Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Rencontre d'Octobre 2016 : COMPLET + lien PDF

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> SPIRITUALITE -> CANALISATIONS du Collectif
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 506

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 00:09 (2016)    Sujet du message: Rencontre d'Octobre 2016 : COMPLET + lien PDF Répondre en citant

RENCONTRE d'OCTOBRE 2016


MARIE

(+Questions/Réponses) OK
 


L'IMPERSONNEL

IMPERSONNEL - Partie 1 OK
IMPERSONNEL - Partie 2 OK
IMPERSONNEL - Partie 3 OK
IMPERSONNEL - Partie 4 Q/R OK
IMPERSONNEL - Partie 5 Q/R OK

OMRAAM MIKAËL AÏVANHOV

OMA Q/R 1 OK
OMA Q/R 2 OK
OMA Q/R 3 OK
OMA Q/R 4 OK

PEUPLE DE LA NATURE

ERIANE, Reine des Elfes OK

 



  Lien pour PDF de la rencontre d'Octobre 2016 :
  http://www.sendspace.com/file/jwfb13


.
_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Dernière édition par Ayla le Ven 18 Nov - 14:49 (2016); édité 13 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Nov - 00:09 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 506

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 00:25 (2016)    Sujet du message: Rencontre d'Octobre 2016 : COMPLET + lien PDF Répondre en citant

Octobre 2016

MARIE

(+ Questions/Réponses en 2ème partie)



Je suis Marie, Reine des cieux et de la Terre. Enfants bien-aimés, je reviens parmi vous en mon humanité, comme je l’ai déjà fait voilà plus de deux mois. Permettez-moi tout d’abord de vous recouvrir de grâces et de bénédictions, par mon Manteau Bleu.

… Silence…

Aujourd’hui plus que jamais, où que vos regards se portent, que cela soit dans votre vie, que cela soit dans votre pays ou à l’échelon de la terre entière, si vous savez regarder objectivement, vous vous apercevez effectivement très rapidement que tout ce qui se déroule en ce moment sur cette terre signe en quelque sorte un grand changement. Tout ce qui vous avait été énoncé par les prophètes, par le bien-aimé Jean, par ceux qui ont retranscrit mes apparitions, ne laisse planer aucun doute sur ce changement. Peut-être même le vivez-vous en vous, moment où vos ultimes attachements, vos dernières illusions, vos dernières ombres, vous apparaissent peut-être plus crûment et de manière beaucoup plus bruyante.

Tout ce qui se déroule, et vous le savez, ne doit en aucune façon vous inquiéter car tout ce qui se déroule ne sont, en définitive, que les prémices et l’annonce de tout ce que les prophètes, en quelque pays du monde, ont annoncé. Cela se déroule sous vos yeux, dans votre chair, dans votre vie et dans tous les secteurs de votre vie. Par rapport à tout cela, vous êtes amenés – que vous le sentiez, perceviez ou non pour l’instant –, à vous tourner vers vous-mêmes, à vous poser la seule question qui vaille : « Où en suis-je ? ». Non pas pour vous jauger ni moins encore vous juger, mais juste pour voir clair afin de vous adapter et de vous ajuster à ce qui est en cours maintenant.

Comme j’ai eu l’occasion de vous le dire voilà quelques mois, l’ensemble de la Confédération Intergalactique se tient autour de vous, autour de votre terre, de ma terre. Nous attendons tout comme vous l’arrivée du signe céleste afin que je puisse lancer mon Appel. Nombre d’entre vous, depuis toutes ces années, ont déjà reçu mon Appel à titre individuel. Comme vous le savez, ni moi-même, ni mon Fils, ni la Source elle-même, ne peuvent connaître la date précise de cet évènement. Néanmoins vous pouvez observer facilement autour de vous et en vous que tout, en quelque sorte, se précipite, se dévoile, se révèle. Il y a une phase d’épuration et d’ajustement qui se précise pour chacun de vous et qui doit vous conduire à ce moment si particulier. Je crois d’ailleurs que cette période a été nommée, voilà peu de jours, un moment crucial ou un moment charnière de votre humanité.

Rappelez-vous que quel que soit ce qu’il vous arrive au sein de votre vie, ou même à la surface de ce monde, la Joie n’est pas dans les plaisirs de ce monde ni même dans la satisfaction de votre personne, mais que la vraie Joie est à l’intérieur de vous, et quel que soit ce vide de Joie que vous pouvez peut-être ressentir par moments, sachez qu’elle est toujours là. Votre cœur s’ouvre de différentes façons, que cela soit par la conscience directement, par les vibrations dont nous vous avons entretenus, en particulier mes sœurs Étoiles et mes frères Anciens. Tout cela, aujourd’hui, trouve son espace en quelque sorte de résolution, qui n’est rien d’autre que votre Ascension, individuelle et collective, selon votre assignation, selon aussi mes ultimes grâces, en les Demeures de l’Éternité.

Nul ne connaît la date, ce n’est pas parce que nous ne devons pas vous la communiquer mais simplement parce que l’élément de surprise est quelque chose de fondamental, ô certes pas pour vous mais tous ceux d’entre nos frères et sœurs qui dorment encore, attachés et chevillés à leur vie, à leurs obligations, à leurs responsabilités, et qui baignent encore dans la matrice, celle qui vous a enfermés. Mais tout cela est en train de changer. Mais cet imprévu doit demeurer jusqu’au moment de mon Appel pour nombre d’entre vous, non pas par une quelconque punition ni même par une cachotterie ou un mensonge, mais simplement parce que l’effet de surprise est un élément majeur. Car comme vous le savez, il n’y a rien à préparer, ni à l’extérieur de vous ni à l’intérieur de vous, il y a juste à être ce que vous êtes, que vous utilisiez la prière, que vous utilisiez les contacts avec la nature, que vous utilisiez d’autres moyens, peu importe.

D’autres par contre parmi vous doivent être, jusqu’aux dernières limites, inscrits au sein de la dualité, au sein de la matrice, afin de se transformer réellement et véritablement à l’ultime moment, parce que leur cœur est pur, même s’ils ne l’ont jamais senti ni même jamais manifesté. Si vous êtes informés, que cela soit par vos vibrations, par tout ce que nous vous avons dit ou tout ce que vous observez par vous-mêmes autour de vous, alors c’est que cela devait en être ainsi.

Rappelez-vous que vous ne pouvez contraindre personne car la Liberté, même si elle est bien réelle au moment de la Libération collective, n’a pas fondamentalement le même sens pour chacun de vous ; certains ont besoin, en quelque sorte, de laisser maturer leur âme. Mais rappelez-vous aussi que quelle que soit votre assignation, tout le monde passera par cette Porte étroite, par mon Appel et par la seconde mort qui entraînera votre première Renaissance au sein de la matière.

Vous n’avez donc pas à vous inquiéter, mais bien plutôt à regarder tout ce que vous donne la vie à voir, en vous d’abord, dans votre premier cercle autour de vous, car il y a, dans les défis que vous propose la Lumière, des éléments de résolution là aussi, des éléments qui vous permettent de comprendre, avec votre tête mais aussi avec votre cœur, toute illusion qui peut rester encore dans certaines situations, chez certains frères et sœurs. Mais vous ne pouvez pas les brusquer, vous ne pouvez simplement qu’être Amour et vous conduire selon la loi d’Amour et non plus selon la loi d’action-réaction. Il n’y a pas de meilleure méthode que de mettre toujours l’Amour devant, avant votre intérêt personnel, avant votre avantage personnel, et je dirais même avant d’établir toute relation quelle qu’elle soit.

Alors ce moment est imminent, de plus en plus imminent. Vous le voyez bien autour de vous : tout ce qui était occulté, caché, aux yeux du plus grand nombre, se dévoile chaque jour un peu plus. C’est la juste rétribution de la Lumière, c’est l’éclairage de la Lumière elle-même sur ce qu’il y a besoin encore d’éclairer et de mettre en lumière. Comme nous vous l’avons dit, plus que jamais, quoi qu’il vous arrive, tout est exactement à la bonne place, que cela soit les situations, l’emplacement de votre conscience ou l’emplacement du monde. Il n’y a rien à prémunir, il y a juste à rester tranquille, à rester humble, à rester doux, continuer à faire ce que la Vie vous demande, dans vos occupations les plus matérielles, avec la même humeur que quand vous êtes alignés avec vous-mêmes dans le silence de votre cœur.

Il n’y a rien à fuir, il n’y a rien à éviter, et il n’y a surtout rien à comprendre, il y a juste à vivre ce qui est proposé. Quelles que soient les apparences de votre vie ou de ce monde, la Lumière a irrémédiablement gagné, et cela déjà depuis un certain temps. Le fait de gagner n’est pas un combat contre l’ombre mais bien l’établissement de l’Évidence et de la Vérité concernant la Lumière et l’Amour. Nous ne pouvons empêcher, si je peux dire, les résistances de ceux qui s’opposent à cette Joie, le plus souvent, vous le savez, par peur, par ignorance, par avidité surtout, par besoin de contrôler, besoin d’asservir. Ne vous occupez plus de tout cela. Restez très attentifs à ce qui se déroule dans votre vie, même dans les faits insignifiants, les faits routiniers. C’est ici que vous avez le plus de chance de vous retrouver.

Vous avez d’innombrables aides aussi, j’en ai parlé : les peuples de la nature, vos vibrations si vous les vivez, et votre conscience elle-même qui se place, que vous le vouliez ou non, en la posture de l’observateur, ce qui est responsable, bien sûr, de vos diverses pertes de mémoire. Non vous n’êtes pas malades, non vous n’avez pas de maladie qui est en train d’arriver mais bien plus une guérison définitive de toutes les illusions qui peuvent encore demeurer, tout ce qui concerne les croyances, les adhésions, par quelque bout que ce soit, à la matrice des Archontes. Tout a été fait pour vous empêcher de vous élever, de trouver l’âme et l’Esprit en vous. Mais cela est terminé.

Quels que soient les obstacles et les résistances que vous observez en vous ou dans le monde, ils ne sont rien par rapport à l’évidence de ce qui vient vers vous. Je suis simplement venue vous encourager à demeurer le plus possible, quoi que vous fassiez, en votre cœur, en la posture de l’observateur, en celui qui ne refuse rien mais voit tout, sans jugements, sans faux-semblants, sans parti-pris, sans chercher le moindre avantage personnel, car c’est en donnant que vous recevez. Je vous invite à le vérifier, dorénavant de façon encore plus nette si je peux dire, encore plus authentique.

Nombre d’entre vous commencent à faire des rêves particuliers, montrant un certain nombre d’éléments à venir, sans toutefois pouvoir les dater ou les repérer dans le temps. Vous le savez, le temps est en train de disparaître. Cette distorsion du temps habituel, vous la vivez vous aussi : soit le temps se contracte, soit le temps se dilate, et cela plusieurs fois par jour ; vous sortez de cette linéarité du temps. Vous êtes de moins en moins soumis à toutes vos histoires passées et même à votre propre corps. Ce qui ne veut pas dire que celui-ci ne peut pas manifester des anomalies, mais très souvent vous constatez par vous-mêmes que cela n’infléchit plus, en quelque sorte, votre conscience. Celle-ci devient découplée, si je peux dire, de vos maux, de vos misères, concernant vos vies, vos corps ou la société elle-même.

Comme vous le voyez aujourd’hui, la vénalité, la matérialité, est toujours liée à un piège fantastique de ce monde enfermé qui vous a fait croire – peut-être pas à vous ici, ou qui lisez, mais de manière générale – que l’argent pouvait tout acheter ; il n’en est rien. Tout cela a été construit artificiellement en vous imposant, au sein même de l’enfermement, un esclavage des corps, un esclavage des âmes et l’absence d’apparition de l’Esprit. Aujourd’hui, tout ça est en train de voler en éclats. Chaque jour qui vous rapproche de l’Évènement sera de plus en plus important au niveau des révélations sur vous-mêmes et sur le monde, sur la marche du monde même, devrais-je dire. Tout ceci n’est pas pour punir quiconque mais pour bien vous faire voir, par l’Intelligence de la Lumière elle-même, qu’il ne peut y avoir aucune issue de secours ou de sortie dans la continuité d’un monde au sein de la matière.

Je conçois tout à fait que pour encore nombre d’entre vous il soit difficile d’accepter – je ne vous demande pas de croire mais simplement d’accepter –, le processus qui se déroule sous vos yeux. Mais dès l’instant où vous lâchez, dès l’instant où vous acquiescez, dès l’instant où vous vous tournez vers votre cœur et sur rien d’autre, tout le reste disparaît. Vous le voyez au travers de votre mémoire, de vos habitudes, mais aussi même de certains de vos comportements qui changent du tout au tout. Même sans sentir les énergies ni la vibration, vous commencez à percevoir la réalité de l’Amour ; même si vous ne pouvez pas toujours y mettre des mots, si vous êtes attentifs, vous ne pouvez que constater les changements qui sont en cours. Même pour celui parmi vous qui serait inscrit dans la routine et qui ne veut surtout pas être altéré dans cette routine, les changements aussi se manifestent.

Regardez les deux extrêmes qui se déroulent même simplement autour de vous : vous avez des frères et des sœurs qui découvrent l’Amour, vous avez des frères et des sœurs qui littéralement n’ont plus conscience d’eux-mêmes et redeviennent quelque part une forme d’animaux ou d’animalité, dans le sens le plus terrible. En effet, la conscience de l’ego et même la conscience du Soi semblent parfois faire défaut. L’éducation, la morale, l’empathie, le charisme, semblent éloignés de ces frères et sœurs. Cela ne veut pas dire qu’ils sont, en votre terminologie, noirs ou opposés à la Lumière, mais simplement que le changement qui est en cours demande, pour nombre d’entre vous, des ajustements parfois violents et parfois difficiles à vivre.

Pour d’autres par contre, qui ont déjà lâché tout ce qui concerne les illusions de la matrice, tout en continuant à y mener votre vie, ressentent beaucoup plus de légèreté, beaucoup plus d’amour. Tout ce qui se déroule concernant vos corps, la société, votre environnement, est directement sous l’influence réelle et concrète de l’Intelligence de la Lumière. Celle-ci veut vous rendre à votre liberté, quelle que soit cette liberté, évoquée, pensée ou espérée en vous.

Dans cette période, il est indispensable pour chacun de vous d’avoir des moments de recueillement ou de silence, où en quelque sorte vous suspendez les interactions avec l’environnement, non pas pour fuir – je ne demande cela que pendant quelques minutes, quelques heures par jour pour ceux qui en ont le temps – pour vous retrouver, non pas encore une fois pour vous juger ou vous condamner mais simplement pour être avec vous-mêmes, dans ce Face-à-Face nommé ultime, individuel, et de bien vous ajuster à ce que vous êtes en éternité. Rappelez-vous que ce n’est pas un effort, ce n’est pas difficile, il faut juste trouver l’occasion, le temps, et l’acceptation de ce qui se vit. Alors tout se fera jour, rien ne pourra être caché, même sur ce qui vous échappe en ce moment même.

Redevenir comme un enfant n’est pas un vain mot, je ne vais pas vous rappeler tout ce qu’a pu vous dire ma sœur Thérèse concernant la Voie de l’Enfance et de l’Innocence. Je ne vais pas non plus vous renvoyer aux paroles de mon Fils, elles ont été répétées d’innombrables fois. Retenez aussi cette notion de spontanéité : plus vous êtes spontanés, moins il y a de réflexion, plus il y a de chance que vous suiviez la loi de la Grâce. Bien sûr, il en est tout autrement de cette forme de spontanéité pour ceux qui sont opposés à la Lumière où là, le côté animal à proprement parler peut ressortir, avec les colères, les violences, les conduites aberrantes si je peux dire.

Mais là aussi, chaque chose est à sa place. Tout est mis en ordre, si je peux dire, pour que vous soyez dans les conditions les plus adéquates pour vivre mon Appel – collectif –, et vivre ce qui suivra après. Cela peut maintenant arriver à n’importe quel moment, d’un jour à l’autre, d’une heure à l’autre, d’une semaine à l’autre ou d’un mois à l’autre. Cela ne doit pas vous faire dévier de vos responsabilités et de ce qui doit changer à l’intérieur de vous, et qui le plus souvent ne nécessite pas de changement extérieur. Les temps ne sont plus à cela, ils sont simplement à accepter totalement ce dans quoi vous vous êtes placés vous-mêmes, en quelque situation et en quelque cercle de votre vie que ce soit.

Si la Lumière vous pénètre, que cela soit par les Couronnes radiantes – que vous percevez ou pas –, que cela soit par votre conscience directement, le travail de superposition de l’éphémère et de l’Éternel se fait de manière naturelle. Cela n’a pas besoin de vous, il y a simplement besoin de laisser être ce qui doit être et de suivre les lignes d’évidence, les lignes de moindre difficulté, celles que vous propose la Vie car vous aurez toujours le choix – de regimber, d’agir par vous-mêmes ou de faire confiance, à la Vie, à la Lumière, à l’Amour, plutôt qu’à votre personne, à votre mémoire, à vos expériences passées. C’est par-là même que vous vous démontrez à vous-mêmes et au monde que vous êtes centrés, si je peux dire, ou alignés, en le Cœur du Cœur.

C’est le moment aussi des ultimes pardons : pardonnez au monde, pardonnez à votre pire ennemi, pardonnez aux Archontes, et aimez-les. Il n’y a pas de meilleure façon de les guérir. Il en est de même pour tous les frères et les sœurs qui se retrouvent dans la violence, dans les résistances, dans la confusion, aimez-les de la même façon. Aimer ne veut pas dire prononcer des beaux mots ni même prendre dans ses bras, c’est prier à chaque minute pour tous ces êtres, dans le silence de votre cœur. Parce que ce sont eux qui ont le plus besoin de l’Amour que vous êtes. Ce sont ceux qui sont a priori dans des chemins de traverse, dans la colère, dans le déni, qui ont le plus besoin de se reconnaître en tant qu’êtres éternels.

D’ailleurs vous le constatez peut-être, les mots ne peuvent plus convaincre. Ils peuvent devenir d’ailleurs de plus en plus confus et ne pas exprimer réellement ce que vous souhaitiez exprimer, la confusion des mots aussi. De la même façon, avant même mon Appel, le chant de l’âme et de l’Esprit à vos oreilles est maintenant augmenté du son de Nibiru qui approche de vous, ainsi que du son de la Terre, même si celui-ci n’est pas audible de partout sur la Terre, néanmoins vous l’entendez. Tout ce qui sonne à vos oreilles, tout ce qui sonne à votre cœur, à votre conscience, est là pour vous aiguiller, pour vous stimuler, pour vous montrer ce qu’est la vraie Vie.

Comme cela avait été dit par le Commandeur, il vous avait énoncé un certain nombre de périodes propices à cet Appel ; la période de l’hiver, le moment où l’énergie et la conscience s’intériorisent (en tout cas dans votre hémisphère nord) est un élément important pour vous permettre de rentrer chez vous. Vous êtes moins attirés par le fait d’être dehors, par le fait de vous amuser, mais bien plus, tout en demeurant légers, sereins, de saisir la gravité de ce qui se passe, qui n’est pas un jugement mais qui est une libération. C’est dans cette période que vous avez le plus de chance – si cela ne vous est pas arrivé – de vous trouver vous-mêmes, d’aller au-delà des apparences, au-delà de toute trace d’ego, de toute spiritualité même, à la source de votre Esprit, en l’Esprit Saint, en l’Esprit du Soleil, et de vivre ainsi à la fois le Feu Vibral et le Feu Igné, sans effort.

Retenez aussi peut-être les paroles qui ont été prononcées, parfois avec véhémence, par celui qui s’est nommé Bidi : « Votre Royaume n’est pas de ce monde, vous n’êtes pas ce corps ». Acceptez déjà cela, quels que soient les attachements que vous présentez encore à vos corps, à vos vies, à votre identité, mais acceptez – même sans le vivre – que vous êtes bien plus que tout cela, et vous le verrez, vous le vivrez, parfois de façon surprenante, de façon totalement inattendue, en-dehors de tout état d’alignement, de prière ou de cœur, parce qu’ainsi sont les ultimes grâces de la Lumière, avant que n’intervienne mon ultime grâce.

Certains d’entre vous, encore, se sentent quelque part au bout du rouleau, c’est-à-dire avec des espoirs déçus, des espérances, des attentes. Cela aussi fait partie de votre chemin : apprendre la patience, avoir l’humilité de s’en remettre à autre chose que ce qui tombe sous vos yeux ou sous vos sens, même si vous ne le connaissez pas.

La nature elle-même, et nous l’avons déjà dit, change. Ce changement n’est pas un simple changement, il est vraiment un changement d’état dimensionnel, un changement de monde. La Terre, vous le savez – elle est libérée avant vous –, attend ce moment aussi avec vous afin de se retrouver, elle aussi, dans sa dimension d’Éternité.

Chaque jour qui va passer maintenant, depuis ce jour de Toussaint, va vous démontrer la réalité de ce qui encore en vous pouvait être soupesé, parfois ignoré ou parfois redouté : ce que vous êtes. Et ce que vous êtes peut encore vous faire peur parce que cela est tellement vaste, tellement grand, il ne peut pas cadrer avec tout ce que les religions quelles qu’elles soient vous ont inculqué. Et même vos expériences les plus larges vécues au niveau de ce corps ne sont que le pâle reflet de ce que vous êtes. Alors bien sûr il y a la peur de l’inconnu qui peut encore exister en vous, mais chaque jour celle-ci s’éloignera de vous dès l’instant où il existe un minimum de confiance en l’action de la Lumière et en l’action de la Vie.

… Silence…

Même les évènements les plus opposés à la Lumière ne font que servir la Lumière. Encore une fois, quels que soient les évènements, dans votre corps ou sur le monde, retenez que derrière ces évènements il y a ce que vous êtes. Et tout ce qu’il se produit, où que ce soit, n’est là que pour vous permettre de vous éprouver dans la Liberté, et de réellement vous montrer vos choix, votre position – et votre éternité –, en même temps. C’est en ce sens que la Spontanéité, l’Humilité, la Simplicité deviennent majeures pour cette période.

… Silence…

Tous les prophètes de tout temps vous ont annoncé ce moment précis, en différentes langues, en différentes cultures même, bien au-delà des prophètes de la chrétienté, si je peux dire. Il n’y a pas de hasard car déjà à cette époque, bien avant l’époque que vous vivez – que cela soit au temps où nous étions incarnés, que cela soit il y a cent ans, peu importe – la description, même si les mots sont différents, ne font que traduire le même changement. Ce changement, vous le savez, n’est pas un changement linéaire, quelles qu’en soient les prémices et leur augmentation, ce changement sera extrêmement rapide et bref. Nous vous avons largement donné les circonstances de ce qu’il doit se passer durant le phénomène de la stase, ainsi chacun de vous, qu’il l’accepte ou pas, est prêt à vivre ce moment.

Rappelez-vous qu’au-delà de la stase elle-même, c’est la Résurrection. C’est-à-dire qu’en cette période-là, au moment où les signes deviendront visibles dans le ciel, vous ne serez plus liés à votre corps, vous serez en éternité, vous verrez – comme un de nos frères ou sœurs qui a pu mourir voilà quelque temps, n’importe où sur cette terre – accès à la vision panoramique, non pas de cette vie mais des autres vies, non pas pour un quelconque règlement de karma ou de fautes mais vous comparerez cela avec ce que vous êtes en éternité. Et là, il n’y aura aucun doute ni aucune question, vous saurez que vous êtes l’Éternité et que tout ce qu’il se produit au sein de ce monde ne représente strictement rien par rapport à ce que vous êtes.

C’est en ce sens que la Voie de l’Enfance est indispensable parce qu’il n’y a pas, à ce niveau-là, de compréhension, il n’y a pas de chaîne logique, il n’y a pas d’action-réaction, il y a deux mondes qui ont été séparés, divisés, et opposés même. C’est cela que vous allez voir. Et dès l’instant où votre résurrection sera actée par la traversée de la Lumière, et vous retrouvant de l’autre côté de la Lumière, vous pourrez alors revenir et vous aurez alors, quelles que soient les circonstances de ce que vous aurez à vivre après, un laps de temps, si cela est utile, pour éliminer ce qui doit être éliminé de vous.

Encore une fois, je le répète, nul frère et sœur humain de la terre, qui qu’il ait servi jusqu’à présent, ne pourra échapper à ce moment. Vous, ici et ailleurs, êtes nombreux à avoir vécu les processus vibratoires et de conscience, mais il y a aussi tous nos frères et sœurs qui, quelles que soient leurs croyances et quelles que soient leur bonté et leur bienveillance, n’ont pas eu la chance de voir qu’ils n’étaient pas ce corps, ni cette vie, ni aucune autre vie prise à la surface de ce monde. Vous retrouverez votre vrai Royaume, celui où tout est parfait, où tout est en ordre. Et vous viserez, à l’intérieur de cette reconnexion, ce qui est nécessaire comme énergie, comme conscience, comme vibration, pour vivre ce qui est à vivre pour vous ensuite.

… Silence…

D’ailleurs, au fur et à mesure que vous allez être obligés de lâcher les croyances et les illusions de ce monde, vous constaterez aisément que la Joie se manifeste dans ces moments-là. Quand votre état présent n’est pas fonction d’une mémoire, d’une expérience, d’une habitude, mais quand vous vivez l’instant présent, libérés de toute influence du passé et surtout de toute anticipation d’un futur quel qu’il soit, vous vous retrouvez. Même si vous n’en avez pas conscience, la Joie, elle, et la Légèreté sont bien là, et c’est ça qui est important.

La Lumière, en quelque sorte, et l’influence de plus en plus visible de Nibiru ou Hercolubus, devient de plus en plus pressante en vous. L’appel de la Lumière, comme cela a été expliqué, peut vous prendre n’importe quand. Ces appels sont réellement, comme cela a été dit, des injonctions à la Lumière et souffrent de moins en moins d’un délai pour s’y adapter. L’Esprit souffle où il veut et quand il veut, c’est à vous d’acquiescer à cela, et dès l’instant où vous avez acquiescé, quelle que soit la dureté de votre vie, alors vous serez dans la douceur, la douceur de celui qui retrouve son innocence, son enfance, qui n’est plus affecté par quelque désir que ce soit, par quelque projection que ce soit ou par quelque expérience passée malheureuse.

… Silence…

C’est de cette vigilance-là dont je vous parle : d’être lucides, d’être attentifs, non pas pour orienter les choses mais bien plus pour les accueillir et les voir. Comme je l’ai dit, voir permet de pardonner, voir permet d’effacer ce qui peut encore encombrer votre vision et votre cœur.

… Silence…

Tout ce qui se déroule, sans aucune exception, est le fruit de l’interaction de la Lumière avec la matrice de ce monde. Vos robes de Lumière, vos corps subtils, votre corps d’Êtreté, deviennent de plus en plus perceptibles. De la même façon que vous constatez qu’il est de plus en plus aisé, quelle que soit la vitesse à laquelle vous découvrez cela, d’entrer en contact avec ce qui était invisible, non pas par curiosité, non pas par goût d’expériences, mais parce que cela est vital pour vous de retrouver ce que vous êtes et d’avoir une foi, si je peux dire, de celui qui a vu et non pas de celui qui croit.

Beaucoup d’expériences sont encore à mener concernant aussi bien la conscience que vos vibrations, que les circonstances de votre vie. Vous n’avez pas à vous en inquiéter ni à vous y intéresser, vivez-les et surtout vivez-en les effets sur votre conscience. En pratiquant ainsi votre vie, vous verrez que la Vie vous conduit inéluctablement à la Vérité, celle que vous avez cherchée et que peut-être vous n’avez pas trouvée. Tout est là, dans ce processus de Crucifixion, de Résurrection – qui est commun – dans cet aspect crucial où vous êtes à la croisée des chemins, où il n’y a rien à juger, il n’y a rien à condamner, même le pire des assassins, il y a à pardonner et à aimer.

La justice des hommes n’est pas la justice divine, loin de là : elle n’obéit pas à des codes et à des lois, elle obéit uniquement à l’Amour. En est-il de même pour vous ? En est-il de même pour votre façon d’agir, de parler, de regarder, d’aimer ? Ressentez-vous la légèreté ou la pesanteur, quel que soit l’état de votre corps, de votre vie, de vos finances, de vos amours ? Ou alors vous sentez-vous encore lourds ? Ne vous jugez pas, voyez dans cette lourdeur, parfois, une occasion inespérée de rentrer encore plus en vous et en ce que vous êtes.

… Silence…

Le mécanisme de l’Ascension collective, comme cela a été dit, est enclenché. La préparation est terminée. Les ultimes Portes s’activent en ce moment même, les ultimes révélations se font jour aussi, au niveau de vos vécus comme au niveau du monde. Ce qui doit naître en vous, sans le rechercher, est la certitude de ce que vous êtes. Les différents vécus de vos vies, de votre être intérieur, ne sont là que pour ça et favorisent encore une fois cette action-là, même si en premier abord, en première apparence, cela peut sembler parfois être exactement l’inverse pour votre logique, pour votre raison, pour votre mental. En l’Amour, vous le savez, il n’y a pas de logique au sens où vous l’entendez. Il n’y a pas besoin de morale, il n’y a pas besoin de règles ni de lois, il y a la Liberté totale.

Alors, de manière fracassante ou par petites touches, c’est ce qu’il vous est donné de vivre et ce qu’il vous sera donné de vivre, et de manière de plus en plus récurrente et intense, jusqu’à mon Appel. Les grâces, donc, sont innombrables. Même si vous êtes tentés parfois d’y voir encore des punitions ou des erreurs, il n’en est rien. La loi d’Action de Grâce, la loi de l’État de Grâce, est un Amour dévorant, un Feu dévorant qui ne laisse la place pour aucune compromission et aucun mensonge, même le plus petit. Ainsi vous découvrez, progressivement ou brutalement, que vous ne pouvez être que authentiques, que vous ne pouvez plus ruser, tricher ou tromper personne.

Comme vous le constatez aussi dans vos vies, parfois certaines personnes s’éloignent spontanément et d’autres arrivent vers vous, tout aussi spontanément. C’est l’Intelligence de la Lumière qui est à l’œuvre aussi. Alors accueillez tout ce que la Vie vous présente, accueillez tout ce qui peut se produire. Si vous êtes dans cette prière-là, alors cela ira très vite. Si vous voulez maintenir le contrôle de votre vie, votre pouvoir personnel ou exercé sur quiconque, vous serez face à des déconvenues de plus en plus sérieuses si je peux dire, mais qui ne sont pas le fait de la Lumière mais bien de votre action, vous-mêmes. Là aussi, il ne s’agit pas de punition mais bien plus d’un réajustement à ce que vous êtes.

… Silence…

Beaucoup parmi vous aussi, mes frères et sœurs, sentez ce Feu de différentes façons. Que cela soit localisé sur votre cœur, sur votre tête, dans vos mains, dans vos pieds ou tout ailleurs, c’est le même processus qui se déroule, débutant à un point ou à un autre mais dont la finalité est toujours la même : allumer, si je peux dire, ce qui a été nommé la Merkabah interdimensionnelle. Le véhicule ascensionnel est sur la rampe de lancement, si je peux dire. Tout a été vérifié – par l’Intelligence de la Lumière et non pas par vous. La Lumière qui n’attend, si ce n’est déjà fait, que votre « oui » inconditionnel à l’Amour. L’Amour doit être devant. Il doit effacer littéralement votre personne, vos habitudes, vos mots, vos idées, vos comportements, tout ça pour vous laisser libres, selon ce que vous êtes et selon ce que vous en vivez et en pensez jusqu’à présent.

… Silence…

Le Silence aussi est un élément important. Se trouver des moments de silence des mots, comme je l’ai dit, mais aussi de silence de tout signe extérieur, de retraite si vous préférez à l’intérieur de vous-mêmes, vous permet, de manière beaucoup plus évidente qu’avant, de vous ressourcer et de vous retrouver, de récupérer un peu d’énergie pour faire ce que vous avez à faire, et de renforcer le vécu même de la Liberté. Alors bien sûr cette Liberté intérieure n’est pas toujours en accord avec ce que vous demande un autre frère ou une autre sœur, ou même la société elle-même, vous amenant parfois à jongler entre l’Éternel et l’éphémère. Mais chaque jour qui passe ne vous permettra plus de jongler de la même façon mais bien plus de vous établir dans la Lumière ou dans la résistance. À vous de voir, à vous de le vivre.

… Silence…

Ainsi le Silence, silence des mots, silence des regards, silence des idées, vous amènera de plus en plus rapidement au Cœur du Cœur, à vous-mêmes, dépouillés de tous les artifices, de toutes les mémoires et de toutes les attentes. Parce que ne vous mettez pas dans une situation d’attente, soyez pleinement présents. En étant pleinement présents, il n’y a rien à attendre. L’Évènement surviendra au moment opportun pour l’ensemble de l’humanité. Je vous l’ai dit, tous les signes sont là, il est inutile dorénavant d’en rechercher d’autres sauf si cela fait partie de votre curiosité. Mais de grâce, ne tentez pas à travers cela de définir une date quelle qu’elle soit. Ne vous mettez pas en attente, vivez pleinement l’instant présent, peut-être plus qu’auparavant même, même s’il est séduisant, effectivement, comme le disait le Commandeur, d’avoir la certitude de ce qui se déroule sur ce monde.

Mais maintenant, la certitude doit aussi être intérieure et ne pas dépendre des circonstances extérieures, parce que cette voie de communication avec vous-mêmes est parfaitement perméable maintenant, aussi bien la capacité à être l’observateur de vous-mêmes, même sans aucune volonté, de disparaître à vous-mêmes, quelle que soit la façon. Mais en tout cas aujourd’hui, l’évidence doit se déplacer à l’intérieur de vous-mêmes parce que dès que d’une manière ou d’une autre cette évidence intérieure est vécue, alors vous devenez effectivement légers, insouciants, non pas parce que les soucis ont disparu mais parce que cela est votre nature, vous donnant aussi et vous insufflant l’énergie nécessaire pour faire ce qui est à faire, que cela soit avec vos enfants, avec vos parents, avec votre métier.

Cet état intérieur, cet état d’Amour, va prendre de plus en plus de place, de plus en plus d’espace et de plus en plus de temps, au fur et à mesure des jours et des heures qui passent maintenant. Saisissez cette opportunité. Servez-vous de la Lumière non pas pour exiger ou demander quoi que ce soit mais pour devenir entièrement cette Lumière que vous êtes. Et pour cela, il n’y a pas de demande puisque cela, comme vous le savez, est déjà acquis, a toujours été là, même si vous ne le voyez pas nécessairement ou alors de façon brève.

Mais même cela ça va changer, et cela change déjà. Mais l’intensité du changement sera telle que vous croiserez dans la rue, autour de vous, dans votre travail, des frères et des sœurs qui pour l’instant étaient opposés à cette notion d’Évènement, et dont le regard va changer. Accueillez-les. Accueillez-les sans avoir besoin de justifier quoi que ce soit car s’ils arrivent avec le sourire plutôt qu’avec la colère, c’est qu’ils ont déjà vécu à l’intérieur quelque chose qui est de l’ordre des prémices, là aussi, de l’Évènement.

Dans votre vie ordinaire, si je peux dire, recherchez surtout ce qui peut être facilitant, apaisant, permettant de résoudre les conflits quels qu’ils soient sans avoir besoin de revendiquer une ascendance quelconque en ce conflit, ni aucune raison, ni aucun tort même, mais simplement permettant à l’un et l’autre, ou comme à soi-même vis-à-vis d’une situation, d’être libérés de celle-ci. Bien sûr c’est un mécanisme de fonctionnement, même si nous en avons longuement parlé les uns et les autres, qui n’est pas encore automatique pour la plupart d’entre vous. C’est en ce sens qu’il fallait être attentifs, comme je le disais, à ce qui se déroule en vous. La Vie vous le montrera.

Ce qui pouvait encore vous sembler normal au sein de votre personne deviendra du jour au lendemain caduque, si je peux dire, obsolète, et n’aura plus besoin d’être présent, et cela s’évacuera tout seul de vous. Cela concerne aussi bien ce que je pourrais appeler le péché de gourmandise que les petits péchés – je suis ironique, bien sûr – mais même ces petits travers disparaissent d’eux-mêmes. Regardez bien quel était votre comportement hier et quel il est aujourd’hui, et tel qu’il sera demain quand demain sera arrivé. Soyez objectifs. Si vous êtes dépouillés de toute volonté d’accéder à quelque chose, si vos mémoires s’effacent, quelles qu’elles soient, alors vous êtes prêts pour vivre l’Instant Présent, et prêts à vivre ces révélations vous concernant vous-mêmes, comme le monde.

… Silence…

Après le Silence, et avant même l’Amour, il y a cette notion fondamentale de bienveillance. Être bienveillant, c’est sourire à l’enfant dans la rue, que vous n’avez jamais vu, c’est sourire à l’inconnu qui vous rencontre dans la rue, non pas pour le séduire, non pas pour l’amener à vivre ce que vous vivez, mais simplement pour être présents dans l’instant. Vous allez être même surpris parce que jusqu’à présent ceux qui s’opposaient à la Lumière pouvait devenir parfois très virulents envers vos propos, envers vos conduites, envers vos assertions. Cela est en train de changer du tout au tout. Parce que bien sûr, même ceux qui sont encore, parmi vos frères et sœurs, dans le déni, commencent à se poser de sérieuses questions, que cela soit sur la société, sur la continuité du monde, sur les religions, sur leur métier même, sur leurs amours. C’est là où vous devenez importants, si je peux dire, parce que votre bienveillance, au-delà de toute explication ou justification, va vous placer dans la relation de cœur à cœur, comme vous le faites spontanément et naturellement avec les peuples de la nature ou avec certains d’entre nous, ou entre vous.

Tous les défis que votre vie vous propose et que l’Intelligence de la Lumière révèle doivent se résoudre de manière de plus en plus simple, sans intervention de la raison, sans intervention des émotions, des réactions, mais vraiment vous verrez à l’œuvre l’action de Grâce. Si vous êtes bienveillants, si vous êtes à l’écoute, si vous accueillez, alors cela suffit. Il n’y a rien à justifier, il n’y a pas de mots à prononcer, il y a juste à être. Et l’ensemble des circonstances de vos vies vous amène à cela – que vous le voyiez déjà ou pas ne fait en définitive aucune différence.

… Silence…

Nous pensons, mes sœurs et moi, ainsi que les Anciens, tout comme les Archanges et le reste de la Confédération Intergalactique, que tout ce qui pouvait être fait, de notre côté comme par vous-mêmes, a été fait. Tout a été accompli, et d’ailleurs cela a été dit : tout est accompli maintenant. Il y a juste à laisser le scénario écrit à l’avance par les prophètes se réaliser en totalité.

… Silence…

Gardez présent à l’esprit que ceux qui voudront sauver leur vie, la perdront. En définitive, ce n’est pas si important que cela parce qu’à l’issue des tribulations, l’ensemble des consciences sont libérées. Mais les chemins qu’il reste à parcourir sur ce monde sont plus ou moins pavés de bonnes intentions et il vaut mieux avancer entouré du parfum de la rose que de marcher sur les épines de la rose.

… Silence…

Dans cette bienveillance, laissez parler la spontanéité, non pas celle de la réaction de certaines émotions mais celles qui s’expriment spontanément de votre cœur, que vous en viviez la Couronne radiante ou pas. Si vous êtes vigilants à cela, si vous mettez l’Amour devant, quelle que soit la personne, quelle que soit la relation, alors vous constaterez aisément que tout ce qui jusqu’à présent pouvait s’opposer, vous contrarier ou être apparemment opposé à la Lumière, se trouve lui aussi, que cela soit un frère, une sœur, une circonstance, ou une occasion, dans le même accueil, dans la même interrogation peut-être, mais aussi faisant naître directement ce principe d’Abandon à la Lumière qui fut si cher à l’Archange Anaël.

De toute façon, il faut bien vous rendre à l’évidence : après mon Appel, vous ne pourrez plus tenir votre corps lui-même, dans la stase, vous ne contrôlerez plus aucun élément, vous ne pourrez que suivre ce que la Lumière vous dicte, parce que c’est ce que vous êtes. Que vous l’acceptiez ou non ne change rien à cet état de fait et à ce qu’il se déroule dès maintenant.

… Silence…

La Lumière retourne à la Lumière. La Lumière a pénétré toute matière, cela a été dit depuis de nombreux mois, elle est omniprésente. La Confédération Intergalactique, comme je l’ai dit, est maintenant constamment présente, non plus autour du Soleil mais très proche de vous. Certains d’entre vous d’ailleurs nous perçoivent, dans les rêves, dans vos nuits, sous forme de flashs, de différentes façons.

… Silence…

Ne soyez par heurtés par certaines formes, car je sais pertinemment que quand nous sommes incarnés en ce monde, la forme a l’impact le plus important certainement : la physionomie, l’aspect d’un regard. Imaginez la forme de ce qui ne serait pas humain, apparaissant dans vos rêves ou de manière physique devant vous. Habituez-vous à cela selon les expériences qui vous sont proposées par la Lumière, parce que dès l’instant où vous laissez le cœur parler, il n’y a aucune antipathie, quelle que soit la physionomie. Cela vous prouvera aussi que vous allez au-delà des apparences, au-delà de la présentation et au-delà de la forme. Cela voudra dire que vous percevez l’Esprit, l’âme, la conscience, derrière toute forme et toute apparence.

Vos enfants ne seront plus seulement vos enfants mais des êtres de pure Lumière. Vos parents, même les plus tyranniques, ne seront plus vus comme des tyrans mais vraiment comme des êtres de Lumière en souffrance en ce plan. Et la vérité est d’ailleurs ici, car celui qui fait souffrir, celui qui contraint l’autre, a tout simplement oublié ce qu’il était. C’est en ce sens qu’il vous a été dit très souvent de ne pas juger. À la mesure avec laquelle vous jugez, vous vous jugerez vous-mêmes. Dans cette période, cela devient de plus en plus flagrant. Si par mégarde vous continuez vos habitudes antérieures de jugement ou de contrôle, cela vous reviendra effectivement en pleine figure, afin d’ouvrir votre cœur. C’est l’Intelligence de la Lumière qui s’occupe de cela. Retenez que vous êtes déjà parfaits de toute éternité, non pas au sein de la personne, éphémère et fugace, mais en ce que vous êtes. À ce niveau-là, il n’y a rien à parfaire, rien à améliorer et rien à changer, juste à se laisser découvrir, juste à laisser les voiles de l’apparence, de la chair, disparaître d’eux-mêmes.

Alors si vous faites cela, même si vous n’avez jamais vécu la Demeure de Paix Suprême, ou même le Soi, cela sera le cas dès l’instant où vous aurez mis en branle, si je peux dire, ce principe du Cœur. Et en plus, tout cela sera de plus en plus immédiat, il y aura de moins en moins de latence : la communication, la relation, s’établira immédiatement au niveau du cœur, par-delà tout mot, par-delà toute amitié ou toute inimitié, de la même façon.

Rendons grâce à la Vie. Célébrer à la lumière du soleil un aliment que vous allez manger, à la rencontre que vous allez faire, deviendra naturel, ça ne sera pas, là non plus, un effort. Et cela n’est pas dans des années, c’est dès aujourd’hui et cela a d’ailleurs commencé pour nombre d’entre vous et pour certains d’entre vous déjà depuis de nombreux mois, voire de nombreuses années. Mais c’est l’intensité du processus et la généralisation de ce principe d’Amour qui va vous apparaître. Certains frères et certaines sœurs risquent de tomber d’effroi en découvrant des erreurs qui ont été commises par la méconnaissance de ce principe d’Amour. Là aussi, si vous avez l’occasion d’entrer en relation avec ces frères et ces sœurs, il n’y a ni jugement ni aide à apporter par les mots, il y a juste à être Amour et résonner de l’un à l’autre par les processus que vous avez peut-être déjà vécus voilà de nombreuses années, la communion de la conscience, la fusion et la dissolution de la conscience.

Tout cela est ouvert, je dirais, à double battant. Cela traduit réellement la modification de votre propre cœur qui par ailleurs peut se manifester de façon plus sensible en ce moment même, que cela soit par l’impression de compressions dans la poitrine ou au contraire de trous noirs dans la poitrine, voire de palpitations, tout cela ne font que traduire les réajustements de votre organe cardiaque avec la vérité de l’Amour et le principe de l’Amour.

Certains d’entre vous qui vivent les vibrations et les énergies vont s’apercevoir que la Couronne de la tête, par exemple, devient sensible au niveau des différents tracés qui vous avaient été expliqués à l’issue des Noces Célestes. Les circuits énergétiques et vibraux de votre corps commencent à se manifester de manière plus sensible, que cela soit sur les Portes du bas ou les Portes du haut. L’Onde de Vie d’ailleurs, et cela vous a été communiqué, a modifié nombre de choses. Elle est d’ailleurs devenue autre chose que l’Onde de Vie de l’année 2012. Tous ces changements-là, fussent-ils très visibles ou très subtils, concourent sans aucune exception aux prémices de l’Évènement.

Allez votre chemin, allez votre vie, quoi qu’elle vous demande, avec bienveillance envers vous-mêmes, envers chacun, envers les circonstances de la société. L’Amour n’est pas un combat, l’Amour est une évidence. Alors démontrez-vous à vous-mêmes cette évidence. Il vous faut – et vous y êtes aidés par la disparition de vos mémoires – il vous faut en quelque sorte oublier les mécanismes de défense, de réaction, que vous avez connus tout au long de votre vie et qui sont habituels en ce monde, même si votre Couronne radiante est active, même si vous êtes libérés vivants. Non pas parce qu’il y a quelque chose à améliorer ou à changer, mais pour vous rendre compte encore plus certainement de ce qu’est la Lumière et de ce qu’est la vraie Vie. C’est comme ça que ce qui est éphémère va se dissoudre, soit à l’occasion des trois jours, soit au détour de l’une des journées des 132 jours, soit à l’issue du grille-planète final.

Vous vivez effectivement une époque unique et extraordinaire parce que comme cela vous l’avait déjà été stipulé depuis 2009, il n’y aura plus jamais aucun enfermement pour vous, en ce monde ou en quelque monde que ce soit. Alors voyez-le, vivez-le, expérimentez-le en chaque circonstance, en chaque relation, en chaque membre de votre famille, entre chaque frère et sœur mais aussi avec tous les frères et sœurs qui sont encore des méchants garçons ou qui sont encore sous l’influence de la matrice. Ils ont plus besoin d’aide que vous. Alors, apaisez, apaisez-les, non pas par les mots comme vous le faisiez auparavant, mais simplement en priant dans votre cœur. En les plaçant dans votre cœur, réellement et concrètement, vous découvrirez qu’ils y sont déjà et qu’ils n’ont jamais cessé d’y être ; même le plus détesté de vos ennemis est en vous. Ça aussi, il faut le voir pour le croire, si je peux dire, il faut le vivre pour se rendre compte de la vérité de cette assertion.

Et comment voulez-vous le vivre si vous n’aimez pas votre pire ennemi ? Comment voulez-vous le vivre si vous n’avez pas pardonné à celui qui vous a fait du mal ? Car vous ne savez jamais, au-delà des apparences, les tenants et les aboutissants, même au sein des lois de ce monde, de ce qui a existé auparavant, en d’autres temps, en d’autres vies qui, je vous le rappelle, sont enfermantes. Je ne vous demande pas de voir ces vies, je ne vous demande pas d’expliquer ce qu’il s’est passé, mais de transcender tout cela en mettant l’Amour devant, et en mettant aussi l’Amour en vous, et en mettant tout autre, quel qu’il soit, aussi en vous – et vous verrez qu’il y est déjà.

Il suffit simplement de tourner votre regard. C’est cela que vous propose la Lumière. C’est aussi cela ce qui fut nommé l’observateur, mais bien plus que cela c’est aussi la découverte peut-être, pour nombre d’entre vous, des potentiels infinis de la conscience. Même si vous n’êtes pas conscients, si je peux dire, que la conscience n’est pas le but, peu importe, car en ayant cette vision panoramique, en l’éprouvant en vous, vous finirez par distinguer que vous n’êtes ni ce corps, ni cette vie, ni cette histoire, ni même ce monde.

Voilà ce que j’avais à vous délivrer aujourd’hui, tel que mon cœur voulait le dire en son humanité. Bien sûr, s’il est besoin de répondre à des questions, je vais le faire maintenant avec grand plaisir pour vous qui êtes ici. S’il y a besoin – par rapport à ce que j’ai dit, et seulement par rapport à cela, je ne parle pas de votre problématique personnelle mais bien de mécanismes généraux –, alors si vous avez besoin de questionner, il est temps de le faire avant mon Appel car c’est un moment d’intimité que je vous propose, en notre humanité commune, bien loin de tous les enseignements et les vibrations que vous avez vécues, mais bien pour être au plus proche de vous, dans cet accompagnement en tant que Mère de l’univers et de cette terre.


Question : pouvez-vous développer sur l’intérêt d’un effet de surprise sur certains humains ?

Le Choc de l’humanité, tel qu’il vous a été expliqué par Sri Aurobindo avec les cinq étapes, n’a pas nécessairement à se dérouler comme pour vous sur plusieurs années. Parmi les frères et les sœurs qui dorment encore, il y aura superposition totale de ces cinq étapes. Il a toujours été dit que les premiers seraient les derniers, les derniers seraient les premiers, cela correspond à une réalité. Cet élément de surprise est fondamental pour ces frères et sœurs endormis afin que leur réveil se fasse de façon ample et de façon totale en l’espace d’un instant, parce que ces êtres là, vos frères, vos sœurs, mes enfants, n’avaient peut-être pas les capacités que vous avez eues pour nombre d’entre vous de vivre les vibrations, de vivre un cheminement nommé spirituel. Ils avaient besoin de travailler dans la matière parce que leur âme l’avait décidé ainsi et nous n’aurions pas respecté leur liberté, ou vous n’auriez pas respecté leur liberté si vous ne les laissiez pas cheminer à leur rythme.

Quand l’élément de surprise se produit, quand il n’y a pas la linéarité que vous avez vécue pour nombre d’entre vous depuis de si nombreuses années, il y a un élément essentiel, c’est justement la rapidité. Vous êtes à ce moment-là saisis et ravis en extase par l’Amour, sans avoir le temps de vous retourner vers vos attaches, vers vos affects, vers vos liens, et d’un seul coup d’un seul alors, les liens se trouvent brisés avec l’illusion, ce qui n’était pas possible auparavant. C’est en ce sens que l’élément de surprise jouera un rôle fondamental pour les frères et les sœurs endormis.

Il y aura donc une libération instantanée dès l’instant de mon Appel et dès l’instant de la stase, parce que nul ne peut ignorer qui je suis, même s’il ne me reconnaît pas. Comment est-ce qu’un enfant qui est porteur de ma vibration et de mon ADN peut-il m’oublier, si ce n’est par son mental ou par le fait d’avoir détourné son regard par les amusements et les plaisirs de ce monde, ou même de la spiritualité ? Mais à ce moment-là, nul ne pourra ignorer qui je suis pour lui, parce que je suis en vous, au même titre que l’ennemi.

Alors cette surprise est un acte important qui entraînera un retournement, si je peux dire, qui se fera en un clin d’œil. Il n’y aura pas de tergiversations car les tergiversations, pour ces êtres-là, représentent des résistances, et ces résistances, si elles étaient apparues auparavant, auraient fait de certains de vos frères et sœurs une vie très dure parce qu’ils n’auraient pas été capables d’affronter en même temps leur vie éphémère et la vie éternelle, chose que nombre d’entre vous avez fait ici.

Et pourtant, comme il a été dit, ces derniers-là seront les premiers. De la même façon qu’au moment des processus d’expansion de conscience que vous avez vécus, nombre d’entre vous ont ressenti des liens aux chevilles ou aux poignets pour les empêcher tout simplement de mourir à ce plan, parce que le moment n’était pas venu. Cela ne veut pas dire qu’ils étaient fragiles, bien au contraire, mais que peut-être leur lumière était plus intense et aurait risqué de littéralement consumer ce corps physique et les faire disparaître de ce plan d’incarnation. Maintenant cela n’a plus aucune importance, bien sûr, puisque tout est accompli.

Question : vous avez parlé de seconde mort et de première renaissance. Y aura-t-il plusieurs renaissances ?


Mon enfant, une fois que tu es re-né, il n’y a pas à renaître une autre fois puisque tu ne connaîtras plus la mort. La seconde mort n’est pas la géhenne, n’est pas l’enfer comme l’a évoqué certaine conception de la théologie chrétienne, la seconde mort est simplement la mort de l’âme et la libération de l’Esprit, le retournement ultime de l’âme, pour ceux qui sont prêts et qui l’acceptent, bien sûr. Donc quand je parle de Renaissance, c’est la première fois que vous renaissez au travers de cette chair, en esprit et en vérité. Quand je parle de l’Évènement, il s’agit aussi bien du signe céleste, de mon Appel, que des Trompettes, que des trois jours, que des 132 jours qui suivront.

Question : j’ai cru comprendre que votre Appel se passerait de mots. Va-t-il passer par un son ou est-ce juste un vécu intérieur silencieux ?

Le son, il est déjà présent, c’est les Trompettes que vous entendez dans vos oreilles, avec un son qui est devenu de plus en plus fin, de plus en plus fort et de plus en plus aigu. C’est ce son-là. Bien évidemment, nombre d’entre vous ont déjà été appelés par leur prénom il y a déjà de nombreuses années, vous me réentendrez alors vous appeler par votre prénom. C’est à ce moment-là que vous me reconnaîtrez, pour ceux d’entre vous qui ne m’ont pas reconnue. Il n’y aura pas de discours car devant l’Amour aucun discours ne peut tenir. Le mental n’existera plus, tout simplement, cela est directement lié à l’action des Trompettes, à ma présence et à l’action de Nibiru.

Question : pourquoi certains ont-ils déjà été appelés tandis que d’autres devront attendre le moment de la stase ?

C’est exactement ce que j’ai expliqué auparavant par rapport à la puissance de la Lumière et aux effets consumants, si je peux dire, sur le corps physique. Il ne pouvait pas y avoir d’adéquation pour ces frères et ces sœurs auparavant, les risques de quitter ce plan étaient trop importants, tout simplement. Cela s’appelle les ultimes grâces. Mais ce n’est pas parce que vous êtes libérés, même vivants, depuis votre naissance, que vous êtes supérieurs ou inférieurs à celui qui ne vit rien. Il a le même Esprit que vous, seules les interférences de la personnalité, de la structure même physique pouvaient parfois empêcher de vivre cela. Il n’y a aucune différence, comme je l’ai dit, entre le pire de vos ennemis et celui que vous chérissez chaque jour.

Vous découvrirez, selon votre destin si je peux dire, votre choix après la stase. Vous verrez par vous-mêmes qu’il n’y a aucune préférence à exercer, et tant qu’il y a une préférence quelle qu’elle soit, il n’y a pas d’Amour inconditionné, il y a encore un amour conditionné par les affects, par les liens du sang, par les liens sexuels. Qui est capable aujourd’hui sur cette terre, même libéré vivant, de vivre cela ? Seuls certains très grands êtres ont été capables de cela de par le passé, mais là, la multitude sera capable de l’éprouver.

Tant qu’il y a la moindre différence dans l’amour qui émane de vous, en fonction de liens familiaux, affectifs ou de situation, vous n’êtes pas libres et vous ne vivez pas l’Amour inconditionné. Vous en avez approché certains aspects, par la Couronne radiante du cœur qui assure votre libération, par la libération par l’Onde de vie, mais qui peut dire sur cette terre aujourd’hui qu’il aime inconditionnellement l’ensemble de l’humanité avec la même intensité, qui ne dépend pas donc de ses circonstances affectives ou familiales ?

Je ne parle pas d’un vœu pieux au niveau de l’intellect mais de la réalité effective de cet Amour Vibral. Est-ce que votre cœur demeure en vibration, en feu, en face de chacun, en face de chaque circonstance, en face de vous-mêmes à chaque moment ? Je peux oser le dire, quasiment personne, quelle que soit la libération que vous avez vécue parce que votre structure, aussi bien ce corps physique que ce que vous nommez « les cocons de Lumière » me semble-t-il, n’est apte à vous faire vivre cela. Et pourtant c’est la stricte vérité.

Si vous n’avez pas le même amour pour votre bourreau, pour votre sauveteur, pour votre mari comme pour celui que vous ne connaissez pas à l’autre bout de la planète, que vaut cet amour ? Il vaut pour la personne mais il ne vaut pas pour ce que vous êtes. L’Amour inconditionné est bien plus que le Feu du Cœur ou le Feu Vibral, c’est un feu qui consume et qui mord en permanence, une jouissance permanente comme l’ont vécue certains mystiques, où ils se consumaient littéralement d’amour. D’ailleurs, je vous le rappelle, la plupart de mes sœurs qui ont vécu cela n’ont jamais vécu vos vibrations, mais leur Amour était tel pour le Christ qu’elles se sont consumées d’amour pour lui. Quelle place peut-il rester pour le moindre ennemi, dans cet Amour ? Quelle place peut-il rester dans cette consumation d’amour, pour les problèmes, pour les ennemis.

Ce n’est absolument pas parce que vous n’en étiez pas dignes mais simplement parce que cela était impossible jusqu’à présent, quel que soit votre Feu Vibral, quelle que soit la libération par l’Onde de vie. C’est simplement maintenant où la Lumière adamantine s’est déposée partout, sur tous les vortex de la Terre, sur toutes les lignes elfiques, en vous, partout, que cela commence à devenir possible.

Se consumer d’amour, comme vous l’ont narré certaines des Étoiles, a été possible pour elles, et le vecteur en a été le Christ, mon Fils, ou dans d’autres traditions, d’autres modèles, mais peu importe. Vous avez aussi cela dans certains courants, même de la religion de l’islam, vous avez des soufis qui se sont consumés d’amour. Cette consumation d’amour n’est pas simplement une extase ou une expérience de vibration, c’est un état permanent qui ne souffre aucune discussion. Auriez-vous été capables de maintenir votre vie normale, si je peux dire, dans un contexte matriciel donné ? Non. Alors vous voyez, l’Intelligence de la Lumière, quels que soient vos épisodes de réel Amour, de Feu et d’embrasement, quel que soit le Feu Igné qui peut-être vous parcourt déjà, il n’a pas encore tout consumé. La consumation d’amour ne viendra qu’après mon Appel.

Nous vous avons donné les principes, la Lumière vous a permis de vivre différentes voies d’abord, et quand je dis que tout est accompli, c’est bien évidemment cette consumation d’amour qui n’était pas encore accomplie et qui s’accomplit déjà pour certains d’entre vous, indépendamment de tout effort, de toute volonté et de toute personne. Pour l’instant vous choisissez d’aimer mais vous n’êtes pas maîtres, à part par l’alignement, de votre Feu du cœur. Il apparaît, il disparaît, mais bientôt ce Feu consumera tout. Un Amour dévorant, c’est le cas de le dire. Là est le véritable Amour inconditionné qui ne connaît aucune limite liée même à ce corps ou à ce monde dès l’instant où le signe céleste sera visible.

Question : tous les peuples de la nature vivent-ils l’Amour inconditionné ?

Sans aucune exception, quel que soit leur côté parfois bougon. Je crois que vous avez eu de nombreuses interventions de ces différents peuples ; il en existe d’autres, d’ailleurs, innombrables. Mais même dans la présentation parfois un peu austère ou sévère, je pense en particulier aux gnomes, il y a bien évidemment cet Amour inconditionné. Rappelez-vous, ils ne sont pas enfermés, eux.

La consumation d’amour n’est pas simplement une extase ou une intase, c’est bien plus que la Demeure de Paix Suprême. D’ailleurs même la Source, quand elle a pris chair, dans sa consumation d’amour, elle vous l’avait dit elle-même que son cœur ne pourrait pas tenir plus longtemps, ce qui explique que le corps de la Source qui a été créé à cette occasion est parti très jeune, à trente-trois ans, bien sûr. La structure physique telle qu’elle est enfermée, ne permet pas de vivre la totalité de l’Amour inconditionné – jusqu’à maintenant.

Question : s’il n’y a pas de préférence, comment se forment les couples dans les autres dimensions, notamment pour les peuples de la nature ?


Cela correspond simplement à des mémoires, mais libres. Il n’y a pas de préférence parce que votre vision parcellaire vous fait croire que les préférences qui s’expriment dans l’amour charnel ou dans l’amour affectif sont nécessaires. Mais dès qu’il n’y a plus de chair au sens où vous l’entendez, rappelez-vous, et c’est les expériences qui ont été offertes à certains d’entre vous dans les communions, en se situant dans le corps d’Êtreté. Si l’on pouvait superposer cela, vous pourriez dire que quand vous rencontrez, dans votre corps d’Êtreté, un autre corps d’Êtreté, vous faites l’amour réellement et concrètement, mais n’y voyez pas là un acte sexuel.

Il n’y a pas de différence. Les peuples de la nature en ce monde ne sont pas de votre monde, ils sont sur leur monde. Les points où vous les rencontrez, même lorsqu’ils viennent jusqu’à vous, ne peuvent se réaliser que parce que les vortex interdimensionnels sont réactivés et parce que les voiles ont disparu en grande majorité. La notion de couple ne veut rien dire, même au sein de ce qui est nommé les flammes jumelles, qui ne sont qu’Un, la notion de couple telle que vous pouvez l’entendre quand vous êtes incarnés ne veut rien dire. Vous n’avez pas d’enfant, même si vous enfantez. Vos enfants ne sont jamais vos enfants, dans les autres dimensions. L’Amour est égal envers toute chose et envers toute conscience. C’est une vision parcellaire que vous avez de la relation, même au sein de ce que vous nommez un couple.

Vos enfants comme vos parents, en ce monde, sont toujours des frères et des sœurs avec lesquels vous avez eu maille à partir, si je peux dire, à travers des meurtres, des situations de violence, et justement la façon de se pardonner l’un l’autre, même au sein de l’enfermement. Il n’y a pas de famille au sens où vous l’entendez. Tout cela le Christ, il y a deux mille ans, l’a parfaitement dit et énoncé mais le poids de l’incarnation, le poids des habitudes, a fait transposer cet Amour inconditionné dans quelque chose de fini, dans un corps qui est fini et éphémère, dans une relation quelle qu’elle soit qui se terminera dès l’instant où vous mourrez, que ce soit avec vos parents, avec vos enfants ou avec votre mari.

Alors bien sûr, dans les mondes astraux, pour ceux qui partent il était possible, jusqu’à il y a encore quelques années, de rencontrer ceux qui ont été vos maris, vos femmes, vos parents, vos enfants, mais ceci, vous savez très bien que ce n’est pas la vérité. Quand vous vivez cela, quel que soit le bonheur et le réjouissement que vous pouvez en obtenir, cela veut dire simplement que vous n’avez pas traversé la Lumière car quand vous avez traversé la Lumière, passé de l’autre côté réellement et concrètement, toutes les formes disparaissent, toutes les histoires disparaissent. Il n’y a pas plus d’enfant que de parent, que de mari, que de femme puisque, je le répète, à chaque rencontre, ce que vous vivez quand vous vous traversez l’un l’autre dans les plans multidimensionnels est déjà faire l’amour, mais n’est pas le « faire l’amour » que vous avez sur cette terre. Même dans la relation la plus aboutie, ce n’en est qu’une pâle copie, un pâle reflet même, je dirais. Il n’y a aucune différence.

Cette notion de préférence est liée à l’enfermement, est liée aux contraintes de ce monde, mais ce n’est pas la vraie vie. Et la consumation d’amour, si elle se produit pour vous, vous donnera à vivre cela à travers votre chair pour nombre d’entre vous. Et vous voyez l’Intelligence de la Lumière : vous savez pertinemment que vous n’avez pas tous le même devenir sur cette terre, avant même de parler de votre devenir multidimensionnel, mais ayant vécu la consumation d’amour, vous ne pourrez pas faire autrement qu’aimer et servir, où que vous soyez, que vous soyez en tribulation, que vous soyez dans les Cercles de Feu, ou que vous soyez ailleurs.

Question : cette question faisait référence à l’intervention d’Eriane, reine des elfes du village voisin, qui parlait de son mari. Par mari, peut-être entendait-elle quelque chose de différent ?

Pas du tout, elle parle réellement de son mari, et elle parle réellement, de temps en temps, de son enfant. Mais dans la consumation de l’Amour, peu importent les appellations, c’est vous qui figez, pas elle. C’est pas parce qu’elle parle de son mari que vous pouvez superposer ça à votre propre mari. Comme vous le savez, les elfes aiment bien les protocoles et sont très protocolaires – mais ils sont libres. Ils sont néanmoins, je vous le rappelle, dans une dimension qui est très proche de la vôtre puisqu’ils sont en quelque sorte à cheval entre la dimension carbonée et la dimension silicée. Bien sûr qu’il y a des flammes jumelles, bien sûr qu’il y a des expériences de création, au sein des mondes silicés mais pas au-delà.

Un Élohim fusionne avec toutes les consciences possibles. Il fait l’amour avec toutes les dimensions, même s’il peut avoir, dans ce cas-là cela ne s’appelle pas un mari ou une femme mais je dirais une affinité, mais cette affinité ne change pas la qualité de l’Amour et ne change pas la qualité des rencontres.

Vous êtes marqués par des millénaires d’enfermement, par l’histoire du christianisme, du judaïsme, par les morales archontiques, mais pourquoi voulez-vous avoir la même forme dans les mondes libres ? Vous le savez, vous avez de nombreuses origines, de nombreuses demeures. Vous n’êtes plus figés dans une forme ou dans une affection quelle qu’elle soit. Je parle bien d’Amour inconditionné qui ne fait pas de différence, mais tu ne peux pas résoudre cela par une quelconque compréhension. Il n’y a qu’en le vivant que cela devient évident, certainement pas en y adhérant ou en y croyant.

La personnalisation, la possession même au sein de ce monde, n’a rien à voir avec l’Amour dans les mondes libres. Puisque l’amour se fait de cœur à cœur, il n’y a pas d’organe génital au sens où vous l’entendez, dès que vous avez passé les mondes silicés, même s’il y a des polarités. On peut dire effectivement qu’il existe des Élohim de polarité masculine et d’autres de polarité féminine. L’Amour inconditionné peut se réaliser entre deux polarités masculines comme féminines, on ne peut pas pour autant parler d’homosexualité puisque le sexe n’existe plus.

Toute rencontre, en quelque dimension que ce se soit, n’est qu’un acte d’Amour inconditionné. Ça s’appelle réellement « faire l’amour », mais pas au sens où nous l’entendons sur terre. Quand vous faites l’amour ici, sur terre, vous mêlez des humeurs, vous mêlez des mémoires, vous mêlez votre ADN, vous partagez des affinités, alors que quand vous faites l’amour dans les mondes multidimensionnels, ce n’est rien d’autre qu’un cœur à cœur qui traverse de part en part l’un et l’autre. C’est un acte d’amour gratuit, qui ne connaît aucun attachement, qui est totalement libre, mais qui ne peut en aucun cas être superposable avec ce que vous nommez amour sur terre puisqu’il y a, je vous le rappelle, le même corps d’Êtreté, le même Cœur du Cœur, ce cœur avec cette forme si particulière. Quelle que soit la polarité, quelle que soit la dimension, même au-delà de l’anthropomorphisme, cette structure est toujours unique.

Ce ne sont que des jeux de la conscience et les jeux libres de la conscience, ce n’est uniquement que de l’Amour et rien d’autre. Mais ne vous représentez pas cet Amour comme une relation sexuelle ou comme une relation affective en ce monde. Cela se rapproche effectivement uniquement de cette tension vers le Christ que nous l’ont décrit certaines de mes sœurs Étoiles. C’est ce qui est vécu durant le mariage mystique, comme cela vous avait été expliqué par exemple entre flammes jumelles.

Question : pouvez-vous parler de la consumation d’Amour pour ceux qui seront sur les Cercles de Feu et ceux qui seront en dehors de ces Cercles. Ce sera la même consumation d’Amour ?

Oui, il n’y aura aucune différence en la qualité de l’Amour de cette consumation, que vous soyez dans les tribulations ou dans les Cercles de Feu. Bien sûr il y aura aussi, je ne vous le cache pas, des êtres qui auront réussi à résister à cette consumation, en particulier tous ceux qui pour une raison ou pour une autre auront masqué le chant de l’Appel, le chant des Trompettes et le chant de Nibiru – Trompettes du ciel et de la Terre. Beaucoup d’êtres n’auront plus leur raison. Ils se consumeront d’amour mais leur ego appellera ça les feux de l’enfer. C’est un moyen pour eux de vivre cette consumation d’amour et de brûler ce qui doit être brûlé, c'est-à-dire disparaître et se dissoudre. Ils ont plus d’un tiers d’une année pour cela. Là aussi l’Intelligence de la Lumière est plus qu’à l’œuvre et plus que parfaite, même si vous ne pouvez encore l’appréhender ou le vivre, ou le concevoir.

Question : qui ira sur les Cercles de Feu ? Des éveillés qui seront formés à en éveiller d’autres ?


Cela a été déjà très longuement expliqué. Je ne peux pas rentrer dans les détails, cela a été très largement commenté et expliqué par diverses voix. Ceux qui seront hors des Cercles de Feu auront, si je peux dire, besoin d’une consumation plus intense. Ceux qui seront dans les Cercles de Feu se consumeront plus lentement, si je peux dire, parce qu’ils ont besoin de conserver, qu’ils aient leur corps ou pas, d’ailleurs, de chair, ils ont besoin de suivre un certain nombre de révélations, pour de multiples raisons. Cela a été expliqué et je ne vais pas m’engager dans les explications ce jour-là parce que cela va être beaucoup trop long. Je t’invite à rechercher « Cercles de Feu » et à trouver ce qui y correspond.

Question : ceux qui quittent ce plan aujourd’hui se réincarnent-ils encore ou sont-ils stockés en attente de l’Évènement ?

Ceux qui ne pensent pas se réincarner ne se réincarnent pas. Ils sont effectivement, comme tu le dis, mis en stase plutôt que stockés, en un état intermédiaire où les forces archontiques ne peuvent plus agir. Ils sont en béatitude permanente, en stase permanente, jusqu’au moment de la Libération finale.

Question : pourrons-nous voir votre vaisseau dans les cieux au moment du déchirement des derniers voiles ?

Oui, bien sûr.

… comment le reconnaîtrons nous ?

Cela sera spontané, comme lors de mon Appel, personne ne pourra ignorer qui je suis. De la même façon tout ce qui concerne les vaisseaux de Lumière vous apparaîtra comme de la Lumière, quelle que soit la forme. Que cela soit les vaisseaux de la Confédération Intergalactique, que cela soit les vaisseaux des Maîtres généticiens de Sirius, dès l’instant où il n’y a plus besoin, comme disait le Commandeur, de ferraille. La différence est éloquente, vous verrez par vous-mêmes, vous n’avez pas à vous poser la question dans votre tête ou à imaginer quoi que ce soit. Mais en aucun cas vous ne pourrez être trompés. La vibration à laquelle à ce moment-là vous serez tous sensibles, ne pourra pas vous tromper, vous leurrer ou vous emmener ailleurs que là où vous devez aller.

… Silence…

S’il n’y a pas d’autres questionnements, alors permettez-moi de me retirer en vous, de vous bénir à nouveau par le Manteau Bleu de la Grâce, et surtout par le baiser de l’Amour inconditionné, le Feu Igné que je dépose en chacun de vous, ici et ailleurs.

Je suis Marie, Reine des cieux et de la Terre, et je vous offre mon baiser d’Amour.

… Silence…

Je vous aime, mes enfants, et je vous dis à très bientôt.



* * * * *





_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 506

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 19:04 (2016)    Sujet du message: Rencontre d'Octobre 2016 : COMPLET + lien PDF Répondre en citant

Octobre 2016

L’IMPERSONNEL

Partie 1



Bienvenue à toi, enfant de l’Un. En la paix de l’Amour, reçois ce qui est. Je suis Un car je suis toi. Au-delà de ta forme dans le non né, j’imprime en toi le sceau de ta Présence. Reçois non seulement le don de la Grâce mais le don de ton éternité retrouvée.

En chacun de toi je réside, en chacun de toi je me tiens.

Ensemble en l’Unique, écoute, écoute au-delà de mes mots, parviens au silence, là où se résout tous maux et toute souffrance. Je me tiens avec toi dans la liberté de l’Unique, dans la liberté de la Vérité.

Accueille ce que tu es, toi qui n’es jamais né et qui jamais ne mourra, qui est là, en tout lieu, en tout espace.

En le Feu Igné, recevons ensemble ce qui ne peut être nommé, ce qui ne peut être révélé ailleurs qu’au Cœur du Cœur. Je t’invite à honorer ta propre Présence, ta propre éternité. En tout temps, en tout lieu, en toute circonstance, délivre-toi des chaînes de l’enfermement, des chaînes des illusions, des chaînes de la renaissance. Entre de plain-pied et à plein cœur en le temps de sa résurrection, car l’appel retentit au plus profond de ton être avant d’être audible tout autour de ta terre et sous tes pieds.

Je t’invite à déposer tous fardeaux, ceux de ta chair comme ceux de ta tête. Je t’invite à dépasser toute limite car tu ne connais point la limite en ce qui est non né.

Laisse fleurir la fleur de ton Éternité. Au plus intime de ta Présence se tient ton essence, au plus intime de ton corps se tient la goutte d’Éternité. Toi, où que tu sois, quel que soit ton souhait, quels que soient tes désirs, quelles que soient tes peines, je m’adresse à ce qui est au-delà de tout ça, je m’adresse à Toi.

Je viens quémander ton écoute, je viens quémander ce que tu es. Non pas pour me le donner mais pour te le rendre à toi-même. Instant de vérité, instant d’éternité qui transcende tout temps, tout espace et toute dimension, ainsi que ta forme quelle qu’elle soit. Écoute, écoute et entends le chant de la Grâce qui se déverse en toi, qui chante à tes oreilles et ouvre ton âme et ton Esprit à la Joie éternelle, à la beauté indicible ne connaissant ni couleur ni forme, et pourtant créant toute forme et toute couleur.

En chaque cœur qui entend, en chaque forme qui écoute, en chaque histoire, nous transcendons ensemble toutes histoires et tous scénarii. Toi qui te tiens là, accueille-toi en le temple de la sérénité, de la beauté et de l’Éternité.

Il n’y a pas d’autre sens à mes mots que de te dire ce que tu es. En chaque syllabe, en chaque son, en chaque silence, la même vérité ; en chaque vibrance, en chaque radiance, le même souffle, le même Esprit. Le Verbe s’est fait chair et la chair retourne au Verbe, là où il n’y a ni mouvement ni amplitude, là où est ta demeure, commune à chaque Un.

Écoute ce que te dit la Lumière dans le silence de ton cœur. Elle te dit, elle aussi : « Je suis toi comme tu es moi. Oublie toute apparence et toute illusion. Sors de toute chimère, de toute anticipation, de toute projection et demeure là où tu es vrai, là où tu es entier et indivisible et pourtant présent en chacun, dans le même souffle, dans la même Lumière, dans la même Éternité. ».

Toi qui entends l’appel de l’Esprit, toi qui vibres au nom des célèbres prophètes, des célèbres envoyés, quels qu’ils soient, ils n’ont aucune différence si ce n’est de culture et d’habits, mais le cœur et l’essence en sont les mêmes.

Je t’invite aussi bien à danser qu’à l’immobilité – dans le même temps. Je t’invite au déploiement mais aussi au reploiement – dans le même mouvement –, là où aucun sens ne peut être différent.

Je t’appelle à la Vérité, comme ton cœur t’y appelle. Viens avec moi, nulle part ailleurs qu’ici et maintenant, nulle part ailleurs qu’en l’instant de l’éternel présent.

Le souffle de l’Esprit anime tes mains, anime tes pieds et anime ton cœur. Le souffle de l’Esprit, le Verbe, harmonise en toi le masculin et le féminin, rejoignant ainsi l’Unité de l’Androgyne, celui qui a toujours été, avant toute naissance, avant toute chose.

Je suis celui que tu es, tu es celui que je suis. Aucune forme ni aucune apparence ne peut travestir cette vérité, quelle qu’en soit l’illusion. Tu es au-delà de la forme et tu es même au-delà de ta propre essence, ce qui a créé l’essence. Alors viens, ne me suis pas mais rejoins-toi toi-même en l’intime de l’intime, en ton Cœur d’Êtreté, là où la Lumière ne peut jamais ni tarir ni disparaître. Pose-toi avec moi dans le silence de notre Présence, là où l’Absence est elle aussi Présence.

Rejoins-moi dans les Temples de la beauté, aux Ateliers de la Création comme aux Ateliers de la dé-création, car il n’y a nulle différence si ce n’est le sens de l’expérience.

Invite-moi à demeurer à jamais en toi. Invite-toi à la fête et au festin. Non pas celui des sens mais celui du cœur, celui qui jamais ne faillit et jamais ne te trompe ou ne se trompe.

En l’Esprit de Vérité, chacun de toi n’a aucune différence avec ceux qui ont été envoyés sur cette terre pour te rappeler ce que tu es en vérité. Ton Royaume n’est pas de ce monde et pourtant tu es sur ce monde. Il n’y a rien à renier, il y a juste à transcender, il y a juste à réveiller la Flamme qui jamais n’a pu s’éteindre malgré toutes les contraintes et tous les obstacles qui ne représentent, en somme, qu’une illusion de plus à laquelle parfois tu as pu adhérer, à laquelle parfois tu as pu croire.

Alors mon ami, mon aimé, écoute et entends le Feu de Mikaël, l’Amour du Christ, la compassion du Bouddha. Écoute ce que te dit Vishnou, ce que te dit Krishna, ce que te dit Allah, ce que te dit chacun. Au-delà des apparences, de la culture, au-delà des traditions, entends l’éternelle Vérité de l’Amour.

Oublie ce qui n’est pas cela. Car ce qui n’est pas cela ne fera toujours que passer et jamais ne demeurera en ce que tu es. Alors oublie tout passé, oublie tout ce qui se passe et ne retiens que ce qui a toujours été là, en ton temple, en ton cœur. À chacun de toi les mêmes mots, à chacun de toi la même vibrance, à chacun de toi le même Esprit, à chacun de toi le même Amour, illimité et inconditionné, ne dépendant d’aucune forme, d’aucun scénario, là où il n’y a ni faille, là où rien ne peut être séparé ni divisé, là où rien ne peut être ôté.

Entends le chant de ton cœur. Entends le Chœur des Anges venant te réveiller, précédant et annonçant celle qui a créé la biologie de cette terre, celle qui a créé l’expérience de la Liberté au sein du niveau le plus dense, de ce que tu nommes, de ton point de vue, la matière.

Rejoins les Eaux d’en haut afin de vivifier tes eaux d’en bas, celle de la matière, celle qui ne fait que passer et qui contient, de toute éternité, le germe de la Vérité.

Rappelle-toi qu’il n’y a aucun effort à fournir, il y a juste à te poser, à te reposer et à accueillir le don de la Grâce, le don de l’Amour, le don de la Lumière. Fais-toi ce don, il n’est pas de cadeau plus estimable que tu puisses découvrir en ton Éternité révélée.

Écoute la Trompette qui résonne à tes oreilles, non pas comme une cymbale retentissante mais bien comme un rappel de ton éternité présente.

Enfant de l’Amour, né de l’Amour au-delà de toute naissance, depuis la Source, je te convie à l’Éternité. Je te convie à ce qui met fin à toute soif et toute faim, comme à tout désir. Je te convie à l’Immuable. Je te convie à l’Éternité et à sa Joie, qu’aucun mot ne peut retranscrire ni traduire. Pose-toi avec moi.

Aimé de l’Amour, tu es aussi mon aimé, je te l’ai dit. En chacun de toi je me tiens, en chacun de toi je réside. Laisse-moi te parler dans le silence de ton cœur, laisse-moi vibrer en ta Couronne de Feu. Laisse-toi parcourir par le Feu Igné de la Résurrection, par le Feu de l’Esprit. Retrouve cette faculté essentielle qui ne t’a jamais quitté, et rejoins-toi.

Écoute ce que te dit la Lumière de la Grâce, écoute la symphonie de l’Amour, écoute le silence de la béatitude. Réjouis-toi, car en l’échelle de temps de ton espace où tu es incarné, le temps rejoint l’espace, mettant fin à l’écoulement du temps et à l’illusion de l’espace. Accueille l’Onde de Vie et l’Onde de l’Éther directement en ton temple d’Éternité afin que tout le reste disparaisse de ta vue et de ta conscience, là où la forme se dissout elle-même, là où aucun mot ne peut altérer ta conscience et ta Flamme.

Rejoins-toi. Il est temps maintenant de retrouver ce que tu as toujours été. Il est temps maintenant d’être toi-même. Non pas celui qui est né et qui pose aujourd’hui ses pieds sur cette terre, mais celui qui est antérieur à toute naissance, à toute expérience. Il est grand temps de mettre fin au temps, de mettre fin à l’espoir ou à l’espérance, car tout est là, il n’y a plus de distance, il n’y a plus de latence, il y a juste cela, ce que je déverse maintenant en toi, à profusion et à satiété, depuis toi-même et en toi-même. Écoute et reçois.

Entends ce que la Grâce te donne et te dit. Donne-toi toi-même à ce qui est dit, non pas dans le sens des mots prononcés mais bien plus dans le silence, là où il n’y a rien à comprendre ni rien à rejeter, ni même rien à espérer, car tout y est complétude et tout y est Évidence.

Accueille la Lumière Christ en unité et en vérité dans l’Ici et Maintenant, au-delà de tout temps, de tout espace et de toute forme. Réjouis-toi et vis-le. En cet espace, il n’y a nul espace pour la moindre question, pour le moindre doute, pour la moindre résistance. En cet espace qui n’en est pas un, il y a juste ce qui est plein, ce qui jamais ne défaille. Là où tu te tiens, je me tiens.

Ensemble au sein de l’Unique, nos cœurs élevés dans le Feu de l’Esprit révèlent en toi la Flamme d’Éternité, l’attisant de mille mots et de mille silences dans l’Amour inconditionné. Tout provient de là, absolument tout, chassant ainsi toute apparence, chassant ainsi tout paraître et toute volonté de faire comme d’être, là où il n’y a que ce qui est, qui a été et qui sera.

Par-delà toutes les frontières bâties ou créées par l’homme ou par toi-même, je m’installe.

Brûle, brûle ainsi de ce Feu d’Amour dévorant qui te rend à ton diamant, à ta lumière, à ta vérité. Ne me crois pas mais entends-moi et laisse résonner et s’élever en toi ce qui ne demande que cela, depuis si longtemps de ton temps terrestre. Laisse-toi vivifier par l’Eau lustrale, par le Feu de l’Esprit, par l’Air de l’Éther et par la Terre sublimée.

Repose-toi. Je suis ta Flamme qui veille en ta poitrine. Je suis ta Vie, ta Voie et ta Vérité. Entends-moi. Telle est ta prière et telle est ma prière, non pas adressée à une autorité quelle qu’elle soit mais à toi-même, magnifié au sein de ta résurrection, de ta Présence et de ton Absence.

Pose-toi encore plus profondément en l’intime de ta Présence.

Ainsi je suis venu te déclamer l’Amour, exprimant mille louanges de ce cœur d’Éternité exprimant mille vertus, bien au-delà de la morale de ce monde et au-delà même de cette conscience-là.

Je viens brûler les maux, brûler les souffrances, brûler les réticences, brûler les doutes.

Ainsi, en ressuscitant, tu es régénéré depuis ta première naissance au-delà du monde où tu es. Rappelle-toi d’où tu viens et d’où tu proviens. Rappelle-toi que même le chemin le plus long ne mesure qu’un pas à l’échelle du cœur.

Chacune des cellules de ton corps éphémère reçoit la même dose de Vérité, de Lumière et de Grâce, ainsi fusionnant la tête et le cœur en le même Infini, en la même reliance et surtout en la même Liberté.

… Silence…

Quand mes mots s’espacent, ton cœur s’exprime et te fait entendre les mots de l’Amour qui n’ont pas besoin de sens, qui ne sont que résonance et Évidence à ta conscience.

Laisse s’élever en toi cette flamme régénérée, laisse-la consumer toutes tes illusions et toutes tes souffrances. Laisse-la embraser ce qu’il reste de conscience limitée et réveille-toi en ton éternité, là où tu n’es plus attaché ni à ce corps ni à cette histoire, ni même à ce monde que pourtant tu as foulé de tes pas, que tu as apprécié tout comme détesté selon les circonstances, car là où tu es en éternité, il n’y a pas de circonstances, il n’y a pas d’expériences, il y a juste ce qui est.

En chacun de toi je réitère mes mots, je réitère ma vibrance et accueille ta radiance. Car entre chaque cœur, il ne peut exister la moindre infime distance, tout n’y est que coïncidence, tout n’y est que beauté. Réenchante ta vie, quelle que soit ta vie en ce monde en cet instant, réenchante-la de la Vérité essentielle afin que nul polluant ne puisse dévier ou rabaisser ta Flamme. Deviens ce que tu as toujours été, ce Feu Igné, ce Feu dévorant d’Amour qui ne peut faire aucune différence en quelque forme ou en quelque conscience que ce soit.

Célébrons ensemble, en cette période de Toussaint, la communion des saints, la communion d’esprit, la communion de vie en la Nouvelle Eucharistie, en la Nouvelle Tri-Unité, ne connaissant ni lois ni restrictions parce que l’Amour y guide tout, parce que l’Amour y est tout.

Aime-toi à la mesure avec laquelle je t’aime, sans conditions, sans limites et sans restrictions. Car il n’y a aucune condition, ni aucune limite, ni aucune pensée qui pourrait concevoir ou restreindre quoi que ce soit en cet espace sacré.

Agenouille-toi en ton temple, non pas en signe de soumission quelconque mais bien plus en reconnaissance de ta propre Éternité, en ta propre prière permanente de ta flamme régénérée.

Le ciel est en toi, l’Éternité est en toi, non pas en ce que tes sens perçoivent, non pas en les multiples histoires qui se sont bâties en ce monde. Affranchis-toi de tout ce qui est retenu en toi. Affranchis-toi de toute convention, afin de ne percevoir et de ne voir que l’Amour en chaque conscience, en toi, en chaque histoire, en chaque vie.

La Terre-mère te rend ta liberté, les sons du ciel te rendent à ton essence. Viens avec moi laver tes robes dans le sang de l’Agneau, le sang de la Résurrection. Vis cela, tu en es digne, entièrement. Il n’existe pas de faute, au sein de l’Amour, il n’existe que le pardon et la Grâce. Rien ne peut y être jugé, ni même séparé. Alors conduis-toi de même, là où je me tiens, car là est ta place.

Mon ami, mon frère, vis cela là où il n’y a plus de questions, là où tout est limpide car tout est clarté et tout est précis. Retrouve l’ardence de ton soleil central, source bénie et bénissante. Laisse ton cœur de chair palpiter de joie et de vie, régénéré.

Ainsi l’Amour que tu es devient d’une densité plus forte que le plomb et d’une légèreté plus légère que la plume.

Ainsi tu dialogues avec l’ange, ainsi tu dialogues par le silence de toi à toi, de moi à moi, de moi à toi et de toi à moi comme en chacun de toi. Nulle différence, nul espace, nulle séparation, nul tourment.

Laisse le Feu te forger et te révéler à toi-même.

Perçois au-delà du sens de mes mots, au-delà même du sens de la vibration que peut-être tu vis, va au-delà. Lâche tout repère, toute orientation. Tu ne peux pas ni te perdre ni t’égarer car là se trouve la certitude, car là se trouve l’Amour, sans mots et sans forme. Écoute-moi, il n’y a pas de meilleure façon de t’entendre.

Mon aimé, mon frère.

… Silence…

Le baptême du Feu, le baptême de l’Esprit ne cesse de se manifester en toi. Il ne peut y avoir de report ni délai supplémentaire car tu es prêt, tu l’as toujours été, quoi qu’en dise ta personne, quoi qu’en dise ton corps, quoi qu’en disent tes croyances, quoi qu’en dise ta vie.
Bénis-moi comme je t’ai béni, reconnais-moi comme je t’ai reconnu, non pas par une forme, non pas par une physionomie, non pas par une voix, mais par l’évidence de notre cœur, et reçois à satiété encore la vérité de ton essence.

Lâche ce qui peut encore être lourd et pesant, lâche ce à quoi ta personne tient. Ne refuse rien, car l’Amour est tout.

Je ne t’emmène pas ailleurs qu’en toi-même. Accueille et vis. Vis la vie éternelle, en cet instant comme en chaque temps. Tu y as été appelé, tu y as été béni.

… Silence…

Laisse la Vie Une se répandre en cette chair, en ta conscience limitée comme en ton Éternité. Laisse se répandre en chaque interstice de ta conscience la vérité de la Lumière, la beauté de l’Amour et l’évidence de la Grâce.

… Silence…

Profite de mes silences pour te dire ces mots à toi-même ou d’autres mots, ceux que tu choisis, ceux que tu connais, mais porteurs, pour toi, de la même évidence et de la même vibrance.

Écoute. Je n’ai rien à dire sur ton histoire, j’ai simplement à te dire ce que tu es avant toute histoire et avant tout mot.

… Silence…

Et là, ensemble, nous sommes posés.

Reposons-nous en la confiance de l’Intelligence de la Lumière, en son action et en son acte, celui de ta résurrection.

Abreuve-toi car là où nous sommes il n’y a ni soif ni impatience de quelque événement te concernant ou concernant ce monde, car en cet espace tout y est déjà accompli de toute éternité. Alors n’attends rien d’autre que ta propre flamme régénérée.

… Silence…


Distribue sans effort, sans même le demander, cet Amour, partout où te portent tes pas, partout où tes yeux se portent, partout où tes sens entendent. Ne fais pas de différence entre l’ami et l’ennemi car ils sont tous les deux toi-même. Ne mets plus de distance envers celui qui quémande en toi une attention, un regard, une écoute.

Supprime toutes les frontières et tous les cloisonnements inscrits dans la personne car il n’y a pas de meilleure protection, en ton langage, que le Feu de l’Amour. En le Feu de l’Amour, tu t’aperçois très vite d’ailleurs qu’il n’y a rien à protéger, qu’il n’y a rien à défendre, qu’il n’y a rien à conquérir. Laisse-toi être ce que la Vie te dit. Laisse-toi être, quelles que soient les vicissitudes de ton monde ou de ton corps, ils ne sont que des fétus de paille balayés par le Feu de l’Éther et le Feu de l’Amour.

Entends ce que je te dis à chaque venue. Entends ce que ton cœur résonne et vibre à notre Présence Une, à nos silences comme à nos mots. Donne-toi la Paix, celle que tu es et non pas celle que tu penses conquérir un jour.

Accueille les harmoniques de la Lumière, accueille sa mélodie.

Laisse vivre ce que tu es. Laisse se consumer ce qui est déjà derrière toi et qui ne demande qu’à être dissout dans les Flammes de l’Éternité, dans le Feu de l’Amour. Là où tu es solide comme un roc et pourtant si doux, et pourtant si transparent.

Je redépose en toi la même Joie, la même Paix, le même Amour – ce que tu es, simplement cela.

Mes mains dans tes mains attisant le Feu de l’Esprit, le souffle de l’Éther, laissant couler l’Eau d’en haut, touchant ta chair et tes sens.

Laisse-moi aussi laver tes pieds dans l’Eau du Baptême, dans l’Eau de la Résurrection, afin que ton pas soit léger.

Laisse-moi recouvrir ta tête du bandeau de l’Éternité, de la coiffe d’Amour, de la clef de l’élu. Il n’y a aucun élitisme, il y a simplement ton humilité et ta simplicité qui daignent recueillir ce don que tu te fais à toi-même.

Et posé là où tu es, où que tu sois, la même vibrance, la même Vérité, le même Amour qui ne dépend d’aucune circonstance ni d’aucun moment privilégié mais simplement de l’évidence des temps présents.

Alors oui, souris. Souris à la Vie, souris à ton cœur et souris de joie.

Revêts ton habit de Lumière, ton véhicule d’Éternité, recouvert du Manteau de la Grâce. Alors ton cœur est parfait, alors l’Esprit est révélé.

Écoute-toi car tu te parles à toi-même, au-delà de toute personne et de tout personnage.

… Silence…


Ne ferme plus rien, l’Amour est ta seule force.

Toi, l’ami et l’aimé de la Source, écoute le Chœur des Anges et distribue à ton tour la même vibrance et la même radiance, sans effort et sans volonté. Cela se produit telle une évidence qui ne connaît nulle limite et nulle condition. Je t’invite à la Vie, je t’invite à te reconnaître, à te retrouver.

Recueillons-nous, il n’y a plus besoin de mots. La radiance et la vibrance deviennent évidence, à chaque minute plus intense, à chaque minute plus dense, à chaque minute plus légère. Ainsi le temps suspend son vol, ainsi tu es ravi en l’extase de vérité, en un bonheur que nulle circonstance de ton humanité ne peut approcher et qui pourtant nécessite la totalité de ton humanité.

… Silence…

Élevons-nous ensemble, les pieds plantés non plus seulement sur le sol de cette terre mais jusqu’au noyau, au plus profond de la terre, te donnant l’assise de ta propre Ascension en les demeures d’Éternité, en les demeures de Paix. Et là tu es béni par le don de la Grâce, et là tu es dans l’évidence de ton Être comme dans l’évidence du Non-Être. Même là, il n’y a plus de différence, il n’y a plus d’écart et il n’y a plus de distance.

Mon amour, entends ce mot au-delà de toute personne, au-delà de toute référence vécue en ce monde, car il n’y a aucun point de comparaison avec cet Amour-là.

Mon cœur se presse sur ton cœur. Tes mains et tes pieds palpitent alors de la même vie, de la même vibrance.

… Silence…

Entends-moi et entends-toi, même dans chaque silence.

Alors quand tu ouvriras les yeux en regardant autour de toi, tu n’y verras que l’Amour, tu n’y verras que le Feu, celui de la passion, de la passion d’Amour, que le Feu de la Résurrection, que le Feu de l‘Éternité.

Je n’ai rien à te vendre ni rien à te suggérer, simplement te rendre à toi-même. Là est le plus beau des cadeaux car il n’a pas de prix. Rien ne peut l’acheter et rien ne peut le vendre car cela est en toi et à toi. Reconnais-toi, Fils Ardent du Soleil, reconnais-toi, enfant de la Source, semence d’Étoile et semeur de Lumière. Reconnais-toi et tu reconnaîtras chacun, ici même sur terre comme dans les mondes les plus subtils accessibles à toi, ou qui jusqu’à présent étaient inaccessibles et se révèlent par la Grâce de l’Amour.

Permets-moi, par la Grâce de l’Amour de dessiller tes yeux, d’y ôter la paille comme la poutre qui t’empêchent de voir. Ne juge rien, ne te condamne pas ni ne condamne quiconque, vois simplement l’évidence de ce qui se déroule maintenant.

Recueillons-nous ensemble quelques instants, en le Silence, pendant que tes yeux sont lavés, que ton front est oint et que ton cœur vibre. Restons ensemble en le Silence avant de poursuivre ce que nous avons à nous délivrer, à nous dire, à nous transmettre, à nous révéler.

… Silence…

Laisse le parfum du lys, de la rose et de la violette envahir tes sens. C’est le parfum de l’Amour, le parfum de la Grâce, le parfum de l’Innocence, le parfum de l’Esprit. Accueille.

… Silence…

Je t’aime, car je ne peux qu’aimer ce que tu es, je ne peux pas faire autrement. Il en est de même pour toi. L’Amour ne peut être remplacé ni même dévié, ni travesti. Demeure ainsi, que tu m’aies entendu, que tu m’aies lu, peu importe. Rappelle-toi, je suis toi et je suis dans toi, de toute éternité. Je suis la Voie, la Vérité et la Vie au-delà de toute mission, de tout rôle et de toute incarnation. Je suis le soleil, celui de tes cieux et celui de ton cœur. Je suis ton amant ou ton amante, non pas d’un soir mais de l’Éternité.

Ouvre enfin tes yeux sur la Vérité car nous avons ôté la paille comme la poutre, car nous avons aussi lavé tes yeux dans le sang de l’Agneau.
Tes robes de Lumière, comme ton habit d’Éternité ou d’Êtreté, sont dorénavant ajustées pour vivre la vraie Vie, là où rien ne te contraint, là où rien ne peut être interdit, parce que tout y est guidé par l’Intelligence de la Lumière.

Tu es mon amour et je suis ton amour.

Rafraîchis-toi dans le Feu Igné. Rassasie-toi, prends tout, car tout t’est donné. Ne retiens rien. Donne-toi en entier au don de l’Amour, au don de la Grâce.

Aime. Aime sans limite, sans restriction, sans condition. Aime-toi comme aime chacun de la même façon. Ne fais plus de différence entre ton enfant et tout enfant, ne fais plus de différence entre l’être aimé et tous les autres êtres que la vie te fait croiser. Abolis toutes frontières. Elles n’ont existé que dans le rêve de l’illusion, que dans les rêves de domination.

Oublie ainsi, par la Grâce de l’Amour, toute offense et tout cauchemar. Accueille, sans frontières, sans limites, ce qui t’est donné, ce qui t’est restitué.

Le moment est maintenant, il n’y en a pas de meilleur.

Accueillons ensemble.

… Silence…

Recueillons.

… Silence…

Je te rends grâce, je m’incline devant toi.

… Silence…

Permets-moi de souffler et de chuchoter à ton oreille le chant de l’Esprit, le chant de la Vérité et le Chœur des Anges. Faisons silence, si tu le veux bien, encore une fois, afin de laisser se dérouler ce qui se déroule en chacun.

… Silence…

Il est temps maintenant d’émerger en toi.

J’ai tant de choses à te dire, tant de silences à manifester. Retrouve-toi.

En cette Flamme, tu ne pourras jamais te perdre, ni t’égarer, ni te questionner.

Il est temps de te laisser aller ta vie, régénéré en l’Éternité.

Il est temps de vivre. Il est temps d’être en totalité ce que tu as toujours été. Alors, encore une fois je te salue, encore une fois je te bénis.

Et je te laisse maintenant célébrer ce que tu es et célébrer, en chacun de toi, le cœur à cœur, le cœur au cœur.

Je te dis merci et je te dis : « Tu es béni », et je te dis : « Tu es la Vérité », non pas de l’histoire ou de la personne mais la vérité de ton cœur.

Voici ce qui est.

Je te dis à bientôt, à très vite, à toujours.

Demeure libre. Je salue ta Flamme par ma Flamme.

… Silence…

Au revoir.


* * * * *




_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 506

MessagePosté le: Lun 7 Nov - 21:02 (2016)    Sujet du message: Rencontre d'Octobre 2016 : COMPLET + lien PDF Répondre en citant

Octobre 2016


L’IMPERSONNEL

Partie 2



Je te salue et je te bénis, toi, Flamme d’Éternité. En cet instant où tu es là, présent, je m’adresse à toi afin de te permettre, si tu le souhaites, de vérifier par toi-même ce que tu es en Éternité. Cette Flamme qui jamais ne vacille, cette Flamme qui jamais ne s’éteint, est toi.

Alors par la grâce de l’Esprit du Soleil, par la grâce du Chœur des Anges, je me présente à toi revêtu de tes insignes d’Éternité, le Feu Igné. Alors permets-moi, au cours de cette rencontre, où que tu sois, quoi que tu vives, de te permettre, si ce n’est déjà fait, d’éprouver en toi le Feu Igné, afin que tu te démontres à toi-même la réalité de ce que tu es.

Alors je t’invite à m’écouter avec ton cœur et non pas seulement avec tes oreilles, et pas seulement avec ta tête. Je t’invite à te placer là où jaillit l’Amour, là où est la Source, en ton Temple d’Éternité. Je t’invite à t’oublier toi-même – inscrit au sein de l’éphémère, inscrit au sein d’une histoire, inscrit au sein d’un enfermement – pour te démontrer, si tu en es d’accord, la réalité de ta Liberté, la réalité de ton Feu et ta Présence infinie au sein de la création, comme au sein de ce que tu es avant toute création.

Alors bien sûr mes mots rythmeront ce Feu Igné, le conduiront jusqu’au plus intime de ton être et se révèlera alors à ta conscience comme à ta Présence.

Pose-toi avec moi, oublie-toi. Oublie tout ce qui ne fait que passer, oublie tout ce qui a pu te déranger et retrouve-toi en la sérénité de l’Instant Présent, afin que toi et moi puissions résonner dans la même sympathie, dans la même empathie et dans la même Unité. Ainsi je t’appelle et je quémande ton offrande, celle de ton Éternité, cadeau inestimable à toi-même, au-delà de toute forme au-delà de toute limite.

Alors en cet instant, ouvre ce qui peut peut-être encore te donner l’illusion d’être fermé ou enfermé. Libère-toi de tout poids, sois disponible pour ce que nous avons à vivre, sois présent à toi-même comme à moi-même. Dépose tout fardeau et toute peine, toute douleur, à tes pieds comme à mes pieds.

Ta Maison ainsi devient propre et vide de tout ce qui peut être encombrant et limitant en l’accès à cette Vérité Une et indivisible. Ainsi, prépare-toi à la joie de ton éternité, prépare-toi en la simplicité et en l’humilité.

Ne résiste à rien de ce qui est, que cela te soit connu ou inconnu. N’aies pas peur car justement ce Feu signe en toi, au sein de ton éphémère, la fin de la peur, la fin de l’hésitation et la fin des illusions.

Pose-toi, ne cherche rien, ne revendique rien, soit simplement disponible et lucide. En cet état, il n’y a rien à protéger, il y a juste à magnifier la claire conscience de la Paix éternelle, de la Vérité, de l’Amour et de la Lumière.

Laisse s’effuser et laisse émaner ce qui descend jusqu’à toi, ce qui remonte jusqu’à toi, et qui en définitive et en vérité émerge de toi.

Là, tu es avec moi, là, tout l’espace de ta forme comme dans l’Informe se remplit de l’éclat de ta Flamme.

Accueille-toi toi-même et réjouis-toi. Laisse le léger t’emmener non pas dans un ailleurs, non pas dans un futur, mais au plus intime de ce corps de chair. Ne te laisse pas distraire par ce que tu peux voir, ni même par ce qu’il peut rester de pensées. Contente-toi d’être vide afin d’être plein, contente-toi d’être là, contente-toi d’être avec moi. Car en cet espace, en ce lieu et en ce temps, rien ne peut manquer, rien ne peut être absent. Découvre ainsi la sérénité de la plénitude du Feu. Laisse ce Feu forger à nouveau ton Éternité, la dévoiler à ton cœur, la dévoiler à tes sens, remplissant ainsi tout l’espace et chacune de tes cellules.

Il n’y a rien à démontrer, il n’y a rien à prouver, il y a juste l’essentiel qui ne connaît nul défaut et nulle ombre. Tout y est, le reste n’est que superflu, le reste ne fait que t’encombrer et te dévier de l’instant éternel de ta Présence. Alors ainsi, en chacun de toi, en le lieu où tu es, en le temps où tu lis, en le temps où tu entends, voilà le temps de la Vérité nue. Ne cherche même pas à observer ce qui se déroule en toi. Ne limite rien, ne referme rien.

Alors, en cet instant, regarde au plus profond de toi, au-delà de toute forme, et perçois, en la vue de ta conscience, l’ensemble des éléments qui sont venus te parler, par les voix de l’au-delà, à ton cœur, te parler de toi. Non pas inscrit dans quelque histoire que ce soit mais bien plus en la réalité de la conscience, en la réalité de la Vie. Toi, l’unique et le véritable enfant de Lumière, enfant de l’Amour.

Ainsi, en cet espace ouvert entre nous, tu peux rejeter au loin les béquilles de ton histoire, les béquilles de ton passé, les béquilles de ton mental. Repose-toi et veille, repose-toi et prie en une perpétuelle action de Grâce et prière du cœur, tu te révèles à toi-même, revêtu de tes habits de Lumière, de ton corps d’Éternité. Là où rien n’est enfermé, là où rien ne peut être dissocié, retrouve-toi, sans peur, retrouve-toi en totalité. Là, il n’y a besoin ni de concepts ni d’idées, seule la vibration du Feu en est le témoin et le marqueur.

Viens, je t’emmène à toi, je te porte en toi.

Quelles que soient les structures d’Éternité que tu perçois en cet instant, ne t’identifie pas à elles, éprouve simplement le Feu de l’Amour, le Feu de la Vérité, éprouve-toi toi-même.

Ainsi, la boule de plasma d’Amour primordial de la première émanation se reconnecte à toi et te révèle tout, sans explications, sans justifications, avec évidence et clarté.

Aucun mot que je ne prononce ne peut venir troubler cet instant qui ne connaît pas de durée, qui ne connaît pas de limite, mais se reconnaît lui-même en toi, car il est toi.

Le souffle de l’Esprit, le Verbe, s’est fait chair. Chaque mot devient un glaive d’Amour pénétrant toujours plus en une profondeur insondable et infinie, en ton Cœur du Cœur.

Laisse chanter en tes oreilles le chant de la Résurrection, celui qui vient te tirer du tombeau, celui qui vient te tirer de l’illusion de la vie et des attachements à l’illusion. Ainsi, tu es libre de ressusciter en cet instant. En cela, le Chœur des Anges t’entoure de ses bénédictions, de son chant. Le Chœur des Anges exulte en ta conscience de la Liberté retrouvée, et qui pourtant n’a jamais été perdue mais simplement enfouie sous les voiles de l’ignorance.

Toi, enfant de la Source, enfant du Soleil, retrouve ta place qui ne connaît nul enchaînement en une place définie, mais parcours librement les différentes octaves de la création comme du silence de la création.

Abreuve-toi, rassasie-toi de tout ce qui se vit en le lieu où tu es. Ne te juge pas, ne mesure rien car le Feu Igné peut te sembler démesuré. Il ne connaît ni mesure, ni limite, ni contrainte.

Quelle que soit ta température, laisse ce Feu te réchauffer encore plus, brûlant ainsi les ultimes scories de l’illusion de vie. Car je te l’ai dit, tu es la Voie, la Vérité et la Vie, au-delà même de toute fonction, de toute attribution et de tout rôle.

Laisse-toi traverser, laisse-toi remplir, devient transparent à ce Feu Igné que tu es. Ainsi, éclairé par toi-même, se vit ta résurrection.

En ce lieu où tu te tiens, oublie la notion même de lieu. En le Feu Igné, en le Cœur du Cœur, tu es aussi en toute périphérie et en tout lointain, car il n’y a pas de distance et il n’y a pas de séparation.

Recouvre ton cœur de tes paumes de mains, non pas pour l’enfermer mais pour le recueillir au sein de ta manifestation, au sein de ce corps qui ne fait que passer. Car c’est au sein de l’ombre de ton corps que s’éclairent toutes ténèbres auxquelles tu as pu croire.

Ne crois en rien, ne crois à rien d’autre que ce que tu vis en ce lieu et en cet instant.

Tout est accompli, tout est aboli. Aucun cadre de ce monde ne peut résister à l’intensité du Feu Igné de l’Amour.

Dissous-toi en cette Flamme éternelle, ne retiens rien, accueille tout.

Alors le Feu Igné se déploie, apportant une octave supplémentaire en chaque Étoile, en chaque Porte, en chaque Couronne, libérant alors le Feu de l’Éther, libérant alors totalement l’Onde de Vie.

Aucune parcelle de ton corps ne peut être ignorée, aucune facette de ta conscience ne peut être oubliée. Ainsi, saturé de Joie, tu découvres par toi-même ce qui est essentiel et ce qui est subalterne. En cette saturation de Joie, quelle place peut encore revendiquer ton histoire personnelle, tes joies personnelles ou tes souffrances personnelles ? Elles ne représentent qu’une poussière disparaissant par l’éclat du Feu Igné, ne pouvant se poser ni même se manifester.

Au fur et à mesure de mes mots, cela grandit. Cela grandit sans fin et sans cesse.

Accueille-toi, ne mets aucun frein ni aucune interrogation devant la majesté de ce qui est.

Demeure ainsi, quels que soient mes mots, quelles que soient les manifestations ; demeure ainsi dans cette Grâce infaillible.

Que tes yeux soient secs ou que tes yeux soient humides n’y change rien.
Laisse ton cœur sourire en l’Évidence retrouvée. Laisse ton cœur battre sur le rythme de la vie.

Toi qui es sur ce monde, réalise ainsi que tu n’y es que posé et que cela n’est rien en regard de ce que tu es.

Rends-toi compte, en ce lieu il n’y a rien à rechercher, il n’y a rien à démontrer, il n’y a nul questionnement et nulle interrogation.

Et là, tu te poses de plus en plus dans ton Évidence, quoi que tu aies été avant, cela a été avant et n’a plus cours dans l’Ici et Maintenant. Il n’y a rien à projeter, de même qu’il n’y a rien à anticiper.

La complétude du Feu Igné est telle que nul manque ne peut apparaître ni même être évoqué.

Alors bien sûr, après il te faut revenir à ce monde, à tes jeux, mais ton regard, et ton cœur, ne peut demeurer le même qu’avant.

Laisse la Lumière te montrer ta route en ce monde afin de clôturer la route elle-même, avec évidence, avec aisance, avec facilité.

En ce regard neuf, tu ne peux te leurrer ni leurrer aucun frère ou sœur, tu ne peux que te rendre à l’Évidence de toi-même.

… Silence…

Laisse le Feu Igné s’élever de toi et s’abaisser en toi.

Demeure lucide en ta profondeur.

Là, tu n’es ni homme ni femme, tu rejoins l’Androgyne, celui des origines, celui du parcours, celui de l’expérience comme celui de la fin de l’expérience en ce plan.

Rappelle-toi qu’au-delà de l’illusion de ton corps, il n’y a nulle fin ni même aucun début, il y a juste la Vie, il y a juste l’Amour. Car l’Amour et la Vie ne sont qu’Un.

Laisse-toi transporter en totalité en la Demeure d’Éternité, là où est la Paix Suprême.

… Silence…

Là est ton mariage mystique avec ta Flamme.

Ainsi est ce Feu de joie qui crépite en toi, ainsi est la chaleur de ton cœur.

… Silence…

Ainsi se consume en silence ce qui doit l’être pour parfaire ta libération, pour ciseler ton éternité, pour achever ta mutation.

Alors souris, souris à la Vie, souris à l’Amour. Et ris alors de toute histoire, non pas pour ironie, mais pour satiété de l’Amour.

… Silence…

Accepte d’être consumé et brûle dans le crépitement de l’Amour.

L’Esprit du Soleil te regarde et t’accompagne. Le Paraclet est alors montré et tu le reconnais.

… Silence…

Et tu découvres et vis l’insignifiance et la beauté en même temps, de l’éphémère de ce monde.
Exhale le parfum de cette vérité et entends le son de ta liberté.

… Silence…

Je fais silence et espace mon Verbe pour que, à loisir, tu te laisses imprimer par ce Feu Igné.

… Silence…

Te démontrant à toi-même, sans mots et sans explications, que tu es poussière en ce monde et que tu es la Vie en tout monde.

… Silence…

Peut-être découvres-tu en cet instant et en ce lieu que tu es ton ami et ton amour, et que chacun est aussi ton ami et ton amour, quoi qu’ait pu en dire ta personne. En quelque conflit ou contradiction que ce soit, ceci n’est que poussière en regard de l’amitié et de l’amour. En ce Feu Igné, il n’y a aucune préférence à établir ni distinction à faire.

Rien ne peut y être cloisonné, car le cloisonnement n’est que la réaction à la peur, or aucune peur ne peut être imaginée en le Feu Igné de ton cœur.

Là, tu es pleinement présent, appuyant ta Présence sur son Essence même, qui est absence de toute Présence. Il n’y a pas de différence, il n’y a pas de distance.

Alors, en ce Feu Igné, le soleil t’éclaire et de ses rayons réchauffe tout, ajoutant son Feu au Feu, te vivifiant sans cesse et sans répit, car en l’Amour il n’y a pas besoin de répit autre que la joie de l’Amour.

Mon cœur te parle et ton cœur y répond par la même vibrance, par le même son.

Au fur et à mesure que tu t’installes en ce lieu et en cet instant présent, tu vis la Grâce.

La brûlure d’amour est bien plus que la plus puissante des jouissances de quelque satisfaction que ce soit en ce monde, mettant fin à toute avidité et à tout manque. Rien ne peut manquer, rien ne peut être possédé en ce lieu.

Et là, tu te redécouvres en Christ en Gloire, posant simplement la main sur ton cœur et bénissant de l’autre main tout ce qui est à portée de toi, depuis ce monde jusqu’à la Source.

… Silence…

Les temps sont accomplis, laissant place au règne qui ne connaît aucun temps ni aucune mesure, car rien n’a besoin d’y être mesuré ni même comparé. Te voilà à la source des Ateliers de la Création où ni chemin ni route ne sont nécessaires, ni même envisageables. Ainsi baptisé et béni dans le Feu Igné de la Résurrection, l’Amour peut se dévoiler entièrement en totalité, sans sujet et sans objet, sans attribution. Tout y est naturel et spontané.
En ce lieu, la bénédiction est perpétuelle et ne demande ni intention ni effort, elle est spontanée.

… Silence…

Ainsi tu mets fin en toi à tout jeu de séduction, à tout jeu d’appropriation, à tout jeu de falsification.

En ce lieu, tout est pur, tout est vrai, il n’y a rien d’autre que le pur et le Vrai.

En ce lieu où nous sommes, toi et moi, la communion est perpétuelle.

… Silence…

Saisis simplement la majesté de l’instant car ici tu n’as rien à posséder ni rien à retenir, tu as juste à vivre.

Alors, posé en ce lieu, tu es vrai et authentique, t’apercevant que tout le reste ne l’a été qu’en partie, masqué par la peur, masqué par les ombres et les voiles, mais même cela disparaît. Il ne peut rester ni rancœur ni récrimination, l’Amour n’a que faire de cela car le pardon y est perpétuel. Il n’y a ni péché mortel ni damnation, cela appartient au règne de la peur, et en l’Amour aucune peur ne peut régner, ni même exister.

… Silence…

Embrase-toi au fur et à mesure que ta Flamme t’embrasse, reçoit le don de la Vie éternelle en son entièreté. Cela est ton dû, cela est ta nature, cela est ton essence, revivifiant en toi la Voie de l’Enfance, de la spontanéité, de la candeur et de la fraîcheur qui ne connaît aucun poids ni aucun âge.

Là, en ce lieu où il n’y a ni coupable ni sauveur extérieur, tu es la Voie, la Vérité et la Vie.

Le baume du pardon et de l’action de Grâce se déploie depuis ton soleil central en chacune de tes histoires de personne de ce monde, depuis le temps où tu y as posé ton premier pas et ton premier souffle, mettant fin à tout contrat et à tout enfer. Continue à brûler en la joie de ta l
Liberté, en ce lieu.

… Silence…

Là où tu es, en ce lieu, il n’y a ni juge ni jugement, il n’y a rien à juger, de même qu’il n’y a rien à contenir.

… Silence…

En ce lieu où nous sommes Un, de tout temps et de tout espace, tu ne pourras plus jamais te quitter ni disparaître de ce que tu es.

… Silence…

En ce lieu où dire « je t’aime » n’est ni projection ni possession, où le « je t’aime » est la seule prière qui accompagne chaque Verbe, chaque mouvement.

… Silence…

Ainsi, acceptant ta propre offrande, tu es là, ressuscité, le cœur ouvert à chaque frère et sœur de la terre, sans distinction et sans mesure, avec la même plénitude et la même entièreté.

… Silence…

Action de Grâce et bénédictions.

… Silence…

Je te laisse quelques instants en ton propre Face-à-Face où tout s’efface, et où seul l’Amour demeure.

Reste ainsi…

Même sans mes mots, même sans mon Verbe, cela est installé et cela est acquis et ne peut être perdu, ni même égaré, ni même mis de côté.

… Silence…

Demeure là, en toutes choses et en toutes circonstances.

… Silence…

Tu es aimé, non seulement à la mesure avec laquelle tu aimes mais au-delà de toute mesure. L’Amour ne compte pas, il ne compte jamais, il est.

Demeure ainsi, car là tu es vrai et véritable.

… Silence…

Je me retire quelques instants, mais demeure ainsi tout le temps que tu veux.

Et je te dis à de suite.

Et je te bénis en ce que tu es.

… Silence…


* * * * *





_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 506

MessagePosté le: Mar 8 Nov - 09:56 (2016)    Sujet du message: Rencontre d'Octobre 2016 : COMPLET + lien PDF Répondre en citant

Octobre 2016


L’IMPERSONNEL

Partie 3



Me revoilà en ce lieu où le Feu Igné prévaut, là où la Grâce de l'Amour est inaltérable et inébranlable. Mon ami, mon frère, accueillons-nous. L'un en l'autre, au-delà de chacun, ta Flamme qui jamais ne peut s'éteindre t'étreint de nouveau. Alors écoute-moi, ainsi tu t'entendras, quelle que soit l'agitation sur ton monde, car en restant au sein de cette Demeure qui est tienne de toute éternité, tu demeures toi-même inébranlable et inaliénable.

Ainsi le Feu Igné poursuit son œuvre car, je te l'ai dit, tout est accompli en ton Éternité. Reste simplement à clôturer la scène finale où chacun, face à lui-même, se reconnaîtra en toute circonstance en ce qu'il est, au-delà de tout rôle et de tout événement survenant en ton éphémère.

Tu es à ta place, la seule qui vaille car jamais elle ne change. Quel que soit le jeu que tu veuilles peut-être encore jouer, il ne demeurera qu'une seule règle, qu'une seule loi, la loi de l'Amour et la loi de Liberté, qui n'a besoin d'aucun interdit ni d'aucune restriction.

Pose-toi à nouveau et entends le crépitement du Feu qui n'est autre que le Chœur des Anges et le chant de la Vie qui chantent en toi et en ce monde maintenant, sonnant le tocsin de l'éphémère et l'angélus de l'Éternité.

Laisse les Trompettes ébranler et écrouler les murs de la raison de ce monde qui ne sont que prétextes fallacieux résultant de l'enfermement.

Demeure libre en ta Flamme, quoi que tu rencontres, en quelque jeu qui se joue en la scène finale de ce monde.

Laisse l'allégresse de ton cœur prendre le pas sur toute rancœur, mettant fin ainsi à quelque regret que ce soit, à quelque manque que ce soit.

Et là, en ce lieu qui est le tien, tu es déjà appelé de toute éternité, même si tu n'as pas entendu ton nom. Il est inscrit dans le Livre de Vie qui n'est pas le livre de ce monde. Tout est parfait car tout est accompli.

… Silence…

Ton corps, posé en ce monde, reconnaît l'appel du Cœur, le chant de la Liberté, la Flamme de l'Éternité.

… Silence…


Toi qui es ce que tu es, qui es celui qui a été et qui sera, si tu as besoin encore de composer aux trois temps le temps de ta Présence : passé, présent et avenir – selon les conceptions de ton monde – t'ont donné rendez-vous et ce rendez-vous est maintenant.

… Silence…

Rends-toi compte de l'évidence de ce que tu vis et la primauté de cela sur ce que te donne à vivre ce monde encore. Tu es la Vie, et non simplement la vie sur ce monde. Tu es la Vérité qui ne connaît pas la matière, quelles que soient les lois de ce monde et la densité de ce monde. Tu es la Voie, qui a peut-être arpenté tous les chemins de ce monde mais qui n'ont jamais été la Voie. Rends-toi compte, personne ne te demandera de comptes, tu n'as de comptes à rendre à aucune autorité si ce n'est celle de la Vie que tu es.

… Silence…

Laisse cette évidence te consumer en totalité afin que nul élan de ton cœur ne puisse être réfréné ni assombri.

Mon Verbe ne fait que suivre l'intensité de ton Feu en donnant le rythme et le tempo, là où il n'y a besoin de personne car il n'y a personne, il n'y a que la Vie qui chante et danse en son immuabilité, en son impermanence et en sa permanence.

Le subtil devient densité en toi alors que la dureté apparente de ce monde ne peut plus subsister en aucun recoin de ton être. Ton corps de Gloire est réveillé, ton corps de Gloire est ascensionné dans les demeures de la Liberté. Il ne reste que des fragments de l'enfermement, que des fragments des souffrances passées qui sont, elles aussi, en ce moment-même consumées par le chant du réveil.

Écoute et entends ce que te dit le Feu Igné. Reconnais-le et sois son épousé, marie-toi à lui dans la liberté absolue car là, en ce lieu, rien ne peut te contraindre, aucun désir ne peut être projeté, car tout est présent.

En ce lieu d’où tu m'écoutes et m'entends, je ne peux que te dire : oui, tu es réveillé. Aucun sommeil ne pourra te faire oublier ce que tu es, aucune blessure ne peut travestir cette vérité, aucun dilemme ne peut même être pensé ou évoqué.

En ce Feu Igné est le « oui » à la Vie éternelle. Alors veux-tu être libre, qu'as-tu à perdre si ce n'est les souffrances, si ce n'est la densité ? Qu'as-tu donc à parfaire, toi qui es né parfait au-delà de ce corps, parce que jamais né et jamais mort ?

Écoute et entends le Feu Igné de ton cœur, écoute et entends le chant de la Vie et le chant du Silence, rythmés par le Verbe et par ton souffle.

Respire librement. Quel que soit l'âge de ton corps, quel que soit le nombre de tes vies au sein de l'enfermement, ils ne laisseront aucune marque ni aucun regret, le Feu Igné les consume aussi.

Alors à nouveau repose-toi en ta Flamme, toi dorénavant saturé d'Amour et de Grâce, dans la plénitude du cœur, où le Cœur du Cœur est présent en chaque point de ta Présence en ce monde, en chaque lieu de ton corps.

Rejoins-toi, ne te quitte plus jamais.

Quoi que dise la voix de ton mental, quoi que dise les mémoires de tes souffrances, elles seront consumées en ce lieu.

Partageons notre Feu car il est le même en chacun, il ne fait aucune différence, ne met aucune barrière et aucune limite. Toi qui es infini et indéfini, toi qui es l'Alpha et l'Oméga – et bien plus que cela –, tu es réveillé. Peut-être que ton cœur se réveille d'un long repos, d'un long sentiment d'absence ou de manque, peut-être as-tu déjà réalisé ce que tu es, peu importe. Il n'y a nulle distance et nulle différence en chacun de nous.

… Silence…

Alors que dans le brouhaha du monde s'accomplissent les visions des prophètes, tu n'es concerné en rien, en le Feu Igné – là est ta place. En ce Feu de Vérité, tout s'éclaire, en même temps que tout disparaît de ce que tu as connu en ce monde et dans les jeux que tu as joués, laissant l'Amour à nu, cet Amour qui est tout. Il n'est pas demain, il n'est pas ailleurs qu'en ce lieu où tu es, qu'en ce lieu où tu m'entends, qu'en ce lieu où tu me lis.

… Silence…

En le Feu Igné, nul lien ne peut résister et nulle entrave ne peut se manifester. Et même en mon Verbe, que peux-tu encore identifier d’autre que le Verbe d’Amour ? Je ne suis personne, mais je suis toi – qui es aussi personne. Seule demeure la Flamme du cœur, tout le reste n'est que jeu et Liberté.

Repose-toi maintenant en ce Feu Igné, quoi que tu aies encore à parcourir, à découvrir ou à rendre conscient. Quoi qui te traverse, maintiens ce Feu car il est l'agent opérateur et transmetteur, il est le catalyseur de l'Amour, il est le Feu du Soleil, celui qui te rend ton ardence et ta pureté.

En cette Flamme, nulle identification ne peut tenir ou résister, parce que la Joie emporte tout et consume tout. Tu es toi-même la bénédiction.

Alors, en ce lieu, tu te donnes le Feu, non pas celui de l'espoir ou de l'espérance mais celui de l'instant, instant de vérité qui ne peut être arrêté ni même freiné.

… Silence…

Entends ton Verbe qui n'a besoin ni de chronologie, ni de circonstances, ni de causalité.

… Silence…

Le parfum de ce Feu est la rose mystique de l'Amour, aux mille senteurs, aux mille délices, qui ne peut être assimilée à aucun des délices de ce monde.

Tu es réveillé, revêtu de ta tunique de Gloire, tu es appelé à l'Éternité, tu es appelé en le cœur même de l'Amour.

… Silence…

Recueillons-nous, tous unis et libres en chaque lieu où tu te tiens, laissant ce Feu embrasant de plus en plus les subterfuges de ce monde.

… Silence…

Toi qui as été marqué, peut-être depuis des années, au front et au cœur, toi qui es l'élu avant tout de ton propre cœur, l'Amour te parle, le Feu vibre.

… Silence…

Les structures de ton Ascension brûlent, elles aussi, sans se consumer mais s'éclairant d'elles-mêmes.

Des champs auriques d'une blancheur virginale t'entourent dorénavant. Ton véhicule de Lumière est à ta disposition.

Là où circulent la Lumière et son Intelligence, tu n'as plus à douter, ni même à choisir, tu as juste à laisser faire ce qui doit être fait. Tu n'as ni à quémander ni à demander mais simplement à orienter, sans aucune volonté, ce qui se déroule en toi.

… Silence…

Te voilà libre, même avant la liberté effective de ce monde. Te voilà debout afin que plus jamais aucun joug ne puisse te contraindre.

… Silence…

En ce que je viens de déclamer à ton cœur, il te reste peut-être des résidus ou des reliquats de ce qui est passé et pourtant mort. Le Feu Igné les consumera de la même façon en ce moment même, ou dans chaque moment suivant le rythme de ce monde, dès l'instant où tu suis le rythme de ton cœur.

… Silence…

Laisse la Flamme de ton cœur embraser et consumer aussi tout ce qui est rencontré à la surface de ce monde. Il n'y a pas besoin d'effort ni même d'énergie, mais juste à demeurer en ce lieu.

… Silence…

Alors communions ensemble en la Nouvelle Eucharistie et selon les deux espèces nouvelles, le Feu Igné et l'Amour Un. Action de Grâce permanente.

Alors je te dis : va en paix car je te donne ma paix à la mesure où tu te l'es accordée à toi-même.

Il n'y a jamais eu ni faute ni erreur, tu as juste oublié et même là, tu n'es ni responsable ni coupable. Ne regarde plus ce qui est mort ou ce qui va mourir, car éphémère, regarde l'instant en ce lieu, regarde l'Instant Présent. C'est ton seul repère, ta seule marque.

… Silence…

Mon Verbe s'espace pendant que le tien prend toute la place.

… Silence…

Aime-moi de ta Flamme Ignée.

Je ne te demande rien, excepté cela.

À la mesure où tu me donnes, tu te donnes à toi-même. Ne retiens rien, s'il te plaît.

… Silence…

Je te donne ma paix, je te donne mon Feu.

À bientôt pour tes interrogations concernant ce que nous vivons en ce lieu.

Je te donne la Joie, au nom de la Vérité et au nom de l'Amour. Tu es béni, toi le re-né de nouveau.

Repose-toi. Tes yeux sont dorénavant dessillés. Ton cœur est un flux irradiant permanent si tu le veux, si tu l'accueilles.

Je te salue en le Christ, je te salue en l'Esprit du Soleil et le Chœur des Anges.

… Silence…

Au revoir.


* * * * *




_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 506

MessagePosté le: Ven 11 Nov - 23:54 (2016)    Sujet du message: Rencontre d'Octobre 2016 : COMPLET + lien PDF Répondre en citant

Octobre 2016


L'IMPERSONNEL

Partie 4 – Questions/Réponses



En le Feu Igné, je te bénis à nouveau et ensemble, toi et moi, nous allons écouter ce qui a émergé de ta conscience en ce qui s’est produit en ce lieu. Ainsi, j’écoute ce que tu as à demander.

Question : avez-vous dit que nous étions nous-mêmes le Feu Igné ?

Bien-aimé, voilà quelque temps vous avait été énoncé ce que représentait la Couronne radiante du cœur, ainsi qu’un certain nombre d’éléments correspondant à ce que vous nommez vibration, énergie et centres de conscience. Le Feu Igné est la caractéristique primordiale de toute flamme émanant de la Source. Ainsi donc, bien au-delà du corps d’Êtreté, bien au-delà du corps de la Résurrection, se situe ta première forme qui est effectivement une flamme portant, et vivifiant, le Feu sacré nommé Feu Igné.

Au sein de ce que tu es, le Feu Igné est la composante essentielle de ta manifestation en les dimensions que tu explores – et exploreras si tel est ton souhait. Retrouver la flamme – que tu es –, te rend à la possession de toi-même, à la liberté du Feu, à la liberté de l’Esprit. Ainsi donc au-delà des mots, je t’ai donné à résonner, au sein de mon Verbe et de mes silences, la vibration de ton essence, flamme de Feu, langue de Feu, où parcourt sans interruption le Feu Igné en chaque parcelle de cette flamme, de cette langue.

Le Feu Igné est l’Amour en action, l’Amour de la Création, l’Amour de la Vie, l’Amour tout court.

L’Amour inconditionné, ne dépendant d’aucun objet, d’aucun sujet, ni d’aucune intention, est la spontanéité de ta Présence au moment où le Soi lui-même prend conscience qu’il est bien plus que le Soi. Là est l’Absolu, là est le Parabrahman, là est l’Infinie Présence, dont la première émanation, si je puis dire, bien que le terme ne soit pas correct, est effectivement le Feu Igné.

Voici ce que te dit le Verbe de Feu en son langage, en ta structure de chair, maintenant :

… Silence…

Demande.

Question : par rapport au Feu igné, je n’ai ressenti que des émotions qui s’évacuaient. Qu’en est-il ?

Bien-aimé, le Feu Igné que tu es, peut te donner à vivre, à ressentir, dans le corps ou dans la conscience, sans passer par le support du corps ni du cœur mais directement te positionnant au sein de l’observateur, te donnant à constater l’émergence et l’évacuation de certaines émotions. Il n’y a pas de règles dans la liberté de l’Amour, il n’y a pas de schémas préétablis de la manifestation de ce Feu Igné. Chacun d’entre vous peut vivre des éléments semblant différents, il n’en est rien. Car au-delà de l’apparence et au-delà de l’impression du corps, se situe plus directement l’impression de la conscience elle-même, donnant à vivre des manifestations variées, parfois subtiles, parfois infinies, parfois correspondant aux manifestations habituelles de ton éphémère.

En définitive il n’y a pas de différence, simplement les voies d’abord, si je puis dire, sont différentes. Chacun, en ce lieu, vit ou vivra, en le lisant, en l’écoutant, des choses profondément différentes, même si le Feu Igné a des points d’impact parfaitement connus au sein du corps de chair comme au sein du corps d’Éternité. Ils ne sont que des relais par rapport à ta propre flamme, venant la vivifier, quelle qu’en soit la manifestation, quel qu’en soit le ressenti. Cela ne fait en définitive aucune différence, non pas quant à l’apparence, non pas quant au ressenti, mais à l’évidence de ce que cela produit, sur le moment ou bien après, au moment le plus opportun peut-être pour toi.

Demande.

… Silence…

Ose et parle, car chacun de nous accueille ton interrogation avec la même Grâce et le même Amour, quelle que soit la teneur de tes mots. Ne te limite pas.

Question : vous avez dit que nos auras étaient blanches et purifiées. Est-ce une réalité ou un vœu pieux ?

Bien-aimé, ni l’un ni l’autre. Que ta position te fasse dire que c’est un vœu pieux, il y a une réalité, au-delà de l’éphémère, qui même si elle ne te semble pas avoir été touchée, ni même avoir permis de te laver dans le sang de l’Agneau, les robes ont enregistré cela. Cela se produira, si cela ne s’est pas produit, au moment le plus opportun, au décours de tes journées ou de tes nuits.

Il y a donc évidence pour certains, il y a non-évidence pour d’autres. Mais au-delà des apparences, inscrites au sein des structures de ton éphémère, il y a le cœur. Lui sait, lui a reconnu, même s’il y a encore une certaine forme de distance entre ton vécu et ton cœur. Il ne s’agit donc que d’un vœu pieux pour la personne, il s’agit d’une vérité inébranlable pour celui qui le vit en ce lieu. Dans un cas comme dans l’autre, et avec toutes les demi-teintes possibles de ressenti, de vécu, la finalité, à très brève échéance, en est exactement la même : celle que j’ai décrite et activée par la Grâce de votre Présence et de notre Présence Une.

… Silence…

Demande.

Question : depuis que je suis là j’ai des problèmes de douleur, de chaleur au niveau de la tête, et je n’arrive pas à le résoudre au niveau physique. Est-ce en rapport avec le Feu Igné ?

Bien-aimée, le Feu Igné est porteur de l’Intelligence de la Lumière, il ne peut en être autrement. Ainsi, les endroits de ton corps éphémère où ce Feu se manifeste peuvent aussi, mais non exclusivement, traduire l’action de ce Feu au niveau, comme je l’ai dit, de ce qui doit être consumé, et aussi au niveau des yeux qui doivent s’ouvrir. Il n’y a donc ni blocage ni résistance mais simplement efficacité au niveau de ce que tu perçois. Ce qui doit se consumer est présent à ce niveau de ton corps de chair. Il y a peut-être un conseil à te donner en tant que conscience : laisse-toi posséder par la Liberté. Laisse ce Feu faire ce qu’il a à faire, et conduis-le, sans volonté, en te plaçant toi-même, en conscience, au sein de ta poitrine. Aide-toi de ta main si tu en ressens l’utilité, touche ton cœur, et laisse alors le Feu Igné se répandre. Mais laisse-le aussi œuvrer là où il œuvre.

Le Feu Igné, puisque tu parles de la tête, correspond à l’alchimie complète entre ce qui a été nommé les douze Étoiles et la Couronne radiante de la tête, et la petite Couronne de la tête, correspondant, je te le rappelle, aux quatre Hayot Ha Kodesh présents en toi. La mise en mouvement de ces deux structures occasionne effectivement des perceptions parfois douloureuses autour de la tête, donnant un sentiment à la fois de compression et d’explosion. Il n’y a à ce niveau aucun risque quant à ton intégrité de l’éphémère, concernant son fonctionnement, mais sur un mode différent dorénavant.

L’alchimie entre la petite Couronne et la grande Couronne de la tête est un élément moteur indispensable dans la mise en route, l’allumage si tu préfères, de ta Merkabah interdimensionnelle personnelle. Le Feu Igné, par son intelligence, s’est manifesté pour certains d’entre vous, comme cela a été dit, par des résurgences ou des remontées d’émotions ; pour d’autres par des brûlures en certains lieux du corps ; pour d’autres enfin, par une action particulière sur ta propre conscience. Rappelle-toi que la finalité est la même : la dissolution, la Résurrection, la renaissance en Éternité, la superposition de l’éphémère et de l’Éternel, du corps d’Êtreté et des corps éphémères. Cela peut se produire en quelque point, Porte ou Couronne, de ton corps.

… Silence…

Demande.

Question : et dans le cas d’une bronchite difficile à guérir ?

Où est la demande ?

… est-ce aussi en rapport avec le Feu Igné ?

Non. Les poumons, et dans ce qui est nommé bronchite, il y a des reliquats de tristesse encore présente dans cette conscience qui s’évacuent de cette façon. Cela est lié, non pas directement au Feu Igné mais bien plus à la superposition de l’éphémère et de l’Éternel. En cette phase de résolution ultime de l’éphémère, un certain nombre de ce que vous pourriez nommer éliminations se produit naturellement, soit par le corps, soit par la conscience. L’émotion liée aux poumons correspond à la tristesse. Il s’agit en quelque sorte d’une remise en ordre et d’un sentiment profond de justice rendue, car le poumon a horreur de l’injustice. La tristesse lèse le poumon. Je ne parle pas d’une tristesse présente mais d’une tristesse vécue au sein de la mémoire de ce monde, au sein de cette vie, qui trouve ainsi un espace de résolution.

… Silence…

Demande.

Question : quelle est la différence entre la flamme du Feu Igné et l’Esprit ?

L’Esprit souffle où il veut, quand il veut. Il n’a besoin d’aucune forme, même de la forme première que j’ai nommée flamme. Le Feu Igné est transporté, bien que l’expression ne soit pas adéquate, par l’Esprit. Il en est aussi le constituant.

Le Cœur du Cœur, en ce qui fut nommé chez vous l’Infinie ou l’Ultime Présence représentant, même si le mot n’est pas exact, une porte d’entrée en l’Absolu, nécessite parfois l’action importante de ce Feu Igné, résultant comme je l’ai dit et permettant en même temps l’activation de votre véhicule ascensionnel.

… Silence…

Répète-moi la question.

… quelle est la différence entre la flamme du Feu Igné et l’Esprit ?

L’Esprit peut souffler où il veut, il peut même souffler en quelque sorte le Feu Igné. Le Feu Igné est donc, là aussi, une manifestation de l’Esprit. Quant à l’Esprit, qu’il soit l’Esprit du Soleil ou l’Esprit tout court, il n’a ni forme ni attributs. Il n’est pas un feu. Si on veut le comparer, il serait l’Air, porteur du Feu néanmoins. Je vous rappelle que l’air attise le feu, que l’air nourrit le feu, et que le feu consume l’air, non pas dans le sens d’une disparition mais bien plus d’une alchimie extrêmement intense – le feu et l’air étant en résonance commune, comme peut l’être l’eau et la terre.

… Silence…

Demande.

Question : un point lumineux dans la tête fait-il partie du Feu Igné ?

Comme je l’ai énoncé, le Feu Igné dessille vos yeux, vous donnant à voir ce qui se déroule, non pas par la vision du cœur, non pas par la vision éthérique, non pas par la vision intérieure, mais par la vision au sens archétypiel, portée je vous le rappelle par une Étoile nommée No Eyes. C’est ce point de Lumière perçu dans la tête qui correspond à cela, quel que soit l’endroit de la tête où il est vu. En règle générale, il est perçu et vu comme étant en plein centre de la tête, là où siège ce que vous nommez la pinéale.

… Silence…

Demande.

Question : les montées de chaleur inhabituelles en ce moment, allant des pieds jusqu’à la tête, peuvent-elles être dues au Feu Igné ?

Cela est en totale adéquation. Ainsi que je l’avais spécifié voilà quelques semaines de votre temps, l’Onde de Vie s’est vue remplacée, ou augmentée dans certains cas, de ce Feu de l’Esprit ou Feu Igné naissant effectivement, mais non de manière exclusive, au niveau des pieds. Le Feu s’élève et monte. Il vous élève de la même façon en votre demeure d’Éternité. Ce Feu Igné ou Feu de l’Esprit peut aussi apparaître de la même façon directement au niveau de vos mains, et là aussi remonter. Encore une fois, le Feu Igné, par son intelligence, naît, ou renaît, en un endroit ou en plusieurs endroits. Sa finalité est bien évidemment la consumation totale de ce qui constitue la matière carbonée. Ce qui fut nommé voilà fort longtemps par le Commandeur des Anciens « grille-planète » correspond effectivement à l’action du Feu Igné et à sa représentation en ce monde, où vous êtes encore.

L’Esprit, enfin, selon votre représentation de l’univers visible en vos cieux, est aussi un Feu Igné. Ce que vous nommez « matière noire », invisible à vos yeux et à vos appareillages, constitue la majorité des univers et des multivers. La caractéristique en est la Lumière permanente, parfois nommée aussi par vos scientifiques par ce qui en émerge, c’est-à-dire les rayonnements gamma. Lors du contact entre la matière carbonée et l’espace noir tel que vous le voyez – mais qui en fait n’est pas noir, ni vide –, au moment de cette interaction, il y a création d’un trou noir et émission de rayonnement gamma.

C’est ce rayonnement que vous nommez gamma, mais aussi d’autres types de rayonnements qui vous sont inconnus, nommés rayonnements exotiques, qui constituent la trame de la vraie vie, et qui bien évidement ne permet pas à la matière dite carbonée de subsister ou d’exister en sa présence, parce qu’il y a nécessairement, à ce moment-là, transmutation, émanation de Lumière et irradiation de Lumière. C’est ce processus qu’à échelon individuel vous vivez. Selon un déroulement qui est différent pour chacun, même s’il existe des similitudes et une plus grande fréquence d’apparition de ce Feu Igné au niveau des pieds, des mains, du cœur ou de la tête, tout en n’ignorant pas qu’il peut aussi naître directement sur l’une des Couronnes radiantes, au sein du Canal Marial ou au niveau du sacrum.

… Silence…

Demande.

Question : peut-on faire appel au Feu Igné, ou celui-ci agit par sa propre intelligence ?

Bien-aimée, au sein de ta liberté, demande ce que tu veux. Le Feu Igné, je l’ai dit, est intelligence lui aussi. Il porte en quelque sorte votre flamme, mais aussi l’Amour. Il est Lumière, il est mouvement, il est chaleur, il est immobilité. De la même façon que le Commandeur des Anciens vous avait stipulé, voilà déjà quelque temps, que vous aviez en vous la possibilité d’autoguérison en quelque sorte, mais cette autoguérison ne peut pas aller à l’encontre de ce qui est nécessaire pour toi, surtout en ces temps-là, pour allumer ton véhicule ascensionnel.

Tu es libre de demander ce qu’il te semble bon. Le Feu Igné répondra, mais sera toujours en accord avec ta liberté. Si une douleur ou une souffrance est présente, elle peut être, comme cela a été dit, une forme d’élimination, mais cela peut être aussi un moyen, je dirais, de pénétration du Feu Igné, pour des spécificités qui te sont propres, liées à ce qu’il reste de mémoires, à ce qu’il reste de matière, à ce qu’il reste de personne.

Demande ce que tu veux, à la Lumière, comme au Feu Igné, comme aux gnomes. Les résultats, même si cela ne passe pas par le même ressenti ou la même perception, a toujours la même finalité : te permettre le moment venu de vivre, en confort et en facilité, le mécanisme nommé stase et le mécanisme nommé grille-planète final.

… Silence…

Demande.

Question : juste un témoignage : quand vous avez dit qu’on vivait tous le mariage mystique avec la flamme du Feu Igné, cela m’a remplie de joie.

Je rends grâce à ton témoignage, mais quand cela est vécu de cette façon-là, comment cela peut-il en être autrement ? Le Feu de l’Amour, même en brûlant et en consumant, est avant tout un Feu de joie et d’allégresse où, comme je l’ai dit, chantent le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil.

Nous rendons grâce à ta Présence et à ton témoignage.

… Silence…

Demande.

Question : le Feu Igné a-t-il une relation avec le Feu de Mikaël ?

Mikaël, au travers de sa forme originelle en 18ème dimension, au travers de sa représentation au sein de vos cieux, labourant comme il vous l’a dit actuellement votre ciel, mettant fin à ce qu’il peut rester de fragments de couches d’isolement, est effectivement assimilable au Feu Igné.

Quand un météorite touche la terre, sa chaleur, et son interaction avec la terre, conduit en général, par le Feu Igné, à la création de cristaux. C’est le même Feu Igné qui fut utilisé voilà vingt millions d’années de votre temps terrestre pour initier, si je peux dire, l’alchimie de la création des cristaux ainsi que de la vie nommée biologique.

Les Maîtres généticiens de Sirius manient le Feu Igné afin de le conformer au sein de différentes bandes de fréquence nommées dimensions, afin de créer l’expression de la vie selon certaines modalités, et en respectant toujours la liberté de votre propre flamme. Il y a donc effectivement bien plus qu’une correspondance entre le Feu Mikaëlique, si je peux dire, et le Feu Igné. Mikaël, au sein de sa dimension originelle, pourrait être appelé, selon votre terminologie, un oiseau de Feu.

Si votre mémoire chronologique est présente, il a été fait état de plusieurs feux : le feu vital, conduisant à la maladie, à l’orgueil, le Feu Vibral, élevant et ascensionnant votre cœur, et le Feu Igné. Le Feu de l’Esprit, ou baptême de l’Esprit, n’est que la conjonction du Feu Vibral et du Feu Igné. Le Verbe, souffle sans forme, peut manifester les effets du Feu Vibral comme du Feu Igné.

… Silence…

Demande.

Question : ressentir la chaleur dans les pieds, sentir les Portes du sacrum bouger, le cœur chauffer et les Couronnes de la tête s’animer, est-ce une étape du Feu Igné et si oui, quelle est la prochaine ?

La consumation totale, par le mécanisme nommé ascensionnel, via le Lemniscate sacré. La fusion et la résolution de l’ensemble des Couronnes, la fusion et la résolution de l’éphémère et de l’Éternel, est le processus d’allumage, si je peux dire, du processus ascensionnel individuel comme collectif. Cela est en cours. C’est en ce sens que j’ai dit que tout était accompli en vous, même si devait se jouer encore la scène de jeu finale de ce monde.

L’approche de l’astre de Feu est bien évidemment en rapport avec cela. L’Appel de Marie, de même que la stase, est directement relié à cela, car vous savez pertinemment – et vous le vivrez – qu’entre l’Appel de Marie et le grille-planète final, tout doit être consumé. Certains d’entre vous seront consumés dès l’Appel de Marie, d’autres dès la stase, d’autres enfin à l’ultime moment, et d’autres encore parmi vous devront vivre ce Feu dans leur chair durant les 132 jours.

Ce qui se déroule en ce moment même n’est rien d’autre, pour nombre d’entre vous, que votre propre mise en route du véhicule ascensionnel, votre propre Pentecôte, comme cela se fut produit voilà plus de deux mille ans pour les apôtres. Bien sûr, nombre de charismes vont se dévoiler à vous. Vous entendrez les anges, de la même façon que vous commencez à communiquer, voire à communier, avec les peuples de la nature. Tout cela est parfaitement orchestré, parfaitement mélodieux et parfaitement juste.

… Silence…

Demande.

Question : vivre le Feu dans la chair, est-ce être brûlé physiquement, irradié, par radioactivité ou rayons gamma ?

Cela avait été effectivement précisé et stipulé par le Commandeur, même bien avant ce qui fut nommé les Noces Célestes. N’oublie pas que ce que la chenille appelle la mort, le papillon l’appelle naissance. L’agent opérateur en est le Feu Igné, le grille-planète, le corps céleste nommé Nibiru, ou Hercolubus, ou Hercobulus selon la prononciation. Tu es poussière et tu retourneras poussière, il ne peut en être autrement dans la joie de l’Amour retrouvé. Comme vous le savez aussi – si toutefois l’objectif de l’âme ou de la conscience est de poursuivre au sein des mondes carbonés –, cela ne pourra se faire au sein de la Terre ascensionnée.

Je te rappelle que ce corps en lequel tu t’exprimes et vis, finit toujours sous terre, dans le feu ou dans un fleuve. Pourquoi en serait-il différemment en cette phase-là ? Toutefois, tu ne dois te faire aucune représentation de ce type de brûlure, parce que rappelle-toi que tu auras ressuscité avant, au moment de l’Appel de Marie. Seules les résistances de la chair peuvent occasionner ce que tu nommes brûlure, mais la joie sera telle que la brûlure sera insignifiante, et réclamée, et priée même de se manifester.

Le processus de la consumation peut même exister indépendamment de cette période. C’est ce que vous nommez les combustions spontanées. Le Feu Igné se révèle, libérant l’âme ou la conscience de l’enfermement de la chair. Cela sera, rappelle-toi simplement cela, une joie à nulle autre pareille. Même si aujourd’hui, au sein de la personne, cela peut effectivement sembler terrifiant, il n’en est rien. Il en a été de même lors de ce qui fut nommé Seconde Guerre mondiale. Le feu nucléaire, de la fission nucléaire, a bien évidemment détruit un certain nombre de corps. Tu ne le sais peut-être pas, certains frères et sœurs incarnés à ce moment-là, pour des raisons diverses, n’ont eu aucune brûlure, aucune séquelle. Certains sont encore bien vivants aujourd’hui.

Ainsi, l’effet du Feu Igné détruit l’apparence mais laisse intact l’Amour. Que le corps soit encore présent ou pas ne change rien. Le découplage de votre histoire, si vous n’êtes pas encore libérés, sera réalisé durant l’Appel de Marie, durant la stase, ou durant les 132 jours.

… Silence…

Demande.

Question : cela signifie que cela peut se faire sans souffrance ?

Pour celui qui est réveillé, il n’y aura aucune souffrance ; pour celui qui résiste, il y aura souffrance mais résilience. Et donc, à l’issue des 132 jours, s’ouvrira un espace de résolution que le Chœur des Anges acclamera. Cela vous a été expliqué d’innombrables façons. Cela est exact.

Question : dites-vous que le feu d’une bombe atomique et le Feu Igné sont proches ou similaires ?

Les effets apparents en sont similaires mais la finalité, bien sûr, n’a pas été la même, sauf pour quelques êtres qui ont survécu et qui, malgré l’irradiation, n’ont pas vécu de destruction de leur chair, en particulier pour certains cœurs purs de l’époque.

Bien évidemment on ne peut pas dire que le feu nucléaire, de la fusion ou de la fission nucléaire, soit superposable. Il est superposable au niveau des qualités de rayonnements qui sont mis en œuvre. Je te rappelle toutefois que le Commandeur des Anciens vous a, à de nombreuses reprises, parlé de vos centrales nucléaires et de l’effet de ce feu sur un autre feu nucléaire. Le Feu Igné n’est pas le feu nucléaire, mais l’irradiation du feu nucléaire et l’irradiation du Feu Igné est superposable. Mais la finalité n’a rien à voir. Dans un cas, il y a destruction de la vie ; dans l’autre cas, il y a libération de la vie.

… Silence…

Demande.

Question : certaines croyances, comme le feu de l’enfer dans certaines religions, peuvent-elles limiter l’impact du Feu Igné ?

Aucune croyance ne peut résister, si je peux dire, au Feu Igné. Seul l’attachement à la matière est une résistance au Feu Igné. Seule la prédation exercée de manière continue au sein des incarnations, pour un Adamique, entraînerait effectivement le sentiment d’une brûlure liée au feu de l’enfer. Je te rappelle toutefois qu’il n’existe aucun enfer et aucun feu de l’enfer, ceci a simplement été créé par les religions constituées. Certaines religions vous parlent du feu de l’enfer en cas de péché, d’autres vous parlent d’un certain nombre de vierges qui vous accueilleront. Tout cela n’existe que dans la tête de ceux qui ont imaginé et pensé cet asservissement.

Le seul enfer connu, dans tous les univers, c’est ici, sur cette terre. Tous ceux, parmi les frères et sœurs humains incarnés, qui ont vécu une expérience de mort imminente, à leur retour ont l’impression de pénétrer un cadavre et disent tous, quel que soit l’amour manifesté dans leur vie, dans leur famille, quel que soit l’amour spirituel, ont tous sans aucune exception décrit que le seul enfer était ici et nulle part ailleurs.

Le feu de l’enfer s’assimilerait, dans votre monde, au feu du désir de la possession, au feu de la prédation, au feu de l’asservissement. En aucun endroit de l’univers, excepté les mondes encore enfermés, l’enfer ne peut se tenir. Il n’y a aucun enfer excepté celui qui est en vous, et excepté celui de ce monde. Celui qui a été découplé de ce monde, que cela soit par une expérience de mort imminente, que cela soit par le principe de Libération, par le Libéré vivant, vit cela avec évidence : le seul enfer est bien ce que vous nommez, et ce que nous nommons avec vous, les mondes enfermés.

Toute la subtilité des forces archontiques a été de vous faire adhérer à l’ensemble des religions constituées. Cela n’existe que dans votre mental, et certainement pas dans la Lumière. Libre à vous toutefois de continuer à y croire, mais cela est une perte de temps et un non-sens, surtout en ces temps que vivent la Terre, et que vous vivez.

… Silence…

Demande.

Question : ma peur enfantine de l’irradiation nucléaire va-t-elle m’attirer de vivre les 132 jours irradié par une bombe atomique ou une centrale nucléaire, ou est-ce une prescience ?

Bien-aimé, excepté la différence entre ceux qui seront dans un premier temps épargnés par ce feu, de par leur départ de ce monde, de ce corps, de par leur évacuation par certains frères galactiques, ou de par leur regroupement au sein des Cercles de Feu, quelle différence cela fait-il puisqu’en définitive, l’irradiation de la Terre sera bien sûr définitive et totale au moment du grille-planète final ? Peux-tu penser qu’un soleil se transforme d’un état à un autre sans déclencher de réaction bien plus puissante que le feu nucléaire ?

Question : le problème est la souffrance liée à la lenteur de l’irradiation.

Bien-aimé, tu oublies simplement la phase préalable qui est l’Appel de Marie et ta résurrection. L’intensité de cette résurrection, pour celui qui n’est pas encore libéré, sera telle, que ce corps, à l’image des premiers chrétiens, pourra être découpé en morceaux, écartelé, que le sourire demeura toujours sur tes lèvres. Ce n’est pas un problème de peur, c’est un problème de confiance, non pas en ce que je dis mais en toi-même.

Les représentations que vous pouvez vous faire de l’irradiation, telle qu’elle fut connue durant le deuxième conflit mondial de cette terre, ou par les accidents d’irradiation existants, ne peut en aucun cas être superposable avec ce qui se réalisera après l’Appel de Marie, parce que chacun, qu’il le veuille ou pas, aura vu ce qu’il est, aura vu la Lumière, et sera re-né dans la Lumière, même si le corps persiste. Ce que tu penses aujourd’hui ne pourra être pensé après l’Appel de Marie.

J’ai pris l’image des premiers chrétiens et des tortures de ceux-ci parce que c’est exactement la même chose : dès que l’Esprit est réveillé, dès que le Feu Igné, la flamme éternelle est vue, perçue et vécue, alors quoi qu’il arrive à ce corps, cela n’a aucune espèce d’importance, d’autant plus qu’à ce moment-là il n’y aura pas à maintenir une structure sociétale quelconque. La matrice patriarcale archontique n’existera tout simplement plus.

… Silence…

Aujourd’hui même, pour compléter, et depuis déjà de nombreux mois, les rayonnements cosmiques et les rayonnements solaires qui atteignent la Terre sont incommensurablement plus puissants que ce qui était l’habitude sur terre avant les années 1984-85. L’irradiation, par les rayonnements exotiques, a largement commencé et largement poursuivi sa route, et pourtant, excepté les sensations de brûlure que vous pouvez avoir maintenant au niveau de vos perceptions, quel que soit l’endroit de ces brûlures, il n’y a pas de brûlures physiques.

Si l’un d’entre vous, vibrant au niveau de l’une des Couronnes, même si le cœur n’est pas encore éveillé, par la qualité de ses champs auriques, encaisserait sans aucun problème l’irradiation, d’ores et déjà. Alors tu ne peux pas te référer à des connaissances ou au passé. J’ai bien dit que pour le feu nucléaire la finalité n’était pas la même, et pourtant c’est exactement le même type de rayonnement.

Quand il existe une tempête géomagnétique, le flux protonique est multiplié parfois par dix, le flux d’électrons aussi. Ce que tu peux constater ne sont pas des brûlures au niveau physique mais bien des courts-circuits, que cela soit au niveau du cerveau humain, des avions en particulier, mais aussi de centrales nucléaires. Cela ne fait pas de différence.

Tout dépend, là aussi, du point de vue de ta conscience, de l’emplacement de ta vibration, de la dissolution de l’âme, de ta qualité d’abandon à la Lumière, de ta qualité de lâcher-prise. Rappelle-toi que jusqu’à l’Appel de Marie, tout ce à quoi tu tiens te tient, fermement. Celui qui voudra sauver sa vie la perdra. Le Christ l’avait dit, me semble-t-il.

Depuis de très nombreuses années, bien avant ce qui fut nommé les Noces Célestes, que cela soit l’ancien Commandeur des Anciens ou le nouveau, que cela soit les peuples de l’Intraterre, que cela soit les peuples de la nature, nous ne pouvons pas vous mentir. La Lumière ne le peut. Si cela vous effraie, si cela vous fait peur, c’est une invitation à vous regarder encore plus profondément, en vos attachements, en vos doutes, et parfois en certaines croyances. Ce qui est primordial n’est absolument rien au niveau de ce monde et de cette illusion, ce qui est primordial est votre Esprit et votre liberté de choix et de conscience.

… Silence…

Demande.

Nous n’avons plus de questions. Merci.

Alors je vous bénis, dans l’Amour et dans la douceur. Car le Feu Igné, en définitive, n’est que pure douceur et réjouissance de la conscience.

En la Grâce, je vous salue.

Au revoir.


* * * * *




_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 506

MessagePosté le: Sam 12 Nov - 00:06 (2016)    Sujet du message: Rencontre d'Octobre 2016 : COMPLET + lien PDF Répondre en citant

Octobre 2016


IMPERSONNEL

Questions/Réponses - Partie 5



En le Feu Igné, je te consacre et je te bénis. Toi qui es là avec moi, je te prie d'être ce que tu es sans fards ni faux-semblants. En l'Esprit revivifié, je t'accueille comme tu m'accueilles.

… Silence…

Alors demande ce que tu as à demander. La réponse à ta demande se fera par les mots, par le Verbe et en le Feu.

Demande.

Question : il a été dit que les dragons sont au plus proche de l'Esprit et du Verbe créateur. Alors que l'âme est dissoute chez beaucoup d'entre nous et que nous incarnons l'Esprit, comment se manifeste la puissance du Verbe dans nos vies ou comment la manifester ?

L'Esprit n’a pas besoin d'une quelconque intention de ta part ni d'un moindre exercice. Il étale, au sein de ta conscience éphémère comme éternelle, sa puissance, son Verbe comme ses silences. Il ne dépend pas d'une quelconque volonté, d'une quelconque expérience, il souffle où il veut et quand il veut. Toutefois, au sein de ton corps de chair, quand l'Esprit est installé, soit de manière durable, soit de façon de plus en plus répétée, cela te conduit naturellement, au-delà du Feu Vibral et du Feu même de l'Esprit, à manifester dans ta chair le Feu Igné, se manifestant par une cuisson – qui est bien plus qu'une vibration – aux extrémités de ton corps comme au centre de ton corps, c'est à dire les mains, les pieds, la tête et le cœur. Celui-ci est indépendant de tes méditations, de tes prières, et se manifeste quand il le doit, quand il le peut, et non pas quand tu le décides.

L'abolition des voiles en est le marqueur, à travers la facilité de communication et de relation avec les plans nommés invisibles. L'Esprit confère à ta Présence un rayonnement et une qualité de Présence qui n'a plus rien à voir avec la polarité quelle qu'elle soit, exprimée au sein de la personne. L'Androgyne primordial ainsi que le Verbe créateur deviennent en ces moments-là, ou en permanence, les agents officiant, au sein de ta dimension, de l'Esprit révélé et réveillé. Il n'y a donc rien à cultiver si ce n'est s'effacer soi-même quand ce genre de manifestations corporelles survient, de se mettre à l'écoute et de laisser, là aussi, l'action de Grâce et l'Intelligence de la Lumière faire ce qu'elle a à faire en toi comme autour de toi, mais cela ne dépendra, jusqu'à un certain point, jamais de toi, d'une décision, d'une volonté, ou d'une simple intention. L'Esprit souffle où il veut, quand il veut, dans l'action qui est en résonance directe avec l'Intelligence de la Lumière.

Le processus de la Libération, au cours de ces années, s'est traduit d'abord par l'intervention et l’activation des structures d'Êtreté, au sein de tout ce qu’il vous a été donné comme enseignements et vécu directement par vous. Que cela concerne l’une des Couronnes, le Canal de l’Éther, l’Onde de Vie, le Canal Marial, les Portes, les Étoiles, et votre conscience elle-même.

Le Feu Igné signe, au niveau du Feu de l'Esprit révélé en vous, l'imminence d'un certain nombre d'événements concourant à l'allumage définitif de votre Merkabah interdimensionnelle. La logique du déploiement du Feu Igné et de la Merkabah ne correspond à aucune logique inscrite en vous, selon la logique de la chair ou de la conscience éphémère, et je dirais même plus, cela ne dépend pas non plus de la qualité de votre vibration, mais simplement de votre capacité à disparaître à vous-mêmes. C’est dans ces moments-là, indépendamment de toute volonté et de toute occasion, que le Feu Igné peut se déployer.

Le déploiement de ce Feu Igné au sein de vos structures, au-delà des cinq centres et du Centre du Cœur, est bien évidemment destiné à embraser la totalité des structures éphémères au moment venu. Il n'est donc pas souhaitable de chercher à le développer mais bien plutôt simplement de l'accueillir quand il se présente – par bienveillance, par silence et par évidence. Vous ne pouvez, quelle que soit la technique, modifier ou agir sur le Feu de l'Esprit, sur l'Esprit ou sur le Feu Igné, que cela soit au sein de la personne, que cela soit au sein de la conscience éternelle. Simplement vous aurez peut-être l'occasion de constater, au décours de certaines activités que vous menez dans vos vies, de constater que le Feu Igné intervient. À ce moment-là, continuez à faire ce que vous étiez en train de faire, ou de vivre, et laissez se dérouler spontanément ce qu’il se déroulera.

Le Feu Igné n'est pas seulement un agent dissolvant de votre éphémère enfermé, mais vient vivifier directement le Feu du Cœur, l'Onde de Vie, le Canal Marial, la Couronne de la tête, en des manifestations nouvelles par rapport à celles que vous connaissez peut-être de façon courante depuis de nombreuses années.

C'est au travers d'une action quelle qu'elle soit, d'une méditation quelle qu'elle soit, que décidera peut-être de se déployer le Feu Igné en vous. Le Feu Igné, se déployant au-delà des cinq centres et au-delà du Cœur du Cœur, n'a pas pour objet autre que celui de créer la finalité du processus ascensionnel, vous mettant à nu, vous plaçant dans la Demeure de Paix Suprême, tout en maintenant une conscience de veille ordinaire liée à l'action entreprise au moment où cela se produit.

… Silence…

Demande.

Question : en utilisant l'huile essentielle d’Eucalyptus sur différentes Portes et Étoiles, j'ai ressenti un allumage puissant avec un effet de poussée telle la mise à feu d'une fusée. Cet effet concerne-t-il la Merkabah ?

Bien-aimé, dans l'ensemble des onctions sur les points, Portes et Étoiles avec une huile essentielle donnée, la finalité en est toujours de faire fusionner l'éphémère et l'Éternité. Bien évidemment, lors de cette fusion où entrent en jeu le Feu de l'Esprit et le Feu Igné, alors s'activent un certain nombre de structures dont j'ai parlé et dont tu as fait aussi état, c'est-à-dire la Merkabah interdimensionnelle.

Vous remarquerez aisément que l'action et l'activité même de ces Portes, points et Étoiles, pour ceux qui le vivent, devient de plus en plus précise, non plus seulement entre Étoiles entre elles, ou entre Portes entre elles, ou Étoiles et Portes entre elles, mais commence à dessiner des circuits. Ces circuits ne sont pas en rapport nécessairement avec le corps d'Êtreté, ni avec les circuits connus des médecines orientales, mais bien plus avec le corps ascensionnel ou Merkabah interdimensionnelle personnelle, qui réagit au niveau à la fois des structures éphémères et de la structure d'Éternité nommée corps d'Êtreté.

Il y a donc potentiellement et de plus en plus concrètement une activation de la Merkabah interdimensionnelle personnelle dès l'instant où une Porte ou une Étoile est activée selon une séquence donnée, arrivant à faire naître, comme cela a été exprimé dans la demande, l'allumage évoquant l'allumage d'une fusée, pouvant se traduire par les manifestations dont je viens de parler au niveau des cinq centres ou de l'un de ces cinq centres.

Ainsi que vous l'avez peut-être compris au travers de mes explications, ainsi que lors de l'intervention de Marie, au moment de la stase ou au moment de l'Appel, selon le type de conscience, se produira effectivement un allumage partiel mais permanent de ces cinq centres et du Cœur du Cœur, préparant effectivement de manière ultime votre conscience à sa libération au moment final.

Ce sentiment d'allumage ou de brûlure au niveau des cinq centres ne s'accompagne pas et ne s'accompagnera pas de brûlures physiques, pour la plupart de ceux d'entre vous ayant au moins l'une des Couronnes actives. Il en sera tout autrement après l'Appel de Marie, durant les 132 jours jusqu’au grille-planète final où, selon les circonstances de chacun, le déroulement du scénario des tribulations sera profondément différent intérieurement, tout en aboutissement toujours à la libération collective et individuelle totale de l'enfermement. Le Feu Igné, au même titre que la Merkabah interdimensionnelle, sont, si je peux m'exprimer ainsi, les moteurs et les témoins de votre ascension et de votre libération.

… Silence…

Demande.

Question : vous avez parlé de l'action du Feu Igné sur le Paraclet. Pouvez-vous développer ?

Le Paraclet, le Feu Igné, révèlent, au moment de l'Appel de Marie, ce que vous êtes vraiment au-delà de tout masque, de toute apparence et de toute incarnation en ce monde. Là est le trésor, là est le Paraclet, là est la révélation finale de l’Esprit.

De la même façon que certains d'entre vous sur cette terre vivez des processus mystiques ou des processus de conscience, quelles que soient les voies empruntées, de la même façon la révélation finale de l'Esprit met fin, en conscience, avant la fin de ce corps a priori, à l'illusion de ce monde, non plus pensée, non plus vécue lors de certaines expériences, mais de façon définitive et permanente, tout au moins jusqu'à la fin nommée grille-planète final.

… Silence…

Demande.

Question : j'ai fait ce rêve : nous marchions en famille vers un parc et une grosse voiture noire est arrivée par l’arrière. Derrière les vitres noires, trois personnes nous observaient. Nous nous sommes mis à courir joyeusement. L'accélération m'a fait m'envoler, les bras grands ouverts vers le ciel et je me suis mise à danser sous le regard des gens. J'osais. Un silence puissant prenait toute la place. J'étais devant ce que je cherchais depuis si longtemps. Qu'en est-il ?

Les rêves de vol, en quelque circonstance et quelque décor que ce soit, signifient toujours une sortie hors du corps et un souhait de liberté et de libération. Les rêves de vol laissent toujours une empreinte indélébile dans la conscience car à travers ce rêve il t'est montré la Liberté, à travers ce rêve il t'est annoncé ta libération. Le décor, quant à lui, la voiture noire aux vitres sombres, représente le passé, cela est derrière toi ; devant toi il y a la fête, la joie de la liberté. Tu as donc fait tes choix, de ne plus demeurer enfermée en quelque dimension que ce soit mais de rejoindre ta demeure d'Éternité. Il y a donc cessation de l'expérience de projection de conscience, non pas au moment du rêve, mais cela t'est annoncé par le rêve. Ce qui est derrière ne peut plus te contraindre, seules la Joie et la Liberté permettent cela.

… Silence…

Demande.

Question : j'habite près d’une une entreprise assez bruyante et cela ne me pose aucun problème, excepté, depuis deux mois, vers 19 heures où je ne supporte plus le bruit. Pouvez-vous m'éclairer sur la régularité de ce basculement ?

À la fin de la journée, quand le soleil décline ou quand il se couche, il y a un retournement du sens de l'énergie vitale passant donc de la périphérie au centre. Ce qui est supporté n'est plus supporté à partir d'une certaine heure. Ceci correspond à une difficulté, temporaire, pour l'énergie vitale comme pour ta conscience pour s'intérioriser. Je précise bien que cela n'est pas le cas, d'une manière générale, dans tes journées, mais bien à ce moment spécifique où le soleil décline, ou alors au moment où il se couche. Cela signifie que l'énergie vitale n'a pas encore capitulé, ou si tu préfères, le feu vital n'a pas encore capitulé devant le Feu Vibral.

Il ne s'agit pas d'un combat où il y a un gagnant et un perdant mais simplement, en cette phase active particulière de Face-à-Face individuel ultime, l'énergie vitale et l'énergie de la conscience est soumise, je dirais, à rude épreuve. Le Feu Vibral, la Lumière adamantine, même sans le feu, vient mettre fin, comme tu le sais, à l'éphémère. L'éphémère le perçoit, même si tu n'en as pas, toi, conscience.

Il existe donc une forme de lutte ou de résistance qui ne dépend pas de ta conscience mais simplement du sens de l'orientation de l'énergie vitale. En ces moments-là, pour toi, à cette heure-là, les mécanismes d'intériorisation de l'énergie font qu'il n'y a pas intériorisation de l'énergie vitale alors que le Feu Vibral, lui, suit les rythmes solaires au niveau de ses mouvements de déploiement et de repliement. Il y a donc une non-adaptation et une non-adéquation entre les deux mouvements de l'énergie. Cela ne signe pas une résistance de ta conscience mais je dirais, simplement une résistance inconsciente du corps physique et de l'énergie vitale, liée tout simplement à ce qui est nommé le réflexe de survie. Jusqu'à un certain stade cela peut se manifester, mais plus le Feu de l'Esprit, plus les particules adamantines entrent en toi, moins le processus pourra durer.

Je n'ai donc pas à proprement parler de conseils à te donner ni de conduite à tenir, mais simplement orienter encore plus ta conscience dans le sens de l'énergie à cette heure-là. Connecte-toi à ton cœur en y pensant, connecte-toi à tes pieds, connecte-toi à tes paumes de mains, connecte-toi à ton sommet du crâne, successivement, cela devrait permettre simplement à l'énergie vitale de suivre l'énergie vibrale, afin de permettre de suivre les rythmes normaux sans aucune difficulté.

… Silence…

Demande.

Question : une sœur m'a affirmé que Jésus était un thérapeute, et que c'est sa formation de guérisseur qui l'aurait amené à vivre le Christ. À ma surprise, je lui ai répondu avec spontanéité et fermeté : « C’est faux, la figure de Jésus est utilisée dans des écoles New-Age pour leur propre bénéfice. Jésus n'a pas eu besoin de formation pour devenir le Christ ». Cela est-il juste ?

Cela est un cri du cœur et donc il est vérité. L'Amour n'a pas à être parfait, il est. Il n'y a pas besoin d'apprentissage pour être ce que l'on est, il y a juste à lâcher justement toute forme d'apprentissage, d'initiation et de connaissance. Croire qu'être thérapeute va vous conduire à l'état Christique n'est pas la vérité.

Il existe d'innombrables exemples d'hommes et de femmes humains ayant vécu le Christ. Ils sont alors devenus thérapeutes malgré eux. Le Christ, je vous le rappelle, a même dit : « Qui m'a touché »? La guérison s'effectuait à l'insu de son plein gré, par la présence de l'Amour, par la présence du Feu Igné, et certainement pas par un apprentissage, une technique, ou quelque chose d'appris auparavant qui pourrait te conduire à l'état Christique. L'état Christique, en les temps usuels de la terre, est un sacrifice, une tension vers l'abandon, une tension vers le Christ. Les phénomènes mystiques, de quelque nature que ce soit, ne sont pas préalables mais postérieurs à la réalisation de l'état Christique.

… Silence…

Demande.

Question : dans un rêve, je me retrouve entouré de plusieurs entités qui me sautent dessus pour me dévorer. Je n'oppose aucune résistance, et dans un état de paix intérieure et d'abandon, je les laisse me dévorer et tout disparaît dans le noir. Qu’en est-il ?

Ce que tu as rêvé est une des formes de représentation de la traversée du Gardien du seuil. Les animaux qui te dévorent, te montrent, par ta Présence et comme tu l’as dit, le laisser-faire, qu'après cette phase tu te retrouves là où tu es né, non pas dans cette vie mais au sein de ce qui est au-delà de la Source, nommé Parabrahman ou Absolu. Le rêve, en l'occurrence ici, est simplement des éclaircissements sur ton devenir.

… Silence…

Demande.

Question : lorsque j'ai reçu mon nom d'Esprit, je suis parti dans un sommeil profond accompagné d'un sifflement et d'un clapotement intense à l'oreille droite qui s'est prolongé une dizaine de jours, cinq à six fois par jour. J'ai déjà vécu cela à l'oreille gauche pendant trois ans et cela s'est arrêté. À quoi cela correspond-il ?

Le clapotement, la vibration, le son, l'explosion, perçus au niveau de l'une des deux oreilles, signent la modification de l'état de conscience. À gauche, au-delà du son de l'âme, au-delà du témoin de l'activation que représente ce son au niveau de la Couronne radiante de la tête. Le son de l'âme est perçu à gauche, le son de l'Esprit est perçu à droite, le Canal Marial est à gauche, les entités désincarnées approchent de ton oreille droite, les êtres de Lumière approchent de ton oreille gauche. Ce que tu décris correspond au processus – dans un premier temps et durant trois ans –, au processus de mise en dissolution, en élévation, de l'âme. Le son de l'Esprit entendu dans l'oreille droite ou autour de l'oreille droite n'est pas un désincarné qui parle, même si ceux-ci s'expriment de ce côté, mais ce clapotement, ce vrombissement, cette explosion, traduisent simplement le début de manifestation de l'Esprit au sein de ton incarnation.

… Silence…

Demande.

Question : je souffre depuis des mois d'inflammation du côlon et de spasmes. Observant mes pensées et mes peurs, je me suis dit : à quoi bon continuer si je dois souffrir ainsi. Instantanément, j'ai senti les liens aux pieds et aux mains. Leur présence est-elle en relation avec un rejet ou blocage inconscient envers la personne ou ce monde ? Comment transmuter ces blocages inconscients ?

Il n'y a pas de blocage inconscient qui tienne. Le fait d'avoir perçu les bracelets aux chevilles et aux poignets prouve que tu es à ta place en ce corps, quelle que soit sa souffrance. Rappelle-toi aussi que la souffrance n'est jamais souhaitable ni désirable, mais quand celle-ci survient, en quelque endroit que ce soit, bien sûr il s'agit d'une invitation à réagir, non pas en conscience mais je dirais en solution thérapeutique, à chercher la cause dans le corps, ou dans la tête, peu importe, sauf bien sûr si tu es capable, comme tu l'as fait à ce moment-là, de dire, comme tu l'as dit : « à quoi bon ». Ce « à quoi bon » signifie simplement qu'à ce moment-là tu as lâché, même par rapport à la souffrance, même par rapport aux déséquilibres, fussent-ils organiques présents en ce ventre.

La souffrance, ni souhaitable ni désirable, est hélas au sein de ce monde un des moyens par lequel la Lumière peut émerger et être conscientisée. Quand la souffrance quelle qu'elle soit devient intolérable, elle redevient tolérable, quelle que soit son intensité, dès l'instant où tu te confies à ce que tu es, sans demande particulière, simplement te prouvant par-là même et à toi-même que tu n'es plus dans le point de vue de celui qui souffre. Il existe pour certains d'entre vous, au travers de la douleur, ou d'une manifestation corporelle, ou d'une maladie, un potentiel de libération important. Il ne s'agit pas à proprement parler d'une résistance de ta conscience, ni même d'une résistance de ta personne, mais bien de mécanismes d'ajustement et de finalisation de la superposition entre l'éphémère et l'Éternité.

La douleur, à un certain stade et en une certaine durée, provoque naturellement un processus de mise en route de la libération. Nombre de mystiques, au travers de leur souffrance corporelle, ont réussi en quelque sorte à dépasser celle-ci par une forme à la fois d'abandon et d'exaltation. Cet abandon et cette exaltation les a conduits à ne plus être affectés, quelle que soit l'intensité de cette souffrance, par leur conscience douloureuse au moment où cela se produit. L'Intelligence de la Lumière est comme toujours à l’œuvre dans ton processus. Il n'y a donc ni blocages ni résistances mais simplement douleur. La douleur, la souffrance, à une certaine intensité, à une certaine durée, vous met face à votre côté périssable. Il entraîne, de par ce qu’il se déroule au siège de la souffrance ou de la douleur, ainsi que par le mécanisme de la conscience quand tu as dit « à quoi bon », une facilitation et un dépassement de la douleur elle-même. Ce qui est différent, bien sûr, d'une action thérapeutique quelle qu’elle soit, mais signe néanmoins une transformation radicale de la conscience, permettant à certains humains de ne plus être attachés à leur corps, à leur vie, ou à leurs souffrances.

… Silence…

Demande.

Question : j'ai fait deux rêves. Dans le premier, la mer, lors d’un raz-de-marée, s'arrête pour que j'aie le temps de passer, et dans le deuxième, elle s'est transformée en cube de glace, me permettant de remonter la plage. Qu’en est-il ?

L'eau, le raz-de-marée, le tsunami, au-delà des circonstances réelles et à venir de ce monde, correspond avant tout en toi à l'inconscient, à la féminité, au Féminin Sacré, à l'eau, aux profondeurs. Tout cela est relié par l'élément Eau. Être submergé par l'eau, par un raz-de-marée, par une vague, signifie qu'il n'y a pas de concordance exacte ni de solutionnement total de ce qui existe au sein de ce qui est nommé inconscient. Le rêve en lui-même, au-delà de te le signifier, réalise, au moment où cela se produit, une libération des forces inconscientes, non pas pour qu'elles prennent le dessus mais pour qu'elles soient éclairées de différentes manières et se solutionnent ainsi de cette façon.

Ce genre de rêve t'invite aussi à te pencher sur ta polarité féminine, à la cultiver, à la laisser émerger au travers d'un acte créatif, au travers du Verbe, au travers du jeu, au travers de ce qu'il te semble agréable de créer, de manifester ou de jouer.

Le fait que l'eau se transforme en cube de glace qui te permet néanmoins d'échapper au flot, ne représente malgré tout que quelque chose auquel tu tiens, au sein de ton inconscient, par mesure de préservation, par peur ou pour toute autre raison, mais qui néanmoins, même si cela t'aide à certains moments, n'a pas à demeurer sous cette forme. Le rêve ici n'est pas un moyen de te prévenir mais simplement de te montrer, et par la même occasion de laver ce qui doit être lavé.

… Silence…

Demande.

Question : les insomnies correspondent-elles aux moments où les éléments sont en pleine activité sur ce monde ? Séismes, volcans...

Cela n'est pas systématique, loin de là. Les réveils, la nuit, ont de multiples causes. Celle que tu as citée n'en est qu'une des probables. Il en existe d'innombrables, concernant aussi bien la vitalité et l'énergie du corps qu'effectivement des processus aussi d'intégration de Lumière, mais avant tout, il faut rechercher la cause au sein des cycles et des rythmes de sommeil liés à certains organes.

L'heure de réveil, le nombre de réveils, ce qu’il se produit au moment de ce réveil, peuvent orienter mais il n'y a pas du tout de relation avec ce que tu nommes. Tout au plus, au-delà des volcans, des séismes, des tempêtes et de tous les événements climatiques de la terre, ce que l'on peut dire c'est que le rayonnement solaire, lors de tempêtes géomagnétiques ou d’éjections de masse coronale, peut effectivement altérer aussi bien la concentration que la conscience ordinaire, que le mental, que le sommeil. Mais en premier lieu, la première cause est bien évidemment à rechercher au sein de la mécanique particulière de l'énergie de certains viscères ou de certaines fonctions corporelles, mais aussi de certains chakras, au niveau purement physiologique.

… Silence…

Demande.

Question : ma fille, de moins d'un an, est très sensible à tout ce que l'on vit en ce moment, notamment les tempêtes magnétiques. Que faire pour l'accompagner et l'aider à vivre cela plus sereinement, en particulier les phases nocturnes ?

En l'occurrence, en ce cas précis, je te rappelle qu'à moins d'un an, ce qui est nommé fontanelle n'est pas encore close. Ainsi donc le rayonnement de la tempête électromagnétique pénètre bien sûr avec plus de facilité chez les bébés. Si il existe troubles du sommeil, il y a juste à rééquilibrer le flux d'énergie existant au niveau de la tête. Caresse simplement la tête de ton enfant, et aussi déplace tes mains depuis le sommet du crâne, chacune de chaque côté de la tête, et descends tes mains jusqu'au-dessous des pieds. L'énergie liée à la tempête géomagnétique ne s'accumulera plus dans la tête mais sera diffusée à l'ensemble du corps.

… Silence…

Demande.

Question : comment les bébés vont-ils réagir aux sons des Trompettes lorsqu'elles sonneront en continu ?

Les bébés ne sont pas encore coupés des influences célestes. Tu n'as donc aucun souci à te faire pour l'effet des Trompettes chez les enfants, ils seront ravis. S'il y a bien sûr un point de congestion, je t'invite de la même façon, durant les Trompettes, à faire circuler l'énergie, simplement en déplaçant tes mains depuis la tête jusqu'aux pieds dudit bébé.

… Silence…

Demande.

Question : si l'on ne vit aucune des trois Couronnes radiantes, vivra-t-on les 132 jours dans les tribulations ?

Comme cela a été dit à de nombreuses reprises, non. Rien ne te permet d'affirmer que cela est vrai. En effet il existe l'effet de surprise, il existe des mécanismes de protection de ta personne. Il n'y a pas de retard, il n'y a pas d'erreur, il n'y a pas d'incapacité à vivre cela, mais le plus souvent, des mesures de protection adoptées par l'Intelligence de la Lumière. Il existe d'un autre côté ce que Marie, à de nombreuses reprises, a développé concernant les ultimes grâces.

De la même façon, vivre les Couronnes, quelle que soit l’ancienneté de ce vécu, signe bien évidemment la Libération – au moment final. Mais il n'est pas pour autant certain que cela te permette d'être dans les Cercles de Feu ou d'être dans les tribulations, parce que dans certains cas, tu n'auras plus rien à faire au sein de ce monde et tu quitteras ce corps sans aucune difficulté.

La seule différence, durant ces années, a été pour ceux qui ont vécu l'une des Couronnes radiantes ; ils ont été appelés – comme cela a été dit dans l'Apocalypse de saint Jean –, ils seront libérés, mais nul ne peut préjuger de son emplacement pour le moment. Même si, de manière plus générale et plus courante, ceux qui ont déjà activé les Couronnes seront de manière préférentielle soit libérés au moment de l'Appel de Marie, c'est-à-dire quitteront leur corps, qu'ils aillent sur le Cercle de Feu ou pas.

Ainsi donc, si rien n'est vécu au niveau des Couronnes radiantes, cela ne veut pas dire nécessairement qu'il y aura tribulations pour toi durant 132 jours. Tout dépend, à la fois de l'Appel de Marie, mais aussi de son assignation vibrale. Il n'a jamais été évoqué autre chose que ce processus-là. Tout le monde sans aucune exception sera libéré. Comme certains d'entre vous ne sont pas encore vibrants, si je peux dire, il n'y a aucun moyen de déterminer maintenant la période intermédiaire quant à votre situation.

Évacués par la Confédération Intergalactique avec le corps, évacués sans le corps par vous-mêmes, évacués par les frères Végaliens avec ou sans le corps, transités par les Cercles de Feu ou pas, vivant les tribulations ou pas, n'est ni une récompense ni une punition mais simplement la mise en adéquation de ce que vous avez à faire. Disparaître définitivement, servir au sein des tribulations, recevoir des clés Métatroniques au niveau des Cercles de Feu des Anciens, cela ne fait aucune différence, en définitive, et à la fin.

… Silence…

Demande.

... Il reste peu de temps, souhaitez-vous une dernière question ?

J'y répondrai rapidement.

Question : est-ce le choc d'amour avec Hercobulus qui va déclencher la troisième guerre mondiale ?

Comme vous le savez, aussi bien vous, frères et sœurs humains, que les méchants garçons, que les scientifiques, que les religions, connaissent l'existence de ce corps. Certains veulent se servir de la présence de ce corps visible pour vaquer à leurs petites affaires, il n'en sera rien. Ce que tu nommes troisième guerre mondiale est bien évidemment dans les cartons, si je peux dire, de ceux qui croient organiser le temps, gérer le monde, gérer les peuples, et les asservir. Il n'en sera bien évidemment pas du tout comme ils le pensent. Ce que je peux dire simplement, c'est qu'ils profiteront de l'approche de Nibiru au moment où ils seront certains de sa visibilité, pour, quelques jours auparavant, déclencher si je peux dire les hostilités. Mais cela n'ira pas bien loin car la visibilité de Nibiru entraînera des effets majeurs sur l'ensemble de la terre, ce qui ne permettra plus de s'amuser à faire la guerre mais bien à vivre à l'intérieur de soi.

La chronologie de l'Événement n'est pas encore figée, c'est-à-dire dans la chronologie liée aux Trompettes, à l'Appel de Marie, à la visibilité et aux tribulations. Le moment-clé est l'Appel de Marie, la stase, et ensuite les 132 jours, où même ceux parmi les frères et sœurs humains qui seront dans leur corps de chair auront vraiment autre chose à faire qu'à faire la guerre. Et faire la guerre avec quoi, dans la mesure où tout ce qui comprend et est nommé électricité et électronique sera caduc, reléguant les armes modernes au rang d'antiquités ? À moins de se battre à mains nues, il me paraît fort improbable de pouvoir continuer une quelconque activité guerrière au moment de la visibilité et a fortiori encore plus si l'Appel de Marie a eu lieu.

Ne vous occupez pas de ça, occupez-vous de votre cœur et de votre Éternité.

Au nom de l'Amour, par la Grâce du Feu Igné, je vous salue.

Au revoir.



* * * * *




_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 506

MessagePosté le: Dim 13 Nov - 16:54 (2016)    Sujet du message: Rencontre d'Octobre 2016 : COMPLET + lien PDF Répondre en citant

Octobre 2016


Omraam Mikaël AÏVANHOV

Questions/Réponses - Partie 1



Eh bien chers amis, je me réjouis de passer un moment avec vous. Comme je vous l’ai dit voilà quelques semaines, j’interviendrai jusqu’au moment crucial de façon particulière, c’est-à-dire au sein de mon humanité plus que en tant que Commandeur car vous savez que nous faisons silence ; si nous devons nous exprimer, nous passons par l’Impersonnel. Alors aujourd’hui je voudrais être avec vous pour échanger, vous présenter toutes mes bénédictions, tout mon Amour, et échanger avec vous de choses et d’autres. Nous allons essayer de progresser comme ça à travers nos échanges sur ce qui vous tient à cœur, sur ce qui peut encore par moments faire revenir les fantômes du petit vélo, ou encore ce que vous avez besoin peut-être d’éclaircir dans cette période précise que vous vivez sur cette terre, et qui peut être nommée le Face-à-Face ultime, si je peux dire, entre l’Éternel et l’éphémère.

Voilà, donc nous allons nous écouter les uns les autres et essayer de tirer profit de tout ce que nous allons échanger, pour que le plus grand nombre possible puisse profiter de certaines précisions ou de certaines explications, de tout ce que vous voulez parler. Donc nous allons écouter ce que tu as à me dire de ce que disent les gens qui ont envie de poser des questions ou d’interroger sur quelque domaine que ce soit.

Question : nous serons au courant de l’arrivée des trois jours, six jours avant. De là où vous êtes, le saurez-vous plus tôt et aurez-vous des signes précis que nous n’aurons pas ?

Comme vous le savez, l’arrivée des trois jours est plus ou moins en synchronicité avec la visibilité de Hercobulus, n’est-ce pas ? Et comme vous, nous ne pouvons que l’observer, même de là où nous sommes, avec ses fluctuations, comme vos scientifiques le savent, d’une orbite qui n’a pas toujours la même trajectoire, ni surtout la même vitesse. C’est pour ça que nous aussi nous ne pouvons pas détecter bien avant vous, si je peux dire, le moment important, le moment crucial si je peux dire. Donc nous sommes les uns comme les autres, même je dirais la Source, dans sa grandeur et dans sa possibilité de voyager dans tous les temps de toutes les dimensions, ne peut pas être plus précis que ça.

Mais nous avons toujours dit que vous auriez des prémices de plus en plus évidents, c’est-à-dire tout ce qui était caché qui se révèle, la proximité de certains évènements annoncés par les prophètes de tous les temps, et aussi la programmation faite par les méchants garçons concernant les évènements qu’ils voudraient voir tourner à leur avantage, bien sûr. Vous avez des signes, bien sûr, mais même parmi ces signes, vous ne pourrez en constater que la pertinence et l’intensité mais vous ne pourrez pas trouver d’autres informations préalables au moment des trois jours que ce qui avait été dit, c’est-à-dire les Trompettes, n’est-ce pas ?

Certains d’entre vous, comme je l’ai déjà dit, attendent, ou d’autres encore redoutent cet évènement. Ou d’autres n’ont pas la possibilité, parce qu’ils ne vivent rien, même d’y croire ou d’y penser, et c’est très bien ainsi parce que vous savez très bien que dès qu’il y a une notion collective, même si c’est un groupe précis, dans un pays, dans un continent, ou avec des pôles d’intérêt communs, ça remue beaucoup les énergies de l’égrégore et de l’inconscient collectif.

Donc chacun sera pris en fonction, je dirais, non pas de sa préparation mais de sa disponibilité. En fonction de cela, bien sûr, il n’est pas impossible que de manière purement médiumnique, voire même astrale, certains d’entre vous soient informés de l’imminence. Mais même au sein de cette imminence, y aura pas de date ou d’heure précises – jusqu’au dernier moment – parce que chacun, comme vous le savez, dans ce Face-à-Face ultime individuel et collectif, chacun est exactement à la bonne place et sera pris, non pas au dépourvu mais sera pris dans la conscience qu’il a au moment même des signes astrophysiques et de l’Appel de Marie à proprement parler, ainsi que, comme vous le savez, des Trompettes du ciel et de la Terre.

Donc y a pas plus de précisions que celles que je vous ai déjà données voilà un mois à peu près, concernant la période où vous êtes. Ça peut être n’importe quel jour, n’importe quelle semaine, et même vous, avant de pouvoir entendre les Trompettes, même si c’est quelque chose que vous espérez, que vous chérissez, vous risquez aussi d’être surpris, parce que l’élément de surprise n’est pas en la défaveur de la conscience mais représente bien plus un choc, et vous savez que le Choc de l’humanité, tel qu’il avait été présenté par le bien-aimé Sri Aurobindo, Jean si vous préférez, est tout à fait adéquat.

D’autres… certains parmi vous seront dans la colère, d’autres dans le déni, encore et encore, et d’autres dans l’acceptation pleine et confiante, parce que certains d’entre vous ont eu la chance de rentrer en contact, si je peux dire, avec l’Esprit d’Hercobulus, et ont ressenti cet Amour incroyable de cette planète, de cette étoile si vous voulez, parce que c’est ni une étoile ni une planète, c’est entre les deux. Et la liberté de Nibiru ou Hercobulus fait que, comme nous l’avons toujours dit, déjà dans les années 2010, sa vitesse fluctuait en fonction des différentes forces électromagnétiques qu’elle rencontrait dans sa traversée du système solaire. Elle pouvait donc, et comme l’ont observé de manière formelle ceux qui disposent des moyens adéquats, sa vitesse n’a jamais été constante, même si on peut considérer que sa révolution orbitale est toujours de la même durée – vous le savez c’est un cycle zodiacal, c’est 25.000 ans avec un passage plus ou moins proche tous les 12.000 ans, voire tous les 3.600 ans.

Donc si vous voulez nous n’avons aucun moyen, même avec notre vision, si je peux dire, de vous donner plus d’éléments, de dates. Et même si nous les avions, nous ne vous les donnerions jamais parce que cela serait absolument contraire au dessein de la libération de la Terre et de votre propre libération. Donc vous n’avez que vos propres canaux, vos propres sens, votre propre intellect qui peut voir les signes. Ils sont innombrables, bien sûr, et ils sont tous présents parmi ceux que j’avais donnés bien avant les Noces Célestes, des années auparavant j’avais donné un certain nombre de points de repère. Maintenant, si vous voulez avoir plus de précisions et, comment dire, cogiter là-dessus, je vous renvoie aux prophéties qui vous sont accessibles, que ce soit des prophéties anciennes ou beaucoup plus récentes qui ont eu lieu, je dirais, depuis plus de 150 ans un peu partout sur la terre. Vous y trouverez des signes, vous y trouverez des annonces qui toutes, effectivement, convergent vers un évènement crucial.

Et c’est à travers l’importance, j’avais parlé à l’époque, par exemple, de la ceinture de feu du pacifique, des volcans, les dragons vous ont parlé des trous dans la terre qu’ils formaient pour stabiliser l’expansion de la terre. Cette expansion, je vous le rappelle, fait passer le diamètre de la terre de quelque 6.000 à 9.000 et quelques kilomètres. Donc vous voyez bien que c’est pas un évènement qui ne sera que perçu par une majorité, personne ne pourra échapper à cet évènement. Que vous y croyiez ou pas, que vous y pensiez ou pas, que vous l’espériez ou pas, cet évènement est bien sûr présent. Il manque le fameux seuil d’approche où Nibiru devient visible, et je vous rappelle que l’Appel de Marie et les Trompettes surviendront de manière à peu près synchrone, c’est-à-dire dans un même laps de temps.

Ce qui n’est pas évident à savoir, pour ceux d’entre vous qui s’intéressent aux prophéties, aux signes (terrestres ou célestes), bien sûr que vous voyez maintenant clairement cette espèce d’accélération et d’amplification des révélations, de tout ce qui était caché, en vous comme aussi au niveau, je dirais, de la société. Mais plus que jamais, depuis l’assignation vibrale et le Face-à-Face, chaque personne, chaque frère, chaque sœur, même ceux que j’avais nommés à l’époque les portails organiques, peut s’interroger sur ce qui se déroule actuellement sur cette terre.

Et d’ailleurs même les médias officiels, comme vous dites, commencent à vous donner des petites informations. Bien sûr elles sont altérées au niveau de la durée du temps, mais petit à petit un certain nombre d’éléments, même au niveau de ceux qui ont essayé de vous cacher cette vérité, se dévoilent maintenant. Parce que le silence ne peut plus être fait et qu’il faut de toute façon, pour vous comme pour nous, comme pour les méchants garçons, des repères, et nous nous servons tous des mêmes repères.

Bien évidemment la finalité n’est absolument pas la même au niveau individuel que ce qu’ils imaginent, ou ce qu’ils croient, ou ce qu’ils espèrent. Mais où que vous soyez sur cette terre, l’ensemble des signes de la société, des signes de votre corps puisqu’il y a, et ça a été spécifié par l’Impersonnel, l’activation franche et massive des dernières Portes qui sont situées dans le petit bassin, devant et derrière, qui a été synchrone avec la perméabilité de l’Onde de Vie, non plus à l’énergie du noyau cristallin de la Terre ou aux différentes composantes mais directement au Feu de l’Esprit.

Cela, vous serez de plus en plus nombreux à percevoir cette chaleur sous les pieds, qui n’est pas des vagues d’énergie qui remontent comme auparavant, même si parfois ça peut suivre certains circuits dans vos jambes ou même dans votre ventre, mais beaucoup de gens sentent des choses, beaucoup de frères et de sœurs, par exemple, ont des sifflements d’oreilles. Alors bien sûr ils vont penser, ceux qui connaissent rien, que c’est des acouphènes, que c’est un problème médical. Il n’en est rien. Le son dans vos oreilles devient de plus en plus aigu, strident, par intermittence ou en permanence, ça c’est l’approche directe de Nibiru. C’est plus seulement ce qui avait été nommé l’Antakarana, c’est-à-dire le son de l’âme, le son de l’Esprit, le son… et des Présences qui arrivaient dans votre Canal Marial, mais c’est directement – ce que vous entendez dans vos oreilles, ce que vous sentez sous vos pieds ou au niveau du petit bassin – relié à l’arrivée de Nibiru.

Quand je dis l’arrivée, elle est déjà en train d’arriver depuis plus de trente ans, n’est-ce pas, mais là je parle de la visibilité, mais avant tout des effets électromagnétiques qui vont permettre de redresser ce qui avait été nommé à l’époque (y avait les Noces Célestes, avec le dévoilement des Étoiles) la lumière oblicale, vous savez, l’axe de falsification. Et cet axe de falsification, vous le trouvez en vous, bien sûr, mais vous le trouvez dans l’inclinaison des planètes, et vous n’êtes pas sans ignorer, pour ceux qui s’intéressent au système solaire, que les planètes les plus externes ont vu déjà des bouleversements extrêmement conséquents, et en particulier des changements d’axe, c’est ce qui a été appelé le basculement des pôles, magnétiques d’abord, et après physiques bien sûr.

Mais tout ça fait partie des choses qui se déroulent bien sûr de manière sensible, en vous et dans toute la société, comme partout sur la terre. Donc vous n’avez pas de meilleurs signes que ceux que vous vivez dans votre corps et que ceux que vous pouvez observer ou lire dans vos médias, quels qu’ils soient, que cela concerne les volcans, les séismes, les trous qui apparaissent dans la terre ou les révélations de tout ce qui était occulte et caché. L’éclairage de la Lumière devient de plus en plus percutant et maintenant, à cet éclairage de la Lumière, est adjoint si je peux dire le Feu Igné, le Feu, si je peux dire, généré par Hercobulus. Et ça vous le vivez dans votre corps. C’est plus seulement des modifications physiologiques, si je peux dire, c’est des manifestations qui concernent la corporalité directement, des symptômes qui apparaissent, je l’ai dit, dans les différents endroits que je viens de nommer. C’est la seule façon que vous avez de pouvoir spécifier ou d’approcher une date précise.

Mais ça ne sert à rien d’avoir une date précise, parce que si vous cherchez trop la date, vous en oubliez de vous pencher sur ce que vous vivez ; non pas pour faire du nombrilisme, non pas pour s’extasier sur l’efficacité de l’activation de telle Porte ou de telle autre Porte, mais bien plus pour vous rendre compte, dans votre chair, de ce qui se déroule.

Alors bien sûr certains ont des rêves, certains vont faire des rêves… et beaucoup d’ailleurs, depuis des dizaines d’années, font des rêves de ce genre, mais dans les rêves, vous n’avez jamais la possibilité de dater. Qui peut dire qu’il a déjà eu un rêve en particulier, prédictif ou prophétique, où une date était donnée, par exemple voir un calendrier ou une date qui s’affiche ? C’est quelque chose de très très rare, je dirais même d’exceptionnel, surtout dans ces circonstances-là qui correspondent à l’ensemble du système solaire. Voilà ce que je peux dire.

D’autres questions dans la salle par rapport à ça ?

Question : qu’en est-il des prédictions de Nostradamus qui a annoncé la fin du monde en 2025 ?

L’important est la Libération, l’important est de vivre ce qu’y a à vivre durant les 132 jours, mais je doute fort qu’on puisse donner des dates. D’autres ont parlé de 2036. Vous avez même des voyants qui ont vu une nouvelle humanité, des nouvelles règles de vie – mais ça, ça n’existe pas, vous le savez. Donc y a pas de date à chercher, simplement l’ensemble de ce qui vous est accessible comme informations, de votre corps, de la société et du monde, vous font admettre ou pas la réalité de ce qui se produit. Parce que bien sûr, y a tous les mécanismes de survie de la chenille qui sont encore actifs tant qu’elle n’a pas reçu le signal de la métamorphose collective, c’est-à-dire des trois jours de stase, et les Trompettes préalables, bien sûr.

Donc toutes les dates ont été données, or toutes les dates sont fausses par définition.

C’est ça qu’il vous faut accepter, il n’y a pas de date, même s’il y a un évènement crucial à une date donnée. Et même Nostradamus qui, je vous le rappelle, était quand même Bença Deunov, le walk-in, Orionis, ne pouvait pas en incarnation donner des précisions autres que celles qu’il a livrées sous forme allégorique, ou voilée si on peut dire. Parce que ça ne sert à rien, vous le savez très bien.

Bien sûr que ça serait satisfaisant pour la chenille de programmer sa métamorphose en se disant : je vais faire ceci ou cela avant. Regardez même, d’une façon générale quand nous sommes incarnés, combien d’entre nous sont avertis du jour de leur mort ? Il faut qu’ils aient un ange gardien particulier. Ça a été le cas par exemple avec la dame qui est décédée, je crois, qui avait reçu les enseignements du « Dialogue avec l’ange » ; ça a été aussi le cas de certains prophètes qui ont envoyé leur faire-part de décès pour que celui-ci arrive bien le jour de leur décès et pas en retard. Mais c’est exceptionnel d’être informé, déjà au niveau personnel, du jour de la transition n’est-ce pas, de la mort.

Alors vous imaginez bien qu’au niveau d’un tel changement, qui n’est pas la mort mais la Résurrection, il n’est pas possible de connaître la date. Et vous comme nous, comme les méchants garçons, attendent tous la visibilité, parce qu’ils savent très bien que les forces en jeu ne seront plus contrôlables à partir de ce moment-là. Et ils essayent bien sûr de calquer leur plan – pour ceux qui en ont encore, bien sûr, qui n’ont pas compris que aucun plan ne changerait rien –, essayent de se baser sur cette connaissance approximative d’arrivée du rayonnement de Nibiru de manière totale pour faire coller, si je peux dire, leur propre calendrier.

Mais ne vous occupez pas de ça, contentez-vous d’être entièrement présents dans la matière, dans votre corps, être présents à chaque minute de votre vie, d’être lucides, d’être en Amour, et rappelez-vous que dans cette période, j’ai eu l’occasion de le dire, le silence est parfois préférable aux explications et aux mots. Ce qui est important, c’est ce que vous êtes, ce qui rayonne de vous quand la personne n’intervient plus, et ça se fait bien sûr indépendamment de votre volonté, indépendamment de vos alignements ou de ce que vous souhaitez. Quand vous êtes le plus naturel possible si je peux dire, dans la matière, dans ce corps que vous habitez encore, alors à ce moment-là vous êtes alignés. Que ce soit dans la nature ou pour aller voir le percepteur des impôts n’est-ce pas, c’est la même chose. Si vous arrivez à demeurer dans cette attitude d’alignement, si je peux dire, de conscience élargie, sans préparation, sans y penser même, vous constaterez beaucoup de différence.

C’est ça votre défi, votre challenge si je peux dire, dans ce Face-à-Face individuel ultime, c’est de maintenir ce que vous êtes en vérité, quelles que soient les circonstances parfois désagréables que peut vous faire vivre les relations, familiales, sociales, professionnelles, ou encore votre corps. Parce que si au moindre bobo, si aux moindres interrogations, vous perdez le nord, si je peux dire, comment vous allez faire quand y aura plus de nord, pendant la stase ?

Donc connaître la date ne sert à rien puisque cette date, elle est inscrite dans le présent que vous vivez, de plus en plus, à travers – comme l’a expliqué l’Impersonnel – l’activation des dernières Portes, pour ceux d’entre vous qui les vivent, bien sûr. Et même pour ceux qui ne vivent rien aujourd’hui, y a quand même une forme, non pas d’intuition mais de pressentiment ou d’inquiétude. Regardez autour de vous les publicités, les médias, qui par petites touches vous parlent de manière de plus en plus incongrue, je dirais, de la fin du monde, même s’ils n’emploient pas ce mot-là, même si c’est dans des films. Regardez tout ce qui se déroule. Vous sentez pas ce sentiment d’urgence, ce sentiment de paix profonde quand vous abandonnez cette urgence de vouloir faire ceci ou cela ?

Donc y aura pas de date. La seule date, c’est l’Appel de Marie, et les Trompettes bien sûr. Les Trompettes permanentes, pas leur répétition et leur multiplication dans différents endroits de la planète mais leur apparition simultanée sur toute la terre, hémisphère nord comme hémisphère sud. Y a bien sûr d’autres signes célestes qui avaient été annoncés par les prophètes : les aurores boréales visibles sous les latitudes moyennes et non pas en haute altitude, non pas près des pôles mais même près de l’équateur. Tout ça, si vous voulez, c’est des réalités concrètes qui accompagnent les changements.

De même que les météorites, Mikaël vous avait dit qu’il était représenté et manifesté dans les météorites. Renseignez-vous sur les météorites, vous voyez bien le nombre de météorites qui traversent l’atmosphère terrestre, et même certains d’entre eux, petits morceaux pour l’instant, qui s’écrasent un peu partout. Tout ça c’est réel, tout ça c’est très concret. Y a pas besoin d’intuition, y a pas besoin de pressentiment, y a pas besoin d’inquiétude, y a pas besoin d’urgence, y a simplement besoin d’être entièrement là, que ce soit facile ou difficile, parce que pour chacun d’entre vous, c’est différent.

Et là justement, ce moment collectif effectivement touche, je dirais, les ultimes phases. Ces ultimes phases qui auraient très bien pu ne pas exister s’il y avait eu urgence et si la libération effective de l’humanité avait eu lieu de nombreuses années auparavant. Plus le temps avance, même si cela vous semble compliqué ou difficile, plus c’est une chance pour un nombre de plus en plus important de frères et de sœurs. Non pas nécessairement d’évoquer la fin mais au moins de bouger à l’intérieur de soi pour comprendre ce qui se déroule sur la terre. Sans même parler, bien sûr, des Archontes ou des choses cachées, je parle des choses visibles et très palpables qui se passent dans votre monde à l’heure actuelle, déjà depuis quelques mois mais là avec une intensité que nul ne peut contester.

Question : vous nous avez demandé de guetter les chambardements au Moyen-Orient…

Tout à fait.

… mais le Moyen-Orient est déjà complètement chambardé…

Oh, c’est rien mon ami. Vous avez lu l’Apocalypse de saint Jean, la dernière bataille à Megiddo, c’est bien évidemment là-bas que ça se passe. C’est le point de départ, bien sûr. Et je maintiens. Et vous savez très bien, si vous suivez, comment vous appelez ça, les actualités, en vous intéressant quand même des deux côtés de la barrière, pas en restant sur les mensonges éhontés qui sont proférés par les médias officiels en occident (en tout cas dans les pays européens), parce que c’est pas du tout la même chose ni le même discours dans les autres pays, bien sûr. Dans cette Europe, qu’elle soit l’Europe constituée aujourd’hui, tout est fait pour vous endormir et vous distraire, bien sûr, ce qui n’est pas le cas dans de très nombreux autres pays. Renseignez-vous sur les actualités chinoises et vous verrez clairement qu’ils annoncent la troisième guerre mondiale déjà depuis de nombreux mois. Regardez du côté des Russes, regardez dans d’autres pays, même le Japon, vous verrez bien ce qui se dit, y a une préparation qui est en cours, alors que en Europe, tout est fait pour que rien ne soit prêt. Mais ça, je l’ai dit déjà y a très longtemps.

Question : quelle est l’étoile en forme de V, visible au sud depuis deux mois, avant le lever du jour ?

Cher ami, nous n’avons pas le même point de vue de là où nous sommes, comment veux-tu que je te réponde ? Mais je crois qu’y a des technologies qui te permettent, à travers des ordinateurs, de savoir précisément ce qu’y a dans le ciel.

Et le lever du soleil, où ? Dans l’hémisphère nord, chez toi, dans l’hémisphère sud ?

... dans l’hémisphère nord, en France, à Bordeaux, et aussi en Catalogne.

Mais vous avez des moyens de connaître ça avec vos moyens techniques habituels, vous avez des tas de sites, vous dites internet, qui proposent une carte du ciel, donc il suffit de regarder. Mais y a aucun corps caché pour l’instant hein, il est pas apparu Hercobulus, même si effectivement y en a qui arrivent à le voir avec des petites lunettes astronomiques et des filtres infrarouges à certains moments de la journée, quand le ciel n’est pas obstrué par les cochonneries – terrestres je parle – qui sont vaporisées.

Pareil pour les météorites, pareil pour les volcans, vous avez tout ça en accès libre partout sur internet. Et là on peut pas tricher avec ça, surtout pour les volcans, et pour les trous dans la terre. Vous avez des déchirures du manteau terrestre qui apparaissent même en Europe maintenant. Vous avez des déchirures du manteau avec des failles géologiques nouvelles, qui sont apparues par exemple en Italie, en Sardaigne, dans les pays d’Europe centrale, en nombre considérable. Bien sûr, ça vous le verrez pas dans les journaux officiels, vous le verrez sur les sites scientifiques qui parlent réellement de ce qui se passe, parce que là y a aucune censure possible concernant ces choses-là.

Mais la difficulté n’est pas d’avoir accès à l’information, encore une fois, c’est peut-être vous, vous avez plus de possibilités, pour ceux qui sont éveillés, libérés ou pas, de relier et de donner du sens à tous ces signes. Qui va faire le lien, par exemple, entre la mort des animaux, des mammifères, la mort des poissons, la mort… innombrable, en masse, des peuples de la terre, et ce qui se déroule dans le ciel ? On vous dit que c’est la pollution, que c’est le réchauffement lié à l’activité humaine… Personne ne fait rien, ceci dit, mais personne n’a intérêt à ce que vous sachiez relier les signes célestes, les signes solaires, les tempêtes solaires par exemple, et surtout au niveau des trous coronaux du Soleil et l’activité des séismes, les mouvements d’eau de la terre avec les, comment vous nommez ça déjà, les vagues qui apparaissent indépendamment de tout tsunami, les vagues scélérates voilà, y en a de plus en plus sur la planète.

Tout ça c’est accessible, mais ne comptez pas sur les médias officiels qui savent – en tout cas pour les élites et les méchants garçons – de quoi il s’agit, pour vous relier les choses. Ils vont vous présenter des éléments disparates, a priori n’ayant aucun rapport avec les autres mais qui sont tous en rapport les uns avec les autres, même ce qui se déroule au niveau géologique comme géophysique, comme géopolitique. C’est la même chose. Tout est lié aux perturbations électromagnétiques, ou au redressement électromagnétique par le rayonnement, bien sûr, de la Source, le triple rayonnement que vous connaissez, du Soleil, de la Source et surtout de Sirius, de l’Esprit saint, mais maintenant relayé de manière beaucoup plus efficace, si je peux dire, non plus par le Soleil seulement mais par Nibiru.

Tous ces signes-là sont parfaitement connus par les scientifiques de la terre depuis fort longtemps. Quand je dis fort longtemps, c’est plus de trente années. Et pour ceux qui s’intéressaient à l’histoire ou qui ont des approches de la terre particulières, en particulier par les datations, par les fouilles archéologiques ou les ethnologues par exemple, sont très bien au courant de tout ça – parce qu’ils ont les capacités intellectuelles et les outils qui permettent de relier tout ça.

Mais simplement, plus ça va devenir présent et évident, ils savent très bien qu’ils ne pourront pas cacher la vérité jusqu’au dernier moment. Ils sont obligés d’exercer une forme de préparation, si je peux dire, mais c’est pas une préparation pour vous mettre à l’abri, c’est une préparation mentale. Ça s’appelle d’ailleurs de l’ingénierie mentale, ou sociale, c’est avec ça qu’on dirige les lignes de prédation restantes et qu’on dirige l’égrégore collectif humain là où on veut. C’est pire que de la magie, c’est beaucoup plus efficace que la magie.

La magie avant, dans les temps nobles, était exercée par un magicien. Mais là, on fait exercer la magie par des groupes de plus en plus conséquents, par un pays entier, simplement en instillant et en distillant des informations précises à des moments-clés. Vous êtes par exemple avant la nouvelle lune aujourd’hui, vous allez voir que déjà depuis hier, et aujourd’hui et demain, y a des informations qui vont sortir du chapeau, concernant l’organisation sociétale de la planète entière ; regardez les titres et vous verrez. Des évènements étonnants, des révélations étonnantes vont se faire jour durant cette période, y a un éclairage particulier.

Je vous rappelle que la nouvelle lune, c’est le moment où y a aucune réflexion de la lumière altérée du Soleil et où les rayons cosmiques sont peut-être, malgré les vents solaires, peut-être les plus intenses dans ces moments-là. C’est pour ça que les elfes par exemple font des cérémonies à la nouvelle lune, alors que la Loge noire fait ses cérémonies à la pleine lune. Bien sûr chacun y trouve son avantage – ce qui était appelé la Loge noire, qui continue à vivre dans les pensées des gens, qui sont entretenues et nourries par elles-mêmes, par les pensées de ces gens. Y a déjà de très nombreux… déjà de mon époque quand j’étais incarné parmi vous, il y avait déjà des validations de l’effet de la méditation de groupe où des individus répartis sur la planète priaient à un jour donné et observaient ce qu’il se passait ; ça c’est très connu. On peut faire exactement la même chose dans l’autre sens, et non pas améliorer les choses mais les aggraver. C’est exactement ça qui se joue en ce moment.

Autre chose.

Question : il a été dit que dans une authentique communion de cœur à cœur, le son se majorait dans l’oreille gauche…

Tout à fait.

Question : au niveau individuel, entendre le son à gauche ou à droite a-t-il une signification avec ce que vous avez dit sur Hercobulus, en plus de l’Antakarana ?

Bien sûr, tout à fait. Y a de nombreux processus où le chant de l’âme ou de l’Esprit se manifeste – vous le savez tous quand vous méditez, d’ailleurs y a des yogas qui se basent là-dessus. Mais aujourd’hui, indépendamment des contacts par le Canal Marial, par le canal de Lumière de l’Antakarana, il y aussi un son, et ceux qui ont des oreilles très fines pourraient peut-être mieux le définir, mais vous entendez quelque chose qui est de plus en plus prenant, non pas au niveau de l’intensité mais d’une fréquence particulière, avec l’impression que ce son n’est plus seulement à l’oreille gauche ou à l’oreille droite mais qu’il est partout.

Il existe d’ailleurs un certain type d’appareillage qui permet d’enregistrer les fréquences de l’univers, et vous avez aussi à ce niveau-là des modifications importantes qui ne sont pas liées aux modifications liées aux rayonnements cosmiques ou solaires. C’est pas le bruit de fond de l’univers, comme disent les scientifiques, mais c’est vraiment des signaux très particuliers qui arrivent sur terre. Et d’ailleurs, même vos médias officiels en parlent nécessairement.

Mais surtout, ne pas relier les choses, pour eux, c’est très important. Parce que dès que vous arrivez à relier les éléments les uns avec les autres – surtout pour certains d’entre vous qui ont écouté tout ce que j’ai pu dire depuis de si nombreuses années – les choses s’éclairent, mais ils veulent surtout pas que les choses s’éclairent, même si la Lumière éclaire tout, parce qu’ils raisonnent pas, je dirais, même pas pour leur petite personne, ils raisonnent comme des administrateurs de la vie, comme le fait Satan d’ailleurs. Ce qui l’intéresse, c’est pas la personne, c’est où va l’énergie collective d’un pays, d’un groupe, qu’est-ce qu’elle nourrit, qu’est-ce qu’elle alimente, qu’est-ce qu’elle crée ?

Et vous savez que dans la période actuelle où toutes les croyances, toutes les illusions se défont, bien sûr qu’il y en a, et vous le voyez même autour de vous, dans votre famille, dans vos proches, certains qui sont de plus en plus dans le déni. Mais je vous rappelle qu’après le déni, y a la colère. D’ailleurs vous voyez bien aussi que parfois, chez certains d’entre vous, même en étant libérés vivants, y a des choses qui se manifestent dans le corps et dans la conscience personnelle, qui pourraient s’apparenter à des résurgences de peur, de colère, d’anxiété. Vous savez très bien qu’il faut pas y accorder le moindre crédit afin de demeurer dans la posture de l’observateur et ne pas être impliqué. Mais ne pas détourner les yeux, accepter de voir pleinement ce que votre corps vous dit, accepter pleinement ce que vous donne à voir votre famille, vos amis, votre pays, les associations dans lesquelles vous pratiquez choses et d’autres. Je peux pas vous dire mieux par rapport à cela.

Mais si vous avez une vision panoramique et si vous êtes curieux, avec tous les moyens à votre disposition, je parle des moyens techniques, hein, je parle même pas d’intuition ou de choses intérieures, ni de vision du cœur, je parle des choses très terre-à-terre, elles vous sont accessibles. Et dès que vous reliez les évènements quels qu’ils soient, vous avez compris, vous n’avez pas besoin d’être un grand scientifique.

Question : entendre le son dans l’oreille droite plutôt que dans la gauche, a un sens particulier ?

À l’époque, ça avait un sens précis : à gauche, le chant de l’âme, à droite le chant de l’Esprit. Les Libérés vivants ont toujours un son à gauche mais y a plus le son de l’âme, c’est le son de l’Esprit qui passe par le Canal Marial et par l’ampoule de la clairaudience. C’est aussi la modification… parfois le son, vous avez l’impression de l’entendre au niveau des oreilles, et parfois à l’intérieur, ou parfois très lointain, les différents sons (vous savez qu’il y en a plusieurs), mais le son spécifique, déjà depuis de nombreuses semaines, qui va crescendo au niveau de l’intensité ou de sa fréquence d’apparition, qu’il soit à gauche ou à droite ne change rien. Aujourd’hui, on peut plus faire la différence comme ça avait été fait avec l’Antakarana gauche et l’Antakarana droit, c’est-à-dire un côté l’âme, un côté l’Esprit, puisque vous savez que les êtres de Lumière qui viennent vous rendre visite passent par le Canal Marial, avant de réaliser qu’ils naissent dans le cœur – c’est la fusion du Canal Marial avec le chakra du cœur.

Vous seriez surpris si par exemple vous avez la possibilité d’avoir un casque très performant qui vous isole complètement des bruits extérieurs, parce que vous allez entendre bien sûr le battement de votre cœur, le souffle de la respiration, les bruits intestinaux, mais vous entendrez aussi autre chose. Mais faut vraiment un bon casque qui isole complètement de l’environnement. Et quand ce silence total se fait (des sens), et si vous fermez les yeux en plus, à ce moment-là vous allez vous rendre compte qu’il y a des sons inédits. C’est le son d’Hercobulus, parce que vos cellules savent ce que c’est, même si vous, vous le reniez encore, par réflexe de survie ou par peur, ça n’a aucune espèce d’importance.

Comme vous le savez, toutes les réunions de groupe ont été arrêtées voilà déjà de nombreuses années, ce qui n’interdit pas bien sûr de vous regrouper entre vous pour méditer, pour vous aligner, pour faire ce que vous voulez, parce que le relais a été pris par un égrégore autrement plus puissant maintenant qui sont les rayonnements cosmiques, puisque vous savez que les couches les plus isolantes du système solaire et de la Terre sont devenues de plus en plus perméables, si je peux dire.

Question : vous parlez de déni pour la plupart des gens, mais pour eux la vérité est donnée par le journal télévisé.

On est bien d’accord, c’est bien pour ça que eux, ça sert à rien d’aller les mettre en colère. Ils doivent passer par le déni, la colère, la négociation, tout ce qui avait été expliqué par Sri Aurobindo.

… mais ils ne nient pas le journal télévisé, ils sont en accord.

Ils sont encore inscrits dans la matrice, mais ça représente une grande portion de l’humanité. Mais je te rappelle qu’il y a quand même une proportion là-dedans importante de portails organiques, vous avez déjà tous les portails organiques. Que reste-t-il des humains-âmes ou de vrais êtres adamiques porteurs d’une âme et d’un Esprit ? C’est quoi ? Vingt pour cent seulement. Mais pour les portails organiques, y a ni solution, ni espoir, ni quoi que ce soit d’autre. Donc c’est normal que d’un point de vue, purement ce que tu vois autour de toi, dans tous les pays d’Europe les gens sont devant leur télé et croient… tout ce qui peut être dit à la télé est pris pour une vérité. D’ailleurs, celui qui vit la Vérité ne peut plus regarder la télé, ou alors il la regarde parce que c’est un spectacle humoristique : tout ce qui est dit, c’est exactement l’inverse. Mais ceux qui sont encore, comment tu dis, accros à leur écran de télé, ils ont un écran de fumée devant eux.

Question : c’est tout le monde, en occident. Les intellectuels sont accros à des émissions plus intellectuelles, des débats politiques… mais ça reste la télévision. Vous parliez de déni alors que pour eux l’information vient de la télévision et qu’internet, ce sont les hurluberlus qui s’expriment.

Détrompe-toi mon ami, parce que nous observons, indépendamment des vrais éveillés qui ont travaillé sur la structure vibrale, sur le corps d’Êtreté, sur l’Unité, qui ont vécu cela, les gens ne sont pas si stupides que ça. Je te rappelle qu’en général un portail organique vit sa vie avec une régularité de métronome, il a besoin de certitudes. Et de toute façon eux, c’est de la poussière, y a rien dedans, donc eux ne sont pas concernés. Même quand y aura plus de télé, si ils sont pas disparus, ils seront encore en train de regarder un écran. Mais parmi l’ensemble, je dirais, des corps sociaux, de tous les pays, y a une prise de conscience, que tu le veuilles ou pas, et elle est de plus en plus extensive. Et bien sûr, ça va passer non pas par les informations mais tu sais très bien que ça va passer par les réseaux sociaux, ça va passer par le bouche-à-oreille, ça va passer par une réelle prise de conscience que y a quelque chose qui tourne pas rond, aussi bien au niveau cosmique… Regarde le climat, on vous a parlé de réchauffement climatique, c’est un bouleversement climatique. Il faudrait vraiment faire exprès pour rester enfermé tout le temps pour ne pas le voir.

Et n’oublie pas que le réflexe de survie qui est inscrit dans le cerveau archaïque est toujours présent, il est inscrit dans la structure biologique. Et beaucoup, beaucoup, même de frères et de sœurs, des humains-âmes, ne seraient pas prêts, jusqu’au moment opportun, à vivre ce qui est à vivre ; ils le seront au moment opportun. Mais ça passe par des colères, ça passe par une acceptation, ça passe par des faux-semblants, mais tu n’y peux rien, mais je t’assure que le nombre est de plus en plus important. Nous en avions déjà parlé durant l’année après les Noces Célestes, quand on me demandait le pourcentage d’éveillés et combien il en fallait. Mais je vous l’avais dit déjà bien après, en 2012, que c’était largement atteint, pour le processus en lui-même. Maintenant, pour les frères et les sœurs qui sont encore endormis, c’est un bonus, ce temps qui se déroule.

Donc détrompe-toi. Même si la masse est devant la télé, je te rappelle que dans cette masse il y a quand même un très grand pourcentage de portails organiques. Mais de là à dire que tout le monde écoute telle chaîne de télévision ou écoute telle émission en permanence sans remettre en cause ce qui est vu, c’est une erreur. N’oublie pas que le poids des habitudes est fondamental, je vous renvoie à ce qu’avait dit Frère K concernant même le principe de l’image et de l’écran, c’est la même chose. Y a une sidération par l’image.

C’est bien pour ça qu’au moment des Trompettes, de l’Appel de Marie, de la visibilité de Hercobulus ou Nibiru, vous aurez… vous serez stupéfaits de voir les gens qui vont vous dire : « Mais j’attendais ça » et qui vous en ont jamais parlé dans votre vie. Et certains d’entre eux le savent depuis très longtemps, mais la vie faisant, il a bien fallu s’occuper des femmes, enfants, famille et gagner sa vie, n’est-ce pas ? Mais le fait d’avoir eu un rêve, le fait d’avoir lu par exemple, ou d’avoir écouté, même si vous le rejetez avec perte et fracas en disant que c’était des conneries, en disant que ce n’est pas vrai, vous l’avez lu et c’est en vous quelque part. C’est ça le plus important.

… nous ne cherchons pas tous nécessairement une date mais plutôt une échelle de temps.

Ah, l’échelle de temps, j’en ai parlé à de nombreuses reprises.

… j’admets tous les signes, je suis d’accord avec ce que vous remarquez, je remarque la même chose à l’extérieur et à l’intérieur…

Très bien.

… mais ça ne me donne pas d’échelle …

Pose-toi plutôt la question : qu’est-ce qui, en toi, fait que tu as besoin d’une date ?

… pas une date, une échelle. Cent ans, dix ans, ou un an, ce n’est pas pareil.

Je peux pas faire mieux que de dire que c’est en ce moment.

… mais en ce moment, à l’échelle astronomique, ça peut durer cent ans.

Non, en ce moment, à l’échelle astronomique, ça peut durer encore quelques mois, je vous l’ai dit. Mais comment voulez-vous…

… je ne cherche pas de date, je précise juste qu’un humain est dans le désarroi face à l’échelle de temps du cosmos qui n’est pas la sienne, quel que soit son état de conscience.

Au niveau de la personne, pas au niveau de l’Éternité.

… oui mais même des amis libérés disent qu’ils s’ennuient un peu en ce moment.

Mais c’est très bien, c’est très bien. Vous devez aimer la vie et être en vie en vous ennuyant de plus en plus, c’est la seule façon d’être dégoûtés de l’illusion, en ce qu’il en reste. Donc c’est un mal pour un bien, même si vous pestez parce que vous en avez marre, même si vous vivez des choses merveilleuses, c’est pas une notion d’impatience mais ça traduit quand même quelque chose. Plus vous serez dans l’ennui, plus vous serez dans la colère pour ceux qui sont en colère, plus vous serez dans la négociation, ou plus vous jouerez l’autruche, meilleur c’est. Tu vois ce que je veux dire ?

… parfaitement.

Voilà, donc c’est tout. Qu’est-ce qui prime ? L’éphémère ou l’Éternité ?

… il y a une angoisse aussi face à l’idée d’un Face-à-Face qui peut être éternel…

Oh, rien n’est éternel en ce monde.

… quand vous dites dans cette période de Face-à-Face, cette période étant extensive…

Non cher ami, tout a été réalisé à la fin des Noces Célestes. Le processus de la libération de la conscience aurait pu – et je dirais même aurait dû – survenir bien avant même, je dirais, l’année 2012. Il n’est pas survenu. Y a aucune erreur de notre part ni aucune erreur des planètes, ni aucune erreur de la Source, ni de vous, simplement comme tu le dis, y a des processus de résistance au niveau du déplacement d’une planète, d’une étoile, qui ne tiennent pas compte des lois physiques ordinaires parce qu’elle est sensible aux impulsions électromagnétiques émises par la conscience humaine. Pour certains, à titre individuel, ceux qui sont rentrés en contact avec Hercobulus et qui ont même reçu des textes d’Hercobulus, c’est la vérité, c’est la stricte vérité.

… ne sous-estimez-vous pas l’encroûtement des êtres humains à cause des guignols et des moyens qu’ils ont employés ? Vous-mêmes avez été surpris depuis dix ans…

Mais tout à fait, tout à fait.

… n’y a-t-il pas encore des maléfices cachés ?

Il y en aura, eh oui, tout se révèle. Y en a encore qui étaient cachés puisqu’il y a des révélations en ce moment même, mais la qualité de la Lumière, les particules adamantines, les vortex, la Lumière que vous voyez partout autour de vous (je parle pas de la lumière du soleil ou du jour), vous prouve que la Lumière est là. Mais la Joie, elle doit être là. Faites attention, même quand j’ai dit de regarder les signes, de ne pas être tributaires de vos signes intérieurs comme extérieurs. Même nous, je dirais, nous serions d’accord si, pour… et même sans raison, si la Source, si les conditions changeaient, que voulez-vous que nous fassions, ou que voulez-vous faire ? Votre conscience a vécu la Libération ou le Soi, mais c’est pas pour ça qu’il faut renier la vie, même enfermés dans cet encroûtement dont tu parles, de la Terre. C’est au sein de la noirceur que la graine germe, pour prendre un aphorisme de ce monde.

… votre rôle n’est pas facile pour nous faire patienter aussi longtemps.

Je te signale que pour certains des Anciens, nous sommes pas enfermés bien sûr, mais nous sommes stationnés depuis déjà un certain temps. La plupart d’entre nous étaient incarnés et sont morts dans les années 80, donc tu vois ça fait un certain temps. Et d’ailleurs je vous l’ai dit et je le redis, avant d’intervenir par différents canaux maintenant, je suis intervenu par cette voie de médiumnité bien avant, déjà dans les années… tout de suite après ma mort, dans les quelques années qui ont suivi ma mort, je communiquais déjà avec certains médiums. Mais ce que je disais à ces médiums était teinté de la personnalité de ce que je savais faire de mon vivant, donc c’était une aide personnelle et individuelle. Les Noces Célestes ont représenté une, comment dire, une aide collective et non plus individuelle. Donc c’est un changement d’échelle mais malgré tout, que ce soit y a 25 ans ou aujourd’hui, de votre temps terrestre, bien sûr que les choses ont changé, elles ont changé considérablement. Je vais pas reprendre l’exemple de la grenouille que l’on fait cuire dans son récipient, c’est la même chose.

Donc bien sûr, comme tu l’observes, ceux qui devaient s’alourdir se sont encore plus alourdis, mais t’espérais quoi ? Qu’ils aillent vers la Lumière ? La Lumière ne peut forcer personne à être Lumière, elle ne peut que respecter la liberté de la conscience, que ça soit celle de l’éphémère, même la plus terrible, même la plus opposée à la Lumière, c’est ça le jeu de la conscience, on peut pas l’empêcher. C’est la création que tu mets en doute à travers cela. Donc c’est pour ça que je disais aussi : trouvez la béatitude en vous, même si tout autour de vous tout est enkysté, tout est encroûté comme tu dis. Parce que comment vous allez faire au moment où les forces, je dirais, d’opposition à la Lumière vont devenir déchaînées? Elles ne le sont pas encore, ça commence.

Question : vous parlez de la troisième guerre mondiale qui se prépare ?

Elle est en cours. Vous avez simplement pas reçu des missiles encore mais elle a démarré déjà depuis deux mois, la guerre mondiale. N’oubliez pas que les moyens de destruction de l’humanité sont profondément différents de ce qui a existé dans le premier et le deuxième conflit mondial. Y a des armes extrêmement sophistiquées, y a pas besoin de battre la campagne pendant des mois ou des années, appuyer sur un bouton ça suffit à détruire un pays, vous le savez. C’est en cours, tous les préparatifs sont achevés, tout est en place pour cette scène finale, et le calendrier n’est pas dicté, rappelez-vous, par les méchants garçons, ni par la Lumière, ni par la Terre, ni par le Soleil, simplement dorénavant par Nibiru. C’est tout.

Question : l’assignation vibrale est-elle aujourd’hui irrévocable ou des éléments, au moment des trois jours, pourront encore la modifier ?

Nous avons toujours dit que jusqu’à l’Appel de Marie, il y aurait des ultimes grâces, bien sûr, mais de manière globale et générale, tout est figé. Vous êtes tous à la bonne place, quoi que vous disiez, quoi que vous viviez. Y a pas de meilleure place que la vôtre, même si elle vous semble parfois détestable. Je peux pas dire mieux que cela. Et tout ce que vous fournit votre vie, que ce soit dans votre corps, dans vos relations, dans vos professions, dans tous les secteurs de vos vies, sont très exactement ce que vous avez à traverser.

Question : donc nos éventuels travaux sont plus des acceptations que des changements ?

Ah tout à fait, c’est ce que j’avais dit. Tout à fait. Accepter de voir, accepter de traverser quelque évènement que ce soit te montre là où tu es, bien sûr. Celui qui est dans la paix, celui qui est dans la Demeure de Paix suprême, bien sûr qu’il peut piquer des colères ou être pas content une journée, mais il n’est pas tributaire de ses humeurs, on va dire. Les humeurs arrivent, et elles repartent. C’est ça qui est très important. C’est l’emplacement de votre conscience qui est important ; c’est pas de vous lamenter sur l’état du monde, c’est pas d’avoir peur, mais c’est d’être de plus en plus lucides sur ce que vous vivez et ce que vous êtes, et la vie vous le montre.

Question : vous dites souvent qu’il faut voir les choses en soi. Parfois on croit voir mais on n’a pas vraiment vu. Parlez-vous de voir avec cœur, âme, esprit, est-ce un phénomène aussi profond ?

C’est pas simplement voir. Comme j’ai dit, c’est traverser. C’est pas nécessairement voir avec la vision du cœur ou la vision éthérique, c’est voir en conscience. Ça concerne aussi bien les évènements les plus petits de votre vie comme les plus exaltants. C’est-à-dire ne pas être emportés par ce qui est vu. C’est pour ça que le mot qui a été employé, c’est traverser, hein. Si vous avez une émotion, une colère, un déni, quel que soit le type d’émotion, soit vous êtes identifiés à cette émotion, vous y participez, soit vous la voyez pour ce qu’elle est, vous acceptez cette émotion (parce qu’il n’est pas question de refouler quoi que ce soit), vous les voyez et vous laissez la Lumière agir, œuvrer. C’est dans cette non-réaction qu’il y a l’action juste, si je peux dire. Êtes-vous capables de traverser la souffrance, la colère, le fait d’avoir été trahi, le fait d’avoir été blessé ? Parce qu’en définitive, et ça aussi nous l’avons toujours dit, il n’y a pas de meilleur ennemi que vous-mêmes, à l’intérieur.

Donc, même si Yaldébaoth en chef vient s’agripper à vous, ce n’est que de votre faute – puisque le monde n’existe pas et qu’il est en toi. C’est que tous ces scénarios se déroulent en toi. Et traverser ce qui se déroule, c’est, comme disait Bidi, c’est être assis dans une salle de spectacle et de voir la scène de théâtre. C’est ce qui permet de comprendre qu’il n’y a pas de théâtre, qu’il n’y a pas de spectateur non plus. Mais si tu fais pas cette première démarche, qui n’est plus simplement de la réfutation systématique mais de voir, dans tous les sens du terme, si je peux dire, accepter que tu étais en colère, t’es en colère, accepter que quand la peur arrive et qu’elle te submerge, tu n’es pas cette peur. Ça veut pas dire la rejeter, ça veut pas dire même la nier, ça veut dire accepter d’être dans son cœur, non pas pour chasser ça mais pour te trouver toi-même. Alors tout ça disparaît. Si ça disparaît pas, c’est que tu es encore placé dans la personne. Là je parle pour les plus anciens ou les plus avancés, si vous préférez, d’entre vous, mais bien évidemment cette pratique-là n’est pas encore accessible, je dirais même, à tous les éveillés. Mais c’est un processus naturel.

Rappelle-toi, que lors de d’Appel de Marie et trois jours après la stase vous n’aurez aucun moyen de lutter, aucun moyen de comprendre, vous acceptez ou pas. Vous acceptez que la Lumière et l’Éternité fasse son œuvre, ou vous résistez. Par le besoin de comprendre, le besoin de saisir, le besoin d’échapper à. C’est ça le Choc de l’humanité.

Et encore une fois, y a pas, comment dire, y a pas à se flageller puisque de toute façon tout ça n’existe pas. Quand vous l’avez conscientisé en vous, vous voyez l’acteur, vous voyez le spectateur, vous voyez le théâtre, mais fondamentalement vous n’êtes rien de tout cela, ni le décor, ni l’acteur, ni le spectateur, ni le théâtre.

Et quand tu vis réellement cela, non pas par adhésion intellectuelle, mais tu ne peux être qu’en joie. Ça ne veut pas dire ne pas être concerné par ta vie ou par la vie, ni par la société, ça veut pas dire se mettre en ermite, si tu traverses tout ce qu’il y a à traverser avec vraiment une légèreté, alors que si tu donnes de la consistance, et c’est-à-dire si tu vois le verre à moitié vide, tu le verras jamais à moitié plein. C’est toujours la même histoire. Mais même ça, si tu vois le verre à moitié vide, c’est que tu n’es pas libre. Si tu vois qu’il n’y a ni verre ni contenu, tu es libre. C’est la même chose dans les jeux de la conscience, exactement la même chose, et je dirais même avec de plus en plus d’éclairage et de plus en plus d’acuité. Et puis maintenant, je te rappelle que même les irréductibles de la matière seront de toute façon libérés, donc à la limite, pourquoi s’en faire ?

J’en reviens moi aussi à la question : pourquoi une date ?

…c’est lié à l’ennui.

On est bien d’accord, mais celui qui est libéré ne peut pas s’ennuyer.

…. la Libération s’accompagne-t-elle nécessairement d’une montée vibratoire très forte ?

Non, ça peut être le silence vibratoire total comme ça sera le cas lors de la stase de l’Appel de Marie. Nous vous avons toujours dit que la conscience était vibration, mais la A-conscience n’est pas vibration. C’est la conscience projetée en quelque dimension que ce soit qui est vibration-Lumière, Amour-Lumière, mais dès que tu n’es plus dans la projection, même dans les mondes les plus lumineux et les plus éthérés, tu conscientises, si je peux dire, que tu n’es pas la conscience. Et tu échappes à la forme, tu échappes au temps et tu échappes aux dimensions, et découvrant cette liberté-là, tu peux explorer toutes les dimensions, toutes les formes. Tu peux être un arbre, une planète, un soleil, une entité comme un Hayot Ha Kodesh, un Maître généticien, ça ne fait aucune différence. Et ce que je dis là, c’est pas un point de vue mental, c’est l’expérience réelle de ceux qui vivent ça. Bien sûr ils savent qu’ils sont limités par un corps, par une histoire, même s’ils ont mis fin à l’ego par la libération, et ils ne refusent rien. Mais je te concède quand même que ça doit être par moment très chiant, pour la personne.

Question : peut-on dire que la A-conscience est l’Absolu, le Rien ?

C’est ce qu’a dit Bidi, oui tout à fait. Alors, que tu l’appelles le Libéré vivant, le Jnani (ça fait savant), Shantinilaya, la Demeure de Paix suprême, tu peux mettre toutes les étiquettes que tu veux.

Question : préférez-vous continuer la discussion à bâtons rompus ou passer aux questions écrites ?

On peut alterner, c’est comme vous voulez. De toute façon, même sur une question écrite, il y a une discussion, donc...

Question : pouvez-vous développer sur la circulation de la Lumière adamantine, sa provenance et sur l’encodage de cette Lumière ?

Faut-il encore que je comprenne ce que ça veut dire « encodage de la Lumière ». Là, j’ai pas de moyen de répondre. La circulation, ça veut dire quoi ? Dans le corps, sur la planète, dans le Soleil, où ? La circulation de la Lumière, vous la connaissez, c’est le corps d’Êtreté. C’est les croix qui sont au niveau de la tête, c’est les structures vibrales que vous avez vécues ou pas, c’est l’ensemble des structures liées aux Portes. Ça, c’est votre corps d’Êtreté. C’est la circulation de la pure Lumière. Vous êtes constitués de ça.

… les dragons nous ont dit qu’ils lisaient dans la Lumière adamantine des instructions pour eux à travers les encodages de la Lumière.

Erelim avait dit ça ou un autre dragon ?

… Erelim

Il a dit quoi précisément ?

… que leur fonction dépendait des instructions dans l’encodage de la Lumière adamantine, qu’ils pouvaient décrypter.

Les encodages de la Lumière adamantine, je pense que c’est simplement l’organisation de l’Intelligence de la Lumière à travers un support qui est le corps physique, c’est-à-dire les Étoiles, les Portes, les chakras, les nouveaux circuits de l’Onde de Vie, le Canal Marial, les Couronnes radiantes du cœur et de la tête. C’est ça l’encodage vibratoire. Mais la Lumière en elle-même, elle porte des informations, bien sûr, mais l’information, l’encodage comme tu dis, n’apparaît que quand cette Lumière adamantine prend une forme, un agencement, par exemple comme j’ai expliqué et comme vous l’a expliqué aussi Erelim, par rapport aux vortex de Lumière adamantine qui sont présents dans la plupart des villages des peuples de la nature, mais aussi sur des points précis de la terre.

Donc la Lumière va s’agencer – dès l’instant où il y a un support bien sûr, que ce soit la terre ou votre corps –, va s’agencer pour rétablir, restaurer l’équilibre de la Lumière. Vous savez que la Lumière a été déviée sur la terre par le vaisseau des Archontes qui s’appelaient aussi Nibiru, la sphère métallique vous savez, on en avait parlé aux Noces Célestes, à la fin des Noces Célestes et même après. Ça, c’est ce qui empêchait la Lumière adamantine de se déployer, mais sans la supprimer complètement, sans ça y a plus de vie possible sans Lumière, bien sûr, sans Lumière adamantine.

Donc, quand la Lumière rencontre un support, que ce soit un corps, que ce soit la Terre, que ce soit un soleil, elle va spontanément s’organiser pour respecter la Liberté. Alors, nous avons parlé sur terre des vortex, ou de vos Portes qui sont aussi des vortex bien sûr, comme les Étoiles, mais ça peut être aussi simplement le fait d’éclairer et de faire sortir ce qui était maintenu caché, ce qui était sous le boisseau, vous savez, qui devait pas être révélé soi-disant aux profanes. C’est ça qui est en train de voler en éclat.

Donc, la circulation de la Lumière adamantine n’est pas une circulation au sens où vous pourriez l’entendre, comme une circulation d’énergie, c’est une vibration, et ça, nous l’avons expliqué très, très longuement. Cette vibration, elle vibre, même si parfois elle se propage, donc elle circule comme pour le cas de l’Onde de Vie. La Couronne radiante du cœur, c’est pas le chakra qui tourne, c’est pas la même chose, c’est la perception du bourrelet périphérique du chakra qui a été appelé le Cœur Ascensionnel ou la Couronne radiante du cœur. Donc ça circule pas, ça résonne et ça vibre. Ça peut donner l’impression d’un mouvement.

Même quand vous avez par exemple des douleurs sur les Portes, comme il y avait eu en 2012 et 2013 sur le foie et la rate, maintenant sur les Portes Précision et Profondeur, ou sur les quatre Portes autour du sacrum. Ces structures-là vibrent, et effectivement s’établit une résonance. Par exemple (ça avait été expliqué), entre les Portes antérieures et les Portes postérieures du tronc, en l’occurrence ici entre les Portes Précision et Profondeur et ce qui est situé en arrière, au niveau du sacrum, et les chakras aussi qui passent dans le coin.

Les chakras, l’énergie tourne, ça circule, comme dans les circuits que vous appelez les méridiens ou les nadi. Mais la Lumière, excepté pour l’Onde de Vie qui circulait par vagues en montant, c’est une résonance vibrale qui se colle à la structure de votre corps, de la terre ou tout système matériel. Et si ce système matériel n’est pas orienté correctement et relié correctement à la Source et à l’Absolu, alors ça rétablit cela. Bien sûr qu’on peut parler de structures géométriques. Nous avions dévoilé des éléments importants au niveau de la structure du cœur d’Êtreté, qui est une espèce de diamant, tellement ça brille. C’est la fameuse structure géodésique à vingt-quatre triangles, qui avait un nom barbare là, qui vient de chez les Grecs : tétrakihexaèdre.

Mais j’ai toujours dit aussi, et ça a été dit par l’Impersonnel et par d’autres voix, qu’il n’était pas besoin aujourd’hui, à travers ce qui se passe au niveau des Portes, de vous décrire l’autre structure, qui est présente ici. Ça sert à rien, ça nourrirait uniquement l’intellect. L’important c’est de le vivre, pour ceux qui les vivent bien sûr, hein.

Voilà donc, je peux pas parler d’autre chose que du corps d’Êtreté qui a effectivement une structure identique dans toutes les dimensions. C’est un véhicule, et le véhicule est exactement le même, même si la forme est différente dans l’apparence, au-delà de l’anthropomorphisme, depuis les Hayot Ha Kodesh, depuis Métatron jusqu’à vous.

Simplement je vous rappelle que ce corps d’Êtreté, il était prisonnier dans le Soleil avant 2009. Donc, la circulation des particules adamantines se fait toujours selon des lignes et selon des zones de résonance qui sont adaptées à une matière, à un appui quelque part dimensionnel, afin de créer la forme, de créer la couleur, de créer la dynamique. Mais rappelez-vous qu’en définitive tout ce qui a été reconstruit à l’extérieur, que ce soit votre corps d’Êtreté qui est revenu du Soleil, que ce soit la resynthèse du corps d’Êtreté, tout ça n’a qu’une finalité, c’est la Liberté, la Libération, l’effet de ne plus être entraîné ou maintenu prisonnier dans quelque chose de fermé et donc de périssable.

Question : comment faites-vous, avec les peuples galactiques des différentes dimensions impliqués dans la libération d’un monde, pour communiquer et vous syntoniser ?

Alors au niveau, il faut bien appeler ça hiérarchique, même s’il y a rien à voir avec une notion hiérarchique, y a des corps multidimensionnels dans une dimension donnée, qui sont plus aptes à telle fonction qu’à telle autre fonction sur votre monde. Donc y a pas à proprement parler d’harmonisation comme vous pourriez l’entendre, de discussions. Y a des discussions, je dirais, dans les instances qui se sont occupées de manière privilégiée de ce système solaire, c’est-à-dire ce qui avait été nommé le Conclave Archangélique, ce qui avait été nommé les Étoiles, ce qui avait été nommé les 24 Anciens. Parce qu’ils connaissent ce système solaire, ils connaissent ses rouages, les rouages au sein de la Liberté comme au sein de l’enfermement, même si vous vous doutez bien que pour un Archange, c’est peut-être plus large comme conception, moins précise. Elle est précise en Lumière mais plus on descend vers la matière moins l’information peut leur parvenir, sauf certains Archanges.

Mais pour les Anciens et pour les Étoiles, nous faisons partie, et Marie vous le dit à chaque fois, de la Confédération Intergalactique des Mondes Libres. Or y a pas de notion de raisonnement. Chaque vaisseau de Lumière est à sa juste place, chaque capsule végalienne est à sa juste place, c’est pas une décision. L’harmonisation, elle se fait pas par une décision ou par un conclave, elle se fait par l’Intelligence de la Lumière elle-même. Donc, c’est pas du tout superposable à ce que vous pourriez avoir par exemple dans une société ou dans une famille, où chacun donne son point de vue.

Bien sûr, j’avais dit qu’au sein des Anciens, comme des Étoiles d’ailleurs, y a parfois des dissonances. Ces dissonances sont simplement liées à l’expérience terrestre que nous avons eue. Mais sur les autres plans dimensionnels, par exemple au niveau des Archanges, par exemple au niveau de systèmes solaires qui ne connaissent pas la 3ème dimension, ni unifiée ni dissociée, c’est le domaine de manifestation de leur conscience dans un plan dimensionnel donné qui leur donne les capacités et les harmonisations nécessaires. C’est pas une décision, ni collective ni individuelle. Nous faisons que suivre la Lumière avec les différences propres aux Melchisédech et aux Étoiles, parce que nous étions tous incarnés en ce monde. Nous connaissons tous ce monde et nous avons peut-être des outils un peu plus adaptés dans le mécanisme de la Libération, mais pas dans l’établissement de la Lumière.

C’est pour ça d’ailleurs que vous nous entendez plus parler au nom de la Confédération Intergalactique, même si effectivement l’Archange Mikaël ou Marie peut intervenir de son propre chef, si je peux dire, au moment qu’elle le souhaite – mais nous aussi d’ailleurs. Mais il n’y a plus aucun intérêt à cet aspect organisationnel que nous vous avons décrit et que nous vous avons aidés à conscientiser et à vivre. L’Intelligence de la Lumière balaie toutes les organisations et toutes les structures. C’est justement le fameux encodage de la Lumière selon une forme, et l’interaction avec la conscience, qui créent l’organisation, c’est pas un mécanisme réflexif, logique ou de raison. C’est l’Évidence de la Lumière, ce que nous avons appelé l’état de Grâce et l’action de Grâce.

Nous n’avons pas les mêmes repères. Nous avons l’expérience et la mémoire de notre vie sur terre qui a été conservée afin de faire bénéficier ceux qui nous recevaient, si je peux dire, d’un certain nombre d’informations. Regardez par exemple les Étoiles. Aujourd’hui, sans même parler des personnes ou des histoires, mais ces points de vibration qui sont autour de votre tête, est utilisé et repris par d’innombrables personnes sur la terre. Mais y a pas besoin d’organiser la Lumière, y a pas besoin d’autre chose que d’être aligné avec la Lumière. C’est ce que nous vous disons de plus en plus. Y a aucune histoire qui tienne devant la Lumière, les histoires sont les jeux de la conscience.

Donc oui la Lumière, pour revenir, la Lumière est porteuse de certaines informations et de certains encodages, mais qui sont liés à ce à quoi la Lumière va trouver comme forme, comme système solaire, comme histoire de vie d’un frère ou d’une sœur. Mais y a pas de plan, nous avons largement dépassé les plans. Tout est en place. Je crois d’ailleurs que l’Archange Mikaël, comme Marie au mois d’août, vous avait dit que toute la Flotte Intergalactique était stationnée maintenant là où il faut.

Nous attendons comme vous, mais y a pas d’organisation à prévoir. Autant y avait une organisation précise et très travaillée pour les Noces Célestes, pour les Clés Métatroniques (ça c’est un codage vibratoire), pour permettre à la Lumière de s’incarner en totalité, chose qui n’a jamais été faite depuis 320 000 ans, même en fin des cycles précédents, et c’est ça que vous avez à mener dans votre vie. Non pas rester comme une potiche à rien faire et attendre la fin, non pas réagir à ce monde, mais avancer avec le sourire, avec légèreté, dans votre vie, dans ce que vous demande la Lumière. Mais c’est pas vous qui organisez la Lumière, ni nous, surtout maintenant. Jusqu’à la libération de la Terre, oui, il fallait organiser, il fallait structurer, mais plus maintenant.

Question : une sœur a une bronchite depuis quatre semaines et se demande s’il s’agit d’un nettoyage en rapport avec la prise cette sorte de trithérapie : huile de Krill, huile de coco et iode.

Trithérapie ?

… c’est-à-dire l’iode, l’huile de coco et l’huile de Krill.

Huile de coco, tu parles de la noix de coco ?

… oui.

Je connais pas. Et l’autre, du Krill ?

… Krill, petite crevette grise dont se nourrissent les baleines. L’huile de Krill est riche en phospholipides.

Ça permet d’entretenir le corps, c’est ça ?

… et peut-être d’autres choses aussi, peut-être de développer la conscience.

Pourquoi pas. Mais qu’est-ce que tu veux que je dise là-dessus ?

… une bronchite s’est déclarée depuis quatre semaines avec une extinction de voix. Cela pourrait-il être dû à une détoxification en rapport avec la prise de ces produits ?

Ou par la Lumière elle-même. Rappelez-vous, même si vous absorbez ces espèces de crevettes-là comme tu dis, l’important sera toujours l’intérieur. Maintenant les effets, sur le corps, sur la conscience, personnelle, collective, éternelle et éphémère, si y en a réellement, tant mieux.

Je crois que Bidi vous aurait envoyés promener avec cette question. Mais il est vrai que quand on est incarnés, il est quand même plus agréable d’avoir un corps – qui est le véhicule, comme la voiture – qui fonctionne, n’est-ce pas ? Et de moins être altérés, si je peux dire, par des problématiques du corps qui nécessitent votre attention, votre conscience, d’aller voir des thérapeutes, et donc de ne pas être finalement disponibles pour vivre la Lumière intégralement.

Mais c’est la Lumière qui fait ça. Peut-être que cette sœur doit se taire, peut-être qu’elle doit faire silence.

… elle n’est pas très bavarde.

Se taire, c’est pas nécessairement des mots prononcés. C’est parfois être affaibli pour ne plus pouvoir réfléchir et pour pouvoir lâcher ce qui est encore tenu.

Tout ce qui vous arrive aujourd’hui, sans aucune exception, Libéré vivant, matérialiste, tout ce que vous voulez, n’a qu’un but : vous faire lâcher. Et vous faire lâcher, ça veut pas dire, encore une fois, ignorer les problèmes, mais comme je l’ai dit au début, traverser cela et voir ce qu’il y a à voir, non pas dans des explications ou des cogitations, et même si c’est lié… il faut que je me renseigne et je vous répondrai, tu me feras penser à répondre à ça dans la deuxième partie de notre discussion où j’aurais pu prendre des informations sur plus compétent que moi par rapport à ça, mais je te rappelle quand même que…

… alors souvenez-vous du Krill, petite crevette grise, l’huile de noix de coco et l’iode.

Ça ne change rien. Que ce soit l’Intelligence de la Lumière, que ce soit cette trithérapie comme tu dis, dans un cas comme dans l’autre, je crois que c’est très connu en homéopathie, c’est les éliminations. Et y en a qui prennent rien et qui ont aussi des éliminations. L’élimination, ça peut être la colère dans la tête, ça peut aussi passer par le corps.

… je vous le rappelle ?

Oui, oui, oui, tout à fait, tu me redemanderas, je promets de me renseigner sur ces trucs curieux dont tu m’as parlé.

Question : de même que les Portes Attraction et Vision, les Portes Profondeur et Précision peuvent-elles se manifester par rapport à ce que l’on vient de manger ?

Bien sûr, plus que jamais. Parce que cette zone énergétique, au-delà même de la Porte qui est la structure vibrale, vous avez dans les médecines énergétiques tout ce qui est lié, et surtout je crois, on l’avait déjà dit, en acupuncture, les Portes et les points qui sont dans cette région-là correspondent effectivement bien sûr aux douleurs locales, mais sur le plan général ça correspond à la façon de se nourrir. Se nourrir des aliments comme de la Lumière, comme des relations, comme de tout ce que vous prenez autour de vous, et pas uniquement par la bouche. Aussi bien la sexualité, l’échange, que les nourritures.

Donc bien sûr, vous allez constater que certains aliments, vous avez envie de manger quelque chose et j’avais parlé à l’époque de la réponse du cœur. Maintenant c’est encore plus terrible parce que c’est plus la réponse du cœur, c’est la réponse du corps. Votre corps, il vous dit très vite si quelque chose est bon pour vous. Vous n’avez pas besoin de testing musculaire, de kinésiologie ou d’interroger la réponse du cœur ; le corps, dans sa nouvelle intelligence liée aux particules adamantines, vous dira tout de suite si ce que vous prenez va être digéré ou pas, directement, sans passer par la réponse du cœur ou les différents tests qui vous permettent de sélectionner un aliment. La réponse est directe maintenant.

… quand une Porte se manifeste, c’est qu’il y a un problème ou pas nécessairement ?

Ça peut être les deux. Ça peut être l’activation des Portes en elles-mêmes, mais de toute façon ces Portes seront contentes ou mécontentes en fonction de ce que vous ingérez. Mais je rappelle quand même, comme vous l’avait dit l’Archange Anaël pendant longtemps, que quand vous êtes, même en 3D unifiée, les Végaliens par exemple n’ont pas de tractus digestif, contrairement aux peuples intraterrestres delphinoïdes qui eux conservaient un repas rituélique, si je peux dire, une fois par semaine. Mais la Lumière, quand vous êtes dans un corps d’Éternité, même en 3D unifiée, vous n’avez plus besoin d’exercer la moindre prédation, y a rien à absorber.

Donc, vous êtes à cheval, si vous voulez, surtout ceux parmi vous qui ont resynthétisé ou réincorporé, si je peux dire, le corps d’Êtreté. Vous êtes encore dans un corps carboné qui a ses besoins, et en même temps vous êtes dans votre corps d’Êtreté, et les deux font pas toujours bon ménage, surtout sur l’alimentation.

Question : quand on se place sur un vortex, quel en est l’effet : transformateur, curatif ou autre ?

Il peut être tout ça à la fois : curatif, transformant, réparateur. C’est pour ça que nous vous avons engagés, depuis un certain temps, à aller rencontrer non pas seulement la nature mais les peuples de la nature. Que vous les voyiez clairement, que vous ne voyiez rien, que vous les entendiez, que vous ayez seulement le sentiment de sentir une présence, peu importe, le travail se fait à ce moment-là. Donc les vortex de Lumière ont un effet curatif, un effet thérapeutique et un effet sur la conscience aussi. Comme avec les gnomes qui vous avaient demandé d’aller les voir mais de les laisser œuvrer, c’est la même chose. Les barrières entre les mondes sont de plus en plus ténues, c’est-à-dire qu’elles sont de plus en plus poreuses. Vous le voyez bien, vous le vivez bien.

Donc tout ça concourt à privilégier et nourrir le corps d’Êtreté ou votre éternité. Alors bien sûr le corps, lui, il a pas les mêmes besoins. Donc ça peut se manifester, comme je l’ai dit, par des douleurs sur les Portes. Par exemple votre personne adore tel aliment et du jour au lendemain vous n’allez plus pouvoir le digérer. Et je vous rappelle que quand on est dans le corps d’Êtreté, y a plus besoin de nourrir avec les aliments, vous pouvez prélever le prâna des aliments et laisser la matière. Vous aurez les mêmes effets dans le cœur et dans le corps.

Question : certains d’entre nous ont l’intuition ou l’information qu’une grande vague de libération individuelle se prépare avant même l’Appel de Marie. Que pouvez-vous en dire ?

Je vous l’ai dit, le nombre est de plus en plus important, et les occasions – parce que c’est des occasions, à travers vos rencontres, à travers vos lectures, à travers vos promenades –, vont devenir de plus en plus faciles pour celui qui est attentif. Et d’ailleurs, même si c’est pas la Libération, beaucoup de frères et de sœurs dans différents pays rentrent en réaction, en révolte contre ceux qui vous ont asservis, même s’ils n’arrivent pas à mettre de noms précis dessus.

Beaucoup de frères et de sœurs se rendent compte de la fausseté et du mensonge qui a été perpétré depuis des temps immémoriaux, toujours par les mêmes, hein, bien sûr. Le danger serait de rentrer en réaction trop violente par rapport à ça. Rappelez-vous que ces forces-là se nourrissent de toutes vos émotions, et si vous les combattez, d’une manière ou d’une autre, ils sont encore plus gagnants. Rappelez-vous, la Lumière ne combat pas, surtout en étant incarnés, parce que si vous combattez, vous retombez dans la dualité, et la dualité de ce monde enfermé est toujours profitable à ceux qui tiennent les ficelles, et pas à vous. Ils se nourrissent de tout ça, ils se nourrissent de votre conscience, alors à vous de voir avec quoi vous vous nourrissez aussi.

Question : sachant qu’ils se nourrissent de notre conscience, pourquoi ont-ils autant frelaté notre conscience, pourquoi saboter leur bétail à ce point ? Est-ce de la bêtise de leur part ou des conflits entre eux ?

Ni l’un ni l’autre cher ami, c’est uniquement l’arrivée de la Lumière à chaque fin de cycle. L’être humain est tellement content d’être dans un poulailler qu’il n’imagine pas qu’il existe une vie en dehors et c’est, comme tu le disais tout à l’heure pour ceux qui sont encroûtés, c’est exactement le même processus. Quand tu es né en prison, tu ne sais pas qu’il y a un monde en dehors de la prison, ou du poulailler puisque tu as parlé de bestiaux. J’aurais pu parler d’écurie, mais le poulailler ça fait quand même plus sympathique.

Question : pourquoi les Guignols ne nous traitent-ils pas mieux pour que nous soyons une meilleure nourriture ?

Parce que pour eux la qualité nutritive de la colère, de la guerre, de l’amusement, est beaucoup plus importante que d’avoir un corps en bonne santé et une conscience intègre. Ça fait pas de différence pour eux. La guerre, ou la réaction à la guerre, c’est-à-dire ceux qui veulent la paix, c’est la même chose, c’est la même nourriture. Ils se nourrissent pas de vos corps physiques, du moins pas pour l’instant, ils se nourrissent de vos émotions et de vos pensées. Et vous-mêmes, en contrepartie, vous nourrissez la matrice et vous la maintenez, malgré votre matrice personnelle, l’histoire personnelle, la légende personnelle et même collectivement.

Nous avons dit que les lignes de prédation lors de la libération de la Terre avaient été pulvérisées. Les seules lignes de prédation, même si on ne peut pas les appeler comme ça, c’est uniquement les habitudes, les croyances, l’adhésion à ce monde. Or le problème, c’est qu’il y a une frontière étroite entre le refus du monde et le vécu de la Lumière en ce monde. C’est ce qu’on disait déjà dans les questions précédentes.

Il faut être vigilants à ne pas être entraînés par la réaction, à ne pas être entraînés par quelque chose qui va nourrir l’ombre, mais pour eux, ils se nourrissent de consciences, alors des consciences, bien sûr, enfermées. Alors que ça passe par les émotions, que ça passe par la guerre, que ça passe par un match de football, la coupe de monde, c’est exactement la même chose. Parce que tant que vous êtes en projection de conscience sur un plaisir ou sur une guerre, ou sur une recherche de paix, vous ne pouvez pas être en paix vous-mêmes. Or la paix, tous les grands sages l’ont dit, commence déjà à l’intérieur de toi.

Question : est-ce au moment où l’âme est dissoute en totalité que le corps devient vraiment le temple de l’Esprit et que l’on peut manifester la puissance du Verbe sans la détourner ?

Oui bien sûr, bien sûr, pas avant parce que même dans le Soi, et nous en avions parlé durant l’année 2013, y avait les tournicoti-tournicota, y avait l’ego spirituel. Mais tout ça c’est fini maintenant. L’assignation vibrale, les destinations futures pour ceux qui avaient envie de continuer à jouer, sont actées. Et ça correspond à la liberté de choix de la conscience, y a pas d’erreur d’aiguillage.

Question : vous aviez dit qu’il n’était pas idéal de chanter OM. Maintenez-vous ? Si oui, pourquoi ?

Maintenant vous pourrez chanter ce que vous voulez. Puisque la Terre est libérée, vous pouvez chanter « Petit papa Noël », vous pouvez chanter tous les mantras du monde que vous voulez, tout ce qui vous fait du bien. Y a plus de possibilité de récupérer l’énergie de cela.

Rappelez-vous, même antérieurement il avait été fait une distinction entre le « Je suis » et le « Je suis Un », le « I am » des Anglais, et le Tao par exemple, mais aujourd’hui tout ça n’a plus aucune incidence parce que nous avons coupé, je dirais, la Lumière – pas nous en tant que Melchisédech – a coupé les sources d’alimentation liées aux égrégores des religions, des croyances. Ça a été coupé par la libération de la Terre. Donc y a plus moyen de constituer un réservoir qui peut être utilisé en décalage temporel ou spatial, c’est-à-dire être utilisé à un autre moment. L’énergie, elle est produite toujours par certains qui croient, mais elle est dissipée instantanément, elle ne peut plus se coaguler et entraîner des enfermements. C’est ça qui est important.

Donc, c’est pour ça je vous dis maintenant : faites ce que vous voulez. Si vous voulez psalmodier un mantra oriental ou un mantra d’honneur même à Yaldébaoth, avec une prière, vous ne risquez plus rien.

Question : voulez-vous dire que cela ne sert à rien non plus ?

Ça peut vous servir mais ça dépend de votre foi. Si vous êtes dans la Lumière, vous nourrirez votre Lumière.

Question : qu’en est-il de la Fleur de Vie ? Peut-on l’utiliser pour le codage de l’eau aujourd’hui ?

Je dirais, à la limite, pourquoi pas ? Mais l’eau, mettez-là à la lumière, mettez des cristaux, priez tout simplement avec votre conscience. Pourquoi utiliser des formes géométriques – qui marchent, bien sûr ? Y a pas de possibilité de récupération maintenant, mais allez toujours au plus simple, ne compliquez pas les choses. Vous voulez bénir votre eau ? Vous la bénissez et vous la buvez. Y a pas besoin de créer des circuits, des dessins, des formes, des couleurs, c’est pas la peine de compliquer. Rappelez-vous, l’Intelligence de la Lumière est à l’œuvre, et elle sera beaucoup plus intelligente que toutes vos formes dessinées, tous vos dessins, toutes vos incantations.

Question : quelle est la différence entre les flammes jumelles et les monades ? La monade arrive-t-elle en face de nous comme un Archonte ?

D’abord, qui a dit qu’il y avait une différence entre monades et flammes jumelles ? C’est des termes équivalents, il me semble. Les âmes-sœurs, c’est autre chose, c’est un contrat karmique lié à cette terre. Les monades ou flammes jumelles, c’est le même œuf-Esprit qui s’est dichotomisé bien avant la falsification et bien avant l’enfermement, pour ceux qui ont une monade. Nous avons toujours dit que c’était absolument pas une circonstance ni obligatoire ni même souhaitable dans certains cas, mais que certaines consciences primitives ignées sont nées du même œuf, c’est-à-dire la première projection de forme de conscience. Elles se sont retrouvées, on en avait parlé en 2012, avec la libération de la Terre et l’Onde de Vie qui a permis de se retrouver, quelles que soient les différences de pensée, de modes de fonctionnement, d’âge, d’origine sociale, familiale. Certains se sont retrouvés, hein, mais ce qu’on appelle les flammes jumelles, c’est la monade, c’est la même chose.

Question : arrive-t-elle en face de nous, comme peut le faire un Archonte ?

J’ai rien compris, donc faut exprimer ça autrement.

… la première fois que la monade se présente, vient-elle en face de nous ou par derrière ?

Ni l’un ni l’autre. C’est une reconnexion qui se fait avec le cœur et le regard. Quand j’ai dit qu’un Archonte arrive de face, c’est quand il se présente, parce qu’en général après il est accroché dans le dos, hein. Mais votre monade, si elle est incarnée, vous n’avez pas de notion ni de plaire, de séduire, ni de relation de couple, c’est quelque chose qui se fait indépendamment de toute volonté.

Qu’est-ce qui se passe quand vous êtes réellement en face de votre monade ? Dans le regard, y a pas besoin de mots, y a pas besoin d’histoire sur terre, y a pas besoin de karma ; et dans le cœur, c’est la même chose. C’est au-delà de toute convention sociale, au-delà de tout âge et de tout sexe, bien sûr, c’est une reconnaissance instantanée. Donc, il faut pas confondre un être de Lumière ou un être de l’ombre, ou un désincarné, qui approche avec des facteurs topographiques, et votre monade incarnée qui se présente physiquement à vous. Ça n’a rien à voir.

Et je doute fort qu’il puisse vous être présenté une monade, votre monade, sous forme éthérée au préalable. C’est une rencontre qui se fait d’œil à œil et de cœur à cœur, c’est tout. Mais de là à aller comparer ça à l’approche d’un guide de Lumière, à l’approche de Yaldébaoth ou d’un désincarné, ça n’a rien à voir. Quelle est l’association d’idée qui a été faite entre la présentation d’une monade sous forme subtile éthérique ou lumineuse ? Nous n’avons jamais évoqué ça.

Question : pourquoi certains jeunes enfants parlent-ils d’eux-mêmes à la troisième personne ?

C’est certainement des vieux sages qui ont déjà vécu l’Advaita Vedanta et le principe d’Unité. Vous savez que les enfants aujourd’hui sont soit très éveillés, soit l’inverse. Donc vous allez constater effectivement que des enfants vont parler d’eux à la troisième personne, parce qu’ils savent pertinemment qu’ils ne sont pas ce corps, ils savent très bien qu’ils sont Absolus. Donc c’est des enfants qui naissent libérés vivants. Oui bien sûr, y en a déjà de plus en plus, et ceux-là, vous ne pourrez pas les éduquer normalement, hein, bon courage, parce que les mettre à l’école et les mettre dans des moules, ça marchera jamais, contrairement à vous qui avez tout accepté.

Y a toutes chances que ce soit des enfants très affectueux, très joyeux, mais surtout très rebelles. Ils ne supportent pas l’autorité, ils ne supportent pas les cadres de référence, ils ne supportent pas le collectif, au sens humain, c’est-à-dire aller à l’école à tel jour, à telle heure, en même temps – et ils sont déjà libérés bien sûr. Et vous ne pourrez à aucun moment leur faire prendre des vessies pour des lanternes. Tous les canaux de réception à la Lumière sont ouverts, chez eux. Je dis pas que c’est pareil pour tous les enfants mais pour nombre d’enfants. Si vous êtes vous-mêmes éveillés et que vous avez un enfant, y a toutes les chances aujourd’hui qu’il soit encore pire que vous, ça veut dire dix fois mieux.

Vous ne pourrez pas imposer votre autorité maternelle ou paternelle à un enfant comme ça. Soit vous le comprenez, soit vous ne le comprenez pas, mais vous ne pourrez plus faire entrer un enfant dans le cadre habituel, de la maternelle, de la primaire. Vous voyez d’ailleurs qu’à partir de deux/trois ans, ils sont capables de manier vos ordinateurs plus facilement que vous. C’est pas une preuve d’évolution ça, c’est une preuve simplement de capacité beaucoup plus vaste d’appréhension de l’environnement, parce qu’ils voient au-delà de tous les filtres, au-delà de toutes les conventions, et surtout au-delà de tous les rôles. D’ailleurs, les enfants comme ça vont vous répondre : « Mais tu n’es pas ma mère, ma mère c’est Marie ». Ils vous le diront clairement, droit dans les yeux, parce qu’avant toute chose ils ne supportent pas les mensonges, ils ne supportent pas les faux-fuyants et ils ne supportent pas l’endoctrinement quel qu’il soit, scolaire ou familial. Donc ça en fait, du point de vue de la personne, je dirais des sacrés rebelles.

Question : quelle est l’origine de l’Absolu ?

Mais il peut pas avoir d’origine puisqu’il est l’origine et la fin. Il est l’Alpha et l’Oméga mais il est antérieur à l’Alpha et l’Oméga. L’Absolu, c’est ta demeure. Le jeu de la conscience et la création des mondes dans les univers multidimensionnels a toujours existé, c’est la liberté de la conscience. L’origine de l’Absolu ne peut pas être mis ni en mots ni en explications. D’ailleurs quand tu es Absolu et que tu vis cela, y a plus de questions, y a plus de conscience. Y a la béatitude, c’est tout, mais c’est pas la béatitude de la conscience, c’est la béatitude de l’Absolu, qui est au-delà, je dirais, de Shantinilaya et au-delà de l’Infinie Présence. Mais néanmoins, comme nous l’avons dit, l’Infinie Présence et Shantinilaya sont le pont, si je peux dire.

Tous les gens qui vivent l’Absolu réalisent que ça a toujours été là mais que le filtre du mental, le filtre de l’histoire, le filtre des émotions, le filtre des conventions, liés à l’enfermement, avait fait perdre de vue cela. C’est tout.

Y a ni origine ni fin, y a déploiement permanent. Et parfois contraction, retour au point initial, mais c’est la respiration des univers et des multivers, c’est tout. Quand tu es Absolu, et que tu le vis, il n’y a plus de questions possibles sur une origine ou une fin. Parce que tu es à la fois tout cela, de définissable, mais tu es aussi tout ce qui est indéfini, tout ce qui est potentiel, tout ce qui n’est pas arrivé non plus dans l’émanation de la conscience. Tout ce qu’on peut dire, c’est que c’est antérieur à la première conscience, mais cet antérieur-là ne nous donne pas d’échelle de temps puisque le temps n’existe pas, excepté dans les systèmes enfermés.

Donc, on ne peut pas, comme disait Bidi, donner de définition de l’Absolu, c’est des mots. Alors je sais que Bidi disait le Parabrahman. Si vous voulez, mais ça pourrait être aussi l’Ain Soph Aur des Hébreux, on peut mettre tous les mots qu’on veut. Mais rappelez-vous que vous n’avez pas de cerveau, hein, au-delà de la 3ème dimension, c’est la Lumière qui est intelligente. L’Intelligence de la Lumière n’a pas besoin de cerveau, elle a juste besoin d’interagir avec la conscience pure et libérée. C’est ça qui fait le véhicule, quelle que soit la dimension, dont la base est le corps d’Êtreté.

Question : lors d’un séjour chez des frères et sœurs, au-delà de la participation aux tâches quotidiennes, un tarif de séjour doit-il être fixé ou une libre participation ? Comment situer la notion de partage et d’échange ?

Quand c’est une rencontre de cœur… y a bien sûr des frais, il faut partager les frais, mais maintenant laissez faire l’Intelligence de la Lumière. Bien sûr quand il y a des groupes importants, vous êtes obligés d’établir des règles, mais si c’est quelques frères et sœurs qui se réunissent comme ça, vous pouvez soit évoquer une participation libre, soit évoquer un prix. Mais laissez faire la Lumière, elle vous guidera mieux que moi à travers des conseils. Mais rappelez-vous, hein, ceux à qui il a été beaucoup donné, il sera beaucoup demandé. Bien sûr que dans cette société, la valeur d’échange c’est l’argent, mais entre vous, la valeur d’échange c’est le cœur, avant toute chose. Je dirais que celui qui est le plus aisé doit être nécessairement, par l’Intelligence de la Lumière, le plus généreux.

Alors bien sûr, après y en a qui vont dire : mais c’est pas équitable. Si, pour la Lumière c’est équitable. Si on vous a beaucoup donné, en Lumière, ou beaucoup donné en argent, gardez-vous pour vous ? Ce que le monde encourage, bien sûr, parce que bien sûr il y a la propriété privée de l’argent. L’argent de l’un n’est pas l’argent de l’autre – et pourtant c’est le même argent qui circule –, parce que les règles de la société occidentale sont ainsi, parce qu’il y a l’usure de l’argent. Et je vous renvoie (et j’ai déjà fait une fois) à une canalisation de Marie elle-même concernant l’argent, très, très ancienne. Quand vous avez compris ça, vous comprenez tout. Est-ce que vous vous fiez aux lois de la Lumière ou aux lois de ce monde. Attention, je ne parle pas de transgresser les lois de ce monde, même si elles sont fausses, je dis : qu’est-ce que vous mettez devant, l’Amour ou la loi ? Parce qu’en l’Amour, il n’y a pas d’autre loi que celle d’Amour.

Comment vous ferez quand il y aura, pour ceux qui devront affronter les 132 jours, si vous n’avez pas de monnaie d’échange à part donner de vous-mêmes ou de ce que vous avez ? N’oubliez pas que la société occidentale, depuis très très longtemps, ne connaît que l’argent. Dans les sociétés primitives, vous ne pouviez rien vendre (et encore le mot vendre est mal adapté), quelque chose que vous n’aviez pas produit vous-mêmes. Alors que le commerce aujourd’hui, c’est acheter moins cher quelque part pour revendre plus cher ailleurs, n’est-ce-pas ? Ça fonctionne dans tous les étages de la société. Mais ça, c’est pas la vraie vie. Et quand vous êtes entre personnes de cœur, aucun ne doit chercher son propre avantage, mais l’avantage de l’autre. Tant que vous n’avez pas compris cela, vous n’êtes pas libres. Je dis pas de jeter tous ses biens par les fenêtres, hein, j’ai pas dit ça, ou de donner toutes ses chemises.

Je dis simplement qu’y a voir là aussi qu’est-ce qui se déroule à travers même cette question.
J’ai pas de conseils à donner parce que chaque circonstance est différente. Parfois y a la nourriture à acheter, parfois y a des lieux qu’il faut réserver, tout ça, ça a un coût dans ce monde, bien sûr. Et puis celui qui fournit un travail peut-être plus important que les autres, aussi. Mais chaque cas est différent, y a pas de règles. Si vous êtes suffisamment authentiques et suffisamment alignés avec ce que vous êtes en éternité, cette question-là n’a même pas à se poser.

Bien sûr, y a une question de taille. Parce que plus vous êtes nombreux, plus (et j’en sais quelque chose de mon vivant), plus c’est le bordel, entre celui qui se tire la couverture à lui, celui qui veut avoir telle chaise et pas l’autre chaise, et ça, on le voit même dans les assemblées les plus nobles, même chez nous, là où nous sommes. C’est comme ça. Maintenant y a un juste équilibre. Mais ce juste équilibre n’a pas à être ordonné selon des règles précises, il doit s’adapter et aller dans les lignes de moindre résistance de ce qui se produit. Alors bien sûr vous me répondrez : il faut anticiper, il faut préparer, il faut faire les courses, il faut faire ceci, il faut faire cela. Oui, mais c’est à vous de jongler avec à la fois l’Éternité et à la fois l’éphémère. Mais y a pas de recette miracle.

Question : pouvons-nous faire une pause et pouvez-vous vous souvenir de l’huile de noix de coco, l’huile de Krill et l’iode ?

Je vais me renseigner auprès des Maîtres généticiens qui ont créé la vie sur ce monde et je vous répondrai certainement tout à l’heure.

Mais il est l’heure de s’arrêter ? J’ai parlé pas longtemps.

C’est l’heure de la pause.

Alors je vais m’arrêter, mais je croyais avoir parlé depuis cinq minutes seulement.
Eh bien, je vous transmets toutes mes bénédictions et je reviendrai avec les réponses certainement tout à l’heure.

Portez-vous bien. Bonne pause.



* * * * *





_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 506

MessagePosté le: Lun 14 Nov - 17:18 (2016)    Sujet du message: Rencontre d'Octobre 2016 : COMPLET + lien PDF Répondre en citant

Octobre 2016


Omraam Mikaël AÏVANHOV

Questions/Réponses - Partie 2



Eh bien, chers amis, nous allons reprendre notre discussion. Et je précise tout d’abord que la réponse par rapport aux bestioles dont tu m’as parlé (Krill), je n’ai pas pu l’avoir pour l’instant, mais j’ai eu le temps d’y réfléchir un tout petit peu.

Ce que je peux dire simplement, sans connaître les détails, c’est que rappelez-vous d’une chose : la Lumière adamantine a réactivé un certain nombre de structures qui étaient présentes sur terre, surtout durant les Noces Célestes, c’est-à-dire ce qui avait été nommé les Cercles de Feu des Anciens, n’est-ce-pas ? De là, la Lumière a diffusé. Ensuite, la Lumière s’est déposée sur les endroits où l’accueil de celle-ci était plus facile, si je peux dire, et en particulier ce que j’avais nommé des vortex. Ensuite la Lumière adamantine s’est déposée partout.

Mais, il existe une structure, au sein non pas de la terre mais de la mer et des océans, qui est restée non pas libre – je peux pas dire ça –, mais qui a moins souffert, parce que l’élément Eau a moins souffert des conséquences de l’enfermement. Ça veut dire une chose – et indépendamment de toute pollution que vous connaissez sur la terre –, que le milieu marin, indépendamment d’être le milieu d’origine de ce corps biologique que vous connaissez, que nous avons emprunté quand nous sommes sur terre, est directement relié à Marie bien sûr, aux Maîtres généticiens de Sirius, et de manière privilégiée, par les masses océaniques surtout, a maintenu une forme de contact avec le noyau cristallin de la Terre.

Par ces deux éléments-là, c’est-à-dire une espèce de résonance et de filiation, et surtout par la préservation d’une certaine forme de liberté de l’élément Eau, il s’en est suivi qu’il y a au niveau, encore aujourd’hui, au niveau des océans et de certains océans en particulier loin de toute civilisation, une préservation des qualités nutritives et lumineuses de ce qui y vit, s’y reproduit à ce niveau-là. Donc les aliments venant de la mer, quels qu’ils soient, indépendamment des zones polluées, présentent dans sa composition quelle qu’elle soit, que ce soit un crustacé, que ce soit un poisson, que ce soit un mammifère marin, que cela soit les peuples des baleines ou encore des dauphins, sont beaucoup plus informés en Lumière, si je peux dire, que les aliments de nature terrestre et même les végétaux.

Donc il y a une espèce de sympathie, si je peux dire, une résonance très forte, entre ce qui vient de la mer et la structure biologique dite humaine. Maintenant il y a certainement des spécificités dans ce que tu m’as dit, mais je n’ai pas eu l’occasion d’interroger de manière formelle, ce que j’avais dit que je ferais. Donc je propose de répondre à cette question plus en détail lorsque je reviendrai un jour ultérieur, si tu veux bien. Moyennant quoi, nous pouvons reprendre notre discussion là où elle en était.

Question : quelles sont les sources d’information fiables sur ce monde actuellement, personnes ou mouvements ?

Alors, il y a bien sûr ce que nous appelons comme vous le channel officiel de l’Archange Mikaël, qui est une Américaine, qui a délivré déjà depuis de très nombreuses années, antérieurement à ce que nous avons réalisé ensemble, un travail important. Rappelez-vous aussi qu’il y a trois Étoiles incarnées sur terre qui sont secrètes, si je peux dire, et dont l’œuvre n’est pas un travail d’information mais de Présence, et donc de rayonnement. Il y a bien évidemment aujourd’hui, et vous le constatez, une multitude de canaux, et même vous-mêmes devenez canaux même sans le savoir, que cela soit dans vos différents contacts avec les peuples de la nature.

Mais vous le savez, la difficulté c’est de passer, si je peux dire, le filtre de la personne et le filtre du mental. Ça nécessite, au niveau des canaux, une certaine forme de transparence où aucun élément ou le moins possible d’éléments personnels peuvent interférer. Alors bien évidemment il en existe une multitude. Je vous ai même redit tout à l’heure que moi-même j’ai communiqué avec un canal dans un pays qui est nommé la France, voilà maintenant plus de vingt ans, même plus que vingt ans, mais de manière individuelle.

Il faut bien différencier ce qui est, quels que soient les noms que vous donnez, que ce soit l’intuition, que ce soit l’écriture automatique, que ce soit toutes les formes de communication avec les plans subtils, vous savez très bien qu’y a des plans, mêmes s’ils ont été nettoyés, qui peuvent de prime abord être confondus avec la Lumière. Maintenant l’ouverture à la Lumière est telle, de manière collective, que beaucoup de frères et de sœurs se découvrent canaux. Dans tout canal quel qu’il soit, il y a toujours, même chez un Libéré vivant, la possibilité que le filtre du mental réapparaisse. Mais en général le Libéré vivant le voit tout de suite, ce qui n’est pas le cas pour celui qui est même relié à une source authentique de Lumière, dont le filtre mental peut déformer certaines informations qui sont délivrées.

Donc l’important, et vous le savez depuis toujours, est votre propre ressenti, non pas tant sur le contenu mais sur l’ambiance vibrale que vous pouvez percevoir, quoi qu’il soit dit et quelle que soit la langue. C’est la même signature liée à la Lumière authentique, c’est-à-dire du plan qui est nommé en Gina'Abul le plan du Grand Angal, c’est-à-dire qui est au-delà de toutes les vicissitudes de ce monde. Mais, encore une fois, il y en a une multitude. Bien sûr, tous ne sont pas structurés ou n’ont pas pour vocation, si je peux dire, de délivrer des enseignements collectifs, ça c’est important. Beaucoup aujourd’hui reçoivent des informations qui, même si elles sont générales, visent certains groupes particulièrement. Et vous voyez d’ailleurs que les niveaux d’intérêt, même dans le contenu, même si c’est la Lumière authentique, ne sont pas toujours les mêmes, mais parce qu’ils ne s’adressent pas aux mêmes frères et sœurs, tout simplement.

Donc il n’y a pas de vrais ou de faux, il y a ce qui vous fait vibrer, ce qui résonne en vous, ce qui vous ouvre le cœur ou ce qui ferme le cœur, ce qui vous fait disparaître ou ce qui vous maintient au sein de la personne, c’est ça qui doit être votre garant – c’est pas la tournure des phrases et ce n’est même pas le contenu. Parce que si on prend l’exemple de ce qui fut appelé la Loge noire, l’enseignement qui a été délivré par ces tout premiers canaux au début du 20ème siècle donnait des éléments tout à fait vrais concernant par exemple les chakras, concernant les Rayons, concernant l’âme, mais dont le seul biais, si je peux dire – la seule non pas erreur mais volonté délibérée derrière –, était d’enfermer les chercheurs spirituels au sein de l’âme en leur cachant l’Esprit, et donc permettait de vivre le Soi mais surtout de maintenir la matrice.

Tout ce qui vous parle d’un nouveau monde, tout ce qui vous parle d’un avenir meilleur dans ce plan terrestre ne vient pas du Grand Angal, ne vient pas de la Lumière, mais vient des plans intermédiaires ou des propres projections de la personne elle-même. Tout ce qui va vous parler, non pas d’évènements précis mais qui attire votre attention sur un changement de configuration de la conscience elle-même et la fin d’un système donné, peut venir aussi bien de la personne que du Grand Angal. Donc ce n’est pas ça qui va faire la différence.

Ne cherchez pas dans les détails ou dans le contenu. Parfois y a même des phrases qui veulent rien dire, mais c’est juste une tonalité vibratoire qui est la plus importante, parce que selon l’effet sur vous, non pas intellectuel, non pas émotionnel, non pas parce que c’est bien écrit ou bien reçu, mais parce que ça fait vibrer votre cœur, parce que ça vous fait disparaître. Le meilleur garant est votre disparition, bon peut-être pas moi quand j’ai une discussion avec vous, mais certains Archanges vous en ont fait la preuve : ils commencent à s’exprimer, vous disparaissez. Certains Anciens et certaines Étoiles aussi. Moi, ça n’a jamais été mon but. Ça a été toujours d’aller vous chercher dans vos derniers retranchements, aussi bien à titre individuel que collectif, c’est-à-dire faire porter votre conscience sur les éléments qui n’étaient pas vus et pas correctement décelés ou intégrés.

Maintenant, je peux pas vous donner d’autres noms, je sais qu’il y a le channel officiel aussi de Métatron, mais y a plein de channels dits américains qui usurpent Métatron. Donc c’est à vous de faire une expérience très simple : vous prenez… ils sont quand même moins d’une dizaine à être très connus et canalisant spécifiquement l’Archange Métatron, il vous suffit non pas d’être intéressé par le contenu mais de voir ce qui déclenche soit votre disparition, soit votre allumage du cœur, quels que soient les mots. Ce n’est pas un contenu, ce n’est même pas la vérité de ce qui est dit, c’est simplement la tonalité et l’effet sur votre conscience.

L’Impersonnel vous l’a déjà démontré, le Chœur des Anges aussi, l’Esprit du Soleil, qu’il pouvait très bien y avoir le même effet sans aucun mot prononcé, simplement par leur Présence aimante et irradiante, où même le canal n’a rien à intervenir. La simple réunion de plusieurs frères et sœurs suffit aujourd’hui à laisser se manifester aussi bien les êtres de la nature que les mondes multidimensionnels. Mais restera toujours, toujours, même chez le plus brillant des canaux, toujours la possibilité qu’un filtre mental puisse réapparaître à une occasion ou à une autre. Lors des Noces Célestes par exemple, lors de l’une des étapes hebdomadaires des Noces Célestes, y a eu une fois un mot qui a fourché, qui était lié à un inconfort digestif. Le sens a été perçu tout de suite par beaucoup de gens qui suivaient à ce moment-là et qui en le lisant, sans même l’entendre, se sont aperçus qu’y avait une phrase qui collait pas, tout simplement parce que c’était une erreur de prononciation et un mot pour un autre.

Donc vous voyez, vous avez toutes les capacités en vous, à travers un texte, sans même parler de la réponse du cœur. L’impact sur votre conscience de ce qui est lu, quoi que ça raconte, le meilleur garant est là, et pas dans un contenu, et pas dans une explication. Il est dans l’effet vibratoire et dans l’effet sur votre conscience. Vous savez très bien, même si vous disparaissez au début d’un entretien, vous savez très bien quand vous revenez, même si vous êtes dans le brouillard parce que vous savez pas d’où vous revenez, vous connaissez et savez très bien les effets qui se produisent sur votre humeur, sur votre joie, quoi qu’il soit dit. C’est ça qui est le plus important. Soit ça vous unifie, soit ça ne vous unifie pas. Mais celui qui est dans la personne, par exemple, a droit tout à fait de sentir que c’est une illusion, parce que ça le concerne pas. Tout est question d’affinité, de vibrations et d’objectifs plus que de contenu, n’est-ce-pas, ça c’est très important.

Donc je donnerai pas d’autres noms, j’ai pris l’exemple des channels, comme on dit, de Métatron, et vous verrez que la teneur et le contenu, et surtout la vibration et l’effet, n’a rien à voir. Donc pourtant ils se présentent tous deux comme Métatron, et y en a un qui n’est pas Métatron. Et dans d’autres cas, c’est encore pire, vous avez des gens qui projettent non pas l’intérieur de leur cœur mais qui laissent parler l’inconscient, et là c’est beaucoup plus grave. Parce que quel que soit ce qui est dit – et surtout en général c’est des belles phrases qui surviennent comme ça –, l’effet est, je dirais, extrêmement délétère sur votre conscience et vos cocons de Lumière. C’est-à-dire que dans un cas, quand c’est la Lumière des plans multidimensionnels, vous êtes nourris, même si vous dormez, même si vous comprenez rien, alors que dans les autres cas, c’est vous qui nourrissez le channel et vous, vous êtes vidés, pompés, après. Vous n’avez pas seulement disparu, et revenus porteurs de quelque chose qui vous a insufflé quelque chose dans le cœur ou dans la conscience, mais vous revenez confus et abattus. Ça c’est très important à comprendre.

Voilà, je ne citerai pas d’autres noms mais à travers ces deux exemples de l’Archange Mikaël et de Métatron… Vous avez bien évidemment en France une certaine personne qui ne canalise soi-disant que l’Archange Mikaël, mais qui en fait ne sont que des insultes et des condamnations de l’humain, donc où est le cœur là-dedans, n’est-ce-pas ? Un Archange peut être très incisif, mais jamais le cœur sera absent, et jamais il ne vous prendra votre énergie vitale ou quoi que ce soit en vous. Il ne peut que vous apporter quelque chose, ce qui n’est bien évidemment pas le cas si ce n’est pas le Grand Angal ou si c’est l’inconscient de la personne qui n’est pas libérée, justement, de cet inconscient et de son subconscient.

Mais retenez qu’aujourd’hui beaucoup d’entre vous sont appelés à communiquer, à recevoir des informations, que ce soit de leurs lignées stellaires, que ce soit de leur origine stellaire, que ce soit de moi-même ou d’une Étoile, même si c’est pas un dialogue ou une communication qui peut durer plusieurs heures, parce que ça nécessite une préparation très spéciale qui peut pas se faire en deux minutes dès que vous êtes ouverts, dès que vous êtes libérés. Et souvent ces personnes-là, qui sont pas du tout des tricheurs mais qui se sont faits avoir, si je peux dire, de manière temporaire, ont affiné justement leurs perceptions à travers certains types de déboires, comme des manifestations de l’ombre ou de l’inconscient qui sont venues perturber certains échanges, n’est-ce-pas ?

À partir de là, ce n’est pas grave, d’autant plus qu’aujourd’hui, même si nous vous donnons encore des informations sur les différentes périodes que vous avez traversées, l’essentiel du travail était terminé en 2011, quand la libération de la Terre est survenue, et avec la naissance de l’Onde de Vie. Tout le reste est accessoire. Bien sûr, ça vous a permis, tous ici, ailleurs, de rentrer plus facilement, si je peux dire, en communication avec nos plans ou avec les êtres de la nature, de différentes façons encore une fois. Mais tout ça n’est pas de la curiosité ou un jeu de la conscience, c’est simplement un apport de Lumière qui se fait dans ces circonstances-là, aussi pour le channel et aussi pour chacun de vous quand vous rentrez en communion ou en communication avec un dragon, avec un gnome ou avec n’importe lequel des Anciens, des Étoiles ou des Archanges. Voilà ce que je peux en dire.

Faites cette expérience, faites-la : prenez un channel qui canalise Mikaël, prenez un autre channel qui canalise Mikaël et regardez ce qui vibre en vous ou pas. Vous ferez très vite la différence. Mais ne vous laissez pas leurrer par les mots, quels qu’ils soient.

Question : que vont devenir les portails organiques ? Seront-ils perdus ?

Mais un portail organique n’a ni âme, il a une conscience automatique, il a pas d’Esprit. Donc qu’il disparaisse ou qu’il apparaisse change rien. Vous n’avez pas à vous poser la question de ce qu’ils vont devenir puisqu’ils n’existent pas en Éternité. Y a même pas d’histoire, si je peux dire, comme vous vous avez une histoire à travers vos différentes réincarnations, vos différents karmas. Y a aucune histoire, excepté l’histoire de cette vie, et de cette incarnation, et de l’apprentissage qui a été mené dans cette vie, c’est tout. Donc y a pas à avoir la moindre interrogation ou la moindre sensibilité par rapport à cela. C’est une apparence de corps humain – bien sûr, selon le plan de la personne, ils sont dans l’état civil et ils existent autant que vous –, mais en Éternité, y a rien. Donc bien évidemment qu’ils seront dissous, purement et simplement, au moment des trois jours, la plupart.

... peut-on avoir tout de même de la compassion pour les portails organiques ?

Tu peux aussi avoir de la compassion face à une pierre, mais je ne suis pas sûr que même si la pierre enregistre ta compassion, ça change quoi que ce soit en ce qu’elle est, n’est-ce-pas ? Un portail organique, tu peux même les aimer, bien sûr. C’est une manifestation d’une conscience qui n’est pas éternelle, qui est une conscience que j’appellerais automatique, qui n’a même pas quelque chose à voir avec la conscience même éphémère, c’est-à-dire la conscience que vous avez de votre vie, de votre personne.

Donc, bien sûr vous pouvez avoir de la compassion, mais vous n’avez pas à diriger votre compassion vers un et pas l’autre. Faites-le de partout, sur toute la terre, sur l’univers entier, ne sélectionnez pas. La Lumière sait ce qu’elle doit faire, elle le fait automatiquement.

... des millions de gens ont aimé le robot R2D2 dans Star Wars, pourquoi pas un portail organique ?

Pourquoi pas… Y a même des gens qui font l’amour avec des robots maintenant, des vrais robots, ça existe. Ça fait partie de ce qui nommé, je crois, le transhumanisme, et ce que j’appellerais moi la dégénérescence la plus totale de la vie.

Question : certains ont de plus en plus d’insomnies. Il a été conseillé de prier durant ce temps…

Veiller et prier, oui tout à fait.

… que signifie exactement « prier », se mettre dans le cœur en conscience, se connecter ?

Ah la prière dont je parle, c’est la prière du cœur, celle qui n’a pas d’autre intention que d’être dans le cœur et de s’y maintenir. Et si vous êtes réveillés la nuit, c’est pas pour rien que j’ai dit : « Veillez et priez ». Parce que c’est des occasions, même si vous en avez marre de pas dormir, de vous centrer dans votre cœur et d’y demeurer, et de passer outre les injonctions de la colère de pas dormir ou de la fatigue du corps.

Question : être libéré, c’est avoir vécu la Libération. Est-ce juste ?

Libéré vivant, c’est-à-dire libéré par anticipation, depuis la montée de l’Onde de Vie en 2012 et aussi après, par l’intermédiaire de la fusion du Canal Marial avec la Couronne radiante du cœur. Mais la libération est acquise pour tout le monde, la libération de l’enfermement. Bien sûr vous avez, je ne vous le cache pas, beaucoup de frères et de sœurs qui ont été tellement séduits par la matière – et c’est leur liberté la plus absolue – qu’ils iront là où ils veulent, c’est-à-dire en 3D unifiée (avec ce corps ou dans un autre corps, ça n’a aucune importance), le temps de se réacclimater à l’Esprit, à l’Absolu.

Je vous assure que tout est à sa très bonne place aujourd’hui. Je le répète déjà depuis deux/trois ans mais là c’est vraiment, de notre point de vue – et ça devrait être aussi de votre point de vue –, de plus en plus évident. Y a rien qui ne soit une erreur, absolument rien. Même les bâtons dans les roues, si je peux dire, que mettent les méchants garçons dans certains pays, ne sont que des occasions rêvées et inespérées de vous démontrer à vous-mêmes ce que vous êtes. Rappelez-vous, il était dit dans la Bible que Dieu vomissait les tièdes. Bon, vous savez que Dieu c’est pas Dieu, mais la Source aussi, elle vomit pas les tièdes mais elle préfère largement, parce qu’il y a moins de résistance chez quelqu’un qui est soit spirituel, soit matérialiste ; le tiède, c’est quelqu’un qui n’a pas trouvé sa place, qui a encore des peurs, qui a peur de perdre sa personne, qui a peur de perdre son corps.

Or tant que vous n’êtes pas sortis de ce corps, que ce soit par une expérience de mort imminente, que ce soit par le vécu du Soi, mais le plus profond qui soit, vous n’êtes pas libérés de la peur de la mort – le Libéré vivant, oui. Et quand on parle de Liberté ou de Libération, c’est cette Liberté-là, c’est une liberté intérieure, puisque la liberté extérieure ne peut pas exister dans un monde enfermé. Vous n’êtes pas libres de vous déplacer où vous voulez, et je parle même pas de vos rues quand vous avez un véhicule comme une voiture, mais vous n’êtes pas libres, votre conscience n’est pas libre de voyager à volonté, à sa guise, dans toutes les formes. Tant que vous êtes encore identifiés à votre histoire, à votre personne, vous pouvez être certains que c’est simplement, non pas le manque d’Amour – vous avez des gens qui sont parfaitement dans le cœur, parmi ceux-là –, mais il existe encore la peur. La seule peur qui est inscrite dans la biologie, dans le corps, c’est la peur de la mort.

Seul celui qui a vécu sa propre mort par la Résurrection, par l’Infinie Présence ou par une expérience de mort imminente, est libéré de la peur de la mort. La mort ne veut rien dire, la souffrance oui, mais la mort en elle-même ne veut rien dire pour celui qui est déjà mort à lui-même. Que ce soit par une expérience de mort imminente, par des processus de délocalisation de la conscience, celui-là a la preuve formelle qu’il n’est pas ce corps. Vous pouvez vous répéter des milliards de fois que vous n’êtes pas ce corps, c’est pas pour ça que vous n’êtes pas affectés par le corps et que vous n’avez pas peur de le perdre. Il faut pas remplacer une croyance par une autre croyance. L’important c’est d’expérimenter cela, mais pour expérimenter cela – c’est là où Bidi a été important –, il faut pas le chercher. C’est l’arrêt de la recherche. La recherche concerne la personne, même à travers le karma, même à travers la causalité, parce que tout est duel. Dès que vous dépassez la personne, vous êtes en Unité, et là vous n’avez plus peur de la mort, parce que vous savez ce qui vous attend, vous savez ce que vous êtes.

Et la peur de la mort, vous ne pouvez pas la combattre, par un moyen intellectuel, par une technique quelle qu’elle soit. Bien sûr, il est préférable de laisser l’Amour devant et de laisser grandir l’Amour, parce que l’Amour, la Lumière, son Intelligence, mettra fin très facilement, au moment de l’Appel de Marie, à cette peur de la mort, spontanément, parce que de toute façon votre corps sera mort, on peut dire. Vous ne pourrez plus rien faire avec ce corps, nous l’avons déjà expliqué, et à ce moment-là, vous verrez que votre conscience n’est pas liée autrement que dans ce monde à une forme. Mais tant que vous n’avez pas dépassé la peur de l’informe, ou de ce que l’ego pourrait appeler le néant…

Je vous rappelle les anecdotes que nous avions évoquées durant l’année de l’assignation vibrale en décembre 2014, même 2015 surtout, où vous aviez eu des gens qui vivaient le Soi et pour qui ceux qui étaient libérés, c’était le diable. Eh oui, bien sûr, parce que quand y a plus de vibration, pour celui qui est libéré, y a bien sûr toujours la Lumière autour de lui, mais quand il disparaît vraiment, vous allez voir quoi ? Pas de l’ombre, mais la fameuse Lumière noire qui est l’origine des mondes, qui correspond à une des Sephiroth céphaliques. C’est l’Intelligence créatrice, c’est la sphère de la Sephiroth Binah, c’est ce qui est au-delà du monde saturnien. Et se trouver face à ça quand vous êtes inscrits dans la personne, c’est terrible, sauf bien sûr si vous avez un accident et que contraints et forcés vous ne pouvez plus demeurer dans ce corps, ou alors si l’Onde de Vie vous a libérés. Autrement, vous êtes tributaires de l’Appel de Marie et des 132 jours.

Question : quelle est la différence entre la résurrection et la transsubstantiation ?

C’est la même chose. Elles se suivent dans le temps mais dans le même temps y a la crucifixion, la résurrection, qui s’accompagnent de transsubstantiation, c’est-à-dire changer de substance, c’est ce que ça veut dire, et découvrir ce que vous êtes, c’est-à-dire l’Éternité. Vous n’êtes aucune forme en définitive, même si vous avez une origine stellaire ; même si moi-même connais mon origine stellaire bien sûr, je me considère pas ni comme Omraam – même si j’ai gardé cette tonalité pour la mission qui m’était demandée, et que j’ai acceptée bien sûr –, mais je ne suis pas plus Omraam que mon origine végalienne.

Dès l’instant où vous êtes libérés, l’instant de la Libération c’est pas vivre les autres dimensions ou sortir du corps, c’est être confronté à ce que la personne appelle le néant, où y a plus de vibration et où y a plus de conscience. Quand vous prenez conscience, si je peux dire, que vous n’êtes pas la conscience, tout change, mais pas avant. Avant, vous ne pouvez qu’échafauder des hypothèses, vous ne pouvez que monter en vibration et vivre le Soi, ce qui est déjà énorme, et vivre l’humilité. Le Soi et l’humilité sont les garants de votre libération à venir, c’est ça la différence. Mais en définitive, et vous le savez, vous êtes tous libérés. Mais encore une fois, j’ai dit, le problème c’est pas la mort de ce corps ou la disparition de ce corps, le seul problème – et il est bien réel –, c’est la souffrance. Parce que si vous acceptez d’emblée, au début de la stase, ce que vous êtes, y aura aucun problème, mais si vous n’acceptez pas, peut-être par une matérialité excessive ou une peur de la mort excessive, mais de toute façon vous mourrez.

Mais après, vous serez confrontés pendant 132 jours à des épurations, comme avec des fois des médicaments. Il faudra évacuer de ce corps qui est encore resté vivant dans cette dimension – non dans des endroits préservés comme les Cercles de Feu –, il faudra épurer ce qu’il reste à épurer. Mais avec le grille-planète final, de toute façon la destination, même si elle est profondément différente pour chacun, c’est la Liberté. Mais la Liberté peut faire très peur. L’absence de limites peut faire aussi très peur, l’absence de forme.

Donc c’est à la fois très simple, mais il y a d’innombrables complexités qui sont liées à votre cheminement, à votre histoire, à votre origine, à votre comportement, à vos affects, à vos émotions, à ce à quoi vous tenez, qui, je vous le rappelle, vous tient. La période que vous avez vécue durant toute l’année 2016 était exceptionnelle pour vous permettre, non pas de changer de positionnement mais de vous réajuster sur ce que vous êtes, d’être en accord avec vous-mêmes, dans les buts de votre conscience. Mais vous n’êtes pas non plus votre conscience.

Mais bien sûr ce sont des mots, mais tout ça, tant que vous ne l’avez pas vécu, ça n’apporte aucun élément pour vous parce que ce n’est pas un choix : vous le vivez ou vous ne le vivez pas. Aucun dialogue, aucune Lumière extérieure à vous, aucun Archange, même dans la plus fantastique des émissions de Lumière, ne peut changer quoi que ce soit si vous n’avez pas en vous plongé à l’intérieur et traversé ce que vous avez à traverser.

Mais l’espoir, parce qu’il est énorme bien sûr, c’est que tout l’ensemble de ce système solaire est libéré. Donc, quels que soient vos choix, quelle que soit votre assignation, quel que soit votre recours en Grâce, vous êtes de toute façon assurés de votre liberté, même si votre liberté ultérieure n’est pas la liberté de celui qui décide de ne plus explorer les dimensions, ni les mondes, mais de rester en ce qu’il est, c’est-à-dire tout le reste… des mondes créés, incréés et à créer.

Le problème de la conscience, même élargie si je peux dire, c’est-à-dire qui a vécu l’activation de la Couronne radiante de la tête, qui a même vécu par moments la Couronne radiante du cœur et même l’éveil de la Kundalini, mais qui n’a pas fusionné le Canal Marial avec le cœur, ou qui n’a pas laissé l’Onde de Vie remonter jusqu’au sommet de la tête et au-dessus de la tête, ne peut pas être considéré aujourd’hui comme libéré, même si c’est un travail déjà fantastique.

Le Libéré, c’est celui qui voit clairement, dans tout ce qu’il vit, qu’il n’est rien de tout cela et qui pourtant ne dénie pas la vie et est pleinement en vie, dans les tous les secteurs que la vie lui propose. Y a toujours une personne, mais ce qui commande c’est plus la personne, c’est la conscience qui a vécu la preuve qu’elle n’est pas elle-même la finalité, c’est-à-dire qu’elle a vécu la A-conscience et elle accepte que la A-conscience est l’origine, si on peut dire, de tout.

Mais un Libéré vivant ne peut pas être tenté par telle ou telle destination, même s’il a toute latitude pour explorer quelque dimension que ce soit. Il n’en a pas besoin, il n’en a pas l’envie, il n’en a pas le désir, parce qu’il sait que quand il est Absolu, quand il a vécu même une seule fois la totalité de l’Infinie Présence et de ce point de basculement, il sait que toutes les perfections inimaginables ne sont rien par rapport à ce qu’il est. Ça c’est important.

Mais de votre point de vue à vous, ne vous mettez pas d’idées dans la tête : soit vous le vivez, soit vous le vivez pas. Et si vous le vivez pas, c’est pas la peine de vous demander si vous le vivez, ni à vous ni à quelqu’un d’autre, ça veut dire que vous ne le vivez pas, tout simplement. Celui qui le vit le sait, de la même façon que celui qui a fait une expérience de mort imminente – une NDE je crois, vous dites en anglais – sait instantanément qu’il est pas ce corps, qu’il est pas cette vie, et que c’est dans ce corps qu’il est mort. C’est d’ailleurs ce qu’ils disent tous. La mort elle est ici, elle est pas de l’autre côté, et pourtant c’est ici que vous vivez. Mais ça change tout. C’est l’expérience qui change tout, c’est pas les croyances, ni la vibration en elle-même ; c’est ce que devient la conscience au moment où vous vivez quelque expérience que ce soit.

Et cela ne souffre aucune discussion, et cet être-là qui est libéré vivant, quelles que soient les objections, les contrariétés, les discussions, ne peut pas une minute perdre de vue ce qu’il est. Y a pas d’effort à fournir. Même s’il redescend dans la personne parce qu’il a besoin d’exprimer une colère ou une contrariété, il n’en est pas tributaire. C’est toute la différence. Ça ne l’empêche pas de souffrir, d’être malade, de mourir même, et même pourquoi pas, d’un cancer. On n’est pas du tout ici dans la préservation de la personne, on est dans la disparition de la personne, non pas en mettant fin à ses jours, non pas en s’ouvrant les veines, mais de manière tout à fait naturelle.

Et je peux dire que le vrai Libéré vivant est encore plus en vie que les autres, parce qu’il ne refuse pas la vie, et encore moins ce monde. Il en voit les travers, il en voit les illusions, il en voit les souffrances, il en voit la dualité même, il en voit toutes les ombres, il peut en être affecté de manière temporaire par sa propre personne, mais jamais ça ne prendra le devant de la scène, jamais, c’est impossible. Quel que soit l’élément qu’il ait à vivre, que ce soit sa propre mort, que ce soit une maladie, que ce soit un deuil amoureux, que ce soit la perte d’un travail, que ce soit le deuil d’un enfant, ne changera rien. Il pourra ressentir la peine, bien sûr, parce qu’il n’est pas insensible, même à l’humain, mais fondamentalement il ne peut pas être affecté ni changer un iota de ce qu’il est. Ça c’est très important. Il peut toujours avoir une curiosité intellectuelle ou spirituelle, ou même scientifique, mais il n’est pas tributaire de ça. Il est avide de la vie, avide en un seul mot hein, pas « à vide », mais cette avidité n’est pas un lien, c’est une liberté.

Voilà ce que je peux en dire en quelques mots.

Question : en 2011, au petit matin et en demi-sommeil, j’ai entendu une déflagration interne dans l’oreille gauche. J’ai ouvert les yeux et des flammèches semblant danser se répandaient dans la chambre mais je n’avais aucune sensation de chaleur. Qu’en est-il ?

C’est le retour du Soleil, c’était l’époque où y avait les mécanismes de communion et de dissolution et de fusion de la conscience et l’accès au corps d’Êtreté. Même si vous n’en avez pas le souvenir, le fait de ressentir cette explosion dans le tympan gauche est bien connu de ceux qui pratiquent des expériences hors du corps. Au départ c’est un vrombissement, au retour ça peut être un claquement ou un sentiment d’explosion. Donc c’est nécessairement une expérience de sortie hors du corps, non pas pour aller dans l’astral mais certainement dans le Soleil.

Question : l’Esprit s’est-il incarné dans la matière pour tous les humains à la même date ?

Alors là, je suis pas sûr de comprendre ce que ça veut dire. J’ai bien entendu, mais l’Esprit s’incarne en chacun de vous qui êtes des frères et des sœurs de la vraie humanité, qu’on appelle adamique. Vous êtes incarnés corps-âme-Esprit, mais vous avez perdu la possibilité de communiquer avec l’âme et avec l’Esprit. Y a eu, durant les montées vibratoires, durant les Noces Célestes, dans les étapes, les Marches qui ont suivi, la réactivation du contact avec l’âme. Et après, y a eu un autre bouleversement qui a été la sortie de l’histoire et de l’âme pour pénétrer dans le royaume de l’Esprit, par l’Onde de Vie, par l’activation simultanée des deux Couronnes radiantes, par l’intermédiaire du Lemniscate sacré.

Voilà ce que je peux dire, mais l’Esprit est incarné en totalité dans l’Ici et Maintenant, simplement la conscience éphémère est incapable, du fait de l’enfermement, du fait des habitudes, du fait de la routine et du fait de la prise d’incarnations par la réincarnation en ce monde, est incapable de vivre l’Esprit. Y a que quand les gaines isolantes, la descente de l’Esprit saint, la remontée de l’Onde de Vie, ces gaines qui enserraient les chakras à l’arrière sont détruites et qui vous rendent à votre Liberté et à votre essence.

… il est question d’une incarnation de l’Esprit de façon collective le 7 janvier 2015.

Tout à fait, c’était l’Esprit du Soleil. Et alors, quelle est la question ?

… il a été dit par l’Impersonnel, qu’à partir du moment où l’Esprit du Soleil s’incarnait dans la matière, la vie de l’humain ne pourrait excéder deux ans…

Tout à fait.

… ce qui nous amènerait au 7 janvier 2017.

Exact.

… or jusqu’à cette date, il reste deux mois et demi. Qu’en est-il des 132 jours si les humains sont censés être tous morts à cette date ?

Mais attendez, les 132 jours, c’est après la Résurrection, c’est pas avant. Vous confondez le grille-planète final, qui lui n’est pas pour tout de suite, n’est-ce-pas ? Y a encore, après l’Appel de Marie, après votre réveil, soit vous avez disparu, soit vous êtes dans votre Éternité, soit vous êtes sur les Cercles de Feu. Mais pour le commun des frères et sœurs humains, la grande majorité si je peux dire, y a les tribulations à passer. Parce que les tribulations représentent une occasion extrême de vivre la résilience et la transcendance de la personne. L’être humain n’est jamais aussi fort que quand il est dans l’adversité, et cette période, quels qu’en soient les éléments visibles et durs que peut-être certains d’entre vous ici auront à vivre, ça n’a aucune espèce d’importance puisque vous avez vécu la Résurrection durant l’Appel de Marie. Alors là, vous risquez pas de vous ennuyer, ceux qui resteront sur terre, y aura beaucoup de choses à faire. Donc le fait qu’il y ait plus aucune vie, c’est pas l’Appel de Marie, c’est le grille-planète final.

Question : les 132 jours sont-ils réels ou symboliques ?

Ils sont tout à fait réels.

… puisque le temps est extensible, pourquoi les 132 jours ne peuvent pas être extensibles ?

Tout simplement pour une raison qui est particulière, c’est que l’influence gravitationnelle de la Terre, avant même le grille-planète final et le basculement physique des pôles, aura changé la dynamique. Et à ce moment-là, quand nous disons 132 jours, c’est effectivement 132 jours, et 132 nuits bien sûr, ce qui fait 132 toujours, mais vous passez par des journées de 24 heures encore. Mais le temps vous semblera profondément différent, l’atmosphère sera profondément différente. Le seul mot qui sera sur toutes les lèvres, c’est pas la souffrance, quelles que soient les tribulations, c’est l’Amour. Tout le monde cherchera l’Amour, sans aucune exception. Je parle pas des portails organiques hein, bien sûr.

Question : y aura-t-il la guerre ?

La guerre, elle est pas prévue pour durer durant ce temps-là. Quand je parle de tribulations, ça veut pas dire la guerre, je parle d’évènements géophysiques, je parle de modifications des conditions de vie pour ceux qui seront pas partis en Éternité, ou pas évacués par certaines forces de la Confédération Intergalactique, ou qui seront pas sur les Cercles de Feu. Ça représente quand même beaucoup de monde. Mais l’Appel de Marie et la stase changera les conditions de vie, quelle que soit la difficulté et quelles que soient les tribulations, parce qu’à ce moment-là vous saurez tous ce que vous êtes, que vous l’acceptiez ou non d’ailleurs, ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui. C’est ça qui fait toute la différence.

Question : qu’est-ce qui fait que pendant la stase certains mourront et d’autres survivront ?

Selon leur assignation vibrale. Survivre ? Mais c’est pas de la survie !

Question : cliniquement, est-ce le fait de plus respirer qui fait qu’on meurt dans la stase ?

Mais c’est très simplement, le corps sera en catalepsie avec les fonctions métaboliques complètement arrêtées. La conscience sera, non pas prisonnière de ce corps mais s’apercevra d’abord qu’elle ne peut pas faire réagir ce corps et que pourtant ce corps a l’apparence de la mort mais tu es toujours là. À ce moment-là, comme dans les expériences de mort imminente, les gens sortent de leur corps, le corps est dans le coma, ou mort ou autre, ils traversent des choses de la même façon que vous les traverserez, où toutes les franges intermédiaires (les plans astraux et tout), n’existeront pas pour vous, excepté bien sûr s’il existe des résistances en vous, hein.

Y a des gens qui sont capables encore de se maintenir en vigilance alors que la stase est actée depuis presque 24 heures, mais ça durera pas les trois jours. À un moment donné, avant la fin de la stase , tous les frères et sœurs humains seront passés par le portail de la Résurrection, et vous verrez par vous-mêmes que quel que soit ce que devient votre corps, quel que soit votre lieu de destination, quelle que soit votre évacuation ou pas, quel que soit votre pré-regroupement, par exemple chez les elfes, ça sera exactement la même chose : vous ne faites qu’obéir à ce que vous percevez de la Liberté. Donc je peux pas répondre de manière uniforme.

Question : ça sera comme une sorte de coma…

Non, c’est pas un coma. J’ai dit, ça ressemblera le plus à une expérience de mort imminente. D’abord y a reconnaissance de Marie, parce que personne ne peut oublier qui est sa Mère, même s’il l’a rejetée. Or vous avez tous l’ADN de Marie, que vous soyez avec ou sans lignée de Sirius. Donc la meilleure superposition possible que je puisse donner, c’est l’analogie avec l’expérience de mort imminente, c’est-à-dire la sortie du corps ou le maintien dans le corps mais la perception d‘un tunnel, la traversée de la Lumière, pour vous retrouver sur ce qui est au-delà de la Lumière. Et après, soit retour dans ce corps, soit retour à votre origine stellaire, soit embarquement avec ou sans le corps, soit sur les lieux de pré-regroupement, soit directement sur les Cercles de Feu, soit directement chez vous si vous n’avez plus envie d’être ici.

Question : les troubles de l’attention font-ils partie des phénomènes de disparition du mental, ou est-ce plutôt lié à la personne ?

Non, c’est directement lié, vous devenez tous Alzheimer, vous êtes tous en train d’oublier votre propre histoire – c’est voulu. C’est l’Intelligence de la Lumière qui fait ça. Alors bien sûr, je conçois tout à fait que ça puisse poser des problèmes dans la vie ordinaire, quand vous cherchez les mots, quand vous savez plus ce que vous faites dans la voiture, où vous alliez, quand vous vous levez pour faire quelque chose et que trois pas après vous avez oublié. Ça c’est l’action directe de la Lumière. Comment voulez-vous que l’histoire disparaisse, autrement ?

L’histoire est entretenue, que ce soit de votre naissance jusqu’à aujourd’hui, ou d’autres types de mémoire par rapport à la mémoire de vos vies passées, mais l’histoire est liée à la mémoire. Et c’est pour ça d’ailleurs, certains d’entre vous ont été très offusqués quand on avait dit, par différentes voix d’ailleurs, que tout l’historique qui correspond à l’enfermement n’a aucune raison de subsister. Ce qui subsiste, c’est simplement les occasions – pour les futurs Melchisédech et Étoiles des prochains mondes à libérer – d’avoir l’expérience de ça, qui sera maintenue pour aller libérer d’autres mondes, avec la technique que nous avons employée peut-être sur terre ou avec d’autres techniques. Car nous devons faire preuve, quand nous libérons un monde, d’une sacrée dose de créativité, le Féminin Sacré si vous voulez, hein, donc accepter un certain nombre d’informations, une certaine forme, qui n’est pas nécessairement que des mondes dits humanoïdes. Y a pas que les humains qui ont été enfermés. Hein, je vous rappelle qu’y avait à peu près… maintenant y en a plus que quarante systèmes solaires à libérer, mais y a pas que des formes humaines dans ces systèmes à libérer.

Quelle était la question ?

… les troubles de l’attention font-ils partie de phénomènes de disparition du mental ?

Oui, tout à fait. Le mental ne vous est d’aucune utilité en quelque dimension que ce soit, parce que tout est régi, si je peux dire, et tout est organisé et connu par l’Intelligence de la Lumière – que vous êtes.

Question : concrètement, comment se nourrir éthériquement des aliments ?

Alors, il est préférable de se nourrir de Lumière, bien sûr, mais il y a une étape qui souvent est préalable, c’est la nourriture du prâna des aliments, c’est-à-dire vous mettez un aliment devant vous et vous vous nourrissez de lui, mais sans le mettre dans la bouche. Vous l’absorbez, vous absorbez son énergie vitale, et après vous pouvez le jeter, hein, bien sûr. Se nourrir de Lumière, c’est autre chose. Cette capacité vous est ouverte depuis l’activation des Portes Attraction et Vision qui ont modifié le comportement alimentaire et les habitudes alimentaires. Y a certains frères et sœurs, certaines personnes, qui ne se doutent même pas de ce qui se déroule fondamentalement dans l’histoire de ce système solaire, qui sont capables de se nourrir de Lumière, et de rien d’autre. Ce n’est pas ce que je vous conseille de faire parce que les besoins sont différents pour chacun.

Mais vous le saurez très vite, si vous n’avez plus besoin de vous nourrir de matière, parce que dès que vous mettrez quelque chose dans votre bouche, vous aurez des nausées et votre ventre le rejettera. À ce moment-là, ben vous allez croire d’abord que vous avez un problème de santé très grave, et quand vous allez vous apercevoir – sans chercher à faire un jeûne, c’est différent de ce que j’avais expliqué sur le jeûne –, vous allez vous apercevoir que vous pouvez manger de moins en moins de quantité et de moins en moins de choses, et que pour autant vous constaterez par l’expérience elle-même que moins vous mangez, plus vous êtes en forme.

Certains parmi vous ne sont pas destinés à ça et ils ont besoin, réellement et concrètement, de manger de la matière. Ça veut pas dire qu’ils sont moins ou plus ceci ou cela, ça veut dire que leur physiologie du corps, la physiologie de l’âme, l’origine stellaire, ne permet pas de réaliser ce type d’alimentation pour l’instant. Mais d’autres parmi vous commencent déjà à vivre ces prémices, c’est-à-dire que vous constatez que vous ne pouvez manger que des petites quantités à chaque fois. Vous ne pouvez plus vous alimenter à heures fixes mais uniquement quand votre ventre le demande, ou quand la gourmandise se manifeste. Mais ça, c’est quelque chose qui est en cours en ce moment même, déjà depuis de nombreux mois, hein, voire d’années pour certains, mais pas pour tout le monde.

Question : par deux fois, j’ai senti l’air vibrer sur la gauche, comme si l’air allait s’ouvrir. Cela signifie-t-il que les voiles sont sur le point de disparaître ?

Tout à fait. De la même façon, pour ceux qui ont la clair-vision, la vision éthérique, pas la vision astrale, par exemple quand vous observez une entité de Lumière qui descend par exemple dans un canal, que vous la voyez, vous voyez effectivement, comme dans un dessin animé, comme si l’air se déchirait. Il prend une structure, il s’ouvre et apparaît l’entité. Je vous ai dit que les entités qui viennent vous visiter chez vous (pas les peuples de la nature), souvent quand vous vous mettez au lit, vous voyez pas seulement les canevas éthériques ni les particules adamantines, mais vous avez des formes rondes qui apparaissent, de différentes couleurs, et qui après se déploient selon une forme donnée. Là aussi, ça veut dire que les voiles sont quasiment disparus. Donc vous avez accès, même les yeux ouverts, même avec la vraie vision rétinienne, à ces entités, à ces formes de Lumière.

Et quand vous en arrivez à ce stade, bien sûr, ce n’est pas un conseil ni une obligation, mais vous allez constater très facilement que les besoins réels de nourriture n’existent plus. Sans pour autant souffrir de troubles de la glycémie, de malaises, de vertiges ou de sensation de faim, bien au contraire.

Il reste peu de temps.

Alors, il faut que je dise non pas le mot de la fin, parce que vous n’en avez pas fini avec moi. Nous passerons encore une journée, mais après les interventions, bien sûr, de l’Impersonnel, et après l’intervention de certains peuples de la nature, n’est-ce-pas ?

Quant à moi, je vous transmets toutes mes bénédictions, tout mon Amour, et tous mes remerciements pour votre écoute et votre bienveillance, au travers de cette écoute. Et je vous dis à très bientôt, et je vous bénis maintenant.

… Silence…

Au revoir.


* * * * *




_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 506

MessagePosté le: Mar 15 Nov - 19:30 (2016)    Sujet du message: Rencontre d'Octobre 2016 : COMPLET + lien PDF Répondre en citant

Octobre 2016


Omraam Mikaël AÏVANHOV

Questions/Réponses - Partie 3



Eh bien chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver, je me réjouis de rester avec vous pendant un certain temps, je dirais. Alors, toutes mes bénédictions nous accompagnent et tout l’Amour, bien sûr, afin d’essayer de dialoguer ensemble, de répondre à vos questions au fil de l’eau, je dirais. Tout d’abord, prenons un tout petit moment pour être dans le cœur et nulle part ailleurs, avant de commencer.

… Silence…

Bien. Alors, nous allons pouvoir commencer à répondre et échanger ensemble. Je t’écoute.

Question : avez-vous pu vous renseigner concernant l’huile de noix de coco, le Krill et l’iode ?

Alors je me suis renseigné. Tout ce que je peux dire, c’est que bien sûr, comme je l’ai déjà dit dans mon premier élément de réponse, tout ce qui vient de la mer en cette période, malgré la pollution, malgré la contamination je peux dire, de différentes façons par l’eau marine, celle-ci est tellement chargée, non pas de minéraux seulement mais aussi de Lumière adamantine, que tout ce qui provient de la mer est – malgré qu’elle se soit, comme l’ont dit les Maîtres généticiens, intoxiquée en particulier avec les métaux lourds et le plomb –, permet, quand les produits sont pêchés loin des côtes et des routes maritimes de, comment dire, peaufiner, c’est le mot qu’ils ont employé, vos structures éphémères. Et ça donne un meilleur confort pour vivre ce qui est à vivre dorénavant.

D’autant plus que vous avez peut-être remarqué, pas pour tous mais pour beaucoup, que vous avez effectivement de moins en moins besoin de manger, même si certains ont peut-être une fringale ou des boulimies compulsives, mais ça, c’est les réflexes archaïques du corps qui sait qu’il va partir et qui fait des provisions pour rien, n’est-ce-pas ?

Maintenant, si on prend par exemple ce qui avait été préconisé durant les Noces Célestes, je vous le rappelle, c’était une montée vibratoire où là, effectivement, toutes les parties aériques des végétaux, tout ce qui était plus léger que les racines était important à privilégier. Bien sûr, vous n’êtes pas sans savoir que l’alimentation moderne, où qu’elle soit sur cette planète, est complètement dévitalisée, qu’elle soit biologique ou pas, d’ailleurs. Et donc la mer, et certains endroits de la mer, fournissent des éléments essentiels, m’ont-ils dit, pour peaufiner, si je peux dire, vos structures éphémères.

Donc c’est toujours agréable d’être en meilleure forme que d’avoir les corps rouillés, et ces produits gras ont des effets effectivement très nets sur un certain nombre de fonctionnements. D’abord physiologiques, mais aussi, m’ont-ils dit, une meilleure perméabilité à la Lumière jusqu’au niveau cellulaire et jusqu’à l’ADN. Bien sûr, ça dépend de la vibration toujours, mais dans tous les cas c’est quelque chose qui va vous permettre, si je peux dire, d’asseoir votre état de conscience, de le stabiliser au sein de l’Êtreté et de l’Éternité. Voilà ce que je peux dire, sans rentrer dans des détails qui me passent par-dessus la jambe et la tête, n’est-ce-pas ?

Question : pouvez-vous vous renseigner sur l’utilisation de l’acide alpha-lipoïque et le garcinia-cambogia, comme traitement du cancer. De nombreux médecins pensent que le cancer serait dû au développement anarchique de parasites et de champignons dans le corps. Si cela était exact, ces deux produits interviennent-ils à ce niveau, et d’autres antifongiques comme le vinaigre de cidre ou le bicarbonate de soude permettraient-ils d’éradiquer le cancer ?

Tu as raison, je vais me renseigner, ça vaut mieux. Tu peux répéter les noms quand même ?

… acide alpha-lipoïque, garcinia-cambogia, le vinaigre de cidre et le bicarbonate de soude.

D’accord, je vais essayer d’avoir des réponses si j’arrive à les attraper. Bon, passons à autre chose.

Question : j’ai rêvé qu’on m’apprenait à tirer à l’arc et je suis une femme. Pouvez-vous m’éclairer ?

La Diane chasseresse, vous savez celle qui se coupait le sein pour tirer à l’arc, les Amazones. L’arc, vous savez que le tir à l’arc a toujours été considéré, surtout dans les pays orientaux, comme une technique de concentration et en même temps de relâchement. Ça fait partie d’enseignements traditionnels. Maintenant, rêver de tirer à l’arc, ça veut dire que soit tu es amoureuse et que tu as décoché ta flèche d’amour, soit ça veut dire qu’il y a besoin de peut-être plus t’aligner, plus te recentrer, avant de parler ou avant de passer à l’action. Et y a peut-être, à travers ce rêve, un déficit d’intériorisation ou de méditation, c’est-à-dire de se ressourcer et s’aligner avec la Source et avec le noyau cristallin peut-être plus fréquemment que ce que fait cette personne qui a fait ce rêve. Voilà ce que je peux en dire. Mais, tu tirais sur quoi ? C’est pas dit ?

… non.

Mais le tir à l’arc est une invitation à l’introspection, à l’alignement, au relâchement aussi. Voilà ce que je peux dire.

Question : pouvez-vous parler des devas, leur rôle et leur place par rapport aux consciences de la nature ?

Alors ce qui est appelé les devas est un terme oriental. En Orient et chez les Hindous, on dit que chaque création de la nature, que ce soit un végétal, que ce soit les cristaux, que ce soit même certains animaux, possède un deva. Alors le deva, si vous voulez, dans nos traditions occidentales, on les appelle plutôt des génies créateurs. Il y a par exemple, pour chaque organe du corps humain, un principe créateur qui ne dépend pas des Maîtres généticiens avec la création de l’ADN, par exemple, dans ce plan, mais de la présence d’un archétype. Il y a par exemple un deva ou un génie créateur qui est présent pour chaque organe du corps, il y a un génie pour le foie, un génie pour la rate… Alors ce sont des noms qui ont des prononciations qui se rapprochent de l’hébreu, mais ce n’est pas tout à fait de l’hébreu, ce sont des racines dérivées à la fois de l’araméen, du sumérien et je dirais, de l’hébreu primordial.

Alors bien sûr je vais pas m’amuser à vous donner les noms de tous ces génies. Un génie ou un deva est une forme cristalline dans sa lumière, qui est extrêmement brillant et qui présente l’aspect d’une petite flamme. C’est le génie créateur qui nous vient depuis des mondes des Administrateurs, non pas les Satam que sont les dracos, mais au niveau de la civilisation des Triangles qui participent à l’élaboration de toutes les formes en toutes les dimensions. Dans chaque minéral, dans chaque organe du corps, dans chaque végétal, vous avez des devas.

Ces devas sont extrêmement difficiles à voir, contrairement aux peuples de la nature, parce que ce que vous voyez n’est pas une conscience au sens où vous pourriez l’entendre. Même les devas du Feu par exemple, qui sont les plus éthérés, se rapprochent par exemple de ce qui est nommé le Feu Igné – mais le Feu Igné n’est pas un deva – mais souvent les devas se présentent sous la forme d’une petite flammèche de feu, parfois dédoublée ou triplée même, de couleur le plus souvent d’un blanc éclatant. Les devas participent, je dirais, aux forces primordiales essentielles de cohésion des plans dimensionnels, dans l’agencement et la structuration de ces plans dimensionnels.

Donc chaque organe, dans ce monde, correspond à un deva, de la même façon que dans votre corps d’Êtreté vous avez plusieurs structures géométriques. Y en a une que vous connaissez, c’est le triangle de la Nouvelle Eucharistie ou encore la structure du cœur d’Êtreté qui est cette fameuse figure avec un assemblage de figures géométriques, qui était appelée le tétrakihexaèdre. Simplement ce sont les précurseurs ou essences de la forme. Ils ne sont pas figés à l’intérieur, par exemple, d’un végétal ou d’un minéral, même s’ils sont le plus souvent à l’intérieur, cachés. Et ils sont tous Un, c’est difficile à comprendre, par exemple quand je dis que vous avez dans le corps le génie, par exemple, des émotions. Y a un génie des émotions qui s’appelle Izrabatel. Izrabatel est le même dans chaque émotion présente et manifestée dans tout le règne des mammifères et des humains.

Bien sûr chacun a un deva, mais ce deva, c’est comme nous quand nous intervenons, ou quand le Christ intervient, il peut se bilocaliser à l’infini et être présent en des milliers d’endroits sur la terre au même moment. Ça, bien sûr, vous ne pouvez pas l’assimiler puisque vous, vous êtes dépendants de votre forme, même quand vous vivez des délocalisations dans votre corps d’Êtreté ou dans d’autres dimensions. Le tétrakihexaèdre, par exemple, c’est la même structure chez tout le monde, et donc c’est le même deva qui est derrière, ou dedans. C’est la même façon, même si vous pouvez apercevoir, par exemple, dans un ensemble de végétaux, plusieurs devas, c’est toujours les mêmes devas avec un attribut spécifique dans votre densité.

Les devas peuvent être contactés, mais c’est comme la civilisation des Triangles. Dès que vous passez les portes, si je peux dire, de l’anthropomorphisme, c’est-à-dire d’une conscience dont le véhicule est une forme, même s’il y a une forme dans les Triangles ou dans les devas, cette forme n’est pas un véhicule de la conscience. Ce que vous en voyez, même si c’est dans une forme de flammèche, c’est pas individualisé au sens où vous l’entendez.

Alors bien sûr, si un végétal vous parle, par exemple un arbre, ce n’est pas l’arbre qui vous parle, c’est le deva qui est à l’intérieur, mais vous ne le voyez pas le plus souvent, et y a pas d’intérêt autre que celui des échanges avec la nature. Mais c’est pas du tout la même classification, par exemple, que les peuples de la nature. Par exemple les ondines vous ont dit qu’elles étaient toutes Une, même dans leur forme mutable en ce monde. Il en est de même pour les devas, mais ils n’ont pas de choses pratiques, si je peux dire, à vous apporter, comme les peuples de la nature dont nous avons parlé. Il en existe bien sûr des tas d’autres mais nous vous avons donné les quatre règnes essentiels.

Voilà ce que je peux dire sur les devas. Bien sûr, ça nous emmènerait très loin parce que par exemple vous pouvez très bien, même si les ondines sont le peuple de l’Eau, il y a aussi des devas de l’Eau et vous pouvez vous adresser aux devas, c’est-à-dire au principe de l’Élément, qui vous renvoie, je vous le rappelle, aux Hayot Ha Kodesh qui sont aussi présents dans votre tête, au niveau de la petite Couronne, n’est-ce-pas ?

Vous avez aussi la possibilité de contacter les devas, mais dans les processus que vous vivez actuellement, ils n’ont que peu d’intérêt, dans la mesure où ils sont déjà aussi en vous à travers les Hayot Ha Kodesh des Éléments ou, si vous préférez, les génies créateurs. Vous avez une multitude de génies créateurs, j’ai dit qu’il y en avait un dans chaque fonction du corps et dans chaque organe du corps. Par exemple… qu’est-ce que vous avez que je peux vous dire qui est simple ? Vous pouvez faire appel au génie, si vous avez un blocage, on va dire, de la vésicule biliaire par exemple, vous allez appeler le génie du foie ou de la vésicule qui s’appelle Shammah etc.., etc…

Mais cette connaissance-là, aujourd’hui, est conséquente bien sûr, mais je ne vois pas trop l’intérêt pour vous, excepté si vous les voyez vraiment, de faire appel à eux. Je vous vois mal faire appel à votre génie du foie, même si dans certaines thérapies très antiques, si je peux dire, il y avait la capacité de nommer ces génies, c’est-à-dire de les invoquer, ou de les évoquer, et bénéficier de la vibration originelle qui bien sûr, quand je dis originelle, n’a pas été altérée par le fonctionnement du corps, et avoir des effets thérapeutiques sur tel organe ou tel autre organe.

Donc si vous voyez des devas – que ce soit dans les végétaux le plus souvent, c’est le plus facile à voir ; pour les cristaux c’est un peu plus dur –, alors vous pouvez essayer d’entrer en communication avec eux, mais ne vous attendez pas à des choses qui peuvent vous aider, par exemple comme les dragons, les elfes ou les gnomes.

Question : les humains peuvent-ils avoir été dragons, elfes, gnomes, ondines ou autres peuples de la nature ?

Non, pas avoir été mais être en syntonie très forte de par les lignées, oui ; mais d’origine, non. Ou alors c’est des expériences où, du fait de la multidimensionnalité, vous avez la possibilité effectivement d’être en conscience dans n’importe quelle forme et n’importe quelle dimension, ça vous le savez. Mais on peut pas dire que vous humains, quelle que soit votre origine stellaire, ayez été un jour dragon ou elfe. Par contre, vous remarquez tous que vous avez parfois des affinités extrêmement importantes avec tel peuple de la nature ou tel autre. C’est simplement qu’il y a en vous une résonance qui se fait, non pas par rapport à l’origine ou par rapport au fait d’avoir été un elfe ou un gnome, mais par rapport aux Éléments. Par exemple, si vous avez une origine stellaire sur un système solaire qui est lié à l’Air, vous allez avoir bien évidemment une facilité plus grande de communication avec les peuples de l’Air. Si vous avez votre origine qui se situe… une origine stellaire qui est en rapport avec la prédominance de l’élément Feu, les dragons seront pour vous plus faciles à échanger et communiquer par rapport, par exemple, aux ondines.

Voilà ce que je peux dire. Mais celui qui est Absolu, il est absolument tout, mais je vois pas l’intérêt d’avoir été un dragon ou un elfe. Bien sûr, il existe des mélanges raciaux aussi à ce niveau-là, mais ça nous emmènerait beaucoup trop loin et n’aurait aucun intérêt pour la période si cruciale que vous vivez, n’est-ce-pas ?

Question : à propos de période cruciale, peut-on être emporté par un tsunami au lieu de vivre les 132 jours du Feu Igné ? Cela ne serait-il pas plus rafraîchissant et agréable ?

Alors là pas du tout, parce que être brûlé, pour ceux qui ont activé une Couronne, c’est une jouissance à nulle autre pareille. L’eau, c’est pas pareil. Maintenant, si vous devez quitter votre corps et laisser ce corps à la nature, et partir dans votre destination finale avant les 132 jours, ce qui est fort possible aussi, quel que soit l’élément qui intervient, que ce soit la maison qui vous tombe dessus, un tsunami qui vous emporte, ça ne fait aucune différence bien sûr.

Question : pendant le grille-planète final, même un calamar géant à 10 000 mètres en-dessous des mers sera touché ?

Mais mon ami, il me semble que les rayons cosmiques et les rayonnements gamma, ils traversent la matière de part en part. Ils ne sont pas arrêtés, ni par la distance ni par du béton.

Et le calamar, qu’est-ce que tu veux qu’il devienne ?

… ce n’est pas l’habitant principal de la terre ?

Ah, je savais pas.

Question : il y a une vingtaine d’années, la capacité de canaliser s’est présentée à moi et j’ai bloqué le processus par peur d’être utilisé par des forces astrales. Cette faculté, du fait de mon refus, est-elle définitivement fermée ?

Mais rien n’est jamais fermé. Mais à partir de l’instant où y a cette peur de l’astral, dès que la peur émerge, bien sûr il y a un risque, parce que celui qui est en unité, je ne parle pas de libéré mais qui est installé dans le Soi, à part, et ça je l’ai dit, si sa langue fourche ou si y a un mauvais alignement, un mot peut aller de travers mais ça veut pas dire que des entités dites astrales vont se précipiter. L’erreur, elle est au niveau du canal bien sûr. Mais si en vous est présente la peur de l’astral, ça suffit pour que l’astral se manifeste, n’est-ce-pas ? Voilà ce que je peux dire, mais c’est jamais bloqué définitivement.

Question : quand on parle avec un frère, on a tendance à voir ce qui ne va pas chez lui et à le pointer du doigt en lui disant s’il est dans la personne ou dans le Soi. Quand on n’est pas libéré, est-ce une attitude naturelle à avoir ?

C’est une attitude naturelle, mais qui peut être dangereuse. Regardez, lors de l’époque des tournicoti-tournicota, vous aviez des frères et des sœurs très proches de nous tous et qui se sont mis à dérailler dans l’ego spirituel, parce qu’ils vivaient dans le Soi, et tout ce qui n’était pas le Soi était vu comme perturbé, même l’Absolu, n’est-ce-pas ? Vous avez eu de très nombreux exemples parmi les canaux du Collectif de l’Un, en 2013.

Et bien sûr, rappelez-vous aussi que les voiles disparaissent et il est beaucoup plus facile de voir la paille dans l’œil du voisin que de voir votre propre poutre. C’est pour ça que nous vous invitons toujours à vous voir vous-mêmes. Mais voir chez l’autre, c’est aussi un grand apprentissage, à condition que ça ne devienne pas de la médisance et du manque d’amour. Mais bien sûr que vous voyez tous plus finement les défauts chez l’autre, si je peux dire, et bien sûr vous le voyez jamais chez vous. Ça veut dire quoi ? Ça veut pas dire que vous êtes tordus ou que vous êtes noirs, ou que je ne sais quoi, ça veut dire que vous n’avez pas encore vécu que l’autre, c’est vous, et que ce que vous voyez à l’extérieur existe nécessairement en vous, sans ça vous ne le verriez pas. Rappelez-vous la phrase que j’avais dite : « C’est celui qui dit qui est » ; elle est extrêmement valable dans ces circonstances-là.

Donc dis-toi bien que si tu vois quelque chose qui est tout à fait réel, c’est que tu en as la préscience et la connaissance, et que c’est aussi en toi. Donc c’est là aussi une invitation à te regarder toi-même. À l’époque, avant tout ça, il m’est arrivé de dire une fois à quelqu’un de s’occuper de ses fesses, je peux vous le redire aujourd’hui. Voyez au-delà des apparences. Quand vous voyez un frère ou une sœur, qu’elle soit dans la personne, dans le Soi, dans l’ego ou dans la Liberté, qu’est-ce que ça peut vous faire ? Dès l’instant où vous le voyez, c’est que vous-mêmes déjà avez ça en vous, bien sûr. Donc ici, il faut mettre l’Amour devant.

Alors bien sûr, si c’est dans un sentiment très noble de vouloir aider l’autre, pourquoi pas ? Mais, inéluctablement ça vous renvoie à vous-mêmes. Tout ce qui vous exaspère chez l’autre, même si y a une réelle prédation, ça veut dire qu’elle est aussi en vous. C’est très difficile à accepter mais je vous garantis que pour celui qui voit, c’est exactement ça. Vous ne pouvez voir que ce qui est déjà en vous, sans ça vous ne pouvez pas le voir. Alors bien sûr, dans ces temps de Révélation, vous voyez de plus en plus de choses dans le fonctionnement de la société, dans le fonctionnement de vos proches, et même de vos très proches, mais attention à ne pas en faire un principe de jugement ou d’exclusion. Parfois ça peut être utile de le dire, non pas pour porter une accusation mais pour permettre aussi, dans certains cas, à l’autre de se réaligner et de sortir du jeu de la personne.

Mais effectivement, de la même façon que voilà quelques années vous voyiez très bien vos lignées ou les lignées des autres, aujourd’hui vous êtes amenés à voir aussi tout ce qui peut faire résistance en l’autre, en chacun. Alors il faut trouver la formule adéquate quand vous sentez que ça doit sortir, et pour ne pas vous blesser vous-mêmes parce que si vous blessez l’autre, du fait qu’il y a plus de voiles, vous vous blessez vous-mêmes instantanément.

Donc tout ça c’est une gymnastique, parce que vous le vivez, qui est en train de se mettre en place assez facilement, je dirais. Mais s’il y a personne, rappelez-vous que c’est toujours, sans aucune exception, quelle que soit la mémoire, quelle que soit la blessure, quel que soit l’orgueil même pourquoi pas, c’est toujours la peur qui est là, ou si vous préférez, un manque d’amour de soi – du fait même de la peur. La peur, si nous avons autant insisté dessus, pourtant il y a une multitude d’autres émotions si je peux dire, mais parce que la peur est ce qui cristallise le plus. La peur vous fait descendre en vibration et descendre même l’énergie, et donc bloque le processus d’élévation de l’Onde de Vie et de l’activation de la Merkabah interdimensionnelle.

Donc, dès que vous avez compris ça, vous n’avez pas besoin d’éplucher la personne qui est en face de vous parce quoi que vous voyiez, c’est aussi en vous, mais que la cause première, c’est toujours et ça sera toujours la peur : la peur de l’inconnu, la peur de l‘Absolu, la peur de la mort, la peur de la disparition, qui est inscrite dans vos structures. Je vous rappelle qu’il y avait eu des alliances, on va dire, pas très catholiques, voilà des temps très anciens, des alliances de circonstance, pas nécessairement voulues, entre la pureté de l’ADN de Marie et l’ADN de ce qui a été appelé les Archontes et, que vous le vouliez ou non, même si vous n’avez pas d’origine stellaire liée à ces mondes-là, l’ADN que vous portez porte aussi tout cela pour chacun de nous quand nous sommes incarnés.

Donc il faut relativiser, même si vous voyez un magnifique Archonte derrière quelqu’un ou une entité derrière quelqu’un, ou à côté de quelqu’un. D’ailleurs, pour ceux d’entre vous qui sont très sensibles, indépendamment des peuples de la nature, indépendamment des contacts établis avec nous, il vous arrive de voir aussi bien des formes astrales qui passent, des désincarnés, des êtres de Lumière que vous n’avez jamais vus. Ça veut pas dire nécessairement qu’ils s’intéressent à vous, même s’ils sont dans votre chambre, c’est pas tous des Végaliens qui viennent vous opérer ou vous emmener, c’est simplement parce que les voiles ont disparu que vous percevez ou que vous voyez tout ça. C’est aussi simple que ça et ça a toujours existé. Simplement maintenant, comme y a plus de voiles, vous pouvez les voir ou les ressentir.

Alors n’en faites pas une dualité, même si vous avez un serpent astral tout noir qui passe chez vous. Réajustez-vous dans votre cœur et vous verrez qu’il sera chassé par la Lumière. Vous n’avez pas besoin d’émettre la moindre intention ou de faire un rituel comme c’était le cas il y a encore dix ou vingt ans. Ça, c’est valable, bien sûr, pour ceux qui sont ouverts à la vibration.

Question : le Feu Vibral ne brûle pas, pourquoi le Feu Igné donne-t-il de la chaleur dans le corps ?

Le Feu du Cœur brûlait, mais pour ceux qui l’ont vécu, c’est pas la même intensité que le Feu Igné parce que le Feu Igné, c’est ce que vous allez vivre au moment du grille-planète, tous, tous ceux qui seront encore dans leur corps. Et même ceux qui seront dans leur corps d’Êtreté verront adjoindre un dernier élément qui manque pour dissoudre la présence de la vibration en ce monde, puisque la Terre va en 5D, vous le savez déjà.

Donc le sentiment de brûlure, c’est une brûlure intense, intolérable pour la personne mais tellement jouissive on dit, je crois que c’est ça, pour celui qui est dans l’Êtreté ou qui a allumé une des Couronnes. C’est-à-dire que vous vous verrez brûler en chantant tellement c’est agréable, sauf bien sûr si vous êtes attachés de façon très matérialiste à votre corps, où ça risque de chatouiller un peu, pour ne pas dire plus. Mais y aura déjà des brûlures bien avant le grille-planète final, du fait de l’interaction entre Nibiru, le Soleil, la Lune et le noyau cristallin de la Terre bien sûr. Mais c’est un petit grille-planète ça.

Question : je l’ai demandé à l’Impersonnel mais j’aimerais avoir votre point de vue, pouvez-vous définir le Feu de l’Esprit par rapport au Feu Igné ?

Je peux pas le définir, c’est quelque chose qui se vit. Dès que je vais employer des mots, même si l’Impersonnel en a peut-être employés, ça risque d’être confusant. Le Feu de l’Esprit est un feu qui vous lèche et qui vous parcourt. Le Feu Igné brûle, et je crois que l’Impersonnel vous l’a dit, au niveau des cinq centres d’abord, et ce Feu est un feu qui consume littéralement la matière. Le Feu de l’Esprit – l’Esprit souffle où il veut et quand il veut –, il fait apparaître les charismes, les dons de l’Esprit Saint, les parler en langues, les bilocations, et tout ce qui est connu comme phénomènes mystiques. Le Feu de l’Esprit ne présente pas d’opposition formelle avec la matière carbonée. Le Feu Igné, c’est une vibration beaucoup plus rapide et beaucoup plus pénétrante, qui dissout en consumant littéralement la matière carbonée, c’est-à-dire votre corps.

Voilà ce que je peux dire au niveau des effets, mais une description par rapport à ce que c’est me paraît extrêmement hasardeuse. Par contre, la différence elle est très nette, de la même façon pour ceux qui commencent à vivre le Feu Igné, ou ont vécu l’Onde de Vie ou le Feu du Cœur de la Couronne radiante du cœur, vous savez très bien que c’est différent. La Couronne radiante, l’Onde de Vie, avant que le Feu Igné ne naisse, c’était une vague, on appelait ça aussi le Feu de l’Éther ou le Canal de l’Éther aussi, ce sont des énergies qui mélangent le Vibral et le vital depuis vos pieds et cette énergie qui montait, et donc qui circulait tout en résonant, comme la vibration. Le Feu Igné n’est ni une énergie qui circule, puisqu’elle vient consumer les énergies, ni la vibration du corps d’Êtreté. C’est bien plus qu’une vibration, c’est un agent dissolvant totalement la matière, la pulvérisant, la rendant à la poussière – et ça c’est très jouissif.

Vous savez, les frères et les sœurs qui vivent des expériences hors du corps ou qui ont vécu des expériences de mort imminente, quand ils rentrent dans le corps, ils décrivent l’impression de rentrer dans un cadavre, rigide, froid, mort. Le corps d’Êtreté, sa mobilité elle est liée au feu, vous avez d’ailleurs des êtres de feu, des êtres ignés comme on dit. Les Élohim sont des êtres ignés, les Néphilim sont des êtres ignés, ce sont des torches de feu, même s’il y a une forme visible vaguement humaine, même s’il y a une représentation possible quand ils, par exemple, sont venus sur cette terre au moment de la création de l’Atlantide. Bien évidemment qu’ils avaient une forme et un corps de chair par précipitation de leur structure cristalline. Le feu est omniprésent dans tous les minéraux parce qu’ils sont nés par le feu, par l’action des devas du Feu, même s’il y a un deva spécifique pour chaque cristal.

Donc le Feu de l’Esprit circule, vous libère éventuellement mais maintient la structure carbonée sans aucune difficulté, même si ça chauffe, alors que le Feu Igné dissout totalement, en phase finale, tout ce qui est lié aux mémoires, au corps de chair. Donc bien sûr nos physiciens intergalactiques que sont les Arcturiens pourraient peut-être plus vous développer les particules précises qui sont présentes dans le Feu de l’Esprit et dans le Feu Igné. Dans le Feu de l’Esprit, c’est pas les particules adamantines seulement, et c’est pas non plus les rayonnements gamma, c’est ce que vous appelez, je crois, des « muons », tels que les appellent vos physiciens, et parfois vous avez certaines qualités de feu qui mêlent des quarks. Ce sont des particules élémentaires du noyau.

Vous avez aussi dans le Feu Igné, bien sûr, un rayonnement exotique cosmique qui vous est totalement inconnu sur terre pour l’instant, du fait de la non-actualisation de Nibiru dans votre dimension. D’ailleurs, nous vous avons toujours dit que Nibiru (et vos scientifiques le savent), voyage à des vitesses variables, mais encore faut-il accepter que ce voyage n’est pas un déplacement, même si ça suit une orbite. C’est des translations dimensionnelles et translations spatiales qui font que Nibiru est à un endroit et apparaît à un autre endroit sur la même orbite, qui donne l’impression d’une vitesse différente entre le premier point, le deuxième point et le troisième point. C’est la multidimensionnalité de Nibiru, il en est de même pour vous.

Et quand Nibiru sera passé entre la Terre et la Lune, et le Soleil, bien sûr ça va déchirer, je ne sais plus comment s’appellent ces forces mais vous avez des lignes de force qui relient le Soleil à la Terre en permanence, et dans ces forces qui sont arrondies, y a des arcs électriques des fois qui se produisent entre la Terre et le Soleil, où s’échangent des informations et des rayonnements extrêmement puissants. Le Feu Igné, une fois que Nibiru sera passé entre le Soleil et la Terre, va bouleverser l’équilibre de ces courants électromagnétiques entre le Soleil et la Terre. Quand les corps d’Êtreté, libérés du Soleil, sont venus vous rejoindre pour certains d’entre vous, ou quand ils ont pu être resynthétisés en doublant votre corps physique à l’intérieur, c’est le même principe de translation dimensionnelle.

Donc on peut voir une apparence de mouvement dans Nibiru, on peut voir aussi une apparence de mouvement dans les météorites, on sait comment ils se déplacent pour ceux qui ont été vus, mais c’est pas un déplacement au sens où vous pouvez le comprendre avec les lois physiques de ce monde.

Donc dès que Nibiru sera passé entre le Soleil et la Terre, ces lignes de force qui unissent le Soleil à la Terre vont être réinformées, ce qui va changer déjà la manifestation de votre corps d’Êtreté, puisque nous avons toujours dit que ceux qui iraient sur les Cercles de Feu, qu’ils aient le corps physique ou qu’ils n’aient pas le corps physique change rien, parce que ce qui sera visible, c’est le corps d’Êtreté. Le corps physique, il sera là juste durant les 132 jours, c’est tout. Mais il aura déjà en partie disparu dès l’instant où le corps d’Êtreté, même si vous le vivez par le tétrakihexaèdre, par vos transferts dimensionnels pour ceux qui voyagent en Êtreté (et non pas dans un corps astral), bien évidemment il va y avoir une autre information qui va être délivrée au corps d’Êtreté et à vos cocons de Lumière, ainsi qu’au corps physique, qui vont déclencher ce qui vous a été expliqué concernant le Feu Igné.

C’est pour ça que sur les Cercles de Feu, que vous y alliez avec un corps de chair ou sans corps de chair ne change strictement rien, d’ailleurs les deux seront mélangés. Mais comme votre corps d’Êtreté sera votre conscience présente sur terre, du moins jusqu’au grille-planète, il gardera l’apparence de votre corps de chair mais ça sera un corps de Lumière – mais on discernera parfaitement vos traits, votre ventre si vous en avez, vos cheveux si vous en avez, de la même façon – puisqu’à ce moment-là le corps d’Êtreté, après l’Appel de Marie, rappelez-vous, c’est la Renaissance, le corps d’Êtreté sera apparent et masquera, si je peux dire, le corps de chair.

Donc les besoins physiologiques sur les Cercles de Feu n’ont plus aucune raison d’exister. Y en a qui s’inquiétaient pour la nourriture, pour le sommeil, pour les besoins et tout le reste qui fait l’ordinaire de notre vie incarnée. Tout cela n’existera plus parce que même si le corps physique est là, ça sera une espèce de paquet de viande, comme dirait Bidi, qui de toute façon disparaîtra au bout des 132 jours. Rappelez-vous que seuls ceux qui gardent leur corps sont ceux qui doivent être récupérés sur terre pour récupérer un certain nombre de mémoires et finir leur vie paisiblement sur le système solaire où ils seront emmenés, avant de rejoindre leur éternité. Tous ceux qui vivront les tribulations, et vous pouvez avoir des êtres libérés qui sont pas dans les Cercles de Feu mais qui seront dans le service pour tous ceux qui demeureront dans un état pitoyable sur cette terre et durant les tribulations.

Question : ceux dont on doit récupérer les mémoires sont-ils des gens qui ont vécu des expériences extraordinaires ?

Non, pas du tout, des expériences importantes pour libérer d’autres mondes, par exemple les futurs Melchisédech qui ont fait les tournicoti-tournicota. Bien évidemment, ils iront pour la plupart sur les Cercles de Feu, mais certains d’entre eux seront récupérés – pour leur intelligence, on va dire, psychologique, à torturer les choses –, seront récupérés par les peuples pédagogues comme les Végaliens par exemple, mais les Végaliens, là, ne les emmèneront pas sur les Cercles de Feu mais dans les vaisseaux-mères végaliens.

Question : l’activation des piliers du sacrum couplés aux Portes Profondeur et Précision est-elle un mécanisme déclencheur du Feu Igné ?

En partie oui, tout à fait, tout à fait. Autant l’Onde de Vie naissait par le rétablissement du contact avec le noyau cristallin de la Terre, autant si vous percevez le Feu Igné, c’est que vraisemblablement, et même très souvent, vous avez activé – enfin les Portes se sont activées, c’est pas vous qui décidez –, les Portes Précision et Profondeur, et les quatre Portes du sacrum. Générant la structure qui est inscrite, comme vous avez le tétrakihexaèdre, vous avez une autre structure dans le petit bassin, et qui donne d’ailleurs, si vous êtes attentifs, vous avez dès fois certains jours, vous allez uriner beaucoup plus souvent que d’habitude et vous pouvez avoir même, surtout pour les dames, un sentiment de trop plein au niveau du petit bassin. Tout ça c’est normal.

Donc oui, le Feu Igné, c’est les rayonnements gamma, c’est les rayonnements cosmiques, mais y a une structure d’accueil au sein de votre corps éphémère – mais aussi du corps d’Êtreté maintenant, parce que les deux sont superposés – qui est située entre le premier et le deuxième chakra, et qui s’appuie spécifiquement sur les Portes antérieures et postérieures de cette région.

Question : pouvez-vous développer sur le Paraclet ?

Je crois que j’en ai suffisamment parlé aussi y a plus d’un an, donc je vous invite, pour ce mot qui semble vous poser problème, de lire ce que c’est dans la Bible ou dans vos moyens d’information modernes. Ça serait une perte de temps que de vous donner la définition qui est accessible comme ça partout.

Question : vous aviez dit que vous me donneriez l’origine stellaire de l’Étoile Mère une autre fois…

C’est pas encore le moment. Rappelez-vous, pour vos propres lignées stellaires, y a que vous qui pouvez en avoir la révélation, même si effectivement certains frères et sœurs ici vous voient avec un visage qui n’est plus un visage humain en certaines circonstances. C’est une révélation intérieure. Ça sert à rien d’aller voir un médium ou un fumiste qui va vous vendre vos lignées stellaires ; ça veut rien dire, c’est de la curiosité malsaine. Vos lignées stellaires et votre origine stellaire se révèlent au moment le plus opportun pour vous. Donc avoir la curiosité de savoir votre origine ou vos lignées ne représente qu’une curiosité qui ne vous apportera rien, bien au contraire.

Donc maintenant, vous donner l’origine stellaire, bon, ça a été dit pour certains Anciens, pour moi aussi, mais je vois pas l’intérêt, et je vois vraiment pas ce que ça peut vous apporter aujourd’hui dans votre processus de libération finale. Il faut vraiment recentrer vos questions. Je veux bien les rêves, les interpréter, parce qu’ils apportent des éléments, dans cette période importante dans votre libération, mais vous dire quelle est la lignée ou l’origine stellaire d’Hildegarde de Bingen ou de Mère ne vous apportera rien, mais rien du tout. Donc c’est une curiosité de la personne et cela, je ne peux pas y répondre.

Réfléchissez bien, c’est à ça que je vous invite. Vous savez qu’aujourd’hui je parle plus de petits vélos, y a plus de carotte, y a plus de bâton, mais je vous invite à vous voir vous-mêmes. D’ailleurs, à travers une question que vous posez, toutes les questions sont sensées mais si c’est une question qui renvoie trop à votre petite personne, je ne peux que vous donner un coup de bâton.

Question : de nombreux sites dédiés aux changements actuels parlent de la 5ème dimension, mais peu mentionnent l’Évènement accompagné de stase et tribulations.

Mais ils en parleront jamais. Ça, ça s’appelle l’illusion luciférienne. Ils vous font miroiter un monde meilleur en 5ème dimension, ils vous parlent de la transformation en Lumière de la Terre, mais ils oublient justement que pour arriver à ça, y a tout ce que nous vous décrivons depuis des années. Bença Deunov avait déjà, de son vivant, dit dans ses dernières prophéties, qu’il y aurait un feu céleste qui viendrait tout régénérer sur terre. Le problème, c’est que quand il a dit ça à cette époque, c’était très loin, mais aujourd’hui vous avez encore beaucoup de frères et de sœurs qui pensent qu’il va y avoir un coup de baguette magique et que du jour au lendemain ils seront des êtres libérés, avec leurs petites habitudes, leur petit corps, leur petite famille. Mais c’est un mensonge, c’est je dirais même scandaleux. Vous n’avez plus besoin aujourd’hui de nous pour regarder autour de vous et voir ce qui se déroule sur terre.

Autant y a quinze ans où à travers les autres channels dont je suis intervenu, avant même de prendre en charge, je dirais, l’Ordre des Melchisédech, je me suis toujours exprimé depuis que je suis parti, parce que vous le savez, j’ai toujours été proche de mon humanité et que j’adorais communiquer. Même si c’était pas au niveau collectif, je donnais des conseils individuels. Mais là, maintenant, il faut pas être dans le déni et croire encore à des chimères, que vous allez garder votre petit corps, vos petites habitudes. Vous savez très bien que ce corps est mortel, alors est-ce que vous acceptez de voir la fin de ce corps en face ou pas ? Vous n’avez aucun moyen de l’éviter, excepté pour ceux dont on a besoin des mémoires, comme j’ai dit, et encore, c’est que temporaire. Mais tout ce qui était vos habitudes, n’y comptez plus.

D’ailleurs le Christ l’avait dit : « Dans un champ, l’un sera enlevé, et l’autre sera laissé ». Vous croyez que c’était des histoires à dormir debout tout ça ? Vous croyez que les prophètes de tous temps, dans toutes les traditions, qui ont vu ces événements, même si certains les ont enrobés en un futur parce qu’ils pouvaient même pas eux-mêmes, en tant que prophètes, accepter la mort. Parce que la mort n’est pas la mort, c’est la Renaissance, mais tant que vous ne l’avez pas vécu, je conçois que ça puisse faire peur. Donc il est pas question, aujourd’hui plus que jamais, de vous caresser dans le sens du poil et de dire : « Mais oui, vous allez continuer à élever vos enfants, vous allez continuer à conduire vos voitures, et la vie va continuer comme avant. ». Non, y a une rupture de continuité totale.

Alors bien sûr, quand je disais ça, quand j’ai commencé à en parler, avant même que ce soit collectif, dans les années 2000, mais les gens n’étaient pas prêts, même ceux qui étaient dans le Soi ou dans la spiritualité. Je dois dire que vos scientifiques et les méchants garçons, même s’ils ne connaissent pas la finalité, malheureusement pour eux, ou la refusent, sont beaucoup plus prêts que vous à vivre ce qui vient. Il faut vous regarder. Avez-vous réellement accepté de mourir ? Quand je dis de mourir, c’est pas une mort symbolique, c’est la fin de l’histoire. Et vous êtes libres. Si vous voulez poursuivre une histoire, vous la poursuivrez, mais ailleurs, parce que la Terre en 5D ne permet pas l’existence d’un corps carboné, en surface bien sûr mais aussi à l’intérieur, c’est-à-dire dans les peuples intraterrestres.

Alors tous ces channels et tous ces gens qui font des plans sur la comète, c’est le cas de le dire – ils vous parlent maintenant, ils commencent à vous dire qu’il y aura une purification –, mais regardez leur discours et vous verrez qu’ils vous parlent toujours de l’espoir d’un monde meilleur. Tout ça parce qu'eux-mêmes n’ont pas vécu bien sûr cela par anticipation, et encore moins le Soi, et encore moins l’Absolu, et leur orgueil spirituel leur fait dire que tout va aller bien. Mais s’ils avaient la moindre vision de ce qu’il va se produire, mais ils seraient terrifiés. Quel est celui qui peut regarder sa propre mort en toute sérénité ? Là vous serez aidés, puisque vous allez renaître avant, par l’Appel de Marie, mais aujourd’hui, ceux qui ne sont pas libérés, ceux qui ont vécu le Soi, même une Couronne, même toutes les Couronnes, avez-vous réellement dépassé la peur de la mort ?

Donc, bien sûr que vous allez avoir, plus les jours passent, de plus en plus de vocations si je peux dire, de channels qui vont vous raconter des très belles histoires : « Oui oui, c’est la purification, mais après tout continue. Y a plus d’ombre, tout est harmonieux, y a plus de manque, l’argent est distribué partout, tous les méchants garçons sont en prison, etc., etc. ». Et c’est d’ailleurs des courants extrêmement puissants qui vous emmènent dans des chemins qui sont des culs-de-sac, parce que si vous adhérez à ça… je préfère que vous nous traitiez de menteurs, que vous ne croyiez pas à ce que je vous dis – mais c’est quelque part en vous – plutôt que d’être surpris par le grille-planète ou par l’Appel de Marie, parce que là vous le saurez tous, que c’est la fin. Vous le vivrez dans votre chair. Et après, que vont devenir ces êtres qui ont cru à une dimension 3D nouvelle ? Des fois on vous présente la 5D : « Vous inquiétez pas, c’est toujours la matière ». Mais ça veut dire quoi ça, vous vous rendez compte ?

Alors que tous les signes que j’avais annoncés, bien avant cette voie collective, tous ces signes-là sont là ; vous les voyez pas, donc vous êtes dans le déni. Et tous ces êtres… je vous rappelle qu’il y a le déni – ou si vous préférez, si vous voulez pas le voir ou que vous ne le voyez pas réellement, ça s’appelle toujours un déni –, mais après, ils vont passer par des états de colère. Bien sûr, ils ont été incapables de vivre l’instant présent, parce que ce monde devient de plus en plus dur pour tous ceux qui ont au moins une Couronne éveillée. Y a une telle distance entre la vie matricielle archontique et ce que vous êtes en vérité, quel que soit votre âge, qu’il est très tentant d’imaginer un monde meilleur plutôt que de se regarder soi-même et d’acquiescer.

La souffrance, si vous avez une Couronne éveillée, quelles que soient vos résistances, y aura pas de souffrance dès l’instant où vous êtes ressuscités. Mais ceux qui sont ressuscités en ayant gardé en eux une projection, dans le futur, d’un monde meilleur, ils vont pas être bien, les pauvres. Donc je préfère qu’on nous crache à la figure, en tout cas dans ce que nous avons dit, qu’on se détourne de nous – parce que de toute façon, ça a été entendu – mais ceux qui ne l’ont jamais entendu, qui sont persuadés d’un nouveau monde, qu’est-ce qu’ils vont devenir ? Vous imaginez les souffrances qu’ils vont endurer ?

C’est pour ça que nous avons aussi autant insisté sur l’Abandon à la Lumière, sur l’état de Grâce, sur l’Ici et Maintenant. Y a pas de Libération, même si vous êtes tous libérés in fine, y a pas de Libération par une projection linéaire au sein de ce monde. L’Évènement, l’ensemble des évènements qui va se produire, est une rupture totale de continuité, nous avons été suffisamment clairs. Si vous avez peur, alors je vous invite à regarder où est votre peur, à quoi vous tenez. Tout simplement, vous tenez à votre histoire. Celui qui est libéré ne tient à aucune histoire, même si il vit l’histoire parfois avec bonheur et jouissance. C’est quand même un positionnement de conscience profondément différent, mais encore une fois, c’est la liberté de chacun.

Alors bien sûr, celui qui est dans la personne va encore et sans arrêt chercher une date pour se préserver de je ne sais quoi, ou mettre en doute tout ça, mais maintenant c’est pas un problème de doute ou de croyance. Regardez autour de vous, regardez la société, regardez les guerres, regardez la Terre, regardez les volcans, regardez les morts d’animaux. Qui peut encore nier ça, sauf celui qui est dans le déni et qui refuse de voir plus loin que sa petite personne ?

Et c’est pareil, tel que vous l’avait expliqué Sri Aurobindo dans le Choc de l’humanité. Vous avez aujourd’hui, sans même parler de spiritualité ou d’Ascension, vous avez des frères et des sœurs qui sont sur leur lit de mort en train d’agoniser et qui font encore des projets pour le lendemain. Si ça, c’est pas du déni de ce qui est en train de se passer réellement et concrètement, c’est quoi ? Surtout en Occident. Et pour la spiritualité, c’est la même chose. Combien parmi vous se raccrochent encore à leur karma, à leurs vies passées ? Mais ça c’est comme disait Bidi, c’est une peur terrible de la mort.

Alors comment peut-on parler d’Amour et manifester l’Amour quand il y a encore cette peur de l’Esprit ? Heureusement qu’il y a l’Appel de Marie, la stase, qui vont remettre quand même, malgré les souffrances, certains de ces êtres face à eux-mêmes et à ce qu’ils sont, et non pas à ce qu’ils projettent d’être. Et ça va devenir de plus en plus éclatant, cette histoire, les colères vont commencer à éclore, plus les jours passent.

Question : la 5ème dimension est-elle une assignation vibrale ? Comment y est la vie ?

Mais ça, vous le verrez bien par vous-mêmes. Comment voulez-vous que je vous explique la 5ème dimension ? Sur la terre ou ailleurs ? Mais vous n’allez pas tous en 5ème, y en a qui vont en 11ème, d’autres qui retournent en l’Absolu directement, d’autres qui retrouvent leur dimension d’origine sur Sirius – il n’a jamais été dit que vous, vous allez en 5ème dimension. La Terre oui, mais certains parmi vous n’ont rien à faire dans la 5ème dimension. Dans la 5ème dimension… comment voulez-vous que je vous explique, je vais pas vous décrire la vie dans tous les systèmes solaires et dans toutes les formes humanoïdes possibles, c’est impossible. Comment voulez-vous faire ça ? Quel est l’intérêt, encore une fois ? Le besoin de se rassurer sur l’inconnu. Occupez-vous plutôt de votre cœur, et de faire face à votre gardien du seuil.

C’est ça que je veux dire à travers ce genre de question, alors soit c’est une curiosité, et certains vont y trouver bien sûr, ici et ailleurs, des éléments de réponse, mais ça ne fait que nourrir les projections. Or il n’est plus question que nous vous laissions aucune projection. Nous serons de plus en plus proches de vous, et donc de plus en plus dans cette authenticité qui consiste à vous dire l’entière vérité. Maintenant, si ça vous satisfait pas, alors ne lisez pas, n’écoutez pas, ne venez pas. Tournez-vous ailleurs. Vous voyez ce que je veux dire ?

Celui qui est libre, et l’enseignement, entre guillemets, et les vibrations de l’ensemble de la Confédération Intergalactique n’a pas été faite pour vous caresser dans le sens du poil. Vous avez suffisamment d’êtres sur cette terre qui peuvent vous caresser dans le sens du poil, dans le sens de l’ego n’est-ce pas, même au niveau spirituel, alors si vous avez besoin de ça, eh ben adressez-vous à eux, mais certainement pas à nous maintenant.

Y avait un bout de question…

Question : dans cette question peut-être y a-t-il le regret qu’il n’y ait pas plus de canaux qui parlent des trois jours…

Mais vous avez tous les prophètes qui vous ont parlé de ces trois jours. Regardez autour de vous, lisez, renseignez-vous.

… mais peu de façon actualisée.

Mais regardez les prophètes, par exemple…

… c’est un regret.

Oui, j’ai bien compris. Mais regardez par exemple les prophètes du XXème siècle, hein, on va rester proche de nous, on va pas prendre le langage imagé des anciens prophètes, par exemple de Jean ou autre. Les prophètes, qu’est-ce qui s’est passé dans le christianisme ? Parce que les prophéties des trois jours sont nées dans le christianisme, au départ du XXème siècle. Après, on s’est aperçu bien sûr que l’arrêt de la rotation de la Terre, il est présent aussi bien chez les Dogons que dans l’islam, que chez les bouddhistes n’est-ce pas, ou dans l’hindouisme. Mais qu’est-ce qui s’est passé quand y a eu les apparitions de la Vierge au siècle précédent ? On a vu des aberrations. Vous avez vu des chrétiens qui ont commencé – et même parmi vous dans les années 2000 – à faire des provisions de nourriture, des provisions de bougies, etc., c’est-à-dire que la conduite que ça a induit, c’est encore le refus de voir que ça. Les gens ont pensé tout de suite : « Comment je vais faire pour m’éclairer, pour me chauffer et pour manger », alors qu’il avait été dit à tous ces prophètes qu’il y avait une stase, qu’il y avait les trois jours de ténèbres et qu’après, y avait une nouvelle terre. Mais il n’a jamais été dit que tout le monde serait sur cette nouvelle terre, et surtout que ça continuerait comme avant.

Donc, nous sommes responsables de ce que nous vous disons, mais nous ne sommes pas responsables de ce que vous comprenez, surtout si y a pas de vibrations. Chacun arrange cela à sa sauce et comprend ce qui l’arrange. C’est pour ça que l’aspect vibratoire est largement préférable aux mots, parce que ceux d’entre vous qui vivent la vibration, quels que soient les mots, vous comprenez avec le cœur et vous vivez la vibration ; par contre ceux qui ne vivent pas la vibration vont interpréter et projeter toutes sortes de choses. Or si vous projetez, vous n’êtes plus dans l’instant présent, vous vous éloignez de ce que vous êtes, surtout maintenant que les signes sont évidents partout sur la terre. Même le plus fermé des fermés qui ne s’intéresse qu’à sa petite personne ne peut ignorer ce qui se déroule sur la scène de la société. Personne ne peut plus ignorer les trous qui apparaissent partout sur la terre, les montagnes qui s’effondrent, la grêle, ou alors faut faire l’autruche, c’est-à-dire qu’ils veulent vraiment rien voir. Mais tout vous est accessible, je peux pas vous dire mieux.

Mais c’est normal, plus ça va approcher, plus vous allez avoir des résidus de votre mental qui vont vous agresser et vous sauter à la figure. Mais c’est ça qu’il faut voir : d’où vient cette curiosité ? Nous répondrons, comme je l’ai dit, à toutes les questions, et quand c’est des questions comme ça, nous pouvons répondre mais vous renvoyer à vous-mêmes, parce que même si vous présentez ça comme une curiosité, fondamentalement derrière ça il y a la peur et le sentiment de perte, de vos enfants, de vos parents, de votre maison, de votre confort, de votre corps, etc., etc. Donc nous vous invitons à faire le deuil de vous-mêmes, n’est-ce pas ? Ça veut pas dire se supprimer, hein, j’ai jamais dit ça, mais voir comme toujours les choses vraies : ce qui vient est une libération. Ce qui vient, pour la personne, est catastrophique. Je peux pas être plus clair.

Ça ne s’est jamais produit sur la terre, même à la fin de chaque cycle. Parce que la destruction de l’Atlantide, la dernière Atlantide, c’était le basculement des pôles, et c’était non pas le Feu du ciel, même s’il y a eu des réveils de volcans, c’était les masses d’eau qui se sont déplacées. Là c’est pas du tout la même chose. Donc ça, vous devez vous réajuster. Regardez en vous, parce que la fin de votre corps, elle est inscrite depuis que vous êtes nés, n’est-ce pas, mais la fin particulière de ce monde, elle est aussi réveillée en vous, alors voyez-la. La préparation a été importante, à travers tout ce qui s’est activé en vous, pour ceux qui le vivent.

Quand nous vous disons que nous sommes en vous, c’est parce que le monde est vous, il est en vous réellement et concrètement. Comme disent les peuples primitifs : la société, l’Illusion, l’enfermement est un rêve collectif, un cauchemar collectif je dirais, où tout est intriqué, vous le voyez bien aujourd’hui. Vous n’êtes pas ni au Moyen-Âge ni dans la préhistoire, où les gens avaient pour environnement leur grotte et ce qu’y avait autour, c’était tout.

Alors en plus, comme je disais, quand je disais ça y a vingt ans ou y a trente ans à certains canaux, je l’évoquais par petites touches mais on m’écoutait même pas. Après, on a commencé à s’intéresser, quand y a eu les Noces Célestes, mais beaucoup de frères et sœurs ont suivi la Lumière parce qu’il y avait une Lumière vibrale qui était là, mais dès qu’il a fallu leur parler de ce sac de viande ou de la fin concrète de ce monde, y avait plus grand monde, bien sûr. Qui est prêt à regarder sa propre mort en face, même si c’est une mort de maladie ? Regardez le nombre de frères et de sœurs qui sont capables, quand ils sont partis (parce qu’ils devaient mourir), d’être dans le sourire de leur départ. J’ai jamais dit que c’était quelque chose de facile. C’est facile pour le Libéré, c’est facile pour celui qui a fait une expérience de mort imminente, c’est facile aussi pour celui qui a toutes les Couronnes actives et l’Onde de Vie qui est montée en partie.

Mais tant que vous ne l’avez pas vécu d’une manière ou d’une autre à titre individuel, la peur est toujours inscrite dans vos structures, je dis même pas dans vos mémoires, dans vos structures de chair. Y a que la libération par l’Onde de Vie, ou maintenant par le Feu Igné, qui met fin, si vous voulez, à cette peur de la mort. Vous pouvez pas y mettre fin par vous-mêmes, quoi que vous croyiez, même si vous croyez au paradis ou aux 70.000 vierges qui vont vous accueillir, ça reste des croyances. Tant que vous n’êtes pas morts à vous-mêmes, vibratoirement, dans votre cerveau, dans vos cellules, vous n’êtes pas libres, c’est aussi simple que ça. Et c’est pour ça que vous devez mourir lors de l’Appel de Marie et durant la stase. Vous serez comme des zombies on dit, c’est ça ? Parce que certains auront le corps d’Êtreté totalement révélé, même si le corps physique persiste. La conscience sera entièrement dans le corps d’Êtreté, le corps physique sera comme une espèce d’habit mémoriel qui est encore là mais qui sert plus à rien.

Il serait peut-être temps maintenant, avant la fin de cette année, de voir sérieusement en vous quelles sont les ultimes peurs ou résistances qui vous empêchent d’être joyeux et très légers par rapport à ce qui arrive. Dès qu’il y a une interrogation, sur votre chat, sur votre mari, sur votre maison, sur vos enfants, vous n’êtes pas libres. Celui qui est libéré a une confiance absolue en la Lumière, surtout dans les moments où la matière ne pourra s’appuyer sur rien. Donc, dans vos cogitations, dans vos questions, dans votre vie de tous les jours, avez-vous franchi cette porte-là ? Plus vous vous tournez vers l’intérieur, plus le Feu Igné peut apparaître – puisqu’il ne dépend pas de vous – et faire son travail, comme l’Intelligence de la Lumière le fait sur vos Portes, sur vos Étoiles, sur vos chakras. C’est pour ça aussi qu’on vous a souvent dit – et en particulier dans le cœur des Anges et l’Esprit du Soleil, ou dans le Christ, dans la matrice Christique – que celui qui est en joie, c’est pas une joie qu’il recherche, quelles que soient les douleurs et les vicissitudes de ce monde, c’est justement le marqueur de la Liberté.

Regardez, je reviens encore dessus, sur ce que vous ont dit certaines sœurs, sur leur vécu. Quand vous êtes consumés d’Amour, vous n’avez plus rien à faire ici. Regardez Thérèse, regardez Gemma, regardez Hildegarde de Bingen qui a pourtant vécu très longtemps sur terre, durant cette époque où elle a vécu, elles n’ont jamais refusé la vie. Elles accomplissaient ce que voulaient la Lumière et le Christ. Mais au fond d’elles-mêmes, il ne leur tardait qu’une chose, c’est rejoindre la vraie Vie, pas de maintenir ses plaisirs, faire des enfants, travailler en ce monde. Si c’est votre objectif, c’est votre liberté, mais vous n’avez pas vécu la Liberté, certainement pas.

Question : Yvonne-Aimée de Malestroit a eu au cours de sa vie de nombreux cancers, et elle prenait soin de son corps et le guérissait spontanément…

Non, c’est pas elle qui le guérissait, c’était le Christ. Et puis quoi encore ?

Quelle était la question ?

… pouvez-vous nous parler du processus de guérison qui s’opérait dans son corps ?

Mais c’était le processus de guérison qui correspond à ce que je viens de dire juste avant. Sœur Yvonne-Aimée de Malestroit était Absolue, elle s’est fait horriblement chier en ce monde, surtout avec les sœurs qui l’entouraient, hein. Et pourtant le Christ, à chaque fois qu’elle voulait mourir, elle se générait un cancer elle-même et le Christ la réparait à chaque fois. Mais jamais elle aurait entreprit un processus d’autoguérison avec ce qu’elle vivait. Et sinon, regardez, si je parle de Nisargadatta, Bidi, il est mort d’un cancer, il a pas cherché à se guérir ou à soigner ce cancer. Quand sa femme est morte, il applaudissait. Vous croyez que le commun des mortels peut comprendre ça, puisque vous vénérez la vie ? Vénérer la vie en ce monde, c’est pas vénérer la vraie Vie, c’est vénérer l’illusion. Ça, c’est les humanistes, les Lucifériens, les Francs-Maçons, etc., etc., les spiritualistes New-Âge, parce qu’ils n’ont pas vécu la Vérité.

Alors sœur Yvonne-Aimée de Malestroit, elle ne s’est certainement pas guérie de son cancer, parce qu’il y en a même eu un ou deux où elle était morte. Quand elle a fait une hémorragie foudroyante de son estomac, elle était morte. Le Christ l’a ressuscitée, parce qu’il était pas question qu’elle le rejoigne tout de suite. Donc c’est pas elle qui s’est guérie, au contraire, elle aurait voulu mourir beaucoup plus tôt. C’est ça, la consumation d’Amour.

Donc attendez de vivre la consumation d’Amour par le Feu Igné, et vous verrez que votre point de vue va changer du tout au tout. Donc je peux pas vous donner le processus de guérison, puisque la guérison n’est pas un processus énergétique ou même Vibral déclenché par sœur Yvonne-Aimée, mais voulu par le Christ lui-même. Même son corps est encore intact. Quelle est la raison ? Simplement d’être un pilier de Lumière sous terre, comme le Padre Pio et comme tant d’autres.

Mais quand le Christ vous dit qu’il y a une mission et que vous êtes mariés au Christ, vous obéissez, vous n’avez plus de volonté personnelle. Votre seule volonté, c’est de disparaître. C’est pas un refus de la vie, c’est-à-dire que vous êtes tellement vivants et tellement remplis d’Amour que vous n’avez aucun objectif, même bien sûr si comme d’autres sœurs qui ne sont pas des Étoiles, par exemple en France Marthe Robin, tout en étant à la frontière de la vie et de la mort toute sa vie, elle a œuvré dans son lit pour tous ceux qui sont venus la rencontrer, mais elle n’a jamais demandé la moindre guérison. Pareil pour Thérèse, pareil pour Gemma.

C’est toute la différence entre la spiritualité New-Âge luciférienne, qui travestit les choses en vous demandant d’aimer votre vie – bien sûr qu’il faut l’aimer, votre vie, mais faut avant tout aimer la vraie Vie. Tant que vous n’avez pas vu réellement et concrètement que ce monde est une scène de théâtre, pas en l’adoptant, comme Bidi l’a dit, mais tant que vous ne l’avez pas vu, vous ne pouvez pas être libérés de ce monde. Ou alors vous êtes dans le déni de ce monde, ce qui est encore pire que de croire à un avenir meilleur.

Regardez, même moi quand j’étais incarné, j’en suis resté au Soi, mais j’ai approché la dissolution du Soi, et j’ai d’ailleurs dit à de nombreuses reprises qu’il y avait quelque chose au-delà de la Lumière et de l’Amour, mais qu’on ne pouvait pas y accéder. Aujourd’hui c’est différent.

Tout le monde n’a que le mot Lumière et Amour à la bouche, chez tous les spiritualistes, mais de quelle Lumière et de quel Amour parle-t-on ? Est-ce que c’est un fantasme, une projection mentale ou un vécu réel et concret dans la chair ? Si c’est pas vécu réellement et concrètement dans la chair, et dans la conscience, ça demeure un doux rêve, une projection, qui est fausse.

Maintenant, si ces propos vous heurtent ou vous déstabilisent, ça vous invite à vous regarder vous-mêmes dans vos peurs, mais aussi dans votre liberté de choix. Mais nous ne pouvons pas taire la réalité de ce qui se déroule. Autant quand durant les Noces Célestes, le vaisseau des Archontes a été blackboulé, pour vous, ça pouvait être de la science-fiction ou quelque chose que vous n’aviez pas la possibilité de vérifier. Mais les circonstances de 2009 et les circonstances de 2016 ne sont pas du tout du tout les mêmes, dans votre conscience comme surtout dans le monde visible et observable. Si vous ne voyez pas la différence, c’est que vous êtes la grenouille qui est en train de cramer sans s’en apercevoir, ou que vous tenez encore les cacahuètes dans le bocal.

Question : les vilains garçons continuent à faire beaucoup de dégâts avec ou sans le vaisseau, non ?

Mais bien sûr, ils continueront jusqu’au dernier moment.

… donc ils n’ont pas besoin du vaisseau. Il ne sert à rien alors, ce vaisseau, s’ils sont si puissants sans lui ?

T’as loupé un épisode, toi. Le vaisseau, c’était le ré-enfermement du monde après le passage de Nibiru. C’est pour ça qu’y aura plus d’enfermement.

Question : je suis en méditation, je vois un grand oiseau blanc en haut d’une montagne, il ne peut pas s’envoler car ses pattes sont prises dans le sol de la montagne. Un éclair blanc transperce l’oiseau de haut en bas et le libère. Je réalise que je suis cet oiseau…

C’est ce que j’allais dire, oui bien sûr.

… je vole dans la Lumière blanche. Je veux la traverser pour aller de l’autre côté, je vois un trou noir et me dirige vers lui. Quand j’arrive dans le trou, je sors de ma méditation, mais je reste en joie. Pourquoi ma méditation s’est-elle arrêtée à ce moment-là ?

Parce que tu as vu le trou noir, c’est-à-dire l’Ultime Présence, mais que tu n’es pas devenu le trou noir. L’oiseau au sommet de la montagne, vous l’avez compris, c’est la colombe, c’est l’Esprit. L’éclair, c’est l’éclair Métatronique qui vient libérer, bien sûr, les pattes, prisonnières de la montagne, les fameux liens aux chevilles que beaucoup d’entre vous ont eu, n’est-ce pas ? Donc le rêve n’est que l’adéquation avec ton propre vécu. Il reste à devenir le trou noir, ce qui est vu, depuis le côté de l’incarnation ou même du Soi, comme l’horreur absolue. Mais comme tu le dis toi-même, au réveil, au sortir de ta méditation, la Joie était là. Donc y a pas eu de refus mais que peut-être il était trop tôt. Il fallait voir le trou noir, en tout cas ce qui apparaît comme un trou noir, parce que ce n’est pas du tout un trou noir, c’est vous qui êtes noirs, c’est vous qui êtes invisibles. Rappelez-vous, les Végaliens ils ont des capsules d’obsidienne, sans ça ils verraient que du noir sur cette terre.

La terre est éclairée de façon oblique, déviée, tout ça vous le savez, elle ne reçoit pas – du moins, maintenant elle le reçoit, mais pas en totalité – le rayonnement de la Source. Donc cette méditation ou ce rêve, et les effets de cette méditation à ton retour, démontrent que bientôt l’oiseau sera libéré – et l’Esprit sera libéré.

Question : lors de la dernière rencontre, vous m’aviez invité à faire une retraite d’une semaine, c’est fait. Au début, le mental a pris toute la place…

C’est normal, dès qu’il n’y a plus la séduction aux alentours, dès qu’il n’y a plus les activités matérielles, tu vois réellement ton mental, c’est pas pour rien que je t’ai envoyé le voir.

… j’ai cru basculer dans la folie…

C’est très bien.

… j’ai fini par mettre toutes mes projections dans le cœur et les brûler. Je ne sais plus très bien où j’en suis…

C’est parfait.

… j’espère au moins que ça a fait du bien à mes cocons de Lumière.

Nécessairement.

… que me conseillez-vous pour ce retour à la vie normale, et pour accompagner cet ultime passage de la porte OD ?

Déjà, tu as brûlé dans ton cœur. Mais plus important que ça, c’est que tu as vu ton propre mental, et tu peux en déduire que toutes les décisions que tu as menées dans tes histoires affectives n’étaient que du mental, et des projections affectives. Bientôt, à travers ce que tu as vécu, tu vas voir clair. Et la décision ne sera plus de l’ordre affectif ou de l’ordre mental mais sera une décision prise par la Lumière – pas par toi, pas par ton mental, pas par ton plaisir ou ton déplaisir. Ce qui ne veut pas dire que ce que tu as vécu est faux, je veux dire par là que ce que tu as vécu s’est traduit surtout par une hyperactivité du mental. Donc c’était des choix et des expériences qui étaient guidées par le mental.

Dépouillé en partie de ton mental dans ces histoires affectives, bien sûr il faut prendre du recul, je crois qu’on dit, hein, mais surtout laisser la Lumière choisir. C’est pas toi qui va choisir, ni autour de toi, c’est les circonstances de la vie qui doivent choisir. Et c’est là où tu verras très clair, pas avant. Mais ce que je t’ai demandé de mener t’a donné à voir ton propre mental. Tu as dit toi-même que tu as failli devenir fou, eh oui parce que c’est facile de jouer ou d’être un joli cœur quand on est dans le mental et dans la vie courante, mais dès qu’y a plus l’objet du désir, ou l’objet… j’ai dit un objet, c’est pas gentil, mais disons les situations qui disparaissent parce que ton mental se retire, eh ben tu constates par toi-même que quel que soit ton Feu du Cœur, quelle que soit l’Onde de Vie que tu as réellement vécue, tu n’étais pas entièrement libre des projections mentales.

Donc mettant fin aux projections mentales, tu te rends disponible pour l’action de la Lumière, pour l’Intelligence de la Lumière dans ce qui a été créé durant tous ces mois. Donc y a pas à choisir en tant que personne. Si tu veux être libre, laisse la Lumière choisir pour toi, ton Esprit, et non pas une quelconque projection ou même réalité de ce qui a pu être vécu au niveau du cœur. Donc temporise. Et puis franchement, avec ce qui vient, t’auras d’autres chats à fouetter.

Question : en attendant votre réponse au sujet des compléments alimentaires, je dois dire que le krill, c’est bien beau, nous mangeons tous du krill…

Qui ça tous ?

… tous ici…

Et vous êtes combien sur terre ?

… peu effectivement.

Vous êtes 7 milliards. Combien y a de milliards de krills sur la planète ?

… vous répondez par avance…

700.000 milliards… billiards pardon, on m’a dit. Et le… comment ils ont appelé ça, le turn over, c’est-à-dire, de reproduction, n’a rien à voir avec la reproduction humaine qui dure neuf mois, n’est-ce pas ? Donc quel que soit ce que vous mangez, même si vous étiez toute la terre à en manger de ce truc-là, eh bien vous verriez que ça se reproduirait à l’infini. C’est une source infinie, c’est pas une source périssable comme certains poissons. C’est une source qui est à l’abri, là où elle est, de la pollution humaine et de la pollution des océans, donc qui est très chargée en Lumière maintenant, en plus de ses vertus, et ma foi y aura jamais de disparition de cette matière première, sauf au moment de l’Ascension, bien sûr. Donc y a ni culpabilité ni projection à avoir par rapport à cela.

J’ai bien dit, et je vous répète ce que m’ont dit les Maîtres généticiens, même si vous étiez 7 milliards à prendre ce produit, y en aurait toujours. Tant que la Terre est encore dans cette dimension-là. Quelle était la fin de la question ?

… juste que c’est pas top de manger le krill. Plus d’abeilles, plus de vie sur terre, plus de krill, plus de vie en mer. C’était ça la question.

Oui ben si c’est top, parce que de toute façon vous n’arriverez jamais à bout de ce petit animal. D’ailleurs c’est pas un animal, c’est un crustacé m’a-t-on dit. Comme les fourmis. Et vous savez que les fourmis sont une source de protéines, et que certains farfelus envisagent de vous faire manger des fourmis. Y aura toujours quelqu’un qui va s’élever pour défendre les fourmis. Mais les fourmis, elles seront jamais en disparition, même si vous les mangez, hein.

Occupez-vous plutôt des abeilles qui disparaissent, pour ceux qui veulent s’occuper de quelque chose.

... nous n’avons plus de questions écrites, nous pouvons continuer à brûle-pourpoint…

Tout à fait, c’est le cas de le dire.

Question : j’ai l’impression d’être heureux de l’évènement à venir et de ne pas avoir peur de la mort, mais j’imagine qu’il y a encore, puisque je ne suis pas libéré, une partie de réflexe…

De survie, oui.

… de réflexe reptilien et j’imagine qu’il y aura au moins ce déclic…

Y aura rien parce que dès l’instant où tu vas entendre Marie, que tu vas voir Marie, tu vas fondre en larmes, et donc tu t’en foutras de mourir tout de suite ou pas. Avant la stase, c’est l’Appel de Marie, rappelle-toi hein, et tout le monde sans aucune exception – bien sûr je parle pas des portails organiques – vous connaissez tous Marie. Que vous soyez musulmans, bouddhistes, juifs, vous avez l’ADN de Marie et donc y aura nécessairement… c’est pour ça qu’y a un Appel de Marie avant la stase. Vous croyez que c’est un effet d’annonce de Marie ? Non, c’est la révélation de qui elle est. Elle est notre Mère, sans aucune exception. Et le fait de retrouver sa maman du ciel, que vous importe la mort à ce moment-là ?

Donc, bien sûr que cet évènement final de l’Appel de Marie est bien plus important et agréable même que les Trompettes, parce que je vous garantis que les Trompettes, quand elles vont être partout, même les Libérés vivants risquent de faire pipi sur eux. Et je ne plaisante pas. Même ceux qui attendent ardemment et qui savent ce qui va se passer, et ben c’est pas pareil de le vivre en « direct live » comme vous dites. Mais rappelez-vous que quand Marie lancera son Appel, c’est la béatitude, votre visage sera inondé de larmes et de reconnaissance, et vous aurez autre chose à penser que votre survie, que votre famille, que vos enfants, vos animaux, ou de faire pipi ou caca, comme certaines questions ont été posées, hein. Y en a qui s’inquiétaient déjà y a quelques mois de savoir comment ils allaient faire pipi pendant les trois jours de stase. Si y a une stase, ça veut dire que le corps est mort, je peux pas être plus précis. Même si il ressuscite au bout de trois jours, vous allez descendre au tombeau, comme le Christ.

J’ai été clair là non, n’est-ce pas ? Merci.

Autre question. Vous pouvez y aller hein, videz vos sacs.

Question : on parle beaucoup de respect du vivant, de conscience du vivant, est-ce une façon de préparer les frères et sœurs à…

Qui parle de conscience du vivant ? Attendez, vous parlez de qui là ? De nous ici, ou ailleurs, ou quoi ?

… globalement.

Bah bien sûr qu’il faut respecter la vie. Vous êtes sur ce monde non ? Mais ce n’est pas votre monde, et ce monde a été altéré, donc il vous faut découvrir la vraie Vie. La vraie Vie, c’est pas votre petite personne.

… était-ce pour nous préparer à rencontrer la vraie Vie ?

Bah bien sûr, toute la préparation des Noces Célestes, tout ce qui se vit depuis plus de trente ans sur cette terre n’a que pour seul objet cela. Mais ne devaient être informés que ceux qui devaient être informés, rappelez-vous ce qui a été dit : l’élément de surprise est majeur et fondamental. Imaginez un méchant garçon qui a une âme, qui est un humain adamique, imaginez qu’il est athée ou luciférien, hein, il est Illuminati à un haut niveau, et imaginez qu’il entende Marie et qu’il se mette à pleurer. Mais il va se frapper la poitrine lui-même. Là est la rédemption et la dernière grâce. Donc vous trouvez pas ça merveilleux ? Nous oui.

Et nous avions besoin, durant toutes ces années – ça a fait partie du plan de libération de cette terre – d’avoir un maximum de frères et sœurs humains incarnés qui étaient des ancreurs et des semeurs de Lumière. Aujourd’hui, le relais a été quand même plus ou moins pris, même si vous avez toujours à être cela autour de vous, mais pour la planète en totalité, le relais a été pris par les vortex interdimensionnels qui sont présents à la surface de la terre.

… donc nous sommes des anciens combattants ?

Ou des futurs.

C’est certains cas, ça. Vous avez par exemple certains frères, certaines sœurs, qui sont réellement libérés, libérés vivants, mais qui ont une telle attraction de la matière – pourquoi pas après tout – qu’ils iront libérer avec grand bonheur d’autres mondes. C’est leur choix, il est tout à fait honorable.

Autre question.

Vous voyez, le Feu est en train de se renforcer au fur et à mesure que je suis là. C’est pas moi qui le fait, hein, c’est votre présence, votre écoute, et le fait de vous asséner cette vérité, ça suffit à déclencher le Feu. Vous voyez, c’est magnifique non ?

Question : j’ai fait des rêves d’eau associés à l’inconscient, pour lesquels il m’a été proposé une activité créatrice pour nettoyer les émotions de l’inconscient et développer le Féminin Sacré. Y a-t-il des activités que vous conseillez plus particulièrement ?

Tout particulièrement quoi ?

… des activités créatrices qui seraient plus adaptées.

Non, parce que l’activité créatrice est directement reliée à tes centres directeurs. Que ce soit des activités manuelles, que ce soit des activités picturales, que ce soit le Verbe, le chant, le théâtre, c’est à toi de choisir, y en a pas une qui est plus adaptée, c’est à toi de sentir ça. Je peux pas te donner de conseils plus avancés que ça. Fais ce qu’il te plaît comme activité créatrice. Si c’est de dessiner des mandalas, dessine des mandalas, si c’est de chanter, chante, si c’est de toucher de la terre, touche la terre, c’est toi qui doit choisir.

Alors l’intérêt peut-être, maintenant, c’est de coupler une activité créatrice à une activité de service. Bon, si tu chantes faux, c’est pas la peine d’aller casser les oreilles de tes frères et sœurs, n’est-ce pas, mais il y a d’autres choses qui sont dans le service, qui sont aussi créatrices. Donc tu peux coupler à la fois l’aspect créateur pour toi, mais faire bénéficier les frères et les sœurs d’une activité créatrice qui est dans le service, et qui en plus peut te permettre, non pas de devenir riche mais de faire un échange, c’est très important les échanges.

Tu peux fabriquer des bijoux, tu peux fabriquer tout ce que tu veux, c’est toi qui doit trouver le génie à l’intérieur pour créer ce qui peut… déjà sera utile pour toi, mais aussi sera dans le sens du don de soi et du service.

Question : j’ai fait deux rêves. Dans le premier, un homme voulait m’obliger à faire des choses qui me déplaisaient et ne me correspondaient pas, et je refusai assez mollement. La nuit suivante, la même personne revient pour m’obliger à faire ce que je ne veux pas, et je lui tourne le dos irrévocablement et m’en vais. Que cela signifie-t-il ?

Ben que désormais t’acceptes plus qu’on te marche sur les pieds. Mais tout dépend aussi si cet homme que tu as vu est connu dans le vivant ou pas. Est-ce qu’il est réel ou pas ?

… non.

Donc ça veut dire simplement que tu as trouvé ton Masculin Sacré, et qu’aucun masculin autre que le tien ne peut décider pour toi. C’est une grande étape vers la Libération, vibrations ou pas vibrations. C’est tout ce que je peux dire. Tu as trouvé la force de ton Masculin Sacré pour dire non, ce qui devait pas être le cas avant.

Vous savez, y a beaucoup de frères et de sœurs, même qui vivent le Soi et tout, qui n’osent pas dire non, de peur de froisser, de peur de contrarier. Vous avez droit de vous dire non à vous-mêmes. D’ailleurs ce sont souvent des frères et des sœurs qui sont incapables de se dire non d’abord à eux-mêmes, par rapport à une pulsion quelle qu’elle soit. Ou à l’excès, qui ont une rigidité, et qui se privent de tout sauf quand c’est quelqu’un d’extérieur qui leur dit. Donc ça nécessite un petit réajustement, c’est de laisser le Masculin Sacré émerger, le pouvoir de la décision et le pouvoir de dire non.

Question : nous, à qui vous parlez à travers ce canal depuis toutes ces années, sommes peut-être une faible proportion par rapport à tous ceux qui se sont éveillés ou ont une Couronne ouverte…

Bien sûr, j’ai toujours dit que cette voie-là n’était pas la voie essentielle.

… alors pourquoi vous échinez-vous à nous aider alors que nous sommes…

Mais toi ici, mais je te rappelle quand même que tout ce que nous vous avons dit maintenant, dans ces années-là, est beaucoup plus suivi que ce qui était le cas à l’époque. Eh oui, parce que les gens se rendent bien compte, même s’ils veulent pas l’accepter, qu’il se passe des choses quand même sur la terre, inhabituelles. Donc c’est beaucoup plus facile à accepter aujourd’hui qu’accepter ça y a encore dix ans. Et l’acceptation – et je pense vous l’avoir suffisamment transmis aujourd’hui – quelles que soient vos vibrations, l’accueil de la Lumière et l’acceptation totale de la Vie éternelle est fondamentale pour vivre, je dirais, sereinement ce qui est à vivre.

Donc on ne s’échine pas, d’ailleurs vous l’avez vu, à part Marie et moi, et les peuples de la nature maintenant, c’est, même si y a des colorations, vous pouvez plus identifier ni celui qui s’exprime ni celui qui relaie cette expression, et c’est très bien comme ça. Moi, qu’est-ce que vous voulez, c’est mon attachement – même là où je suis – à toute la magie de la Vie, parce que même si on a été enfermés, c’est un bonheur pour moi, aussi bien dans le corps que hors du corps, là où je suis, de vous retrouver.

… Et réciproquement.

Eh, j’espère bien, sans ça, ça va être encore des coups de bâton. Donc, je ne m’échine pas, comme tu dis, puisque je pourrais rester avec vous – et je suis pas sûr que celui qui canalise soit d’accord à nouveau – mais plusieurs jours d’affilée, sans repartir, c’est tout à fait possible.

… Nous pourrions lui imposer tous ensemble.

C’est tout à fait impossible. Mais je l’ai déjà fait d’ailleurs, pas plusieurs jours, pas dans des grands groupes, mais j’ai déjà pris la place pendant deux à trois jours – la seule chose qui me manquait c’était les vêtements blancs, à dire vrai.

Question : ce que vous avez dit signifie-t-il que vous irez libérer d’autres mondes après la Terre ?

Disons que je n’ai rien encore décidé. Mais je dois dire que pourquoi pas ?

… et vous allez recruter donc ?

Mais le recrutement est terminé. Mais pourquoi pas ? Je vous garantis que une fois que vous aurez passé tout ça, vous regardez d’un autre œil, même l’enfermement par les méchants Archontes, parce que c’est une occasion unique, même si y a eu beaucoup de souffrances pour tout le monde, c’est quelque chose d’exceptionnel de voir ce que donne la Vie même enfermée, même privée de la Lumière authentique. La vie est quelque chose de… l’expérience de la conscience, si tu préfères, est tellement quelque chose de sidérant, dans tous les sens du terme, que d’ailleurs ça ne s’arrêtera jamais. Pas les enfermements, bien sûr, mais l’expression de la conscience, même dans les dimensions les plus denses, parce que c’est quelque chose d’extraordinaire.

Question : vous semblez dire que cet enfermement a été une école formidable…

Pas une école, puisque l’Esprit est parfait, mais une expérience. Y a pas d’évolution, y a pas d’issue possible, et ça sert à rien. Mais l’expérience, même si les mémoires disparaissent, l’expérience vécue en elle-même, pas l’expérience de vos vies, de vos souffrances, de vos maris, de vos femmes, mais cette expérience de vie est exceptionnelle. Ça veut pas dire que nous allons laisser enfermer les autres mondes, ni que nous laisserons… et d’ailleurs c’est plus… y a plus d’enfermement déjà, en échelle linéaire de temps, en 3ème dimension, depuis l’équivalent à peu près de 100.000 années en termes terrestres, y a plus aucun monde qui est enfermé. Ceux qui restent enfermés l’ont été bien avant.

Donc ce que je dis, c’est pas que il faut ré-enfermer les mondes, mais l’expérience de la compression de la conscience et de l’oubli même de l’Esprit est quelque chose de phénoménal. Ça montre que même dans les conditions les plus obscures, les plus douloureuses qui soient, la Vie est toujours là. Parce que la conscience a toujours besoin de s’exprimer et de se manifester. Ce qui est pas une tare en soi, mais ça enrichit l’expérience de la vie, comme l’Absolu lui-même, qui pourtant est déjà complet. C’est difficile à comprendre avec des mots et intellectuellement, mais je vous garantis que c’est la vérité. Le problème n’est pas la 3ème dimension, le problème est l’enfermement, d’où résulte la souffrance. C’est tout.

Mais si vous aviez par exemple une vie où y avait pas de souffrances, imaginez qu’y ait de la prédation mais que les billets apparaissent tout seuls, que l’énergie libre soit diffusée, quel que soit l’enfermement, si y a aucune souffrance et aucun manque, c’est quelque chose de parfait en quelque sorte. Donc voyez ce que je veux dire. Je défends pas l’enfermement, loin de là, mais je dis simplement, venant en plus d’un système, pour ma part, carboné mais libre, vous le savez, mais y a autant de jouissance à être un Triangle, un organisateur de mondes, qu’à être dans un corps de Végalien. C’est la même vie. Voilà ce que je peux dire.

Question : nous tous ici, et les gens qui vous ont suivis, avons pu mentaliser toutes ces histoires ; pourquoi parvenait-on à accepter avec le mental tous ces cataclysmes ?

Parce que tu ne peux pas tromper ton cœur, parce que tu ne peux pas tromper ta conscience quelle que soit ta dureté de mental que t’avais à l’époque. On t’a retiré le vélo, on t’a retiré le tricycle, on t’a retiré la selle, les pédales, tout. Mais bien sûr, regardez ce qui s’est passé à l’époque, les gens n’étaient peut-être pas d’accord avec certains discours, mais ils ne pouvaient pas nier la Lumière puisqu’ils la vivaient, ils la voyaient. Ils voyaient bien les effets de ce que nous vous donnions, et d’ailleurs si y avait pas cet aspect Lumière vécu, même si c’était une Lumière qui venait de l’extérieur apparemment, jamais vous n’auriez adhéré à quoi que ce soit concernant les évènements finaux. C’est parce qu’y avait d’abord la Lumière que vous y avez adhéré mentalement, comme tu dis.

… moi, je ne vivais aucune vibration, je n’avais aucune expérience…

Ton cœur capte quand même, même si c’est pas conscient. Ton cœur, même si tu ne le sens pas, sait que c’est la Vérité, même si tu ne l’acceptes pas. Au contraire, c’est très stimulant. Et toutes les personnes qui ont été comme toi pendant ces années, qui méritaient des coups de bâton, mais ont été extrêmement instructives pour tous les autres. Donc quelque part, t’as été aussi un éveilleur avec ton mental forgé dans je ne sais quel acier.

Rappelle-toi que dans l’Intelligence de la Lumière, tout est parfait, absolument tout. Et tout ce qui n’est pas vu pour l’instant – c’est comme tout ce qui se révèle, c’est pareil –, même si ça t’a semblé parfois contraignant, même si ça t’a semblé parfois inutile, c’est pas vrai, parce que tous ceux qui t’ont écouté, qui t’ont entendu, qui t’ont lu, à travers tes questionnements, ont peut-être encore plus que toi trouvé des réponses. Mais même les méchants garçons, ils peuvent pas nier la Lumière, ils en ont très peur parce que la Lumière est inconnue pour eux, mais quand ils vont retrouver, à travers l’Appel de Marie, qu’ils sont eux aussi Lumière, qu’est-ce tu veux qu’ils fassent ? À part reconnaître la Lumière.

C’est pour ça qu’y aura des grincements de dents comme on a dit, et des gens qui vont tomber en larmes de joie, même les méchants garçons. C’est en cela que le Christ nous avait dit de ne pas juger, parce que peut-être qu’à l’intérieur des mental les plus résistants, y a un ange qui vient de très loin. J’ai pas dit ça pour toi hein, te mets pas des idées pareilles en tête.

Et je te rappelle que même certains qui ont vécu la vibration et la Couronne radiante du cœur, ils seront libérés en final, mais ils ont fait demi-tour et ils ont couru dans l’autre sens, y en a eu pas mal – parce qu’ils n’étaient pas prêts. Ils ont reconnu la Lumière, mais la personne était sur le devant de la scène et ils avaient besoin de glorifier leur petite personne. D’ailleurs ils sont morts depuis, beaucoup. Mais c’est pas grave, c’est un jeu.

Question : une petite voix intérieure me dit que mon devenir passe par le service. Est-ce une projection ou une intuition ?

Dès que tu es dans le cœur, tu es obligée d’être dans le service, ça se décide pas, ça se fait tout seul. Donc y a pas de projection. La Vie est au service de la Vie, toujours.

… Silence…

On n’a pas de restes de petits vélos ? Ou de yoyotage de touffe ?

… je n’ai jamais eu de vélo personnellement, je me sacrifiais pour mes amis…

Ça s’appelle le sens du service.

… Nous pouvons faire une pause maintenant, ou plus tard si vous le souhaitez.

C’est vous qui décidez, hein, moi je peux rester pendant plusieurs jours…

… C’est le moment de la pause.

Alors c’est très bien, faisons une pause et nous reprendrons après, avec ces dialogues et cette discussion à bâtons rompus. Je ne vous salue pas puisque je serai pas loin.

À tout à l’heure.


* * * * *




_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 506

MessagePosté le: Mer 16 Nov - 17:03 (2016)    Sujet du message: Rencontre d'Octobre 2016 : COMPLET + lien PDF Répondre en citant

Octobre 2016


Omraam Mikaël AÏVANHOV

Questions/Réponses - Partie 4



Eh bien chers amis, nous allons pouvoir reprendre notre discussion à bâtons rompus et vos questionnements. Alors nous nous écoutons les uns les autres pour essayer de progresser dans tout ce que vous avez à demander. Alors je t’écoute.

Question : avez-vous pu vous renseigner concernant l’acide lipoïque.

J’ai essayé de me renseigner, mais par rapport aux noms que tu m’as donnés, les Maîtres généticiens avaient l’air un peu, comment dire, interloqués et circonspects, et d’un autre côté, ils n’ont pas de réponse à donner par rapport à cela. Donc ça doit être des indications très récentes, mais au niveau physiologique, ils n’ont pas pour le moment de possibilité de répondre quant aux indications que tu as demandées par rapport à ces produits, n’est-ce pas. Ils peuvent pas connaître… Aussi bien au niveau de l’ADN, ça pose pas de problème parce que l’ADN est fréquentiel, mais au niveau de ces substances, même si elles viennent de plantes, je crois, pour l’une d’entre elles, et pour l’autre, vient de ce qu’ils appellent des métabolites ou des catabolites, y a pas trop de réponse, hein, ils se grattent la tête. Donc je peux pas mieux, moi non plus, te donner de réponse par rapport à ça.

Question : Mikaël a dit qu’il bombardait la Terre, ainsi que les mondes intermédiaires pour les précipiter sur la Terre. Est-ce juste ? Cela va-t-il devenir encore davantage rock and roll ?

Ça va être effectivement, nous vous l’avons toujours dit, bien sûr que c’est rock and roll et que ça va être de plus en plus rock and roll. Ça va swinguer dans tous les sens, même la Terre, et vous aussi avec, d’ailleurs. C’est normal, ça fait partie… Mikaël, je crois, avait dit qu’il labourait le ciel. Si vous regardez sur les sites de vos moyens de communication aujourd’hui, les sites officiels qui parlent de ces météorites et astéroïdes, vous allez être extrêmement surpris. C’est pas un, par moment, par jour, sur la terre, c’est des dizaines tous les jours. Et encore, quand les caméras ou des yeux sont capables de les voir quand ils tombent ou apparaissent dans des lieux habités. Mais beaucoup tombent en mer et ne sont pas suivis, si vous voulez, par vos différents moyens de surveillance, parce que beaucoup sont encore petits ; la taille n’est pas encore suffisante, sauf dans quelques exceptions, pour vous alerter. Mais ils sont pour la plupart repérés sur les sites de surveillance, bien sûr. Ce n’est que le début de la pluie Mikaëlique, si je peux dire. Rappelez-vous que tout ça, ce sont les météorites qui ont été éjectées et poussées en quelque sorte devant lui, par Nibiru. Et là c’est les prémices, c’est les petits morceaux qui arrivent, c’est des petits bouts de Mikaël.

Question : pourquoi y-a-t-il un gardien du seuil et comment se présente-t-il ?

Y a deux gardiens du seuil, le petit gardien et le grand gardien. Ça se produit quand vous franchissez la Porte OD, c’est-à-dire quand vous passez de l’ego au cœur. Parce que le gardien du seuil n’est rien d’autre que vos propres projections de peur. Donc les formes, y a pas une forme définie, ça peut être un dragon, ça peut être un chien, ça peut un animal, une araignée, n’importe quoi, mais ce qui est censé vous faire peur, qui n’existe nulle part ailleurs que dans vous. Donc y a pas de forme déterminée et unitaire, si je peux dire. Chacun a ses propres fantasmes, chacun a ses propres peurs et chacun a son propre gardien du seuil.

C’est un système qui n’est pas lié à l’enfermement mais rappelez-vous ce que nous avons discuté toute cette semaine. Le Feu Igné brûle le corps éphémère, et si l’ego est omniprésent, et que par malheur il avait la possibilité de passer au cœur sans laisser ses bagages de l’ego et tous les travers de l’ego, de la personne, eh bien ça ferait des dégâts considérables. Donc il vaut mieux avoir peur, affronter cette dernière peur, pour traverser. Si y avait pas ce gardien du seuil, comme il est dit, y aurait eu des dégâts organiques extrêmement importants chez beaucoup de frères et sœurs. Donc c’est un garde-fou, comme les liens que vous aviez peut-être, que vous avez peut-être encore d’ailleurs, au niveau des chevilles ou des poignets.

Donc la forme, je peux pas la décrire parce qu’elle va prendre des aspects différents selon vos propres représentations et votre propre inconscient.

C’est la Porte Étroite et le Retournement, tels que cela avait été évoqué voilà de nombreuses années par l’Archange Uriel, qui est l’Archange du Retournement et qui est directement en cause, même qui a pris, comment dire, qui a pris les contrôles si vous voulez, au niveau de sa vibration, pour l’Ascension et les derniers retournements. Et même ce qui a été appelé par Mikaël, y a quelques années, le Face-à-Face individuel, vous avez vu que maintenant Anaël appelle cela le Face-à-Face individuel ultime. C’est le dernier. C’est ce qui permet de vous voir, c’est ce que je disais tout à l’heure à propos de l’observateur, pour vous démontrer à vous-mêmes là où vous êtes, et non pas simplement dans votre tête ou dans l’imaginaire, mais réellement dans le concret de votre Ascension.

Question : j’ai rêvé de l’Évènement. Nous étions plusieurs dans une maison avec ce canal et nous avons été divisés en deux groupes. Dans celui où j’étais, il nous a été demandé, en soutien à l’humanité et à l’Évènement, de produire un son aigu sur un « i », en fond, et un son grave ressemblant à « aorb », en continu, tout en éprouvant de la joie. Quel est votre éclairage ?

Oh l’éclairage, je vais pas faire de grands discours. Simplement effectivement, comme vous le savez, là je parle pas des deux humanités, hein, comme j’ai parlé à l’époque, mais simplement, même ici parmi vous ou partout sur la terre, vous avez des destinations différentes au cours du processus de libération. Je parle pas des Cercles de Feu ou les tribulations, ou les frigos des dracos ou encore l’évacuation par la Confédération, je parle là de votre destination finale, si je peux dire, après la Libération. Bien évidemment que ça crée des groupes différents. Et d’ailleurs y en a pas que deux mais peut-être qu’à cet endroit y en avait deux : ceux qui souhaitent maintenir le Soi et faire des expériences multidimensionnelles, même au-delà de la 3ème dimension unifiée, et ceux qui n’ont plus rien à faire avec ces jeux de la conscience. Voilà ce que je peux dire.

Maintenant les sons, vous savez, vous connaissez la puissance du Verbe créateur, la puissance du Verbe tout court. Et aujourd’hui, quels que soient les sons, que ce soit la musique, que ce soit les sons que vous produisez avec vos instruments, vous êtes tout à fait capables, du fait de la disparition quasi complète des voiles, de ressentir où s’impactent les sons, les vibrations et la musique, dans votre corps, n’est-ce pas ?

Donc voilà ce que je peux dire, je peux pas aller plus loin dans les explications, bien sûr, mais ça ne fait que traduire les différentes routes, si je peux dire, au sein de l’Ascension et au sein de la période ultime à vivre sur cette terre, selon ce que votre corps devient, selon votre assignation vibrale et selon quelle est, à l’intérieur de vous, la Liberté. Non pas celle que vous souhaitez, bien sûr, mais celle que votre conscience, indépendamment de l’âme ou pas, exprime.

Question : ma question est longue…

Alors t’y vas par petits bouts, hein.

… avant l’assignation vibrale, j’ai fait des rêves où je me déplaçais avec mon corps en translation dans les airs. Le premier rêve a été comme une initiation, mon corps est parti en vibrations vrombissantes et s’est élevé, sans traverser le plafond. Dans le deuxième rêve, j’ai traversé le plafond, et dans les autres je me déplaçais autour de la Terre, comme en mission. J’ai aussi fait un rêve où un ensemble de vaisseaux arrivait à l’horizon. Je tombai à genoux de gratitude, de joie, et je pleurai. Depuis l’assignation vibrale, je ne rêve quasiment plus. Que pouvez-vous m’en dire? Gratitude infinie pour votre accompagnement et votre présence. Je vous aime.

C’est presque une déclaration d’amour, ça !

Alors pour revenir à tes rêves. Avant l’assignation vibrale, il t’a été donné de voir, au cours de ces deux rêves, la Libération, bien sûr, et les tribulations peut-être, même si t’étais pas très proche de la Terre. Dans le premier cas, tu traversais pas le plafond mais la vibration déclenchait l’Ascension de ton corps. Et dans le deuxième rêve où tu as traversé le plafond, bien évidemment, excepté quand c’est des technologies qui sont mises en œuvre par les frères végaliens, où là ils peuvent dématérialiser et matérialiser un corps, si tu as traversé le plafond toute seule, ça veut dire qu’il n’y avait plus de corps dense carboné, bien sûr. Le fait de tourner autour de la Terre, ça veut dire aussi que tu es libérée de ton corps physique et que dans la période vraisemblable des tribulations, ton rôle se situe à ce niveau-là : apporter la Lumière là où c’est nécessaire. Rappelle-toi que dans ces circonstances particulières des 132 jours, qu’il y ait un corps de chair ou pas, ne change rien. Tout le monde verra le corps d’Êtreté de l’autre, n’est-ce pas ?

Après l’assignation vibrale, plus rien ne se produit parce que plus rien n’est nécessaire, tu as déjà été informée. Ça sert à rien de revivre les mêmes rêves ou des rêves similaires des dizaines de fois, sauf pour ceux qui sont durs à la comprenette, n’est-ce pas ? Donc dans ton cas, les rêves n’ont plus de raison d’être par rapport à cela. De la même façon, quand vous rêvez d’une catastrophe, d’un tsunami, des basculements des pôles, ces rêves-là sont présents chez beaucoup de frères et de sœurs déjà bien avant cette période, depuis les Noces Célestes, déjà y a dix ans, y a vingt ans, y a trente ans, parce que vous étiez prévenus, en votre inconscient et dans vos rêves, de ce qui allait se produire, sans pouvoir le dater. C’était une forme d’anticipation de vécu qui s’est marqué en vous, même si c’était un rêve que vous avez oublié et qui a quelque part préparé, si je peux dire, votre travail d’acceptation du Choc de l’humanité.

Donc une fois que ça a été vécu, a priori ça sert à rien de le revivre sans arrêt dans les rêves. L’information a été suffisamment vivante pour que tu puisses encore t’en rappeler aujourd’hui, ça sert à rien de le revivre plusieurs fois. Mais ça t’a montré effectivement ton emplacement. De la même façon qu’il y a plusieurs années, nous avons vu que nombre d’entre vous avait été appelés soit par Marie soit par une Étoile dans les processus d’expansion de conscience ou de délocalisation de conscience. Ça vous a simplement stipulé, comme nous avions dit, que votre libération est acquise dès l’instant où Marie vous appellera. Mais comme je l’ai dit aussi juste avant, même si vous êtes libérés vivants ou si Marie vous a appelés y a plusieurs années, votre destination durant la période entre l’Appel de Marie et le grille-planète final peut durer, comment dire, n’est pas nécessairement fixée. Là nous adapterons, quelle que soit votre assignation vibrale – qui concerne pas cette période mais qui concerne après le grille-planète.

Bien évidemment les effectifs de la Lumière seront dispatchés en fonction des besoins, en fonction des opportunités, en fonction de votre proximité effective ou pas, si vous avez le corps de chair, avec par exemple les lieux de préregroupements. Si y a plus de corps, c’est pas important, vous y allez par vos propres moyens, n’est-ce pas ? Mais tout ça est encore variable. Pas l’assignation vibrale, pas votre destination finale, et même ça, ça peut changer avec l’ultime Grâce de Marie, mais ça vous montre peut-être ce que vous aurez à faire durant cette période entre l’Appel de Marie et la fin des tribulations. Voilà ce que je peux en dire.

Question : comment faire la différence entre un rêve prophétique et un rêve fantasmatique. Et entre des composantes fantasmatiques mêlées à des composantes prophétiques, si cela existe.

C’est pas des prophéties, c’est un avertissement pour vous. Parce que si c’était prophétique, donc guidé non pas par la Lumière – ce qui veut pas dire que ce n’est pas la Lumière quand vous rêvez de cela tout seul – mais quand vous avez un aspect prophétique en vous, ces rêves ne servent pas à vous, ils servent à l’humanité entière, en tout cas ceux qui les liront ou auront l’occasion de les lire, n’est-ce pas ? Donc souvent c’est des aspects prédictifs, mais même dans l’aspect du rêve Vibral, qui donne une impression de vécu extrêmement fort où le retour s’accompagne de vibrations, de vrombissement dans les oreilles, qui prouvent que vous avez touché, dans ce rêve, le plan de la Lumière authentique. Mais même dans les rêves qui viennent de plus bas, si je peux dire, qui sont liés à votre personne, aux préoccupations de la journée, peuvent se mêler des éléments effectivement de prédictions ou de prophéties, si on peut dire.

La différence, elle est essentielle, elle est au moment du retour du rêve. Si vous vous réveillez en pleine nuit, mais même au matin, même si le rêve a eu lieu plusieurs heures auparavant, quand c’est un rêve qui touche et qui est en résonance directe avec la Lumière authentique, soit vous conservez une vibration très puissante, très ample au niveau du corps, soit ça s’accompagne de ce vrombissement au niveau de l’oreille qui signe que ce rêve n’a pas été vécu dans l’imaginaire et dans l’inconscient, mais directement dans les plans de la Lumière Vibrale. Mais même là, bien évidemment, la représentation, les images qui sont délivrées à votre cerveau sont toujours colorées par vos vécus et par les circuits qui sont rencontrés par la Lumière dans votre cerveau, par votre culture aussi. Donc la différence essentielle, elle se fait à ce niveau.

Bien évidemment, un rêve par exemple de catastrophe, de tsunami, où vous vous réveillez avec des palpitations, des malaises, des suées, même s’il est vrai, il a été capté à un autre endroit que la Lumière authentique, c'est-à-dire dans votre astral à vous. Même s’il vous annonce quelque chose, la résultante n’est pas la même. C’est comme pour un channel ; vous l’écoutez, vous comprenez, ou pas, vous vivez la vibration, ou pas, mais après, même si vous n’arrivez pas à mettre de mots dessus, vous savez pertinemment qu’il y a eu quelque chose qui s’est insufflé en vous qui est de l’ordre de la Lumière, même si vous n’arrivez pas à éclaircir, alors que dans les channels dits de l’astral, même si c’est très beau, même si c’est enthousiasment, y a pas cet effet sur la conscience. Il peut y avoir un effet sur le mental, mais le but, comme nous l’avons toujours dit, n’est pas là.

Et au-delà des informations, des enseignements, des Clés Métatroniques, des repérages vibraux que nous vous avons donnés au niveau des Étoiles, des Portes, leurs fonctions, et le déroulement de plus en plus pointu que nous vous dévoilons sur le mécanisme de l’Ascension, c’est pareil. Soit vous avez peur, et ce n’est pas pour vous, soit vous vibrez, vous vous endormez, mais quand vous revenez, après, quelques heures après, vous vous sentez plus vivants et non pas vidés. Vous comprenez la différence, elle est très simple.

C’est une satisfaction qui d’ailleurs, vous le savez très bien, peut même vous mettre très en colère sur le plan de la personne, mais si vous continuez à lire, à écouter, à entendre tout ça, c’est que quoi que vous en pensiez, et quel que soit le côté cru de ce que nous vous disons maintenant, vous savez inconsciemment, même si vous le rejetez, que c’est vrai. Et ce qui est vrai, c’est la Lumière, c’est pas les mots. Vous voyez par exemple Uriel ou la Source, des fois ils vous racontent pendant deux heures quelque chose qui ne veut a priori rien dire. C’est de la poésie, si vous voyez ça que comme ça, mais si vous captez la vibration, vous savez que c’est une Lumière d’un blanc incroyable, même si vous ne percevez pas l’énergie ou si ça vous donne rien comme mécanisme visuel.

Et puis vous avez aussi vos têtes. Y en a qui m’aiment, d’autres qui m’aiment pas, pareil pour tous les intervenants ; vous sentez des sympathies et des reliances peut-être plus fortes pour certains d’entre nous. Et je crois que si nous sommes intervenus par différentes voix, non pas en laissant un seul intervenant mais tous les intervenants intervenir, c’est pour vous donner une palette de vibrations. Parce que bien sûr j’aurais pu tout aussi bien moi-même vous donner tout ce qui a été donné, ou pour un Archange ou pour n’importe qui, pour une Étoile ou pour un Ancien. Si y a eu autant d’intervenants, c’est parce que, vous l’avez peut-être vécu, à chacun des intervenants y avait une résonance particulière – dans votre corps, dans votre affectif, dans votre mental. Vous aimiez ou vous aimiez pas, vous préfériez ceci ou cela. C’est pour ça, nous avons essayé de vous donner une gamme la plus large possible des manifestations de la Lumière, quand elle a été incarnée sur terre dans certains êtres, ou quand des Archanges qui n’ont jamais été incarnés arrivent, au travers d’un channel, à délivrer des informations. Et puis c’est moins fade.

Et puis je vous rappelle quand même que les Étoiles sont porteuses de la vibration de l’Étoile correspondante, quelle qu’ait été leur incarnation. Donc quand elles interviennent, elles font résonner en vous l’Étoile, la fonction de l’Étoile qui y est liée. Pareil pour les Melchisédech. Vous savez très bien, pour certains qui sont venus nous voir, que nous sommes rassemblés, les 24, par 6 aux points cardinaux de notre vaisseau. C'est-à-dire nous respectons la structure géodésique que vous avait décrite, par exemple Ramatan, concernant l’organisation de la vie dans leur peuple intraterrestre. Et ça c’était important à travers les Étoiles, à travers le Conclave Archangélique et à travers les Anciens, d’établir et de faire bâtir, résonner je dirais, certaines structures de l’Êtreté.

Et puis vous avez eu aussi quelques intervenants, que ce soit dans les peuples de la nature maintenant, ou encore au travers de Bidi, des choses qui sont venues casser toutes vos illusions qui pouvaient rester. C’est pour ça que beaucoup ont pris peur, d’ailleurs, parce qu’il a fallu passer une étape essentielle à la fin de l’année 2012 – y en a qui l’ont pas encore passée et d’autres qui l’ont passée dès 2012 –, c’est comprendre qu’il y a aucune Lumière extérieure, elle est en vous la Lumière. Donc il faut passer de « se nourrir de Lumière » à « devenir soi-même sa propre nourriture de Lumière », même si vous sentez que la Lumière elle descend par la tête, dans le Canal Marial, par une Présence.

Donc y a eu tout un travail de déconstruction de l’illusion matricielle, de construction du véhicule d’Êtreté et des différentes structures qui vous permettent d’y voir clair et de vous repérer. Tout en sachant, comme nous le disons maintenant, que tout ceci représentait une étape et qu’aujourd’hui vous avez des frères et des sœurs qui n’ont jamais vécu rien de tout cela et qui ne savent même pas ce que c’est, et qui pourtant le vivent. Et puis votre rôle a été majeur en tant que ancreurs et semeurs de Lumière, en tant que Semences d’Étoiles.

Vous savez, quand nous libérons un système, quand nos frères et sœurs libèrent un système, y a des plans, mais à chaque fois nous ajustons les plans en fonction des réponses, des réactions des uns et des autres au niveau collectif. Nous pouvons pas permettre à la Lumière, et c’est pour ça qu’il y a des relais, de se dévoiler d’un coup d’un seul. Si ça avait été le cas, tout ce qui devait être délivré à la Terre pour son Ascension l’aurait été dès l’année 1984, mais c’était pas possible, tout aurait explosé. Et puis le vaisseau des Archontes était encore en approche. Donc il a bien fallu trouver une solution à notre niveau, mais surtout au niveau de ceux que l’on a appelé les Néphilim et les Élohim, et les Géants d’Orion, c'est-à-dire les races et les cultures, si je peux dire, qui sont du bon côté, pour permettre de trouver un moyen, parce que vous le savez, la Lumière, elle peut pas détruire, elle ne peut que dévier certaines choses. C’est ce qu’elle a fait pour le vaisseau des Archontes, à l’été 2009, au 15 août 2009 très précisément.

Donc tout ça, si vous voulez, c’est planifié, c’est organisé, pour essayer de coller aux lois d’enfermement spécifiques d’un monde donné, et avec des ajustements et parfois des surprises qui nécessitent, parmi ceux qui sont l’équipe au sol et ceux qui sont sur les plans intermédiaires comme nous, une communication et aussi des ajustements particuliers pour aller toujours au plus près des solutions les plus douces, si je peux dire. Notre but n’est pas de vous libérer en détruisant ou en faisant exploser la Terre. La Terre a un avenir, dans sa dimension nouvelle. Voilà ce que je peux dire.

Question : vous avez parlé des gardiens du seuil. J’ai compris que le grand gardien du seuil correspondait au passage de l’ego au cœur…

Définitivement. Parce que si vous faites des yoyos entre l’ego (c'est-à-dire la personne) et le cœur, vous affrontez au début des petits gardiens du seuil. Lors du retournement qui a été initialisé je crois en décembre 2010 par l’Archange Uriel, c’était le Passage de la gorge, peut-être vous vous en rappelez. Là aussi y a des gardiens du seuil, mais pas le grand gardien du seuil. Le grand gardien du seuil, c’est vraiment celui qui signe votre installation définitive dans le cœur.

Question : se reconnaîtra-t-on dans les autres dimensions, reconnaîtra-t-on OMA, Thérèse ?

À condition que vous soyez dans leur domaine de vie, l’univers et les multivers sont tellement infinis. C’est pas une question de distance, parce que tout est instantané, y a pas de temps au sens où vous l’entendez, mais il suffira, contrairement à aujourd’hui, d’avoir l’idée d’aller par exemple à tel endroit, ou de rencontrer telle personne, et ça se fera automatiquement. Alors bien sûr, pour les intervenants qui vous sont familiers maintenant, y a toutes les chances que vous les retrouviez sur les Cercles de Feu et même après. Non pas pour faire quelque chose nécessairement, mais parce que cet aspect-là, non pas les mémoires de vos vies, des vies passées et tout, mais cet aspect-là pour vous est quand même un souvenir important, si je peux dire. Non pas pour garder des souvenirs et des bagages mais parce que vous retrouverez les vibrations qui vous ont permis de vivre ce que vous vivez, entre autre.

Le phénomène d’oubli concerne toutes les mémoires de vos vies passées, mais de ce que je sais de l’expérience de la libération de certains mondes, même si ces mémoires d’enfermement avec tous ces problèmes dits karmiques, ces souffrances passées et tout, n’ont aucune raison d’être, par contre les circonstances de la Libération, elles, sont inscrites en vous puisque le corps d’Êtreté est réveillé, que vous le sachiez, que vous le viviez, ou pas. Ça, c’est important. C’est pas la mémoire de vos petits plaisirs quotidiens ou de vos vies passées, même des choses agréables, par contre les souvenirs de la Libération, dès l’instant où la Terre a été libérée, dès l’instant où l’une de vos Couronnes est active, pas la mémoire, si vous voulez, physique, matérielle, de vos parents, de vos enfants, de vos maisons, mais le vécu spirituel si je peux dire, lui, est marqué en vous à jamais – parce qu’il est important. Il est important pour la Source, il est important pour vous et il est aussi important pour les systèmes solaires à libérer, même si vous n’êtes pas une future Étoile ou un futur Melchisédech.

Question : lorsque je réponds à quelqu’un, je ressens des vibrations au-dessus de l’oreille droite, au moment où j’exprime les mots les plus justes, comme si le Verbe m’était soufflé. Est-ce cela ?

Tout à fait. Tu es ici au niveau Triangle de l’Eau, c'est-à-dire qui est lié à la médiumnité, à Marie bien sûr, à la fécondité, au Féminin Sacré et toutes les correspondances que tu peux imaginer. Quand tu donnes une réponse juste, c’est soit le Feu du Cœur, soit effectivement un des Triangles élémentaires qui travaille à ce moment-là. Vous avez tous senti, durant ces années passées, dans l’expression ou de façon inopinée, ou dans vos rencontres dans la nature, que le Triangle de Feu, d’Air, d’Eau et de Terre se manifestaient à certains moments, avec parfois même des douleurs, ou des vibrations, ou des chaleurs. C’est tout à fait logique.

De même que quand vous allez allumer, ce qui est déjà commencé mais qui n’est pas finalisé, la Merkabah interdimensionnelle, vous allez commencer à sentir des circuits d’Étoile à Étoile qui correspondent à vos potentiels spirituels. C’est normal puisque la conscience en manifestation est vibration et que votre véhicule d’Éternité, c’est le corps d’Êtreté, qui est le même chez tout le monde quelle que soit la forme, et même au-delà de la forme. Donc c’est tout à fait logique qu’aujourd’hui vous puissiez ressentir des choses pareilles. Chez d’autres, ça va être le cœur, vous savez j’avais expliqué la réponse du cœur pour le choix des aliments, pour les décisions. Maintenant, quand vous parlez le Verbe, effectivement vous pouvez sentir le 11ème corps qui entoure les lèvres, mais vous pouvez sentir aussi une zone liée au Triangle élémentaire, et ça vous donne simplement par où passe l’information.

Question : cela peut-il être un son dans l’oreille ?

Aussi. Le son se modifie beaucoup, d’ailleurs, en ce moment. Vous pouvez constater dans votre propre cadre de référence – le cœur, parfois l’oreille, parfois une vibration généralisée –, tout ça vous aide vous, et pour ceux que vous êtes amenés à rencontrer, à servir, à aider. Et de la même façon pour les potentiels spirituels nouveaux de votre corps d’Êtreté, qui sont pas encore à proprement parler effectifs, vous allez constater qu’avec l’activation des axes, c'est-à-dire non plus des Triangles élémentaires, non plus des Étoiles de proche en proche comme les circuits qui vous avaient été donnés, mais directement sur un axe – vous savez qu’il y a un axe de falsification qui est en train de se redresser, l’axe de la Terre change, bien sûr, et vous le sentez peut être –, mais vous allez sentir tous les axes de la tête, et à chaque fois vous établirez des relations, des correspondances, avec ce qu’il se produit.

Ce qui fait que c’est pour ça que je vous ai dit qu’après l’Appel de Marie où vous serez re-nés de nouveau, dans la Résurrection, le corps d’Êtreté sera là et il sera fonctionnel. Et vous verrez que là, vous serez des êtres qui ne fonctionnent plus du tout avec les limites humaines, mais la Lumière a pris le relais et vous pourrez faire beaucoup de choses. Non pas pour redresser quelque monde que ce soit mais pour aller là où vous sentez un appel, excepté pour ceux, bien sûr, qui seront verrouillés avec nous dans les Cercles de Feu.

… vous dites verrouillés avec vous dans les Cercles de Feu…

C’est une plaisanterie, bien sûr. Oh là là.

… on pourra donc sortir des Cercles de Feu ?

Ah certainement pas, sauf ceux qui iront d’un Cercle de Feu à un autre, ou qui iront sur les fameuses lignes elfiques où ils seront protégés des tribulations – sauf ceux qui doivent servir en sortant des Cercles de Feu. Mais je vous garantis que quand vous serez dans les Cercles de Feu, je pense pas que y en ait beaucoup parmi vous qui voudront sortir. Par contre y en a beaucoup qui voudront rentrer. Mais si vous n’avez plus de corps physique, ça pose pas de problème d’entrer et de sortir.

Question : vous avez été surpris en septembre 2009 que les effets d’un vaccin nous aient empêchés d’aller nombreux dans le soleil…

Oui les Maîtres généticiens sont très proches de nous. Même s’ils n’interviennent pas, à part Marie, ils se tiennent très proches de nos vaisseaux pour justement, avec leurs connaissances de toute la génétique, comme vous dites, de pouvoir trouver des solutions aux pièges innombrables des Archontes et des mondes enfermés.

Question : et si les Archontes vous réservent encore un coup fourré particulièrement retors ?

T’es tordu toi.

… oui, c’est mon rôle. On peut imaginer que pendant les trois jours, un coup fourré archontique empêcherait de faire ce qui est prévu.

Oh ils ont essayé. Ils ont essayé de mettre entre la Terre et vous, bien au-delà des chemtrails, de mettre des boucliers de plasma, mais ils sont ridicules. Je vois pas ce qui pourrait intervenir, la Terre est libérée. À partir du moment où le noyau cristallin de la Terre ou d’un système solaire est libéré, y a plus d’enfermement qui tient. Ils peuvent pas aller enfermer la Terre. Avec quoi ? Par contre ils peuvent nous mettre des peaux de banane par terre, oui, ça nous le savons parfaitement. Mais aucune peau de banane ne fera revenir les choses en arrière avant la libération de la terre, c’est pas possible. Et ça c’est un vaisseau quand même suffisamment gros pour le voir, n’est-ce pas, pour nous.

Le seul vecteur de l’enfermement, c’est ce vaisseau qui tourne de système solaire en système solaire, le reste, c’est que des peccadilles. La peccadille que nous avons eue, c’est ce que j’ai dit par rapport au fait de pas voir tant d’occidentaux européens que ça dans le Soleil. Et nous avons eu les explications par rapport au vaccin antivariolique ancien et aux nouveaux vaccins avec les nanoparticules. Mais nous avons trouvé la parade, bien sûr. La parade, quand ça touche l’ADN, c’est très simple, c’est des fréquences solaires qui vous arrivent lors des éjections de masses coronales ou des trous solaires. Mais il peut pas y avoir de peau de banane par rapport au vaisseau de ferraille des Archontes ; c’est lui qui enferme, c’est pas les Archontes eux-mêmes. Eux, ils peuvent que ruser et nous mettre des peaux de banane, comme ça a été le cas par exemple avec le natron. Mais tout ça a été résolu très facilement après.

Mais l’enfermement, une fois que le noyau cristallin d’une planète est libéré, il peut pas y avoir de retour en arrière. Ce qui veut dire, vous l’avez compris, que les cinq fois précédentes, les forces de la Confédération Intergalactique pour ce système solaire avaient échoué à éviter le rebouclage du temps et de l’espace, c'est-à-dire l’enfermement. C’est pour ça que nous disons sans arrêt, depuis fin 2011, que les forces de la Lumière ont gagné et qu’il y aurait plus jamais d’enfermement.

Votre travail à vous, je l’ai dit déjà mais je le redis, c’est d’avoir été ces ancreurs, ces semeurs de Lumière, ces piliers, non pas pour vous mais pour le reste de la planète. Ça, ça a été très important, et ça c’est survenu après les Noces Célestes. Et si vous voyez le temps… il a fallu quand même, depuis l’arrivée du premier rayonnement de l’Esprit Saint de Sirius, c'est-à-dire en août 84, les Noces Célestes ont eu lieu en 2009, vous voyez combien d’années il a fallu pour anticiper, préparer et planifier. Mais maintenant y a plus aucun retour en arrière possible. Pour la Terre comme pour vous.

Comme nous l’avons dit déjà, et Marie vous l’a dit depuis plusieurs mois, que la Confédération Intergalactique des Mondes Libres surveillait le Soleil, personne peut venir toucher le Soleil sauf nous. D’ailleurs vous voyez des fois sur vos images, des Archanges qui se promènent, des vaisseaux qui font la taille de la Terre, qui font pas partie des forces d’intervention sur la Terre. Maintenant Marie vous avait dit que l’ensemble de la Confédération Intergalactique était autour de vous, autour de la Terre. Vous commencez même à voir des vaisseaux de la Flotte Mariale directement qui survolent vos villes, cachés dans des pseudo-nuages bien sûr, mais qui permettent de vous acclimater à notre présence.

Alors bien sûr la plupart d’entre vous qui vivez l’une des Couronnes, quand vous verrez le ciel couvert de vaisseaux, vous tomberez à genoux en larmes, tellement ça sera beau. Mais petit à petit, les Végaliens par exemple, les capsules végaliennes, se manifestent sur des villes. Les vaisseaux Arcturiens aussi, ceux que vous voyez entrer dans les volcans, par exemple. Et maintenant les vaisseaux de Marie, de sa flotte, qui sont directement au-dessus de certaines villes, soit stationnaires, soit qui voyagent de ville en ville pour commencer à se dévoiler. Pour l’instant, vous voyez uniquement des nuages, mais c’est des nuages qui font plusieurs kilomètres de circonférence et ils sont parfaitement réguliers (c’est pas des nuages lenticulaires, ça c’est autre chose), ce sont vraiment les vaisseaux qui se présentent au-dessus d’une ville, tout en se cachant, pour ne pas sidérer l’humanité mais pour délivrer des codes de Lumière dans les villes. Bien sûr que c’est à l’œuvre, tout ça.

Les Arcturiens, qui sont nos scientifiques, veillent sur le magma terrestre de la même façon que les dragons trouent la terre pour éviter que les déchirures soient trop importantes. Tout ça se passe dans votre plan maintenant. D’ailleurs les vaisseaux de Marie, de 18ème dimension, auparavant n’auraient pas pu survoler vos villes, on vous l’avait dit, sans ça ils auraient fait exploser toute la matière. Mais la matière est maintenant suffisamment remplie de Lumière pour pouvoir permettre notre approche au plus près. Pas sur le plan visuel, excepté pour les Arcturiens et les Végaliens ; pour les vaisseaux de la Flotte Mariale, c’est encore caché par les nuages.

Question : tout à l’heure, j’ai vu un vaisseau dans le ciel, en forme de soucoupe mais comme une grille. Qui était-ce ?

Comment veux-tu que je te réponde, j’y étais pas. Y a toute sorte de vaisseaux qui passent dans votre ciel. Vous avez les frigos aussi des dracos qui commencent à se positionner pour récupérer la nourriture, vous avez les Arcturiens qui contrôlent les volcans, vous avez les Végaliens qui sont parfois dans des missions de sauvetage, quand y a eu par exemple le tsunami en 2004 déjà, mais aussi particulièrement en Asie et en Amérique latine. Vous avez des Andromédiens, vous avez des peuples en quantité phénoménale. Y en a qui sont là pour faire des relevés, des relevés biométriques, des relevés géologiques. Tout ça pour préparer les futures libérations, si je peux dire.

Vous vous doutez bien que la libération d’un système solaire nécessite un certain nombre de conditions, je l’ai dit, mais aussi un certain nombre d’intelligences à tous les niveaux, pas uniquement l’Intelligence de la Lumière, mais l’intelligence des mondes carbonés afin de peaufiner, de régler. L’Intelligence de la Lumière, au travers de ce que je vous ai dit, y a vingt ans, si un vaisseau Marial ne serait-ce qu’approchait le Soleil, mais c’est le Soleil qui aurait explosé, avec vos corps d’Êtreté dedans. Maintenant la plupart de nos vaisseaux peuvent se réalimenter dans le Soleil sans aucune difficulté, les Arcturiens peuvent pénétrer dans vos volcans sans risquer de les faire exploser, etc., etc.

Pour l’instant ils ne sont visibles qu’à certains yeux. Et vous imaginez bien que rendre visible l’ensemble des forces intergalactiques représente, même si c’est une grande joie, un choc terrifiant pour ceux qui sont encore enfermés dans la matrice. Pensez-vous, ils sont persuadés qu’il n’y a rien après la mort, ils sont persuadés que c’est les seuls êtres intelligents des univers et de la création, et ils ne croient en rien. Et quand je vous dis que le ciel sera tapissé de vaisseaux, c’est exactement ça. C’est pas un vaisseau, ni la Flotte Mariale, ni nos vaisseaux à nous, ni les Archanges, c’est des dizaines de millions de vaisseaux. C’est pas un vaisseau comme vous voyez par moments, sans que je puisse définir ce que c’est, parce que je n’y étais pas, à moins qu’on me décrive la forme précise, et encore je connais pas tous les peuples de toute la Confédération.

Mais déjà, j’ai toujours dit, vous devez différencier les vaisseaux de Lumière et les vaisseaux de ferraille. Bah bien sûr y a des vaisseaux de ferraille comme les Arcturiens, et c’est pas la même chose qu’un vaisseau draco ; ce qui émane de cette structure n’a rien à voir. Y a des formes qui vous ont été dévoilées et d’autres que je ne connais même pas.

Question : quand vous apparaîtrez en masse, les guignols raconteront que vous êtes responsables des cataclysmes et que vous êtes des méchants.

Nous avons l’habitude. Bien sûr nous sommes les empêcheurs de vivre au sein de l’illusion. Jusqu’au dernier moment, jusqu’à l’Appel de Marie, ils seront comme ça. Par contre, j’ai pas dit que les vaisseaux apparaîtraient avant, pendant ou après. Ça peut être dès maintenant ou alors attendre l’Appel de Marie, ou alors attendre la Résurrection, c'est-à-dire la Renaissance. Mais au plus tard durant les tribulations.

Question : dans ce cas, les guignols n’auront plus d’électricité pour diffuser des fausses informations sur vous ?

Y aura plus d’électricité du tout, dès le passage de Nibiru acté. Dès que Nibiru traversera entre la Terre et le Soleil, y aura plus aucune électricité. Ah, c’est pas la peine de faire des provisions de bougies en cire d’abeille, hein, ça c’est fini. Ou des provisions de nourriture. Vous aurez autre chose à faire que de manger. D’ailleurs vous le voyez, certains d’entre vous ne peuvent plus manger du tout, ils vont bien. Donc après la Renaissance, que vous ayez un corps de chair même présent, les besoins de nourriture n’existeront plus, excepté pour ceux qui seront vraiment dans les tribulations et la résistance à leur propre résurrection, mais c’est tout.

Question : le vaisseau des Archontes blackboulé, là où il est, peut-il enfermer d’autres mondes ?

Non, il peut plus en renfermer, il ne peut que maintenir, dans les cycles des systèmes solaires, que maintenir un enfermement qui est déjà existant, tant que nous n’intervenons pas. Mais j’espère que vous l’avez compris, nous devons être énormément. Vous, vous êtes l’équipe au sol, nous, nous sommes l’équipe de Lumière qui a visé à libérer cette terre, mais nous sommes nous aussi des intermédiaires par rapport à la Source et même aux Archanges, comme vous, vous êtes des intermédiaires. Nous avons été préparés, réceptionnés après notre mort dans cet espace particulier entre deux dimensions, pour nous maintenir avec notre humanité, surtout en ce qui concerne les Étoiles et les Anciens, afin d’être au plus proche de vous. Chose que ne peut pas faire un Archange.

Donc y a pas d’autres systèmes réenfermés, mais y a des boucles cybernétiques qui se reforment quand ce vaisseau passe. Mais vous savez, l’énergie qui a été déployée depuis Bételgeuse – qui est la maison des Géants – le 15 août 2009, a été phénoménale. Vous ne pouvez même pas la concevoir ou l’imaginer, parce qu’il doit y avoir un effet boule de billard, sans rien détruire. Nous ne pouvons pas détruire la vie, quelle qu’elle soit.

Question : un vaisseau de ferraille est-il la vie ?

Aussi. Quoi qu’on en pense et quoi que vous ayez vécu, les Archontes sont des êtres vivants. Même s’ils sont stabilisés dans des dimensions intermédiaires, même s’ils sont noirs, même s’ils sont dangereux, ils sont autant en vie que vous et ils ont le même cœur, qu’on le veuille ou pas.

… ça signifie que ce vaisseau de ferraille est habité, en quelque sorte.

Mais bien sûr qu’il est habité. C’est ce deuxième Nibiru, où étaient les annunakis et les archontes, qui enferme le système solaire, qui refait la boucle à chaque fin de cycle. Retenez que nous avons mis cinq tentatives pour y arriver.

il referme d’autres boucles sur d’autres mondes encore maintenant ?

Qui sont enfermés déjà, mais ils peuvent pas enfermer de mondes libres. C’est clair.

… vous aviez dit qu’il n’y aurait plus d’enfermement en quelque dimension que ce soit.

Mais on est bien d’accord, j’ai dit exactement la même chose. Mais ceux qui sont encore enfermés, qui dépendent de ces cycles, faut bien les libérer. Ils sont réenfermés automatiquement lors du passage de l’Étoile que vous appelez Nibiru, Mardouk, Hercobulus.

Question : les canalisations, toutes ces années, ne semblent pas avoir gêné les méchants garçons.

Mais ils ont un plan et un projet, comme je l’ai dit tout à l’heure, ils vont tout au bout, ils en ont rien à faire. Qu’est-ce que vous voulez qu’ils fassent ?

Question : ils sous-estiment le travail de l’équipe au sol ou alors ils sont plutôt contents ?

Ah, j’espère qu’ils seront contents, mais ils seront contents au moment de l’Appel de Marie, bien sûr. Parce que sera ôté, et en particulier pour ce que nous nommons (mais on va pas développer là-dessus), les hybrides humains reptiliens, c'est-à-dire des humains qui n’ont pas Yaldébaoth derrière eux mais qui ont fusionné leur ADN avec un Archonte et qui sont à la fois doubles, reptiles et humains. Vous en avez à la tête des gouvernements, bien sûr. Ceux-là, eux aussi vont retrouver leur cœur. Ils vont pas être dissous ou aller en enfer, eux aussi doivent être libérés.

Question : donc la reine d’Angleterre va tomber à genoux durant l’Appel de Marie ?

Bah dans la mesure où elle ne peut plus être évacuée et que le fameux vaisseau de ferraille, la boule de pétanque là, elle est plus là, où vous voulez qu’elle aille, à part d’être libérée ? N’oubliez pas que les lois de karma ont été créées par les archontes, mais que la loi d’Amour ne connaît pas le karma. Pourquoi est-ce que ça serait différent pour les Archontes ? Vous voulez leur faire payer quoi ? Vous n’avez pas vécu la loi d’Amour, vous ne comprenez pas la loi d’Amour.

… non, nous nous réjouissons pour eux, au contraire.

Eux, ils sont pas réjouis pour l’instant, et à un moment donné ils seront réjouis. Mais jusqu’au dernier moment ils vous embêteront, c’est leur fonction. Au contraire, si vous voulez, même ceux d’entre eux qui ont perçu que c’était les derniers moments, jouiront jusqu’au dernier moment de leurs privilèges. Ils ont besoin de nourriture.

Question : on a l’impression qu’ils n’ont pas l’infrastructure, vu le nombre d’êtres humains, pour espionner en détail ce qui s’est passé.

Oui, ils ont l’œil qui voit tout. Mais bon, l’œil qui voit tout, c’est un symbole. Qu’est-ce que vous voulez qu’ils voient ? À part par l’électronique où ils essaient de vous enfermer encore plus, et vous allez le vivre, tout ça, dans les semaines, les mois qui viennent. Regardez ce qui se passe dans tous les pays. Ils commencent, dans certains pays, à insérer la puce, c’est tout à fait vrai. Tant qu’il y aura pas le signe visible, ils continueront, parce que le signe visible, pour eux, ça devait pas être la planète X, ça devait être le vaisseau des annunakis.

Et bien sûr ils continueront leur projet jusqu’au bout, puisqu’ils sont terrorisés. Même la pire de vos peurs à vous n’est rien par rapport à leur terreur. Mais ils sont fiers, donc ils continueront jusqu’au moment de la visibilité de Nibiru ou l’Appel de Marie, si toutefois il survenait avant. Hein, nous vous avons dit, Anaël et moi-même, que la chronologie pouvait inverser des étapes entre elles, selon les circonstances. Même s’il y a de fortes chances, si je peux dire, que tout se déroule dans le même temps si je peux dire, en l’espace de quelques semaines, aussi bien la guerre que la visibilité de Nibiru, que l’Appel de Marie, que la révélation de la Flotte Intergalactique. Plus le choc est important, plus il entraîne des capacités d’être ascensionné, si je peux dire.

Question : qui contrôle la nanotechnologie et quel effet a-t-elle ?

Y a plusieurs nanotechnologies : y a les nanoparticules des chemtrails, vous avez les nanoparticules des aliments. C’est simplement de vous transformer en robots. Vous savez que dans leur plan, il était prévu de se débarrasser, et je crois qu’il y a un de nos Melchisédech, qui était Rudolph Steiner, qui en a parfaitement parlé à l’époque. Il avait vu ces visions-là, et il avait vu que la bête binaire, c’était l’électronique, et que c’était de remplacer les corps biologiques par des corps de synthèse, et votre conscience aurait été piégée dans les circuits électroniques. Et ça, maintenant, c’est plus possible. Donc le but de ces nanoparticules était de prendre et de se substituer à votre corps biologique, et vous seriez devenus des robots, inscrits dans des circuits électroniques et commandés par des circuits électroniques. C’est une forme d’immortalité inversée. Et d’ailleurs nous avons un système solaire à libérer où ça c’est déjà produit. Et nous n’avons pas encore les plans.

… nous l’avons échappé belle.

Non, parce que quelle que soit la libération, nous trouvons toujours la solution. Pour les circuits électroniques, vous vous doutez bien qu’il peut pas y avoir d’ascension planétaire avec rayonnement gamma qui détruit toute l’électricité, sans ça les consciences seraient détruites. Vous voyez ce que je veux dire. Donc il faut trouver d’autres moyens.

Question : le pire enfermement n’est donc pas celui que nous avons vécu ?

Hélas non, y a pire.

Question : qu’en est-il de l’avancée de la situation au Proche-Orient en ce moment ?

Comme je l’ai dit déjà, ils sont tous prêts pour la guerre. Ils attendent le signe visible ou la certitude de l’arrivée du signe visible à tel moment. Dès qu’ils auront la certitude de l’arrivée du corps, même avant qu’il soit visible, ils déclencheront ce qu’ils doivent déclencher – et nous, nous déclencherons ce que nous avons à déclencher.

Question : ce déclenchement ultime qu’ils prévoient est une fanfaronnade. C’est inutile et ils le savent.

Ils le savent mais ils iront jusqu’au bout, c’est comme ça à chaque fois. Imaginez-vous que vous êtes un matérialiste, que vous avez peur de la mort, vous faites tout pour retarder le moment de la mort, n’est-ce pas ? Vous vous soignez à outrance, vous dites : « C’est pas possible que je meurs », etc., etc. Donc tout ça, c’est quelque chose d’humain qui se passe dans la dualité, dans l’enfermement. Comme je l’ai dit, je suis pas sûr que beaucoup de frères et de sœurs pour l’instant, même libérés, acceptent de partir comme ça. Eux, c’est pareil.

N’oubliez pas qu’ils sont tellement enfermés, ils ont tellement étouffé la Lumière qu’ils sont terrorisés par la Lumière. Ils sont inscrits dans une personne et pour eux y a rien avant et rien après, donc vous imaginez. Ces personnes-là, ces frères et ces sœurs, vivent à travers ce qu’ils appellent l’humanisme, c'est-à-dire l’histoire. Ils sont fiers de l’histoire, ils sont fiers de la démocratie comme ils disent. Mais comme tu dis, c’est des fanfaronnades ; c’est un refus de voir la vérité, même s’ils sont au courant. Donc à partir de là, qu’est-ce que tu veux qu’ils fassent, à part avoir décidé d’aller s’enterrer pour faire la fête entre eux. Ça va être une drôle de fête. On les a empêchés, vous le savez peut-être, ça a été dit d’ailleurs par différentes voix, on les a empêchés de quitter le système solaire, même Yaldébaoth. Tout le monde sera libéré.

Question : l’existence des âmes est-elle spécifique à la Terre ?

Pas du tout. L’âme a été falsifiée et enfermée, mais l’âme est un médium indispensable dans les dimensions les plus denses. Par exemple en 3D unifiée, la matière carbonée est tellement dure qu’il faut un médium entre l’Esprit et le corps. Et cette âme-là, elle n’existe plus dès la 5ème dimension. Pour faire quoi ? Y a plus besoin de médium, le corps d’Êtreté il est omniprésent, il a l’Esprit en lui, il a pas besoin des polarités d’âme quelles qu’elles soient. Mais dans les 3èmes dimensions unifiées, pour que l’Esprit soit pleinement vivifié, il faut qu’il y ait une âme, mais c’est pas une âme au sens où on vous l’a vendue sur terre. Vous avez même des spiritualistes qui sont terrorisés quand on leur dit que l’âme va disparaître. Ils sont persuadés que l’âme est immortelle, c’est faux. L’âme est simplement un médium, enfermé en ce monde, libre dans la 3ème dimension unifiée.

Question : comment cela se passe dans le cas de consciences enfermées au niveau électronique ?

Ah là, y a plus ni âme ni Esprit, y a la conscience qui est complètement verrouillée. C’était pour eux une bonne idée de vouloir se débarrasser de l’âme humaine. Juste la conscience pure enfermée dans de la matière la plus fossilisée qui soit.

Question : ils voulaient assimiler ces humains aux portails organiques ?

Oui, tout à fait. Supprimer l’âme pour que tout le monde obéisse. C’est la mégalomanie totale, le besoin de… le pouvoir absolu. Vous savez que ça, vous les avez chez… c’est une typologie cérébrale que vous avez par exemple chez les tueurs en série. Ils sont persuadés d’être tout-puissants. Les Archontes, c’est la même chose, et les méchants garçons aussi. C’est d’ailleurs pour ça qu’ils créent des lois, qu’ils créent des structures enfermantes. Ils ont besoin de tout contrôler pour se sentir un peu préservés. Et puis après ils ont décidé, vous le savez, de profiter du processus d’extinction globale qu’ils connaissaient pour se débarrasser de l’humain, tout simplement, et le mettre dans des machines. Une machine quelle qu’elle soit ne peut qu’obéir à un programme, et si c’est vous qui faites le programme, vous imaginez la tranquillité.

Effectivement, l’enfermement électronique est un enfermement beaucoup plus pénible que le vôtre, si je peux dire – que le nôtre, ça a été aussi le cas pour moi.

Question : la conscience est-elle aussi dans la souffrance ?

J’ai rien compris. J’ai entendu, mais j’ai rien compris à ce que tu me demandais, là.

… les consciences enfermées de façon électronique sont-elles conscientes de cet enfermement ?

Même plus. Puisqu’il n’y a même plus la possibilité de souffrir, justement. Un circuit électronique, ça s’use mais ça se remplace ; y a pas de résistance comme un corps biologique. D’ailleurs vous avez même des frères et sœurs humains aujourd’hui, avec une âme, qui sont prêts à changer ce corps pour être un circuit électronique, sincèrement. C’est le transhumanisme, qui est d’ailleurs représenté par certains mouvements psychologiques en Amérique du nord, mais dans la partie basse. Vous avez Palo Alto, vous avez beaucoup de grands centres d’enseignement psychologique qui ne rêvent que de ça. C’est exactement l’opposé de l’Ascension, c’est la fossilisation de la conscience. C’est même plus un enfermement, là.

Question : vous dites que tôt ou tard ils retourneront à la Lumière de toute façon.

Ah là, c’est plutôt tôt que tard, là, pour ceux qui sont enfermés ici.

Question : les mondes avec enfermement électronique retourneront-ils à la Lumière tôt ou tard ?

C’est plutôt le plus tôt possible que tard. Une fois que nous en aurons fini avec la Terre, certains d’entre vous vont aller s’occuper de ça manu militari. Mais les plans sont pas terminés.

Question : plus l’enfermement est profond, plus la libération est longue ?

C’est pas qu’elle est longue, c’est qu’elle dépend des cycles mêmes des systèmes solaires. Nous, nous avons été obligés d’attendre la fin d’un cycle pour restaurer la Liberté. Dans les mondes électroniques, c’est la même chose. En équivalent de temps pour vous, c’est cinquante et quelques mille ans, dans d’autres systèmes solaires, ça va être cent mille ans et dans d’autres, ça peut être vingt mille ans. Ça dépend des conditions orbitales dues à un système solaire donné. Donc c’est pas tant la durée, parce que comme je vous l’ai dit, les consciences qui ont été enfermées dans des circuits électroniques, y a pas de souffrance, y a même pas le sentiment de manque de quoi que ce soit. Ils jouent en permanence dans des circuits électroniques. C’est exactement l’inverse de la Liberté, je dirais même que c’est un succédané de Liberté.

Question : sur terre avons-nous été recordman de la souffrance ?

Non, y a des systèmes où ça a été encore beaucoup plus dur. Surtout dans les premiers plans de libération. Maintenant, avec l’expérience, l’ensemble de la Confédération Intergalactique a quand même, je dirais, une base de données mémorielles extrêmement importante, et plus nous progressons, moins nous avons de surprises. C’est toujours possible, mais nous commençons à bien saisir les rouages des plus intimes de ces processus. Je vous rappelle que maintenant, à la date d’aujourd’hui, plus de la moitié des systèmes enfermés a été libérée.


… C’est l’heure de terminer.


Alors on va chanter tous ensemble « Ce n’est qu’un au revoir », dans un cas comme dans l’autre, parce que soit vous me verrez sur les Cercles de Feu, soit on se reverra ici, ce qui a priori ne change pas grand-chose, pour nous.

Alors je vous transmets toutes mes bénédictions, je vous remercie de toute la chaleur humaine qui émane de vous. Parce que comme je le répète à chaque fois, l’humanité, c’est quelque chose d’extraordinaire, même enfermée. Vous avez partagé beaucoup de choses, même si vous aviez des ennemis. Vous avez tous été dans un bain collectif, et quel que soit votre devenir au sein de la Libération, quel que soit, même si aujourd’hui vous êtes un méchant garçon, vous rirez de tout ça après, je vous le certifie.

Alors sur ce, je vous transmets mes bénédictions, mon Feu du Cœur, le Feu Igné, tout ce que vous voulez et je vous dis à très bientôt.



* * * * *




_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Revenir en haut
Ayla


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 506

MessagePosté le: Jeu 17 Nov - 19:04 (2016)    Sujet du message: Rencontre d'Octobre 2016 : COMPLET + lien PDF Répondre en citant

Octobre 2016


ÉRIANE



Je suis Ériane, Reine des elfes du village d'Éridan.

Je viens à vous en ce jour de nouvelle lune. Comme vous le savez peut-être, nous organisons, à chaque nouvelle lune, une cérémonie. Cette cérémonie est une cérémonie d’offrandes, aussi bien à l’Eau qu’aux Éléments, et aussi un moyen pour nous, comme pour vous d’ailleurs, de nous rejoindre en esprit ou en chair à nos vortex, à l’orée de nos villages.

Je viens simplement vous dévoiler, en quelque sorte, que les nouvelles lunes de cette révolution solaire, jusqu’à ce que vous nommez le mois de décembre inclus, sont des nouvelles lunes particulières qui ont pour vous une opportunité de vous purifier encore et toujours plus, de vous rendre plus clairs, d’éliminer peut-être ce qu’il reste en vous d’obscurité, de zones d’ombre. Les trois dernières lunes de cette révolution solaire visent à vous apporter des éléments substantiels quant à votre libération.

Je crois que voilà quelque temps, le Commandeur des Anciens vous avait stipulé que cette période était importante parmi toutes. Bien sûr cela se reproduit à chaque révolution solaire mais cette révolution solaire, que vous nommez année 2016, est extrêmement importante dans ce que nous avons à permettre, pour certains d’entre vous, quant à votre élévation dans les domaines de l’Éternité.

Vous êtes toujours plus nombreux à nous percevoir de différentes manières, de différentes façons, même en dehors de ces lunes. Tout cela résulte, vous le savez, bien sûr, de la disparition des voiles qui vous séparaient de la Vérité, par l’action de la Lumière. Nos villages sont pour vous, à leur orée, des havres de paix où vous pouvez venir vous laver de ce qui peut vous sembler être souillé au sein de ce monde, de tout ce qui peut subsister, en votre conscience comme en votre corps, d’éléments non lumineux ou non encore suffisamment lumineux.

Ainsi donc, je vous invite, où que vous soyez, à nous évoquer spécialement dans ces nouvelles lunes qu’il vous reste et qu’il nous reste jusqu’à la fin de cette révolution solaire. Vous y trouverez aussi bien un apaisement qu’une amélioration, qu’une guérison, en votre corps, en votre Esprit, à quelque niveau que ce soit. Vous bénéficierez en ces moments-là des influx, je dirais, maximal, de la Lumière Vibrale au sein de nos vortex, dans nos peuples, dans nos villages. Je vous invite donc, même, si vous demeurez dans des espaces clos comme des villes, de vous relier par la pensée, par le cœur, à notre Présence, à nos villages, à ce qui se déroule en ces occasions. Nous sommes amenés, pour nombre d’entre nous, à vous rencontrer de plus en plus aisément, même en votre cœur, même si vous n’avez pas l’opportunité de vous déplacer physiquement.

Notre rôle, notre fonction si je peux dire, pour vous, se dévoile peut-être de plus en plus. Rappelez-vous que ce qui est important, ce n’est pas de discourir, de nous voir, même si certains d’entre vous commencent à nous apercevoir, mais bien plus de nous ressentir, de nous ressentir, je dirais, mutuellement, mettant fin à une séparation fort ancienne, comme vous le savez. Aujourd’hui, nos portes vous sont grandes ouvertes, les portes de nos villages, les portes de nos cœurs.

Ainsi je ne peux que vous inviter, où que vous soyez, à la sérénité et à la paix, en ces jours de nouvelle lune, au recueillement. Au-delà même de toute demande, l’intervention de la Lumière sera pour vous plus directe, plus efficace, plus consciente, plus apaisante. Ces occasions seront peut-être, pour certains d’entre vous, l’occasion de voir et de percevoir tout ce qui était caché, occulté par les lois de l’enfermement qui était le vôtre.

Je vous invite aussi, si vous avez l’opportunité de vous déplacer, à recueillir l’eau proche de nous. Cette eau qui est chargée, à ce moment-là, par nos cérémonies mais par l’influence même du rayonnement cosmique, des vertus les plus essentielles à votre harmonie, à votre équilibre et à votre élévation que vous nommez, je crois, Ascension.

J’aimerais aussi vous délivrer ce que j’avais déjà évoqué de manière parcellaire pour certains d’entre vous, voilà quelque temps, concernant l’utilité de certaines feuilles d’arbres. Alors je sais bien sûr que la saison ne s’y prête pas totalement. Mais si vous avez l’opportunité de recueillir l’eau à proximité de nos villages, je dirais même une eau de source, même sans nos villages, en les jours qui suivent la nouvelle lune, dès que celle-ci est actée dans le ciel et dans les deux jours qui suivent, vous pouvez utiliser cette eau. Elle sera porteuse d’information-Lumière comme nulle autre eau ne peut le faire, indépendamment même, je dois dire, de nos cérémonies mensuelles.

Ce que je voudrais ajouter, c’est que cette eau, quand elle est appliquée sur la feuille d’un arbre, de certains arbres, a des vertus particulières selon l'arbre. Alors je vais donc passer en revue quelques arbres essentiels, même si bien sûr la saison des feuillages dits caducs touche à sa fin. Les arbres, vous le savez, vous le voyez, perdent leurs feuilles comme chaque année, mais celles-ci peuvent encore vous servir si elles sont dynamisées par cette eau particulière de la nouvelle lune. Alors bien sûr, il n’est pas question de passer en revue tous les arbres feuillus existants, mais simplement vous donner les arbres les plus importants, en fonction de leur effet, de leur fonction, quand est appliqué cette feuille sur votre corps, à condition d’y avoir déposé un peu de l’eau de la nouvelle lune. Voici les arbres principaux et leur fonction au niveau de leurs feuilles appliquées sur votre corps de chair.

Nous allons commencer bien évidemment par les chênes :
- Le chêne commun restaure en vous la solidité, la droiture.
- Le chêne vert a la particularité de vous apporter, si vous en manquez, plus de feu vital et Vibral en même temps, de restaurer votre vitalité.
- Le chêne-liège, quant à lui, va permettre surtout de vous rendre, en quelque sorte, invincibles, non pas invincibles par l’ego mais invincibles par la puissance de la Lumière qui vous recouvre alors d’une douceur et d’une puissance, venant mettre fin à ce qui peut vous heurter, venant, comme vous le pensez peut-être, de l’extérieur de vous.

Quelle que soit la saison, que cela soit au printemps, que cela soit l’été, que cela soit comme maintenant en plein automne, cela ne fait pas de différence. Alors il existe bien sûr d’autres arbres.

- Le noyer par exemple, est un arbre qui peut, par ses feuilles et notre eau, améliorer tout ce qui se situe dans votre tête, aussi bien au niveau de vos pensées que même de votre cerveau, dans ses fonctions qui peuvent être déficientes.

- Le bouleau, qui est déjà traditionnellement utilisé dans la civilisation humaine depuis fort longtemps permet, comme vous le savez, de détoxifier, d’épurer. Il en est de même quand de l’eau est déposée sur cette feuille et que cette feuille est posée sur vous. L’endroit, bien sûr, est fonction de l’action. S’il s’agit d’une action plus subtile concernant votre conscience, alors il suffira de placer cette feuille sur votre cœur. S’il s’agit de restaurer quelque chose au niveau de votre tête, la feuille imbibée de l’eau de la nouvelle lune sera posée au sommet de votre tête. Le bouleau revivifie. La feuille de bouleau peut être utile en cas d’inflammation localisée aussi, en quelque endroit de votre corps.

- Je vous parlerais encore de la feuille de figuier qui, elle, va vous permettre de vous relier à l’Intraterre, au noyau cristallin et à votre origine stellaire.

- L’érable vous permet, quant à lui, au niveau de sa feuille, d’alléger vos peines quelles qu’elles soient. Quand il y a difficulté à lâcher, quand il y a difficulté à faire le deuil de quelque chose, de quelqu’un, d’une situation, quand vous vous sentez pesants et lourds.

- Le hêtre, enfin, est de la même nature que le chêne, avec toutefois une différence notable. Le hêtre vous permet, dans votre terminologie, de superposer plus facilement l’éphémère et l’Éternel, et de résoudre parfois les antagonismes existant entre la conscience qui vous anime en ce corps et la conscience éternelle que vous nommez, je crois, Supramental.

Je ne vous donne bien sûr que les feuilles d’arbres qui correspondent aux fonctions qui peuvent être utiles pour vous dans cette période – si cruciale pour votre élévation.

Il existe un autre arbre dont j’aimerais vous parler, qui est l’acacia.
- L’acacia, au niveau de sa feuille si légère, vous permet d’être doux envers vous-mêmes, de vous pardonner à vous-mêmes. Dès qu’une situation existe et nécessite un pardon quel qu’il soit, de la douceur, alors mettez quelques gouttes d’eau sur cette feuille et placez la sur votre cœur.

Il n’est pas question bien sûr, ce soir, de dévoiler toutes les utilités des feuilles d’arbres, mais simplement, encore une fois, de vous spécifier celles qui peuvent vous être utiles en ces moments, en cette période. Comme vous le savez, l’eau de la nouvelle lune, au sein de nos villages, est consacrée et bénie à la fécondité, au Féminin Sacré, à ses vertus, qu’elles soient au niveau du corps comme au niveau de votre conscience. Là aussi cette eau, indépendamment de toute feuille de végétal, peut être bue, peut être appliquée où que ce soit sur le corps. Elle peut être bien sûr ingérée, bue, elle peut vous servir de multiples façons.

Vous avez aussi le loisir de la multiplier, simplement en choisissant une eau de source faiblement minéralisée dans laquelle vous allez verser très peu de l’eau des elfes, si je peux dire, pour retrouver les mêmes vertus au sein de cette eau. Ce qui sera mis en mouvement alors, dans votre corps et dans votre énergie, dans votre conscience, sera assimilable à ce que peuvent faire par exemple les gnomes quand vous allez les voir, à ce que peut faire le Feu de l’Esprit, le Feu Igné, le Feu du Soleil : une régénération, une restauration.

Il en est de même aussi pour ce que vous nommez les produits de la terre, les minéraux, les cristaux. Les cristaux peuvent aussi être trempés ou imbibés à leur surface par l’eau de la nouvelle lune. Cela fera bien plus que nettoyer ces minéraux, mais les mettra en résonance directement avec leur mémoire du Feu. Vous le savez, tous les cristaux de la terre sont passés par l’épreuve du feu et portent en eux la mémoire de ce Feu originel. Quand il vous semblera manquer de Feu, manquer d’allant, prenez un cristal quel qu’il soit, et mouillez-le avec notre eau, vous en constaterez très vite les effets. Les effets habituels que vous connaissez peut-être de certains minéraux, mais qui seront décuplés. Je vous invite simplement à en faire l’expérience et à vous rendre compte par vous-mêmes de ce qu’il se produit.

Ceci bien sûr est destiné à la période présente, mais aussi, je dirais, au moment futur, quand il n’y aura plus d’accès sur cette terre à vos moyens technologiques, à vos moyens et vos circuits habituels de traitements. Gardez cela dans un coin avec vous car peut-être que vous en aurez besoin après ces nouvelles lunes. Cela vous sera d’une grande utilité. Essayez.

Je reviendrai à la prochaine nouvelle lune afin, je l’espère, de pouvoir répondre à vos interrogations concernant aussi bien vos troubles que d’autres arbres. Je vous ai donné spécifiquement ces quelques arbres parce qu’ils sont communs et qu’ils ont les vertus, je dirais, cardinales. J’aurais pu aussi vous donner, par exemple, l’arbre qui correspond à chacune des Étoiles ou potentiels spirituels dont nous sommes tous porteurs. Cela sera fait en un temps ultérieur, s’il y a des questions par rapport à cela.

Comme toujours, je vous laisse vivre cela, expérimenter cela par vous-mêmes, et vous rendre compte par vous-mêmes de ce qu’il se produit alors.

Nous, peuple des elfes, vous dévoilerons autant que faire se peut nombre de nos pratiques, de nos coutumes, qui vous sont désormais applicables de la même façon. Vous découvrirez ainsi la vraie médecine, celle qui n’a que faire des extractions de substances chimiques mais qui prend l’entièreté de la puissance offerte par la mère nature. Vous le savez pertinemment, l’arbre est l’intermédiaire parfait entre le ciel et la terre. Ses racines sont en terre, ses feuilles se nourrissent de la Lumière. L’arbre ne bouge pas, il est droit, il oxygène la planète, vous donne de l’air, vous donne son écorce, vous donne sa solidité. Il en est de même dans une utilisation intérieure et non plus extérieure.

Je dévoilerai tout ça bien sûr dans quatre semaines, à l’occasion de la nouvelle lune, ou à un autre moment si vous n’êtes pas parmi nous. Et je vous dévoilerai, après cette nouvelle lune prochaine, les éléments essentiels pour la fin de votre année, qui vous permettront réellement d’être prêts.

Voilà l’aide que voulaient vous apporter les elfes, en cette période qui, je crois, est souvent nommée par les Archanges le Face-à-Face ultime, le Face-à-Face individuel, avant le Face-à-Face collectif et ultime. Soyez assurés de notre présence, soyez assurés de notre service, soyez assurés de notre dévouement, soyez assurés de notre amour commun et réciproque.

Si cela intéresse certains d’entre vous, et si nous en avons le temps à ma prochaine venue, je dirais que cela ne vous servira pas nécessairement mais peut-être satisfera une certaine forme de curiosité de connaître nos modes de vie, nos coutumes, notre façon de procéder, quelles sont nos occupations, si toutefois il y a des questionnements par rapport à cela. En attendant, je ne peux que vous souhaiter une pleine et entière nouvelle lune, une nuit de régénération, de résurrection.

Au nom de l’ensemble du peuple d’Éridan, je vous transmets le salut des elfes, je vous transmets nos bénédictions et notre amour.

Je vous remercie de votre écoute, je vous remercie de votre lecture. Et même si vous ne connaissez pas nos noms, où que nous soyons de par le monde, aujourd’hui, même en pleine ville, malgré tous les polluants qui s’y trouvent, nous pouvons venir vous parler, intérieurement dans votre cœur. Cela aussi est très nouveau. Jusqu’à présent, vous le savez, les elfes restent avec un instinct grégaire très fort, nous aimons rester chez nous. Certains de nos elfes aiment voyager, alors on les appelle les elfes voyageurs, qui se déplacent de village en village. Ils sont très peu nombreux car ils doivent suivre, vous le savez, les lignes qui relient nos villages, les lignes elfiques. Mais aujourd’hui, à partir de cette nouvelle lune, nous auront beaucoup plus d’aisance même pour nous éloigner de ces lignes elfiques, afin de vous rejoindre dans votre cœur, directement, si toutefois vous en éprouvez le besoin, l’utilité. Si vous avez besoin de notre aide, de notre présence, de communier avec nous, alors vous trouverez toujours un elfe prêt à vous rendre visite. Même si vous ne nous voyez pas, vous nous sentirez, et surtout, vous en constaterez les effets.

Nous saluons l’ensemble du peuple de la Terre. Beaucoup de surprises vont se manifester pour nombre d’entre vous qui n’avez pas encore accès de façon pleine et entière à nos échanges, parce que les temps sont venus d’abolir toutes les frontières et toutes les distances, entre les peuples de la nature et le peuple de la Terre, vous humains.

J’arrêterai là ce que j’avais à dire. Je vous souhaite de très bonnes rencontres avec nous, où qu’elles se situent, à l’orée de nos villages mais aussi dans votre cœur. Nous avons tant de communions, si je peux dire, en retard, nous avons tellement de choses à échanger par le cœur.

Je suis Eriane, et j’honore votre Présence.

… Silence…

Je vous dis donc à très vite, au nom du peuple des elfes. À chacun de vous, je vous bénis, et accueille avec respect votre bénédiction.

… Silence…

Je me retire maintenant et vous dis, à beaucoup d’entre vous, à très vite et au revoir.

… Silence…

Mon mari vient de me dire que j’ai oublié de vous parler d’un arbre, j’en suis désolée. Il s’agit du hêtre rouge.

- Si vous avez la chance d’avoir dans votre environnement un hêtre rouge, alors cueillez-en, de ses feuilles, parce qu’elles vous permettront, avec notre eau ou sans notre eau d’ailleurs, pour ce hêtre particulier, de vivre l’Esprit avec plus de facilité.

Cette fois-ci, je me retire.



* * * * *



.
_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:26 (2017)    Sujet du message: Rencontre d'Octobre 2016 : COMPLET + lien PDF

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> SPIRITUALITE -> CANALISATIONS du Collectif Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom