Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Le Serment et la Promesse

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> DISCUSSIONS -> Sujets divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Françoise
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 2 026
Localisation: nullepart donc partout

MessagePosté le: Mer 20 Avr - 13:42 (2016)    Sujet du message: Le Serment et la Promesse Répondre en citant


Le Serment et la Promesse











Au commencement était le Verbe, une idée, un point dans le Grand Océan une intention sortie de nulle-part, une étincelle de Lumière pure qui en se divisant elle-même encore et encore crée son propre espace dans le grand Océan. Impulsé par le Verbe, l'espace s'organise en une structure qui se densifie de plus en plus jusqu'à devenir un espace quasiment clos, quasiment car une porte reste ouverte sur le grand Océan, cette porte est la seule sortie de cet espace.




Le Verbe impulse la création d'un corps à l'aide des particules de Lumière densifiées du départ, l'individu est né et avec lui la dualité. . l'individu commence à découvrir son environnement, le corps a des besoins physiologiques qui oblige la conscience qui l'habite à sortir de son état de béatitude afin de fournir les besoins du corps. L'instinct de survie est né. Plus le corps grandi et plus la concentration de la conscience se focalise de plus en plus dans le corps, jusqu'à en oublier la béatitude et la vacuité originelle, laissant ainsi la place au raisonnement, à la projection et aux désirs de la personnalité.




L'individu développe des comportements en réaction avec son environnement, qui par effet miroir lui renvoie des événements qui densifient encore plus sa focalisation. Cette interaction de l'individu avec son monde extérieur se poursuit jusqu'à ce que l'individu soit totalement familiarisé avec le fonctionnement de ce monde.




L'action succède à la réaction qui succède à l'action, entrant ainsi dans une danse de jeu de miroir ou l'individu totalement focalisé sur le scène qui se joue devant lui et réagissant avec elle, ne peut avoir conscience que de cette scène dont il est l'acteur principal. La focalisation est extrême alors, et la densité et l'enferment est à son comble jusqu'au point de rupture, un événement , un ras le bol de tourner en rond dans le jeu d'action/réaction 




Il se produit alors un arrêt sur image ou l'individu commence à se poser des questions sur sa propre existence, sur sa propre essence, impulsant alors une intention co-créatrice de quête de se connaître .Cette nouvelle intention va générer dans sa bulle environnementale de nouveaux événements, de nouvelles rencontres, de nouveaux centres d'intérêt et sans qu'il s'en aperçoive vraiment, les événement vont s’accélérer de plus en plus vite, portant le jeu de miroir, non plus dans son bien-être environnemental, mais dans la découverte de ce qu'il Est intrinsèquement




Alors l'individu commence à désirer connaître son histoire et donc celle de l'humanité, il cherche par tous les moyens disponibles à agrandir son espace vital, et maintenant qu'il connaît parfaitement le visible, il va alors s'ouvrir à l'invisible, aux êtres ascensionnés, aux anges, aux Archanges, il apprend que les méchants de l'histoire sont des Archontes qui veulent poursuivre l'enfermement.




L'histoire s'ouvre dans un temps beaucoup plus long, et dans un espace beaucoup plus vaste ou les dimensions entrent en jeu avec leurs habitants, dont il est nécessaire de rentrer en contact. Tout ceci contribue à ce que la conscience soit vu est l'observateur devient le point focal de l'individu, il s'observe, voit comment il fonctionne de plus en plus avec cet environnement élargi.




Lorsqu'il est prêt, il advient de nouveau un arrêt sur image, le Silence et l'immobilité, la conscience se retourne et trouve la porte de sortie de cet espace enfermant, bien cachée dans le seul endroit que l'individu ne pouvait voir, dans son dos .




A partir de ce moment là, la conscience de l'individu fait des sauts d'un côté et l'autre du bocal, les tournicotas s’accélèrent de plus en plus, emmenant toujours plus de Lumière dans le corps et dans l'espace environnemental transmutant ce corps et la matière de plus en plus vite.




Dans le même temps, la tension vers la Liberté fait que l'ombre est plus présente, plus dense,plus voyante faisant un contraste de plus en plus grand entre l'éphémère et l’éternité. Mais l'individu, même en se connaissant Eternel est toujours tourné vers la matière, voyant l'ombre partout, tentant de dévoiler les complots, il lutte, voire il milite pour l'environnement, , pour la spiritualité, pour les animaux, l'humanitaire., il dénonce, participe à des groupes sans se rendre compte qu'il fait encore une séparation entre lui qui s’allège de ses émotions, de ses attachements, de son propre corps aussi, et le monde autour de lui, de plus en plus sombre, portant l'enfermement, le chaos, la violence à son paroxysme afin que l’effet miroir de la structure corps/:mental/ego l'impulse, dans le besoin de liberté de plus en plus important jusqu'à la tension extrême, jusqu'au dernier point de rupture, le dernier retournement, :l'immobilité définitive au cœur même de la danse du mouvement




Pendant cette période de militantisme, La Lumière a gagné du terrain dans son installation et la transmutation Alchimique, la conscience ne fait plus de tournicotas en dehors du bocal car la vacuité s'installe ici même dans ce corps jusqu'à ce que le point focal de l'individu se situe au cœur du cœur, en plein centre de sa poitrine et de ce point de vue là, il englobe la totalité des points de vue, du plus dense jusqu'à l'ultime ET de l'Ultime jusqu'au plus dense, dans une vacuité si transcendante qu'il en oublie l'ombre de l'histoire, car il comprend les rouages et le fonctionnement si simple de la Vie et de son retour inéluctable à son Essence Originelle.




Alors tout se fige, les désirs et les projections ont disparu, les besoins physiologiques sont en passe de disparaître, il n'y a plus de rébellion mais une acceptation totale de la Vie dans toute sa beauté, son Amour et sa perfection, l'instant de Grâce ou tout se calme, se pose, s’allège, sourit aussi et là le Feu du cœur entre véritablement en action, doucement tout d'abord, puis de plus en plus fort et souvent pour s'installer définitivement dans les foyers ouverts par la Lumière précédemment et transmutant également la totalité de la structure de projection




la Lumière a rendu l'individu totalement transparents et la conscience est totalement retournée en ce qu'Elle Est, sans identité, sans corps, sans besoins, ici même dans ce corps et ce monde. C'est la fin de l'expérimentation de la séparation et la fin également de l'espace miroir qui n'a plus lieu d'être car l'individu s'est fondu en la Source et le Verbe s'est fait chair. Le serment et la promesse s'est activé, programmé dés le départ dans l'espace individuel par le jeu de miroir duel, vécu dans ce corps dense, cette structure si parfaite du corps /mental/ego  qui nous a permis de jouer à la séparation, avec la certitude de notre retour inéluctable et sans possibilité d'égarement ou de blessure.




Il ne reste plus qu'à finaliser la mise en transparence de la structure de projection par la non dualité faite chair, et le Verbe ainsi retrouvé dans son intention première, la réunification total de tous les points de Lumière dans le Feu de joie de la fusion alchimique qui fait disparaître la matière




Prologue de ST Jean

« Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu. Il était en Dieu au commencement. Il a tout fait et rien de ce qui s'est fait ne s'est fait sans Lui. En Lui était la vie et la vie était la Lumière des hommes et la Lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres ne l'ont pas comprise. Il y eut un homme envoyé par Dieu, du nom de Jean. Il vint en témoin pour rendre témoignage à la Lumière afin que tous croient par lui. Il n'était pas la Lumière mais il vint rendre témoignage à la Lumière. Le Verbe était la vraie Lumière Qui éclaire tout homme venant en ce monde . Il était dans le monde et le monde s'est fait par Lui et le monde ne L'a pas connu. Il est venu chez les Siens et les Siens ne L'ont pas reçu. Mais tous ceux qui L'ont reçu, Il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en Son Nom, qui ne sont pas nés du sang, de la volonté de la chair et de l'homme mais de Dieu. ET LE VERBE S'EST FAIT CHAIR et Il a habité parmi nous : et nous avons vu Sa gloire pleine de grâce et de vérité, qui est la gloire que le Fils Unique tient du Père. « 




Mais cette finalisation ne se fait pas par un détournement de la matière, de la Vie et de l'éphémère, mais bien au contraire par l'individu devenu Lumière incarnée dans la matière permettant la transmutation alchimique totale et définitive de ce qui lui a permis de vivre l'expérimentation.




Il ne suffit pas de retrouver sa propre Éternité, cette Éternité retrouvée doit totalement imprégner la matière en la rendant de plus en plus transparente et de la préparer aux noces Alchimiques de la réunification des petits points de Lumière en la fusion par le Feu , faisant dissoudre la structure du corps/mental/ego dans ce qu'il a toujours été, un point minuscule dans le grand Océan qui s'était soudain allumé : tel est le Serment et la Promesse

Tel est le grille planète..




Lorsque que l'individu se dissout dans ce qu'il a toujours été, il emporte avec lui, tout ce qui lui a permis d'exister.




Il est question ici de l'individu, car l'individu porte en lui chaque autre individu et le monde créé dans sa globalité. L'Alchimie qui se déroule dans un individu se répercute sur tous les autres dans la même instantanéité, qu'ils en soient conscients ou non. Telle est la perfection de l'Amour qui nous gouverne.

_________________
Par l'Un, pour l'Un et à la Gloire de l'Un


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 20 Avr - 13:42 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yo


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 1 251

MessagePosté le: Ven 22 Avr - 11:36 (2016)    Sujet du message: Le Serment et la Promesse Répondre en citant

Top ! Merci Françoise 
_________________
Tous les chemUN mènent à la Source


Revenir en haut
Three Stones


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2014
Messages: 29

MessagePosté le: Lun 25 Avr - 20:35 (2016)    Sujet du message: Le Serment et la Promesse Répondre en citant

Bonsoir Françoise,
Merci pour ce texte. Cela recoupe avec une constatation. Toutes les questions que la personnalité se pose visent à une chose et une seule : la survie (- ou la disparition -) de la personnalité au sein de cette dimension.

Une fois dépassé, il n'y a plus de questionnement.



Revenir en haut
Françoise
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 2 026
Localisation: nullepart donc partout

MessagePosté le: Mar 26 Avr - 06:39 (2016)    Sujet du message: Le Serment et la Promesse Répondre en citant

oui tout à fait exacte, je dirais  qu'il y a toujours cette extrême dualité jusqu'au bout qui est simultanée, la peur de ne pas exister et la tension vers sa propre Essence.

Cette dualité perdure longtemps, elle devient de plus en plus subtile, jusqu'à ce qu'enfin, l'Ultime face à face, la Grande Solitude se vive vraiment ici même dans ce corps et soit acceptée.

Le chaos n'est pas autre chose que cet Ultime affrontement, jusqu'à l'abandon total, nous n'avons pas de choix, aucun, et il n'y a que l'Unique. Mais ceci n'est pas des mots reçus par un intellect mais bel et bien vécu. tant que le choc n'est  pas finalisé dans toutes ces étapes: déni, colère, négociation, acceptation et abandon.

La liberté ne peut être totale et c'est uniquement là qu'il ne peut plus y avoir ni question, ni réponse car tout se réduit dans une simplicité extrême, nous n'avons jamais exister et même ceci reste encore un concept inutile du au fait que ce corps et toujours en vie
_________________
Par l'Un, pour l'Un et à la Gloire de l'Un


Revenir en haut
la bienheureuse


Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2016
Messages: 57

MessagePosté le: Mar 26 Avr - 07:18 (2016)    Sujet du message: Le Serment et la Promesse Répondre en citant

oui c'est très aidant ce texte merci
un jour  je ne souhaite plus me mirer nul part et juste disparaitre et hier par exemple  je revendiquais des souhaits à vivre avant de mourir ...



Revenir en haut
Françoise
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 2 026
Localisation: nullepart donc partout

MessagePosté le: Mar 26 Avr - 09:08 (2016)    Sujet du message: Le Serment et la Promesse Répondre en citant

iL y a une autre chose essentielle que j'ai remarqué, me semble t'il, je n'en ai pas parlé dans le texte car on ne peut pas tout dire.

Après le besoin d'expansion vers l'invisible mais aussi vers le reste de l'humanité et la Terre entière,  lorsque le centre s'incarne de plus en plus, il y a une réduction qui se fait dans l’intérêt de ce qui se passe en dehors de notre champs d'expérience direct.

L'attention se simplifie à l'instant dans le véritable ici et maintenant, autrement dit juste ce qui est vécu dans l'espace restreint de notre champs d'expérience.

Tout le reste appartient à l'histoire du film.

Une fois que la corrélation est vu que ce qui se passe dans le monde est identique à ce qui se passe en nous, alors il n'est plus utile de s’intéresser aux faits divers, qui, il faut bien le dire, sont plutôt déprimants. La simplicité passe par là aussi. Ce que nous ne vivons pas à l’extérieur de nous ne nous concerne pas, car ce n'est pas dans notre champ d'expérience.

Réducteur? oui sans aucun doute mais salutaire aussi.

On sait que le soleil est en surchauffe car le coeur est en surchauffe. Les seismes sont ressentis dans nos vibrationss, les volcans sont ressentis par nos chaleurs soudaines, le chaos qui s'intensifie n'est que la manifestation de l'Ultime face à face que nous vivons en nous même. Il faut vraiment ôter toute séparation entre nous, individu et le reste du monde, et il faut également restreindre à sa plus simple expression notre vécu qui se limite à notre champ de projection. Tout le reste est superflue et ne fait que renforcer l'histoire et sa manifestation.

L'approche invisible de herco est vraiment la destruction de l'éphémère et on le ressent dans la consumation de nos os même, de même que toute la structure éphémère est en train de se dissoudre. Lorsque Herca sera visible, c'est que son travail sera terminé et elle n’aura plus qu'à nous cueillir à ce moment là, nous serons déjà dissous et nous pourrons tomber en poussière car tout ce qui aura fait la cohérence, l'équilibre et la solidité  de ce monde comme de notre corps/mental/ego aura disparu.

Donc si nous vivons dans le véritable ici et maintenant, la simplicité et l'attention ne s'éparpille plus et nous sommes vraiment dans le cœur du cœur, sans attente, sans attention donnés aux événements non vécus, la vie devient si douce et si simple, la joie et l'Amour nous inonde.

Encore une fois je ne fais que transmettre, et chacun fait comme il lui plait.

Je Nous Aime
_________________
Par l'Un, pour l'Un et à la Gloire de l'Un


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:03 (2017)    Sujet du message: Le Serment et la Promesse

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> DISCUSSIONS -> Sujets divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom