Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Quelques propos de Bidi (2012)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> DISCUSSIONS -> Sujets divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Christophe971
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 2 Oct - 20:15 (2015)    Sujet du message: Quelques propos de Bidi (2012) Répondre en citant

Quelques propos de Bidi (2012) : " Une croyance est une justification de l'absence, elle-même, de l'expérience. Aucune croyance ne peut remplacer l'expérience. L'ego joue lui-même à croire qu'il va être meilleur demain. Il le sera peut-être, il le sera certainement, mais que va-t-il gagner ? En améliorant la santé, en améliorant la respiration, en améliorant les angoisses, il y a une quête éperdue d'un mieux être ou d'un bien-être mais aucune mieux être et aucun bien-être ne te fera découvrir le non Être. Il t'en éloignera aussi sûrement que le mal être. Ce sont des stratégies, élaborées par l'ego, pour te faire croire qu'il y a quelque chose à rechercher, quelque chose à améliorer, quelque chose à pratiquer qui va te faire approcher mais, en définitive, tu t'en éloignes. Bien sûr, la personne (l'ego) va se satisfaire de moins souffrir, d'être moins angoissée, de vivre mieux et plus longtemps ou différemment mais cela ne sert strictement à rien. 


Ce qui ne veut pas dire par là qu'il faille mettre fin à l'illusion mais bien être conscient et lucide de ce que c'est : juste une occupation, juste une dérivation. Alors là aussi, occupe, si tu veux, ton mental et ton corps mais accepte le principe de supercherie et d'illusion. Nourris ce corps quand il a faim, donne-lui à boire quand il a soif. Il ne te viendrait pas à l'idée de réfuter la faim et la soif et pour autant, est-ce que satisfaire la faim et la soif laisse l'Absolu apparaître ? Il en est de même au niveau du mental. Tu peux le nourrir de toutes les façons, tu peux lui donner à lire et donc t'abreuver de toute connaissance, tu ne feras que renforcer ta propre ignorance de l'Absolu. Ce n'est que le jeu de l'ego et du mental qui, de manière sempiternelle et incessante, veut faire croire que tu vas y arriver. Mais tu ne peux y arriver puisqu'il n'y a nulle part où arriver. Ce qui est compliqué est le mental et l'ego parce qu'ils bâtissent, en permanence, des stratégies, ils bâtissent, en permanence, des conduites, des règles à observer, des cadres et des limites (quels que soient ces cadres et ces limites). Ils essayent de se construire une simplicité, en se préservant de la complexité de ce monde, en croyant le connaître, en croyant l'éprouver.


Il faut donc accepter que ce qui t'es inconnu n'a strictement rien à te dire dans ton connu. Et qu'il ne peut t'apparaître, se dévoiler, non pas comme quelque chose où il faut aller, non pas comme un effort, mais bien dès l'instant où tu fais taire tout ce que tu connais. Ce que l'ego interprète comme connaissance est une escroquerie parce que cela n'est jamais durable, parce que cela est le plus souvent issu de croyances, véhiculées par d'autres histoires et d'autres expériences qui n'ont strictement rien à voir avec toi et auxquelles pourtant tu as accordé du crédit. Ce n'est pas parce que Bouddha a existé que tu vis Bouddha. Tu auras beau tout lire, tu auras beau tout comprendre, tout assimiler, tu ne peux reproduire quoique ce soit parce que cela est issu de croyances. Il te faut donc, réellement et objectivement, tuer toutes tes croyances parce que tu n'es pas ces croyances. Tu ne peux donc, en aucune manière, aller vers l'inconnu avec une quelconque croyance.


Dès l'instant où il te semble sombrer ou partir dans ce que tu nommes sommeil, tu n'as jamais été aussi proche de l'Absolu. Parce que le sommeil est, en quelque sorte, en limité, la disparition du monde et la disparition du conscient. Mais un sommeil où n'existerait pas de rêve. L'ego, qui se croit infaillible et immortel, est faillible et mortel. N'est-ce pas risible et à la fois pathétique ? Il n'y a rien de permanent dans ce que tu crois : il n'y a que de l'éphémère, il n'y a que de l'illogisme. Et tu voudrais t'appuyer sur cela pour dépasser quelque chose ? C'est strictement impossible. Meurs à toi-même. Considère ton aspect éphémère, accepte-le, en totalité. Accepter la condition éphémère de l'ego est la seule façon d'y arriver. L'Unité, et a fortiori l'Absolu et Ultime, ne peuvent exister tant que l'ego joue à ce genre de jeu. On ne peut être attiré par ce que l'on Est : ce n'est que l'ego qui fait croire ça. Il convient donc de changer de regard, de changer de stratégie et de ne pas croire tout ce que te dis ton ego, parce qu'il fera tout ce qui est en ses moyens (et il sait qu'il a toute la puissance pour le faire) pour t'éloigner de ce que tu Es. Il ne te sera d'aucun recours, ni d'aucune utilité, Il n'y a que toi qui peux accepter et agréer à la stupidité de ton ego, sans pour autant le rejeter. Cela est simple, mais cela devient extrêmement compliqué dès que le mental s'en mêle, parce qu'il s'emmêlera toujours dans ses propres raisonnements.

Le seul ennui est ici. Tout vous ennuie : les besoins physiologiques, le besoin de gagner sa vie, le besoin d'entretenir et de porter sa Conscience, en permanence, sur un corps, sur des relations, passant par des outils incomplets appelé le langage. Si vous regardez bien, tout est ancien, tout est usé. Seul le monde est beau parce qu'il manifeste (dans ce qu'il vous donne à voir) les cycles, les saisons. Le soleil se lève, toujours, au même endroit. Il se couchera, le soir, au même endroit. C'est une certitude (du moins jusqu'à un certain point) et vous l'avez vécu jusque là. L'ennui est ici. La plus irrésistible des croyances ? toi-même. Tu as donc saisi, et vécu, et accepté, qu'il n'y a rien à chercher, rien à trouver. Ce néant, qui n'en est pas un, est irrémédiablement la fin de l'ego. c'est le moment où la conscience constate qu'il n'y a rien à observer, que rien n'est observable, et que le fait même d'observer est une gêne. Cela exige de votre part, et cela exige de ta part, une honnêteté, une intégrité, une Humilité, une Simplicité, cela vous le savez, mais surtout, une Transparence, parce qu'il ne peut y avoir de transcendance sans Transparence. "


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 2 Oct - 20:15 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> DISCUSSIONS -> Sujets divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom