Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Influences extraterrestres

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> DETENTE -> Expression libre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alteran


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 1 003
Localisation: Altaïr

MessagePosté le: Mar 13 Oct - 21:55 (2015)    Sujet du message: Influences extraterrestres Répondre en citant

 
http://psitalent.com/fr/findex.html

Ce travail inspire à une grande humilité,
Merci
À

_::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::


Première partie


(Mise à jour du 24 avril 2009 : Énergie féminine a été remplacée par Essence de la Mère)


Introduction


Ces informations sont restées de nombreuses années dans un tiroir, car pendant longtemps elles n’ont suscité que de l’incrédulité. Ce n’est qu’en 2006 que j’ai rencontré sur Internet des groupes qui apparemment travaillaient sur le sujet. Je remercie les lecteurs du forum CB-Forum.com qui, par leurs mails, m’ont témoigné leur intérêt et encouragé, m’aidant ainsi à publier ces articles. J’y ai apporté certaines modifications, que je commente dans l’annexe. Certains contenus font référence au forum CB-Forum.com, ce qui, je crois, les rend plus vivants.




 


Je remercie le participant au CB-Forum qui m’a envoyé 100 € d’avance sur mes droits d’auteur pour m’encourager à écrire un livre. Et pourtant, je n’en ai encore écrit aucun. Mais avec ce site ma créativité prend un nouveau départ, et ce que j’aurais pu écrire dans un livre trouvera ici sa place.




L’invasion a déjà eu lieu




 


Lorsque j’ai découvert sur Internet les textes de James Bartley (annexe), j’ai été très soulagé d’avoir enfin trouvé quelqu’un qui en était arrivé très exactement aux mêmes vérités choquantes que ma femme et moi avions découvertes. Bartley fait partie de ces centaines d’Américains enlevés par les extraterrestres. Après ce qui lui est arrivé avec eux, il a travaillé le sujet avec un petit groupe. La plus grande partie du travail a été effectuée par Barbara Bartholic, qui a effectué des séances d’hypnose sur plus de 700 abductés (leur nombre a dû augmenter depuis) pour les libérer de leurs traumatismes et découvrir les vérités qui se cachent derrière ces abductions. Bartley était associé à ce travail et en a publié les résultats sur Internet.




 


Les abductions sont généralement effectuées par ce qu’on appelle les Gris. Les séances d’hypnose ont cependant montré que les Gris n’étaient que les lieutenants, les exécutants des Draconiens (Dracos) et des lézards reptoïdes (ou reptiloïdes) (Reptos), venant paraît-il du système d’Alpha du Dragon. Tout ceci n’est pas très important. Ce qui l’est, en revanche, c’est de comprendre que les abductés ont reçu une fausse mémoire (mémoire écran) concernant l’abduction. Ces souvenirs implantés véhiculent d’une façon générale le message que les extraterrestres veulent aider les humains, qu’ils améliorent les corps physique et astral de l’abducté pour le préparer à exécuter quelques tâches spécifiques, que toutes les interventions ne se font que pour notre bien.




 


Lorsqu’on parvient, par une hypnose très profonde, à percer cette mémoire écran, apparaissent les Reptos et les Dracos ainsi que leurs buts véritables : maltraiter les abductés, les traumatiser et les manipuler pour pouvoir les utiliser dans le sens de leur objectif principal – l’assujettissement de l’espèce humaine.




 


Les articles de James Bartley montrent d’une façon effrayante l’étendue de l’influence repto-draconienne sur la vie et la conscience de l’humanité. Mais même si l’on commence par se sentir mal, il vaut mieux connaître le piège dans lequel on se trouve plutôt que de l’ignorer par crédulité.




 


Ma femme et moi ressentons une affinité particulière envers les textes de James Bartley. Nous ne nous souvenons pas du tout d’avoir été enlevés, mais nous avons énormément souffert de l’influence des Reptos. Nous ignorions encore à l’époque de quel genre d’êtres il s’agissait. Les Reptos voulaient ruiner notre relation, nous mettaient pour tous nos projets des bâtons dans les roues, empêchaient une quelconque réussite et montaient contre nous des gens qu’ils manipulaient. Grâce à nos facultés sensitives nous étions en mesure de déterminer que tout cela était un plan de grande ampleur piloté depuis l’astral. J’ai même été téléporté pendant quelques secondes dans mon corps astral, par une influence amie que je ne connaissais pas, vers un quartier général de contrôle souterrain, ce qui a fini de m’enlever tous les doutes que je pouvais encore avoir au sujet d’une immense manipulation. Mais à l’époque, nous n’avons trouvé personne qui soit désireux de savoir quoi que ce soit sur l’influence des extraterrestres.




 


De 1997 à 1999 nous avons collecté des informations sur la façon dont les extraterrestres établissaient leur influence. Mais ces textes sont restés dans le tiroir parce que personne ne voulait en entendre parler. Nous avons finalement abandonné toute tentative d’éveiller les gens et sommes partis pour l’étranger. Nous sommes allés exprès dans un pays du tiers monde, là où les gens sont tellement malheureux qu’ils en arrivent d’eux-mêmes à l’idée qu’il y a quelque chose qui cloche. Les Allemands à l’époque allaient beaucoup trop bien et n’étaient pas prêts à accepter des informations aussi négatives. Je ne souhaite évidemment pas que les gens aillent tellement mal qu’ils en arrivent d’eux-mêmes à remarquer que quelque chose ne va pas. Mais je crois qu’entre-temps, certains d’entre vous ont fini par reconnaître que les textes de Bartley étaient extrêmement importants.




 


En lisant les articles de Bartley, j’ai été surpris de constater qu’il écrivait très exactement ce qui était dans mon tiroir. Il utilise même parfois les mêmes têtes de chapitres. Mais Bartley peut témoigner de beaucoup plus d’expérience que moi, surtout en ce qui concerne les abductions. Je ne suis pas du tout jaloux, mais heureux au contraire que ces informations soient maintenant devenues publiques.




 


Les textes de Bartley sont en anglais et j’aimerais traduire ici au moins quelques-unes de ses affirmations les plus importantes. Extraits de « On The March » (En marche) :




 


« Ici une petite collection des capacités connues des Reptiliens :


Les Reptiliens sont des êtres paraphysiques [au-delà du physique] qui peuvent modifier leur densité vibratoire de façon à opérer dans les limites de notre monde tridimensionnel, dans et en dehors du champ de vision normal.




 


Les Reptilens peuvent modifier le champ onirique humain en y installant toutes sortes de conditionnements et de programmations, beaucoup à connotation érotique ou perverse. … À part notre équipe, je ne connais personne qui ait la moindre conscience de ce programme fondamental et terriblement invasif des Reptiliens. » [Il ne nous connaissait pas.]




 


La définition de l’expression ‘durée de vie’ telle que nous la comprenons ne s’applique pas aux Reptiliens, qui vivent, dans leur taux vibratoire propre, assez longtemps pour manipuler dans notre dimension un nombre inimaginable de générations de la population d’une âme matrice/génétique donnée. »







À un autre endroit, on découvre que les Reptos ont considérablement diminué notre durée de vie.




 


« Les Reptiliens sont des maîtres en génétique, qui ont fabriqué pour leur propre usage des races d’êtres non humains [les Gris] pour effectuer en spécialistes des tâches en support de certains programmes concernant directement la race humaine, incluant, mais ne se limitant pas à, la manipulation génétique des abductés ainsi que de leurs âmes matrices. C’est par ce dernier programme qu’ils créent des hôtes, passant par une naissance apparemment normale. Ces hôtes reptiliens sont pilotés de manière à semer la confusion, la discorde et la désinformation ...




 


Le Dr Richard Boylan [Je crois qu’il s’agit d’un ufologue connu] entre autres est l’hôte d’une entité reptilienne. C’est absolument certain. J’ai perdu le compte des sites mis sur le net par des hôtes de Reptiliens.




 


Les Reptos n’ont pas besoin de vaisseaux spatiaux pour voyager. Ils se contentent de créer un portail d’entrée dans la maison de l’abducté avec lequel ils ont besoin de travailler. Ils pénètrent littéralement par cette ouverture spatio-temporelle et entrent dans votre chambre en pleine densité physique. »







Plus loin dans le texte, il explique comment se déroule ce qu’il appelle un enlèvement : les Gris effectuent l’enlèvement et les manipulations. Généralement les Reptos ne se montrent pas. Voilà pourquoi il existe une si importante littérature sur les « dangereux Gris ». En fait on peut les oublier.




 


Une partie des « enlevés » continue à se sentir dans le lit, l’autre (probablement le corps énergétique) se retrouve dans des installations souterraines (bilocation). Là on leur fait des injections et on les opère de façon inadmissible. La partie qui est restée dans le lit perçoit les intervention faites sur le corps. Ultérieurement le souvenir de l’enlèvement et des manipulations est modifié ou effacé.




 


Contrôle magique des Reptiliens sur les femmes (autre extrait de En marche)




 


« … le contrôle et la domination des femmes est LE but prioritaire des activités reptiliennes sur la race humaine, car les femmes – par leur nature créative, intuitive et maternante – ont une relation directe au Divin, et constituent par là même une menace pour les seigneurs reptiliens de ce monde. L’assujettissement des femmes et du principe féminin … est devenu l’aspect fondamental de la plupart des religions du monde.




 


Ironiquement, l’usage (ou plutôt le mésusage) de la magie sexuelle tantrique constitue une partie fondamentale de la magie noire. En d’autres termes, les magiciens noirs savent que le principe féminin générateur est une force immensément puissante, qu’ils exploitent pour leurs buts démoniaques aux dépens de la race humaine en général, et des femmes en particulier. »







Voilà pour James Bartley.




 


Nous avons découvert les informations suivantes :


L’énergie féminine est tellement importante pour les Reptos qu’ils surveillent chaque relation homme-femme, qu’ils la troublent et en soutirent l’énergie. Les problèmes de couple proviennent des Reptos. Chaque dispute entre vous est un opéra à la sauce repto. Chaque homme est inconsciemment programmé pour opprimer le principe féminin de sa partenaire. La plupart des femmes l’oppriment de toute façon elles-mêmes. Et beaucoup d’autres choses…









 


Contrôle mental pour l’exploitation de l’énergie féminine


Les textes suivants ont été rassemblés par ma femme Karin et moi-même au cours des dix dernières années. Ils reposent en partie sur des événements que nous avons vécus nous-mêmes directement et continuons à vivre, et en partie sur nos perceptions extrasensorielles.




 


Les Reptos, les Dracos et leurs assistants Gris manipulent depuis des dizaines de milliers d’années notre conscience collective, tout autant que la conscience de chaque individu, et ils n’oublient personne – pas même toi. Le contrôle mental ne concerne pas seulement quelques rats de laboratoire abductés, ou dont on s’occupe dans certains instituts, nous sommes tous sous l’influence du contrôle mental. Le contrôle mental appliqué avec force peut avoir pour conséquence que tu sautes certains chapitres, ou que tu lises quelque chose qui n’est pas dans le texte. Sous une forme plus atténuée, il peut entraîner que tu te méprennes sur ce que l’autre veut dire. Je ne peux hélas rien y faire.




 





 Manipulation de la conscience collective




 


C’est avec grand soin et une extrême méticulosité que les Reptos (à partir de maintenant je ne vais plus employer que ce terme générique car les Draconiens sont aussi des êtres reptoïdes) ont conçu chacune de nos religions et de nos visions du monde, et qu’ils les ont mises en scène. TOUTES les religions sont d’origine reptoïde, et elles sont dangereuses. (Sorry, aussi les bouddhistes et celles des montagnes du Tibet.) Plus elles contiennent de vérité plus elles sont dangereuses, car elles sont alors plus difficiles à démasquer. Les Reptos n’arrêtent pas de peaufiner nos visions du monde ; une de leurs dernières créations fut le Nouvel Âge. Très malin a été de répandre l’idée de notre prochaine ascension vers la 5e dimension. Celui qui attend cette ascension ne va plus se donner la peine de défendre cette planète tridimensionnelle, la Terre. Mais c’est justement de cela qu’il s’agit – d’une défense massive de la Terre, qu’ils aimeraient beaucoup nous prendre tout en nous conservant comme source d’énergie.




 


Les religions occupent une situation stratégique dans la manipulation de la conscience. Mais ils travaillent aussi constamment à la conscience des peuples et des races. (Voir le rapport de James Bartley sur les Japonais pendant la guerre contre les Chinois.)




 


Tout ceci ne paraîtra pas nouveau à de nombreux lecteurs, mais je voulais tout de même le mentionner.




 





 Manipulation de ta conscience




 


Là, ça devient difficile. On ne peut pas traiter ce sujet en quelques phrases, et j’espère que mes explications ne vous ennuieront pas.




 


Peut-être est-ce une bonne entrée en matière que de commencer par le but principal des Reptos, à savoir absorber l’énergie féminine de l’humanité. C’est à cela que tend leur contrôle mental. Maintenant, vous devez savoir ce que j’entends par « essence de la Mère ». Voici ce que nous avons capté à ce sujet.




 


Chaque être humain a de l’énergie masculine et féminine, un côté masculin et un côté féminin. Mais il ne s’agit pas de cela. L’énergie féminine dont je parle, je l’appelle l’essence de la Mère, et elle vient du ventre de la femme (plus exactement du 2e chakra). Cette force est passive, c’est-à-dire que la femme n’a besoin de rien faire pour qu’elle agisse – il faut simplement que rien ne l’empêche de circuler. Lorsque l’essence de la Mère peut s’écouler sans obstacle vers le monde extérieur, il se passe quelque chose de merveilleux : le monde extérieur devient un paradis. L’essence de la Mère est la source d’une abondance absolue au sein de la famille. Si les circonstances sont favorables, une femme peut maintenir un cercle beaucoup plus vaste dans des conditions de vie agréables et heureuses. Le climat, les animaux, les plantes, apprécient d’être en résonance avec l’essence de la Mère ; ils fournissent alors à l’homme un environnement positif, par exemple de la nourriture en abondance, la disparition des parasites, des moustiques, etc. La beauté, le bien-être et la santé sont aussi des effets de l’essence de la Mère.




 


Nous pouvons partir du principe qu’il ne reste à notre disposition qu’une toute petite partie de l’essence de la Mère. Ceci a pour conséquence que la majorité des humains vivent dans des conditions déplorables, avec des problèmes d’énergie, de climat, etc. Si l’essence de la Mère était encore intacte chez de nombreuses femmes, tous les problèmes énergétiques de la planète seraient résolus. Nous découvririons à coup sûr la clé de l’utilisation de l’énergie libre. Avec le manque actuel d’essence de la Mère, nos génies peuvent se creuser la tête autant qu’ils veulent – l’énergie libre n’atteindra pas le grand public.




 


On peut considérer tout ceci comme de simples affirmations, mais certains d’entre vous pourront peut-être y deviner un noyau de vérité, car d’après ce que nous avons perçu, un environnement aussi merveilleux a déjà existé, il y a très, très longtemps (en Lémurie).




 


Si nous acceptons cette définition de l’essence de la Mère, alors il faut bien que toi, l’homme, tu comprennes que tu ne gagneras jamais ta Ferrari en faisant des heures supplémentaires au bureau : il faut que tu commences par regarder ta femme avec d’autres yeux. Je crois que c’est un bon exemple, facile à retenir. Et pour être encore plus clair : les Reptos conduisent ta Ferrari, ils s’amusent avec les énergies de ta femme pendant que tu t’épuises à gagner ta vie. – Et comment font-ils ?




 


Voici une des méthodes de contrôle mental :


 Ridicule, la honte, c’est bien une femme !




 


C’est l’histoire de la femme qui essaye désespérément de sortir du rond-point. Elle finit par se garer au milieu pour appeler son mari. Quand un homme prend un malin plaisir à raconter cette histoire, les femmes ont généralement envie de rentrer dans le plancher tellement elles ont honte, un sentiment qu’elles connaissent bien. C’est exactement aussi gênant quand une femme achète deux T-shirts à 4,95 € et qu’elle se retrouve complètement bloquée (par les Reptos) et incapable de calculer le total. Mais pour que cela devienne vraiment embarrassant, il faut qu’un homme soit témoin de la scène.




 


Les Reptos bloquent les femmes pour générer des situations gênantes. Avec le temps un traumatisme s’installe, et la femme finit par se bloquer elle-même par peur. L’homme devient le complice involontaire (contrôle mental) des Reptos. L’opinion qu’il a des insuffisances de sa femme, qui en plus correspondent à l’opinion générale, suffit à affaiblir tellement celle-ci qu’à ce moment-là, les Reptos peuvent s’offrir un succulent repas énergétique. En s’éloignant de sa femme pour quelques secondes ou minutes, il lui retire sa protection, et voilà encore un morceau de la Ferrari qui s’envole. Remarquez bien qu’il n’a besoin de rien dire, ses pensées négatives suffisent.




 


Les situations sont infinies : la femme n’est jamais prête quand on veut sortir – elle n’a jamais rien à se mettre… Vous les hommes, asseyez-vous à côté de votre femme et faites une liste de tout ce que vous pouvez ajouter. Vous devez apprendre par cœur ce qui blesse votre partenaire. Vous commencez peut-être à voir ce qui vous attend : faites attention à vos réactions réflexes à l’encontre de votre partenaire. Vous devez être très éveillés et conscients l’un envers l’autre. Les situations où ton cœur se ferme à elle ne sont pas seulement désagréables, elles sont dangereuses.




 


Moi par exemple, j’ai peur quand j’ai l’impression que ma femme dépense trop d’argent en chaussures. On dirait que c’est pour moi un traumatisme qui remonte à loin, et dans cette circonstance, mon cœur se ferme. Il faut qu’on en parle, qu’on parle de la peur – pas des chaussures. Je sais que les hommes n’aiment pas parler de leurs peurs (contrôle mental), ils préfèrent râler quand leur femme achète des chaussures. C’est un dangereux déplacement du problème, cela affaiblit la femme et renforce les Reptos.




 


Certaines femmes évitent d’emblée ce genre de problèmes en adoptant les principes des hommes. Elles se conduisent pratiquement comme des hommes. Comme elles détestent leur féminité, elles sont souvent désagréables envers les autres femmes. Leur essence de la Mère a pratiquement disparu ; cette perte a causé une profonde blessure dans leur cœur.




 


L’exercice ci-dessus n’est bien sûr valable que pour les couples, et encore, quand les deux partenaires sont sur la même longueur d’onde pour ce qui est de la résolution de problèmes. Si tu es seul, réfléchis à la façon dont cette problématique s’est manifestée dans tes dernières relations, mais les occasions de difficultés doivent être expérimentées concrètement avec un (nouveau) partenaire. Chacun devrait s’efforcer d’avoir un partenaire de vie. Qui décide de vivre seul pendant longtemps refoule quelque chose.




 


(Je tiens à préciser que Karin et moi n’avons absolument pas résolu le problème des Reptos. L’énergie féminine ne circule pas du tout librement. Nous sommes constamment attaqués et devons constamment nous défendre. Ce que nous avons pu atteindre, c’est une relation stable et de confiance, sans nous blesser l’un l’autre. Nous n’avons hélas aucune recette qui règlerait définitivement le problème.)


Influences extraterrestres


Deuxième partie







La matrice





D’après certains nous nous trouvons en pleine guerre spirituelle. Ce n’est pas faux, mais en fait il y a longtemps que la guerre a commencé, sous la forme d’une invasion astrale, et pour l’instant nous sommes des prisonniers de guerre. Ce qui est encore à venir, c’est notre action de libération. Peut-être notre chemin vers la liberté a-t-il déjà commencé, mais je me garderais bien de me réjouir trop tôt.


Nous nous sommes habitués à cette captivité. Nous considérons notre façon de vivre comme normale. Mais nous vivons véritablement dans une espèce de matrice, telle celle présentée dans le film du même nom (attention ! aucune comparaison n’est parfaite.) Le but de cette matrice est de permettre à des êtres étranger de poursuivre leur vie parasite sans que nous ne remarquions rien. Ce système de contrôle et de manipulation des Reptos, qui couvre le monde entier, consiste en une grille d’énergies astrales dont certains composants se trouvent dans notre réalité visible. En font partie des stations de contrôle souterraines, où travaille aussi du personnel humain (d’après une amie clairvoyante il existerait aussi de ces stations sur la Lune, mais je n’ai pas encore pu le vérifier.)


J’ai pu faire un court voyage astral dans une de ces stations ; j’y ai vu des écrans qui montraient ce qui était probablement le niveau énergétique d’une certaine région de la Terre. Lorsque dans cette région une personne ou un groupe arrivait à se libérer suffisamment pour faire monter leur niveau d’énergie positive, cela se traduisait sur l’écran par un graphique en forme de montagne. Alors on prenait des contre-mesures. Les énergies astrales de la matrice agissent constamment sur notre vie quotidienne ; elles maintiennent notre niveau énergétique au plus bas, elles empêchent que nous trouvions des chemins d’évasion, elles nous approvisionnent en traumatismes toujours renouvelés, elles nous ravitaillent en karma ! Cette illusion fonctionne maintenant depuis des millénaires, mais c’est pour moi un signe positif que les agissements de la Repto & Co deviennent de plus en plus connus du grand public.





Comment pourrait être notre vie sans ces étrangers ?


Divine, tout simplement divine. Je suis absolument convaincu que le Dieu et la Déesse sont en nous. Nous avons en nous un potentiel divin illimité : clairvoyance et sagesse, la capacité de faire des miracles, de modifier le climat et la matière. Nous pourrions ressentir le lien avec tout, avoir un contact intense avec les autres humains. L’amour, le bonheur, le bien-être du corps, la sexualité, une joie de vivre sans limites, seraient notre quotidien. Pour le dire dans l’autre sens : la peur, la culpabilité, la douleur, le sentiment de manque ou d’impuissance, seraient rares. Les descriptions du monde de la Lémurie que l’on peut trouver sur Internet ne sont pas loin de cette réalité.


Mais c’est beaucoup trop beau, et donc cela ne peut pas être vrai. Et donc pourquoi me croirait-on ? – Certaines personnes ont pu expérimenter cet état d’être, de façon parcellaire et limitée dans le temps. D’autres peuvent se souvenir de cet état, tout simplement ils savent que c’est vrai. D’autres encore ont pu le retrouver lors de régressions vers des vies très anciennes. On n’a guère plus de preuves.


Si l’on s’accorde le temps d’aller ressentir cet état d’être, alors on commence à deviner la matrice qui constitue notre prison. Et l’on constate que chacun de nous est dans le piège, sans exception. C’est lorsque nous avons capté cette matrice que Karin et moi avons décidé de changer de pays, de partir là où elle a d’autres apparences, là où on la ressent différemment.


Au cas où quelqu’un ne connaîtrait pas encore l’histoire du poisson dans l’eau, je la redonne. Donc, je dis à un poisson : « Salut poisson, comment ça va, dans l’eau ? » Et le poisson répond : « Dans l’eau ? Quelle eau ? » J’attrape le poisson et je le maintiens à un mètre au-dessus de l’eau. Alors le poisson : « Aaaah ! Ooooh ! Ça, c’est l’eau ? »


J’ai ressorti cette histoire parce que je voudrais vous maintenir encore un peu hors de l’eau, afin que vous ayez plus de temps pour ressentir la matrice d’en haut. Je voudrais pour cela vous raconter deux choses qui me sont arrivées. Je crois que c’était il y a environ 15 ans, quand j’ai osé remettre ma démission et quitter mon statut d’ingénieur bien payé pour l’aléatoire carrière de guérisseur spirituel. Mon entreprise m’avait encore laissé quelques traductions techniques, qui devaient m’assurer un revenu pour les trois prochains mois. J’avais donc enfin quitté l’ambiance du bureau, j’étais dans mon grand appartement près de la forêt, et je participais à l’époque à un séminaire de grande qualité, avec beaucoup de gens positifs. C’est peut-être tout cela qui a fait que tout d’un coup, il y a eu en moi comme un « clac ». Il s’est passé quelque chose dans mon cœur. Quelque chose s’est ouvert que je n’avais jamais vécu.


Je ne l’ai vraiment ressenti que le matin suivant. Trois participants au stage logeaient chez moi. Lorsque je me retrouvai en face du premier que je rencontrai ce matin-là, je fondis en larmes de joie. Et je n’étais même pas gêné. J’étais fou de bonheur. C’était vraiment la première fois de ma vie que je percevais un être humain, et son âme, d’une façon aussi totale. Le contact était si intense que j’étais submergé. Après m’être un peu ressaisi, je pus expliquer à cette personne ce qui m’arrivait. Mais au bout d’à peine cinq minutes de récupération arrivait déjà un autre participant. Crise de bonheur, torrents de larmes. Au fur et à mesure que les autres se levaient, tout recommençait. Il a fallu ensuite que je conduise notre petit groupe au stage, et je me souviens que pendant la demi-heure qu’a duré le trajet, j’ai fondu au moins dix fois en larmes.


Les jours suivants, mon cœur a fini par s’habituer à la situation. Je pouvais rencontrer des gens en gardant les yeux secs. Mais j’avais en moi un sentiment constant de bonheur qui éclatait quand j’étais avec quelqu’un. Je pouvais aussi discerner un autre sentiment – le contentement. Un indescriptible contentement. Je n’avais plus aucune envie de sortir le soir à Schwabing pour essayer, sans succès, d’entamer une aventure. Je m’asseyais tranquillement pour me bricoler une petite radio, dans un contentement et un calme intérieur que je n’avais jamais connus. Le deuxième soir, quelque chose de beau est arrivé. Je reçus un appel d’une femme que je connaissais. C’était la femme avec laquelle j’aurais le plus aimé avoir une relation. Mais elle vivait en couple, depuis deux ans je n’avais plus aucun nouvelle, et donc il n’était absolument pas question d’elle dans mes recherches. Et voilà qu’elle m’appelait, me racontant qu’elle était seule depuis pas mal de temps, et elle me demanda mot pour mot : « Et… on peut encore t’avoir ? » Après ce coup de téléphone, il a fallu que je récupère mon cœur qui faisait des bonds dans tout l’appartement.


Les semaines suivantes furent étranges. Il ne s’est rien passé de spécial – j’avais mes traductions, je construisais avec grand zèle deux gros haut-parleurs pour ma nouvelle amie, et elle venait de temps en temps me rendre visite. La plupart du temps elle avait beaucoup de travail, et il est arrivé qu’elle ne puisse pas venir alors que c’était prévu. Mais je n’arrivais pas à être déçu. Le contentement et le sentiment de bonheur étaient toujours présents.


Cette situation a duré étonnamment longtemps. Environ six semaines. Et puis le parti d’en face a pris les grands moyens. À l’aide de certaines personnes qu’ils utilisaient comme médiums quand elles avaient bu, les Reptos ont fini par me ramener au niveau normal.


La seconde histoire que j’aimerais raconter est un épisode d’une de mes vies antérieures en Atlantide. Cela s’est passé vers 1997/98, quand il m’arrivait souvent de libérer des patients de traumatismes provenant de vies antérieures. Il peut arriver alors qu’on glisse soi-même vers une de ses propres vies antérieures. L’expérience a été courte mais intense : je marchais à l’intérieur d’un beau bâtiment, apparemment dans des salles de laboratoire. Je me sentais comme j’ai décrit pour l’histoire précédente, relié à tout, plein d’amour, et j’avais l’impression que c’était l’état normal pour tout le monde. Alors un jeune Atlante s’est approché de moi ; il tenait à la main un appareil qu’il avait construit, et sans me regarder, il voulut immédiatement me l’expliquer. Quelque chose de tout à fait normal aujourd’hui. Mais j’étais horrifié. Le jeune homme n’avait aucun contact avec moi. Il était complètement focalisé sur sa recherche, complètement dans sa tête.


J’ai découvert que plupart de ceux qui travaillaient dans le laboratoire étaient dans le même état. Ils travaillaient à des appareils pour renforcer et diriger l’énergie. Comme si c’était nécessaire, alors qu’on pouvait tout faire avec le cœur ! Je sentais comme ils avaient perdu le contact les uns avec les autres, et avec eux-mêmes. J’étais horrifié de voir dans quel état étaient ces jeunes gens, alors qu’aujourd’hui c’est le cas de tout le monde. Fin de l’histoire.


Quand je me rappelle tout cela, il me vient la pensée que ce que nous considérons comme étant la conscience humaine normale est une conscience absolument malade. Nous sommes tous des urgences psychiatriques. Peut-être pensez-vous comme moi. La vie sur cette planète ne peut pas durer dans ces conditions. Voilà le résultat de la matrice du contrôle mental.


La matrice a une infinité de détails et elle est différente pour chacun. Mais j’ai l’impression que le manque de contact intensif avec soi-même et avec les autres, comme je l’ai décrit, est une des conditions de son fonctionnement. Un contact intensif ne passe que par le sentiment, et là, pour les Allemands par exemple, la tête fait obstacle. Je sais que cette phrase a besoin d’être expliquée, mais j’aimerais le faire plus tard de façon détaillée.








Manipulation de la perception


Karla Turner (décédée) faisait partie, avec Barbara Bartholic (décédée), de l’équipe de James Bartley. Elle a écrit plusieurs ouvrages, tous au sujet des influences extraterrestres, que l’on peut télécharger sur Internet. J’ai diffusé cette information sur le CB-Forum, à la suite de quoi quelques personnes de ce forum ont déclaré ressentir que la photo leur prenait de l’énergie.


Mon épouse Karin a été horrifiée, elle a franchement eu peur, quand elle s’est rendu compte qu’on jugeait les gens d’après leur photo, que l’on croie d’après une photo connaître la personne. On peut charger un négatif d’énergie négative. Les sorciers, les Reptos, les entités, etc. peuvent le faire. C’est très probablement ce qui est arrivé à la photo de Karla Turner. Cette photo ne nous plaît pas beaucoup à nous non plus, mais une photo et une personne sont deux choses différentes. L’énergie d’une photo et l’énergie d’une personne peuvent être très différentes. Quand vous avez regardé sa photo, fermez les yeux, descendez dans votre chakra du cœur et là, prenez contact avec elle. Et puis ressentez ce qui se passe… (Ou alors lisez ses livres, ils sont en téléchargement gratuit sur Internet.)


Karin a été tellement choquée parce qu’il se passe la même chose avec ses photos à elle. C’est comme un mauvais sort, presque chaque photo est recouverte de quelque chose d’étrange, de méchant. Entre-temps nous avons compris d’où provenait cette influence. Simplement je ne comprends pas l’intérêt des Reptos à gâcher chacune de ses photos. Parfois ils peuvent même le faire après coup – ils peuvent recouvrir de bonnes photos d’une mauvaise énergie. Est-ce que quelqu’un d’entre vous a déjà eu cette expérience ?


Le pire, ce n’est pas qu’on puisse recouvrir une photo d’une autre énergie. Le pire, c’est que ceux qui regardent des photos jugent les personnes représentées d’après ces énergies.


Une des armes les plus importantes de nos parasites est l’illusion. En font partie par exemple les mensonges répandus par les hôtes des Reptos et d’autres personnes clés. Mais ce qui nous concerne le plus directement est la manipulation de la perception – optique, acoustique, et surtout, extrasensorielle.





Altération de la perception optique


La manipulation de la perception optique se produit par l’application sur des photos, des objets ou des personnes, d’énergies astrales. Les Reptos peuvent de cette manière infliger à des personnes positives une aura négative (et inversement). Ils le font par exemple quand une personne veut faire une conférence qui n’est pas de leur goût. Les auditeurs, en fonction de leurs perceptions optiques, deviennent méfiants, et donc ferment leur chakra du cœur. Le malheureux a perdu.


Les auditeurs croient que leur cœur a perçu l’aura négative du conférencier, et que donc il s’est fermé. Mais ils se sont fait duper. Ce qui s’est vraiment passé est la chose suivante :


À la perception optique (le type a peut-être un air tout à fait normal) s’ajoute la perception astrale du troisième œil, avec l’énergie négative. Là intervient la pensée que ce type est bizarre. Le cerveau enregistre la négativité, et émet un jugement défavorable. Puis le cœur ne se sent pas bien, le chakra du cœur réagit négativement, on n’est pas à l’aise.


Venons-en directement à l’essentiel : je crois que la seule perception que les Reptos ne puissent pas falsifier est la perception directe à partir du chakra du cœur, c’est-à-dire le contact d’âme à âme. C’est ce qui n’arrive pas dans l’exemple précédent. Qu’arriverait-il si tu percevais le conférencier avec ton cœur ?


Tu fermerais les yeux, tu ressentirais intensément ta poitrine, ta respiration, et là tu entrerais en contact avec lui. Tu sentirais l’énergie négative, puisqu’elle est là. Mais ce qui est là aussi, ce sont les bonnes intentions de la personne, et toute l’énergie qu’elle a investie dans la préparation de sa conférence. Il faut un peu de temps pour arriver à cette perception. Peut-être 30 secondes plus tard, tu vas remarquer qu’on a recouvert ce guerrier de la liberté d’une énergie négative. Cela entraîne chez toi un nœud dans la poitrine, avec le jaillissement d’un sentiment d’empathie. Si c’est assez intense, tu vas constater que l’énergie étrangère a disparu ; tu peux le constater, lui aussi, et tous les participants. Cela signifie que tu viens d’accomplir une guérison. (Et m… ! j’ai trahi le secret de la guérison spirituelle !)


Il faut bien faire la différence entre ce vrai processus de guérison et ce qu’on appelle couramment « envoyer de l’amour ». Je n’ai rien contre le fait d’envoyer de l’amour, mais dans ce cas il n’y a pas de véritable contact. Quand on agit sans contact, envoyer de l’amour est une manière de se faire plaisir à soi-même.


On a constaté un autre détail : la perception demande du temps. Dans beaucoup de séminaires sur la clairvoyance etc. on enseigne qu’il faut prendre la première information qui vient à l’esprit. Cet enseignement provient des super-parasites de la Fraternité Blanche. La perception la plus rapide vient en réalité du troisième œil, et elle est manipulable. C’est cela que veulent les frères Blancs. Percevoir avec le cœur prend du temps, parce que les sentiments ne peuvent pas se déployer en une milliseconde. Et pour comprendre vraiment l’autre personne, il faut que j’explore son monde affectif centimètre par centimètre.


Les Reptos peuvent recouvrir une personne à leur service – c’est-à-dire qui, consciemment ou pas, répand des mensonges – d’une aura positive, d’un charisme. Cette version de l’altération sensorielle est parfois plus difficile à discerner. Le troisième œil capte le camouflage astral, le cerveau envoie le message « tout va bien », le cœur se détend. Celui qui essaye de prendre contact par le cœur va constater que cela ne fonctionne pas. La plupart des gens n’en sont de toute façon pas capables, mais ceux qui le peuvent reportent sur eux-mêmes la faute de cet échec.


Celui qui est suffisamment éveillé remarque la contradiction des informations et devient soupçonneux, seulement cela passe par la tête – c’est mieux que rien !


Très rares sont ceux (comme ma femme Karin) qui ne se laissent pas prendre à ce genre de camouflage, même le mieux monté. C’est pour cela que quand elle assiste à ce genre de conférence, elle est immédiatement attaquée. On lui prend son énergie, des tics aux paupières apparaissent, elle a du mal à parler, commence à bégayer. Elle n’a plus aucune chance de contredire la vedette. Dans ces cas-là, elle n’a plus qu’à partir.








Altération de la perception acoustique


La manipulation la plus outrée qui me soit jamais arrivée s’est passée ainsi : Karin et moi étions en train de nous disputer. Après tant d’années je ne sais plus à propos de quoi. Tout d’un coup, elle se met franchement en colère à propos de quelque chose que j’aurais dit. Moi : « Je n’ai pas dit ça ! » Elle : « Si ! » Moi : « Non ! » « J’ai parfaitement entendu ! » « Je ne l’ai pas dit ! » Elle s’est arrêtée quelques secondes… puis elle a dit : « Tu as raison, c’était bien ta voix mais elle venait d’un mètre à droite de toi. »


On peut à peine le croire mais Karin avait entendu, en clairaudience, une entité qui se tenait apparemment à un mètre de moi. Elle essayait de nous séparer. Heureusement cela a jeté une nouvelle lumière sur notre querelle, et finalement, cela nous a encore plus rapprochés.


Normalement ce n’est pas aussi extrême. Mais ce qui résonne dans l’oreille et ce qui arrive au cerveau peuvent être deux choses tout à fait différentes. Tout le monde possède un canal de clairaudience (une troisième oreille, si l’on veut), où ce qui a été vraiment dit peut être transformé. Ou alors on interprète mal, ou on ne comprend rien du tout. Blocage cérébral.








Manipulation de la perception extrasensorielle


Dans les années 92-96 environ j’avais en centre ville de Munich un cabinet de guérison spirituelle. Les locaux comprenaient une salle de séminaire, que j’utilisais moi-même et que je louais pour d’autres stages. J’ai connu ainsi de nombreuses personnes douées de clairvoyance et de guérisseurs venus de tous les pays. Certains étaient excellents et obtenaient des résultats étonnants. Il y avait juste un problème – quand ils voulaient aider Karin, ils n’arrivaient à rien. J’avais même remarqué la tendance qu’ils avaient de dévaloriser Karin, de la présenter comme quelqu’un de pas très intelligent et de spirituellement peu développé. « Mes énergies sont trop fortes pour elle » disaient-ils alors. Mon ego était content, évidemment, mais Karin perdait à chaque fois son énergie.


Avec les clairvoyants, les guérisseurs et les thérapeutes de tout poil nous pouvions nous estimer heureux quand ils ne retiraient pas d’énergie à Karin. Ils étaient incapables de l’aider et, plus ou moins ouvertement, lui en attribuaient la faute. « Découvre pourquoi tu veux souffrir ! » ou « Pourquoi t’accroches-tu à la négativité ? » étaient quelques-unes de leurs meilleures trouvailles. Je voudrais ici attirer votre attention sur quelque chose, et je m’adresse surtout aux femmes : certaines personnes sont particulièrement dangereuses pour les Reptos, et ces personnes vont plus mal que les autres. Ne vous laissez pas intimider par des clichés du genre « résonance » ou « auto-induction ».


Pour les nombreux spiritualistes de l’époque, il y avait un Ciel qui était surtout positif, et bien sûr il y avait aussi du négatif, mais de toute façon on allait bientôt s’en débarrasser. Je partageais alors cette conviction, mais par ma vie avec Karin et les séances intensives que nous nous faisions mutuellement, nous avons lentement découvert une autre vérité. Nous rassemblions du matériel pour un éventuel ouvrage, « La mafia des entités », parce que nous ignorions encore tout des Reptos. Nous n’avons rencontré à l’époque pas un seul clairvoyant, guérisseur ou spiritualiste quelconque qui ait remarqué quelque chose au sujet de cette mafia. Mais nous pouvions parfaitement constater comment les Reptos manipulaient à coup sûr les individus.


Ce que l’on sait aujourd’hui des Reptos et de leurs méthodes de travail ne nous protège cependant pas contre la manipulation de nos perceptions extrasensorielles. Peut-être sommes-nous capables d’avoir un regard plus critique sur nos perceptions. J’essaye pendant les séances de blasting ou de guérison d’avoir un contact intense d’âme à âme. Je crois que je peux de cette manière atteindre des niveaux hors d’atteinte des Reptos. J’ai accumulé ainsi une bonne expérience, mais je n’ai aucune preuve, ni aucune preuve du contraire.


Il existe des méthodes pour arriver par certains moyens à des perceptions extrasensorielles, mais, d’après mon expérience, ces méthodes sont très sujettes à la manipulation et on ne peut pas se fier aux résultats. Parfois elles aboutissent à une longue série de résultats exceptionnels, pour qu’on morde bien à l’hameçon (l’hameçon des Reptos).


J’avais imprimé autrefois des cartons avec les chiffres de 1 à 49, et j’arrivais tout de suite à trouver au pendule les quatre numéros gagnants du Lotto. Sans penser à mal j’ai raconté cela à une patiente. Après cela, je n’ai plus pu deviner un seul chiffre gagnant, et j’ai compris plus tard que la jalousie de la patiente avait attiré des entités qui dérangeaient le travail du pendule. Je connais des gens qui avancent dans la vie guidés par leur pendule, et j’ai de la peine pour eux. Faites donc des tests vérifiables. Trouvez les as dans un jeu de carte. Oui – quelquefois ça marche, bien trop rarement.


Un autre exemple est la kinésiologie. Nous avons eu la chance de rencontrer de nombreux kinésiologues, et nous avons pu constater que chacun avait des allergies préférées qu’il aimait bien diagnostiquer. Ils aiment bien aussi trouver ce qu’ils viennent juste de découvrir par leurs lectures. Le test musculaire le prouve, alors !... Malheureusement chacun prouve autre chose. De nombreux kinésiologues sont un exemple de ces gens qui sont plus liés à leur méthode de thérapie qu’à leurs patients. Mais ils ne sont pas les seuls.



Influences extraterrestres







Troisième partie




Le chakra du cœur virtuel




 


Je savais que ma coiffeuse s’intéressait à la spiritualité, alors hier, pendant qu’elle me coupait les cheveux, je lui ai parlé un peu de mon travail. Quant on a parlé du fait de « libérer les traumatismes venant de vies antérieures », elle a dit : « Je n’ai aucun traumatisme venant de vies antérieures ». Une autre personne présente dit exactement la même chose.





Autant que je sache, il n’y a pas un seul humain sur cette planète qui ne promène un traumatisme, moi compris. Un état libre de tout traumatisme correspondrait à peu près à ce que j’imagine de Jésus. Si quelqu’un est dans cet état – qu’il m’appelle. Mais il ne s’agit pas d’un état élevé, spiritualisé, tendant vers l’illumination. Je parle de gens capables de te percevoir absolument complètement – tous tes sentiments, tes passés, ton avenir éventuel, tout en ressentant une telle empathie que tu puisses sentir tomber tout ce qui pèse sur toi quand cette personne te regarde un peu longtemps.





(J’ai tendance à croire que les traumatismes servent à séparer l’âme de son origine, et à séparer les âmes les unes des autres, pour créer ainsi l’individualité. Il est probable que l’être individuel ne peut apparaître que dans une espèce d’isolement. La séparation de l’âme à partir du collectif d’âmes est toujours un processus douloureux, plus douloureux que la séparation d’une personne de sa famille, par exemple. Les traumatismes contribuent, le long de nombreuses vies, à maintenir la personne à l’intérieur des limites de son « je », pour que ce « je » ne finisse pas par retourner se fondre dans l’âme-groupe, ce qu’il a très envie de faire, et ce qu’il considèrerait aussi peut-être comme une libération. Mais je ne crois pas que cela corresponde au Plan. Dans ce sens, on pourrait considérer la Repto & Co comme un séparateur d’âmes nécessaire. La question qui se pose étant : « Et s’il y avait longtemps que l’on n’en avait plus besoin ? »)





Tant qu’ils ne sont pas libérés, les traumatismes passent énergétiquement de vie en vie. Parfois ils restent à l’arrière-plan, et parfois ils apparaissent très fortement, aussi sous la forme de symptômes physiques. De toute façon, les traumatismes influent sur le chakra du cœur, qu’ils ferment, isolent. Et c’est le triste état dans lequel nous nous trouvons tous. Il y a dans notre cœur beaucoup de souffrance et de peur. La plupart des gens évitent de les contacter en s’occupant d’autre chose.





La tête comme refuge


Le  cerveau n’a pas de sentiments. C’est vrai aussi au sens énergétique. Nous ne pouvons pas ressentir d’émotions dans la tête. Nous pouvons bien nous imaginer quelque chose de menaçant, mais la peur viendra du ventre, par exemple, pas de la tête. Nous pouvons aussi penser à quelque chose d’agréable, et le corps réagira par des sensations agréables.





La capacité du cerveau est si grande qu’il peut faire naître des mondes virtuels. Nous pouvons nous réfugier dans ces mondes par exemple quand nous avons peur. Pour notre avantage, nous nous construisons dans nos têtes des mondes positifs. Nous remplissons notre tête par exemple d’enseignements religieux, moraux, spirituels. Rien à dire contre cela. La pensée et le comportement sont commandés par ces programmes. Cela signifie que nous rencontrons des gens qui ont une conduite morale exemplaire, en général ils aident les autres, donnent volontiers des conseils et aiment parler de l’amour. Toujours beaucoup d’amour,l’amour, l’amour. On a l’impression que la personne a un grand cœur, mais en fait elle a un chakra du cœur virtuel dans la tête et un cœur blessé dans la poitrine. Un cœur traumatisé peut aussi parfois passer des moments agréables, mais la plupart du temps il ne se sent pas bien, et la conscience se promène dans la tête.





Un chakra du cœur virtuel recherche la confirmation. Il aimerait bien aider le plus de monde possible (le preux chevalier), ou il recherche sans arrêt l’admiration pour ses subtils conseils. Il peut aussi tomber dans le fanatisme. Il atteint rarement le contentement, le contact avec les autres reste superficiel.





Nous sommes tous plus ou moins dans cette catégorie, alors ne vous bouchez pas trop le nez. Et nous pouvons avec notre chakra du cœur virtuel infliger aux autres de profondes blessures (mais ce n’est pas une fatalité). Nous rencontrons par exemple une femme qui défend courageusement son énergie féminine, et qui donc ne va pas bien ; alors nous lui donnons volontiers de bons conseils puisés dans nos toutes récentes connaissances spirituelles. En même temps les Reptos peuvent attaquer la femme sur le plan astral. Ils peuvent utiliser comme canal la peur niée dans notre cœur et atteindre la femme en état d’ouverture et sans défense, puisqu’elle est préparée à recevoir notre aide. Souvent nous lui donnons aussi nos propres peurs, sans que personne ne s’en aperçoive. Pour cela il faut que l’homme occupe une position supérieure (conseiller, thérapeute, clairvoyant, prêtre, chef), reconnue par la femme en recherche d’aide.





Ce principe ne s’applique pas qu’à la relation homme-femme. Ce n’est qu’un exemple typique, et il se produit si souvent que j’en suis malade.





Si j’avais le temps je pourrais écrire un livre entier rempli d’exemples montrant comment ceux qui vivent dans leur tête sont utilisés pour vider les femmes de leur énergie. Le principe de base, c’est que les gens sont séparés de leurs sentiments, donc d’eux-mêmes et des autres. Il peut suffire que tu passes quelques heures devant l’ordinateur pour qu’ils prennent de l’énergie à ta femme.





Protection 





En fait, nous sommes tous des agents des Reptos et nous représentons tous un danger potentiel pour l’énergie féminine, et donc pour l’humanité (en fait c’est idiot de notre part, il y en a qui se font payer pour ça.) Et tant que nous restons dans cet état malade, que nous considérons comme normal, nous continuons à être utilisés comme canal par les Reptos et nous ne pouvons pas vraiment nous protéger. Les techniques de protection ne fonctionnent pas à long terme, sinon tu ne serais pas obligé d’avoir recours à la guérison. L’existence des Reptos te force à te guérir totalement. C’est ce qu’il y a de bien chez eux.





Je voudrais maintenant consacrer un chapitre à des méthodes de guérison appropriées. Mais d’abord un conseil :





Essayez un peu de deviner quels trucs vous avez inventés pour vous donner l’illusion, à vous et au reste du monde, que vous êtes aux commandes. Derrière ces trucs vous allez trouver le doute, la peur et la souffrance. Quand vous êtes tristes, vous êtes beaucoup plus près de votre âme (et donc plus protégés des Reptos) que quand vous êtes dans une joie artificielle. Il y a beaucoup de tristesse dans l’âme. Si tous les Allemands se mettaient à pleurer pendant une semaine, ce peuple ferait un bond immense dans son évolution.








Énergie sexuelle – le plat préféré des Reptos





Comme certains commentaires l’ont déjà souligné – chacun possède de l’énergie masculine et de l’énergie féminine. C’est un aspect sur lequel je n’ai jamais rien écrit, car je préfère me concentrer sur ce qui est pour moi le plus important. Je vous remercie donc de vos contributions à ce sujet. Le thème « les aspects masculin et féminin de l’être humain » est important et recouvre beaucoup de choses. Quand on s’applique à réunir les deux côtés (par exemple dans la guérison spirituelle), on assiste le plus souvent à d’immenses progrès.





Mais lorsque, dans une précédente version de cet article, j’ai parlé d’énergie féminine (EF), je faisais référence à autre chose. Il y avait un problème de vocabulaire – j’utiliserai désormais l’expression « essence de la Mère » pour l’énergie particulière à laquelle je fais allusion :





Le chakra du cœur, par exemple, a besoin d’un cœur physique, d’une poitrine ; un chakra frontal a besoin d’un front et d’un cerveau pour fonctionner. Mais les chakra inférieurs concernent des organes différents chez l’homme et chez la femme, et remplissent par là même des fonctions énergétiques différentes.


[Je me représente un chakra comme un convertisseur énergétique, capable de faire passer les énergies du plan spirituel au plan astral et au plan physique, ainsi que dans l’autre sens. De plus un chakra est en contact avec les autres chakra du corps et communique avec eux, de même qu’avec ceux des autres personnes. Il peut probablement accomplir encore beaucoup plus de choses.]


[On appelle souvent le deuxième chakra le chakra sexuel. Pour moi cette désignation est trop limitée, car ce chakra remplit beaucoup d’autres fonctions en dehors de celle de la sexualité.]





Pour la femme, le deuxième chakra est au niveau de son utérus, ce qui est déterminant pour sa fonction. La tâche qu’accomplit l’utérus est de fournir un espace sûr pour le nouvel être en formation, où il puisse grandir sans obstacles. L’utérus apporte tout ce qui est nécessaire, le sang, l’oxygène, la nourriture, la chaleur, tout ce dont l’enfant a besoin. Le deuxième chakra de la femme a les mêmes possibilités. S’il fonctionnait correctement, il pourrait tellement transformer notre environnement que nous aurions tout ce dont nous aurions besoin. Et pour cela la femme n’aurait rien d’autre à faire qu’être femme. Ni hommes ni femmes ne seraient obligés de travailler dur. En revanche, une intense activité sexuelle aurait des effets bénéfiques.





Je n’ai tiré cette description du deuxième chakra d’aucun livre. Je ne peux pas non plus vous apporter de preuves. Je me souviens seulement de mes vies antérieures, et certains de mes patients, lors de séances de guérison, ont aussi pu ramener à leur mémoire de tels souvenirs. Des souvenirs de vies sans aucun manque ni aucune peur.





Il y a quelque temps, avec une amie Dominicaine très douée pour la clairvoyance, nous avons fait ensemble une séance pour explorer ces temps anciens. Nous avons pu par exemple percevoir un endroit où il y avait plusieurs petites huttes, dans chacune desquelles vivait un couple qui avait une intense activité sexuelle. Un peu à l’écart était un grand nombre d’autres huttes, pour ainsi dire un village. Nous avons pu découvrir que les couples étaient la source principale d’énergie pour le village. Tant que pour eux tout allait bien, les récoltes étaient abondantes, le climat idéal, tous menaient une vie agréable. Évidemment ces couples n’étaient pas les seuls à avoir une activité sexuelle, mais ces femmes avaient probablement pu développer une énergie particulièrement forte. Cette scène se déroulait à une époque particulière à un endroit particulier, mais d’après moi, on peut très bien y repérer le principe de base.





L’homme est un important catalyseur pour l’essence de la Mère, de même que pour la procréation. J’en sais encore trop peu sur la fonction énergétique exacte de l’homme. Nous avons besoin pour en savoir plus d’un autre environnement. Il est possible que la tâche principale de l’homme soit d’assurer, par l’intermédiaire de son chakra du cœur, une relation sûre vers les plus hauts niveaux de l’âme, alors que la femme serait principalement chargée des réalisations matérielles. Il est aussi possible qu’un couple agisse comme une équipe énergétique. Mais tout cela ne sont que des suppositions.





Je sais seulement que souvent, c’est l’homme qui est l’élément perméable par lequel les Reptos peuvent arriver à l’essence de la Mère, au cas où la femme ne serait pas déjà tombée sous leur contrôle. Le fait de s’engager dans une nouvelle relation représente toujours un danger énergétique pour la femme. De nombreuses femmes ont fait la mauvaise expérience d’être avec un homme qui leur prenait leur énergie.





Bon, et maintenant parlons du sexe en 2006. (En fait je voulais intituler ce chapitre « court-circuit du tête-à-queue », mais je crois que c’est un titre trop limitatif.) Entre les chakra existent des connexions énergétiques directes, ainsi qu’un grand nombre de connexions dans toutes les directions. Il y a par exemple une connexion énergétique entre la tête et le deuxième chakra qui, à mon avis, est beaucoup trop forte (influence des Reptos). Ce raccourci fait l’économie les chakra intermédiaires, surtout celui du cœur. Cela a pour conséquence chez l’homme qu’il peut avoir envie de faire l’amour sur un simple stimulus visuel, sans que les autres chakra puissent vérifier si cela serait bon pour lui ou pour elle.





L’activité sexuelle sans participation du chakra du cœur est pour les Reptos une bonne occasion de voler de l’essence de la Mère. La violence physique et l’humiliation psychologique augmentent la valeur du butin.





Les fantasmes sexuels, les représentations dans la tête, influencent le désir de l’homme et de la femme. Les experts auraient constaté que l’activité sexuelle se déroule dans la tête – j’ai déjà lu ça. Les fantasmes sexuels améliorent la vie de couple, bla bla bla. Un grand marché s’est développé pour stimuler nos fantasmes avec des trucs qui surtout doivent exciter le sens masculin de la vue. Vous voyez déjà vers quelle direction désagréable je me dirige. Selon toute apparence j’ai l’intention de vous gâcher votre plaisir. Le problème c’est de court-circuiter le chakra du cœur, quand l’impulsion sexuelle part de la tête. Nous pouvons partir du principe que les Reptos ont investi beaucoup de travail dans ce petit détail. Nous faisons l’amour – ils sont là. Le contrôle mental dans toute sa subtilité.





Je ne recommande pas le principe : « Je suis excité – je veux faire l’amour. » Ce que je recommande c’est de prendre un moment de profonde compréhension avec ton/ta partenaire ; dans le respect et la reconnaissance mutuels. Commencez par approfondir la connexion entre les chakra du cœur. Par exemple, couchez-vous l’un contre l’autre, poitrine contre poitrine, et ressentez-vous – je veux dire par là, ressentez vos sentiments, pas uniquement vos corps. Essayez de prendre en vous les sentiments de votre partenaire. Cette connexion guérit, c’est-à-dire qu’elle peut dénouer des blocages. Tous les chakra entrent alors en relation avec le/la partenaire. Le sexe arrive alors tout naturellement. Si vous vous en sortez bien, il peut se passer des phénomènes énergétiques tout à fait nouveaux pendant l’acte sexuel.





Je crains malheureusement que dans un cas pareil, les Reptos n’engagent des contre-mesures (en général au bout de 2 ou 3 jours). Mais cela ne devrait pas être une raison pour ne pas continuer à avancer. Il faut en passer par là. Ils vont certainement tout faire pour vous séparer. Les milliers de petits moyens subtils de rendre la femme ridicule vont entrer en jeu. Faites attention – ils manipulent vos perceptions. Il peut arriver qu’ils vous rendent malade. Il peut arriver aussi qu’ils vous envoient d’autres personnes qui vont semer la discorde. Quelques-uns de vos « bons amis » peuvent se retourner contre vous. Ce serait bien de publier de telles histoires sur des forums, pour rendre leurs méthodes publiques.





La loi de la résonance inversée





Donc, si vous vous approchez de l’essence de la Mère et atteignez ainsi un niveau d’énergie supérieur, ou bien si vous approchez certaines vérités de trop près, vous êtes attaqués. Là apparaissent les problèmes. La loi habituelle de la résonance, qui normalement se justifie, est annulée :





Vous avez des problèmes parce que vous êtes sur le bon chemin


et pas parce que vous avez encore quelques vieilles résonances karmiques à résoudre.





Et c’est là qu’arrivent habituellement les Monsieur-je-sais-tout spirituels qui vous racontent que c’est vous qui créez tout ça. Sans s’en apercevoir ils vous prennent encore de la force. Dans ce combat contre les Reptos pour notre liberté, la règle est la suivante : qui veut libérer l’essence de la Mère va avoir des problèmes. Celui qui se contente d’un chemin spirituel d’illumination va continuer à aller très bien, il pourra continuer à s’imaginer, et à faire croire aux autres, qu’il est sur le bon chemin. Mais s’il va bien, c’est qu’il ne représente aucun danger pour les Reptos.








Réservoirs énergétiques





Réservoirs d’énergie sexuelle





Il y a environ 25 ans, je vivais alors à Caracas, j’ai rencontré un jeune homme avec lequel j’ai eu un soir une longue conversation sur la spiritualité. Nous avions tous les deux des expériences très intéressantes à partager. Tard dans la soirée, il me raconta qu’il avait perdu son père, et qu’il se sentait attiré par certains hommes. Aïe, et il me disait ça à moi ! J’aurais  voulu me volatiliser. J’avais quasiment un rejet du contact physique avec les hommes. Au moment de partir, ce jeune homme a voulu que l’on se prenne dans les bras, et je n’ai pas pu.





Quand je me suis retrouvé seul dans ma chambre, des choses plutôt bizarres se sont passées. Je sentais une énergie peser sur moi. Cette énergie contenait des fantasmes homosexuels, avec une forte excitation sexuelle. Je me sentais excité sexuellement. C’est pourquoi je suis resté un bon moment dans ces énergies. Je sentais qu’en fait elles ne me concernaient pas, et je sentais aussi en moi un combat, mais à un niveau inconscient. Deux heures après, tout était terminé. J’avais le sentiment que si j’avais pris le jeune homme dans mes bras pour lui faire plaisir, cette énergie homosexuelle aurait été cette nuit-là beaucoup plus puissante.





Ce fut la première fois que je pus ressentir cette énergie comme un réservoir énergétique. Ce réservoir est comme un concentré d’énergies de fantasmes et de sentiments, auquel, si on le contacte de façon intense, on peut difficilement résister. Le fonctionnement des réservoirs énergétiques est particulièrement simple parce qu’ils sont chargés d’énormément de plaisir et d’avidité. Ils font naître une dépendance, un comportement accro. Il existe d’autres réservoirs pour le sado-masochisme, la pédophilie, etc.





Attention, je ne suis pas en train de dire que toutes les pratiques sexuelles sortant de l’ordinaire sont reliées à des réservoirs énergétiques. J’ai eu par exemple une patiente qui, dans sa vie précédente, avait été un homme. Elle n’était tout simplement pas du tout attirée par les hommes. Elle était d’une façon naturelle attirée par les femmes, auxquelles réagissait aussi son chakra du cœur. Il ne s’agit donc pas d’affirmer que l’homosexualité est fondamentalement dangereuse ; elle l’est seulement quand elle est liée à un réservoir énergétique entraînant la dépendance. La sexualité de groupe n’est pas non plus mauvaise par nature. Et dans certains de ces groupes l’ambiance est plus harmonieuse que chez bien des couples mariés.











Réservoirs d’énergie religieuse et spirituelle





J’ai découvert un autre de ces réservoirs énergétiques dans le Reiki. Il consiste en une accumulation, une concentration d’énergie curative. On peut s’y brancher par les techniques et initiations correspondantes. On reçoit ainsi effectivement de l’énergie de guérison, mais elle n’est pas d’origine « divine », comme on dit, elle a été volée. C’est une accumulation d’énergies provenant de nombreuses âmes qui, d’une façon ou d’une autre, ont été « pompées ». Il est possible que ce vol soit rendu possible par l’initiation. À la base, on vole de leur énergie vitale aux candidats à l’initiation au Reiki, dont une partie leur est rendue sous forme d’énergie de guérison. C’est une technique qui est pratiquée par beaucoup de techniques de guérison et de religions. C’est par le Reiki que je m’en suis aperçu. J’ai libéré des patients de leurs initiations, et ils ont été délivrés d’un grand poids. Je ne voudrais pas présenter chaque personne touchant au Reiki comme un dangereux personnage, mais personnellement, je ne me ferais jamais traiter en Reiki, même par le plus sympathique des praticiens.





Une expression typique, et extrêmement dangereuse, du Reiki et d’autres pratiques est : « Je ne suis qu’un canal. » On dit que l’énergie de guérison ne fait que traverser les mains du thérapeute pour arriver au patient. Tout le reste du corps du thérapeute n’est pas concerné. Vous constatez déjà que ceci est en contradiction avec ce que j’affirme. D’abord – il faut être totalement en contact avec le patient pour éviter les influences étrangères. Et ensuite – comme chacun sait, notre origine divine est en chacun de nous, et l’énergie de guérison doit donc couler à partir de notre âme, et être perceptible par notre propre corps.





Le réservoir énergétique qui pour moi est le plus impressionnant est un réservoir du Vatican, que nous avons découvert un jour lors d’un travail conjoint avec notre amie Dominicaine. Nous sommes tombés sur de nombreux étages souterrains – je ne sais pas s’ils étaient réels ou astraux – où étaient retenus prisonniers des fragments d’âmes. Nous y avons vu par exemple des fragments d’âmes de soi-disant sorcières et sorciers assassinés pendant l’Inquisition. Il y a là en bas un énorme potentiel d’énergie astrale. Nous avons découvert qu’il servait à fabriquer par exemple les apparitions mariales. Celles de Fatima aussi ont été faites de cette façon. Aucune idée de ce qu’on peut encore faire avec lui. (Le vaudou, en Afrique et chez nous, travaille de la même façon, à partir de fragments d’âmes retenus prisonniers.) Ce réservoir est placé sous la garde féroce de Reptos. Nous avons été attaqués de partout par des lézards, et ça faisait mal. Nous croyons avoir pu libérer quelques fragments, mais nous ne savons pas combien il y en a encore. Pratiquement chaque personne ayant vécu au Moyen-âge peut avoir un fragment de soi coincé là-bas.





Ça fait peur, hein ?


Influences extraterrestres



Quatrième partie















La structure du mal





Peut-être est-il important de connaître nos adversaires, et peut-être aussi que non. Je n’ai pas encore trouvé de réponse. Apparemment, parmi les extraterrestres que nous connaissons jusqu’à présent, ce sont les Draconiens qui semblent être en position dominante. Mais il se peut que d’autres êtres encore plus puissants, et invisibles, fassent aussi partie du jeu. Il est possible aussi qu’à la tête de la force obscure soit un seul et unique être, une espèce de Satan. Mais nous en savons encore trop peu.


Même au sujet des Draconiens je n’ai pas trouvé beaucoup d’informations. De quoi ont-ils l’air ? Des descriptions que j’ai trouvées il ressort que « ils ont des ailes », mais c’est tout ce qui est dit. On voit là encore une fois que tout le monde copie sur tout le monde, et qu’on ne peut pas savoir d’où provient l’information originelle. Certaines personnes racontent qu’elles ont rencontré, dans des installations souterraines secrètes, des Gris, des Reptos et des Dracos, mais elles ne font aucune description des Dracos. (Si quelqu’un en sait plus, un mail svp.)


Les reptiles (Reptos) et les Draconiens dominent notre monde astral. Leur domination est si forte qu’ils ont repoussé les autres races, surtout ces dernières années. Il y a 15 ans j’étais en contact avec un groupe ami d’entités spirituelles. Elles sont parties. Lorsqu’il y a deux ans j’ai essayé de les contacter, elles m’ont donné un rapide signe de vie avec l’indication qu’elles ne voulaient pas être découvertes. Je suis d’accord ici avec James Bartley quand il dit qu’il est possible qu’en ce moment il n’y ait aucune race extraterrestre amie à notre portée (ce qui ne veut pas dire que cela ne changera pas). Les entités amies, seules et en groupes, sont souvent des Dracos, Reptos et Gris déguisés, comme par exemple pour ce qui est des maîtres ascensionnés.


Une partie de la puissance de ces races vient indubitablement du fait qu’elles ont un autre rapport au temps. En particulier avec les Draconiens, j’ai eu l’impression qu’ils ne sont pas liés à notre cadre temporel, et qu’ils peuvent agir en même temps dans le passé, le présent et l’avenir. La durée de vie des Dracos et des Reptos atteint probablement quelques dizaines de milliers d’années, et la durée des plans qu’ils élaborent est en conséquence.


Chaque être humain actuellement incarné, au cours de vies antérieures remontant à des milliers d’années, a déjà été tellement traumatisé et manipulé par eux qu’ils ont maintenant le contrôle de ses énergies astrales. C’est un point suprêmement important, et nos parasites se sont donné beaucoup de mal pour le tenir secret. Cette tendance à être facilement manipulés qui a été programmée dans nos âmes il y a des centaines, des milliers ou des centaines de milliers d’années, est notre point le plus faible. Tant qu’ils sont en possession de fragments de notre âme nous sommes vulnérables, manipulables, ils peuvent nous utiliser pour leurs propres buts sans que nous en ayons conscience.


Les divers groupes qui se sont constitués pour chasser ces êtres de l’ombre ignorent obstinément cet état de fait. J’avais mis en eux quelque espoir, et je suis aujourd’hui déçu par cette dangereuse ignorance.


On raconte qu’il existe deux sortes de Gris, ce qui correspond à mes perceptions. Les petits font environ 1,20 m ; ce sont apparemment des robots biologiques artificiels, qui obéissent à des ordres. Ils font le sale boulot, c’est-à-dire la majorité des manipulations qui nous concernent. Les grands ont la même taille que nous. Ils ont plus de capacités et plus de liberté de décision. Il est vrai que selon Bartley il ne faut accorder aucune attention aux Gris, qui ne seraient que les assistants des Reptos. Mais moi je crois que les facultés dont disposent les grands Gris sont considérables, et dangereuses pour nous.


Le groupe de Bartley a découvert que c’étaient les Gris qui mettaient sur les abductés la fameuse mémoire-écran. C’est-à-dire qu’ils sont en mesure de créer des images, des sentiments et des messages, qu’ils communiquent à des humains en train d’être manipulés dans des vaisseaux ou des installations souterraines, de façon à ce que ces personnes rapportent de faux souvenirs de leur abduction.


J’ai pu récemment capter un grand Gris à l’intérieur d’un corps humain ; je ne sais d’ailleurs pas comment il y était entré, peut-être en repoussant l’âme de l’humain. Contrairement à ce qui se passe avec un hôte de Repto, donc un Repto à l’intérieur d’un corps humain, ce Gris avait l’air plutôt bien adapté à son environnement humain. Le danger, là, est qu’il n’est quasiment plus discernable en tant qu’ennemi. Il a un comportement tout à fait amical, il aborde en les flattant toutes les personnes et les groupes qu’il veut tromper. En tant que membre de certains groupes, il utilise concrètement sa capacité de créer des illusions pour induire ceux-ci en erreur. Il est pour ainsi dire impossible de distinguer ses hologrammes de la réalité. La seule chose qui attire l’attention chez lui, c’est qu’il se conduit comme un élève modèle, flagorneur, qui ne critique jamais et se développe avec le temps en un membre indispensable et apprécié du groupe.


Je ne sais pas si vous sentez le danger, mais dans une salle de tribunal, un tel être serait capable, avec ses illusions et ses sentiments feints, de faire condamner un innocent à la perpétuité.


Ces trois races sont donc en mesure de s’approprier un corps humain. Il paraîtrait qu’il y aurait aussi des « shapeshifters », des transmutants, qui peuvent prendre une forme humaine et revenir à leur forme première. Je n’ai pas d’expérience dans ce domaine.


Il se peut que d’autres races, ou formes d’êtres, vivent de notre énergie parallèlement aux Reptos. Je le dis simplement pour compléter. Mais ce qui devrait être le plus important, c’est de savoir dans quelle mesure les humains peuvent être complices de cette structure cachée. Il s’agit en premier lieu des Illuminatis, dont les plus importants, en position dominante, sont des hôtes de Reptos. Qui n’a pas encore entendu parler de leur réseau global peut aller voir les liens en annexe. Celui qui n’est pas encore au courant aura sûrement du mal à croire que par exemple les Nations Unies (ONU) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sont des nids d’Illuminatis.


Il faut s’imaginer que le créateur des Illuminatis, Adam Weißhaupt avec d’autres, ont élaboré des plans pour l’humanité qui ne devaient atteindre leur but qu’au bout de deux cents ans. Vous en connaissez d’autres qui pensent aussi loin à l’avance ? Il est certain qu’il y a derrière tout cela des êtres qui vivent très longtemps, des êtres astraux. Et ils ne doivent leur succès, le fait d’être devenus les hommes les plus riches et les plus puissants de la planète, qu’à l’aide que leur ont apportée des êtres astraux.


Mais pas besoin d’être un Illuminati pour travailler dans le sens des Reptos. Tous les corrompus, ceux qui, sans hésiter, vivent aux dépens de l’énergie des autres, sont déjà séparés des autres humains et travaillent sans le savoir pour les Reptos. En fin de compte, nous aussi, qui n’avons peut-être que de bonnes intentions pour l’humanité, sommes infectés, comme je l’ai dit plus haut. En fait, nous ne pouvons avoir aucune confiance en nous-mêmes. Le meilleur des amis peut soudain se retourner contre toi, utilisé par les Reptos sur la base d’une relation qu’il a eue avec eux dans une vie antérieure remontant à la nuit des temps. C’est pourquoi il est difficile aujourd’hui de maintenir la cohésion de groupes importants travaillant pour des buts positifs. Ils sont infiltrés par des agents, et travaillés par les Gris à partir de l’astral.


Bartley, et d’autres sources, parlent des « milabs » - de malheureux kidnappés par l’armée (la CIA) souvent encore tout jeunes. De mauvais traitements les rendent d’abord obéissants ; il se trouve ensuite que des douleurs physiques extrêmes induisent à quitter le corps physique. Ils apprennent par cette méthode à pratiquer la sortie astrale, ce qu’ils finissent par faire sans devoir être torturés. Aux ordres, sans volonté, ils remplissent toutes sortes de missions. Espionnage astral, attaques astrales, entre autres. Il y en aurait plus d’un million. Bartley a écrit à ce sujet un rapport très détaillé, hélas seulement en anglais (annexe).


On peut avoir pitié des milabs, ce qui n’empêche pas de s’en défendre énergiquement quand ils attaquent. En ce qui concerne les corrompus, ou les Illuminatis et leur mépris des humains, la pitié est déjà plus difficile. Mais je crois que l’on peut trouver dans les vies antérieures de tout le monde la torture et la contrainte, qui ne laissent plus d’autre choix que de passer du côté obscur. Qui donc dans sa vie actuelle est corrompu sans y avoir été forcé s’est déjà largement séparé de son âme lors de vies antérieures. Un travail de guérison serait à recommander, mais le système de contrôle astral des Reptos ne rend pas les choses faciles.


Les petits Gris sont des robots, mais pour ce qui est des grands, je suis à peu près sûr que nous avons là le même cas de figure, c’est-à-dire que leur manière « froide » d’agir vient d’une profonde blessure, et que leur sensibilité est endormie.


Un clairvoyant (remote viewer) de la CIA (j’ai oublié son nom) a écrit un livre dans lequel il raconte une scène qu’il a vue sur la planète des Gris. Il regarde d’en haut comment les Gris s’acharnent à sauver leur planète. Ils se battent contre des problèmes de climat et d’énergie, ce qui entraîne d’épouvantables catastrophes. Le clairvoyant découvre aussi des vaisseaux spatiaux stationnés autour de la planète. Sans que les victimes ne s’en aperçoivent, ce sont eux qui produisent les problèmes climatiques et énergétiques des Gris.


Mis à part le fait qu’il se passe paraît-il la même chose sur notre planète, je crois que cette histoire est plausible. Il y a une autre raison pour laquelle je pense que les Gris ne sont pas fondamentalement méchants. Il y a une dizaine d’années, j’ai rencontré un Gris dans l’astral ; il était tout blanc. Il m’a fait remarquer certaines choses qui nous concernaient, Karin et moi. Le plus surprenant, c’est que j’ai ressenti un amour très fort qui m’a fait venir les larmes aux yeux. Malgré tout, si vous êtes attaqués par les Gris, défendez-vous, n’essayez pas de les guérir – vous pourriez tomber dans un piège.


Beaucoup aiment bien généraliser et poser des règles universelles. C’est ce que je ferais si j’affirmais que les Reptos et les Dracos sont tellement blessés qu’il ne leur reste rien d’autre à faire que d’être méchants. Ça fait aussi très illuminé et la grande masse des gens spirituels seraient certainement d’accord. Mais je ne peux dire qu’une chose : « Je n’en sais rien, je n’ai pas la plus petite idée. »








Que faire ?





J’ai lu quelque part sur Internet qu’un extraterrestre disait que la race humaine n’émettait aucun appel au secours clair, et que c’était pour cette raison qu’ils ne pouvaient pas intervenir. Peu m’importe si c’est vraiment un extraterrestre qui a dit cela, mais le cœur du message me semble exact. Des millions d’humains, les Illuminatis et leurs aides, travaillent en pleine conscience à transformer l’humanité en un troupeau d’esclaves. Ceux qui sont simplement corrompus et qui aident à l’aggravation de notre situation sont encore plus nombreux. Drogués, alcooliques, mages noirs et de nombreuses sectes religieuses se mettent en état de médiumnité et permettent ainsi à des êtres mal intentionnés d’entrer librement dans notre réalité. Là est notre principal problème : nous les hommes, nous ne sommes pas unis. Nous perdons nos forces en nous battant les uns contre les autres. 


Il existe de nombreux groupes qui font des séances de travail astral, où ils attaquent les méchantes entités, sabotent les plans des ennemis, libèrent l’énergie négative à de nombreux endroits de la Terre, etc. Je serais le dernier à ne pas leur souhaiter de réussir. Seulement j’ai été déçu de constater que les membres de tels groupes que j’ai connus n’étaient quasiment pas intéressés à libérer leur âme du contrôle à distance que lui imposaient les Reptos depuis de nombreuses vies. Je n’ai rencontré que mauvaise volonté et agressivité. Et ce qui me fait aussi réfléchir, c’est que ces séances se terminent toujours par la victoire. C’est toujours nous qui gagnons – comme au cinéma.


Vous voyez déjà où je veux en venir. Je plaide pour que le premier acte de libération consiste à se libérer soi-même de ses anciennes connexions avec les Reptos. Si quelqu’un ne ressent aucun lien avec ses vies antérieures, ce n’est que parce que nos ennemis s’en sont occupés. Il n’y a aucun plan divin qui voudrait que nous oubliions nos vies antérieures. C’est un plan diabolique qui maintient nos âmes en état de fragmentation, qui nous affaiblit et qui fait de nous des êtres facilement manipulables.


Pour pouvoir dénouer ces anciens liens avec les Reptos, il faut savoir travailler avec les énergies astrales. C’est pourquoi je propose dans différentes rubriques le plus d’informations et de possibilités possible d’apprendre comment traiter les énergies astrales.





Annexe


Dans la première version de cet article, en 2006, j’ai décrit des entités lémuriennes en disant qu’il pouvait s’agir d’éventuelles aides spirituelles. Pendant environ trois mois j’ai vécu des expériences surprenantes, qui par la suite se sont espacées. Ces événements ne permettent pas de tirer une conclusion claire. Peut-être ont-elles aidé à apaiser certains épisodes climatiques extrêmes. Peut-être m’ont-elles protégé de certaines attaques.  Mais je ne suis pas sûr.


Tant qu’une amie native d’ici a travaillé avec nous, nous étions en contact avec les dauphins. Mais après qu’elle ait été retournée par un être de l’ombre, notre collaboration a cessé, et donc aussi le contact avec les dauphins. Je crois qu’ils combattent bravement à nos côtés, mais je préfère laisser le sujet de côté.


En revanche, alors que j’étais un jour en train de barboter tranquillement, j’ai eu un contact inattendu avec une langouste. Imaginez – une langouste ! Je ne savais pas quoi en penser. J’ai décidé de simplement accepter ce qui se présentait. Et la langouste m’a conduit à une petite colline, quelques mètres sous la surface de l’eau. Les images et les ressentis sont venus lentement. Autrefois, l’endroit était à l’air libre, et il était habité. Désormais il était sous l’eau, et recouvert d’une énergie désagréable. Alors la langouste m’a montré une langouste sombre, de un ou deux mètres de long. Je sentis qu’elle était la gardienne du lieu, ou pour le dire plus exactement, qu’un sort, une magie, reposait sur cet endroit.


Je ne sais plus comment, mais j’ai pu lever le sort. La grosse langouste se laissait porter, sans vie, au fil de l’eau. Puis toute une foule d’âmes sont sorties de la colline. J’ai vu des forgerons, des charpentiers, des bouchers, en fait, ces gens qu’on imagine peupler un village du début du Moyen-Âge. Mon corps était plein d’énergie, ce qui est toujours le cas quand des fragments d’âmes d’autres personnes passent par mon canal énergétique pour retrouver leur âme.


Après cet événement, j’ai pu arriver à comprendre comment par exemple les Indiens peuvent entrer en contact avec un aigle qui leur montre certaines choses en les emmenant les survoler, ou des réalités astrales, etc. Dans ce sens-là il y a sûrement beaucoup de possibilités d’aide. C’est bon de savoir que même les langoustes sont de notre côté.


Je n’aborderai pas non plus le sujet de l’orgone. Il n’agit ni sur Karin ni sur moi. Je ne veux pas dire par là qu’il n’agit pas. Je ne tiens pas à en parler sur mon site. Il y a suffisamment d’autres sources d’informations.





Liens
 


 Le fait que je conseille ces liens ne signifie pas que je sois d’accord avec tout ce qu’y font paraître les auteurs.





James Bartley, 'On the march', 'Milabs' et autres articles (Anglais)


www.whale.to/bartley_h.html




 


Trois livres de Karla Turner à télécharger gratuitement (Anglais)


 http://www.karmapolis.be/pipeline/Taken_fr_part1.pdf


 http://www.karmapolis.be/pipeline/Taken_fr_part2.pdf


 http://www.whale.to/b/turner2.pdf


 http://www.bibliotecapleyades.net/archivos_pdf/karlaturner_masqueradeofangels.pdf




 


J’ai trouvé la meilleure présentation du Nouvel Ordre Mondial sur  http://educate-yourself.org/ de Ken Adachi. Si quelqu’un est plus souvent que moi devant son ordinateur, il pourrait m’envoyer quelques bons liens en allemand.




 


*****




 


Quelques sites sérieux en français sur le sujet :




 


http://www.wikistrike.over-blog.com


http://www.syti.net


 http://www.crom.be


 http://www.conspirovniscience.com/index.php


http://ovnis-usa.com
Fin


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 13 Oct - 21:55 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> DETENTE -> Expression libre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom