Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Nouvel Ordre Mondial: SOUMISSION OU NIHILISME?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> DETENTE -> Coup de coeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alta


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 1 938
Localisation: Altaïr

MessagePosté le: Sam 9 Nov - 11:10 (2013)    Sujet du message: Nouvel Ordre Mondial: SOUMISSION OU NIHILISME? Répondre en citant

Source FB




Nouvel Ordre Mondial: SOUMISSION OU NIHILISME?
La société dans laquelle nous vivons n'est pas aussi transparente qu'elle le prétend, ou elle ne l'est pas comme elle le prétend. Elle ne paraît si déconcertante que parce que les intérêts agissants y sont la plupart du temps cachés et les rapports de causalité falsifiés. 
agande médiatique, c'est l'acceptation et la soumission à un "nouvel ordre mondial" qui s'exprime, et qui prétend, par la contrainte, assurer la survie collective. Ce nouvel ordre mondial est en fait toujours ce même ordre ancien, qui se donne pour nouveau parce qu'il avance avec de nouvelles béquilles, jamais vues nulle part, et répand de nouvelles odeurs de décomposition, jamais senties nulle part. L'artifice de la propagande consiste à à affirmer à la fois que l'avenir est l'objet d'un choix conscient, que l'humanité pourrait faire collectivement, comme un seul homme, en toute connaissance de cause une fois instruite par les experts, et est régi par un implacable détrerminisme qui ramène le choix à celui de vivre ou de périr, c'est à dire de vivre selon les directives des gouvernements ou de périr parce qu'on sera resté sourd à leurs mises en garde. Un tel choix se ramène donc à une contrainte qui règle le vieux problème de savoir si les hommes aiment la servitude, puisque désormais ils sont contraints de l'aimer.
Le problème de la domination totale était de fabriquer quelque chose qui n'existait pas: une sorte d'espèce humaine ressemblant aux autres espèces animales et dont la seule" liberté" consisterait à "conserver l'espèce".
Sur la Terre ravagée par mille catastrophes savamment provoquées,  ce programme cessera d'être une théorie de la domination pour devenir une revendication des dominés, car notre société est depuis trop longtemps abrutie par les manipulations "démocratiques" pour qu'il soit encore nécessaire de faire régner l'ordre par les armes.  Nous aurions tord de penser selon le vieux schéma: si les masses savaient, si on ne leur cachait pas la vérité, elles se révolteraient. L'histoire moderne n'est pas avare en exemples contraires, illustrant plutôt, chez lesdites masses, une assez constante détermination à ne pas se révolter en dépit de ce qu'elles savaient, et même, depuis Néron, jusqu'aux attentats du 11 septembre, à ne pas savoir en dépit des évidences, ou du moins à se comporter en dépit de tout comme si elles ne savaient pas. 
Les masses ont été trop longtemps entraînées aux sophismes de la résignation et aux consolations de l'impuissance pour ne pas rester impavides devant la destruction du monde qui se déroule devant elles. Tout démontre que l'identification avec le conformisme absolu semble avoir détruit jusqu'à la faculté d'être atteint par l'expérience la plus directe.
A peine avait-on désigné les responsables de la crise économique mondiale qu'on les a escamotés en expliquant qu'ils n'y étaient pour rien ou presque, qu'en somme ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient, et que la responsabilité est à ce point diluée dans le pouvoir économique qu'il serait archaïque, barbare, digne des persécutions de l'inquisition, de vouloir frapper des coupables. Bref, il n'y a plus de responsables de rien: c'est la faute à la "technostructure", par exemple, ou aux "conditions", qui, il faut bien l'admettre, ne sont pas favorables. 
On répete tellement que ce sont les conditions qui sont mauvaises qu'on oublie qu'en réalité ce sont les hommes qui le sont. Si ceux qui prennent les décisions en voyaient plus souvent les conséquences, cela contribuerait efficacement à restaurer les aptitudes à la logique chez nos contemporains. 
 
Il n'y aura bientôt plus d'alternative entre la soumission et le pur nihilisme. Ceux qui refuseront de se "responsabiliser"(répeter les mensonges du pouvoir en place, se faire vacciner, accepter une puce RFID, etc...), de participer avec zèle à la "gestion citoyenne" de toutes les crises présentes et à venir et à l'embrigadement dans "l'union sacrée" avec le président Obama pour "sauver le monde" peuvent s'attendre à être très prochainement traités comme le sont en temps de guerre les déserteurs et les saboteurs.
Cependant, notre rôle reste, par un présent écrasé par la probabilité du pire, d'étudier les diverses possibilités qui n'en demeurent pas moins ouvertes. Pris à l'intérieur d'une réalité aussi mouvante que violemment destructrice, nous nous gardons d'oublier ce fait d'expérience que l'action de quelques individus, ou de groupes humains très restreints, peut, avec un peu de chance, de rigueur et de volonté, avoir des conséquences incalculables.
 
Ce n'est pas d'un nouvel ordre mondial dont nous avons besoin, mais d'un nouveau monde!




_________________
Seule la personnalité connais la peur, car elle résulte de la peur, toutes ses stratégies visent à éviter/négocier/se soumettre à elle, sans peur, elle n'existe plus, car l'amour prend toute la place, là est la Liberté, la Vérité, l'Absolu..


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 9 Nov - 11:10 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> DETENTE -> Coup de coeur Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom