Forum Index


 
 Forum IndexFAQSearchMemberlistUsergroupsProfileRegisterLog in

Se nourrir de lumière par Alyna.

 
Post new topic   Reply to topic     Forum Index -> SPIRITUALITE -> Eclaireurs
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Papillon


Offline

Joined: 03 Jul 2015
Posts: 227
Localisation: Laval

PostPosted: Mon 28 Dec - 01:32 (2015)    Post subject: Se nourrir de lumière par Alyna. Reply with quote

http://youtu.be/nPF_eF9KiPk  Vidéo très intéressante qui démontre encore une fois que tout est à l'intérieur de soi.                    Il est important de suivre la voie du coeur et non la voix du mental dans ce processus de métamorphose.
_________________
L'amour éternel


Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 28 Dec - 01:32 (2015)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Christophe971
Guest

Offline




PostPosted: Fri 1 Jan - 23:37 (2016)    Post subject: Se nourrir de lumière par Alyna. Reply with quote

Le passage où Oma dit, en Décembre partie 1 : " celui qui se nourrit de Lumière, même si encore aujourd’hui il mange des aliments, mais il n’aura plus besoin d’autre chose que de Lumière. Vous serez rassasiés par la Lumière, de plus en plus. Ne vous étonnez pas alors si vous avez des problèmes digestifs, si vous continuez à vous alimenter. La transmutation, elle est aussi à ce niveau : vous n’avez plus besoin de manger de matière. Alors bien sûr, ceux qui liront ça ou qui écouteront ça, si vous n’avez pas les Couronnes radiantes, c’est pas la peine de vous laisser mourir de faim, n’est-ce-pas ? Mais je parle pour ceux qui ont au moins une Couronne radiante active ou les Portes actives, quelles qu’elles soient. Faites l’expérience, vous verrez. Votre niveau vibratoire, comme vous dites, va exploser littéralement. Et au moment où vous sentirez peut-être la fatigue arriver, vous sentirez que la Lumière vous nourrit, votre Lumière. 




Vous savez qu’y a beaucoup de peuples qui sont en 3D unifiée qui n’ont pas besoin de manger, ni même de se reproduire. Par contre, y en a certains qui peuvent garder un repas rituel, je dirais, de temps en temps, en hommage à la matière et à la création matérielle libre. Mais c’est absolument pas une nécessité, comment vous dites, physiologique. La physiologie de la Lumière, c’est ce dans quoi vous venez de rentrer. La Lumière est tout à fait capable de vous sustenter. Vous pouvez même faire une pseudo-indigestion de Lumière. Vous verrez ce que je veux dire par là. ". 




Ce passage dit par Oma a fait un gros tilt quand il a été lu en Décembre, et dès le lendemain il y a eu l'essai de ne presque pas manger. Cet essai a duré deux jours puis la peur s'est invitée pour détourner cela. Mais cette nuit, a été vu en rêve, de façon imagée : une fille était dans une chambre d'hôpital, elle avait une barre de vie qui diminuait à chaque fois que des gens (représentant de l'énergie vitale où lumière falsifiée) s'occupaient d'elle. À un moment " j'ai " été appelé à venir l'aider et juste en tenant ses mains sa barre de vie est remontée. Et cela durait tant que je m'occupais d'elle. Ensuite je suis parti ailleurs pour je ne sais plus quoi, et quand je suis revenu dans la chambre d'hôpital : plus de barre de vie, elle était morte parce que les représentants de la lumière falsifiée étaient revenu s'occuper d'elle. Voilà. 




Etant habitué à la signification de ce genre de rêve depuis quelques années (où je vois des tombes, des cimetières qui annoncent dans le courant de la journée la pulvérisation d'une solide croyance) , j'ai capté ce que ça voulait dire, justement PENDANT le repas de famille d'aujourd'hui : que pour la deuxième fois " on " m'incite à nouveau à laisser tomber la nourriture terrestre, qu'avec tout ce qui a été ouvert comme structure de lumière vibrale dans ce corps, il n'y a plus besoin de lui donner à manger du carboné. Et je me rends compte que ce n'est que la peur qui avait détourné cela. 




Par contre la question (sans importance maintenant) est : depuis combien de temps il n'y a plus besoin de manger...? Pas juste pour ce corps qui écrit ce message bien sûr, mais pour d'autres frères et soeurs qui ont aussi leurs structures de lumière vibrale ouvertes. D'autant plus que depuis l'époque des messages de Autres Dimensions ils avaient déjà commencé à dire que certains pouvaient facilement se passer de manger. Encore un étrange phénomène...! Wink
 


Back to top
mickael


Offline

Joined: 24 Oct 2013
Posts: 303

PostPosted: Mon 4 Jan - 01:24 (2016)    Post subject: Se nourrir de lumière par Alyna. Reply with quote

Du jour au lendemain en lisant les canas d’autre dimension et en me sentant près a sauté le pas, j’ai lâché la nourriture sans qu’il ne ce passe rien de spécial à part que je ne mangeais pas je buvais juste de l’eau et ce pendant plus d’un mois.


J’allais au travail et je me sentais toujours bien en forme, c’est un truc hallucinant à vivre.


Mais mon chemin n’était apparemment pas celui-ci, je me sentais me détacher de plus en plus de cette 3d qui me semblait tellement insupportable et elle l’est dans beaucoup d’aspects.


Comme je suis absolument tout ce qui vient à moi et sans me poser de question.


Un jour une image est venue me percuter comme quoi dans cette incarnation j’avais pris des engagements en ayant la responsabilité d’avoir des enfants et de devoir m’en occuper le mieux possible. Je comprenais alors instantanément que je devais  encore rester ancré ici dans ce corps, sans doute pour terminer mon contrat.


Ce que je fis, je me suis mis a remangé petit à petit afin de revenir ici.


Le truc c’est que depuis j’ai deux visions très distinctes, comme superposées, une vision de mon corps qui est là et qui fait son taf et l’autre que je ne suis pas mon corps, sans que je rentre en conflit avec lui (mon corps), il fait absolument ce qu’il veut, rien n’interfère  dans les choix ou les non-choix.


Je me sens maintenant comme libéré de quelque chose.


Alors qu’avant je n’avais pas intégré ceci, malgré le fait que je le pensais vraiment, mon égo spirituel est sans doute venu ce mêlé de tout ça(ne mange plus, tu n’en as pas besoin, nourrie toi juste de lumière, etc) mais n’empêche à force de ne plus l’écouté lui non plus il a fini par ce court- circuité tout seul de lui-même.


Cette expérience de la nourriture ma embarqué a cette double compréhension/ intégration,  d’autres personnes feront d’autres expériences et auront d’autres chose à vivre et à découvrir, etc.. 
_________________
Quelle tromperie au-dedans de cette sphère !
Avec ses soleils, ses lunes et avec son espace infini
En réalité fini ,
Avec ses milliards et ses milliards d’années, Qui ne sont rien auprès d’un instant éternel


Back to top
Diane


Offline

Joined: 04 Jan 2016
Posts: 7

PostPosted: Mon 4 Jan - 12:28 (2016)    Post subject: Se nourrir de lumière par Alyna. Reply with quote

Ouiii  pareil !

Et l 'impression de marcher au dessus du corps, de le piloter de loin, à distance...

mais ça désincarne vraiment et pas trop gérable au quotidien...le corps dort presque plus etc


 
Quote:

  depuis j’ai deux visions très distinctes, comme superposées



Comme a dit aussi Françoise je crois : deux visions, deux vécus simultanés Shocked Shocked
space


Back to top
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 12 Oct 2013
Posts: 2,086
Localisation: nullepart donc partout

PostPosted: Mon 4 Jan - 18:48 (2016)    Post subject: Se nourrir de lumière par Alyna. Reply with quote

Les 2 vécus simultanées ne sont pas vraiment 2 vécus différends.

Lorsque la conscience est retrouvée dans son illimitée englobant la manifestation est le non manifesté, ou lorsque en méditation, la conscience est juste consciente d'elle même sans aucune manifestation, il n'est plus possible qu'elle se limite de nouveau dans la tête comme c'était le cas auparavant.
C'est pour cela que je disais dans un autre poste qu'il n'est plus possible de s'identifier de nouveau au corps ou à l'identité.

La conscience maintient cette auto conscience d'elle même dans sa globalité en permanence.

Mais comme tu le dis Diane, il est extrêmement difficile de vivre une vie normale dans un corps avec un fonctionnement à distance, cela peut être vécu pendant quelques jours ou l'activité est restreinte. Surtout qu'ensuite la conscience multiplie les points de vue à sa convenance je dirais. Le point de vue peut être derrière soi et le monde est perçu par une minuscule fenêtre, ou bien de profil également ou encore par le dessus du corps ou encore trés éloignée de la sphére de projection.

Pour vivre une activité normal dans ces conditions, c'est impossible, alors il y a adaptation.

La conscience est toujours consciente d'elle même dans sa globalité, mais je dirais une zone de confort se met en place, dans mon cas il y a une focalisation particulière sur tout ce qui est perçu, et je dis perçu est non pas vu. Car je suis consciente aussi de ce que je ne vois pas derrière moi, on ne peut me surprendre pas derrière car je perçois la présence s'approcher.

Selon le degré d'activité cette focalisation s'agrandit, lorsque j'appelle mes périodes de réancrage ou mon activité physique est importante, le point de vue de confort se rapproche du corps et, au repos il s'en éloigne.

Il n'agit donc plus vraiment de point de vue mais une auto-conscience de ce que l'on EST, soit Etre sans forme ni individualité, avec une focalisation privilégiée de ce qu'il se passe autour du corps.


Ce qui fait que l'on est toujours connecté mais que l'on peut vivre normalement, la conscience n'est plus focalisée dans la tête à observer ce que voient les yeux, le champ d'attention est beaucoup plus large et en arrière plan, il y a l'ultime, toujours présent. C'est pour cela que la personnalité peut se mettre en colère, réagir et très vite l'ultime étant présent, la colère ou la réaction disparait.

c'est pour çà qu'il est devenu impossible de faire le moindre projet pour sa vie car cela est parfaitement inutile, l'ultime dirige tout et le corps et la personne n'est qu'une marionnette au service de l'ultime.
_________________
Par l'Un, pour l'Un et à la Gloire de l'Un


Back to top
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 12 Oct 2013
Posts: 2,086
Localisation: nullepart donc partout

PostPosted: Mon 4 Jan - 18:50 (2016)    Post subject: Se nourrir de lumière par Alyna. Reply with quote

J'avais déja expliquer cela;

http://www.lecollectifdelun.com/t3731-Les-3-points-de-vue-de-la-conscience.…
_________________
Par l'Un, pour l'Un et à la Gloire de l'Un


Back to top
Yo


Offline

Joined: 12 Oct 2013
Posts: 1,251

PostPosted: Wed 6 Jan - 05:29 (2016)    Post subject: Se nourrir de lumière par Alyna. Reply with quote

Françoise  Okay Okay Okay  
_________________
Tous les chemUN mènent à la Source


Back to top
Papillon


Offline

Joined: 03 Jul 2015
Posts: 227
Localisation: Laval

PostPosted: Fri 4 Mar - 20:32 (2016)    Post subject: Se nourrir de lumière par Alyna. Reply with quote

Afin que vous ne vous égariez plus jamais
PORTÉ À VOTRE CONSCIENCE PAR ARCTURIUS,
LE 3 MARS 2016 

Partager


par Alyna Rouelle
Ceux qui me connaissent bien, ou ceux qui m’ont déjà rencontrée savent que mes réponses à toutes leurs questions sont toujours auréolées à la fois d’extrême simplicité, et de flou, d’abstraction… C’est dans la Simplicité que vous pourrez toujours contempler le Visage de Dieu, le Coeur du Monde, la Lumière Divine, l’Ampleur d’Amour de l’Univers… Car si paradoxal que cela puisse vous paraître, tout cela est si Simple… Tout ce qui vous semble sans doute si complexe, est en réalité si Simple… !
Vous me demandez ce que vous devez faire pour atteindre cette Simplicité, vous me demandez ce que vous devez mettre en place pour atteindre cette Divinité, vous me demandez comment Être, comment Être la Lumière, comment Être Dieu, ou comment prendre Conscience que vous êtes déjà tout cela… Comment Être Dieu ? Comment prendre Conscience que l’on est Dieu ? Mes Merveilles, c’est enfantin…
Pour reprendre une expression qui me fait toujours rire : « Tout est dans la complexité du paradoxe » !
Je commencerai par définir clairement une bonne fois pour toutes la signification exacte du terme « péché ». En réalité, ce mot ne désigne pas une erreur, une transgression, un « mal », une exaction quelconque. Ce terme si diabolisé, si galvaudé, si manipulé et dont le sens se trouve aujourd’hui si éloigné de sa définition originelle, signifie : Manquer le But.
Manque le But… Pécher, ce n’est rien d’autre que manquer son but. Rien de plus. J’espère donc tout simplement, à travers ces lignes, ces quelques mots, et avec tout mon Amour, vous insuffler la Conscience, la Réalité et les Outils dont vous avez besoin pour ne plus jamais manquer votre but.
Vous Êtes l’Essence de la Quintessence Divine. Vous n’êtes rien, absolument rien d’autre que le plus pur extrait du plus pur Amour ; absolument rien d’autre que l’éclat le plus intense, le plus vif, le plus clair, le plus étincelant, le plus pur, de la plus haute et divine Lumière.
Si vous croyez être quoi que ce soit d’autre que ces deux Principes fondateurs de toute Vie, alors vous manquez votre but.
Si vous pensez qu’il est possible que quoi que ce soit, où que ce soit, de quelque manière que ce soit et pour quelque raison que ce soit, existe indépendamment de ces deux principes, et puisse être constitué d’autre chose, alors vous manquez votre but.
Je vous entends me rétorquer : mais quel but ?
Mes Merveilles… il n’y a pas de but. La notion même de but, de raison, n’existe pas. Le but, c’est vous. La raison, c’est vous. Le chemin qui y mène, c’est vous. Ce qui déclenche l’idée du but, sa motivation, sa réalisation, c’est encore vous. Il n’existe que vous, car il n’existe que ces deux Principes, et vous êtes des incarnations de ces deux Principes.
Vous êtes des incarnations de l’Unité que forment ces deux Principes. Amour et Lumière ne sont que deux manières également belles et nobles d’aborder une même Energie, une même Vibration, une Unité indivisible.
Au sein de cette Unité indivisible, l’erreur n’existe pas. L’égarement non plus, la souffrance disparaît, le mal est au delà de l’inexistence.
Je vous entends encore : mais comment atteindre cet état, comment retrouver en nous cette Unité indivisible ?!
Mes Merveilles… vous ÊTES l’Unité Indivisible. Vous ne pouvez pas la trouver, vous n’êtes pétris que d’Elle ! Il n’existe rien, dans vos corps, dans vos esprits, dans les objets qui vous entourent, qui ne soit pas Elle !!!
Pour vous donner un exemple peut-être un peu plus « concret », ou saisissable… Que répondriez-vous à un enfant qui vous demanderait, alors que vous vous promenez avec lui, comment trouver de l’air ?
Vous lui diriez, naturellement que c’est à la fois très simple et extrêmement difficile, car l’air est partout, il est partout autour de lui, partout où il peut s’engouffrer. L’enfant vous demanderait : « C’est le vent ? »
Oui, un peu, mais pas que… l’air est aussi là quand il n’y a pas de vent…
C’est difficile n’est ce pas ? Très difficile à expliquer. Essayez donc avec le prana, puis avec l’Unité, puis avec Dieu, et vous comprendrez mieux pourquoi lors de mes journées de conférences nous nous régalons souvent de grands silences… car c’est dans l’invisible que je parviens le mieux à tout vous expliquer : dans l’invisible avec le langage divin… et c’est toujours magique car je vois vos fronts se lisser, vos visages se détendre, vos yeux s’illuminer. Vous n’avez toujours rien compris, mais vous avez alors tout atteint, vous avez tout retrouvé.
C’est pourquoi derrière ces mots que j’écris, plus profond que ce texte que vous lisez, il vous faut vous ouvrir à mon explication invisible, inaudible… et vous atteindrez tout.
Comment ne plus manquer le but alors… ?, vous entends-je me demander de plus belle.
Comment ne plus se tromper, comment être certains d’emprunter le bon canal, la bonne voie, d’utiliser les bons outils, d’aller vers les bonnes personnes, d’écouter la bonne voix, d’oeuvrer pour le Juste, le Bien, comment être sûrs de se nourrir de Lumière Divine, comment être assurés que nous travaillons bien pour le bon « camp », que nous renforçons le bon côté, que nous participons à l’avènement de la Conscience du Divin… Comment savoir si l’on contribue à guérir, élever, illuminer le Monde…
La seule assurance que je puisse vous donner, est l’Amour. La seule et unique certitude qui existe, est l’Amour. La seule protection que je puis vous apporter, et dont je vous enveloppe continuellement, est celle de l’Amour.
Alors voici comment accomplir l’Oeuvre d’Amour, et voici comment ne jamais vous égarer. Voici comment parvenir à faire redoubler d’intensité, d’efficacité, de précision et de puissance tout ce que vous entreprenez.
Faites grandir l’Amour Divin.
Je sais, c’est abstrait. Je vais vous expliquer… avec des mots, et avec des silences. Dans les lignes de ce texte, et dans votre coeur, directement.
Au sein du Cosmos, qui est la Manifestation du Multiple au Coeur de l’Un, tout, absolument tout est Concrétisation de l’Amour Divin.
TOUT, ABSOLUMENT TOUT EST CONCRÉTISATION, DENSIFICATION D’UNE MÊME VIBRATION : L’AMOUR DIVIN.
N’y réfléchissez surtout pas, n’y pensez pas avec votre tête, avec vos outils mentaux et intellectuels, je vous demande de ne pas vous y accrocher, comme on s’accroche à une bouée en se disant : « Bon, je suis dans de sales draps, mais du moment que j’ai cette bouée, un jour ça ira mieux, ou du moins ça ira moins mal ».
Je ne vous parle de pas de « savoir » que cet Amour Divin est partout, je ne vous parle pas de le ressentir de temps en temps, je vous parle d’Accepter de l’Incarner, d’Accepter de le laisser faire son Oeuvre à travers vous, je vous parle d’Accepter de déposer les armes.
Déposez les armes que l’on vous demande de porter depuis si longtemps contre votre Identité Originelle… Je vous demande de déposer ces armes là…
Et pour cela, il existe deux étapes fondamentale, d’une simplicité extrême. Ouvrir son Coeur et faire communier, accepter, et s’unir, chaque partie de votre être avec cette Conscience d’Amour Divin, puis Travailler à Être Bien.
Travaillez à Être Bien.
C’est simple n’est ce pas ? Trop simple ? Oui, peut-être… c’est toujours ce qui est trop simple que l’on a le plus de mal à transmettre et à faire se manifester. Mais aujourd’hui est venu le Temps d’u accéder, pleinement, et définitivement. Et cela commence par vous. Cela commence par chacun. Car chacun de vous est le Monde…
Ne sous-estimez jamais l’ampleur et la portée de ce que vous entreprenez à l’intérieur de vous… si vous saviez à quel point c’est Grand, à l’intérieur de vous… si vous saviez tout ce que vous illuminez lorsque vous allumez une petite flamme à l’intérieur de vous…
Lorsque vous travaillez à être bien, vous travaillez à ce que le Monde aille bien, soit bien. C’est tout sauf de l’égoïsme, c’est tout sauf de l’individualisme. C’est la plus pure forme d’Altruisme qui soit…
Cela ne veut pas dire qu’il faille se désintéresser des causes qui vous tiennent à coeur, qui vous touchent, qui vous faille arrêter d’agir aussi pour les autres, et à « l’extérieur », cela veut simplement dire que si vous, à l’intérieur de vous, êtes bien, chacune de vos actions sera décuplée et chacune aura alors une portée tellement plus puissante, gigantesque et universelle !
Travailler à être bien, c’est travailler à être libre, c’est travailler à être joyeux, c’est travailler à être léger, c’est travailler à être puissant.
Je ne parle pas, évidemment, d’assouvir toutes les pulsions, désirs, envies, caprices qui vous passent par la tête… je parle de travailler au bien-être de votre Essence, de votre Identité, de votre Coeur Divin.
Comment faire pour discerner les caprices, envies, désirs, pulsions, des élans de votre Coeur Divin ?
Les élans de votre Coeur Divin n’ont pas besoin d’être assouvis, ils n’ont pas soif ni faim, ce sont eux qui viennent vous nourrir, vous abreuver, vous enrichir… Dépl