Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

OMA septembre 2015

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> SPIRITUALITE -> CANALISATIONS du Collectif
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Françoise
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 2 026
Localisation: nullepart donc partout

MessagePosté le: Dim 4 Oct - 06:11 (2015)    Sujet du message: OMA septembre 2015 Répondre en citant


OMA (par OMA) – septembre 2015 
 
Partie 5 
 
    Eh bien chers amis, je suis très content de vous retrouver et surtout dans ces circonstances, n'est-ce pas ? Alors, nous allons continuer et terminer les questions, si vous le voulez bien, et parcourir ensemble ce qu’il nous reste à parcourir concernant, je dirais, une certaine forme d'ultimes questionnements. Alors je vous écoute.



Question : j'ai fait ce rêve: je suis avec des druides et je suis un druide néophyte. Nous volons vers les cieux et de retour au sol, le chef me demande de lui tourner le dos. J'ai senti, sans le voir, qu’il avait un serpent dans la main. Il m'a dit de me détendre et de ne pas avoir peur et la peur a disparu. Le serpent m'a mordu à la nuque sans lâcher prise. Tout mon corps a vibré. À mon réveil, j'avais comme un voile au niveau des yeux, je voyais à travers une grille. La chambre, et plein d'autres choses autour, avec des couleurs. Cela a duré 5 à 10 minutes. Que s'est-il passé ?
 
Alors là, cher ami c'est extrêmement précis, extrêmement intéressant, mais c'est dommage qu'on n’ait pas eu la période où ça s'est produit, parce que là vous avez beaucoup de symboles, beaucoup de synchronicités.
 
Question : vers 2009-2010
 
Alors ça correspond à la période des Noces Célestes et c'est préalable à la libération de la Terre. D'ailleurs vous voyez, on nous pose beaucoup de questions sur les rêves et beaucoup de rêves qui étaient enfouis comme ça, très forts, où vous n'aviez pas les explications, se révèlent aujourd'hui.
 
L'assemblée des druides, c'est les sages ; ils volent, ils redescendent et le serpent qui est ici n'est pas le serpent Archontique, bien sûr, il vient déchirer les derniers voiles. C’est le serpent de la Résurrection. Celui qui est libéré du bien et du mal, qui donne à voir au-delà de la chair par la vision éthérique et la vision du coeur, la réalité des mondes dans leur totalité. Ainsi donc il était annoncé à cette soeur… Souvent vous allez voir en cette période, si vous avez des rêves comme ça qui sont restés mystérieux si je peux dire, vous allez vous apercevoir qu'ils correspondent tous sans exception à la période présente. Et tous sont en rapport, depuis trois, quatre ans jusqu'à aujourd'hui pour les rêves forts, directement avec votre Ascension, voilà ce que je peux dire.
 
La morsure de la nuque, c'est simplement le poids de la croix du Christ qui a permis de réveiller et d’entraîner la Résurrection, c'est tout le symbolisme de la croix, mais pas la croix de la souffrance bien sûr, pas seulement. La croix des Éléments, des Hayot Ha Kodesh, des quatre Cavaliers de l’Apocalypse qui sont lâchés sur terre maintenant, et qui précèdent l'arrivée de Mikaël. C'est on ne peut plus clair et je suis ravi que ce soit la première question aujourd'hui.
 
Nous pouvons continuer.
 
Question : souvent pour moi le temps défile sans aucun repère. Est-il normal de se retrouver dans un espace hors du temps ?
 
Je dirais que c'est plutôt bon signe. Vous avez des périodes de stase, vous avez des périodes où le temps est marqué de façon très précise par les synchronicités. Vous avez dû remarquer que soit, des fois, le temps s’accélère très vite, soit il se contracte, comme si il prenait une densité importante et il ne passait plus. Vous avez aussi ce que j'avais nommé les bugs de la matrice, vous allez voir les chiffres répétés quand vous regardez l'heure, ce qui est extrêmement fréquent. Tout ceci sont des hypersynchronicités qui correspondent à l’afflux de la Lumière et à la révélation totale de la Lumière. Donc, il est normal d'avoir des périodes de stase et des périodes où vous semblez échapper au conditionnement du temps. C'est ça, la libération de la matrice. C'est l'instant présent aussi, bien sûr. Et plus vous êtes vigilants, si je peux dire (et non pas attentifs), à ce qui se déroule, plus vous observez ces mécanismes-là à l’oeuvre dans votre vie et partout sur la terre.
 
Question suivante.
 
Question : rêve éveillé au bord de l'eau : je suis dans un long tunnel en pierre qui serpente. Au bout, je vois un brouillard rouge et quand j'y parviens, je sors à la surface de l'eau limpide au milieu de la nature. À quoi cela correspond-il ?
 
L'ensemble de ce qui est décrit correspond là aussi à un rite de passage, de transition, de passage d'un état à un autre. La purification, ici par le Feu, est illustrée par ce brouillard rouge. C'est le Feu du ciel qui se vit à l'intérieur, et qui débouche bien sûr sur la nouvelle vie en Éternité, selon votre propre destination. Ici très marqué parce que ça se passe sous terre et dans l'eau limpide, à l’élément Eau et à l’élément des profondeurs, c'est à dire la Terre. C'est extrêmement clair.
 
Si vous avez des rêves comme ça aujourd'hui, on va être très contents tous. Mais ça s’appelle aussi une synchronicité, bien sûr. Rien n'arrive par hasard. Et je peux vous dire qu'à travers ce qui s'est dit par nos intervenants qui ont en charge ce monde depuis une éternité, que tout cela sera millimétrique. Il y aura plus de place pour l'hésitation, il y aura plus de place pour le doute, et à l'intérieur de vous comme à l'extérieur de vous et aussi, bien sûr, dans le déroulement de tout ce qui se produit actuellement, que j'avais annoncé voilà de très nombreuses années. Et qu'ainsi l'avait prédit, de manière fort juste dans le choix des mots, mon maître vénéré Bença Deunov.
 
On va voir si la prochaine, c'est encore un rêve. Allons-y.
 
Question : parlant de synchronicité, le message de Marie fait 43 minutes et 43 secondes.
 
C'est tout fait normal. Comment voulez-vous que ce soit autrement. Y a pas besoin de calculer ou de regarder la montre. Et ça vous le verrez pour énormément de choses. Même dans les choses insignifiantes, soi-disant, de la vie. Tout sera là pour vous rappeler que c'est l'heure juste. Que c'est le moment, de plus en plus. Vous serez vous-mêmes, parfois, comment on dit, sur le c--, d'ailleurs y a plus de c-- donc vous serez stupéfaits, vous serez vraiment stupéfaits de ce mécanisme de synchronicité, de précision, comme j'ai dit, millimétrique au niveau du temps, de l'espace et de ce qui se déroule à l'intérieur de vous, comme je disais, de votre vie dans son déroulement ordinaire. C'est ça la magie de la Lumière. C'est rien d'autre.
 
Continuons alors.
 
Question : avons-nous tous un dragon qui nous accompagne ?
 
Quelle idée saugrenue. Pourquoi voulez-vous avoir un dragon qui vous accompagne ? Ceux qui ont des lignées ou une origine dans ces sphères-là, c'est logique, bien sûr. Vous savez que vous avez un Élément prépondérant. Si c'est l’élément Feu, effectivement, même si vous n'avez pas d'origine reptilienne, ou Draco ou Dragon, vous savez maintenant que c'est les mêmes vibrations (pour l'un c'est inversé, pour l'autre c'est rectifié) mais c'est la même essence, la même quintessence, bien sûr. C'est pour ça qu’il faut pas faire de différence et qu'il faut rire de Yaldébaoth, un rire un peu moqueur je dirais, mais c'est un rire quand même. Donc c'est tout à fait logique mais de là à imaginer… vous avez déjà un ange gardien, vous avez déjà un Canal Marial, vous avez des Présences qui vous visitent, pourquoi pas aussi un Elfe, un Gnome et une Ondine ?
 
Et je vous rappelle que tout est à l’intérieur de vous. Maintenant, si vous souhaitez effectivement vous connecter, comme vous y avez été invités, aux peuples de la nature, faites-le, parce que c'est là que vous trouverez, comme ça a été dit je crois, les appuis à votre envol et à votre Ascension. Mais de toute façon vous le sentirez aisément, vous serez nécessairement plus à l'aise dans l'un ou l'autre des Éléments et donc dans l'un ou l'autre des peuples de la nature, en fonction de votre constitution aussi bien corporelle que de vos origines, des lignées comme j'ai dit, et de vos parts constituant les éléments dans ce corps-ci, dans cette vie-ci, qui est la résultante de toutes les vies, vous le savez.
 
J’en profite pour préciser ce que j’ai déjà dit, quelques minutes avant de vous en parler, je dirais, à l’oreille de celui qui transmet mes paroles, que vous avez maintenant l’ensemble des clés Métatroniques. Même si elles ont été déversées, vous avez vu que depuis de nombreuses années, depuis les Noces Célestes, nous n’avons jamais révélé à quiconque les dernières clés. Même si vous les avez vécues sur le plan vibral, vous n’aviez pas encore la possibilité d’avoir l’efficacité de leur prononciation. Vous aviez le OD-ER-IM-IS-AL, et maintenant vous avez E-LO-HIM, NE-PHI-LIM, et vous avez OUR. Et vous avez là la totalité du langage nommé Gina Abdul Sumérien originel, lié aux Mères Généticiennes de Sirius, créatrices de ce monde, qui se servent pour agencer le Verbe, pour fournir des matrices de forme cristallines, permettant l’expérience de la conscience dans tous les mondes, dans quelque dimension que ce soit.
 
Vous voilà décorés de toutes vos guirlandes de Noël. Et toutes elles clignotent, maintenant. C’est Noël avant l’heure, n’est-ce pas ?
 
Continuons.
 
Question : est-il nécessaire de chanter toutes les clés Métatroniques à la suite, c’est-à-dire les douze, ou seulement chanter comme l’a précisé Orionis : ÉLOHIM et NÉPHILIM ?
 
Le OUR n’a pas besoin d’être prononcé. Parce qu’il est inclus quelque part dans le « R ». C’est difficile à expliquer, c’est de la grammaire très ancienne. C’est le langage vibral de la création des mondes et de la création des dimensions, porté au départ trois par trois, par ce qui était appelé la civilisation des Triangles, ou les Hayot Ha Kodesh si vous préférez, au niveau le plus proche de la Source.
 
Je vous avais dit que la Jérusalem Céleste était en cours de déploiement sur les Cercles de Feu. Les Cubes Métatroniques prennent leur forme, de ce monde, c’est-à-dire « Yerushalayim », la Jérusalem Céleste. Et bien sûr ce qui a été dit, de chanter ÉLOHIM et NÉPHILIM correspond totalement à cela. Vous pouvez faire comme vous voulez. Essayez, créez votre réalité par vous-même. Qu’est-ce que vous risquez ? De cramer instantanément ? Rien d’autre. De brûler aussi tout ce qui peut encore résister, de trouver les ultimes preuves de la foi en la Vérité, et de la manifester en ce monde.
 
Question : y a-t-il une importance dans la justesse des sons prononcés ?
 
Non, le coeur est plus important. La prononciation, même je dirais disharmonieuse… Bien sûr en ce monde, en 3ème dimension, vous n’avez pas la possibilité comme les Maîtres Généticiens, pour l’instant, de recréer des matrices cristallines en vous servant de la prononciation de ces syllabes. Mais en vous, vous constaterez très vite l’allumage de ce qui avait été appelé à l’époque le Coeur Ascensionnel, par l’intermédiaire du Lemniscate Sacré, vous vous rappelez peut-être ça. D’ailleurs certains d’entre vous sentent très puissamment le 11ème corps, situé au niveau de la lèvre. Vous pouvez transpirer, vibrer de ce niveau-là, et vous allez voir que quand vous prononcez ce syllabaire sacré, vous allez entendre l’Appel de Marie en vous. Mais pas Marie encore mais ce son-là que vous entendrez à ce moment-là, c’est exactement le son qui sera dans vos cieux. Et sur la Terre.
 
Question : l’effet de ce son est-il amplifié quand on le prononce dans les Cercles de Feu ?
 
Il est amplifié déjà en vous. Il est amplifié si vous allez voir les peuples Élémentaires qui représentent des vortex. Il est amplifié et il amplifie votre coeur. Il soulève le Coeur Ascensionnel. Et donc, la joie de la Lumière vous désincruste de l’éphémère, permettant la déchirure finale.
 
Autre question.
 
Question : lorsque je suis allé voir les Dragons, j’ai eu la vision intérieure d’un dauphin puis d’une forme géométrique hexagonale et enfin d’un cube. Pouvez-vous m’informer sur cela ?
 
C’est une vision. Vous allez avoir de plus en plus de visions qui n’ont rien à voir avec l’astral mais qui sont liées à la vision intérieure, ou la vision éthérique, ou la vision réelle au sein de ce monde par vos yeux de chair maintenant, de tous ces peuples, comme certains d’entre vous le perçoivent ou même commencent à le voir. Même si c’est encore dans un brouillard mais vous commencez à distinguer les formes de ces entités-là. Et dans vos cieux, ça va être pareil. C’est déjà le cas. Vous voyez bien qu’il y a des manifestations de plus en plus visibles par la fréquence des observations sur la terre, où que ce soit, de toutes sortes de vaisseaux, de toutes sortes de nuages. Ça, je l’avais déjà annoncé durant l’année 2010, je l’avais ré-annoncé il y a quelques mois mais là ça devient, je dirais, quotidien. Donc c’est tout à fait logique que ça se passe comme ça.
 
Si vous voulez, vos cocons de Lumière au sein de ce monde, pour ceux qui n’ont pas brûlé le corps causal encore, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas été complètement libérés par le Feu de l’Esprit, même si leur âme s’est retournée vers le Soi, c’est des marqueurs très précis. N’oubliez pas non plus que quand le champ d’énergie, les cocons de Lumière, surtout de la structure causale, s’expand autour de vous, vous allez percevoir cette expansion. C’est-à-dire que vous allez sentir non plus par la peau mais directement par ce qui se déploie dans ce monde, corps d’Êtreté et structures éphémères, si elles sont encore là, aussi. Et donc, c’est tout à fait logique que ça vous donne des sensations nouvelles, des visions nouvelles, des rêves nouveaux. Ou que vous ayez la compréhension des choses qui arrivent en ce moment, qui vous ont peut-être remués ces dernières années, surtout l’année dernière et le début de cette année, qui vous ont permis de dépasser vos démons intérieurs, vos peurs intérieures, même si il reste des résidus.
 
Maintenant vous avez les dernières clés Métatroniques non seulement déposées en vous et actives, mais vous avez la possibilité de jouer avec. Vous avez aussi les vortex des peuples de la nature. Nous vous invitons tous, non pas à chercher seulement l’expérience et à échanger et dialoguer mais à vous immerger et à disparaître au sein de cet environnement. Et de vous ressourcer, et de déclencher vous-même cette fois-ci, non pas par la volonté mais simplement par le syllabaire sacré, d’élever votre Cœur Ascensionnel. À volonté, je dis bien. Ça vous permettra d’ailleurs, si vous faites ce genre de choses, de rencontrer les peuples de la nature ou de prononcer le syllabaire sacré, de voir en le pratiquant où se situe je dirais, le manque d’huile, le manque de facilité. Pour le voir, simplement. Et ça permettra bien sûr de le faire disparaître.
 
Si vous préférez le silence, allongez-vous. Si vous préférez la nature, allez rencontrer les peuples de la nature. Si vous préférez chanter, chantez. C’est affreusement simple.
 
Vous voyez, c’est très simple, on n’est plus dans le temps de la répétition des mantras, des phrases, des postures que vous avez faits pendant des années. Maintenant c’est direct. C’est la conscience directement et le corps directement qui le vivent. Sans émotions, sans mental, avec encore quelques interrogations bien sûr, avec le corps causal qui est encore présent pour beaucoup, mais c’est l’évidence je dirais. Y a pas à chercher midi à quatorze heures. Et cela sera de plus en plus spontané et direct. Ça renforcera et fera grandir, si ce n’est pas déjà le cas, la foi totale en l’Éternité et la réalité de la présence de la Lumière.
 
Question : la forêt de Fontainebleau est-elle propice à la rencontre des peuples de la nature ?
 
C’est quand même un endroit très fréquenté, me semble-t-il. Bien sûr qu’il y a des endroits, en particulier (si mes souvenirs sont bons), là où il y avait déjà à l’époque des gros arbres. Mais c’est quand même un endroit où vous risquez de pas être tranquilles, même si y a des lieux fort sympathiques.
 
Rappelez-vous aussi ce qu’avait dit Snow à l’époque. Dès que vous êtes dans la nature, qu’y ait un vortex ou pas, vous serez visités par ces peuples de la nature. Même si y en a pas précisément là où vous vous posez. Bien sûr que c’est plus agréable de découvrir une structure, soit un village soit une communauté soit des cours d’eau où ils sont effectivement installés. Mais même si c’est à dix kilomètres, à vingt kilomètres, ils viendront vous voir. Peut-être pas les Ondines parce que eux c’est pas facile mais surtout les Dragons et ce qui est nommé les Elfes voyageurs, sans aucune difficulté. Même chez vous pour certains alors vous savez.
 
Question : je suis allé voir les Dragons. J’étais allongé sur le sol, à un moment c’est comme si le vent devenait conscient et il y avait devant moi un être transparent qui m’a traversé. Qu’en est-il ?
 
Tout à fait. Les Dragons, les Elfes peuvent vous traverser sans aucune difficulté. Ils ne tiennent pas compte comme nous si vous voulez du Canal Marial. Vous allez les sentir comme une énergie qui vous traverse, même sans la voir. Et ça fera un effet de surprise. Mais c’est la rencontre effectivement, que ce soit des Gnomes, que ce soit des Fées, des Elfes ou tout être peuplant la nature. Nous vous avions pas parlé de tout ça avant parce que si vous n’aviez pas la possibilité de le vivre, qu’est-ce que ça aurait créé ? Des croyances. Et la porte ouverte au niveau des croyances à des falsificateurs. Là maintenant, y a plus aucun risque. D’aucune sorte.
 
Et je précise toutefois, quand je vous ai donné tout à l’heure la prononciation (enfin sans le chanter), les syllabes Métatroniques, la dernière du Gina Abdul, que le HIM que vous avez, le dernier, c’est pas le IM de Mikaël, de la tête, du point IM, de l’Étoile IM. C’est un HIM avec le H aspiré tel qu’on l’a en hébreu du « He ». Donc ça donne pas IM, mais HIM.
 
C’est le langage des étoiles, bien sûr. On peut d’ailleurs rattacher chaque syllabe sacrée à un système solaire ou à une constellation que vous voyez depuis la Terre, bien sûr qui n’auront pas le même aspect quand vous serez dans d’autres lieux, puisque c’est vu depuis votre point de vue limité, mais néanmoins ce sont toutes les sphères de création et de manifestation. Dans l’harmonie des sphères, ce qu’on appelle. C’est le Chant des sphères. C’est le Chœur des Anges aussi. C’est aussi l’Esprit du Soleil, c’est KI-RIS-TI, c’est toutes les choses si vous voulez, qui ont été dévoilées par étapes. Parce que nous devions attendre certaines conditions propices.
 
Question : existe-t-il des corrélations entre les syllabes de la langue française et les syllabes de la langue sacrée ?
 
Oui, il peut y en avoir mais c’est pas total. Bien sûr que c’est totalement à l’opposé de la langue inversée, vous savez, qu’est l’anglais, la langue du business comme vous dites.
 
La langue des oiseaux, nous avions développé ça à l’époque, hein je vous le rappelle, durant les Noces Célestes, l’importance de la langue française au niveau de la langue des oiseaux, qui avait une vibration presque conforme à ce qu’on appelle les alphabets sacrés : l’araméen, l’hébreu et le sanscrit, quelle que soit la falsification survenue pour certains d’entre eux depuis. Mais l’origine est restée conforme. Parce que le cerveau humain a un mode de reconnaissance qui va au-delà, vous connaissez ça peut-être en français, c’est appelé la langue des oiseaux. Quand vous dites : « je » et « nous », c’est pas le genou seulement, c’est « je » et « nous ». Etc., etc.
 
Autre question.
 
Question : j’ai fait un rêve en 93 et 94 dans lequel je voyais trois planètes superposées…
 
Dans le ciel ?
 
Question : oui.
 
Superposées, ça veut dire quoi ?
 
Question : l’une au-dessus de l’autre.
 
Ça veut dire alignées.
 
Question : tout à fait.
 
Très bien. Alignées exactement ou pas ?
 
Question : oui.
 
D’accord.
 
Question : … je tends les mains. De ces planètes tombent des gouttes d’un blanc épais et nacré.
 
C’est le retour de la Lumière. Vous savez, y a trois planètes qui sont quasiment alignées, trois étoiles qui sont quasiment alignées, qui sont reproduites sur terre partout, avec les pyramides d’Égypte par exemple. C’est la constellation d’Orion, et en particulier le Baudrier d’Orion. Mais si vous regardez ça, vous avez aussi trois étoiles alignées entre Bételgeuse, qui je vous rappelle, c’est la maison des Géants, qui fait partie de la constellation d’Orion, et l’autre étoile qui est en haut. Vous avez ces trois étoiles alignées. Et vous avez mon maître Bença Deunov, quand il est venu aussi laisser les prophéties qui ont été appelées les prophéties de Nostradamus, il a laissé ça : « La libération viendra par la flèche du Sagittaire ». C’est le rayonnement gamma de l’étoile Bételgeuse qui accompagne l’expansion du Soleil en supernova. En nova plutôt. En géante rouge même plutôt.
 
La supernova de Bételgeuse qui a déjà émis des rayonnements, si vous vous rappelez des histoires, qui a éjecté le vaisseau Archontique le 15 août 2009, et qui a assuré la libération de la Terre (parce que les boucles d’enfermement spatio-temporel ne pouvaient plus se reproduire). Et effectivement, de Bételgeuse, Rigel et celle du milieu dont j’ai oublié le nom, avec les noms arabe là, vous avez très exactement la Lumière Blanche nacrée très étincelante qui est la Lumière d’Uriel mais aussi le rayonnement gamma de l’explosion de la supernova qui donne l’explosion du Soleil en géante rouge. Et je vous engage à relire l’une des premières interventions de Séréti parce que vous allez maintenant pouvoir coller, si ça vous intéresse, recoller tous les morceaux du puzzle. Sans aucune exception. On s’est bien amusé, hein, n’est-ce pas ?
 
Donc ça annonçait… y avait une histoire d’eau aussi dans ce rêve… y avait pas d’eau ?
 
Question : non, pas d’eau.
 
Pas d’eau. C’était toi qui tendais les mains vers ces étoiles ?
 
Question : oui.
 
C’est la bénédiction de la Lumière qui n’arrivera pour toi qu’au moment final.
 
Question : j’ai fait un autre rêve…
 
Allons-y.
 
Question : c’était la nuit, il y avait des gens avec moi, je regardais le ciel et le ciel s’est déchiré…
 
C’est ce que disait saint Jean.
 
Question : … il est devenu tout bleu, et je disais aux autres de regarder mais personne ne regardait.
 
Oui parce que l’être humain a très peur de voir des choses inconnues dans son ciel. Le ciel est immuable sur une période de temps, même si les étoiles bougent et tout. Regardez déjà les gens quand y a une météorite qui approche. Regardez ce qu’il se produit chez certains frères et sœurs qui veulent même pas voir la modification des cieux. Mais là c’est pas seulement la modification des cieux, c’est la déchirure du ciel. Le ciel c’est quoi ? Pourquoi vous voyez bleu alors que c’est noir? C’est simplement les couches d’interférence dont nous avons longuement parlé, il y a longtemps. Mais c’est exactement ça. Je vous rappelle qu’en Sumérien le cosmos ça veut dire simplement, en Sumérien Kusmus, c’est-à-dire la peau de serpent. Et il faut bien déchirer la peau de serpent pour voir la Vérité. Tout ça n’est qu’un jeu. Le symbolisme est omniprésent chez les Guignols. Mais ils l’ont inversé. Donc on t’a montré l’Ascension et ce qui se produit à l’Ascension.
 
Autre question.
 
Question : j’ai eu un contact avec des êtres de la constellation du Centaure. Pouvez-vous en parler ?
 
Vous savez, les constellations sont innombrables. Nous travaillons préférentiellement, et vous le savez, dans les Confédérations Intergalactiques des Mondes Libres, selon les affinités. Alors bien sûr, les constellations, les habitants, sont innombrables, vous le savez. Il y a différentes formes anthropomorphiques dont la représentation humoristique sur ce monde est les animaux par exemple, ou les insectes même. Donc bien évidemment il y a des constellations plus fréquentes dans les manifestations, dans les créations sur ce monde que d’autres. Le Centaure nous renvoie à la mythologie du Centaure, bien sûr. Mais on peut pas développer, ce qui serait superflu, toutes les constellations.
 
Vous avez les Zéta-Réticulatis. Vous avez les Dragons dorés de la Grande Ourse mais aussi d’Orion. Vous avez les Néphilim, les Élohim. Vous avez les Aigles d’Altaïr, les peuples de Sirius. Vous avez Andromède, vous avez énormément… Cassiopée. Vous avez tous ces systèmes solaires qui sont des manifestations de la vie.
 
Donc je t’invite à regarder plutôt, quand c’est des choses exotiques comme ça, c’est-à-dire pas très présentes dans ce système solaire, à regarder la mythologie de ces constellations. Parce que vous savez que le nom de constellation vient de l’arabe. Et je vous invite donc à regarder… par exemple dans le Baudrier d’Orion, vous avez Alnilam* et Mintaka**. Regardez ce que ça veut dire, regardez la signification de ces noms de constellations parce que tout y est, bien sûr. Par exemple vous avez une constellation qui a été cachée, qui s’appelle Ophiuchus ou le Serpentaire, le treizième signe astrologique. Il est lié à ce qu’on vous a caché, c’est-à-dire justement les magnifiques Dragons blancs qui viennent de là-bas qui eux ne sont pas des agenceurs de mondes ou des administrateurs de mondes, ce sont des pures lumières répandant l’Amour et le Feu de l’Amour et maintenant le Feu de l’Amour, structurant le Feu de l’Amour sans l’organiser, au niveau des Mondes Libres. Vous en avez un à côté, on en a parlé.
 
Ndr: * Epsilon Orionis est une grande étoile de la constellation d'Orion. Elle est aussi appelée par son nom traditionnel, Alnilam qui en arabe signifie "rang de perles"
** Mintaka (Delta Orionis) est une des trois étoiles de la ceinture d'Orion, avec Alnilam et Alnitak. Elle tire son nom de l'arabe « baudrier » ou « ceinture ».
 
Question : j’ai vu dans un triangle une tête d’équidé…
 
De Lumière ou pas ?
 
Question : oui, de Lumière.
 
Et c’est quoi un équidé ? Un cheval, une Licorne ?
 
Question : oui.
 
Et alors ?
 
Question : on m’a dit que mon origine stellaire était Ophiuchus.
 
Ophiuchus, c’est le Serpentaire, ça n’a rien à voir avec les équidés. Regarde Ophiuchus ce que ça veut dire, tu verras. Je vois pas le rapport entre Ophiuchus et les équidés.
 
Question : j’aurais pu voir une tête de Dragon à la place d’une tête de cheval?
 
Oui tout-à-fait.
 
Alors vous avez les Dragons Élémentaires tels qu’ils sont sur Terre, mais je vous rappelle que la morphologie des Dragons n’est pas la même sur Terre et ailleurs.
 
Oh c’est très simple, vous savez. Les Dracos et les Dragons ont la même morphologie. Nous l’avions expliqué durant les Noces Célestes, simplement la couleur, l’émanation vibrale n’est pas la même. Et les Dragons dorés et les Dragons or, et donc les Dragons blancs sont les plus élevés, non pas en conscience mais en vibration et je dirais en sens du service. Ils servent les mondes. Je dirais même que quelque part ils les alimentent en Feu en se reliant, pour les Dragons de Terre, à tout ce qui est à proximité des volcans, et les volcans bien sûr. Je vous rappelle qu’ici comme ailleurs il y a très précisément une zone volcanique. Et les Dragons de Feu et de la Terre sont en train de souffler dans les volcans partout dans le monde. Là où les volcans se réveillent sous l’action d’Hercolubus et donc du réveil du noyau cristallin de la Terre qui libère les couches ferriques au-dessus, qui s’évacuent par les volcans, là vous avez des Dragons. Vous n’avez pas qu’eux parce que vous voyez par exemple des vaisseaux très physiques qui rentrent dans les volcans qui sont pas atteints, les Arcturiens par exemple pénètrent dans les volcans. Ce sont des êtres de Feu aussi, le Lion. Alors là, je nourris pas votre mental, je vous donne des repères à expérimenter, dans vos expériences diverses et variées.
 
Autre question.
 
Question : Orionis s’est présenté à moi et a prononcé le nom de Belem. Pourriez-vous m’éclairer ?
 
Peux-tu reprononcer ce qu’il a dit ?
 
Question : Belem.
 
C’est le nom d’un bateau, ça ? Y avait un bateau, je crois, un voilier en France qui s’appelle le Belem. Je peux pas expliquer ça mais ça correspond là aussi à une notion précise de navigation. Regardez la signification de ce mot. Je vais pas aller demander, on n’a pas trop le temps pour ça mais effectivement c’est lié, indépendamment du nom du bateau, ça évoque au niveau vibratoire l’eau et la vibration, la navigation et le déplacement. C’était certainement préalable à un déplacement de lieu de vie.
 
Y a pas de réponse…
 
Question : y a un grand sourire.
 
Merci. J’adore les grands sourires. Et quand y a un grand sourire, c’est des gens qui savent pertinemment en eux la réponse. Donc on n’essaie pas de tester mais de confirmer, de confirmer… Mais c’est marrant, c’est un jeu. Y a aussi une forêt en France qui s’appelle la forêt de Belem, je crois.
 
Question : oui.
 
Vous voyez, tout se recoupe.
 
Question : je peux donner une explication sur le mot Belem.
 
On l’écoute avec plaisir, pourquoi ?
 
Question : Belem est un mot portugais qui veut dire Bethléem, le lieu de naissance du Christ.
 
Alors c’est parfait, parce que ça vibre. C’est effectivement la bonne réponse. Et Belem c’est pas loin de Bethléem, c’est pas loin de Bételgeuse, Betel voulant dire « la maison ». C’est-à-dire que Orionis t’as dit que « toi E.T. retourne maison ». Dans tous les sens du terme. Sur terre comme au ciel.
 
Question : et mon prénom veut dire la même chose que Belem.
 
D’accord. Tout est synchrone, tout est parfait. Dans la Lumière, il ne peut y avoir de distorsions, jamais. Ça colle. Si ça colle pas, c’est pas la Lumière. Je l’ai suffisamment exprimé de mon vivant dans la science de l’esprit, tel que c’était possible de l’entendre à l’époque, même pour moi. Et aussi pour tous ceux qui m’écoutaient. Vous savez, y a que les abrutis qui ont essayé de figer mon enseignement. Bon je vais pas revenir là-dessus sans ça je vais m’énerver. C’est dépassé maintenant tout ça.
 
Eh ben, on peut continuer.
 
Question : quand le Triangle de Feu s’est retourné, cela signifie-t-il aussi le retournement de l’âme ?
 
Bien sûr. C’est la même chose. Ma Ananda Moyi l’avait parfaitement expliqué, t’as pas retenu tes leçons. Non, c’est exactement la même chose.
 
Question : serait-il possible d’avoir l’origine stellaire de Ma Ananda Moyi ?
 
Quelle bande de curieux. Elle vous a dit qu’elle était comme Marie, elle l’a tout le temps répété. Donc c’est Sirius bien sûr. La beauté de Ma Ananda Moyi, jeune comme âgée, c’est la même beauté que Marie. Y a pas de différence. C’est les mêmes, si on peut dire. C’est pas la même mais les mêmes. On va pas passer en revue l’origine stellaire de toutes les Étoiles. On pourrait le faire mais ça n’a aucun intérêt, là…
 
Allez, je vais vous faire plaisir : devinez d’où venait Thérèse.
 
Question : de Sirius.
 
Lignée stellaire oui, mais pas origine. Elle vient de chez moi.
 
Question : Véga.
 
Véga, c’est parfait. Et la lignée féminine très forte de Sirius donne un mélange qui donne Thérèse. La foi totale, inébranlable, que rien ne peut arrêter. Même la souffrance, même la mort.
 
C’était Thérèse.
 
Alors là aussi vous allez retrouver des affinités, par rapport aux Étoiles. Rappelez-vous les Anciens qui descendent avec vous. Ceux qui par exemple dans l’assignation vibrale m’ont vu, même si j’ai rien dit, ça doit les titiller sur Véga. Pour Sri Aurobindo, vous le savez, c’est Altaïr bien sûr etc., etc. Maître Ram qui est un Melchisédech de l’Air, c’est Altaïr aussi.
 
Question : et frère K ?
 
Eh, vous allez pas me les faire tous ?
 
Question : il a quand même porté le Christ.
 
Oui il a porté le Christ bien sûr. Or le Christ, c’est quoi ? KI-RIS-TI, Fils ardent du Soleil : c’est le système solaire qui a été lié aux Dracos mais non falsifié, donc Dragon. Eh oui, c’est vrai quand on voit Krishnamurti, il évoque tout dans son vivant sauf un Dragon, ce tout petit personnage. Mais souvent les Dragons, ici, ils ont été obligés de vivre l’humilité, donc ils sont tout petits. C’est très marrant, hein ? On va faire sortir les Dragons, je les entends rire là-bas. Non c’est une plaisanterie, restez avec nous.
 
Question : pourquoi Mère n’a-t-elle donné qu’un seul message parmi toutes les Étoiles ?
 
Oh, vous en avez d’autres qui ont donné très peu de messages. Et Anna, vous l’avez vu une seule fois. Parce qu’elles sont occupées à autre chose, tout simplement. Y en a d’autres qui ont eu des messages extensibles. Je crois que c’est moi qui ai le plus parlé, n’est-ce pas ? Mais c’est normal. J’étais un grand pédagogue de mon vivant, et je continue maintenant.
 
Question : on pourrait avoir l’origine stellaire de Mère ?
 
Oh c’est un système solaire qui n’est pas très connu dont j’ai même oublié le nom, je lui demanderai à l’occasion. Vous savez on connaît pas tout nous non plus. On connaît la Lumière. Et pour avoir la réponse directe de la connaissance comme dirait Bidi, du Libéré, il faut pas que je sois là, il faut que je sois là-haut. C’est tout simple. Pour les choses qui ne font pas partie de, même nous Melchisédech, ce que nous avons à vivre maintenant là-haut.
 
Question : et Bidi ?
 
Ah, sacré Bidi. Bidi, ça n’a rien à voir avec les systèmes solaires et les origines stellaires. C’est bien plus haut. C’est le seul qui a été capable de mixer, si je peux dire, la fréquence de la civilisation des Triangles avec Métatron, dans un corps de chair. Vous en avez pas eu beaucoup comme ça sur Terre, hein, c’est pour ça qu’il hurle. Il a la puissance totale du Verbe. C’est pour ça qu’il répétait tout le temps et qu’il répète encore aujourd’hui : « Cherchez d’où vous venez », parce que lui il venait de là, bien sûr. C’est-à-dire au-delà de la Source, dans la première manifestation des mondes. Dans les dimensions les plus éthérées et les plus proches de la Source, mais aussi de l’Absolu. C’est pour ça qu’il a pu parler avec autant de précision, dans son incarnation comme maintenant, de tout ce qui concerne la Vérité absolue. Vous vous rappelez à l’époque ça avait été introduit par l’Archange Anaël, il vous avait parlé longuement de la Vérité relative et de la Vérité absolue. Il préparait la venue de Bidi.
 
Il a dit d’ailleurs, de son vivant… Christ a dit : « Je suis l’Alpha et l’Omega », lui il a dit : « Je suis le premier et le dernier chapitre du Livre ». Moi j’aurais dit même : la couverture. Quand y a plus rien à lire.
 
Autre question.
 
Question : existe-t-il sur terre actuellement d’autres êtres comme Bidi qui ont la même origine ?
 
La même origine non, mais qui portent sa vibration oui. Tous les Libérés Vivants dorénavant. Bah depuis 2012. Les vrais Libérés Vivants, bien sûr. Si vous approchez de ces êtres, vous sentirez un Feu, mais c’est un Feu d’Amour, c’est pas… Bidi était quand même, et il est toujours, lorsque vous le vivez aujourd’hui, d’une puissance totale. Un peu comme les Dragons blancs mais encore plus fort, mais peut-être plus humanisé si je peux dire. Parce qu’il a passé l’incarnation.
 
Question : pourquoi le mot Shiva est-il actuellement très présent dans ma vie ?
 
Shiva, c’est quoi ? Le destructeur des mondes. Donc, c’est tout à fait de circonstance. Destruction des mondes, destruction des formes. Et transmutation, bien sûr. Rappelez-vous ce que je disais, qui a été dit avant moi aussi et en même temps que moi : « Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l’appelle naissance ».
 
Autre question.
 
Question : lors d’une expérience les pieds dans l’eau avec les Ondines, j’ai senti les Ondines faire deux rondes qui tournaient en sens opposés. Cela a-t-il un sens particulier ?
 
Oui. Les Dragons passent à l’improviste, vous sentez leur souffle, vous voyez leur ombre, vous avez pas le temps de le voir qu’il est déjà passé. Les Ondines, si vous êtes dans leur élément, eh bien elles tournent autour de vous. Elles créent un vortex tout simplement, multidimensionnel. Et pour créer un vortex, il faut qu’il y ait les deux sens de la spirale.
 
Question : juste avant, nous avions posé un cristal et créé une colonne de Lumière et les Ondines sont venues faire ces deux rondes ensuite.
 
C’était un remerciement. Bon c’est vrai que les remerciements des Ondines c’est très doux. Des Elfes aussi. Le Dragon, c’est toujours surprenant, même si vous avez cette origine stellaire. Ils aiment bien surprendre. Un peu comme les Gnomes mais dans un autre registre.
 
Question : un jour j’étais au téléphone avec une amie, lui parlant d’une prise de conscience que je venais de faire. J’habite au bord d’une rivière et il y avait un petit jet d’eau. À la fin de la conversation, le jet d’eau avait disparu.
 
Alors je ne pense pas que ce soit une baleine, bien sûr. Donc ça peut-être une manifestation… Les Ondines en général c’est plutôt les cercles et les ondulations de l’eau, hein, c’est pas quelque chose qui sort de l’eau, c’est quelque chose qui reste dans l’eau. Alors, je peux pas répondre de manière sûre. Mais c’est sûr, c’est pas une baleine. Un jet d’eau, j’ai bien compris, au milieu du fleuve ?
Question : oui, sur une eau plate.
 
Non je sais pas. Peut-être, vous savez, dans les… y a pas que les Ondines, y a les Sylphes, les Salamandres, y a des peuples on va dire intermédiaires comme pour les Elfes, y a pas que les Elfes, y a les Fées aussi.
 
Question : les Vouivres ?
 
Oh oui les Vouivres c’est pas tellement dans ces endroits-là. Les Vouivres c’est plutôt dans les lieux où l’eau circule pas, où y a une stagnation, où y a du métal au fond. Vous les avez dans le marais Poitevin, par exemple, ou dans des étangs. Les Ondines sont tributaires de la circulation de l’eau, c’est-à-dire de l’oxygénation de l’eau.
 
Question : dans l’eau, au contact des Ondines, au niveau de mon oreille gauche, j’ai senti que l’air était syntonisé avec ma respiration, je sentais des courants d’air qui allaient au même rythme et dans le même sens que ma respiration.
 
Ah oui, c’est la perméabilité de vos différents cocons de Lumière. Je vous rappelle que vous avez encore, même si vous êtes libéré, encore toutes les structures, même si elles sont transcendées, qu’on appelle corps astral, corps mental, corps éthérique. Vous savez que le son communique maintenant plus seulement sur l’ampoule de la clairaudience ou le Canal Marial mais sur l’ensemble de vos structures. Bientôt vous allez entendre votre corps éthérique chanter lui-même. Donc c’est le même genre de perception.
 
Question : dès le début de l’intervention d’Orionis, j’avais la gorge en feu, puis j’ai senti une déchirure au niveau du coeur. Ce feu à la gorge a duré pratiquement tout le temps de l’intervention.
 
C’est le troisième passage comme (je crois), j’ai déjà expliqué. Y a trois passages sur la gorge, n’est-ce pas ? C’est l’ultime passage, l’accouchement, si tu préfères. Il faut bien déchirer la chrysalide réellement et concrètement. Et c’est aussi le Feu du Coeur Ascensionnel, qui déborde bien évidemment très largement le chakra du coeur et très largement la Nouvelle Eucharistie, pour remonter sur la partie de la gorge, même des fois jusqu’au menton, c’est normal. On élargit les voies de passage. Enfin, elles s’élargissent toutes seules devant la Grâce de la Lumière, c’est pas nous qui le faisons mais vous.
 
Question : tout ce que vivent nos frères et sœurs sera vécu à la fin, pour ceux qui ne vivent rien actuellement ?
 
Sans objet, j’ai répondu à ton rêve tout à l’heure. C’est bien ce que j’ai répondu, non ? Alors tu reposes deux fois la question, t’as besoin d’être sûre hein ? Qu’est-ce qui doute comme ça si ce n’est l’ego. Pas la personne, l’ego. Bien sûr, l’âme elle tournicote pas, elle tournicote pas… mais elle est quand même fragile, par la manifestation. Alors t’imagines bien que, ayant vécu ce genre de rêves qui sont très forts pour toi, que si tu vivais le dixième des vibrations de ceux qui vivent les premières vibrations, mais tu serais plus là. C’est bien pour ça que certains sont privés de dessert jusqu’au dernier moment.
 
Question : lorsque j’ai lu les livres de Thérèse, je me suis rendue compte qu’il y avait certaines phrases que je prononçais déjà spontanément. Est-ce Thérèse qui m’avait soufflé ces phrases?
 
On répète un peu parce que je suis pas sûr d’avoir tout compris. Alors quand elle lit un livre de Thérèse… et elle parle de quoi, de son livre ? Elle en a écrit aucun, mais elle a fait des phrases… je comprends pas.
 
Question : sur la vie de Thérèse…
 
Ah. C’est pas Thérèse, oui, tout à fait.
 
Question : lorsque je lisais des phrases de ce livre, je reconnaissais des choses que je me disais déjà.
 
Ben oui, parce que Thérèse a prononcé des phrases quand même qui étaient d’une puissance incommensurable. À son âge, en tant qu’enfant. Je parle même pas de après, quand elle a passé son adolescence mais déjà enfant, quand vous lisez les mots qu’elle a écrits, c’était d’une puissance incroyable. Et cette frêle jeune fille qui est morte si jeune, et qui pourtant était si grande. Donc, c’est pas nécessairement… c’est des phrases de vérité. Donc c’est pas pour ça que t’es reliée à Thérèse, même si tu y es reliée. C’est simplement, je dirais, l’universalité de ses phrases.
 
Autre question.
 
Ça chauffe bien, hein ? Ah, on a un visiteur là-haut qui revient. On continue ?
 
Question : pourriez-vous donner des précisions concernant les structures hexagonales des particules adamantines. Un soir, j’ai vu ces particules voyager sur un mur, transparentes, avec sur chacune d’elles, en haut, trois couleurs qui s’enchevêtraient.
 
C’est pas clair là. Avant toute chose les particules adamantines, qui sont hexagonales, vous ne les voyez pas hexagonales, vous voyez ce qu’on appelle des Agni Deva. C’est comme une petite comète qui se déplace très vite. Y a que quand ça s’agence ensemble, avec plusieurs particules adamantines, que là ça peut donner ce qu’on appelle par exemple le treillis éthérique que vous voyez sous forme de canevas ou de formes qui se déplacent, porteuses d’entités ou pas d’ailleurs. Donc maintenant, revenons à ta question.
 
Question : j’ai vraiment vu des structures hexagonales qui voyageaient sur un mur…
 
Mais c’est pas des particules adamantines ça.
 
Question : … et sur le haut de l’hexagone, il y avait trois couleurs qui s’entrelaçaient.
 
Oui, c’est des phénomènes d’irisation de la Lumière vibrale, quoi de plus ? Mais là, cette structure hexagonale visible comme ça, qui en plus n’a pas la taille d‘une particule adamantine, c’est plus gros. Une particule adamantine, c’est minuscule. Donc si c’est la taille plus grosse, cent fois la taille, ça n’a rien à voir. C’est des structures géométriques liées aux manifestations de forme mais aussi de conscience des entités venant des plans les plus hauts, c’est tout.
 
Autre question. Vous avez épuisé le stock ?
 
Question : lors de son intervention, Orionis a précisé que l’arrivée de Hercolubus près du soleil serait concomitante avec l’arrivée de l’Archange Mikaël sur Terre.
 
Oui. Et est-ce qu’il a dit que l’Archange Mikaël arrivait à la date que j’ai donnée du 15 août au 29 septembre ? Je pense pas qu’il ait dit ça.
 
Question : non.
 
Donc l’arrivée de Mikaël n’est pas nécessairement conjointe au 29 septembre, ne faites pas de projections. C’est imminent. Mais ça peut-être avant, ça peut-être après. Vous avez une date butoir qui elle, est inamovible, que j’avais donnée, hein. C’est quand même le 7 janvier, hein ? Mais, tenez-vous prêts, gardez votre maison propre.
 
Nul ne connaît la date. Ni le Fils, ni le Père. Ni Orionis, qui est le Père d’une certaine façon, Abba.
 
Ni la Source… quoique... Y a nécessairement un moment où on connaîtra la date. Y a nécessairement un moment où on connaît la date. On la déduit, même vous sur votre plan. Et même vous à travers les symptômes. Regardez les chants d’oreilles, regardez le Cœur Ascensionnel pour ceux qui vivent, regardez les variations thermiques, regardez les picotements, regardez les insomnies ou au contraire l’hypersomnie, regardez la mémoire qui s’en va, regardez : vous-même vous partez. Pour certains d’entre vous, ça peut pas durer des années, ça. Ou alors vous allez finir en Alzheimer.
 
Autre question.
 
Question : la clé Métatronique OUR a-t-elle un lien avec la ville d’Our, en Turquie ?
 
Oui, c’est le OUR de Sumer, bien sûr. Chaque syllabe Métatronique correspond d’ailleurs à une cité ancienne Sumérienne, bien antérieure, correspondant aussi au passage des Néphilim, pas seulement les Cercles de Feu mais les villages des Géants, dans leur emplacement. Donc regardez dans le nom des cités anciennes, vous allez retrouver cela.
 
Question : mais Our en Turquie s’écrit Ur, parce que le U se prononce OU.
 
Aujourd’hui vous prononcez Ur, mais c’est Our. La prononciation très exacte, on a assimilé ça et mit des… OD par exemple, on prononce comme un Français. Un Anglais va le prononcer autrement. Vous n’avez pas la prononciation exacte. Ce sont des syllabes sacrées que vous ne pouvez même pas entendre, vous pouvez sentir la vibration dans l’acception générale. Je vous rappelle que dans les autres dimensions, à partir d’un certain niveau, y a pas vraiment d’oreilles. Le son devient vibration, et création. Et ici dans ce plan, on va traduire ça par des syllabes. C’est comme le OM, c’est pareil.
 
D’autres questions, ou c’est terminé ?
 
Nous n’avons plus de questions.
 
Alors, chers amis, je vous transmets toutes mes bénédictions en espérant que toutes ces réponses que j’ai données ne seront pas pour vous l’occasion de nourrir ce qui est en train de mourir, c’est-à-dire le mental, mais de vous fournir je dirais des petites lumières sympathiques sur ce que vous avez à vivre, ou que vous vivez déjà.
 
Toutes mes bénédictions vous accompagnent, et je vous dis à très bientôt ailleurs, peut-être.


Blog: Les Transformations
 https://lestransformations.wordpress.com/2015/10/03/o-m-aivanhov-par-oma-partie-5-septembre-2015/
_________________
Par l'Un, pour l'Un et à la Gloire de l'Un


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 4 Oct - 06:11 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> SPIRITUALITE -> CANALISATIONS du Collectif Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom