Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Le trou noir de la Voie lactée nous bombarderait avec des rayons cosmiques

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> ENVIRONNEMENT -> Maman et son évolution
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Françoise
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 2 032
Localisation: nullepart donc partout

MessagePosté le: Sam 19 Mar - 17:10 (2016)    Sujet du message: Le trou noir de la Voie lactée nous bombarderait avec des rayons cosmiques Répondre en citant

Merci Deniz pour la transmission

le Grand tout bande annonce
https://www.youtube.com/watch?v=USQ9b5NjOC8


http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/trous-noirs-tr…
 
Le trou noir de la Voie lactée nous bombarderait avec des rayons cosmiques
Certains rayons cosmiques sont produits par des accélérateurs de particules naturels surpassant au moins d'un facteur 100 les énergies atteintes au LHC. Pour la première fois, l'origine probable de ces particules a été déterminée. Elles proviendraient du cœur même de la Voie lactée, là où siège le trou noir supermassif Sagittarius A*.

Le 18/03/2016 à 09:56 - Laurent Sacco, Futura-Sciences

https://www.youtube.com/watch?v=USQ9b5NjOC8
Bande-Annonce "Le Grand Tout" 2015
VDO 2min23



 


Un extrait exclusif pour Futura-Sciences du film Le Grand Tout. Après avoir parcouru 50.000 années-lumière dans la Galaxie presque à la vitesse de la lumière, les héros s'approchent de Sagittarius A*, le trou noir supermassif au centre de la Voie lactée, à environ 25.000 années-lumière de la Terre. Ils subiront un effet relativiste de dilatation des durées encore plus important en utilisant ses jets de particules pour encore augmenter leur vitesse. © Ombres production









Cela fait plus d’un siècle que le physicien autrichien Victor Franz Hess a découvert l’existence des rayons cosmiques à l’aide d’expériences réalisées en ballon. En 1912, il avait constaté que le taux d’ions dans l’atmosphère augmentait avec l’altitude, l'inverse de ce qui était prévu. Jusque-là, en effet, la production de ces ions était attribuée aux éléments radioactifs de la croûte terrestre. Conclusion : il existe un rayonnement ionisant en provenance de l’espace et frappant les hautes couches de l’atmosphère.
D'où viennent-ils ? Dès 1949, le grand physicien Enrico Fermi a proposé des mécanismes d’accélération des particules chargées dans des nuages interstellaires magnétisés. Par la suite, on a généralement admis que les rayons cosmiques, constitués à 90 % de protons (le reste étant des électrons et des noyaux), proviennent probablement d'explosions de supernovae et que les mécanismes de Fermi (rassemblés sous le nom d’accélération de Fermi) devaient être à l’œuvre dans les restes de supernovae.
Le démontrer n’a rien d’évident car, lors de leur long voyage, les particules chargées subissent l’effet des champs magnétiques de la Voie lactée, parfois turbulents. Au final, leurs trajectoires deviennent très complexes, un peu comme celle d’une particule suivant un mouvement brownien. La direction d’arrivée observée sur Terre peut donc très bien être radicalement différente de celle de leur origine.


Comment détecter ces flots de particules (essentiellement des protons) qui forment le rayonnement cosmique galactique ? Lorsqu'il sont produits, ou lorsqu'ils sont accélérés, à leur source ou au voisinage, ils génèrent des rayons gamma. Ce sont eux qui heurtent notre atmosphère. Très énergétiques, ils engendrent une gerbe de particules, lesquelles engendrent une « lumière Cherenkov ». C'est elle que détecte le réseau de télescopes Hess. © PHoCEA DSM 2016
Des rayons gamma pour localiser les sources de rayons cosmiques
Toutefois, au fil du temps, l’étude des rayons cosmiques, notamment en fonction de leur énergie, a progressé. On a démontré que certains rayons cosmiques de basses énergies proviennent effectivement des supernovae mais d’autres, de très hautes énergies, sont probablement produits par des noyaux actifs de galaxies (AGN), comme les quasars, c'est-à-dire, en fait, dans l’environnement de trous noirs supermassifs.
Une des techniques utilisées pour préciser l’origine des rayons cosmiques, ainsi que les mécanismes d’accélération qui en sont responsables, consiste à étudier le ciel dans le domaine des rayons gamma. En effet, les photons ne sont pas déviés par les champs magnétiques galactiques. Les rayons cosmiques produits, en entrant en collision avec la matière au voisinage de leurs sources, provoquent une émission intense de rayons gamma.
On peut donc détecter indirectement ces sources et remonter au spectre d’énergie de ces particules en étudiant celui des rayons gamma.
Lorsque ces photons gamma atteignent l’atmosphère de la Terre, ils provoquent des gerbes de particules secondaires qui, tout en se propageant vers le sol, génèrent un rayonnement caractéristique, le rayonnement Cherenkov. C’est ce rayonnement que les miroirs de certains télescopes au sol peuvent capter. Il est en effet impossible de créer directement une image avec des photons gamma car il n’existe pas de miroir pour ce type de rayonnement.
Les signatures de rayons cosmiques de faibles énergies, du GeV au TeV, ont ainsi été découvertes en association avec des restes de supernovae. Mais il restait impossible d'expliquer et encore moins de localiser des rayons cosmiques de plus grandes énergies, de l’ordre du PeV, soit des milliers de TeV, des niveaux au moins 100 fois plus élevés que celles atteintes au LHC. La situation vient toutefois de changer, comme l’explique une publication de la collaboration Hess (High Energy Stereoscopic System) dans le journal Nature.
https://www.youtube.com/watch?v=x-oLA7LJA3A
Découverte d'un PeVatron au centre de notre Galaxie
VDO 3min08

Une source de rayonnement cosmique à des énergies encore jamais observées dans notre Galaxie a pu être identifiée grâce au réseau de télescopes Hess, en Namibie. Il s’agit du trou noir supermassif central. L’énigme centenaire sur l’origine des rayons cosmiques galactiques est enfin presque résolue. Intervenant : Emmanuel Moulin SPP/ Irfu / CEA Réalisation : Alice Mounissamy – communication de l’Irfu / CEA © CEA Sciences, YouTube
Sagittarius A* est-il un Pévatron ?
Rappelons que Hess est un ensemble de cinq télescopes imageurs à effet Cherenkov situés dans l’hémisphère Sud, sur les hauts plateaux Khomas en Namibie. De 2004 à 2013, la machine a notamment permis d’accumuler des observations de la région centrale de la Voie lactée, facilement observable dans cette partie du monde. Une puissante source de rayons gamma bien localisée a ainsi été mise en évidence et les énergies des rayons cosmiques à l’origine des photons gamma ont été déterminées. Voilà un accélérateur de particules naturel capable de produire des particules dont les énergies sont au moins de l’ordre du pétaélectronvolt (PeV). C’est la première fois qu’un « Pévatron » a pu être détecté.
Mais quelle source astrophysique peut expliquer un tel phénomène ? Selon les astrophysiciens, le candidat le plus probable est le fameux trou noir supermassif Sagittarius A*. Il accélérerait des protons à des énergies voisines du PeV depuis au moins mille ans. Remarquablement, si ce trou noir était plus actif dans le passé, il peut expliquer la totalité des rayons cosmiques d'énergies de l’ordre du PeV. Si les chercheurs ont raison, il y a là une fenêtre d’observation supplémentaire pour contraindre les modèles d’accrétion de la matière tombant sur les trous noirs géants au cœur des grandes galaxies, et donc les AGN.


Vue du réseau de télescopes Hess en Namibie. L'acronyme Hess rappelle le nom du prix Nobel de physique de 1936, Victor Hess, qui a découvert les rayons cosmiques au début du XXe siècle (1912-1913). L'image est un montage d'une photographie de la Voie lactée prise de nuit en Namibie avec les sources de rayons gamma déduites du rayonnement Cherenkov observé par Hess. © Hess Collaboration, Fabio Acero et Henning Gast
_________________
Par l'Un, pour l'Un et à la Gloire de l'Un


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 19 Mar - 17:10 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Baraka


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2016
Messages: 28
Localisation: sur la boule

MessagePosté le: Sam 19 Mar - 18:37 (2016)    Sujet du message: Le trou noir de la Voie lactée nous bombarderait avec des rayons cosmiques Répondre en citant

Bonjour
je voulais seulement, mettre çà, au vu de ce post

Rayonnements Gamma: les scientifiques font une soi-disant découverte


Les Archontes continuent leur petit jeu d'information truquée, en nous faisant croire cette fois à une découverte récente concernant les rayonnement cosmiques. En effet, à l'aide d'un super télescope situé en Namibie, ils se félicitent depuis quelques jours d'avoir localisé la source de rayonnements gamma intenses en provenance de notre Galaxie, et la situent en son centre. 


Bien qu'ils savent pertinemment d'où proviennent ces rayonnements depuis toujours, vu qu'ils pénètrent notre atmosphère en grande quantité depuis Août 1984, les scientifiques font mine aujourd'hui de découvrir leur source en fanfaronnant sur le web et en étalant leur ingéniosité pour ne pas perdre la face, mais aussi parce qu'ils ne peuvent plus les cacher.
 
C'est comme la "découverte" en Janvier d'un corps supermassif  qu'ils ont appelé "planète 9", qu'ils auraient détectée récemment par son influence gravitationnelle sur des planètes naines alentours, au fin fond de notre système solaire, en ajoutant qu'il fallait encore la trouver pour prouver son existence... bien qu'ils la suivent depuis les années 80. Mais là encore, c'est parce qu'ils ne peuvent plus la cacher.


Mais le plus drôle aujourd'hui, c'est qu'ils ont osé dire que ces rayonnements gamma proviendraient d'un gigantesque trou noir au centre de la Voie Lactée! Je cite: "L'analyse détaillée des données recueillies par l'observatoire H.E.S.S, en Namibie, a permis de localiser une source de rayonnement cosmique à des énergies jamais encore observées dans notre Galaxie : le trou noir supermassif situé en son centre. "


Donc voilà la stratégie Archontique pour endormir la population: faire passer Alcyone (le soleil central) pour un super trou noir terrifiant. 


Maintenant voilà ce que j'ai trouvé sur Wikipédia concernant les trous noir: "En astrophysique, un trou noir est un objet céleste si compact que l'intensité de son champ gravitationnel empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s’en échapper."


Ah ah! Aucun rayonnement ne peut s'en échapper! Mais alors... de quoi ils parlent?


Voir l'article au complet sur le site du CNRS: http://www2.cnrs.fr/presse/communique/4473.htm


Revenir en haut
Baraka


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2016
Messages: 28
Localisation: sur la boule

MessagePosté le: Sam 19 Mar - 18:38 (2016)    Sujet du message: Le trou noir de la Voie lactée nous bombarderait avec des rayons cosmiques Répondre en citant

qui dit vrai, dans tout çà ?

Revenir en haut
Baraka


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2016
Messages: 28
Localisation: sur la boule

MessagePosté le: Sam 19 Mar - 18:40 (2016)    Sujet du message: Le trou noir de la Voie lactée nous bombarderait avec des rayons cosmiques Répondre en citant

j'ai oublié le lien : http://le6emetiroir.blogspot.fr/

Revenir en haut
Françoise
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 2 032
Localisation: nullepart donc partout

MessagePosté le: Dim 20 Mar - 08:50 (2016)    Sujet du message: Le trou noir de la Voie lactée nous bombarderait avec des rayons cosmiques Répondre en citant

Merci pour ton intervention Baraka, difficile de savoir effectivement, il y a de la desinformation partoutt, sur les sites officiels comme non officiels d'ailleurs.

voici une émission de " c'est pas sorcier" concernant la naissance de l'Univers, son expansion, la Lumière noir et les trous noirs
https://www.youtube.com/watch?v=ymEzkLAzv4w

C'est un peu l'Univers pour les nuls. Embarassed

En fait, ils ne savent pas trop ce qu'est un trou noir, sauf, qu'il déforme l'espace, augmentant ainsi la vitesse gravitationnelle des étoiles autour  de lui avant de les faire disparaitre.

En tant qu'inculte en la matière, je ne peux cependant pas m'empêcher de comparer ceci à la vibration cellulaire.

Plus la vibration est lente, plus la matière est dense et froide, et plus la vibration est rapide, plus la matière devient énergie et chaude

d’après l'émission, la matière nait de rien et pourrait ainsi retourner au rien par l'intermédiaire d"un trou noir.

la gravitation/vibration/mouvement s’accélérant jusqu’à un point de rupture qui serait anti-gravitation/non vibration/immobilité transcendant ainsi espace et temps et donc disparition.

Qu'en pensez-vous? c'est peut être idiot ce que je dit, mais si la Lumière noire était justement de l'énergie pure, puisque l'espace temps inverse tout.
_________________
Par l'Un, pour l'Un et à la Gloire de l'Un


Revenir en haut
Baraka


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2016
Messages: 28
Localisation: sur la boule

MessagePosté le: Dim 20 Mar - 09:20 (2016)    Sujet du message: Le trou noir de la Voie lactée nous bombarderait avec des rayons cosmiques Répondre en citant

 
Citation:
 je ne peux cependant pas m'empêcher de comparer ceci à la vibration cellulaire.

 c'est évident, merci !


pour le reste, j'y vois de la désinformation dans les deux cas !
on est maintenant capable de voir ce qui est vrai dans la fiction, et ce qui est faux dans la réalité
on arrive à faire la part des choses


le jeu peut sembler amusant, puisqu'on s'en fiche !


encore merci Wink


Revenir en haut
crevette


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2015
Messages: 71

MessagePosté le: Lun 21 Mar - 06:51 (2016)    Sujet du message: Le trou noir de la Voie lactée nous bombarderait avec des rayons cosmiques Répondre en citant

Françoise a écrit:


Merci pour ton intervention Baraka, difficile de savoir effectivement, il y a de la desinformation partoutt, sur les sites officiels comme non officiels d'ailleurs.

voici une émission de " c'est pas sorcier" concernant la naissance de l'Univers, son expansion, la Lumière noir et les trous noirs
https://www.youtube.com/watch?v=ymEzkLAzv4w

C'est un peu l'Univers pour les nuls. Embarassed

En fait, ils ne savent pas trop ce qu'est un trou noir, sauf, qu'il déforme l'espace, augmentant ainsi la vitesse gravitationnelle des étoiles autour  de lui avant de les faire disparaitre.

En tant qu'inculte en la matière, je ne peux cependant pas m'empêcher de comparer ceci à la vibration cellulaire.

Plus la vibration est lente, plus la matière est dense et froide, et plus la vibration est rapide, plus la matière devient énergie et chaude

d’après l'émission, la matière nait de rien et pourrait ainsi retourner au rien par l'intermédiaire d"un trou noir.

la gravitation/vibration/mouvement s’accélérant jusqu’à un point de rupture qui serait anti-gravitation/non vibration/immobilité transcendant ainsi espace et temps et donc disparition.

Qu'en pensez-vous? c'est peut être idiot ce que je dit, mais si la Lumière noire était justement de l'énergie pure, puisque l'espace temps inverse tout.





... je me suis retrouvé la fin de la nuit pris dans ce mystère des trous noirs malgrès moi, j'aurais pas dû lire! mais c'était bien... sans pouvoir décrocher... je sais pas reprendre de ta question Françoise, mais je partage ce qui m'est venu

...tout y est passé, que via les trous noir, la Création se tricotait et se détricotait, s'entretenait constamment, comme une flamme , histoire de maintenir l'équilibre éternel des choses


et puis, n'y arrivant pas... je me suis retrouvé comme un ane devant sa carotte, la carotte étant le trou noir,

 alors là, pour moi même, 'me suis dit ;


..c'était quand même bien, juste pour avoir eut le bohneur de voir son esprit s'agiter en pure perte, juste pour de beau, pour de rien, pour de vrai, juste pour le plaisir d'avoir essayé, et de n'avoir réussis  qu'à laisser les choses à leurs beautés intouchées, à leur mystère, et c'est tellement mieux comme ça ! ... 


Revenir en haut
Françoise
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 2 032
Localisation: nullepart donc partout

MessagePosté le: Lun 21 Mar - 09:39 (2016)    Sujet du message: Le trou noir de la Voie lactée nous bombarderait avec des rayons cosmiques Répondre en citant

"..c'était quand même bien, juste pour avoir eut le bohneur de voir son esprit s'agiter en pure perte, juste pour de beau, pour de rien, pour de vrai, juste pour le plaisir d'avoir essayé, et de n'avoir réussis  qu'à laisser les choses à leurs beautés intouchées, à leur mystère, et c'est tellement mieux comme ça ! ... "

Oh oui c'est tellement mieux comme çà

tout est de toute façon parfait, l'agitation du mental comme le renoncement à la compréhension intellectuelle.

Pour ma part, j'ai juste voulu vérifier le non rayonnement des trous noirs et un flash de compréhension est venu en écoutant la vidéo de Jamy, je l'ai partagé.

Mais il faut dire, qu'il y a quelques années, alors que je regardais par la fenêtre, assise sur le canapé, le monde a disparu dans une grande spirale de Lumière blanche qui s'est soudain transformée en un immense trou noir vers lequel j'étais irrésistiblement attirée. C'était inéluctable et je me savais encore alourdie par quelques casseroles accrochées à mes pieds comme des boulets. Je savais ce que représentaient ces casseroles, les derniers attachements qui se dissolvaient d'eux même. Ce n'était juste qu'une question de temps.

Une grande angoisse, le nuit noire de l’âme, puis l'acceptation de l’irrémédiable, moins de 2 mois après, je vivais la disparition. J'avais donc plongé dans le trou noir.

Donc l'image était en quelque sorte déjà ancrée en moi par l'expérience, même si on oublie les expériences, leurs souvenirs remontent au moment opportun.

Le trou noir au centre de notre galaxie est comme le cœur du cœur en nous, il contient le Tout et le Tout y retourne
_________________
Par l'Un, pour l'Un et à la Gloire de l'Un


Revenir en haut
crevette


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2015
Messages: 71

MessagePosté le: Lun 21 Mar - 10:42 (2016)    Sujet du message: Le trou noir de la Voie lactée nous bombarderait avec des rayons cosmiques Répondre en citant

ta question est comme les questions de satsang, à bien la lire, à bien te lire, à bien regarder la vidéo, il n'y a plus de réponses, ou alors elles sont sans fin, et on abouti jamais!

je décroche, je voudrais encore m'essayer à des réponses, mais je me rend compte que c'est mon mental qui tourne... et puis, comment pourrions nous avoir la réponse rien qu'en y réfléchissant ?!


c'est un peu ce que tu disais, ou bien on vis le trou noir, je veux dire ou bien on le devient, ou bien c'est comme parler d'une pomme sans jamais la goutter ?

Wink


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:56 (2017)    Sujet du message: Le trou noir de la Voie lactée nous bombarderait avec des rayons cosmiques

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> ENVIRONNEMENT -> Maman et son évolution Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom