Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Conclusion finale (le plus important à oser)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> DISCUSSIONS -> Sujets divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Christophe971
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 11 Oct - 19:40 (2015)    Sujet du message: Conclusion finale (le plus important à oser) Répondre en citant

En plus de ne plus accorder la moindre confiance au " connu " du jeu de l'ego, le plus important est (et cette " plus grande peur " est justement la CLÉ tel que l'a dit l'Archonte Enki dans son interview " je vous défie de n'être rien de 2008) D'OSER accepter de " perdre son identité ", le fameux " tout perdre pour tout trouver " de Christ. C'est à dire être TOTALEMENT IGNORANT de ce que l'on est vraiment. Ainsi il n'y a plus de nom, plus de prénom, plus de sexe, plus de taille, plus de poids, plus de couleur de peau, plus de race, plus de forme, plus de pays, plus de localisation même sur cette planète et dans cette dimension. Il n'y a plus AUCUN repère d'identité. C'est un immense Question  . C'est l'impulsion qui m'est venue aujourd'hui et fait suite à l'effet du message vibratoirement magistral de l'ultime ronde des archanges...

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 11 Oct - 19:40 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Christophe971
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 11 Oct - 20:27 (2015)    Sujet du message: Conclusion finale (le plus important à oser) Répondre en citant

Et c'est là que la ridicule imposture de ce " pauvre pêcheur né du péché qui doit se faire pardonner afin de plaire au Seigneur et vivre éternellement au paradis à ses côtés et   (clin d'oeil à la canalisation du verbe déformé) " et de cette " pauvre âme qui désire purifier son karma lonnnnnguement à travers la réincarnation et    " saute aux yeux. C'était clairement destiné à maintenir l'illusion de croire être ce point de vue d'ego si étriqué qui se tortille comme un vers de terre avec en plus le culot de croire être puissant !


" Je viens mettre fin à l'hérésie des religions " a vibré archange Mikael dans le carnet de Juin. " Si je te dis que tu es Dieu, que reste t'il des religions ? " dans le livre conversation avec Dieu. Et pour finalement conclure cette conclusion finale (jeu de mots) , Bidi disait : " Quelle chute ? comment ce qui n'a JAMAIS BOUGÉ pourrait chuter quelque part ? Vous n'êtes pas incarnés. Tant que tu crois savoir qui tu es, tu ne SAIS PAS qui tu es "...si tranchant que cela sa passe de tout 


Revenir en haut
rezo


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Dim 11 Oct - 21:20 (2015)    Sujet du message: Conclusion finale (le plus important à oser) Répondre en citant

Okay Mr. Green  excellent 
_________________
Dans l'espace de ce Silence, dans l'espace de notre Communion, au-delà de tout espace et de tout temps, nous sommes Un et au-delà. Et l'Absolu.


Revenir en haut
Christophe971
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 12 Oct - 14:06 (2015)    Sujet du message: Conclusion finale (le plus important à oser) Répondre en citant

Tant qu'a faire on continue un peu (elle est un peu longue cette conclusion finale, j'avoue  Mr. Green ) sur la lancée sans aucun repère d'identité : POUF, coup de baguette magique → quel anniversaire de quoi ? Quel âge ? Quelle fête de quel père et de quelle mère ? Quel voeux de nouvel an ? Quel lundi - mardi - mercredi - jeudi - vendredi - samedi - dimanche - janvier - février - mars - avril - mai - juin - juillet - août - septembre - octobre - novembre - décembre - printemps - été - automne - hiver ? Quel communication ? Quelle relation ? Quel besoin de reproduction de l'espèce ? Quelle recherche ? Quel besoin de grèves ? Quel prétexte d'existence et d'usage d'argent ? Quelle espérance de monde meilleur ? Quelle attente de quel sauveur de quoi ? Quel nécessité de se gonfler le cerveau à l'école et en formation et études ? Quel emploi ? Quel déplacement et donc quelle voiture (quel embouteillage) - moto - avion - bateau - train - fusée ? Quel recherche scientifique et archéologique ? Quel nécessité de boire et de manger et d'excreter et de se laver ? Quel mariage et routine et conflit conjugal ? Quel racisme ? Quelle maladie ? Quelle politique ? Quel cachotterie médiatique et quel besoin de média ? Quel comique objectif (très long et lent) de voyage vers la Lune où Mars où autre ? Et etc etc, cette lonnnnnnngue et louuuuuurde liste continue d'elle même  . Sans " aucun repère d'identité " l'apparence de ce monde ne tient même pas 5 minutes !....Et dire qu'il suffisait JUSTE de cela pour que cette farce vole en éclats en un claquement de doigt...

Revenir en haut
Bastien
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 12 Oct - 16:05 (2015)    Sujet du message: Conclusion finale (le plus important à oser) Répondre en citant

Moi j'attends juste que tu te taises pour savourer.

Revenir en haut
Bastien
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 12 Oct - 16:06 (2015)    Sujet du message: Conclusion finale (le plus important à oser) Répondre en citant



Revenir en haut
Christophe971
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 12 Oct - 20:52 (2015)    Sujet du message: Conclusion finale (le plus important à oser) Répondre en citant

Okay Okay

Revenir en haut
netineti


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2013
Messages: 615
Localisation: Lille (nord)

MessagePosté le: Mar 13 Oct - 07:26 (2015)    Sujet du message: Conclusion finale (le plus important à oser) Répondre en citant

@ Christophe :
Le constat que tu fais est pour moi une grande jouissance... quel pied de pouvoir tout jeter quand tu vois que tu maintenais le truc en entier. 
C'est vraiment le rire cosmique, des fois, j'en rigole toute seule la nuit. Avec d'autres aussi, des fois, rire de soi est la libération. 
_________________
Comme "rien" est tout, alors "tout" est rien


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Christophe971
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 13 Oct - 13:54 (2015)    Sujet du message: Conclusion finale (le plus important à oser) Répondre en citant

Razz  Coucou Netineti ! Je te remercie pour ton message, effectivement plus on " lâche tout " et plus on rigole de notre propre blague !




 Aussi c'est vraiment magnifique de s'assister mutuellement dans le sens de cet abandon total . C'est parfait car ça va dans le sens de l'orientation vibratoire " choisie " ( et ainsi il n'y a pas ce phénomène de désagréable incompatibilité vibratoire que " je " a de plus en plus rencontré lors de conversation avec ceux qui sont restés tournés vers la lourdeur de ce monde, beaucoup ont été confrontés à ça d'après ce que j'en ai lu).




Alors exactement comme tu dis : rions en toujours plus  car c'est très bon signe, ce cher Bidi avait dit : " à cet instant l'éclat de rire arrive, ça signifie que tu es prête. "


Revenir en haut
netineti


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2013
Messages: 615
Localisation: Lille (nord)

MessagePosté le: Mar 13 Oct - 14:53 (2015)    Sujet du message: Conclusion finale (le plus important à oser) Répondre en citant

BIDI a dit que ce rire signe la libération, c'est vrai qu'y a de quoi être mort de rire. Tout ça va se terminer en feu d'artifice, super !


Sinon, c'est vrai qu'entre le point de vue de la personne, celui du soi, et celui de l'Absolu, y'a des abîmes d'incompréhension. C'est pourquoi je ferme ma "g..." la plupart du temps, ça m'évite de me faire des ennemis et aussi, de dire des conneries.  Okay  
_________________
Comme "rien" est tout, alors "tout" est rien


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Christophe971
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 13 Oct - 16:28 (2015)    Sujet du message: Conclusion finale (le plus important à oser) Répondre en citant

Tout à fait ! Moi aussi depuis un bon moment je n'ai vraiment plus envie de me fatiguer dans des explications à risque, j'ai déjà mainte fois que ça ne sert rien du tout si " l'autre " ne le vit pas aussi (et Oma et Anael nous avaient bien prévenus que ça arriverai !). C'est juste l'ego qui joue à vouloir de la nourriture à " comprendre " pour se renforcer.


Ça me rappelle un parent décédé que j'ai vu en rêve me dire qu'un autre parent " vivant " n'allait pas comprendre ce que je dit à ce parent vivant qui cherche à comprendre (car fortement engluée dans une escroquerie spirituelle). De toute façon peu importe, ça n'a plus aucune importance car ce n'est qu'une illusion qui en plus est en pleine dissolution. Maintenant je ne m'inquiète plus (comme ça l'a été) que untel ne comprenne pas car les mots ne vaudront jamais la Vérité. 


Bien, sûr ce je dis : à toujours dans la Paix Suprême et Absolue du point de vue du sommeil profond !


Revenir en haut
netineti


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2013
Messages: 615
Localisation: Lille (nord)

MessagePosté le: Mer 14 Oct - 09:21 (2015)    Sujet du message: Conclusion finale (le plus important à oser) Répondre en citant

Ouais, parce que là, on a déjà trop parlé, suis fatiguée... 
_________________
Comme "rien" est tout, alors "tout" est rien


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Christophe971
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 16 Oct - 04:08 (2015)    Sujet du message: Conclusion finale (le plus important à oser) Répondre en citant

" mourir " avant de mourir.......je constate ce soir qu'il y a parallèlement cette exubérance d'abandon et en MÊME TEMPS cette terreur viscérale (illusoire) de l'abandon, car l'ego sait très bien que c'est IRRÉVERSIBLE, rupture de continuité sans retour en arrière possible vers ce qu'il a l'habitude de jouer quotidiennement, exactement comme si il mourrait VRAIMENT (et je viens de voir des points de lumière dans ma chambre en y pensant). C'est la croyance de continuité au réveil qui fait qu'on s'endort sans angoisse, disait Bidi...donc s'endormir dans l'abandon du connu d'un côté, MAIS dans " l'angoisse " que plus ne continue de l'autre côté !!! Ma foi : let's go, traverser cette ultime peur (qui n'a aucun sens). 


Et Petit clin d'oeil à la canalisation de Gemma Galgani du 10 avril 2012 : http://m.autresdimensions.info/article1689.html  où elle parle du mariage mystique avec le double, avec ce paradoxe de désir de se perdre et de terreur de se perdre....


Revenir en haut
netineti


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2013
Messages: 615
Localisation: Lille (nord)

MessagePosté le: Ven 16 Oct - 07:28 (2015)    Sujet du message: Conclusion finale (le plus important à oser) Répondre en citant

Perso, y' a plus de peur de disparaître depuis que j'ai vu clairement que quand il n'y a plus rien, c'est parce que je suis tout. Je ne suis plus séparée de moi-même par la conscience, l'observateur. C'est juste un jeu de cache-cache. Reste un léger attachement aux croyances du personnage qui pèse de plus en plus.  
_________________
Comme "rien" est tout, alors "tout" est rien


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:17 (2017)    Sujet du message: Conclusion finale (le plus important à oser)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> DISCUSSIONS -> Sujets divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom