Forum Index


 
 Forum IndexFAQSearchMemberlistUsergroupsProfileRegisterLog in

Entretiens Septembre 2017 : COMPLET + PDF

 
Post new topic   Reply to topic     Forum Index -> SPIRITUALITE -> CANALISATIONS du Collectif
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Ayla


Offline

Joined: 13 Oct 2013
Posts: 536

PostPosted: Tue 19 Sep - 00:30 (2017)    Post subject: Entretiens Septembre 2017 : COMPLET + PDF Reply with quote

.
ENTRETIENS Septembre 2017  




URIEL (prioritaire) OK
MARIE (prioritaire) OK
Gemma Galgani (prioritaire) OK
Thérèse de Lisieux (Prioritaire) OK
Yvonne Aimée de Malestroit (prioritaire) OK
La SOURCE OK
ORIONIS  OK
EYNOLWADEN OK
ERIANE OK
ANAËL OK
O.M. AÏVANHOV - Q/R 1 OK
O.M. AÏVANHOV - Q/R 2 OK
O.M. AÏVANHOV - Q/R 3 OK
  


Les canalisations ne sont pas dans l'ordre de réception
mais dans l'ordre adapté à la semaine que nous vivons
ANAËL sortira volontairement le 30 septembre après la fête des Archanges
  




PDF des ENTRETIENS de Septembre 2017

Sur SENDSPACE : http://www.sendspace.com/file/wxytig
Sur WE TRANSFER : lien valable jusqu'au 16/10 : https://we.tl/Gw0M5KYup5




[size=16][b]
_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Last edited by Ayla on Mon 9 Oct - 01:19 (2017); edited 21 times in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Tue 19 Sep - 00:30 (2017)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Ayla


Offline

Joined: 13 Oct 2013
Posts: 536

PostPosted: Tue 19 Sep - 00:33 (2017)    Post subject: Entretiens Septembre 2017 : COMPLET + PDF Reply with quote

.
Entretiens Septembre 2017


URIEL



Je suis Uriel, Ange de la Présence et Archange du Retournement. Bien-aimés enfants de la loi de Un, que la Paix, l’Amour et la Vérité s’installent.

… Silence…

Écoute-toi et entends-toi.

Le temps du retour commence son décompte. Dans quelques jours, en la fête des Archanges, l’Épée de Vérité portée par Mikaël me sera transmise afin de trancher tout ce qui peut, de manière illusoire, empêcher ou freiner votre retour en la Vérité.

Écoute-toi et entends-toi, au-delà de tout mot, en le silence de ton cœur. Chaque souffle de ta vie est rempli de la bénédiction de l’Éternité.

Je t’invite et je te convie, en le jour des Archanges, à célébrer chaque souffle et chaque moment du déroulement de ta journée pour te relier à toi-même, afin de t’entendre, afin de t’écouter, en la Vérité de ton cœur.

À l’heure où tout est accompli et où tout s’accomplit en la densité finale de ce monde, je viens et je viendrai trancher en chacun de toi ce qui a été vu et qui peut encore réfréner l’élan de la Vérité, l’élan de ta beauté.

Je suis venu en ces jours qui précèdent la fête des Archanges t’inviter à la ronde des Archanges, à la ronde de la Vie, à la ronde de l’Unité, mettant fin aux ultimes pièges de l’illusion de vie de ce monde. Souviens-toi que tu n’as rien à parfaire qui ne soit déjà parfait de toute Éternité. Souviens-toi de ce que tu es toujours, malgré les apparences et les voiles encore présents en cet ultime temps où le temps n’a plus à être compté ni décompté.

Écoute ce que dit le cœur de la Vie, écoute ce à quoi t’appelle la Liberté et vis l’innocence de l’Enfance, l’innocence de ce qui est vrai, où rien ne peut être divisé, où rien ne peut être ôté.

Fais du jour de la célébration des Archanges une journée de grâce totale, te mettant en l’accueil inconditionnel de la Vérité.

Chaque jour qui te rapproche de cette fête doit voir ta Présence se magnifier et se déployer, quelles que soient les résistances, quels que soient les inconforts, quel que soit ce que tu crois, te donnant à mettre fin à toute croyance et à toute illusion. Car en voyant la Vérité de ton cœur, tu te reconnais en cette Vérité, et toutes les vérités qui n’ont fait que passer t’apparaîtront pour ce qu’elles sont : des illusions et des faussetés.

La puissance, alors, de ta Présence, viendra consumer, par la grâce du Feu Igné, tout ce qui peut encore te limiter ou te réfréner. Il n’y a pas de date, si ce n’est celle qui est inscrite dans ton calendrier humain, qui surviendra peu de jours après le début de l’automne et qui viendra t’affermir et te renforcer dans la vérité de ta Présence éternelle.

En ce jour qui approche, relie-toi en totalité à la Vérité de ton être et laisse œuvrer, aux ateliers de la Création, la Lumière qui façonne ton Éternité retrouvée. En ce jour de fête, le corps d’Êtreté de chacun apparaîtra dans la nudité de sa splendeur. Le Feu Igné viendra consumer ce qui, pour peut-être chacun de toi, n’a pu être encore consumé en totalité. Tu n’as rien à préparer, tu n’as aucune règle à observer si ce n’est être présent à toi-même et accueillir en totalité l’héritage de ton présent. Au sein de ta Présence, où que tu sois ce jour-là, en quelque occupation éphémère que tu sois, n’oublie pas de rendre grâce, n’oublie pas de célébrer le retour et la manifestation de ton Éternité. Sois humble, doux et patient avec toi-même, comme avec les circonstances de ce monde qui doivent se dérouler et se dérouleront.

Accueille avec la même qualité et la même intensité tout ce que la vie te présentera, parce que la vie te fera le cadeau de la Vie éternelle. Quelle que soit la visibilité, ou non, du signe céleste, les temps seront accomplis, avec fermeté et certitude, te donnant à te libérer de ce qu’il peut encore te sembler entraver ta pleine liberté et ta pleine autonomie.

Ne te laisse pas emporter, en ce jour-là, par quelque événement de ce monde, mais laisse-toi emporter au plus profond de ton cœur, là où siège le Christ, là où siège la Source, là où Marie déploie son Manteau bleu de la Grâce.

Toi qui es l’ami et qui es l’aimé, tu éprouveras par toi-même qu’il n’y a rien à redouter, et surtout qu’il n’y a rien à perdre que de vaines illusions liées à tes habitudes et à des certitudes en ce monde, te donnant alors à voir et à vivre qu’aucune vérité de ce monde ne saurait toucher la Vérité éternelle ; seul ton cœur le peut.

Toi qui es l’ami, qui es l’aimé, tu te rappelleras alors, en ce jour ou à partir de ce jour, la totalité de ce qu’est ta Flamme éternelle, ton Esprit, qui permet toute forme. Il n’y aura plus d’oubli possible. Il ne pourra pas y avoir d’ailleurs de réticence à ce Feu Igné.

Regarde en toi. À chaque fois que le monde t’appellera, que cela soit par une joie personnelle ou par un événement collectif, replonge en profondeur de toi pour t’y revivifier, pour t’alléger, et pour qu’aucune illusion ne puisse encore te perturber ni t’altérer.

Alors la résilience et ton altérité seront ton lot quotidien. Tu seras ressuscité en l’Esprit de Vérité, te permettant de vivre ce qu’il restera de jours avant l’Appel de Marie, quel que soit l’état de ton corps, quel que soit l’état de ton monde, dans la même sérénité et dans la même paix, te prouvant alors que cette paix ne dépend d’aucune circonstance ni d’aucune condition de ce monde, mais repose en intégralité sur l’Éternité révélée.

En le jour de la fête des Archanges et en les jours qui précèdent dorénavant, nous serons présents dans la ronde de ton cœur, au sein de ton Cœur ascensionnel. Que tu le perçoives ou pas ne changera rien à la Vérité de ce qui est à vivre et qui sera vécue.

La préparation ne correspond, je te l’ai dit, à aucun dogme et aucun rite, mais simplement te préparer à accepter la Vérité de ton cœur. Que tu la connaisses déjà ou que cela te soit inconnu ne changera rien.

En ce jour des Archanges, la Théophanie ne sera plus seulement un signe mais une évidence de chaque instant, nous l’espérons, pour un nombre toujours plus grand d’entre vous. De la qualité de votre silence, de votre capacité d’accueil, déroulera et permettra que la Joie prédomine, que la Paix ne soit pas effacée par quelque colère ou appréhension, ou quelque doute que ce soit.

Dès aujourd’hui, jour où tu me lis ou m’entends, aie une pensée pour l’Archange. Que cela soit mon nom ou tout autre nom, ce qui est important, au-delà de la fonction, en ces temps particuliers, est la vibration de l’archétype de ce qu’est l’Archange, qui, je te le rappelle, est aussi ce que tu es, si toutefois tu te décides à vivre cela au sein de tes expériences de la Liberté. Rappelle-toi qu’aujourd’hui encore, quelle que soit ton ouverture, quel que soit ton réveil, quelle que soit ta liberté intérieure, elle n’est que le reflet de cet Amour incommensurable qui ne pourra plus être freiné par quelque matière ou condition que ce soit.

Que l’Appel de Marie survienne ou avant ou après n’y changera rien quant à ce qui est à vivre en ce jour de grâces et de bénédictions que nous, Archanges, ainsi que l’ensemble des Anciens et Étoiles et que les peuples de la nature célèbreront avec nous et avec vous. Il ne s’agit pas de demander quoi que ce soit, il s’agit simplement d’être présent et d’accueillir, de rendre grâce, et enfin de t’entendre en Vérité, et afin de te vivre en Vérité.

Par mon Épée, je serai l’assise et les fondations de ton temple régénéré, de la beauté de ton sourire, de la Vérité exprimée et manifestée. Alors tu pourras t’entendre, alors tu pourras t’écouter, par-delà toute idée et toute pensée, par-delà toute histoire et toute condition, te rendant alors à l’innocence de l’expérience et au jeu libre de la conscience.

Pour beaucoup de chacun de vous, il y aura évidence à nulle autre pareille, en quelque expérience que chacun de vous ait vécue. La beauté du cœur, la beauté de la Vérité et la beauté de l’Amour qui ne dépend d’aucun attrait ni d’aucune sensibilité mais qui est l’évidence de la perfection, commencera à t’apparaître, et surtout commencera à être vécue, en toute liberté.

Lors de la ronde des Archanges, en la fête des Archanges, il y aura d’innombrables grâces qui ne sont en définitive que ton dû et que ta restitution à toi-même. Il n’y a aucun effort ni aucun mérite, car cela est le dû de chacun, quel que soit son état, quelle que soit la personne encore sur le devant de la scène.

Ce dont je parle se déroulera bien sûr avant tout en l’espace de ton temple sacré, en les profondeurs de ton cœur. Ne t’attarde pas au spectacle du monde, car en quelque souffrance que tu puisses percevoir, il y a derrière, en l’instant suivant, la joie la plus grande.

Là est la vraie renaissance, la véritable résurrection, là où plus jamais le mot « mort » ne pourra exister, là où plus jamais un quelconque oubli ne pourra survenir.

Mes mots, en ce jour où tu me lis, où tu m’entends, seront brefs.

Tiens-toi prêt et rappelle-toi : il n’y a rien à préparer, à l’extérieur comme à l’intérieur, simplement être là, en l’humilité et en la simplicité.

Pour nombre d’entre vous, cette Vérité sera infaillible.

En cette période préalable au jour des Archanges, chaque jour, chaque minute, il vous est offert l’opportunité de vivre la Grâce, quel que soit votre état au sein de l’éphémère.

… Silence…

Alors tu n’auras plus besoin de mots, tu n’auras plus besoin de demander, ni d’attendre, ni d’espérer, en quelque événement que ce soit. Par ton état alors, tu auras la preuve absolue et totale de ce que tu es, sans avoir besoin d’y croire, sans avoir besoin de construire une quelconque histoire, simplement en étant là. Je serai là. Comme la Source te l’a dit, elle ne te quitte plus ; aussi je te le dis, je suis à tes côtés, comme je suis en toi. Comment est-ce qu’un esprit parfait pourrait manquer de quelque élément que ce soit au sein de la ronde des créations et des décréations ? Archanges, Anciens, Étoiles, peuples de la nature, civilisations intergalactiques, tout est présent. Révèle-le, sans effort, par l’accueil en Unité et en Vérité de ce qui a toujours été là.

Je laisserai Marie, Reine des Cieux et de la Terre, exposer peut-être plus de détails. Quant à moi, j’en ai donné les lignes et les axes majeurs.

La plus grande des préparations intérieures se fera d’elle-même, sans votre concours personnel, entre l’équinoxe et le jour des Archanges. Il y aura donc une intensité nouvelle de votre Feu Igné en vous, venant de manière temporaire vous éloigner de la scène du monde afin que tout entiers et unifiés, vous demeuriez le plus possible dans la Vérité et dans la beauté.

Je suis Uriel, Ange de la Présence et Archange du Retournement. Je suis avec vous dès maintenant et pour l’Éternité, de manière plus sensible et plus perceptible. Écoute et entends, au-delà de mes mots, dans la pureté de ton cœur, ce que cela signifie et ce que cela représente.

… Silence…

Alors, en le Feu Igné, je scelle ma Présence en ton cœur ; en le Feu Igné, je scelle ta liberté, inviolable.

Je suis Uriel, Ange de la Présence et Archange du Retournement, et je te dis : va en paix, en l’Amour et en la Vérité, et laisse la joie de ton cœur restaurer la Vérité. Je te salue et je demeure en ta demeure d’Éternité, et n’oublie pas ce rendez-vous temporel où tu seras relié à ton Cœur et à ton Éternité, en ton intimité.

Je suis Uriel, Ange de la Présence et Archange du Retournement. Que mon Blanc resplendisse en la joie de ton être. Par ta Présence, tu es bénédiction.

Au revoir et à toujours.


* * * * *



_________________
"Ce qu’on appelle la Grâce, c’est la libération de l’idée d’être une personne."
Yolande Duran-Serrano


Back to top
Ayla


Offline

Joined: 13 Oct 2013
Posts: 536

PostPosted: Tue 19 Sep - 22:23 (2017)    Post subject: Entretiens Septembre 2017 : COMPLET + PDF Reply with quote

.
Entretiens Septembre 2017


MARIE



Je suis Marie, Reine des Cieux et de la Terre. Enfants bien-aimés, partageons ensemble, tout d’abord, un instant de communion et de Théophanie, dans la Paix du cœur.

… Silence…

Que le Manteau bleu de la Grâce recouvre vos épaules.

Mon intervention fait suite à celle d’Uriel. Il vous a en effet incités à vous tenir dans le cœur, dans une période précise ; il ne s’agit pas d’un rendez-vous avec nous mais d’un rendez-vous avec vous-mêmes. Entre l’équinoxe d’automne et la date de la fête des Archanges, sont en effet réunies un certain nombre de conditions, au niveau céleste et terrestre, qui vont voir se produire un afflux important de rayonnements venant du ciel et venant de la Terre, que vos divers instruments de mesure pourront apprécier à leur juste valeur et que votre cœur, surtout, appréciera, à l’intérieur de vous.

En effet, durant ce laps de temps, vous constaterez pour nombre d’entre vous un mécanisme que vous pourriez appeler expansion ou élargissement de votre conscience, mais cela sera surtout l’occasion, si je peux dire, de vivre le cœur de manière la plus naturelle qui soit, d’avoir un aperçu, ou la totalité pour certains, de ce qu’est l’Éternité, en cette chair même et en cette conscience ordinaire, limitée, où vous vous tenez encore.

L’intensité, en effet, du triple rayonnement ‒ de la Source, le rayonnement ultraviolet du Soleil, et le rayonnement de l’Esprit Saint de Sirius ‒ sera majoré de façon importante. En réaction et en résonance, bien sûr, le noyau cristallin de la Terre exercera une poussée de Lumière importante. Comme vous l’a dit l’Archange Uriel, quelle que soit la date de mon Appel ‒ que nul ne connaît ‒, cet évènement aura bien lieu. C’est une succession, en fait, de rayonnements, d’impulsions, vous appelant tous, chacun de vous, à vous retrouver dans le cœur plutôt qu’en toute autre chose.

La qualité de la conscience, en ces jours-là, ainsi que la qualité des rayonnements dont je viens de vous parler, sera suffisamment importante pour permettre à beaucoup d’entre vous, nous l’espérons et nous le souhaitons ardemment, de découvrir la vérité du Cœur, non pas dans la tête, non pas dans les idées, mais bien dans le vécu intime de votre face-à-face entre l’éphémère et l’Éternel. Comme vous l’a stipulé l’Archange Uriel, il n’est pas nécessaire d’utiliser quelque protocole ou quelque rituel que ce soit mais bien d’être présents à vous-mêmes en toute innocence, en toute spontanéité, et d’être peut-être vigilants, ou si vous préférez observateurs, de ce qui se déroulera en vous.

L’acmé de ce processus, bien sûr, sera atteint le jour de la fête des Archanges, mais pour chacun de vous, cet acmé, de manière individuelle, pourra se produire à l’emporte-pièce, n’importe quel jour entre l’équinoxe et la fête des Archanges. Cela se reproduira, pas une seule fois mais à de nombreuses reprises que je ne peux pas encore préciser plus que cela, mais attendez-vous à être appelés par votre Lumière, appelés par votre Cœur, à vivre quelque chose que peut-être vous avez déjà vécu ou que peut-être vous n’avez jamais vécu mais qui, dans un cas comme dans l’autre, viendra éclairer, si je peux dire, de l’intérieur, au-delà de votre tête et de votre mental, de votre personne, vous fera soulever peut-être, plus ou moins complètement, les ultimes voiles de la séparation.

Il n’y aura pas de meilleure preuve, si je peux dire, de la réalité et de la vérité du Cœur jusqu’à mon Appel. Je sais pertinemment que le Commandeur, lors de son intervention de fin août, qu’il a eu l’honneur de faire à ma place, vous a stipulé qu’il n’y avait plus de grâces jusqu’à mon Appel. Le déroulement du scénario de la Terre nous permet cette opportunité. Rappelez-vous qu’il n’est question que de vous relier à vous-mêmes, à votre Éternité, et comme cela a été dit aussi bien par la Source que par l’Archange Uriel, d’accueillir ce qui va se présenter.

Encore une fois, vous n’avez pas besoin de vous préparer parce qu’il n’y a pas de rendez-vous formels, il y a simplement des moments, au cours de vos journées et de vos nuits, qui seront de toute évidence différents. Je ne peux vous en expliquer le déroulement car pour chacun de vous, bien sûr, ce qu’il se produira intérieurement sera profondément différent, mais la finalité est exactement la même : en quelque sorte, impulser en vous votre capacité de laisser émerger le Cœur, la Vérité et la beauté, au sein même de ce monde.

Vous pourrez constater par vous-mêmes, d’ailleurs, comme je l’ai dit, les modifications survenant sur la Terre comme au niveau du Soleil de manière assez aisée, me semble-t-il aujourd’hui, mais le plus important n’est pas là. Le plus important n’est même pas ces éléments peut-être inattendus ou vous confortant dans le déjà vécu, mais bien plus les résultats et les fruits qui seront obtenus et qui apparaîtront clairement dans les jours où vous le vivrez, et bien sûr à la suite. Il s’agit, en fait, de manifester l’Amour ‒ inconditionné et inconditionnel ‒ de façon plus ample, plus perceptible et plus visible.

Ne soyez pas surpris, quel que soit le déroulement de ce qui se produit pour chacun de vous, qui, je le répète, sera différent pour chacun mais dont la finalité est la même : vous permettre de vous tenir encore plus près dans ce « veillez et priez », qui n’est rien d’autre que d’être en accord avec l’Éternité de votre Cœur, de votre Présence, et de l’Amour.

… Silence…

Cela sera suffisamment perceptible, même si ce n’est pas compréhensible, pour observer, au décours de l’expérience, au décours de ces impulsions, la modification de ce qui fut nommé votre point de vue ou l’emplacement de votre conscience, vous amenant pour certains à découvrir l’observateur ou le témoin, pour d’autres à découvrir ce qui se tient en amont de la conscience, pour d’autres enfin, un sentiment de légèreté, une bouffée d’Amour. Dans d’autres cas, un changement qui ne peut pas être précisé plus que cela mais qui vous rendra de toute manière plus attentifs à ce qui se déroule en l’Éternité que le niveau que vous avez touché, si je peux dire, ou vécu, jusqu’à présent.

Où que vous soyez sur cette terre, que vous soyez occupés, que vous soyez disponibles, que vous soyez en train de dormir, cela ne fera pas de différence ; c’est pour cela qu’il n’y a pas besoin de préparation, qu’il n’y a pas besoin non plus de vous réunir mais de penser à être attentifs, sans rien demander, sans rien attendre, juste cette vigilance qui permet d’être attentif et vigilant sur ce qu’il se produit. Que vous nommiez cela énergie, vibration, conscience, corps, déroulement de votre vie, peu importe. L’important, encore une fois, ce n’est pas l’expérience que vous allez vivre ou la somme des expériences qui vont être vécues durant ce laps de temps ‒ qui culminera bien sûr le 29 septembre ‒ mais bien plus de vous prouver à vous-mêmes, quoi que vous ayez vécu jusqu’à présent, une vérité bien plus assurée et bien plus immuable dans votre vécu.

Il n’est pas nécessaire, dans ces face-à-face intimes entre votre Éternité et votre éphémère, de demander notre aide. Que cela soit par le Canal Marial ou à l’intérieur de votre cœur, vous devez être seuls face à vous-mêmes, en vous-mêmes. Uriel, bien sûr, c’est en quelque sorte le maître d’œuvre de ce qui se déroulera durant cette semaine qui, je vous le répète, sera profondément différente pour chacun. Il n’est donc pas question de vous donner les grandes lignes mais je peux simplement vous dire qu’a posteriori, et très rapidement, vous constaterez, si je peux dire, les différences successives qui surviendront.

Ce que l’on peut en dire simplement, c’est que les résultats attendus, non pas de l’expérience mais ensuite, dans les jours qui suivront, c’est une plus grande facilité à être en paix, une plus grande facilité à être spontanés, une plus grande facilité à vous abandonner à la Vérité. D’où que vous soyez partis avant cette date, après ces dates vous observerez que la Joie grandira, quels que soient les évènements de la Terre, quel que soit le moment de mon Appel, quelle que soit la visibilité des signes célestes. Une octave sera vraiment franchie dans cette révélation et dans cette dissolution qui vous a été effectivement présentée comme devant survenir, bien que nous n’en connaissions pas la date, dans le dernier trimestre de votre année 2017.

Attention de ne pas en faire une certitude car, comme vous le savez, à chaque fois nous nous adaptons, vous comme nous, aux circonstances que nous rencontrons. Mais néanmoins, c’est bien la première fois qu’il nous semble que l’ensemble des conditions préalables sont réunies afin de permettre cette espèce de saut de conscience. Cela a, a priori, rien à voir avec mon Appel ; celui-ci surviendra peut-être durant cette période ou bien plus tard, en cette année, cela n’a aucune importance. Cela n’a aucune importance parce que comme le Commandeur vous l’a dit, il ne sert à rien de chercher une date parce que la date est déjà arrivée. Elle en vous, en votre cœur, elle n’est pas repérable sur un calendrier mais c’est l’Appel de la Lumière comme jamais cela s’est produit, de manière beaucoup plus sensible même, et pour un plus grand nombre, que ce qui a pu se produire durant toutes ces années, que cela soit depuis la première descente de l’Esprit Saint en 1984, ou encore les Noces Célestes en 2009, ou les étapes suivantes.

Il n’y a pas d’urgence pour autant, il y a juste, comme vous le savez, à rentrer en vous. Continuer votre vie en ce qu’elle vous appelle à faire, et en même temps rentrer en vous, c’est-à-dire être vigilants, attentifs à ce qui se produira. L’expression de ce qui se produira, je vous l’ai dit, est très protéiforme, mais néanmoins, au-delà de l’expérience et de ce qu’il vous sera donné de vivre, l’important se situe juste après : de grands changements surviendront à l’intérieur de vous, dans votre façon de fonctionner, de voir les choses, de manière plus intense encore. Même si cela fut intense pour vous, cela sera encore plus intense ; si cela n’a jamais existé encore pour vous, vous le découvrirez alors.

Oh bien sûr, vous le savez, vous ne pouvez pas être concernés de manière collective et totale mais le nombre de mes enfants qui seront touchés par la Grâce augmentera de manière très sensible, permettant en quelque sorte d’adoucir les évènements extérieurs. Comme nous vous l’avions annoncé et comme vous le voyez, les Cavaliers sont à l’œuvre de manière de plus en plus formelle et évidente partout sur ce monde, mais comme vous le voyez effectivement, ce n’est pas l’ensemble de la collectivité humaine de la terre qui est pour le moment touchée, mais néanmoins cela suffit à ébranler, je dirais, les fausses certitudes de l’éphémère, vous demandant non pas à réfléchir mais en quelque sorte à vous saisir, non pas d’effroi mais de Joie.

Il vous a s