cela avait été dit il y a très longtemps par Marie : dès que l’argent porte un intérêt, le monde devient luciférien et satanique. C’est l’essence même du principe de l’usure qui a quand même été créé, je vous le signale, par la kabbale. Les Égyptiens ne connaissaient pas l’usure, ni le prêt. Voyez que c’est une règle constante, en tout cas pour beaucoup de peuples sur la Terre. C’est donner de la valeur à quelque chose qui n’est qu’un objet de circulation, de paiement et d’échange. C’est ce que vous appelez la finance, mais on va pas revenir là-dessus parce que tout ça est déjà ultra-carbonisé, avant même le grille-planète.

… Silence…

Je vous rappelle que depuis le début de cette année, dans toutes les périodes de Silence, l’Esprit du Soleil quand il est arrivé et la Lumière Vibrale et le Chœur des Anges plus récemment, prenaient place dans ce Silence. Et donc, c’est normal que plus on avance dans le temps qui passe et plus il y a des espaces de Silence, plus vous disparaissez ou plus on vous met des « chevilles » pour pas que vous disparaissiez.

… Silence…

Je vois que vous avez l’air rassasié...


Question : en parlant de la fin des temps, dans les Écritures, Jésus dit qu’il enverra ses Anges pour rassembler les Élus aux quatre coins de la Terre, mais il ajoute : certains seront dans les champs, deux seront en train de dormir, l’un sera pris, l’autre sera laissé, deux femmes seront là, une sera prise, une sera laissée, qui sont ceux qui sont laissés ? Qu’est-ce qu’ils deviennent ?

Mais ceux qui auront à vivre les 132 jours ! C’est le sens, il voulait dire champ parce qu’à cette époque, on parlait de champ mais ça sera aussi bien dans les maisons que dans les métros, que sur un voilier. Toute la Terre est libérée mais in fine, après les 132 jours, pas avant.

Mais certains sont prélevés de la surface de cette dimension pour aller ailleurs ou ils se prélèvent eux-mêmes s’ils sont capables de se libérer au moment des trois jours.


Question : certains d’entre nous auront-ils quelque chose de spécial à faire pendant ces 132 jours, ceux qui resteront pendant les 132 jours ?


Oui, 132 jours c’est une grande fête. C’est pas un travail ni une occupation ni une besogne. C’est simplement expérimenter et vivre l’Amour. Ne vous attendez pas à aller à l’école, on va simplement échanger les uns avec les autres. Bien sûr, y en a certains qui seront pris à part, ceux qui ont joué au tournicoti-tournicota parce qu’ils ont signé un beau contrat, donc faut qu’on leur explique. Rappelez-vous ce qui avait été dit : la Lumière ne ment jamais mais elle est équivoque pour celui qui n’est pas Lumière totalement.


Question : pourquoi le nom de la « matrice christique » ?

Une matrice est un modèle de forme, un moule si vous voulez. Nous avons gardé ce mot « matrice christique » parce qu’elle signifie la forme de perfection du corps d’Êtreté. Une matrice christique, on peut dire, sans rentrer dans les détails techniques, que c’est la constitution du corps d’Êtreté qui, je vous le rappelle, est identique pour tout le monde dans sa structure, et non pas dans sa manifestation, selon les dimensions, et en plus, y a bien évidemment dans ce corps Christique, cette matrice d’Êtreté, si vous préférez. Ce que nous avons nommé la matrice christique, c’est le corps d’Êtreté, mais avec une résonance particulière qui correspond aux conditions de ce monde mais c’est le Christ si vous voulez sauf que la matrice christique, c’est le moule. C’est le point de départ, si vous préférez, sur lequel s’agence votre corps d’Êtreté et donc la totalité des nouvelles vies au sein des nouvelles dimensions.

L’Esprit du Soleil, c’est le Christ, moins la forme. C’est une forme d’intelligence, mais qui n’est pas une intelligence supportée par une conscience mais je dirais par l’ordre des choses au sein de la Lumière.

Vous n’avez pas d’autres questions ?


Question : on a parlé de météorites qui devaient tomber fin septembre. Est-ce qu’on peut parler de ça, développer ?

Je ne suis pas sûr d’avoir à détailler certaines de ces choses. Je vous rappelle simplement que Mikaël lui-même a parlé de petits jolis cailloux qui allaient arriver sur la Terre, il me semble. Bien sûr, si vous êtes observateur ou si vous êtes curieux de ce qui se produit sur terre et ciel la nuit, c’est pas nécessairement en septembre. Ça a commencé déjà depuis plusieurs mois. Le ballet des cieux est quotidien, les météorites, les boules de feu que vous aviez avant, c’étaient certaines périodes et en dehors des météorites particulières liées à certains essaims qui se voyaient dans le ciel, vous voyez bien qu’y a de plus en plus de bolides qui se voient, qui sont répertoriés.

Vous passiez, indépendamment des périodes particulières comme le mois d’août de ce côté-ci en Europe, vous aviez des météorites qui tombaient à la cadence de plusieurs dizaines par nuit mais certaines nuits parfaitement connues, quand l’orbite de la Terre traversait l’orbite de ces restes météoritiques. Par contre, ce qui se passe maintenant par moments, c’est le nombre faramineux de météorites qui deviennent visibles et de plus en plus gros. Donc, oui bien sûr, les météorites qui sont la concrétion de Mikaël vont nécessairement toucher terre et à un rythme beaucoup plus important. Tout ça a été inauguré il y a deux ans par une météorite qui était tombée sur terre et avait donné un certain nombre de dégâts. Mais c’est les Forces Mikaëliques en action dans votre illusion, ça ... entre autres.

Nous atteignons la fin de notre, de votre intervention, pardon.

On peut dire notre intervention commune, bien sûr. Alors permettez-moi de rendre Grâce à votre Silence, à votre disparition, à votre Lumière et aux questions aussi, bien sûr.

Je vous transmets toutes mes bénédictions et je vous souhaite toutes sortes de rencontres agréables dans les différents plans de Vie où vous êtes. Tout mon Amour vous accompagne, toutes mes bénédictions et vous voyez, certains n’ont pas voulu venir me voir, eh bien je viens vous voir et je vous dis à bientôt.

Avec tout mon Amour.



* * * * *

_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Dernière édition par Ayla le Dim 12 Juil - 16:41 (2015); édité 6 fois
Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 445

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 21:33 (2015)    Sujet du message: Dans le FEU de l'AMOUR - Juin 2015 - - - COMPLET Répondre en citant

Suite

Les Canas Magistrales      


Dans le Feu de l'Amour avec Ma Ananda MOYI

Le Feu Vibral
      



Je suis Ma Ananda Moyi. Frères et sœurs dans la chair, faisons un instant de communion et de silence avant que je ne m’exprime sur le Feu Vibral.

… Silence…

Bien aimés frères et sœurs, permettez-moi d’abord de vous rappeler que voilà de nombreuses années je m’étais exprimée sur le retournement de l’âme et la différence qu’il pouvait exister quand l’âme est tournée vers la matière et quand l’âme est tournée vers l’Esprit. J’avais exprimé aussi un certain nombre d’éléments concernant le Feu et la différence entre l’énergie vitale et l’énergie Vibrale. Permettez-moi aujourd’hui de compléter cela. Je voudrais vous entretenir des actions produites en ce moment par le Feu Vibral.

Pour cela, il convient de retenir qu’au sein de toutes les traditions et de toutes les origines des frères et sœurs ayant vécu ce processus, il est une constante. C’est la description d’un feu dévorant, d’un feu d’Amour qui consume sans brûler et qui éteint tout ce qui n’est pas l’Amour et attire de manière irrésistible vers l’Absolu, l’Infinie Présence et l’Amour indicible que l’on nomme le Christ, Krishna ou la Source. Le Feu Vibral transmute totalement les structures illusoires de l’ego et les structures énergétiques sur lesquelles s’appuient le corps physique et le corps en manifestation au sein de ce monde.

Alors cela fut décrit d’innombrables façons, comme un transport vers les domaines de Dieu, comme une Béatitude Infinie faisant que ce corps n’a plus aucune consistance, ou alors une consistance encore plus intense mais cela ne changeant en rien le Feu qui se déroule à l’intérieur de la conscience mais aussi au cœur des cellules, au cœur du Cœur. Le Feu Vibral est un feu d’Amour inextinguible qui appelle toujours plus d’Amour, toujours plus de Lumière, toujours plus ce sentiment de se consumer et d’être élevé là où n’existe nulle question, là où tout est réponse et tout est évidence.

Ainsi est l’action du Feu Vibral dans sa phase ultime, non plus seulement le Feu Vibral de l’âme retournée qui vient mettre fin au feu vital, aux pulsions de l’ego, aux peurs de l’ego, mais qui vient littéralement consumer cet ego afin qu’il ne soit plus le maître à bord mais bien que l’Intelligence de la Lumière et ses représentants soient actifs en vous, car c’est aussi ce que vous êtes.

Aujourd’hui le Feu Vibral se manifeste en vous par l’activation importante des Portes stellaires situées sur votre corps mais aussi au niveau de vos Étoiles de votre tête. Je ne reviendrai pas là-dessus car cela a été abondamment décrit et commenté. Je tiens simplement à vous dire qu’aujourd’hui les particules adamantines diffusées sur la terre, diffusées depuis le noyau intraterrestre dorénavant, ont atteint un seuil. Ce seuil est celui de la révélation qui vient brûler l’ensemble des voiles qui vous privaient de la vérité, non plus seulement au niveau individuel mais bien plus à l’échelon de l’ensemble de cette planète et de ce système solaire.


Il existe bien sûr différents éléments physiques mêlés à ce Feu du ciel, à ce baptême au sein de l’Esprit Saint vous amenant à recouvrer la vue éternelle et le vécu de votre Éternité, mettant fin à l’illusion sous quelque forme que ce soit et entraînant la disparition de cette dimension nommée 3ème dimension.

Alors bien sûr ce Feu, pour celui dont le cœur est prêt à entendre le chant de l’Amour, est une consumation à nulle autre pareille, un Amour continuellement renouvelé se manifestant certainement pour l’instant déjà au niveau de votre corps sous forme de coups d’aiguilles, de douleurs survenant de manière impromptue et fugace en différents endroits de votre corps. Cela s’accompagne aussi par le sentiment, et vous le vivez, comme je l’ai vécu en mon temps d’incarnation, un sentiment de densité ou de légèreté mais s’entraînant à faire disparaître en quelque sorte la conscience. Il n’y a pas de néant sauf pour l’ego, il y a le Feu de l’Amour, il y a cette chaleur qui ne brûle pas et qui pourtant consume tout ce qui n’est pas la Vérité. Cela s’appelle la Béatitude, cela s’appelle la Demeure de Paix Suprême et c’est cela qui vous mènera à vivre ce qui fut nommé les trois jours ou la stase.

Ainsi le Feu Vibral est un feu qui vient mettre fin à l’illusion par la grâce de l’Amour et la vérité de la Lumière, ne s’embarrassant d’aucune considération existant au sein d’un cadre social, moral ou affectif de quiconque au sein de cette terre. Ainsi donc le Feu Vibral se déploie pour l’instant à travers les quelques rayonnements reçus du Soleil Central, du Soleil ou de l’ensemble de la Confédération Intergalactique qui s’est ajoutée depuis la libération de la terre de ses rayonnements de Feu venant du noyau cristallin de la terre, faisant chanter la terre et résonnant en vos oreilles du chant de la Liberté et de l’espoir de l’Éternité.

Réjouissez-vous car cela se vit en ce moment. La préparation fut parfois rude et intense mais toujours guidée par la soif d’Amour, la soif de Vérité et la soif de votre être profond. Aujourd’hui cela se concrétise et cela se traduit en votre corps, en votre âme si elle existe encore mais aussi au sein de votre conscience, comme un feu irrésistible brûlant tout sur son passage qui n’est pas de l’Amour, effaçant les blessures, transcendant la mémoire de la personne, vous faisant retrouver la mémoire de l’Éternité avec plus ou moins d’acuité, comme vous le vivez déjà par la révélation de vos lignées, par la perception des Triangles élémentaires, par la perception de nos Présences à vos côtés ou en votre cœur.

Cela, vous l’avez vécu par expérience, cela va devenir de plus en plus, je dirais, votre réalité quotidienne, transcendantale et lumineuse. Mais pour cela il faut accepter de laisser brûler par le Feu de l’Amour et par le Feu Vibral, tout ce qui n’est pas éternel, tout ce qui ne concerne en rien la vérité de l’Éternité et la vérité de l’Amour. Il n’y a pas d’autre condition que cette reddition sans aucune condition de votre nature illusoire et éphémère à son Éternité et à sa Vérité que vous êtes.

Ainsi donc le temps des attachements est résolu et révolu. Le temps des craintes sera lui aussi absorbé par le Feu Vibral de l’Amour impactant votre corps et aussi votre conscience, vous donnant à vivre cette approche de l’indicible, de la Vérité nue et sans voile, ce qui est au-delà de la Lumière, ce qui est l’Absolu et la A-conscience. Chacun d’entre vous vivra, qu’il le veuille ou pas, ce Feu Vibral. Celui-ci sera en adéquation avec vos espoirs, vos espérances et votre état de conscience ou sera en opposition parce qu’en vous existent encore des attachements, existent encore des craintes, existent encore des doutes. Toutefois, ces doutes s’éteindront, même s’il en reste, au fur et à mesure de l’installation de ce Feu Vibral, vous faisant vous consumer d’Amour et oublier tout ce qui n’est pas cet Amour.

Ainsi se trouve la Grâce, ainsi se trouve l’établissement de la Paix au sein de la Demeure Suprême qui aboutira en un temps bref à votre état de stase tel qu’il a été défini et prophétisé depuis des temps très anciens. Rappelez-vous que dans tout cela seul est important l’Amour, seul est important le feu perçu et la consumation de ce qui doit se consumer. Le reste n’est que résistance, le reste n’est que peur et le reste n’a rien à voir avec la Joie de l’Éternité.

Ainsi le Feu Vibral vient vous inviter à la Joie, celle qui ne connaît ni répit et qui ne peut que grandir en compagnie du Christ, de Krishna ou de Kali ou de tout autre image présente au sein de votre conscience. Vous franchirez alors les quelques portes que vous n’avez pas osé franchir ou pour lesquelles vous n’avez pas osé maintenir une distance trop importante entre ce que vous êtes et la réalité de ce monde. Tout cela va s’effacer petit à petit, tout ce qui semblait jusqu’à présent vital et indispensable ne sera plus concerné par l’état de votre cœur, par l’état de ce que vous êtes au sein de ce monde.

Ainsi donc il n’y a pas de préparation plus importante que de laisser tomber les dernières barrières, les derniers doutes, les dernières hésitations, pour plonger de plain-pied et à pleins bras au cœur de l’Amour, au cœur du Feu Vibral, afin que celui-ci, par son Intelligence, vous place éternellement dans la Joie suprême de ce que vous êtes, et non plus dans ce que vous croyez être ou avez projeté au sein de ce monde ou même réalisé au sein de ce monde.

La Libération et la Liberté sont notre état naturel. Certains d’entre vous l’ont vécu et d’autres pas encore mais cela n’a plus aucune importance. Car celui dont l’âme est prête, même s’il n’a pas eu au sein de sa vie d’éléments déterminants, c'est-à-dire si son âme est déjà tournée vers l’Esprit même s’il n’y a en lui aucune capacité ni aucun vécu particulier, vivra d’un seul coup d’un seul la révélation de la consumation d’Amour. Ainsi donc chacun sur cette terre parmi vous tous, frères et sœurs incarnés, vivrez la juste rétribution de votre conscience au sein de ce monde, de vos croyances résiduelles ou de votre Amour tel que vous avez osé le manifester et non pas seulement le paraître au sein de votre vie.

Bien sûr, nous ne vous avons jamais caché, les unes et les autres ainsi que les Anciens et les Archanges, que cela passait par un certain nombre d’évènements déjà bien présents à la surface de cette terre mais qui ne sont, en définitive, que le résultat de l’établissement de l’Éternité et de la disparition de l’illusion et de l’enfermement, non plus seulement pour ceux d’entre vous qui l’avez vécu mais pour l’ensemble de l’humanité. Car nul ne pourra se soustraire au Feu Vibral, où qu’il soit situé à la surface de cette terre, dans les entrailles de la terre comme dans les cieux comme dans tout ce système solaire.

Ce qui se révèle et ce qui vient n’est que l’Amour le plus pur et l’expression de la Source originelle de l’Amour s’appuyant sur l’Absolu, sur les quatre Cavaliers, vous donnant à vivre ce qui est à vivre dans l’équilibre le plus juste pour vous, dans ce qui nécessaire et équitable pour vous, en ce que vous croyez être ou en ce que vous êtes vraiment. Cela se déroule maintenant. Comme vous le sentez, les contacts entre les dimensions sont donc de plus en plus faciles dès l’instant où vous quittez les attributs de l’éphémère afin de laisser éclore et manifester les attributs éternels de votre splendeur.

Ainsi je vous invite à laisser œuvrer le Feu Vibral, quoi qu’il révèle, quoi qu’il consume, quoi qu’il fasse apparaître au sein de vos vies et de votre conscience, quelle que soit la nature de ce qui se manifeste, retenez surtout que là se trouve l’Amour et nulle part ailleurs. Et il n’y a pas de meilleure place que la vôtre, dans les situations que vous vivez, dans les circonstances que vous vivez, pour vivre ce moment privilégié de la révélation de la totalité de l’Esprit Saint pour l’ensemble de l’humanité.

Alors bien sûr, vous le savez qu’il y aura à ce moment-là la notion de choc de l’humanité, non plus au niveau individuel mais bien plus au niveau collectif. C’est là que votre présence aimante sera la plus indispensable, non pas pour la terre mais pour ceux qui feront partie de votre environnement. Car à ce moment-là nul ne pourra mettre en doute ce que vous avez dit, ce que vous avez vécu et ce que vous manifestez aujourd’hui. Il n’y aura plus de temps pour les doutes, simplement parce qu’il n’y aura plus de voiles et que chacun verra, qu’il le veuille ou non, ce qu’il est, ce qui est l’autre, ce qui est la terre, ce qui est les autres dimensions, ce qui est les démons et ce que sont les anges.

Tout cela vous apparaîtra, et de votre réaction résultera ou pas une modification de votre agencement de conscience, vous donnant à vivre la phase succédant à la période des trois jours qui n’est autre que l’accomplissement de l’ensemble des prophéties données sur cette terre depuis des temps immémoriaux.

Rappelez-vous que dans tout cela seul l’Amour est votre sauf-conduit parce que cela est votre nature. Rappelez-vous aussi que le Feu de l’Amour ne s’embarrasse d’aucune considération appartenant à l’éphémère, ce avec quoi vous avez dû jongler les uns et les autres en fonction de vos responsabilités, de vos poids et de vos libertés sera dissout là aussi, vous donnant une marge de manœuvre bien plus importante que ce que vous espériez ou vous auriez pu penser possible jusqu’à présent. Plus aucun masque ne pourra être porté, plus rien ne pourra être caché, la Vérité vous apparaîtra de plus en plus nue dans le Feu de l’Amour, dans le Feu de la Vérité, dans ce Feu Vibral.

Le Feu Vibral consume mais n’entraîne aucune souffrance. Cette consumation est une ivresse dans le sens le plus noble, c'est-à-dire la béatitude absolue de la Demeure de Paix Suprême où rien ne peut plus venir modifier ce qui s’établit à ce moment-là. Il n’y aura alors plus aucun moyen de retourner en arrière ou de faire à nouveau demi-tour. Ainsi chacun se figera réellement dans ce qu’il est, et non pas dans ses doutes ou en ce qu’il a hésité.

Ceci permettra de vivre durant une période ultérieure à ces trois jours, ce qui fut nommé les 132 jours, vous donnant à maîtriser et à œuvrer au sein de cette terre en sublimation, lors de son passage concret et physique de la 3ème à la 5ème dimension. Bien sûr, vous serez prévenus puisque les voiles auront disparu. Cela vous apparaîtra clairement à la fois dans le ciel, à la fois dans les yeux les uns des autres mais aussi dans le chant de la terre et du ciel, dans le comportement des animaux et des végétaux qui ne correspondra à rien de ce que vous avez connu jusqu’à présent. Cela, vous l’accueillerez en béatitude et avec amour, avec la certitude inébranlable non plus de votre personne mais de la réalité du déploiement de la Lumière maintenant évident et de plus en plus manifeste.

Tout ce qui s’opposera à cette Lumière, d’une façon ou d’une autre, se verra contraint soit à se rendre à la Lumière dans le sacrifice du Soi, soit à œuvrer pour résister à la Lumière. Mais nul ne peut résister à la Vérité, nul ne pourra résister à la Lumière, même ceux qui s’y opposent. Alors à ce moment-là le Feu Vibral pourra prendre l’aspect d’un feu vital, d’éléments se manifestant sous forme de colère, d’aveuglement, bref tous les signes de la folie pour ceux qui ne sont pas ancrés dans leur Éternité. Ceci n’est pas ni une punition ni une rétribution mais la seule façon qu’a le Feu Vibral de venir à bout du feu vital existant dès qu’il existe la moindre prédation, la moindre peur.

Ainsi cette consumation pourra avoir, par certains côtés, des aspects douloureux pour certains d’entre vous, et cet aspect douloureux s’accompagnera dans le même temps de l’accès à la Vérité du cœur, vous mettant en balance l’aspect souffrance et l’aspect béatitude. Il vous deviendra alors de plus en plus évident de choisir entre la douleur et la béatitude afin de vivre de manière bien plus calme et bien plus juste le Feu de l’Amour, le Feu Vibral de la Vérité.

En cela, nombre d’entre vous avez été préparés intérieurement, avez vécu déjà des états de conscience correspondant à l’approche de l’Amour total et l’Amour dans sa nudité. Certains d’entre vous s’y sont établis, d’autres ont hésité. Aujourd’hui, ne parlons plus d’expériences mais de concrétisation et de manifestation, au sein de votre illusion, de la totalité de l’Amour. Les particules adamantines ne vous apparaîtront pas seulement en certains lieux ou en certains moments, et deviendra un phénomène plus constant se traduisant par une blancheur inhabituelle, que cela soit des astres, que cela soit des étoiles, que cela soit de la lune mais aussi sur cette terre.

Vous vous apercevrez que nombre de frères et sœurs seront couverts comme d’une pellicule, blanche ou dorée, correspondant à l’accumulation des particules adamantines et donnant un corps brillant au sein de cette chair. La consumation se produit comme ça. Le Feu de l’Amour entraîne une chair inextinguible, mais vécue je vous le rappelle sans souffrance mais dans la plus grande des béatitudes. Le Feu Vibral est donc l’agent de la béatitude. Il vient mettre fin aux illusions, il vient mettre fin à l’âme si cela est souhaitable, cela vient transmuter ce qu’il peut rester encore comme résistances ou réticences à l’intérieur de vos structures.

Mais rappelez-vous que l’Amour, quelles que soit les apparences, quel que soit ce qui se produit, est la seule réalité. En ces temps-là vous ne pourrez vous appuyer que sur l’Amour, celui qui émane de votre cœur, celui qui émane de votre Présence, rien d’autre ne sera nécessaire que cela. Car c’est à partir de cela, à partir de ce Cœur et de cet Amour, à partir de ce Feu Vibral que l’ensemble des décisions vous concernant seront prises par l’Intelligence de la Lumière quant à votre positionnement, quant à votre évocation ou quant à votre terminaison de ce cycle humain.

Quoi qu’il en soit, la seule façon de préparer cela est de le vivre déjà dans son intégralité, par la Grâce du Christ, par la Grâce de l’Esprit du Soleil et par la Grâce du Chœur des Anges, vous donnant à vivre l’état de Grâce total, celui qui ne s’embarrasse d’aucune considération quelconque concernant la personne que vous êtes au sein de ce monde. Cela se produit d’ores et déjà maintenant, par petites touches pour certains d’entre vous, dans les moments où vous disparaissez, même si vous n’en ramenez aucun souvenir excepté le fait de vous sentir parfaitement bien.

La consumation par le Feu Vibral se traduit aussi, comme vous l’avez déjà constaté par petites touches, par une modification fondamentale de vos intérêts, de vos besoins, quels qu’ils soient. Il y a effectivement de nombreux repositionnements qui se produisent afin de vous ajuster au plus proche de la Vérité que vous avez à vivre, vous faisant parfois et vous amenant parfois à résoudre certaines choses où il y avait des compromis ou des compromissions. Nul ne pourra tricher avec la Vérité car nul n’aura envie de tricher avec la Vérité. Ce qui était la norme au sein de ce monde deviendra anormal et sera vu. Ce qui deviendra normal, c’est ce en quoi l’humanité n’a plus cru, ce en quoi l’humanité s’est éloignée, non pas par sa faute mais bien plus du fait même de l’enfermement.

Ainsi donc, ne voyez ni rétribution ni récompense, voyez simplement l’établissement de la Grâce avec la plus grande des facilités ou alors avec quelques facilités. Mais l’Intelligence de la Lumière est de plus en plus intense et de plus en plus évidente. Elle vous donnera donc à vivre des moments d’Amour, des bouffées d’Amour que vous ne pourrez confondre avec rien d’autre, fussent-elles le plus beau des amours existant entre deux êtres ou entre une mère et son enfant. À ce moment-là vous éprouverez dans chaque cellule de votre corps le Feu de l’Amour, le Feu de la Vérité, l’action du Feu Vibral, l’action de la Lumière dépouillée de tous ses artifices et de tous ses voiles.

Cela se produit déjà maintenant mais cela n’est rien par rapport à ce qui se produira dans les jours, les semaines qui doivent s’écouler durant cet été. Vous êtes donc invité à implorer, sans demander, la Grâce de la Lumière, l’Intelligence de la Lumière, dans chaque parcelle et chaque partie de votre vie afin d’ores et déjà de vous acclimater à la béatitude et à la félicité éternelles. Là se trouve la Vérité. En affermissant cette Vérité, toutes les autres vérités dites « relatives » disparaîtront de vos champs de conscience comme s’ils n’avaient jamais existé. Tout ce à quoi vous tenez vous sera montré dans les liens et les attachements. Dès l’instant où vous avez œuvré avec le Cœur, que cela soit par les mots, par le regard ou par les actions, cela aussi vous sera montré de manière fort clair, sans aucune discussion possible, sans aucune interrogation possible.

Ainsi est l’action du Feu Vibral, activant dorénavant l’ensemble de vos Portes, l’ensemble de votre véhicule d’Êtreté mais aussi l’ensemble de votre conscience élargie ou Supraconscience, vous donnant accès à des choses que vous n’aurez même pas soupçonnées auparavant et qui pourtant ne représentent rien, encore une fois, par rapport au Feu de l’Amour, à cette consumation qui se produira parallèlement à cela.

Le Feu d’Amour appelle le Feu de l’Amour. L’Amour appelle toujours plus d’Amour. L’Amour est un état qui transcende tous les autres états. Le Feu Vibral est l’Intelligence de la Lumière en action au sein des structures éphémères de vos corps. Cela comprenez-le mais surtout vivez-le, car il n’y a qu’en le vivant que vous pouvez saisir la portée de cette consumation et la grâce de cette consumation.

L’Amour est un Feu dévorant qui ne laisse place pour rien d’autre car il est ce qui sous-tend l’ensemble des mondes, car il est ce qui sous-tend l’ensemble des consciences en quelque dimension que ce soit. Quel que soit le devenir de ce corps, cela n’aura pour vous, à ces moments-là, plus aucune importance. Cela n’est pas une démission mais bien une réelle transcendance de l’illusion vers la Vérité, vous dépouillant à la fois de vos enveloppes subtiles éphémères, de votre corps causal, de votre âme peut-être, pour rejoindre les sphères éternelles de la Source, de l’Absolu, de vos origines stellaires.

Ainsi donc, sur cette terre, de multiples frères et sœurs vivront des éléments qui, dans un premier temps, pourront vous apparaître diamétralement opposés. L’un souffrira, l’autre sera en béatitude. Mais chaque souffrance conduit de la même façon à la béatitude, c’est ce qu’il est nécessaire de brûler afin de dépouiller et de retirer tout ce qui n’a pas lieu d’être en présence du Christ et en présence de la Lumière.

Bien sûr, le Feu Vibral touchera aussi l’ensemble des structures de la terre sous un aspect certes plus condensé et plus concret que ce que vous vivrez encore au sein de vos structures éphémères. Car il en est de même pour les structures éphémères, bâties sous les règles et les lois de l’éphémère et qui n’apportent rien à l’Éternité. Ainsi en est-il de l’ensemble de vos organisations, ainsi en est-il de l’ensemble de vos gouvernants et de ceux qui vous asservissaient jusqu’à présent en vous parlant le langage de la liberté, de l’égalité, de la fraternité et qui pourtant représentent exactement l’inverse des valeurs de l’Amour, de l’amour de la Liberté, de la liberté de l’Amour, de la fraternité de l’Amour et de l’amour de la fraternité, mais aussi de l’égalité de l’Amour n’ayant rien à voir avec l’égalité au sein d’un monde où ne peut exister aucune égalité.

Chaque conscience, chaque forme, chaque être, a exactement à sa disposition la même quantité, le même lot d’Amour et le même Feu d’Amour. Il ne peut en être autrement d’un bout à l’autre des dimensions, d’un bout à l’autre des dimensions et des systèmes créés, quelle que soit leur dimension, excepté bien sûr, et vous le savez, par les systèmes solaires qui ont été enfermés jusqu’à présent.

Alors oui, je vous l’annonce en tant qu’Étoile AL : le Feu de l’Esprit, le Feu Vibral se déploie dorénavant de manière extensive sur la terre et non plus par petites touches, mais aussi dans l’ensemble de vos structures éphémères, vous donnant à traverser soit des résistances soit des allégements, mais dans un cas comme dans l’autre la finalité en est la consumation d’Amour. Ne perdez jamais cela de vue, ne perdez jamais cela de votre intelligence. Allez au-delà des apparences, immergez-vous de plus en plus profondément dans ce Feu de l’Amour car c’est en lui que se trouve la régénération, car c’est en lui que se trouvent la beauté, la bonté et la bienveillance. Il n’y a pas d’autre alternative, il y a une seule solution, il y a une seule possibilité, celle d’être libéré, il n’y en a pas d’autre.

Bien sûr, et ainsi que je l’ai dit, la liberté en ce monde, telle qu’elle est proclamée et déclamée, n’a rien à voir avec la Liberté de la Conscience. La liberté du corps, la liberté des pensées, la liberté des lois, d’établir des lois, est du ressort de l’humain, mais la Liberté de l’Amour n’a rien à voir avec l’organisation sociale et ce monde. Cela vous l’avez vécu par petites touches, il est temps maintenant de vous tenir debout, d’oser être, d’oser réellement laisser apparaître ce qui doit apparaître de votre cœur, de votre regard et de vos mains.

Ainsi, dépouillé de tout jugement, dans le Feu de l’Amour et le Feu Vibral, vous serez aidé de manière considérable, non pas seulement par nos Présences, non pas seulement par votre Présence mais réellement par ce que nous avons nommé l’Intelligence de la Lumière, car la Lumière se conforme exactement à votre conscience, exactement dorénavant à vos pensées, exactement maintenant à vos manifestations au sein de ce monde comme au sein de l’Éternité. Il n’y a plus moyen d’éviter, de retarder, de reporter, il n’y a plus moyen d’attendre, il y a juste le temps de vivre la vérité du Feu Vibral et de se laisser emporter par la Grâce de l’Amour, là où est notre Éternité.

Ne rien opposer, ne rien rechercher, ne rien justifier, ne rien projeter. Juste être là, installé dans le Chœur des Anges, l’Esprit du Soleil, accompagné de Christ et de l’ensemble des Archanges, de l’ensemble des Étoiles et de l’ensemble des Anciens, vous donnant à vivre au sein de cette ronde que rien de tout cela n’est séparé de vous et que tout cela, en définitive, n’est porteur que de la même vérité de l’Amour et que seul le regard séparé et isolé avait manifesté et créé à l’extérieur de vous, car tout est en vous. Nous vous l’avons tous dit, les uns et les autres, en quelque siècle que nous ayons vécu : la seule réalité ne peut être qu’en vous. Elle ne peut pas être visible au niveau des sens tels que vous les connaissez. Elle ne peut pas être calculée par les lois de ce monde. Elle ne peut être qu’Évidence, se découvrant et se nourrissant d’elle-même dans un Feu d’Amour et un brasier qui ne connaît nulle limite, dans la Joie, dans le déploiement, comme dans l’Absolu.

… Silence…

Le Feu Vibral, par la Lumière agissante de l’Amour, vous donnera à voir aussi beaucoup d’éléments appartenant non pas à l’éphémère mais à l’Éternité en ce qui concerne ce qu’est l’Amour, non pas dans les projections mais dans la réalité du vécu, vous donnera aussi à voir ce qui n’a pas pu être résolu jusqu’à présent et qui devra s’alléger et s’apaiser avant l’Appel de Marie.

Tout cela se produit durant cette période de cet été, tout cela se produit en ce moment. Il y a, à chaque minute et à chaque souffle de votre vie dorénavant, d’une manière ou d’une autre, un appel de la Lumière. Cet appel de la Lumière incessant se transformera petit à petit en ce brasier d’Amour, en cette consumation qui viendra éteindre toute plainte, toute récrimination, toute question, toute interrogation, mais aussi toute illusion. Il n’y aura de certitude ailleurs que dans ce Feu qui vous consumera et qui vous consume déjà. Le reste ne pourra s’opposer ni même expliquer quoi que ce soit dans l’intensité de votre vécu, vous établissant au sein de la Demeure de Paix Suprême.

Les peuples des autres dimensions vous apparaîtront à vos yeux de chair bien avant que ceux-ci ne se ferment sur la réalité de ce monde. De nombreux frères des étoiles, de nombreux peuples présents à la surface de votre terre et qui vous étaient inconnus vous apparaîtront. Le Feu de l’Amour les consumera ou les attira à vous dès l’instant où il y aura résonance. Alors ne vous étonnez pas des contacts qui commencent à s’établir entre vous et les peuples des éléments. Ne vous étonnez pas de converser, que cela soit avec Marie, avec le Christ, avec Mikaël ou avec toute autre entité. Vous ne craignez rien car l’intensité de l’éclairage du Feu Vibral de l’Amour ne pourra laisser aucun doute sur une possible falsification ou une identité fausse, car celui qui s’exprimera en vous, à votre oreille comme dans votre cœur, ne pourra dire que la vérité. Ainsi vous le reconnaîtrez à ce Feu Vibral, vous vous reconnaîtrez de la même façon.

… Silence…

Au commencement était le Verbe. Le Verbe s’est fait chair. Le Verbe s’écrit en lettres de Feu, sculptant la Vie depuis le plan des Quatre Vivants.

L’âme, si elle existe encore en vous, ne peut être remplie que de bonheur, ou d’effroi si toutefois elle refuse la dimension de l’Esprit. Quoi qu’il en soit le Feu Vibral apportera une révolution intérieure, quels que soient vos choix, quelles que soient vos décisions, car à ce niveau aussi vous êtes entièrement libre de devenir ce que vous êtes ou de demeurer dans l’illusion du paraître. Il n’y aura pas d’autre échelle de jugement que votre propre mesure d’Amour envers vous-même et envers la Vérité.

… Silence…

Rappelez-vous aussi que dans les moments où la Lumière vous appellera, que dans les moments où le Feu Vibral vous interpellera, il convient de faire le Silence, de plus en plus, afin de recueillir et d’accueillir les Présences et cette Intelligence, afin de mettre à nu le cœur, afin de laisser œuvrer votre Merkabah Interdimensionnelle, afin de commencer à assembler la Merkabah Interdimensionnelle collective que vous vivrez sans les rechercher par ce que je nommerais une affinité vibratoire naturelle issue à la fois de vos lignées, de vos origines stellaires mais aussi de ce qu’il vous reste à accomplir à la surface de ce monde en ces temps.

Rappelez-vous aussi enfin que cela se passe tout de suite et instantanément, mettant fin à l’illusion du temps aussi, dès l’instant où l’Intelligence de la Lumière et le Feu Vibral œuvrent en vous, dans l’intimité de vos cellules, dans l’intimité de votre conscience. Là aussi, se trouve l’humilité et la grandeur de ce que vous êtes.

Rappelez-vous aussi qu’en vous, le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil sont là. Ils sont vous comme vous êtes eux. Vous pouvez vous appuyer sur eux car ils ont l’intelligence nécessaire d’ordonner, d’agencer votre liberté afin de ne plus être piégé en aucune manière par les voiles illusoires de ce monde. Le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil qui participent, bien sûr, à ce que je vous donne aujourd’hui, bien au-delà de mes simples mots, bien au-delà de notre Présence commune.

… Silence…

Rappelez-vous aussi que le Silence est nécessaire afin de laisser s’installer sans faille ni retard le Feu de l’Amour, le Feu Vibral qui consume.

… Silence…

Je suis Ma Ananda Moyi. En union avec le Chœur des Anges, en union avec l’Esprit du Soleil, permettez-moi de vous apporter le Feu Vibral.

… Silence…

Et n’oubliez jamais que je réside en chacun de vos cœurs, comme chacun de vous réside en moi, car il n’y a qu’une seule Demeure, en vérité, quelles que soient les Demeures du Père ; même si elles sont nombreuses, elles ne sont que l’expression de la joie de la Vie, de la joie de la Vérité.

… Silence…

À bientôt.


* * *
      



Dans le Feu de l'Amour avec MIKAËL

Le Feu du Cœur
      



Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes. Bien aimées Semences d’Étoiles et enfants de la Lumière, je viens avec le Chœur des Anges en l’Esprit du Soleil exprimer, bien au-delà des simples mots et des silences que j’observerai, témoigner en vous du Feu du Cœur. Je viens ainsi avec l’Epée de Vérité sceller en vous le sceau de l’Éternité révélée.

… Silence…

En tant que Prince et Régent des Milices Célestes, je viens vous déclamer le retour du Feu du Cœur et du Feu de l’Esprit, faisant de vous ce que vous n’avez jamais cessé d’être, mais en toute conscience : le fils de la Source et l’Absolu. Ma Présence et mon témoignage en votre cœur est aussi le témoignage de ma présence dans vos cieux et non plus seulement dans les dimensions libres autour du soleil. Je descends jusqu’à vous dans la forme du Feu le plus pur, venant accomplir en vous, en chacun de vous, le Serment et la Promesse. Le Feu du ciel n’est rien d’autre que le Feu de votre cœur. De la même façon que l’ultime enveloppe isolante de la terre subit le bombardement de ma Présence lumineuse, votre corps en vit la même chose et votre cœur aussi.

… Silence…

Je viens par vos cieux honorer l’Amour et la Lumière que vous êtes.
Je viens briller dans vos cieux et allumer le ciel du brasier d’Amour de la Vérité.
Je viens dessiller vos cieux et ouvrir le ciel.
Je suis le flambeau qui annonce la Confédération Intergalactique en vos cieux et en votre cœur.
Je viens aussi, accompagné de l’ange Uriel, ange de la Présence et du Retournement, vous signifiant le Retournement ultime, non plus le vôtre, si vous l’avez déjà vécu, mais celui de l’ensemble de l’humanité.
Je viens allumer le brasier d’Amour de votre cœur.
Je viens sécher toutes les larmes de la privation de Lumière.
Je viens enfin mettre fin aux derniers mensonges existant encore sur cette terre, concernant en particulier certains éléments de falsification ayant amplifié la séparation de la terre.
Je viens mettre fin à l’hérésie des religions.
Je viens mettre fin à l’illusion de l’ego et de ce qu’il a bâti au niveau collectif.

… Silence…

Je viens, conjoint à la Présence d’Uriel, révéler la Présence et la Conscience sans limites.

… Silence…

Et là, dans l’intensité de l’instant, le Chœur des Anges chante à vos sens. Et là, l’Esprit du Soleil inonde votre cœur de la Passion du Christ.
Je suis celui qui vide votre cœur de ce qui n’a plus à y être : les réticences, les doutes et les peurs.

… Silence…

Je viens aussi être le témoin de votre union mystique avec la matrice Christique.
Je viens aussi témoigner de notre Éternité commune par-delà tout drame survenant au sein de l’éphémère.
Je suis le roc sur lequel se déverse la Lumière qui vous est apportée de la Source.
Je suis aussi le Chariot de Feu, celui qui est le moteur des « Roues dans les Roues », venant rendre visible dans la forme la puissance des éléments.
Je suis aussi la Terre Nouvelle, qui vient se substituer à l’ancienne terre, fracassant la coquille de l’illusion.

… Silence…

Je viens avec vous, car comme Lui vous êtes la Voie, la Vérité et la Vie. Car vous l’êtes, quoi que vous en décidiez ou en reteniez.
Je suis aussi au cœur du Silence.

… Silence…

Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes et je suis au plus proche de votre Éternité.
Je suis celui qui vient soulever votre cœur pour l’amener devant le Trône, là où Uriel écoutera ce qui découlera de votre rencontre avec Christ.
Je viens libérer celui qui se croit enchaîné.
Je viens aussi aimer de mon Feu celui qui ne se sent pas digne d’être aimé ou de manifester l’Amour.
Je viens aussi consoler par mon Feu celui qui croyait à autre chose que ce qui est là.
Je viens aussi offrir à certains d’entre vous l’Epée de Vérité.
Je viens attiser la mèche de votre flamme.
Je viens souffler sur les braises de ce monde, afin d’attiser le Feu de la Vérité en votre cœur.

… Silence…

Je viens vous forger dans le Feu de l’Amour et dans la solidité de votre Éternité.

… Silence…

Je viens aussi dans vos cieux témoigner de l’imminence de Sa venue.

… Silence…

Je viens trancher le brouhaha de l’illusion de ce monde. Par la grâce de l’Amour je mettrai fin et je mets fin à l’ersatz de l’amour présent en ce monde.

… Silence…

Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes.
Je suis le rocher forgé dans le Feu de l’Éther, vous apparaissant ainsi dans vos cieux de façon de plus en plus fréquente.
Je viens aussi vous faire entendre l’Esprit du Soleil en ses sons célestes.

… Silence…

Et dans l’espace du silence, le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil consument en vous tout frein à la Vérité.

… Silence…

Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes, permettez-moi à mon tour de déposer en votre cœur le Feu de l’Un, résonant de cœur en cœur sur la même cohérence et sur le même Amour.

… Silence…

Je suis Mikael, Prince et Régent des Milices Célestes et je suis aussi chacun d’entre vous au sein de « Tout est Un », là où tout est Un et là où tout est beauté.
Je suis le Feu de chaque cœur.

… Silence…

Et je chevaucherai bientôt le Feu du ciel venant retranspercer votre cœur, ouvrant la porte de tous les possibles, ouvrant la porte à la Joie éternelle, là où la lumière du cœur et le Feu du cœur sont plus brillants que le plus brillant des soleils.
Je viens aussi vous montrer que rien ne peut réellement s’opposer à l’Amour.
Je dépose en vous le sceau de ma Présence éternelle.

… Silence…

Et je vous dis à très vite dans la densité de mon Feu.

À bientôt.


* * *      



Dans le Feu de l'Amour avec Hildegarde de BINGEN

Le Feu de l'Esprit
      



Je suis Hildegarde de Bingen. Accompagnée du Chœur des Anges et de l’Esprit du Soleil, frères et sœurs incarnés en ce monde, permettez-moi de communier en vous comme vous communiez en moi avant de commencer à m’exprimer en tant qu’Étoile incluse dans le Triangle de Feu de votre tête. Ensemble, accueillons le Chœur des Anges.

… Silence…

Ensemble, accueillons l’Esprit du Soleil et communions.

… Silence…

Je suis parmi vous afin de vous donner quelques éléments de compréhension et de vécu de ce qui se déroule quand le Feu de l’Esprit touche votre conscience. Rappelez-vous ma position au sein du Triangle élémentaire de la tête, en relation avec le Feu. Comme vous le savez, dans le Feu de l’Esprit, il y a le Feu élevé ou Feu Vibral lié à l’Étoile AL, et il y a bien sûr l’Attraction et la Répulsion. La Répulsion n’est pas seulement le mal mais c’est avant tout la capacité, par le Feu de l’Esprit, de rejeter au loin, de brûler si vous préférez, ce qui est faux, ce qui n’est pas vrai et ce qui n’est pas issu de l’Amour.

Quand le Feu de l’Esprit ne pénètre pas seulement dans vos Couronnes radiantes, quand le Feu de l’Esprit n’active pas seulement les différentes structures vibrales de votre corps mais commence à toucher vos structures éphémères, en particulier au niveau de vos membres et aussi de votre tronc, mais non pas au niveau des Portes mais en quelque endroit que ce soit, cela signe la morsure de l’Amour et le déploiement du Feu du Ciel, du Feu du Cœur, du Feu Vibral au sein de votre éphémère.

J’ai déjà eu l’occasion d’exprimer mon vécu de l’extase, permettez-moi aujourd’hui d’adapter cela à votre vécu sur cette terre. Bien sûr, chaque frère et sœur possède ses caractéristiques propres en incarnation et la réponse au Feu de l’Esprit sera bien évidemment différente selon, je dirais, votre aptitude à vous effacer et à disparaître. L’Étoile Répulsion que je porte correspond réellement à ce qu’il peut se produire quand le Feu de l’Esprit vous touche. Il implique à ce moment-là, au niveau de vos cellules et aussi de votre conscience ordinaire, encore présente à la surface de ce monde, de se soulever et de refuser tout ce qui a trait à l’illusion, à ce qui est faux, à ce qui est altéré, à ce qui est inversé et à ce qui n’est pas sous l’action de l’Amour vrai.

Certains d’entre vous vivent en ce moment des moments de répulsion par rapport à ce qui est faux, par rapport à ce qui jusqu’à présent pouvait être vos pôles d’intérêt dans votre vie, que cela soit au niveau spirituel, que cela soit au niveau de vos engagements ou encore de vos responsabilités en ce monde.

Quand le Feu de l’Esprit se déploie, quand le Feu Mikaëlique vous touche pour la deuxième fois, alors cela va impliquer que votre conscience ordinaire peut se retrouver dans une forme de porte-à-faux où il vous est montré deux choses : la voie de l’Amour et la voie de l’illusion, vous amenant à vous positionner ou à vous repositionner en fonction de cet élément nouveau. Celui qui vit le Feu de l’Esprit ne peut plus induire aucune compromission en lui comme dans toute relation qui s’établit en ce monde et avec nos mondes.

La superposition des dimensions ainsi que l’approche de la Confédération Intergalactique, mais aussi des différents Archanges en cette dimension terrestre, peut aujourd’hui se faire car les temps sont venus. Le Feu de l’Esprit implique donc un rejet pur et simple de ce qui n’est pas vrai, de ce qui n’est pas éclairé, vous amenant parfois à des résolutions et à des repositionnements extrêmement précis de votre conscience au sein de l’Éternité, faisant en quelque sorte atténuer puis disparaître, pour vous comme pour l’ensemble de la terre, ce qui peut encore rester d’illusion au sein des structures physiques, émotionnelles, mentales et causales de ce monde. Quand cela se produit, chaque conscience peut dire qu’il y a un avant et un après.

Le Feu de l’Esprit a donc une capacité innée à retourner, à remettre en ordre, à faire disparaître ce qui est faux. Le Feu de l’Esprit, le Feu Vibral, le Feu du Cœur correspondent à des actions identiques mais dont la manifestation en votre monde est différente. Au-delà de l’aspect vibral, le Feu de l’Esprit vous restitue à l’Esprit, il vous fait découvrir avec acuité, si ce n’est déjà fait, ce qu’est l’Unité, ce qu’est la Source et ce qu’est ce que vous êtes, l’Absolu. Il y a donc en quelque sorte une forme d’immédiateté résultant de l’action du Feu de l’Esprit quand celui-ci commence à effuser, si je peux dire, l’ensemble des structures existant au sein de ce monde comme de votre conscience ordinaire. Bien sûr, cela peut s’accompagner par moments de résistances, voire d’opposition, liées à la peur de l’inconnu, liées à la peur de la disparition de certains éléments auxquels l’attention, l’affection, l’amour avaient été portés au sein de ce monde. Mais le Feu de l’Esprit, comme le Feu du Cœur, vous forge dans l’incorruptibilité de l’Amour éternel et de la Vérité de la Lumière.

Ainsi, le baptême de l’Esprit n’est pas seulement le baptême de l’Esprit Saint. Je vous rappelle que c’est le Feu de l’Esprit, c’est la composante qui vous conduit directement au Feu de l’Éther, à l’Éther unifié au champ de conscience où rien n’est séparé, où rien n’est divisé, où rien ne manque et où rien ne peut disparaître. Le Feu de l’Esprit peut entraîner en vous des moments d’appréhension mais si vous faites confiance à ce Feu de l’Esprit, à ce qui se manifeste au sein de votre conscience, de manière éveillée ou de manière imagée dans vos rêves, dans vos relations et dans vos interactions quelles qu’elles soient au sein de ce monde, vous allez découvrir, si ce n’est déjà fait, une force nouvelle qui vous habite, une force qui ne peut jamais s’épuiser car elle est appuyée sur la vérité de l’Amour et sur la Vérité éternelle qui ne souffrent aucune discussion, aucun compromis ni aucune négociation. Non pas parce que cela pourrait être autoritaire ou imposé mais bien plus parce que cela est l’évidence de la Vie, l’évidence de l’Amour, l’évidence de la conscience et l’évidence de votre vérité.

Quand le Feu de l’Esprit vous touche, votre conscience ordinaire se découvre à l’unisson de votre supraconscience, vous faisant rejeter au loin tout ce qui peut venir freiner, ralentir ou contredire la manifestation de la Vérité. Le Feu de l’Esprit n’a pas besoin de colère, le Feu de l’Esprit n’a pas besoin que vous manifestiez un désaccord autre que celui de manifester la totalité de votre Feu du cœur, de votre Feu Vibral et du Feu de l’Esprit dans toutes les relations. Cela est bien plus que l’Intelligence de la Lumière, cela est la force première des univers, la force première des dimensions, la force première de la Source.

En cela l’Épée de Mikaël, comme l’Épée du Christ, vient trancher ce qui n’est pas vrai, ce qui est superflu, ce qui vous encombre et peut encore obstruer votre Libération. Le Feu de l’Esprit vous ressource, le Feu de l’Esprit vous donne à voir sans passer par l’outil de l’ego qu’est le mental. Le Feu de l’Esprit implique une plus grande évidence dans vos relations, dans votre présence à vous-même et dans votre présence même au monde. Le Feu de l’Esprit vous amène à la Clarté, à la Précision, vous amène à ne plus être soumis aux effets du temps, aux effets du karma, aux effets de la loi d’action/réaction prévalant, pour peu de temps encore, au sein de ce monde.

Le Feu de l’Esprit vous donne la force paisible de celui qui est ancré dans son cœur et affermi dans la volonté du Père. Le Feu de l’Esprit forge aussi en vous l’incorruptibilité de l’Amour, en toute relation, en tout regard que vous portez, et en vous-même, ne permettant plus à la moindre ombre de venir vous encombrer, à la moindre distorsion d’affecter ce que vous voyez, ce que vous percevez et la façon dont vous agissez.

Le Feu de l’Esprit est bien plus que le baptême de l’Esprit Saint activé durant les Noces Célestes. Le Feu de l’Esprit est en quelque sorte l’acte final de la séparation car ce Feu de l’Esprit vient régénérer toutes choses, non pas au sein d’une même dimension mais dans la dimension de la Liberté qui vous a été annoncée depuis tant d’années et que vous vivez déjà, pour certains d’entre vous en totalité et au minimum, en partie.

Le Feu de l’Esprit vous fait vous détourner, indépendamment de votre volonté propre (s’il en existe encore une), de tout ce qui n’est pas lumineux, de tout ce qui n’est pas juste, de tout ce qui n’est pas vérifié par la conscience elle-même. Le Feu de l’Esprit fait que vous ne dépendez plus d’aucune déclaration, d’aucune histoire, d’aucun conditionnement. Le Feu de l’Esprit vous fait découvrir, au sein de ce monde même, la réalité de la Liberté de l’Esprit, la réalité de la Libération. Le Feu de l’Esprit accompagne bien sûr aussi le Chœur des Anges, l’Esprit du Soleil et l’ensemble des manifestations qui se sont présentées à vous, en conscience, durant toutes ces années.

Ainsi s’achève le cycle de la Libération, dans l’allégresse, allégresse qui couvrira les cris de la conscience de ceux qui ne savent pas et de ceux qui ont peur. Aujourd’hui est là votre fonction et le sens de votre présence à la surface de ce monde, non pas seulement pour faire du mieux que vous pouvez au sein de votre vie mais bien plus, aujourd’hui, être réellement ce que vous êtes, quoi qu’il advienne, quoi qu’il se manifeste. Car la survie, non pas du corps, non pas des structures éphémères mais la survie de la Joie au sein de ce qui se déroule sur terre est primordiale, non pas pour vous mais pour l’ensemble de l’humanité parce que là, non seulement après avoir peut-être été ancreurs et semeurs de Lumière, vous devenez les piliers de la manifestation de la Lumière, non pas pour la terre, car cela a été accompli, mais bien plus pour l’ensemble des frères et des sœurs humains incarnés qui se présenteront sur votre route.

N’oubliez pas que le Feu de l’Esprit a en lui toutes les solutions, bien plus même que ce que votre conscience ouverte pourrait percevoir. Laisser agir le Feu de l’Esprit, c’est demeurer dans le Silence, le silence de la vibration, le silence des mots, le silence des sens, pénétrer dans la danse de l’Évidence, pénétrer dans la relation juste, celle qui ne connaît ni limites ni barrières ni contradictions.

Le baptême du Feu de l’Esprit vient régénérer toutes choses, non pas pour les restituer à leur intégrité au sein de ce monde mais pour les régénérer au sein de l’intégrité éternelle de ce que vous êtes. Accueillir le Feu de l’Esprit est en quelque sorte l’ultime sacrifice du Soi, permettant de vérifier par vous-même votre confiance, votre conscience et votre relation à l’Éternité. Le Feu de l’Esprit peut aussi venir ébranler ce qui dort encore en vous, ce qui n’a pas été vu, ce qui n’a pas été intégré ou ce qui pouvait encore vous voiler à la totalité de l’Éternité.

Aujourd’hui, vous êtes tous appelés à emprunter les pas du Christ, les pas de tous les mystiques, où que ce soit sur ce monde, en quelque époque que ce soit, afin de chanter les louanges de la Liberté, les louanges de l’Amour, non pas par des mots, non pas par des notes de musique mais par votre présence aimante, par la présence en vous, en votre cœur, en chacune de vos cellules, du Feu Vibral, du Feu du Cœur et du Feu de l’Esprit.

En cet espace-là, il n’y a aucune place pour quelque rejet que ce soit car le cœur vrai accueille tout cœur, même et surtout celui qui est dans la peine ou celui qui ne se reconnaît pas. La force de l’Esprit réside dans la capacité de régénération du Feu de l’Esprit. Celui-ci, de la même façon que le Feu Vibral et le Feu du Cœur, s’auto-entretient de lui-même, venant là aussi consumer, surtout au niveau de la conscience ordinaire, ce qui peut être encore un obstacle ou une résistance, que celle-ci soit liée à votre histoire, que celle-ci soit liée aux contraintes de ce monde de quelque nature que ce soit. Aujourd’hui, le Feu de l’Esprit vient vous montrer la vanité d’une quelconque amélioration au sein de ce monde parce que ce monde qui est faux évolue sur des sables mouvants depuis fort longtemps.

Le réveil de la terre au niveau de ses éléments, le réveil de votre soleil, la présence de Mikaël et de l’ensemble de la Confédération Intergalactique s’approchant dorénavant de vous et ne stationnant que par instants autour du soleil, vient à votre rencontre de manière visible, de manière évidente, afin que nul ne puisse dire qu’il ne savait pas. Ceci sera concomitant à l’Appel de Marie, aux signes du ciel, aux signes de la terre. Ceci, comme peut-être vous l’observez et le savez, la terre se réveille, le noyau cristallin de la terre est rentré dans une phase d’expansion, se traduisant pour vous à une expansion, à une matérialisation si je puis dire, de votre Supraconscience. Non plus seulement à l’intérieur de votre cœur, non plus seulement dans des moments privilégiés, mais de manière consciente, permanente et naturelle, sans effort, parce que cela va devenir effectivement de plus en plus évident, de plus en plus flagrant et de plus en plus sensible.

Le Feu de l’Esprit correspond bien sûr aussi au niveau visible et extérieur à votre structure, au Feu du Ciel, nommé voilà un temps le « grille-planète » par le Commandeur. Bien sûr, il existe divers mécanismes vous annonçant cela. Cela est présent depuis de nombreuses années sur votre terre, comme cela avait été expliqué voilà dix ans par notre Commandeur, celui des Anciens et celui qui veille aux bonnes exécutions du plan de la Liberté.

Il vous arrivera peut-être d’éprouver par moments un écœurement, voire un dégoût vis-à-vis de vous-même dans ce que vous avez pu établir de falsifié au sein de ce monde. Par rapport à cela, ne vous jugez pas, ne vous condamnez pas, ne vous culpabilisez pas mais acceptez de voir simplement ce que vous montre le Feu de l’Esprit. Le Feu du Ciel ne vient détruire que ce qui est illusoire et ce qui est faux et vient affermir et déployer ce qui est vrai. Ainsi disparaîtra, dans des convulsions, ce qui a été altéré depuis tant de temps, ce qui a freiné l’accès à ce que vous êtes.

Les corps d’Êtreté qui n’ont pas pu arriver jusqu’à leurs destinataires pour de multiples raisons, finiront eux aussi leur voyage intérieur et émergeront pour ces êtres-là, frères et sœurs, au sein de leur structure ordinaire. C’est là que votre présence, et seulement votre présence, sera utile car porteurs du Feu de l’Esprit, vous apaiserez ce qui peut faire peur pour ceux qui ne le vivent pas encore, dans l’atteinte du ciel et de la terre, révélant la Vérité.

Il n’y a plus besoin de diriger quoi que ce soit, il n’y a plus besoin de trouver les causes, il n’y a plus besoin de vouloir aider parce que votre seule présence à la surface de ce monde, acquiesçant au Feu de l’Esprit, est la meilleure aide que vous pouvez fournir à ceux qui doutent, à ceux qui ont peur. Cela ne pourra se faire ni par les mots ni par le regard ni par le toucher mais simplement par l’intention de la conscience. Vous constaterez d’ailleurs très facilement, et de plus en plus souvent, que dès l’instant où vous pensez à quelqu’un, celui-ci le percevra ou vous appellera, vous donnera des signes de vie. De la même façon, dès l’instant où une aide est demandée, où une aide semble souhaitable, sortez de la notion de l’aide et installez-vous encore plus dans le Feu de la béatitude, dans le Feu de l’Esprit, et simplement ainsi, celui qui a besoin de ce Feu pour brûler encore plus ce qui est illusoire, le recevra.

Le Feu de l’Esprit vous amène à vivre des moments spécifiques au cours de vos nuits comme au cours de vos jours, ce qui fut nommé voilà de nombreuses années par l’Archange Anaël l’accès à l’ultra-temporalité, vous faisant sortir de la linéarité du temps, vous donnant à voir concrètement et réellement ce que les instants suivants vous réservent au sein de cette terre, vous permettant alors de vous ajuster avec lucidité, non pas tant parce qu’il y a quelque chose à sauver ou à préserver mais parce que votre placement au sein de l’Éternité permettra, en quelque sorte, de dévoiler et de déployer le Feu de l’Esprit avec plus de facilité, que cela soit en certains lieux, en certaines personnes, sans rien demander, juste en étant là, juste en étant présents, juste en vivant le Feu de l’Esprit.

Bien sûr, le Feu de l’Esprit n’est qu’une des manifestations survenant au préalable et au décours de l’Appel de Marie, accompagné d’un cortège d’autres signes dont il n’est pas nécessaire de s’intéresser pour le moment, tant que ceux-ci ne sont pas vécus. Certains d’entre vous aussi perçoivent l’approche du Feu de l’Esprit comme un sentiment de ne plus être au sein de ce corps, non pas comme une fuite mais bien plus comme la découverte, au sein de la conscience ordinaire cette fois-ci, de ce qu’est la Vérité, mettant fin justement à ladite conscience ordinaire. Le Supramental alors sera totalement actif au sein même de cette dimension et c’est justement ce Supramental de chacun d’entre vous, réunis dans la même puissance du Christ, qui permettra enfin de résoudre la phase finale.

Mes mots seront dorénavant moins nombreux, comme chacun de mes frères et sœurs de nos plans, parce que l’important est justement ce qui se déroule et se déploie dans le Silence, dans l’intervalle entre mes mots, dans l’intervalle de votre écoute, afin de ne plus être seulement dans l’écoute de mes mots ou de ma vibration mais de celle qui est émise directement en vous par notre réunion, par notre Présence et surtout par l’Esprit du Soleil et le Chœur des Anges.

Aussi, différents peuples inédits pour vous, présents à la surface de ce monde, vont commencer bientôt à échanger, à communiquer avec vous. Les premiers d’entre eux, et certains d’entre vous l’ont déjà expérimenté depuis quelques années, vivront un rapprochement, si je puis dire, avec les Elfes qui représentent en quelque sorte la liberté de l’Air, la liberté de conscience et la liberté de l’Amour. Pour cela, il y a juste à être présent, il n’y a aucun effort à faire mais bien au contraire à se relâcher totalement afin que la relation entre cette dimension particulière et la vôtre puisse se manifester sans entraves, dans la joie de l’Amour et dans la joie de la Vérité.

Vous vous apercevrez alors que dans le Feu de l’Esprit et au-delà de toutes vos structures vibrales qui ont pu être activées jusqu’à présent, la conscience ne sera plus non seulement délocalisée mais bien plus présente partout. Vous vous apercevrez que c’est votre conscience qui est aussi présente dans l’arbre, dans la fleur, dans le frère qui souffre ou dans le frère qui vous aime ; il y a la même intensité d’Amour, la même qualité d’Amour. Cela vous sera révélé par la Grâce de l’Esprit et du Feu de l’Esprit.

Alors ensemble et dans le silence de mes mots, dans le silence de nos Présences unies, par l’Esprit du Soleil, par le Chœur des Anges, le Feu de l’Amour et le Feu du Ciel se déposent en votre Temple. Au-delà du sceau de Mikaël se déploie la Vérité qui est une symphonie où aucune mauvaise note ne peut venir troubler la béatitude du Feu du Cœur, la béatitude du Feu Vibral.

Quoi qu’il en soit et bien avant l’Appel de Marie, il vous est donc proposé de vivre – vous l’avez déjà vécu en partie dans les moments de stase qui vous sont proposés ou imposés, plus ou moins longs, vous donnant à vous ressourcer ailleurs qu’en ce monde, ailleurs que dans l’illusion, ailleurs que dans vos rapports affectifs ou amoureux, bien au-delà des liens sociaux ou d’amitié – les mécanismes mystiques, à l’œuvre de tout temps et dans toute tradition chez les êtres ayant transcendé l’illusion de ce monde, se présenteront à vous. D’innombrables charismes se manifesteront spontanément, sans aucune intervention de votre part, apportant là aussi le baume nécessaire aux frères et sœurs, aux situations qui l’exigent et le demandent.

L’Amour deviendra facile parce qu’évidence et parce que manifesté, et de plus en plus tangible. Cela se verra dans vos actes, cela se verra dans vos yeux, cela se verra dans tous vos échanges parce que vous ne pourrez plus tricher, vous ne pourrez plus établir la moindre compromission avec l’illusion, ou bien exactement comme une répulsion par rapport à ce qui est faux, par rapport à ce qui est altéré ou dévié. Cela ne posera aucun problème ni aucune hésitation mais cela s’imposera comme une évidence, comme quelque chose qui a toujours été là et qui là aussi ne souffre aucune espèce de déviation ou falsification. Dans le Feu de l’Esprit, il n’y a plus aucune faille ni aucune possibilité, pour quoi que ce soit ou qui que ce soit, d’interférer avec ce qui s’est levé en vous.

… Silence…

Permettez-moi de porter jusqu’à votre chair, au plus intime de vos structures, éphémères comme éternelles, la Grâce du Père, le Feu de l’Amour, et le Baiser de Marie que certains d’entre vous perçoivent déjà sous forme de caresse sur votre joue gauche. Oui, Marie est là, prête à parler, prête à s’exprimer. Elle n’a jamais été aussi proche de vous, de même que nous n’avons tous jamais été aussi proches de vous parce que nous sommes en vous, et cela se révèle avec de plus en plus d’acuité et de plus en plus d’aisance et de facilité.

Alors, au nom du Feu de l’Esprit et dans la Grâce du Père, en symbiose avec le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil, je dépose en vous le Baptême du Feu de l’Esprit.

… Silence…

Que la Paix, l’Amour et la Lumière soient. Et cela est.

Je suis Hildegarde de Bingen et je rends grâce à notre union et à notre Vérité Une.

… Silence…

À bientôt.



* * *      



Dans le Feu de l'Amour avec URIEL

Je viens assister à votre Résurrection
      



Je suis Uriel, ange de la Présence et Archange du Retournement. Bénédiction à vos Présences et à votre écoute en ce Présent Éternel.

… Silence…

À l’heure où tout s’accomplit, en vous et en ce monde, je viens non plus pour vous faire passer quelque porte que ce soit mais bien plus assister, accompagné de l’Esprit du Soleil et du Chœur des Anges à votre Résurrection, à votre nouvelle naissance. Je viens honorer votre Présence dans les sphères de l’Éternité et je suis là, comme vous êtes là.

Nous rencontrons les uns les autres, dans le Cœur du Cœur et dans la Présence infinie de la Grâce qui vous élève dans le Chœur des Anges et vous anime, par la grâce de l’Esprit du Soleil et vous invite à la liberté de vie, à la liberté totale, ne connaissant ni début ni fin, ni limite aucune, là où la joie ne connaît aucun contraire, là où la Vie est célébrée en la communion perpétuelle, là où les flammes de Vie vont et viennent dans la liberté des dimensions, de la Source et de l’Absolu.

Vous qui êtes né de nouveau, je vous le dis en vérité, il vient célébrer, comme je le fais, votre Résurrection.

… Silence…

Je suis Uriel et j’accompagne, en précédant celle qui me suit et qui vient vous dire votre liberté en sa filiation.
Je viens décorer le Temple de votre Rencontre,
Je viens assister à l’éclosion de l’Amour qui ne peut plus se penser mais simplement être,
Et je viens bénir et célébrer votre Présence et votre Vie,
Et je viens attiser le Feu de Vérité,
Et je viens nourrir la flamme de cette Présence,
Et je viens célébrer la Liberté éternelle.
En tant qu’ange de la Présence, je viens témoigner de notre réalité commune et Une.

… Silence…

Là où est ta Demeure, je suis. Par ma Présence et ma résonance tu t’emmènes ainsi plus facilement à toi-même, lâchant ce qui doit être lâché encore pour retrouver ta légèreté et ta liberté, afin que nul regard en arrière ne puisse altérer la flamme de Vie de ta Présence. Je viens témoigner de ta Présence sur le Livre de Vie.

Ainsi tous deux nous honorons l’Unique, nous honorons la Vie, nous honorons chaque Présence où qu’elle soit parce qu’elle sera toujours l’expression de la Vie, quel qu’en soit son refus en cette vérité et la loi Une de l’Amour qui abreuve sans condition et sans restriction tout ce qui passe à portée de ta conscience.

… Silence…

Afin que toi aussi qui as été si lourd en ce monde découvre la légèreté de l’ange que tu es, afin que jamais le sourire ne disparaisse de ton cœur. Cela est acquis, cela est Vérité car je te le dis, toi qui es là, toi qui entends, toi qui lis, toi qui vis, participe au Chœur des Anges, à la chorale de la Vie, au chant de la célébration, au Verbe de l’Amour. Tout cela, en cet instant, est là.

Alors réjouis-toi et réjouissons-nous du Feu de l’Amour ardent qui vient à ta rencontre, te donnant à te voir dans ton entièreté, te donnant à te voir sans fards ni détours. Je suis là et je serai là, ne l’oublie pas. Je te soutiendrai comme tu m’as soutenu dans ton ancrage de la Lumière, toi Semence d’Étoile, toi enfant de l’Un.

Réjouis-toi parce qu’à partir de ce moment-là tu ne pourras plus avoir et être le moindre manque. Surtout, ne me crois pas, vérifie-le et vis-le. Ainsi est la Vie, ainsi est la Vérité et ainsi est la Voie qui n’a pas de chemin.

Rappelle-toi non seulement la Promesse mais aussi cette flamme. Si ce n’est déjà fait, ouvre-toi dorénavant à ton Éternité et découvre la Beauté sans artifice ni masque de l’Amour révélé, de l’Amour vérifié au sein de ce monde, d’un Amour où ne peut exister nulle brèche, nulle faille et nul manque. Vérifie cela par toi-même et choisis entre l’Amour et tout le reste parce que l’Amour se suffit à lui-même alors que tout le reste ne peut être complet sans l’Amour.

À toi de voir, à toi de sentir, à toi d’éprouver la Vérité qui est là, à toi de vivre ce Feu, à toi de vivre la bienveillance. À toi de vivre l’Autonomie, la Transparence et l’Humilité, ici-même, quelles que soient encore tes contingences. Toutes celles-ci ne sont que croyances et balivernes de l’éphémère.

Toi qui as percé sa chrysalide et qui déploie ses ailes, envole-toi, ne fuis rien, demeure stable dans la Vérité de ta flamme. Écoute…

… Silence…

De Présence à Présence il n’y a pas besoin de mots parce que tout est Évidence. Alors soyons présents l’un à l’autre, soyez présents les uns aux autres. Aimez-vous les uns les autres comme nous vous aimons. Écoutons…

… Silence…

Je suis Uriel, ange de la Présence et Archange du Retournement, et je t’aime en la Liberté de l’Amour, en la Liberté de la Vérité, et je suis là.

Ainsi, j’honore votre Présence Une et en l’Amour je vous salue. À bientôt.


* * *      



Dans le Feu de l'Amour avec LI SHEN

La danse du FEU
     



Je suis Li Shen. Je sors pour la dernière fois de mon Silence. Permettez-moi de communier avec vous.

... Silence...

Je vous ai communiqué en ce jour la dernière partie de la Danse des Éléments. Vous avez pu peut-être en expérimenter certains, ou la totalité des trois premiers. Il faut bien comprendre que le Feu qui vient d'être révélé est l’Élément le plus transmutateur.

Pratiquer la Danse des Éléments, à la suite l'un de l'autre dans l'ordre où ils vous ont été révélés, permettra pour beaucoup d'entre vous de percevoir et de ressentir le Cœur Ascensionnel et le déploiement de votre Merkabah interdimensionnelle, apportant bien sûr, par l'intermédiaire du Feu, l'élément moteur si je puis dire, de la transfiguration finale que vous nommez Résurrection. Comme vous le savez, il n'y a ni obligation ni assiduité qui est requise. Il y a juste à sentir et percevoir l'harmonie des mouvements, dans leur enchaînement d'Élément à Élément.

Si cela vous est possible, après avoir enchaîné la Danse des quatre Éléments, il vous serait agréable de passer un moment assis ou étendu, afin de laisser se vivre en vous ce qui doit se vivre lors de l'appel, par la posture et le mouvement de votre corps, des quatre archétypes des Éléments que vous nommez, en certaines circonstances Hayot ha Kodesh, Cavaliers, ou de tout autre nom en référence à cette notion de nombre quatre.

Le Feu, si je peux dire, est l'agent nourrissant les autres Éléments. Le Feu est ce qui va vous permettre littéralement de brûler, je dirais, les derniers obstacles, les dernières résistances, que celles-ci soient inscrites dans votre corps ou dans quelque couche de vos enveloppes subtiles. L'action du Feu se situe aussi bien sur l'enveloppe éthérique que sur ce que vous nommez l'enveloppe causale. Le Feu est l'agent donc de l'élévation, le Feu est l'agent de l'Ascension. Cet Élément, dans sa pureté et dans sa complétude, va vous donner à vivre les symptômes et les signes précis de la consumation de ce qu’il peut rester à consumer et qui doit être consumé.

La mise en mouvement de votre corps à travers l'Élément Feu et les postures qui vous ont été données, ainsi que les mouvements, est certainement (en cas de difficulté), par l'utilisation de votre corps, ce qui va vous permettre dans l'Instant Présent de consumer les résistances et les oppositions présentes sous forme de mémoires, présentes sous forme de sentiment de manque de liberté, présentes sous forme d'attachement quel qu’il soit.

Ainsi donc par la Grâce de la Lumière, par la Grâce de ce qui se déploie actuellement sur cette terre, voilà donc un outil qui peut-être vous sera plus utile que tout autre outil parce qu'il ne fait pas intervenir le mental ni même les émotions, et s'adresse directement à vos structures causales, venant les laver, si je puis dire, dans le Feu de l'Esprit et le Feu de la Vérité.

La libération de l'illusion vécue dans des temps plus anciens que les vôtres, et ce aussi bien en Asie, en Orient qu'en Occident, sont les éléments les plus efficaces dans la perception du Feu et dans l'accroissement, si je puis dire, de l’expansion de votre conscience jusqu’au moment où le Supramental, ainsi qu'il fut nommé, viendra laver, comme cela est dit dans vos écritures occidentales, vos robes dans le sang de l'agneau.

Le Feu est l'apanage du Christ. Il est l'apanage des Fils Ardents du Soleil. Il est l'apanage des Élohim. Il est l'apanage de ceux qui n'hésitent pas à parcourir les plans de la Création, qui n'hésitent pas à se prouver et à prouver à l'existence que l'Amour est plus fort que tout, même au sein de l'enfermement terrestre.

Aujourd'hui, le Feu prend une autre allure, parce que vous le savez, il vient du ciel. Il ne naît pas seulement de votre Temple intérieur. Il ne naît pas là seulement depuis le principe élémentaire encadrant le Canal de l’Éther ou autre Couronne Radiante quelle qu'elle soit, mais il est aussi ce qui va adjoindre, je dirais, une ultime étape dans la fusion des structures vibrales que vous connaissez, et qui vous ont été nommées et décrites et vécues durant ces années.

Ainsi donc on peut réellement parler dans l’enchaînement des mouvements que je vous ai communiqués, de la capacité à générer le Feu de la combustion spontanée et naturelle du Feu de l'Amour.

Je dois toutefois insister sur le fait que, indépendamment de vos résistances passées, de vos mémoires cristallisées ou de vos attachements, faire ces mouvements et leur enchaînement doit se faire dans des moments de paix, ou dans les moments où vous vous êtes recentrés, dans des moments où vous vous êtes posés et préparés, si je puis dire, à vivre cela. Si j'osais, je dirais presque, dans votre langage : il s'agit d'un rituel sacré. À mon sens, il s'agit plus d'une gymnastique qui transcende les lois de ce monde, s'appuyant pourtant sur ce qui appartient à ce monde, c'est-à-dire votre corps.

Cela ne nécessitera pas, comme jusqu'à présent, une pratique pour certains d'entre vous, régulière mais dès l'instant où l'harmonie sera trouvée entre ces quatre éléments en votre centre, l'efficacité du Feu viendra vous faire vivre réellement ce qui a été décrit par certaines Étoiles concernant le Feu.

Cette Danse des quatre Éléments, bien sûr, rejoint en quelque sorte et vient en quelque sorte là aussi stabiliser la vibrance du Chœur des Anges et se lier à l'Esprit du Soleil. Bien sûr qu’aucun mouvement n'est indispensable, de même qu'aucune activité n'est indispensable pour vivre dorénavant ce que la terre vous propose dans votre conscience limitée. Toutefois il s'agit d'une aide appréciable pour ceux d'entre vous qui auraient eu jusqu'à présent une certaine difficulté à percevoir, à ressentir et à vivre le Vibral.

Il s'agit donc d'une opportunité de mener à bien ce qui peut-être n'a pas été vécu jusqu’à présent, et qui toutefois présentant aujourd'hui, comme cela vous a été dit, une importance secondaire par rapport à l'aspect de la pure Conscience ou de ce que vous nommez la A-conscience et que je préfère nommer le Tao. Bien sûr ce ne sont que des mots mais qui essaient de décrire, en fonction de l'époque et de la culture, la même réalité transcendante et échappant au réel de ce monde.

Le Feu, que cela soit par les mouvements, que cela soit au moment où le Feu du Ciel vous touchera, implique les mêmes perceptions qu'il convient peut-être de reconnaître afin de ne pas réveiller une quelconque peur ou une quelconque appréhension à ce moment-là.

Il peut exister un sentiment d'être attiré plus ou moins fortement vers le haut du corps, comme si vous vous sentiez partir par le cœur ou par le haut du corps en globalité. Ceci est simplement lié à la Couronne Radiante du cœur mais aussi au Cœur Ascensionnel qui se déploie. Bien sûr les sons dans vos oreilles, s’ils sont présents, peuvent se modifier de façon extrêmement importante, débouchant là aussi sur le Chœur des Anges de l'Infinie Présence. L'ensemble des manifestations qui peuvent se produire peuvent vous donner aussi le sentiment, non pas de malaise mais de perte de repère au niveau du corps. Il ne s'agit pas d'un vertige, il ne s'agit pas d'un malaise mais bien plus de la réalité du Feu.

Dès l'instant où vous pratiquerez la Danse des Éléments de manière correcte, et cela ne nécessite pas un apprentissage très long, si vous souhaitez le faire, vous donnera à vivre les symptômes précis du moment de votre Ascension et du moment de l'Appel de Marie. Cela vous donnera aussi, si je peux dire, un test réel pour ceux d'entre vous qui se posent encore des questions et différencier réellement ce qu’il reste de mémoires de ce qu’il reste d'attachements réels et concrets, vous donnant à vivre et à voir, à ressentir, si cela se produit dans le calme et la sérénité ou alors avec réticence (au moment où ces symptômes apparaissent), vous permettant peut-être là aussi de vous positionner au plus juste de votre Vérité, au plus juste de votre être présent en cet instant.

La Danse des Éléments, au même titre que ce que vous aviez reçu voilà quelques années, les clefs Métatroniques, la Danse des Éléments est un outil qui déploie les principes élémentaires et non pas seulement les corps spirituels, mais donne à vivre réellement et concrètement la quintessence des Éléments. Cette quintessence qui, je vous le rappelle, encadre la Source, met en forme la Source et est liée à l'organisation de toute dimension, de toute expérimentation comme de toute création.

Le Feu enfin dans cette période que vous vivez, d'une manière générale, que ce soit celui qui naît de votre exercice de Danse des quatre Éléments, que ce soit celui qui correspond à ce qui se déroule de manière collective sur la terre en ce moment, vous donnera des occasions, si je peux dire, de laisser disparaître ce qui doit disparaître avec une plus grande facilité. Vous donnant peut-être à voir et à conscientiser enfin ce qu’il pouvait rester d'erreur d'appréciation au sein aussi bien de votre comportement que de votre alignement, si tel est le cas.

La Danse des Éléments enfin, quant à elle, vous ramène à l’Éther restauré. Le Lemniscate sacré, que vous connaissez, est aussi impliqué dans cette Danse des Éléments quand celle-ci est effectuée entièrement.

Voilà les quelques mots que je souhaitais rajouter par rapport à cette Danse des Éléments et qui clôturent donc ainsi, si je peux dire, cette forme d'enseignement particulier qui visait surtout à vous procurer et à vous faire vivre ce qui peut-être n'était pas vécu, ou insuffisamment, jusqu'à présent.

Je terminerai par ces mots : quelle que soit l'importance des mouvements, quelle que soit l’importance de ce que vous maniez comme outil, rappelez-vous que ce ne sont que des outils, et que la seule Vérité émane de votre Cœur, de vos quatre Piliers, de leur stabilité, de leur solidité et de, absolument rien d'autre. Pratiquer les quatre Éléments, c'est se dépouiller du superflu et accélérer en quelque sorte cette Libération, d'en vivre et d'en sentir les prémices, si ce n'est déjà fait par l'Onde de Vie.

Il y a de plus un élément essentiel ne concernant pas, je dirais, votre aspect spirituel mais bien plus la réparation de ce que vous nommez votre ADN, dans ses aspects physiologiques ou pathologiques. Il y a donc un pouvoir résolutoire, au-delà du Feu de la Transmutation et de la Résurrection de la Danse des quatre Éléments, qu'il vous appartient de vérifier par vous-mêmes encore une fois, et d'expérimenter par vous-mêmes au-delà de cet objectif correspondant à l'Ascension. Ceci n'est pas négligeable quand il existe en vous encore un certain nombre de zones de résistance ou de zones de souffrance, qu'il y a en quelque sorte à transcender plutôt qu'à simplement soulager.

Li Shen revient au Silence et vous remercie pour votre attention.

Communions, de cœur à cœur.

... Silence...

Li Shen se retire.



Et VIDÉOS :

Éléments FEU et Enchainement Éléments et Danse du Silence
     


(Vous pouvez regarder sur Youtube pour voir en plein écran)     


L’ÉLÉMENT FEU     


    



L'ENCHAINEMENT DES ÉLÉMENTS ET DE LA DANSE DU SILENCE     


    




* * *      

_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Dernière édition par Ayla le Mer 8 Juil - 22:01 (2015); édité 6 fois
Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 445

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 21:39 (2015)    Sujet du message: Dans le FEU de l'AMOUR - Juin 2015 - - - COMPLET Répondre en citant

Suite

Dans le Feu de l'Amour avec ANAËL

Je viens répondre à vos interrogations
  



Je suis Anaël Archange. Bien-aimés Enfants de la Loi de Un, je viens avec vous partager la Paix du Christ avant de vous donner la parole pour vos interrogations.

…Silence…

J’écoute maintenant vos questions.


Question : Quelles contraintes subiront les corps pendant les 3 jours, pour ceux qui ne disparaitront, pas en terme de respiration, de température et d’attraction terrestre ?

Bien-aimé, il convient de saisir que chaque situation de frère et sœurs humains dans la chair correspond à une situation différente. Il y a bien sûr des mécanismes précis correspondant à la fois aux lois de la gravitation, aux lois des orbites et aux lois des émissions de rayonnement des différents corps en interaction. Au niveau du corps physique, ainsi que de ce qui se déroule à l’intérieur, au sein de l’âme ou au sein de la conscience. Le mécanisme de stase se traduira effectivement par divers vécus qui seront surtout invention et avant tout fonction de cet élément, c’est-à-dire de votre emplacement dans la révélation de votre Éternité.

Selon les dénis, les chocs, les résistances, les colères, ou l’acceptation ou la joie se déroulera une histoire fort différente et dont pourtant la conclusion sera bien après ces 3 jours la conclusion logique de ce que vous avez choisi, de ce que vous avez vibré et de ce qui doit être pour vous la plus grande des libertés. La conscience sera occupée à lutter contre sa disparition ou à disparaître d’elle-même par la Grâce de l’Appel de Marie et par la Grâce de l’ensemble des manifestations géophysiques survenant à ce moment-là.

Ainsi donc, ne vous préoccupez pas de vos corps. Ne vous préoccupez pas de ce qui, de toute façon, n’a pas d'autre objectif depuis tout temps en ce monde, n’a pas d’autre objectif que de disparaître un jour ou l’autre. Il n’y a rien à redouter, ni à espérer, ni à prouver pour celui qui est dans la paix. Il n’y a rien à redouter, ni à espérer, ni à craindre pour celui qui a soif de Lumière et qui a soif que de ça, que d’Amour et de rien d’autre. Mais rappelez-vous que vous ne pouvez pas avoir soif d’Amour et soif de maintenir ce qui est périmé et ce qui n’a pas d’autre issue de toute manière que de disparaître à un moment donné.

Ainsi donc, au moment où les signes du Ciel, au moment où les sons, au moment où votre corps lui-même saura que le moment est venu, découlera tout naturellement un espace de temps vous plaçant dans la condition optimale pour vivre ce qui est à vivre. Alors ne vous préoccupez pas de ce genre de chose car rappelez-vous le Christ avait dit : « Celui qui voudra sauver sa vie la perdra ». Saisissez bien la portée de cette phrase qui est bien plus que symbolique, bien plus qu’imagée, mais correspondra strictement à la vérité de l’instant à vivre. A vous de voir. Que voulez-vous sauvez ? L’éphémère ou l’Éternel ? A partir de là, vous avez la solution : aimer par-dessus tout ou rester dans le doute, dans la peur, dans les résistances.

Soyez pourtant assurés que chacun d’entre vous, à l’issue de l’Appel de Marie, sera très exactement à l’endroit qui lui est nécessaire pour vivre ce qui est à vivre et non pas à l’endroit qu’il a projeté, imaginé, espéré, en fonction des réflexes de survie ou des réflexes de préservation de quelque avantage que ce soit de ce monde, parce que l’Amour ne connaît pas de privilège, l’Amour ne connaît pas d’élite, l’Amour ne connaît que le vrai et que le Cœur. Le reste n’existe pas.

Alors, à vous de voir, à vous l’aller au-delà de tout préparatif quel qu’il soit, afin de lâcher plus facilement au moment de l’Appel de Marie. Ne vous préoccupez pas d’autre chose que de la Joie de l’Instant Présent, car comme cela a été dit, juste avant moi, c’est là que se trouve la clé essentielle de ce que vous êtes.

Ne laissez pas la linéarité de ce temps et les obligations de votre vie venir perturber en aucune manière ce qui se vivra à ce moment-là et qui ne dépendra absolument pas de ce que vous pouvez imaginer ou penser comme sécurité, mais qui dépendra uniquement de la réalité de l’Amour présent en votre cœur. Aucune autre circonstance ne prévaudra et surtout pas un besoin de préserver quoi que ce soit parce qu’à ce moment-là il n’y aura aucune hésitation, ni aucune tergiversation possible. Il y aura réellement et concrètement l’Amour ou la peur. Rien d’autre ne viendra vous perturber, aucun besoin physiologique, aucune sensation venant déranger ce que vous êtes.

Saisissez bien le sens réel et concret de ce que je vous dis. A vous de vérifier par vous-même dans ces moments-là, avant même leur arrivée de manière permanente. Dans les expériences que vous vivez peut-être déjà, êtes-vous capable d’oublier tout ce qui constitue l’illusoire dans les moments où nous parlons, dans les moments où vous êtes en méditation, dans les moments où la Lumière elle-même vous appelle ? Il n’y a rien d’autre à trouver dorénavant sans chercher que cette paix définitive et cette joie incommensurable de l’Amour.

Tout le reste n’est qu’accessoire, voire même limitant à l’Amour. Ce qui encore aujourd’hui peut surgir en vous de manière fort légitime, concernant les lois de ce monde et l’éphémère de ce monde dans toutes vos relations, n’aura plus aucun sens au fur et à mesure que l’Esprit du Soleil délivrera son message et que le Chœur des Anges vous accompagnera, précédant Marie.

Alors soyez ferme dans la Vérité de l’Instant et la Vérité du Cœur et laissez se désagréger ce qui disparaît en ce moment-même pour chacun de vous, car cela correspond vraiment à l’ajustement final de ce moment.

…Silence…

Autre question…


Question : Dans mon rêve, je rêvais de tout autre chose lorsque le Cube de Métatron s’est imposé devant ma vue en s’ouvrant et en se remboitant sur lui-même comme une image en 3D. Pouvez-vous me dire ce que Métatron a voulu me faire passer comme message ? A cette époque, je ne connaissais pas ce Cube.

Bien-aimé, le déploiement du Cube Métatronique et le retournement de ce Cube sur lui-même correspond effectivement au déploiement de Métatron au sein de ce monde nommé de façon fort logique la Jérusalem Céleste. Ainsi donc, il t'est annoncé l’imminence du déversement de l’Amour sur cette terre. Quand le Cube se dévoile à vous, en quelque manière que ce soit, cela signifie que de manière irrémédiable les nouvelles Clés Métatroniques, même si elles vous sont inconnues, sont actives en vous.

…Silence…

Autre question…


Question : Y a-t-il ici parmi nous présent, un ou une Elohim des 12 crânes de cristal, incarné ?

Bien-aimée, il ne m’appartient pas de te dire s’il existe au sein de cette assemblée ni au sein d’aucune autre assemblée. Ce que je peux dire simplement, c’est que l’ensemble des Elohim sont nécessairement incarnés ou très proches d’un départ voilà quelques années, mais restant présents auprès de vous en cette fin particulière de l’enfermement et il ne peut en être autrement. L’ensemble des Elohim de la Création de l’Atlantide sont bien évidemment présents à la surface de ce monde, de son coté incarné ou de l’autre côté, participant ainsi de même avec vous quel qu’ait été leur chemin, quelle qu’ait été leur chute ou leur rédemption au sein de l’illusion, cela n’a plus aucune importance. Nul ne pourra se soustraire au Feu du Ciel, Elohim comme le Diable, comme tout être humain, qu’il le veuille ou pas, comme toute vie au sein, non seulement de cette terre, mais de l’ensemble du système solaire.

…Silence…

Autre question…


Question : Pouvez-vous détailler le phénomène de transsubstantiation s’il vous plait ?

Bien-aimé, la transsubstantiation consiste à passer de manière définitive de la chenille au papillon. Vous avez été suffisamment dans la chrysalide. C’est ce que vous avez construit, ce que vous avez dissout au sein même de votre conscience ordinaire comme au sein de la Supraconscience. Au moment de la superposition finale de l’éphémère et de l’Éternel se réalisera une alchimie finale qui permettra de faire passer ce que vous nommez corps physique au sein d’un autre corps si cela est nécessaire, nommé corps d’Êtreté. Il y a comme vous le savez superposition des deux corps mais aussi alchimie concernant le feu physique venant libérer ce qui était enfermé par l’action du Feu du soleil, par l’action du Feu de la 2e étoile et par l’action du Feu de la terre.

Ainsi donc, le Feu viendra à bout de toute résistance, de toute opposition comme de tout corps, libérant alors la gloire de votre Résurrection, réalisant alors l’Ascension au sein même de cette réalité. La transsubstantiation est donc la disparition d’un état et l’apparition d’un autre état, tout cela dans la même continuité de ce que vous êtes, passant d’une conscience limitée à la Conscience de l’Éternité. Cette transsubstantiation se produira de manière naturelle, avec facilité pour ceux qui ne vivent rien d’autre que le Cœur Ascensionnel, voulant dire par là que le Cœur Ascensionnel prendra tout le champ de la conscience. Alors là, cette transsubstantiation se passera en un clin d’œil si je peux m’exprimer ainsi.

S’il existe des zones d’ombre, s’il existe au sein de l’âme présente des orientations assumées et souhaitées, alors la transsubstantiation nécessitera un éclairage et un transfert en d’autres sphères. Si la résistance devient (ou l’opposition) devient formelle si je peux dire, l’Éternité prend la place de toute façon et pour cela il faudra bien dissoudre en totalité ce qui est illusoire et faux, illusoire et limité. Là est l’action du Feu de l’Amour, du Feu Vibral dans sa globalité et dans sa totalité.

La transsubstantiation est donc la disparition d’un plan dimensionnel et l’apparition au sein d’un autre plan dimensionnel, en des lieux spécifiques de la terre, avant, pendant ou juste après l’Appel de Marie. Cela dépend de votre emplacement à la surface de ce monde sur un plan géographique, indépendamment même aussi de l’état de votre cœur. Certaines disparitions immédiates auront lieu essentiellement dans des pays où le mental n’est pas cristallisé et où les règles sociales ont laissé établir une certaine forme de liberté au sein de la conscience, quelles que soit les circonstances matérielles et politiques de ce pays ou de ce sol.

Ainsi donc, tout cela se déroulera sensiblement dans le même temps. Vous en serez bien évidemment prévenus, non pas seulement par l’Appel de Marie parce que cet instant touchera l’ensemble de l’Humanité. Mais pour ceux d’entre vous percevant et ressentant les structures vibrales, cette annonce se fera sentir en vous de manière à ce qu’il ne puisse y avoir aucun doute sur l’imminence de l’Événement en termes terrestres.

…Silence…

Autre question.


Question : Est-ce que l’état d’endormissement que l’on vit pendant la Présence de l’Esprit du Soleil et le Chœur des Anges est identique à ce qu’on vivra pendant la stase ?

Oui. Que vous écoutiez, que vous lisiez, cela produira sensiblement la même chose qui se produira au moment de l’Appel de Marie. Ainsi donc, vous avez à votre disposition une capacité de voir là où vous êtes en cet instant, au moment où vous l’entendez, au moment où vous le lisez, au moment où vous y pensez. De là découle bien sûr la majeure partie de ce qui se déroulera dès l’Appel de Marie prononcé.

…Silence…

Autre question.


Question : Faut-il respecter les croyances de ceux qui nous quittent, surtout les personnes âgées, ou faut-il leurs suggérer quelque chose ou autre chose ?

Bien-aimée, en ces temps si particuliers, et cela sera le cas de plus en plus chaque semaine de votre temps, il ne sert à rien d’éclairer par les mots, cela est trop tard. Il y a juste à éclairer par la bienveillance et l’Amour qui émanent de vous. Vous n’avez besoin d’aucun mot si ce n’est d’être vrai et de laisser sortir ce qui sort de vous, c’est-à-dire l’Amour, si ceux-ci sont accompagnés de mots ils viendront d’eux-mêmes indépendamment de toute concertation ou préparation, vous permettant de vous ajuster au plus juste de ce que vous demandent l’Instant Présent et l’Amour, par rapport à cette relation et à cette transaction.

La façon la plus évidente aujourd’hui de manifester la Vérité de votre cœur est bien sûr, comme cela a été dit, de mettre l’Amour devant en toute circonstance. Or, se poser la question de ce qui doit être dit n’est pas mettre l’Amour devant, mais est imaginer ce qu’il faudrait dire. Imaginer ce qu’il faudrait dire ne correspond pas à la spontanéité de l’Amour qui doit se manifester en toute rencontre. Laissez parler votre cœur. Laissez jaillir la Vérité et laissez sortir le Verbe. Rien d’autre n’est nécessaire.

…Silence…


Question : Ceux qui ne connaissent pas Marie, comment cet appel se fera pour eux ?

Bien-aimée, il n’est pas nécessaire de connaître Marie puisque chacun, même ignorant, la reconnaîtra instantanément. Ce n’est pas pour rien qu’elle est la Mère du Ciel et à vous humains incarnés dans la chair, votre Mère à tous, même à ceux qui l’ignorent, même à ceux qui ne la connaissent pas, même à ceux qui la refusent. Il n’y a donc pas à se poser de question de reconnaissance car cela se passera instantanément, indépendamment de la voix, par la Reconnexion en votre cœur de ce qu’elle Est.


Question : Est-ce qu’une forte attirance ou un grand amour pour un orage a une signification pour la personne ?

Bien-aimée, la différence existe pour chacun. Certains y voient la beauté, certains en aiment l’électricité, d’autres sont subjugués, d’autres sont terrorisés. Il m’est impossible de déterminer pour chacun la raison, car elle en est différente à chaque fois, même s’il en existe des grands cadres. Ainsi, je ne vais aller plus loin dans la réponse à cette question, si ce n’est que, comme toujours, la modification des éléments habituels tels que vous les connaissez, la rupture d’équilibre (que ce soit à travers un orage, une inondation ou autre chose), vous renvoie toujours à votre capacité à surmonter vos peurs, à être en accord avec vous-même et avec les éléments quels qu’ils soient, quelle qu’en soit leur manifestation, dans leur ordinaire comme dans leur extraordinaire.


Question : Lorsqu’on est conscient qu’il réside en nous des peurs, qu’elles soient liées à la peur de la mort ou à la peur du manque, peut-on demander un soin pour les enlever ou faut-il faire un travail personnel ?

Bien-aimée, il n’y a ni demande ni travail personnel à faire. Il n’est plus temps de cela. Il y a juste à être Amour. Si une peur émerge quelle qu’elle soit, c’est qu’il n’y a pas Amour ou amour conditionné. Cela va devenir de plus en plus simple et de plus en plus apparent. Aucun travail de type personnel, aucun travail sur soi, de même qu’aucune demande ne sera suivie de succès car seule toi ouvre ton cœur. Il ne s’agit pas là de mémoire, il s’agit simplement de voir la peur ou l’Amour. S’il y a peur, il manque l’Amour. S’il y a Amour, il n’y a plus de peur. S’il y a peur, cela veut dire que l’Amour n’est pas suffisamment là. Cela ne veut pas dire qu’il faille chercher à résoudre, ni même chercher l’Amour, mais bien plus vivre ce qui est nommé « Être Amour » et cela ne peut être réalisé au sein d’une personne, au sein d’une histoire, mais uniquement au sein de ce que tu es en Éternité. Aucune règle de ce monde ne peut te permettre de vivre cela. Il est temps dorénavant de laisser le cœur suivre l’impulsion du Christ, l’impulsion d’Uriel et de suivre réellement et laisser disparaître la peur.

Dès l’instant où ta conscience se portera sur la peur, du fait de la présence de la Lumière, tu la verras de plus en plus et plus, tu l’éclaireras par une recherche dans ton passé, par une demande, plus elle t’apparaîtra éclairée. Là se trouve la solution : tu n’es pas ce qui est éclairé et tu es ce qui éclaire.

Alors, à ce moment-là, tu saisiras et vivra cet ultime Retournement. Il n’y a que toi qui génère et entretiens tes peurs. Il n’y a que toi qui es la gêne à l’Amour. Croire que l’Amour émergera simplement de l’éphémère dans tes circonstances de vie est une erreur. Il y a juste à laisser apparaître ce que tu es, même si cela s’éclaire de plus en plus violemment, n’interviens pas. Regarde et traverse ces peurs, ne cherche rien à comprendre, ne cherche rien à résoudre, ne demande rien, mais deviens réellement ce que tu Es. Il n’y a pas d’autres alternatives et cela se verra de plus en plus, que cela soit résolu ou que cela résiste.

Aucune personne ne peut ouvrir ton cœur. Aucun être ne peut passer à ta place. Aucune technique ne te libèrera. Il existe effectivement des outils et des techniques qui vont te rapprocher de cet éclairage particulier, avec une acuité, une intensité toujours peut-être plus gênante pour la personne, mais qui ne représente que l’installation de l’Amour. Alors, veux-tu t’installer dans ce que tu Es ou veux-tu continuer à nourrir d’une façon ou d’une autre ce que tu nommes peur ? Car dès que tu identifies une peur, dès que tu la vois, c’est l’Amour qui l’éclaire. Alors, accepte d’être Amour et tu verras que tout ce qui est histoire, tout ce qui est souffrance, tout ce qui passé, n’aura plus de raison d’être. Si l’éclairage de l’Amour t’amène à ressentir la peur de la mort ou du manque c’est que encore l’Amour te montre que tu es inscrit au sein d’une personne et non pas au sein de l’Éternité. Il n’y a rien à se débarrasser, il n’y a rien à combattre. Il y a juste effectivement à être dans la simplicité de l’Amour, avoir confiance, non pas en toi, non même pas en ton Éternité, mais bien plus dans la réalité de l’Amour et dans la réalité de la Grâce. Il n’y aura plus d’autre échappatoire et vous allez vous en rendre compte de plus en plus vite.

Dès l’instant où ce qui peut rester de ce que vous nommez peur quelle qu’elle soit, vous constaterez que celle-ci sera de plus en plus évidente. Alors, ne cherchez rien, ne luttez pas. Vous n’êtes pas cela. Vous êtes bien plus que cela. Mais comment voulez-vous voir l’Amour si vous donnez le moindre crédit à vos peurs, à vos mémoires, à votre histoire, à votre passé ou encore à votre présence de l’égo ? Voyez réellement et concrètement, sans juger comme cela a été dit, sans culpabilité, sans chercher, mais profitez justement de l’éclairage par l’Amour de ces dernières choses qui vous perturbent d’une manière ou d’une autre, contentez-vous de les traverser. Laissez-les apparaître avec toute leur acuité. Etes-vous Lumière ou êtes-vous vos peurs ? Comment voulez-vous chasser une peur, surtout en cette période où elle s’éclaire de plus en plus ? Il faut vous appuyer si je puis dire sur autre chose que ce que vous connaissez. Acceptez l’inconnu car si vous n’acceptez pas l’inconnu, cela montre que d’une façon ou d’une autre, vous tenez à l’illusion. Il ne peut y avoir illusion et Amour. Il y a Amour ou il y a tout le reste sauf l’Amour, car dans l’Amour tout se dissout et rien ne peut prendre la conscience et rien ne peut apparaître d’autre que l’Amour.

Ce qui se manifeste à vous depuis ce que le Commandeur avait nommé « le joli mois de mai » n’est que la conscientisation de cela. Cela ira jusqu’à son terme, jusqu’à ce que vous lâchiez ou jusqu’à ce que vous acceptiez vos propres résistances.

En résumé, quelle que soit la phase où vous en êtes, de votre négociation, de votre colère, de votre acceptation, rappelez-vous que le plus simple serait de rester dans le déni, vous protégeant de la peur mais vous isolant aussi de l’Amour. L’acceptation est la clé de la résolution de tout conflit parce que vous montrez par là-même que vous n’êtes plus une personne qui veut diriger en tant que personne sa propre causalité, ses propres mémoires. Cela veut dire simplement que vous êtes encore identifié à ces mémoires, à ces blessures et donc que vous n’êtes pas libre et que donc vous cherchez à vous libérer en utilisant la personne. Cela ne peut être possible et cela deviendra évident avec de plus en plus de fracas, pour la personne bien sûr. Car seul dans certains cas le fracas peut laisser l’Amour s’installer.

Rappelez-vous aussi que dès l’instant où vous dites « j’ai peur », dès l’instant où vous constatez la peur du manque, la peur de la mort, cela veut dire simplement que l’Amour n’est pas installé de manière définitive. Seul l’Amour sera l’agent guérissant de la peur du manque ou de la peur de perdre quoi que ce soit parce que vous n’avez encore vécu le fait qu’il n’y a strictement rien à perdre, en perdant quoi que ce soit qui appartient à l’éphémère. Cela montre et prouve à vous-même que dans ces cas-là vous êtes encore inscrit au sein de l’éphémère, tenant à la fois l’éphémère et l’Éternel. Cela ne peut être. Cela ne peut subsister.

Alors, voyez cela et laissez la personne au sens égo disparaître et laissez la vraie Vie apparaître qui ne connaît ni peur ni manque. Alors cela veut dire aussi que si cela est éprouvé durant cette période c’est que la vraie Vie et la Grâce du Christ ne vous a pas recouvert entièrement. Rappelez-vous, il n’y a rien à chercher pour cela, il y a juste à s’abandonner. Il y a juste à disparaître le temps que la Vérité éclose de manière définitive.

Vous allez vous rendre compte que vous ne pouvez rien résoudre par vous-même, car résoudre par vous-même ne résout rien en définitive dans l’équation de la Peur et de l’Amour. Voyez cela clairement et voyez dans quoi vous vous enferrez aujourd’hui à vouloir vous débattre, à vouloir trouver, à vouloir résoudre, plutôt qu’à vouloir Être. Où est votre peur qui vous empêche d’Être si ce n’est l’attachement effectivement à la personne et à son histoire ? Acquiescez à cela, voyez-le clairement, ne détournez pas vos yeux et ouvrez complètement le cœur, car quand votre cœur sera ouvert de manière définitive il se consumera d’Amour et vous ne demanderez qu’une seule chose : être l’ami du Christ ou l’épouse du Christ. Plus rien d’autre n’aura d’importance, ni vos souffrances, ni votre personne, ni vos mémoires, ni vos habitudes, ni vos croyances, ni même votre vie.

La seule Vérité est là, tout le reste n'est que des projections, des idéalisations, des suppositions, des croyances, basées sur l’illusion de la personne et les lois de ce monde où la loi d’Amour n’est pas encore complètement installée, même si la Vie est présente en totalité. La loi d’Amour et le Feu du Ciel qui vient vous baptiser dans le Souffle de l’Esprit et vient effectivement concrètement et physiquement brûler tout ce qui est éphémère, sans aucune exception…

La peur de mourir, la peur du manque n’est qu’un obstacle que vous avez dressé vous-même sur votre route, par peur de quoi ? De l’Amour tout simplement. La peur de la mort, la peur du manque, ne sont en définitive que la peur de la Liberté, la peur de l’Autonomie et montre par là même le poids que vous accordez à votre personne et le poids que vous accordez à l’Amour que vous êtes en vérité.

…Silence…


Question : Parfois, il y a de grandes poussées de chaleur qui montent dans l’ensemble du corps, qui vont et qui viennent. Est-ce là les prémisses de la transsubstantiation ?

L’Élément Feu, vous l’avez saisi, est l’Élément de la Transsubstantiation. Plus le Feu approche, en terme temporel et en terme spatial, plus votre Feu va grandir. Il s’agit du Feu de l’Amour qui, du point de vue de la personne, peut être vécu effectivement comme une chaleur intense. Cette consumation est le témoin et l’impulsion et la réalité de votre Résurrection. Il est l’amorce ou même la finalité, pour certains d’entre vous, du processus d’Ascension.

…Silence…

Bien-aimés Enfants de la Loi de Un, existe-t-il encore en vous d’autres questionnements ?


Question : Si l'on survit aux 3 jours, que doit-on faire des corps de notre entourage ?

Bien-aimée, qui a dit qu’il resterait des corps ? En tout cas pour ceux qui vivraient réellement la stase ? La stase se termine un jour ou l’autre n’est-ce-pas ? Il n’y aura pas de cadavre au sens où tu l’entends. Il y aura d’autres choses à vivre que de penser en terme d’enterrement ou de nettoyage. Ceci est simplement une interrogation de la personne. C’est comme si tu me demandais comment faire tes besoins durant ces trois jours de stase.

Les conditions de vie à ce moment-là, durant la stase, sera ce qui pourrait être exprimé comme un ravissement. Dans ce ravissement il n’y a pas de place pour les besoins ordinaires, les besoins physiologiques ou les besoins de la personne, car ils n’existeront plus durant ce temps, vous donnant une conscience totale de ce qu’est l’Amour. Cela s’appelle le Face-à-Face et de ce qui s’appelle l’éphémère ou la peur. Et vous verrez distinctement, à l’issue de 3 jours, là où vous êtes.

La stase en elle-même peut faire mourir de peur, mais celui qui mourra de peur à ce moment-là sera libéré de la même façon que celui qui ira en certains lieux d’enseignement ou qui seront libérés à l’instant-même. La finalité est strictement la même pour tous.


Bien-aimés, s’il n’y a pas d’autres questions, je terminerai mon intervention en ces mots :

Les temps que vous vivez sont les Temps de l’Ascension, ils sont inscrits dans votre chair, ils sont inscrits dans votre histoire mais aussi dans ce qui vous est donné à voir aussi bien en vous que sur ce monde. Il n’y a donc pas à échapper à quoi que ce soit. Il y a juste à accueillir la Lumière et la laisser être là parce que là est votre Éternité. Ce Face-à-Face est bien évidemment ce qui a été nommé aussi le Jugement Dernier, la Promesse et le Serment, qui surviendra dans les temps concomitants à l’Appel de Marie et à la stase, cela vous le savez. Il n’y a rien à préparer. Il n’y a rien à redouter. Il n’y a rien à attendre. Il n’y a rien à projeter dans une notion de date quelconque, car comme je vous l’ai dit et comme nous vous le répétons depuis déjà quelques mois, vous êtes en train de vivre cela.

Permettez-moi alors de vous bénir en l’Esprit du Soleil et en le Chœur des Anges et de vous dire à bientôt…

Au revoir.



* * *  



Dans le Feu de l'Amour avec CHRIST

Je dépose en votre Temple Mon Sacré-Cœur
  



Christ vous salue. Permettez-moi frères et sœurs, ici et ailleurs, de déposer en votre Temple Mon Sacré-Cœur. Celui de l’Amour, celui de la Vérité, celui qui vient vous consoler de toute peine et de toute souffrance et qui vient vous apporter la délivrance, si tel est votre cœur.

Ainsi je dépose en vous le don de l’Amour, le don de la Vérité. À chacun d’entre vous dorénavant, je serai là. Dans l’intimité de votre cœur nous nous rencontrons et nous nous rencontrerons de plus en plus souvent, et de manière de plus en plus évidente, afin de sceller notre amitié.

Je viens vous offrir le don de ma Présence permanente qui n’est rien d’autre que votre Présence. Je viens vous démontrer la vérité que votre royaume n’est pas de ce monde, que vous êtes sur ce monde mais que vous n’êtes pas de ce monde.

Je viens vous demander de mettre vos pas dans nos pas. L’Épée de Vérité est la consolation des Justes. Ainsi le Verbe s’est fait chair voilà 2000 ans et aujourd’hui le Verbe se fait chair en chacun de vous.

Je viens vous baptiser avec l’Eau d’En Haut et le Feu du Ciel. Je viens rétablir la Vérité en chacun de vous afin que nulle distance ne puisse plus nous séparer, afin que vous soyez dignes d’être les Fils Ardents du Soleil.

Je viens me montrer en vous et à vous. Je viens vous tendre la main et je viens vous embrasser, vous serrer contre mon cœur, vous apparaître de multiples façons, mais avec toujours la même Joie comme conséquence et la même plénitude.

Je viens, comme à l’époque, vous laver les pieds et vous inviter à ma table. Je salue donc chacun de vous et je bénis chacun de vous. Allez au-delà de mes humbles mots et ne gardez que l’essentiel : l’Amour de notre Rencontre, l’Amour de notre révélation commune.

Je viens laver vos robes de toute souillure. Je viens vous démontrer qu’il n’existe plus de distance entre vous et moi, afin que vous deveniez ce que je suis, afin que vous le soyez véritablement.

J’accompagne ma Mère en vous, en ces temps de Résurrection. Certains d’entre vous vivront le baptême, d’autres seront transfigurés. D’autres parmi vous ressusciteront dans la Vérité du Père. Chacun sera gagnant car chacun trouvera ce qu’il est.

Je viens frapper à votre porte au plus sombre de la nuit et au plus clair de l’espoir.

… Silence…

Je viens vous dire : Paix.

… Silence…

Je viens asséner à la face de ce monde qui ne m’a pas reconnu : « Assez ». Assez de ce qui n’est pas vrai, assez de ce qui asservit, assez de souffrance, assez de compétition et assez d’illusion.

Beaucoup d’entre vous à la surface de cette terre avez eu l’occasion, au cours de vos pérégrinations diverses en ce monde, de me rencontrer, de me connaître ou de vous détourner de moi. Car certains hommes se sont employés à altérer mon message, à en faire une religion, à me faire passer pour un sauveur extérieur à vous alors que ma seule place est en vous comme en chacun.

Je viens aussi vous rappeler, en vous, une dernière fois avant l’Appel de ma Mère, à l’humilité, à la simplicité, à la Liberté et au respect du sacré de chaque vie, ici comme partout.

Je viens effectivement trancher tout ce qui peut vous restreindre dans votre Éternité, tout ce qui pourrait tenter d’altérer la Lumière que vous êtes. Bien sûr pour cela je vous demande toute la place.

Je viens vous redemander si vous êtes prêts à laisser les morts enterrer les morts. Je viens vous demander si vous voulez être vivants de la vraie Vie.

Je ne viens pas imposer ni combattre. Je viens rétablir la Vérité de toute vie. Je viens remettre le chant de la Liberté en votre cœur et en vos oreilles.

Je ne vous demande rien d’autre que d’être enfin vous-mêmes, vous rétablissant ainsi dans la Joie éternelle.

Je viens aussi, bien sûr, accomplir les écritures de mon bien aimé Jean. Celui qui le premier, en ce temps, vous a dévoilé voilà fort longtemps les mécanismes de la révélation du Supramental.

Je viens accomplir et soutenir le Serment et la Promesse. Comme les Archanges, comme les Anciens, comme les Étoiles, comme l’ensemble des Créations des Mondes Libres, je viens en vous.

Ne faites jamais l’erreur de croire celui qui viendrait vous dire, dans un corps, qu’il est ce que je suis. Parce que celui qui réalise ce que je suis ne peut prétendre à aucune identification ni a aucune histoire. Ceci est un mensonge.

Je suis la Voie, la Vérité et la Vie et vous êtes, plus que jamais, la Voie, la Vérité et la Vie. Et rappelez-vous que nul ne peut tricher en présence du Sacré-Cœur et en présence de l’Esprit Saint. Parce que je vous veux debout et rayonnants car telle est votre nature et telle est votre manifestation.

Je viens vous dire notre Amour, je viens vous dire la perfection de la Liberté.

Je viens te dire aussi, en plus d’être mon « Ami » ou mon « Épouse », de ne plus mettre de distance entre toi et moi. Ma Présence suffira à te démontrer la réalité de l’Amour.

Je ne viens pas établir un règne, comme certains le croient encore, comme il y a deux mille ans. Je viens restaurer votre Royauté, qui ne dépend d’aucun règne sur ce monde comme en aucun monde. Alors reconnais-moi et tu te reconnaîtras, sans aucune possibilité d’être trompé.

Je viens t’aimer à la mesure dont tu aimes et bien plus que cela, parce que je viens te donner tout l’Amour que tu es. Je viens te rendre à la simplicité de la Vie, à la simplicité de l’Amour et à l’humilité de toute création.

Je viens abolir les règles et les lois de ce monde qui ne sont pas les lois et les règles de la Source. Je viens déplacer ceux qui se sont permis de croire que vous étiez leur troupeau et qu’ils en étaient vos maîtres. Le seul maître véritable en l’Amour est celui qui est le plus simple et le plus petit d’entre vous. Pour cela, il faut être grand, très grand en Amour et très pauvre en ce monde. Là est la véritable abondance, là est le cœur, et là est l’essentiel.

Maintenant que les Quatre Vivants sont en place, je dirais que la table est dressée pour le dernier banquet. Je viens communier avec vous, en toutes les espèces et sous toutes les formes. Je ne transigerai rien et ne permettrai que rien ne puisse dévoyer ou détourner la Vérité de votre Être. Nul ne pourra plus paraître devant moi s’il n’est auparavant dans l’Être. Nul ne pourra plus asservir quiconque à sa liberté ou à son propre point de vue.

Je viens vous montrer la liberté de l’Amour en action.

Je viens déposer le Verbe en votre chair, éclairant ainsi votre conscience d’un jour nouveau, même au sein de ce qui est limité.

L’ensemble de la Confédération Intergalactique des Mondes Libres est dorénavant en approche de votre terre, déjà visible au sein de votre système solaire. Les peuples de la terre qui vous étaient invisibles, de quelque nature que soit leur présence, vous deviendra évidente de plus en plus, que cela soit au travers des Elfes, que cela soit au travers des démons que certains humains ont nourris. Tout cela doit être vu parce rien ne doit demeurer caché. Là est la juste rétribution de ce monde, là est la grandeur de l’Amour et de la Grâce.

Accueillir la Grâce de notre rencontre, c’est se dépouiller de tout ce qui n’est pas Amour. C’est lâcher tout ce que vous retenez, prisonniers de vos affects, de vos émotions, de vos attachements à ce qui n’est pas vrai, c’est-à-dire à ce qui ne dure pas.

Je viens accomplir, moi aussi, la promesse de mon retour, mais je vous le rappelle : comme j’étais parti, par l’Ascension et la Résurrection. De la même manière je me présenterai à vous, à chacun de vous. Mais retenez que je ne serai dans aucune chair qui vous dira que je suis cela, c’est-à-dire le Christ. Vous êtes tous des Christ, mais vous n’êtes pas « le Christ ». Dorénavant, aucune usurpation liée aux mots ou à la présentation ne pourra durer dans le temps de cette ultime tribulation.

Je vous rappelle que, en cette période, il n’y a que vous qui vous jugerez, mais non pas du point de vue de votre personne mais dans la mesure de l’Amour que vous avez donné, que vous avez vécu. Parce que je ne peux faire rien d’autre que de révéler votre cœur et c’est de cette révélation que tout ce qui est faux doit être abattu, non pas par la Lumière mais par sa propre faiblesse.

… Silence…

Je viens rétablir le règne de la Lumière en m’appuyant sur votre monde, libérant sa nouvelle conscience, sa nouvelle expansion. Je viens aussi montrer à chacun ce qui n’a pas voulu ou pu être vu, quelles qu’en soient les raisons, afin que le choix de l’Amour ou de la peur se fasse en toute liberté, sans pression, sans conditions et sans être affecté par quiconque.

… Silence…

Je viens aussi dire à votre cœur : « N’aie pas peur, car la peur n’est rien devant l’Amour. Accepte l’Amour et toute peur s’évanouit. Accepte-moi comme je t’accepte. Là est ta Liberté ». En te donnant l’Eau de Vie et le baptême du Feu du Ciel, tu renais à la vraie Vie où tous les succédanés de l’amour liés à ce monde seront balayés par l’Amour.

Je viens dissoudre les repères qui pouvaient te faire croire que tu t’appuyais sur du roc et qui pourtant ne sont que du coton. Je viens te montrer que ton véritable appui, celui qui ne trahit jamais, ne peut être que la Lumière et l’Amour. Je ne viens pas te faire grandir ou te permettre de mieux vivre en ce monde, comme certains l’espèrent ou le croient, mais je viens pour la délivrance, pour l’accouchement.

Aussi je compte sur toi, qui écoute ou qui me lit, pour tenir ta maison propre, pour cultiver en toi la bienveillance, le regard juste, le mot juste, l’attention juste ; je viens te faire découvrir que même ton pire ennemi n’est rien par rapport à l’Amour que vous Êtes.

Je viens te dire, bien sûr, que je suis toi comme tu es moi. Je viens te dire que tu es doté, comme chaque vie, comme chaque forme, d’exactement la même dose d’Amour qui est une dose qui ne se compte pas et qui grandit chaque jour, dès l’instant où tu m’as reconnu. Je ne te demande pas de m’idéaliser, je ne te demande pas de faire de moi un sauveur d’une quelconque chair ou d’une quelconque pérennité de cette illusion. Je viens fracasser les murailles de l’ego par la puissance de l’Amour.

De même, chacun de vous est capable de faire la même chose, de fracasser les murailles de ses propres peurs, simplement en étant cela, cet Amour inconditionnel dont la foi est bien plus grande que le plus grand des désastres du point de vue de la personne.

Je viens te montrer quels sont mes fruits et quels sont tes fruits.

Je viendrai aussi, pour chacun de vous, vous solliciter une ultime fois à la vérité de l’Amour avant que l’Épée de Vérité ne vienne trancher ce qui n’est pas l’Amour. Car je te veux libre, car je te veux tel que tu es, non pas pour te prendre mais bien plus pour te rendre à toi-même.

Rappelle-toi surtout qu’il n’y a rien que tu puisses faire d’autre que d’Aimer. Car l’Amour deviendra de plus en plus la solution à tout ce qui peut se présenter, venant parfois fracasser les lois de ce monde et les conventions de ce monde. Mais celui qui est porteur de l’Épée de Vérité ne peut plus transiger avec la Vérité, il ne peut que l’accomplir et la révéler. Il n’y a aucune place là-dedans pour une revendication personnelle, il n’y a aucune place là-dedans pour le mensonge, pour l’appropriation ou pour la manipulation. Je viens te donner l’occasion d’être juste et droit, d’être le cœur élevé qui a transmuté les conditions de ce monde par la seule puissance de son Amour et non pas par des combats stériles concernant le bien et le mal.

Je viens donc rétablir la vérité de l’Être et de la Vie, n’ayant que faire des limitations éphémères de ce monde dans quelque domaine que ce soit. Et toi qui serais encore tiède, je veux te dire qu’il te faut choisir parce que tu deviendras froid ou tu deviendras brûlant, brûlant du Feu de l’Amour ou froid parce que privé de la chaleur de l’Amour. Il ne peut y avoir de demi-mesure, il ne peut y avoir de compromis, il ne peut y avoir de troisième voie. Il ne peut y avoir de nouvelles illusions, sauf si toi-même refuses de voir la vérité de l’Amour, mais cela sera ton choix et cela sera ta liberté. Mais cette liberté-là n’est pas la Liberté de l’Amour, elle est la liberté de croire encore et encore à des histoires, à des scénarios, à des projections.

Je laisse le Chœur des Anges chanter à tes oreilles. Je laisse mes Anges, les Anges du Seigneur, à nouveau approcher de toi afin de t’accompagner dans ta Libération. Je viens aussi prier à tes côtés pour que mon Père t’accorde la claire vision et l’ancrage nécessaire pour vivre ce qui vient. Ainsi, je prierai pour chacun de vous, non pas comme une supplique mais bien plus comme une communion.

Je viendrai aussi rendre témoignage de chacun de vous. Cela se déroule déjà pour les plus avancés d’entre vous. Certains commencent à me rencontrer, non pas comme une histoire auréolée de gloire mais comme le simple frère que je suis, ayant connu comme vous la chair de ce monde et ses faiblesses.

Je viens en quelque sorte accomplir ce que ma Mère vous dira, une fois que vos robes seront lavées dans le sang de l’agneau, une fois que vous émergerez au sein de la Nouvelle Vie, que cela soit à la surface de ce monde encore, dans un autre état, que cela soit auprès de mon Père, que cela soit dans le Grand Tout ou que cela soit dans votre monde d’origine, peu importe.

Je serai particulièrement près de ceux qui honorent la Vie et honorent l’Amour par leur comportement, par leur regard, par leurs mots, par leur fraternité, par leur bienveillance et par leur incorruptibilité aux mensonges de ce monde. Alors nous nous regarderons du cœur au cœur avec la même transparence et la même évidence.

Ainsi tu renaîtras définitivement dans la vraie Vie. Ainsi toute ombre sera lavée et tu resplendiras au sein de ta tunique immortelle, celle de ton corps sans couture, là où nulle faille ne peut être même imaginée.

Ma Mère t’appellera par ton nom, ton prénom surtout. Moi je t’appellerai par ton nom d’âme, si l’âme est présente, et par ton nom d’Esprit ou d’origine si tu as dissous ton âme dans le Feu de l’Amour.

Rappelle-toi que si tu mets l’Amour devant et l’Amour partout je serai en toi et tu m’entendras de différentes façons si ce n’est pas déjà le cas. Je mettrai fin ainsi à tous tes doutes qui peuvent encore exister, je mettrai fin aussi à tout ce qui peut te freiner dans notre reconnaissance.

Alors permets-moi de sceller en ton Temple les mots de ma Présence de ce jour, les mots de ma Présence au moment où tu les lis, au moment où tu décideras de m’entendre.

Alors je peux te dire, quelles que soient les résistances qui puissent encore t’affecter, je te dis détourne-toi de cela parce que tu n’es plus cela. Même si cela est encore présent dans le champ de ton expérience, n’y prête pas crédit ni attention, tourne toi seulement sur l’Amour. Non pas tel que tu l’as cru ou vécu en ce monde, en certaines circonstances, non pas seulement tel que tu l’as vibré si l’Onde de Vie t’a parcouru ou si la Couronne Radiante du cœur était active, mais vraiment dans la pureté et la clarté la plus évidente.

Permets-moi à nouveau de bénir ta Présence ici et ta Présence qui me lit.

… Silence…

Je déverse en toi l’Eau de Vie et je renforce en toi l’Esprit du Soleil et le Chœur des Anges, de ma Présence révélée. Et n’oublie pas enfin que c’est dans le vacarme de ce monde, lié à son opposition à l’Amour, que tu trouveras la Paix, car il n’y a pas à fuir l’Amour, quelles que soient les réactions de ce qui n’est pas Amour.

Alors comme l’Archange Anaël te l’a dit voilà quelques années, je te demande de t’abandonner à l’Amour que tu es. Car l’Amour ne te réclame rien, il te demande juste d’être lui afin que tout le reste s’éloigne de toi et que toute consolation demeure dans la vérité de ton être.

… Silence…

Et là, dans notre communion, mes mots n’ont même plus de sens parce que l’Amour a pris la place des mots et correspond à tout sens parce que seul l’Amour est l’Essence.

… Silence…

Je vous aime car vous êtes l’Amour.

À bientôt.


* * *  



Dans le Feu de l'Amour avec ERIN, Roi des Elfes

Rencontre avec le peuple des Elfes lors du solstice d’été
  



Première rencontre avec les Elfes :

« La reine des elfes s’est mise devant nous et nous a touché le bras, c’est leur salut. Elle nous a transmis la vibration elfique. La vibration elfique est simplement un sceau vibral qui permet de rentrer en contact par le cœur avec la nature de façon beaucoup plus aisée. Ce contact s'établit quand il y a une relation de confiance, cela donne l’impression d’être touché au bras et ça remonte jusqu’au cœur.

Les elfes sont des reliquats de 5ème dimension de la terre originelle ; les villages d’elfes sont des invaginations, cela forme comme des poches sur terre dans des endroits très restreints, qui sont restés ou qui sont déjà en 5D. Les elfes voyageurs, qui sont des gardiens, ne se déplacent pas de village en village, mais ils remontent de cette poche de 5D et se retrouvent dans une frange toute blanche qui ceinture la terre et qui est la matrice de création de la terre de 5D.
Dans cette frange toute blanche qui cerne la terre maintenant, il y a des poches qui ont toujours été là et qui maintenant sont reliées à cette frange, et ils voyagent donc par ces lignes de boucle temporelle pour atterrir à un autre endroit.

Eux, ils parlent des "3 nuits" et ils attendent que la frange de création toute blanche se déploie pour retrouver l’ensemble de leur territoire en 5D. »


À l'occasion de cette rencontre, nous avons eu la joie d'être invités le 24 juin au soir - pour la Saint Jean - à une cérémonie liée au solstice d'été, par le peuple des elfes de 5ème dimension, sous l'égide du Roi des elfes Érin, de la Reine Ériane et du Prince Orian, dans leur lieu qu'ils considèrent comme sacré.
Nous avons été très honorés et sensibles à cette invitation, nous permettant une reconnexion avec ces êtres qui ont gardé certains lieux intacts depuis l'origine 5D de la terre.
Le rapprochement avec les différents êtres élémentaires, stellaires ou autres signe l'imminence du retour à nos origines.

Que ces êtres soient remerciés de cœur à cœur.


Voici donc cette intervention du Roi Érin en préalable à cette Fête :




Je suis Érin, Roi des Elfes en ce lieu et je salue tous mes frères et sœurs ici.

Êtres de différents peuples, nous sommes tous autour de vous afin de nous réjouir, en ces temps de la fin de cette illusion, de la disparition de ce monde mais surtout de la suppression de toutes séparations, nous permettant ainsi de communiquer.

Différents elfes sont autour de moi et proches de vous. Nous sommes venus en ce lieu comme vous êtes venus en notre lieu partager, découvrir pour certains, vous réjouir. Nous avons maintenu certains lieux pour les énergies primaires de la vie, permettant ainsi, dans quelque temps, de profiter ensemble de la disparition de toute illusion et surtout de retrouver pour vous votre liberté.

Jusqu’à maintenant, nous sommes restés cachés à vos yeux, à votre entendement pour certains mais aujourd’hui nous sommes heureux de nous découvrir à vous et nous avons préparé pour ce soir, avec d’autres peuples élémentaux, cette réjouissance, là où certains pourront peut-être nous voir, nous entendre. Mais peu importe, même pour ceux qui ne pourront pas encore, puisque tout ceci est un ensemble, un ensemble qui se vit, non pas pour un mais pour vous tous, en la réjouissance de la vie dans sa continuité, dans sa perpétualité.

Des fées, des ondines, des lutins et d’autres encore se joignent à nous, profitant de ce que vous êtes et partageant ce que nous sommes en un lieu que nous avons gardé précieusement. Maintenir la Vie originelle, la préserver en ce lieu, là était notre fonction.

Aujourd’hui, nous arrivons à la fin de ces temps pour nous aussi et nous ouvrons donc votre espace, comme vous nous ouvrez aujourd’hui le vôtre en ce temps, en ce moment. Ce soir, nous vous proposons une fête. Même pour ceux qui ne perçoivent pas, qui ne percevront pas, laissez-vous aller en votre cœur d’enfant. Laissez-vous tout simplement aller dans la simplicité. Ne cherchez pas, ne cherchez surtout pas à nous voir. Laissez-nous apparaître simplement.

Si vous êtes touchés, si vous sentez la Présence à côté de vous, restez simplement là en présence, dans la tranquillité et dans la paix, dans la joie. Il n’y a rien d’extraordinaire à faire, il n’y a rien à demander, simplement jouer ce jeu avec nous, simplement partager la fin de cette folie, la joie de la liberté, dans un lieu où la vibration est identique à l’originelle, à l’origine, simple, dénuée de toute attention, libre. Libre dans son expression, sans que rien ne soit venu perturber le déploiement de la vie.

Chers êtres humains venant des étoiles, tout comme nous d’un autre monde, nous finissons de fouler cet espace et c’est dans une sorte de banquet, non pas avec de la nourriture comme vous connaissez mais avec l’Essence même, avec le substrat, que nous vous proposons de partager ce soir notre repas.

Certains des êtres qui m’accompagnent sont heureux de vous rencontrer. En fait, je dis ça parce qu’en fait ils sont farfelus et pourront peut-être venir chatouiller quelques parties de votre corps ou déployer leurs farces, mais ce ne sont là que des jeux, de jeux de joie, simplement pour vous permettre à vous aussi de jouer et d’être en le cœur de votre enfant intérieur. Oubliez alors pendant quelque temps, ce soir, tout ce qui a pu être ce monde, tout votre vécu, toute votre histoire, toute cette illusion. Nous vous proposons ensemble de jouer, de fêter, de nous réjouir un peu avant le moment ultime. Mais quelle importance puisque tout est déjà fait.

Nous ici nous fêtons avec vous ce soir. Mais en d’autres endroits, la nouvelle est établie et ils se joindront à nous dans l’allégresse, sans rien attendre d’autre qu’être simplement en l’Amour que chacun est et surtout en la Vérité.

Certains des elfes sont venus m’accompagner ici et se placent autour de vous ou à côté. Je me fais le porteur de leurs remerciements et de nos remerciements pour tous vos présents mais surtout pour votre présence respectueuse en notre lieu. Ériane est présente, ainsi que le Prince, mais ils sont surtout heureux et pressés en quelque sorte de nous voir tous là-bas, porteurs de notre Amour, porteurs de notre Joie, porteurs de notre folie de la vie, la vie véritable, l’unique.

Nous vous proposons quelques instants de nous ressentir, de nous percevoir dans notre vibration ... ...


Nos déplacements sont là pour vous faire percevoir notre émanation, nos frôlements, nos touchers également. Quelques fées se déplacent aussi autour de vous et passent devant vos yeux. Ce petit contact préliminaire à ce soir pour vous permettre d’approcher encore plus notre émanation. Mais n’attendez rien, ne demandez rien, laissez faire simplement.

Ce soir, vous viendrez en petits groupes, au son des tambours qui vous accueillera et qui refermera en quelque sorte derrière les derniers, et qui refermera la porte. En arrivant sur le lieu, après le salut de l’arbre gardien, buvez quelques gouttes d’eau et installez-vous tout autour de lui. Nous aimons les chants, nous aimons la danse. Alors soyez dans cette joie et laissez-vous exprimer les chants qui vous viennent, les danses. Ne soyez pas surpris de nous voir, nous aussi, nous déplacer en quelques mouvements, déambulant à droite ou à gauche ou vous imitant. Il n’y a que place ce soir pour la joie et la fête. Chacun pourra apporter une feuille, une feuille de son choix qu’il disposera sur la table ronde, un dernier cadeau que les êtres de ce lieu ont demandé.

Le pays des elfes vous ouvre ses portes car il est temps - ensemble - puisque les voiles se dissolvent, de se réjouir de notre rencontre. Comprendre notre monde, c’est tout d’abord partager sa vibration. C’est partager en le silence, en le silence de la nature qui nous offre tout ce dont nous avons besoin car tout est là, dans la simplicité de son essence et de l’essence même qu’elle apporte, qu’elle porte.

Alors, je vous souhaite à tous de découvrir ce soir, en toute simplicité ce lieu et nous, les êtres qui y sont et qui avons gardé pour cette terre - depuis des temps anciens - maintenant la vie, la vie dans la justesse de ce qu’elle a toujours été.

Alors je ne vais pas m’étendre avec des mots plus longtemps mais vous dire simplement que nous vous attendons ce soir avec joie et avec impatience car pour nous aussi c’est la première fois que nous allons partager, non plus entre nous mais avec des humains, avec vous, un moment de réjouissance.

Alors les elfes et moi-même qui sommes ici, qui sommes venus partager en votre espace ce que nous sommes, je ne vous dis pas au revoir mais simplement à tout à l’heure.



* * * 

_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Dernière édition par Ayla le Mer 8 Juil - 22:11 (2015); édité 4 fois
Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 445

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 22:06 (2015)    Sujet du message: Dans le FEU de l'AMOUR - Juin 2015 - - - COMPLET Répondre en citant

Suite

DANS LE FEU DE L'AMOUR

L’ESPRIT DU SOLEIL ET LE CHŒUR DES ANGES

Entendez le Silence du Verbe



Et voilà que le Verbe de l’Amour se lève et s’élève, ensemble dans le même cœur, en l’Esprit du Soleil, je salue et je rends grâce. En ma voix et en mon Verbe, se joint le Chœur des Anges, entremêlant et entrelaçant la Liberté afin que la communion s’installe en toute place et en tout cœur. Alors ensemble, élevés dans le Verbe, nous accueillons le Chœur des Anges.

… Silence…

Écoutez et entendez ce que dit le silence du Verbe élevé au sein du Chœur des Anges. Je salue en vous la beauté, je salue en vous l’Éternité. Ensemble, en le cœur de l’Un, en l’Amour éternel et infini de notre nature Une, célébrant la Lumière, célébrant l’Amour.

En chaque Verbe et en chaque mot se déploiera l’espace du Silence, là où rien ne peut être dit et où pourtant tout est dit.

En les espaces de la Création, aux ateliers de la Vie, vous êtes conviés. Écoutez et entendez car en Vérité je vous le dis : aimez… Non pas comme un ordre, non pas comme une supplique mais comme l’évidence de votre Verbe et de votre cœur élevé, élevé vers Lui.

Écoutez et entendez le chant de l’Appel, le chant de la Liberté, inscrit à jamais dans l’Éternité et en toute dimension de Liberté. En Vérité je vous le dis, la Vie est là.

… Silence…

Fils Ardents du Soleil, levez-vous dans sa Vérité, levez-vous dans la Voie, la Vérité et la Vie, et entendez le Verbe vibrant dans les espaces de l’Amour.

Aussi par le Verbe, révélé et élevé, je vous nomme « Emmanuel », celui qui est né de nouveau, celui qui est comme Lui et comme chacun dans la pureté de sa vérité. Écoutez et entendez, car la Vérité vous le dit, dans le Temple du silence de la Vérité révélée.

En chaque Verbe et en chaque mot danse la Vie, donnant le rythme à la matière et à la conscience. Enfants de l’Un, porteurs du sacre de la Vérité, élevez-vous car là est votre majesté, car là est le Verbe du Vrai. Aimés de l’Un, écoutez et entendez en chaque coin et recoin de l’être comme en le Tout du non-être, il n’y a que cela : Amour, seule vérité ne pouvant disparaître. Alors levez-vous.

Car le Verbe amplifie la Grâce. Car le Verbe vibrant est parole de Vie qui ne se tarit jamais et qui jamais ne fait défaut. Boire de cette Eau de Vie et être à jamais rassasiés, vous installant dans l’immuable où rien ne peut manquer et où rien encore n’est apparu, et où pourtant tout est déjà apparu.

Vous, les re-nés dans le cœur, le Verbe vous invite à la ronde des anges et à la danse du Soleil. Et là, écoutons ensemble ce que le Chœur des Anges a à dire dans le Temple de votre Éternité…

Écoute, écoute la Lumière, écoute l’Amour. Il est Sacré, il est la Vie. Écoute et soit béni, toi, Verbe de Vie, Verbe du Vrai, regarde bien et entends bien en ces temps si intenses où est la Vérité, où es-tu, enfant de l’Un, Verbe créé.

… Silence…

Car tu as bu de l’Eau de Vie, te baptisant lors du passage de l’éphémère à l’Éternel. En la Liberté tu as décidé d’aller à Lui et d’être Lui. Alors ne retiens pas ce que souffle le Verbe de la Vérité et de la Vie.

Vois et perçois, dans les rythmes de nos mots, la fin de tes maux, ceux illusoires qui ne pèsent rien devant la densité de l’Amour et l’éclat du Verbe.

À chaque mot comme à chaque silence, la flamme s’éveille et se lève. L’Eau du ciel a rassasié ton Eau d’en bas, pacifiant ainsi toute crainte. Ainsi, en t’ouvrant au Silence et au Verbe tu œuvres aux ateliers de la Création, aux ateliers de la Vie, t’offrant ainsi tous les possibles et les impossibles dans la Liberté de l’Amour, dans le Verbe du Vrai.

Amis de l’Aimé, nous anges et Présences angéliques honorons votre danse et le Verbe de votre grâce dans les espaces sacrés de la Lumière Une.

Entends le Silence. Nous qui venons vers toi, afin de couronner ton Ascension et de glorifier ton Verbe, nous rendons les hommages aux dignes enfants du Soleil, amenés jusqu’à ce point par l’ardente soif de Vérité et de Beauté. Alors nous t’invitons tous deux à t’unir à toi-même afin de sceller le livre de la Promesse et du Serment, dans la Vérité que tu es.

Alors entends la danse des anges animée de l’Esprit du Soleil auréolant ta tête et ton cœur, te donnant à vivre l’aspiration du Cœur Ascensionnel. Le Chœur des Anges chantera alors en ta tête en une ronde d’Amour et une haie d’honneur. Écoute l’Esprit du Soleil. Danse avec nous. Écoute et vois, car l’Eau de Vie a lavé tes yeux de tout ce qui est faux. Ainsi tu es baptisé du sceau de la Résurrection de l’Eau d’En Haut.

Amour de l’Aimé, entends. Écoute le silence de l’Eau d’En Haut se déversant à profusion en l’ensemble de ce plan, en l’ensemble de tes cellules, en l’ensemble de tout ce qui est. Ainsi tu t’installes dans le trône du Présent où rien d’autre ne peut apparaître. Pose-toi. Dans le Verbe de l’Amour il y a la Joie, dans le Verbe de l’Amour il y a, ici-bas, le sourire et le regard.

Là où tu es sera dorénavant de plus en plus là où nous sommes, car plus jamais nous ne pourrons être séparés ou divisés. Toi, moi et eux, réalisant ensemble la nouvelle Eucharistie, celle de la Résurrection. Écoute et perçois la ronde des Anges. Entends l’Eau de Vie et l’Eau de Joie qui se répand. Ainsi chante la Vie, ainsi chante la Source, dans le Silence de ton cœur.

… Silence…

Nous t’accueillons dans nos espaces de Vie, là où ne peut être ni oubli ni manque. Ainsi est le royaume de la Vérité, nulle tâche ne peut y être, ainsi sont les Demeures du Père, ainsi sont les pavés de l’Amour présent dans le Temple de chaque cœur.

Aimé de l’Un, alors entends-nous et écoute ce que dit ton cœur car il est parole de Vérité, il est le nouvel évangile où seul un mot est gravé : Amour, célébrant ainsi la Vie, célébrant ainsi la Vérité.

Alors nous te disons : écoute et entends la chaleur de l’Esprit du Soleil qui consume dans la Joie éternelle de l’Amour. Alors brûle de la Joie de la Vérité qui forge à jamais l’Épée de Vérité.

Aimé de l’Un, ensemble, là, maintenant, toi, moi et le Chœur des Anges, posons-nous afin de nous lever dans le chant de l’Appel. Écoute le Verbe de Vie dans notre Silence.

… Silence…

Portant exactement là. Enivre-toi du nectar de Vie. Là est le baume.

… Silence…

Voici venu le temps de l’embrasement, le temps de la Joie. Voici venu ce qui met fin au temps et ouvre à la vraie Vie. Entends, l’Esprit du Soleil est là.

… Silence…

Et là dans notre ronde Une, toi le vivant repu de Vie, toi le vivant, en l’Extase du chant et de l’esprit du Verbe, toi qui entres dans l’ère du Verbe, toi qui entres dans le Feu de l’Amour, toi dont le cœur s’est levé, écoute le Verbe de l’Esprit du Soleil et vois la Danse des Anges.

Au nom de la Source Une comme en notre nom, et en ton nom, dans le Feu de l’Amour, accueille et recueille l’Eau de Vie. Nous n’avons rien à te demander, nous avons juste tout à te donner car c’est le Don de la Grâce et le Don de la Vie, de l’Amour à l’Amour. Alors accepte le présent de notre Présence et de la tienne dans le cœur de l’Un, dans le cœur de Christ. Lève-toi.

Le Verbe t’appelle à la Vie. Le Chœur des Anges t’appelle à la Création comme tout autant à l’Absolu, là où rien ne peut être séparé ni même ôté, où tout est Don. Et là est notre chant de grâce, ta Présence et nos Présences, dans l’intemporalité de notre rencontre en ce jour comme en tout jour se révèle à toi ce qui a été dit. Reçois cela.

… Silence…

Pose-toi là où il n’y a plus de mots, pose-toi avec nous et attisons ensemble le Feu de nos Présences, le Feu de notre Amour, le Feu de la Vérité, le Feu de l’Esprit.

… Silence…

Il est temps maintenant de nous établir à jamais, si tu nous y accueilles, dans l’Esprit de Vérité de ton Verbe révélé, en l’Amour de l’Un et en communion d’esprit. Nous déposons en toi la flamme éternelle de notre rencontre, alors réjouis-toi.

… Silence…

Et là, nous nous installons dans ta flamme sacrée car tu es cela. Sois riche de ce que tu es et de la flamme éternelle de notre rencontre.

Ainsi parle la Vie par le Verbe éternel.

À bientôt.



* * *


DANS LE FEU DE L’AMOUR

L'ESPRIT DU SOLEIL ET LE CHŒUR DES ANGES

Ensemble, vivons l'Instant



L’Esprit du Soleil honore votre Présence et la flamme de votre cœur, en la bénédiction de l’Un, en la bénédiction de la Vie. Accueillons ensemble, dans le cœur élevé, le Chœur des Anges afin de vivre en cet instant comme en tout instant dès l’instant où vous lirez, dès l’instant où vous entendrez. Le Chœur des Anges salue en vous l’Éternité. Le Chœur des Anges rend grâce à l’éclat de votre Lumière et à la vérité de votre cœur. Ensemble, réunis ici, réunis en vous, se déploie la Vérité et se déploie la Beauté. Ici et maintenant se vit l’Instant, là où tout est contenu, là où tout est vibrance, là où tout est vrai.

Alors ainsi, dans le Cœur du cœur, en l’un et en l’autre, pour le miracle de Lui, de sa Présence et de sa bonté, afin que vous aussi soyez élevés au titre de Fils de l’homme, Fils Ardent du Soleil, homme transcendé et transcendant l’illusion, passant de son éphémère à son Éternité, écoutant ainsi le chant de la Vérité clamé et déclamé par les Anges.

Il vient vous demander si vous êtes prêts à réintégrer les Demeures du Père, les Demeures de l’Éternité, les Demeures de la Joie, la Demeure de l’Absolu qui n’a aucune demeure si ce n’est toutes. Ainsi, en la Paix de l’Instant et l’Éternité de l’Instant vient le Christ, vient Marie et vient Mikaël, vous appelant avec le chant de Vérité, avec la vérité de l’Amour.

Toi qui es là, toi qui poses tes yeux comme ta conscience dans ce qui émane de la musique des sphères et du chant de la Liberté, ressens ta propre vérité. Deviens lucide afin que rien ne puisse plus obscurcir la pure clarté de ta propre Présence.

Ainsi en tant qu’Aimé de l’Un, il t’est apporté le sens de la Vie que tu as toujours été avant de vivre la vie en ce monde. Et là dans le temps de l’Instant, dans le silence et la paix de ton cœur retrouvé, s’enflamme l’Esprit, te faisant goûter d’ores et déjà le chant de l’Extase, celui de la Liberté et celui de l’Amour.

Écoute ce que nous avons à te dire dans le silence de ton cœur. Écoute ce que nous avons à te rendre. Écoute ce que dit ton cœur face à ces présents qui ne sont que Justice et Vérité. Écoute et entends ce qui se déroule dans le chemin du Présent qui est le chemin de l’Éternité, n’ayant ni début ni fin.

Écoute ce que ton cœur qui se lève chuchote à ton Esprit ou à ton âme. Fais le silence et écoute ce que nous disons en toi, qui n’est rien d’autre que ce que tu es. Alors dépose hors de toi ce qui n’est pas vrai et ce qui peut assombrir l’Amour que tu es. Aujourd’hui, il n’y a pas d’autre place que celle offerte par l’Amour ou celle offerte par la peur.

Écoute, que préfères-tu ? La joie de la vie en l’Éternité ou la satisfaction de l’éphémère ? Qu’écoutes-tu en toi ? Laisse-nous, Esprit du Soleil et Chœur des Anges, être le décor de tes temples intérieurs. Laisse-nous réchauffer en toi, si ce n’est déjà fait, le vent de la Liberté, le vent de la Vérité. En chaque espace où nous nous taisons se révèle la Paix. Une Paix d’où rien ne peut être absent, une Paix qui ne dépend de rien d’autre que de ton propre cœur.

Ainsi l’Esprit du Soleil vient brûler ce qui n’appartient pas à la Vérité et vient dissiper les ultimes doutes de l’éphémère envers l’Éternel. Alors, enfant de Vérité, pose-toi en la parole du Christ, pose-toi en les pas du Christ, afin que tu puisses dire toi aussi : « Père, que ta volonté soit faite ». Ainsi, en t’oubliant toi-même dans tes tracas et dans tes illusions et en levant le voile qui te masque ce que tu es, tu deviendras la Voie, la Vérité et la Vie et tu deviendras aussi ce que tu as toujours été.

Écoute et entends. Écoute et vis en le Feu de l’Amour attisé par le Chœur des Anges. Ne te détourne pas de ce que tu es et reste là où rien de ce qui est illusion ne peut atteindre le Feu de ton cœur. Brûle ainsi de l’ardent Souffle de l’Esprit.

Et là, en l’instant de notre Présence vibre le chant de ta Liberté. Et là, dans le centre et la plénitude de ton être, laisse la danse de la Vie t’emporter en ta demeure d’origine, en ta demeure d’émergence.

… Silence…

En la danse du Soleil se trouve le Christ et l’Esprit du Soleil. Alors laisse-toi danser par la danse du Soleil et par l’Appel du Sacre et par l’Appel du Christ. N’écoute rien d’autre que la Vérité en ton cœur. N’écoute rien d’autre que ce que te dit la Lumière et son Intelligence, venant aiguiller et aiguillonner ton Esprit.

Là où tu es, là Je suis.

… Silence…

Là est la Paix qui ne connaît nulle entrave, là est la Paix où tout est donné.

… Silence…

Alors ensemble maintenant, célébrons l’offrande perpétuelle de la Vie à la Vie, de ton cœur au Cœur. Toi, le Fils de l’homme qui se tient debout pour vivre ce qui va te forger en ton Éternité. Là est la grandeur de la vérité de la Lumière qui, dans son immensité, atteint le plus petit et le plus infime et le plus intime, parce que là est la source de tout ce qui peut te combler au sein de l’Éternité.

… Silence…

Et là, debout, élevé dans le Sacre du cœur, se déploie le Chœur des Anges qui t’accompagne là où tu es.

… Silence…

Pose-toi ainsi enfin, dans l’évidence de ce qui est là, dans l’évidence de Celui qui vient. Laisse monter en toi le chant de la Grâce, le chant de ton Esprit. Permets-toi d’être toi-même, permets-toi d’être Libre car Il vient t’appeler à la Liberté. Permets-toi d’être Joie car Il est Joie, et permets-moi d’être toi. Et permets aussi au Chœur des Anges d’être le témoin, non plus des noces mais de l’alliance mystique où tout est accompli et où tout est célébré, te donnant à oublier, sans peine ni remords, ce qui appartient à l’histoire, ce qui appartient à ce qui est mort. Car il n’y a pas d’autre façon d’être vivant que de ne plus être mort en esprit et en vérité.

… Silence…

Et découvre ainsi le sourire éternel qui fleurit sur les lèvres de ton Esprit. Enfant de l’Un, voici ce que tu es. Dans le Feu du cœur élevé, émane de toi la bonté et la Vérité, sans même y penser, sans même le vouloir, sans même le supposer. Simplement en laissant être et en laissant fleurir ce qui éclot de ton Temple.

… Silence…

Et là, en le sourire de l’Éternité, le Chœur des Anges t’emmène à une autre octave de la même Vérité, là où toute forme disparaît, là où n’existe que l’Amour à l’état pur, indépendant de toi, indépendant de nous et indépendant de tout.

Et reconnais-toi en ce qui se vit, Ici et Maintenant. Et reconnais-toi, et à jamais. Alors je te redis, écoute et entend la sphère du Silence, celle qui te conduit à la source de l’Amour et à la source de la Lumière, là où aucune forme ne peut résider mais où toute forme naît.

Et là, dans le rythme de la Vie, dans l’inspir et l’expir de la Création, tu te retrouves au point d’équilibre, celui de la Paix éternelle, celui du Silence qui précède l’Amour et qui est à l’origine du Verbe, là où se tient l’Épée de Vérité, celle qui tranche ce qui n’est pas vrai et ce qui n’est pas éternel.

Laisse-toi porter par Celui qui vient te cueillir au sein de l’éphémère afin de te laisser être dans ta Demeure d’Éternité. Laisse-toi choisir par la grâce de ton sourire, par l’ardence de ton cœur où tu montres, par ton expérience ici-même où tu es, ta capacité réelle à ne plus mettre de barrières et à ne plus séparer et à ne plus diviser.

Et là, dans cette Paix, et là dans cet Instant, écoute le chant de ton cœur qui est chant d’extase et chant de Joie. Et là, dans le silence de l’Instant et la plénitude de Celui qui vient, que nous apportons à toi par nos cœurs et par notre Esprit, vis l’Amour infini et ressens l’essentialité de l’Amour, l’essentialité de la Vie. Rappelle-toi ton Royaume car celui-ci est sans tache. Rappelle-toi la simplicité de l’Amour.

… Silence…

Ici et Maintenant, découvre l’Alpha et l’Oméga en totalité.

… Silence…

Là où naît la Danse des Éléments, là où naît le Chœur des Anges, là où l’Esprit anime et vivifie, là tu es. En ce temps, en cet espace, comme en tout temps et en tout espace, le temps de l’Appel se révèle à vos sens, se révèle à votre cœur et se révèle à votre vécu.

Écoute.

… Silence…

Et le Feu de l’Amour qui est ton dû vient ajouter sa morsure et son souffle à l’incandescence en toi de la Vérité, brûlure d’Amour, te tendant à l’infini dans le spectacle de la Vie. À l’heure où le Soleil va chanter sa mélodie, ton cœur devient ce Soleil contenant l’Amour de tous les possibles, de tous les créés comme de tous les incréés. Nous t’invitons à l’Amour, nous t’invitons à la Vie.

… Silence…

Et là, les Quatre Vivants enfin de manière synchrone œuvrent en ton Temple comme en la vie de cette terre, venant eux aussi célébrer le Retour du Phœnix. Feu de Joie et Feu de Vie, Feu d’allégresse consumant sans fin l’Amour sans cesse renouvelé et sans cesse régénéré et qui jamais ne peut s’éteindre. Alors sois doux avec toi-même comme l’Amour est doux avec toi.

Écoute et entends. Ce que nous avons à te délivrer va bien au-delà des mots, va bien au-delà de ce que tu entends et ce que tu écoutes.

Et là, ressens le flamboiement de la Vie et le flamboiement de l’Amour qui se déversent en chaque lieu de ce que tu es.

Laisse-toi être. Consume dans l’allégresse le faux et le manque. Consume toute apparence qui pourrait te masquer à cette Vérité.

Et là maintenant, dans la joie d’être là, dans la joie d’écouter, il n’y a plus de mots nécessaires, il n’y a qu’une Présence. Alors faisons silence de toute absence, faisons silence de tout manque afin de combler ce qui est. Écoute et entends dans le temps de notre Silence.

… Silence…

Et nous, toi, Esprit du Soleil et Chœur des Anges réunis dans la même Tri-Unité, nous te disons une dernière fois : « Souviens-toi ».

… Silence…

Et là je bénis votre Présence, l’Esprit du Soleil se retire en vous et vous bénit. Et nous, Chœur des Anges restons dans le chant perçu en vous.

À bientôt.


* * *



DANS LE FEU DE L’AMOUR

L'ESPRIT DU SOLEIL ET LE CHŒUR DES ANGES

Célébrons le temps du Banquet



En l’Esprit du Soleil et en le Chœur des Anges, en vous et en nous, le chant de Vie, le chant de l’allégresse, la Paix du cœur. Communions et élevons, et célébrons le temps du Banquet.

… Silence…

En chaque cœur, la couronne de gloire élevée prépare la venue de Celui qui n’est jamais parti et qui pourtant doit être retrouvé au sein de la liberté de l’Êtreté, au sein de la liberté de la conscience. Là où rien ne peut venir faire ombre, là où rien ne peut venir opposer quoi que ce soit à la présence de la Lumière, à la vie de l’Amour et à la Présence.

Ainsi, « Ce qui vient » est Ce qui est là et a toujours été là. En fait vous vous rapprochez de ce qui fut nommé, voilà un temps, le temps du Retournement, le temps de l’Ultime temps, le temps où la Vérité vient s’étaler, se déployer et s’ancrer au sein de la nouvelle dimension, au sein de la Vie Éternelle. Là où n’existent nulle limite et nulle propension à voir autre chose que ce qui est, c'est-à-dire la beauté de la Vie et de toutes les créations chantant la symphonie des mondes, la symphonie des anges et l’allégresse de la manifestation de la Lumière.

Ainsi chacun de vous, petit-à-petit ou de manière brutale s’est distancié, sans refuser la réalité de ce monde, afin de voir la vérité de la Lumière et de ne plus être séduit par les jeux d’ombre et lumière, les jeux de privations et de satisfactions qui se sont manifestés au sein de l’illusion où tout n’a été que jeux de dupes et jeux d’escroquerie. Aujourd’hui cela se termine, dans la gloire du Christ et dans la gloire de la Vérité.

Entendez et sentez cela au sein de l’appel du cœur, au sein de l’ouverture aux dimensions invisibles au sein même de votre monde, vous donnant à voir, à percevoir et à vivre des rencontres à nulles autres pareilles. Ouvrez-vous à cette réalité car là est votre prochaine demeure. Même si celle-ci n’est pas celle que vous rencontrez, elle possède la même essence, la même vibration et la même liberté chantant le chant de l’allégresse et vous parant des Feux de l’Amour, en quelque vêtement, en quelque image et en quelque émanation que ce soit. Là est la Liberté, en vous et non pas ailleurs que en vous.

Et la seule façon pour vous de vivre cela, c’est de connaître votre cœur, de le reconnaître au sein de l’Amour, au sein de la Vérité et au sein de l’humilité. Par votre Présence, par votre quiétude, par votre paix, par votre rayonnement et par votre prestance, se déroule en vous l’offrande de la Vie, et l’offrande de la rencontre avec le Christ comme avec tout ce qui vous avait été caché au sein de l’illusion de ce monde.

Alors s’ouvre en vous toutes formes de communication. Alors s’ouvre en vous, si ce n’était pas déjà le cas, la certitude de l’avenir glorieux de l’Éternité, au sein de ce corps dans lequel vous êtes et au sein de ce monde sur lequel vous êtes.

Ainsi se déroule en vous le temps de la métamorphose, réelle et concrète, vous donnant à voir comme par miracle à la fois ce qui est ancien, à la fois ce qui se déploie, et à la fois ce qui sera, au moment où viendra l’Appel de celle qui a géré la création de ce monde.

Aimés de l’Un et enfants de l’Un, dans la grâce des Anges, accompagnés par les chants de louange des peuples de la nature, la lumière de l’été, celle du Feu du Ciel, se révèle en votre âme, se révèle en votre Esprit et se marque au fer rouge dans la beauté de votre chair, touchée par l’être, touchée par la Lumière vibrale, touchée par la remontée de l’Onde de Vie, touchée par le Canal Marial, touchée par l’Amour vécu entre frères et sœurs. Se révèlent de partout la même Vérité, la même beauté.

Bien sûr certains d’entre vous ne voient encore que les affres de la séparation, que la souffrance du monde, que la réalité bien triste de l’illusion de ce monde à travers sa falsification et à travers la prédation. Il ne tient qu’à vous, chers frères et sœurs qui ne vivez pas cela, dorénavant, de vous détourner de cela, et de vous retourner entièrement et en totalité, et en permanence, vers le Beau, vers le Vrai, vers la vérité de l’Amour, vers le Chœur des Anges, vers l’Esprit du Soleil et vers tout ce qui parle de la Vérité et de la simplicité.

Ainsi, petit-à-petit ou de manière brutale, ce monde se prépare à recevoir son effusion finale de Lumière, celle qui déverrouillera le dernier Sceau et qui permettra alors la révélation brutale et totale de la Vérité, de la majesté et de la puissance de l’Amour comme cause et fondement des mondes et comme de toute Création. Là où ne peut exister nulle action/réaction, nulle punition, nul karma. Là où tout est Vie, tout est Création et tout est Liberté. En ces espaces comme au sein de l’espace du repos infini, là où n’existe nulle différence en aucune forme de manifestation, en quelque dimension que ce soit.

Sur le trône du Parabrahman qui englobe les mondes et les dimensions en tous ses aspects et en toutes ses consciences, la Vérité sera Une pour vous où plus rien ne peut être séparé, même par les dimensions, même par les distances si encore celles-ci existent, ou même par la différence de forme ou encore d’expression de la Vie.

Ainsi est constituée la Confédération Intergalactique des Mondes Libres, qui d’un bout à l’autre de l’échelle des dimensions et des créations veille à ce que la Liberté ne soit pas un vain mot et que plus jamais l’expérience archontique ne puisse altérer ce qui est immuable, ce qui est de l’ordre de l’Amour. Afin que le Chœur des Anges résonne et retentisse d’une extrémité à l’autre des créations menées depuis des temps immémoriaux, ne se comptant plus en temps mais se manifestant de manière simultanée au sein de toutes les sphères de la Création.

Ainsi l’Esprit du Soleil, au travers de la matrice Christique, vous donne à vivre et vous donne à voir l’Éternité du Christ, l’Éternité de la Vie, l’Éternité de l’invisible et surtout le dialogue du cœur qui en fait est une symbiose de forme de vie à forme de vie, ne se transformant jamais en la disparition des composantes mais représentant bien plus une sarabande et une danse sacrée, amenant toujours plus de conscience, toujours plus de Joie, toujours plus de ce qui est évident au sein de l’Intelligence de la Lumière.

Cela se passe en ce moment, et cela va se passer de plus en plus souvent, que cela soit dans vos nuits, que cela soit dans vos rêves, que cela soit dans vos moments au sein de la nature, que cela soit dans vos relations, vous donnant toujours plus à voir de choses et communiquer d’autres façons que ce qui était habituel, même au sein des potentiels spirituels développés récemment.

La Conscience se découvre vraiment, présente en toutes choses, en toutes sphères, en toutes formes de vie, en toute Intelligence de la Lumière, abolissant ainsi les séparations des dimensions, abolissant ainsi les séparations de l’individu par rapport à un autre individu, dans une communion à nulle autre pareille dont l’âme humaine ne peut même imaginer ou supposer les faits. Cela arrive maintenant, et restons quelques instants dans le Silence avant de poursuivre ce que nous avons à vous dire tous deux.

… Silence…

Ainsi se réalise l’ouverture du dernier Sceau, vous donnant à voir bien après le jugement dernier, comme un élément de certitude et de confort concernant la vérité de ce que nous vous avons dit, ici et ailleurs, concernant l’Être Éternel et la vérité de l’Amour sous quelque forme que ce soit. Bien évidemment ne pouvant jamais exister au sein de l’illusion de ce monde et qui pourtant se réalise et se révèle au sein même de l’illusion de ce monde et au sein même de l’éphémère.

Ainsi se déploie en vous la Couronne de gloire, les 12 Étoiles de diamant, les 12 Portes de la Vérité, la structure de la Conscience et la vérité de l’Absolu. Heureux les simples d’esprit qui dorénavant verront cela, par petites touches, par expériences, et qui apportera pourtant le sentiment d’un changement énorme où plus aucune preuve ne sera nécessaire quels que soient les événements de cette terre, quelle que soit la souffrance de ce monde.

Ainsi survient l’Ascension de ceux qui acceptent de vivre la simplicité et de vivre la vérité de leur cœur bien avant le moment collectif. Ceci correspond à la Grâce et la gloire la plus aboutie, accompagnant le Retour du Christ et l’Appel de Marie.

Alors, enfants de la Lumière Une, unissez-vous dans la Liberté, unissez-vous dans la simplicité, pour communier à la Lumière Une, non pas seulement pour approcher vos vies, vos pensées et vos affects, mais bien plus pour voir au-delà des apparences et communier au Saint des Saints, de Cœur à Cœur, là où est le Christ, là où est la vérité de la matrice de Vie Christique, Libre et blanche, virginale et immaculée, permettant tous les possibles et tous les impossibles. Vous donnant la vérité de l’Amour où que vous vous tourniez, où que vous vous déplaciez afin que jamais la musique des sphères ne puisse s’interrompre, ne puisse évoquer un moindre doute quant à l’établissement et la perpétuation de la vérité de l’Amour, en cette création comme en toute création.

Amenant certes la disparition de pans entiers de l’illusion mais ainsi sera la Terre Ascensionnée, invisible et cadavérique aux yeux de ceux qui ne la verront qu’avec les yeux de chair. Elle deviendra un paradis situé en 5ème dimension pour tous les êtres venant vivre la communion des Saints, la communion des races, la communion des Esprits, les communions de Conscience au-delà de toute séparation de dimensions, de formes ou d’origines.

Ainsi sera la Sacralité de cette Terre, directement retrouvant son nom, celui d’Urantia, celui de Gaïa celle qui jamais ne faillit mais qui pourtant fut altérée. Aujourd’hui la dimension de Sirius, la dimension des Mères ayant ensemencé ce monde se révèle à vous dans la virginité et la pureté de votre rencontre, au sein des éléments de la nature. Première étape à la révélation collective du choc frontal de l’humanité avec la Vérité.

Ainsi, soyez bénis, ainsi, soyez légers. Ainsi, quoi que vous en viviez, l’entièreté ou un aspect parcellaire, ceci est le don de la Grâce réalisé par votre effort et par votre abandon à la Vérité de l’Un. Soyez bénis et dans le Silence de mes mots restons et demeurons, avant que je ne continue.

… Silence …

Ainsi, le Chœur des Anges qui vous est dévoilé et accessible, que cela soit par le son ou par la Paix, par la présence ou encore par l’absence de toute chose, le Chœur des Anges vous amène à vivre la Vérité, indépendamment de toute demande, simplement en vous posant dans le temps de l’Être, dans le temps de l’Éternel Présent.

Ainsi, quand vous êtes là, il n’y a plus à demander, car la demande même est une distance avec la Vérité car vous maintenant au sein de l’illusion du temps et de son déroulement linéaire, vous amenant à projeter votre conscience et donc à sortir de votre Unité première, celle où le Chœur des Anges ne cesse jamais de chanter à votre cœur la louange de la Vie et la louange de votre Éternité.

Ainsi, si vous respectez cela, il vous sera loisible de percevoir et de ressentir. N’oubliez pas qu’il n’y a rien à demander, il y a simplement à penser et cela sera, parce que là est la co-création consciente. Elle n’a plus besoin de mettre de distance entre vous et une demande d’aide, elle n’a plus besoin d’imaginer une forme ou de prétendre connaître la forme de la conscience qui vient. Mais soyez certains qu’à ce moment-là vous bénéficiez de ce qui se déroule dans les plans de l’Unité où là il n’y a rien à chercher, où rien n’est nécessaire parce que tout est déjà présent, dès l’instant où cela émane de la conscience, sans effort, par la grâce de la Lumière, par l’Intelligence de la Lumière, par le Chœur des Anges et par l’Esprit du Soleil.

Ainsi s’établit en ce monde la co-création consciente de la 5ème dimension de la terre, ascensionnée et ressuscitée. Tout ce que vous vivez dorénavant, jusqu’à l’Appel de Marie, ne sera là que pour vous prouver l’intensité et la vérité de la Lumière, et la lourdeur de ce qui est périmé, de ce qui est altéré, en vous comme à l’extérieur de vous. Alors il vous sera de plus en plus facile, si vous ne vous détournez pas, de suivre les lignes de moindre résistance, les lignes de Joie, les lignes de Paix et aussi les lignes de contact avec les réalités qui vous étaient, jusqu’à présent au sein de ce monde, inconnues.

Tout cela fait partie du déploiement de la Lumière. Tout cela fait partie, très précisément, du processus de l’Ascension, vous donnant à travers ce que vous ont dit les intervenants en conscience, le long de ces années, à vérifier par vous-mêmes, la véracité de ce qui a été énoncé, la véracité de ce que vous vivez et bientôt, la véracité collective du choc de l’humanité dans son entièreté et dans sa majesté.

Alors œuvrons dans le Silence pour accueillir ce qui se déroule dans le Chœur des Anges, je reprendrai après le temps du Chœur des Anges.

… Silence…

Et ensemble là, Ici et Maintenant, et ensemble là, en lisant et en écoutant ce que nous disons, vivons ce que pour l’instant vous appelez des mots et des concepts et qui, par le Chœur des Anges, sont rendus intelligibles à votre conscience, par-delà tout sens et par-delà toute représentation. Ainsi est ce que vous nommez la 5ème dimension.

… Silence…

Recueillons le nectar de l’Amour de Vérité...

… Silence…

Ainsi est la vibration du monde des Elfes…

… Silence…

Ainsi est la vibration de l’Esprit du Soleil dans ses sphères de Liberté, lui qui anime l’Intelligence de la Lumière là où se trouve les matrices de création des Mondes Libres, en le noyau cristallin des planètes, en le noyau des soleils et dans les franges de création que Lord Métatron préfigure en chaque monde. Là, dans le Silence du Cœur…

… Silence…

Écoutez.
Ainsi, quand le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil apparaissent en ce genre de monde, là où vous êtes, ils inaugurent les chants du ciel et les chants de la terre, les annonçant eux-mêmes non pas extérieurement mais intérieurement à vous, signant l’élévation de votre cœur dans les domaines de Paix Suprême, dans les domaines de la Liberté.

… Silence …

Et ainsi, en chaque octave de la Liberté se vit la conscience de ce qui y est établi ou de ce qui y passe. Ainsi, est le chant des Élohim.

… Silence…

Et ainsi, d’octave en octave, apparaît le chant des Néphilim. Et le Chœur des Anges, au cœur de l’Intelligence de la Lumière, agence votre Conscience et votre Liberté.

Et ensuite vient le chœur des Agni Deva, ceux qui accompagnent les Hayot Ha Kodesh. Les Deva créateurs inspirant les matrices généticiennes à exprimer la Liberté.

Et d’octave en octave ainsi se dévoile la Liberté, vous donnant la Joie, où rien ne peut périmer, où rien ne peut s’arrêter.

… Silence…

Et ainsi, apparaît à votre Conscience le Chœur des Anges entourant le Christ et vous donnant accès au Silence de la pureté, celui du tout premier élan, celui de l’Infinie Présence. Écoutez et entendez…
Ainsi, vous serez rassasiés à jamais et n’aurez jamais plus soif car l’Eau de Vérité coulera en vous comme coulera en tout ce que vous verrez, toucherez et créerez.

… Silence…

Et dans la densité de l’Amour, l’Esprit du Soleil et le Chœur des Anges témoignent en vous de l’Amour.

… Silence…

Ensemble nous et toi, ensemble vous et nous, ensemble. L’Esprit du Soleil et le Chœur des Anges saluent votre beauté et se retirent en le Silence de la plénitude de votre cœur, car là est aussi notre Temple.

À bientôt.



* * *

_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Dernière édition par Ayla le Jeu 2 Juil - 07:39 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Françoise
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 2 026
Localisation: nullepart donc partout

MessagePosté le: Mar 30 Juin - 06:53 (2015)    Sujet du message: Dans le FEU de l'AMOUR - Juin 2015 - - - COMPLET Répondre en citant

dernier sceau 


gratitude


hi hi 



_________________
Par l'Un, pour l'Un et à la Gloire de l'Un


Revenir en haut
Ulrik


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2013
Messages: 166
Localisation: Québec

MessagePosté le: Mer 1 Juil - 04:40 (2015)    Sujet du message: Dans le FEU de l'AMOUR - Juin 2015 - - - COMPLET Répondre en citant


_________________
humilité et simplicité , ici et maintenant


Revenir en haut
Skype
Agathe


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 182
Localisation: Tenerife (Iles Canaries)

MessagePosté le: Mer 1 Juil - 14:33 (2015)    Sujet du message: Dans le FEU de l'AMOUR - Juin 2015 - - - COMPLET Répondre en citant

merci, merci, ...



_________________
Tout est parfait.


Revenir en haut
Giancarla


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 39

MessagePosté le: Mer 1 Juil - 18:07 (2015)    Sujet du message: Dans le FEU de l'AMOUR - Juin 2015 - - - COMPLET Répondre en citant

Merci   

Revenir en haut
Françoise
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 2 026
Localisation: nullepart donc partout

MessagePosté le: Mar 7 Juil - 05:33 (2015)    Sujet du message: Dans le FEU de l'AMOUR - Juin 2015 - - - COMPLET Répondre en citant

Ayla continue de poster les canas lorsqu'elles sont prêtes


Elle fait un récapitulatif des canas disponibles en haut de son message.


Celui-ci est donc à suivre... Okay


Erin, le roi des Elfes a été rajouté



_________________
Par l'Un, pour l'Un et à la Gloire de l'Un


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:53 (2017)    Sujet du message: Dans le FEU de l'AMOUR - Juin 2015 - - - COMPLET

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> SPIRITUALITE -> CANALISATIONS du Collectif Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom